Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2017

Levothyrox nouvelle formule : La thèse du Dr Dupagne, dernier épisode ?

Capture Levo.JPG

Mise à jour du 19 septembre : La mise au point du Dr Dupagne.

Jacques Valentin, bien connu pour son site Gestion Santé sur free m'a signalé la thèse du Dr Dupagne. Je cite :

Dans le flot d'information inutiles qui nous inondent, vous a peut-être échappée celle-ci :
http://www.atoute.org/n/article359.html
Le Dr Dominique Dupagne qui a consulté un pharmacologue statisticien, pense, à mon avis à juste titre, que Merck a moyenné artificiellement les variations importantes autour de la moyenne de la bioéquivalence du nouveau produit par rapport à l'ancien.
Autrement dit les nouveaux excipients renforcent ou inhibent pour un % non négligeable des personnes la libération du principe actif d'où des traitements déréglés avec hypo ou hyperthyroïdie à la clé.
Comme le traitement est pris par un nombre très important de malades, bonjour les dégâts.  
 
Effectivement ça m'avait échappé ! Je connais le site en question mais je n'ai pas eu l'idée d'y regarder...
L'effet nocebo a pu jouer pour un certain nombre de patientes. Il y a aussi le fait que les fortes chaleurs de cet été ont été une source de fatigue et ont pu aggraver le déficit de supplémentation. Enfin, je pense que le Dr Dupagne a mis le doigt sur le vrai problème. On constate en effet que beaucoup de femmes doivent modifier le dosage en plus.

Il est à noter que Richard Haas  n'était était dans la bonne direction qui a fait un rapprochement avec le problème posé par la génériques.

Enfin cette grosse cagade donne une très fâcheuse idée quand à la compétence des officines et des nos dirigeants ! L'afflux de produits concurrentiels risque d'être une cause de soucis. Changer de médicaments pose le même problème d'une adaptation nouvelle et les toubibs sont tellement brillants en matière de thyroïde (car mal formés notamment par des créneaux erronés pour la TSH) qu'on n'est pas encore sorti de l'auberge.

Plainte contre le Lévothyrox : affaire classée à prévoir !

On vient d'avoir le résultat de l'enquête judicaire au sujet des pilules contraceptives de dernière génération. Affaire classée, circulez il n'y a rien à voir ! Alors vous pouvez prévoir le sort des plaintes contre X à propos du Lévothyrox ! Voir :

http://www.lexpress.fr/actualites/1/styles/pilules-contra...

Mise à jour du 18 septembre 2017 : la piste chinoise (??)

Me M-O Bertella-Geffroy : "Il y a eu une sorte de rétropédalage de la ministre de la Santé. C’est très bien. Nous sommes face à une crise sanitaire. Il ne faudrait pas que cela devienne une catastrophe sanitaire. Il faut des mesures de prévention, c'est-à-dire changer de formule. On avait un monopole en France avec le laboratoire Merck. On n'a pas eu le choix ni l'information du changement de formule. En France, sur les trois millions de personnes prenant du Levothyrox, il y a 9.000, peut-être 15.000 maintenant, signalements d'effets indésirables. Il faut faire une enquête sur les conditions de fabrication. Je vais écrire aux juges d'instruction de Marseille pour demander une enquête, notamment sur une usine en Chine."

Aux dernières nouvelles c'était un laboratoire allemand qui frabriquait la nouvelle formule...

Voir : http://www.francetvinfo.fr/sante/affaires/levothyrox-nous...

Un certain Dr Chevalier a noté également l'étrangeté de certains effets secondaires comme les crampes...

Mise à jour du 15 septembre

Cliquer sur l'image pour les dernières réactions.

L'affaire du "Lévo" tourne au scandale depuis qu'Anne Duperey est montée au créneau. Elle accuse le ministère de nous cacher quelque chose. Le ministre et les spécialistes ne cachent rien sinon leur profonde ignorance. Bourdin a interpellé la ministre. Le résultat c'est un rétropédalage  fort peu glorieux qui va accroïtre à juste titre la méfiance. Souhaitons que l'on arrive à faire retropédaler sur la question des 11 vaccinations car ça c'est INFINIMENT plus grave et plus menaçant ! Mais je n'y crois pas ! Le système français a quelques chose de totalitaire et même d'assez soviétique sous des apparences "soft", apparences de plus en plus fragiles même pour ceux qui conservent beaucoup de merde dans les yeux !

Les questions et les réponses officielles :

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/levothyrox-vos-q...

Réponse correctes en apparence. Car une question demeure sans réponse c'est le mélange de signes d'hypo et d'hyper d'une part, phénomène qui n'est pas nouveau au demeurant. Mon généraliste l'avait constaté avec le "Lévo" à l'ancienne. Une autre question concerne la présence d'effets secondaires qui ne relèvent pas franchement de l'hypo ou de l'hyper et qui sont du reste notés dans la liste figurant sur la notice italienne de l'ancien Lévo. J'a émis la thèse d'une intolérance au mannitol mais on nous dit que la chose existe pour le lactose mais pas pour ce laxatif. Je suis quand même frappé par la violence et l'étrangeté de certains troubles. On nous promet une conclusion en octobre mais je doute qu'on explique quoique ce soit.

Rétropédalage de la ministre

Devant l'ampleur de la protestation populaire, le ministère recule et va redonner l'ancienne formule en France. En effet, j'ai chiffré à 0,3% les plaintes d'après les signalement mais les assos prétendent avoir reçu 1 million de ces plaintes soit 1/3 des médiques. De toute évidence, c'est faux. J'ai profité d'une d'un réunion importante pour faire un petit sondage. Il y a plus de gens qui se trouve aussi bien de la nouvelle formule que de gens qui s'en plaignent.

Sur le rétropédalage voir :

http://actu.orange.fr/france/levothyrox-l-ancienne-formul...

Il existe entre Menton et Vintimille une petite pharmacie où je vais quérir des lysats bactériens qui ont été supprimés en France. C'est un gros village où il y a un supermarché très fréquenté, notamment pour les spiritueux. On me dit qu'il y avait la queue dans la rue. C'est à vérifier. En tous les cas on n'y réclame pas d'ordonnance. On a du se rendre compte en haut lieu que ça allait faire comme pour les cigarettes et on nous annonce en plus la cessation de la non concurrence. Il ne va plus manquer que la dédramatisation de la soit-disant violence de l'Euthyral. Va t-on conserver les 2 formules ? Mystère.

Bref, je ne crois pas à un complot, ou qu'on nous cache quelque chose. Il est clair que les spécialistes appelés à la rescousse ne maîtrise pas la question mais il faut un œil et une oreille averti pour discerner à quelles questions ils ne répondent pas. Il est vrai que la principale n'a pas été posée. Les toubibs sont mal formés, endocrinos compris, alors les journalistes n'en parlons pas !  

Mise à jour du 7 septembre

La ministre est montée au créneau et promet un rapport pour octobre. Autant cette personne s'est avérée détestable quant à la décision de multiplier les vaccins infantiles, autant ses propos sur le "crise" du "Lévo" sont sensés mais nettement insuffisants. Je crois être bien le seul intervenant à avoir fait le tour de la question.

Enfin, les services de pharmacovigilance sont débordées. Pas étonnants. La démagogie a poussé la Marisol Touraine a mettre à disposition un système de déclarations accessibles aux particuliers. Comme ces derniers n'ont pas le discernement requis, çà bouchonne d'autant plus que les employés qui transcrivent les  déclarations n'ont pas la possibilité de contacter les toubibs.

C'est aux pharmaciens et surtout aux médecins d'encadrer cette "crise" mais ils sont si mal formés en matière de thyroïdie qu'il fallait s'attendre à un "gros caca".

La grande difficulté, je le vois bien, c'est clairement de distinguer entre des symptômes typiques d'une remontée de l'hypothyroïdie d'avec des symptômes réellement nouveaux et étrangers à cette problématique. Des désordres intestinaux pourraient être dus à des intolérance à des doses infimes de mannitol. Ce n'est, notez le bien, qu'une hypothèse mais personne ne l'a évoquée.

Je vous avoue que loin de m'arracher des larmes, cette "panique", essentiellement due à la sur information de mauvaise qualité type Internet me fait plutôt me pisser de rire dessus qui a au moins l'heureux effet d'exciter mon mépris abyssal pour cette société où la majeure parties des citoyens sont complètement "starbés"...

Quoiqu'il en soit, j'ai la certitude d'avoir fourni les repères pour faciliter une interprétation correcte du "phénomène". J'ai vraiment envie de distribuer des claques quand on me rapporte que les endocrinos trouvent l'Euthyral "trop violent". La ministresse a annoncé qu'elle a demandé au labo fournissant la thyroxine liquide d'augmenter la production et elle dit vouloir mettre un terme a l'exclusivité dont bénéficie Mercx pour la forme comprimé.

Notez encore que je ne suggère de commander l'ancienne formule en Belgique que pour les patientes qui ont réellement de gros problèmes et simplement pour les rassurer et je ne voudrais pas qu'on en déduise que je condamne la nouvelle formule. Je reste persuadé qu'on doit pouvoir solutionner beaucoup de plaintes en montant un peu le dosage après contrôle de la TSH.

Maintenant, je ne répéterai jamais assez que l'Euthyral n'est pas dangereux, contenant 20 mcg de T3 pour 100 de T4, on observé en général une amélioration en une dizaine de jours avec 1/4 de comprimé de plus. Je viens encore d'en avoir l'exemple ce matin. A supposer qu'on ait eu la main trop lourde, les signes de surdosage durent beaucoup moins qu'avec un surdosage de T4 en raison de la durée de vie de la T4 beaucoup plus longue. Bref, les endocrinos qui ont peur de l'Euthyral en le qualifiant de "trop violents" sont des bourriques.

Cela dit, j'exprime des opinions sensées et raisonnables, je ne pratique pas d'exercice illégal de la médecine dans la mesure où si j'affirme que dans beaucoup de cas l'Euthyral est une alternative, les patients doivent négocier avec leurs toubib pour obtenir le précieux médicament. Et le cas échéant, changer de crémerie. Il leur appartient donc, à ces patients, d'assimiler correctement les données fournies, et d'expliquer çà à leur médecin. Ils ne sont quand même pas tous bouchés à l'émeri ces praticiens et je suis persuadé qu'en lisant ce blog, ils pourraient parfaite leur information sur quelques points.

Certes ça me démange de dire tout le mal que je pense du "Système" ambiant mais je dois dire que je me lave les mains de tout ce bazar, assez franchement comique pour qui garde la tête hors de l'eau !

A propos de "comique", j'apprends que beaucoup de plainte viennent de la région de Nice, c'est sans doute un relent des effets de la canicule récente, il faut sans doute un crâne blindé de "nordique" pour subir sans dommage le soleil de plomb local...

Voir : http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/levothyrox-pourq...

On a eu bien raison de dire que le principal "effet secondaire" de la crise c'est une inflammation de la production des blogueurs lambda. N'ayant pas été cité en exemple par les "merdias" qui ont noté le phénomène, ça serait plutôt un bon point !

Mise à jour du 6 septembre

Dernière minute : un blogueur a émis l'hypothèse que le brevet du Lévothyrox tombant en 2019, le changement de formule viserait à l'obtention d'un nouveau brevet.

En tant que juriste, mes études en droit on été motivées par le souci de défendre efficacement mes droits d'auteurs dans le domaine des arts graphiques. Je me suis également intéressé à la propriété intellectuelle en général.

La question qui se pose est de savoir si dans un médicament le changement de formule d'éléments purement périphériques et au demeurant communs (les excipients), suffirait à créer un "nouveau médicament".

Excipients : Voir cet article qui, dès le 27/08 clarifiait la question.

J'en doute et l'explication avancée, qui est purement mercantile, me parait assez fantaisiste. Mais sait-on jamais ? Il serait souhaitable qu'un juriste spécialisé dans la question des brevets pharmaceutiques donne sa version. Mais si l'hypothèse s'avérait plausible, ce serait à dégueuler !

J'ai fait une recherche sur la base brevet au sujet de la lévothyroxine sodique, il est sortie 9 réponses dont 3 pour Merck mais anciennes. Soit dit en passant, les gens de l'INPI, seraient à fouetter en place publique: il faut pour consulter ces brevets sauver chaque page séparément. C'est nouveau, ça vient de sortir.

Décidément, dans ce pays, il existe une catégorie de fonctionnaires pervers particulièrement nuisibles qui ne sont que des emmerdeurs patentés ! Il faudra un jour se décider à faire courir tous ces gens là en les poursuivant à coup de fourches aux fesses ! Vu qu'il existe un risque, de plus en plus redouté en haut lieu, on vient d'apprendre que la France, à l'imitation du royaume uni et d'Israël ou encore des américains au moyen orient, cette France pourrie a décidé, c'est nouveau ça aussi, ça aussi, d'armé des drones. Sauf que descendre un drone en flammes, si on dispose d'équipements adapté, ça ne doit assez aisément faisable surtout que pour l'instant on les compte encore sur les doigts d'une ou deux mains. Évidemment, on invoque encore le terrorisme comme prétexte et justification. Mais une fois qu'un bombe à retardement a explosé, à part faire des belles photos artistiques, un drone n'est strictement d'aucune utilité...

============================

L'affaire vient de prendre une tournure "théâtrale" avec le renfort du témoignage de la comédienne Anne Duperey. Je cite :

J'ai commencé à avoir des malaises très inquiétants, une fatigue intense mais une incapacité à dormir, des vertiges, des crampes aux cuisses qui me tétanisent dans mon lit, des désordres intestinaux socialement handicapants.

On comprend fort bien l'émoi ce cette dame qui à 68 ans envisageait de tourner des "scènes de sexe", avec des malaises genre tord boyaux, c'est rapé !

Cela dit, fatigue intense, insomnie ce sont encore des symptômes d'hypothyroïdie.

Désordres intestinaux

Plusieurs informations semblent mettre l'accent sur une localisation intestinale qui sort du cadre de des signes d'hypothyroïdie. En hypo on observe de la constipation et en hyper des diarrhées. Ces désordres m'incitent et m'incite à pointer le mannitol auxquels certaines patientes pourraient être réfractaires même à doses infinitésimales...

Confirmation d'un emballement médiatique

Cette histoire m'intrigue car je ne vois nulle part de propos témoignant d'un minimum de raison, que cela vienne des médiqués, des médecins ou des officines (ANSM, Comité de pharmacovigilance) alors j'ai fait ma petite enquête. J'ai questionné une dame que je connais pour être supplémentée, c'est une marchande de journaux qui m'avait raconté que son généraliste était incapable de trouver la bonne dose d'où la nécessité d'engraisser son endocrino.

C'est à peine si elle a remarqué le changement de formule. Pour elle rien n'a changé. Alors comme on ne fait pas de stats sur un cas, j'ai questionné mon pharmacien qui a une très grosse clientèle, c'est vraiment le "cador" du coin. Aucune réclamation jusqu'à ce que la presse s'en mêle. A partir de ce moment là quelques plaintes, en fait insignifiantes. Une personne qui dormait mal se plaint de ne plus dormir. En fait le changement de formule n'aura été qu'un prétexte pour majorer une insatisfaction antérieure. Rien de flagrant !

Comme indiqué plus haut, il est possible que la nouvelle combinaison d'excipients ne réussisse pas à quelques patients. Il se peut que Madame Duperey ne supporte pas le mannitol à doses infinitésimales et qu'il entrave l'assimilation du principe actif. Enfin on ne verra clair dans cette histoire que lorsque les patients "lévothyroxatomisés" aurait fait doser leur TSH et que l'on pourra apprécier le % de ceux qui ont vu leur TSH grimper.

Le mannitol a remplacé le lactose, or les granules homéopathiques sont toujours à base de lactose et je n'entends jamais les patients qui consomment de l'homéopathie se plaindre de désordres intestinaux... La part du phénomène de "contagion hystérique" dans cette histoire n'est pas négligeable ! Il y a certes des patientes chez qui la "nouvelle formule" coïnce et il doit suffire d'adapter le dosage pour remédier... Mis pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

Le problème essentiel reste de déterminer le % réel des patients réagissant mal aux nouveau Lévothyrox. Sur les 3 millions d'abonnés au médicament incriminés, c'est probablement moins de 1 %. C'est sans doute peu mais il importe de solutionner leur problème.

Le véritable scandale : en France, pas d'alternative au Lévothyrox !  Des patients transformés intentionnellement en vulgaires "cobayes"

La formule du médicament a été changée à la demande de l'ANSM parce que la tenue du principe actif résistait mal au facteur temps et la nouvelle formule a finalement aggravé cette situation

Cet article démontre l'existence d'une anomalie. Merck devait changer la formule partout en Europe. La France a été choisie comme cobaye en raison du fait que le Lévothyrox n'y subit aucune concurrence, pas même d'un simple générique !

Voir : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/levothyrox...

En effet partout ailleurs en Europe, l'ancienne formule a été conservée et le choix existe de produits concurrents. Il y a bien une crise sanitaire dont la France semble posséder le secret.

Commandez votre Lévothyrox ancienne formule en Belgique à Corbion !

La solution pour les patients qui ne "digèrent" pas la nouvelle formule, c'est de commander en Belgique. En raison du principe de libre circulation des marchandises, les douanes ne peuvent aps s'opposer à ce genre d'importation. Il faut rappeler que Labo Life a fait condamner la France pour s'être opposé à l'importation de ses produits.  En pratique, demandez à votre médecin une ordonnance pour plusieurs mois de consommation et abouchez vous avec une pharmacie belge limitrophe.  

Voyez avec http://www.pharmaciecorbion.be/3-micro-immunotherapie-lab...

Cette pharmacie est à la frontière, ils n'ont qu'à la traverser pour poster un colis. L'envoi de produit Labo Life est légal et l'envoi de produits à bases d'hormones thyroïdiennes l'est tout autant à condition de joindre un ordonnance. Il n'y a pas nécessité de se déplacer.

Mise à jour du 4 septembre

J'ai reçu de Richard Haas, un texte relatif à un "coup de gueule" au sujet du problème posés par les excipients.

Nous nous rejoignons en ce sens qu'il faut bien distinguer les effets relatifs aux excipients considérés indépendamment de la molécule d'avec les effets éventuels de la combinaison excipients/molécule active quand à la stabilité et efficacité de cette dernière.

