Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2021

Médecine pornographique

Mise à jour : La version originale de cette note date du 6 janvier 2011, elle est donc vieille d'une décennie depuis lors l'ambiance a singulièrement viré à l'aigre à cause de l'engeance hypertoxique que constitue ce "féminisme" que l'on sait être à l'origine de l'immonde foutaise que constitue la "théorie du genre" et de ses infiltrations au sein de l'Ecole publique grâce à l'engagement d'association LGBT pour y venir "vendre" leur maudite "camelote idéologique"

Je n'ai pas changé n seul iota du texte original. Vous pouvez constater qu'en 2011, on envisageait sereinement ce phénomène comme relevant d'une sorte de phénomène de culture certes particulier mais sans que cela choque qui que ce soit.

Quatre ans plus tard : même topo !

Attire octobre de l'an d'extrême disgrâce et c'est le scandale !

Purpan.jpg

Je tiens à préciser que je n'apprécie guère ce genre de peinture célébrant essentiellement tous les vices d'une hétérosexualité assez franchement bourgeoise qui me répugnent et à ce propos j'avais eu la surprise de constater qu'un seul hôpital à Paris a su innover en présentant quelques scènes moins conventionnelles. Je constate que, fort heureusement, les liens que j'avais donnés en 2011 fonctionnent toujours. Je présume que cet art de la fresque si particulier est condamné à être recouvert. Il faut d'urgence demander à la Vachelot à la Culture de débloquer des crédits pour immortaliser cette collection par une campagne de photo de haute définition !!!!!

Enfin si les apprenties toubib n'aiment pas les partouzes qu'elles s'abstiennent d'en dégoûter les autre et puisque les amours masculines ne sont plus une "maladie mentale" je suggère au étudiants d'opter massivement pour un autre style et de se représenter copulant entre eux. Maintenant on ne va pas créer des fac de médecine spécialement pour les femmes. Au train où vont les choses on va probablement dispenser les femmes de dissection de corps et peut-être même supprimer cette discipline essentielle dans l'apprentissage de l'anatomie.

C'est vraiment peu dire comme l'a chanté Alain Soral avant tout le monde que le monde se féminise ! En vérité il s'HYPERFEMINISE et les rares mecs encore normaux en ont RAS LE BOL des jérémiades et surtout des pressions exercées par certaines militantes féministes !!!!

Il y a une solution : les femmes veulent l'égalité ? Alors OK mais en revanche on les traite comme on le fait des mecs qui font chier. Et il font quoi les mecs entre eux quand l'un d'eux emmerde trop ? Et bien celui qui casse les couilles aux autres et bien il se fait défoncer la gueule au besoin ! A lors les féministes revanchardes, c'est ce que vous voulez, si c'est le cas nul doute que si vous alliez trop loin, et bien vous n'avez aucune chance d'avoir le dessus. Et pour ma part, je ne me salirai pas les mains, je me bornerai à compter les points !

Dans un autre post j'évoque les ravages d'une certaine "Licorne noire" (post qui n'est pas appelé à s'éterniser). Quand j'ai demandé à l'accusé comment il se fait qu'il l'ait supporté environ 6 mois, il m'a répondu qu'à chaque fois qu'il voulait s'en détacher, elle le soumettait à un chantage, elle sortait une arme de son coffre et menaçait de se suicider. Ce à quoi j'ai répondu, fallait la laisser faire tu aurait purgé la terre d'un être nuisible. Bref, en tant que "gaulois canal historique" je remercie le Ciel de m'avoir procuré une immunité à toute épreuve contre les manigances féminines, c'est providentiel de nos jours.

Mais n'oubliez jamais ce que j'ai prédit, aimez les mecs est destiné à devenir un délit discriminatoire.

================================================================

12.jpgTenon43.jpgDepuis quelques jours j'entendais parler des fresques des salles de garde des hôpitaux comme n'étant pas des choses tristes.

France Inter, vient de consacrer une émission intitulée "La tête au carré" à ce phénomène culturels très particulier.

On l'explique par le fait que les médecins et internes cotoyant la mort quotidiennement avait besoin de se ressourcer en célébrant la vie.

Inutile d'acheter les deux livres qui viennent de paraître, vous trouverez sur le Net de quoi éviter de mourir idiot sans vous ruiner par amour pour des bagatelles.

J'ai choisi deux illustrations qui ont le mérite de n'être pas aussi "discriminatoires" que le gros de cette production plutôt conventionnelle et peu raffinée. Ne me demandez pas pourquoi un établissement subventionné à l'origine par les Rothschild et l'Hopital Tenon méritent la palme d'un certain "universalisme", je n'en sais fichtre rien et c'est le cadet de mes soucis.

Enfin voilà une url qui vous permettra de compléter vos connaissance en sociologie médicale :

http://www.leplaisirdesdieux.fr/LePlaisirDesDieux/LesSall...

Cela vaut toutes les cartes de voeux du monde. Faites votre choix ! Et si cela pouvait vous aider à surmonter ce pessimisme faisant partie de l'exception française, je dirai tant mieux !

Il serait dommage que ces "monuments historiques" disparaissent car il incarnent une tradition remontant au Moyen-Age malheureusement on n'a pas conservé de vestiges aussi anciens. Ces monuments sont en effet menacés par les concentrations émanés de la loi Vachelot.

Histoire vraie d'une licorne noire "gothique" et mythomane assez franchement maléfique

licorne.jpg

Mise à jour

La brigade intervenante c'est le PSIG de Massalia, ils auraient bloqué la rue, collé des cache sur les œilletons des judas de l'immeuble pour éviter d'être filmés. Aux dernières nouvelles j'apprends que la plaignante est une "indic" et que les gendarmes du secteur lui font la bise et il y a pire encore...

Je viens d'être sollicité comme "témoin de moralité" pour la défense d'une jeune voisin accusé par une femme de l'avoir violentée et qui devrait passer devant le tribunal de police dans environ 4 mois et qui se trouve avoir été assigné à résidence avec contrôle judiciaire au terme d'une procédure non seulement expéditive mais parfaitement disproportionnée. Oyez braves gens c'est la réalité, et c'est vraiment très inquiétant car c'est bien l'un des résultats de la "croisade anti mâle" que je dénonce régulièrement. Et ça ne fait probablement que de commencer !

Notez que m'abstiens systématiquement de toute publicité en faveur des mes blogs auprès de mes proches et surtout de mon voisinage. Ce serait bien le diable si l'un d'eux tombait sur ce post. On sait que j'écris beaucoup mais comme on a tendance à me mépriser parce que quand je l'ouvre, les cons sont contraints de la fermer et de me détester parce que ma culture les complexe, cette stratégie s'avère payante quand on juge qu'ils est plus avantageux de faire fuir les importuns que d'essayer de les faire évoluer quand de toute évidence ils sont incurables. 

Si je suis remonté à bloc contre une certaine catégorie de femmes qui tendent à faire, par leur influence détestable, tâche d'huile tant sur leur consœurs que sur la société toute entière, c'est que l'on atteint des sommets dans la répression plus ou moins aveugle de délit réels ou supposés.

J'ai vu comment a tourné le divorce d'un voisin qui s'est trouvé abandonné du jour au lendemain par sa femme à partir du moment où elle a commencé à se "faire sauter" ailleurs dans un groupe comportant des chasseurs. Il s'est fait bastonner par une pension alimentaire confortable et la fille à pris déménagé loin, a pris un amant et lui a du payer les crédits.

Je ne peux pas donner trop de détails sur l'histoire dont je suis sans doute presque le seul a connaitre les détails.

Le voisin : un jeune d'apparence encore très juvénile, sans doute proche de la quarantaine, plutôt solitaire, on ne l'avait jamais vu avec une fille ou une femme. Très cool, s'intéressant comme votre serviteur à des recherches studieuses sur le Net. Se rendant régulièrement dans un pays asiatique réputé autrefois des amateurs de sextours. Ne s'est jamais mêlé aux rixes entre jeunes coqs avinés comme il en a existé à l'occasion des "festins" outdoor d'autrefois entre jeune et pseudo "gaulois" et faune bronzé venue d'ailleurs. Des "festins" tombés depuis lors quasi désuétude à moins qu'il n'ait subsisté "indoor"...

J'ai du parler une demi douzaine de fois en 20 ans avec ce garçon mais sans que çà accroche. Il adore les chats et m'avait raconté la perte d'un de ses compagnons à 4 pattes alors qu'il habitait avec des copains dans une bâtisse sise près d'un chemin de fer.

Je l'avais rangé parmi les "homos" parce que son oncle est de la confrérie...

Un jour j'apprends qu'il est le chéri d'une commerçante qui vient de reprendre la boutique savoir un fonds de commerce particulièrement foireux d'un citoyenne qui avait défrayée la chronique. Or tout le monde savait qu'elle avait laissé des dettes auprès des fournisseurs... Une femme aimant se "noircir", profil plutôt "gothique". Elle a acheté quelques villages plus loin une bâtisse qu'elle prétend hantée et qui lui coûte 1500 € de crédit mensuel, un squelette en plastique, restant d'une décoration d'Halloween se balancerait encore à l'entrée du domaine qui aurait abrité autrefois un gibet. La maison comporterait des sculptures suspectes genre ricanements... 

Autres signes particuliers :  sa fille dont le prénom, lumineux, contraste violemment avec celui de la mère serait atteinte d'une "dysphorie de genre". Elle était sous la garde du père qui, lui ayant fichu une claque, se serait vu condamné à 6000 € de dommages et intérêts. Cette femme aime plus animaux que les humains, sa maison est un refuge pour les chats et quelque chiens. Trait qu'elle partage avec celle dont elle a repris l'affaire et qui est poursuivie pour maltraitance.

Je reviens à son chéri, découvrant mon erreur d'assignation, je la lui avoue en m'excusant et peu de jour après la femme le dénonce sur la place comme homophobe, raciste et nazi et radin en plus... La brouille ne dure que quelques jours et entre temps elle m'interdit de franchir la porte de son commerce en me menaçant d'un procès en diffamation alors que j'ai essayé d'arranger un sombre histoire.

Elle avait fait adopter un clebs par un type, dénommé Max qui s'est avéré être un "homo" hébergeant une femme qu'il présente comme sa "tante" alors que c'est une étrangère qui l'a recueilli autrefois alors qu'il était sur le point de devenir SDF, non sans le loger dans une soupente ouverte à tous les vents et lui prendre une partie de sa paie...

Or cette pseudo tante est une "grenouille de bénitier" qui a tenté d'intoxiquer le curé au sujet du garçon prénommé L. auquel M. avait prévu d'accorder un bail d'un petit appartement indépendant. L'un et l'autre se sont connu dans un service psychiatrique et la veille a tenté de faire échouer la combinaison en faisant interner son hébergeur à titre gracieux... J'ai donc affranchi le curé en lui recommandant de s'abstenir de prendre pour argent comptant les délires d'une vieille folle trop confidente en dévotions hypocrites et mensongères...

Si j'en ai été mal remercié, c'est égal, la boutique étant mal achalandée et quasiment vide je descends en ville au Lidl faire mes courses une fois par mois même si cela relève d'une expédition à haut risques par des routes de montagnes hantés par des dingues.

Pourquoi je dis que cette femme est mythomane ? Parce qu'ayant été invité par elle à un déjeuner chez L. elle s'est octroyée la vedette en prétendant que son père aurait été le motard qui aurait enlevé le fameux Spaggiari au nez et à la barbe du juge Bouasis peut après le fameux casse niçois des coffres de la Société Générale. C'est aussi une motarde qui prétend avoir été coéquipière d'une vedette. En tant qu'ancien expert auprès la Cour d'Appel et ami avec une vieille connaissance dudit Spaggiari (rencontré alors qu'il faisait le bouquiniste devant une cathédrale dédiée à Ste Réparate) et de son avocat de l'époque, il m'a été facile de décrocher le téléphone et de questionner l'ancien Maire de la Cité sur l'identité du motard. Je n'ai pas son nom, que le prénom mais aucun rapport avec les deux nom de famille italiens de la mythomane. En plus le père est venu plusieurs fois et s'il avait été le sportif virtuose qui a enlevé le prétendu "cerveau" du "casse de Nice" il serait nettement plus svelte. De toutes façons un simple calcul sur les dates fait que rien ne colle...

Je reviens à l'accusé : il y a eu début novembre une rupture et la femme serait venue au domicile de son ex amant tout casser, j'ai vu effectivement l'ordinateur et le téléphone endommagé. Il se serait contenté de la maîtriser en la plaquant sur le lit, ayant appelé les gendarmes, c'est alors qu'elle aurait prétendue s'étouffer et aurait réclamé la possibilité d'aller dans sa voiture quérir de la Ventoline. S'étant enfermée dans le véhicule, elle se serait tirée pour aller porter plainte. Le garçon n'ayant pas prévu l'arnaque, il a décommandé la visite des "bleus", ce qui constitue une erreur.

La femme aurait obtenu 3 jours d'ITT et x jours plus tard une brigade spéciale dont je n'ai pas retenu le sigle se serait présenté au domicile de la mère composée de 8 malabars en uniforme pour alpaguer le fils. Après avoir épuisé le registre des gardes a vue, expertise psychiatrique puis présentation a une juge des libertés qui l'asssigné à résidence chez la mère avec interdiction de regagner son appartement surplombant la boutique de la femme bien que le local soit fermé depuis des des mois et que de toute évidence çà se terminera par une liquidation judiciaire. A cela s'ajoute une interdiction de paraître dans un très large secteur entourant la résidence de la "mythomane gothique", plus un pointage hebdomadaire chez les flics.

Un passage en jugement étant prévu pour mars prochain.

Ce qui est particulièrement choquant dans cette histoire c'est que visiblement des ordres ont été données en haut lieu pour systématiquement employer les moyens les plus humiliants pour accabler tout mâle accusé d'avoir porté la main ou maltraité de quelque manière que ce soit une femme.

Dernier détail : cette ex commerçante s'est démerdée pour convaincre le garçon qui devait être logé par un certain Max de venir habiter chez elle pour l'avoir à sa merci et l'exploiter sans lui donner un sou de salaire pendant plusieurs mois où il a fait office de vendeur cuisinier serveur. Il a été accusé de se droguer à la morphine et/ou à la coke et jeté dehors comme un mal propre et pour cela d'avoir puisé des milliers d'€uros dans la caisse. Une accusation qui, bien évidemment, ne tient pas la route car elle n'aurait pas versé un sou de loyer à la propriétaire de la boutique qui se trouve être la mère de l'accusé. 

L'exploité, il faut le dire n'est pas très intéressant : il a été secouru par un jeune couple de mes amis et donc hébergé le temps de pouvoir être secouru en ville et pris en charge dans une refuge pour y être suivi par une assistante sociale. Sauf qu'il ne donne plus de nouvelles à ceusses qui l'ont tiré de sa merde... 

Ce qui est choquant dans cette histoire - et qui bien sûr ne saurait m'étonner - c'est le traitement unilatéral et la débauche de moyens quand un homme est censé avoir agressé plus ou moins une femme. En plus de la brigade spéciale de "malabars" ayant débarqué au domicile de la mère, les "bleus" seraient venus à plusieurs reprises tambouriner à la porte de l'appartement du prévenu.

Pendant des années on n'a rien fait de sérieux pour protéger les femmes victimes de violences conjugales et la démagogie aidant, alors que les élections approchent on dépêche des bridages hyper musclées sans se soucier de vraiment entendre l'accusé. La mythomane en question s'était vantée d'être connue de la maréchaussée de Nice à Marseille car elle leu a rendu service quand découvrant en captivité des animaux interdits à la possession, boas et autres créatures exotiques, on comptait sur elle pour leur trouver un placement.

Signe particulier, cette "folle" se prend pour une "licorne" et aux dernières nouvelles l'accusé aurait récupéré des SMS qui font état du genre de chantage sentimental dont la mythomane était coutumière.

Coronadinguerie : en vrac les dernières nouvelles + La 5ème vague est une FARCE !

Pour la Farce voyez la cerise sur le gâteau en fin de post mais avant lisez ayez l'obligeance de vouloir bien honorer  quelques communications d'un correspondant breton...

Voyez l'avertissement en fin de blog, j'ai de plus en plus envie de carrément fermer ce blog tellement la franchouillardise me débecte ! Il y a un véritable malentendu sur les "Gaulois", en effet si le féminisme lesbien inventeur de la "théorie du genre" a le vent poupe et si ça risque de finir par une gouvernance mondiale des seules femelles haïssant les mâles, on le doit hélas en grande partie à une clique d'anciens politichiens "machos" qui a présent rampent devant la moindre des garces. On peut bien dire que ce sont des "pédés" mais des "pédés" pas du tout "canal historique"...

Voir : http://mediolanum-santonum.fr/homosexualite-gauloise.html

La France, est devenu un pays de "lavettes" et je suis tout-à-fait capable de décider en effet de fermer ce blog au public en faisant en sorte qu'il ne soit accessible qu'à ceux des abonnées qui auront payé une cotisation à commencer par ceux qui se sont abonnés au Cloud... Réfléchissez !

Un "Nuremberg 2.0" à l'initiative d'intellectuels polonais

 
 
Commentaire : Nuremberg 2 en Pologne ? Je demande à voir !
 
Il existe bien sûr des polonais sympathiques quoique les "betteraviers" auxquels on a été accoutumés au nord de la Loire était surtout de ivrognes fort peu catholiques. Quant à son gouvernement, devenu progressivement traître à l'Europe depuis le XVIIème siècle du fait d'une vieille complicité avec les USA contre la Russie qui lui a fait des misères (d'après une revue officielle du ministère des Affaire étrangères), un gouvernement pointant les fusées de l'Otan sur la Russie, la Pologne, je la maudit. Quand je pense qu'on a volé au secours de la Pologne lors de la dernière guerre, et quand je pense à l'un des papes que cette notion nous a valu, je hurle !
 
Alors quant aux curés polonais que l'on nous a envoyé en renfort pour pallier à la crise des vocations, je pourrais écrire un livre de mémoires rien que sur cette engeance qui ne semble même pas avoir réalisé qu'il existe une séparation entre l'€glise et l'Etat depuis 1905,  j'en ai connu trois, un faucheton parfait plus une belle saloperie qui s'est faite virer au bénéfice d'un africain et comme patron direct un autre en fin de carrière après une mission en Afrique, un froussard qui a eu l'excellente idée de finir par dégager pour regagner son pays de naissance. Merci : un bon débarras !
 
Alors en Pologne méfiance ? Elle profite outrageusement des subsides européens tout en étant capable de lui planter un couteau dans le dos ! Cela dit je suis pour un Frexit et une relocalisation des productions les plus vitales...
 
Le même correspondant me demande de faire circuler cette image, à imprimer et à coller autour des maternelles, écoles...
Moi je veux bien mais le message est à la fois trop long et trop court : il manque une allusion à l'obligation cirminelle du portage des masques...

poisson.png

A propos des Autrichiens et du confinement des non vaccinés

J'ai reçu les remarques suivantes :

Ainsi, le gouvernement autrichien comme le gouvernement français voudraient faire croire qu'on peut emprisonner la totalité de la population.
Faut arrêter de regarder la télé, les mecs et sortir dans la rue foutre sur la gueule aux journaliste de TF1, BFMTV, CNEWS et cie..
Amende, prison, et puis quoi encore, vaccination peut-être?!?!?!
Foutez vos écran par la fenêtre, et venez vivre avec nous dans la rue, c'est là que se passe la réalité, pas virtuelle celle-là!!!
 
Pour infos:
Selon Wikipédia !
Il existe en France 187 établissements répartis en 86 maisons d'arrêt, 94 établissements pour peine (centres de détention et maisons centrales), 
6 établissements pénitentiaires pour mineurs et 1 établissement public de santé national situé au sein de la maison d'arrêt de Fresnes.
 
Alors, un petit calcul, pour ceux qui ont oublié (de) ou ne savent pas compter
70 000 000 divisé par 187 ça fait 174331,5 par prison. au moins il n'y aura pas à chauffer.

Vaudrait mieux faire comme Hitler et privilégier la crémation, ça prendrait moins de place!
 
Allez réflexion personnelle :
Si la connerie était un carburant, les français iraient à pieds, sans ce soucier de limite de distance.
 
Aucun doute à ce sujet : cela étant la donne à changé , il parait que l'Autriche a reconfiné tout le monde.
 

Laurent Toubiana : la 5ème vague ? Une farce !

Voir : https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/lau...

Beaucoup d'infos intéressantes dans le "courrier des stratèges"

Voir  https://lecourrierdesstrateges.fr/

Des news intéressantes à suivre par l'auteur de ce livre :

great Reset.jpg

Revoir : http://silicium.blogspirit.com/archive/2021/10/10/a-propo...

J'ai contacté l'auteur qui avait annoncé une édition numérique dont on ne trouve aucune trace. Je lui ai demandé de m'envoyer un service de presse sous cette forme. Ce livre me parait être le seul moyen de ce faire une juste idée du programme de Davos dont Sylvano Trotta a fait un de ses chevaux de bataille. Le problème étant que si on m'a prêté la version papier du livre signé Klaus Schwab, les sondages de lecture opérés ne comporte aucune allusion au programme de Davos en 8 points résumé par Trotta.

Voir du même auteur :

https://soundcloud.com/eric-verhaeghe-885717631

Et en particulier le premier intitulé : notez que ces fichiers audio sont inaudibles, son trop faible, mais dans certains cas il y a une possibilité de télécharger (flèche orange) avec possibilité de régler le son.

https://soundcloud.com/eric-verhaeghe-885717631/le-covid-...

N'étant pas en mesure de faire le tour du sujet voyez aussi :

https://www.francesoir.fr/service/recherchev2?requete=gre...

Quelque nouvelles signalées par Philippe lecteur assidu

Ce dernier me propose de lui passer la liste des livres que je recherche et il vient de me trouver le livre auquel je viens de faire allusion sur le "Great Reset"... Un peu de baume au coeur en passant est toujours bon à prendre mais j'aimerais que d'autres abonnés s'efforce ce contribuer d'une manière ou d'une autre car je ne fais plus d'effort pour suivre l'actualité... De toutes façons il n'y aura rien de nouveau sous le soleil avant bien longtemps...

Concernant votre transfert d'archives d'un disque à un autre je n'ai pas compris le problème.

Les fichiers hébergés sur un Cloud doivent être installé sur l'ordinateur de celui qui les met à disposition. Les modifs d'architecture de ce genre de répertoire, les ajouts ou retraits de fichiers pratiqués à domicile sont répercutés automatiquement et à distance sur le Cloud. Le problème est que, par défaut, le répertoire source est installé sur le disque système, or on a intérêt à user d'un petit SSD (disque mémoire rapide) au lieu d'un gros hard disk pour éviter que ce support soit colonisé par des pirates.

Bref, j'aimerais pouvoir entrer en contact avec un informaticien qui m'aide à trouver la solution, il faut sans doute réinstaller Mega et lui assigner comme source un disque externe mais j'hésite à faire la manoeuvre car je risque des tas de problèmes.

Je ne sais pas si vous avez vu passer cet article sur riposte laïque, une possible autorisation du vaccin, un vrai, français pour vacciner dans les Antilles. Mais la contrairement aux faux vaccins à ARNm, ils attendent la fin de la phase 3 pour autoriser ou non.

https://www.bvoltaire.fr/les-antilles-vont-pouvoir-dispos...

Evidemment, tout les moyens sont bons pour faire chier le monde et ce n'est que le commencement.

Un autre article, avec Peronne :

https://ripostelaique.com/perronne-en-gb-les-vaccines-meu...

Chez nous on nous surine en permanence sur les non vaccinés plus nombreux que les vaccinés dans les hôpitaux. 

On en vient à souhaiter que tous les partisans, particuliers ou médecins, qui prônent la manière forte pour piquer de force les résistants à cette vaccination criminelle en crèvent de façon particulièrement spectaculaire.

Mais notez bien que si, pour des raisons purement "artistiques" savoir la mise en valeur d'un instrument intéressant, je suis contraint d'assister à la messe tous les dimanches la cléricature est tellement couillonne que je n'ai jamais entendu la moindre souhait en faveur des malades du Covid mais seulement un prière banale pour souhaiter que nos dirigeants soient assistés dans leur gouvernance, sous entendu par un peu de sagesse.

Or manifestement, il ne se passe rien de ce genre et vu de qu'on observe, à savoir que c'est toujours les même qui paient les pots cassés, fait éviter de me parler " bon Dieu"...

 

==============================================================================

Je signale qu'il ne vous est pas interdit de me faciliter la tâche en faisant la synthèse d'un sujet (avec liens justificatif) et de me communiquer vos propres déductions et conclusions.

55_dons.jpg

Très franchement j'en ai ras le bol de servir de domestiques à certains comme par exemple celui qui m'a balancé une alerte sur le prétendu projet de Bill Gate de relâcher le virus de la variole en se bornant à m'envoyer la réflexion sommaire d'une connasse qui opère sur Twitter.

J'aimerais également que l'on fasse un petit effort pour alimenter la tirelire en faut à droite afin que je puisse me procurer certain livres et en faire le compte-rendu comme ce fut ma spécialité dans une certaine revue confidentielle spécialisées dans des questions très ésotériques, dans un certain domaine. Les éditeurs, depuis une trentaine d'années, ne font plus guère d'effort en matière de "service de presse" et avec la vogue d'Amazon la clientèle est assez conne pour acheter presque tout, surtout les livres, dans un sac sans la moindre possibilité d'avoir, sinon très rarement, ne serait-ce que la table des matières ou le sommaire.

Rappel : Il est possible d'accéder à un Cloud en justifiant d'un don de 50 € en une ou plusieurs fois. Ce Cloud extrêmement riche, je peux l'augmenter de rubrique portant sur quantité de sujet pour lesquels j'ai des archives notamment l'Islam et ses origines, l'astrologie et les sciences occultes. Sauf qu'à ce propos, j'aimerais que l'on m'indique une solution pour transférer les originaux sur un disque annexe d'archives car mon SDD système est d'une contenance très réduite. Cela ayant été rendu nécessaire par la découverte d'un véritable "squat" en lien avec le "Dark Net".

23/11/2021

Un article "fulgurant" du Dr Broussalian, homéopathe à lire absolument...

Pour commencer deux images pour résumer une partie de la situation

 

Un plan pour le monde !

Un grand merci à Louise l'abonnée qui m'a signalé ce travail tout-à-fait remarquable.

Le lien donné ntérieurieurement a été rectifié, il comprenait une balise de fin de note et on se retrouvait en bout d'article, il fallait remonter dans la page.

Voir https://planete-homeopathie.org/un_plan_pour_le_monde/

Vous vous souviendrez sans doute que je n'ai pas apprécié que le Dr Broussalian me vire comme un mal propre de son forum. Il ne supporte pas la moindre contradiction mais l'article qu'il vient de publier vaut le détour qui fait environ 77 pages. Etant précisé que j'ai fait la bêtise de réduire l'échelle des illustrations mais ca vous donne une idée du sérieux et de la qualité de la partie justification documentaire.

e vous conseille de l'imprimer (avec par exemple Print Friendly & PDF de Firefox qui fait d'excellent PDFs à archiver)  et de le lire très attentivement avec un ou plusieurs surligneurs, dont une couleur particulière pour les appels de notes. Ensuite pour ces dernière revenez à la version numérique et utilisez les liens hypertextes.

Le texte fait environ 23 pages et le reste est composé de 178 notes justificatives. Je n'en ai pas terminé la lecture mais je pense qu'il aborde tous les problèmes et anomalies déjà évoquée. Il ne manque peut être que certaines vidéos qui prouvent le recours à divers mises en scènes utilisées pour persuader le public de la sur occupation de hôpitaux. Il parait qu'on aurait eu recours à des figurants et que des photos sans tuyaux puis avec tuyaux ont fuité. J'ai reçu ce matin la visite d'un naturopathe diététiciens qui s'est beaucoup occupé du maintien de forme de sportifs et qui a étudié aux Etats Unis. Il fa essayer de retrouver ces documents.

Tout cela pour vous dire que je ne saurais trop vous conseiller de sauvegarder non seulement cet article mais de visiter les liens existants dans les notes et là encore de sauvegarder en pdf par le moyen précité les articles et autres documents linkés. Notez que l'auteur a omis de programmer leur ouverture dans une nouvelle fenêtre. Alors on fait un clic droit avec "ouverture dans un nouvel onglet" de façon à ne pas perdre la page de l'article. Je vous invite à réclamer à l'intéressé la modif. Il à bien un élève qui sera ravi d'améliorer l'ergonomie de cet article.

Hier, je me suis résolu à balancer au moins 20 kilos de prints portant sur la fausse pandémie qu'il m'était impossible d'archiver faute de place : alors ce texte tombe à point et si vous décidez de faire la sauvegarde que je vous indiquer pour éviter que certaines sources se perdent, utilisez comme titre du pdf de sauvegarde le n° de la note suivi d'un titre résument le contenu de façon à pouvoir facilement le retrouver par des mots clefs par exemple. Les disque durs miniature sont très abordables.

Bonne lecture !

22/11/2021

Texte du recours en conseil d'Etat mettant en cause l'extrême dangerosité des masques

Présentation de la requête

J'ai fait la connaissance de l'auteur en tant que musicien, il s'agit d'un excellent organiste qui avait édité les Noëls de Saboly. J'ai découvert par la suite qu'il s'agit d'un scientifique qui au été parfaitement apte à enseigner la physiquet et la chimie. Je rappelle l'existence de son livre sur ce qui nous attend du fait de la démagnétisation en cours de notre vaisseau spatial, ce ne sont pas les excès de production de CO2 qui vont nous exterminer mais le fait que nous sommes d emoins en moins protégés contre les rayons gamma. Seuls survivront quelques insectes vivant sous terre. Voici à peu près la seule "apocalypse" qui nous attend avec, entre temps, et très probablement un naufrage dans une barbarie généralisée.

Ce texte a fait l'objet d'un communiqué diffusé par l'AFP et des abonnés ayant accès réagissent qui commence à mesurer l'horreur qui nous attend.

Sauf que vous pouvez constater une fois de plus que les journalistes continuent à censurer bien qu'ils aient reçu le communiqué.

Et sur ce point je me risque à une prévision : certes si le Conseil d'Etat entérine une fois de plus les décisions du gouvernement, certes la Justicie finira par s'en mêler mais on peut s'attendre à pire. Les parents risquent de se grouper et d'aller carrément régler leurs comptes en scalpant les salopards de médecins qui ont encouragé une pratique si risque de se solder par des fibroses incurables.

============================

Paul de Métairy, Domaine de Montagnac 30760 Saint Christol de Rodières tél 09.600.00.452 - 04.66.82.32.57

paul.de.metairy@gmail.com

le 15 novembre 2021

 

 

REQUÊTE EN RÉFÉRÉ SUSPENSION

article L 521-1 Code de Justice administrative

 

contre le Décret n° 2021-1471 du 10 novembre 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la crise sanitaire, en complément de la requête au fond déposée simultanément. 

Notre Association dont références dans l'en-tête, a notamment pour buts la défense des enfants et jeunes maltraités physiquement ou moralement, victimes de harcèlement, ou ayant des idées suicidaires. Voir notre site www.lucas-said.net.

En cette période pré-électorale, en matière de Covid, le Gouvernement rechigne à se mettre à dos les électeurs ; le décret leur autorise à nouveau les salles de danse, sans restriction (art. 6o, I) ; il s'en prend donc, sans vergogne, aux enfants, dans le décret susvisé, car les enfants ne votent pas, ils ne bloquent pas les ronds-points ni les raffineries ni les dépôts de supermarchés, ils ne mettent pas la SNCF à l'arrêt, ils n'organisent pas des manifestations violentes.

~ On a supprimé trop de lits d'hôpitaux ? C'est la faute aux enfants !

~ Tous les soignants sont partis à la fois en congé juste avant les épidémies de l'hiver ? C'est la faute aux enfants !

~ Des adultes non vaccinés sont contaminés ? C'est la faute aux enfants ! 

~ L'épidémie semble repartir dans des pays de l'Est au faible taux de vaccination ? C'est la faute aux enfants de France !

Cela rappelle un usage barbare dans la marine à voile : s'il n'y avait pas de vent, on fouettait atrocement le mousse, s'il y avait tempête, on fouettait atrocement le mousse ! Comme c'était commode !

Le Gouvernement fait pareil et se défoule sur les enfants, sûrs de leur absence de protestation et de celle de la plupart des parlementaires.

Or :

~ le décret incriminé ne démontre pas que ce sont les enfants - seuls visés par le décret ! - qui sont à l'origine des nouveaux cas, alors qu'ils sont reconnus comme peu contaminés et encore moins contaminants.

Le Ministre affirme (un peu vite…) (http://www.assemblee-nationale.fr/questions/detail/15/QE/35404) voir en annexe) :  « En effet, plusieurs études scientifiques, comme celle du Dr Lael Yonker de décembre 2020 et un article de la revue Pediatrics montrent que les enfants qui sont testés positifs présentent des charges virales équivalentes aux adultes et qu'ils participent à la propagation du virus, alors même qu'ils sont susceptibles d'être asymptomatiques. », oubliant que s'ils sont asymptomatiques c'est précisément grâce à leur forte capacité immunitaire due à un niveau médian d'anticorps IgG (immunoglobulines G, la classe d'anticorps la plus présente dans le sang), "significativement plus élevé" que chez les adultes (revue scientifique Jama, 22 mars 2021), et donc leurs “charges virales”, composés de virus détériorés, ne peuvent engendrer de contamination !  C'est quand même pas sorcier !

~ l'article 36 II 3° du décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 stipule que les départements appelés à figurer dans l'annexe 2 bis doivent être ceux « où une circulation élevée de l'épidémie est constatée ». Or, le décret incriminé supprime purement et simplement cette condition impérative et (trop ?) logique : “Au 3°, les mots: «dans les zones, dont la liste figure à l’annexe 2 bis, où une circulation élevée de l’épidémie est constatée» sont supprimés”.

® ® C'est manifestement de l'excès de pouvoir, qui doit être impérativement sanctionné.

Il “paraîtrait” qu'on se serait basé sur cette stupidité statistique baptisée “taux d'incidence” ; c'est bien une complète aberration mathématique : si, dans un département, 100 % de la population est contaminée, mais que personne ne s'est fait tester, le (fumeux) taux d'incidence = 0 ! Et on trouve ça fiable ??

Mais il y a pire : le seuil « fatidique » de 50 pour 100.000, cela signifie 0,05 % de la population ; est-ce là une « circulation élevée  » ??

Prenons un exemple concret : la Lozère, 76 520 habitants, avec un taux d'incidence à 102/100.000, soit le nombre astronomique de… 78 personnes infectées pour tout le département, soit le nombre catastrophique de 1 personne par… 66 km2 (!) en une semaine ! est-ce là une « circulation élevée  » ??

Mais il y a pire ! L'utilisation des tests PCR en tant que méthode de mesure des infections, n'est pas seulement un non-sens scientifique (détecte des morceaux de virus détruits par l'organisme, voire des traces des vaccins), mais a pour conséquence de créer autant de faux positifs que possible (et paniquer ainsi le monde).

La fiabilité éventuelle des tests PCR réalisés dépend, d'emblée, du seuil de cycles d'amplification qu'ils contiennent, de telle sorte que:

jusqu'à 25 cycles, la fiabilité du test est d'environ 70%;

jusqu'à 30 cycles, le degré de fiabilité est de 20%; 

lorsque 35 cycles sont atteints, le degré de fiabilité est de 3% !!

Il est facile de déduire l'absence totale de fiabilité des résultats des tests PCR utilisés en France avec une amplification minimale de 35, voire 40 cycles, avec 97% de faux positifs !!

® ® On comprend dès lors le silence total du décret concernant l'emploi de ce moyen bizarroïde comme justification, et la très commode suppression de la condition impérative de circulation élevée ! Dans un état de droit, c'est absolument inimaginable !

Si encore le décret avait imposé aux enfants un geste sans danger, comme se laver les mains au savon quatre fois par jour. Mais le port du masque, contre-indication absolue pour des enfants, a des conséquences gravissimes et irréversibles (voir plus loin).

Si encore le masque était utile, mais le masque, c'est comme pour les antibiotiques : il est efficace contre les microbes, et en aucun cas contre des virus qui traversent même les filtres en porcelaine (filtres Chamberland). C'est d'ailleurs indiqué en toutes lettres sur les boîtes : « Ceci n’est pas un dispositif médical. Ce produit ne protège pas des contaminations virales ou infectieuses ».

 

Pour x-ième rappel (désolé !) : Les virus sont probablement les plus petits “êtres” existant sur Terre. Leur existence ne sera pourtant soupçonnée qu'à la fin du XIXè siècle, fortuitement grâce aux bougies de porcelaine alors utilisées pour filtrer l'eau. Grâce à ces bougies de porcelaine Chamberland, les bactéries sont filtrées. Mais dans certains cas, l'eau restait contaminée. Un micro-organisme semble passer à travers le filtre. Il s'agit en fait d'un virus comme le découvre par hasard en 1892 Dimitri Iwanowski. Il identifie alors le premier virus en étudiant une maladie qui touche les feuilles de tabac : la mosaïque du tabac.

Comment croire qu'un virus traversant la porcelaine ne traversera pas un masque de tissu ? Comment croire qu'un virus traversant la porcelaine ne traversera pas un masque de tissu ? Comment croire qu'un virus traversant la porcelaine ne traversera pas un masque de tissu ? Comment croire qu'un virus traversant la porcelaine ne traversera pas un masque de tissu ?

Il faudra le dire combien de fois ??

Voici quelques études concernant l'inefficacité des masques contre les virus, et les dommages causés à la santé, ce qui est un comble !

