Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2017

Index des articles traitant de diététique

Imlage12.pngLa diététique est une partie importante sinon la plus importante de le médecine naturelle. Il était devenu nécessaire de rassembler les articles sur le sujet.

La formule du blog n'est vraiment pas idéale pour une mise à jour et celui-ci traite depuis 6 ans environ (juillet 2010) de questions complexes où les vues peuvent évoluer d'années en années.

Révisions : Une des difficultés provient de ce que beaucoup d'articles traitent de plusieurs sujets, le cas échéant, il seront éclatés lors d'une révision. Une entreprise progressive de longue haleine. Vous pouvez hâter les choses en indiquant les questions vous tenant à cœur.

Ce qu'il faut retenir

Les tendances actuelles  sont en faveur d'une régime où les hydrates de carbones (sucres) devraient constituer la part la moins importante (régime paléo voir cétogènique en cas de cancer et ou d'Alzheimer). Outre l'évitement des sucres surtout rapides mais également les sucres lents (céréales, légumineuses) toutes les tendances convergent vers la suppression des huiles polyinsaturées et le retour aux lipides d'usage ancestral avec abandon du régime maigre chez les cardiaques. Soit une réhabilitation des graisses saturées de provenance animale. Le problème étant qu'il faut parfois un régime de transition pour pouvoir retourner à un régime ancestral. c'est là que réside toute la difficulté.

Le végétarisme et surtout le véganisme constitue un phénomène "sectaire" relevant d'une pathologie psychique particulière. Le vogue des jus est également critiquable, car beaucoup de gens ne sont pas à même de supporter cet afflux de crudité.

Concernant le soja, j'ai exposé le pour et le contre. Il me reste à faire la synthèse de ce qu'a pu en dire Taty Lauwers. Personnellement je n'en consomme pas (surtout pas de tofu, pas de yaourts, et surtout pas de laits végétaux).  La meilleure source d'information se trouve chez cet auteur mais il faut démêler, c'est extrêmement touffu.

Bon courage !

Végétarisme Véganisme

Le-mythe-vegetarien-nourriture-justice-et-perennite.jpg

Le mythe végétarien : un livre à lire impérativement  

Sur le commerce juteux de Thierry Casanovas (regenere.org)

L'avis d'une naturopathe sérieuse sur Thierry Casasnovas le décharné devenu ”gourou”

Articles traitant du soja

193594712.png

Je vois que le soja est mis en cause par tout un courant de la diététique contemporaine et notamment les écoles auxquelles se réfèrent Taty Lauwers qui se fonde sur l'avis de la Fondation Weston Price. Selon ces écoles, Ii serait très mauvais pour la thyroïde et le pancréas.

En revanche, la nutrition.fr a complètement innocenté le soja, y compris pour l'alimentation des bébés de sorte que l'on en vient à se poser des questions. Je trouve finalement cette unanimité assez suspecte. Voir :

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments...

La sagesse recommande de s'en tenir à un usage parcimonieux des seuls produits fermentés. Je suis pour le retour à une alimentation ancestrale. A noter que le tempeh est difficile à préparer : pas assez d'humidité et ça coince, trop d'humidité et il se corrompt.

Les articles suivants ont été révisés le 28 février 2017.

A propos du soja... 01/05/2015

Lait cru, soja et Cie... 30/11/2013 

Soja, mensonges et propagande  14/05/2014  (article supprimé l'article de la nutrition.fr n'est plus accessible).

Polémique autour du ”soja qui tue” ! 19/11/2014 

A propos de la protéine allergisante (P34) du soja 02/01/2015 

Comment faire son tempeh (et son vinaigre artisanal) 31/12/2015  

Soja-caca ! in Le journal de Michel Dogna, entre mercantilisme et délires.... 25/07/2012 

Les topos de Taty Lauwers http://www.taty.be/

tatyOP.jpgC'est sans doute la meilleur sources d'information sur les différents régimes en vogue. Le seul inconvénient c'est que l'auteur est bavarde et qu'il faut vraiment s'accrocher pour s'y retrouver. Elle publie deux sortes de livres des "topos" essentiellement théoriques et des livres de recettes. ces derniers ne m'intéressent pas car je m'attache aux principes et pour les applications je m'en tiens à un "fast food intelligent". Je ne saurais passer ma vie de célibataire en cuisine... 

Alimentation médicatrice, mieux que Kousmine et Seignalet : les ”topos de Taty”

Dans cet article une brève présentation des anciens "topos", il en existe de nouveaux.

Qui a peur du Grand méchant lait ?

Le profilage de Taty Lauwers : une critique très sévère

Le profilage, c'est là que le bat blesse : à noter que les titres des topos tels que cinglés de sucres, du gaz dans les neurones (dysbioses), canaris de la modernité (intolérances alimentaires notamment chimiques) etc... constitue une première orientation.

Voir aussi Taty.be : encore un témoignage de mécontentement

Les limites du régime Seignalet

Ponsignon : son livre est un plagiat de Seignalet, poubelle !

Affaire Burger/Seignalet, petites corrections et ajouts

Duo Joyeux / Marion Kaplan : un mort (sans ordonnance) le Dr Seignalet !

Une hypothèse originale au sujet des causes de la mort du Dr Seignalet

La question des laitages

Le lait n'est pas indispensable. Il faut tout de même savoir que les mono diètes de lait cru ont fait des miracles notamment en cas de diabète. Si le lait est aujourd'hui sur la sellette c'est qu'il n'est plus ce qu'il était. Ce sont les méthodes de production intensives, la pasteurisation et surtout l'homogénéisation qui ont rendu le lait problématique. Donc à défaut de lait cru et bio transformé en yaourts ou kéfir maison, l'abstention est préférable. En revanche dans les fromages le lactose a été transformé. Préférer les fromages à base de lait cru, le comté notamment.

1034111973.jpgQui a peur du Grand méchant lait ?

Lait cru, soja et Cie... 30/11/2013 

Lait et cancer de la prostate

Comment Thierry Souccar est devenu le ”pape” des ”anti lait”...

 

Régimes divers

Régimes ayurvédiques selon les doshas

Régime cétonique, ses déclinaisons

Le régime cétonique aggraverait la résistance à l'insuline

A propos des groupes sanguins (les régimes et Ketsu eki gata)

Les groupes sanguins sont intéressants du point de vue caractériologique.

Mise en garde contre les régimes amaigrissants...

Le Dr Frédéric Saldmann, épinglé par Vanity Faire et le ”Carnard Déchaîné” 

La problème des prébiotiques et des probiotiques

C'est une questions disputée. Les prébiotiques  (FOS, inuline) sont un aliment des probiotiques (bactéries). Les prébiotiques peuvent favoriser certaines bactéries et produire des gazs. Les personnes susceptibles de bénéficier d'un régime des glucides spécifiques (RGS -GAP) n'ont pas intérêt à consommer des probiotiques. J'ai fait l'expérience de me gaver d'Inuline FOS, je me suis presque transformé en avion à réaction. Donc méfiance en ce qui concerne les prébiotiques. 

Pour les probiotiques, le risque c'est que l'effet positif cesse après l'arrêt de leur administration, ce qui revient à dire que le problème de fond n'est pas résolu. Ensuite la composition et la quantité sont à considérer. Le Dr Donatini et Taty Lauwers n'y sont pas franchement favorables. Toutefois cette dernière à noté les excellent résultat de VSL#3 (produit fortement dosé mais très très cher + de 100 $ mois). J'ai rassemblé ici les articles traitant de la question. Enfin Didier Raoult, qui est un personnage omniprésent et très imbu de sa personne à semé le doute au sujet de certaines souches utilisée par Danone, si bien que l'on ne sait plus très bien à quel saint se vouer.

Santé intestinale : prébiotiques, probiotiques, dysbiose, nosodes de Bach, appel à l'aide !

Le Dr Donatini et les probiotiques 

Il y a entre le Dr Donatini et les probiotiques, un confit d'intérêt à cause de ce qu'il produit et vend des mycéliums de champignons aromatisés.

L'hygiénisme suspect du Dr Donatini

Dr Donatini, huiles essentielles : une alternative aux myceliums eun un mensonge à propos de ces derniers

GcMAF et Bravo-Probiotic : une arnaque MONUMENTALE !

Cet article propose des solutions, à savoir tout simplement d'utiliser l'une ou l'autre des spécialités existantes comme "levain" pour faire ses yaourts maisons.

Ces petites bêtes qui nous veulent du bien, les EM...

Michel Dogna vient de faire de la pub pour les EM Gold dans une de ses circulaires...

17/11/2016

Le mythe végétarien : un livre à lire impérativement

Mythe végétarien.jpgCe livre m'a été signalé par Michel Dumestre, un naturopathe qui vient de faire paraître une traduction du livre du Dr Levy sur la vitamine C dont je rendrai compte dès réception de cet ouvrage.

Ce livre est paru en 2010 et a été traduit en français en 2013. Il m'avait complètement échappé car il a fait manifestement l'objet d'une conspiration du silence. Un site comme lanutrition.fr (animé par la bande à Souccar) a systématiquement fait l'impasse. La question est pourquoi ?

Cependant rien d'étonnant à cela ! Depuis quelque temps la secte des "Vegans" nous casse les oreilles avec sa moraline pro-animale et elle m'a semblé, ces derniers mois, prendre beaucoup de poil de la bête bien qu'elle n'en consomme pas! Je n'écoute guère la radio mais j'ai le souvenir d'avoir été récemment harcelé par de la pub pour ce régime de débiles profonds.

Un site Vegan a qualifie ce livre d'incroyablement stupide mais bien évidemment sans fournir le moindre argument. Il est du reste très curieux d'observer les réactions de violences dont sont coutumiers les végétariens et surtout les végétaliens quand on les conteste. Il n'hésite pas à accuser les carnivores d'être des monstres et on a envie de les claquer car leur "doctrine" n'est que pure sentimentalisme mal informé et ces gens qui prétendent œuvrer pour la vie, non seulement pas compris que la vie se nourrit de la vie mais seraient bien près de tuer leurs contradicteurs s'ils ne risquaient pas de se faire enfermer !

Un auteur sous haute protection

Or, on apprend que l'auteur qui est américaine, doit s'entourer de gardes du corps chaque fois qu'elle donne une conférence !

Ainsi la rage impuissante des Végans bêlants se traduit par un véritable désir de meurtre.

J'espère pouvoir disposer d'un exemplaire de cet ouvrage, on devrait m'envoyer un SP ces jours-ci. J'aurais l'occasion de mettre l'accent sur les influences "néo-spiritualistes" qui sont à l'origine de la vogue du végétarisme. La société théosophique d'une certaine Blavastsky a joué un rôle déterminant. Le premier groupe d'influence, la Végétarian Society, émane de chrétiens évangélistes, c'est-à-dire d'un milieu de souche protestante. or la Société théosophique est d'essence anglo-saxonne bien que la fondatrice soit d'origine russe et ce mouvement a manifestement rempli une mission politique assez obscure dans le cadre de la colonisation anglaise du continent indien. 

Voir : http://www.vegetarismus.com/heft/f2010-3/histoire.htm

Ce résumé est fort intéressant car il montre que les influences qui sont à la base du végétarisme sont purement religieuses et il commence ainsi :

A l’origine, les humains ne se nourrissaient pas de viande. Les textes bibliques de la Genèse (1. Moïse 1;29), mais aussi les mythes et les histoires de nombreuses civilisations témoignent d’un mode de vie végétarien chez les premiers habitants de la terre. A défaut d’apporter des preuves irréfutables, tous ces récits indiquent néanmoins que la plupart des humains ne consommaient pas de viande. De tout temps, seule une petite frange aisée de la société avait la possibilité de s’approvisionner régulièrement en viande.

Ces affirmations sont contestables car en fait elles sont basées sur le mythe édénique voulant que Adam et Eve aient été frugivore. Mais fort curieusement, c'est à cause du fait qu'ils auraient croqué la pomme (restée en travers du gosier d'Adam) qu'ils ont été jetés du fameux paradis. Paradis relatif où croissait un serpent... 

Pour ce qui concerne les arguments développés par l'auteur, je vous renvoie pour l'instant à ce résumé, assez mal fichu et trop répétitif qui provient sans doute d'une traduction informatique d'un original en anglais à peine retouché. Mais c'est très lisible et cela vous fournira une bonne approche.  

https://blogs.mediapart.fr/abdel-b/blog/180616/le-mythe-v...

Néanmoins, vous pourrez constater qu'il existe une connivence entre l'adoption des grains (céréales) au néolithique et le capitalisme au sens large et par voie de conséquence un mode de domination qui tend à esclavagiser la majeure partie des citoyens de la planète au service d'une petite oligarchie financière. Vous allez comprendre pourquoi grâce à la petite revue de mythologie que je vous propose à présent.

Végétarisme et abêtissement religieux

Deleury.jpgComme je viens de l'indiquer, ce sont des "superstitions" d'origine religieuse qui sont à l'origine de la propagande végétarienne. Or les religions constituées engendrent systématiquement un système hiérarchique conduisant à des inégalités. Les inégalités certes existent, il y a des gens beaux, des moches, des gens intelligents et des légions de cons et de connes bêtes et méchantes.

C'est l'Inde qui a formé le système hiérarchique le plus élaboré avec le système dit des castes. Système qui s'est imposé chez nous en Europe avec la féodalité et ses légions de serfs employés à la production agricole (culture élevage) pour le plus grand profit de quelques "dominants". Dans un certain milieu traditionaliste auquel je m'apprête à faire allusion, ce système constitue la référence et a donné lieu à l'apparition d'une fausse élite intellectuelle, que dans une "autre vie",  j'ai tendu à démasquer notamment à cause des relations privilégiées qu'elle entretient avec cette religion génératrice de conflits qu'est l'Islam. Il est vrai, soit dit en passant, que les fameuses croisades ont constitué une ingérence mais hormis quelques réactionnaires catholiques personne n'aspire à convertir qui que ce soit. Nous voulons simplement conserver notre culture et entendons refuser de nous laisser imposer la charia et Cie de sorte que pour ceux qui ne sont pas contents du voyage, les frontières sont grande ouvertes au reflux.

Pour bien connaître la mentalité fondamentale des Indiens de l'Est et échapper aux clichés en vogue, il faut lire le livre de Guy Deleury, L'Inde continent rebelle...

Il est à noter que dans ce domaine, si le bouddhisme a révoqué le système des castes (au grand dam d'un auteur qui sera évoqué plus loin), le bouddhisme est responsable d'une accentuation souvent délirante en faveur du végétarisme. Cela s'explique, le bouddhisme est apparu au Vème siècle et s'avère typiquement d'un changement de perspective à caractère "sentimental". Le Bouddha, dans une vie antérieure est censé avoir sauvé quantités de gentilles bêbêtes d'où la faveur de sa religion auprès des écologistes et je trouve la majorité des néo-bouddhistes occidentaux absolument insupportables et c'est bien parmi eux que l'on trouve ces têtes à claques que sont certains "végans" donneurs de leçons.

Voici une lecture mythologique qui devrait normalement contribuer à les déstabiliser. Mais il ne faut pas se faire d'illusion, des idéologies résultent de véritables envoûtements.

Mythologie et diététique

Il existe deux sources mythologiques contradictoires qui sont résumées dans la Genèse d’une part et dans la théorie évolutionniste.

Côté biblique, c’est l’histoire de Caïn (agriculteur sédentaire) et Abel (pasteur nomade). Le sacrifice d’Abel (à base de moutons, viande + graisse) est accepté, et celui de Caïn (sacrifice « Vegan » de fruits) est boudé. Première constatation : « Dieu » n’est pas végétalien, il est franchement carnivore. Ben oui, ça va la couper à quelques uns mais quand on veut faire dans le religiosité, il faut commencer par lire ce qui est écrit ! Et puisque nous sommes censés avoir été créés à l'image de ce Dieu, il n'y a pas à tortiller, le livre évoqué évoque deux reste deux modes de digestion opposées. Les vaches ont une série de "fermentoirs" et s'engraissent en mangeant les bactéries capable de déconstruire la cellulose. Et contrairement à ce qu'on raconte nous sommes bien configurés pour nous nourrir de protéines et les protéines les plus assimilables se trouvent dans la chair animale et pas dans des végétaux qu'il faut absolument cuire à cause de composants indésirables car négatifs à l'état cru...

On notera en passant que l’on ne peut pas, du point de vue de la santé des écho systèmes, prétendre à la supériorité du sédentaire sur le pasteur : ce n’est pas le chameau qui est la figure animale dominante dans la Bible, chez les pasteurs, c’est bien le mouton qui donnera, avec le christianisme, la figure de l’agneau pascal du rachat. D'où la déviation exécrable du "victimisme" en vogue et de la manie de "repentance" qui en découle dont certains envahisseurs profitent avec la dernière des arrogances. Je ne suis porté à la violence que lorsqu'on me fait trop chier car né sous le signe de la diplomatie, je préfère la négociation à la guerre. Cependant j'enrage quand je vois les dégâts en matière de psychopathologie sociale qu'a causé dans notre monde la figure du mouton. Bref, je ne trouve pas que cet animal panurgien soit très inspirant. Il devient urgentissime de changer de paradigme !

Eh oui !  Le mouton est un loup pour la végétation et le piétinement des troupeaux est un facteur d’érosion. Le développement rapide de l'élevage de moutons n'a pas seulement bouleversé la démographie et l'activité économique du sud de la Patagonie et de la Terre de Feu, il a également eu un impact sur l'écosystème de la steppe. Des recherches suggèrent que les excréments des moutons ont pu provoquer l'eutrophisation des lagons, tels que Potrok Aike, et que les moutons ont causé une érosion considérable par endroit. Il ne font pas que manger l’herbe, ils la tonde et mettent la terre à nu. Bref, les moutons en troupeaux sont une calamité de sorte qu'en choisissant cette figure de prédilection, l'avant dernier monothéisme m'inspire bien des réticences.

Les tentatives d’explication à la préférence de « Dieu » envers la chair animale, à savoir que Yahvé aurait maudit les fruits de la terre en maudissant le sol suite à la chute de l’Eden (?) on s’en fiche de notre point de vue. Du reste, cette thèse n’est pas cohérente car selon une autre hypothèse, la terre (et ses fruits) aurait été maudites après que Caïn y ait versé le sang d’Abel. Mais enfin toute la terre n'a pas été polluée pour autant et toute mort entraîne la réintégration du sang et l'économie naturelle.

J’ajoute que s’il est cohérent, de la part de Lierre Keth, de relier l’agriculture à la capitalisation en général (stockage des grains à l’origine), l’élevage intensif fait également partie de l’agriculture que ce soit en mode sédentaire ou en mode nomade. Or l’élevage intensif n’est pas une pratique récente et l’élevage dit industriel n’est qu’un prolongement fixé du nomadisme pastoral.

De plus, les nomades n’ont que trop tendance à être des prédateurs et a razzier les sédentaires, cultivateurs ou citadins, tel est bien le milieu de Bédouins assez exécrables d’où est sorti cette religion particulièrement problématique qu’est l’Islam, une religion apparue dans un milieu de pillards dont la principale activité a consisté à amasser du butin car aux yeux de ces gens qui prétendaient à dominer le monde du haut de leurs chameaux, la terre était trop basse pour eux ! Ne pas oublier la sourate 8 intitulée Le butin

D’après Wikipedia le mythe évoqué peut être la trace relictuelle de conflits anciens entre les cultures de type Chasseur-cueilleur ou d'éleveurs nomades, et les cultures nouvelles se développant chez les peuples qui se sédentarisent grâce à l'agriculture et à un élevage non nomade.

Lorsque ce sont des érudits académiques qui rédigent les encyclopédies, ce n’est brillant qu’assez rarement mais quand ce sont, pour une large part, des crétins bénévoles qui font dans l’encyclopédisme coopératif, ce n’est pas mieux et ça peut être pire encore… Enfin, partout, il faut en prendre et en laisser !

Tout ce qui a trait à la sédentarisation apparaît, au regard du mythe édénique comme fort postérieur à l'instant T de la Chute. Adam et Eve sont chassés du paradis terrestre où il y avait malheureusement un serpent comme interlocuteur privilégié de la femme. Ce n’est qu’après avoir croqué la pomme et s’être fait jeter que le premier couple a engendré. Là, il y a assurément un mystère car l'expression revêt désormais un caractère sexuel mais laissons cela. Peut-être qu'avant, comme dans le mythe bouddhiste, on engendrait par le regard, allez savoir !

Certes, l’errance propre au nomadisme est plus proche que le sédentarisme de l’état que l’on peut imaginer après la fameuse chute. Mais l'errance sans la culture...

En réalité, c’est le chasseur-cueilleur qui illustre le mieux la figure de l’humanité déchue si l’on tient a demeurer dans une perspective « créationniste » selon laquelle l’homme ne descendrait pas du singe. La vision évolutionniste part en fait d’un singe qui aurait appris à chasser et à faire cuire sa viande. Aux gens qui tiennent absolument a descendre d’un primate, je leur ordonne de fermer leur gueule et de dégager et de remonter dans leur arbre en foutant la paix hommes véritables.

Bref, l'évolutionnisme ne contredit pas le mythe bien que l'un et l'autre soient également sujets à caution.

Le chasseur cueilleur ne cultive rien du tout et en souvenir du paradis, il consomme des baies en saison et prélève sur la faune locale son tribut de protéines et de graisses pour subsister. Le régime originel est donc bien un régime carné qui pouvait même être assez cétogène en hiver. Agriculture vivrière et pastoralisme itinérant sont donc non pas deux états primordiaux mais des évolutions tardives toutes deux très nocives envers les écho systèmes. Et dans le régime paléo on trouve une tension naturelle avec alternance glucose/lipides, la période glucose étant courte en région tempérée. Je signale, à toutes fins utiles, que dans l'arrière pays montagneux de la Côte d'usure, les tomate ne donnent, hors serre, que vers le 14 juillet, la Touraine est plus clémente à cet égard.

Un auteur dont je tairai le nom, ne serait-ce qu’à cause de la caution indue qu’il a fournie à l’Islam au travers de son rattachement au soufisme, lequel constitue manifestement une sorte de « corps étranger » et du reste traité comme tel par les oulémas, ce personnage s’est longuement étendu sur le symbolisme de Caïn et Abel. Ce qu’il dit est intéressant mais son propos commence par une ineptie ainsi que je viens de le démontrer par un raisonnement parfaitement logique. Je cite :

En effet, dans le symbolisme biblique, Caïn est représenté avant tout comme agriculteur, Abel comme pasteur, et ils sont ainsi les types des deux sortes de peuples qui ont existé dès les origines de la présente humanité, ou du moins dès qu’il s’y est produit une première différenciation : les sédentaires, adonnés à la culture de la terre ; les nomades, à l’élevage des troupeaux. Ce sont là, il faut y insister, les occupations essentielles et primordiales de ces deux types humains ; le reste n’est qu’accidentel, dérivé ou surajouté, et parler de peuples chasseurs ou pêcheurs, par exemple, comme le font communément les ethnologues modernes (…).

On notera que la différenciation implique un avant ladite différenciation, alors pourquoi avoir omis de nous en causer. C'est que les idéologues, toutes espèces confondues, ont la sale manie de ne retenir que ce qui les arrange. Si le personnage en question avait du parler des ères de la science profane, il eu sans doute risqué de se trouver embarrassé. Contre l'évolutionisme, il s'est contenté de dire que le plus ne peut procéder du moins, ce qui est assez logique. Mais ça reste un peu court...

Le monde n’a pas commencé avec le « néolithique » !

Cet auteur, après avoir été vilipendé par les milieux universitaires et qui a fini par en conquérir les marges,  a situé, sans y prendre garde, l’origine de l’humanité à la période dite "néolithique" dont voici la définition :

Le Néolithique est une période de la Préhistoire marquée par de profondes mutations techniques, économiques et sociales, liées à l'adoption par les groupes humains d'un modèle de subsistance fondé sur l'agriculture et l'élevage, et impliquant le plus souvent une sédentarisation.

Cela faisait déjà plusieurs années que je me promettais d’essayer de fustiger l’erreur de ce chef de file d’un certain traditionalisme, de sorte que la découverte de The Vegetarian Myth paru en 2010 puis traduit en 2013 a relancé mon intérêt pour cette question qui était restée pendante. Cela dit, je n'exclus pas la possibilité d'une contradiction mais il faudra argumenter sérieusement.

En fait la sédentarisation est bien le terme du processus. Sauf que si celui-ci est synonyme de "pétrification", ce qui subsiste de nomadisme relève bien d'une pure subversion cosmopolite.

Auparavant, il y a, selon l’historiographie académique officielle, les dinosaures dont la Bible ne parle pas, l’homme des cavernes et ses silex taillés pour en faire des pointes de flèches etc… Le problème étant que les mythes bibliques ou autres procèdent de trop de « raccourcis »…

Quoiqu’il en soit, d’après la Bible, le lait et le miel constituerait le nec le plus ultra de la diététique et le pastoralisme et son nomadisme serait supérieur à toute évolution ultérieure. Or il faut convenir que de nos jours le lait et son lactose sont devenu très suspects . Est-ce seulement en raison de l’altération de la matière première (alimentation vicieuse, pasteurisation, traitement UHT etc..) ?

Quand à l’option grains, les céréales à gluten sont devenues elles aussi problématiques.

Le régime « originel » est bien le régime paléo

Si donc nous voulons nous fier à une chronologie cohérente que l’homme des cavernes soit une dégénérescence d’une humanité adamique primordiale suite à diverses catastrophes cosmiques ou un produit d’évolution intermédiaire entre un primate et un homo sapiens abouti ce ne sont ni les agriculteurs, ni les éleveurs qui peuvent constituer la figure intermédiaire mais bien le chasseur-cueilleur !