Il n'est pas impossible que Merck ait raté son coup en changeant les excipients. Pour ma part, en prenant le recul nécessaire, j'observe que les prétendus effets indésirables ne sont pas du aux excipients mais que ce qui est décrit c'est une perte d'efficacité du médicament et une remontée de l'hypothyroïdie chez des patientes qui étaient relativement stabilisée.

En creusant certains commentaires j'apprends que les pharmaciens auraient du conseiller un dosage de la TSH à 6 semaines de l'adoption de la nouvelle formule, quand aux médecins ils auraient du prescrire ce dosage d'office. Quand l'ANSM évoque un "défaut d'information" c'est probablement de cette consigne qu'il s'agit.

Moralité : que tous les patients qui se plaignent de la nouvelle formule fassent faire le dosage et comparer avec les antérieurs. Ainsi on risque d'aboutir à la conclusion que Merck a dégradé son médicament avec nécessité d'augmenter les dose.

A ce propos, outre les interférences possibles des nouveaux excipients avec le principe actif, Richard évoque une autre possibilité :

Lors de la fabrication d’un médicament générique ou nouveau Lévothyrox qui utilise un excipient différent de l’original, le fabricant est éventuellement amené à modifier la pression de sa machine pour agglomérer le nouveau comprimé d’où une modification éventuelle de la dureté de ce dernier, sa durée de dissolution et l’endroit ou il se dissout dans le système digestif ainsi que sa persistance dans l’organisme.

Voir aussi le chapitre des questions : l'auteur du coup de gueule se demande à qui profite le crime et met en cause implicitement l'ANSM pour n'avoir pas exigé une expérimentation sur un panel suffisant de patients.

Pour ma part, je ne pense pas qu'un labo puisse avoir intérêt à saboter un médicament éprouvé et que tout ça s'explique par une bonne dose d'incompétence et de j'menfoutisme à tous les échelons !

Donc première chose à faire, redoser la TSH, comparer avec les antérieurs et augmenter le dosage administré. Mais s'il faut l'augmenter beaucoup, ça voudra dire que la concentration n'est absolument pas fiable ! On n'a sûrement pas fini de parler de cette grosse "boulette" de Merck.

===============

Je rappelle ma thèse au sujet de ce problème :

La plupart des femmes qui sont sous Lévothyrox sont mal supplémentées, la T4 qui est inactive est mal transformée en T3 et il se peut que les cellules cibles de cette T3 ne soient pas très opérationnelles.

Je ne parle pas de nombreuses femmes, et plus rarement des hommes, qui ne sont même pas diagnostiqués hypothyroïdien alors qu'ils le sont réellement tout simplement parce que les "clous" fixés par les labos pour la TSH montent trop haut (jusqu'à 4 MUI voir 6 et j'ai vu un cardiologue ne pas réagir à 9, Un comble) !

Je le répète, à partir de 1.3/1.5 et plus il y a suspicion d'hypo. Et le diagnostic se fait IMPERATIVEMENT par la clinique.

Dernière minute : le cas de "Armelle", et si question "stabilité" Merck avait raté son coup !

Arrivé à la fin de mon article, j'ai cherché une photo pour l'illustrer. J'ai trouvé celle-ci très bien car elle associe l'image du "Lévo" à une physionomie classique d'hypothyroïdisme. Voyez la photo originale pour le signe de Hertoghe (tiers externe des sourcils rapés). Je présume que si on lui pince la peau ça lui fait assez mal...

Voir http://www.20minutes.fr/sante/2121135-20170824-levothyrox...

Ce que je subodore au travers de ce témoignage n'invalide pas ce que j'ai écrit avant. Et ce qui ressort dudit témoignage, c'est que la TSH  monté et que les signes d'hypo se sont aggravé ce qui pourrait indiquer que le labo a raté son coup en voulant améliorer la stabilité du principe actif !

A diffuser largement !

Peut-être que les excipients nuisent à cette stabilité mais en aucun cas, j'en suis sûr, il ne sont, en eux-mêmes et intrinsèquement, la cause d'effets secondaires qui leur seraient particuliers. Alors s'il s'avérait que le labo a finalement nuit au principe actif, et si la chose venait à être reconnue, ce serait un sacré scandale.

Voilà une piste à laquelle je n'avais pas pensé... Elle demande à être confirmée par d'autres exemples mais il n'est pas besoin d'en trouver des tonnes ! Si vous découvrer plusieurs témoignages indiquant que la TSH a grimpé avec la nouvelle formule vous pourriez considérer que le cas est clair !

Soyez charitables, je n'ai pas le temps d'aller pérorer sur les forums spécialisés mais vous pourriez y relayer mes propos car pour l'instant il est clair que les gens qui s'occupent de la questions tournent en rond et ça risque de durer. En effet le labo a annoncé qu'il ne reviendra pas à l'ancienne formule.

Une autre raison m'interdit d'aller me commettre sur d'autres pages c'est la modération qui, 9 fois sur 10, tourne à la censure. Il faut adopter un ton politiquement correcte et tourner autour du pot et moi ça me gave! Dans certains cas apposer un lien est interdit !

Le changement de formule et les pétitions ont créé un écran de fumée et lancé la population sur une fausse piste !

Le changement de formule est non seulement innocent à mes yeux mais positif, le mannitol à haute dose n'est pas recommandable, ça fout la chiasse mais comparé au lactose en tant qu'excipient, c'est un progrès.

Beaucoup de patientes étaient mal supplémentées et elles on fait une fixation sur le changement de formule en s'y raccrochant comme à la cause de leur malaise et par un phénomène d'hystérie médiatique se les ont plus ou moins amplifiés mais lorsqu'on examine les soit-disant effet secondaires on voit bien que ça masque plus ou moins une persistance d'une hypothyroïdie.

Un bon questionnaire pour juger de l'état de la thyroïde

Ce questionnaire canadien est très bien car vous pouvez imprimer le résultat et le montrer à votre médecin, voir l'annoter et surligner les points importants pour plus de clarté.

http://www.thyroid.ca/fr/thyroid_questionnaire_fr.php

Tous les autres test par questions (avec une question à la fois) et qui se soldent par une note sont mal foutus ! C'est nul à chier ! Voilà donc un test tout à fait "pro" et un site bien documenté.

Donc en cas de fatigue, somnolence, manque de sommail, frilosité, signe de Hertoghe (extrémité des sourcils rapés (oublié dans ce test, il faut y penser), il vaut la peine d'y regarder de plus près.

Limites du questionnaire

Non seulement, les signes indiqués comme positifs doivent être vérifiés et soupesés par le médecin et même s'ils sont concordants ils n'indiquent une hypothyroïdie que si la TSH est relativement élevée (+ de 1,3/1.5). J'ai vu un cas où en dépit du nombre de réponses positives l'hypo a été exclue sur la base de la TSH et de la photo du visage. On ne fait pas d'auto diagnostic sur la base des données (toujours confuses) d'un forum ou d'un échange de mails.

Des signalements qui grimpent en flèche des le 16 août

On voit bien que la pétition ou plutôt les deux pétitions on créé un emballement.

Toutefois on observe que sur les quelque 5 000 déclarations, 765 cas ont pour l’instant été transmis aux centres régionaux de pharmacovigilance, débordés. « Seuls 30 dossiers étaient complets, dont 25 présentaient des hypo ou hyperthyroïdies », souligne Dominique Martin, directeur général de l’agence.

Au total 0,6% de signalements pertinents !

En clair, sur 5000 signalements, 25 sur 30 ont été clairement identifiés comme "hypo". Les 765 cas qui restent à l'étude, sont pour l'instant inélucidés (15%).

Ces 0,6% représentent une supplémentation insuffisante ou excessive (5 cas).

Le reste est très probablement plus ou moins ininterprétable, tout simplement parce que des particuliers n'ayant pas de formation médicale sont incapable de transmettre une observation objective. Enfin quand on sait que l'immense majorité des médecins ne sait pas que les chiffres des labos pour la TSH sont trompeurs, faut pas demander à leurs patientes de faire des étincelles en matière de discernement.

La nouvelle formule semble pouvoir jouer sur l’équilibre des hormones thyroïdiennes, sans que la cause précise de ces effets indésirables soit à ce jour élucidée. « Aucun cas grave n’a à ce jour été signalé », indique M. Martin. 

Le mystère des prétendus "effets indésirables"

Certes les hypothyroïdiennes en particulier sont sujettes à des réactions paradoxales. Raucité de la voix ou difficulté à parler par sensation de serrage de la gorge, palpitations quand on augmente un peu la supplémentation mais sans que les signes clairs d'hypo disparaissent. Les palpitations sont plutôt un signe d'hyper mais ce signe n'est pas suffisant pour conclure à un surdosage. J'ai vu aussi un cas de décharge d'iode urinaire considérable chez une hypothyroïdienne alors que rien dans l'alimentation ne la justifiait, un vraie mystère !

Une enquête de pharmacovigilance est en cours, dont les premiers résultats devraient être connus en octobre.

Acceptons en l'augure, mais au train où vont les choses, je crains qu'il n'en résulte pas beaucoup de lumière...

Voici ce qu'on trouve dans la presse à propos de ces prétendus effets secondaires :

Fatigues, vertiges, troubles de la concentration, douleurs, palpitations…

A mes yeux de tels signes, surtout la fatigue, tout cela relève d'une supplémentation mal équillibrée, ça ne peut pas venir des excipients !

L'ANSM reconnaît un manque d'information

Rappel des faits : l’ANSM a demandé en mars 2012 au laboratoire Merck d’améliorer la formule du Levothyrox, prescrit à 80 % à des femmes, afin que le médicament soit plus stable. Le principe actif, la lévothyroxine, est resté le même. Le lactose, excipient à effet notoire pouvant entraîner des intolérances, a été remplacé par le mannitol et l’acide citrique, très utilisé dans les médicaments et dans les aliments.

Le problème ne vient pas de l'ANSM mais de l'incompréhension des patients, autrement dit de leur inculture. Il y aurait eu un problème de stabilité du principe actif. Il se trouve que le labo a du profiter de l'occasion pour virer le lactose qui a pu provoquer des effets secondaires.

Les patientes et les médecins se rabattent sur une formule liquide réservée au enfants

Réservé aux enfants car en déposant des gouttes sur la langue il n'y a pas nécessité de déglutir.

Mais là catastrophe, il  y aurait risque de pénurie ! Ce à quoi je réponds : que l'ANSM et les labos se DEMERDENT ! C'est leur problème !

C'est sans doute plus facile, galéniquement parlant, d'assurer la précision d'un dosage et la stabilité d'un principe actif dans un liquide. Et puis quelle galère quand il faut partager des comprimés qui s'effritent !

Une plainte pour "mise en danger de la vie d'autrui" !

Voilà à présent le bouquet ! Il y a des bonnes femmes qui ne doutent de rien et qui n'ont évident rien compris à la manière dont les choses fonctionnent, la justice en particulier. En ce qui concerne le comité de pharmacovigilance, la montagne va probablement accoucher d'une souris et la plainte sera classée.

Les responsables sont complètement "largués"

Voilà en définitive, ce qui ressort de tout ce bordel médiatique que je viens d'évoquer? Je ne répéterai jamais assez que la cause principale de tout ce binx c'est que la fausseté des normes des labos pour la TSH et l'aveuglement plus ou moins volontaires des toubibs qui ne veulent rien savoir de la clinique et se retranchent derrière cette norme. Norme très pratique car si la supplémentation n'est pas coûteuse, elle est délicate quand à l'équilibrage car les extraits thyroïdiens, en France ont été interdits à cause des abus des amaigrisseurs, sinistres individus qu'il aurait fallu pendre haut et court plutôt que de supprimer un remède parfois incontournable. En l'absence de thyroïdite auto immune, les extraits ont en général une action bien supérieur car il existe 4 hormones thyroïdiennes, et T1 et T2 ont forcément une utilité biologique puisqu'elles existent.

Régression médicale

Il ya a deux livres à lire pour bien comprendre tout ce qui regarde la thyroïde c'est le livre du Dr Claeys et celui du Dr Starr, un américain, sur l'hypothyroïdisme de type II. Je me suis donné la peine de les étudier, j'ai appris à lire sur les visages grâce aux nombreux photographies prise avant et après traitement par le Dr Hertoghe. Apprendre la clinique dans le domaine de l'endocrinologie çà passe aussi par le visuel, et aussi la palpation...

C'est malheureux à dire mais on a sérieusement régressé dans ce domaine.

http://www.20minutes.fr/sante/2125039-20170901-scandale-l...

http://www.lemonde.fr/sante/article/2017/09/01/levothyrox...

Lire l'article sur les compléments qui peuvent aider au bon fonctionnement de la thyroïde

11:03 Publié dans Thyroïde | Lien permanent | Commentaires (0)

06/09/2017

Médiator - Le laboratoire Servier et l'ANSM appélés à rendre des comptes

Mediator.jpgVoir : http://www.francetvinfo.fr/sante/medicament/levothyrox-qu...

Je n'ai pas suivi les péripéties de Servier devant la justice mais il semble qu'un fait nouveau s'est produit puisque le parquet de Paris a demandé, mercredi 24 mai, le renvoi devant le tribunal correctionnel des laboratoires Servier et de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dans le volet principal du scandale du Mediator.

Qu'une officine comme l'ANSM soit référée en justice voilà bien un événement. Mais est-ce que pour autant, on peut espérer que quelques "pourris" vont se faire taper sur les doigts et être mis à l'ombre, voire lourdement amendés. J'avoue que je suis assez pessimiste et que je crains que la montagne n'accouche, une fois de plus d'une souris.

La justice américaine, grâce à la possibilité des class actions est plus efficaces mais quand on constate qu'en dépit des très lourdes condamnations subies par les labos, ils sont toujours aussi florissants et continuent leurs sales trafics, je crains qu'il ne faille pas se faire trop d'illusions. Le "tournant judiciaire" puisque c'en est bien un risque malheureusement que de n'être que purement "symbolique". Les amendes même carabinées n'arrêteront rien, la seule condamnation qui peu faire bouger les lignes c'est l'imposition années de taule, voire de la perpétuité, dans un cul de basse fosse si possible car les prison pour les VIP fortunés c'est quasiment une bonne retraite !

Thyroïde : les compléments qui peuvent aider

SOR-64475-1.jpgJ'ai réuni quelques textes importants sur le sujet, ils sont ici. Cela devrait m'éviter de me répéter trop souvent.

Concernant les compléments qui peuvent aider le fonctionnement de la thyroïde, on peut se référer à deux articles très pertinents de Althea Provence. J'ai quelques précisions à ajouter et je propose quelques produits que l'on trouve chez Iherb. L'un pour l'hypo, l'autre pour l'hyper...

https://www.altheaprovence.com/blog/hypothyroidie/

https://www.altheaprovence.com/blog/hyperthyroidie/

Les indications suivantes nécessite d'avoir bien assimilé un certain nombre de données cliniques et de lire très attentivement ce qui précède et ce qui suit.

Les compléments utiles en cas d'hypo

Il y a d'abord des aliments goitrogènes à éviter (famille des brassicassées). Dans certains cas le gluten est à éviter.

Pour l'intelligence pratique de la question, il faut distinguer deux catégories de compléments.

Les "co-facteurs" polyvalents

Il y a ceux qui sont inclus dans tous les multivitamines américains : vitamine D taux à contrôler), l'iode, le sélénium, Zinc et quantité d'autres co-facteurs présents justement dans les multivitamines.

D'où une première remarque : les compléments spécialisés ne couvrent qu'une partie de ces co-facteurs et se limitent aux éléments qui viennent d'être cités. D'où il résulte que prendre un multivitamine n'est pas du luxe. Il manque dans la liste de Althea Provence la B6, la B12 et l'acide folique proposés dans la plupart des complexes à visée thyroïdienne.

Sauf que la L-tyrosine peut être considérée comme un co-facteur mais c'est un acide aminé et il ne figure dans aucun multivitamine, pas même dans le Life Extension Mix Tablets.

Remarques à propos de l'iode

Ce que je peux affirmer c'est que la prise d'iode sous forme de poudre de Kelp améliore l'hypothyroïde et peut réduire un signe comme la frilosité. Un certain auteur, se basant sur la consommation des japonais a observé des apport de plus de 40 mg jour et préconise une recharge et supplémentation en mg et non en mcg.

L'auteur cité mentionne que l'iode pourrait être déclencheur de la maladie d'Hashimoto, mais à ma connaissance ce n'est pas l'iode en tant que telle qui a été mise en cause mais le sel iodé.

Wolff-Chaikoff Effet et "idiophobie mondiale"

Sur cette question voir cet article :

Il serait raisonnable de faire doser l'iode sanguin et l'iode urinaire. Concernant l'iode urinaire, j'ai vu un cas d'une sorte de "génération spontanée" considérable d'iode urinaire totalement inexplicable par l'alimentation mais c'est sans doute un phénomène rare qui fait penser aux transmutations de Kervran...

Le problème est que les médecins rechignent à prescrire autre chose que le dosage de la TSH. Sauf que pour l'iodurie, ça n'a pas d'incidence. Ce dosage n'est pas remboursé et coûte 27 € de votre poche.

Remarques à propos de la L-Tyrosine

L'auteur émet des doutes sur l'efficacité de cet acide aminé qui pourrait être indiqué surtout chez les bégétariens. Il n'a pas trouvé d'études sérieuses sur l'effet de ce supplément.

Les "compléments" hors multivitamines

Ce sont la L-Tyrosine, et certaines plantes médicinales exotiques,  l'Ashwaganbdha qui peut aider à faire monter le taux de T4 et de T3, le Schisandra qui est une plante protectrice et stimulante du foie, or le foie  joue un rôle dans la conversion de la T4 en T3.cette plante est adaptogène et peut aider à réduire le stress. De ce point de vue, elle n'est pas la seule, loin de là...

Coleus Forskolli, un médicament ayurvédique, semble activer la production de T3 et T4 à la manière de la TSH, la forskoline agirait directement sur la glande. Mais s'il n'y a plus de glande ou en cas de problème autoimmun,

Le Gugul est particulièrement intéressant, car l'hypothyroïdie s'accompagne souvent d'une montée du cholestérol. Or en médecine ayurvédique cette résine est utilisée pour réduire l'excès de lipide sanguins.  Le gugul facilite la conversion de T4 en T3 et améliore l'utilisation de l'iode par la thyroïde.

Conduite à tenir

NWY-14928-6.jpgOn trouve chez Iherb un complexe censé procurer l'énergie nécessaire à la thyroïde dont voici un exemple :

Now Foods, Thyroid Energy, formule spéciale thyroïde, 180 gélules végétales.