« Les masques chirurgicaux induisent une désoxygénation durant les opérations chirugicales majeures et révèlent une baisse de la saturation en oxygène des pulsations artérielles (Sp02) » / Preliminary report on surgical mask induced deoxygenation during major surgery (Journal Neurocirurgia, 19 avril 2008 ‐ PMID 18500410) ;

‐ « L’utilisation du masque facial chez les professionnels de la santé n’a pas été démontrée comme fournissant des bénéfices en matière de rhume ou de transmission de rhumes » / Use of surgical face masks to reduce the incidence of the common cold among health care workers in Japan: a randomized controlled trial (American Journal of Infection Control, 12 février 2009 ‐ PMID 19216002);

‐ «Le port prolongé du masque en condition humide par la respiration ou l’air, forme des spores fongiques d’Aspergillus et de Penicillium, production de toxines, est donc dangereux pour la santé » / (INRS Institut national de recherche et de sécurité) HST PR 46 221, 4e trimestre 2010, France;

‐ « Aucune des études n’a établi de relation concluante entre l’utilisation du masque et la protection contre les infections de grippe » / The use of masks and respirators to prevent transmission of influenza: a systematic review of the scientific evidence (Journal of Influenza & other respiratory viruses, 21 décembre 2011, PMID:22188875); 28

‐ « Les virus confirmés par laboratoire étaient significativement supérieurs dans le groupe porteur de masques (….) La pénétration des masques par des particules était proche de 97% (….) La rétention d’humidité, la réutilisation des masques et la piètre filtration peut conduire à des risques d’infection » / A cluster randomised trial of cloth masks compared with medical masks in healthcare workers (British Medical Journal, 22 avril 2015 PMID: 25903751);

‐ « L’acidose respiratoire se développe lorsque l’air inspiré et expiré des poumons n’est pas correctement échangé entre le dioxyde de carbone du corps et l’oxygène de l’air » / What to know about respiratory acidosis (Medical News Today, 3 décembre 2018, Article 313110) ;

‐ « Les masques faciaux ne devraient pas être portés par des individus sains pour se protéger d’une infection respiratoire, car il n’existe aucune preuve suggérant que les masques faciaux portés par des individus sains sont efficaces pour empêcher les gens de tomber malade » / Medical Masks (Journal of the American Medical Association, 4 mars 2020) ;

‐ « La plupart des professionnels de santé développent des maux de tête associés aux masques de type N95, ou une exacerbation de troubles de maux de tête préexistants » / Headaches Associated With Personal Protective Equipment ‐ A Cross‐Sectional Study Among Frontline Healthcare Workers During COVID‐19 (Journal Headache, 12 avril 2020, PMID:32232837) ;

‐ « Inefficacité générale du masque pour lutter contre la maladie covid-19 » / Effectiveness of Adding a Mask Recommendation to Other Public Health Measures to Prevent SARS‐CoV‐2 Infection in Danish Mask Wearers, A Randomized Controlled Trial 18 November 2020 ; 

C'est donc complètement effarant d'ânerie quand le Ministre déclare : « le port du masque par les enfants dès l'âge de 6 ans, est désormais obligatoire et se fonde sur plusieurs avis et études scientifiques. », études dont il se garde bien de donner les références, car c'est contraire à toute la réalité biologique depuis 1892 ! Et il récidive, sans état d'âme : « Aussi, le port du masque constitue l'une des mesures non pharmaceutiques permettant de freiner la transmission du virus », affirmation purement gratuite et mensongère.

Le Ministre oublie ses propres dires, lors d'une conférence de presse le 17 septembre 2020, à savoir que « les enfants jeunes sont peu actifs dans la chaîne de transmission du coronavirus, le risque de transmission existe principalement d'adulte à adulte, d'adulte à enfant mais rarement d'enfant à adulte et d'enfant à enfant »… Dans le cadre d’une intervention devant le Sénat en date du 24 septembre 2020, il a pris le soin d’indiquer que le masque est inutile, déjà contre la grippe : “le Haut Conseil de la santé publique rappelle que les sept essais menés pendant les épisodes de grippe saisonnière, qui constituent le plus haut niveau de preuve atteignable pour l'évaluation de ces interventions, ne mettent pas en évidence une efficacité des masques respiratoires en population générale.”

Pour rappel, les termes qu’Olivier Veran s’exprimant lors d’un déjeuner devant des journalistes en juillet 2020 : « Enfin, si le port du masque était efficace, il ne serait pas nécessaire de confiner !  ». Sans commentaires ! !

Il est également mensonger de dire que l'OMS recommande le masque, au contraire l'OMS alerte sur ses dangers (voir pièce annexe). Quant aux autres “références”, dont le Ministre fait état : le Haut Conseil de la Santé Publique a dit le contraire (voir ci-dessus), et la Société Française de Pédiatrie confond microbes (arrêtés par les masques) et virus 1.000 fois plus petits qu'aucun masque au monde, même en porcelaine ne peut arrêter...

® ® On appréciera la maladroite manipulation pour justifier l'injustifiable…

D'autre part, comme le signale le Dr Margareta Griesz-Brisson, docteur en médecine, neurologue consultante et neurophysiologiste : 

« Pour les enfants et les adolescents, les masques sont un interdit absolu. Priver le cerveau d'un enfant ou d'un adolescent d'oxygène, ou le restreindre de quelque manière que ce soit, est non seulement dangereux pour sa santé, mais aussi absolument criminel. Le manque d'oxygène inhibe le développement du cerveau, et les dommages qui en résultent ne PEUVENT PAS être réparés

   « Lorsque, dans dix ans, la démence augmentera de manière exponentielle et que les jeunes générations ne pourront pas atteindre leur potentiel inné, cela ne servira à rien de dire que “nous n'avions pas vraiment besoin des masques”.

  « Je sais à quel point le manque d'oxygène est dommageable pour le cerveau, les cardiologues savent à quel point il est dommageable pour le cœur***, les pneumologues savent à quel point il est dommageable pour les poumons. La privation d'oxygène endommage tous les organes. » 

Des dizaines de milliers de témoignages font état de maux de tête, de saignements de nez chez les enfants, ce qui le signe évident de lésions graves du cerveau en formation, qui restera handicapé à vie :

Aurélie - 30/10/2020 à 11:06:01

Je ne suis mère au foyer donc je ne travaille pas mais nous je mettais le masque pour allez au courses, dehors etc.. et bah vive les maux de tête,malaises, vision trouble, grosses migraines (que j'ai d'ailleurs depuis 8h ce matin et qui passe pas du tout malgré les médocs). Donc hors de question que les enfants mette ce poison.. ???? 

Bourgeois - 30/10/2020 à 09:19:59

Étant adulte je porte le masque toute la journée et les maux de tête se ressente rapidement ! Je ne vois pas un enfant de 6ans porter sa pendant les heures d école et revenir avec des migraines et je parle pas du dioxyde que l on doit rejeter mes qu on se réinjecte

Cindy - 29/10/2020 à 13:58:03

Je refuse que ma fille de 6 ans et demi met un masque toute la journée qui lui provoque des saignements de nez. 

Elodie - 30/10/2020 à 21:38:03

9 mois de masque en activité d infirmière libérale, des muqueuses du nez qui saignent, des étourdissements avec malaises, oppression dans la poitrine avec tachycardie, muqueuse du nez qui s épaissie donc entraîne des difficultés respiratoire, essoufflements, maux de tête, moi j y suis passée et je sais les effets secondaires d un masque porté sur le long terme merci Monsieur Macron qui s étouffe des cinq minutes de port de masque de penser à nos enfants

C'est totalement inacceptable. Si des parents provoquaient ces troubles, ils seraient aussitôt mis en détention ! Le député Nicolas Dupont-Aignan, devant le Parlement, a notamment fait état de ***troubles cardiaques chez des enfants, à cause du masque ; or, on vient d'interdire le vaccin Moderna chez les enfants à cause aussi de risques cardiaques, et on ne devrait rien faire contre un masque (inutile, contrairement au vaccin) causant les mêmes risques ??

Les parents sont de toutes façons invités à faire évaluer l'évolution du QI de leurs enfants suite au port permanent du masque étouffant leur cerveau.

Mais on vient de se rendre compte de l'existence d'une véritable bombe à retardement, mortelle dans tous les cas, qui risque de faire plus de victimes que le COVID.

Une série de trois études américaines publiées en octobre 2020 intitulée « Masks, false safety and real dangers », c’est-à-dire « Masques, fausse sécurité et vrais dangers » menée par des médecins et des chercheurs ont alerté la population sur les effets néfastes, à long terme, du port du masque, une véritable « bombe à retardement », comme pour l'amiante !

La première étude démontre que les masques perdent des particules et des fibres pouvant être inhalées par les personnes porteuses de la plupart des masques et pouvant alors entraîner des conséquences dramatiques :

« However, if even a small portion of mask fibers is detachable by inspiratory airflow, or if there is debris in mask manufacture or packaging or handling then there is the possibility of not only entry of foreign material to the airways, but also entry to deep lung tissue, and potential pathological consequences of foreign bodies in the lungs. « Cependant, si une petite partie des fibres du masque est détachable par le flux d'air inspiratoire, ou s'il y a des débris dans la fabrication, l'emballage ou la manipulation du masque, il y a alors la possibilité non seulement d'une entrée de corps étrangers dans les voies respiratoires, mais aussi d'une entrée dans le tissu pulmonaire profond, et des conséquences pathologiques potentielles de corps étrangers dans les poumons. »

Cette même étude estime que l’inhalation de fibres d’un masque peut être à l’origine d’une fibrose pulmonaire et précise : 

« Pulmonary fibrosis is among the worst diseases that can be suffered or witnessed. It kills exceedingly slowly, by ever-thickening matrix formation, a kind of scar tissue, obstructing the alveoli and reducing their air exchange. The illness worsens slowly over time, and suffocates the victim very gradually. Nothing is available to the sufferer from conventional medicine. Neither medication nor radiation can undo the damage of the fibrous matrix laid down in the lungs’ tissue. » « La fibrose pulmonaire est l'une des pires maladies dont on puisse souffrir ou être témoin. Elle tue extrêmement lentement, par la formation d'une matrice de plus en plus épaisse, une sorte de tissu cicatriciel, qui obstrue les alvéoles et réduit leur échange d'air. La maladie s'aggrave lentement avec le temps, et étouffe la victime très progressivement. La médecine conventionnelle n'offre rien au malade. Ni les médicaments ni les radiations ne peuvent réparer les dommages causés à la matrice fibreuse qui se trouve dans les tissus des poumons. ».

Imaginez, dans 10 ans, des jeunes de 20 ans réduits à se rendre en catastrophe en Belgique pour se faire euthanasier à l'aube de leur vie, pour en finir avec cet étouffement progressif angoissant et intenable ! Jadis, les personnes atteintes suppliaient qu'on les étrangle par surprise durant la nuit ! ! Contrairement à l'affaire de l'amiante, vous ne pourrez pas dire que vous « ne saviez pas  » ! 

Ces graves atteintes inutiles à la santé des enfants (qui sont peu contaminants et peu contaminés) ont fait l'objet d'une plainte en règle de notre Association au Procureur de Paris le 24 août 2021, pour « complicité de sévices graves à mineurs, non-assistance à mineurs en danger, par personne dépositaire de l'autorité ». Comme dans l'affaire de l'amiante, il y aura un jour des procès contre tous ceux qui savaient, qui pouvaient s'opposer à ces sévices graves contre les enfants, aux conséquences irréversibles, et qui n'ont rien fait !

Contrairement au mousse ensanglanté, dont on va recoudre les plaies avec du fil de pêche, et qui finira par se remettre, ici, les enfants atteints ne se remettront JAMAIS !

Il est d'ailleurs conseillé aux parents de faire tester l'état de la capacité pulmonaire de leurs enfants et de porter plainte contre tous ceux qui savaient et n'ont rien voulu faire.

Les sanctions pénales ne sont pas négligeables : 7 ans de prison et 100.000 € d'amende (art 223-6), 15 ans de prison et 150.000 € d'amende (art. 222-10). A bon entendeur…!

Dans l'affaire du sang contaminé et de l'amiante, comme cela ne concernait qu'une petite partie de la, population, la réaction de l'opinion publique est restée modérée. Mais s'attaquer à l'ensemble des enfants de France, handicapant définitivement leur cerveau et leur capacité pulmonaire, dans une sorte de « massacre des innocents », cela va provoquer une colère et une révolte dont vous n'avez pas idée, et il faudra « que des têtes tombent », avec des sanctions à la hauteur de l'indignation populaire, même s'il faudra aller extraire certains responsables de leur maison de retraite pour les amener au tribunal en chaise roulante et les condamner à passer le reste de leurs jours à faire le 5e dans une cellule prévue pour 4. Même si M. Macron est réélu (suite à la diabolisation de ses adversaires), les législatives qui suivront verront probablement LREM laminée comme aux régionales, et M. Macron ne pourra plus “protéger” qui que ce soit…  

La nouvelle assemblée devra diligenter une enquête parlementaire sur le fonctionnement du service “Contentieux” du Conseil d'État, qui, en rejetant toutes les requêtes COVID, se défausse de son rôle capital de protection de la population contre les excès de l'État ; il faudra revoir cette disposition trop commode de statuer en première et dernière instance, contraire à l'article 6 de la CEDH, et peut-être aussi recourir à des magistrats indépendants, à l'avenir…

Pour les masques, nul ne connaît avec précision les conséquences dramatiques à long terme, et le principe constitutionnel de précaution devrait impérativement prévaloir, de toute urgence.

ATTENDU :

~ que le décret ne présente aucune justification et a même annulé la condition impérative de « circulation élevée du virus » (?)

~ qu'aucun élément crédible n'est avancé à propos d'une forte reprise des contaminations (en France) et que cette reprise n'est même pas évoquée dans le décret (peut-être vu les 97% de faux tests positifs ?)

~ qu'il n'est nullement établi que les enfants, seuls visés par le décret alors qu'on rouvre les salles de danse pour les (électeurs !) adultes, soient responsables à quelque titre de cette reprise hypothétique.

~ l'usage abusif fait de l'article 36 II du décret du 1er juin 2021, imposant le masque aux collégiens et lycéens même quand il n'y a plus de virus (niveau “vert” du protocole sanitaire dans les écoles - https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15074), ce qui hallucinant de bêtise ! 

~ l'inutilité crasse de masques contre un virus traversant même la porcelaine

~ les nombreux éléments scientifiques précis et référencés communiqués (NB : ce ne sont pas des simples “considérations générales”).

~ les graves dommages référencés à la santé, voire à la vie, des enfants.

~ le principe constitutionnel de précaution,

~ l'obligation de mettre un terme, de toute urgence, à ces maltraitances, sans permettre leur poursuite pendant 6 à 12 mois le temps de l'examen au fond, sous peine des poursuites  prévues par les articles 223-6 et 222-10 du Code Pénal,

Plaise au Conseil d'État, statuant en référé, dans l'attente de l'examen au fond. de suspendre de toute urgence, pour manque de justification, excès de pouvoir ou usage abusif :

— l'art. 1, 4°, a et b du décret  2021-1471 du 10 novembre 2021 

— l'art. 36, II, 5° du décret  2021-699 du 1er juin 2021

Fait à St Christol de Rodières, le 15 novembre 2021

Pour l'Association,

Parul de Metairy

 

20/11/2021

En vrac les dernières nouvelles du front.... (20/11/2011)

Sur la thèse selon laquelle Bill Gates aurait le dessein de faire relâcher le virus de la variole au travers d'attentats "bioterroristes"

Bill Gates varioles.jpg

J'ai houspillé l'abonné qui a émis cette thèse en se bornant à me donner en pâture l'intervention sur Twitter d'une personne que j'ai qualifiée de "conne" parce qu'elle a négligé de justifier son soupçon. Ainsi quand on attend de moi que je relaie une alerte la moindre des politesses consisterait à enquêter soi-même et à me fournir la totalité des matériaux de base (liens utiles) et non à me prendre pour un vulgaire domestique en me laissant la charge de creuser le filon.

Franchement, d'abord l'histoire pour laquelle je viens d'annoncer la "fin de partie" à la fois plus originale que le genre de complot dont on soupçonne le fondateur et exploitant de "Micromerde", ce système pour PC qui nous a valu et nous vaut des montagnes d'emmerdements présents et à venir car il a bel et bien été conçu pour favoriser un espionnage odieux de la part de le CIA américaine par l'intermédiaire de sa NSA. Malheureusement, les Universités française se sont empressée de favoriser le développement du pack Office à vil prix au lieu de travailler à la popularisation de Linux.

On n'est pas beaucoup plus avancé avec la communication, sur le même réseau, de François Asselineau. Alors que s'est-il passé exactement ?

Bill Gates a pris prétexte de la possibilité d'attentats "bio terroristes" à base de variole pour réclamer des subsides en faveur des sociétés de recherches biotechnologiques (Big Pharma pour faire court) et de l'OMS qu'il finance largement par ailleurs tandis qu'on apprenait dans le même temps qu'un nouveau vaccin contre cette maladie serait en préparation.  Certes, certes, c'est étrange et assez suspect vu que la variole a été éradiquée (prétendument grâce à la vaccination ce qui reste à prouver...) et qu'il n'existe deux endroits où des souches virales sont conservées soit à Atlanta et quelque part en Russie.

Pour commencer on comprend de suite que s'il se passait quelque chose çà serait immédiatement mis à charge de Vladimir Poutine de sorte qu'on est parfaitement en droit, toujours dans l'hypothèse où des foyers suspects apparaîtraient en Occident de suspecter un attentat sous faux drapeau.

Mais quand à lancer le genre d'accusation aussi brutale que celle de la femme qui s'est manifestée sur Twitter, c'est le meilleur moyen de se faire taper sur les doigts en se faisant traiter de "complotiste".

Maintenant que prouve ce qui s'est passé entre le 4 novembre et le 18 novembre avec la découverte récente de flacons suspect dans un congélateur de Merck marqués variole. Pas grand chose en définitive. Pour commencer, hier on n'avait pas la preuve que ces flacons contiennent le virus de la variole et j'ai vu que certaines articles donnent comme photos d'illustration des flacons de vaccins. Sont-ils seulement d'époque ?

Bref, je suis enclin a subodorer, dans cette découverte que je crois nullement fortuite un "coup monté" en ce sens  qu'au contraire il pourrait s'agir d'une mise en scène pour appuyer la demande de levées de fonds lancée par le pape incontesté des vaccinations à outrance. De sorte qu'en réduisant progressivement le champ des possibilités on en vient à se concentrer sur ce vaccin antivariolique que l'on dit être en préparation. L'autre "coup monté" c'est probablement celui du vaccin a ARNm de Pfizer qui tend, suite à différents coups de théâtre, à vouloir éliminer un à un ses concurrents pour demeurer seul sur le marché de sorte qu'effectivement on pourrait bien vouloir répéter ce genre d'opération ultra fructueuse pour Gilead en semant un peu de variole pour foutre à nouveau la pétoche à ces connards d'occidentaux ultra crédules qui sont prêts à se faire piquer sous toutes les coutures pour continuer à pouvoir circuler à peu près librement, et mener une vie sociale qui moi ne m'inspire guère vu le niveau culturels assez abyssal de la population toutes classes confondues.

Parenthèse sur l'exploit de la Pécresse

Notez à ce propos que la Pécresse pourrait avoir été au devant d'une sorte d'arrêt de mort sociale en se déclarant prête à confiner les vieux qui continuerait de refuser la vaccination. Certes ses collègues républicains ne valent guère mieux mais force est de constater que lorsque qu'une femme adonnée à la politique essaie de se distinguer c'est quasi automatiquement pour sortir des honneurs qui devraient normalement lui valoir d'être chassée à coups de pierres.  A ce propos je note que l'ami Paul l'avait envisagée comme étant l'une des candidates potables et je présume qu'il a du sauter en l'air en apprenant ce que je viens d'exposer !

Parenthèse sur un homme politique qui a été sollicité pour s'associer à un nouveau recours en conseil d'Etat

Paul de Metairy vient d'engager un nouveau recours devant le conseil d'Etat et à incité l'un des deux hommes politiciens qui auraient aimer pouvoir récupérer la "boutique" (sic) de François Asselineau que le très redoutable "démon de midi" à poussé à s'amouracher d'un ou deux jeunes hommes dont un a été bombardé chauffeur de maître, un jeune con, moyennant un salaire qu'on devine royal sans être arrivé à ses fins qui étaient de mettre Romain Justo dans son lit...

Le recours portant sur les suites mortelles de fibrose pouvant résulter du port du masque imposé aux enfants des écoles, il lui a été proposé de se servir de la documentation technique fournie pour en plus d'une association au recours, prendre l'initiative d'une conférence de presse susceptible de déclencher une vague d'horreur et de le favoriser grandement dans la course à la présidence.

Sur la sombre histoire  qui a contribué à plomber les menées d'un Asselineau revoir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2020/04/21/rappel-...

Je pense pour ma part que quand on à la chance d'être élu dans des conditions aussi avantageuses que celle dont a bénéficié un jeune con nommé Justo et qu'on n'est plus un bébé depuis fort longtemps, on peut fort bien refuser de coucher, le faire savoir gentiment et faire le job proposé avec courtoisie et surtout en fermant sa gueule. A l'âge d'un Asselineau, 64 ans, quand après s'être marié on se découvre sur le tard un intérêt pour la gens masculine en fleur, on peut il me semble se fort bien accommoder d'un amour assez purement platonique.  Mais la "hantise de la pédophilie" qui tend à s'expanser bien au delà des 15 ans de la majorité sexuelle à encore frappé !

L'imbécile s'est laissé manipuler par un groupuscule qui voulait être khalifie à la place du khalife et le problème, dans cette histoire ce n'est pas que Asselineau ait subitement éprouvé une poussée de "paternalisme homophile" mais que la gestion des finances du parti serait opaque et aurait donné lieu à des détournement ou encore que le président de l'UPR se prendrait un peu trop pour la réincarnation d'un Général qui n'avait rien d'un vrai gaulois.

Je suis à la bourre et je donnerai le texte de ce recours qui a peu de chance d'aboutir en dépit des menaces qu'il contient dès que je serais un peu moins stressé.

Pour en revenir à Bill Gates, si des foyers bioterroriste de variole survenait, on saura d'où çà vient et à sa place je resterais tranquille.

A Rotterdam la police d'Etat aurait tiré à balles réelles sur des manifestants antivax ou apparentés

Il y a une semaine déjà, lors des annonces de nouvelles restrictions, des heurts avec éclaté aux Pays-Bas. Jeroen Jumelet/ AFP

On m'a communiqué une vidéo. Comme je vous le disais je suis à la bourre, sous sommes samedi soir et je n'ai pas encore choisi les 4 pièces de répertoire que je dois exécuter demain martin alors je suis désireux d'abréger. je présume que vous avez eu vent de la nouvelle avant qu'elle ne me touche...

Quand on en arrive là ça devient grave et cela montre à quel point on est engagé dans une folie planétaire. Je ne mets pas la vidéo je la trouve assez flippantes et ne pense pas que ce soit une bonne chose de se laisser impressionner par ce genre d'horreur.

La dernière vidéo du Pr Raoult

Vous connaissez mes réserves sur le personnage mais là il vient de faire fort. Je vous laisse goûter le sel de la chose !

Sur le traitement des post-Covid par la phytothérapie

Il existe, sur le site d'Althea Provence deux vidéos sur le sujet. Je n'ai pas eu le temps de tout écouter. Vous pouvez trouver la seconde vous-mêmes. Le phénomène ne m'inquiète pas du tout et je sais que la phyto est susceptible d'y remédier.

Les dégâts de la vaccination anti-Covid chez les sportifs

On m'a passé un texte venant du site des "moutons enragés" je l'ai survolé, je sais pas ce qu'il vaut. Je vous donne le lien, à vous de voir :

https://lesmoutonsenrages.fr/2021/11/18/maitre-x-cette-im...

Une communication d'une abonnée à propos d'un article du Dr Broussalian le célèbre homéopathe

Vous savez ce que je pense de l'animal qui ne supporte pas la moindre contradiction et m'a éjecté comme un malpropre de son forum. Je vous communique le lien :

https://planete-homeopathie.org/un_plan_pour_le_monde/

Je tâcherai de lire ce texte après avoir réglé, si possible, le choix des pièces que je dois donner demain. 

Affublé d'un chat atteint d'un trouble du comportement

J'ai perdu il y a quelques moins un chat noir d'un caractère exceptionnel. Je me suis laissé convaincre d'adopter un petit matou plutôt blanc et j'ai du mal d'en tomber amoureux. Je me suis aperçu que si durant la journée il est parfait et passe son temps à roupiller sur mon lit le soir à la nuit tombée il réclame beaucoup d'affection au moment où je suis très occupé à écrire. La chose étant. je me suis renseigné sur la passé de ce jeune félin. Il s'avère qu'il est misogyne et n'aime que les mecs, trois témoignage concordent. C'était déjà le cas de mon "ex" qui poursuivait les chattes, et éventuellement griffait les femmes voulant le caresser surtout une qui était devenue un peu trop collante à mon égard. En règle général, il faisait comme si elles n'existerait pas au grand dam d'une voisine.

Là n'est pas le problème, un chat misogyne ou même "pédé" c'est parfait mais j'ai été obligé de lui imposer de faire "chambre à part" car si son prédécesseur respectait mon sommeil et s'abstenait d'aller et venir, son remplaçant sans être agité manifeste un grand besoin affectif dès la tombée du jour et la nuit.

Alors je me suis renseigné : ce chat a une soeur, tous deux vivaient au contact d'un jeune couple. Le frère était très attaché au mari et ce dernier s'est tué en moto probablement en rentrant du travail ce qui expliquerait l'horaire de ses demandes affectives pressantes. La survivante du couple a donc confié les bestioles à un autre jeune couple qui avait déjà des animaux une chatte et un chien et Monsieur veut l'exclusivité au point d'avoir découché et d'être devenu SDF avant d'attaquer les chats du quartier.

Ayant récupérer ce chat, je suis donc obligé de le reléguer nuitamment dans une pièce qui a servi de chambre d'amis à un visiteur de l'été s'étant révélé assez sympathique au début avant de devenir assez franchement toxique. La pièce à une triple fonction, chambre de secours avec sa mezzanine, débarras et laboratoire où je fabrique mes gélules perso, pratique diverses électrolyses sans parler des extraits de plantes que je consomme. Par chance les plaintes sont discrètes mais il a failli casser un bocal d'électrolyse. Le seul côté positif est que l'on me l'a dépeint comme étant casanier et il semble apprécier la maison.

En d'autres termes, ayant fait la preuve de ma capacité de résilience et prouvé mon aptitude à cohabiter,  je préférerai donner de l'affection à un matou à deux pattes majeurs et non vacciné et même abandonner toute activité littéraire pour passer le reste de mon existence à parfaite son éducation mais la chose a peu de chances de pouvoir se réaliser d'abord parce que le premier obstacle réside dans le manque d'espace. J'ai réalisé avec stupeur, ces jours-ci que pour mettre un lit de 120 il faudrait tout virer !

J'aurais sans doute du opter pour un chien plutôt qu'un tigre de rizière. Comme copain c'est plus facile à gérer sans parler du fait que ça favorise les contacts sociaux lors des promenades.  Je suis de plus en plus persuadé que j'ai fait une très mauvaise affaire en venant habiter le sud mais je me vois mal refaire ma vie au nord de la Loire où j'aurais infiniment plus de chances de renouer des relations nettement plus conviviales. Et par dessus le marché, j'ai du aggraver mon cas en me trompant d'animal de compagnie...

"Fin de de partie" pour la thèse répandue par "Faits & Documents" d'un "travelo" régnant au sommet de l'Etat !

brigitte-macron-et-sa-photo-tres-mal-retouchee-en-couverture-d-un-grand-hebdomadaire.jpg

La main que vous voyez sur cette photo mal retouchée est-elle une main d'homme ou de femme ? C'est une mains de vieille pas de vieux !

Bref, comme l'a déclaré avec force la vraie Brigitte à propos du dérapage constitué par l'affaire Benalla, il faut arrêter les conneries !

Notez que si j'ai écorché des noms c'est pour tromper les moteurs de recherches et éviter d'attirer l'attention sur ce blog et réserver mon propos à des gens sérieux. Malheureusement cette espèce est en voie de quasi complète disparition...

J'ai expliqué dans un post précédant sur je viens de supprimer comment mon attention a été attirée, par une amie qui a trouvé à notre Brigitte nationale des paluches et des panards de mec, sur la thèse, lancée, je m'en suis rendu compte par la suite, par Xavier Poissard, directeur de Faits & Documents, la feuille de feu Emmanuel Ratier.

Il est très difficile de trouver des réactions à la thèse (foireuse) lancée par cette feuille et c'est un abonné qui m'a signalé celles qui existent et ça se limite à peu de choses près à 2 fils de forum des plus débiles, et deux articles de blog dont un qui a fait l'impasse sur la prétendue disparition, pour cause de "transition", d'un certain Jean Michel Trognon. L'auteur dont il s'agit, une sorte de conseiller financier passionné de "geopolitique profonde", semble s'être borné à résumer les 4 premiers numéros de Faits & Documents sur le "mystère Brigitte micron" sans adhérer à la thèse finale à base de ce "transsexualisme" qui veut faire de Brigitte le pendant hexagonale de Michèle Obama, laquelle a été suspectée de n'être pas une vraie femme..

J'ai pu obtenir par le fidèle abonné, le fac simile du n° 501 qui traîne sur le Net et a été linké sur l'un des fils de discussions évoqué. Ces 12 pages sont totalement illisibles, il faudrait avoir lu tous les livres et articles parus sur le couple pour s'y retrouver. D'une part les choses sont embrouillées à volonté et on table sur une coïncidence peu significative. Jean Michel est censé avoir disparu d'une société familiale des "Trogons" au moment correspondant à celui où B(A)M situe sa sortie, en tant qu'actionnaire, de l'une ou l'autre des sociétés familiales. On ajoute à cela que l'acte de naissance de Jean-Michel est introuvable et que c'est suspect parce que l'accès à cette pièce pourrait révéler la "transition" alléguée.

Si je peux obtenir les 4 numéros de F&D manquants sans avoir à payer 8 € par numéro, je ne manquerai pas de regarder tout cela de près. Mais je suis persuadé que cette thèse est complètement bidon. Comme on ne manque pas de photos du couple élyséen j'ai pu porter mon attention sur les mains et les pieds de la première dame.

Je ne vois, sur ce point, rien d'étrange, en revanche la finesse de ses jambes; que leur propriétaire aime exposer par des tenues ultra courtes, tend à franchement ruiner l'hypothèse d'un changement de sexe. Ou alors il faudrait, mais je n'en suis même pas sûr, qu'il ait été engagé à l'adolescence. Jean-Michel étant né en 1944, çà nous amène vers l'an 1957/59. La chose n'était pas entrée dans les mœurs et ne l'est toujours pas en France si c'est chose faite au U.S.A et au Canada particulièrement où l'on irait jusqu'à emprisonné un père qui refuserait à son fils ou sa fille le traitement de ces "dysphories de genre" devenues contagieuse par le biais des réseaux sociaux. Enfin, ça ne peut pas cadrer avec la mentalité d'une riche famille provinciale comme celle des "Trognons".

Et a ce propos l'article du n° 501 laisse à entendre que la réflexion de Jacques Lang soulignant que la dame aurait les plus belles jambes voir les plus fines gambettes de Paris, et ce à l'adresse d'une clientèle people qui serait dans le secret des dieux élyséens est bien le genre d'insinuations par lequel on peut vouloir prouver à peu près n'importe quoi.

J'ajouterai que l'interprétation correcte des thèmes de naissances correspondent parfaitement à ce que l'on peut constater. C'est bien Brigitte qui porte la culotte et contrôle tout au sein de l'Elysée et de cela on en a des preuves dans la presse. N'a t-elle pas souligné dans une certaine presse qu'elle serait plus méchante que son mari quant ce dernier à tendance à tergiverser. Et quand à ce que l'astrologie révèle de la comparaison de thème entre Emmanuel et le faux Alexandre marocain, là aucun doute : des aspects d'une exactitudes remarquable dénonce l'existence d'affinités et le souvenir du premier niant que l'autre ait été son amant, ne peut que faire sourire. L'astrologue auquel je pense s'est borné à dire qu'ils étaient manifestement copains comme cochons.

En tout état de cause la question de savoir si l'Emmanuel préférerait les hommes forts aux femmes est secondaire. Les listes d'hommes célèbres tenus pour "grands" font la part belle aux mecs qui, tel votre serviteur, préféreraient vivre avec un semblable que de se risquer à lier son destin à celui d'une femme. Le seul problème est celui du en même temps et ça s'applique pour commencer au couple en question en ce sens que l'homme fort dudit couple c'est bien la femme, sans que celle-ci puisse avoir été l'objet d'une transition hormono-chirurgicale. Sans qu'il y ait nécessité d'insinuer quoique ce soit, cela saute aux yeux et tend à nous les crever !

En parcourant, l'un des fils évoqué plus haut, le plus débile des deux, l'autre étant censé avoir été lancé par des écolos rouges bruns, je me suis rendu compte que ce qui les choque le plus c'est la thèse du "viol" du Sieur Emmanuel par Brigitte, officiellement à 16 ans mais en réalité à 14 ou 15 ans.

Avant d'aller plus loin, de même que pour l'affaire Duhamel j'ai du mettre les points sur les i au sujet de l'inceste (qui ne peut exister qu'entre personnes de proche parenté et en plus de sexe différent), je doit rappeler ce que dit le Code pénal en matières de délit sexuel, il distingue trois catégories qui sont :

  1. Les atteintes sexuelles.
  2. Les agressions sexuelles.
  3. Les viols

Si la prof de français de l'Emmanuel était une femme vraie au fausse, soit un homme s'étant fait trancher la bite, il ne saurait y avoir eu de "viol" car notre Code n'envisage la chose qu'au sens propre, savoir une pénétration sexuelle non consentie. La seule chose sûre étant qu'il y a eu séduction réciproque.

Venant soit d'une femme ou même d'un vulgaire travelo, la question qui se pose est celle de savoir si la thèse défendue par un psychothérapeute italien à la veille des élections est juste qui prétend que l'Emmanuel aurait été rendu psychopathe du fait du "VIOL" subit à l'orée de son adolescence.

Ma réponse sera claire : l'adulation subie par le sujet considéré tant de la part de sa prof de théâtre que de sa grand mère (et celle-là il faut prendre garde à ne pas l'oublier...) n'est nullement la cause première de la perversion narcissique que de nombreux observateurs et commentateurs politiques dénoncent à commencer par François Asselineau.

En d'autres termes cette adulation d'un adolescent par deux femmes qui en ont fait leur Pygmalion n'a fait qu'aggraver une psychopathologie préexistante de sorte que, une fois de plus, je ne peux que constater une assez large incompétence de la part de ces gens souvent fort "toxiques" qui constituent, pour une largement par, la confrérie des "psys", toutes "écoles" confondues.

L'étude astrologique à laquelle j'ai fait allusion montre bien que si lé séduction a fini par un mariage, son véritable objectif a relevé d'une forte ambition mondaine mais non d'un véritable partage d'amour.

Et dans l'un des fils de forum, j'ai été littéralement estomaqué de constater que faute de pouvoir démontrer la réalité d'une "transition" d'un Jean Michel en Brigitte, lorsque quelqu'un est venu troubler intentionnellement leurs jeux débiles en leur mitonnant une provocation aux petits oignons, c'est-à-dire en faisant porter l'attention sur le caractère délirant de la thèse de Karl Zero lorsqu'elle postule qu'un enfant sur 5 est systématiquement abusé sexuellement, les loups, si je puis dire sont sortis du bois en montrant les dents...

La réaction peut se résumer ainsi : au fond que Brigitte soit un "travelo" ou pas, on s'en tape ce qui est scandaleux c'est qu'elle ait "violé" (sic) un garçon de 15 ans au point de le rendre dingue !

Décryptage : Avec ou sans "transition" c'est bien une femme ou une apparence de femme qui a séduit un jeune garçon ! Je comprendrais que l'on se scandalise si c'était un prof homme qui avait séduit l'Emmanuel mais ce saurait être le cas. On reste dans un cadre "hétéro" alors comment se fait-il qu'en 2021 on soit revenu à la mentalité d'avant Mourir d'aimer ! La loi condamnait une prof susceptible de s'éprendre d'un garçon de moins de 18 ans. La question est comment se fait qu'il que 40 ans après l'assouplissement de la loi à cet égard, on puisse trouver s'émouvoir qu'une femme se soit fascinée pour un adolescent qu'elle a jugé talentueux, d'autant plus que l'on n'a aucune certitude qu'il aient couché ensemble. Et si tant est que l'on puisse avoir une certitude à ce sujet, je mettrais ma main à couper que risque fort de n'avoir jamais été le cas. Cela ne pose un problème moral qu'à l'égard du mari condamné à se faire tout petit après avoir été cocufié par un gamin. Pour ma part et quand à imaginer un roman, le décès du cocu un 24 décembre au soir tendrait à m'inspirer la thèse d'un suicide et non d'un assassinat par empoisonnement...

Maintenant, si on s'intéresse de près à Xavier Poussart, le directeur de F & D que constate t-on ?

  1. Que les dernières livraisons sont axées furieusement sur la hantise de la "pédophilie" soit 5 numéros axé autour de la thèse d'un "viol pédophile" de la part de celle qui est devenue première dame de France, série précédée d'un non moins long tartinage sur l'affaire Epstein toujours compliquée à souhait pour en faire une histoire de "réseau international de pédophilie" alors que le % de pédophilie dans cette histoire de pure prostitution est probablement quasi infinitésimal.
  2. Quand on cherche se faire une idée plus précise de ce Xavier on tombe sur des vidéo d'Alain Soral elle aussi axées sur la même hantise, lequel fait semblant de dénoncer les atteintes porter à la famille traditionnelle.

J'ai  dénoncé sur ce blog une partie des impostures d'Alain Soral qui, pour commencer est un "homo refoulé. Vous trouverez sur le net pas mal d'articles allant dans ce sens et voici une série d'article de votre serviteur portant sur le "phénomène" à deux pattes que tout le monde connaît :

http://silicium.blogspirit.com/apps/search/?s=%22Alain+So...

J'en reviens au fil de forum débile déjà évoqué : il s'y trouve un imbécile qui a sonné le tocsin en suggérant que le "quelqu'un" intervenant serait Alain Soral alors que ledit intervenant venait de mettre en cause la personnalité trouble du manager d’Égalité et réconciliation qui après s'être vanté de s'être marié à l'Eglise a bel et bien foiré son union en s'abstenant de donner des détails sauf qu'on peut deviner que c'est sa femme qui a du tout faire pour le jeter. Et tout le fric qu'il a tiré de ses admirateurs en faisant d'Israël et du CRIF la cause de tout nos maux lui a permis de s'acheter un grand appartement en Suisse où il en est réduit à se cacher.

Aussi n'est-il pas étonnant que l'administrateur du fil de forum débile a carrément viré toutes les interventions du "quelqu'un" reconnaissant du même coup que les interventions ont bel et bien ruiné le propos de la bande du genre d'imbéciles des deux sexes qui se passionnent pour le prétendu "scoop" de Faits & Documents

Observations, confidences et considérations diverses susceptible d'illustrer la dinguerie ambiante et les régressions et malentendus qu'elle suscite

Deux exemples de négativités engendrée par la hantise de la pédophilie

Un candidat élève probablement rendu fuyant par un proche

J'ai du faire allusion au fait qu'étant musicien d'église, l'occasion s'est présentée à deux reprises de transmettre mon art à deux gosses, le premier était un enfant de 5 ans et le second un garçon de près de douze ans. Tous deux sont tombés amoureux de l'instrument historique que je mets en valeur. Le premier à maintenant 7 ans. Il est à un jour près mon jumeau astrologique. Même orientation de thème, même Soleil conjoint à Sirius. L'astrologue que j'évoque plus loin a diagnostiqué qu'il s'entendra fort mal avec les femmes. Mais il n'a pas la configuration qui explique mon genre de penchant et sa mère me dit qu'effectivement elle a bien du mal avec elle.  Je lui ai donc conseillé de s'en remettre à un prof de piano des environs. Étant hyperactif, ce prof l'a mis à la percussion.