Le Paléolithique est la première et la plus longue période de la Préhistoire, contemporaine du Pléistocène, durant laquelle la société humaine ne produit pas encore sa nourriture et est composée exclusivement de chasseurs-cueilleurs.

Le mythe végétarien n'es pas "un livre incroyablement stupide"

Ces précisions, étaient, me semble t-il absolument nécessaire pour répondre à l’ire qu’à provoqué la parution du livre chez les « Végans ». J'espère y avoir ajouté et contraindre ceux qui ne sont pas encore trop bouchés à réviser leurs position.

L'auteur du mythe végétarien, j'aurais plutôt parlé de "fable" car les mythes sont censés recouvrir des vérités exprimées sous une forme symbolique, a expérimenté le "véganisme" et elle explique qu'il s'est agi d'ne véritable catastrophe.

Taty Lauwers et le régime cétogènique

Ce sera le sujet de son prochain livre dont elle publie des brouillons.

Voir : http://www.taty.be/cetogene/cetogeneptdm.html#TOP

Il est devenu clair que toutes les évolutions à base scientifiques converge vers ce que l'on appelle le régime "paléo". Le régime cétogénique n'en est qu'une déclinaison. J'ai eu récemment un entretien avec une personne qui a eu un cancer de la prostate et qui suit cette diète. Il a constaté qu'il mange beaucoup moins, à moins faim et ses facultés cognitives, notamment sa mémoire s'améliorent.

Toutes les évolutions que j'ai pu constater sont en faveur d'un régime low carb, c'est-à-dire un régime où les sucres qu'ils soient "rapides" ou "lents" sont évités autant que possible. La tendance est également à revenir aux graisses saturées ancestrales. Je rappelle que c'est Geoffroy le fondateur de la Vie Claire qui a beaucoup fait pour promouvoir les huiles polyinsaturées et qui plus est trop riches en oméga 6 : le tournesol à toutes les sauces à été une catastrophe pro-inflammatoire.

Dans le résumé que j'ai indiqué, le soja est largement criminalisé. J'ai lutté contre une certaine hystérie à cet égard mais je serai peut-être amené à corriger mon jugement. De toutes façons sachez que je ne consomme guère de soja. Le tofu est insipide et difficile à rendre goûteux ou alors ca coûte la peau du cul de l'acheter déjà aromatisé. Faire du Tempeh demande un certain doigté, les protéines  texturées subissent un méchant traitement de sorte si bien qu'au final je ne vois pas sous quelle forme je pourrais l'utiliser surtout de manière économique. Je n'ai absolument pas envie d'engraisser certaines marques favorites de ces  "bobos" que je hais !  

04/02/2016

Réponse à un fan de Thierry Casasnovas

troubles-erection-600x339.pngVoilà maintenant que notre phénomène s'attaque à un sujet plus ou moins tabou. Je suppose que tous les mecs savent comme fonctionne leur "zizi" (valves anti retour) quand aux explications (les stress divers), c'est ce que l'on appelle une explication "bateau". En partie fausse car dans cette société le sexe tend à être utilisé comme "tranquillisant" donc anti stress. Le "Système" tend du reste à vouloir répudier les anciens tabous justement parce que dans une société (qui ressemble beaucoup à celle des "anunnakis") où une majorité des travailleurs sont de vulgaires esclaves condamnés à des tâches alimentaires ennuyeuses et fatigantes, il fallait desserrer la vis d'une certaine "moraline".

Sauf que le projet de "société des loisirs" a foiré avec la crise (artificielle), alors oui le stress mais surtout celui de la démoralisation généralisée. Je vois des jeunes qui pourraient poser pour des gravures de mode mais qui en fait de partenaires restent sur le carreau car les femmes ne misent en général que sur des mecs ayant du répondant matériellement. Une majorité de femmes deviennent ambitieuses et agressives et les hommes ne savent plus quel rôle jouer.

C'est à mon avis du côté de ce chamboulement qu'il faudrait chercher car sans libido en bon état, le 5ème membre y peut pas vraiment remplir son office. Du côté des "homos" c'est pas mieux ! Les médias spécialisé type "Têtu" on validé des modèles qui me font l'effet d'un métal assez glacial sans parler pour "homos" et "hétéros" de sollicitations permanentes, multiples et contradictoires favorisée par une évolution de la mode que l'on aurait qualifié autrefois d'indécente. C'est en quelque sorte une avalanche de "promesses non tenues" de par et d'autres qui au bout du compte s'ajoute à toutes les autres pollutions et provoquent une usure du désir...

La fausse libération post soixante huitarde n'a pas arrangé les choses, côté "homo" elle rend les mecs difficiles alors qu'autrefois la nécessité d'être discret avait l'avantage de favoriser des relations de bien meilleure qualité et le clivage entre "homos" et "hétéros" était bien moins prononcé puisqu'à défaut de filles faciles (la pilule n'existait pas) un assez fort pourcentage de jeunes étaient initiés par un aîné et pouvait bénéficier par la même occasion d'un mentor susceptible de les préparer à affronter la grande différence de psychologie d'un sexe à l'autre avec tout ce que ça comporte comme risque.

Thierry tu devrais te taire, tu ne sais pas de quoi tu parles ! T'as pas le gabarit pour parler intelligemment de choses aussi délicates, t'as pas assez vécu, c'est puéril tes explications ! En résumé les mâles ont surtout énormément de raisons de douter d'eux et de se sentir plus ou moins dévalorisés. Ils n'ont plus la loi !

========================

Concernant la réponse à un "fan", je ne peux pas tout citer mais je commence l'absence d'ouverture des commentaires

Bonjour,

(...)

Il y a un truc à comprendre avec Internet (je comprends que ce soit très gavant) c'est que oui, il faut répéter les choses les plus importantes plein de fois inlassablement, en pensant à tout ceux qui prennent le train en marche et qui ne peuvent pas arrêter le temps et rattraper le retard.

Je crois que je me suis déjà répété pas mal sur l'argent colloïdal, etc... Il y a une fonction de recherche pour "rattraper le train en marche"....

Après ça dépend quel est votre but. Personnellement je me gave de vidéos en tous genres car elles ne mobilisent que l'ouïe en général et que je peux avancer sur autre chose en même temps.

Je ne sais pas faire plusieurs choses à la fois comme les femmes, peut-être avez vous progressé vers le mdèle androgyne impliqué par l'influence du Verseau, je n'ai pas cette chance ;<))

Comme je pars quasiment de zéro depuis cette année, je n'ai pas votre recul et votre expérience, et j'imagine que des comme moi, il y en a des milliers. Les vidéos permettent en effet de trier à l'affect, si on trouve le personnage honnête, sympathique, bienveillant, ouvert d'esprit ou non (au-delà du fond et de l'argumentaire), je comprends que ce soit faible et risqué.

Pour ce qu'il en est de trier sur l'affect, 3 secondes de vidéo suffisent et même une simple photo, sauf que le tri sur l'affect n'est pas "scientifique", et ce qui me vaut vos remarques c'est justement d'vaoir "trié sur l'affect", enfin pas seulement mais bon j'ai supprimé la phrase sur "la tête qui ne me revient pas".

Concernant Thierry, il a un physique de marathonien qu'il fut (et peut-être aussi d'ancien mourant), ça ne me choque pas outre mesure, c'est laid mais il s'embellit avec le temps. Oui il mange de la viande,(...)

Ah bon vous confirmez, ben oui c'est évident car sans un apport de protéines il ne se serait pas arrondi alors pourquoi toujours mettre en avant les jus ?

Oui son discours évolue, je ne connais pas sa version concernant les 20000 euros et tout donc je ne peux rien dire (et encore vous avez oublié les trampolines pour secouer la lymphe, les distillateurs d'eau - j'en ai acheté un, ne serait-ce que pour ne pas boire des médicaments, son nouveau pote électricien de l'assoc "les pieds à la terre" qui vend des gadgets une fortune (ceci dit le paradigme semble bon, testé par ma sœur contre ses maux de nuque/dos)). Vous avez essayé de le contacter pour lui faire part de vos critiques, voir s'il les prend en compte pour ses prochaines vidéos ? Le but, c'est de lui mettre des bâtons dans les roues, ou d'améliorer les habitudes pro-santé des gens par n'importe quel moyen ? Après je constate qu'en effet il n'y a rien de neuf (pour nous ça l'est, mais pour vous qui avez le recul, non).

Je n'ai pas à le contacter et s'il a quelque chose à dire, le droit de réponse existe mais à mon avis l'utiliser ne serait pas productif en sa faveur.

Certes y'a des montagnes de connaissance à avoir en médecine, mais la question qu'on se pose tous c'est quoi se préparer comme repas pour être en bonne santé, comment améliorer son environnement etc. dans le même but. En gros quoi. Et comme on peut lire tout et son contraire, comment choisit-on notre croyance ? Avouez que c'est très compliqué.

C'est effectivement un problème que je connais comme tout le monde, je crois qu'il faut commencer par faire une liste de ce que l'on peut consommer, de savoir pourquoi on exclut tel aliment, de l'avoir ensuite en tête en faisant ses courses, d'opter dans une certaine mesure pour le bio et d'avoir une idée précise de ce que doit comporter un repas. C'est tout un apprentissage et je ne peux malheureusement pas aider dans ce domaine. Je peux dire si vous craignez de prendre du poids freinez sur le repas du soir, potage sans patate ni carottes, légumes verts etc...

Pour terminer sur un hors-sujet (vous vous permettez dans vos articles alors allons-y) qui pourrait attiser votre curiosité, j'ai cherché "Becker" mais je n'ai rien trouvé sur votre blog. Vous savez, ce type qui aurait fait repousser des membres amputés, "juste" avec de l'électricité, après avoir étudié la salamandre ? C'est une vidéo relayée sur lelibrepenseur.org que vous connaissez déjà qui m'a fait découvrir le sujet. Lien par exemple (avec photos de membres qui repoussent) : https://fr.earthpulse.net/robert-o-becker/

Je connais bien les travaux de R.O. Becker mais est-ce que cette possibilité présente un intérêt pratique : il me semble qu'il n'a pratiqué çà que sur des petits animaux, je ne sache point qu'il ait fait repousser des bras et des jambes chez des accidentés de la route par exemple....

03/02/2016

L'avis d'une naturopathe sérieuse sur Thierry Casasnovas le décharné devenu "gourou"

casnovas3.jpgcasanova.jpgCe post déborde le cas de Casasnovas car je termine par un chapitre sur le problème des "transferts" et j'ai du réabonner un lectrice le temps de ce post car ce chapitre terminal la concerne et je tiens à ce qu'elle le lise. Après des mois et des mois de louanges que je savais "intéressées", un petit rien l'a contrariée et après avoir été l'ange compatissant je dois avoir été rétrogradé dans le rôle d'un "diable". Mais qu'importe j'ai le dos large et encore assez solide ! 

On m'avait prédit un déluge de protestations en faveur du phénomène évoqué dans le titre. Certes la vigueur avec laquelle j'ai dénoncé le le personnage a du calmer l'ardeur de ceux qui voudraient plaider sa cause.

Les photos ci-contre témoignent d'un progrès mais il est vrai que certains le soupçonnent de manger de la viande... Je note en passant que certains écrivent Casanova en pensant au célèbre italien. Non ce n'est pas une sorte de Don Juan, et quoique l'étymologie soit la même car entre "casa" et "casas" il n'y a que la distance de la péninsule à l'Espagne. Bref, Casasnova pourrait être un descendant de marrane qui s'ignore, ce qui expliquerait probablement et en passant, sa capacité à rebondir avec succès sur le plan économique... Mais il y a aussi du Torquemada (en version soft) chez ce sectaire qui a affecté parfois une teinture de christianisme...

Retour aux sources de Casasnova

Dans un ajout au post initial j'ai indiqué ses sources. Je n'ai pas voulu dire que ce qui est nouveau est forcément meilleur que ce qui date (Marchesseau et Mosséri) mais que leur vision de l'hygiénisme était extrêmement simpliste. La fascination de Marchesseau pour les "colles" (amas de colloïdes) et les cristaux correspond bien à quelque chose. Les cristaux c'est la goutte par exemple et Auguste Lumière avait proposé un produit appelé Emgé (M G pour Magnésium), de l'hyposulfite (ou thiosulfate) de magnésium. Il est vraiment dommage que l'on n'en trouve plus mais je vous invite à chercher autour de ce produit et de son inventeur...

Un seul médicament, le Desintex du Laboratoire Richard en contenait. J'emploie l'imparfait car il a manqué longtemps mais semble de nouveau disponible. Le labo n'arrivait pas à trouver du thiosulfate "propre". Bref si vous trouvez quelque part de l'hyposulfite de magnésium pur, ça m'intéresse car le Désintex a bien marché pour une rhinite allergique.

Mais attention les sels de Mg nécessitent des reins en bon état, j'avais conseillé le Biomag de Lehning à un ami. c'est pourtant de l'homéopathie et des dilution décimales mais l'ayant perdu de vue plusieurs semaines, je finis par lui téléphoner et apprendre qu'il était très fatigué et au fond de son lit. Il lui était resté quelque chose d'avoir contracté une maladie appelée "oreillons" dans son enfance...

Pour en revenir au bon état des colloïdes, le cas du Emgé (un produit chimique) montre bien qu'il ne suffit pas d'user d'un régime dépuratif classique (tisane d'artichaut et Cie) pour parvenir à toujours restaurer leur intégrité. Le Dr Defaut avait constitué un petit appareil d'électrothérapie inspiré des travaux d'une "Ecole de Nancy" sur laquelle on ne sait rien. Cet appareil constitué d'une pile de 4,5 volts et de bobinages de fil résistant était vendu, m'a t-on dit, 1000 ou 1500 € et son inventeur a été poursuivi. Néanmoins, le Dr Janet, spécialisé dans l'ionocinèse, aurait reconnu son efficacité (coût de réalisation moins de 25 €). On trouve le brevet assez facilement. Il est dans mon Cloud...

Un mail fort intéressant d'une naturothérapeute

Voici donc le contenu du mail reçu ce matin :

Bonjour,

je vous remercie pour cet article. Vous êtes très lu et peut-être cela va fait tilt pour certaines personnes qui avec leur régime vont droit au suicide. Je vois certains de mes patients participer à ce crudivorisme et devenir décharnés.

Comme vous le dites très bien, au début, cela semble aller mieux car ils allègent les portions, mangent plus sains voire bio... Mais il n'en est pas de même sur le long terme. A regarder le corps de TC, on n'a pas envie de poursuivre !

De plus, je vérifie tous les jours qu'un conseil diététique ne peut s'appliquer qu'à un individu donné. Je vous donne pour exemple mon cas : je souffre d'un déficit d'absorption, de barrière intestinale poreuse (j'ai arrêté gluten et lait depuis 6 ans, sauf beurre cru le matin et une peu de chèvre ou brebis les jours de manque..) et d'un vitiligo pour qui me disent-ils tous, il n'y a rien à faire (à ce propos, cela peut aider certains, on peut lire la thèse de docteur en pharmacie de madame Mayi Penda NABINE-ISSIFOU de l'université de Monastir qui proposent des solutions à base d'huiles végétales, preuves à l'appui).

Voir : http://www.traitevitiligo.com/img/These.pdf

Donc j'en reviens à ce que je voulais vous dire. J'avais besoin de vitamine D et je l'utilisais avec de l'huile de colza (vous connaissez la marque). Après 8 mois je refais un dosage et aucune amélioration. Je fais donc des tests sanguins et on m'annonce une intolérance au colza, il en a été de même pour la sardine (prôné comme le colza par tant de naturos) et plein d'autres choses dont je vous fais grâce.

Il s'agit de la marque D-Plantes qui utilise effectivement l'huile de colza comme médium. Désolé pour la contre publicité ! Je signale en passant que l'huile de colza est soupçonnée de n'être pas très "casher", c'est de Lorgeril qui a contribué à la populariser et ce personnage, très psychorigide, a lui aussi une tête qui ne me revient pas. Le régime méditéranéen n'est pas identique au régime crétois, et les Crétois mangeaient énormément de petits escargots, je ne sais si cela a joué sur leur longévité mais une fois de plus les vogues simplistes qui dispensent de réfléchir sont négatives. En ce qui concerne De Lorgeril, je lui reproche de n'avoir pas cherché plus avant sur ce facteur Z actif derrière le cholestérol dans certains cas d'excès. L'un d'eux est indubitablement la lp(a). Pour moi un vrai bilan lipidique c'est Apo A1 + Apo B + tryglycérides + lp(a) et si l'Apo A1 est basse la B haute ainsi que la lp(a), il y a ssurément une menace de troubles cardio vasculaires !

Quand je teste la compatibilité d'un produit avec le pouls pour un patient, je peux m'apercevoir combien le résultat est varié pour une même pathologie. Il faut donc arrêter avec ces idées de masse qui font plus de mal que de bien parfois.

Cette histoire de pouls nous vient du Dr Nogier père qui a proposé une autre méthode basé sur la réintroduction progressive dans un régime excluant certains aliments des aliments susceptibles d'être problématiques.

Il reste vrai qu'il y a des règles de bons sens et de base applicables au plus grand nombre. Mais revenir aux concepts préhistoriques alors qu'on est un être qui n'a pas les mêmes opportunités, qui ne baigne pas dans le même milieu, qui ne subit pas les mêmes aléas, c'est de l'inconscience.

Pour ce qui concerne le régime paléo inspiré de celui du "chasseur cueilleur", il est possible qu'il convienne au groupe O (comme originel) mais attention là encore à la sytématisation et du régime paléo très à la mode et de la théorie du Dr Adamo.

De plus, si on regarde la médecine de Sainte Hildegarde, même la médecine chinoise, le cru existe mais ne fait pas la règle de nutrition. et d'après Steiner, il semblerait que grâce au feu et à la cuisson cette force utilisée avant pour la digestion ait permis de développer notre cerveau...

Bonne journée et merci.

L'erreur de titrage du Dr Seignalet

Je n'ai pas grand chose à ajouter à tout cela si ce n'est que la diététique vue sous l'angle purement alimentaire est sans doute plus compliquée encore que la médecine qu'elle soit académique ou augmentée des apports des médecines demeurées "naturelles". Je rappelle en passant que le Dr Seignalet a foiré dans son titre, il aurait du parler de L'Alimentation ou "première médecine". Bien évidemment tout ce que je dis sera perçu comme frustrant car de ne donne pas et ne peut pas donner de solution simple. Voyez l'autisme, on lui assigne 36 causes, la porosité intestinale et le gluten, les vaccins à l'aluminium, pour d'autres ce sont les pesticides, dans certains cas il existe une cause infectieuse et j'en passe...

Leçon tirées de contacts par mail et (plus rarement) par téléphone

A supposer que je me mette à donner des consultations, je sais qu'il me faudrait d'abord passer une heure au moins voire une heure et demie à l'écouter raconter son histoire. Une histoire faite d'errances basées sur des idées préconçues et simplistes répandues par les merdias de toutes sorte (revues féminines en tête) avant d'accrocher un détail significatif, derrière tout ce "foin", détail susceptible de m'engager non pas forcément sur la bonne piste mais sur la moins mauvaise

Je vois bien comment ça ce passe quand, par téléphone, je viens à m'intéresser à un cas pour essayer de le débrouiller. Je n'imagine pas d'arrondir mes fins de mois de modeste retraité avec cette pratique en cabinet dans la mesure où il me faudrait user 90% de mon énergie à neutraliser des idées préconçues. Je n'en aurais pas la patience déjà par mail cela peut tourner à l'aigre.

Un problème : le poids  des "transferts" en médecine occasion de chute pour certains

Un petit exemple pour montrer à quel point le fait de vouloir aider les gens est chose ingrate. Notez que je ne dis pas çà pour m'en plaindre, je préfère en rire au contraire. Ce blog m'a valu de faire la connaissance d'une femme qui souffre d'hypothyroïdie et de Hashimoto avec en plus une mauvaise histoire d'héritage compliqué par une notaire assez diabolique. Pour l'hypothyroïdie elle avait été bien équilibrée avec de l'Euthyral mais ayant déménagé son nouvel endocrinologue n'a jamais voulu démordre du Levothyrox sans T3. Je l'ai poussée à trouver un médecin qui accepte de revenir au traitement initial. Et avant cela je lui ai envoyé une plaquette du médicament. Qui l'aurait améliorée mais elle n'a pas été très bavarde là dessus. Enfin elle a fini par obtenir une prescription correcte. Mais restait ce problème de succession. Je suis juriste j'ai donc essayé de la guider dans ses démarches jusqu'à ce que je propose de réviser les conclusions d'un avocat dans le cadre d'une affaire de demande de pension alimentaire de la part de ses filles en appel.

Comme l'affaire avait été très mal "emmanchée" par le précédant, c'était une gageure. J'ai du poser plusieurs questions sur des faits mais les réponses étaient toujours plus ou moins à côté ou insuffisante. En un week end j'ai reçu 46 mails composées en majeure partie de 95% de plaintes récurrentes (j'en retrouve 273 depuis le 1 er octobre dans la poubelle et la relation durait depuis des mois). J'ai reçu ainsi en plusieurs mois des centaines de mails. Cette femme n'arrêtait pas de chanter mes louanges, il est vrai que j'aurais sans doute pu devenir un juriste assez brillant mais quand j'ai vu dans les années 70 comment tournait la Justice j'ai renoncé. A la fin comme cette correspondante se plaignait de son conseil, j'ai du lui dire que si elle lui avait envoyé presque autant de mails sans grand intérêt, il ne lui fallait pas s'étonner de son peu de zèle.

Sa réaction a été de vouloir se justifier à tout prix. Ce qui est curieux dans cette affaire c'est que bien que je ne sache pas à quoi elle ressemble, j'ai fait un rapprochement entre elle et une femme de mon voisinage qui en tant que locataire indélicate vivant avec sa fille a été condamnée après avoir déménagé à la cloche de bois. Analogie de situation familiale d'une part, et analogie de caractère en ce que la figure locale dont l'image s'est superposée à celle de la personne dont je parle présente certaines similitudes : besoin de paraître une "personne bien", mythomanie : le pendant local se dit "scénariste", a besoin de s'inventer des histoires de revenants, d'expériences paranormales etc... Disons que le modèle local en est le prototype le plus caricatural.

En ce qui concerne ma "patiente", j'en suis venu à me demander si elle n'était pas en partie responsable de ses malheurs à en juger par le fait que lorsqu'il importait d'essayer de rectifier un tir mal ajusté dans la procédure en cours en obtenant la réponse à des questions précises, elle en était encore a ressasser de vieilles histoires. J'ai du poser mes questions par téléphone. Je ne peux pas dire qu'elle m'ait "bassiné", elle m'a "bassiné" effectivement mais sans résultat car à force ses plaintes stériles ne pouvaient plus glisser que comme sur les plumes d'un canard.

Voici encore un écueil d'une médecine se voulant "holistique", à savoir la nécessité de prêter une oreille attentive au vécu social, familial, voir "spirituel" des gens qui recherchent une aide. On a vu qu'avec le dernier procès à l'encontre du Dr Philippe Bry, certaines médecins exercent sciemment une emprise psychologique sur leur patientèle au point d'en arriver à complètement débloquer ! Il arrive un moment où il est difficile d'éviter un "transfert" et de s'en délester le moment venu.

On notera que la psychanalyse se plait a littéralement exploiter le phénomène car c'est un phénomène de dépendance permettant à ses praticiens de prolonger indéfiniment un véritable "parasitage". Dans le cas évoqué, il fallait se résoudre à briser une relation qui avait cessé depuis assez longtemps d'être productive. Après les louanges démesurées, je vois que l'intéressée s'est désabonnée, c'est le rejet pur et simple après la promesse d'un don après récupération de l'héritage bloqué. Notez que c'est égal, je n'ai rien demandé.

Cette dame, je l'ai réabonnée le temps de ce post. Elle n'aura qu'à cliquer sur le lien en bas pour reprendre sa liberté. Je ne suis pas en mesure de la "juger" comme elle me l'a reproché mais vu le caractère stérile de ses plaintes récurrentes, je suis forcé d'avoir des doutes, elle n'est certainement pas totalement innocente des malheurs qui l'accablent. Mais enfin ce n'est pas mon problème et ça ne me regarde pas. Elle a présent un traitement thyroïdien correct mon rôle s'arrête là !    

27/01/2016

Affaire Burger/Seignalet, petites corrections et ajouts

Soucieux de renouveler l'iconographie, je ne trouve pas de photo adéquate et je vais demander à un ami expert en "photoshoperies" de me contacter un Joyeux nanti de deux petites cornes rouges et si possible d'une queue avec un harpon au bout.

Voir post précédant pour le fond. En lisant dans l'article instinctothérapie de "Wikipédé" ce passage je me suis pris à douter de ma reconstitution chronologique :

Viols sur mineurs : Guy-Claude Burger, fondateur de l'instinctothérapie a été incarcéré de 1997 à 2009 en France. Déjà condamné en 1978 en Suisse pour "attentat à la pudeur" et pratiques contre nature sur des enfants », dont son propre fils, il a été de nouveau condamné en 2001 à 15 ans de prison pour « viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, corruption de mineurs et menaces de mort réitérées », ce qu'il continue à nier. De même, son fils fut poursuivi pour des agressions sexuelles et abus sur mineurs. 