C'est un mélange de quelques co-facteurs (non exhaustif) auquel on a rajouté de la L-tyrosine, de l'Ashwagandha et du Gugul.

On peut l'essayer mais si un progrès est observé, on ne saura pas quel élément l'a provoqué. Je préfère pour ma part, partir d'un mutlivitamine tel,que Alive ou Two per day et le compléter en essayant des suppléments,pour ma part je prendre celui-ci :

Nature's Way, Alive! Max3 Daily, quotidien, multi-vitamines, 180 comprimés

Il me semble plus intéressant que le Two per Day à cause de l'ajout de nombreux nutriments d'origine végétale (spiruline, champignons médicinaux et j'en passe...), en revanche il ne contient pas de chrome fort important si on est en délicatesse avec le glucose, chose fréquent à partir d'un certain âge...

Suppléments spécialisés

index.png

Pour une recherche ciblée sur IHERB, actionnez ce lien, Merci !

Le choix est important voici une sélection :

L-Tyrosine

Himalaya Herbal Healthcare, Ashwagandha, 60 Comprimés

Himalaya Herbal Healthcare, Guggul, 60 gélules végétales

Solaray, Herbes Ayurvédiques, Super Forskohlli, 400 mg, 60 Gélules végétales

En cas d'insuffisance hépatique

Le seul moyen de diagnostiquer une insuffisance hépatique et de la contrôler est l'indice hépatique du bilan cancérométrique de Vernes. Le chiffre est alors négatif en cas d'insuffisance.

Un post sur ce type d'analyse biologiques hors nomeclature est en préparation.

On peut y remédier à l'insuffisance par des plantes :

Himalaya Herbal Healthcare, Liver Care, 180 Vegetarian Capsules

Cette formule est identitique au célèbre Liv 52, à l'exception d'une dose de fer de 46 mg par gélule qui peut être rajoutée, le cas échéant. Voici un supplément de 36 mg par gélule.

et surtout :

Now Foods, Liver Detoxifier & Regenerator, 180 Veg Capsules

Ces deux formules sont complémentaires qui associent la phyto locale et la phyto ayurvédique. On peut également les alterner et augmenter les doses.

En cas d'hypothyroïdie

HBP-00262-1.jpgAthea provence propose quelques plantes pour lutter contre les symptômes de l'hyperthyroïdie. La médecine conventionnelle propose 2 solutions barbares génératrices d'hypothyroïdie : l'ablation et l'iode radioactif. Une solution plus raisonnable est la prise de médicaments qui frieinent la production hormonale.

Parmi les plantes le Lithospermum officinale (appelé vulgairement gremil) est à employer avec précaution car c'est un contraceptif. En revanche cette plante est diurétique et aurait une action sur les calculs rénaux et biliaires (?)

La L-carnitine freine l'assimilation de la T3 à raison de 2 à 4 g jour.

Les taux de CoQ10 seraient plus bas chez les hyperthyroïdiens à cause de sa consommation par le stress oxydatif.

Comme plante le Lycopus serait la plante la plus efficace pour diminuer l'activité de la thyroïde.

22/08/2017

L'énigme du pain maudit de Pont Saint Esprit

C'est en flânant sur la Toile en quête de dérivatifs, style énigmes policières, que, de fil en aiguille, je suis tombé sur cette vidéo :

MAJ : J'ai pu, après rédaction du post, auditionner, à la fin d'une émission l'avis de Stephen Kaplan : il exclut une expérience à base de LSD (qu'il a essayé comme votre serviteur et pour les mêmes raisons). Il exclut également un retour de l'ergotisme historique en version convulsive car cet ergotisme ne s'est jamais produit en France mais plus au Nord (Russie notamment, ce que j'ignorais). D'après ce spécialiste une pain contaminé l'est visiblement et c'est un produit immangeable. Par élimination, la seule explication reste une mycotoxine inconnue et mystérieuse qui aurait affecté deux sacs appartenant au boulanger mis en cause. Une chose est absolument sûre : la thèse du LSD 25 balancé par la CIA est exclue. Hoffmann serait venu sur place en catimini, invité par le Doyen de Montpellier et aurait exclu l'hypothèse. A l'époque la France, était menacée par le communisme et le plan Marshall avait pour but d'empêcher une prise de pouvoir de type soviétique et l'on voit mal les américains se livrer à l'expérience que l'on a imaginée. Stephen Kaplan a employé le mot de "connerie"... Seule hypothèse possible : une mycotoxine hallucinogène totalement inconnue au bataillon...

https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/a...

Je n'ai pas pu trouver de streaming du film "le pain du diable" datant de 2010 et rediffusé en mars 2017 mais ce film ne nous apprendra rien de plus...

====================  

Je vous précise de suite que la thèse d'une implication de la C.I.A. et d'une expérimentation à base de LSD 25 ne tient pas la route. En revanche, toutes les expérimentations mentionnées dans ce document sont véridiques. c'est son seul intérêt... J'ai lu quantité d'ouvrages d'investigation sur les pratiques criminelles de la C.I.A et Cie au lendemain de la dernière guerre, qu'il s'agisse de "contrôle mental" ou d'infiltrations à visée économiques sur le continent et la France en particulier, et ceci n'est qu'un résumé très édulcoré.

Notez en passant, qu'à propos de "contrôle mental", on n'est pas sorti de l'auberge. L'actuel ministre de l'Intérieur est un "fou furieux" qui rêve de ficher toutes les personnes susceptibles de présenter un profil psychologique à risque. Le clientèle des psychiatre et des hôpitaux psychiatrique est visée mais je peux vous affirmer que si ces lieux recèlent des gens dangereux, les plus redoutables sont à l'extérieur... Et je peux affirmer qu'ils présentent une concentration plus marquée là où le soleil tape fort. Quand on a la faculté de lire dans les pensées de ces vis à vis, on n'ose pas imaginer ce qui pourrait arriver en cas de guerre civile...

Quant aux critères de sélection, il y a fort à parier qu'au cas où le rêve du ministre s'incarnerait, côté discernement, cela reviendrait à marcher sur la tête. En fait vous le savez la surveillance de masse avec ou sans "Etat d'urgence" le vise pas à nous protéger du terrorisme, ce n'est qu'un manœuvre des "lites" (façon de parler) pour essayer de sauver sa peau au cas où socialement les choses tourneraient au vinaigre.

Le pain maudit de Pont Saint Esprit

A moins de considérer que la fameuse "nuit de l'Apocalypse" est une mauvaise blague des Américains pour faire mentir le blaze de la ville au dépens des "spiritopontains", la thèse d'un empoisonnement du pain au LSD ne tient pas. Dans les années 70, l'usage d'un LSD de plus ou moins bonne qualité, comme "drogue festive" était assez répandu. Par pure curiosité intellectuelle, je me suis laissé convaincre d'en prendre. C'était dans un groupe après un repas plantureux. Les collègues qui avaient l'habitude, ont été très rapidement sujet à leurs délires, puis se sont endormis. Et moi, je ne voyais rien venir, évidemment quand c'est arrivé, ça m'est tombé dessus insidieusement et je me suis retrouvé seul. J'ai d'abord vu une pochette de disque des Beatles s'animer, l'effet d'amplification sur la musique, un solo d'orgue des susnommés, c'est quelque chose de prodigieux. La suite est moins drôle, puis vient la descente et enfin les retours et quand ça vous prend sur un balcon haut perché, mieux vaut rentrer et se coucher... Cette expérience a changer quelque chose au niveau de mes centres d'intérêts. Elle a fait émerger un intérêt pour ce qui est occulte et plus ou moins caché... 

A l'époque le LSD se trouvait sous forme solide de "mica", sorte de petit carrés jaunâtres translucide. Le produit des laboratoire Sandoz était un liquide incolore. Déjà lorsque l'on réfléchit à la façon dont on aurait pu le conditionner pour empoisonner la farine, il y a de quoi rester perplexe. Le produit, sous quelque forme galénique que ce soit aurait-il supporté la chaleur du four mais très clairement, rien que la question dosage correcte me parait insoluble.

D'autre part, le LSD ne provoque pas de troubles digestifs et agit rapidement, soit 4 ou 5 heures environ au maximum s'il a été pris sur un estomac lourdement chargé. L'hypothèse ne colle pas du tout !

Ergotisme convulsif ?

330px-Mathis_Gothart_Grünewald_018.jpgLes spécialistes de l'ergotisme (Henry Chaumartin) ont déterminer deux formes, l'une gangréneuse, comme sur le retable dont photo ci-jointe et une à dominante convulsive suivie de délires. Très clairement, la symptomatologie de Pönt Saint Esprit s'apparente à cette seconde catégorie. L'ouvrage de Chaumartin est introuvable en version numérique pdf, y compris sur Gallica, ce qui est bien dommage. Je n'ai pas trouvé de renseignements sur la coloration des délires médiévaux dus à l'ergotisme façon convulsions. On l'appelle le mal de Saint André et non le feu de Saint Antoine...

Cependant et de toute évidence la folle nuit de l'apocalypse spiritopontaine semble nous ramener des siècles en arrière. Un élément domine le tableau, c'est l'élément feu, et avec lui l'enfer n'est pas loin... Or je ne me rappelle pas qu'il ait été spécialement présent dans les délires essentiellement "festifs" dont j'ai eu des comptes rendus.

Ce qui m'avait du reste frappé dans ce que j'ai pu observer c'est la superficialité et même la "frivolité" de ces délires. Enfin la coloration des délires doit être en relation direct avec le fond subconscient de l'individu et également l'ambiance de l'époque. Ce qui peut expliquer le caractère plutôt infernal de l'ergotisme médiéval.

L'affaire du pain maudit selon Stephen Kaplan

Je n'ai pas pu me procurer le livre dont photo ci-jointe ! 48 € + port pour un roman policier de 1000 pages, sans certitude de trouver la solution de l'énigme, c'est prohibitif. Les comptes-rendus sont muets sur la solution éventuellement donnée par l'auteur. L'intérêt du livre consiste à avoir tenu compte du contexte, on était au lendemain de la guerre, certains départements déficitaires en grains bénéficiait de préférence des raclures de grenier. L'hypothèse d'un grain plus ou moins empoisonné est très plausible. Sauf qu'un seul boulanger a été mis en cause, ce qui complique le tableau et d'autre part l'on n'aurait pas trouvé trace d'ergot dans les prélèvement effectués. L'enquête officielle aurait mis en cause un polluant mercuriel mais cette thèse ne tient pas debout, il suffit de parcourir une matière médicale homéopathique pour s'en rendre compte.

L'intoxication aigue au mercure ne provoque pas de convulsions et de délires spectaculaires, et si c'était du mercure qui avait provoqué le phénomène, il y aurait eu plus de morts et des rescapés avec des atteintes rénales et autre.

Un livre capital sur le contexte économico social de l'époque

Le-pain-maudit.jpgD'après un certain compte rendu il se pourrait qu'il n'ait pas levé l'énigme. Soit dit en passant, la façon dont les journalistes font des compte-rendus me tape sur les nerfs car tout absolument tout est toujours conçu pour faire marcher le commerce, le leur et celui des auteurs recensés. Et le commerce, je ne l'oublie jamais n'est jamais que du vol autorisé, la nature est la même que celle du prêt à intérêt...

Voir les liens suivants :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ergotisme#Forme_convulsive

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/07/31/le-pain...

http://www.france24.com/fr/20100311-cia-a-elle-tente-demp...

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/steven-kaplan-un-pain-qui-reste-en-71382

D'après cet article, le livre de Stephen Kaplan serait un "coupe feu" pour empêcher le bon peuple de trop penser à la C.I.A. et à la complicité éventuelle des corps constitués. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué... 

16/08/2017

Levée de boucliers contre le "nouveau Levothyrox", un bel exemple de désinformation...

levothyrox.jpg

Un vrai dialogue de sourdingues !

MAJ : La mise en cause des excipents a constitué une fausse piste ! Voir les corrections en bleu ! d'après ce que j'ai constaté, il y aurait 2 pétitions en circulation, la dernière mettant en cause les excipients et une plus précise insistant sur la présence de stéarate de magnésium soupçonné de contenir un acide gras trans et l'on demande en fait le retour à l'ancienne formule contenant du lactose ! Un comble !

Je suis certain que cette histoire d'excipients est un faux problème ! Que le forum "vivre sans thyroïde" et autres lieux de bavardages frivoles de bonnes femmes totalement incompétentes ne sert qu'à tout embrouiller. Malheureusement, je n'arrive pas à me connecter à ce foyer de désinformation brouillonne pour y faire entendre raison.

Le Levothyrox ancienne ou nouvelle formule sont assez souvent inefficace et cela fait un bout de temps que j'ai donné l'explication et c'est quand même pas sorcier à comprendre. Ce qui est rageant c'est de constater qu'une fois de plus Internet ne sert guère qu'a diffuser et à amplifier toutes sortes de confusions.

Une (seconde) pétition a été lancée par une patiente sur Internet qui a recueilli 20000 signatures et 9000 commentaires.

On reproche au laboratoire d'avoir changé la formule portant sur les excipients qui causeraient d'importants effets secondaires. Je cite la pétition :

En effet, les laboratoires ont décidé de changer certains excipients et il en résulte que trop de patients ne supportent pas le nouveau Lévothyrox, ils ressentent d'importants effets secondaires.

C'est une fausse piste ! Voir plus loin au sujet de la disparition du lactose de la formule ancienne !

L'existence d'un changement de formule qui viserait, à la demande de l'ANSM, à « garantir une stabilité plus importante de la teneur en substance active tout le long de la durée de conservation du médicament ». Je me souviens d'avoir vu circuler des dires portant sur le fait que la précision du dosage de la thyréostimuline aurait été abaissée en vue de s'aligner sur la mauvaise qualité des "génériques".

Bref, c'est l'obscurité la plus complète car la seule information fiable est cette demande de l'ANSM car pour le reste, j'ai l'impression que l'on raconte n'importe quoi.

J'en veux pour preuve, le fait que la patiente initiatrice de cette foutue pétition qui embrouille tout évoque une faux problème, je cite : quand on sait qu'il est très difficile de stabiliser la TSH, il est inadmissible d'avoir modifié ce médicament. 

L'auteure de cette pétition, je le dis tout net est une (...) CONNE ! 

Je suis un peu violent, mais il arrive un moment où, devant la connerie ambiante, il faut taper du poing sur la table et gueuler pour arriver à se faire comprendre.

Une conne désireuse sans doute de se faire remarquer et qui n'a rien compris à la manœuvre : le but d'un traitement substitutif n'est pas de stabiliser la TSH. On se contrefout de la TSH car on doit juger le traitement sur les effets cliniques : disparition de la fatigue, de la frilosité, réduction de la prise de poids etc...

Quand à la TSH au lieu de grimper, elle doit descendre sans que l'on puisse indiquer un chiffre de référence. Elle tombe souvent aux environ de 0,4 parfois elle se maintient à un chiffre supérieur à 1, ce qui peut laisser supposer que la substitution n'est pas suffisante.

Il est bien établi que la possibilité de ce dosage de la TSH a complètement égaré les médecins car les labos fixent des "clous" beaucoup trop largement (entre 4 et 6 MUI). Foutez vous dans la cervelle, une bonne fois pour toutes, que les troubles de la thyroïde se voient chez les femmes du moins, comme le nez au milieu de la figure. J'exagère à peine. Le diagnostic se fait sur une série de questions et de signes physique, comme le signe de Hertoghe.

Tout repose sur l'examen clinique

Mais en fait, il faut comprendre qu'une TSH supérieure à 1,5 indique une suspicion d'hypo, sauf que les labo place la barrière supérieure à 4 parfois plus, ce qui est excessif. En réalité on ne doit pas se fier à la TSH mais au signes cliniques très flagrant à mon avis quand on connaît la question, ensuite seulement on regarde la TSH. Pour ce qui concerne le dosage de la T4 et de la T3, il n'a d'intérêt que comme repère avant substitution; Ensuite, lorsqu'un effet clinique suffisant et obtenu on peu la redoser à titre indicatif. A mon humble avis les chiffres obtenu n'ont de valeur qu'individuelle.

En effet il ne faut pas oublier que la T4 est inactive, qu'elle doit être transformée en T3 par l'organisme et que les cellules cibles doivent être en mesure de l'assimiler. or c'est dans la transformation de la T4 en T3 et éventuellement dans l'assimilation de la T3 que résident les problèmes rencontrés. D'où l'hypothèse du Dr Starr d'une hypothyroidie de type II à l'imitation du diabète de même grade. Lorsque cette assimilation ne fonctionne pas, il y a des choses à tenter en matière de complémentation.

Une pétition qui fout la merde et risque d'égarer l'opinion !

Premièrement, les labos pharmaceutiques sont censés connaître leur job et être capable de décider d'une formulation sans avoir à prendre l'avis de patient généralement très mal informés ! Mettons les chose au point clairement : la patiente qui a rédigé cette pétition est une bourrique qui m'a l'air de se prendre pour le centre du monde. Cela c'est l'effet du poison démocratique qui fait que le vulgum s'arroge des prétentions qu'il ne peut soutenir.

Une modification de formule

Selon l'ANSM, il y avait un problème de stabilité du principe actif dans le temps. Est-ce à l'aide d'excipient que l'on résout ce genre de problème. Franchement j'en doute ! Seul élément objectif : on parle de stabilité du principe dans le temps. J'ai entendu parler jadis d'une imprécision des dosages. Ca se tient ou du moins ça se ressemble !

La formule nouvelle constitue une évolution favorable par suppression du lactose au profit du mannitol qui n'est certes pas génial mais moins problématique car il ne provoque de diarrhées qu'à hautes doses.

Ce n'est pas très heureux comme innovation, il faut le dire ! Sauf que quand on impute de la fatigue et des pertes de cheveux au nouveau Lévothyrox, il me vient à l'esprit que tout simplement ce médicament n'agit pas et les explications possibles je les ai données plus haut. Raison pour laquelle, lorsqu'on me sollicité, je suggère aux intéressées d'insister auprès de leur médecin pour qu'il fasse l'essai de l'Euthyral. Ce n'est pas la certitude absolue d'obtenir une amélioration mais ça peut être un premier pas. En effet, je constate que soigner une hypothyroïdie est devenu, de nos jours, plus compliqué qu'au temps du Dr Hertoghe le pionnier qui a lancé les extraits thyroïdiens. c'est que l'on observe des effets plutôt imputables à une hyper dans le cadre d'une hypo. Nul doute que rien n'est simple. Et n'étant pas médecin, je ne suis pas en mesure de tirer çà au clair et j'ajoute qu'au surplus je suis handicapé par des témoignages qui ne sont pas forcément très précis. On ne peut cerner les choses qui si on a la possibilité de questionner oralement, cas au demeurant assez rare.