Le cas de son aîné est différent, il n'avait jamais mis les pieds à l'Eglise et alors qu'avec des camarades ils faisaient les fous dans l'édifice et que je travaillais à la tribune, ils y sont montés et celui auquel je pense a été captivé, a pris une vidéo. Et il est devenu assidu comme enfant de chœur et voudrait apprendre à jouer. Je ne suis pas très enthousiaste car je n'ai pas la pédagogie qui convient pour un enfant car il faut pouvoir faire en sorte que ce soit un jeu. J'ai cependant accepté, sa grand mère apprenant la passion subite de son petit fils est venu m'écouter, elle avait les larmes aux yeux tant il est vrai que je connais les secrets de la musique ancienne et que ça s'entend... 

Le gosse a un très beau portable mais les SMS ne lui parviennent qu'une fois sur 3. Il s'est avéré impossible de lui donner un RV avant ou après les offices. Problème aussi avec les mails et un message sur le répondeur. Je pense que ça vient de Free qui merde dans le secteur. J'ai tenté ce matin de l'appeler pour lui dire de se présenter avant l'office ou après. Quelqu'un a décroché et raccroché sans un mot.

Je suis près à parier que c'est un proche qui a pris la communication et que ce dernier s'étonnant d'une proposition de leçons gratuites me prêteraient des intentions suspectes. La gratuité s'explique par le fait que je m'estime incompétent pour démarrer un gosse, je le répète de n'ai pas la pédagogie et je n'ai pas envie d'avoir trop d'effort à faire pour l'acquérir. Je préférerais avoir à faire avec un ou une ado ayant déjà un solide technique de clavier et qui sache lire la musique. L'écueil étant que trop de piano risque de solder par l'impossibilité d'acquérir la maîtrise des doigtés et autres idiomatismes relatif aux styles anciens.

Le mieux, dans cette histoire, est de garder le silence et de voir ce qui va se passer. Le môme est surtout content d'aller à la messe, si subitement on ne l'y voit plus, il se sera passé quelque chose. Un paroissien l'a vu s'extasier en levant les yeux vers l'instrument et m'a pressé de répondre à sa demande. Je dois avouer que si j'acquiers la preuve que l'enfant a été découragé pour de mauvaises raisons, j'y verrai une excellente chose pour ce qui me concerne, celle qui fait que la loi du moindre effort s'impose devant tout autre considération. Il ne faut pas rêver acquérir les bases pour commencer à pouvoir vraiment s'exprimer par la musique est chose nécessairement longue et passablement ingrate. Il m'a fallu pour ma part, beaucoup de persévérance plus une aide assez providentielle pour réunir les conditions qui m'ont permis de "percer" dans un domaine très spécialisé en tant que musicologue. Je n'ai donc pas envie de perdre du temps en vain car j'ai une collègue très douée à cet égard sauf que la joindre relève d'une véritable expédition vu la distance.

Les effets de cette hantise sur une institutrice future formatrice

Puisque j'en suis a devoir constater les effets pernicieux de la hantise de la pédophilie telle qu'elle est orchestrées par de sinistres connards tels un Karl Zero, j'ai posé la question du "1 sur 5" à une institutrice appelée à devenir formatrice. Et bien elle y croit ! Je lui ai demandé si elle avait réfléchi au caractère manifestement exorbitant d'une telle proportion... Visiblement non ! Elle a détourné la conversation sur les soucis que lui cause la perspective du concours qu'elle doit passer prochainement.

Considération sur la négativité d'une majorité de "psys"

Je vais à présent vous parlez de cette misérable engeance que constitue les "psys" toutes causes confondues attendu que j'ai des raisons de penser qu'il y a parmi eux 80 à 90 % de déchets totalement incapables de réaliser à quel point les nouvelles marottes style "théorie du genre" sont parfaitement toxiques.

A ce propos, m'étant révolté contre un père assez brutal, le toubib de la famille m'a jeté dans les bras d'un "psy" et le bon côté de la chose, c'est que l'Assurance Maladie m'a payé, pendant plusieurs mois un voyage à Paris à peu près tous les 15 jours, j'arrivais le matin pour une séance dans un dispensaire pour un entretien face à face avec un personnage qui débutait sa carrière et est devenu ensuite une sommité.

Je n'ai rien tiré de ces séances et j'ai du me rabattre sur un praticien de province que très rapidement j'ai vite récusé en le traitant de vulgaire parasite et en lui disant que ce n'est pas lui qui allait résoudre mon problème que c'est mon père qui aurait du recourir à ses services. Cette expérience m'ayant incité à me documenter très sérieusement sur les diverses écoles en lice, j'ai vite compris que le freudisme est une très noire imposture et depuis Michel Onfray a définitivement réglé son compte à l'inventeur du "pansexualisme". 

De l'Ordre moral religieux ancien à la nouvelle pruderie essentiellement laïcarde

L'autre bon côté de ces excursions à Paname, c'est que j'avais quartier libre le reste de la journée avant de reprendre un train le soir. j'en profitais pour visiter des musées et parfois assister à des concerts où encore louer un studio de piano sous les combles de la Salle Pleyel.

C'est à cette occasion que pour la première fois je me suis fait draguer. D'abord par l'appariteur qui gérait les studios, un type entre deux âges qui a voulu m'offrir le thé chez lui, il aurait eu l'âge et la juvénilité d'un cousin dont j'ai été amoureux, je me serais peut-être laissé tenter. L'autre tentative ça a été dans le métro, j'ai été littéralement poursuivi par un type assez gris mais j'avais encore de bonnes jambes et j'ai du le semer en inversant brutalement la direction. Et il ne m'a pas semblé que si j'avais appelé à l'aide on m'aurait débarrassé de l'importun...

Puisque j'en suis au stade des confidences, il me faut parler de ce qui se passait dans le métro parisien avant et longtemps après mai 68. Quand j'entends des femmes se plaindre qu'un homme les a "violé" du regard, je ne peux que me foutre d'elles. En effet, j'avais remarqué que le soir, au moment où tout le monde rentre du turbin, on pouvait observer que les femmes et les hommes avaient tendance à ce grouper à part. Les femmes pour éviter des attouchements et certaines hommes éventuellement les susciter de la part de leurs semblables. N'étant pas parisien, je n'ai pas eu le loisir d'examiner en détail le phénomène côté masculin et de déterminer, par exemple, si les "homophiles" masculins se seraient donné le mot pour préférer les rames de tête ou en queue. J'ai cependant le souvenir que le manège était plus prononcé dans la wagons de tête.

Le problème étant que pour ma part je trouvais peu de spécimens répondant à mes goûts concernant l'âge et l'apparence sympathique  et il fallait encore pouvoir se mouvoir de façon à s'en rapprocher. Quoiqu'il en soit la presse se reformant à chaque arrêt autorisait plus que des caresses de mains baladeuses mais bien des explorations assez poussées au sujet desquelles il n'est pas utile de donner des détails. J'ai su plus tard quand j'ai fréquenté un club à l'enseigne d'Arcadie au sein duquel je suis devenu le photographe attitré que pour que ce jeu soit profitable il fallait choisir une grande ligne très fréquentée éventuellement avoir le loisir de la parcourir dans un sens et dans l'autre en se tenant loin de la porte.

Ce que je décris je l'ai observé. C'était pire en Algérie. Je tiens d'un réfugié pied noir qui à présent est sans doute 6 pieds sous terre un reportage du même style dans les bus d'Alger. Les bus ne favorisent pas du fait d'une longueur réduite les concentrations de même sexe. Le témoin m'a décrit un autre phénomène celui de ces hommes qui, excités par des femmes, profitait de la presse pour se masturber carrément de sorte qu'a la faveur de secousses et de décompression, un jet de sperme pouvait atterrir sur le sac à mains ou la robe d'une dame. Cela peut paraitre extraordinaire aux yeux de nos contemporains mais il faut tenir compte du climat et de sa capacité à échauffer les sens.

Des familiarités sexuelles qui ne sont plus concevables

Il y a une éternité que je n'ai pas emprunté le métro, au moins 30 ou 40 ans et seulement pour aller d'un aéroport à une gare, je n'ai donc pas pu poursuivre mais observations à l'heure qui convenait à ce genre de trafic. Et j'imagine qu'un citoyen qui se permettrait de pratiquer le genre d'avance que je viens d'évoquer dans le cas du métro parisien se ferait débarquer avec perte et fracas et même lyncher.

Je signale que tous les lieux de drague en plein air sont probablement désertés suite à de véritables persécutions. Sur le bord du Var l'interdiction de déranger la faune avicole sur la rive opposée à celle qui jouxte un aéroport a du avoir raison des amateurs de nature les plus obstinés.

Il faut se résoudre à constater que l'on n'a rien gagné en fait de libération sexuelle avec mai 68 puisqu'en raison des abus de quelques uns on assiste à un renversement qui fait qu'une majorité de femmes tend à devenir agressive à l'égard des mâles. Cela fait plus de 70 ans que j'observe le phénomène et je n'ai pas lieu de m'étonner. J'ai bien vu comment elles opéraient aux sein des couples et dans la famille pour imposer leur loi. Sauf que la mixité outrancière à laquelle nous sommes condamnés depuis laissait encore aux hommes de larges espèces où ils pouvaient se retrouver entre eux à commencer par les cafés...

Je note du reste qu'à la campagne chez les jeunes "hétéros" qui constituent l’élément le décor le plus proche de mon poste d'observations le phénomène de bande exclusivement masculine perdure. Sur une vingtaine de jeunes que je connais surtout de vue, je n'en vois guère que deux qui apparaissent assez rarement avec une copine. Nul doute que cela signifie bien quelque chose à savoir que les mâles sont d'instinct portés à manifester une certaine misogynie tout simplement parce qu'ils perçoivent confusément la capacité d'emmerdement que recèlent certaines femmes. Je note du reste que les femmes avec lesquelles je m'entends et que je trouve sympathiques sont toujours des femmes d'âge canoniques et qui donc on bénéficié du même genre d'éducation. Avec les jeunes la tension survient rapidement à la moindre contradictions, excepté quand elles ont été élevées dans une fratrie de garçons où n'ont eu que des fils en tant que mère.

Je note aussi que certains garçons ayant à peine dépassé la vingtaine ont subitement disparu parce qu'une femme leur a mis le grappin dessus. Fort heureusement, à la campagne si les jeunes font bande à part comme cela se fait depuis la nuit des temps, mais on n'observe pas cette tension intergénérationnelle plus ou moins gérontophobe qui est si visible en ville.

Sur les vertus de l'astrologie

Quant à la thèse de provenance italienne postulant que l'Emmanuel aurait été rendu pervers du fait d'un viol féminin très hypothétique, elle a été partagée par l'astrologue évoqué plus haut et je ne suis pas d'accord, en ce sens que la séduction évoquée n'a fait qu'aggraver une tendance manifestement préexistante. 

Il faut rappeler que l'on ne devient jamais que ce que l'on est et, que ce soit en mal ou en bien, ce qui nous advient n'est jamais que le développement d'un potentiel qui peut se lire symboliquement dans un thème astral. Ce potentiel étant perceptible on à la ressource soit, de limiter les dégâts, soit de booster les côtés positifs.

Ce praticien qui refusait tout activité professionnelle était devenu un ami et nous avons eu plusieurs échanges par mail et par téléphone, sauf que je n'en ai plus de nouvelles depuis qu'il a arrêté son journal d'un astrologue pour se mettre en retrait. Ce journal vous le trouverez facilement ainsi que les études que j'ai en vue. Je me souviens que l'auteur de ce blog aurait renoncé à interpréter le thème du mariage du couple dont on parle jugeant la date erronée ou quelque chose dans ce goût là. Il faudrait chercher pour retrouver trace de ce doute, ce que je n'ai pas fait...

C'est lui qui avait pris contact avec moi et m'avait révélé quelques détail d'un destin assez particulier. Noter qu'il pratique une astrologie inspirée de l'indienne laquelle tient compte d'un décalage processionnel estimé à 24° (ayanamsa) et que j'en sui resté à l'astrologie fondée sur le zodiaque dit tropique (saisonnier). Le pluralité des systèmes de maisons, la singularité de l'astrologie indienne visée plus haut et quantité d'autres problèmes, plus la mentalité délirante et pourrie du milieu occultisant considéré au sein duquel j'ai évolué m'a convaincu d'abandonner la partie... Sauf que l'auteur visé sort manifestement du lot composé surtout de cartomanciennes reconvertie à la va vite.

Dans les années 60 l'astrologie était le fait d'hommes connaissant la trigonométrie sphérique et parfois le latin et le grec et c'est Barbault et un autre comparse qui ont foutu une certaine merde en psychologisant à outrance la pratique du genre l'astrologie qui domine à présent. Suffit de parcourir les traités anciens, y compris ceux du XVIIème siècle pour constater le décalage de perspective est sensible.

Quoiqu'il en soit si les traits de psychologie mis en lien avec les 12 signes n'est pas fausse (les natifs du Cancer ne sont jamais exhibitionnistes et ils préfèrent évoluer dans l'ombre de milieux plus ou moins "ésotériques" et apprécient l'intimité de relations personnelles très sélectives) il se trouve que la tendance initiée par Barbault et aggravée par un individu encore plus toxique qui s'était pris pour l'incarnation de l'ange de l'Ere du Verseau du fait que sa famille serait originaire d'une ville allemande dont le nom célèbre une fontaine guérisseuse a largement contribué à accélérer une féminisation néfaste de la profession qui tend à me révulser dans la mesure où les techniques le prévision les plus archaïques et les plus efficaces se perdent.

12/11/2021

Coronadingueries : du sperme au parfum de graphène (2)

Xochipelli

Voir : http://xochipelli.fr/2021/11/los-cantos-de-xochi-sexe-vac...

Je rappelle que je ne conteste pas la possibilité qu'il y ait du graphène dans les vaccins et ce depuis longtemps. Mais ce que je ne saurais admettre c'est la thèse du "Sida sans virus" étendu au coronavirus parce qu'en fait on veut me faire avaler la thèse selon laquelle on aurait massivement balancé ce graphène par d'autres moyens que les vaccins pour simuler une pandémie. Or on voit bien que l'épidémie s'est répandu par contagion selon les schémas usuels en la matière et que là où les frontières ont été fermées en temps utile cette contagion a été entravée.

Ce qui m'a surpris à propos de l'article recensé c'est l'absence de références, et j'ajoute que l'exposé part dans tous les sens avec des "explosions lyriques" portant sur des préférences personnelles sans lien véritable avec le caractère scientifique que devrait présenter un tel article. Cela dit : on peut me faire le même reproche mais sans que cela donne lieu à des "fulgurations lyriques" qui sont à la limite de l'obscénité. Et en fait de lyrisme, pour commencer, je goûte moyennement tout ce qui relève de l'opéra et ne supporte guère que le style baroque français. Mais bon il s'agit de faire le tri.

Émergence de "bébés graphène" ????

Je cite : Ces bébés sont graphénisés jusqu’à la moelle de leur ADN et, selon des vidéos troublantes, ils semblent posséder un spectre de capacités extra-humaines – ou, du moins, un spectre de capacités ne correspondant pas à leur développement naturel, Anthropique, dans ce cadre temporel présent. C’est comme s’ils étaient présents dans deux mondes… et ce serait, alors, le début d’ennuis véritables. 

Il faut instiller dans Google "bébés graphène" entre guillemets pour trouver une vidéo qui traine partout. Mais impossible d'avoir le code d'intégration donc faut se faire chier à prendre une image de l'écran, la rogner et planquer l'url de la page derrière l'image.

De sorte que je refuse de me faire chier et de m'imposer des complications pour illustrer le présent post et si ça vous chante je vous invite à vous démerder par vos propres moyens si vous voulez la voir.

Mon avis ? D'abord à en juger par le genre d'organisme qui diffuse ce document (Odyssée et Artemisia College) cela ne peut être que de la merde non probante.

J'ajoute qu'en plus quand vous arrivez sur la vidéo de Odyssée, vous êtes littéralement prisonnier du site : impossible de revenir en arrière sur Google par exemple. Rien que ce procédé me donne envie de prendre un fusil mitrailleur et de me rendre au quartier général de cette organisation de complotistes déjantés et de tirer dans le tas en foutant le feu à leurs ordinateurs. Je ferais volontiers la même chose au siège des labos type Big Pharma à condition de pouvoir accompli ce genre de forfait en demeurant invisible. Sauf que n'ayant pas les pouvoirs d'un Castaneda, je suis contraint de rester tranquille !

"Bébés graphène", de quoi s'agirait-il ?

D'abord on ne sait pas qui parle dans la vidéo : il est question de sages femmes qui attestent de l'apparition de bébés nés de parents vaccinés qui font penser à des trisomiques. Je veux bien, j'admets que c'est possible mais ce que j'affirme c'est que ce qu'on avance ne constitue pas un moyen de preuve. Quand des gynécologues ayant pignon sur rue formeront un groupe et présenteront une étude avec des photographies et des tests convenables, je prendrai leur parole en considération.

Bref, comme avec Karl Zero et son déluge de "docu" sensationnalistes flirtant avec l'idée d'une "pédocratie" mondiale en guise de gouvernement planétaire on est en présence de productions que l'on ne peut guère traiter que par le mépris en attendant mieux.

Cela dit, il est bien établi que la protéine Spike (et/ou le graphène) on causé de sérieux dégâts gynécologiques alors ces "bébés mongols" c'est dans l'ordre du possible.

Des bébés quasi sur-humains ?

Sauf que Xochipelli évoque autre chose, je cite : ils (les bébés graphène) semblent posséder un spectre de capacités extra-humaines – ou, du moins, un spectre de capacités ne correspondant pas à leur développement naturel, Anthropique. Or de cela je n'en ai trouvé aucune trace et c'est à l'auteur de s'expliquer et de justifier son affirmation en s'efforçant de la documenter voire de la prouver.

J'ai de la sympathie pour l'auteur mais je trouve l'insinuation très forte en chocolat... Vraiment cet article est très très mauvais !

A propos de l'Artemisia College

J'ai eu, il y a plusieurs années un contact avec le dirigeant de cette association, je n'arrive plus à retrouver son blaze sinon qu'il se prénomme Jacques. Je parle d'un contact téléphonique et par mail. Et c'était à propos d'histoires de réseaux de "pédophilie" justement. Ayant refusé de le suivre dans je ne sais plus quel délire, il est devenu très désagréable voir assez menaçant. Je note du reste que le site a grandement changé de physionomie depuis lors et a été grandement épuré. Je regrette de n'avoir pas gardé de trace de le ce conflit où alors il faudrait passer au peigne fin mes mails archivés.

Le graphène serait répandu depuis 2015 y compris dans le "sérum phy"

L’oxyde de graphène, l’oxyde de graphène réduit, les nano-tubes de carbones, les nano-bulles et micro-bulles de graphène, les hydrogels à base de graphène, les points quantiques de carbone, etc, sont au menu génocidaire des injections vaccinales depuis un certain nombre d’années, déjà. Tout autant qu’au menu toxique des solutions aqueuses, dont les sérums physiologiques, depuis au moins 2015 – commercialement parlant.

Là encore aucune référence à un témoignage ou à une preuve quelconque. Si le sérums phy est pourri au graphène çà ne doit pas être difficile de le prouver mais malheureusement je ne possède pas microscope électronique.

Et à ce propos je rappelle une question dont j'attends toujours la réponse: peut-on mettre en évidence et avec un quel appareillage des "points quantiques" de carbone.Je saute en l'air chaque fois que j'entends parler de physique quantique. Xochipelli est avant tout passionné de mythologie gaïenne, quelle degré de compétence dans la physique si particulière qui tend à empiéter dans un registre "néo spiritualiste" des plus suspects?

Ainsi je m'adresse à l'ami Paul qui est physicien et chimiste, que pense d'il de tout cela et d'une possible visualisation des "points quantiques" par microcopie interposée? Je profite de l'occasion pour rappeller l'existence d'un livre qui faut avoir lu :

Climat non coupables.jpg

Insectes chimériques stérilisateurs et "prédation intra-spécifique" inter-humaine

L'auteur pointe une analogie entre les insectes chimériques et les vaccinations à ARNm si tant est qu'elles recouvrent une intention dépopulatoire.  L'existence de campagne de vaccination misant une stérilisation de certaines populations africaines dans les années 80 à l'initiative de Bill Gates n'est pas douteuse. Il y a encore de ressources à capter. En revanche les scientifiques dénonçant la toxicité de la protéine Spike n'ont jamais affirmé que fut intentionnelle.

Il est légitime d'établir une relation analogique entre les deux phénomène mais ça ne règle pas la question de savoir si c'est la protéine spike artificielle ou un éventuel ajout de graphène qui est toxique pour les cellules des organes participant à la reproduction tant chez les hommes que les femmes... Quoiqu'il en soit les dommages de l'un ou l'autre sont déjà largement avérés

Je déplore que le chapitre, comme du reste tout l'article, soit très embrouillé et qu'il ne contienne aucun renvoi aux articles traités ailleurs.  J'ose espérer que de ce point de vue, je l'emporte quand à la clarté de mon propre propos.

Une apothéose en forme de célébration du "clitoris"

On trouve cela à la suite du passage suivant : Mon langage, quant à la sphère de la sexualité humaine, est strictement inclusif dans la mesure où j’ai exclu, “catégoriquement”, les mèmes et les fadaises de tous les trans-genres – et autres idiots utiles sur l’autel des déments Transhumanoïdes – dont l’existence est statistiquement inexistante. 

Un texte assez franchement insultant. Non ?

Je viens de m'aviser que ce texte semble vouloir vouer au néant les "homos" ("mèmes" sic) et les trans-genres et autre idiots utiles. 

Soit j'ai très mal compris et il faut m'expliquer le sens de ce texte fort sibyllin, et cela pourrait constitué un résumé abrupt d'une consultation que Xochipelli s'était engagé à faire auprès de son "maître spirituel" en "Gaïaqueries"...

Quoiqu'il en soit cela pourrait s'apparenter à une attaque à l'adresse de ceusses qui, tel votre serviteur préfèrent les bites à leur répliques féminine,s qui parce qu'elles sont dissimulée dans un fourreau  obscur et gluant me faisant penser à celui que constitue les fleurs carnivores susceptibles de venir à bout d'une nouvelle variole bioterroriste évoquées dans un post précédant.

Bref le dispositif évoqué m'a toujours fait l'effet d'un piège dissolvant des plus dangereux. Et comme je n'avais pas vocation à me laisser accaparer par la reproduction plus ou moins réussie de ma propre personne quoique je l'estime beaucoup plus respectable que la plupart de celles que je vient à croiser, j'ai trouvé ou naturellement un solution élégante qui me convient parfaitement.

Quoiqu'il en soit on m'accordera qu'en ce qui concerne le type opposée qu'est la "préférence clitoridienne", je m'abstiens de dépasser certaines limites en devenant assez vulgaire même sous couvert de poésie tamil médiévale car je suis très pudique. Sexuellement et surtout affectueusement, pour qu'un être m'intéresse, il faut effectivement qu'il aie un cul et une bite sauf que si ce qui émane du support abritant ces détails, à commencer par le visage et une certain grâce diffuse dégage un minimum de "luminosité". Sans ce que je viens d'évoquer le cul le mieux moulé et ou une "bite" plus ou moins "athlétique"me laissent de glace.

Le texte de Xochipelli se termine par la traduction d'un poème tamil que pour ma part je trouve assez franchement pornographique et quasi scatologique. Mon collègue adore manifestement les "femmes fontaines". Je ne sais pas trop ce dont il s'agit .

Quoiqu'il en soit ce n'est pas parce que l'on se rangerait du côté d'un parti supposé "dominant" (les "hétéros" forcément "gaïens") que l'on peut se permettre en quelque sorte de vouloir éclabousser les autres du genre d'un fluide parce que ce genre d'incontinence vour fait bander

J'ajoute que, s'il fallait, dans les listes des hommes tenus pour "grands" et devenus célèbres évaluer la proportion entre les amateurs de "cons" (vagins) et ceux qui préfèraient un cul de mec, je crains, que fort heureusement, les "connistes" seraient finalement en minorité.

Notez que sans aller bien loin tous les philosophes ont été "pédés" et à défaut, lorsqu'ils s'agit d'intervenants tardifs (XIXème siècle), ils ont fait preuve d'une misogynie assez féroce et ont pu cacher un penchant demeuré secret.

Reste à expliquer pourquoi le genre de personne que j'évoque a pu se faire remarquer par un degré d'intelligence et de sens critique dépassant largement la moyenne. Ce n'est certes point parce que le fait de préférer baiser avec un garçon rendrait intelligent. La prueve que ça ne peut aps être le cas la voici : je ne sache point que les "routiers sympas" qui était généralement mariés et qui ont choisi le métier parce qu'il leur permettait de ramasser plus d'auto stoppeurs que d'auto-stoppeuses et de s'envoyer en l'air le soir venu lors des pauses avec des ados qui ne demandaient que cela se soient signalés par une intellectualité brillante. Le cas échéant cela se saurait. C'est que tous simplement les garçons sont plus naturels et moins compliqués que les filles qui sont toujours plus ou moins calculatrices. Donc à mes yeux les charmes féminins sont égaux à un zéro pointé. Mais j'apprécie de discuter avec une femme équilibrée et si possible cultivée.

Simplement, quand le goût du même tombe sur quelqu'un qui est doué d'intelligence et d'habileté dans le domaine de la rhétorique, le fait d'être en butte à un préjugé d'ordre social oblige à s'en défendre et à chercher à être parmi les meilleurs dans le domaine de l'escrime en mode intellectuel.

Je suis désolé mais l'article que je viens de quasiment laminer et d'un très très mauvais goût tant au propre qu'au figuré... Ce sont 6 pages que l'on eut pu réduire à seulement deux. Et je ne sais quel mouche toxique a pu piquer mon collègue pour qu'il se lâche à ce point.

Cela dit j'ai reçu du même auteur un article intitulé Réinfo-Covid au cœur de l’opposition contrôlée? qui a des chances d'être nettement plus intéressant mais comme à ma connaissance il ne serait point encore paru, il est trop tôt pour en parler.

Xochipelli professe une cosmologie bancale essentiellement "féministe"

J'espère que mon collègue ne s'offusquera pas de ma critique et s'il y a eu un malentendu au sujet d'un des derniers passages commentés, c'est à lui de s'expliquer.  De toutes façons les envolées littéraires très baroques de l'auteur sont à la fois assez floues et surtout récurrentes. On peut me reprocher une grande prodigalité littéraire mais je dis des choses qui se tiennent et ne sont absolument pas contestables.

Pour els récurrences, je pense à l'insistance sur la "religion du néo darwinisme". Je l'ai déjà dit et je le répète : je ne crois si à l'évolutionnisme darwinien impliquant de descendre d'un singe ni au créationnisme des monothéismes car le "plan divin" qu'on voudrait nous faire avaler à cette occasion me sort par tous les orifices les plus microscopiques de mon être.

D'autre part, le culte de Gaïa, entité forcément et même purement féminine s'apparente à l'ancien culte de la Grande déesse, telle qu'on l'a imaginé car BMFTV n'existait pas à l'époque, c'est donc une sorte de culte outrancier d'adorateurs du "féminin" qui exclut toute espèce de "spiritualité". Certes, je postule depuis longtemps que le sexe féminin est le sexe fort du point de vue de la seule vitalité biologique mais dans ce "système" ce que représente l'homme ne peut être qu'entièrement "vampirisé" lui et sa "semence" par quelque chose de purement terrestre et donc assez purement chtonien. Merci bien ce sera sans façons !

Je regrette mais cette vision du monde qui est finalement assez franchement matérialiste donc trop grossière de mon point de vue. ne me convient pas du tout. Et c'est à rapprocher de ces idolâtres et adorateurs du "con" qui professent que l'avenir de l'homme c'est la Femme.

Aragon, Jean Ferrat et leurs admirateur semblent avoir rêvé de se faire enculer et n'ont pas osé. J'ai du reste remarqué que quand des hétéros viennent à déraper lors d'une beuverie, il arrive assez fréquemment, quand les circonstances s'y prêtent qu'il se fassent défoncer comme des malades en poussant des petits cris hystériques ou fassent au moins semblant. ce détail est à rapprocher du fait qu'à ma connaissance les Aneros sont inconnus des "homos", en tous les cas ils ne sont pas présent dans les forums consacré à la chose. Dieu merci,  du côté de mes propres préférences, les "folles tordues" et autre tafioles, constituent une espèce en quasi voie de disparition, cela ne suffit pas à faire du groupe considéré un "paradis" mais c'est un énorme progrès malheureusement je n'y vois que de purs consommateurs qui ne semblent pas avoir la moindre idée de tout ce qui leur pend au nez toutes causes confondues.

Coronadinguerie : du sperme au parfum de graphène...

Xochipelli

Mise à jour du 12/11/2021 (droit de réponse offert)

J'ai lu intégralement, cette nuit, l'article linké à la fin de ce post et je dois faire diverses observations. Pour ne pas allonger le présent post, j'ai préféré en commencer un autre consacrer à une recension à une recension plus soigneuse.

J'ai reçu un mail de Xochipelli se terminant ainsi :

Je viens de parcourir votre dernier post - entre deux Nouvelles quotidiennes sur le génocide -  vous êtes chou... mais je ne me sens pas concerné: "puisque vous en êtes réduits à la frustration des misérables orgasmes purement éjaculatoires que connait la généralité des mecs". 

Mes orgasmes sont hurlants, jubilatoires, dynamiteurs: c’est un séisme corporel. J’adore. Une offrande à la Terre-Mère. 

Cordialement

Xochi

PS/ je ne fais pas partie de la généralité des mecs, je pensais que vous en étiez conscient.

Nul doute que, l'un et l'autre, puissions revendiquer une différence bien qu'elle ne soit pas tout-à-fait de la même nature. 

Il n'empêche que si nous sommes forcément inégaux en matière d'orgasme purement éjaculatoires, ce mode resterait largement inférieur à ce que décrivent ceux qui ont eu la chance d'expérimenter avec succès un Aneros.

J'ajoute que les risques encourus du fait d'échanges de "sucs" (sic) produits lors de toute relation sexuelle quelque soit les sexes en cause, différents ou semblables des partenaires réunis en "congrès" ne peut qu'encourager à se libérer par une forme aussi élaborée que possible d'auto-sexualité. L'intérêt n'est pas seulement sanitaire vu le risque d'être condamné pour outrage ou simplement d'engendrer des malentendus quand il s'agit de faire appel à autrui en vue d'un échange quelconque quand il se situe en dessous de la ceinture.

smuiley.png

==================================

Vous trouverez ci-après un mail de Dominique Guillet reproduit dans son intégralité. Avec quelques réponses dans le cours de ce texte. Vous connaissez mon code typo : italique pour les citations, caractère romain (droit) pour les réponses.

Cher Ami,
 
Au détour de méandres cannabiniques, il me prend, parfois, le loisir de sauter dans votre blog de Silice, comme un cheveu qui zozote sur la soupe - ou comme on change de réalité… car vous jurez comme un charretier. 
 
Je ne sais à quoi vous faites allusion. Au fait que j'ai parfois employé des mots jugés obscènes pour réveiller mes lecteurs je suppose mais je ne vois pas de "jurons" là-dedans.
 
Ne voila-t-il pas, donc, que vous m’accusez de ne point répondre à des questions! Quelle audace n’avez-vous point? Je vous offre, depuis des lustres, sur un plateau, à moitié-digérée, pour ne pas dire totalement métabolisée, une pléthore d’informations précieuses - émanant d’une synergie bienheureuse entre mes trois cerveaux, dont celui non localisé - dont vous ne faites que fi, et archi fi, bien trop souvent. Je ne m’en offusque point car je m’exprime comme je dois le faire. C’est une question de mission. Dans notre monde Gaïen, lorsque le message est proféré à bon escient, les vecteurs de sa transmission émergent.
 
En tant que "Gaïen" je pensais que vous alliez me dire que vous faites fonctionner, de préférence, l'hémisphère "féminin" de votre cervelle parce que "Gaia" est nécessairement du genre féminin et voilà que vous m'annoncez un troisième hémisphère nécessairement formel et invisible qui je l'imagine, ce doit d'être transgenre. Pour ma part je fonctionne essentiellement avec la partie masculine de mon cerveau qui n'arrive pas à concevoir la possibilité d'un "Sida sans virus" ou de virus qui ne sauraient être pathogène. Et oui vous n'avez pas répondu à certaines de mes question mais c'est égal.
 
Vous allez vous en repentir…. un jour, de mépriser mes intuitions et mes perceptions aventureuses. A chacun son numéro plus ou moins bien loti à la Grande Loterie de Gaïa - qui fait tout aussi bien l’affaire que les niaiseries de la secte religieuse d’attardés mentaux néo-darwinistes. 
 
Parmi les questions restée sans réponse, il y a celle de savoir en quoi je serait un religieux néo-darwiniste", vous me parleriez en idéogrammes chinois que je comprendrais mieux. Vous n'avez pas du remarquer que si je ne peux guère faire de musique qu'en me rendant dans une église, je dois d'être resté en bonne santé parce que je suis demeuré très païen. Le catholicisme est un "polythéisme" de fait mais il manque un saint envers qui faire des propitiations pour se trouve un bon compagnon pour des parties de jambes en l'air. Peut-être faut-il s'adresser à Saint Serge et Saint Bacchus mais bon on n'a plus la connexion...
 
Merci pour l'aveu de simples intuitions là où je dirai imagination. L'intuition : preuve que vous revendiquez un cerveau à dominante féminine mais si vous saviez ce que je pense de la thèse selon laquelle les femmes sont seraient intuitives vous auriez évité de vous hasarder sur un tel terrain. Quand je pense que les rares voyantes que j'ai croisées ont été unanimes pour me voir marié ou en couple avec une gonzesse, je me gondole. En revanche, un astrologue nommé Jacques Reverchon dans les ébauche d'interprétation qu'il faisait avant de prendre des sous pour une étude plus approfondie avec tout vu et tout résumé en deux pages. Bien sûr il avait insinué un certain détail en s'avançant sur la pointe des pieds.
 
Pour rester fertiles, je vous invite à consulter mes Nouvelles des Brigades Anti-Graphène qui sont quasi quotidiennes… au plaisir du Mutualisme… même si ce sont toujours les mêmes qui donnent mieux. Une question de Destinée et de privilèges.
 
 
De temps à autres, pour me dégraphéniser les Nouvelles, je me fends de quelques Cantos sur le Graphène et ses dérivés obscènes.
 
Courage.
 
Xochi
 
En voici, d’ailleurs, un que vous apprécierez surement - car vous êtes un fin connaisseur… c’est comme les bons vins, cela ne se prétend pas. 
 
 
 
Je me contente de transmettre votre communication, je pense que c'était le but de l'opération et que les fioritures de l'emballage sont a prendre cum grano salis  et que cela participait d'un certain suspense.
 
Quant au fond, savoir l'infertilité encourue par des individus vaccinés, j'ai ouï dire qu'elle serait due principalement à la toxicité des "spikes" artificielles produit par ARNm et que cela ne toucherait pas seulement les femmes mais aussi les garçons. De toutes façons, les générations montantes sont à cet égard mal en point du fait des nombreux perturbateurs endocriniens circulant. Alors un peu plus un peu moins, soit avec ou sans graphène dans les fluides échangés lors d'un coït, j'ai envie de vous dire que malheureusement cela ne me concerne plus, en concluant par un après moi le Déluge ! Sauf que dans ma très grande bonté, j'aimerais vivre plus que centenaire dans l'espoir de voir comment la comédie en cours va se terminer...
 
Je pique au hasard une citation de votre texte qui m'a sauté au pif:
 
N’est-ce pas époustouflant, pour ne pas dire neurorgasmant? Le Clitoris, dans cette vision étymologique de sexualité exacerbée, est la “clé”, “l’échelle”, “l’orgasme”, “le climat” – en bref une atmosphère de Joie de Vivre. C’est l’une des Clés vers l’Illumination Gaïenne. C’est l’une des Clés vers l’Orgasme Féminin (si je puis oser l’adjectif) qui n’a jamais été, d’ailleurs, que clitoridien car tout est Clitoridien – même sur mode super G. La Montagne qui surgit au coeur de l’Oeuvre est la Clé de la Clé – surtout lorsque les Tremblements de chair, en fond de Vulve Volcanique, déclenchent des Tsunamis de sucs. C’est l’une des Antennes privilégiées vers le sacré Féminin, vers la Mère Orgasmique, la Maîtresse de Danse du Tantra Planétaire.
 
Ce à quoi je réponds, vous qui en principe êtes un mâle "qu'est-ce que çà peut bien vous foutre" puisque cette illumination ne saurait vous concerner puisque vous en êtes réduits à la frustration des misérables orgasmes purement éjaculatoires que connait la généralité des mecs. Vous devriez-vous occuper de votre prostate et vous offrir un Aneros plutôt que d'en être réduit à baver d'envie à l'idée de tsunamis de sucs (hormonaux je suppose) qui ne vous apportent rien sinon une excitation littéraire que je trouve assez malsaine et qui relève à mes yeux d'une pornographie assez dégoûtante.
 
Certes en ce qui concerne les promesses volcaniques d'enchaînement ad libitum de "Super O" liés à la pratique d'un Aneros, il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus. J'ai acheté 2 de ces outils en 2018 avec le modèle recommandé pour les débutants et un plus gros. Effectivement plus c'est petit plus c'est mobile et je pense avoir eu tort de ne pas miser sur l'Eupho. J'ai fait quelques essais il y a 3 ans sans éprouver ni chaud ni froid puis j'ai rangé ces plugs dans leur boîte et ne les ai remis en service que récemment. J'ai progressé médiocrement et sur une douzaine d'essais, j'ai fini par ressentir à deux ou trois reprises des sensations agréables et prometteuse puis çà a bloqué. Il faut dire qu'avec le climat psychique qui règne, j'ai tendance à avoir le moral dans les chaussettes.
 
Il faudrait 20 minutes de détente avant de commencer à serrer les fesses selon un rythme correct. Il existe des Cds d'hypnosessions susceptibles d'aider au déclenchement du phénomène mais ces connards qui font la promotion de leurs différents modèles d'Aneros s'imaginent que tous les mecs sont hétéros et les susurrements sophrologiques de bonnes femmes, surtout en anglais, tendent à me déclencher des poussées de variole.
 
J'ai cherché la même chose côté masculin, je n'ai trouvé que le site de vente d'un type dont la voix, dans ses démos, me fait penser à celle que pourrait prendre un de ces adjudants rigides servant de coach à des troufions. Pas du tout envoûtant ce con. Et côté musique pure tout ce qui pue le new age m'insupporte également.
 