Parenthèses étymologiques

Je dis "Wikipédé" car j'ai de très mauvais souvenir des jeunes cons d'étudiants qui s'érigent en "administrateurs" de ce bazar très perméable à toutes sortes d'influences. D'autre part "pédia" se réfère au grec "paida" (enfant) comme dans "pédiatrie" et "pédagogie" mais puisque je fais une parenthèse étymologique. Quitte à me répéter je rappelle que la racine "philein" de pédophilie désigne un amour abstrait comme dans "philo-sophie" ou amour de la sagesse. Et cette racine ne convient pas davantage à l'amour maternel, paternel ou fraternel des enfants, amour très ordinaire et partagé par tout le monde excepté les monstres car un enfant n'est pas une chose mais un "être" car bien que non sexuel cet amour est tout de même excité par des impressions sensuelles.

Il y a des enfants aimables et quelques uns sont détestables. Quel serait le terme adéquat en grec ? Je ne sais trop mais ça me semblerait plutôt se rapporter à la filière agapé en grec et caritas en latin quoique ces concept difficile à cerner possèdent une consonance religieuse. En fait le seul terme qui me parait adéquat relèverait de la compassion notion plutôt bouddhique. En effet la tendresse recouvre, dans le cas des enfants, une impulsion réflexe à vouloir les protéger. Une attirance sexuelle ne fait sens qu'envers un être fonctionnel à cet égard c'est-à-dire entièrement formé donc largement pubère. Ça peut être un adolescent sous réserve d'une capacité suffisante d'autodétermination.

Là il faut dire que si l'on se tourne vers les critères grecs il y a maldonne puisque l'âge l'égal c'est avant l'apparition des premiers poils et cette "erreur" critériologique se fonde implicitement sur la thèse selon laquelle un garçon non pubère équivaudrait à une fille. C'est archi faux car un garçon à des idées masculines de garçon avant la puberté, est-ce seulement du à l'éducation, j'en doute ! Bref, il me semble utile de profiter le l'occasion pour souligner qu'on trouve trace de cette assimilation fautive garçon impubère=fille donc femme un peu partout notamment dans l'Islam et j'ai quelques informations indiquant que la source serait perse (et donc encore présente en Iran). En fait elle est omniprésente autour du bassin méditerranéen...  Passons...

Un article de Wikipédia sur l'instincto mal foutu et source de confusion

Le passage cité en bleu m'a fait supposer que Burger pourrait avoir été condamné pour dérive sexuelle avant 2001/2003. L'article de Wikipedia est très mal foutu notamment quand aux notes car on perd les liens hypertexte sur une version imprimée. En fait la mention des condamnations de 1997 n'ont rien à faire dans le chapitre ou alors il aurait fallu ajouter pour des motifs divers dont l'exercice illégal de la médecine. Après recoupements, je confirme que les condamnations de 1978 ont été ignorées. Donc je maintiens ma thèse selon laquelle Seignalet ne pouvait pas, lorsqu'il a donné sa préface, s'émouvoir des allusions de Burger au tabou de l'inceste.

Notez que pour ce que Burger a vraiment dit autour de ce sujet, aucun des textes que j'ai pu consulté ne cite ses écrits. Il ne peut s'agir que de résumés plus ou moins tendancieux influencés par les procès et en particulier celui de 2001. En 1997 l'Ordre des Médecins n'était pas parvenu à juguler l'influence de Burger, il a donc fallu trouver autre chose et entre temps la fameuse "hantise" avait progressé. Donc je maintiens ce que j'ai avancé, les théories reichiennes de Burger n'étaient pas susceptibles de vraiment frapper les lecteurs cependant qu'il est évident qu'à partir du moment où deux théories concomitantes trouvent à s'exprimer dans une cadre sectaire, le goût du pouvoir aidant, il faut s'attendre à des gros dérapages. Il y a donc un espace assez large entre une théorie assez anodine dans le contexte mental et intellectuel de l'époque et sa cristallisation sous une forme pathologique dans un espace volontairement confiné.

L'absence de citations précises, alors que les citations médicales ou pseudo médicales abondent montrent bien la part prise parle caractère "psychotique" de la hantise évoquée.

Préface antidatée par erreur mais sans conséquence

Néanmoins, j'ai commis une erreur, la préface de Seignalet au bénéfice de Burger ne date pas de 1985 mais de la seconde édition apparue sous un nouveau titre en 1990 aux éditions monégasque du Rocher. Cela ne change rien puisque j'ai daté le début de la hantise de la pédophilie du milieu des années 90 comme consécutive aux facilités offertes par Internet quand aux possibilités d'échange de photos pornographiques. D'abord ça s'est pratiqué dans les forums d'Usenet sous forme de document textes cryptés et avec le développement des interfaces graphiques type Windows et Cie la chose a tendu à prendre un caractère épidémique. Encore faut-il préciser qu'on ne trouve pas ce genre de documents facilement sur de simples sites pornos. Les possibilités de rencontre "accidentelles" sont devenues assez minces et on exagère sciemment le danger pour avoir prétexte à répression.

Concernant cette "hantise", il est dommage qu'aucun sociologue n'ait cherché à en retracer l'histoire. Tout ce dont je me souviens c'est que je l'avais senti venir dès le tout début des années 80. Sur quelle observation m'était je basé, je ne saurais plus le dire mais ce dont je me souviens c'est que j'ai fait une prédiction à ce sujet à un arrêt de bus du quartier de Cimiez à Nice alors que je discutait avec un ami informaticien en attendant le véhicule. Il m'a rapporté mes paroles bien des années plus tard. Je lui avais dit ceci : tu vas voir que dans peu d'années tout mec surtout célibataire qui s'intéressera de trop près à un jeune sera systématiquement soupçonné de "pédophilie", je sens que le "Système" ne va plus se contenter de l'Ecole publique pour imposer sa marque, tout individu atypique susceptible d'exercer une influence contraire sera marginalisé par tous les moyens... Je sens que ça va très très mal tourner... Des années plus tard, étant en délicatesse avec une infirmière qui était son amante attitrée, celle-ci s'estimant délaissée a pris prétexte que sa gamine rendait visite innocemment à cet ami pour déposer une plainte à la gendarmerie de B. dans le Var. L'histoire a tourné court et la bonne foi de l'ami a triomphé mais il a été salement emmerdé pendant quelques semaines.

La vogue médicale de l'instincto ne vient pas de Seignalet mais d'un certain Bonnefon

La première préface ayant bénéficié en 1985 vient du Dr Bonnefon qui a souligné que de nombreux médecins ont été séduits par les thèses de Burger. je cite :

Préface du Docteur Jean Devernoix de Bonnefon. « La théorie instincto me paraît en effet poser des questions on ne peut plus importantes pour notre santé …/… Je suis d’autant plus à l’aise que la théorie instincto est officiellement enseignée en C.H.U. (dans le département de naturothérapie du C.H.U. Paris XIII) et que les centaines de médecins qui l’ont découverte après moi ont tous été séduits. »

Contradictions et perversité du Pr Joyeux envers Seignalet

En revanche, on découvre que dès 1985, le Dr Joyeux a écrit que l'instinctothérapie est un régime nuisible. Je cite :

Prises de position sur la nutrition [archive], Henri Joyeux. « Dès 1985, dans mon premier livre grand public (page 178), j’ai écrit que l’instinctothérapie était un régime dangereux pour la santé et je l’ai répété sans cesse. »

Les instruments bibliographiques sur Internet sont imparfaits. Le Catalogue Opale de la BN n'est pas à jour ce qui est un comble, il ne donne que la seconde édition de l'Alimentation ou la troisième médecine (1997). La première édition doit dater de 1990, je ne sais aps de quand date le soutien de Joyeux au régime Seignalet mais peu importe : une contradiction se fait jour, Joyeux a préfacé Seignalet entre 5 à 12 ans après avoir condamné l'instinctothérapie sans appel et ce en dépit des nombreux passages (7 dans le décompte de Wikipédia) chez Seignalet favorables à Burger.

C'est une des preuves formelles que Joyeux n'a jamais hésité à se servir du système des préfaces pour cultiver sa visibilité médiatique mais quelle différence d'échelle entre les 230 publications scientifiques et les ouvrages et interventions généralistes et brouillonnes de Joyeux pour se faire mousser!

Or Joyeux a consacré une page aux "liens entre Seignalet et Burger" or le terme de "liens" est tendancieux : bien qu'il ne démontre aucune responsabilité de Seignalet dans le développement de l'affaire Burger, il a négligé de souligner que ces "liens" ne peuvent lui être imputables. On est donc en face d'un exposé des faits exacts mais dont le titre parait dénoncer des intentions perfides. ce qu'il faut réaliser c'est que tout en préfaçant un auteur franchement favorable à Burger, Joyeux a enfoncé le clou en voulant souligner que son confrère a confirmé son soutien scientifique par un témoignage devant la justice. Parler d'attitude perfide n'est pas une exagération de ma part ! La preuve :

Dans un article intitulé L'incroyable régime Seignalet, c'est là en particulier, ainsi que dans des vidéos, que Joyeux a littéralement enfoncé la "troisième médecine" de son prétendu ami.

Parenthèse sur une certaine "secte"

Je vais citer la fameuse thèse sur le cancer du pancréas mais auparavant, je voudrais souligner, à titre anecdotique que selon un correspondant (on va dire un "voyant") Seignalet serait décédé d'un cancer du colon et la santé de Joyeux ne serait pas florissant. Ne soyez point surpris s'il venait a "attraper" un ... cancer, ce qui à dire vrai, ne serait que justice vu la somme de malversations dont il est coupable. Mais bon n'allez pas croire que Joyeux serait devenu ma "bête noire" parce qu'il tient des propos toxiques sur l'homosexualité. Je n'ai jamais éprouvé la moindre affinité envers les milieux ghettoisés qui l'ont érigée en pratique sociale. J'apprécierai d'habiter un hôtel particulier du Marais mais je pourrais me passer de sa faune et à ma connaissance elle aurait en partie déserté ce quartier en faveur du canal Saint Martin et si je bénéficiais du talent du joueur de flûte de Hamelin, je trouverai un air pour y noyer ceux qui ne se soucient que de consommer sans frein, ce sont des traîtres à leur propre cause.

J'ajoute que si on a le droit de "bander à part", il vaut mieux le faire seul. Je forme une "secte" à moi tout seul car je trouve à redire sur tout et partout. Il n'est pas grand chose qui trouve grâce à mes yeux car tout finit par se transformer en "Système", il y a celui qui est "officiel" et les systèmes concurrents et ils sont aussi nocifs les uns que les autres. La pensée "systématique" qui domine produit des choses curieuses. les gens qui ont un problème avec l'homosexualité disent que par le bas il ne doit sortir que des choses et rien y entrer. Soit mais dans ce cas il faut condamner les suppositoires et les lavements...

La fameuse hypothèse de Joyeux sur les enzymes comme cause du cancer du pancréas : une véritable imbécilité !

Voici ce qu'a raconté Joyeux sur le fameux cancer :

Ce régime ne l’a pas empêché d’avoir un cancer du pancréas ». C’est certainement la critique la plus juste, mais elle s’explique facilement pour qui connaît le fonctionnement de cette magnifique glande que nous ne respectons pas suffisamment tant elle est fragile.

Notre pancréas a deux rôles majeurs. D’abord il régule le taux du sucre dans le sang grâce à sa fabrication des deux hormones, l’une qui augmente le taux du sucre quand il en manque, le glucagon ; l’autre qui l’abaisse quand il y en a trop, l’insuline.

Son deuxième rôle est de fabriquer un litre de liquide pancréatique destiné surtout à digérer les graisses de notre alimentation. Ce liquide contient des enzymes qui sont pour la plupart des pré ou pro-enzymes qui ne deviennent actifs que par l’action du suc gastrique.

Jean savait bien tout cela ; il savait aussi que le fait de consommer presque exclusivement des aliments crus pouvait forcer son pancréas. C’est pourquoi il faisait venir de l’étranger des comprimés chargés d’enzymes qui devaient le soulager et aider à la digestion tant de la partie protéique des viandes que des graisses plus ou moins cachées qu’elles contiennent. En réalité, il s’est certainement intoxiqué de pré-enzymes qui ont fatigué son pancréas au point de stimuler des cellules dormantes qui se sont multipliées à l’excès, jusqu’à diffuser vers le foie et les ganglions de la zone autour du pancréas.

En savoir + sur https://www.santenatureinnovation.com/lincroyable-regime-seignalet/#ixzz3LAq0LB2S

« Ce régime ne l’a pas empêché d’avoir un cancer du pancréas ». C’est certainement la critique la plus juste, mais elle s’explique facilement pour qui connaît le fonctionnement de cette magnifique glande que nous ne respectons pas suffisamment tant elle est fragile.

Notre pancréas a deux rôles majeurs. D’abord il régule le taux du sucre dans le sang grâce à sa fabrication des deux hormones, l’une qui augmente le taux du sucre quand il en manque, le glucagon ; l’autre qui l’abaisse quand il y en a trop, l’insuline.

Son deuxième rôle est de fabriquer un litre de liquide pancréatique destiné surtout à digérer les graisses de notre alimentation. Ce liquide contient des enzymes qui sont pour la plupart des pré ou pro-enzymes qui ne deviennent actifs que par l’action du suc gastrique.

Jean savait bien tout cela ; il savait aussi que le fait de consommer presque exclusivement des aliments crus pouvait forcer son pancréas. C’est pourquoi il faisait venir de l’étranger des comprimés chargés d’enzymes qui devaient le soulager et aider à la digestion tant de la partie protéique des viandes que des graisses plus ou moins cachées qu’elles contiennent. En réalité, il s’est certainement intoxiqué de pré-enzymes qui ont fatigué son pancréas au point de stimuler des cellules dormantes qui se sont multipliées à l’excès, jusqu’à diffuser vers le foie et les ganglions de la zone autour du pancréas.

Tout cela n’empêche pas Jean Seignalet d’avoir été un prophète de la médecine moderne et d’avoir proposé une méthode qui, nous l’affirmons, a fait largement ses preuves depuis son lancement.

Il me reste à regretter le départ prématuré de notre cher et original collègue qui arrivait à l’âge de la retraite mais avait décidé de poursuivre ses recherches encore de longues années.

Notez en passant que ce texte provenant de Santé Nature Innovation, savoir la clique à Dupuis/truc machin est incopiable sans devoir user des ruses de Sioux d'un vieil informaticien retors. C'est dire quelle estime porte à ses papiers souvent merdiques la nébuleuse influentielle en question. Cependant il y a une astuce : vous sauvegardez le texte en format *.txt et vous récupérez le html ce qui évite des opérations de reformatage ou les limite. les connards sont prédisposés à faire une oeuvre qui les trompe puisqu'au final j'ai gagné du temps !

Joyeux ! Con, ou dangereux ? Les deux mon colonel ! Mais incompétent assurément !

J'ai déjà critiqué cette thèse et j'ajoute un argument : que préconisent Michel Dogna et Cie pour prévenir et aider à juguler un cancer ? Réponse : des enzymes pancréatiques, du Creon en particulier. Alors, je vous encourage à "coïncer" Joyeux lors d'un prochain colloque et à lui demander compte d'une connerie d'où n'est pas exempte la malveillance pure. A ce propos le "voyant" évoqué plus haut m'écrivait que Joyeux n'est pas simplement con il est très dangereux. A vrai dire l'un ne va pas sans l'autre, quant à l'intentionalité je vous laisse juge et ce qui m'importe c'est de démontrer d'abord l'incompétence ! Joyeux c'est du n'importe quoi, ce sont des amalgames au petit bonheur la chance pour caresser le public dans le sens du poil, sens qui varie. La vogue du bio lui a inspiré ses premières "récupérations". Enfin sur le plan scientifique, Joyeux c'est quasiment moins que rien !

Joyeux ou la "médecine impressionniste"

La médecine du Pr Joyeux est semblable à un tableau impressionniste. de loin c'est figuratif et très joli mais si vous regardez de trop près vous ne voyez que des tâches provoquées par des "caresses" du pinceau sur la toile !

Instincto, Seignalet qu'en penser ?

On a tendance à ériger l'intolérance au gluten et aux laitages en panacée universelle. Taty Lauwers a démenti la nocivité des laitages sous condition que lait et beurre soient crus. On ne peut pas systématiquement imputer aux laitages comme tels certaines pathologie mais il est clair que les produits pasteurisés et les laits UHT plus encore sont toxiques en cas de perméabilité intestinale, mais elle a des causes antérieures. Il faudrait se rappeler que des cures de lait crus sont parvenus à guérir des maladie graves dont le diabète. Il est clair que l'on doit mettre en cause l'industrialisation de la production laitière en cause avant les laitages proprement dit.

L'expérience que j'ai fait du Seignalet me permet d'affirmer que la prédiction qu'il m'avait faite par courrier d'une baisse de 30 % du cholestérol total s'est vérifiée. J'ai connu un épisode passager de crampe de l'estomac extrêmement douloureux. J'ai éprouvé deux difficultés : vu que la digestion est rapide, la faim survient rapidement. Que faire si on est en déplacement surtout ? Se jeter sur la première pâtisserie venue. Exclu ! J'ai pas trouvé la solution idéale. Ensuite j'ai déménagé au fin fond d'une cambrousse d'où difficulté d'approvisionnement, de poisson en particulier. La viande rouge cru ça ne me tente guère. Donc j'ai été forcé d'abandonner.

L'instincto ? Burger a souligné son caractère asocial et donc un risque sectaire. J'ai observé la chose dans un groupe de musiciens savoir un ensemble dédié à la musique ancienne. Déjà que les "baroqueux" sont en marge des musiciens symphonistes ordinaires quand dans une secte marginalisée à outrance avant que France Musique ne travaille à la réhabilitation d'une musique fondamentalement "inégalitaire" forme une "sous secte", on peut s'attendre à y observer des comportements assez emblématiques. Indépendamment de la critique qu'on peut faire des prétentions scientifiques de l'instincto, le problème essentiel est qu'il faut avoir à sa disposition un large panel d'aliments non transformés divers pour exercer son instinct d'où la nécessité de se réunir à plusieurs car à moins d'être multi millionnaire, on s'exposerait à des pertes et à un gaspillage indécent. Et la pratique en groupe produit son lot d'effets indésirables comme le discrédit, éventuellement la persécution envers ceux qui doutent et leur exclusion. 

Enfin et surtout je doute que l'instinct soit fiable. Les envies ne peuvent porter d'abord que sur des aliments crus que l'on connaît déjà. On parle d'une rééducation de l'instinct, soit mais le serpent se mord la queue ? Les conditions pour cette rééducation sont finalement inatteignables où ça n'est envisageable que dans un pays tropical où les fruits non traités poussent à foison. On en revient à la mythologie biblique. Le régime primordial aurait été fruitarien, et par suite de la "Chute", l'homme serait devenu "chasseur cueilleur" (viandes plus petits fruits après la découverte du feu selon une optique évolutioniste d'un singe progressant vers l'homo sapiens..) et enfin agriculteur donc nomade d'abord puis enfin sédentaire !

Nous retrouvons là l'histoire de la rivalité entre Caïn et Abel ! C'est Abel qui passe pour la figure la plus orthodoxe, l'avantage est donc au sédentaire. Soit disant en passant, je suis forcé de constater qu'actuellement ce qui menace l'Europe c'est un afflux de migrants influencés de manière dominante par une prétendue nouvelle religion apparue chez et aux bénéfices de nomades dont l'élément culturel le plus saillant, c'était la science des razzias ou rezous ! Je regrette mais ce que l'on appelle Islam ne tient que par un amalgame assez détonant au demeurant dont l'agencement est le fait de savants perses... Mais laissons de côté ce sujet brûlant...

Ce que je trouve remarquable derrière ces aperçus mythologique c'est que la perspective mythique et la perspective évolutionniste dite "scientifique" tendent à suivre une voie relativement parallèle. Je m'explique : Adam et Eve ont chuté et ont été chassés du paradis terrestre. Cela peut s'accorder avec la thèse voulant qu'une partie de l'humanité soit retombée dans une sorte d'animalité d'où les histoires de "yéti" et de Big Foot. Mais la mythologie se complique du fait des attestations traditionnelles en faveur d'une humanité pré-adamique.

Néanmoins il existe un accord quelque part, à savoir que l'homme serait bien passé du fruitivorisme à l'adoption d'un régime "omnivore" lors de la période dite néolithique (culture des cérales, invention du cuit). Je suis très méfiant quand aux datations géologiques qui ne tiennent absolument pas la route pour de multiples raisons mais sans justifié la thèse exotérique d'une humanité qui aurait eu à peine plus de 4000 ans au début de l'ère chrétienne comme on le chante encore à Noël... 

Cela dit là ou Burger a fauté, c'est en prétendant guérir les pires maladies avec son régime. Un mauvais régime peut causer ou favoriser des maladies. Un bon régime peut en limiter certaines, voire guérir les moins malignes mais il est exclu qu'un régime puisse venir a bout d'un processus "malin" comme les cancers et le Sida par exemple. Enfin ce qui convient à l'un ne conviendra pas forcément à un autre. Un bon régime est donc fait de compromis entre une ou plusieurs théories et des contingences incontournables. 

25/01/2016

Une hypothèse originale au sujet des causes de la mort du Dr Seignalet

jean-seignaletbd.jpgOn ne devrait pas avoir à évoquer cette espèce d'énigme et je rappelle qu'on ne se pose des questions à cause d'une thèse répandue par le Pr Joyeux. Cela va nous entraîner assez loin et c'est l'occasion de lui en repasser une couche !

Réponses diverses à un email reçu d'un lecteur

J’ai reçu d’un lecteur qui m’écrit de temps en temps les remarques suivantes : Vous parlez du régime Seignalet en parlant de l'éviction des céréales mais le régime se contente de supprimer le gluten, il y a plein d'autres céréales sans gluten, et sauf erreur de ma part, la cuisson n'est pas interdite mais limitée à 110°c pour éviter certaines réactions de Maillard. Quant aux laitages je rejoins les théories de Mme Lawers, mais un lait cru non pasteurisé d'une vache qui n'est pas sous antibio .. pas facile à trouver même pour moi qui vit à la campagne :o)

Réponse : Tout le monde sait que toutes les céréales ne sont pas proscrites dans le régime Seignalet, seulement celles contenant du gluten, ce sont des céréales hybridées… Le lait cru et bio se trouve en maison de régime (Bernard Gaborit en particulier). Certes d’une manière générale les citadins sont mieux lotis que les campagnards surtout quand il s’agit de pratiquer plus ou moins de crudivorisme. A la campagne il faut parfois faire 20 km pour trouver du poisson frais.

Ensuite il existe plein de versions sur la mort du Dr Seignalet .... Il prenait des enzymes provenant d'Allemagne (Version Joyeux), il mangeait cru donc le pancréas à souffert (le Dr Seignalet mangeait-il Seignalet ?) ... Ma version vous fera peut être sourire : en se référant à l’acupuncture le méridien rate/pancréas correspond aux soucis, et en décodage le pancréas serait le siège du sentiment d'injustice. Etre traîné devant les tribunaux, être considéré comme un pédophile parce que défendant Mr Burger ... Cela doit vous secouer un homme…

Je réponds plus loin et j’ai plusieurs choses à dire sur le sujet et concernant Joyeux.

Pour le charbon activé, il est vrai que le prix est excessif, cependant ayant contacté quelques fabricants, j'ai appris que le charbon qui n'est pas de bois mais de noix de coco pouvait être contaminé. Par exemple par du fioul si la carbonisation se fait dans des fours au fioul.

Certains fournisseurs utilisent des fours à gaz. Vous me direz qu'il n'y a pas tous les jours des fuites de fioul mais bon. Que ce soit SFB ou autres labos, il serait intéressant d'avoir une analyse par lot surtout lorsque l'on connaît le parcours de ce fameux charbon puisque la noix de coco pousse loin de chez nous .... Que se passe t'il dans les cales des cargos ? Mystère !

Réponse : le charbon activé vendu par les laboratoires d’œnologie doit être de qualité alimentaire, il n’y a pas de raisons qu’il ne soit pas fait dans les règles. Maintenant il faut dire qu’il existe une infinité de produits sur lesquels on n’a que des indications très vagues sur la composition. La dolomite par exemple, elle est intéressante pour le rapport calcium magnésium mais il existe plusieurs sortes de dolomites dont une riche en zinc, or il est impossible d’obtenir un dosage des traces de métaux qu’elle contient. C’est franchement dommage car un apport de zinc non pollué par des métaux lourds pourrait peut-être être apporté par ce biais. Un ami très versé en biochimie vient de me signaler un certain nombre de problèmes à propos des compléments à base de zinc. Je me suis efforcé de le mettre en relation avec Jacques Valentin plus à même de gérer les infos dont il s’agit.

Voilà j'espère que ces petites précisions pourront vous être utiles.

Sur le peu de succès des travaux du Dr Schwartz

J'en profite pour vous remercier de l'article concernant les travaux du Dr Schwartz, travaux qui ne connaissent pas un grand succès sur le net, un peu comme ceux du Dr Gernez.

Réponse : le « marché du cancer » est entièrement « verrouillé », aucune innovation dans le domaine ne peut escompter de succès. La hantise d’une « perte de chance » est telle qu’il faut une maturité considérable pour oser prendre le risque de tenter sa chance en dehors des sentiers académiques tels que façonnés par Big Pharma. Prenons l’exemple du traitement du des risques cardio-vasculaires fréquents à partir d’un certain âge et bien je dois confesser qu’il m’a fallu bien du temps pour faire le ménage qui s’imposait dans l’ordonnance classique en ne gardant que peu de choses. Dans ces conditions, je suis parfaitement conscient que tout ce que je raconte à toutes les chances de tomber dans l’oreille de sourds en dépit des dizaines de milliers de lecteurs qui entrent en contact plus ou moins fugitivement avec ce blog.