Dans cette histoire un train en cacherait un autre !

Au terme, de cette revue fondée sur des réflexions de bon sens, je crains qu'il ne faille tirer une autre conclusion, à savoir que le fait de s'être focalisé sur un changement de formule d'excipient n'ait servi qu'à dissimuler le fait que le Lévothyrox, composé de T4 intrinsèquement inactive par elle-même, ne soit la principale cause d'échec de la supplémentation. Il se peut et c'est même assez probable que ce changement de formulation (certes malheureux si on a rajouté du lactose) n'ai, au final, que servi de prétexte en fournissant un faux argument.

L'examen des commentaires montre à l'évidence, que ce changement de formule, a servi d'abcès de fixation à un problème ne datant pas d'hier. Il faut faire défiler une assez longue liste de commentaires pour tomber sur celui d'une patiente affirmant que depuis 1990 le Lévothyrox ne marche pas. Tous les commentaires que j'ai vu son influencé par la teneur de la pétition, teneur dont j'ai démontrée qu'elle est nulle et non avenue ! 

Ce qui est scandaleux, c'est l'incompétence des journalistes et des toubibs

Les journalistes d'abord qui jugent un scoop à son retentissement quantitatifs mais enfin rappelez vous ce n'est pas parce que des millions d'imbéciles pensent que l'erreur est vérité que cette erreur peu devenir vérité...

Hélas nous sommes bien dans le règne, sans partage, de la quantité, l'usage que l'on fait de statistiques largement biaisées est un indicateur et ce n'est pas par hasard si la première année de médecine commence par une formation, plus ou moins éliminatoire, à ce genre de foutaise prétendument scientifique...

Pas un de ces plumitifs qui ont relayée cette foutue mais spectaculaire pétition n'ont discerné le véritable problème. Pire encore : aucun médecin ne semble être intervenu pour tenter de clarifier la situation. Je constate une fois de plus que les "phénomènes" de mon espèce ne sont pas légions et c'est ça qui est inquiétant car, je le répète, je ne fais que tirer les conclusions de raisonnements fondés sur des connaissances objectives, connaissances qui circulent. Mais il est clair que la majorité des patients et des médecins n'ont pas encore compris que pour que la T4 agisse il faut qu'elle soit transformée en T3 et que, de plus, cette T3 soit assimilée correctement par les cellules cibles. Ce n'est quand même pas difficile à piger, il me semble !

Enfin, peu importe, cette cagade me donne l'occasion d'insister sur certains points décisifs...

19:33 Publié dans Thyroïde | Lien permanent | Commentaires (0)

12/08/2017

Refus du Linky : UFC que choisir ? Accusé de trahison par Stéphane L'homme, ce dernier est mis en examen...

2016_10_10_Linky_Stephane_Lhomme_3-1-768x510.jpg

On m'a signalé la page suivante :

https://lesmoutonsenrages.fr/2017/08/05/stephane-lhomme-s...

Voici la page constituant la pomme de discorde :

http://refus.linky.gazpar.free.fr/linky-ufc-que-trahir.htm

Résumé

Nul doute que l'attitude de UFC que Choisir soit assez suspecte. Je n'ai pas étudié l'affaire dans le détail mais il semble bien que l'accusé ait relevé des anomalies assez singulières et que cette association ne respire pas une franche neutralité. Mais cet aspect de la question est à mes yeux assez franchement "périphérique" par rapport au problème du Linky.

La procédure adoptée aurait été choisie pour allonger artificiellement la durée de la procédure afin que le suspense dure jusqu'en 2019. Renseignement pris auprès d'un spécialiste de la procédure c'est exact. En cas de citation directe, le juge est contraint de liquider l'affaire rapidement tandis que lorsque le plaignant paie pour avoir la certitude que sa plainte ne soit pas classée, la justice peut prendre et prend tout son temps. A moins qu'elle ne juge que les trois plaintes soient franchement abusives mais c'est assez peu probable. L'affaire risque d'être classée par un non lieu mais après la bataille...

Défaut d'anticipation de la "tuile" et abus de biens sociaux (?)

Il va de soi que je ne me fait pas de souci pour Stéphane Lhomme qui a là une excellente occasion de lancer un appel aux dons, appels qui risque d'être surproductif tant en France l'opinion est devenue sensible au problème. cela dit, en quoi son "Observatoire du nucléaire" est il qualifié pour recevoir des dons et assurer sa défense dans une affaire sans lien direct avec le problème des centrales basée sur l'énergie atomique.

Enfin, ce que l'on observe montre que n'ayant pas pris, semble t-il, la précaution de constituer une association spécifique, il semble n'avoir pas anticipé la "tuile"

Rappels divers, à lire très attentivement... 

Je suis bien évidemment contre le déploiement du Linky mais en France malgré les pétitions rassemblant des millions de signatures ont possède le don particulier de forcer la main des particuliers. L'imposition prochaine de 11 vaccinations infantiles, les baisses d'allocations logement sous prétexte qu'elles ont fait grimper le prix des loyer (ce qui est exact mais non de la faute des locataires...) sont deux exemples flagrant de l'autoritarisme insupportable du gouvernement actuel. Et ce ne sont là que deux détails parmi tout ce à quoi il faut s'attendre...

Le nombre de municipalités opposées à la pose du Linky en est à environ 400 et c'est évidemment une goutte d'eau sur plus de 35 000 communes françaises. Pendant ce temps là Enedis fait du forcing.

Si vous pouvez protéger votre compteur de manière efficace, n'hésitez pas à le barricader, c'est la moindres des choses mais à ce propos je rappelle que lorsque le secteur sera saturé par les fréquences du Linky, même si vous avez conservé votre vieux compteur, sous serez pollué, si pollution il y a.

Quant au rayonnement en terme de distance des fréquences en cause, on n'a pas de données sûres mais il semble qu'il soit très faible et que d'autre part, à partir du moment où un immeuble vient d'être équipé de ces fichus compteurs verts, et que d'authentiques électrosensibles notent des troubles objectifs qui ne sont pas douteux, il faille compter avec un forme de contagion que je qualifierai d'hystérique.

On me dit qu'en Italie et dans je ne sais plus quel pays nordique où des "compteurs dit "intelligents" sont installés, on n'observe pas, comme en France, la moindre psychose. A vérifier !

Quoiqu'il en soit, les nuisances du Linky sont une chose et en ce qui concerne les fréquences utilisées, le fait qu'elles peuvent perturber toutes sortes d'appareils électroniques de par les harmoniques qu'elles peuvent générer est en soi une raison nécessaire et suffisante pour installer un filtre en entrée de circuit domestique.

Le problème est que su le plan technique on ne trouve pas d'ingénieur électronicien susceptible d'émettre des avis solides et de proposer des solutions fiables et si possibles économiques.

Maintenant quant aux moyens juridiques de s'opposer à cette campagne d'installation, il est un peu tard, nous sommes en 2017, dans deux ans le territoire français sera couvert et il ne sera pas question de revenir en arrière. J'ai vu qu'un cabinet d'avocat serait sur la brêche depuis des mois mais pour l'instant il n'en est rien sorti. mais le malheur des uns fait le bonheur des autres, c'est ainsi que j'avais signalé une arnaque consistant à faire appel à un huissier pour signifier à Enedis son refus, ce qui revient à balancer son fric par la fenêtre car une lettre recommandée avec AR suffit amplement, sauf qu'on n'en tient pas compte et qu'une fois que le foutu Linky a été posé engager une procédure individuelle pour le faire déposer serait non seulement très aléatoire mais assez franchement ruineux.

J'ai reproché à Stéphane L'homme de s'être emparé de ce sujet pour se faire mousser, je vois la chose écrite en clair sur sa figure. Je suis désolé mais mes impressions ne m'ont jamais trompé et il est clair à ce propos que je n'ai pas changé l'avis de sorte que le pseudo "martyre" auquel il est affronté du fait de la procédure en diffamation fait partie, si l'on peut dire, de la "comédie" qui se joue. Mais ça il ne l'avait pas prévu parce que visiblement c'est assez fort de café et il est assez peu probable que les plaintes tiennent, raison pour laquelle on les a multipliées alors qu'une seule émanant de la personne morale aurait suffit.

La contestation est survenue beaucoup trop tard alors que la campagne de pose était largement entamée et auparavant ces gens sans discernement qui bavardent et psychotent sur Internet on involontairement "enfumé" le public avec des fantasmes. Je pense en particulier à la thèse d'atteinte à la vie privée sous la forme d'une surveillance.

Je rappelle qu'en l'état actuel des choses les fournisseurs d'électricité ne pourrait couper certaines appareils qu'en usant du même type de CPL à 175 Hz qui permet de mettre en fonction et d'arrêter le tarif de nuit. Pour étendre, ce type de manœuvre à d'autres appareils, il faudrait ajouter des circuits individuels. En d'autres termes, cela viendra peut-être mais il faudrait ajouter des circuits électroniques aux appareils domestiques existant pour les allumer et les éteindre à distance. Mis à part l'application aux appareils de chauffage pour délester le réseau en hiver et en cas de surchauffe, je ne vois pas à quel autre appareils on pourrait appliquer cette pratique. Comment peut-on imaginer que l'on va vous couper la télé ou l'ordinateur sans prévenir.

Quant aux capacités de surveillance, certes les appareils domestiques émettent des trains d'ondes particuliers à l'allumage que l'on peut dans certains cas filtrer et identifier mais je n'en vois pas l'intérêt. La seule chose que l'on puisse surveiller c'est la présence ou l'absence d'un abonné selon qu'il consomme ou non. On peut certes imaginer des employés d'Enedis en cheville avec des cambrioleurs sauf qu'un projet de cambriolage n'est concevable qu'avec la possibilité d'une surveillance rapprochée.

Je l'ai dit et je le répète, hormis les possibilités de contraindre certains abonnés à changer de tarif car le nouveau système ne permettra pas de dépassement de la puissance souscrite alors que l'ancien était plus souple, il n'est qu'une possibilité qui me défrise : celle de couper le courant d'un abonné à distance, sans avoir à se déplacer. Sans parler des erreurs volontaires dans le cas où un particulier aurait des ennemis susceptibles de pouvoir actionner à distance les manettes des compagnie. C'est que j'ai vu comment un syndicaliste hyper actif s'est vu, à plusieurs reprises, privé de téléphone par des employés complices manipulés par un syndicat adverse. Une histoire de fous avec notamment des raccordements avec des fils qui trainaient presque à terre et que n'importe qui pouvait couper...

Or je rappelle que les Maires pouvaient prendre des arrêtés d'interdiction de coupure tandis qu'à présent il l'auront, pour parler poliment dans le cul ! Alors que l'on commençait à délirer dans le style Orwell, façon Big Brothers et Cie, j'ai été le premier et le seul à souligner ce danger d'une possibilité qui va permettre d'envoyer au chômage des légions de releveurs de compteur.

Au final, il faut constater, une fois de plus, que le Français sont aisément manipulables, majoritairement indécrottables quant au manque de discernement et d'une versatilité sans doute unique au monde. La dernière échéance électorale, après les émeutes engendrées par la loi El Khomry, est vraiment emblématique du phénomène évoqué. C'est à vomir !

Vertus du Curcuma : nécessité de faire le point sur le sujet

Chart01-1024x663.jpg

Mise à Jour : 12/08/2017

On me signale ceci :

Bonsoir,

Cette curcumin est réalisée selon le procédé Novasol (brevet), ci après un article qui explique bien l'entourloupe de ce procédé :
 
Et le brevet Novasol en français :
 
Le procédé a recours à deux polysorbates (le 80 et le 20) qui sont suspects en tant qu'additifs :
 
===================
Ici commence l'article original :

Une nouvelles curcumine 185 fois plus assimilable que les autres est annoncée, mais ces promesses sont encore à vérifier.

Commençons par une revue des articles existant sur le sujet :

Préparer son jus de curcuma maison sans se ruiner

Curcumine, gingembre, arthrose et polyarthrite

Curcuma : un jus concentré très performant conçu par un pharmacien (Natuval) indexer

Curcuma : interprétation moléculaire de son action anti tumorale

Récapitulation des vertus du curcuma

Le curcuma est une épice aux multiples vertus préventives comme curatives. Excellent pour la digestion, le curcuma a aussi la capacité de réduire les inflammations, de prévenir le cancer et protéger le cerveau de la maladie d'Alzheimer. Dans le même ordre d'idée la curcumine serait active contre l'amylose à transthyrétine, une affection des personnes âgés qui empêche les humains, sauf exception type Jean Calment, de dépasser la barrière fatitique des 115 ans. Voir pour des notions générales.

https://www.plantes-et-sante.fr/remedes/les-nombreux-bien...

Pour les problèmes de vieillissement, consulter je site de Jacques Valentin, qui est très pointu à cet égard.

http://gestionsante.free.fr

On lui attribue également des vertus amaigrissantes : un lecteur mesurant 1,80 s'est alarmé d'être tombé à 63 kilos en perdant 7 kilos en 3 mois de consommation de curcumine type Meriva. Son état n'est pas franchement alarmant mais limite dénutrition.

Bref, il est acquis que le curcuma et ses divers principes actifs constituent un merveilleux médicament mais qu'il se pose un problème d'assimilation de la curcumine en particulier. D'où une débauche de marketing pour proposer des produits innovants. Le dernier en date est un produit allemand.

Une curcumine 185 fois plus assimilable ?

C'est nouveau, ça vient de sortir et çà date du 2 mars 2017 sur Santé Nature Innovation :

https://www.santenatureinnovation.com/nouvelle-curcumine-...

Sauf que c'est signé Jean-Marc Dupuis et que c'est encore pour faire de la pub en faveur de produits cher. Le produit de Solgar en 30 gélules est presque aussi cher que les 90 gélules du même chez Iherb aux USA. Quand au produit de Cellinov on vous parle de 2 gélues faisant + de 1000 mg mais encore faut-il avoir la curiosité de lire attentivement pour découvrir que ces gélules ne contiennent que 6% du produit vanté comme miraculeux.

Un conseil d'ami...

Si vous voulez tester ce produit assurez vous de pouvoir contrôler rapidement son action (on parle de 4 jours), pour cela il faut souffrir de douleurs inflammatoires par exemple ou pouvoir observer un effet tonique évident. Il est clair que pour d'autres troubles vous ne verrez rien d'objectif : pour une tumeur, il faut un scanner avant et après la cure : pas évident de programmer ça !

J'ai demandé à Jacques Valentin s'il a des infos sur ce produit, il m'a adressé copie d'un mail à 2 correspondants, je suis donc le 3ème à m'enquérir de la nouveauté :

Vous êtes le deuxième à m'en parler, du coup j'ai fait quelques recherches supplémentaires (c'est vrai que quand c'est Santé Nature Innovation, je ne me précipite pas...) :

Apparemment cela fait référence à ce produit :
http://novasolcurcumin.com/
Il donne en ref une petite étude de leur produit versus 2 autres formulations (poudre simple ou "micronisée").
Ils fournissent aussi un tableau comparant les principales formulations du marché :
http://novasolcurcumin.com/wp-content/uploads/2014/10/Chart01-1024x663.jpg

Mais je ne trouve pas d'étude qui validerait ce comparatif.

C'est bien là le problème ! J'avoue être assez dubitatif.

Revue des formes sophistiquées de curcumine disponibles avec proposition chez Iherb

Il est bien connu que la curcumine en poudre est difficilement assimilable. On l'associe avec du poivre (pipérine) pour améliorer cette assimilation mais cette solution est critiquée : elle aggraverait la porosité de l'intestin s'il est déjà fragilisé.

Je rappelle que si vous commandez chez iherb il faut choisir DHL Global Mail (étiquette rouge) pour éviter la TVA à l'arrivée.

Meriva : la curcumine associée à des phospholipides

DRB-00225-5.jpg

Cette solution s'apparente, mais seulement en apparence, aux formules liposomale car il ne s'agit pas d'une produit huileux mais de poudre sèche comme l'indique la présence d'additifs classique. 

Doctor's Best, Curcumin Phytosome, With Meriva, 500 mg, 60 Veggie Caps

Doctor's Best, Curcumin Phytosome, With Meriva, 500 mg, 180 Veggie Caps

Curcumine brevetée BCM95

LEX-17106-3.jpg

Composition : BCM-95 est un extrait de Curcuma Longa 100% pur standardisé en Curcumine, Démethoxy curcumine et Bis-demethoxycurcumine et en huiles essentielles contenues dans la racine de curcuma longa.

La quantité d’huile essentielle contenue dans BCM-95 est de 7 à 9%. L’huile essentielle Béta-Tumérone représente 50% du total des huiles essentielles. D’autres huiles essentielles sont aussi présentes dans BCM-95, mais en quantité beaucoup plus petite.

A mon humble avis, si vous avez la patience de faire votre jus de curcuma, une fois par semaine et d'y ajouter des huiles essentielles comme je l'ai préconisé vous aurez un produit assimilable et économique. Maintenant si c'est trop compliqué de se procurer du curcuma frais et de le presser il existe des gélules.

Life Extension, Super Bio-Curcumin, 400 mg, 60 Veggie Caps

ce produit contient en plus de l'huile de cumin :

Life Extension, Black Cumin Seed Oil With Bio-Curcumin, 60 Softgels

On trouve également plusieurs conditionnements et dosages chez Europharma

EuroPharma, Terry Naturally, CuraMed, 375 mg, 60 Softgels

Options sous l'intitulé du produit.

 

Novalsol chez Solgar

SOL-54708-1.jpg

Je vous rappelle que pour l'instant personne n'a de retours sur cette curcumine miracle mais voici pour ceux qui veulent la tester 2 produits de Solgar. Pour les conditions de test, voir plus haut.

Solgar, Full Spectrum Curcumin, 90 Liquid Extract Softgels

Solgar, Full Spectrum Curcumin, 30 Liquid Extract Softgels

J'espère avoir fait le tour de la question : n'hésitez pas à me faire part de vos expériences.