Alors déjà, trouver la patience de faire 20 minutes de respiration ventrale avant d'entreprendre les contractions initiatrices du phénomène c'est pas évident. Peut-être qu'un peu de cannabis de bonne souche en teinture pourrait m'aider à préparer l'exercice et aussi à mieux dormir...
 
Merci d'avance ! 

smuiley.png

11/11/2021

Rubrique médecine et psychiatrie sociale : l'affaire Duhamel et "Familia Grande" le livre de Camille Kouchner

Duhamel.jpg

Je ne peux pas allonger démesurément le poste sur le traitement de la "pédophilie" par Karl Zero (où il a été quesiton, dans les mise à jour de la même affaire) alors je reviens sur cette dernière dans un post à part. J'ai trouvé une courte recension sur le site de France Culture, il me suffit d'intercaler mes commentaires dans la citation du texte. Voici d'abord la source :

https://www.franceculture.fr/litterature/la-familia-grand...

En littérature, c'est sans surprise le récit de Camille Kouchner, La familia grande, publié au Seuil, qui arrive en tête du box office.

Difficile de résumer ou commenter un livre qui fait le récit d’un inceste, celui qui aurait été subi par Victor, le frère jumeau de l’autrice, par leur beau-père, le politologue Olivier Duhamel.

Rappelons qu'il ne peut s'agir d'inceste selon l'état actuel du droit républicain. Que l'auteur des remarques emploie le conditionnel et que l'abus n'est donc même pas certain.

La familia grande est un livre de malaise, comme une comédie bourgeoise provinciale (bien que ses protagonistes soient des guévaristes patentés, une ancienne maîtresse de Fidel Castro et un "french doctor" alors tiers-mondiste, père absent et silencieux)

Donc l'ex femme de Kouchner aurait été l'amante d'un Fidel Castro, donc Duhamel a hérité d'une "femelle" assez usagée, peut-être que s'il aimait plutôt les jeunes garçons il n'a vu en faisant sien les "restes" de cette femme seulement une combinaison politique et pour mieux exister socialement. Je ne connais pas l'odyssée de prédateur réel ou supposé du jumeau de l'auteur.

Excusez-moi je refuserai toujours d'adopter les évolutions terminologique du "nouveau française" en parlant d'autrice. Pour moi quoique fassent les femmes, le masculin l'emportera toujours sur le féminin. Du reste si les féministes lesbiennes continuent à faire chier les mâles et si la majorité des femmes adoptaient le point de vue de ces cinglées asociales, il suffirait de faire l'inverse de ce qu'elles projettent. Savoir reprendre la gouvernance, s'en servir comme ventres reproductifs, leur retirer dès la naissance les garçons et les confier à des nourrices assermentée et ne donner de fonction sociales qu'à des femmes ayant fait serment d'aimer les hommes et de ne leur nuire en aucun cas, de se montrer franches et sans détours...

L’écriture n’est pas littéraire, le livre n’est même pas très bien écrit – c’est un récit plutôt chirurgical où les détails comptent.

Sauf les détails  juridico-judiciaires, ce qui est étrange pour une juriste qui ne qualifie jamais vraiment les éléments du crime dont elle accuse son beau-père. « Peut-être », écrit-elle même d’une fellation dont elle laisse planer le doute : est-elle réelle ou supposée ?

Un comble : une juriste qui se sait pas si son jumeau a été enculé, sucé ou simplement attouché !!!!!!!!!!!! On croit rêver !

C’est sans doute la statut de sa parole (elle s’exprime au nom de son frère qui reste silencieux et n’entendrait pas porter plainte – les crimes ou délits en question sont de toute façon prescrits).

Si crime ou délit il y a eu ce serait prescrit. Elle prétend s'exprimer au nom de son frère mais en fait on n'en a aucune preuve et je suis sûr que ce n'est pas le cas.

Au-delà de cette question, le récit décrit bien la « liberté libre » de soixante-huitards pas du tout attardés ; ils passent très vite du « col Mao au Rotary Club », pour reprendre le titre d’un pamphlet qui a beaucoup à voir avec celui-ci.

Les portraits d’Evelyne Pisier et de Bernard Kouchner, les parents de Camille Kouchner, sont fascinants, complexes et débordants d’amour.

Si c'est le cas, cela veut dire que le motif c'est la déploration d'un divorce et d'un remariage et je rappelle qu'on n'a aucune accusation formelle quand à l'existence d'un quelconque délit sexuel. Elle l'a insinué mais je me souviens que l'on a raconté que tous les soir il rejoignait le frère de l'auteur. Duhamel aurait démissionné d'un poste quelque part et le 14 avril dernier je vois que  "Le Monde" nous apprend que l'accusé aurait reconnu des faits d'inceste et la victime qui en 2011 ne voulait pas porter plainte l'aurait fait à la suite de la parution du livre.

Le livre a donc bien été un instrument de pression de la soeur sur son jumeau et le 14 avril le Monde n'a même pas été foutu de déterminer si les abus étaient prescrits !!!

Tout est assez confus dans ce grand livre de la confusion comme dans cette « liberté libre » que les soixante-huitards s’autorisent avec leurs enfants sans pudeur et sans honte. Les enfants des soixante-huitards se reconnaitront à chaque page de ce beau livre, même s’ils n’ont pas connu l’inceste ou les soirées nudistes, sans culottes ni soutien-gorges ! 

Je suis pas du tout un fan du "naturisme", j'ai fréquenté deux fois en 74 un des endroits où ça se pratique en groupe. Une première fois en compagnie de deux "homos" lyonnais pas loin de Nikkaï et je ne saurais même pas y retourner. Soit dit en passant je me suis fait chier mais l'expérience n'ayant même pas duré une semaine, ça n'a pas vraiment été l'enfer. La seconde fois c'était il y a au moins 25 ans peut-être 30 ou 35. Il s'est agi de voir ce qui se passait en marge d'une place prolongeant à l'Est celle de cap d'Agde car si la presse a fait ses choux gras des partouzes hétéros  en bordure de mer ressemblant à des mêlées de rugby, ce qui m'intéressait c'était la fréquentation d'un triangle magique situé à l'arrière de ladite plage qui devenait, nuitamment un lieu de drague homo très prisé.

Rien à voir avec les attroupements des sectateur de la Vénus pandemos, simplement des petits groupes se faisant et se défaisant. Sauf que l'on m'avait raconté que dans des bosquets longeant un chemin reliant le "triangle magique" aux camping proche des femmes se faisaient sauter par des jeunes et invitaient des gays à les stimuler par l'arrière parce que, disaient-elle, ça les encourageait à prolonger leur propre labourage. Cela je ne l'ai pas vu mais en revanche j'ai vu beaucoup de jeunes garçons de 14/15 ans et plus s'envoyer en l'air avec des camarades de leur âge. Comme je n'ai pas été invité je suis passé sans les déranger. En fait ça devait être des jeunes désireux d'expérimenter la chose sans avoir à se même aux ébats de garçons plus âges et adultes se déroulant plus loin.

Bon enfin, si le livre est une dénonciation de liberté naturiste et bien on s'en fout carrément.

Mais quelque chose m'a sauté au pif, la mère des jumeaux s'appelle Lisier. Alors vous savez ce que c'est que du lisier ? Vous ne le savez pas ? Alors je vous affranchi ! Le lisier ce sont des déjections de porc donc un mélange de pisse et de merde de cochon réduit à l'état liquide par adjonction d'eau pour son épandage!

Moralité : je n'y peux rien, il y a des noms qui sont très inauspicieux ! A la place de la mère j'aurais commencé par tenté de faire effacer de l'état civil ce signe très mauvaise augure.  Je peux dire ça sans la moindre crainte car mon véritable blaze est au contraire un nom très auspicieux dont l'analyse au plan étymologique et kabbalistique s'avère non seulement très "lumineux" le blason qui est mien comporte un arbre synonyme de vie éternelle. Je n'en dirai pas davantage... Du côté de mes origines albionique le blason comporterait 3 étoiles où quelque chose dans ce goût là. Je n'ai donc pas trop de soucis à me faire : bon sang ne saurait mentir !

Enfin je me pose la question suivante : Duhamel a t-il reconnu un inceste ou seulement un abus sur mineur ! dans le cas de la première hypothèse s'agissait d'un juriste de profession, ça serait le dernier des cons ! Enfin peut-on témoigner de l'amour à ses parents biologique en faisant un livre présentant la configuration familiale comme n'ayant été qu'un gros merdier.

Là encore on voit que le goût du public en matière de livre, n'est qu'un goût de chiottes puisqu'on s'est jeté dessus ! Preuve de plus que le goût d'un large public qu'il s'agisse d'histoire de "pédophilie" est très très scatologique... Nous sommes bien loin des XVII et XVIIIème siècle où l'on savait écrire des pamphlet assez vaches sans matraitée notre si belle langue comme l'a fait une garce nommée Camille Kouchner. Peut-être qu'étant si mauvaise juriste, elle gagne mal sa vie dans ce domaine et que c'était l'occasion d'arrondir ses fins de mois.

Apprenez-pour finir que le 14 juin, on apprenait que l'enquête avait été classée sans suite à cause de la prescription. Finalement, la conclusion qui s'impose est qu'il y a derrière cela surtout un règlement de compte envers le beau père. Et en des temps plus civilisés que le nôtre les esprits forts n'auraient pas manqué d'insinuer que la sœur pourrait avoir été jalouse du pouvoir de séduction sans doute involontaire de son frère. Frère qui a été contraint, le mot n'est pas trop fort, de porter plainte en vain.

Je découvre finalement que dès le 21 janvier on savait les faits prescrits et "Victor" (un pseudo) aurait porté plainte pour des raisons "symboliques". A t-il vraiment souffert de l'attention de son beau père, on ne le saura jamais mais il est clair qu'on a là l'exemple d'une technique typiquement féminine quant il s'agit d'atteindre un but par n'importe quel moyen.

La prochaine fois je vous parlerai du projet que l'on prête à Bill Gates de relâcher le virus de la variole pour, à l'occasion, faire du fric avec un nouveau médocs contre cette maladie, bien sûr c'est pas pour relancer l'usage d'une plante carnivore qui a fait ses preuves à la fin du XIXème siècle...

Notons pour finir que la mère du pseudo "Victor" est décédée en 1984, elle n'aurait sans doute pas apprécié l'initiative de sa fille qui a couvert sa famille de honte. Ce livre n'est pas une preuve d'amour envers ses géniteurs mais plutôt l'inverse.

Bilan : un juriste qui n'avait pas l'air de savoir si son frère avait été abusé et qui au surplus ne sait pas écrire correctement en faisant preuve d'un minimum de talent, c'est consternant. Et la populace se jette là-dessus contre la vérole le faisait au détriment du bas clergé. c'est du joli !

Bien sûr comme le mot d'ordre c'est de privilégier la solidarité avec les victimes réelles ou supposées d'abus sexuel personne à ma connaissance n'a été foutu de faire, de cette affaire, un recension qui tienne vraiment la route. On est vraiment tombé très bas avec "Le Monde" comme chef de file d'une presse inféodée aux pouvoirs en place.

10/11/2021

Ellections présidentielles de 2022 : essai de "prophétie auto-réalisatrice"

prophétie.jpg

Notez en passant que la recherche d'une image pour l'illustration suivante a été l'occasion d'un constat irritant, si vous mettez "prophète caricature" vous êtes submergé par celles de Charlie Hebdo et cette "merdasse" et surtout son caractère viral est haïssable. Je ne saurais pleurer la disparition des journalistes qui se sont flingués, passé un certaine âge on n'est pas excusables en voulant s'obstiner à jouer avec des allumettes. Je ne saurais certains pactiser avec le genre de terrorisme dont il est question mais je tiens à dire que ce qui s'est passé à cet égard m'a laissé complètement de glace...

Comme pour l'assassinat de Samuel Paty, ce genre de nouveau "hussard noir de la république" m'insupporte. Les gosses de l'âge de ceux dont il avait la charge étaient là pour apprendre à lire et correctement, pour commencer.  Il faudrait déjà être capable de leur communiquer une orthographe correct et un vocabulaire plus étendu avant de leur casser la tête avec la liberté d'expression dans un dessein plus ou moins antireligieux. On a fait de cet "instits" un martyre de la république et je ne rendrais jamais le moindre culte à ce genre de "saint", non que je sois catholique car je suis assez franchement "païen"...

Il m'a donc fallu optter pour "prophétie biblique caricature"é pour trouver une image potable, et il n'est sorti que 20 proposition d'images. Cela en dit long sur l'étendue du "registre" correspondant. A savoir qu'aucun caricaturiste n'est tenté par le sujet et le dessin du personnage évoque plus un curé qu'un prophète. Mais en revanche le coronavirus en guise d'auréole cadre avec mon propos. Et puis comme je suis censé être non pas païen mais catholique puisque mon job (à titre bénévole) c'est d'y faire fumer des substances opiacées par le biais de vibrations sonores, finalement l'illustration est parfaite.

Je vois du reste un excellent présage dans sa conformité quant à l'auto réalisation que j'espère vois s'incarner. Avec perte et fracas le moment venu, s'il le faut ! A la place du Micron 1er je lâcherai la grappe des français et j'irai me cacher quelque par pour  jouir du pognon gagné chez les Rothschild, pognon qu'il a nécessairement planqué quelque part car les déclarations qu'ils à faite sur l'état de sa fortune sont nécessairement foireuses. J'ai vu quelque part que pour tout bouffer comme il est censé l'avoir fait, presque tout ce "pognon dingue", il aurait du dépenser par mois une somme franchement astronomique...

========================================

Quelques réflexions sur le sujet me sont venues à l'esprit en découvrant sur le site de Riposte laïque que Micron 1er s'apprêterait à mettre en service des machines à voter sous prétexte que l'épidémie de Covid risquant de connaître une 5ème vague ce sera le moyen de permettre à tout le monde de voter, éventuellement par anticipation et par correspondance.

Vous allez sur le site et l'article est dans les plus récent avec un autre du Dr Nicole Delépine qui stipule que l'épidémie est terminée.

C'est ce que me fait dire mon intuition depuis environ deux mois, je ne suis plus les chiffres d'incidence mais leur observation conduirait au même diagnostic. Maintenant vous le savez, Micron 1er à décidé de coller un masque à tous les écoliers dès le plus jeune âge et à priver les vieux de pass sanitaire s'il n'acceptent pas une troisième dose.

Je souhaiterais volontiers qu'ils crevassent tous car pour rien au monde je ne me ferais piquer dans la mesure où j'ai non pas la conviction mais la certitude que des nébulisations d'argent ionique sont une parade sûre en cas de risque de contagion ou de contamination récente. Mais ce voeu n'est pas tenable non parce qu'il serait immoral mais parce que là encore on fera tout pour cacher les dégâts. Un jeune de 20 ans est mort de la vaccination et je n'en ai rien su. Il est vrai que j'ai fermé les écoutilles. On m'a signalé un autre dégât à Monaco chez un sportif. Là encore j'ai su ça par quelqu'un qui travaille sur le rocher...

Donc revenons au élections : avec des machines à voter il y aura automatiquement fraude comme aux USA !!!!

d'autre part, un salopard dont j'ai oublié le blaze milite pour faire passer une loi qui invaliderait tout possibilité de candidature de Zemmour en privant les personnes condamnées pour "racisme" d'exercer un mandat politique.

Cela étant je n'prouve ni sympathie ni antipathie pour Zemmour, je n'ai jamais rien lu de lui et je n'ai jamais écoutée une seule de ses interventions sur Cnews. Ce qu'on me dit en revanche c'est qu'il flatte les français en parlant de De Gaulle, de notre histoire, de la désindustrialisation mais qu'il en fait trop sur l'immigration, l'islam et le prétendu "Grand remplacement".

Si quelqu'un connait bien les religions et  l'Islam et son histoire en particulier c'est votre serviteur. Je pourrais bien présenter une thèse en seulement 6 mois. A ce propos Zemmour déconne ! Il existe certes une cassure entre la geste de Mahomet avant et après l'Hégire. Avant c'est un mystique qui s'isole dans les grottes et Pétra est le seul site qui peut avoir constitué la Mecque originelle. Le site réponds parfaitement aux données du Coran. Après quand il compose avec des juifs et finit par les spolier tout change. Donc le Mahomet sous influence probablement "nestorienne" a toute ma sympathie, après je ne sais pas...

Quant aux musulmans ordinaires, la majorité sont modérés et n'ont pas envie de vivre sous un régime talibanesque. je dirais même que la famille telle qu'elle se vit chez les musulmans m'est beaucoup plus sympathique que ce que je vois côté chrétien surtout en mode intégriste. C'est positivement l'horreur : alors je le dis carrément, si j'avais le choix d'un amant sympa je prendrais sûrement soit un marocain, ou plutôt un musulman ou un chrétien libanais et au pire un tunisien en revanche la mentalité "bobo" excessivement moraliste et complètement formatée par le "Système" des gays français BCBG, merci bien ! Cela n'a strictement aucun espèce d'intérêt. Poubelle !

Donc pour les élections si Zemmour est invalidé avant les élections et si les machines à voter entrent en lisse, c'est la réélection de qui vous savez . Alors là je vais vous dire ce qui va, en gros, se passer. D'abord s'il a pu terminer son mandat, c'est parce qu'il y a eu le Covid qui lui a permis d'abord de faire diversion et d'enfermer les gens par la pétoche et de transformer un restant de démocratie en quasi dictature. Mais enfin tant que pour la vaccination on s'abstiendra de l'imposer brutalement je m'accommoderait des restrictions. Cela ne change rien à ma vie. La seule chose qui m'a gonflé c'est d'avoir à remplir à chaque sorti un papier, c'est odieux ! Il ne faudrait pas que ça recommence.

Je résume qu'il y a peu de chances. Je vous le dit l'épidémie tire à sa fin. On la prolonge virtuellement par le mensonge mais je présume qu'avant même les élections ce ne sera plus possible ou du moins très difficile.

Enfin si micron 1er devient un Micron 2, voici ce que je prévois : le virus ayant disparu ou s'étant affaibli on ne va plus pouvoir tenir les gens par la pétoche et à la moindre tentative de continuation de réforme notamment sur les retraites, ça va être une nouvelle série de Gilets Jaunes en pire. Sans compte la possibilité d'actes de terroristes contre des valeurs publiques fussent-il symboliques. Les révoltés risquent de foutre le feu un peut partout, tant au propre qu'au figuré ! Il est impossible que la classe populaire continue à se laisser mener par le bout du nez comme cela a été le cas jusqu'à présent.

En ce qui me concerne, mon rôle restera le même observer commenter. Je n'ai pas d'arme et ne compte pas en acquérir tout simplement parce qu'un individu isolé ne peut accomplir le "nettoyage" qui s'imposerait. J'estime avoir mieux à faire que de mourir bêtement. On meurt toujours bêtement sauf qu'il y a des degrés dans la bêtise comme en toutes choses !

Je termine par la thèse du "grand remplacement". De même que je ne pense pas et n'ait pas pour l'instant de motif d'imaginer que ce cache la vaccination à ARM serait un projet de dépopulation massive, j'affirme qu'il n'existe pas de projet de grand remplacement pour l'Europe c'est du délire. Il existe un risque d'africanisation de l'Europe pour dans 20 ou 30 ans mais si cela a lieu cela n'aura été que le résultat d'une série d'acte de mauvaise gestion, de démagogie repentante et eau finir de décision prise sur des vues à court terme.

Il devient urgent que chaque citoyen qui est conscient de ce que j'affirme s'emploie à clore le bec de ceux qui déconnent mais hélas l'anti racisme et,la repentance au sujet de la colonisation vient tout brouiller. Enfin, j'ai au moins prouvé que si je suis misogyne (mais seulement à l'égard des femmes devenus frapadingues comme toutes ces féministes qui rêvent de nous couper les couilles tant au propre qu'au figuré) je prendrais volontiers un amant arabophone si j'en trouvais un à ma convenance. Seulement il y a un obstacle, on serait forcé de faire lit et chambre à part, je ne peux trouver qu'une place pour un lit de 120 à condition de tout virer dans la pièce et 120, pour dormir a deux ça va en hiver mais çà devient ingérable dès le printemps... Cela dit j'aurai sans doute l'occasion de préciser que je ne nourris aucun fantasme anal si je parle des "joujous sexuels", rien ne m'émeut de ce côté là. je trouve ça de plus en plus regrettable puisque j'ai finis par constater que les "hétéros" on moins d'inhibition de ce côté là mais on ne se refait pas aisément à plus de 70 ans

Coronadinguerie : actualités au 8/11/2021

L-Abecedaire-du-quinquennat-Macron.jpg

Mise à jour du 8/10 :

J'ai oublié de dire que le Dr Nicole Delépine a déclaré que l'épidémie est terminée.

Les derniers exploits de Raoult

Voir le dernier post.je signale également l'existence de la dernière vidéo de Raoult intitulée Kill the winner (tuez le gagnant) qui est un commentaire sur sa récente comparution devant le Conseil de l'Ordre. Il faut compléter çà par l'audition de la vidéo dans laquelle un journaliste de BFM l'interroge, au delà de la vingtième minute sur l'affaire du prétendu essai sur la tuberculose !

Ce journaliste est le genre de teigne au service du pouvoir de qui je défoncerais volontiers le portrait. Il est vraiment passible d'être condamné pour délit de sale gueule car toute sa personne et le moindre de ses actes reflète sa putasserie sauf qu'il n'est pas simplement de mauvaise foi, il est vraiment "bouché" car je suis convaincu qu'il ne fait pas semblant. Si vous supportez la vision de ce genre de singe obscène sans qu'il vous pousse des boutons cela vaut le coup d’ouïr  le dialogue car Raoult s'en tire très bien !

Enfin Raoult montre au moins que les vaccinations en cours n'ont pas arrêté l'épidémie mais il nie la gravité des risques. A ce propos, un de mes amis qui était pour et à subi les deux injections redoute la troisième car cela fait des semaines qui est atrocement courbaturé et a découvert le lien avec la dernière injection 5 mois après en découvrant que la chose avait été signalée par un ou plusieurs médecins qui ont expérimenté la chose.

Aérosols à base d'argent ionique comme remède souverain contre les virus circulant

nébuliseur.jpg

Un lecteur m'a signalé l'existence de nébuliseurs portatifs auquel je n'avais pas pensé pour se protéger en cas de contamination dans l'entourage ou si l'on a attrapé le virus. Les aérosoliseurs classique  (genre Omron) sont lourds à déplacer et celui que vous voyez peut être emmené partout. Il utilise des accus rechargeable type pille AA, ceci exclut le risque des batteries puis finissent par perdre la charge et qu'on ne peut pas remplacer. Un avis fait état d'une cassure. A vous de comparer els modèles existants.

Je dois vous mettre en garde contre l'utilisation d'huile essentielles pures visée par un utilisateur. Il y a deux risque : celui d'altérer le plastique du réservoir et celui d'une irritation des muqueuses bronchiques : une solution consisterait à ajouter 2 ou 3 gouttes de l'huile essentielle retenue à du "Gomenol soluble" en vérifiant que cet ajout s'est bien solubilisé. Sauf que personnellement j'ai trouvé ce produit assez inconfortable et il comporterait des excipients plus ou moins toxiques.

En fait, l'utilisation la plus adéquate des HE c'est de faire soi-même ses suppositoires. Certes c'est un peu "chiant" pour ceux qui n'ont pas la pratique d'un minimum de galénique et ça l'est plus encore pour les modernes plus ou moins douillets qui répugnent à se fourrer quoique ce soit dans le "fondement". Certes, ce n'est pas un genre de pratique que j'affectionne particulièrement qu'il s'agisse d'y trouver du plaisir en se titillant la prostate ou de se soigner mais j'ai été enfant dans les années 50 et au moindre soupçon de bronchite, des suppos à l'eucalyptus on nous en collait sans ménagement. Cela dit l'eucalyptus n'est plus employé mais ceci est une autre histoire.  En cas d'adoption d'une voie devenue "inconvenante" à la sensibilité contemporaine, ne pas oublier de compléter l'opération de la pose d'un sopalin plié en 4 pour absorber les éventuels rejets après la fonte de l'obus.

On trouve également sur Amazon un argent colloïdal ionique à 100 ppm qui peut du reste être diluée avec de l'eau bi distillée que l'on trouve en pharmacie si on ne possède pas l'appareil pour la produire. Je rappelle que je me suis protégé efficacement lors d'une visite de trois semaines d'un "phénomène" à deux pattes dont j'ai évoqué la toxicité au plan psychique. Pour cela je n'ai eu recours d'à de l'AC à 20 ppm environ. Pour concentrer la solution il faut concentrer le liquide en en faisant évaporer une partie par la chaleur. Avec pour résultat un brunissement de la solution tout en restant en dessous de 65°.

Ce traitement n'a aucune valeur préventive mais il peut être tenté pour toute infection de l'arbre respiratoire où dans le cas où un foyer vient à devoir héberger le virus chez un de ses membres.

Le seul fait vraiment notable est qu'en Espagne la justice a exigé le remboursement de toutes les amendes infligées sous prétexte d'un l'Etat d'Urgence.

En France, la majeure partie des "députasses" a pris le contrepied d'une majorité de sénateurs

En France, je vois que le Sénat aurait rejeté en bloc le projet du gouvernement de prolonger le passe au delà des l'élection rien que pour faire chier. Mais la majorité des "députasses" s'est empressée de voter, une fois de plus, un blanc seing en faveur du gouvernement de tortionnaires et d'incapables que nous subissons depuis 2017.

Sur le bilan de l'actuel locataire (à titre ruineux) de l'Elysée : voir l'image ci-dessus

Je signale à propos du bilan du règne de l'actuel gouverneur en poste à l'Elysée l'existence d'un n° spécial de Front Populaire la revue de Michel Onfray. Voir image ci-dessus.

Je note que l'actuel président, Micron 1er, va encore nous casser les couilles demain soir et je m'abstiendrai de commenter ce nouvel exploit. Ce personnage a largement prouvé sa capacité de nuisance. Ma consigne pour le prochain vote : optez pour n'importe qui excepté celui que je viens de nommer et une certaine Marine... Cette bonne femme est tout juste bonne pour suivre la même voie que le témoin X1 dans l'enquête sur la fameuse affaire Dutroux , à savoir de ne s'occuper que d'un refuge pour chats SDF !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pour le cas de X1 voir le post sur le "docu" de "Karl Zero absolu", post qui fait également le procès de la "théorie du genre" tel qu'il est envisagé par des "évangélistes" frapadingues genre Michelle d'Astier de la Vigerie et un de ses inspirateurs.

Côté épidémique, sur le fil d'infos d'Orange actu, je ne vois rien d'alarmant, du reste un ami juriste qui vient encore de plaider contre l'abus des masques devant le Conseil d'Etat, il y aurait 60 cas pour 100 000 personnes. compte-tenu du fait que les PCR donnent systématiquement des faux positif au delà de 35 cycles d'amplification, je m'abstiendrai de tout commentaire.

Cependant, il parait qu'à l’hôpital Pasteur de Nikkaïa, le personnel médical chialerait de voir que beaucoup de gens refusent encore la vaccination. L'info vient d'une amie musicienne dont la petite fille vient de soutenir une thèse de psychiatrie et qui est encore interne. Mais voilà ! Le mari de la dame qui est un spécialiste de l'urbanisme se prétend "scientifique" (!!!!!!) et est à fond pour la vaccination, sauf qu'il est Asperger et a subi un AVC d'où une anxiété grave et une rigidité mentale interdisant toute possibilité de vrais dialogues. Résultat une scission dans la famille : la mère n'a pas vu un de ses fils depuis un bail et ayant a faire la maintenance d'un instrument de cette dame, je dois profiter de l'absence du mari occupé en ville à des examens médicaux pour cela mais comme l'intervention doit avoir lieu dans une vallée récemment sinistrée où on accède que par le train et que le temps est à la neige, j'ai décidé de reporter mon transport au printemps prochain. Encore heureux que l'amie accepte de faire confiance à un test antigénique maison. Sauf qu'avec un peu de chance l'épidémie risque de disparaître avant les prochaines élections...

Dernier épisode de la chronique graphénique de Dominique Guillet

Dominique Guillet m'a signalé un nouvel épisode de sa chronique graphénique : des "morgelons" se seraient mis de la partie. J'ai jeté un œil sur le papier. Je ne suis pas certains que ce dont on parle soit toujours un délire parasitaire et je rappelle que je suis dans l'impossibilité d'adhérer à la thèse du Sida sans virus que professe le collègue en l'appliquant au virus circulant. Je note que l'intéressé n'a jamais répondu aux questions précises que j'ai posées.

Une pollution des vaccins circulant par du graphène étant vraisemblable, c'est déjà bien suffisant.

Le "magnétisme" du point d'injection des vaccins à ARN est bien attesté

Ce jour en faisant mes courses dans un Asia Market, j'ai eu l'occasion de sympathiser avec un jeune couple de culture musulmane. Le mari était sur le point d'acheter un produit douteux à base de ginseng et j'ai indiqué le seul "extractum" fiable d'origine chinoise que l'on trouve sous forme de fioles.

C'est ainsi que j'ai pu voir des photos et une vidéo de sa sœur qui s'étant fait piquer a eu la surprise de voir une fourchette se coller sur son bras. La ressemblance entre le frère et la soeur est telle que je ne peux pas envisager d'avoir été manipulé d'autant plus que j'ai eu à faire avec un couple très "posé". Celui qui m'a fait la démonstration travaille en principauté et chacun sait que pour être embauché sur le rocher il ne faut surtout pas être hystérique en quoique ce soit !

A propos du recours devant le Conseil d'Etat portant sur la nuisance des masques imposés aux enfants

Le plus simple est de vous donner le texte d'une adresse aux parlementaires :

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Le 4 octobre 2021, les enfants des écoles primaires de Lozère étaient dispensés du port du masque, vu que le “taux d'incidence” était inférieur à 50/100.000.

Les annonces du gouvernement concernant l'arrêt du remboursement des tests le 15 octobre a provoqué une augmentation des dits tests, ce qui, dans un département d'à peine 76 520 habitants, a fait mécaniquement exploser le taux d'incidence à 102/100.000, soit le nombre astronomique de… 78 personnes infectées pour tout le département, soit le nombre catastrophique de 1 personne par… 66 km2 (!) en une semaine !

Devant un tel cataclysme, le parisianisme du gouvernement a sévi derechef, et il a été décidé d'étouffer à nouveau les enfants du primaire de Lozère (qui n'est pas peuplé comme Paris !) par un masque imbécile n'arrêtant que les microbes et en aucun cas un virus 1.000 fois plus petit traversant même la porcelaine (!) ce qui a d'ailleurs permis sa découverte (filtres de Chamberland).

Qu'est ce que cette politique du yo-yo ?? On enlève le masque le 4 et on le remet le 18 ? Maintenant que les tests sont payants, ils vont se raréfier et l'absurdité statistique qu'est le “taux d'incidence” va s'effondrer : dans 2 semaines, on enlève à nouveau le masque ? Savez-vous que si 100 % des habitants d'un département sont infectés et qu'aucun ne se fait tester, le taux d'incidence = 0 ? Absurde, n'est-ce pas ?

Et qu'est-ce que cette méthode de faire subir des sévices graves à des enfants pour sanctionner leurs parents dont quelques-uns “ne seraient peut-être pas vaccinés” ?? Quand des adultes se disputent, c'est l'enfant qui se prend une baffe de défoulement ??

Or, comme le signale le Dr Margareta Griesz-Brisson, docteur en médecine, neurologue consultante et neurophysiologiste :

« Pour les enfants et les adolescents, les masques sont un interdit absolu. Priver le cerveau d'un enfant ou d'un adolescent d'oxygène, ou le restreindre de quelque manière que ce soit, est non seulement dangereux pour sa santé, mais aussi absolument criminel. Le manque d'oxygène inhibe le développement du cerveau, et les dommages qui en résultent ne PEUVENT PAS être réparés.
.

   « Lorsque, dans dix ans, la démence augmentera de manière exponentielle et que les jeunes générations ne pourront pas atteindre leur potentiel inné, cela ne servira à rien de dire que “nous n'avions pas vraiment besoin des masques”.

  « Je sais à quel point le manque d'oxygène est dommageable pour le cerveau, les cardiologues savent à quel point il est dommageable pour le cœur, les pneumologues savent à quel point il est dommageable pour les poumons. La privation d'oxygène endommage tous les organes. »

Des dizaines de milliers de témoignages (voir en annexe) font état de maux de tête, de saignements de nez chez les enfants, ce qui le signe évident de lésions graves du cerveau en formation, qui restera handicapé à vie ! C'est totalement inacceptable.

Ces graves atteintes inutiles à la santé des enfants (qui sont peu contaminants et peu contaminés) ont fait l'objet d'une plainte en règle de notre Association au Procureur de Paris le 24 août 2021. Comme dans l'affaire du sang contaminé ou de l'amiante, il y aura un jour des procès contre tous ceux qui savaient, qui pouvaient s'opposer à ces sévices graves contre les enfants aux conséquences irréversibles, et qui n'ont rien fait !

Le gouvernement est inexcusable :

— Il ne démontre aucunement que les enfants de Lozère sont responsables de l'augmentation d'un « taux d'incidence » qui n'a aucune valeur statistique réelle.
— Il porte atteinte à leur liberté de rester en bonne santé et de ne pas avoir à subir de sévices totalement inutiles.
— Il se base sur un “taux d'incidence” sans valeur statistique au lieu de prendre en compte le degré d'occupation des places en réanimation. Et il n'y a jamais et aussi peu de malades en réanimation en France depuis août 2020 : 1.500 contre 7.000 en début octobre ! Alors ??

Au Danemark, on a levé toutes les restrictions, et de même en Belgique néerlandophone ; en Nouvelle-Zélande on a renoncé au fantasme surréaliste d'une option « 0 Covid ». En France, dans le seul but de maintenir la population sous contrainte, on attend un “0 Covid” dans toute la galaxie, avec sûreté de 10 ans ou 20 ans pour voir s'il ne reviendrait pas…

Notre Association, qui a pour but de venir en aide aux enfants et aux jeunes maltraités physiquement ou moralement, ou ayant des idées de suicide - voir www.foreverprod.net, a dès lors demandé au Conseil d'État, statuant en référé-liberté, d'abroger d'urgence l'article 1er, 4° a, du Décret no 2021-1329 du 13 octobre 2021, concernant les enfants de Lozère.

Il est anormal que les enfants doivent courir le risque d'un handicap cérébral à vie, et il restait à espérer que le Conseil d'État n'allait se rendre complice de tels méfaits en nous assénant la décision-type habituelle : “Il n'y a pas urgence”, “le virus circule”, etc.

Avec un cynisme stupéfiant, un certain Jean-Philippe Mochon, dont on ignore même la fonction au Conseil d'État, a tout bonnement refusé d'examiner la requête et l'a mise au panier, au prétexte qu'une Association, en tant que telle, n'est pas concernée par un port de masque puisqu'elle n'est pas une personne physique ! Sidérant ! Et tant pis pour les enfants de Lozère, bien entendu…

Quand je pense qu'il y a des parlementaires, au cerveau probablement tuméfié, asphyxié, anesthésié, voire euthanasié par leur propre masque, qui acceptent que ce genre de maltraitance insensée contre enfants et adultes de France puisse se poursuivre jusqu'à fin juillet 2022… ou 2222, tant qu'on y est ! De grâce, réfléchissez aux conséquences notamment pour les plus jeunes et revenez à la réalité !

Paul de Métairy

Ce texte étant accompagné d'un document plus technique comportant des justifications basées sur les prises de positions de médecines et donc de scientifiques je vous le donnerai si vous m'en faites la demande. Cela me fatigue de devoir faire une manip pour poster un pdf et je pense que de votre côté la cause est entendue depuis bien longtemps.

09/11/2021

Observations sur le Rapport Sauvé, sur le dernier "docu" de Karl Zero et l'imporutre de la "théorie du genre"

index.png

Mise à jour du 23/11/2021

J'ai évoqué dans ce texte l'enquête sur le satanisme de Massimo Introvigne car il pointe l'origine de cette intoxication monumentale que constitue les rumeurs délirantes portant sur l'existence d'un réseau "pédosatanique" censé constituer un lien entre pour l'élite mondialiste.

Il vous suffit de vous reporter à l'article de Wikipedia sur Michelle Remembers pour avoir les principaux éléments de compréhension.

Je vous invite également à lires les articles suivants :

http://silicium.blogspirit.com/apps/search/?s=l%C3%A9o+Ta...

http://silicium.blogspirit.com/apps/search/?s=%22Stan+Mai...

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/06/25/la-faut...

Et quantité d'autres rubriques de détails impossible à rassembler dans un titre limité à une ligne où deux...

Les mise à jour pour commencer

Voir le post original plus loin... La formule blog qui offre des possibilités typographiques et de mise en page très limitées ne permet pas les notes en bas de page ou en fin de texte. Je vais solutionner le problème en rajoutant des intertitres et en soulignant le caractère de "parenthèses" de certaines réflexion. Un ami qui lit mes textes et me signale d'éventuelles anomalies de frappe me dit que ce que j'ai énoncé se tient et n'est pas discutable. Ce texte restera donc en façade mais je l'améliorerai au fer et à mesure des idées ou infos qui me viendront.

Vous verrez plus loin qu'a propos de l'affaire Duhamel j'ai fait fort. Mais les seuls êtres à vraiment pouvoir être furibards sont ces féministes et d'abord lesbiennes qui haissent systématiquement les mâles. Etant "homo" et même pas "bi", je les emmerde à pied, à cheval en voiture, en avion et même en navette spatiale. Elles ne peuvent, devant mon propos que s'écraser mollement car elles sont foncièrement, non seulement hostiles systématiquement aux mâles mais également, et de façon indirecte, au genre humain dans son entier. Je prévois une réaction, un jour ou l'autre, qui risque d'être violente et le sang de quelques théoriciennes féministes et frapadingues risquerait fort de couler en cas de guerre civile sauf que pour l'instant , on ne se polariser guère qu'en faveur, si je puis dire, de l'immigration sauvage...

Non seulement je bénéficie d'une sorte d' "immunité parlementaire" mais on ne peut rien contre l'humour qui est mien car s'il est apte à clouer le bec des cons et des connes, il ne peut les "tuer" que de manière purement figurée !

MAJ du 10/11 - LGBT le "tétragramme sacré" d'une nouvelle "socio religion" laïque?

Soit "L" pour lesbiennes (gouines dans le langage courant) G pour gays (masculins s'entend) B pour "Bi-s" et T pour "Trans".