Retour sur la thèse du Pr Joyeux

Je reviens sur la thèse du Dr Joyeux, une thèse passablement perfide et surtout fort douteuse scientifiquement parlant. Premièrement, quand on mange cru on absorbe les enzymes contenues dans les aliments. Est-il nécessaire d’en rajouter. Qui dit enzymes « allemandes » dit Wobenzyme et Cie. Je n’ai jamais entendu dire que ces produits aient des effets indésirables. J’ai quelque part dans ma bibliothèque un petit ouvrage devenu assez rares (la diététique des enzymes) qui laisse entendre que de manger cuit fatigue le pancréas parce qu’il doit produire davantage d’enzymes pour combler la perte d’enzymes naturelles dues à la cuisson. Je l’ai dit et je le répète, la thèse de Joyeux nécessite une justification.

Mais ce sont des légions de cons et de connes à la mentalité style « catho famille de France » qui vont se pâmer à ses conférences et qui sont dans l’idolâtrie pure face à ce personnage. Dans ces conditions, il ne faut pas ‘attendre à ce que quelqu’un se lève pour poser la moindre question pertinente. Je rappelle qu’en ce qui concerne les vaccinations il a le cul entre deux chaises et le résultat c’est qu’il s’est fait virer d’un centre montpelliérain où il donnait des consultations de cancérologie et c’est pas moi qui vais le plaindre.

Concernant la question des vaccinations je ne connais qu’un expert c’est le Dr Marc Girard mais je n’ai pas eu le temps de faire le tour de ses positions. Avec ou sans adjuvants problématiques, les vaccinations sont, dans le meilleur des cas superflues. Le virus H1N1 serait bénin à moins qu’il ne mute mais on parle d’un type en Australie ou je ne sais où qui n’aurait du son salut qu’à des injections de vitamine C. On peut se demander si ce n’est pas une intox pour souligner le fait qu’on ne trouve plus de vitamine C injectable avec les titrages souhaitables. Il faudrait se tourner vers des produits vétérinaires et je ne sais toujours pas si une perfusion d’ascorbate dans le fondement est comparable à une injection dans les veines. Il y a tout de même des gens qualifiés qui pourraient répondre à cette question simple. Mais c’est cause toujours ou plutôt court toujours. Des gens comme le Dr Schohy campent sur leurs « recettes » et s’estiment offensés lorsque l’on voudrait en savoir plus…

Sur la thèse "chinoise" du mystérieux cancers du pancréas du Dr Seignalet

Il est vrai que cette histoire de cancer la fiche mal pour un médecins censé avoir guéri plus de 2000 patients sur les 2500 environ qui auraient fait appel à ses soins. Je me souviens pour ma part d'avoir lu quelque part une allusion au fait que ce cancer aurait résulté d'un problème immunologique connu de l'intéressé mais non précisé.

Voyons maintenant la thèse basée sur la MTC. Certes la rate est lésée par trop de rumination mentale et la rate est liée au pancréas, maintenant je ne sais pas si en décodage on peut associer le pancréas à la notion d’injustice. Je me méfie des histoires de « décodage » car tout le monde raconte la sienne. On est là dans le domaine du symbolisme et si c’est un langage à part entière il réclame une certaine précision en matière de relation analogique.

J’ai de suite cherché si le Dr Seignalet aurait fait l’objet d’attaques pour avoir préfacé le livre de Burger. Je n’ai rien trouvé de probant à l'exception d'un article d'un certain Xavier Martin Dupont.Je trouve comme information au sujet de ce Dupont : Xavier Martin-Dupont, alias xmd, webmaster de prevensectes.com a été condamné (jugement, Ajaccio, février 2013). Chasseur de sectes ce n'est pas une référence scientifique crédible. Seignalet est mis en cause dans cet article mais seulement pour avoir cautionné l'instinctothérapie et il n'est aucunement question de complicité de "pédophilie". Cependant le ton de l'article est bien conçu pour discréditer tout ceux qui de près ou de loin aurait plus ou moins abondé dans le sens de Burger.

La guerre du cru date de 1985, époque où les dérives sexuelles de Burger commises en Suisse n'étaient pas connues en France. Autant que je me souvienne, elles ne l'ont été qu'en 2003 quand celles de Montramé ont éclaté au grand jour. Seignalet est donc excusable d'avoir préfacé le livre de Burger. Et ce d'autant plus qu'à l'époque on était encore relativement loin de la hantise de la pédophilie telle qu'elle a éclaté quelques années plus tard avec une séries de "rafles" très médiatiques.

Si ma mémoire est bonne la plus emblématique daterait d'un 1 avril du milieu des années 90, c'est donc 10 ans plus tard. Ce n'est qu'un peu avant que l'Internet a commencé d'être accessible au grand public. J'ai comme repère un passage au sein d'une université datant de 1992, la démocratisation d'Internet chez les particuliers en était encore à ses balbutiements. L'affaire du Coral qui a beaucoup contribué à la hantise que je dénonce remonte à 1982 mais ce n'est qu'avec l'affaire Dutroux (1996) que cette hantise s'est vraiment cristallisée et ça a été le début de délires carabinés. Evidement les milieux dits intégristes ont poussé à la roue qui n'ont pas digéré l'abaissement de la majorité sexuelle à 15 ans par la mite errante.

Le début des années 80 du dernier siècle est encore sous l'influence de l'illusion de "libération sexuelle" engendrée par la révolte estudiantine de mai 1968 au cours de laquelle la Sorbonne a été transformée en lupanar, un certain Daniel Guérin s'étant dénudé dans une salle que l'on faisait encore visiter dans les années 70. J'ai un vague souvenir de ce lieu de "pèlerinage", visité par pure curiosité, sous la forme d'un couloir et d'une salle obscure, sorte de "catacombe".

En d'autres termes, cela veut dire qu'au moment de la guerre du cru les théories de Burger autour du tabou de l'inceste n'était pas vraiment susceptibles de scandaliser un public lettré. Il faut tout de même se rappeler qu'à la même époque Matzneff, et un certain Tony Duvert étaient couvert d'éloges par l’intelligentsia parisienne. Or il se trouve que le hasard m'a mis en relation avec la mère d'une des victimes de ce dernier et que pour se débarrasser de son fils, elle m'a carrément proposé de le garder. Inutile de vous dire que j'ai été choqué par ses propos et que je l'aurais volontiers rouée de coups. J'ai un souvenir le souvenir très net des colloques de la mère et du fils dans le lit de la mère où je l'entendais de ma chambre le persuader qu'il avait été son amant dans une vie antérieure.

Cette salope prénommée Sarah était soit disant "professeur de yoga" et le souvenir qu'elle a laissé dans le patelin où cette rencontre surréaliste s'est produite étant encore vivant voici une douzaine d'années. Aussi lorsque j'ai raconté mon aventure à celui qui m'avait envoyé en mission auprès de cette dingue, il n'a rien voulu savoir et j'ai compris que quand des intérêts "médiatiques" sont en jeu, en l’occurrence l'organisation d'un "colloque", on se contrefout de la morale la plus élémentaire. Finalement, comme je refusais de me prêter au jeu de mon patron associatif de l'époque, cette immonde garce a fini par me supplanter en tant que vice-président d'une petite structure éditoriale. Certes je l'ai eu très mauvaise dans la mesure où aucun collègue n'a daigné se mouiller pour susciter dénoncer publiquement la chose. Je suis donc bien placé de par la mémoire que j'ai gardé des décennies postérieure à mai 68 pour affirmer que les théories à la Wilhelm Reich made in Burger n'étaient susceptible de scandaliser que des grenouilles de bénitiers hors d'âge !

Concernant Jean Seignalet, il n’a pas été « traîné devant les tribunaux » pour se soutien.Mon correspondant est pour le moins très "approximatif". Seignalet a été cité comme témoin au bénéfice de Burger. Ayant préfacé le livre il ne pouvait se défiler.

Il a confirmé son soutien non à la "pédophilie" de Burger mais à son crudivorisme tout en admettant qu’il avait été imprudent.Je viens d'expliquer pourquoi les théories de Burger sur le tabou de l'inceste ne pouvait susciter rien d'autre qu'un haussement d'épaules de la part d'une personne éduquée. J'espère que l'on finira par me croire. Mais le drame c'est que des génération de jeunes cons qui n'ont rien vécu de l'avant et l'après mai 68, se permettent de porter des jugements sur des phénomènes dont ils ne savent rien. C'est compréhensible quand l'on réalise que la hantise de la pédophilie n'est entre autres visées qu'une grossière manœuvre démagogique pour flatter leur orgueil et les manipuler. A la lutte des classes a été substituée une "lutte des âges" et il n'est pas difficile, ce me semble, de comprendre que certains "pédophiles" (en fait des "pédérastes") pourraient constituer pour le "Système" une concurrence redoutable mais il faut se rendre à l'évidence, à savoir que s'il existe bien une affinité de nature entre un "pédéraste" et la tentation de se faire "gourou", la crainte du "Système" est parfaitement chimérique à cet égard. Il n'empêche qu'il est si jaloux de son désir d'emprise sans partage sur les mentalités qu'il lui a fallu diaboliser à l'extrême un Burger. Mais enfin soyons sérieux, si en 1985, son irruption pouvait présenter un caractère relativement novateur, quelques années plus tard il suffisait de gratter un peu et d'user de son bon sens pour constater que la chose avait viré à l'imposture. 

Il est assez clair qu'en reconnaissant au procès son "imprudence", le Dr Seignalet faisait allusion aux théories de Burger sur l’inceste et Cie.

Il n’est pas impossible que le Dr Seignalet ait reçu des lettres anonymes remplies de noms d’oiseaux (comme ce serait le cas d'une association qui perpétue sa mémoire sous la direction de sa fille et de son ancienne infirmière) mais je le répète, il n’existe aucune trace d’attaques publiques caractérisée reprochant à Seignalet d’avoir du même coup cautionné la « pédophilie » de Burger. L'hypothèse d'un traumatisme à cet égard n'est pas idiote mais en l'absence de témoignage des proches il est impossible d'en juger. Si le fait pour Jean Seignalet d'avoir été plus ou moins compromis par sa préface a joué, je ne peux qu'inviter sa fille a le faire savoir. J'ai expliqué pourquoi, eu égard au contexte, son père ne pouvait pas voir malice dans le livre de Burger. Je note du reste que l'article de Wikipedia lorsqu'il se rapporte à la "métapsychanalyste" en donne une image qui est grossièrement influencée par le scandale de Montramé. Autant que je me souvienne la façon dont Burger a exposé sa théorie était chose assez banale à l'époque. Elle le fut durant les années Mitterrand et je m'en souviens comme d'une période d'émulation associative dont on n'a plus aucune idée et entre temps le plombage des "années Sida" a considérablement assombri l'atmosphère avant que la fameuse crise ne nous donne le coup de grâce. Il faut comprendre que l'humanité actuelle est victime d'une véritable "psychose". Je n'ai jamais été très optimiste de nature et si Mai 68 a été la meilleure et la pire des choses, j'ai quand même vécu certains espoirs, or nous sommes, à tous égards devant une série de catastrophes et je ne crois guère à une voix de salut quelconque.

Sur  l’affaire Burger

Les théories de Burger c'est du reich revisité. Les histoires de délires orgonique mis à part, la vision de Reich n’a rien d’extraordinaire, elle fait partie des très nombreux auteurs qui ont mis le doigt sur les problèmes engendrés par le climat de frustration sexuelle qui sont assez propres aux cultures dérivées des monothéismes. L'importation des idées à base de "tantrisme sexuel" arrivées par la suite ont tendu à banaliser ce genre de spéculation quoique la théorie de Reich est le fruit d'un singulier "matérialisme".

Reich a bénéficié d’un succès médiatique avant tout parce qu’il a relié la son histoire d’orgone en tant qu’énergie naturelle universelle à la notion d’énergie sexuelle ce qui dénote, il faut l’admettre, une certain « fixation » voir une « obsession » assez particulière.

La persistance de « tabous » qui empêche de discuter de certains sujets de façon rationnelle et si possible neutre de certains sujets est quand même une chose bien singulière dans une société qui se targue de vouloir être «scientifique» ! Le « tabou » de l’inceste n’a a entrer en ligne de compte que dans le cas de relations sexuelles «productives», il se limite donc à limiter les risques liés à trop de consanguinité. Cela ne concerne que les relations hétérosexuelles. La tabou de l'homosexualité perdure et plus on parle de la chose plus on embrouille l'esprit des gens. Et on va le voir Joyeux est l'un des artisans les plus négatifs de cet obscurcissement.

Burger a quand même fait fort : il a été poursuivi et condamné pour avoir violé non seulement une fillette et son propre fils. Mais il a fallu du temps pour découvrir ses antécédants en Suisse, comme quoi les gens sont toujours prêts à gober la moindre nouveauté et à s'en enticher sans chercher plus loin. S’il n’existe aucun risque de production consanguine dans le cas du fils, il est quand même des choses qui ne se font pas. On peut à la rigueur concevoir qu’un oncle plus ou moins original se chargea d’une mission plus ou moins pédagogique en échange de quelques menus services auprès d'un "adolescent difficile" (c'était plus ou moins toléré jusqu'à peu après la dernière guerre sous condition de discrètion, même choses concernant les curés) mais ça suppose que le jeune accepte la chose de son plein gré et ait le minimum de maturité et d’autonomie intellectuelle souhaitable. Avec la promiscuité et l'exploitation type Montramé, ça tourne à la folie caractérisée mais la question importante est comment se fait-il que des gens vont se fourrer dans des endroits pareils. C'est que de toute évidence ce que le "Système" leur offre ne résulte que d'un autre type de foutage de gueule et je ne vois pas franchement de différence entre les deux ! Sauf que le foutage de gueule officiel dispose des armes du pouvoir politique et judiciaire.

Ce qui fait désordre dans l’histoire c’est la notion d’instinct parce qu’elle mène forcément à un risque de débridage. Mais enfin il me semble assez clair que dans cette histoire le régime est très secondaire dans cette histoire de dérive sectaire. Pour en terminer avec le cancer du pancréas de Seignalet, je répète qu’on ne trouve aucune attaque contre Seignalet liant son adhésion au crudivorisme à la « pédophilie » de Burger. C’est un fait qu’il ne doit pas être très agréable lorsqu’on fait une recherche sur son nom de le trouver présent dans un article mettant en cause un détraqué pédophile. Mais à moins que Seignalet ait été un personnage excessivement anxieux et quoique la thèse évoquée soit assez originale, elle ne me parait pas sérieuse.

Cette histoire va me donner l’occasion de revenir sur le cas de l’ineffable professeur Joyeux.

Oui il est des soupçons qui peuvent être mortels

Oui les accusations ou soupçons de « pédophilies » peuvent être mortelles mais çà ne me parait pas concerner le Dr Seignalet, enfin il y a des exceptions et des survivants. Avant de reparler de M. Joyeux, il faut bien dire que le fait d’être accusé ou simplement suspecté de « pédophilie » cela vous secoue un homme, certes. C’est très empoisonnant mais pas forcément dramatique.

Je connais un personnage qui s’est occupé d’astrologie et a été le seul dans les années 80 à souligner la relation entre l’entrée dans l’Ere dite du Verseau et la place prise par l’homosexualité dans les média. Curieusement, et c’est étrange dans un monde se disant « libéré » personne n’a daigné reprendre la chose à son compte et en parler…

Sauf erreur c’était 20 ans avant que le premier cas de légalisation des mariages de même sexe se produise (Pays Bas 2001 d’après Wikipédé). Autant dire que l’innovation était encore absolument impensable.

Parenthèse sur l'Ere du Verseau et ce que présageait son annonce et que personne n'a voulu voir

La relation verseau/homosexualité découle du fait que le signe renvoie a un mythe grec bien connu et concerne un échanson ayant servi de valet de chambre au maître de l’Olympe. Aucun astrologue n’avait osé mettre le doigt sur cette connexion pourtant évidente. D’autant plus évidente que la même tradition a valu aux « homos » d’être baptisés « uranistes » en référence à l’histoire de la Vénus Uranie (céleste) dans le Banquet de Platon considérée comme plus fréquentable que la Vénus Pandémos (populaire) figurée comme chevauchant un bouc.

Par la suite on devait découvrir que tout a commencé en 1790 : juste après la découverte d’Uranus on voit surgir un pamphlet intitulé Les enfans de Sodome à l’Assemblée Nationale qui anticipe, à propos d’une mystérieuse maladie appelée « cristalline », le type de revendication des années 80 à propos du Sida, une nouvelle peste qui a fait beaucoup pour la progression de la cause. Et oui en contexte monothéiste chrétien, le martyre ça paie toujours quand on s’inspire d’un certain modèle quand on le dit avoir été victime d’un « génocide ».…

Les articles auxquels je fais allusion sont tombés dans un silence de plomb, mais certains milieux réactionnaires y ont vu une menace et une improbable propagande alors qu’ils posaient la question de savoir s’il ne fallait pas interpréter le patronage du Verseau comme le présage d’une « inversion généralisée », c’est-à-dire d’un renversement de toutes les valeurs admises.

Le ton était donc parfaitement orthodoxe et aurait du rassurer mais notre prétendue « civilisation » éprouvent des « paniques » qui lui sont très particulières. L’auteur a fait l’objet d’une campagne haineuse qui n’a été soldée que récemment par un sacré retour de flamme au détriment de celui qui en avait été l’artisan le plus zélé.

J’ai comme voisine une marocaine qui, à propos de certaines garnements qui emmerdent les honnêtes gens me disait que dans sa culture il existe un adage qui dit que dans un tel cas de figure, il faut se poster le long de la rivière pour voir passer le cadavre flottant de celui qui vous a nuit.

Cela revient chez nous a attendre les mauvaises gens au tournant que la « providence » nous les livres pieds et poings liés. Mais ça peut demander des années car elle n’est jamais très pressée. Mais en réalité pour que ça marche il faut avoir oublié et n’y plus guère penser…

Histoire d'un "choc en retour" mémorable

La personne que j’ai en vue s’est armée de patience et le « cadavre » de son persécuteur lui est finalement passé sous le nez : ce dernier était un « homo » pratiquant qui accablait un confrère supposé et il a été dénoncé par un gigolo avec en prime un échange de correspondance pas triste de la part de celui qui voulait mettre le grappin sur son escort boy. Le client de ce dernier a été localisé et identifié. Enfin chose étrange, celui qu’il a tenté d’empoisonner a découvert qu’un des anciens professeurs de son ex ennemi juré est le frère d’un propriétaire voisin et ami demeurant en ville et dont il est l’homme de confiance et que l’ancien élève a fait parvenir à son ancien maître un courrier par quelqu’un du pays où il demeure. Décidément le monde est excessivement petit…

Le professeur Joyeux et la « théorie du genre » à l’école

L’évocation de l’hypothèse susdite m’a donné l’occasion de retomber sur ce personnage et plus particulièrement sur une série de vidéos ou le Pr évoque les problèmes posés par le prétendu enseignement de la « théorie du genre » à l’école. Cette vidéo que vous trouverez sur Youtube est en trois parties. Curieusement la seconde moitié de la première semble dysfonctionner.

J’ai pu constater que Joyeux y tient des propos très contradictoires. Il semble admettre que la chose n’est plus une « maladie » en référence aux fameuses décisions des psychiatres américains. Il parle des « conneries » venant de son père et si elles n’ont pas fait de lui un « homophobe » ce serait en raison de ce qu’il aurait eu la chance de connaître un jeune « homo » qui aurait susciter sa curiosité et son intérêt. Mais pour ce qu’il en est résulté, en fait de compréhension du phénomène, il aurait sans doute mieux fait de se casser une patte, ou même deux ce jour là. J’ai évoqué le contenu de deux de ses livres à ce sujet.

Joyeux et le lesbianisme

Vous trouverez ici pas mal de post concernant Henri Joyeux en mettant « Joyeux » dans la case recherche. Je rappelle qu’il n’est pas contre le mariage des lesbiennes et l’élevage par leurs soins d’un garçon. Manifestement ce n’est pas seulement un « M. je sais tout » nanti d’un bagout intarissable et assez crispant par ces prétentions à être péremptoire. C’est un sacré « con » pour ne pas s’être rendu compte qu’avec ou sans lesbianisme la monoparentalité en version féminine est assez généralement une catastrophe. Enfin lui qui campe en faveur des valeurs traditionnelles n’a pas l’air de connaître ce « lieu commun » voulant que dans la famille le père représente la « loi » !

Pas étonnant de la part d’un homme qui a bâti sa réputation sur des livres du style e chirurgien et le chocolat quand il ne s’agit pas du thym et du chirurgien.

"Joyeuse fascination" pour les hemorroïdes

Je ne voudrais pas m’étendre sur le cas de ce personnage que j’ai déjà plus ou moins assassiné mais je dois quand même noter qu’il y a chez lui une « fixation » sur le problème de l’homosexualité et qu’elle présente des aspects assez graveleux lorsqu’il entre dans certains détails. Est-ce la seulement le seul effet d’un goût pour une certaine vulgarité hérité de sa fréquentation de ses collègues carabins au temps où il était étudiant ?

Cela fait au moins deux fois qu’il semble s’inquiéter des risques encourus par un gamin de 15 ans qui se ferait sodomiser à propos du sort encourus par ses veines hémorroïdaires (sic). La première fois c’était lors d’une conversation téléphonique ou dans un mail. Et cela m’avait quelque intrigué et je n’ose pas dire « choqué ». Intrigué parce que c’est assimiler tous les « homos » à n’être que des brutes. Or on sait bien que le conduit visé est souple, et à la réflexion il y a dans l’énoncé de la chose une incongruité médicale. On n’a pas, sauf pathologie exceptionnelle dont je ne connais point d’exemples dans la littérature académique, d’hémorroïdes à 15 ans ! Ca vient vers 40 à 50 ans, 35 ans au plus tôt… Deux questions se posent pourquoi avoir répété à chaque fois l’âge de 15 ans et sur un détail sordide qui ne cadre pas avec l’autre donnée si ce n’est à cause d’une histoire personnelle survenue dans son entourage dont il aurait fait une loi ?

L'économie sodomitique selon Joyeux

Autre question : pourquoi avoir, dans cette intervention éprouvé le besoin de faire languir le public quand au fait de savoir dans la relation entre un jeune de 15 ans et un aîné de 25 ans qui a le plus de chance de sodomiser l’autre ? Selon les doctes observations de l’éminent Pr, surprise, le rôle actif serait dévolu au plus jeune pour les motifs susdits. Il est clair que ce serait plutôt l’inverse qui tomberait sous le sens mais il n’y a évidemment aucune règle stricte à cet égard. Et enfin quel peut bien être l’intérêt de telles considérations ?

Le problème n’est pas là ! Aussi l’éminent spécialiste de tout et de rien du tout professe que l’on peut changer de goût ce qui revient à sous entendre que l’hétérosexualité serait plus naturelle que son opposé et il va jusqu’à énoncer un autre postulat à savoir que c’est après dix ans de pratique que les chances de revenir à des relations conformes à l’idéal bourgeois deviendraient illusoires.

Henri Joyeux prétend avoir échappé aux « conneries » distillées par son père mais il a pourvu à les remplacer par ses propres élucubrations. Quand pendant une décennie on s’est accommodé d’un certain mode de vie, c’est que bon an mal an on n’y a trouve son compte. Elles ne peuvent poser un problème ‘au plan social et non sur un plan moral. C’est un très mauvaise raison de vouloir en changer car comme chacun sait l’amour ça ne se commande pas !

Énoncer pareille invraisemblance, c’est je le répète, postuler l’existence d’une maladie ou d’une anormalité et quand on voit le même orateur mettre en garde son public sur le fait que deux garçons ou deux femmes excellent à connaître leur zones érogènes et ont d’autant plus de chances de s’agripper et de n’avoir pas envie de risquer une relation « hétéro », on se demande où est la logique et le simple bon sens dans l’esprit de ce discoureur professionnel.

Il y aurait un livre à écrire sur les « conneries » débitées par cet exhibitionniste de service qui me paraît, quoique très orthodoxe au plan sexuel, surtout souffrir de beaucoup de narcissisme pour avoir tant besoin de se donner en spectacle.

Les joyeuses distorsions de la psychologie

Enfin il admet semble t-il que ce n’est pas une question d’hormones mais de simple psychologie. Ce sur quoi je suis d’accord. Mais je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec la relation au père. Ca s’est mal passé pour pas mal de garçons et ils ne deviennent pas « homos » pour autant. Les choses à mon avis sont simples : il y a deux sortes d’homosexualité, une assez purement « ludique » qui s’accommode de plus ou moins de bisexualité (celle par exemple des « routiers sympas » d’autrefois…) et une autre qui est marquée par un caractère exclusif et qui nous ramène à la vieille idée « péché philosophique », qui constituait la manière chrétienne et tolérante d’envisager la chose.

Il me semble assez normal quand on voit les risques encourus en prenant femme et surtout en faisant des enfant, surtout par les temps qui courent et vu l’emprise du « Système », de se programmer à son insu de plein gré pour un mode de vie susceptible de dégager un crédit de temps et de liberté pour pouvoir se consacrer à des centres d’intérêts intellectuels qui en valent la peine. Maintenant il y a un autre facteur qui entre en ligne de compte, se marier, c’est se ranger, vieillir et même risquer de devenir obèse si la cuisine de l’épouse est trop bonne. Bref, je ne vois pas en quoi le fait de vouloir prolonger au moins idéalement ce qui caractérise une jeunesse plus ou moins spartiate peut avoir de répréhensible…

La "crise de l'adolescence" est un effet de la "modernité"

Encore faut-il souligner que la fameuse « crise de l’adolescence » n’est qu’un effet indésirable hérité de la mentalité moderne et d’un soit-disant progrès.