Quand les arguments marketing finissent par tout embrouiller...

Voir Curcuma : Bienfaits naturels, optimisation des effets, privatisation des profits et confusion de l'information !

Je cite les conclusions :

4. Quel curcuma choisir ? En reprenant les éléments de cette histoire et en comparant tous les facteurs qui entrent en jeu : comment choisir le meilleur Curcuma ? Quand je me suis posé la question pour une prescription optimisée d'anti-inflammatoire naturel, je n'ai pas trouvé de solution.

Une autre question est restée sans réponse. Les principes actifs du curcuma semblent faire partie des meilleurs protecteurs de la muqueuse digestive. De ce point de vue, ils sont très utiles aux cures de régénération proposées dans un contexte d'atrophie intestinale associée à de nombreuses maladies chroniques. Dans ce cas, l'assimilation digestive de la curcumine est inutile, voire néfaste puisque la protection s'effectue à l'intérieur de la lumière intestinale, là où se produit l'agression inflammatoire.

Voilà un point important qui a été passé sous silence.

L'utilisation de poudre de curcuma ou d'extrait BCM-C95 semble à priori le meilleur choix. Mais qu'en est-il vraiment ?

Cette histoire du curcuma montre comment un trésor de la nature, une fois entré dans le circuit des profits privatisés, crée une immense confusion et brouille les informations d'intérêt public permettant d'optimiser son usage.

Chaque spécialité brevetée défend ses avantages par rapport aux  produits concurrents, et aux préparations naturelles qui sont dévalorisées.

Le choix devient alors soumis à des arguments de marketing !

Par le même hauteur un tableau comparatif des nouvelles formes de curcuma

A noter, le site de cet auteur comprend plusieurs études sur des produits comme le silicium organique, les formes de magnésium, les produits laitiers, le soja etc... qui sont assez remarquables.

05/08/2017

Précisions sur les eaux hydrogénées par Sylvie Réant, ingénieur conseil (rH2, Ydrogen etc...)

Mon dernier post m'a valu un courrier assez abondant et il a plus ou moins "ému" quelques acteurs intéressés à l'affaire.

Je voudrais d'abord corriger un éventuel malentendu. Il n'a jamais été question de "démolir" l'appareil vendu par M. Dumortier mais d'attendre d'en savoir davantage sur son fonctionnement qui n'est pas clairement expliqué par l'expertise de Marc Henry puisqu'une personne plus experte que je ne peux l'être admet qu'elle a du lire trois fois ce document pour s'y retrouver. En d'autre termes, je considère cet appareil comme étant probablement la meilleure ou l'une des meilleures options actuelles. A ce propos un appareil lui ressemble beaucoup, au moins extérieurement, c'est celui proposé par Jade Recherche à peu près au même prix. Je vais donc reproduire ici des extraits du courrier reçu afin de clarifier au maximum la situation.

Une email de Sylvie Henry Réant

Vous trouverez plus loin l'url du site de sa société qui propose des bâtons de magnésium fiable pour l'hydrogénation de l'eau en mode artisanal. Une notice (évolutive) est fournie. Il faut un temps suffisant pour charger l'eau en H2 (15-20 mn) mais trop ferait moins bien. C'est un produit qui peut durer des années donc économique mais moins pratique que l'appareil Ydrogen. On trouve des "sticks" contenant du magnésium mais on ne sait pas ce qu'il y a dedans. Ces bâtons sont fiables et l'eau produite a été analysée qui se chargent outre le H2 d'ions magnésium mais ça ce n'ets pas gênant au contraire.

Lors de la lecture de votre  opinion sur l'eau hydrogénée sur

http://silicium.blogspirit.com/archive/2017/08/03/la-vogu..., j'ai été  surprise de votre virulence...

Il s'agit d'un malentendu

Car si je suis d'accord avec vous sur le fait que l'expertise du Pr Marc Henry sur l'appareil Idrogen est loin d'être facile à comprendre (moi même spécialiste du sujet m'y suis prise à plusieurs fois), sur le fond, l'appareil me semble très correct.

Nous sommes d'accord sur le fait qu'à plus fortes raisons, pour des béotiens , au nom des quels je parlais, cette expertise n'est guère éloquente. Nous sommes également d'accord sur le fait que donner les rH2 après mesure adéquates, les comparaisons deviennent lisibles. En effet plus on descend en dessous de 28 plus on a des chances de modifier le terrain d'une manière favorable. A ceci prêt qu'il faut sans donner user du plus piour obtenir le moins donc utiliser pour des cures une eau avec un rH2 aussi bas que possible.

C'est pourquoi, ci dessous, j'explique ce qui est  "évident" pour ceux qui connaissent bien le sujet dans les articles que vous avez lu (Marc Henry et Orszâgh), et qui mérite d'être explicité pour être mieux compris.

L’intérêt de l'appareil Idrogen est que l'hydrogène  est libéré par dessous l'eau de boisson et monte dans cette eau, tandis que les ion OH- sont réorientés en direction de l'anode. Ceci qui résout les problèmes d'alcalinité de l'eau produite par les autres modèles  sur le marché (Kangen et clones) . Par ailleurs  J Orszâgh a raison, le titane et le platine sont stables, et ne sont pas oxydés (pas d'ion Ti n+ ou ptn+).

J'avais bien compris qu'on favorisait la production de H2 sans modifier le pH de l'eau utilisée. Soit dit en passant Richard Haas a attiré mon attention sur le fait qu'il faut éviter le coinçage d'une bulle d'air au bas de la bouteille.

A propos des particules de platine

Toutefois des mesures (voir l'article de Water de Henry et Chambron sur les eaux alcalines) montrent la présence de nanoparticules de platine métal dans ces eaux. Vraisemblablement, lors du passage du courant, le platine se décolle du titane sous forme de nanoparticules, ces nanoparticules ne sont pas des ions, mais des réducteurs puissants !...  La mousse de platine, un catalyseur bien connu en chimie du pétrole pour effectuer des réductions.

J'ai mentionné dans mon article précédant le lien vers la communication à l'Académie de médecine de Henry et Chambon mais je l'ai lu après avoir publié le post et effectivement une explication au sujet d'une possible fragmentation du placage de platine sur le titane est expliquée. Je note du reste que cet article se réfère à des sources précises.

Enfin, le recours à des appareils type Kangen est Cie est devenu obsolète car l'objectif c'est d'enrichir l'eau en H2 et Ydrogen permet de faire ça dans des eaux légèrement acide et conforme aux recommandation de la BEV donc ce problème des effets indésirable du platine est écarté avec en prime une économie des plus appréciables.

Importance et lisibilité du rH2

Vous soulevez le problème de mesure de rH2, donnée qui aurait été pertinente.  Vous avez raison ! A noter que  les mesures sont difficiles à faire, je parle d’expérience.  J'ai fait un fois une mesure sur de l'eau produite avec l'appareil Idrogen. Les résultats, autant que je me souvienne, étaient très corrects, de l'ordre de rH2 = 20 ph de l'ordre de 7,  sur une eau produite quelque temps  auparavant. Ces mesures avaient été faites  "pour information" lors d'un cours pH Red-Ox, rH2 et bio-électronique de Vincent où je montrais aussi comment faire des mesures. Un élève avait apporté de cette eau et, par curiosité, souhaitait la mesure du rH2.

Effectivement ce serait intéressant de faire une série de mesure de rH2 sur l’eau produite par Idrogen, avec différentes eaux de départ, différents temps de traitement  et sur la durée pour connaitre le temps de conservation.  Voilà une bonne question à poser à M Dumortier, plutôt que de tout démolir en bloc. 

Bien sûr, pour acheter cet appareil, il faut être convaincu des bienfaits de l'hydrogène, et surtout d'en avoir besoin... Mais c'est un autre débat. A peu près le même débat  que de prendre des compléments alimentaires antioxydants.

Pour ma part je suis convaincu de l'intérêt d'un enrichissement en H2. C'est du reste une vieille histoire qui remonte au Active H de Flanagan mais c'était resté très mystérieux tout cela. Et les choses sont en train de s'éclairer.

Parenthèse sur la carafe Turapur

Maintenant, si vous voulez une autre expertise sur un système censé produire une eau réductrice, j'ai mesuré  l'eau produite par la carafe Turapur vendu par Aprona :

Essai sur cartouche neuve, passage de 200ml à 80mg/l env de sel NaCl d'eau environ par passage :  (eau osmosée +sel)

Eau témoin : pH =6.9  rH2 =29.5

Eau Turapur : pH =9.5, rH2 =23  (mesure moyenne faite sur 5 passages successifs de l'eau )

Essai le lendemain sur la même cartouche, donnée pour durer 2 mois.

Eau utilisée, eau du robinet à env 110mg/l   (eau du robinet)

Eau témoin : pH =7.9  rH2 =31.9

Eau Turapur meilleure mesure (3ème passage) pH=9.2; rH2 =31.3.

Conclusion : la cartouche neuve est efficace  (un peu) du point de vue rH2 mais l'eau obtenu est trop basique.. quand aux résultats ultérieurs,le lendemain,  les caractéristiques de l'eau obtenue ne sont pas du tout recommandées pour notre métabolisme. La carafe Turapur est à éviter.  Je me demande si les créateurs du produit ont fait des mesures....

Bref, c'est sans aucun intérêt puisqu'on dépasse 28 ! Cela me fait penser que dans les nombreux stick du marché contenant du magnésium, il doit y avoir des alcalinisant. La vogue des eaux alcaline fondée sur une lecture simpliste et totalement erronée de l'équilibre acido-basique corporel a tout faussé. C'est ou la solution artisanale du bâton de magnésium propre ou un appareil genre Ydrogen.

Le rH2 obtenu avec les bâtons de magnésium

J'ai aussi mesuré des eaux  produites par un bâton "dynamiseur" au magnésium et les résultats   en rH2 varient de 15 à 26  (pH 7 à 8) selon les conditions opératoires.

Là on est dans des valeurs nettement plus intéressantes ! Je suis sans doute affligé de tendance un peu excessives mais si je peux tester des eaux avec un rH2 encore plus bas j'expérimenterai.

Vous dites avoir un bâton de Magnésium au frigo; Pourquoi au frigo ?

Oh tout simplement parce que j'avais pensé que le froid favorise la conservation des gaz dissous. Je pensait aussi qu'au delà du nécessaire le temps de barbotage était indifférent. J'ai un stick Balance Water dont je n'ai pas fait grand chose et je me suis dit qu'au frais dans sa bouteille il serait mieux qu'à température ambiante. Cette histoire de magnésium restait une petit énigme et en ne jetant pas cette relique, j'avais un pense bête pour me la rappeler.

Et enfin si vous voulez des compléments d'informations, je vous recommande https://prmarchenry.blogspot.fr/. 

Avec mon ordinateur ce blog fonctionne très bien, les texte sont d'un haut niveau mais très clairs, et très bien référencés. De la bonne science accessible au niveau master. Sur l'autre site de Marc Henry vous pourrez assister à certaines de ses conférences. https://natureauquant.blogspot.fr/p/nos-soutiens.html.

J'observe au moins 20 secondes d'inertie avant de pouvoir faire disparaître le maudit bandeau à propos des cookies et de pouvoir faire bouger la page.

Conclusions

La aussi cela vole haut, mais si vous vous laisser porter sans juger vous comprenez ce dont il est question.

J'espère que ces informations vous permettrons de progresser sur votre chemin de  la connaissance,

Si vous souhaitez partager ces informations sur votre site, je suis OK, mais le mail doit figurer en entier. Mettre des parties hors contexte conduirait à me faire dire ce que je n'ai pas dit. Sachant qu'un écrit est forcément un raccourci, et que tout n'est pas dit. Je reste à votre écoute.

Bien sincèrement,

Sylvie Réant, ingénieur conseil
 
www.aton-atl.com

===============

Comme vous pouvez le constater je n'ai rien omis et je porte volontiers les éclaircissements fournis à la connaissance de mes fidèles lecteurs.

 
Concernant la personnalité de Marc Henry en tant que scientifique, je reviendrai sur cette question dans un post à part, il ne faut pas tout mélanger. Les universitaires tels Orszâgh et André Fougerousse parlent un langage qui m'est compréhensible (excepté le détail de certaines équations), cependant que la personne dont on parle me demeure un mystère assez baroque de par ses accointances avec un personnage fort curieux, un poète sans grand relief, j'ai nommé un certain Rodolphe Forget.
 
Je n'avais pas remarqué son prénom, or quelqu'un vient de m'en parler. Inattentif et l'esprit assez mal tourné j'ai cru qu'il s'agissait d'un "surnom" malicieux et cela m'a fait penser au personnage littéraire d'un célèbre amant de la non moins célèbre Madame Bovary.
 
Enfin j'ai beau chercher sur les 2 sites de Marc Henry, 3 avec celui de Forget, je n'y trouve rien d'excitant du point de vue scientifique mais peut-être ai-je mal cherché car je reconnais que je ne suis guère patient.

03/08/2017

La vogue montante des eaux "hydrogénées" (Kangen et Cie)

tableau-ph-kangen-52.jpg

Ci-dessus le type même du faux argumentaire classique en faveur des Eaux type Kangen. le pire est que derrière cette foutaise, il y aurait quelque chose d'intéressant, à savoir un une hydrogénation qui mérite d'être creusée...

Richard Haas et les eaux alcalines ionisées (rappel)

J'ai signalé en temps utiles, les travaux de Richard Haas sur les "eaux alcalines ionisées" (type Kangen et Cie) et les questions d'équilibre acido-basique. Il va me falloir relire la centaine de pages consacrées au sujet et les rapprocher de ce qui est paru ensuite. Je voudrais pour l'instant me borner à attirer l'attention sur des divergences manifestes entre les dires du Pr Marc Henry de Strasbourg et un collègue belge grand spécialiste des question de pouvoir redox.

Un visiteur m'a reproché à tort de ne pas m'être intéressé à la question des eaux Kangen ce qui est inexact mais il est vrai que je me suis borné à faire état des remarques de Richard Haas sans donner d'avis personnel. En effet, la question était restée pendante, Haas n'excluait pas la possibilité d'une utilisation médicinale tout en estimant qu'elle devait faire l'objet de recherches voir d'une surveillance.

Du nouveau en provenance de Belgique

J'ai donc renvoyé mon lecteur vers un article que j'ai trouvé et que je n'ai lu qu'après coup :

http://www.eautarcie.org/03d2.html

Cet article très technique est assez corsé et réclame beaucoup d'attention. Il laisse a entendre que les eaux hydrogénées type Kangen ou "Lourdes" produites par un appareil d'électrolyse coréen et concurrent pourraient présenter un intérêt médicinal  considérable du fait de leur richesse en hydrogène et de leur RH2 très bas.

Ayant lu et assimilé en partie cet article, je me suis rendu compte ensuite que les "eaux hydrogénées" sont actuellement l'objet d'une grande vogue et que quantité d'appareils sont proposés.

Vitamine C et pouvoir redox

Une affirmation de Joseph Orszâgh m'a frappé, je cite :

Linus Pauling et Albert Szent-Györgyi (deux prix Nobel) ont aussi découvert les vertus anticancéreuses de la vitamine C dont ils recommandaient la consommation en quantités élevées. Faute de connaître la notion du rH2 et la bioélectronique, ils attribuaient cet effet à la molécule de la vitamine C, alors que l'effet en question est uniquement lié aux propriétés réductrices (rH2 bas).

Et encore ceci :

Dans le traitement de la grippe (maladie virale), tout le monde admet l'efficacité de la vitamine C. Or, l'acide ascorbique est un puissant réducteur. L'effet favorable de la vitamine C dans le traitement des maladies virales, mais aussi dans la prévention du cancer, provient tout simplement de son caractère réducteur, abaissant le rH2. La prise de vitamine C à dissolution lente avec l'eau hydrogénée en décuple l'efficacité dans le traitement des cancers.

C'est alors que le problème du choix d'un mode de production d'eau hydrogénée se pose ainsi que le choix d'un appareil.

Tout d'abord, si j'avais constaté par quelques essais que l'ajout de vitamine C dans une eau de type Mont Roucous donnait un RH2 bas, en dépit d'un défaut de correction dans la formule, je ne pense pas que les effets de la vitamine C s'arrêtent là. Ce serait oublié le cas de la réaction de Fenton avec production de peroxyde d'hydrogène dans les cellules cancéreuses lors de l'administration par voie intraveineuse d'une grande quantité de vitamine C. D'autre part, il faudrait comparer l'effet redox de l'acide ascorbique avec celui d'un ascorbate du fait de la différence de pH. Or la considération du pH entre pour un facteur 2 dans la formule de Nerst.

Le promoteur du site Eautarcie (très très intéressant à tous égards) parle de l'eau Kaqun qui est plutôt oxygénée en reconnaissant les effets positifs des bains. La le mystère est complet : on parle d'un tubes contenant différents métaux confié par des américains à un savant d'origine hongroise et aussi d'électrolyse censée mélanger l'eau anodique et cathodique comme dans l'appareil "Lourdes" mais selon des modalités particulières.

Divergences sur la nature de l'hydrogène dissous

C'est ainsi que m'est venu l'idée de chercher du côté d'un certain Marc Henry très imbu des mystères de l'eau pour voir où il en était.

C'est ainsi que je suis tombé sur un rapport d'expertise due à l'initiative de ce Pr français en faveur d'un appareil particulier coûtant un peu plus de 500 Euros.

Le problème est que j'ai noté des contradictions et des insuffisances dans ce rapport :

Il ne connait que le dihydrogène H2, or son collègue belge a élargi la perspective : 

Pour l'atome d'hydrogène formé à la cathode, il y a – théoriquement – deux possibilités :

•L'union avec un autre atome d'hydrogène pour former une molécule de di-hydrogène H2 suivant la réaction H·+ H·→ H2. Ce qui n'est pas dissous, quitte l'eau sous forme de gaz. Dans ce cas, le rH2 mesuré devrait être le reflet de la solubilité de ce gaz dans l'eau. Ce n'est pas cela que l'on constate expérimentalement.

•Soit l'hydrogène naissant H· est stabilisé dans l'eau et reste en solution, sans dégagement de gaz. Dans ce cas, le rH2 de l'eau descend en-dessous de la valeur calculée au départ de la olubilité de l'hydrogène dans l'eau.

En réalité, les deux phénomènes coexistent : on observe un dégagement d'hydrogène H2 et aussi la formation de la forme stabilisée de l'hydrogène naissant.