A présent j'analyse cet "idéogramme cabbalistite". Pourquoi pas GBLT. Parce que les lesbiennes qui mènent la danse veulent le pouvoir sans partage. Je l'ai dit elles ne tolérés les "pédés" que s'ils daignent leur manger dans la main et s'écraser pour leur laisser la gouvernance du monde. Alors pour ce qui me concerne , çà jamais de la vie. Je mourrais l'arme (un plume acérée trempée dans du vitriol) à la main s'il le faut mais on n'en est pas encore là, dieu merci !

Je changerai don l'ordre du nouveau tétragramme ainsi : G(B)TL en mettant les "gouines" à la fin vu leurs tendances antisociales et plus que çà très inquiétantes aussi pour les femmes normales qui ont bien raison d'aimer les mecs. Un mec c'est tout de même plus gratifiant que ces "godes" que les "gousses" ou "gougnottes" doivent utiliser entre elles pour s'imaginer être des mâles.

Je rappelle que nous autres n'avons pas besoin de prothèse pour "changer de rôle" : on peut même fermer un cercle tandis qu'une seule femme est susceptible de le rompre. Qu'on s'en accommode ou non, c'est bel et bien une preuve de supériorité au moins sous un certain rapport symbolique mais relative supériorité a bien sûr des limites comme tout chose crée en ce bas monde...

J'associe les "bi" aux gays car ils peuvent se comprendre mais je les range dans la catégorie des "idiots des villages". Ils sont aptes à boucher tous els trous qui se présente quelque soit le sexe associé aux trous. Ca n'aide pas à développer le discernement ni intellectuel et surtout pas ... spirituel. Il ressemblent à une majorité d'arabes qui ont à ce sujet une maxime s'énonçant ainsi : zobe qui bande n'a pas de conscience ! Et çà concourt à une certaine innocence qui me convient assez, je n'ai guère d'expérience avec des arabes  sauf s'ils sont "islamistes" je les trouve souvent beaucoup plus sain et surtout plus drôle que quantité de franchouillards BCBG

Je place donc les "trans" en seconde position car il y a bien un problème à régler quand se présente un individu qui nait "bique et bouc" c'est très peu fréquent mais cela arrive. Rien a voir avec les fréquentes "dysphories de genre" qui résultent uniquement d'une contagion psychique par réseaux sociaux interposés. La seule conduite à tenir : ne pas répondre à la demande (hormonale) dès l'âge de 8 ans comme ça se fait aux USA avec comme corollaire une vague de suicide. Donc opposer un NIET et attendre largement que la puberté soit dépassée ! Et le cas échéant mettre l'opération à la charge des demandeurs, à eux de créer des association pour quêter les fonds.

10 /11 Sur l'âge du consentement sexuel

On a rendu récemment en France et en Belgique tout consentement sexuel impossible avant 15 ans. reste à voir comment les juges vont se dépatouiller de cette limite théorique si le consentant mineur de moins de 15 ans en parait nettement 16 voir 17 ! De vastes polémiques en perspectice. De quoi largement encombrer la justice qui a autre chose à faire de plus vital que de s'immiscer dans la vie privée des citoyens.

Je rappelle que cette évolution suffit à ruiner la thèse d'une amie pourtant intelligente qui prétend qu'on va vers une banalisation de la "pédophilie". C'est tout le contraire du reste CE QUI ARRIVE ET BIEN C'EST DE LA FAUTE A PLATON ! Que je tiens pour un sinistre individu et un pur dualisme, autrement dit un "connard historique" !

10/11 : Sur les anticipations platoniciennes

Ce qu'on appelle homosexualité, et le terme est apparu en 1868 (et n'a commencé à être employé que l'année même de ma naissance, comme c'est curieux...), a commencé de faire problème à l'époque dudit Platon. Et c'est dans les lois que Platon propose d'assimiler les relations pédérastiques de son époque à de (...) l'inceste et 20 siècle plus tard, le "nouveau catéchisme" (et souvent ce qui est nouveau s'avère merdique...) à repris ça à son compte et je peux le prouver en reprenant un extrait de ma recension parue à l'époque.

En matière de relation sexuelle entre jeunes et adulte, la seule règle qui vaille c'est que la demande doit venir du jeune autrement dit du mineur par rapport à celui qui est le majeur. Ensuite seulement le majeur doit répondre en vue du bien du mineur. Dans bien des cas la relation si elle est découverte va faire deux malheureux : le jeune s'il s'est fait enculer sera traité comme une vulgaire pute et rejeté, et le majeur sera honni comme prédateur. C'est regrettable mais c'est pratiquement la règle au moins du côté des classes populaires. Donc l'éventualité d'une telle demande me semble assez dissuasive. Est-ce que j'y répondrai ? Peut-être mais en prévenant d'abord le demandeur que la relation risque vite de se transformer en "amour platonique" et il faudrait d'abord que je trouve un appartement plus vaste et quant à ce que je viens d'évoquer la question importante est celle de savoir si le candidat serait à même d'assumer le discrédit qui peut en résulter pour lui-même. Surtout dans dans un village où il existe des gens assez réactionnaires...

Je parle d'anticipations platonicienne car particulièrement du côté de la clientèle évangéliste à tendance intégriste, et donc des parents concernés par ce genre de croyance, il existe une tendance à vouloir prolonger la minorité indéfiniment surtout dans le cas d'une relation homo-sexuelle. Et la tendance dépasse largement ce cadre notamment en réaction à la promotion de la "pédophilie" après 68, promotion qui visait non pas à libérer les jeunes mais bien à détruire autant que possible la famille conçue étroitement sur le mode chrétien.

Or c'est Platon le premier qui dans les Lois (c'est à vérifier...) a proposé quantité de vues qui anticipent sur ce qui caractérise l'approche chrétienne formatée très tôt par Paul de Tarse et ensuite Augustin.

A ce propos, je tiens pour acquis que le christianisme n'était pas destiné à devenir une religion d'Etat extensible au monde entier. Or la déviation apparaît très tôt. C'est pendant les 150 première années de la secte que tout s'est goupillé dans l'ombre. Et c'est au 4ème siècle que Constantin instrument la secte pour en faire la religion de l'empire et on n'a aucune certitude qu'il ait été baptisé à l'article de la mort.

Quant aux problématiques qu'on engendré le premier monothéisme, je vous renvoie à Laurent Guyénot dans Du yahisme au sionisme, dieu jaloux, peuple élu, terre promise : 2500 ans de manipulation. Le propos de l'auteur est en partie fondée sur un cours donné au Collège de France par Eric Rohmer. Soit dit en passant, ne me reprochez surtout pas de sortir du domaine de la médecine car je vous répondrais que tout en ce domaine commence par la santé mentale et qu'adhérer à des vues aliénantes constitue le meilleur moyen de s'en éloigner ! Au cas où vous l'ignoreriez je vous signale que Jehovah a eu un moment donné une parèdre comme les couples divins chez les hindous et que le monothéisme est tardif et qu'il est le produit d'une influence perse. Donc je regrette d'avoir mis tant de temps à m'affranchir de certaines manipulations.

Cela étant, je ne suis ni athée, ni agnostique : quand je vois une belle maison je me dis qu'elle n'a pas poussé comme pousse un champignon, qu'il a fallu un architecte et des maçons. Sauf que le "plan divin" tel que l'envisage le christianisme en particulier avec un sauveur que l'on aurait attendu seulement depuis 4000 ans, ça implique de se référer à une cosmologie plus que simpliste.

Donc ce que professe la grande église, qui n'est plus représenté que du côté de l'orthodoxie, personnellement je ne suis pas loin de chier et de pisser dessus. Mais bon il faut rappeler que pour ce qui concerne certaines amitiés particulières, les églises orientales ont béni des couples de même sexe avant la formalisation du mariage latin (Concile de Latran III, 1179). Sauf que pour diverses raisons je ne militerai jamais en faveur de la résurrection de cette pratique. Il faut simplement savoir que ça s'est fait et je suis stupéfié que lors de la préparation du vote en faveur du "mariage pour tous", une "bidouille" anticléricale, les promoteurs aient été aveuglés au point d'ignorer la chose car s'il avait voulu clouer le bec des leaders d'opinion dans la secte romaine, sur ce sujet scabreux, il avait là de quoi les envoyer au tapis ! Oui le mariage pour tous est un sujet scabreux mais uniquement du fait de l'emploi du mot mariage. Il fallait faire la même chose mais appeler çà autrement.

Pour en revenir à Platon, je peux vous ressortir des extraits d'une recension du "nouveau catéchisme" qui m'a donné l'occasion  de publier la découverte que j'évoque ci-dessus. Publier çà uniquement à destination d'un lectorat spécialisé serait rater le coche, raison pour laquelle j'ai pris le pli d'opter pour élargir mon sujet vers une médecine spirituelle. On ne peut du reste faire aucune bonne médecine en se limitant au domaine purement organique et çà va plus loin que le "psychique" qui est forcément en lien après le registre qui se situe au dessus !

Donc si je décidais de ma "lâcher" vraiment ça risque de chier des bulles assez malodorantes du moins pour ceusses qui ont une vue de l'histoire du monde réduite à des clichés très scolaires ! Mais rassurez-vous je garde le sens de l'opportunité...

Enfin attendez-vous à être secoués, j'envisage de pondre un article sur les "joujous sexuels" ne serait-ce que dans l'intérêt du porte monnaie de mes lecteurs. cela fait quelque années que j'observe l'évolution de ce "marché" considérable et, sans avoir eu besoin de me ruiner en investissements à caractère expérimental, j'ai des choses à dire... Mais bon je ne suis pas pressé...

MAJ du 10/11 : Karl Zero un INDUSTRIEL de l'exploitation de l'émotion que suscite l'évocation de la "pédophilie"

Voici une image partielle de la liste des vidéos consacrées au sujet qui sort lors d'une recherche sur Google. J'en ai compté une quinzaine sans compter les innombrables productions tierces. Sauf que les "bis" sont un peu à mes yeux les "idiots du village, ils ressemblent à la plupart des arabes, en ce sens qu'ils sont prêts à boucher tous les trous qui se présentent. Pas de quoi les traîner en justice ou même les haïr mais cette polyvalence handicape forcément leurs capacités de discernement.

Karl zero.jpg

Concernant ses livres je ne m'étais pas attaché à les recenser, or il y en a près d'une quinzaine a vu de nez et tout cela rapporte un fric fou entre les droits télévisuels et les droits d'auteur qui doivent être considérables car j'imagine que l'intéressé s'est débrouillé pour créer une société d'édition ou a négocier pour obtenir au moins 30% du prix public. En passant par Worldcat je ne suis pas arrivé à déterminer le nombre de publications auxquelles ce phénomène a participé mais c'est ahurissant.

Il est clair que la quantités de manifeste toujours au détriment de la qualité. Je sais ce que c'est que d'écrire un ouvrage sérieux, dans certains cas c'est 10 ans de recherche de la documentation et deux ans pour la mise au point de la rédaction pour 500 pages...

Un post à parfaire

Je ne suis pas satisfait de ce post trop dense. Il n'est même pas possible de consacrer un livre au sujet car indépendamment du caractère nauséabond de la chose quantités d'infos de détails qui était disponibles sur le Net dans la seconde moitié des années 90 a disparu.

Un oubli à propos d'une manipulation de Serge Garde

Un oubli : à la fin de la vidéo de 1h30 de Karl ZERO : Serge Garde qui est en fait le documentaliste du réalisateur fait miroiter une douzaine de CDS de Zandvorst qu'il aurait obtenu par des moyens mystérieux mais je ne vois pas comment : c'est de la manip pure pour faire mousser l'affaire qui est déjà assez sinistre sauf que je rappelle que les clichés exposé desquels des parents ont tirés 81 reconnaissances est autant que je me souvienne le résultat d'une sélection de la police.

L'affaire est considérable mais de quelque façons qu'on s'y prenne il est impossible de déterminer le nombre de victimes violentées de la masse très considérable des photos de collections plus ou moins anodines.

Il mer revient qu'à un moment donné quand on fait parler un proc français on ne pose pas la question de savoir comment il a obtenu l'info selon laquelle beaucoup d'enfants ont été livré par leur parents. On ne souligne seulement en un autre point de la vidéo que la réflexion est curieuse car s'agissant de proxénétisme le proc ne mentionne pas de poursuites mais j'en déduis que l'infos concerne les pays bas et je ne sache point qu'il autorise la prostitution infantile.

Je ne voulais pas faire de pub à la vidéo dont j'ai parlé mais la voici :

Notez que le tartinage de Karl Zero sur la pédocriminalité relève d'une industrie journalistique très très suspecte dans la mesure où on ne peut traiter de ces choses que dans un livre correctement conçu. Le débit d'image des vidéos SIDERE ceux qui les contemple et ne laisse pas la possibilité de recul sauf pour des gens comme votre serviteur qui, à l'époque, on suivi quasiment au jour le jour en cherchant de leur côté à vérifier ce qui s'est dit.

Toute cette littérature résulte d'une véritable INDUSTRIE, Karl Zero a du publier une vingtaine de vidéos sur le sujet. Quant aux oeuvres tierces sur le même sujet, on voit bien que loin de démoraliser il EXCITE pas mal de gens...

Cette FASCINATION du public est aussi NAUSEABONDE que les faits dénoncés car je l'ai dit, elle est évidemment très malsaine et ça me rappelle une histoire qui s'est passée du côté de Troyes de l'organisateur d'une société de chasse aux pédophiles et qui s'est révélé "pédophile" lui même. Evidemment avec un ami qui s'est penché sur la question nous avions de suite deviné que ce type n'était pas clair du tout !

Malheureusement j'ai la preuve qu'il y a encore parmi mes abonnés des gens qui ne sont pas conscients de ce que j'évoque et qui font de Karl Zero une bonne personne, çà se voit à sa gueule que le sort des enfants il s'en tape, c'est un SALTIMBANQUE, et même une sorte de "parasite" rien de plus !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Mais brasser de l'air dans certains cas ça rapporte gros !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La-Pedocratie-a-la-francaise.jpg

Je viens de découvrir l'existence de ce livre dont le titre postule, au moins indirectement, en faveur de la thèse très populaire d'un culte "pédosatanique" qui constituerait le lien entre les étraqués qui constitue l'oligarchie à l'origine du "Nouvel Ordre mondial". Il va de soi que c'est du délire que bien sûr beaucoup de membres de l'oligarchie en questions sont plus ou moins dépravés à divers titres mais qu'il ne saurait y avoir de "pédocratie".

Remarques en marge de l'affaire Duhamel

Rectificatif : dans la version antérieure de ce chapitre j'avais cru, faute de m'être penché sur l'histoire de Camille Kouchner était la mère de Victor, soit disant victime d'un inceste. Renseignement pris il s'agit de sa soeur jumelle qui évidemment n'avait pas la possibilité de dénoncer le traitement subi. Mais il n'empêche que la dénonciation publique de ce qui est considéré comme un abus, tant de temps après les faits constitue un initiative répréhensible. Elle s'inscrit bien dans le courant de révolte initié par la clique des féministe lesbiennes qui sont les grandes ordonnatrices d'une "croisade anti-mâle" et qui ne manquerait pas de les éradiquer si on le leur permettait et si elles n'avait pas besoin de garder en réserve au moins quelques spécimens pour leur prélever par des sortes de trayeuses leur sperme en vue de perpétuer l'espèce. 

Nous en serions bien là si on les laissait faire car leur haine est palpable. Quoiqu'il en soit la "théorie du genre" n'est pas seulement une imposture mais une pure imbécilité. J'ai discuté ce soir avec une voisine qui sans être masculinisée comme le sont beaucoup de lesbiennes possède une certaine virilité. Elle a été élevée avec des garçons et n'a pas eu que des garçons. Et tout en restant parfaitement féminine d'apparence elle est très mal vu par ses camarades femelles dans son job parce qu'elle est franche et qu'elle l'ouvre quand ça ne va pas et ses collègues femmes la haïsse car elles sont toujours en train de mijoter plus ou moins de saloperies.

Je vais donc amender le  texte et rayer les passage fautifs  dans ma première version qui étaient erronés pour bien montrer que si j'ai commis une erreur c'est que je ne suis pas du tout curieux de ce type de déballage.

Et j'attends qu'on m'indique les justifications ou plutôt le but du livre de la soeur : je n'en vois qu'un contraindre son frère à porter plainte s'il en était encore temps.Nul doute qu'elle ne soit animé de l'esprit du temps façonnée par le besoin de revanche féministe !

Là encore je n'ai suivi que d'un œil l'histoire et à supposer qu'il n'y a pas eu prescription, je dis que le délai accordé après l'obtention de la majorité est parfaitement excessif, je l'aurais pour ma part réduit à 3 ou 5 ans car c'est toujours la même chose s'il est démesuré c'est pour complaire à toutes ces féministes revanchardes qui veulent casser du mâle. Il n'est du reste même pas certain qu'elles aient elles même subi des mauvais traitement : le goût d ela revanche est dans l'air du temps et ce n'est pas chrétien...

L'intérêt non pas du livre sur la "pédocratie à la française" mais de sa seule existence et qu'il célèbre le chute de gens de pouvoir qui ont fauté et montre qu'ils ne sont pas intouchables et finissent par être démasqués. L'Affaire Duhamel en est un des plus beaux exemples. sauf que l'on va voir que l'on a commis une grossière erreur en qualifiant les abus commis sur son beau fils d'inceste...

Sur l'inceste

Il faut tout de même signaler qu'en Suisse il existe un courant qui cherche au moins adoucir la répression qui s'attache aux incestes. L'inceste ne pose de problème de corruption génétique qu'entre personne de sexe différents quand aux méfaits biologique de trop de consanguinité. Autrefois l'Eglise était extrêmement sourcilleuse sur le sujet et on n'exige plut autant de degré d'éloignement entre les futurs conjoints.

Y a t-il "inceste" entre des jumeaux (homos) ?

Je me rappelle à propos de la conception fautive que l'on a de l'inceste, avoir connu un couple de jeunes jumeaux, au début de leur histoire, ils couchaient ensemble après ils ont continué à partager le même toit et chacun "chassait" de son côté. Ils avaient des moyens d'existence honnêtes alors, franchement, je vois pas quel problème çà aurait pu poser poser.

Donc les jugements sommaires sur quantités de cas qui, en dernier recours, doivent être examiné individuellement dans leur propre contexte, bref cet acharnement d'une populace inculte à vouloir s'ériger en "petits juges" car je sais ce dont elle serait capable si on lui permettait de lyncher ceux qu'elles vient à détester. est à mes yeux choses haïssable.

Pour en revenir à l'affaire Duhamel, je trouve que s'il est passible d'un "délit de salle gueule", que si du Conseil constitutionnel comme du Conseil d'Etat j'ai une très mauvaise opinion, il faut éviter de se laisser piéger par des impressions subjectives et je n'ai pas suivi les détails de l'histoire.

Ce qui me débecte c'est le déballage public d'une bonne femme, Camille Kouchner, je ne sais même pas quelle position exacte elle occupe dans le roman de l'affaire. Je présume qu'elle s'était remariée avec Duhamel mais si c'est le cas, la question qui se pose est celle de savoir pourquoi elle aurait attendu si longtemps pour prendre le public à témoin de la victimisation de son propre fils.

Mais ce qui compte dans cette histoire, c'est avant tout le point de vue de la victime. A t-il apprécié les attentions de son beau père ou non, a t-il porté plainte et si oui n'a t-il pas été forcé.

Bref dans cette histoire ce qui me fait gerber c'est cette femme qui vers le soir de sa vie bien baver publiquement sur une combinaison à laquelle elle aurait participé. Parce que c'est c'est une façon pour elle de se dédouaner de sa complicité mais quand a chié au lit il est trop tard pour serrer les fesses !

Si j'ai écrit cela c'est tout simplement que la père aurait pu avoir un compte à régler tardivement et en tout état de cause, la seule personne à pouvoir se plaindre et exiger réparation c'est la victime présumée. S'il en était encore temps !

Dans ce cas de figure, ce qui me répulse ce n'est pas tant une certaine promiscuité sexuelle car tout cela ne nous regardait pas. Oui ce qui me hérisse c'est la trahison tardive de l'auteur du livre.

Mais comme je vous l'ai dit je n'ai même pas une idée précise de la configuration en cause, preuve de mon peu d'intérêt et d'une vive répulsion pour ce genre de "traîtrise" féminine.

Qu'il s'agisse de la mère ou de la sœur : la seule personne à pouvoir se plaindre et dénoncer ce qu'elle a subi c'est le frère de sorte que dans les deux cas de figure on note une pression illégitime qui oblige à envisager que la soeur s'inscrit dans le sillage de l'esprit de revanche féministe en vogue

Car en fin de compte c'est dans la ligne directe de la "croisade anti-mâles" des nouvelles féministes qui toutes sont lesbiennes, il faut le rappeler et le souligner avec insistance car du côté des homos masculins on ne saurait trouver une telle animosité envers les femmes en général.

Finalement, par rapport à la version fautive il n'y avait pas grand chose a changer dans l'évaluation des seules motivations possibles. Et j'attends qu'on me démontre que mon analyse serait fausse !

Réflexion faite : l'affaire Duhamel n'est qu'un "inceste administratif"

C'est dans une conversation qu'un ami (Paul de Metairy) qui a mis l'accent sur la chose. C'est vrai qu'il n'y a pas d'inceste entre rejeton de parents différents comme dans les familles recomposées.

Ce qui revient à constater, au passage, l'incompétence des journalistes sur le sujet, y compris au sein de la rédaction du journal "Le Monde" qui n'en rate pas une... Je parle de "conneries" multiples et diverses. Oui dans l'histoire que l'on a en vue l'inceste ne ressort que d'une vision superficielle du registre de l'Etat civil. Même l'avocate consultée par Camille Kouchner a partlé à tort et à travers d'inceste.

Voir : https://www.leparisien.fr/faits-divers/accusation-d-inces...

Evidemment, en faisant les mis des au point qui précèdent  je risque de passer pour complice des "pédophiles" sauf que je suis à ce propos de mes relations avec les enfants d'une prudence extrême et surtout d'une grande timidité quand c'est eux qui m'adressent la parole. Je me suis éloigné de ma parentèle dès que j'ai pu et mis 900 km entre elle et moi de sorte que depuis la fin de mon adolescence je n'ai plus eu d'occasion naturelles de côtoyer des gosses.

J'adresse rarement la parole à un enfant, je me suis certes détendu assez récemment car je promène le chien d'une famille qui a deux petits garçons et le plus âgé m'adore. J'ai donc réappris à me mettre à leur portée sauf que je ne suis pas du tout inspiré pour prolonger la moindre conversation car j'aspire à une qualité d'échanges culturels que j'atteins fort rarement avec des adultes. J'ai du écrire quelque part que je vais sans doute devoir donner des cours de musique à des enfants de façon à éventuellement préparer ma succession quelque part. Là si j'ai tendance à envisager la chose à reculons c'est parce qu'il va me falloir apprendre ou même imaginer la pédagogie adéquate pour ne pas lasser leur attention.

Pour en finir avec l'affaire Duhamel si tous les protagonistes savaient la prescription acquise, l'enquête, au 21 janvier dernier, n'était pas terminée et viserait encore à débusquer des "crimes" non prescrits. C'est donc une preuve supplémentaire qu'un personnage de l'envergure politique d'un Duhamel n'est plus à l'abri de poursuites pour cause de "pédophilie".

Encore quelques mots sur la thèse des réseaux "pédosataniques"

Encore une fois quand on m'affirme que les mecs qui violent un(e) mineur(e) sont mieux traités par les juges que les Gilets Jaunes, à me révulse surtout quand ça vient d'une personne abonnée à ce blog (et qui ne lit pas mes articles car elle les trouve trop longs) mais qui tout en ajoutant foi plus ou moins à la thèse de réseau  dont la religion serait à base d'un culte"pédosatanique" avec mise à mort d'enfants, quand cette même personne refuse de lire le livre de Massimo Introvigne, Enquête sur le satanisme et qui montre comment la chose a commencé et comment elle s'est développé à partir d'une véritable "panique" apparue au Canada, j'ai envie de hurler.

Notez que c'est le même genre de personne qui déplore que la discussion sur les vaccinations est impossible parce que çà braque les gens à la manière même des opinions politiques ou religieuses sont bien connues pour résister à toute approche critique et surtout rationnelle.

De toutes façons, croire que les gens qui nous gouvernent et agissent au niveau d'une gouvernance mondiale aurait besoin pour acquérir leur puissance et conserver les leviers de commande d'enlever des gosses et de les sacrifier comme on le faisait à Moloch, à plus forte raisons s'il s'agit d’athées et d'agnostiques, non seulement à se contredire à cet égard mais surtout à ne pas comprendre qu'un tel culte serait superflu puisqu'ils ont pratiquement réuni tous les leviers de commande entre leurs mains. Tout ce qui peut exister ce sont des simulations pour impressionner les victimes ou au pire des dérapages avec sévices réels dans des groupes très exigus de parfaits tarés. L'affaire de Zandvorst révèle l'existence de commandes de films comportant des scènes réalistes hyper hard, le nombre de tarés susceptible de mettre du fric dans l'achat de ce genre de produits n'est certes pas négligeables mais ce sont autant de gens qui ne prendront pas le risque de passer à l'acte de d'organiser ce genre d'honneur.

Je suis vraiment révulsé par cette attitude consistant à ajouter foi à des vidéo grossièrement torchées qui flattent le goût d'un assez large public pour l'évocation des plus noirs complots visant à quasi systématiquement bafouer l'enfance quand par ailleurs on ne veut pas lire les rares ouvrages ayant valeur de documentation fiable. Evidemment pour se coltiner le pavé des 3 journalistes flamandes qui ont rendu compte du déroulement détaille de l'enquête menée avec l'aide (façon de parler...) des témoins sous X dans l'affaire Dutroux çà demande plus de temps et de vigilance que de se laisser intoxiquer par l'une des vidéos de Karl Zero et autres zèbres...

=======================================================

Ici commence la version originale du post

Je tâcherai de remettre tout les éléments dans un meilleur ordre mais comme ce qui suit consiste en une recension critique de ce qu'engendre la hantise actuelle de la "pédophilie" il suffira de distinguer les parenthèses par une astuce quelconque. Plus d'intertitres et une grosseur de caractère inférieure.

Le présent post est très long, je devrais sans doute ne faire figurer, en façade, qu'un très court résumé et poster le développement dans un pdf à télécharger. Mais j'entends  ne pas avoir à trop faire d'effort et me décharger de ce que j'ai sur le coeur.  Je ne pense pas que, si l'on daigne faire preuve de l'attention que mérite un texte où je me "mouille" assez franchement, me reprocher quoique, ce soit excepté des fautes de frappe et des mots manquants qui pourraient rendre certaines phrases incompréhensible ou en changer le sens comme cela est arrivé parfois. C'est le risque que l'on prend en pondant un texte à caractère "jaculatoire" pour se débarrasser au plus vite d'un sujet particulièrement ingrat.

 

Pour ne pas trop risque de complexer les lecteurs on se doit également de manifester un certain degré d'imperfection.

J'ajoute qu'il me semble difficile de concentrer ce texte sans nécessairement y passer un temps fou, y perdre pas mal d'énergie de sorte que le marché est clair : c'est à prendre ou à laisser...

Maintenant si on a des remarques à faire et si on peut les justifier sans agressivité aucune, je peux les entendre sauf que je doute que l'on puisse me prendre en défaut sur quelque détail que ce soit. Je crains plutôt l'indifférence et l'inattention, toutefois le sujet étant de ceux qui fâchent, il est probablement qu'il risque d'attirer pas mal de "mouches" plus ou moins bien intentionnées... On verra bien...

Si  par bonheur un lecteur voulait proposer, pour concentrer des passages jugés trop extensifs, proposer un rewriting pour certains d'entre eux, J'en serais ravi...

=====================================

Vous avez sans doute entendu dire ou vu que "Karl Zero (absolu) vient de sortir un "docu" qui prétend que 1 gosse sur 5 est victime, en France, d'abus sexuel. Je suis désolé mais s'il est clair que si les abus ont été fréquents tant de la part des curés (et surtout avant mai 68) et aussi dans les familles sans que l'on puisse établir le moindre rapport de fréquences d'un milieu à l'autre de manière fiable, il est non moins clair que la proportion envisagée est manifestement grossie à outrance ! Le journal Marianne n'a pas manqué d'émettre de sérieux réserves sur la vraisemblance et la pertinence de ce prétendu "document" dont je ne veux rien savoir.

Hélas une forte proportion de nos contemporains est prête à gober non seulement ce genre d'exagération mais également la thèse, très populaire, selon laquelle une certaine élite dirigeante serait coutumière, non seulement de pratiques "pédocriminelles" mais également et par la même occasion de la pratique d'une sorte de culte satanique à base de sacrifices d'enfants... Karl Zero, je le présume, n'est pas allé jusque là mais je me souviens d'avoir entendu énoncer ce genre de thèse bien avant que l'affaire Dutroux ne survienne au tout début des années 80 su siècle passé.

A ce propos, ce qui est troublant et qui devrait faire réfléchir celles et ceux qui ont adhéré à cette "mythologie" c'est que cette croyance est partagée certes par des chrétiens plus ou moins starbés mais qu'elle est présentement le fait d'une majorité de citoyens athées ou du moins franchement agnostiques qui, en tant que tel nient et la possibilité d'un "Bon Dieu" omniscient et celle d'un "Diable" nécessairement présent, comme en "miroir" !

Et ça m'offusque d'autant plus que j'ai vu, récemment, une praticienne de médecine alternative que j'estime énormément me faire l'aveu d'une croyance en la possibilité de ce genre de phénomène.

Ce à quoi je réponds que l'on ne saurait se faire une opinion sur les problèmes de société qui sont à l'ordre du jour (abus "pédophiles" et traitement d'une fausse pandémie) en puisant son information dans le genre de vidéos qui inondent les réseau sociaux, un certain nombre de compte youtube voir des chaînes d'infos sur Telegram. En agissant ainsi on ne peut guère qu'encourir le risque de se laisser manipuler et ça marche à tous les coups... Je revendique, un tout autre niveau de compétence !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pédophilie : les effets pervers du rapport Sauvé

J'ai vu récemment que l'espèce de "connasse" qui a créé et maintient la page "Face de Bouc" de la chronique du patelin que j'habite a publié un post prétendant qu'il faut compter, en moyenne, par classe d'écoliers, 3 victimes d'abus recensés, ce qui ferait 12 dans le cas précis que j'évoque, sans compter ceux restés secrets. Comme on ne précise pas le lieu de commission de ces crimes ou délits, les instits et les maîtresses doivent avoir été ravis.

Il faut arrêter d'urgence ce genre de "connerie" et je répète qu'il ne peut exister aucune statistiques ou estimation fiable de la proportion des abus au sein des différentes classes sociales. Il existe en faveur de ce genre de pratique qui tend à scandaliser nos contemporains une fascination trouble et même, quand il s'agit de condamner de façon plus ou moins hystérique ce genre de dérives, une dose considérable d'hypocrisie.

C'est un fait que si l'on prête, à juste titre d'ailleurs, la possibilité, aux élites présumées, de satisfaire ses pulsions les plus déplorables et d'en jouir avec en prime la quasi certitude de l'impunité, l'excitation répressive que cela suscite, surtout chez les mâles, comporte une bonne part de jalousie.

En plus quand on parle d'abus sexuel, il faudrait pouvoir faire la part des attouchements plus ou moins anodins des véritables viols, voir des meurtres qui peuvent s'ensuivre pour empêcher les victimes de dénoncer qui que ce soit.

Je présume que la cinglée évoquée s'est basée sur un estimation statistique globale tout aussi foireuse que ce qui résulte de la méthode employée pour l'élaboration du fameux rapport.

Chaque fois que le sujet vient sur le tapis de la part d'un curé qui tente à l'occasion de vouloir tirer de ce rapport la conviction que la fréquence des abus serait plus importantes chez les laïques  j'objecte d'une part qu'on ne peut rien en savoir et que la chose est impardonnable de la part d'ecclésiastiques qui sont astreint à respecter l'interdit du Lévitique.

Au surplus, le livre de Frédéric Martel, Sodoma (et le contenu de son audition par la commission Sauvé) est nécessaire et suffisante pour se rendre compte du caractère massif des abus commis au sein de la secte romaine. Et l'Eglise de France s'est tirée une balle dans chaque pied en commandant ce rapport a un type qui est probablement une victime du prêtre qui lui a enseigné l'orgue en classe de 5ème, ou du moins solidaire d'autres victimes qui furent ses camarades les plus proches qu'il aurait découvertes à son entrée en 4eme.

En plus du "conflit d'intérêt", on se demande comment un personnage aussi éminent au sein du Conseil d'Etat a pu préconiser la résurrection d'une justice ecclésiastique en version PENALE sans se rendre compte de l'impossibilité d'une telle chose en contexte républicain ! Il existe des tribunaux "canoniques" mais tout ce qu'ils peuvent faire c'est réduire à l'état laïque un prêtre qui aurait dérapé et pour mettre hors d'état de nuire le cinglé que fut un Tony Anatrella, il leur en a fallu du temps !

Sur le dernier "docu" de "Karl Zero absolu"

Revenons au dernier docu de Karl Zero, le chiffre relève d'une pure affabulation. La publicité faite depuis quelques années au type d'abus actuellement réprouvé a incité beaucoup de femmes à témoigner dans ce sens. C'est le cas d'une amie musicienne que j'ai évoqué dans un autre post. Elle n'a subi que des importunités pas très graves et cela a eu l'heureux effet  de l'inciter à compenser en cultivant d'autres centres d'intérêt.

Il faut noter également qu'actuellement on considérerait comme "abus" des choses qui autrefois étaient très anodines particulièrement dans le Nord de la France et de l'Europe, je pense à la Belgique en particulier dont j'ai bien connu la sociologie. Je pense à un fait très anecdotique me concernant. J'ai passé mon enfance dans un village d'une centaine d'habitants. Lors des moissons quoique mon père était fonctionnaire, je participait à certains travaux des champs. Alors que monté sur le tracteur d'un oncle à droite avec un cousin à gauche, ce dernier m'a mis la main à la braguette en déclarant que j'étais devenu un homme. Evidemment, j'ai rougi, j'ai été très mal à l'aise mais si je m'étais plaint, je me serais fait foutre de moi car les adultes, et les hommes surtout, ne se gênaient guère pour faire des "chatouilles" aux enfants qu'il s'agisse de filles ou de garçons ! Il est bien possible qu'il s'y mêlait un zeste de "pédophilie" assez inconscient mais çà n'allait jamais plus loin. Donc non seulement ce que j'évoque fera scandale aujourd'hui mais la proportion de l'abus d'un gosse sur cinq relève d'un pur délire.

Karl Zero est à mes yeux un assez sale type qui exploite un certain goût pour le sensationnel et je vais évoquer une de ses productions antérieures qui dure 1 h 37 et dont je ne peux que constater que tout en évoquant des faits bien réels, elle n'en comporte pas moins une large part de manipulation.

Sur la compétence de votre serviteur

Si vous voulez bien vous donner la peine de lire mon livre sur Loïc de Ribault et le G5 vous constaterez une chose, c'est que le genre de mythologie dont a fait preuve ce personnage est à l'origine d'une intuition qui s'est avérée fondée. J'ai deviné qu'il s'agissait d'un "pédé" et la chose m'a ensuite été confirmée non seulement par des détails apparus au grand jour mais également par une femme. Or sans cette intuition, et la pénétration qu'elle m'a permise dans la psychologie de l'intéressé, je n'aurais pas pu découvrir et démêler tous les linéaments de la geste de ce singulier personnage.

En d'autres termes, l'orientation sexuelle de l'individu, à joué un rôle déterminant dans la façon dont il s'y est pris pour manipuler ses dupes.  Et sur ce point je suis absolument certain d'avoir vraiment "décortiqué" la mentalité et la façon de fonctionner du personnage en question. Je dirai même qu'il n'y a qu'un autre "homo" mais celui là assez parfaitement équilibré qui pouvait percer à jour le fonctionnement et la véritable nature "parasitaire" de mon héros.

Je pourrais évoquer une enquête qui a duré au total plus de 25 ans sur les menées d'un "gourou" qu'un ancien disciple a taxé de "pédophilie" alors que le véritable problème se situait ailleurs. Je ne peux pas en dire plus sur cette sombre affaire sans me dévoiler et cette dénonciation m'a attiré suffisamment d'ennuis et de maltraitance purement diffamatoire. On est allé jusqu'à me traîner dans la boue en tant que supposé "pédophile d'extrême droite" sauf que l'accusation est tellement invraisemblable que je ne m'en soucie plus guère.

Simplement étant natif du signe du Cancer doté d'un ascendant Balance, je n'ai jamais aspiré à attirer la lumière. J'ai été débarqué assez brutalement selon ma perception dans cette asile de dingues que constitue la planète terre durant un été très caniculaire et si j'ai besoin de chaleur, j'aspire a demeurer dans l'ombre non pas que j'aurais des choses à me reprocher mais il se trouve que je ne suis pas du tout exhibitionniste mais étant conscient d'avoir acquis une grande lucidité, je ne saurais me taire !

j'ajouterai qu'en ce qui concerne la "pédophilie", le fait d'être "homo" est une raison nécessaire et suffisante pour expliquer et justifier mon souci de voir clair le plus objectivement possible dans les affaires qui ont défrayé la chronique. Non seulement j'ai disposé, lors de mon passage en tant qu'informaticien dans un département particulier de la Fac des sciences d'une connexion Internet à haut débit alors que la livraison au public de ce réseau commençait à peine, j'ai disposé du temps nécessaire et de la guidance nécessaire d'un universitaire belge pour effectuer des recherches très poussées sur les détails de la fameuse affaire Dutroux.

Ce n'est pas tout, j'ai bénéficié de l'expérience que peut procurer un assez long parcours au contact d'abord d'un milieu "occultisant" (adonné à l'astrologie...) et ensuite d'une autre milieu, très différent, qui lui était censé s'être adonné à un "ésotérisme" nettement, du moins en principe, plus "orthodoxe". Domaine où j'ai plus ou moins foutu la zone... Il n'empêche qu'après avoir mis à disposition du public toute la documentation existante sur une imposture évoquée plus haut, il est devenu impossible de récuser mes analyses sans être de mauvaise foi. Je dois ajouter que lisant à peine l'anglais (langue de mes ancêtres dotés d'un blason trinitaire) que la totalité des documents nécessaires soit d'abord venus à moi sans que j'ai à faire le moindre effort relève d'une sorte de "miracle". 