Le phénomène des « bandes de jeunes » n’était pas inconnu des gens du Moyen Age mais il n’est guère comparable à ce que nous connaissons sous l’appellation d’âge ingrat ! Et soit dit en passant cette calamité a l’immense avantage de nous préserver et même, le cas échéant, de nous dégoûter de ce que l’on appelle à tort « pédophilie ».

Les vrais « pédophiles » ne me scandalisent pas vraiment, ils m’ennuient profondément en raison de leur profonde débilité ou alors ils m’agacent en raison de leur prétention à jouer les « gourous ». Et il me semble qu’il serait beaucoup plus rationnel et par là même plus efficaces de voir les choses sous cet angle. Quant à ceux qui leur font la chasse de façon plus ou moins hystériques, ils me procurent surtout l’impression et la conviction qu’il y a derrière leurs agissements une fascination et une envie qu’ils n’osent poins s’avouer.

En tous état de cause, toute réaction excessive est suspecte et je dois répéter une fois de plus que la hantise dont il est question est datée. Il est tout de même étonnant qu’une société pourrie jusqu’au trognon, où la malveillance, l’incompétence, le népotisme et l’appât du gain dominent excepté chez de rares individus appartenant surtout à ma génération se soit soudain souciée à ce point du sort des enfants alors qu’on tolère des déluge de violence à la maison et que la plupart des parents, abrutis par des boulots alimentaires stressants sont incapables de le recadrer quand ils emmerdent le voisinage.

Marre de la franchouillardise réactionnaire !

Bref, tout ce que raconte le père Joyeux à ce sujet n’est que monceau de sottises et poisons insidieux. Son incompétence devient franchement lassante ! Quant à la « théorie du genre » enseigné à l’école, j’attends toujours des preuves. Tout ce que je sais c’est que l’on s’efforce de lutter contre ce qui survit d’une culture passablement « homophobe » et si cela n’a pas l’air d’être très efficace, je ne vois pas en quoi cela poserait problème. Il y a en France particulièrement, avec le milieu réactionnaire auquel il s’apparente quelque chose de franchement nauséabond. Le « mariage pour tous » n’est pas franchement une réussite sur le plan de la forme et si la famille et la société se portent mal c’est principalement à cause d’une mauvaise répartition des richesses. Les acquis sociaux des trente Glorieuses sont en train de foutre le camp et le reste n’est que sornettes…

04/05/2015

Les fameux index, IG et Cie une belle arnaque par excès de simplification

index-glycemique2.gifCeci est une arnaque, vous allez vite comprendre pourquoi !

Un éditeur que je préfère ne pas nommer tellement son nom me tape sur les nerfs a consacré une partie de sa production à des bouquins vantant les IG (index glucidiques). On vous fait des cours sur les index glucidiques, la charge glucidique, on parle un peu des index insuliniques (mais pas trop sauf pour les produits laitiers car leur supression est dans le vent !), on trouve un livre avec plusieurs centaines d'aliments dont la plupart sont sans intérêt car c'est le genre de saloperies bariolées dont la plupart des porcs à deux pattes gavent leurs caddies qui vous donne tout ça avec les proportions de glucides, protéines et lipides.

C'est séduisant mais franchement on ne peut strictement rien en faire !

Pourquoi ? Et bien parce qu'à partir du moment ou vous mélangez du riz cuit par exemple, avec un corps gras et mangez des protéines avec çà peut changer considérablement l'ICG !

Or vous vous doutez bien qu'on ne peut pas trouver de tables de ces sortes de mélanges ! J'ai trouvé quelques articles en français évoquant cette question mais on ne peut rien en tirer de pratique. Donc ces bouquins, qui se vendent bien parce qu'ils flattent l'esprit de système à la française et vous tranquillisent sont encore une gigantesque tromperie car vous ne mangez jamais un seul aliment par repas. Quant à donner des IG pour des complexes alimentaires du commerce, comment voulez-vous que l'on ait pu faire des dosages d'insuline sur une cohorte suffisamment étendue pour vous fournir ces index !

Là encore c'est en cherchant sur le site de Paul Jaminet, alerté par un lecteur qui le l'a fait découvrir, que j'ai mesuré l'étendu de l'arnaque ! La diététique que propose cet auteur est encore un exemple de retour à la cuisine de nos arrières grand-mères d'avant la pasteurisation. C'est à dire avant que les laitages ne commencent a être chaussé et trafiqués. Elle conduit à la dédiabolisation des graisses saturées ancestrales mais il y a quelque chose de plus : tout cela est nourri de l'apport expérimental de particuliers qui font des observations et s'efforcent de creuser certaines questions comme par exemple les risques hypothyroïdiens de tels ou tel régime. Ils font des essais avec des bilans biologiques avant et après et ils échangent.

En France, il suffit de visiter quelques forums pour mesurer l'étendue de la crétinerie ambiante tellement satisfaite d'elle-même qu'elle se trouve incapable de se voir dans une glace. Nos forums sont franchement débiles : un sujet et lancé et après moins d'une dizaines de réactions, il est oublié, ça tourne en jus de boudin, avec réflexions primaires, des plaisanteries stupides, des tics dont les jeunes cons possèdent le secret. Ces sites sont absolument infréquentables.

Bien sûr la majorité des américains mangent comme des porcs et l'Europe tend à marcher dans leurs pas mais il existe une minorité de citoyens qui cherchent et qui grattent. Le pourcentage est faible mais comme la population anglophone est largement plus étendue le niveau est largement supérieur. Maintenant, je comprends pourquoi le livre de Paul Jaminet n'est pas traduit, son contenu ne va pas dans le sens de ce qui est attendu chez nous, savoir un régime miracle basé sur une formule simple permettant une sorte de fast food !

Régimes cétonique, ses déclinaisons

Huile_vierge.pngJ'ai signalé dans une note précédente les risques d'aggravation du phénomène de la résistance à l'insuline en cas de régimes cétonique et tout régime dit Low Carb, "paléo" compris ! Ces risques sont passés sous silence en France où l'on se contente de s'emparer des "idées nouvelles" en les simplifiant...

Toujours sur le site de Paul Jaminet, j'ai trouvé un article qui indique les diverses possibilités de faire un régime producteur de cétones, ce qui est bon pour le cerveau et chez les Alzheimer en particulier mais ce qu'on ne vous dit c'est que si l'huile ou la graisse de coco ont s bonne presse ce que des TCMs (triglyérides à chaines moyenne) le foie est obligé pour s'en débarrasser d'en faire des corps cétonique. Il mettrait pour cela 3 heures alors que l'opération, à partir des autres lipides, est nettement plus longue et suppose, par dessus le marché, d'avoir organisé la famine côté gludides.

En d'autres termes, si vous voulez produire une peu de corps cétonique pour mieux fonctionner cérébralement, vous n'êtes pas obligé d'entreprendre un régime complètement déséquilibré.

Encore un embrouillamini sémantique avec les produits de coco

A ce propos on me signale que l'huile de coco fluide est obtenue à l'aide de solvant et que la graisse de coco obtenue par pression est solide jusqu'à 25°, c'est l'occasion, une fois de plus, de constater que l'information autour des produits à base de coco est très problématique. Le mot huile devrait être réservé à la forme liquide et "graisse" à la forme vierge et relativement solide. J'ajoute qu'entendre un médecin vous dire de prendre des cuillères çà soupe d'huile en pensant à ce qui ressemble à de la graisse incite à la confusion.

Qu'attends donc la France, si prompte à vouloir réglementer la moindre des choses pour imposer drastiquement une nomenclature claire et prendre ici l'initiative de faire, c'est cas de le dire, tâche d'huile ! Mais si pour concocter des Patriot Act à la française, dénoncer l'islam comme un "nazisme" qui se profile (avec ici la bénédiction d'un sioniste) on est fort. J'enrage !

Confusion cérébrale tout azimuths

Mais ce que je viens d'évoquer, à savoir que le foie ne peut que transformer les TCMs en corps cétoniques, du moins selon ma source américaine, on ne vous le dit pas ! Dans tous les livres et articles français que j'ai consulté sur le régime cétonique personne ne le précise, on met dans le mê sac tous les lipides et ne tient compte que du ù dans le bol alimentaire, tout simplement parce que la France est devenue une nation complètement crétinisée par son complexe de supériorité cartésien. On a tendance à répéter ce qui se fait ailleurs mais sans chercher à vraiment approfondir. J'en donnerai un autre exemple avec les fameux "index" (IG et Cie).

Le sait-on, j'en doute mais un médecin m'avait dit : si vous voulez entrer en cétose il suffit de quelques cuillères d'huile de coco mais il n'a pas précisé, donc je ne sais pas s'il sait ce que j'ai découvert en naviguant outre-Atlantique...

Théoricaillerie à la française

Certes il faut être rigoureux, mais raisonner sur des principes quand on en oublie quelques uns çà conduit à des catastrophes. La différence de culture entre certaines nations latines pétries de droit romain et la culture anglo saxonne c'est d'un côté un excès de "théoricaillerie" (le "thomisme" et son "néo" en sont des exemples classiques...) et de l'autre un pragmatisme de bon aloi. Or toutes les inventions capitales sont partie non de "principes" ou de "théorèmes" mais d'observations empiriques ! La découverte de la pénicilline en est un exemple fameux.

Je pourrais développer un long chapitre sur les causes culturelles évoquées mais ce n'est pas le lieu de le faire ici et le temps presse. Ainsi dans le domaine des méfaits et déviations de la "théoricaillerie", je pourrais citer à l'appui, à un niveau "ultime", celui d'un "métaphysicien" fameux qui certes m'a aidé à effectuer un premier tri mais a accumulé bien des erreurs qu'avec un ami nous ne cessons de relever et de découvrir fortuitement depuis plusieurs années. J'ai renoncé à en publier le catalogue exhaustif tellement j'ai fini par mépriser ses "fans", des petits bourgeois coïncés et avides de pouvoir et infects pour leur immense majorité. Et au demeurant il n'est pas terminé. Laissons les crever en paix ces zombies, encore quelques années et les derniers iront bouffer les pissenlits par la racine, peut-être que les effets dépuratifs de cette plante leur procurera la "libération" tant attendue mais c'est douteux !

Je comprends qu'un auteur dont j'ai oublié le nom ait écrit à peu près ceci : l'Asie à ses tigres, l'Europe a les français ! J'ai retouvé mes racines albioniques en lisant cela il y a quelques années. Cette formule bien sentie était pour indiquer un état d'esprit bien franchouillard d'une nation à l'esprit souvent stérilement polémique (encore que la bonne polémique ça manque actuellement et la France profonde a su rire lors d'affaires comme celle des Poldèves, un gigantesque canular et les députasses ont courru voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Pold%C3%A9vie).

La France est une contrée qui, sur la base de sa prétention ancienne à être la fille aînée de l'église, est devenue, en se laïcisant parfois assez franchement terroriste et l'ancêtre de "soviétisme" aidée en cela par une centralisation excessive. Car n'en doutez pas et ne l'oubliez pas : le soviétisme a sa racine chez nous dans certains courants de notre putain de sacro sainte "révolution" qui en fait n'a rien révolutionné du tout ! Ainsi quand je vois agir certaines corporations qui gravissent autour de notre "Justice" (façon de parler car si elle a parfois des éclairs de génie, le phénomène devient assez aléatoire...), je n'ai pas l'impression que l'on ait vraiment rompu avec les pires travers de l'Ancien régime pourrissant. Comparé à certains dirigeants actuels, certes Louis XVI aurait bien mérité d'être "canonisé"...

12/11/2014

Désinformation : quand on parle du loup...

masques_jeuditfurieux.1259402274.thumbnail.pngAprès avoir rédigé le précédant post je découvre ceci :

http://www.lanutrition.fr/les-news/boycottons-sante-nutri...

Boycottons Santé-nutrition.org, le site poubelle qui vit du piratage

Avec plusieurs responsables de publications, Thierry Souccar vous demande de ne plus consulter le site Santé-nutrition, qui vole du contenu aux autres et publie littéralement n'importe quoi.

La nébuleuse Souccard, venensson, Anso, truc machin et compagnie dénonce un mystérieux concurrent qui serait un certains "Claude Tracks" alias M. Soinard qui doit être le nom du propriétaire du site selon le Whois. Un pirate qui rewrite les articles de la nébuleuse commerciale évoquée laquelle le menace des foudres de la justice pour plagiat.

Je me gondole de rire pour bien des raisons : la première est que j'expliquais justement dans le précédant article que tout le monde pirate ou plutôt rewrite tout le monde en répétant les même antiennes. Sauf mézigue. Mais évidemment Souccar et Cie vont pas me citer en exemple car je les tue. Ils ne s'attaqueront pas à moi car je n'attire pas des milliers de lecteurs, je ne flatte personne et il faut s'accrocher un peu. En plus leurs attaques seraient vouées à l'échec pour bien des raisons.

Le cas qui vient d'être dénoncé est probablement un cas extrême et je n'ai pas cherché à vérifier. Je n'ai du reste pas besoin de lire quoique ce soit en long en large et en travers pour voir ce que ça vaut : quelques phrases piquées en divers point d'un texte me suffisent. Bien souvent l'esthétique générale du site est une première indication. Un site trop bien léché chercher à plaire donc c'st jamais vraiment désintéressé. En ce qui me concerne je n'ai pas honte de laisser des coquilles, je n'ai pas le temps de me relire suffisamment. On cherche ici du "fond" pas de la "forme"...

La seconde raison de mon "gondolage" découle de ce que je me suis spécialisé un peu en matière de droit de propriété intellectuelle et je ne suis pas sans savoir que le plagiat est difficile à prouver. D'abord en matière romanesque ce n'est déjà pas si simple quoique dans le cadre d'une intrigue et de passages entiers à peine modifiés, ça devient évident. Mais là ce n'est probablement qu'un mélange de lieux communs diététiques et alternatifs qu'on peut ramasser partout.

Enfin quand je vois cette nébuleuse s'ériger en gardien d'une connaissance qui de sa propre part résulte de compilations "ficelée" de manière pseudo scientifique de façon à faire tourner un certain commerce de livres et de compléments, là j'ai envie de hurler! Pour qui se prennent ces vils marchands tous plus arnaqueurs les uns que les autres ! S'il est une chose que je déteste par dessus tout c'est l'ARROGANCE et celle des marchands en particulier. S'il ne tenait qu'à moi j'infligerais à certain un supplice abominable qui fut réservé à un roi anglais : recevoir une barre de fer rougie au feu dans le "trou de balle" !

Le seul problème dans cette histoire est que pour monter un blog aussi bien ficelé et aussi bavard il faut avoir un intérêt à le faire, or ce blog ne vend rien et ses auteurs présumés sont inconnus au bataillon. Je ne crois pas à la gratuité. Je veux bien croire que le contenu de ce blog est inepte (je n'ai pas regardé) mais on ne dépense pas autant d'énergie sans avoir un but plus ou moins caché. Je ne peux pas croire que ce soit un blog d'amateur désireux d'aider son prochain. Alors de quoi s'agit-il ?

Mis enfin cette histoire tombe à pic parce que c'est une illustration des sempiternelles "antiennes" que je dénonce ! Mais encore une fois je présume qu'elle est téléguidée avec un but précis mais lequel. Or les dénonciateurs ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ou ils ne nous disent pas tout ! 

Ce qui plombe la médecine, désinformation, mainmise de Big Pharma et Cie

peste.jpgJ'ai de plus en plus de lecteurs (et surtout de lectrices) qui commencent à réaliser qu'il devient de plus en plus difficile de s'y retrouver en matière d'information médicale et que partout les dés sont pipés. Et ce n'est pas trop tôt, le problème étant que je n'ai pas la réponse à toutes les questions et on m'en pose de plus en plus pointues.

La vogue des jus

Je prends cet exemple parce qu'il est caractéristique, il me semble en effet, vu que je suis abonné à des tas de listes qu'il semble y a voir une poussée, une sorte de mot d'ordre pour en faire la pub. Et près ce sera autre chose... Une lectrice vient de réaliser que ses problèmes intestinaux provenaient d'un abus de jus frais fermentés ou pas !

En somme elle découvre la lune. Pour moi qui ait étudié les grandes lignes de la MTC je sais que les chinois évitent le cru, ont pour le cuit un tas de méthodes donc cette vague de pub pour des jus et autre chose cela va direct à la poubelle, je n'ouvre même pas les mails. Bien sûr j'ai été amené à corriger les excès du régime Seignalet qui a certes fait baisser mon cholestérol de 30% comme Seignalet me l'avait prédit dans un réponse mais je me suis tapé un épisode de crampes d'estomac que rien n'arrivait à soulager. Notez que dans ce régime l'exclusion des céréales à gluten et du lait, là aussi c'est "chinois" d'une certaine manière. le plat de résistance chinois c'est le riz, le lait de vache surtout est inconnu, pas de fromage si ce n'est de soja.

Comprenez bien ce qui se passe : vous avez des marchands qui ont besoin de vendre telle camelote, alors on fait passer des articles d'apparence non publicitairse en payant des réacteurs, des espaces qui n'apparaissent pas comme publicitaires. Et ensuite tout un tas de cons et autant de connes s'imaginent rendre service à l'humanité en publiant des décalques de ces articles. Ils n'ont rien essayé du tout mais ils ont trouvé les idées séduisantes et il les répandent.

Un exemple d'avis portant sur les "aphrodisiaques" chez Iherb

Donc la majeure partie des revues de médecines naturelles n'est que pub ou dérivé de pub auquel s'ajoute sur le Web la répétition des mêmes antiennes par des crétins dépourvus du moindre discernement. Prenons les articles d'un groupe dont Dogna et le pivot vous avez sur Internet des articles intéressant sur tel ou tel complément mais dans les commentaires comptez ceux qui en cette circonstance, ou sur les forums, rapportent des bienfaits. Ils sont minoritaires et l'ensemble est contradictoires. Il est rare, sur les sites de ventes que l'on voit se dessiner un semblant d'unanimité.

J'ai regardé les commentaire des produits de cette classe sur Iherb. D'abord ils ne sont pas nombreux, et pour dégager une leçon de tout cela il faut déja un peu connaître les classes de produit dans ce domaine pour deviner ce qui va ressortir.

Je m'explique, vous avez en gros deux classes, des toniques généraux qui par ricochet favorisent l'activité sexuelle, le plus célèbre étant le ginseng et des extraits végétaux un peu plus spécifiques. Ces extraits, quand il agissent, vous devriez vous en douter nécessitent un certain délai, plusieurs jours à plusieurs semaines. Donc il ne va ressortir de tout cela que des avis contradictoires il faut connaître la matière médicale des produits pour savoir que tel ou tel extrait produit des effets mais comme le produit est cher, que d'autre part beaucoup d'acheteur ne donnent pas leur avis et bien au final on n'a pas grand chose à se mettre sous la dents.

Une autre classe de produit est celle qui comprend le Muira Puama et la Yohimbe. Les complexes comportant le second étant interdits d'importation iherb bloquera votre commande. Donc pour les complexes comportant le second produit vous allez voir des avis favorables mais si cela vous intéresse vous allez être frustré de ne pouvoir les quérir. Seulement il y a là un problème : ces extraits font monter la tension et sont donc à risque ! Or les molécules de la catégorie du sidénafil (Viagra, Cialis, Levitra et Cie) c'est autre chose. La Viagra a été inventé en vue de soulager l'angine de poitrine donc en provoquant une hypotension et les érections sont un effet secondaire. Donc il semblerait qu'on ne risque pas d'hypertension tout en obtenant le résultat désiré en dessous de la ceinture. Ce que je n'arrive pas à savoir c'est en quoi réside cette action apparemment contradictoire. Maintenant les notices ne nous éclairent pas : je n'arrive pas à déterminer en quoi consiste le risque cardio-vasculaire qui serait plutôt de l'ordre de l'hypotension. Mais j'ai souvenance de troubles visuels.

Or il y a 5 ou 6 ans, j'avais pu confectionner un volumineux dossier techniques sur ces produits qui parait avoir disparu de la toile, et je ne crois pas l'avoir conservé car cela doit remonter à environ 8 ans mes murs n'étant pas extensibles. Donc il va falloir, si je veux comprendre que je me tape l'étude de la biochimie de l'oxyde nitrique. Vaste sujet qui n'est jamais présenté de façon synthétique et j'ai d'autres soucis car là c'est pure curiosité. Mes possibilités d'expérimentation étant limitées par le caractère usager de l'expérimentateur. 

Enfin si quelqu'un à des lumières sur la contradiction repérée ci-dessus, je suis preneur car autant chercher une aiguille dans un tas de foin, sans la chance, l'errance est garantie...

L'amateurisme en homéopathie

La matière médicale de Boericke est une référence pour les "pros". Elle est vaste et on en a presque fait un livre de poche. Ce qui tend à la rendre illisible mais passons. Il y a une notice sur la Yohimbine mais un oeil expert comme le mien peut deviner qu'il ne s'agit pas d'une pathogénésie hahnemanienne. Ce ne peut être qu'une sorte de notice basée sur la toxicologie du produit a dose relativement pondérale. Cela fait une quarantaine d'année que je potasse la littérature homéopathique, je le devine parce que chez Voisin les vraies pathogénésies sont distinguées de l'emploi des TM et des basses dilutions.

Bref, la matière médicale de Boericke reste un travail d'amateur et il aurait fallu que les éditeurs prennent l'initiative pour chaque notice de rappeler les auteurs des pathogénies et la date en distinguant justement les unitaires qui n'en ont pas. Donc avec celui évoqué on retrouve les insomnies et les maux de tête des obsédés qui prennent trop de la chose dans l'espoir de bander comme des cerfset au total on n'apprend strictement rien. En revanche Cantharis, qui a donné la teinture d'une mouche spéciale que les libertins utilisaient pour leurs RV galants de 5 à 7, dispose d'une vrai expérimentation.

Les contradiction des régimes diététiques

Prenons l'exemple des régimes à polarité cardio-vasculaire : le régime académique c'est surtout pas de graisses saturées, ce qui a donné lieu à des excès d'Omega 6 avec l'abus de tournesol. On revient à l'olive et au régime crétois. Et chez Taty qui s'inspire d'auteurs anglo-saxons on revient aux graisses de saturées notre régime d'avant la guerre (beurre, saindoux, lait bio et cru etc...). On m'a vanté récemment un régime d'un américain (Douglass ?) dont je n'ai pas encore passé le livre à la traduction et c'est suppression de tout corps gras, des oeufs et je ne m'en sors pas pour tenter une synthèse car le site du personnage est extrêmement touffu et très américain : en fait il vend surtout des stages avec pension de régime dans des hôtelleries de luxe aux USA, de toutes façons inabordables pour nous autres. Difficile de s'y retrouver !

Je me rappelle que je m'étais entiché du régime dissocié de Shelton mêlé de macrobiotisme au début des années 80. C'était à l'époque où je passais plusieurs heures par jour sur les bancs d'un Conservatoire à travailler de la musique française. J'ai fini par avoir mal aux fesses et c'est par hasard que dans le cadre d'une association occupée de musique ancienne quelqu'un m'a mis la puce à l'oreille au sujet d'un risque de désassimilation qui l'a été confirmé par une certaine littérature. Même genre de mésaventure à propos du régime Seignalet. J'arrive chez un ex camarade gay pour la maintenance de son instrument et on il me regarde de la tête au pied, et me demande : qu'est-ce que t'as foutu, t'as plus de cul !  Il fallait le regard d'un expert pour voir un changement sans doute assez subtil parce que je n'avais pas mal au derrière en restant assis.

Tout cela pour dire que les régimes inventés par des occidentaux sont délicats à manier. En revanche la diététique type MTC a derrière elle des millénaires d'expérience mais elle est complexe, très complexe. Donc je garde en mémoire ce que j'ai appris de la Chine. C'est en devenant spécialiste du I Tching a une certaine époque que j'ai commencé à sortir du carcan philosophique occidental qui tient de l'enfermement dualiste. Mais enfin j'ai pas encore les yeux bridés et je ne sais pas trop cacher mes sentiments. Etre "transparent" m'est bien difficile !

Avenir de la médecine

Je vois que beaucoup de gens n'ont pas encore compris que s'il existe des remèdes naturels opérants, la médecine ne reviendra jamais en arrière bien au contraire. Il y aurait des possibilités de faire des économies mais ce n'est pas le souci des Caisses d'Assurance Maladie, des tas de gens puisent dans ses caisses et ont a ouvert un crédit illimité en faveur de Big Pharma. Plus les nouveaux médicaments sont chers plus on les rembourse tout en déremboursant des médocs qui l'ont été pendant des années en découvrant tout d'un coup que le service médical rendu serait insuffisant.

Cela ne changera pas et ne fera qu'empirer : la suppression d'un service de cancérologie du Dr Nicole Delépine est symptomatique. A présent la SS se doit de financer sur nos cotisations l'expérimentation in vivo des nouvelles chimos, alors il faut pour faire place nette à cette nouvelle opération de pompage de fric provoquer l'oubli des chimios qui ont marché et qui dans certains cas sont incontournables. Il y a des cancers qui sont traitables par des méthodes alternatives d'autres pas et dont les chimios sont cardio toxiques.