Criminalisation, côté français, des nanoparticules de platine, absentes selon Joseph Orszâgh 

Je note une autre divergence beaucoup plus grave :

Marc Henry incrimine les électrodes en platine des appareils Kangen et all comme fauteur de nanoparticules dangereuses, je cite :

Contrairement aux nanoparticules de platine qui détruisent tous les radicaux libres quels qu’ils soient, le dihydrogène H2, ne s’attaque qu’au radical le plus oxydant et le plus dangereux: HO•. Cela fait du dihydrogène l’un des meilleurs anti-oxydant intracellulaire.

Plus loin on lit ceci :

Le problème est que le dihydrogène est très souvent obtenu via une électrolyse de l’eau, et que cette méthode de production conduit, par corrosion du revêtement en platine des électrodes, à la formation de nanoparticules de platine qui « activent » le dihydrogène en le transformant en une espèce beaucoup plus réactive, le radical H•.

Cette espèce, ne se contente donc plus de détruire les espèces très nuisibles que sont HO•, 1O2 ou O3, mais s’attaque à toutes les espèces radicalaires de la cellule et en particulier à l’ion superoxyde O2•- et au monoxyde d’azote NO• qui sont des molécules régulatrices signalantes impliquées dans de nombreuses cascades de transduction se produisant lors de l’apoptose, ou lors de la prolifération ou de la différentiation cellulaire. C’est la raison pour laquelle, suite à l’étude bibliographique mandatée en 2012, l’académie nationale de médecine a émis en 2014 la recommandation suivante [3]:

« Il est recommandé à l’Agence Nationale de la Sécurité des Médicaments et des Produits de Santé de considérer les eaux de synthèse produites par appareils générateurs d’eau enrichie en dihydrogène par électrolyse, les eaux neutres ou alcalines enrichies en dihydrogène par action électrochimique du magnésium sur l’eau, comme des médicaments et les eaux oxydantes, produite par électrolyse comme des produits de santé à usage externe. Elle recommande aussi de considérer les appareils générateurs de dihydrogène comme des dispositifs médicaux assujettis au marquage CE médical. » 

Notons au passage que le 1 avril 2014 Marc Henry et Jacques Cambron ont communiqué à l'Académie de Médecine une note sur les risques d'une libre consommation d'eau réductrice alcaline produite par électrolyse.

Les risques d'une libre consommation d'eau réductrice alcaline ...

www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/.../tap-pages-de-867-à-880.pdf

1 avr. 2014 - Depuis 1965 la consommation d'eaux alcalines réductrices produites par des appareils d'électrolyse domestique (ERBE) a été agréée au ...

L'histoire du magnésium renvoie à des sticks dont j'ai un exemplaire dans mon frigo mais sans posséder plus de détails sur ce procédé d'hydrogénation simple déjà évoqué par Henry.

Or indépendamment de la thèse selon laquelle la présence de nanoparticule de platine serait excessivement antioxydante, son collègue belge exclut la production de ce type de particules. 

Les électrodes étant en métaux inertes (platine et titane), on ne doit pas craindre une dissolution de métaux lourds par oxydation à l'anode. À la cathode, milieu réducteur, une dissolution de l'électrode est chimiquement impossible. À la cathode : une eau à caractère thérapeutique Grâce à un potentiel négatif à la cathode, ce sont des réactions de réduction qui ont lieu.

L'électrode métallique fournit des électrons. On sait que fourniture d'électrons = réduction; tandis que capture d'électrons = oxydation. Pour que le courant électrique (flux d'électrons) puisse passer de la cathode vers l'anode, l'eau qui se trouve dans la cellule d'électrolyse doit pouvoir conduire l'électricité. Dans l'eau, ce sont les ions portant des charges électriques positives (cations) qui migrent vers la cathode, tandis que des charges électriques négatives (anions) se déplacent vers l'anode.

Il y a donc contradiction, semble t-il à propos, du risque de nanoparticules de platine. La question de savoir si ces particules activeraient les hydrures en les rendant trop corrosive est encore une autre question.

Le Pr Marc Henry cherche à se faire reconnaître comme expert auprès de l'ANSM

Au final, si le Pr Marc Henry a voulu, en tant qu'expert plus ou moins auto proclamé prendre l'initiative de sélectionner un appareil du marché, force est de constater que son "expertise" pose un sérieux problème car il manque à mon avis l'essentiel : à savoir la mesure du RH2 de l'eau obtenue par ce procédé (IDROGEN) vendu par un certain Dumortier.

Enfin vu la perméabilité excessive du personnage à l'égard de cette intervenante problématique que fut une certaine Corinne Gouget, on peut se poser la question de savoir dans quelle mesure ses avis sont vraiment "scientifiques" :

Voir https://eaudossier.wordpress.com/ au sujet d'un ebook écrit avec un certain Marc Forget. Le style de communication de cet ouvrage, on en conviendra, pose de sérieux problèmes.

Notons en passant que les différents sites du Pr sont lourdingues car ils demandent un temps de chargement excessif et quant à trouver des informations vraiment scientifique dans ce fatras, il faut s'armer d'une patience angélique pour un profit sans doute des plus réduits.

Dans un certain article ancien, j'écrivais ceci : Quant à la collaboration de Marc Henry dans le cadre de ce documentaire, il avait autrefois un site dont je ne retrouve aucune trace. Ce site consacré à l'eau était surtout remarquable par le fait que son auteur mélangeait la science avec une polarisation photographique excessive envers le "féminin". 

Il pourrait sembler que la "polarisation" en question se soit diversifiée : trêve de plaisanterie plus ou moins douteuse, j'ai bien relevé des contradictions sur le plan purement scientifique et je suis plus prédisposé à faire confiance au collègue belge de ce personnage qui semble éprouver surtout le besoin de se faire remarquer en usant de procédés d'un style fort peu académique.

Bref, s'il existe une voie de salut thérapeutique du côté des eaux hydrogénées, ce que je ne demande qu'à croire, le problème c'est bien de faire le tri entre les différents appareils et de toutes évidence la fameuse expertise de Marc Henry ne saurait m'engager. Affaire à suivre !

Les TMC, "carburant" cérébral recyclé pour être à la mode

Michel-Dogna-ballad-et-vous.jpgJe ne suis pas tout ce que raconte Michel Dogna, faute de temps. Toutefois mon attention a été attirée par un mail récent dont voici des extraits et dont j'ai conservé la typographie:

Mes remarques sont en romain et en noir.

Les TCM sont des acides gras dont la métabolisation est particulière : ils sont traités par le foie sans avoir besoin d’être auparavant émulsionnés par la bile ou oxydés par la carnitine dans les mitochondries du sang, comme le sont les autres corps gras. Ils vont directement dans le foie où ils sont rapidement transformés en cétones, puis déversés dans la circulation sanguine sous forme d’acides caprylique et caprique. Enfin, ils sont dirigés vers les cellules qui en ont besoin et, une fois oxydés, ils y produisent une énergie disponible quatre fois plus rapidement que les TCL (triglycérides à chaîne longue).

[...]

Les TCM sont donc une source d’énergie exceptionnelle pour tout l’organisme, en particulier le cerveau, le cœur et les muscles. Ils sont parfaitement biodisponibles, très digestes et rapidement efficaces.

C'est un fait que l'huile de coco prise le matin à jeun est la plus apte à produire rapidement des cétones. Suit une longue liste de maladies de carence de glocuse dans le cerveau, glucose pouvant être remplacé par les cétones.

[...]

La nouveauté, c'est moi qui souligne : des TCM pures !

Dans l’huile de noix de coco il y a des triglycérides à chaîne courte, moyenne et longue. C’est le mélange des trois qui fait que l’huile fige (elle devient liquide à partir de 25°C).


Le but est d’isoler les triglycérides à chaînes moyennes (TCM) du reste (par un processus breveté sans solvant et qui respecte toute l’intégrité du produit), car seuls les TCM sont 100% assimilables par l’organisme et sont à l’origine de la production de cétones.


L’huile de coco contient près de 60 % de triglycérides à chaînes moyennes (TCM). Cet extrait d’huile de noix de Coco (garanti non hydrogéné) est titrée en acide caprylique et acide caprique.

Une cuillère de TCM équivaut à 3 cuillères d’huile de coco complète.
Avantage : Elle est beaucoup plus digeste.

Indications

Dogna enfonce le clou en redonnant une longue liste de malades dégénératives...

Avantages sur l'huile de coco

1 - 1 part de TCM équivaut à 3 parts d’huile de coco.
2 - Cette formule TCM est beaucoup plus digeste que l’huile de coco.

Le cas particulier de l'insulino-résistance

Il arrive que les récepteurs neuronaux de l’insuline ne recevant plus assez de glucose n’en envoient plus suffisamment au cerveau qui manque alors d’énergie disponible.

  • Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, les TCM améliorent les fonctions cérébrales (apprentissage et mémoire) chez les personnes atteintes à un stade modéré et possédant le gène APOE4.
  • Dans le cas de l’épilepsie, les TCM sont anticonvulsivants et permettent aux malades de mieux tolérer les calories et les glucides, donc d’en ingérer de plus grandes quantités.
  • Dans le cas d’un diabète de type 2, les TCM peuvent aider à abaisser la glycémie en réduisant la quantité de sucre dans le sang.

Je rappelle à toutes fins utiles que rien n'est simple en biologie humaine. Après instauration d'un régime cétogénique forcément pauvre en glucose j'ai observé que le corps peut compenser. Un jeûne d'une huitaine a régularisé le glucose matinal, en revanche un régime cétonique s'est trouvé compensé par la fabrication de glucose in vivo. Or je n'ai trouvé de mention de ce phénomène qu'auprès d'un chercheur américain qui m'a été signalé par un lecteur.

Quel rapport entre l'insulino résistance qui fait que le glucose n'est pas consommé par les muscles et l'appauvrissement des réserves de glucose au niveau cérébral étant admis que les cétones peuvent le remplacer avantageusement. Effectivement, j'ai noté chez un correspondant une amélioration des fonctions cognitives avec le régime cétonique. Toutefois, j'entends insister sur le fait que rien n'est simple et que si l'on adopte ce régime, il faut contrôler son glucose en s'assurant que la privation n'est pas compensée par une production in vivo excessive.

L’utilité des TCM dans le poids excessif

Les TCM peuvent également aider à perdre du poids car ils augmentent le métabolisme et l’encouragent à brûler plus de calories.

De plus, un régime faible en glucides grâce aux TCM atténue la sensation de faim. En effet, ce sont les glucides qui, en faisant fluctuer vers le bas le taux de la glycémie sanguine, engendrent la sensation de faim. Tandis que les graisses n'ont pas de conséquences sur la fluctuation de la glycémie.

Enfin, contrairement aux TCL des graisses animales, les TCM sont très difficilement stockés dans les réserves de gras de l’organisme (cuisses, fesses, ventre, bras et poitrine) et ne forment donc pas de tissu adipeux. Il est même possible de faciliter la perte de poids si vous remplacez le beurre, la crème, le fromage, le lard et les autres graisses saturées par les TCM de l’huile de coco.

Posologie

1 cuillère à soupe par jour soit 15 ml

Le but de l'opération : faire vendre un produit de Apoticaria !

Voir : https://www.apoticaria.com/produit-132-tcm-triglycerides-...

Or vous n'êtes pas sans savoir que cette boutique vend du MSN a un prix prohibitif en arguant de l'absence de certains adjuvants, c'est qu'on ne manque pas d'imagination quand il s'agit de trouver des "arguments marketing" : or ce qui avait attiré mon attention c'est qu'au moins à l'origine le produit proposé était conditionné en livres américaine (454 g au lieu de 500 !) ce qui laissait supposer un reconditionnement d'un produit américain vendu relativement bon marché. Quoiqu'il en soit du MSN on en trouve partout à des prix raisonnables, pas besoin de passer par Apoticaria.

On ne posera pas la question de savoir comment Dogna est intéressé aux vente de ce nouveau produit consistant en un fractionnement sélectif de l'huile de coco. En attendant, c'est nouveau cela vient de sortir !

Alors j'ai cherché un peu !

Recherches au sujet des TCM 

Thierry Souccar a consacré un article (non daté) aux TCM mais sans mentionner de produit à base de TCM pures.

Thérapeutes magazine évoque une huile de TCM (août 2016 d'après Google) mais sans mentionner de fournisseurs.

Ensuite de je constate que les TCM se trouvent sous forme de poudre à destination des amateurs de body building (bulkpowder par exemple). Sauf que la source d'où ces TCM sont extraits n'est pas indiquée...

Ensuite je suis tombé sur un article de Eureka Santé Vidal faisant état de réserve à propos de la perte de poids :

https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/complements-al...

Je cite :

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des compléments alimentaires contenant des triglycérides à chaîne moyenne (TCM).

Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits ne peuvent PAS prétendre aider à perdre du poids, que ce soit par augmentation de la satiété, diminution de l’accumulation des graisses ou intensification du métabolisme de base.

Cette revendication d’effet est désormais interdite pour les compléments alimentaires contenant des triglycérides à chaîne moyenne (TCM).

Je me permets de citer la suite de l'article en totalité avec des commentaires :

Usages et propriétés supposées des triglycérides à chaîne moyenne

Les TCM sont proposés comme source d’énergie pour les personnes qui absorbent mal les graisses des aliments : par exemple lors de problèmes de pancréas, de diarrhée chronique, ou pour les enfants prématurés.

Les sportifs les utilisent comme source d'énergie supplémentaire dans l'espoir d'économiser leurs propres réserves.

Ils sont parfois proposés pour perdre du poids, ou dans les cas d'épilepsie résistante aux traitements habituels.

Quelle efficacité pour les triglycérides à chaîne moyenne ?

Les TCM sont utilisés en milieu hospitalier pour rééquilibrer l’alimentation des personnes souffrant de troubles de l’absorption des graisses. Facilement assimilés, ils permettent également d’absorber de nombreux nutriments solubles dans les matières grasses, tels que vitamines A, D, E et K ou caroténoïdes.

Les TCM d'huile de coco pourraient présenter un intérêt pour absorber la curcumine plutôt que l'huile d'olive.

Chez les sportifs, les études cliniques ont montré que les TCM n’avaient pas d’effet sur les performances et n’économisaient pas le glycogène des muscles. Ils préservent plutôt le tissu adipeux du sportif, ce qui peut devenir un inconvénient.

Les TCM semblent efficaces pour réduire le nombre de crises dans certaines formes d’épilepsie résistante aux traitements. Leur ingestion augmente les taux sanguins de corps cétoniques, des substances connues pour réduire la fréquence des crises d’épilepsie. Néanmoins, leur utilisation n’est pas autorisée dans cette indication.

L'effet cétogénique est donc reconnu.

Enfin, à ce jour, peu d’études sont disponibles pour montrer que les TCM favorisent la perte de poids. En 2012, les autorités sanitaires européennes ont interdit cette allégation de santé pour les compléments alimentaires contenant des TCM (voir encadré ci-dessus).

Précautions à prendre avec les triglycérides à chaîne moyenne

Les TCM sont contre-indiqués chez les personnes diabétiques et chez celles qui souffrent de cirrhose du foie ou de certaines maladies génétiques. Leurs éventuels effets indésirables sont les nausées, la diarrhée et des crampes intestinales.

On n'explique pas la contre-indication chez les diabétiques. Voir plus haut ce que j'ai noté à propos d'un cas de résistance à l'insuline.

J'ai constaté dans un cas que la prise d'huile de coco le matin a jeun a semblé être cause de diarrhées. Si une insuffisance hépatique est en cause, il n'existe pas d'analyse biologique probante à cet égard. Dans le cas évoqué, la cancérométrie de Vernes semblait indiquer une déficience hépatique et le sujet se réveille vers 3 heures du matin s'il boit du vin le soir.

Origine, formes et dosage des triglycérides à chaîne moyenne

Les TCM sont extraits ou synthétisés à partir de l’huile de palme ou de coprah (noix de coco). Ils se présentent sous forme de poudre, de gélules, de capsules ou de solution huileuse. Les dosages s’élèvent à 15 g, une à trois fois par jour, chez les personnes souffrant de mauvaise absorption intestinale.

L'avis du spécialiste sur les triglycérides à chaîne moyenne

La prise de TCM ne présente guère d'intérêt, sauf pour les personnes qui ont du mal à absorber les graisses.

L'huile de TCM à la Apoticaria n'est pas une nouveauté, on a invoqué un brevet et une méthode d'extraction "bio" sans preuve aucune. Il est clair qu'on est en présence d'un recyclage d'une "vieillerie" et que l'objectif est de faire de l'argent. Enfin une chose est à peu près sûre, l'argument de la perte de poids possible relève du bourrage de crâne intéressé.

Sans forcément prendre pour argent comptant ce que dit le parti de la médecine académique, il est clair que les allégations à la Dogna relèvent d'un véritable "forcing" notoirement intéressé. Prudence à l'égard de cette nouvelle marotte comme recyclage d'une vieille recette accommodée au goût du jour ! 

29/07/2017

Quinton - hydrotomie percutanée - Liste des praticiens

QuintonOn me demande parfois les praticiens formés à l'hydrotomie percutanée en France, une liste existe la voici : 

http://www.hydrotomiepercutanee.com/france.html

11:16 Publié dans Quinton | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quinton

Myprotein + GLS : le duo perdant ! Boycottez les !

MyProtein.jpg

GLS.jpgGLS : une avalanche de plaintes

Voici les preuves formelles que GLS est un transporteur archi pourri.

Je vous rappelle que le but de ce article est de contraindre MyProtein a abandonner GLS comme transporteur ! Soyez nombreux à leur sonner les cloches en leur envoyant l'url du présent article ! Le merdier de GLS dure depuis des années.

Les gens se plaignent sur Internet mais s'abstiennent d'activer la répression de fraudes, alors ça peut durer éternellement !

Dans ces conditions, il faut frapper les marchands qui ont recours à ce transporteur en les mettant à l'index.

MAJ : Ce post va valu un courrier assez abondant. Un correspondant me confirme que GLS travaille comme des mules... certains employés usent d'expédients comme de livrer à un relais sous prétexte que le destinataire était absent alors que l'agent n'est même pas passé !

Notez au passage que l'utilisation de numéros surtaxés pour s'informer de la bonne fin d'un service contractuel est illégale.

Voici le courrier d'un ami de longue date :

Bonsoir Jean Daniel,

Comme vous, j'ai eu des sérieux problèmes avec G L  S.