Je n'en ai pas terminé : en tant que juriste cette fois, ma formation dans ce domaine m'a permis de deviner que l'affaire des "magistrats pédophiles" n'a pas pu consister en l'histoire de ces "messes noires pédophiles" qui a hanté l'imaginaire public d'une certaine époque parce qu'en plus j'avais les repères historiques et littéraires nécessaires pour débusquer les éléments toxique qui ont préparé l'opinion à gober les divergences moutures plus ou moins apparentées à ce mythe d'une religion élitiste à base de "pédo-satanisme". Ceusses qui aspirent à se désintoxiquer de ce genre de fable sont invités à rechercher, ici-même, les infos que j'ai donnée sur l'influence de l'affaire Taxil d'une part et celle beaucoup plus récente, de l'album consacré à la "Méchante Lulu".

J'ajoute qu'il se trouve, pour "couronner" tout cela, que dans le cas d'une autre affaire de "pédophilie", celle de Mgr Paul, être évêque siégeant jadis en la cathédrale russe de Nikkaïa, quoique ne faisant aucunement partie des fidèles de ladite église, j'ai su, avant tout le monde, qu'une affaire allait éclater. Je peux du reste ajouter que j'ai joué un rôle occulte assez particulier à l'arrière plan de l'affaire de la légitime récupération de ladite cathédrale par la Fédération de Russie. En faisant en sorte que l'actuel Maire de la cité soit informé des risques qu'il aurait encouru en faisant un pas de travers dans ce domaine. ce n'est pas un hasard s'il a pu s'abstenir de faire une connerie. Même chose en ce qui concerne un certain Procureur qui bien sûr ne m'a jamais remercié pour les éclairages que je me suis permis de lui communiquer en ma qualité d'expert dans un tout autre domaine.

A ce propos, j'avais à l'époque comme voisin un de ses substituts en ce que se fenêtres donnaient sur une venelle où j'ai tenu boutique. Je reproche à ce dernier d'avoir complètement foiré une affaire d'exercice illégal de la pharmacie par un médecin vençois corrompu qui se procurait des flacons de Rivotril et les revendait, entre autres diffuseur par un acupuncteur comme produit de la pharmacopée chinoise. Seulement l’arôme que comporte ce médoc aurait suffit pour le confondre. Il n'était pas besoin de procéder à une analyse coûteuse, il aurait suffit de déclencher une "perquise" chez ce médecin et ses élèves et d'interroger les pharmaciens du secteur pour prouver l'existence du trafic évoqué. Soit dit en passant, il se trouve que c'est la femme de ce substitut qui alors qu'elle tricotait dans le bureau de son mari a pris une communication qui ne lui était pas destinée et est allé discuter dans un célèbre hôtel de la promenade avec un femme venue des U.S.A. et cela sous le regard de flics appartenant au FBI...

Comment j'ai su cela ! Je peux indiquer ma source, elle n'est plus de ce monde ! Il s'agit d'un certain Alain Rouillé-Laurens ou Roullié qui s'est passionné pour une célèbre affaire judiciaire de disparition jamais élucidée en lien avec le fameux Palais de la Méditerranée. Ce personnage, alors connu comme éditeur (du genre de ceux qui ne font guère que de l'édition à compte d'auteur en proposant monts et merveilles, a commencé sa carrière en tant qu'assureur de mobylette) s'était mis en tête de fabriquer un parti local ayant pour dessein de redonner à l'ancien comté une autonomie qui n'a du reste jamais existé puisqu'il s'est agit d'un département du royaume de Savoie-Sardaigne qui n'existe plus qu'au travers du puzzle qu'on a baptisé "Italie". Ce citoyen appartenait à la même "confrérie" que votre serviteur et partageait avec lui la même conjonction d'Uranus et de Vénus dans le signe des Gémeaux, ce qui m'a fait bien rire quand une dame qui s'est éprise de ce Monsieur m'a montré le thème. Je me vois et m'entends encore me fendre la pêche en découvrant la chose... cela dit cette conjonction n'est qu'une possibilité d'indication parmi d'autres et je profite de l'occasion pour affirmer que ce qu'une certaine Huguette Hirsig a publié sur le sujet est à brûler carrément...

Mon informateur avait réussi l'exploit de séduire et de vivre avec deux frères et d'en faire ses amants en les associant à son commerce en tant que collaborateurs. Et j'ai découvert qu'il avait connu et couché avec un garçon qui a fait carrière par la suite en tant qu'évêque vagant dans le domaine excessivement surréaliste de ce que l'on appelle les "petites églises", milieu qui s'est distingué à la fois par des abus pédophiles caractérisés et qui tire ses subsides d'un trafic à base d'exorcisme. J'ai du reste hérité d'un vaste complément de documentation sur le sujet lors d'un équipée dans la région de Poitiers où doit encore résider l'amant occasionnel d'un personnage qui a tenté sa chance en voulant devenir khalife en la métropole sudiste. J'ai connu cet éditeur, non pas en couchant avec, je l'eusse trouvé trop vieux mais en fréquentant un marché aux livres d'occasion qui se tenait devant une cathédrale dédiée à Sainte Réparate... Et ce citoyen quoique qu'assez franchement mythomane n'était pas inintéressant et il était, m'a t-il affirmé, ami avec le juge d'instruction qui a instruit le procès à l'encontre de Mgr Paul évoqué plus haut. D'où le détail a propos de l'ingérence de l'épouse, pas très distinguée, d'un substitut qui a fini par y gagner une mutation.

Tout cela étant qu'une assez infime partie des circonstances d'une vie replie de beaucoup de stress, surtout à partir du moment où l'occasion s'est présenté de m'établir dans l'extrême sud est du très cristallin hexagone que constitue notre pauvre France. Ne sachant pas nager et ayant été prévenu par une médium de ne jamais foutre un pied en Afrique à moi de vouloir me faire tuer, je ne saurais franchir l'obstacle que constitue la Mare Nostrum.

Sur une autre enquête de Karl Zero Absolu

Pour commencer, on devrait cesser une bonne fois pour toutes de parler de "pédophilie", ce n'est ni un terme "scientifique" ni un terme juridique. Le Code ne connaît que des abus sur mineurs de moins de 15 ans. Il existe une autre vidéo du "ZERO absolu" qui du reste, vient de se faire étriller par Marianne pour sa dernière prestation. Elle fait 1 h 37. Je me la suis collée, c'est une série d'amalgame entre plusieurs affaires, principalement l'affaire Dutroux et l'affaire de Zandvorst d'une part et celle du réseau Toro Bravo avec deux dérivés de cette dernière.

Régina Louf et les témoins X et la pollution de l'enquête par des X aussi mythomanes que tardifs

Karl Zero a évoqué le témoignage du témoin nommé X1 qui fait l'objet d'un article de Wikipédia. La fameuse Régina Louf-(dingue). Je suis tenté de compléter son blase ainsi car si une bonne partie de son témoignage a été vérifié, il est des choses qui posent problème. D’après son témoignage, X1 aurait été prostituée de force (esclave sexuelle) dès sa prime enfance par un réseau de prostitution enfantine auquel aurait appartenu sa grand-mère, avec la complicité de ses parents. Ce n'est pas impossible et si c'est les géniteurs de cette femme née en 1969 ne pouvaient guère le reconnaître. Si mes souvenirs sont exacts, la grand-mère aurait commencé sa carrière de proxénète au temps de l'occupation allemande. 

Concernant la partie véridique du témoignage de Régina Louf il y a ses dires sur le cadre des exploits d'un groupe de pédophiles dont le chef était un avocat bruxellois et des abus ont eu lieu dans une champignonnière désaffectée qui a été rasée depuis longtemps. On pouvait à l'époque la visiter par Internet, il existait des plans et un nombre considérable de photos. Je regrette de ne pas les avoir conservées. A l'époque, les clefs USB de grande capacité et les disque durs miniatures et portables restaient à inventer... Je n'ai pas de souvenir précis qu'on ait établi un lien direct avec les saloperies de Dutroux, il n'est pas impossible que l'histoire ait fait état de liens avec le dénommé Nihoul (propriétaire d'une célèbre pâtisserie connu comme fournisseur de la cour royale) et ce qui ressort des dire de X1 c'est que le détournement et l'exploitation d'enfants était chose répandue dans le royaume avec son lot d'enlèvement. Ce dont je me souviens c'est que le groupe d'abuseurs en question a eu recours à des simulations de messes noires dans le but de décrédibiliser la parole des enfants s'ils venaient à dénoncer les abus. 

Ce qui m'a frappé dans ce témoignage c'est que pour que le groupe ait pu abuser à ce point d'enfants des deux sexes c'est que dans la mesure où ils avaient des parents, ces derniers ne se sont guère soucié d'absences qui auraient du les inciter à creuser le sujet et à "cuisiner" leur rejetons. Est-ce possible sociologiquement parlant. J'ai vu le jour dans les Ardennes et on allait en Belgique relativement souvent pour des communions et des mariages dans des cousinages plus ou moins éloignés. Je rappelle l'axiome : pays froid voir glacial en hiver = gens très "chauds" et donc très conviviaux. Il faut rappeler qu'il a existé l'affaire d'une banderole "anti chtis" (on surnomme ainsi les gens du Nord) qui est à assimilé à une bande de chômeurs plus ou moins consanguins et "pédophiles" de surcroît. L'accusation est franchement caricaturale mais elle repose sur un élément concret : à savoir l'existe d'une familiarité très "tactile" entre adultes mâles et enfants des deux sexes. J'ai évoqué ce qui m'est arrivé sur un tracteur.

Pour la Belgique il y a l'histoire d'un ministre qui a été pris la main dans le slip d'un gamin. Rien d'étonnant à cela. J'ajoute que le besoin de reconnaissance de la part des enfants et des adolescents suffit à expliquer qu'à l'époque, ils pouvaient encore se prêter sans trop de répulsion à des sollicitation qu'on juge aujourd'hui non seulement inconvenantes mais parfaitement criminelles.  Paul de Metairy a évoqué quelque part le témoignage d'un très jeune canadien qui pour être protégé du harcèlement scolaire qui fait fureur actuellement lui a déclaré que se sentant protégé ainsi par des aînés et des adultes qui l'aimaient de la mauvaise façon, il y trouvait néanmoins son compte et s'en accommodait très bien.  Que le genre de familiarité que l'on a reproché à un ministre ait pu scandaliser, quand on a observé la sociologie évoquée et la "pruderie" qui caractérise le "nouvel ordre moral" essentiellement laïque contemporain et la dramatisation qui s'ensuit, on ne peut conclure qu'à une bonne dose d'ignorance, d'anachronisme, sans exclure une assez copieuse dose du type particulier d'hypocrisie à base de jalousie déjà évoquée plus haut.

Cela dit si je n'ai jamais pu concevoir de relation détendue avec un mineur de moins de 18 ans, c'est tout simplement que ma culture a toujours été marquée par un tel décalage avec la psychologie enfantine ou adolescente que je n'ai jamais été à l'aise avec eux.

La hantise actuelle de la "pédophilie" n'a fait qu'ajouter à la difficulté dans la mesure où m'intéresser à des enfants risque de paraître suspect. Encore une parenthèse : il se trouve que je suis en situation de devoir donner des cours de solfège et d'instrument à deux enfants dont un jumeau astrologique. J'ai du faire des efforts, pour me faire à cette idée et trouver cette perspective sympathique. La chose se compliquant d'une difficulté d'ordre purement pédagogique. Je serais plus à l'aise dans le rôle d'un prof donnant une "master class" à des adultes pourvus d'une technique de clavier très moyenne et ignorant tout des "secrets de la musique ancienne". Les "idiomatismes" que réclament le répertoire spécialisé qui est le mien, je ne saurais même pas dire comment je les ai acquis car c'est le produit d'une recherche personnelle après avoir quitté le Conservatoire. Si donc j'ai décidé de faire un gros effort, c'est que la formation d'un ou plusieurs successeurs sera appréciée et que la situation est telle que je ne risque guère de susciter un malentendu.

Revenons, sans plus tarder, à l'affaire des témoins X. Ce qu'il faut savoir c'est qu'à partir d'une certaine phase de l'enquête, la garantie d'anonymat a attiré une série de témoins mythomaniaques qui ont littéralement polluée cette enquête et ont obligé le parquet à faire machine arrière, à tout reprendre avant que le juge ne soit dessaisi. Tout cela est très clair quand on se donne la peine de lire avec attention le pavé consacré à cette partie de l'histoire par trois journalistes flamandes. Je dois avoir la version numérisé de ce pavé, si quelqu'un veut se donner la peine de la parcourir, je peux lui fournir le document. Il y a l'épisode d'une évocation de parties de chasse dans le parc d'un château des Ardennes belge appartenant à un nobliau où des enfants auraient servi de gibier pour des aristocrates ou des bourgeois dépravés qui, déguisés en archers, les auraient pourchassés et occis à l'aide d'une arme des plus médiévales... Je garde un souvenirs, certes assez flous de RV dans une gare et bien évidemment Karl Zero ne pouvait pas se permettre d'élever le moindre doute à l'encontre de ce qui me parait n'être que pures affabulations.

Que l'on puisse jouir en faisant souffrir des enfants, je peux le concevoir mais nullement l'imaginer d'une manière aussi théâtralisée. Justement l'affaire des CDs de Zandvorst

Sur l'affaire de Zandvorst

J’interprète cette affaire ayant donné lieu à l'exhumation des CDs compilant des milliers de clichés d'enfants dont certains on manifestement subi des sévices graves ainsi : il y a bien eu un studio qui réalisait, sur demande, des films hard avec d'éventuelles mises à mort d'enfants pour une clientèle internationale friquée. A ce propos, je été jadis en relation avec un couple d'anciens postiers dont l'un était un collectionneur de vidéos et un esprit curieux, il a réussi à obtenir d'un flic parisien de la brigade des mœurs, des copies d'éléments de saisie et j'ai vu un extrait d'une vidéo d'un petit garçon dont on voit qu'il prenait un certain plaisir au mauvais traitement infligé, manifestement dans un cercle familial. J'ai donc eu sous les yeux une preuve que ce type d'abus n'a jamais été chose rare, quand à des documents portant sur des sévices beaucoup plus sadiques, j'ai refusé d'aller au delà de quelques images car c'est insoutenable, à moins de partager ce genre de pulsion.

Revenons à l'affaire de Zandvorst. Le type qui est au centre de l'affaire et qui avait un bateau où il filmait des viols et ou se déroulait des croisières d'un genre particulier n'était qu'un vendeur, il a été retrouvé mort en Italie. Mais je ne me souviens pas des conditions, a t-il été exécuté sur ordre de l'organisation criminelle qui détenait le studio de production ou est-ce le fait d'un ancien pareil à lui, d'un prostitué ancienne victime du réseau, il faudrait que je fasse des recherches et Karl Zero a opté pour la thèse de l'exécution sur ordre des dirigeants du réseau.

Le problème c'est que ce vendeur était aussi un collectionneur d'images pédophiles. Or on ne peut pas savoir quel est le pourcentage de scènes violentes par rapport à une foultitude de clichés d'un caractère nécessairement beaucoup plus banal comme résultat d'une compilation massive d'images venant d'une clientèle d'amateurs et de consommateurs résidant aux 4 coins de la planète. On mentionne quant à la production du studio deux "qualités" dans la production, un production pas chère destinée au commun des mortels dont je suppose que la mise en scène avait été plus ou moins consentie par les acteurs et des œuvres de commande vendues très cher avec mise a mort réelles.  Les fameuses Snuff movies...

Pour ce qu'il en est de la partie purement compilatoire de clichés dépourvus de scènes violentes appréciée de collectionneurs addict et éventuellement "fétichistes" voyez à ce propos ce que cela peut donner sur Pinterest où vous trouverez des collections de photos réalisées manifestement par des "homos", certains collectionnent les images de garçons "moulés" dans des jeans, des tenues cuir, latex avec une préférence pour des "renflements" appelés en anglais bulge. Je ne vois rien de très grave dans ce genre de penchant car il ne faut pas oublier de mentionner que les mêmes mecs, réduits à se présenter en tenue d'Adam, risqueraient assez souvent de perdre énormément de leur charme lorsqu'ils sont habillés d'une façon plus ou moins provocante.

Soyons clairs ! Ce genre de compilation et un type de "pornographie" nettement plus caractérisé sous la forme de vidéos de sexe me parait utile à bien des égards. La chose offre la possibilité de se décharger d'une tension par trop excessive sans avoir à prendre de risque d'affronter la réalité d'une "drague" vie réelle toujours plus ou moins remplie de "fausse notes" susceptibles, dans le meilleur des cas, de susciter une "débandage" au moment le plus critique.

Ce genre de production est susceptible de combler d'inévitables frustrations, le recours à ce genre de palliatif n'est certes pas glorieux mais à tout prendre cela vaut mieux que d'en être réduits à se tirer une balle dans la tête. Notons que durant les derniers confinements si l'on avait empêché l'accès à ce genre de production il est certain que dans ces gigantesques clapiers que constituent les immeubles d'habitation citadins, ils est des voisins qui auraient fini par s'entretuer au moindre prétexte !

Tout cette imagerie permet à chacun d'identifier ses propres fantasmes, de les analyser et donc de ne jamais être "dépassé"par eux. En somme, les vidéos pornos sur Internet jouent un rôle positif comparable à celui des "maisons closes" d'autrefois. En plus, il existe tellement de clips contenant des extraits suffisants des originaux en streaming que l'on peut détourner à l'aide des extensions appropriées de navigateurs genre Firefox qu'en plus, çà ne coûte strictement rien. Quand à trouver des scènes réellement à caractère "pédophiles" il faut se risquer sur le "Dark Net" où personnellement je ne mets jamais les pieds.

On a vu récemment des avocats s'émouvoir qu'une demande introduite en vue d'obliger un juge à ordonner aux fournisseurs d'accès français à bloquer tous accès à un certain nombre de sites spécialisés dans le porno se soit soldée par une fin de non recevoir. Si l'on tient à ce que les enfants et les adolescents n'aient pas la possibilité d'accéder à des scènes susceptibles de les perturber, les parents ont à leur disposition des moyens de contrôle et s'ils n'existent pas encore pour les portables les compagnies de téléphone se chargeront de les créer et de vendre aux parents des abonnements ad hoc.

Donc dans l'affaire de Zandvort, on a un réseau maffieux de production encaissant le gros du fric collecté, un vendeur en relation avec deux niveaux de clientèle, une clientèle bas de gamme et une très friquée et des rabatteurs pour trouver des acteurs par le canal de plusieurs bars.

Concernant l'affaire Toro Bravo, Karl Zero a oublié de la situer dans son contexte

Ainsi concernant le réseau à l'oeuvre dans l'affaire Toro Bravo et ses deux dérivations sa  nature correspond bien à ce que raconte le flic français.Il est étonnant du reste que l'auteur du reportage de 1 h 37 que j'ai en vue ait manqué l'occasion de préciser qu'elle s'est trouvée adossée à l'affaire de la création de Gaie France Magazine, une revue crée par Michel Caignet par pure provocation pour faire mine de remettre en honneur cette tradition propre à la caste guerrière qu'on appelle "pédérastie". j'invite ceux qui désirent étudier le sujet à se tourner vers les deux livres qu'a consacré un certain Bernard Sergent, un élève de Dumézil, à l'homosexualité initiatique dans l'Europe ancienne. les deux livres que j'ai lus jadis et que je n'ai plus (je les ai revendus) auraient été réunis en un seul.

Je suis étonné que Karl Zero ait loupé l'occase consistant à mentionner un détail qui n'aurait pas manqué de paraître sulfureux : Caignet est ce personnage d'extrême droite qui après s'être fait vitrioler par un commando de jeunes juifs a découvert sa véritable vocation lors de la dissolution de la FANE en 1986. La notice de Wikipedia portant sur ce personnage est très correcte mais un peu courte. Elle mentionne que les acteurs de films signé Toro Bravo étaient majeurs mais paraissait jeunes. De cela j'en suis persuadé bien que je n'ai vu aucun de ces films. En effet, c'est tout-à-fait possible car il existe un acteur connu sous le nom d'Austin Xanders qui a vraiment l'air d'un enfant mais qui est monté comme un cheval et chevauche un grand barbu assez mince qui est présenté comme pouvant être son père. Je m'empresse de vous dire que ce genre de personnage et d'attelage n'est fait pas partie du genre d'acteur susceptible de m'émoustiller. Si je tente une estimation je ne suis guère susceptible de ne l'être que par vidéo parmi 2 à 300 de celles qui sont disponibles. pas de quoi paniquer ! 

Ce que Wikipedia oublie de préciser c'est que les poursuites engagées contre les productions de Michel Caignet émanent d'un certain "Projet Ornicar", on ne trouve pas de notice à ce sujet dans l'encyclopédie collaborative. En revanche; si on demande à Google de nous tuyauter sur ce "machin" ont tombe pile poil sur la fiche Wikipédé d'un certain Thierry Meyssan. Ce dernier avait été mis en cause par Caignet pour une sombre affaire qui est évoquée par Fiammeta Venner intitulé L'Effroyable imposteur, quelques vérités sur Thierry Meyssan. Il se trouve que le hasard fait que ce livre trônait au dessus des piles qui jouxte mon bureau avec d'autres piles de "prints" dont je remets le triage de jour en jour depuis non pas des semaines mais des mois. 

Quand aux fameux "réseau" de clients de Caignet, qu'il s'agisse des abonnés à la revue ou des consommateurs de ses films, il y eut parmi eux quantité de juges et d'auxilliaires de justice (dont votre serviteur) qui au été perquisitionné au petit matin d'un 1er avril dont j'ai oublié le millésime. Il se trouve tout bêtement que j'avais négocié avec le directeur de la publication pour obtenir, contre l'autorisation de reproduire une recension du livre d'Elisabeth Badinter, X Y de l'identité masculine, contre la fournitures gracieuse de la collection des numéros manquants soit la presque totalité car j'avais pris le train en marche très tardivement. La raison est que j'avais, dans un des rares numéros les plus récents noté des référence à Julius Evola et à une collaboration d'Alain Danielou. Et j'ai appris des choses intéressantes dans les numéro antérieurs sur le patricien et théoriciejn romain de la métaphysique du sexe, un ouvrage que j'ai particulièrement détesté ! Evola se serait exercé à se balader déguisé en femme dans les quartiers populaires de Rome pour soit disant éprouver son moi ! En fait il est très clair que le "Julius" en question n'était guère qu'un pédéraste refoulé car lorsqu'on est en présence d'un phénomène de "survirilisation", on peut être absolument certain que cela cache toujours une forme quelconque d'homosexualité nécessairement inavouable de la part d'être aussi rigides. Notez que sur le sujet, la "métaphysique" professée par l'auteur n'est, à l'instar du reste du bouquin, qu'un tissu de stupidités des plus conventionnelles et des plus toxiques.

S'il est un domaine qui s'avère non susceptible d'incarner la moindre parcelle de "métaphysique" c'est bien le domaine de la sexualité qu'il est excessivement dangereux de vouloir trop "sublimer". Il s'agit d'un domaine qu'il faut aborder et incarner de manière très réaliste et très pragmatique et en prêchant à ce propos la désincarnation à cet égard en dehors d'un mariage conçu uniquement pour perpétuer la race, le christianisme a bel et bien rendu dingo une bonne partie des habitants de notre infortuné vaisseau spatial. Inutile de s'étendre sur le sujet, on en voit tous les jours les funestes résultats puisque des gens voués sans partage au "laïcisme" le plus agnostique se mettant à bander, soit de la bite, soit du clitoris quand l'occasion se présente d'adhérer à la thèse populaire d'une religion élitiste dont la base du culte consisterait en des "messes noires" à caractère "pédo satanique"...

Et pour s'abstenir de dérailler à ce propos, il faut impérativement commencer par lire attentivement l'ouvrage de Massimo Introvigne intitulé Enquête sur le satanisme.  Non seulement, j'ai été en contact permanent pendant environ trois ans avec l'un des principaux collaborateurs de ce chercheur italien mais je l'ai eu son patron une fois ou deux au téléphone et je lui ai communiqué un certain nombre d'informations relative à des faits qui ont participé de l'engendrement de l'affaire célèbres affaire des "magistrats pédophiles" nikkaïens et ce livre fait partie  des lectures que j'ai conseillé à un certain Eric de Montgolfier. Personnage que je n'ai guère croisé qu'une fois à l'occasion d'une visite à l'un de ses substituts, dans un des couloirs du palais, pour m'enquérir de la suite donnée à l'histoire de déguisement de flacons de Rivotril par un salopard sur lequel j'avais rassemblé quantité de renseignements calamiteux. Le médecin auquel je pense est évoqué par Jean Palaiseul dans l'un des volumes de sa série Tous les espoirs de guérir.

Quelques mots sur l'Affaire Epstein

Toutes les occasions sont bonnes pour imaginer des complots à base de "pédophilie". Sans être le moins du moins "satanique" l'affaire dite du "Pizzagate" au sujet de laquelle on trouve une assez bonne notice sur Wikipedia, est un des exemples fameux de délire auquel la jalousie de la "populace" envers les privilèges, certes évidents, de l'élite dirigeante conduit est assez remarquable.

Concernant l'affaire de celui qu'on a suicidé dans une prison américaine, celle-ci me parait assez simple. Epstein a probablement bâti sa fortune sur le chantage à l'égard de personnes telle que Bill Gates en leur procurant, notamment dans son île la possibilité de consommer un gibier sexuel parfaitement à leur goût non sans avoir pris la précaution de dissimuler partout des caméras. Il y a sans doute eu dans cette affaire de pur proxénétisme une part de "pédophilie" mais comme dans l'affaire Dutroux le gros de l'affaire, du point de vue d'un pénaliste sérieux relèvent bien du registre que je viens d'évoquer.

Et comme, il a sans doute voulu aller trop loin, on a bien pu payer pour lui faire régler son compte en simulant au besoin un faux suicide. C'est un dénouement assez coutumier dont on aurait eu un exemple dans une affaire bien franco-française au bord d'un certain lac...

L'engouement populaire en faveur de ce genre de sombre histoire et les "enjolivements" qu'elles suscite chez les "sans dents" avec le manque de sérieux et de discernement qui les caractérise est une chose qui a tendance à me taper sur les nerfs. Car bien évidemment, j'encours le risque d'être accusé de faire partie du genre de complots, avec ou sans "diableries", que l'on se plait à imaginer.

Concernant la "perquise" en forme de poisson d'avril évoquée plus haut, j'ai oublié de dire que l'on n'a trouvé chez moi qu'une vidéo, celle représentant un fameux "gourou" qui fut accusé de "pédophilie" aux USA et traduit en vain devant un jury populaire et que l'on voit se balancer dans un rocking chair en débitant de grossiers mensonges.

Pour ce qui me concerne les flics ont du se pointer à deux reprises en tentant de me réveiller. Une première fois sans succès peu après 6 heures et une autre deux heures plus tard. Quand on frappe sur une porte en bois,ça fait du chambard et je me rappelle que l'un de ces fonctionnaires a fait remarquer que pour n'avoir pas réagi lors de leur premier passage, je devais dormir du sommeil du juste.

Notez en passant que si j'avais eu mauvaise conscience, en proposant un "deal" au créateur de GFM, j'aurais pris la précaution de ne donner, comme je l'ai fait pour d'autres motifs que l'adresse d'une librairie ésotérique.

A propos de la "théorie du genre"

Je comptais commenter assez longuement un article (de source "évangélique") qui évoque l'histoire de cette théorie mais il ne sera pas nécessaire de s'étendre. Cette théorie qui nie que le genre lié au sexe ait sa principale cause dans la biologie, notamment hormonale, de chaque sexe mais résulterait uniquement du fait d'une pure programmation sociale et donc culturelle a pris sa forme, pour ainsi dire "cristalline" en 1990 sous la plume de la fameuse Judith Butler.

Le courant de réflexions à caractère féministe dans lequel s'inscrit l'universitaire dont je viens de citer le nom a commencé à s'incarner au début des années 60 qui visait la libération politique des femmes. Il est le fait de lesbiennes très hostiles à la condition masculine qui tendent à ne voir en les hommes que des prédateurs quasi constitutionnels.

Il existe bien une part socio-culturelle dans l'idée que l'on se fait de la psychologie et du rôle devant être dévolu à chacun des genres mais cette part doit être résolument située à la marge. Le sexe et l'idée que l'on se fait du genre devant en découler s'enracine bien dans la biologie comme cause première. Bien évidemment, il y s'est produit des abus notoires dans le sort réservé avant la dernière guerre aux femmes et les féministes hard s'en servent abusivement pour tenter de culpabiliser les mâles qui voudraient contester leurs funestes théories en voulant leur clore le bec.

Sauf qu'en ce qui me concerne, aucune femme ne peut me reprocher quoique ce soit et même pas d'être toujours indifférent à leur égard. Je le suis certes sexuellement parlant mais quoiqu'il en soit, si je partage certaines tendances misogynes la chose repose sur une kyrielle de constatations objectives et je n'apprécie guère que les femmes "viriles" mais dans le seul sens étymologique du terme qui a rapport avec la capacité d'une vertu morale. Rien, à voir avec le masculinisme caricatural du prolongement américain de nos quasi antiques gouines rouges du MLF pour qui les provocations concevables à l'époque gardait un caractère de jeu.

L'article que j'évoque prétend que la promotion de la fameuse "théorie du genre" vise à imposer le libre choix d'un éventuel mode de vie homosexuel ainsi qu'une banalisation a venir de la "pédophilie".

La vérité est bien différente car si les racines du féministe sont lointaines et que, pour ma part, je les situe dans l'antiquité romaine et plus précisément dans les compromis qu'ont du accepter les premiers Romains pour se concilier la collaboration de ces fameuses Sabines qu'ils ont raptées en leur tendant un piège pour trouver des femmes susceptibles d'assurer leur reproduction, ceusses qui pratiquent l'amour des garçons n'ont eu besoin d'aucune femme pour commencer à se libérer. Le lesbianisme tel qu'on le connaît n'a rien à voir avec une certaine sociologie féministe essentiellement "littéraire et artistique" que l'on situe dans l'île grecque de Lesbos. ce sont aux contraire des "homos" très modernes qui, pour mieux faire passer leurs revendications ont commis l'immense connerie de comparer leur victimisation à celle subie par beaucoup de femmes.

Ces sinistres imbéciles n'ont même pas été capable de voir qu'un majorité de leur prédécesseur s'étaient spécialisés dans la philosophie et éventuellement les arts plastiques et de se rendre compte que l'orsqu'un philosophe ne fut point assez franchement "pédé", il se devait au moins de s'être montré très critique à l'égard des défauts spécifiques des femmes.  Bref, les révolutionnaires en peau de lapin que j'ai en vue ne se sont pas rendu compte qu'en voulant libérer les femmes et surtout en associant le lesbianisme à leur cause, les gays se sont bel et bien tirés une balle dans chaque pied et même, pour commencer, en pleine tête.

Nous avons présentement sous les yeux et pour ainsi dire la quinte essence de ce que le lesbianisme moderne, qui n'est qu'une résurgence d'un assez mythique "amazonisme", est capable de produire comme phénomène toxique et franchement asocial au plus au point.

Non non et non ! Les féministes extrémistes qui ont forgé la "théorie du genre" ne sont pas les amis des gays et ou des "bi", à moins que des derniers ne consentent à leur abandonner la gouvernance du monde pour mieux s'amuser entre eux et je dois me résoudre à constater que tant du côté des mâles "hétéros" que de leur homologue d'en face, c'est bien parti. La démission est pour ainsi dire accomplie et je ne vois pas l'ombre de la plus timide des réactions pointer à l'horizon. Côté "macho", ils sont contraints à une repentance de façade mais sont probablement à jamais paralysés de frayeur devant l'arrogance et la violence verbale de la nouvelle vague du féminisme ambiant. Côté "homo" on a à faire avec des aveugles et des sujets totalement illusionnés qui ne réclament qu'une chose : qu'on les laisse se branler entre eux et plus en cas d'affinités moins superficielles.

Les facilités de divorce pour consentement mutuel, la disparition probablement achevée de toute possibilité de "faute" opposable aux mères, avec comme corollaire et de toute façons, la condamnation pour le père d'éventuels enfants à payer une pension alimentaire copieuse du fait de la complète colonisation des possibilités de jugement et donc de verdict verdict dans les affaires de litige familial par une nuée de nouvelles magistrates, plus la complète dédiabolisation des mères célibataire avec la possibilité de piéger le pauvre con assez stupide pour ne pas discerner qu'il pourrait avoir affaire avec une traîtresse en puissance et pour, dans peu de temps, la PMA pour les lesbiennes, plus la colonisation de l'enseignement de la petite enfance au bénéfice exclusif des femmes pour les maternelles et quasi exclusive pour les petites classes, on a là un dispositif particulièrement calamiteux qui permet à la gent féminine de s'assurer l'exclusivité du formatage à venir des garçons. De l'ensemble de ce dispositif aberrant, on en voit fort bien les résultats catastrophiques bien que le processus n'ait point encore atteint son terme.  Il va sans dire que les garçons susceptibles de sortir d'un tel genre de moule éducatif, si par miracle je pouvais retrouver la vigueur des ma vingtaine, j'aurais plutôt envie de leur cracher dessus, voire de les battre comme plâtre que de tenter de leur procurer une évasion en direction d'une 7ème ciel. J'ai eu sous mes yeux ébahis le genre de chiffe molle plus ou moins hystérique que produit le "système" dont je viens d'ébaucher la description et on appelle ça un remède contre l'amour.

Maintenant quand à voir dans les buts assignées à la "forgerie" que constitue la "théorie du genre" une libéralisation proche de la "pédophilie", il est évident que si c'est une idée fort commune dans une mouvance que l'on qualifie d'évangéliste il est clair que les crétins et les crétines qui professent cette thèse non seulement se fourrent le doigt dans chaque oeil jusqu'à l'épaule alors qu'il est parfaitement évident que jamais les féministes dont on parle, qui faut-il le rappeler, sont toutes des lesbiennes viscéralement hostiles aux mâles, ne sauraient permettre une telle licence.

J'ajouterai à ce propos qu'on ne peut pas voir clair dans le domaine judiciaire correspondant en se fondant sur le contenu de décisions de justice quand il semblerait que cela coûte moins cher de violer un ou une mineure que d'avoir milité et faire la guérilla en temps que Gilet jaune. Premièrement pour pouvoir juger des décisions de justice dans les affaires de mœurs concernant des victimes mineures, il faudrait, pour commencer, que l'on puisse jouir des comptes-rendus objectifs d'une presse grand public moins servile et surtout plus soucieuse et surtout plus apte à rendre compte du contexte, des circonstances d'un genre d'affaire fort délicat de par leur nature même.

Il est clair que l'innovation consistant à avoir, tout récemment encore, vu l'imposition d'un âge de consentement, tant en France qu'en Belgique d'un âge de consentement qui n'avait jamais existé auparavant ne va pas du tout dans le sens et en faveur d'une prochaine banalisation de la "pédophilie" mais d'une dramatisation systématique et outrancière du phénomène. L'âge de la majorité sexuelle ayant été fixée à 15 ans, je m'étais imaginé qu'en franchissant cette limite, on s'exposait à une condamnation systématique. D'une certaine manière cela a bien été le cas, je me rappelle d'une affaire dont j'ai été témoin et pour laquelle le juge aurait requis, pour un jeune adulte que j'ai croisé, une condamnation sous prétexte de soustraction à l'autorité parentale. Un parti assez révoltant dans la mesure où si le jeune garçon s'est laissé séduire par l'adulte c'est d'abord parce les parents le laissaient traîner à sa guise et ne s'en ont soucié que comme d'une guigne.

Bien évidemment, les juges sont plus coulants quand il s'agit d'une relation en mode "hétéro". Dans la pratique, je ne vois pas trop ce que l'innovation va pouvoir changer dans la mesure où faute de pouvoir réclamer une pièce d'identité, surtout à un jeune partenaire on risque toujours d'être trompé par un développement physique faisant paraître le pseudo victime nettement plus âgée qu'elle ne l'est en réalité.

L'idée que l'on s'acheminerait vers une quelconque banalisation des actes dits "pédophiles" ne tient absolument pas la route, du moins pour ce qui concerne le commun des mortels car il est non moins clair que les privilégiés de la fortune bénéficient qu'une possibilité de protection et de complicité plus ou moins variable selon les temps et les circonstances.

Ce sur quoi je veux insister et ce sera ma conclusion la plus essentielle : c'est que prétendre s'informer correctement du genre de problème de société plus ou moins nouveau par le biais de vidéos à visée plus ou moins sensationnaliste ou encore vouloir juger de l'évolution d'un système judiciaire sans s'être donné la peine, comme je l'ai fait moi-même dans les années 85 de mettre en perspective l'évolution de certains articles disparus de l'ancien code et même la création de délits nouveaux, j'appelle cela un "péché d'orgueil" !

A ce propos, j'ai assisté, non sans effroi à la transformation de l'ancien délit d'attentat à la pudeur (qui était automatiquement "indexé" sur l'évolution naturelle des mœurs ambiante) en délit d'exhibition sexuelle. Cette transformation implique un risque : si me rendant en ville j'éprouve une envie pressante de me soulager et de pisser quelque part alors que les sanisettes ont disparu et qu'il faut un "passe sanitaire" pour commander un chocolat ou un coca dans le seul but de pouvoir occuper momentanément les toilettes d'un  café, on risque gros en se soulageant dans les rares petits coins de nature que ménage encore les cités peuplées. Il s'agit en général de jardins publics où des enfants évoluent. Le risque est double : celui d'être pris pour un "pédophile" exhib et celui d'être accuser de crime de pollution anti écologique !

Franchement, çà ne me fait pas du tout rire et dans la métropole proche de mon petit coin de montagne, je ne connais qu'un seul exemple de "chiottes" payantes et il se trouve sous la place Masséna où il existe un parking souterrain. Me semble t-il !!!! Il faut se trouver pas trop loin et bien calculer son itinéraire passé un certain âge.

Je pourrais écrire une encyclopédie sur le genre la façon dont notre prétendue "société" part en couilles quand à la gestion des problèmes susceptible de siéger ou de provenir des parties intimes situées sous le niveau de la ceinture.

Encore un exemple d'ordre judiciaire : dans notre Code pénal l'article définissant le recel se trouve dans la partie du code portant sur les atteintes aux biens. Comment se fait-il que le célèbre avocat parisien qui s'est fait agonir jadis en insistant sur le fait que l'affaire Dutroux fut avant toute chose une affaire de proxénétisme et non de "pédophilie" l'ait point profité de l'occasion pour dire qu'il est logiquement impossible d'appliquer le recel à la détention de représentation virtuelle d'atteintes à des personnes. Je ne vois pas d'inconvénients à ce que l'on continue de faire peser une menace sur un certain type de collectionneurs en déplaçant et en modifiant cette définition du recel mais là encore on pourrait se permettre d'objecter qu'une fois encore le recours à ce type de pornographie dans la mesure où il est apte à soulager un besoin pressant à cet égard et que par la même occasion il n'incite aucunement au passage à l'acte dans la vie réelle vu l’opprobre qui s'y attache et qui équivaut à une véritable "mort civile".