Foutez vous dans la tête une bonne fois pour toutes que ce qui n'est pas brevetable n'a aucune chance d'être commercialisé. En revanche tout ce qui est compléments et alternatives tombées dans le domaine public donne lieu à toutes sortes de manipulations de désinformation pour permettre à un tel ou un autre tel de faire émerger son produit. En ce moment c'est argent vraiment colloïdal contre argent ionique mais dit à tort colloïdal. Dans quelques temps ce sera autre chose !

Mettre le doigt sur ce type d'arnaque manipulatoire, c'est à peu près tout ce que je peux faire hormis expliquer à des lecteurs ce que des spécialistes ont omis de leur expliquer en leur imposant tel ou tel traitement. Et dans bien des cas, il est trop tard pour penser à une solution alternative. C'est le cas lorsqu'on est dans le "lésionnel" telle une dilatation ventriculaire suite à tel type de chimio anticancer. Dans le cas qui m'a été soumis elle était probablement inévitable avec l'allogreffe. Donc j'en suis a devoir potasser les classes de remèdes cardiologiques pour pouvoir dire que telle ordonnance est correcte, que l'on ne peut pas éviter un bétabloquant mais que tel type de bétabloquant (en l'occurence un générique du Triatec) provoque un type de toux particulier et que si cela se produit il faudra changer le traitement.

Enfin cela fait au moins trois fois que je vois dans mon entourage immédiat ce type d'effet indésirable que les toubibs n'ont pas l'air d'être sensibilisés. Ainsi on propose une pile à un ami qui a pris de la Cordarone avec les inconvénients connus au niveau de la thyroïde. Or ce dernier vient d'apprendre d'un copain qu'il a eu le même problème que le Cardensiel a pallié sans effets indésirable. C'est ainsi que je découvre une classe de bétabloquants que j'ignorais. Alors je cherche une vue synthétique. Le Vidal donne bien une classification avec tous les produits commerciaux existants dans le domaine mais alors pour distinguer chaque classe, rien de synthétique, il va falloir bosser au moins 8 jours.

Enfin croyez vous que sur ce point un toubib en sache plus que moi. Certains généralistes branchés cardio peut-être en fait j'en doute. Il est clair qu'il sont formatés par un enseignement venant en droite ligne de Big Pharma et que pour le choix parmi de nombreux concurrents, ils n'ont à leur disposition que quelques "recettes" pour cadrer le sujet. Franchement 6 mois de stage en cardio et je crois que ferai autant sinon mieux que la plupart des généralistes...

Bref, cette situation lamentable ne fera que croître et embellir ! Le "Système" est parvenu à pratiquement éliminer tous les généralistes qui avaient oeuvre dans l'alternatif, le "cancer" est une chasse gardée et avec la jeune génération en train de prendre la relève c'est fini. Il n'y a que la rentabilité et la recherche d'un minimum de confort, donc dites vous bien que c'est foutu ! Si chaque citoyen ou si une personne par famille ne décide pas d'acquérir le minimum de culture médicale pour recouvrer un minimum de discernement et d'autonomie en sachant traiter certaines urgences et en s'appliquant à la prévention on va arriver à un résultat paradoxal. On a fait de réel progrès mais ils vont nous échapper complètement et le résultat sanitaire, avec en plus la pollution généralisée, on va finalement retomber en une sorte de "moyen age" encore qu'on l'a odieusement noirci.

Il n'y a plus de garde de nuit, il n'y a plus que les urgences parfois à plus de 50 km et là ça risque d'être la "cata" car je vois les erreurs et les accidents se multiplier dans les cliniques jadis cotées. Un enfant vient de mourir lors d'une opération de l'appendicite par de véritables "bouchers", à Nice dans un hôpital spécialisé envers l'enfance. Des opérations banales (hernies) menacent de tourner à la catastrophe, hémorragie interne. C'est le scandale tout le monde en parle mais oubliera vite. Mille fois hélas... Oh cela devient facile la médecine et la chirurgie comme il est connu qu'il n'y a pas de risque zéro, qu'il y a des assurances, les "bouchers" sont assurés de l'impunité. 

Donc la première chose à faire. Exigez de votre médecin des explications sur le ou les traitements préconisés, il vous les dois ! Vous n'êtes pas un cobaye. Si vous avez un traitement de longue maladie, réclamez des ordonnance à renouveler sur trois mois et refusez de l'engraisser en étant contraint de le visiter tous les mois. Quand je vois un Maire, médecin et un pilier de l'Eglise pratiquer ce type de parasitage, je me dis qu'à part des beaux monuments et quelques merveilles artistiques, le catholicisme n'aura pas laissé beaucoup de traces.

Il est vrai que je vis dans une région qui n'est ni chrétienne ni païenne. Les païens avaient des qualités que j'apprécie même s'ils n'avaient pas aboli l'esclavage. Ici sauf quelques exceptions tout le monde profite de tout le monde. Il faut dire que beaucoup d'étrangers au pays ont gravement influé sur la mentalité. Mais il reste ici des descendants de "barbets", ce sont en fait des gens qui sous prétexte d'opposition à la révolution française ont jeté des français dans un ravin près de Levens. J'ai vu que l'on s'apprêtait à honorer leur mémoire... Or ce que j'en sais c'est qu'en fait c'était des gens de sac et de corde qui en certaines auberges examinaient les voyageurs sur la route de Turin pour les détrousser en tendant des embuscades dans les col. Quand j'apprends en un certain endroits s'il y a eu une colonie de barbaresques qui s'est mélangée à la population, une certaine mentalité complexe et typiquement parasitaire s'explique.

A ce propos Eric de Montgolfier, que j'ai croisé jadis dans les couloirs d'un certain Palais vient de sortir un livre qui célèbre la mentalité que j'évoque laquelle est caractérisée par l'arrogance du pouvoir. Les politiques ici sont plus puants qu'ailleurs mais le phénomène tend à s'égaliser partout. Sauf qu'ici on n'a peur de rien ! 

Bref la médecine et la peste tendent à se confondre !

28/09/2013

Du nouveau et des convergences à propos de la guérison du cancer

Scwartz.jpgSur le Dr Schwartz et son protocole contre le cancer, voir les dernières nouvelles

http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/09/19/le-dr-s...

http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/09/05/le-dr-s...

Mon attention a d'abord été attirée sur un livre sorti début 2013 par un copain très versé dans certaines recherches.

Laurent-Schwartz-©Vanda-Spengler-150x150.jpgCet ami m'a donc signalé les travaux d'un cancérologue radiothérapeute parisien, le Dr Laurent Schwartz auteur d'un livre intitulé Cancer guérir tous les malades ? Voici sa fiche sur Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Schwartz_(m%C3%A9dec...

 

 

 

 

Cancer.jpgVoici le livre en question :

http://www.amazon.fr/gp/product/2755611472/ref=as_li_tf_tl?

ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=...

Voici le brevet qu'il a déposé sur une combinaison d'acide alpha lipoïque et d'hydroxycitrate qu'il propose pour traiter tous les cancers.

http://worldwide.espacenet.com/publicationDetails/origina...

Ce brevet cite en référence des expériences sur les souris permettant d'extrapoler les doses utilisables en thérapie humaine. Dans son livre l'auteur cite plusieurs cas d'expérimentation humaine entreprises sur des cas désespérés et qui ont réussi à procurer pour l'instant des rémissions ayant dépassé les prévisions des oncologues.

Voici plusieurs liens qui mettent d'avoir une idée de la thérapeutique utilisée et des autres acquis de l'équipe de Laurent Schawartz qui a travaillé sur le tabagisme et est arrivé à la conclusion que c'est le gaz carbonique et non la nicotine qui est le principal responsable du cancer du fumeur tant actif que passif.

http://l-ordonnance-ou-la-vie.com/cancer-guerir-tous-mala...

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=542927

Voici le site de la startup de l'équipe du Dr Schwartz, çà s'appelle Biorébus :

http://biorebus.wordpress.com/publications-english/

Vous y trouverez un résumé de ses publications qui me dispense d'entrer dans certains détails.

A propos de l'acide alpha lipoique

Concernant l'acide alpha lipoïque plusieurs médecins et chercheurs travaillent sur cette piste. Une firme a même créé une variation sur cette molécule afin de la protéger par un brevet :

http://www.cornerstonepharma.com/platforms-pipelines/aemd

http://www.cornerstonepharma.com/wp-content/uploads/CPI.T...

Un autre médecin utilise cet acide alpha lipoïque en combinaison avec la naltrexone et le bicarbonate.

Voici à ce propos une des textes scientifique que l'on trouve :

http://www.magicwater.org/storage/Case%20study%20Pancreat...

Lipoiq_.jpgVoici un livre qui tourne autour de la question :

http://www.amazon.com/Alpha-Lipoic-Acid-Breakthrough-Anti...

Mais à mon humble avis, le meilleur assemblage est celui que propose Schwartz et qu'il justifie ainsi :

Selon ce chercheur l'acide alpha lipoïque permet de lever le blocage qui empêche la cellule tumorale de digérer le glucose (En langage technique c'est un co-facteur de la pyruvate déshydrogénase). Quant à l'hydroxycitrate, il bloque la synthèse des lipides de la membrane et force la cellule à brûler (En langage technique, c'est un inhibiteur de la citrate lyase.)

L'hydroxycitrate ? Une vieille connaissance...

Et oui beaucoup de femmes qui veulent maigrir connaissent l'acide hydrocicitrique, on le tire de Garcinia Cambodgia et on en trouve partout. Voici l'une des meilleurs fiches sur ce Garcinia :

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplem...

garcinia-cambogia-fruit.pngCette molécule est censée empêcher la transformation des glucides excédentaires en graisses :

Le mécanisme d’action de l’acide hydroxycitrique (AHC), la substance active que renferment les extraits de Garcinia cambogia, est alléchant. En effet, selon les données animales, l’AHC aurait la capacité d’empêcher les cellules graisseuses de stocker des graisses à partir des sucres de l’alimentation. Les sucres et les féculents sont stockés dans l’organisme sous forme de graisses par un enzyme appelé citrate lyase ATP. L’AHC inhibe cet enzyme. Cet effet inhibiteur, vérifié chez l’animal, est controversé chez l’humain. En effet, chez ce dernier, le mécanisme de stockage des graisses est plus complexe, car il ne dépend pas exclusivement des glucides.

Les résultats des études sur le garcinia sont contradictoires. Ces divergences peuvent résulter de la façon dont certains essais ont été faits. 

Evidemment, quand il s'agit de recourir à des remèdes naturels les "agents" payés par Big Pharma ou les idolatre et cette incarnation particulière du "Veau d'Or" sont toujours là pour controverser, ils vont même jusqu'à contester les résultats évident des régimes cétoniques dans le cas de l'épilepsie lorsqu'elle est résistante aux traitements classiques et ces enfoirés vont jusqu'à commettre l'imbécilité consistant à déplorer l'absence d'expérimentation en double aveugle. Comme si c'était possible dans le cas du test d'un régime. Un médicament enrobé ou un placebo on peut ne pas faire la différence mais un régime !

J'ouvre une parenthèse pour dire que je ne CONTREFOUS personnellement des expérimentations en double aveugle car lorsque l'action d'une substance est évidente on n'a nul besoin de la confronter à celle d'un placebo. C'est critiquable et même criminel dans certains cas ! Si la "Science" c'est ce genre de pratiques qui ne visent qu'à compliquer le parcours du combattant, et bien la "Science" en question je lui pisse au cul !

Bref, la citrate lyase existe et je suppose que Laurent Schwartz n'est pas assez con pour avoir pris en compte une enzyme qui serait "mythique" chez l'homme... 

Elle semblerait donc avoir un autre effet, à savoir celui d'obliger les cellules cancéreuses à brûler le sucre.

warburg-pic.jpgFlask back sur les travaux de Otto Warbug et de Auguste Lumière

L'intelligence de l'équipe de Schwartz aura consisté à repartir des travaux de Warburg qui avait constaté qu'étant incapable de métaboliser le sucre les cellules cancéreuses en sont avides vu le faible rendement de ce sucre dont elles se goinfrent. D'où la conclusion logique que les cancers sont des maladies métaboliques et que la solution est forcément simple.

La solution proposée on la connaît et elles résultent d'expérimentations animales parfaitement concluantes et de quelques résultats prometteurs sur l'homme. Je suis convaincu qu'on tient là une clef décisive et j'ajoute que sa mise en oeuvre est à la portée du particulier en cas de résistance des spécialistes. Il y a même là la possibilité d'un traitement préventif avec l'association à un régime "low carb", on va y venir.

Pour se procurer ces fameux compléments voir le choix de compléments alimentaires. L'acide lipoïque proposé est le seul stable et il est utilisable par voie orale. Si j'ai bien compris, le Dr Schwartz l'a utilisé par voie intraveineuse. Il cite un fournisseur dans le brevet mais le produit est très cher est n'est plus disponible. On pourrait se le procurer en Italie et en Andorre mais je n'ai pas cherché de ce côté.

Je ne donne pas de posologie, on comprendra pourquoi mais rien ne vous interdit de réfléchir et de peser les informations dont vous disposez pour définir une stratrégie et j'ajoute qu'il est important de comprendre ce que l'on fait et dans quel but on le fait car la foi lorsqu'elle est bien placée est un facteur de réussite, insuffisant en lui-même, mais opératif à titre subsidaire. 

L'équipe de Schwartz a consulté également les travaux d'Auguste Lumière et a constaté que les cellules cancéreuses sont des cellules dépolarisées ce qui participe à leur développement anarchique et invasif en "crabe". Ceci nous renvoi au succès de la négativation électrique selon Laville, malheureusement quant à la reconstitution de l'appareil, c'est un des derniers secrets qu'il me reste à percer. En attendant, de le redécouvrir je rappelle que l'expérimentation de cet appareil sur des animaux atteints de carcinomes à l'Ecole Vétérinaire de Maisons Alfort avait provoqué une fonde des tumeurs si rapides que les toxines mis en circulation les ont tués.

L'appareil d'électrocolloïdothérapie du Dr Defaut étant capable de défloculation et la floculation découlant d'une perte de charge électrique, il est possible qu'il puisse aider dans le cas du cancer mais il ne peut être qu'un adjuvant au demeurant sans danger puisqu'il rétablit des courants physiologiques.

Diabète et cancer

Lorsque j'ai pris connaissance de ces données j'ai tout de suite pensé à la Metformine, un médicament de première intention dans le cas du diabète qui a la réputation de correspondre, chez les patients qui l'on pris depuis des années, à une baisse des taux de cancer par rapport à ceux qui apparaissent chez les diabétiques non traités par la Metformine. D'autres antidiabétiques, à moins que ce ne soit l'administration de l'insuline est suspectée de faire le lit du cancer.

Mais sans aller chercher dans les détails une chose saute aux yeux, à savoir que si les cellules cancéreuses se goinfre de sucre, elles sont à la fête chez les diabétiques !

Ce goinfrage est du reste mis à profit pour le diagnostic :

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/le-sucre-illumine...

De fait une recherche rapide montre qu'il existe chez les diabétiques un terrain éminemment favorable au cancer. Voyez :

http://rms.medhyg.ch/numero-252-page-1193.htm

http://www.em-consulte.com/article/219293/diabete-et-cancer

Et en cherchant un peu plus loin je découvrais qu'à Nice une expérimentation était sur le point d'être lancée au centre Lacassagne :

http://www.arc-cancer.net/A-la-Une/metformine-un-anti-dia...

http://www.medscape.fr/diabete/articles/1280185/

Nous sommes le 28 septembre et Nice-Matin consacre une page à cette entreprise qui consiste à tester la Metformine sur une centaine de cancers de la prostate ayant échappé à la thérapeutique hormonale , celle là même qui avait été tentée sur le Président Mitterrand et dont on connaît les effets féminisants (gynécomastie etc...). Il est question de conjuguer la Metformine et la chimio.

Je prends le risque de me livrer à un pronostic : il est probable que l'on pourra constater une gain mais ce que j'ai retenu me laisse à penser qu'il ne sera pas suffisant pour constituer une arme décisive.

La fragmentation des recherches: un phénomène régatif

La première chose qui m'a sauté aux yeux c'est que le Dr Schwartz ne semble pas être au courant des observations à propos de la Metformine, or un rapprochement s'impose entre sa thérapeutique et ce vieux médicaments à raison de ce que tous deux convergent sur un excès de sucres dans les cellules cancéreuses. Cet oubli ou même cette ignorance est surprenante car à supposer que la Metformine ne puisse procurer qu'un appoint le rapprochement s'imposait, or si j'ai bien lu l'auteur ne mentionne pas la fréquence des cancers chez les diabétiques. Voilà pour Paris !

A Nice, le Dr Dubost n'a pas l'air d'être au courant des avancées parisiennes du Dr Schwartz et all. Il planche sur un schéma de recherche mineur. 

Il est sans doute possible d'utiliser la Metformine dans la thérapeutique des cancers mais ça suppose d'étudier les rapprochements possibles entre son mécanisme d'action et celui de la formule préconisée par Schwartz.

Sur la Metformine

Voyez Wikipedia pour les données générales : 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Metformine

Pour le mécanisme supposée de son action voyez l'article de mon collègue Jacques Valentin. C'est le seul, du moins en France qui donne des informations aussi précises :

http://gestionsante.free.fr/journal_de_bord_0412.htm

Les régimes cétogènes

keto-diet-régime-céto-cyclique-cétogene-régime-keto.jpegAu vu de ce qui précède, il tombe sous le sens que la meilleure prévention du cancer consisterait à l'imiter les glucides. Or, vous le savez, tout concourt à favoriser l'inverse. Ca ne veut pas dire qu'il faille se bourrer d'oeufs et de saucisses...

La solution serait un régime cétogène qui en limitant au strict nécessaire forcerait les mitocondries de nos cellules à consommer de la graisse et non des glucides. Il est clair pour commencer que les personnes sédentaires et âgées ont tout intérêt à limiter l'alcool et les glucides qui risquent d'occasionner un surpoids.

Notez qu'un régime cétogène implique de décriminaliser les graisses saturées originelle, le beurre en particulier qui contient des acides gras à chaîne courte favorable au système immunitaires. Vous pouvez d'ores et déjà faire le rapprochement à ce qui se dit du côté des auteurs mentionnés par Taty la belge. Evidemment ce que je suis en train d'écrire risque de faire hurler les cardiologues qui campent sur l'hypothèse lipidique hostile au cholesterol et donc promoteur de ces fichues statines, un poison musculaire qui bloque la synthèse de la co-enzyme Q10. Or je suis de plus en plus convaincu que ce qu'il faut surveiller en cas de risque vasculaire ce n'est pas le bon et le mauvais cholestérol mais la lp(a). Le coût de ce dosage 17 € n'est pas remboursé mais s'il est élevé il faut tenter de le faire descendre en prenant de la niacine (anti flush) éventuellement. Or le sevrage en acides gras saturés et certaines statines (comme le Crestor) feraient grimper la lp(a) !

Notez qu'un régime cétogène a des effets proches d'un jeune, or le jeune thérapeutique sous surveillance médicale fait des progrès non seulement dans l'esprit du public mais chez quelques médecins. Pas tellement en France mais en France on est dans un pays bloqué à tout égard. Le dogmatisme y fait des dégâts dans tous les domaines à tel point que c'en est hallucinant et ça présente même, par le cynisme qui se cache derrière, un côté parfaitement démoniaque. 

Enfin pour ceux que cela intéresse voici quelques liens :

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/gabriela-segura-u...

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/cancer-du-cerveau...

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/le-regime-cetogen...

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/cancer-et-sucre-s...

Voici pour finir un document scientifique sur la diète cétogène telle qu'elle est utilisée pour soigner l'épilepsie. C'est assez compliqué :

http://www.afdn.org/fileadmin/pdf/id-regime-cetogene.pdf

Notez au passage une indication qui me semble intéressante : c'est en médecine ayurvédique le tempérament Vata qui aurait le plus besoin de graisses. Or c'est, transposé selon des vue occidentales, le tempérament le plus sujet à des phénomènes dits "nerveux". Qualifier quelqu'un d'instable de "nerveux" ne signifie pas grand chose scientifiquement, c'est même très péjoratifs et on propose des calmants or le "calmant" par excellence semble consister en certaines matières grasses ... saturées. Simple indication !

Conclusion provisoire

Mon intention n'est pas de proposer un schéma de prévention ou un traitement mais des pistes de recherches ou plutôt de réflexion pour une prévention et un traitement en cas de sinistre. Je ne donnerai pas d'indications plus précises. Schwartz fait remarquer que la chimiothérapie est un développement pacifique de l'industrie de guerre allemande qui inventa le "gaz moutarde", la radiothérapie c'est la bombe atomique anti-cancer mais ça tue tout. Il existe une bombe protonique que l'auteur aurait connue au U.S.A., à l'entendre il n'y aurait qu'une machine de 30 000 tonnes en France et la maniaturisation entreprise aurait buté sur le manque de fond. 

Je suis surpris qu'il n'ait pas mentionna la protonthérapie niçoise :

http://www.centreantoinelacassagne.org/fr/pourquoi-choisi...

Elle se limite pour l'instant faute de puissance à des tumeurs peut profondes mais il me semble avoir lu qu'un projet plus conséquent est en gestation.

Quoiqu'il en soit, si j'avais le malheur de me découvrir une tumeur, je saurais quoi faire sans devoir me soumettre à l'arsenal en vigueur. J'oubliais de dire que si le livre de Schwartz donne peu de détails sur sa thérapeutique car il criant l'automédication, il n'hésite pas à persister et à signer en affirmant statistiques sérieuses à l'appui, que les résultats en terme de guérison sont pratiquement nuls. Il estime le progrès à 5%.

A propos de la chimiothérapie il est prouvé qu'elle provoques des métastases. Voir :

http://www.maxisciences.com/cancer/cancer-la-chimiotherap...

Hélas plutôt que de chercher dans une autre voie, on s'obstine à vouloir coupler la chimio avec un anticorps de la protéine WNT16B qui est responsable du maléfice. Il est vrai que la chimio ça rapporte un tas de fric, surtout en France où on paie les médocs et quantité de fournitures médicales plus cher que partout ailleurs !  Les maniaques de la chimio sont à tuer !

Donc pour moi, c'est vite vu ! Plutôt crever que dans passer par cette chimio qui tend à multiplier les métastases. En cas de problème je ne m'adresserai pas à la médecine académique sauf pour le diagnostic et le contrôle. Mais hélas j'ai vu plusieurs cas où le refus de la "chimio" se soldait par un refus de scanner. En cas de chantage de ce genre, je connais un riposte foudroyante, c'est le procès et la publicité sur Internet avec éventuellement un enregistrement pirate de la consultation.

Bref, c'est comme avec les livres de De Lorgeril et Even sur le mythe du cholestérol, les médecins et les cardiologues s'en foutent et ne veulent pas sortir de la routine. Schwartz dénonce à juste titre les dépistages précoces de cancer du sein et de la prostate peu menaçants mais ça continue, vous ouvrez la radio ou lisez un journal et bien il ne se passe pas de jour sans qu'on nous serine sur la nécessité de ces foutus dépistages qui n'ont rien résolu.

Tirez en les conclusions ! 

02/09/2013

Taty.be : encore un témoignage de mécontentement

nourritures_vraies_250.jpg.thumb_250x353.pngJ'ai reçu le mail suivant d'une lectrice :

Bonjour Monsieur, 

J'ai acheté "nourritures vraies" de taty : 22€ foutus en l'air, car il n'y a rien de nouveau pour qui s'intéresse à la bonne alimentation, aux produits "vrais".

Ses idées de menus laissent à désirer, et pas une seule recette !

Livre irritant, confus, baratineur, et surtout sur les photos montrant la différence des aliments "cristallisés" fournies par  laboratoire qui n'existe plus.

Bien à vous

Ce matin j'ai relu quelques pages de Pour qui sonne le glas ?

Page 162 je note que le profil concerné (mettons Vata pour simplifier) devrait consommer 60 à 70% de gras, 20 à 30 % de protéines et 10-15 % d'hydrate de carbone. Mais attention pour les graisses c'est le volume calorique qui compte et pour le reste le volume tout court. Bien sûr l'auteur ne fournit pas de tableau de conversion et même si c'était le cas, je vous souhaite bien du plaisir avec votre calculette.

Enfin dois-je dire que les "calories" on s'en fout, on n'en est plus a considérer la machine humaine comme un simple chaudière ! 

L'auteur soutient qu'il y a un risque de surdosage des Omega 3 notamment avec l'huile de colza modifié, or ce colza contiendrait seulement 22% d'Omega 6 et seulement 7 à 9% d'Omega 3. Mélangé à de l'olive comme le préconise le Dr de Lorgeril je me demande où l'on peut trouver un abus d'Omega 3 et/ou d'Omega 6 dans le cas où l'on aurait écarté le tournesol.

Vous m'avez compris : les indications fournis dans ces livres ne débouchent sur rien de pratique et l'auteur s'est contenté d'un patchwork d'emprunts fait ici et là. Cela sent de plus en plus l'arnaque ! Qu'on se le dise !!!!!

Taty 01.jpg

Taty 2.jpg








Cliquer sur les images pour agrandir Vous jugerez par vous-mêmes de la valeur de ce que ce bouquin contient de plus pratique pour l'utilisateur. Le problème est que je ne peux pas dire plus de bien de De Lorgeril. les données sur l'étude de Lyon et le contenu réel (c'est-à-dire quantitatif) du régime crétois ou méditerranéen quant au rapport Omega 6/Omega 3 reste très flou. A propos de la fameuse étude, Arickk a trouvé le moyen de dire qu'elle n'aurait duré que 8 semaines alors que si les données là-aussi sont très floues, je compte au moins 4 voir 5 ans ! Face à pareille bévue on est en droit de recourir à la thèse de la mauvaise foi. Or à part mettre en cause les acides gras trans que fait Arickk, là aussi la moisson du point de vue utilitaire est médiocre. Enfin il faudrait passer en revue tous les arguments contre les acides gras trans !