Au lieu de perdre mon temps avec une réclamation chez eux, je me suis adressé carrément au service de répression des fraudes, à Toulouse (ddpp@haute-garonne.gouv.fr).

Je vous mets ci-dessous le texte de la plainte.

Rien ne vous empêche de faire pareil...

Paul

Voici le texte :

Je suis désolé de vous déranger avec cela, surtout que je ne suis probablement pas le seul, au vu des centaines de messages de doléances sur Internet dans cette affaire.

Vous savez que selon l'article L121-16 du Code de la Consommation, "Le numéro de téléphone destiné à recueillir l'appel d'un consommateur en vue d'obtenir la bonne exécution d'un contrat conclu avec un professionnel ou le traitement d'une réclamation ne peut pas être surtaxé".

Or, le transporteur G L  S facture ce genre d'appel à 0,80 € la minute, ce qui est complètement illégal. En effet, ce numéro sert bien à l'exécution d'un contrat, puisque d'une part le transport a déjà été payé et donc un contrat existe, et d'autre part ce numéro sert précisément en cas de problème dans la livraison, donc bien pour "obtenir la bonne exécution du contrat".

Il convient donc de mettre fin de toute urgence à cette pratique illicite, surtout que le consommateur n'a pas d'autre solution que de recourir à ce numéro surtaxé (08.99.70.31.00) ; en effet, les e-mails envoyés à l'adresse e-mail "servicedestinataires@gls-france.com" ne sont pas lus : peu importe ce qu'on écrit (voire rien du tout !), on obtient toujours la même réponse type renvoyant précisément à utiliser le numéro surtaxé.

Mais il y a pire. Pour générer davantage de trafic vers ce numéro, G L S a pour pratique systématique de prétendre de façon mensongère qu'il y a "un problème avec l'adresse", alors que le n° de téléphone du destinataire, sur l'emballage du colis, n'est même pas utilisé pour être "guidé" vers le lieu de livraison. Ensuite, le destinataire est systématiquement mis comme absent (alors qu'il est présent), sans même que le transporteur ne soit venu sur place puisqu'il n'y a pas d'avis de passage dans la boîte aux lettres... et donc aucune possibilité de demander par Internet une autre date de passage car il faut le n° de cet avis (absent), et donc il faut à nouveau passer par le fameux numéro surtaxé à 0,80 €.
 
Notez à ce propos qu'avec un téléphone et Google Street on peut localiser à peu près n'importe quelle adresse. Si je mets la mienne, j'ai la photo de la porte d'entrée et je peux visionner la rue et redescendre jusqu'au bureau de poste. Ils se foutent du monde !

Dans la pièce annexe, vous trouverez un exemple révélateur ; il faut lire en commençant par le bas :

- G L  S a reçu le colis le 17 juillet ; je suis informé d'une livraison pour le 18.

- le 18, je suis informé que c'est reporté au 19 : "Malgré tous nos efforts et pour garantir un niveau de qualité optimal, votre colis CX-Basis Jochen Heusel, numéro 75270346404, ne pourra pas vous être livré aujourd'hui. Votre colis sera livré le 19.07.2017.".

- le 19, c'est "non livré dû à un problème d'adresse", alors que l'adresse est exacte et que le transporteur n'a même pas pris contact par téléphone.

- le 20, c'est "non livré car l'entreprise est fermée", alors que je ne suis pas une entreprise et que j'étais présent, et bien entendu non contacté ; aucun avis de passage dans la boîte.

- le 21, c'est à nouveau "non livré dû à un problème d'adresse"... alors que la veille j'avais été considéré comme absent et donc que le transporteur était présumé avoir trouvé l'endroit !

J'ai alors envoyé un e-mail "bien senti" à l'expéditeur pour dénoncer ces aberrations.

- le 24, le colis a été enfin livré, dans la boîte à l'entrée de la propriété, mais sans signature : le chauffeur a "signé" à ma place, sans même avertir de sa présence, et en faisant une faute dans mon nom (Vertoeven au lieu de Verhoeven).

Mais je peux m'estimer heureux : dans d'autres cas, le chauffeur marque l'objet comme livré alors qu'il l'a gardé pour lui (voir nombreuses plaintes sur Internet)...

En résumé, alors que G L  S avait été payé 15 € pour un petit colis de 150 grammes, soit trois fois le prix de La Poste, il leur a fallu 7 jours (!) pour le livrer, soit trois fois plus longtemps que La Poste, et en utilisant des stratagèmes décrits ci-dessus pour obliger à recourir au numéro surtaxé, où on est mis en attente pendant 15 à 20 minutes, et puis la communication est coupée ! Et on a perdu 10 à 15 €, ce qui est énorme.

Mais cela rapporte des sommes fabuleuses à G L  S, au préjudice des consommateurs, que vous avez pour mission de protéger.

Il faut donc interdire impérativement à G L  S cet emploi de numéro surtaxé, emploi en contravention avec l'article L121-16 du Code de la Consommation.

Du coup, G L  S sera beaucoup moins tenté de prétendre qu'il y a un "problème d'adresse" ou que nous sommes "absents".

Ces stratagèmes malhonnêtes relèvent carrément du délit d'extorsion de fonds, et il conviendrait d'informer le Procureur afin de diligenter des poursuites en correctionnelle.

G L S devrait aussi rembourser et indemniser tous ceux qu'il a contraints à recourir à ce n° surtaxé.

Coordonnées de G L  S : 14 rue Michel Labrousse, CS 93730, 31037 Toulouse cedex.

Un grand merci pour ce que vous accepterez de faire pour mettre un terme à ces pratiques illégales.

Je vous fais grâce du fichier joint de suivi venant de GLS...

Nombreuses plaintes sur Internet : vols de colis par les livreurs !

Sur face de bouc

https://www.facebook.com/Transporteur-GLS-arnaque-6740649...

http://www.60millions-mag.com/forum/vie-quotidienne/livra...

Non seulement le service est foireux mais des livreurs volent les colis en imitant la signature du destinataire :

https://fr.custplace.com/gls-group/avis-second-vol-de-col... 

Ma propre aventure avec GLS

La critique acerbe qui va suivre porte non pas sur la qualité des produits de Myprotein mais sur le choix du transporteur, GLS. Les transports français ce n'est pas brillant  à tous égards.

Ainsi quand il m'arrivait de commander certains matériels en Italie, au lieu de requérir un transporteur français pour aller chercher la fourniture à l'usine sur la côte adriatique, je faisais appel à un transporteur de Vintimille à la frontière. Et j'allais quérir l'envoi sur place ou alors si l'acheteur résidait loin de la frontière, l'intermédiaire italien se chargeait de la réexpédition en France.

Résultat : une économie que je peux qualifier de phénoménale, un coût divisé par 8 ou 10 dans mon cas et j'ajoute que les transporteurs français étaient généralement infoutus d'avancer un coût.

Revenons à MyProtein !

Lisez ceci attentivement cela vous évitera des prises de tête alors abstenez vous de commander chez MyProtein jusqu'à nouvel ordre ! Merci !

J'ai commandé un article de moins de 1 kg, 500 g hors emballage, ça pouvait passer par Colissimo. Non, on m'a foutu GLS dans les pattes (sans m'en avertir) et j'avais déjà eu des problèmes au temps où je commandais chez EM-France qui utilisait le même transporteur.

16 juillet : Date de la commande. Première anomalie, je ne vois aucun mail d'accusé de réception de MyProtein sur le compte mail utilisé pour ladite commande.

18 juillet : Arrive un mail de GLS portant sur un envoi de The Hut Group. J'attendais des pièces pour un scooter, j'ai d'abord fait la confusion avec le fournisseur concerné, il m'a fallu une recherche sur Internet pour identifier l'expéditeur ayant plusieurs commandes en cours.

Le 18 : arrive un mail de GLS, le lien porte sur une RELIVRAISON du colis attendu. J'ai d'abord pensé que le livreur était passé et n'avait pas laissé d'avis...

Un SMS me demande de dire si je suis disponible pour le 19. Impossible de répondre au SMS avec le portable.  Système de frappe inconnu ou incohérent. le cauchemar! Un système "intuitif" à la mord moi le nœud ? Mystère ! Personne n'a pu m'expliquer. Evidemment pas de numéro d'appel intelligible et pas d'emails qu'un noreply.

Sur la page donnée par le lien url, on me propose de choisir une relivraison pour le 20 alors qu'on était censé m'annoncer une livraison pour le 19.

J'appelle Myprotein et je gueule comme un sourd ! Et j'attends !

Le 19 : nouveau SMS avec proposition de relivraison le 20. Le problème c'est que les options ne comportent pas d'accord pour la date indiquée à l'origine est restée constate (le 19) et on était la veille.

Découverte du "pot aux roses" !

En téléphonant à Myprotein, j'avais compris que eux avaient accès au SUIVI. Moi pas !

De guerre lasse j'appelle le n° surtaxé de GLS en donnant le code postal. Je tombe sur l'antenne locale de GLS en bordure du Var. D'abord j'attends plusieurs minutes à 80 centimes que l'employée débrouille un autre problème.

Arrive mon tour, je préviens que je suis en rage et qu'ayant 30 000 lecteurs mois je vais faire une pub de tous les diables à GLS et à Myprotein par la même occasion.

Je passe sur les détails.

Au final, je découvre avec stupeur, qu'alors que j'aurais du recevoir un lien vers le suivi, on m'a adressé des options de choix de relivraison alors que le colis parti de Fleyru Mérogis est toujours à Roquemaure et n'arrivera que demain et ne sera en livraison que vendredi 21 car GLS n'assure de livraison dans les petits villages perdus que certains jours...

Je trouve le lien du suivi par hasard alors qu'un lien vers ce suivi est la seule information que l'on aurait du m'envoyer!

Diagnostic du dysfonctionnement

Il ne s'agit pas d'un bogue informatique mais d'une erreur de programmation.

Le système est réglé pour marcher à l'envers : envoi d'une proposition de relivraison alors que le colis est encore en chemin et n'est même pas arrivé au dépôt local ! Un comble ! Les informaticiens de GLS sont des triples cons, des crétins finis. Il n'y a pas de mot assez fort pour décrire une telle incompétence.

Avec le lien fourni je passais de cette page à une autre comportant le choix d'une date de relivraison.

A la minute présente, le lien bogue :

Capture.JPG

Oubliez MyProtein jusqu'à nouvel ordre !

C'est lamentable ! Epargnez vous des soucis ! Oubliez MyProtein ou envoyez leur le lien vers cette page qui ne disparaîtra que lorsque j'aurais la certitude que MyProtein ou GLS auront remédié à ce dysfonctionnement.

Je disais à un voisin qu'il est plus aisé de commander chez iherb : on reçoit la marchandise en 7 jours avec DHL Global Mail (étiquette rouge).

Or je pourrais écrire un livre d'anecdotes à propos de problèmes de livraison. Les transporteurs français c'est le BORDEL. Mais la sinistre blague de GLS, on ne me l'avait pas encore faite.

https://fr.myprotein.com/customer-services/contact-us.list

Je dois cependant noter que l'employée de GLS St Isidore a été très correcte, elle a reconnu l'anomalie et va faire remonter la plainte. sera t-elle entendue ? 

Les techniciens vont-ils seulement comprendre que leur informatique marche sur la tête en faisant tout à l'envers?

Habituellement le livreur téléphone pour s'assurer de la présence du destinataire quand il est dans le secteur. Le seul inconvénient c'est que je dois penser à garder le portable pendant trois ou 4 jours. Avec la Poste, je n'ai pas ce souci, je connais le facteur et ses remplaçants et ils me connaissent. Ils savent que faire en cas d'absence. 

C'est la mauvaise blague du 22 à Asnières de Fernand Raynaud version Kafka !

C'est l'histoire d'un parisien demandant un n° de banlieue, un américain qui veut téléphoner à San Francisco obtient immédiatement la communication tandis que le Français reste en rade. Au théâtre, on en rigole mais quand ce genre de gag vous arrive augmenté du caractère kafkaïen des erreurs informatiques en matière d'ergonomie, on aurait envie de faire tout sauter. Mais heureusement, Internet permet de faire payer cher ce genre de "blagues" anti commerciale aux responsables.

Les français râlent mais finalement ne font rien, croyez-vous que dans les pays germaniques on supporte une telle incompétence en fermant les yeux !

26/07/2017

Index des articles proposant des compléments alimentaires ciblés

Mise à jour du 5 juillet 2017

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez vous pouvez solliciter la publication d'un article sur un sujet qui vous tient à cœur.

J'ai entrepris de réviser entièrement certains articles, progressivement cette page sera affinée et complétée progressivement de façon à faciliter au mieux vos recherches. Le système du blog , n'est pas idéal pour organiser ce genre de données, mieux vaudrait un livre avec des index, ce qui faciliterait grandement les problèmes de mise à jour... 

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez comme type de complémentation ou de solution possible à un trouble veuillez questionner l'auteur. Merci !

Fournisseurs, documentation sur les plantes, molécules, questions pratiques

compléments.JPGLes compléments alimentaires : principaux fournisseurs conseillés, généralités  

Liste de produits intéressants chez Mezepices (France) Code 2017 : JDM17 (à partir de 25  € d'achat hors frais de transport 10% sur tous les articles)                                     

Compléments alimentaires maison : géluliers, mélanges etc...

La Pilbox 7 Pour préparer à l'avance vos gélules et pilules.

Compléments, phyto, minéraux et vitamines, un site basique bien documenté

Commandes chez Iherb.com (USA)

index.pngPour une recherche ciblée sur IHERB, actionnez ce lien, Merci !

C'est le site le plus concurrentiel, je les ai tous testés. 

Attention au choix du port sur Iherb !

DHL-GlobalPP.gifChoisissez comme port Global Mail (gratuit certains jours et pas taxé (jusqu'à 100 $)

Pas taxé sauf au voisinage de Noël, éviter décembre.

AAABBEXUFJSS-C10001.gif.png

N'utilisez DHL EXPRESS qu'en cas d'urgence (+ 10 E + TVA à 20% à l'arrivée). Jusqu'à 68 kg.

 

 

Choix de compléments alimentaires ciblés

Choix de compléments alimentaires (ancienne page, cliquer)

Life-Extension-Mix-Tablets-Without-Copper-315-Tablets.jpgCette page est ancienne, elle comporte les rubriques suivantes qui seront progressivement incluses dans des billets nouveaux :

* Multivitamines.

* Complexes de minéraux fulviques.

* Orotates, Vitamine C, ascorbate, acides aminés.

* Charbon activé.

* Vitamines diverses.

* Padma, diabète, cancer.

* Produits anti-inflammatoires.

* Dysfonctionnement érectile.

* Extraits divers, détoxifiants.

* Immunité, antixoxydants.

La présentation de cette page laisse à désirer, les informations de cette page seront reprises dans des notes spécialisées.

===============================================================

Propositions classées par thèmes

En principe toutes les pages nouvelles seront répertoriées ici. Il est prévue de rassembler et de synthétiser certaines pages. Le blog comportant + de 700 articles, c'est un travail considérable. Soyez patients ou indiquez les sujets pour lesquels vous souhaiteriez une révision.

Hypothyroïdie -Hyperthyroïdie - compléments

Thyroïde : les compléments qui peuvent aider

Curcuma

Vertus du Curcuma : nécessité de faire le point sur le sujet

Complémentation de base (multivitamines, multiminéraux)

Un étude sur "Life Extension Mix" contredisant Lanutrition.fr

Life Extension Mix Tablet contre Daily 3 et PQQ

A propos de la vitamine C dite (à tort) ”chimique” Nombreux autres articles sur la vitamine C, utiliser la fonction de recherche.

Gestion santé : la vitamine D Des précisions importantes sur une vitamine essentielle dont la carence est fréquente, voire systématique y compris chez les jeunes. Notez que la supplémentation doit être régulière et journalière. Les solutions de prise mensuelles, genre Uvédose ne sont pas pertinentes. Cette page est régulièrement mise à jour par son auteur.

Vitamine D, attention à l'énhaurme bobard malfaisant de Jean-Marc Dupuis (alias Vincent Larmann)

L'intéressé prétend que les suppléments américains sont surdoses et conduiraient à des intoxications graves avec des taux de 1200 ng : le but est de favoriser la vente de complément à base de vitamine D dans des boutiques ou ce personnage et ses comparses ont des intérêts : raison de plus pour faire le contraire exactement de ce qu'il préconise en achetant chez iherb.com

Loïc le Ribault et le G5 - L'aventure du silicium organique : Le livre qui vous raconte tout sur le silicium organique, un vrai roman policier dénonçant l'imposture de LLR, parasite de Norbert Dufaut.

Hyperlipidémie

Voir Les graisses saturées (huile de coco) à nouveau sur la sellette

Cet article contient des indications sur le contrôle des infection urinaires par la vitamine C.

Minéralisation - déminéralisation

Voir TJ Clark, Mineral Gold, LifeSprings et all, la source des Indiens Païute

Médecine ayurvédique

Compléments de médecine ayurvédique

Dysbiose - Prébiotiques - Probiotiques

Probiotiques : GcMAF et Bravo-Probiotic : une arnaque MONUMENTALE !

Cet article contient à la fin une proposition économique de fabrication maison. Sur cette question, voir les articles référencés dans l'indes des articles portant sur la diététique.

Tueur de Candida efficace mais ennemi des fosses septiques

Inflammation intestinale - Immunomodulation - Bouillon de poulet etc

Voir collagène UC II, Epicor et all in http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/06/15/index.h...

Articulations - inflammation

Vertus du Curcuma : nécessité de faire le point sur le sujet

Extranase, Bromélaïne et Cie

Une formulation idéale contre l'arthrose 

Curcumine, gingembre, poivre arthrose et polyarthrite (chercher aussi à jus de curcuma)

Curcuma : un jus concentré très performant conçu par un pharmacien (Natuval)

Diabète

La Berbérine : mieux que l'extrait de cannelle contre le diabète de type 2

Cardiologie - Hyperlipidémie etc 

A propos de Padma Basic et Padma 28 (médecine tibétaine) Padma est un médicament de la pharmacopée tibétaine à visée cardiovasculaire.

Padma : attention à la mauvaise copie d'Artikaia

Huile de krill - versus huile de poissons 

Support - Troubles cardio vasculaires, analyses, compléments, médecine naturelle

A propos de la levure rouge de riz (statine naturelle)

Créatine / ubiquinol et santé musculaire (avec un détour par les statines) Par Jacques Valentin

Jarrow une levure rouge sans citrinine toxique avec Co enzyme Q10 comprise (100 mg d'ubiquinol). Coût 8 € mois. Qui dit mieux ?