Au contraire, on objecte que l'existence de cette sorte d'imagerie et la possibilité d'entrer en contact par simple inadvertance présenterait un caractère contagieux. En vérité, la contagion ne saurait exister vraiment que dans la mesure où il existerait une prédisposition or dans ce cas précis, d'une entrée en résonance, ce n'est plus d'une contamination qu'il s'agirait mais d'une révélation de sympathie. Sans vouloir forcer l'argument, on pourrait rappeler qu'il vaut mieux avoir bien identifier les modalités précises de nos propres fantasmes pour les mieux maîtriser.

C'est ainsi que j'en viens à dire quelques mots sur la vidéo de Karl Zero qui totalise 1 heure et 37 minutes : à la fin de cette vidéo il en vient à déplorer que l'on en est venu à se confiner dans une démarche purement punitive, qui conduit inévitablement à des récidives quand, dans le système français, on n'a rien fait ou faut peut pour permettre que les obligations de soins prononcées lors des condamnations soient rendues effectives. Si l'auteur visé a bien pointé une carence, je crains qu'il ne s'agisse que d'une simple manipulation assez franchement démagogique qui n'excuse aucunement les lacunes de l'instruction à laquelle, le personnage s'est livré. La vraie question étant celle de savoir si on peut vraiment "guérir" un "pédophile". Sauf en abolissant par un traitement hormonale toute libido sauf que je saurais décorer çà voir là une véritable "guérison" quand il ne s'agit que de poser une camisole chimique.

Quant à la thèse selon laquelle un gosse qui aurait été violé dans sa prime enfance et aurait refoulé le choc en l'ayant  complètement oublié au point d'être livré à une sorte de fatalité qui le contraindrait, le moment venu, à ne pouvoir résister à la tentation d'agir de même au détriment d'une nouvelle victime, j'ai le droit d'être assez franchement dubitatif. Quant un phénomène aussi contraignant vient à s'imposer brutalement à la conscience de quelqu'un, je pense forcément à un phénomène en rapport avec la possession ou l'infestation de la part d'une "entité" plus ou moins étrangère à la personnalité de l'intéressé. Et l'on sort forcément du cadre de la psychologie mondaine en vigueur qui nie le caractère plus ou moins "démoniaque" de ce genre de phénomène.

Nul doute qu'il faille susciter la résurgence du souvenir de l'abus et en disant cela je pense fortement à un certain visiteur de l'été qui pourrait avoir été concerné. Sauf que si j'ai visé juste, sa violence se limiterait à toujours se débrouiller en faisant en sorte d'imposer avec force l'idée très artificielle et même incohérence qu'il s'est faite de la parfaite orthodoxie de son modus vivendi à base de séduction tous publics...  Quand un jeune homme ne paraissant que 25 ans se mêle de vouloir dire à un homme de 74 ans comment il devrait procéder pour agrémenter son existence en faisant en sorte de se procurer un compagnon par voie d'annonce à partir d'un site généraliste où l'on trouve des rubriques de rencontres pour tous les goûts tel Wannonce, on se demande s'il convient d'en rire ou d'en pleurer !

J'ai bien tenté en rompant avec une vie citadine de tenter ma chance. Il y avait déjà une bonne dizaine d'années que j'avais abandonné toute idée de trouver chaussure à mon pied, ne serait-ce que de manière très occasionnelle en fréquentant les derniers lieux de drague à ciel ouvert qui depuis lors ont été probablement complètement désaffectés.

Le résultat s'est soldé par un bref contact épistolaire et téléphonique avec un beau gars assez carré de visage complètement détruit et qui ne vivait que la nuit et une paire de malades incapable d'affronter le moindre contact dans le monde réel. C'est vraiment quelque chose de très flippant et qui n'existait pas encore au lendemain de mai 68 quand j'ai m'étant affranchi d'une partie au moins de mes peurs je me suis extrait du vilain placard où je risquais de terminer mon existence. A cette époque des aînés m'ont expliqué qu'il fut un temps où les agressions dans les pissotières qui constituaient les lieux de contacts les plus évidents étaient encore à venir. c'est sans doute exagéré mais il est cependant bien établis que les  vrais ennuis auraient débuté à la faveur de la visibilité croissante du phénomène et l'innovation constitué par notre détestable "mariage pour tous" n'a guère fait que relancer le genre d'agressivité que je viens de pointer.

Ceux qui ont encore l'âge requis pour se conformer aux goûts de "jeunisme" en vigueur n'ont pas besoin de passer des annonces. Il leur suffit de paraître dans des endroits spécialisés à la mode pour être plus ou moins sollicités. Le visiteur auquel je pense devrait se hâter grandement qui se plaint au contraire d'en être ou d'en avoir été plus ou moins submergé.

Enfin, j'ose espérer que mon analyse de ce phénomène que l'on tend a amplifier autre delà de toute mesure raisonnable de sorte que si on voulait créer un mouvement de panique on ne s'y prendrait pas autrement ne choquera pas trop. Elle me parait être d'une logique parfaite et je mets au défi quiconque de pouvoir la contester sérieusement.

Et je terminerai en soulignant que l'idée que l'on se fait des licences et de l'impunité censé constituer la cerise sur le gâteau dévolue à une certaine fausse élite doit bien faire la faire jouir car ceux qui lui prêtent toutes sortes de "cochonneries" plus ou moins meurtrières ne sont pas très malins quand ils font mine de cacher leur excitation sexuelle sous couvert de l'émotion se voulant très vertueuses qu'ils affectent à grand renfort d'appel à la répression pour tenter de nous convaincre de leur solidarité envers les jeunes victimes

Il faut rappeler qu'une maxime stipule que tout ce qui est excessif est forcément insignifiant et donc trompeur. Pour ma part je ne peux pas me laisser gagner par une émotion plus ou moins insincère sachant à quel point, pris individuellement, hormis les cas de sévices avérés dans l'affaire de Zandvoorst, certains abus sont loin d'avoir toujours été vécu de la façon tragique que l'on voudrait nous faire gober. Dans le cas des curés abuseurs, si la récente enquête n'a fait ressortir que la frange de 10 à 13 ans pour les garçons, cela ne veut aucunement dire qu'il n'y ait point eu d'abus au delà de ces âges encore puérils. C'est que les plus de 13 ans  ont toutes les chances de s'en être accommodés et même d'en avoir tiré parti d'une façon ou d'une autre. Faut-il les blâmer ? Point que je sache et tout ce que je peux dire et même redire c'est que le plus beau des jeunes curés ne saurait me faire bander et cela tout simplement parce que le chantage sentimental auquel se livre la version romaine du christianisme, quant à vouloir nous priver d'une sexualité et nous prétexte que l'on offense notre "Sauveur" en se livrant à ce que défend en principe l'église m'est chose parfaitement odieuse.

Pour votre serviteur, aux yeux de qui la sexualité de ceux que l'on insulte encore systématiquement en les traitant de "païens" (paganus = paysans) reste une chose très saine voire assez innocente, le discours visé ne peut avoir aucune espèce de prise. Quand aux curés qui dérogent aux interdits du Lévitique, ce n'est pas que je respecterais le caractère "sacré" de leur personne mais en me "mélangeant" à de telles personnes j'aurais surtout l'impression de saloper ce que j'aime. Donc ces curés ne sont pas à leur place et il devraient changer de métier et abandonner la croix pour un job de coach sportif par exemple.  Je pense, en disant cela, à une de mes récents patrons, un excellent pianiste au demeurant qui m'a permis de retrouver un poste dont un collègue monégasque m'avait fait chasser et ce contre plusieurs personnes qui ont tenté de le dissuader d'accepter ma candidature. Je n'ai pas tardé à comprendre de quel bois il aimait à se chauffer du moins à l'époque où, en tant qu'étudiant il résidait dans un ancien séminaire transformé en hôtellerie proche d'un lieudit baptisé Coco Beach, terrain de chasse bien connu des nikkaïens homophilesques. Un lieu dont il ramenait ses proies pour les purifier sous une des douches existantes avant de les consommer dans sa chambre. Cet homme encore jeune, qui était très courtisés par des jeunes femmes de sa paroisse dont l'aveuglement n'était pas nécessaire pour me convaincre que la thèse d'une intuition spécifiquement féminine est une grosse foutaise a réussi le prodige de susciter chez un Maire des environs la croyance en le fait qu'il aurait séduit et détourné à son profit une créature sur laquelle il avait des vues.

Tout cela pour dire que lorsqu'à la fin d'un office, il m'a demandé ce que je pensais du "mariage pour tous", je l'ai invité en prendre connaissance de la découverte de l'historien John Boswell à propre de l'existence de bénédictions de couples de même sexe côté orientale bien avant la formalisation tardive du mariage chez nous autres. Et la semaine suivante, je luis ai remis, sous pli acheté, et très discrètement des photocopies tirée d'un des livres de l'historien américain et ont n'en a plus recausé. Il m'a défendu et soutenu quand j'ai été victime de certaines manigances comme celle qui m'avait empêché, par défaut d'information d'être à mon office lors du passage de l'évêque.  Et je terminerai cette Nième parenthèse en disant  que son nom de famille augurait la possibilité d'avoir à souffrir d'une grande frustration... Ce blaze exprime la négation de toute espèce de possibilité de sa part de plaisir joyeux. Je ne peux pas en dire davantage sinon qu'il a bien failli sombrer dans l'alcoolisme et à disparu subitement pour cause de prétendu burn out !

Revenons à notre élite,  il est clair qu'elle jouit littéralement de pouvoir inspirer et l'envie et même une certaine fascination pour ses frasques réelles ou supposées. Mais c'est pire encore car à l'envie se mêle la peur quand on rapproche la croyance en son impunité de la multitude des abus plus ou moins criminels qu'à engendré le fait, pour la même élite, de tabler sur la pétoche à propos d'un virus a qui l'on n'aurait depuis longtemps réglé son compte si on avait laissé les médecins faire leur job librement.

Non seulement ceux qui, comme Karl Zero absolument exagèrent sciemment la proportion des abus commis et ce pour pouvoir vivre aux dépens de ceux qui écoutent ce manipulateur des plus détestables mais se laissant convaincre, comme le font les dupes de ce fort détestable personnage, ils se trouve que la fascination et le mélange d'envie, de jalousie et de peur fait le jeu de ladite "élite" mais jusqu'à un certain point seulement.

Et je pense à une histoire de lavage de linge sale familial en public par le biais d'un livre qui a récemment affecté et sali à jamais la réputation d'un homme qui a en quelque sorte "cocufié" un ancien ministre en prenant sa place au près de son ancienne épouse.. Si j'ai bien compris... Je parle bien évidemment de l'affaire Duhamel qui a reconnu des faits d'amour incestueux sur la personne d'un beau fils qui avait moins de 15 ans à l'époque. Il n'y a pas lieu, en pareille occurrence, de se demander si oui ou non le gosse, s'est accommodé de la chose et y a trouvé plus ou moins de contentement. Je me bornerai a simplement constater que quand on occupe une fonction en vue au sein du Conseil constitutionnel, prendre en pleine poire la mise en pâture au bénéfice des "sans dents", la révélation qui leur a été faite d'une pareille incartade, çà doit être excessivement douloureux ! Le fait est que ceux qui ont signé une certaine pétition pro-pédophilie se retrouvent en assez fâcheuse posture et si ma mémoire est bonne çà aurait été l'occasion pour un certain Jacques Lang de se ridiculiser par une série de lapsus en voulant se défendre de la "connerie" qu'il a reconnu avoir commise à ce propos.

Pour ce qui me concerne et alors que je m'occupais encore de l'organisation de colloques astrologiques j'ai été sollicité, il y a fort longtemps, à quelques kilomètres à vol d'oiseau d'un village que j'aperçois de mon balcon pour prendre la succession d'un certain Tony Duvert auprès d'un jeune garçon qui avait été son "pupille". Il s'agissait de libérer la mère qui se disait prof de yoga et qui répondait au prénom ou pseudo de Sarah fondatrice d'une association des "Mille soleils". J'avais eu l'occasion chaque matin d'entendre, de la chambre qui m'avait été assignée, la génitrice indigne recevoir son gamin dans son lit en le persuadant qu'il aurait été son amant dans une existence antérieure... Bien évidemment, j'ai refusé tout net de rendre à cette femme le service réclamé, laquelle m'avait voulu brancher en me voulant persuader que, sous prétexte de "terreurs nocturnes", son fils accourait dans mon lit dès le premier soir. Ce à quoi elle n'a pas manqué d'ajouter que des amis à elles avaient apprécié la disponibilité de son rejeton.

Je vais pas me faire plus vertueux que je le suis, mais j'avais réservé mon billet de retours, des obligations m'attendaient à 900 km, j'étais un photographe spécialisé en architecture et à ce titre j'ai travaillé pour les Affaires Culturelles au temps d'un certain Maurice Druon. Le calcul a été très vite fait : s'emmerder toute la sainte journée en une saison de pluie battantes pour attendre, le soir venu, les faveurs éventuelles d'un môme qui devait avoir 12/13 ans à l'époque autant que je puisse m'en souvenir et ne m'a jamais manifesté le moindre intérêt durant les quelques jours passé. D'autant plus que j'avais assisté à des scènes de caprices fort surréaliste dans les lacets d'une route de montagne proche un soir de pleine lune. En résumé, j'ai surtout eu l'impression, vu l'inconsistance de l'appât posé sur mon passage d'avoir été pris pour un con ! Il s'est agi du héros d'un livre intitulé Quand mourut Jonathan...

J'ignorais tout de l'auteur et de son élève et bien j'ai été subitement édifié à propos du mouvement pro pédophile dont il a fait partie et j'ai de suite pris conscience que ça allait engendrer une réaction excessivement négative. Et je me vois encore livrer une prédiction à un arrêt de bus du quartier de Cimiez à l'auteur d'un programme de calcul astrologique utilisable sur les médiocres calculettes dont on disposait à l'époque. Des années plus tard ayant été victimes des accusations d'une femme dont il s'était lassée, il s'est vu convoquer par les gendarmes au sujet du commerce illicite qu'il était censé avoir entretenu avec la gamine mineure de cette femme.

Et ce qui m'a frappé quand, rentré à Paris, j'ai voulu dénoncer l'indignité de la mère auprès des collègues, c'est le refus de ses derniers d'entendre mon histoire. Il s'est agi d'un singulier mélange d'hypocrisie très classique avec l'opinion de certains selon laquelle ce genre de dérive n'est pas grave.

Pire encore, mon patron de l'époque, m'a remplacé à mon insu de plein gré par la mère indigne qui m'a supplanté en temps qu'elle a pris ma place au second rang d'une association qui n'a existé que très virtuellement. Ledit pseudo Jonathan a bien sûr fait partie des passagers d'une certaine école en bateau dont le "capitaine" a été traduit en justice longtemps après.

Ce qui m'oblige à souligner que dans le genre d'aventure dont on cause, il faut distinguer entre des systèmes à visée soit disant éducatives conçus par des prédateurs complètement addict à de la chair trop fraîche et les liaisons individuelles qui peuvent se nouer entre un mineur et un adulte soucieux de le faire grandir en usant de son ascendant pour son bien. Dans le cas de l'école en bateau ce qui a constitué un véritable enfer pour les moussaillons qui n'eurent pas la chance de vraiment émoustiller la patron du rafiot, c'est d'abord la concurrence entre gamins susceptible de plaire et ceux qui faute du charisme adéquat ont été les plus malchanceux. La vrai problème il était là et pas dans le fait que les plus chanceux ont forcément trouvé du plaisir dans la faveur sexuelle dont ils ont bénéficié.

Une idylle entre un adulte encore jeune et un mineur est une possibilité qui n'est pas susceptible de m'offusquer sauf que tous les risques sont pour l'adulte et je ne suis pas sûr que le jeu en vaille la chandelle. C'était concevable et même assez bien toléré avant et juste après mai 68 et ça arrangeait souvent les parents quand le fils était un peu difficile et qu'un oncle ou même un étranger parvenait à le littéralement transformer mais à ma connaissance une telle éventualité ne fait plus partie des choses possibles et admises.

Enfin quand, comme cela a été mon cas, on revendique plus ou moins implicitement une sorte de "magistère", on ne peut pas se permettre de prendre ce genre s'embarquer dans ce genre de "galère". En effet, ce qui caractérise les vrais "pédophiles" c'est leu goût pour une certaine forme de puérilité, je les perçois avant tout comme des débiles assez méprisables.

Enfin, pour en terminer avec le sujet très "tabou" que j'ai abordé, il est exclu de juger le genre de situation qui peut se produire en partant du point de vue moral qui a cours dans le monothéisme auquel nous sommes accoutumé. Et qui a fortement déteint sur la nouvelle morale purement laïque. Il y a quelque chose de positif dans le fait qu'en France 3000 prêtres auraient déraillé durant les 70 dernières années : d'une part le chiffre avancé m'a l'air d'une estimation à minima et c'est surtout que la hiérarchie romaine ne peut plus se permettre de trop insister sur un certain interdit sans prendre le risque de s'exposer à ce qu'on lui rie au nez. Et pour ce qui me concerne, si je me suis toujours senti très mal à l'aise dans une église au point que le plaisir procuré par certains concerts en soit plus ou moins gâché et j'ai accepté de remplir l'office devenu mien pour en quelque sorte me désensibiliser. Il ne s'agissait pas de devenir ou même de redevenir "pieux", j'ai toujours été critique et peu réceptif à l'égard des manifestations trop dévotes et je mets en valeur un instrument de qualité et je m'abstiens de sortir de ce rôle purement artistique en pratiquant sur place l'obligation de réserve qui s'impose dans toute fonction qui se respecte.

Si le christianisme, côté latin, a fonctionné à peu près convenablement jusqu'au XIIIème siècle environ où l'attention s'est concentrée autour d'une fascination envers la sodomie qui n'avait pas encore revêtu de sens contemporain et exclusive de crime contre la nature par le biais de relations anales c'est tout simplement parce qu'un restant de bon sens antique a tempérer l'espèce d'idéologie fallacieuse qui commence d'affleurer dans une certaine Lettre aux Hébreux d'un non moins certain Paul de Tarse...

13/10/2021

Le "Rapport Sauvé" sur la pédophilie dans l'Eglise de France... Hautement toxique à tous égards...

SODOMA.jpg

Mise à jour du 12 octobre

A propos de ce rapport, les choses sont en train de partir en vrille.

Le Monde faisant le point sur les limites du "secret de la confession" et il est précisé qu'un prêtre à la faculté de s'en affranchir lorsqu'il a connaissance d'un crime de sorte que l'invitation-convocation de l'archevêque de Reims était parfaitement déplacée. Il n'y a donc nulle part de problème, à savoir que les lois de la République s'imposent et on n'imagine pas un seul instant que des prêtres ou des responsables laïques confrontés à de nouveaux abus vont les couvrir : on en fera plutôt plus que pas assez !

On assiste d'autre part à un renversement : la parole des enfants était sujette à caution, on risque d'assister à un renversement à cet égard avec les risques de prendre en compte une possible "mythomanie" de leur part... Et ce n'est pas nouveau

Voici à présent que le président de la conférence des évêques compte sur les fidèles pour indemniser les victimes, ce qui était exclu par l'auteur du rapport. Et si on me tend la sébile, je leur répondrai d'aller se faire foutre !

François Devaux, le personnage qui est à l'origine de la mise en accusation de Barbarin, veut, lui que les évêques paient. Mais comment ?

En vendant leurs cathédrales au Américains ou aux chinois alors qu'elles sont devenues propriété de l'Etat ?

Ce sale type est littéralement dévoré par la haine et il faut rappeler que s'il y a eu tant d'abus c'est que les parents se sont généralement bornés à flanquer une torgnole à leurs mômes quand il leur arrivait de dénoncer un curé nanti de pattes folles ! C'est qu'avant le concile les prêtres étaient des figures d'autorité généralement incontestées.

Du reste à ce propos les intégristes mentent quand ils soutiennent que les abus se seraient développés surtout après le concile: c'est juste le contraire et c'est archi faux pour des raisons qu'il est facile de comprendre !!!!

On notera à ce propos que la dernière infographie de cet article compare des périodes très inégales et qu'il est matériellement impossible d'estimer des % pour des périodes anciennes quantité d'abus étant passés sous les radars de la police et de la justice car plus ou moins consentis vu la prégnance des personne à autorité avant mai 68. Ce rapport n'était ni fait ni à faire vu que le livre de Frédéric Martel était amplement suffisant.

Mise à jour du 11/10 en soirée

Le journal Le Monde a publié a publié une excellente mise au point sur le secret de la confession qui démontre, s'il en était besoin, que le Sieur Darmanin n'a guère fait qu'étaler sa prodigieuse inculture juridique en osant convoquer un éminent archevêque pour le morigéner.

Voir : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/10/08/c...

Nous sommes hélas dotés d'un gouvernement qui est en train de pulvériser les records d'incompétence en de nombreuses matières. Puisse le Saint Esprit réveiller, brutalement s'il le faut, les citoyens et citoyennes de France et de Navarre en temps utile.

Je ne crois guère en la science ecclésiastique  et je doute d'une "vie éternelle" applicable à des modalités demeurées assez individuelle mais en revanche je ne doute pas de la possibilité pour l'esprit saint de souffler où il veut et surtout où il le peut encore, j'y crois fermement sauf qu'il est assez probable qu'il soit contraint, le cas échéant, de se montrer assez "politiquement incorrect"...

========================

Je dois prévenir tout lecteur que le présent et assez long article est assez "gratiné". Les lecteurs dépourvus du moins sens de l'humour sont invités à passer leur chemin. Il encourent le risque d'être excessivement déstabilisés et de ne jamais s'en remettre...

Si vous voulez vous informer des dérives à base d'abus sexuels sur mineurs au sein de l'Eglise catholique et au niveau planétaire vous disposez du livre de Frédérique Martel représenté ci-dessus. Il s'avère amplement suffisant pour présumer des dégâts au plan local. La seule chose que l'on puisse reprocher à l'auteur c'est de rêver en pensant que ce grand corps que constitue la secte romaine finira par accepter ce qu'on appelle, seulement depuis le XIXème siècle, "homosexualité". Un terme barbare hérité d'un goût morbide pour la médecine légale. Une véritable malédiction au sens le plus étymologique. Cela relève même d'une forme de "rhétorique sorcière".

Il y a  pourtant eu, à ce propos, des "accommodements avec le Ciel" puisque les églises orientales ont pratiqué des bénédiction de couple de même sexe avant qu'en occident le "sacrement de mariage" ne soit finalisé. Voir à ce sujet les travaux de l'historien John Boswell qui sont à corriger sur un certain nombre de points et notamment à cause d'un anachronisme ridicule ayant consisté à théoriser une sorte de "sous culture gay au moyen âge".

L'examen d'une telle question sorant du cadre d'un blog de médecine, son caractère "spirituel" étant à entendre dans un sens très ordinaire de provoc subtile plus ou moins en forme de "foutage de gueule" surtout lorsque leur porteur sont un peu trop "coïncés", je ne saurais trop m'étendre car il faudrait également parler d'une pratique d'afrèrement par contrat notarié qui a permis de tourner occasionnellement l'interdit du Lévitique. Je me bornerai à préciser que les couples de mâles ont été mis sous la protection de Saint Serge et Sain Bacchus. Cette thématique est relativement populaire dans certains milieux religieux anglo saxons mais en France lors du vote en faveur du "mariage pour tous", institué par une fraction de légistes franchement anti-cléricaux on est allé chercher des justifications du côté des "peuples premiers" en négligeant de refoutre çà sur le tapis alors que l'occasion était rêvée de mettre l'Eglise romaine devant certaines de ses contradictions... Mais hélas les gens qui prétendent nous gouverner sont devenus d'une inculture féroce dans presque tous les domaines !

Porte latine.jpg

Notons avant d'aborder les problèmes soulevés ou causés par le caractère toxique du fameux rapport, notons que l'institution visée ci-dessus semble avoir affleuré à Rome au temps de Montaigne. Mais il n'existe pas de certitude que ce qui s'est passé Porte latine soit une émanation de l'un des rituels rapportés par Boswell. J'ai des raisons de penser que l'épisode relève d'une sorte de parodie de mariage assez spontanée mais il y a tout de même des détail singuliers concernant l'implication de religieux.

Mais autre chose m'a frappé : c'est l'implication de portugais. Or dans un numéro d'une revue favorable à la pédérastie qui fut objet de scandale et de poursuites, son créateur a évoqué une pratique locale laissant à entendre qu'il n'était pas besoin d'aller en Thaïlande pour trouver des garçons disponibles. Si j'ai bien compris on tolérait que des oncles se chargent de l'initiation et de l'éducation de garçons peu portés vers les femmes. A noter que c'est assez universel et çà me fait penser à une méchante histoire arrivée à un certain (...) Jules Verne.

Nota : Par associations d'idée j'en arrive à repenser à un visiteur de l'été, venu pour se faire soigner par la MTC, issu de cette nation latine et dont le comportement a fini par m'évoquer le genre de trouble que peut produire un abus ou une tentative d'abus sexuel durant l'enfance... Son comportement s'étant caractérisé par 4 ou 5 tentatives de séduction envers différentes personnes des deux sexes selon des modalités violant les "convenances" les mieux établies. On ne saurait considéré comme normal le fait d'avoir félicité un papy italien qui nous a remis sur le droit chemin vers Busana Vecchia pour l'excellence de son "odeur corporelle" surtout qu'il 'a guère approché de plus de 1,50 m le nez, au demeurant exceptionnel, du complimenteur...

Pour l'histoire des mariages relaté par Montaigne voir : https://infodujour.fr/culture/6444-un-mariage-gay-dans-la-rome-de-la-renaissance

Circonstance aggravante : la publication d'un rapport à la fois très mal ficelé et excessivement nauséabond s'ajoute à un arrière plan de manipulations gouvernemental sous prétexte de "pandémie"

J'évoquerai en fin d'articles d'autres "manipulations" portant sur le domaine de l'exercice légal des choses du sexe qui témoigne d'une "dinguerie" ambiante qui tend à pulvériser certains records bien que la matière soit, depuis deux millénaires, assez amplement fournie.

Nous n'avions pas assez des manipulations résultant de l'exploitation d'une une fausse "pandémie" de Covid, fausse dans la mesure où il ne s'agit que d'une simple épidémie dont on aurait pu venir à bout rapidement si on n'avait pas empêché sciemment les généralistes de faire correctement leur job.

Il fallait encore que la religion romaine, en pleine dégringolade notamment depuis le dernier concile, empoisonne un peu plus l'ambiance collective à commencer par la troupe des fidèles avec, sous prétexte de "repentance", la publication une saloperie des plus violentes non seulement pour les fidèles mais pour l'ensemble des citoyens car le ministre des cultes y est allé de sa propre participation qui veut abolir le secret de la confession.

Un ministre des cultes parmi les plus calamiteux

Notons au passage qu'on a vu un ministre des cultes parmi les plus calamiteux de notre histoire, convoquer littéralement un archevêque, celui de Reims en l’occurrence, soit la ville des Sacres (dont je suis originaire) dans le but de rompre le secret de la confession.

De la part d'un homme sur lequel continue de peser des soupçons de viol par abus de personnes ayant autorité, si même la justice l'aurait blanchi par voie de non lieu c'est pour le moins extravagant.

Ce blog n'étant pas consacré à des questions de droit, surtout canonique, je me réserve d'examiner la question ailleurs. Il suffira de retenir qu'il s'agit d'un secret à caractère "professionnel", consacré par notre code pénal, par le droit européen et une cour de justice internationale...

Une lacune criante du "rapport Sauvé"

D'après un ami et collègue excellent organiste et non moins excellent juriste qui a l'habitude des procédures en Conseil d'Etat, un certain Paul de Metairy, le rapport ne fait aucunement mention de la responsabilité des parents qui avaient coutume lorsqu'un enfant dénonçait les mains baladeuses d'un prêtre de clore le chapitre par une baffe.

C'est ce qui est arrivé à un certain François Devaux, personnage devenu haineux qui préconise de faire payer les évêques après avoir échoué à faire condamner l'ancien Primat des Gaules en dépit du soutien inconditionnel de la célèbre revue Golias. Cela dit on doit à Golias d'avoir contribué à la mise hors d'état de nuire d'un ancien expert du Vatican et assez sinistre individu, j'ai nommé Tony Anatrella... Mais il en a fallu du temps !

La technique ancienne consistant à "déplacer le problème"

Et dans cette histoire, si certains la plupart des prêtres ayant fauté ont échappé à la justice, c'est d'abord et surtout parce que les parents ont presque systématiquement refusé de prendre au sérieux les dénonciation des enfants abusés en ne portant pas plainte. La manœuvre consistant a seulement "déplacer le problème"...

Un exemple original de "déplacement du problème" par un Maire montagnard

A ce propos, j'ai eu connaissance d'une affaire où un curé, auteur par ailleurs de lettres anonymes contre un Maire d'un village dont l'église est devenu un musée sur la route du sel, a été contraint par le premier magistrat de dégager dans l'heure, faute de quoi il allait lui foutre les gendarmes aux fesses.

Des souvenirs assez "toxiques" me rattachent à ce lieu. J'y ai été envoyé par un universitaire pour préparer un certain colloque auprès d'un prof de yoga. Pour découvrir qu'elle vivait avec son jeune fils qui avait fait la fameuse "école en bateau".

Chaque matin, de la chambre qui m'avait été assignée, j'entendais la mère serinait à son gamin qu'il avait été son amant dans une existence antérieure. Je passe sur des scènes particulièrement surréaliste dans les lacets qui mènent aux anciennes glacières de la métropole proche. J'ai appris que ce même avait été le "pupille" d'un certain Tony Duvert et donc le héros de Quand mourut Jonathan et je me suis vu proposer sa "succession". Bien sûr je me suis bien gardé de faire reporter la date de mon billet de retour et je me suis empressé du publier la chose dans le milieu concerné.

C'était les années 70 : que croyez-vous qu'il se passa ! Silences gênés ! Pire encore on m'a remplacé en temps que Vice Président d'une association par cette mère indigne que je n'ai point manqué d'immortaliser dans une revue confidentielle qui a amplement circulé et démasqué quantité d'imposteurs en forme de "gourous"... 

Quand un chien pourvoit à l'absence de justice humaine

Pour en finir avec le curé qui a du décamper parce que le Maire lui a foutu le feu aux fesses, j'ai eu, des décennies, plus tard à "sonoriser" une ou deux messes dites par ce prêtre entiché de "psychanalyse". Je l'entends encore se plaindre en me racontant, qu'alors qu'il avait été invité à un repas suivant un baptême, il avait été mordu et littéralement expulsé par le chien de la famille d'un gosse sur lequel il avait du balader ses sales pattes libidineuses...

Il faisait des remplacements et cela me rappelle que j'aurais bien des choses à raconter sur un ancien exorciste de l'évêché qui siégeait dans un centre marial qui d'après certains historiens aurait abrité, à l'origine, le culte d'une Diane Artémis avant d'être christianisé.

La musique comme "dérivatif" à l'ambiance de sinistrose

Il ne me reste que la musique comme dérivatif à l'atmosphère délétère et sinistre que nous vivons. Toutefois les deux derniers clavecins dont je dispose sont encore en travaux il ne me reste comme pratique sociale que l'exécution des 4 pièces traditionnelles des offices dominicaux : entrée, offertoire, communion, sortie, ce qui constitue présentement une occasion de "contamination" du fait de l'influence délétère du fameux rapport.

Cela fait déjà deux dimanche que l'on nous en fait la réclame et nous sommes menacés d'un rappel lors de chaque prière universelle.

Si je dois déplorer une seconde récidive je demanderai au nouveau curé d'y mettre un terme. On ferait mieux de prier pour que les manigances à propos de Covid soient déjouées ainsi que pour le salut des commerçants qui ayant été acculés à la faillite se sont suicidés. Les fidèles n'ont à 99,999 % aucune part dans les dérives objet du rapport il est intolérable de continuer à se voir "chargés" du rappel des horreurs qu'il évoque.

J'ai une chance d'être écouté : ce curé m'a donné spontanément la clef du temple et je peux donc y travailler et éventuellement enregistrer de jour comme de nuit...

Sur la personnalité du principal auteur du rapport

Dans un article du journal "Le Monde" présentant Sauvé comme le "confesseur  des violences sexuelles de l'Eglise" on lit ceci :

Au tout début des années 1960, un jeune garçon de 5e prend des cours d’orgue auprès d’un prêtre du pensionnat de Cambrai, dans le Nord, où il étudie. Dans cette communauté éducative ouverte et bienveillante, l’ecclésiastique est chargé de l’instruction musicale et religieuse. Ses parents connaissent ce prêtre un peu tactile, le reçoivent chez eux. Pendant les grandes vacances, pour le collégien en culotte courte, les leçons continuent le samedi après-midi dans un pensionnat déserté. Mais, à la rentrée de 4e, le professeur de musique a disparu des effectifs de l’école. Sa nouvelle affectation n’a pas donné lieu à la petite fête qu’il est de coutume d’organiser à cette occasion. Il s’est évaporé.

Le jeune garçon a aujourd’hui 72 ans. Allure sobre et imposante, parole précise et contrôlée, Jean-Marc Sauvé a été façonné par quarante ans d’une carrière administrative au plus haut niveau.

J'ai souligné à dessein un passage qui me parait crucial. L'histoire officielle laisse à entendre que le jeune Sauvé aurait constaté l'évaporation de son prof d'orgue et aurait été rencardé sur le causes de cette "évaporation" des années plus tard par un ancien camarade ayant "bénéficié" des attentions de ce curé connu pour sa "tactilité"...

Un rapport entièrement à charge !

De deux choses l'une où l'ancien élève d'orgue manquait de grâce naturelle et n'était pas un élève "intéressant" ou il nous a caché quelque chose en réécrivant l'histoire d'une façon trop honorable.

Cependant et de toute évidence, l'instruction qu'il a menée est entièrement à charge, de plus, ce qui est beaucoup plus grave c'est que quoique étant censé figurer parmi les juristes les plus distingués de notre infortuné pays puisqu'il a occupé un poste au Conseil d'Etat et y figure toujours à titre honoraire.

Recommandation n° 40 : vers une restauration des "tribunaux ecclésiastiques" ?

Il est préconisé de mettre en place sans délai le tribunal pénal canonique ! Bref les recommandations 27, 31, 32, 33, 40 et 41 ont bien de quoi horrifier un juriste accompli. Le Sieur Darmanin, au lieu de vouloir abolir le secret de la confession devrait mettre le nez dans ces recommandations et s'inquiéter d'une possible concurrence faite à la justice pénale et civile républicaine.

En effet, la seule mesure que peut décider un tribunal siégeant en droit canonique, c'est la réduction à l'état laïque d'un prêtre ayant fauté avec inscription sur une liste noire de prêtres interdits de toute espèce de ministère spirituel. Ce qui est arrivé à Tony Anatrella après des années et des années de tergiversations...

Ce très sinistre individu avait inventé une méthode de déprogrammation des séminaristes travaillés par des pulsions "homos". Sa méthode apparentée aux vielles méthodes portant sur le dégoût de l'alcool consistait à demander au patient de se foutre a poil en vue de la pratique d'une masturbation réciproque. Moyennant quoi, resté habillé ou en tenue d'Adam, le praticien clérical ne faisait guère qu'encourager une "gérontophobie" assez largement répandue tout en profitant de l'occasion pour se gorger d'images très érotiques et ensuite en jouir en se branlant comme un malade dans la plus stricte intimité... Peut-être même qu'il usait d'une caméra cachée pour pallier à une mémoire défaillante vu son âge canonique. Quelle horreur que cet abominable imposteur !

Le aspects toxiques du "rapport Sauvé"

Ce foutu rapport n'est ni fait ni à faire et cela fait en effet deux dimanche consécutifs que l'on "bassine" et "emmerde" l'assistance avec le fruit pourri d'une enquête dont la commande relève manifestement de tendances parfaitement suicidaires de la part d'une hiérarchie qui est complètement à l'ouest depuis pas mal de temps.

On notera simplement de la méthode d'enquête fondée sur un questionnaire incomplet et assorti de l'anonymat quant aux signataires ne pouvait pas rendre compte de l'étendue du désastre que ce soit quantitativement et/ou qualitativement.

La seule chose intéressante eut consisté à tenter de comparer l'ampleur du phénomène dit "pédophile" au sein de la prêtrise par rapport à son étendue au sein de la population laïque, sauf que c'est matériellement impossible.

La rapport n'accouche que de choses que l'on savait déjà ou que l'on pouvait aisément deviner et quoique étant exclusivement à charge, il est sans doute en dessous de la réalité quant au nombre supposé d’ecclésiastiques délinquants.

N'apparaissent de façon visible assez crue que les abus sur des garçons de 10 à 13 ans. Au delà, ils ont forcément échappé au radar des enquêteurs car au delà les garçons visés ont pu s'en accommoder pour diverses raisons basées sur un intérêt quelconque. Soit ils ont bénéficié d'avantages en échange de leurs faveurs soit ils ont pris goût à la chose...

Rappel à propos de l'influence calamiteuse de l'affaire Dutroux

Si en ce monde quelqu'un peut revendiquer une compétence dans l'observation de ce type de phénomène c'est votre serviteur. Je ne suis sans doute pas le seul mais j'appartiens à une génération en voie de disparition du genre "dinosaure". Alerté par un universitaire belge ami de certains arrières plans de l'affaire Dutroux, j'ai disposé à l'époque d'une connexion Internet universitaire à très haut débit pour collecter toutes sortes d'infos aujourd'hui disparues. Je pense à une champignonnière aujourd'hui rasée où il s'est passé quelque chose d'assez particulier à l'initiative d'un groupuscule mené par un avocat bruxellois en vue.

On trouve dans les méthodes utilisées pour décrédibiliser les éventuels bavardages et dénonciations des enfants ou des jeunes impliqués des simulation de "satanisme" ne correspondant à aucun culte ou rituel sincère à cet égard mais bien évidemment ce genre de détails, ajoutés à l'influence pernicieuse de l'album mettant en scène une certaine grande et vilaine Lulu ont contribué à ensemencer l'imaginaire populaire en faveur de la thèse de l'existence d'un "nouveau mouvement religieux" à base pédo sataniste en usage au sein de l'oligarchie mondialiste qui souhaite effectivement nous réduire à un pur esclavage.

vilaine-lulu.ysl.png

Cela nous renvoie à au témoin X1, la célèbre Régina Louf et je m'empresse de souligner que l'actuel rapport de Wikipedia ne correspond pas à la réalité que j'ai pu percevoir à l'époque au travers de documents aujourd'hui disparus. D'autres témoins X ayant fait carrément dérailler l'enquête par des accès de mythomanie des plus délirantes avec des histoires de "chasse à courre" dans un château appartenant à un nobliau mi belge mi ardennais

Bref, il est devenu extrêmement difficile voir impossible de faire la part des choses.