Je m'explique : il est certain qu'il peuvent avoir joué un rôle dans la survenue des maladies cardio vasculaires qui parait avoir été généralisée à partir d'une certaine époque. Il faut savoir que la fabrication des margarines ne date pas d'hier. Cela étant est-ce que les gens qui ont éliminé depuis des années les graisses hydrogénées comme c'est mon cas sont-ils systématiquement protégés ? Mystère !

Tout ce que je tire du bouquin de Taty c'est qu'étant Vata à fond la caisse, j'ai sans doute intérêt à manger un peu de beurre cru sur des fines tartines de pain d'épeautre. Cela fait des années que j'avais éliminé le beurre, c'est peut-être une erreur. 

31/08/2013

Régimes ayurvédiques selon les doshas

ayurvedia.jpgJ'ai évoqué dans le post de ce jour sur le profilage selon Taty le régime selon les doshas. Voici de quoi faire une première approche.

Questionnaire de test (papier)

Autre questionnaire à totalisation automatique sur site (plus nuancé)

Je rappelle que la réponse à certaines questions est délicate mais il faut toujours avoir en vue les éléments qui déterminent le Dosha. Maintenant pour un travail sérieux il faudrait se référer à un ouvrage détaillé sur le sujet. On ne connaît guère que les ouvrages de polygraphes occidentaux du style Gérard Edde, qui n'aident pas forcément.

Voici une approche des régimes correspondants

Régime des Doshas

Notez que les huiles sont exclusives de Vata (avec les laitages) ce qui tend à confirmer que ce tempérament a besoin de gras. Mais si vous interrogez la base de données de ce site (Vata + huiles) vous verrez que par exemple les graines de lin sont déconseillées. Un déséquilibre d'omega 3 ne semble pas profitable à ce tempérament :

http://www.centrejaya.org/spip.php?article623

J'ai fait le boulot d'extraction pour Vata et cela donne ceci :

Liste des aliments autorisés pour Vata

Notez qu'il ne faut pas être bête : ce qui est intéressant c'est de comprendre à quoi rime les différences qui sont en rapport avec les éléments (et certaines saveurs basiques), il ne s'agit pas de prendre cela à la lettre ou de consommer quelques aliments qui vous plaisent. Des principes se dégagent du résumé donné plus haut. A vous d'en saisir la logique interne.

Vous pouvez faire de même pour les 2 autres Doshas et me communiquer les résultats, voici comment procéder. Vous éditez chaque rubrique et à chaque fois vous surlignez la liste, vous faites un copié et un collé dans Word. Je me chargerai de la mise en forme.

Enfin voici un site (que je pratique) pour certains produits ayurvédiques comme la poudre de bacopa monnieri (mémoire) etc...

http://www.la-boutique-bio.com/

Le profilage de Taty Lauwers : une critique très sévère

Taty gras.jpg


J'ai évoqué le site et les livrets de la fameuse Taty mal connue en France. Voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/06/15/aliment...

Ce qui ressort en partie

Elle est de ceux qui contestent l'abus des omega 3 et déplorent la diabolisation des graisses saturées originelles (beurre cru en particulier) et des omega 6... Je suis en train d'étudier tout cela au travers du livre du Dr Mouton sur l'écosystème intestinal et je reprends en parallèle les ouvrages concernant les dyslipidémies en rapport avec les maladies cardiovasculaires dont celui de Arickk, ancien de chez GSK et qui incrimine les acides gras trans comme facteur principal de ces dernières pathologies.

J'ai commencé un travail de synthèse qui dépasse malheureusement la longueur d'une note fut-elle charnue et risque de ressembler à un livre.

Je viens de lire surligneur en mains Pour qui sonne le gras ? C'est intéressant mais je reste avec ma principale question : à qui le retour aux graisses originelles de nos ancêtres convient.

Parenthèses sur les dyslipidémies

Une chose que je puis confirmer c'est que pour la surveillance des dyslipidémies, il faut préférer les Apo A1 et Apo B aux dosage du CT + HDL + LDL, c'est nettement prédictif mais il ne faut surtout pas oublier la Lp(a) (lipoprotéine a). j'ai conseillé à plusieurs reprises d'ajouter ce dosage (qui n'est pas remboursé mais reste abordable : 17 €) et je note une corrélation avec la présence d'athérome. Or certaines statines, le Crestor en particulier augmenterait la lp(a) tandis que la simvastatine serait sans effet sur ce paramètre. Notez qu'en cas de Lp(a) excessive il faut faire l'essai de la niacine sous forme retard. Voir la note sur les compléments alimentaires :

Choix de compléments alimentaires

Sur cette question voir aussi :

http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=168

Ce texte peut aider pour la conduite à tenir avant d'adopter une statine.

Revenons à Taty et à son plaidoyer pour les graisses originelles

Concernant les patients qui justifient la prise de graisses saturées et pour qui le régime de suppression en vigueur est nocif, elle parle d'un profilage. Serait particulièrement justifiable de ce retour à un régime ancestral les patients répondant au dosha appelé Vata en médecine ayurvédique.

L'auteur apparemment n'a rien publié sur cette question pourtant essentielle de profilage. Si j'ai bien compris cela doit faire l'objet d'un livre à paraître. Pourquoi n'est-il pas déjà paru alors qu'il existe un questionnaire de profilage que tous les coachs formés par elle utilisent ? 

Cette question est à rapprocher de celle de savoir pourquoi mes demandes de services de presse sont demeurées sans réponse !

La réponse vous la voulez ? Je vous donne la mienne, elle vaut ce qu'elle vaut mais je soupçonne cette bonne femme de vouloir préserver son gagne pain et concernant les SP, elle a manifestement peur d'une mauvaise critique mais comme la peur n'évite pas le danger et que je dois payer de ma poche les livres que je commente, je ne vais pas lui faire de cadeau.

Le questionnaire de profilage : analyse

Alors voyons cette question de profilage. Ce questionnaire n'est pas secret. Tous les coachs en disposent et l'utilisent. J'ai relevé toutes les adresses emails et me suis présenté comme patient potentiel et j'ai reçu le même questionnaire (variations dans la présentation mais contenu identique) au moins une douzaine de fois. N'étant pas secret, je le publie, et voyez si vous pouvez y répondre.

Voir le questionnaire de profilage

Ce questionnaire tient compte du groupe sanguin

Il prétend définir la diathèse de Ménétrier. Ces diathèses sont au nombre de 4 (allergique, hyposthénique, dystonique, anergique), le questionnaire n'en considère que 2. L'allergique probablement tandis que la distinction principale est celle qui différencie les gens du matin et ceux du soir. C'est une réduction caricaturale et quel rapport avec l'alimentation : à ma connaissance Ménétrier ne s'est pas occupé de diététique.

Le test des 8 classes est une adaptation d'un test publié chez Souccar (libérez vous des fringales). Je ne vois pas trop ce qu'on peut en tirer.

Le profilage comporte un test hormonal en 8 parties également. Il est manifestement inspiré d'un questionnaire destiné aux sportifs car il est question d'EPO, une substance de dopage interdite dans les compétitions.

Question quels sont les patients qui peuvent connaître leur carence en progestérone, cortisol, oestradiol, triiodothyronine, DHEA, insuline, aldostérone, et EPO ? Je parie que la plupart des médecins n'ont jamais entendu parler de "triiodothyronine" ! En fait il faut savoir que c'est la T3, or la Sécurité Sociale interdit de doser TSH, T3 et T4 : trop cher la TSH suffirait pour diagnostiquer une hypothyroïdie dont il faut se préoccuper en cas de dyslipidémie. J'ajoute qu'il y a 2 sortes de T3 et T4, les sériques et les urinaires. Donc s'il est nécessaire de faire un bilan thyroïdien la plupart des médecins ne savent pas s'y prendre ou sont handicapés par les prétendues "bonnes pratiques" imposées... Donc il faut en passer par un bon endocrino...

Le questionnaire ayurvédique

Voyons le questionnaire basé sur les Doshas (Vata, Pitta, Kapha, soit respectivement air+Ether, feu+eau et terre+eau). Ils sont mis en relation avec protéines (et graisses je suppose), hydrates de carbone et un régime mixte.

Pour fixer les idées selon une perspective occidentale on aurait Nerveux, sanguin, apathique mais ca ne correspond pas exactement aux 4 tempérament hippocratiques. Voir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_humeurs#Hum...

Le sanguin correspond à l'élément Air tandis qu'on aurait tendance à le rapprocher de Pitta (eau et feu).
Le flegmatique correspondrait en partie à Kapha et Vata au Bilieux mais encore une fois ces systèmes ne sont pas superposables puisque les éléments sont combinés 2 à 2 en Inde avec en plus l'Ether (Chi, énergie subtile) qui a été éliminé chez Hippocratique.

Notez que la théorie des éléments chinois est encore bien différente puisqu'elle comporte le Bois et le Métal absent des données occidentales. Or les deux systèmes, ayurvédiques et chinois se combinent dans la médecine tibétaine, très composite au demeurant. En MTC il ne faut pas songer à faire de rapprochements avec la perspective hippocratique. c'est un autre monde ! Même chose pour l'astrologie. Il existe du reste plusieurs astrologies chinoise et celles des 12 animaux n'a rien à voir avec le zodiaque grec sans parler de l'ignorance d'une autre astrologie ou les "astres" n'ont rien de ... planétaire ! Mais ça marche et ça marche même très bien ! Mon thème chinois dans ce système me désigne comme un "homme de lettres" ce qui est bien le cas ! Nul n'en peut douter...

Hormis les renseignements des 6 premières pages, ce serait ce qu'il y a de plus pertinent. Le test hormonal fournit certes des renseignements mais encore faudrait-il que le patient puisse répondre aux questions posées. Or il ne le peut sans le secours d'en endocrinologue susceptible de faire un bilan complet.

Voyons maintenant le questionnaire en question.

Première rubrique intitulée réserve sociale, en fait elle distingue les introvertis des extravertis. Je me pose la question à moi-même : suis-je distant et solitaire ou chaleureux et ouvert. Déjà cette question me pose un problème. Je suis très réservé quand je ne connais pas mais quand la glace est brisée je m'exprime, souvent sans tourner autour du pot et je me fais des ennemis. Je devrais sans doute me classer "distant et solitaire", je passe effectivement le plus clair de mon temps dans ma tour d'ivoire. Mais je n'ai pas toujours été comme cela. On me décrit comme ayant été très chaleureux puisque dès que j'ai su courir j'embrassais sans distinction les petites filles et les petits garçons qui passaient à ma portée. On a du m'en empêcher, ça ne se faisait pas ! j'ai donc été "génétiquement modifié" par une censure. maintenant si je réfléchis, j'attribuerai plutôt la distance à Kapha (eau+terre) car l'air est mobile et la terre fixe.

Notez qu'il existe sur le net d'autre test ayurvédiques plus détaillés mais ils posent tous ce genre de problème et il est difficile de se décider sur certains choix pour le genre de raison que je viens d'évoquer. Du reste si je me fie à mes réponses je sors Vata alors qu'un médecin homéopathe m'avait classé Kapha, or c'est Pitta qui semble venir derrière Vata !

Ces questionnaires sont limités, on aurait intérêt à recourir à un praticien ayurvédique mais je n'ai pas confiance dans les européens. Il existe dans ma région un médecin indien, je vais voir ce qu'il vaut et comment il procède pour déterminer le tempérament.

En conclusion

Franchement, je ne vois pas ce qu'on peut tirer de déterminant d'un questionnaire aussi touffu qui est constitué d'un véritable ramassis assez hétéroclite dénonçant l'absence de doctrine solide. C'est sans doute excusable dans la mesure où personne ne cherche à faire des synthèses mais quand à "vendre" ce genre de prestation, là je trouve qu'une fois de plus ça sent l'arnaque. Je ne pense pas en effet qu'il suffit d'avoir suivi 2 ou 3 modules d'enseignements (ce qui nécessite de se rendre en Belgique) pour dominer le sujet. Or aux dernières nouvelles beaucoup de coach encore indiqué sur le site ne consultent plus. Je présume qu'ils ont du se heurter à des difficultés dans leur pratique qui se seraient soldés par de mauvais retours. 

J'ai questionné 32 coachs présumés. Les prix varient de 50 à 60 € pour le premier entretien sur la base du questionnaire, ensuite ça varie. Le problème c'est ce questionnaire, beaucoup de questions ne trouvent pas de réponses où elles sont problématiques, ce qui implique éventuellement d'allonger la consultation par téléphone réduite à 1 heure.

Bref, tant que l'auteur n'aura pas livré au public sa manière d'exploiter ce profilage, je ne pourrai pas conseiller de faire confiance à la dénommée Taty qui d'après ce que j'ai pu voir ne ferait plus que des stages. J'ajoute qu'elle se dit en plaine forme avec le régime gras mais d'autres indices laissent à entendre que ce ne seriat peut-être pas le cas. Enfin son site n'est pas à jour (découragement, dépression ?) mais en tous les cas elle est bonne vendeuse. Cela donne lieu à un problème éditorial puisque sont ancien éditeur vend toujours des livres à elle et qu'elle a fondé sa propre maison d'édition.

Apparemment, elle suffit à la nourrir et il suffit de quelques stages pour faire tourner la baraque. Mais bon j'en reste à l'impression bordélique du début et tout le monde semble d'accord là dessus.

Enfin je constate que tous les auteurs agissent de même : ils sélectionnent les preuves allant dans le sens de leurs opinions pré-établies (comme la focalisation de Arickk sur les graisses trans dont la suppression ne suffit nullement à résoudre les problèmes cardio-vasculaires), le seul but étant d'exister au yeux d'un public et de se faire du fric par la même occasion si possible !!!!!!!!!!!!! 

Pour la question du régime des doshas voir

http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/08/31/regimes...

25/07/2013

Duo Joyeux / Marion Kaplan : un mort (sans ordonnance) le Dr Seignalet !

vitaliseur.jpg

Ce post a donné lieu à une réaction, voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/07/25/vitalis...

Mon humour n'est visiblement pas apprécié de tout le monde mais il faudra compter avec. Je persiste et je signe. Le vitaliseur Marion est un produit de luxe et Beka fait aussi bien pour 50 €. Maintenant quand au Pr Joyeux s'il a quelque chose à dire au sujet de sa mise en cause, ce n'est pas à une tierce personne de s'occuper de ses affaires. J'ai posé des questions au sujet des "pré enzymes" (?) j'attends une réponse pas des à peu près....

Les casseroles ne font jamais de miracles

J'exagère par ce raccourci mais il s'agit, une fois de plus de souligner la légèreté pour ne pas dire la frivolité sur laquelle repose le succès d'un duo bien connu: celui du Pr Joyeux et de Marion Kaplan, grand prêtresse des "vitaliseur Marion" ou plutôt des coucoussiers de super luxe.

A propos de "miracles", j'ai vu ce matin dans "Niche-Machin" une photo de la grotte de Lourdes envahie par les eaux du Gave de Pau.

La "dame blanche" qui a suscité une certaine Bernadette pour quérir un public pour la sustenter (car tout cela fonctionne en mode "vampirique") n'a même pas été foutue d'inspirer correctement les architectes qui ont construit la basilique inférieure. Il est vrai qu'il en tiennent une sacré couche les architectes et que précisément pour les empêcher de commettre les énhaurmités auxquelles ils sont abonnés, il aurait fallu un miracle authentique. Enfin, ce n'est que la nième inondation et je dois dire que cela me fait bien rire. Alors si dans le domaine de la religion, on assiste à pareilles "boulettes" consistant a enfouir un édifice dans le bassin d'un cours d'eau réputé pour son impétuosité, que peut-il en être dans le domaine très profane de la médecine contemporaine? 

Je n'aime pas les vidéos, il faut y être scotché pendant plus d'une plombe pour très souvent regretter d'avoir perdu son temps. J'ai fait un effort en faveur de cette dernière parce que dans un de ses articles, Christophe Etienne mentionne que le Pr Joyeux y a attribué le décès du Dr Seignalet des suites d'un cancer du pancréas et cela fait longtemps que je voulais en savoir un peu plus sur cette thèse.

Excès de crudités ou de "pré enzymes"

On savait en effet que Joyeux attribuait ce cancer à un excès de crudités mais en réalité, il ne s'agit pas vraiment de cela. Je découvre éberlué que ce ne sont pas tant les crudités en excès qui aurait tué l'inventeur de la "troisième médecine" mais le fait d'avoir prix du Wobenzyme qui, à entendre le Pr serait composé de "pré enzymes".

Les "pré enzymes" c'est quoi ?

Si vous cherchez à "pré enzymes" vous ne trouverez rien, mais les "pro enzymes" existent. En fait c'est par exemple le trypsinogène pour la trypsine. Enfin pour être tout à fait clair pédagogiquement on devrait parler de "précurseur des enzymes". Autrement dit il s'agit d'une molécule qui après avoir été activée produit l'enzyme. 

Wobenzyme "pré enzymes" ou "enzymes" tout court ?

L'explication du célèbre Prof est pour le moins gonflée : peut-on considérer que c'est un mensonge d'avoir mentionné sur les boîtes de Wobenzyme, trypsine là où l'on aurait du indiquer trypsinogène ?

Ca n'est tout simplement pas pensable. Ainsi et jusqu'à preuve du contraire quand on vous vends des enzymes ce sont bien des enzymes en parfait état de marche. Or si vous administrez des hormones ou des enzymes vous mettez au repos la glande censée les fabriquer.

Alors je pose la question : comment dans ces conditions un éminent cancérologue peut-il affirmer qu'en prenant le célèbre complexe allemand, le Dr Seignalet aurait fatigué son pancréas alors qu'un raisonnement on ne peut plus logique me conduit à postuler exactement le contraire !

Déni familial

En cherchant bien, vous trouverez sur un forum intitulé l'appart des spasmos (Pr Petzouille) une prise de position d'une certaine Anne Seignalet, sa femme ou sa fille qui conteste cette thèse au motif que le Wobenzyme étant le complément le plus vendu en Allemagne on n'a jamais signalé de troubles pancréatiques et que de toutes façons l'étiologie du cancer du pancréas reste assez mystérieuse et n'a pas été élucidée.

Rencontre "providentielle" autour d'une "cocotte à vapeur"

Je m'en vais résumer à ma façon le discours entendu sur cette vidéo. Premièrement, il m'a fallu cette vidéo pour faire le lien entre Marion Kaplan et les célébres vitaliseurs auquel je n'avais prêté aucune attention particulière. Les Joyeux et Dame Marion se seraient connus par l'intermédiaire d'un certain André Cocard, qui aurait été à l'origine du vitaliseur portant le nom de  Marion (juin 1985). André Cocard était présenté comme un "ingénieur", or d'après mes recherches il était surtout restaurateur à Marseille. Voir :

http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/que-manger-pour-s...

Le duo Marion/Cocard s'est illustré principalement par des livres de cuisine :

http://www.amazon.fr/Livres/s?ie=UTF8&page=1&rh=n...

Rectificatif

Ce M. Cocard était-il "ingénieur" ? Dans la version initiale de ce post j'avais mis la chose en doute car le titre invoqué ne reposait que sur les dires de Dame Marion qui évoque à ce propos des "recherches scientifiques" faites en commun. "Ingénieur" c'était de toutes façon très vague et on ne précisait pas la spécialité... 

Je reçois en date du 30 décembre d'une personne qui semble apparentée mais qui n'a pas daigné se présenter plus explicitement, un mail assez réclamant la suppression de toute mention relative à cet André Cocard. Elle me précise ceci que je cite textuellement :

Pour votre information, Monsieur André Cocard est bien ingénieur chimiste de formation et fut, entre autre, propriétaire d'un restaurant.

Commentaire : puisque l'on tient à cette précision, je répondrai que la chime n'a que peu de chose à voir avec la physique en usage dans les casseroles. Je ne mets pas en cause les qualités organoleptiques de ce qui sort de cette cocote de luxe. Cette demande m'a incité à faire des recherches sur le nom et j'ai trouvé un établissement homonyme qui pourrait être l'industriel fabriquant les marmites vendues par Marion.

Mais qu'importe : les Coquard ne sont pas en cause dans cette histoire : simple propriétaire de restaurant ou cuisinier de métier ou encore fabriquant de matériel pour les laiteries et fromageries, la seule chose qui est en cause ce sont les "arguments marketing" auquel on a recours, et les prix pratiqués qui sont manifestement abusifs et à ce propos j'aimerais bien connaître la marge qui doit être colossale mais passons...

J'affirme que l'on peut obtenir une qualité de cuisson équivalente à l'aide d'articles moins onéreux et quand à la température de 95°, j'obtiens le même résultat dans l'ustensile dont je me sert et qui m'a coûté moins de 50 €. J'ai du reste fait le contrôle à l'aide d'un thermomètre électronique de labo...

L'histoire des trous de 6 mm exactement me fait bien rire et ce qui produit la détente et empêche la température de monter c'est ce qui sort par le couvercle. Or on trouve des couvercles de verre en dôme, avec un perçage et parfois une fermeture amovible qui font l'affaire. 

Quant à l'histoire du nombre d'or et des "ondes de forme" et des calculs savants de proportion, non seulement ça ne justifie pas le prix phénoménal réclamé mais là encore çà me fait pouffer ! Premièrement les gens qui s'y connaissent ne parlent pas d' "ondes de forme" mais d'effets de forme. Un des signes distinctifs des charlatans c'est de parler d'ondes à tout propos et hors de propos.

 

Voici un exemple de page répétant ce genre de boniments :

http://www.energie-sante.net/as/?p=966   

  1. Cuisson douce à la vapeur avec le Vitaliseur de Marion - C fait maison 

    www.cfaitmaison.com/sansgluten/vitaliseur.html
     
    Le Vitaliseur de Marion, pour les cuissons à la vapeur douce. ... par l'ingénieur André Cocard et doit son nom à Marion Kaplan, bio-nutritionniste, naturopathe, ...
  2. Je note également que Dame Marion se présente ou est présentée comme "bio-nutritionniste" et j'aimerais bien voir ses titres car à ma connaissance il s'agit d'une spécialité, quand à se dire naturopathe c'est un peu facile car il n'existe que des diplômes privés dépourvus de toute valeur...
  3. L'Appart • Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan ... 

    www.lappart-des-spasmos.fr/.../que-manger-pour-se-faire-du-bien-mario...
    23 déc. 2012 - 15 messages - 2 auteurs
    Rencontre André Coquart, restaurateur à Marseille, qui met au point ce qui deviendra plus tard le "vitaliseur Marion" (cuit-vapeur => cuisson ...
  4. La suite du discours du "ravi"

  5. Voyons la suite du discours : on apprend qu'après avoir fait connaissance avec le Sieur Cocard et son vitaliseur commercialisé par Marion les familles Joyeux et Kaplan n'ont plus connu la maladies (????) Je présume que pour porter un nom pareil la famille Joyeux avait des ancêtres en bonne santé car leur bonne humeur ayant été remarquée de leurs contemporains ça aide énormément. Mais quand la bonne humeur débouche sur une légèreté assez mercantile, les choses deviennent relatives.
  6. Enfin, il est établi, et tel naturopathe de ma connaissance ne l'a pas inventé que ce n'est ni Kousmine ni le vitaliseur qui a guéri la Kaplan d'une dysbiose. Elle le devrait au Dr Donatini d'où le choix de la ville de Reims pour son colloque de 2012 auquel s'ajoute le fait qu'elle est un de ses plus zélés supporters.
  7. Les "conneries" de Seignalet "prophète" (sic)

    On peut se demander pourquoi le Pr joyeux a accepté de préfacer le livre de Seignalet alors qu'il dénonce son attachement excessif au cru. En fait il a préfacé nombre d'ouvrages comme le font beaucoup de mandarins pour rester présent dans l'esprit du public. Et cette manie, due à un besoin de pub (à plus de 70 ans...) devient grave quand l'intéressé s'occupe de sujets qui le dépassent: l'homosexualité en particulier, chose avec laquelle il a un "problème" en tant que catholique.
  8. On a vu qu'il a fourni une explication abracadabrantesque de son cancer du pancréas, explication qui pose plus de questions qu'elle n'en résout. Il répond qu'il a préfacé le livres parce que Seignalet était un prophète et il déclare s'être mis assez récemment à l'exclusion des céréales et du lait. Ce qui nous vaut une publicité pour un certain pain des fleurs... On va finir par se demander s'il ne touche pas des royalties sur ce produit...
  9. Publicité pour le vitaliseur, pour un pain des fleurs forcément ruineux, conversion tardive au "seignalétisme" qui est à présent complètement dépassé (voir mon précédant post) voilà qui est bien mercantile et très superficiel. 
  10. Le sosie d'un pharmacien sudiste

  11. Les intonations du "Pr" m'ont rappelé un autre personnage familier que j'ai croisé.
  12. J'ai connu un pharmacien qui avait une officine sur la Côte à l'Est de Nice. Très catholique, il a fini par vendre sa boutique après s'être rendu compte qu'il ne servait qu'à diffuser des poisons dangereux. Il s'est donc mis à faire du commerce d'huiles essentielles et sa boutique ne désemplit pas. Il est associé avec un distillateur vivant dans l'arrière pays de Grasse et que j'ai connu sur un marché. Personnage qui est surtout un brillant causeur issu d'un milieu "baba cool". Ce personnage organise moultes stages mais est très secret quand à ce qui se passe dans son arrière boutique. Il est impossible qu'il fabrique lui-même tout ce qui est à son catalogue et ses prix sont prohibitifs entre tous...
  13. Ce qui est extraordinaire, c'est que l'ex pharmacien et le "professeur" se ressemblent non, seulement physiquement mais surtout quand au son de la voix, à son débit et enfin quant à leur manière  commune de traiter les choses avec une certaine désinvolture. C'est le genre d'individu à qui vous ne pouvez pas poser de question sans qu'ils ne répondent pas une pirouette. Ici dans cette vidéo c'est flagrant. 
  14. Avec Joyeux nous avons l'archétype d'un "Pr" vieille France, du style excessivement galant avec les belles femmes et qui mondanise. Bref, si ce personnage estime n'avoir pas mieux à faire que d'être une sorte de commis voyageur au service d'un marchande de marmites de luxe ça le regarde mais en ce qui me concerne, je ne peux pas le prendre au sérieux. Le Pr Joyeux ne correspond par du tout à l'archétype du scientifique sérieux tel que je peux l'imaginer. Quand au pharmacien susdite, il aime tellement les femmes qu'il s'est royalement fait plumer par ses deux précédentes épouses dont une polonaise qui lui a piqué sa baraque. Et ce con voulait m'embaucher pour distribuer des roses lors d'une journée en l'honneur des femmes. Bien sûr je me suis fait une joie de l'envoyer brutalement sur ses roses... Enfin si Joyeux a le même genre de profil psychologique, il n'est certainement pas aussi sexuellement masochiste que le pharmacien reconverti auquel je pense...

Vitaliseur Marion, médecine quantique : réaction

beka-combine-vapeur-20-cm.jpgJe reçois cet email suite à la publication d'un post que voici :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/06/19/duo-joy...

J'ai intercalé mes réponses en ne changeant pas un iota du contenu de l'email que je publie intégralement. Ci-Contre une alternative correcte au Vitaliseur Marion, voir plus loin.

Monsieur Metzger,

Vous semblez faire une guerre à bon nombre de pratiques divers et variées, et c'est un droit que d'exprimer un avis, quand celui ci est fondé et appuyé de connaissances objectives.

Vous vous faites donc en quelque sorte l'avocat des ignorants, et c'est tout à votre honneur, cependant il semble que vous ignoriez vous même certaines informations, et vous permettez de réaliser des raccourcis douteux sur un sujet qui est le mien soit :

Marion kaplan, le Vitaliseur et Des congrès que j'organise !!!!

RE: Il n'y a pas lieu de dissocier quoique ce soit, quelque soit l'organisateur de ces colloques à ma connaissance Marion Kaplan et son vitaliseur y tiennent la vedette (avec éventuellement le Pr Joyeux qui en fait l'article) sous l'égide d'une prétendue "médecine quantique".

Marion Kaplan, rassemble des compétences et est consultée pour réunir des personnes ayant pour bon nombre d'entre eux des références non contestables, vous faites le raccourci de l'organisation du congrès de Reims, du fait de la présence d'un des intervenants, le Docteur Bruno Donatini, pratiquant une médecine fondamentale et basée sur le diagnostique de la flore bactérienne, rien de bien méchant il me semble, et des études pertinentes.

RE: C'est bien ce que je disais, M. K. est l'âme de ce colloque. Le sujet n'était pas vos colloques mais principalement la pub faite à un vitaliseur vendu un prix prohibitif et l'utilisation du mot "quantique" comme enseigne. Mais à partir du moment ou des amateurs évoquent, dans un "colloque" des histoires "quantiques", il ne peut s'agir que de charlatanneries.

En tout état de cause sa présence à Reims et la nôtre n'a rien à voir!, d'ailleurs pour votre gouverne, j'ai pris la décision d'y retourner cette année, et le Docteur Donatini n'y sera pas! Le lieu est tout simplement en accord avec mes besoins en terme d'organisation.

RE : Je n'ai pas l'honneur de vous connaître et ma foi vous faites ce que vous voulez cela ne me regarde pas. 

Et je vous invite à venir à cet évènement et vous rendre compte par vous même, que nous ne dressons pas le portrait hypothétique d'une prétendue "Médecine Quantique", mais bien la mise en relation de méthodes spécifiques qui rassemblées, permettent une compréhension globale de l'être.

RE : Foutaises ! Dès lors qu'il est question de "physique quantique" et quand on s'adresse au vulgum pecus pour lui en foutre plein la vue alors que ce public n'est pas en mesure de vérifier quoique ce soit il ne peut s'agir que de merchandising.

Je vous invite à consulter notre programme sur le site www.quantiqueplanete.com rubrique congres vous y verrez Pierre Rabhi, mais encore Morvan salez, corinne sombrun Jean paul Pianta, Jean Noel Fabiani et bien d'autres aucun d'eux ne préconise lors de ces évènements, mais parle de son expérience.

RE :

Concernant le Vitaliseur de marion que vous jugez juste de critiquer sur son fonctionnement et son prix déraisonnable qui entre nous n'est pas de 385 euros mais de "200" euros!!

RE : Même 200 € ce serait déraisonnable. Je viens d'acheter un cuiseur à vapeur Beka pour moins de 50€ et il me donne entière satisfaction.  En tout état de cause on n'est pas loin non des 200 mais des 300 €.

  • Vitaliseur de Marion - cuisson vapeur (Grand modele poignees dorees)
    298,00 €Eco-Part inclus
    Port : 0,00 €
    Voir l'offre Vitaliseur de Marion - cuisson vapeur (Grand modele poignees dorees) Voir offre
    Logo Green Republic
    Vitaliseur de Marion - cuisson vapeur (Grand modele poignees dorees)
    Le Vitaliseur de Marion grace a son procede de cuisson unique permet de cuire tous les aliments a la vapeur douce. Vitamines et mineraux preserves gou ...
    Marque : Coplan - Mis en ligne le 15 juillet 2013
  • Vitaliseur de Marion (Grand modèle) Bio
    260,00 €Eco-Part inclus
    Port : 0,00 €
    Voir l'offre Vitaliseur de Marion (Grand modèle) Bio Voir offre
    Logo Bien et Bio
    Vitaliseur de Marion (Grand modèle) Bio
    Le Vitaliseur de Marion, grâce à son procédé de cuisson unique, permet de cuire tous les aliments à la vapeur douce. Vitamines et minéraux préservés, ...
    Marque : Coplan - Mis en ligne le 06 juin 2013

Vous devriez aller tirer ou vomir, c'est au choix!  

RE : (sic) je rêve ? Tirer quoi ? un coup ? C'est sans commentaire quant aux intentions... M'accuseriez vous d'être frustré ?

Peut-être chez d'autres fabricants vendant leurs appareils à des prix bien plus élevés que le nôtre.

RE : On arrête là le débat dont l'auteur était un certainFrançois Veillon

Veillon.jpg

 

15/06/2013

Alimentation médicatrice, mieux que Kousmine et Seignalet : les "topos de Taty"

tati01b_small.jpg

Sur la maladie de Lyme voir impérativement la dernière note la concernant :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/09/19/la-mala...

La citoyenne dont il va être question se présente comme chercheuse en cuisine, Inventeur de la non-cuisine, Courtière en régimes-santé. On pourrait préciser qu'elle est hostile aux régimes d'enterrement car elle aime manger...

Mon attention a été attirée sur les publications de cette naturopathe belge qui a publié plusieurs petits livres et une revue. D'un côté surtout des recettes de cuisine et de l'autre des monographies autour de différentes pathologies qui se recoupent quand aux causes multifactorielles et aux moyens de les traiter. Les naturopathes qui suivent cette piste basée sur des travaux de chercheurs et de thérapeutes anglo-saxons qualifient ses livres et ses séminaires de "bordéliques".

Je ne suis pas en mesure de morter un jugement car il y a beaucoup à lire mais le fait est que quand on débarque sur son site on est vite un peu noyé par l'abondance du propos (FAQ), la référence à des concepts censés être connus et aussi par le nombre de publications qu'il faut sans doute prendre dans l'ordre adéquat après avoir réuni entre 6 et 10 titres différents ce qui représente un investissement non négligeable.

A ce propos, j'ai noté que l'auteur se plaint que les Editions Amyris qui proposent encore 3 de ses titres ne lui auraient pas payé ses droits d'auteurs. Aussi la dame a t-elle fondé sa propre maison d'édition et on peut constater qu'en matière de publicité elle sait se vendre, bien qu'elle soit pratiquement inconnue dans l'hexagone.

Projet de recension : appels aux dons pour l'achat des monographies

La matière étant extrêmmement touffue quoique prometteuse, si l'on daigne faire appel à la reconnaissance du petit cochon rose (qui chôme en ce moment et aimerait agiter sa petite queue plus souvent) je propose d'investir et de constituer des résumés de la matière principale car bien évidemment dans ce genre de livre les exemples de succès et les illustrations tiennent la plus large place. Or ce sont les principes et les données méthododiques qui nous intéresse et qu'il faudrait résumer. Et je note à ce propos qu'en fait de synthèse, on ne trouve rien...

Les naturopathes qui diffusent à l'intention de leur propres patients des données venant de Taty Lauwers m'ont paru incapables de résumer les données fournies. J'ai sous les yeux deux exemples, celui concernant la manière de faire le bouillon de poulet et une méthode de prise de tension qui permet de cerner la nature et la gravité d'un état de fatigue. Pour le "bouillon" ça va encore, mais pour la prise de tension, on aurait pu résumer le propos par 2 ou 3 schémas graphiques qui eussent éviter un "baratin" qui embrouille. Je suis un "visuel" et j'aime avoir des images pour fixer ma mémoire.

J'ai demandé des services de presse mais je n'ai pas eu de réponse. Ainsi dans la mesure où il ne me coûte rien de partager le fruit de mes lectures et que d'autre part l'effort consistant à rédiger une synthèse est favorable à l'exercice de la mémoire, je trouverais assez normal que les lecteurs qui souhaiteraient en savoir davantage avancent chacun tout ou partie du prix d'un des livres (22,00 € + port) sinon c'est entre 600 et 1000 pages qu'il leur faudra acquérir et assimiler. Ce qui ne me semble pas si évident.

Les limites du régime de Seignalet

Le régime de Seignalet qui est en gros est un mixage du régime crudivore de Burger et de Kousmine a contre lui deux inconvénients majeurs : le cru n'est pas bon pour tout le monde et en particulier pour ceux qui souffre d'une inflammation intestinale (rectocolite, maladie de Crohn) et la pratique de l'éviction des céréales et des laitages n'est envisageable que temporairement le temps de calmer le jeu. J'ajoute que le fait que le Dr Seignalet soit décédé d'un cancer du pancréas laisse à penser que l'excès de crudités ne lui aurait pas réussi.

J'ai expérimenté ce régime avec un certain succès : digestion hyper rapide au point d'avoir fin une heure après un repas et impossibilité de se jeter sur une viennoiserie ou une pâtisserie. Si certains paramètres ont été améliorés je me suis retrouvé avec des crampes d'estomac que j'ai eu bien de la peine à maîtriser.

Des présupposés moins systématiques

J'ai du imprimer et lire 300 pages tirées du site de l'auteur. On peut constater en parcourant ce qui est accessible que l'auteur après avoir été influencée par un certain systématisme au demeurant très français chez Seignalet qui est un pur cartésien est sortie progressivement de ce carcan. D'abord elle connait la diététique ayurvédique, la diététique chinoise (différents types de Yin et de Yang), s'est intéressée au régime des groupes sanguins et a trouvé son salut chez des chercheurs et des thérapeutes anglo saxons totalement ignorés sous nos latitudes.  Elle dénonce à juste titre des anomalies comme le rejet des cérales au profit du soja (Seignalet) fort sujet à caution, enfin la dysbiose intestinale est au centre de ses préoccupations. Or je suis convaincu que tout le mal ou presque commence par là et que c'est un des plus puissants dénominateurs communs des nouvelles pathologies.

Les ouvrages principaux

Je vais en présenter quelques uns en précisant que si l'on veut s'en faire une idée il convient de se borner à imprimer la plaquette de présentation en pdf qui donne la table des matières et le sommaire. pour juger de l'intérêt d'un livre la table des matières (qui manque souvent) est primordiale. Or les tables tendent a démontrer une certaine tendance à l'exhaustivité. Et cerise sur le gateau, l'auteur donne dans chaque monographie un index. Cherchez donc les livres pourvus d'un index : ils ont la queue courte preuve de beaucoup d'incompétence voir d'un foutage de gueule assez généralisé. Oui je le dis car cela fait 30 ans que j'observe l'évolution de l'édition française dans divers domaines et c'est la CATASTROPHE: on fait des tas de livres creux avec beaucoup d'air dedans et aucune matière palpable. Et la sacro sainte liberté d'opinion nous coûte cher en terme de déforestation !

L'auteur est dotée de beaucoup d'humour, on va le voir !

Qui a peut du grand méchant lait ?

laitcoverp1_small.jpg

Le paysage a tendance à se partager entre lelobby "prolait" et les "antilaits" dont Thierry Souccar est l'actuel chez de file vivant. Et dans ce dernier cas c'est au prix de raisonnements simpliste : le lait est pour les veaux ou les bébés dont pour les adultes c'est caca.

La vérité est bien différente, à savoir que la majeure partie des problèmes vient de la dénaturation du lait du fait des vaches qui ne broutent plus guère et par les traitements ignobles infligé au produit de l'animal sacré des indiens. S'il est exact qu'il y a des gens qui devront se passer ou se méfier des laitages à vie, à condition d'écarter les produits merdiques d el'industrie laitière (avec ou sans bifidus, cette engeance qui fait grossir et rend agressif mais c'est bon pour cloner des technico-commerciaux offensifs et détestables...), il s'avère possible dans certains cas d'utiliser du lait et du beurre cru (que l'auteur rient en haute estime) ou des laits fermentés mais sans excès.

Du gaz dans les neurones (la dysbiose intestinale)

gazcoverp1.JPG

Ce livre est à mon avis essentiel. Le précédant a surtout pour intérêt de faire l'inventaire des dénaturations des produits laitiers. Quand à déterminer qui peut consommer des laitages c'ets une autre affaire et une affaire de "profil", or je ne vois rien dans les table consultées qui aborde cette question. Raison pour laquelle il me faudra sans doute tout lire pour débusquer des indications pratiques.

Le problème de la dysbiose est essentiel. Le livre n'épuise certainement pas le sujet car ainsi que je l'ai dit il faudrait remettre en honneur les fameux nosodes de Bach mais quel homéopathe les maîtrise encore ? J'ai la doc technique mais je ne m'aventurerai pas à les utiliser.

Le problème de la dysbiose c'est qu'elle peut être entretenue d'abord par les glucides et je rappelle que pour aider à la levée de la pâte à pain on met en plus du sel un peu de sucre dans la cuve de la machine. J'étais arrivé à la conclusion que les bureaucrates et les retraités bouffent trop de sucre lents. Or l'auteur a déniché un régime de "glucides spécifiques" qui m'intéresse.

Le Dr Donatini met en garde contre les prébiotiques (fibres) et propose des mycéliums de champignons certainement très faiblement dosés et broyés assez sommairement avec les écorces ce qui réclame des traitements longs avant d'être efficaces. A ce propos j'ai eu confirmation que l'ARS a fait une descente dans sa boutiques et qu'une audience a eu lieu, on devrait savoir le résultat du jugement assez rapidement. C'était bien ce que je pensais : une histoire d'allégations incompatible avec la vente de produits sous le statut des compléments alimentaires. Or un aliment n'est pas censé guérir de sorte que sauf exception les médecins ne se préoccupent de diététique que pour préconiser des régimes éculés, inopérants et finalement nocifs.

Le régime "nouvelle flore" inspiré du régimes des "glucides spécifiques" va plus au coeur du problème puisqu'il consiste d'abord à affamer les bactéries intestinales indésirables en ne donnant que des glucides simples (monosacharrides) dont la digestion est aisée et complète de sorte que les "bestioles" n'ayant rien à bouffer, elles sont contraintes de réduire leur population. Des probiotiques (yaourt maison) (ou K-Philus) font le reste. ceci est un résumé simpliste. La difficulté réside dans la nécessité d'un "profilage métabolique" au sujet duquel on ne trouve pas grand chose sur le site et dans les livres. L'auteur renvoit les demandes sur les "coachs" qu'elle a formés...

Pour qui sonne le gras ?

grascoverp1.JPGA propos de gras voilà une monographie qui sans aborder le problème de la chasse au cholestérol à coup de statines et à doses massives tend à réhabiliter pour certains patients le gras et même les graisses animales. Avec la découverte de lipides dont on ne nous parle jamais comme la graisse de malme non hydrogénée qui aurait la particularité de resserer les intestins poreux.

C'est aussi et plus ou moins indirectement un petit livre qui m'a bien l'air de remettre en cause la vogue trop exclusive des Omega 3.

S'y retrouver dans les différentes classes de lipides n'est pas une mince affaire. Je viens seulement de trouver un tabeau comparatif que j'ai pu passer à l'OCR et transcrire sous Excel afin d'opérer des classement par type de lipides.

C'est sans doute le livre de la série qui sera le plus difficile à avaler pour la plupart d'entre nous puisque les graisses animales (saturées) sont plus ou moins réhabilitées. On envisage ici la possibilité d'un accord avec la médecine ayurvédique ou le beurre sous sa forme clarifiée constitue un pilier de la cuisine indienne. Mais ça dépend des doshas !

Il existe plusieurs tests sur Internet pour déterminer le sien. Celui-ci qui est manuel est le plus détaillé. Malgré mon côté apparement très colérique, je suis assez formement Kapha ce qui peut surprendre ceux qui ne connaissent que mon blog. Mais le monde n'étant qu'apparence mes interlocuteurs sont souvent assez surpris au téléphone de ne pas avoir à faire avec un excité... La pratique des tests est des profilage est toujours très délicate car il n'existe pas de type pur et il est souvent difficile de choisir entre 3 options.

En cas de doute ce test permet de cocher 2 colonnes sur trois...

Pour la MTC je ne connais que les 2 volumes signés Eysallet, Guillaume et Mac-Chieu et aucun questionnaire.

Canaris de la modernité

canaricoverp1.jpgDeux autres monographies s'intitulent Gloutons de Gluten et Cinglés de sucres. Je n'en dirai rien, les titres sont assez transparents. A mon humble avis si ces titres sont très porteurs en terme de vente, ils fractionnent la matière étudiée d'une manière qui n'en facilite pas la synthèse et cela aboutit forcément à des répétitions et à une dispersion des éléments utiles.

Pourquoi parler de "canaris" ? Les canaris servaient autrefois à détecter dans les mines la menace du grisou. Quand un des oiseaux mourrait ou tournait de l'oeil les mineurs se barraient vite fait en emportant la précieuse cage. Les "canaris de la modernité" et bien ça rassemble toutes les sujets, des enfants principalement, qui sont devenus hypersensibles à toutes sortes de polluants d'où la multitude des nouvelles pathologies (hyperactivité, autisme, inflammations intestinales etc...).

J'arrête là mon évocation. Vous êtes assez grands pour aller voir vous même le site et découvrir le reste et lire tout ce qui est mis à votre disposition. Mais je doute que vous puissiez en tirer autre chose qu'un vague espoir n'étant pas certain que vous avez peut de chance en lisant ces monographies de pouvoir en tirer des indications pratiques pour votre gouverne.

Je renouvelle donc ma proposition de les lire pour vous et de proposer une synthèse. C'est en haut et à gauche pour les participations....

Candidose et candidose...

L'auteur semble distinguer deux type de candidoses, la candidose classique (vaginale notamment comme effet secondaire notamment de l'abus d'antibiotiques) et une candidose systémique sur laquelle je n'ai pas trouvé d'éclaircissement. Mystère pourt l'instant.

Un espoir pour dans les fibromylagies, les maladies auto-immunes (SEP, polyarthrite), Crohn etc...

On retrouve l'idée que ces maladies ont le même fond commun de dysbiose et qu'il n'y a pas tellement lieu de se poser la question de savoir si la fibromyalgie, la SEP, Charcot seraient des déguisements de la maladie de Lyme car le traitement alimentaire aboutit à des solutions plus ou moins communes.

J'étais très occupé ces derniers temps à essayer d'orienter trois ou quatre correspondantes manifestement atteintes de Lyme et un cas de Crohn m'est tombé dessus parmi des gens qui me sont relativement proches.

Je dois dire que la découverte des monographies de Taty me laisse quelque espoir raisonnable de pouvoir avancer des solutions naturopathiques alors que récemment encore je doutais des possibilités en cette matière. Certes je persiste à penser qu'il faudrait être médecin et naturopathe pour commencer à être complet et avoir les mains relativement libres mais les choses étant ce qu'elles sont, faut pas rêver !

Conclusion provisoire

Les monographies évoquées sont  de nature à bousculer complètement les idées que l'on peut avoir sur la diététique. Elles bousculent non pas seulement les recommandations académiques officielles (recommandations que je qualifierai de "profanes" car la médecine dite "officielle" se contrefout royalement de la diététique et tend à vouloir imposer à tous les même "régime antigras" avec 5 fruits et légumes (pestiférés) rien que pour booster le commerce du maraîchage empoisonné) mais également tous les systèmes de régime existants qui il faut le dire tendent à une sorte de "standardisation" alimentaire car du côté alternatif un schéma plus ou moins apparenté au "seignalétisme" tend à dominer le tableau. Rien qu'avec ce que l'on trouve sur le site de Taty, il y a bien de quoi se trouver complètement déstabilisé. Et ce que je me demande (et je ne le saurai qu'après avoir lu les monographies) c'est dans quelle mesure l'auteur fournit les notions suffisantes permettant d'effectuer le "profilage" déterminant quant au choix de la stratégie à adopter.

La lecture de la FAQ lorsqu'est évoqué le cas d'enfants "canaris" hyper réactifs fait peur quand à la complexité du problème quant aux rechutes possibles tenant à des causes qui sont loins de sauter aux yeux. 

Les vertus du bouillon de poulet

On a attiré mon attention dnas le même temps sur les vertus du bouillon de poulet qui avec un régime d'exclusion pour commencer consistue un piste à suivre.  Le régime de purification appelé Khichadi de la diététique indienne c'est au fond du Seignalet en mode exotique et ça évite de se casser la tête. Seulement je note en passant que puisqu'il est basé sur le riz + une légumineuse il ne semble pas compatible avec le régime dit des "glucides spécifiques". 

Quand au bouillon de poulet il constitue  une solution dans divers problèmes inflammatoires. Je tiens de Jacques Valentin un lien vers l'explication scientifique.

Le bouillon de caracasse de poulet contient de l'UC-II (undenatured type II collagen) qui est disponible sur le marché des suppléments. Celui-ci diminue fortement la réponse inflammatoires au niveau des cartilages.

Lire par ex :

http://www.lef.org/magazine/mag2012/feb2012_Protect-Joint...

Le complément correpsondant :

http://www.iherb.com/Source-Naturals-UC-II-40-mg-120-Caps...

Une stratégie contre l'arthrose en général

L'article évoqué évoque d'autres compléments (Boswellia, Bore, Glucosamine etc...) qui doivent être associés dans le cas des inflamations dont le siège est articulaire.

Inflammation intestinales (Crohn, entérocolite, colites)

Le bouillon de poulet pose un certain nombre de problème. J'ai acheté un poulet bio à Auchan de préférence à une volaille label rouge. La viande est sans goût et aucune couche de graisse ne s'est déposée à la surface du bouillon en dépit de 4 heures et demie d'infusion. Une fois de plus les choses simples deviennent compliquées en pratique... Le cas échéant, si on me le demande je feria une fiche sur la question.

Commencer par exclure les céréales et les laitages (voir régime ayurvédique cité plus haut, c'est un plat de riz blanc long et de haricot Mungo jaunes avec des épices). 

Ensuite Jacques Valentin précise : beaucoup d'omega 3 alimentaires : poisson + Colza, peu de viande rouge et de porc, plutôt viandes blanches.

De la vitamine D (études encourageantes) auquel j'ajoute impérativement par des apports journaliers, les apports en dents de scie des doses mensuelles ne donnent pas les mêmes bénéfices. 

On peut aussi essayer des immunomodulateurs comme Epicor ou Tinofend le nouveau produit de Life extension.

http://www.iherb.com/Healthy-Origins-EpiCor-500-mg-150-Ca...

http://www.iherb.com/Life-Extension-Immune-Modulator-with-Tinofend-60-Veggie-Caps/48807

N'oubliez pas si vous commandez chez Iherb.com le code FIH016 qui vous donnera droit à une réduction de bienvenue.

Ils favorisent une réponse immunitaire dans des limites saines.

Commencer par Epicor pendant 3 mois qui a un profil d'efficacité très bien documenté en commençant par 2 par jour puis 1 après 1 mois.

Mais commencer par régime + vitamine D.

Pour la vitamine C prendre une forme tamponnée (pas d'acide ascorbique pur).

Un complexe de vitamines B peut aider également.

On préconise la poudre d'absinthe qui agirait sur la THNF alpha (500 à 750 mg/jour) mais attention ça ne peut pas constituer un traitement au long court car l'absinthe contient de la thuyone.

J'aurais sans doute l'occasion de revenir sur ces pathologies et de définir des propositions plus élaborées mais il y a du pain sur la planche...