Ma perception du christianisme surtout latin

Avant d'aller plus loin, je dois préciser que je suis de plus en plus persuadé que le christianisme n'était sans doute pas destiné à devenir une religion universelle et qu'il s'agissait d'une sorte de "voie initiatique" en marge d'un judaïsme à la ramasse.

Il faut rappeler que ce sont bien les Perses qui ont inspiré l'idée d'un monothéisme et qu'il s'agit d'une évolution tardive et que d'autre part le "Dieu" des juifs apparait comme étant une entité assez purement tribale, déité qui eut du reste une parèdre à la mode hindoue dont on connaît le nom. Je renvoie les lecteurs intéressés par la question à un certain article sur "Yahwed" de Wikipedia où on trouve ceci :

La question de savoir si Ashéra était ou non la parèdre de Yahweh a donné lieu à des avis divisés.

La majorité des chercheurs estiment qu'Ashéra était vraisemblablement la déesse consort de Yahweh. Le culte de « Yahweh et son Ashérah » est certainement pratiqué pendant très longtemps.

Comment le christianisme, devenu religion d'Etat sous Constantin a foiré

Toutefois, le christianisme a joué un rôle positif pendant le premier millénaire car le bon sens antique hérité de ce que la civilisation romaine a produit de meilleur est parvenu à plus ou moins conjurer un idéalisme des plus nocifs notamment en matière de traitement de la sexualité.

Je situe le point d'incandescence de la rupture autour de 1313. Car tout à foiré, absolument tout a foiré, entre le Xème et le XIVème siècle avec notamment l'apparition d'une hantise de la "sodomie", terme dont le sens n'avait pas encore pris celui, très exclusif qui a eu cours beaucoup plus tard.

L'imposition du célibat des prêtres séculiers comme cause essentielle de l'apparition et de la vogue de la "catho-pédophilie"

Durant l'époque évoquée, longtemps après une tentative avorté d'imposer le célibat (et la chasteté) aux prêtres séculier lors du concile d'Elvire (305-306), cette imposition est entrée dans les mœurs grosso modo au XIIème siècle qui est aussi celui de l'apparition du "sacrement" de mariage.

Il est clair que si l'on avait continué d'inciter les futurs curés à se marier avant d'être ordonnés (l'inversion de ce processus n'étant pas canonique) le catholicisme ne serait pas dans cette merde noire où il se trouve plongé à propos des abus sexuels dont il est devenu un des théâtres principaux.

Et ce qu'il faut souligner avec insistance c'est que l'ensemble des fidèles n'a pas à se laisser charger par la campagne de "repentance" imposée par la publicité faite à un rapport de toute évidence fort mal intentionné et pas du tout objectif !

Sur une "synchronicité" parfaitement intentionnelle

On a commencé par faire coïncider l'évocation dudit rapport avec un dimanche avec lune lecture portant sur l'extraction d'Eve d'un côté d'Adam par le biais d'une opération chirurgicale des plus mystérieuses.

Sauf qu’apparemment le rappel de ce mythe était "hors programme".

https://www.aelf.org/2021-10-12/romain/messe

Il s'agissait de rappeler les "bonnes manières" en matière de sexe, le christianisme n'offrant que deux solutions, soit le mariage et la procréation, soit l'état monastique avec le régime de privation sensorielle extrême que cela comporte. Le moins que l'on puisse dire est que c'est un peu court !

Le véritable texte du jour, semble t-il, anticipe d'un caca nerveux" de Paul apparu dans une Lettre aux Hébreux...

Ils ont échangé la gloire du Dieu impérissable contre des idoles représentant l’être humain périssable ou bien des volatiles, des quadrupèdes et des reptiles.

Voilà pourquoi, à cause des convoitises de leurs cœurs, Dieu les a livrés à l’impureté, de sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leur corps.

Dans la version extensive, qui est une pure tautologie et qui en temps que telle n'est qu'une double affirmation de la même chose, sans la moindre preuve, au fond le "Dieu" des juifs aurait livré les "pédés" de l'époque à leur vice parce que vicieux ils l'étaient de toutes façons. On tourne en rond.

Mais il est aisé de sortir de ce "cercle vicieux" par la plus élémentaire des logiques. Pie XII en légalisant la méthode calamiteuse du Dr Ogino en guise de contraception, forcément "non naturelle" comme telle mais seulement écologique, il a reconnu la validité de la recherche du plaisir pour lui-même. Sauf qu'il n'existe aucune raison de le limiter aux relations d'un homme et d'une femme mariés selon les précepte d'un sacrement dont la "normalisation canonique" s'est avérée très très tardives, au moins dans le christianisme latin.

Les réflexions que m'ont inspiré les intentions excessivement "subliminales" de la hiérarchie catholique ce dernier 12 octobre

Lors de la sortie de la messe concernée, j'ai fait remarqué à l'officiant qu'il avait omis de rappeler que l'opération chirurgicale en question a eu les conséquences les plus fâcheuses. En effet comme chacun sait, Eve est devenue l'interlocutrice privilégiée d'un certain "serpent" et il s'agit bien d'un symbole phallique (et diabolique) des plus évident. Bref, rien ne va plus depuis que la part féminine de l'Adam primordial s'est trouvé comme "désolidarisée" de son support originel et que ledit Adam s'est laissé convaincre de croquer une pomme qui lui est restée en travers du gosier...

Mon "patron" m'a répondu qu'il aurait précisé dans son sermon que l'Homme se tient devant Dieu et la Femme devant l'Homme. Je ne vois pas de fondement biblique à cette équation et je ne suis pas contre légalité des sexes au moins en droit.

Je lui ait donc suggéré d'aller raconter cela à Alice Coffin, et l'autre "Caroline" (de Haas). Il s'est contenté de rire aux éclats et de tourner les talons pour aller saluer d'autres "clients". Je m'abstiendrai de polémiquer mon rôle se bornant à relever le niveau artistique des offices auxquels je participe je suis tenu à une obligation de réserve dont je m’acquitte très correctement. Résidant assez loin de la paroisse qui m'a accepté, je ne fais partie d'aucun conseil paroissial. 

L'homophobie en usage dans le christianisme depuis toujours vient en fait de Platon

Si j'ai pris le parti de réduire en charpie le rapport dont il vient d'être question c'est pour me sentir plus léger.

Je bénéficie pour cela d'une culture historique et sociologique des plus affinées sur le sujet recouvert par cette cochonnerie hyper toxique. Culture résultant d'un demi siècle d'observations et de communications directes d'anciens en plus de lectures choisies. Le problème et que tout dans le domaine a commencé à déconner avec Platon et notamment ses fameuses "Lois" qui anticipèrent certaines idées et saloperies modernes qui allaient éclore bien des siècles plus tard. Il faut se rappeler qu'il a tendu à assimiler toute relation entre un adulte et un jeune à une sorte d'inceste et en plus il s'est ingénié à suggérer l'invention d'un "dieu" qui aurait condamné ces relations dites "pédérastiques" par les modernes qui ont été l'apanage de toutes les castes guerrières pas seulement grecque mais bel et bien celtes et même GAULOISES.

Quand un mec se félicité d'être un peu "gaulois" : je réponds bienvenue au club, j'ignorais que tu étais "pédé"... Effet garanti mais après il faut donner les références des historiens antiques qui se sont plus ou moins scandalisé de la chose... 

La "pédophilie" au sein de l’Église romaine comme produit d'une lecture ne manquant pas d'une certaine logique !

En résumé, la tendance homo-sexuelle de certains ecclésiastiques surtout latin est bien le résultat d'une lecture assez logique d'un certain chapitre de la Genèse. Si la "Femme originelle" a bien eu des affinités avec une bestiole que l'on présente comme étant une manifestation satanique, il est cohérent de préférer les garçons.

Sauf que l'interdit du Lévitique exclut que cela puisse présenter un caractère autre que "platonique". Soit on s'en accommode, soit on renonce et on embrasse un autre métier. Coach en matière sportive serait un choix plus approprié. Les réalisateurs de films pornos homos ont du reste largement exploité cette thématique.

Examen du cas des diverses sortes de pédagogues

En ce qui concerne l'enseignement primaire et secondaire, l'existence de relations sentimentales et/ou sexuelle particulières avec un élève est INDESIRABLE dans la mesure où cela ne peut que favoriser certains "chouchous" au détriment de leurs autres camarades en les exposant à une "perte de chance".

En revanche, de la part d'un précepteur particulier éventuellement appointé par la famille, s'il s'agit d'un homme de bien soucieux de celui de son élève, je ne vois pas en quoi cela pourrait poser un problème en l'absence de contrainte et s'il y a réciprocité du désir.

Dans l'enseignement supérieur ou et plus encore dans le cadre d'une relation possible entre un coach sportif et un élève particulier, il devrait en aller différemment cela ne devrait pas causer de scandale dès lors que la relation est consentie par le partenaire le plus jeun et qu'elle demeure discrète.

Des réformes désopilante et néanmoins catastrophiques en cours en matière de "consentement sexuel"

Mais nous sommes loin du compte avec la fixation récente, en France, d'un âge de consentement sexuel en dehors du cas particulier des personnes ayant autorité pour lesquelles des amitiés particulières sont proscrites par le Code pénal.

Je m'étais imaginé que l'on avait fixé cet âge à 15ans quand , sous le règne de Mitterrand on abaissé la majorité sexuelle à cet âge. Il est à noter que les juges, se débrouillaient pour condamner pour motif de "soustraction à l'autorité parentale", un article à ma connaissance inconnu du Code et cela quand le jeune se trouvait livré à lui-même. La chose m'ayant été signalé par une victime de ce genre de dérive judiciaire.

En Belgique, la même problématique vient d'être discutée ou est toujours en cours de discussion parce qu'on a décidé que le consentement avant ne vaut rien et qu'il faut prouver le consentement pendant et surtout après.

On a intérêt, lors de chaque aventure, à transporter avec soi une petite "caméra de chasse", si les choses doivent se passer à l'hôtel ou dans la nature de façon à archiver la scène. Pour les relations sexuelles des jeunes mineurs des deux sexes, la Belgique aurait accouché d'une disposition limitant à différence d'âge à deux ans à ce que l'on m'a dit. C'est évidement complètement débile et franchement négatif pour des quantités de raisons. 

D'abord parce que beaucoup de jeunes garçons aspirent à une reconnaissance de la part d'adultes et à des témoignages d'affection plus ou moins concrètes. C'était vrai surtout avant mai 68. Quoique j'ai commencé ma carrière de séducteur après cette calamiteuse révolution dont on subit le choc en retour des excès qu'elle a engendré, j'ai recueilli de nombreux témoignages allant dans ce sens. Surtout dans les "pays froids" d'où je viens où le besoin de convivialité réclame de la chaleur sous toutes ses formes possibles.

Les sites pornographiques sont-il menacé de disparition prochaine ?

Bref nous somme en pleine dinguerie car des avocats viennent de réclamer à un juge français une ordonnance prescrivant l'obligation pour les fournisseurs d'accès à l'internet, de carrément bloquer l'accès aux sites pornographique dont la liste (non exhaustive) a été donnée, ce qui, en passant, permet désormais à ceux qui en ignoraient l'existence d'y aller voir de plus près. Les convenances m'interdisent d'en dire davantage mais voyez cet article si cela vous chante :

https://actu.orange.fr/france/l-acces-aux-sites-pornograp...

Une mauvaise blague qui me rappelle une assez vieille histoire d'une tentative avortée en faveur d'un "arrêt de règlement" portant sur les sites dits "révisionnistes"

Cette tentative qui, pour l'instant, échoué à leur grande surprise me rappelle une affaire datant des années 90 où une association d'étudiants juifs avait réclamé le blocage de l'accès aux sites "révisionnistes" les plus courus.

Le juge, qui était un homme très cultivé, leur avait répliqué que les anciens "arrêts de règlement" qui avaient cours sous l'Ancien Régime sont devenus parfaitement illégaux depuis la révolution de 1789.

Je crois me souvenir qu'ils sont arrivés à leurs fins un temps plus tard. Et le principal site visé à répliqué en donnant une sorte d'alias pour contourner l'interdit.

Or aujourd'hui nous disposons de la possibilité de s'abonner à un VPN ou d'utiliser un navigateur qui en cryptant le flux d'échange s'oppose à ce que le provider puisse bloquer quoique ce soit.

La pornographie présente t-elle quelques "vertus" ? Assurément oui !

Premièrement si de nouveaux confinements survenaient et que l'on nous prive d'accès au porno, je vous fiche mon billet que bien des gens vont se suicider ou pire s'entretuer !

Maintenant reste la question de savoir si la pornographie doit être interdite et si elle est chose si négative qu'on le dit.

Premièrement, c'est aux parents à installer sur l'ordinateur familial ou des enfants des systèmes de blocage. Cela fait des années que l'on dispose de solutions à cet égard. Depuis lors sont apparus des smartphones et il est sans doute plus délicat d'imposer à des mineurs un filtrage efficace de leur connexion dans la mesure où beaucoup sont des "geek" en puissance à tel point que quand j'ai un problème avec mon smartphone je n'ai pas trop de mal à trouver une aide parmi ceux qui zonent autour d'une certaine pizzeria. La dernière fois je ne parvenais pas à dégoter certains signes nécessaires à la confection de SMS correctement ponctués.

Le risque d'autisme sexuel

Il est bien évident que la pornographie, quel qu’en soit le style, pour des jeunes n'ayant aucune expérience d'une sexualité réelle et non virtuelle, comporte un risque d'autisme. Les jeunes japonais auraient, dans ce domaine, atteint un degré assez pathologique et le phénomène à commencé avec un certain style de mangas. Pour ma part, je suis convaincu qu'outre les visées mercantiles juteuses de ce type de commerce, le "Système" y trouve son compte.

En effet, il n'a eu de cesse et cela depuis plusieurs décennies, d'empêcher toute drague à l'air libre de la part des "homos", en faisant la chasse notamment sur les bord du Var sous prétexte de protection écologique de la faune ailée qui s'y reproduit, sauf que personne n'a été dupe...

Le but de ce type d'opération étant de "déporter" ce genre de fréquentation en direction et au bénéfice d'établissements spécialisés, les "boîtes" et les restaurants gays en particulier qui rapportent de la TVA et des impositions sur les sociétés.

La pornographie concourt au maintien de l'Ordre public puritain en vogue !

En fait de puritanisme jadis catholique, notre laïcité républicaine s'avère finalement beaucoup plus meurtrière envers la liberté sexuelle qu'elle ne l'aura été jadis. La preuve en est c'est qu'encore durant les années 50 les histoires de "touche pipi" pratiqués par des curés étaient considérées comme assez anodines. On privilégiait la possibilité d'exercer une bonne influence morale et éducative sur ce genre d'écart. Une attitude hérité en droite ligne de l'hypocrisie bourgeoise typique du XIXème siècle qui contribua à faire la fortune des marchands...

Sauf qu'il y a derrière une volonté de présenter une image trop clean de notre monde et que que j'évoque me fait penser à un "grand renfermement" de source catholique dont a parlé un certain Michel de Foucauld pour notre XVIIème siècle français...

En réalité, il faut bien comprendre que la pornographie n'est pas conçue pour encourager le passage aux actes dans le monde réel, et elle contribue, dans le domaine concerné à une véritable "désocialisation" et cela au même titre que les autres manœuvres toxiques en cour (confinement, passe sanitaire, masques) imposés sous prétexte de pandémie... D'une certaine manière la pornographie participe d'un certain maintien et d'une sauvegarde de l'ordre public.

Du reste on ne vois plus comme cela était courant dans les années 60, des couples d'hétéros se bécoter en public.

De l'ingéniosité des producteurs de vidéos "homos"

Certes en ce qui concerne l'homosexualité, il est aisé de constater que les producteurs de films pornos font preuve d'une très remarquable créativité dans le domaine de la multiplicité des scénarios pouvant servir de cadre à des rencontres plus ou moins torrides qui se terminent toujours de façon à peu près identique. Tandis que côté "hétéro" la vulgarité et même les scènes de boucherie les plus crassez dominent.

De l'intérêt de bien identifier nos propre fantasmes pour les mieux maîtriser

Un des bons côté du porno "homo" c'est de pouvoir identifier le type de fantasme que l'on héberge et dès lors qu'on en a fait le tour, qu'on les a analysé il me semble que cela permet d'être clair avec soi-même en comprenant à quoi çà rime de façon à ne pas être dépassé par ces fantasmes. On encourt moins de risques d'être dépassé quand on sait ce qu'on aime et ce que l'on veut ou préfère. Il ne suffit plus que de déterminer si c'est réalisable de manière concrète compte tenu de notre charisme personnel, de l'âge et autres contingences.

Enfin, peut-on affirmer sérieusement que le "Système" se soucierait vraiment de protection des mineurs en une époque où, sous l’appellation de "mariage pour tous" l'homosexualité se trouve pour ainsi dire "normalisée" au point d'être devenu quelque chose de franchement "bourgeois" ? Sauf que la seule chose qui cloche et que personnellement je réprouve c'est l'emploi du terme "mariage" qui me fait horreur dans un tel domaine ! On doit pouvoir être libre de s'associer entre mal sans qu'il y ait lieu de présumer des "histoires de cul". Evidemment le PACS n'était pas suffisant. l'ennui étant que "Contrat d'Union Libre", ça fait encore CUL ! Mais on aurait pu choisi Contrat d'Union Civile Solidaire, le sigle devenant assez parfaitement neutre.

Le bon usage de la pornographie aurait pu éviter des drames conjugaux et surtout des divorces

J'en conclus que la pornographie n'est pas un problème et qu'elle permet aux jeunes de déterminer de quel côté ils penchent. Est-ce vraiment du côté des femmes ou de leur propre sexe ? je doute du reste que beaucoup de garçons puissent résister à l'attrait de scènes parmi les plus innocentes. D'où une autre question : ne vaut-il pas mieux savoir exactement à quoi s'en tenir sur cet ordre de préférence quand on découvre que bien des hommes se sont fourvoyés en se mariant d'où divorce et recomposition à la clef.

Le métier d'avocat : une profession excessivement "sinistrée"

Mais enfin quand on en arrive à constater qu'une majorité d'avocats (au moins 80%) auraient du embrasser un autre métier tant ils sont nuls et ignorants en matière de droit et surtout de philosophie du droit, il y a vraiment de quoi prendre peur!

Pour ce qui concerne la défense des citoyens contre les obligations biaisés de vaccination, force est de constater que je ne peux pas citer un seul exemple d'intervenants sérieux. Du reste la Cour européenne vient de rejeter 18 000 plaintes stéréotypées, ne serait-ce que parce que les recours en droit interne dont à l'intérieur de notre droit français n'"ont pas été épuisés.  Il fallait s'y attendre et j'avais du reste dénoncé cette pratique quantitative et abusive au niveau de la Cour de justice de la République.

Où il apparaît que la liberté pour un garçon de préférer un semblable est menacée d'interdiction à plus ou moins court terme

Il me reste à conclure ce tour d'horizon très rapide portant indirectement sur le statut social de l'homosexualité : cette préférence apparaît de plus en plus comme risquant de devenir indésirable selon le point de vue de ces féministes qui tendant, par tous les moyens, à vouloir imposer l'idée que tout mâle qui se respecte ne peut être qu'un prédateur.

Pour l'instant, les mâles hétéros étant culpabilisés par plus ou moins d'abus machistes et phallocrates de jadis, ce courant de dinguerie ne rencontre aucune obstacle sérieux de leur côté. Il nous appartient à nous autres dont la "confrérie" a engendrer quantité d'homes tenus pour "grands" à diverses égards de souligner que les philosophes les plus remarquables se recrutèrent de préférence parmi les amoureux des garçons. A tous le moins les meilleurs philosophes furent au moins assez franchement misogynes.

Néanmoins, le temps viendra où la gens masculine finira par sortir de sa torpeur en remettant les pendules à l'heure. Du moins je l'espère sauf que j'ai pleinement conscient d'appartenir à une race en voie de disparition et que le temps m'est forcément compté.

Le féminisme radical, une "dinguerie" pernicieuse parmi beaucoup d'autres "victimismes" revanchards

Le féminisme hard n'est que l'un des problèmes pernicieux avec le "wokisme", la cancel culture, l'épidémie de dysphorie de genre" et un victimisme généralisé sous une multitude de facettes. En plus de la menace d'un certain Islam et des complicités de l'islamo-gauchisme qui vont avec.

Le féminisme hard n'est que l'un des problèmes pernicieux avec le "wokisme", la cancel culture, l'épidémie de "dysphorie" de genre" et un victimisme généralisé sous une multitude de facettes. En plus de la menace d'un certain Islam et des complicités de l'islamo-gauchisme qui vont avec…

Il me reste à préciser que ce qui s’exprime au travers de la « hantise » d’une soit-disant « pédophilie » c’est une crainte, de la part du « Système » que la floraison de relations sentimentales et éventuellement sexuelles entre des adultes et des jeunes ne soit l’occasion pour des « résistants » à ce « Système » de combattre le « formatage » en cours sur des ressortissants des générations montantes. Sauf que les "résistants"

Il faut rappeler également que le terme ne convient pas à la chose désignée. Philein, en grec se rapporte à l’amour de choses abstraites comme dans philo-sophie ou «amour de la sagesse». Il faut également rappeler que si cette «hantise» est apparue antérieurement à la fameuse affaire Dutroux, cette affaire de pure prostitution et non de « pédophilie » (pour tout pénaliste qui se respecte et c’est tabou d’oser le dire…) a constitué un tournant catastrophique dont on n’est pas près de sortir.

Résumé de la morale chrétienne

Ayant précisé tout cela, qui va sans doute causer bien des émotions à un certain type de lecteur imbu de trop de "pruderie", je devrais, à présent, me sentir un plus léger et mieux dormir. La morale chrétienne se résumant pour moi à quelque chose de très simple : ne pas faire aux autres ce que l'on ne veut pas que l'on nous fasse !

Du caractère éventuellement licite des coucheries de même sexe

Quant à la question de déterminer s'il est licite de coucher avec une personne de son sexe, et bien il suffit tout simplement d'honorer le créateur (éventuel) au travers la beauté (non moins éventuelle) d'une créature et de toujours rester quelque peu contemplatif, ce qui n'est absolument pas contradictoire avec des gestes plus concrets.

Néanmoins, je ne saurais souscrire à l'idée d'un "créationnisme" à la sauce fondamentaliste américaine, pas plus qu'à un évolutionnisme plus ou moins darwinesque qui ferait descendre l'homme du singe. Et quand à l'éventualité d'une "vie éternelle", dans le doute, il vaut mieux un bon tiens que deux tu l'auras ! D'autant plus que la solution préconisée par un certain Origène n'est absolument pas susceptible d'annuler les désirs mais plutôt de leur procurer par le regret un caractère hautement infernal.

Le seule problème étant, face à toute chose réputée plus ou moins agréable, d'éviter autant que possible les addictions qui deviennent un jour ou l'autre, source de frustrations plus ou moins douloureuses. D'où la nécessité, d'abord, de faire certaines choses en temps et en heures favorables, en cessant de se tourmenter indéfiniment en ne sachant jamais sur quel pied danser !

Revenons à la médecine sujet de ce blog

Il reste à préciser que si "créateur" il y a, il aurait prévu qu'en asticotant convenablement un organe appelé prostate par un outil approprié (une vulgaire "bite" n'étant pas vraiment appropriée, chercher à Aneros), il est manifestement possible, d'après des témoignages et des vidéos exempte de la moindre simulation, d'en tirer un profit des plus agréables et que cela étant on aurait tort de s'en priver.

Je dois confesser qu'en ce qui me concerne çà n'a pas vraiment marché mais il paraît qu'il faut s'armer de beaucoup patience. Voir le traité approprié. Paradoxalement, ce sont de toute évidence des "hétéros" qui auraient moins de problèmes pour tirer le plus grand avantage de ce genre de pratique tandis que je n'ai jamais vu de témoignage venant des gens d'en face.

Voilà qui serait assez "moral" : cette solution "auto-réalisatrice" ne nécessitant pas le concours de tiers...

11/10/2021

A propos d'une menace sénatoriale d'obligation vaccinale des enfants

bebevaccination.jpg

Lire : http://dominiquemorin.over-blog.com/2021/10/le-professeur...

10/10/2021

A propos de la thèse du "Great Reset"...

great reset.jpg

J'ai pu trouver édition numérique du fameux livre de Klaus Schwab, l'inspirateur de Davos. La traduction française de l'ouvrage paru en anglais a été piraté sur un site que je ne vous indiquerai point. Je n'ai pas le temps de me pencher sur cet ouvrage.

Il existe plusieurs vidéos rendant plus ou moins compte du contenu de cet ouvrage dont un article de France Soir :

https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/le-defi-de-...

Voir : https://www.cultureetracines.com/categories/42-le-great-r...

Là encore, je ne suis pas en mesure de faire le point et de donner un avis sur le sujet car je traverse une période que je définis comme relevant d'une sorte d'anorexie mentale qui fait que quelque soit le sujet abordé (médecine, sociologie ambiante, questions plus ou moins ésotériques), il en résulte de la nausée car tout absolument tout a été faussé dans la société archi pourrie où nous survivons.

Une panne mondiale touche Facebook, Instagram, Whatsapp et Messenger : un coup des russes ou des chinois ?

panne-importante-touche-les-reseaux-facebook-instagram-whatsapp-et-messenger.jpg

Mise à jour du 10 octobre

Des explications contradictoires ont été fournies sur cette panne.

Dans un premier temps, la thèse d'une opération de "sabotage" a été confirmée et des hackers non identifiés auraient communiqué dans ce sens. On m'a parlé d'une dénonciation de revenus mirifiques d'individus tirant un parti financier de l'ensemble des réseau visé. Pour moi qui ait été informaticien à titre professionnel dans une fac, l'histoire ressemble a une attaque concertée des DNS qui gèrent les adresses des sites et des pages contenues dans ces derniers.

On me dit que "Face de Bouc" aurait communiqué sur un thème faisant état d'une "mise à jour" qui aurait mal tourné... Si c'est le cas j'aurais tendance à penser qu'il s'agirait en fait d'un écran de fumée pour masquer la fragilité de ce réseau sur lequel TOUTES les communications reposent et TOUT est devenu purement numérique.

Une amie, très impliquée dans la pratique d'une médecine "alternative" me disait que seuls les hackers pourraient nous sauver de l'entreprise de manipulation auquel a donné lieu la fausse pandémie de Covid en cours. En effet, l'inventeur du GREAT RESET ne semble pas avoir pris en compte le fait que si certaines entreprises de surveillance policière (l'actuel "passe sanitaire" n'étant probablement qu'un galop d'essai en vue d'un système généralisé de surveillance à la chinoise) la seule manière de pratiquer un RESET efficace d'une telle entreprise diabolique, ce serait effectivement de provoquer l'effondrement du réseau Internet. Il existe des moyens simples comme de provoquer un black out électrique en chaîne ou pire encore de balancer quelques bombes électromagnétiques pour des destructions plus ou moins localisées de toute espèce de composant électronique. Quoiqu'il en soit l'extrême fragilité de notre "civilisation", façon de parler fait peur !

Mais alors ce serait un CHAOS tel que plus rien ne fonctionnerait tant pour les pauvres que pour les riches.

Faut-il le souhaiter ? La question est vaine ! Nous n'aurons pas le choix ! Et pour ma part prévu cette éventualité depuis le début du présent siècle en déménageant à la cambrousse et j'ai atterri en un lieu, où en cas de guerre civile, les accès pourront être facilement contrôlés, notamment pas des chasseurs qui sont pratiquement les seuls citoyens à pouvoir posséder des armes...

Quoiqu'il en soit de la cause réelle de la panne je n'ai pas jugé utile d'enquêter : nous sommes arrivé à tel degré de manipulation tous azimuts que qu'il est devenu vain de vouloir faire la lumière sur ce genre d'incident et j'attire votre attention sur le fait que si la Russie de Poutine est en train de transformer son propre réseau en une sorte d'INTRANET susceptible d'être déconnecté instantanément du reste de la planète, c'est que la menace de TERRORISME NUMERIQUE est sérieuse.

Pendant ce temps là notre président ne s'occupe guère que de vouloir convertir le reste du monde à l'abandon et la suppression de toute peine de mort alors qu'il faudrait commencer par la rétablir chez nous, au moins pour certains crimes qui sont impardonnables.

==========================

Les réseaux sociaux du groupe Facebook sont touchés par une panne importante depuis ce lundi 4 octobre en fin d'après-midi. Son origine n'a pas encore été identifiée dit-on...

Cherchez pas : des hackers sont à l’œuvre. Pour une fois que je voulais mettre à jour une page perso avec des trucs marrants, je suis immensément frustré. C'est arrivé pile au moment précis où je voulais inclure une nouvelle vidéo avec des commentaires scabreux et iconoclastes.

05/10/2021

Nouvelles découvertes de graphène dans des analyses de sang et de fioles d’injections par la Dr. Zandrée Botha en Afrique du Sud

graphene.png

Mise à jour du 10 octobre

Il me semble de plus en plus difficile de contester la présence d'oxyde de graphène dans les vaccins.
 
En revanche, les derniers épisodes des "brigades de graphène" selon Xochipelli font état de photographie de microscopie électronique censé rendre compte de cette pollution intentionnelle à l'échelle QUANTIQUE !
Force est de poser la question : est-ce possible ?
 
Je ne suis pas en mesure de la résoudre, Je connais les grande ligne de la physique classique ordinaire et le domaine "quantique" m'échappe complètement.
 
Il y a parmi les lecteurs de ce blog un physicien qui est l'auteur d'un livre portant sur la démagnétisation en cours de notre vaisseau spatial, est-il compétent pour répondre à la question, je ne sais pas.
 
Dans les années 90 du siècle dernier, j'ai créé une mailing-list sur Compuserve (c'est vieux et archaïque) qui rassemblait l'élite d'un certain milieu intellectuel adonné à un type de questions "spirituelles". Nous avons eu parmi les intervenants un citoyen russe qui passe pour avoir été l'un des conseillers occulte de l'actuel président de la Fédération il y a longtemps. Le fait est qu'il avait ses entrées aux archives du KGB et qu'il nous a apporté des renseignements inédits sur un personnage qui a joué un rôle dans la création d'une certaine loge maçonnique aujourd'hui disparue.
 
Nous avons eu également un intervenant qui s'était proposé pour une initiation à la "physique quantique". Malheureusement il a déclaré forfait vu la difficulté au plan pédagogique d'exposer un sujet aussi complexe de manière "ergonomique".
 
Pour ma part, je trouve cette discipline extrêmement problématique quand je vois qu'elle tend à déboucher sur des perspectives "néo-spiritualistes" des plus suspectes !!! Je m'abstiendrai de vous faire un dessin et je vous saurais gré de ne pas me poser de questions à ce sujet car cela risquerait de nous entrainer beaucoup trop loin...
 
Le personnage qui a inspiré le "courant" dans lequel ce groupe privé s'est inscrit ne s'est occupé que de "calcul infinitésimal" et aucunement de physique quantique.  
 
Pour ce qui concerne la thèse d'une pollution à base de graphène plus ou moins généralisée, je ne suis pas en mesure de contrôler ce genre d'information. Tout ce que je peux conseiller c'est de faire en sorte d'échapper à la vaccination en cours, d'autre part j'ai trop la tête ailleurs à cause de l'ensemble de toutes sortes de "toxicités ambiantes" de sorte que je me bornerai à vous rappeler ce lien.
 
 

04/10/2021

Rectification : j'ai été l'objet d'une (banale) arnaque africaine dont j'ignorais l'existence...

miley.png

Pour vous abonner à Stop Arnaques, voyez plus loin.

Voyez plus loin ce que ce que j'ai reçu en date du 2 octobre. C'est passé par le serveur de l'Académie de la Réunion. Je me suis imaginé que c'était en lien avec un article récent traitant de critériologie sexuelle. Mais ce n'est pas du tout le cas. Reste la synchronicité...

Trois correspondants m'ont averti que cette arnaque dure depuis un an environ, dont une femme au dessus de tout soupçon avec qui j'ai correspondu jadis. Cela vient d'Afrique et si on répond on est invité à payer pour échapper à la menace. Il parait que les Africains inventent des milliers d'arnaques en tous genres. Ils sont si malheureux et nous sommes si bêtes !

Sur le fond et sur le mode de procédure, si l'on peut, dire ça ne tient pas debout. Le "corbeau" commence du reste par une "boulette" des plus hilarantes. En effet il n'existe qu'un service de protection des mineurs, jusqu'à preuve du contraire, en matière de grammaire, le masculin l'emporte encore sur le féminin quand il s'agit de pluriel et cette pseudo "écriture inclusive" fautive n'est pas encore entrée dans les mœurs. Dieu merci !

Et puis, dites moi, est-ce que je serais soucié un seul jour et une seule fois de détourner des filles ?

Il y a d'autres anomalies grammaticales qui trahissent la provenance de cette mauvaise farce. Mais j'ai pas fait gaffe vu que je me suis rendu compte de suite que c'était "bidon" !

De plus quand on est soupçonné de "pédophilie" et autres délits sexuels les pandores débarquent avec un mandat de perquise en bonne et due forme.

L'arnaque a été signalée dans un article de la presse locale normande mais l'antiracisme en vogue fait que l'on n'a pas donné les détails suffisants.

https://actu.fr/normandie/saint-lo_50502/manche-une-escro...

Et cet article ne mentionne pas que les auteurs ont réussi a pirater le serveur d'institutions officielles françaises et belges dont Europol comme vient de me l'affirmer un réfugié politique belge que j'évoque de temps à autre. Il est regrettable que la télévision ne fasse aucune publicité à ces tentatives de racket.

"Normal", cela va dans le sens du nouvel "ordre moral" apparue en réaction aux excès de Mai 68 avec toutes sortes de contraintes en matière sexuelles qui visent essentiellement à empêcher les relations entre adultes et jeunes de peur, il faut bien le dire, que des "résistants" à la gigantesque manipulation ambiante ne fasse échouer le"formatage" en question à la faveur d'une relation sentimentale.

C'est à cela que vise le climat de hantise de la "pédophilie" qui, le plus souvent n'en est pas car ce qu'on entend par là (moyennant une étymologie foireuse) s'arrête avec la puberté. Mais hélas beaucoup de gens se laissent intoxiquer en allant jusqu'à croire à l'existence d'une thèse voulant que l'oligarchie qui nous gouverne pratiquerait une religion à base de satanisme pédophile. Voir :

http://silicium.blogspirit.com/feminisme-pedophilie-et-cie/

A noter que ce matin, en lançant Firefox, j'ai eu un blocage de Firefox pour le même genre de motifs. Je ne vois pas de lien technique entre les deux phénomènes. Curieuse synchronicité..

Pour vous prémunir abonnez-vous à "Signal Arnaques"

index.png

Cliquer sur l'image...

=================================================

De : censuré@ac-reunion.fr>
À :Destinataires non divulgués
Date :samedi 2 octobre 2021 à 02:25
 
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA GENDARMERIE

DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES

 

A votre attention :

CONVOCATION EN JUSTICE

                                                                                                                          Pour les nécessités d’une enquête judiciaire

                                                                                                                           (Article 390-1 du Code de procédure pénale)

Je suis Mr Christian RODRIGUEZ, directeur général de la gendarmerie nationale en collaboration avec L'Office Européen De Police (Europol). Je vous contacte peu après une saisie informatique de cyber-infiltration (Autorisée, notamment en matière de pédopornographie, Site Pornographique, Cyber pornographie, pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs poursuites judiciaires en vigueur :

* LA PÉDOPORNOGRAPHIE

* SITE PORNOGRAPHIQUE

* CYBER PORNOGRAPHIE

* DÉTOURNEMENT DE MINEURS

Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications afin qu'elles soient mises en examen et vérifiées de sorte à évaluer les sanctions ; cela dans un délai strict de 72 heures. Passé ce délai, nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport à Mme Maryvonne CAILLIBOTTE, procureur adjoint de la République près le tribunal de grande instance de Versailles et spécialiste de cybercriminalité pour établir un mandat d'arrêt à votre encontre, et vous serez fiché comme délinquant sexuel. 

Votre dossier sera également transmis aux médias pour une diffusion où votre famille, vos proches et toute l'Europe entière verront ce que vous faites devant votre ordinateur.

Maintenant vous êtes avertis. 

Cordialement,

Gle. Christian RODRIGUEZ,
Directeur général de la gendarmerie nationale.
---------------------------------------------------------------------------------------
DIRECTION CENTRALE DE LA GENDARMERIE
BRIGADE DE PROTECTION DES MINEURS
Adresse : 4 rue Claude-Bernard 92130 Issy-les-Moulineaux

 

Vaccins à ARN et cancer : une alerte signée Delépine... + abandon par Sanofi de son vaccin...

crab-cancer.png

J'ai reçu le mail suivant :

 
Bonjour, 
 
Merci pour votre réponse.
J’ai commandé du NAC chez betterlife et vous dirai si je n’ai pas de eu de souci de réception.
L’objet de ma communication aujourd’hui concerne cet article de Nicole delepine.
 
 
Ci-dessous le passage le plus intéressant :

“Les vaccins covid peuvent-ils causer le cancer ?

Dans certains cas, la réponse semble être oui. Certes, il n’y a aucune preuve que les vaccins covid eux-mêmes sont cancérigènes. Cependant, il a été démontré que chez jusqu’à 50 % des vaccinés, les vaccins covid peuvent induire une immunosuppression temporaire ou un dérèglement immunitaire (lymphocytopénie) qui peut durer environ une semaine ou peut-être plus.

En outre, il a été démontré que les vaccins à ARNm covid “reprogramment” (c’est-à-dire influencent) les réponses immunitaires adaptatives et innées et, en particulier, qu’ils régulent à la baisse la voie dite TLR4, qui est connue pour jouer un rôle important dans la réponse immunitaire aux infections et aux cellules cancéreuses”.

J’ai en effet 3 cas suspects de cancers apparus qq mois après vaccination ( mon père, et deux amis de la famille tous âgés de 69 72 et 74 ans ), 2 sans aucun antécédent. 

Rien pour remonter le moral dans cette ambiance orwellienne. 

Ce vax semble bien un poison à plus d’un titre.
Avez vous également des échos à ce sujet ?
Bien à vous Cédric .
 

Réponse

On vous objectera qu'il s'agit de coïncidences. Il est des cas où un cancer foudroyant peut se développer. J'ai du citer le cas d'un électricien qui s'est suicidé en se fabriquant un cancer suite à un procès inique engagé avec succès par un employé pas très blanc de peau. Quoiqu'il en soit ce que disent les Delépine est une preuve de plus qu'il faut éviter le vaccin en cours

A propos  Sanofi vient de renoncer à commercialiser son propre vaccin car tout a été organisé à la faveur exclusive de Pfizer and co. Cela ne devrait pas vous surprendre !