Détoxication

Support - Reins - acide urique, analyses, médecine naturelle, compléments

A propos de la chlorella

Enzymes

Papaye fermentée : une technique de vente pas catholique...

Sommeil

L'insomnie une plainte récurrente

Anxiété, insomnie : l'extrait de magnolia

Anti-âge

Télomérase, TA 65, Astragaloside IV, Epitalon et Cie

Maladie de Lyme

Maladie de Lyme, nouveau protocole Bunher 2.0

Cancer

Cancer : protocole du Pr Schwartz, renseignements pratiques  

Artémisinine : attentions aux tromperies

Sida, Ebola                                     

Sida, Ebola, bourrez-vous de sélenométhionine !

Sida et supplémentation en Sélénium A propos d'un article de Jacques Valentin et des thèses du Pr Montagnier.

19/07/2017

A propos de Padma Basic et Padma 28 (médecine tibétaine)

padma.jpgMAJ de juillet 2017 : Je suis amené à compléter ce post suite à une communication de Richard Haas portant sur les différentes formules de la série des Padma. Lui et moi avons passé de nombreuses heures de recherches sur ce médicament

Il y a longtemps que j'ai entendu parler de Padma (mot qui en tibétain signifie fleur de Lotus). C'est Michel Dogna qui en a fait la pub en renvoyant à Vedamed.eu comme fournisseur. Il y en a d'autres et 3 laboratoires occidentaux délivrent un Padma, 2 américaines et une Suisse. Il s'agit de comparer le contenu des divers produits.

Padma 28 à l'origine contenait de l'aconit

Padma 28 est un médicament tibétain contenant à l'origine de l'Aconit. Dans la pharmacopée tibétaine, c'est la 28éme recette d'une série de remèdes contenant du camphre (formule Gabur). Un certain Raspail qui en foutait partout aurait été en extase s'il avait su cela. 

Padma jaune brun et autres couleurs de Padma

Après de longues heures de recherches et d'une digestion laborieuse nous avons compris que le bandeau de couleur distingue les formules. Ce Padma "cardiologique" se distingue par un bandeau jaune brun (photo). En Suisse il existe du Padma 28 avec aconit vendu sur ordonnance, sans aconit il s'appelle Padma Basic et en Autriche Padma Circosan.

Padama circosan se trouve en version anglaise avec un format de boite différent et aussi une couleur différente, un orange un peu brun. Donc contrairement à ce qu'a trouvé Richard Haas le désigne format/ couleur de la présentation n'a pas été unifié !

Voir https://padma.co.uk/padma-circosan/

Notez que les autrichiens donne la composition en schleu...

Les autres couleurs traitent d'autres troubles. Le rouge bordeaux s'occupe de digestion etc... Je n'ai aucune donnée sur l'efficacité de ces produits alors je me dispense d'en parler....

Donc celui qui nous intéresse est identifiable à la bande brun jaune. Je donne un point de vente hollandais. Voyez si vous trouvez des offres plus intéressantes ailleurs.

La formule originelle en français

https://padma.ch/fr/wpcontent/uploads/sites/4/2017/02/p28...

  1. - Ancolie vulgaire 15 mg,
  2. - Baie de la toute-épice 25 mg,
  3. - Bois de santal rouge 30 mg,
  4. - Capitule de souci 5 mg,
  5. - Clous de girofle 12 mg,
  6. - D-camphre 4 mg,
  7. - Feuille de laitue 6 mg,
  8. - Fruit de cardamome 30 mg,
  9. - Fruit de margousier 35 mg,
  10. - Fruit du bael 20 mg,
  11. - Fruit du myrobalan chébule 30 mg,
  12. - Lichen d’Islande 40 mg,
  13. - Mauve de Virginie 10 mg,
  14. - Plantin lancéolé 15 mg,
  15. - Potentille dorée 15 mg,
  16. - Racine de réglisse 15 mg,
  17. - Racine de saussurée 40 mg,
  18. - Racine de valériane 10 mg,
  19. - Renouée des oiseaux 15 mg,
  20. - Rhizome de kaempferia galanga 10 mg,
  21. - Sulfate de calcium semi-hydraté 20 mg,
  22. - Tubercule d’aconit 1 mg.

Formule originale du produit en latin

Composition exacte du « Padma 28 » d’origine en noms latins :

https://padma.ch/fr/wp-content/uploads/sites/4/2017/02/p2...

Principes actifs:

  1. Pulvis ex Aegle sepiar fructus 20 mg,
  2. Aquilegiae vulgaris herba 15 mg,
  3. Aucklandiae radix 40 mg,
  4. Calcii sulfas hemihydricus 20 mg,
  5. Calendulae flos cum calyce 5 mg,
  6. D-Camphora 4 mg,
  7. Cardamomi fructus 30 ma,
  8. Caryophylli flos 12 mg,
  9. Kaempferiae galangae rhizoma 10 mg,
  10. Lactucae sativae folium 6 mg,
  11. Lichen islanaicus 40 mg,
  12. Liquiritiae radix 15 mg,
  13. Meliae tousend fructus 35 mg,
  14. Myrobalani fructus 30 mg,
  15. Pimentae fructus 25 mg,
  16. Plantaginis lanceolatae folium 15 mg,
  17. Polygoni avicularis nerba 15 mg,
  18. Potentillae aureae herba 15 mg,
  19. Santali rubri lignum 30 mg,
  20. Sidae cordifoliae herba 10 ma,
  21. Aconiti tuber 1 ma,
  22. Valerianae radix 10 mg (standardisé à 4 mg de D-camphre et au moins 1,5% [V/m] d'nuile essentielle dans le contenu des capsules).

Notez que je n'invente rien quand j'affirme qu'il existe des pervers né uniquement pour faire chier le monde : il m'a fallu pour extraire cette liste passer le pdf (en image) à l'OCR. Je m'excuse mais s'il y a des belges et des Suisses qui sont charmants, il y en a qui sont particulièrement "lourdingues".

Quel merdier que de n'avoir pas unifié les boîtes par un format international et une composition systématiquement en latin.

Mais pourquoi faire simple quand on peut faire chier le monde gratuitement!

Faire son Padma soi-même ?

Si je me suis emmerdé a donner la composition c'est qu'à 2 ou 3 exceptions près les composants sont facilement trouvables et ce sont des poudres et non des extraits qui sont dans les gélules. Cette précision je la tiens de la firme.

L'ancolie n'est pas chez les herboristes, il faut la cultiver dans son jardin. Elle est sensible à l'oïdium, chose que je n'avais pas remarqué dans mon enfance au nord de la Loire.

J'ai finalement abandonné le projet. Non que ce soit infaisable mais j'ai eu d'autres soucis, et un souci chasse l'autre... 

Comment utiliser le Padma ? 

Il s'utilise à raison de 6 gélules par jour (2 x 3) 1/2 ou 1 heure avant les repas. Si des troubles digestifs apparaissent, prendre les capsules pendant le repas avec beaucoup de liquide tiède. Le Padma se prend à distance des médicaments mais je ne suis pas sûr que ce soit absolument nécessaire.

Efficacité du Padma

Récemment un dentiste retraité qui souffre d'une artérite est passé d'un périmètre de marche de 200 m à 1 heure de marche après un traitement de 4 mois. Il peut sans doute obtenir encore un peu d'amélioration mais ce qui m'importe c'est que j'ai un bon témoin en faveur de ce produit valable également en cas d'athérome.

Incompatibilités ?

Sauf qu'il est incompatible avec la prise de Kardegic car Padma contient de quoi fluidifier le sang (un soupçon de camphre) et je pense qu'il le doit à la présence de Camphre naturel. On retrouve donc le même genre d'incompatibilité avec les traitements classiques qu'avec Salvia Milth., une racine sauge chinoise appelée Danshen.

Pour la Salvia Milth. : Planetary-Herbals-Salvia 120 Tablets (Iherb)

Nota : Padma et Plavix ont été employés en "partenariat" chez une personne que je connais bien sans causer de dommage. Le recul dépassant un an. Finalement, la contre indication indiquée par Dogna de l'aspirine et Cie relève sans doute d'un excès de prudence. Mais pour se passer d'anti aggrégant plaquettaire mieux vaut ajouter à ces deux compléments le Bromélaïne et éventuellement de la lécithine de soja qui peut aider à réduire l'excès de cholestérol.

Bromélaïne : Life-Extension-Specially-Coated-Bromelain-500-mg-60-Enter...

La tromperie de Vedamed.eu, ce marchand nous prend pour des imbéciles

On m'a indiqué un fournisseur hollandais et quand j'ai téléphoné à Vedamed pour leur demander pourquoi ils ne proposent plus de Padma, il m'a été répondu que c'est à cause de la présence d'Aconit. or il existe le Padma basic.

La réponse est qu'il s'agit de faire vendre un produit de remplacement parfaitement déficient. Voir :

http://vedamed.eu/tibetane-tradition-article-4-2-58.html

Or la formule est incomplète et je peux vous assurer qu'elle ne peut pas être équivalente à celle du Padma. Or elle est vendue presque aussi cher. C'est donc une TROMPERIE manifeste que de prétendre que l'original et la copie partielle auraient les mêmes effets.

Je me suis bien penché sur la phyto ayurvédique dont procède pour partie la médecine tibétaine et je peux vous assurer que de l'affirmer est malhonnête. Je vous engage donc à boycotter cet ersatz. Evidemment comme il doit coûter moins cher à fabriquer c'est tout bénéfice !

Donc je vous en conjure faites savoir la chose à grands sons de trompe. Les marchands qui mentent à se point méritent d'être descendus en flammes sans le moindre scrupule

Le fournisseur le mieux placé pour Padma Basic

Voir : http://www.okbio.fr/index.php?action=article&aid=4303

Actuellement le prix est de 56 mais on peut descendre à une quanrantaine d'euros par quantité. A vérifier

Quant à super-smart ce sont des escrocs : 99 E la boîte, le type que j'ai bien connuet qui a commencé sa carrière en France sur la côte se fout du monde !

Voir :http://www.super-smart.eu/fr--Cardio-vasculaire--PADMA-BA...

Cette formule contient une erreur puisque le Padma Basic ne comprend pas d'Aconit mais allez savoir.

Les options américaines

Econugénics 180 gélules

Signalé pour mémoire, n'est pas compétitif sauf si vo bénéficiez d'un crédit chez iherb.

Même remarque pour une autre version américaine due au descendant de l'introducteur de la formule en Occident.

https://badmaevtradition.com/adaptrin

Beaucoup de blablabla mais la composition semble introuvable.

Une étude sur Padma 28 (encéphalomyélite allergique)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10353161

Autres études https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=padma+28

Sur l'introducteur bouriate, Badmaev

pyotr_0.jpgPiotr Badmaev fait partie d'une dynastie de lointaine origine comportant dans son ascendance une gengiskhanide. Il y a eu des lamas dans la famille et le personnage dont on parle a monté une pharmacie très prisée à St Pétersbourg. Les Badmev ont joué un rôle influent auprès des tsars de leur époque et Raspoutine est censé avoir du composer avec l'un des personnage de la famille.

J'ai sur cette lignée qui est à l'origine de la construction à Saint-Pétersbourg d'un temple de Kalachakra, la plus haute initiation tibétaine dont le Dalaï-Lama n'a jamais donné qu'une partie, une documentation étendue de 240 pages qui nécessite une bonne dose d'aspirine pour être débrouillée car il y eu beaucoup de fantasme autour de cette histoire concernant la première introduction du bouddhisme tibétain en Europe de l'Ouest.

Sauf que la famille s'est convertie à l'orthodoxie. L'influence spirituelle des Badmeiv (??) se serait transmise par la Pologne et par le canal d'un ex pianiste (Cyril von Korvin-Krasinsky) et on arrive à une correspondance de ce dernier avec un traditionaliste français que je trouve pour ma part assez creuse. Datant du cours de la seconde guerre mondiale, sa tonalité occultiste assez sombre est le genre de chose qui a tendance à me taper sur les nerfs.

Bref l'auteur par lequel on connait l'histoire est un personnage assez suspect qui a consacré un autre livre à un phénomène de "lignée sanguine" qui n'est pas sans rappeler le "mythe reptilien" tiré par décalque et transposition fantastique du chapitre VI de la Genèse.

On réfère l'influence des Badmaeiv à la "Tara Blanche" qui est une déité de longue vie et je viens de voir qu'il est paru à ce propos des "cahiers". Je crains qu'il y ait une bonne part de fantasmagorie là-dedans, la seule chose sûre et que l'on doit à l'intéressé la première traduction en russe du Tantra de médecine et je vous paie des prunes si vous parvenez à en prononcer le nom sans attraper un spasme ou une crampe du gosier (rGyud bzhi).

On trouve des informations sur la descendance des Badmaeiv ici :

https://adaptrin.com/dr-badmaev-tradition/five-generation...

Sur les expérimentations de Padma voir :

http://clesdesante.com/article-du-padma-basic-ex-padma-28...

Je n'ai pas tout lu faute de temps et de la nécessité de traduire mais un descendant contemporain semble proposer un complexe qui pourrait pêtre une autre version du Padma 28

https://adaptrin.com/sites/default/files/documents/Adaptr...

Je photocopierai la partie historique de la documentation évoquée plus haut pour le Cloud. Je rappelle qu'en complétant à concurrence de 50 € un don antérieur on peut y accéder ad vitam. 

Pour en revenir au Padma Basic, la formule tibétaine aurait été réinterprétée par le remplacement de certaines plantes tibétaines par des plantes européennes de la même espèce. Mais le produit a fait ces preuves et des recherches ont été publiées que vous trouverez facilement. Il me reste à en faire l'inventaire. Clefs de Santé les a évoquées mais sans indiquer les sources, c'est dommage.

Ce qui m'importait c'était donc de mettre le doigt sur la tromperie pratiquée par Vedamed.eu. A ce propos j'ai reçu des emails de personnes déçues par le Capillar...

Tourisme médical en provenance du "tiers monde" : un scandale !

Femme-noire_medium.jpgLe lien sur http://dl.free.fr/ vers la vidéo a été renouvelé. Le lien initial sur free s'est périmé très rapidement. alors qu'il aurait du durer au moins 30 jours sans téléchargement. C'est incompréhensible ! Oubliez ce service merdique et non fiable ! Je n'avais pas pensé à le mettre sur le Cloud.

J'imagine que cela ne vous surprendra pas d'apprendre que notre sacro sainte Sécurité Sociale est parasitée par des réseaux de passeurs spécialisés dans une forme de tourisme médical qui achemine chez nous une bonne partie de la misère du monde.

On m'a communiqué cet interview de Jean-Claude Bourdin sur TMC qui mérite bien 4 minutes d'attention de votre part. ce qui est choquant c'est qu'on n'ose pas demander aux pays d'où viennent ces gens de régler la facture.

Le contenu de ce document mériterait même d'être transcrit.

Faites suivre largement afin que le lien vers ce gros fichier survive.

Une page officielle sur le "tourisme médical" !

La version anglaise de ce "tourisme" c'est tout-à-fait autre chose !

18/07/2017

La fonction "recherche" de Blogspirit est parfois déficiente, comment la contourner...

detective.jpg

A une époque la fonction recherche native du blog fonctionnait très mal. Le bouton représenté ci-contre m'évite d'avoir à répéter la consigne pour contourner un éventuel dysfonctionnement en passant par Google.

J'ai rétabli la fonction native toutefois et en cas de résultats négatifs sur certains mots clefs voici le moyen de contourner le problème et surtout d'affiner les recherches. 

Quoiqu'il en soit, la recherche native, vous délivre une suite de posts, parfois assez longue, contenant les mots recherchés. Voici un moyen plus sélectif de dénicher les articles qui vous intéressent.

Comment contourner ce dysfonctionnement ?

  1. Utilisez les rubriques dans la colonne de gauche
  2. Rechercher sur Google de la façon suivante

Exemple : site:silicium.blogspirit.com Hashimoto

En pratique vous cliquez sur ce lien et changez à votre guise le ou les mots clefs. Hashimoto dans l'exemple...

Attention ! Pour une recherche sur le magnésium, vous avez intérêt à affiner en ajoutant "chlorure de magnésium" (ou tout autre sel), ou encore Zechstein ou "huile de magnésium".

L'utilisation de guillemets permet de cibler la chaîne de caractères dans sa totalité sinon, par exemple pour huile de magnésium sans guillemets, vous allez ramasser tous les posts parlant d'huile qu'elle soit d'olive, de tournesol, de coco etc...

Questions sur le Lévothyrox, l'hypothyroïdie (et le magnésium)

130752-levothyrox-lalternative-eutirox-disponible-dans-les-pharmacies-622x0-1.jpgCi dessous un échange par mail qui mérite d'être publié
 
 
‌Bonjour Monsieur Metzger,
 
Je souhaitais porter à votre connaissance un problème qui prend de l'ampleur depuis que le laboratoire MERKS a décidé de changer la formule du Levothyrox au niveau des excipients à savoir le remplacement du lactose par du mannitol. Une pétition a été lancée sur mes opinions.com avec plus de 17000 signatures et 7000 commentaires à ce jour  :
 
 
Re : La pétition est un peu légère. La seule modification serait le remplacement de lactose par le mannitol. Je serais tenté de penser que c'ets une évolution favorable. Le mannitol est susceptible d'avoir un effet laxatif mais à des doses qui se mesurent en grammes. La pétition ne donne aucune détail sur les effets indésirables sous entendu.
 
De nombreuses personnes dont je fais partie ont ressenti des effets secondaires et pas des moindre. Aussi, je m'interroge de savoir comment un changement d'excipient peut-il affecter à ce point la thyroïde. Des témoignages font état d'une TSH en forte hausse. Visiblement le laboratoire n'a pas fait la preuve de son innocuité. Que faire maintenant ? Se tourner vers la thyroxine vendue sous forme de gouttes par le laboratoire Serb ou bien existe t-il des compléments alimentaires ?
 
Re: Si la TSH a monté cela ne peut pas être imputable au changement d'excipiaznt J'ai le souvenir d'avoir lu quelque part que l'ANSES aurait contraint les fabriquant du Lévo à s'aligner sur l'imprécision des dosages des génériques. Mais c'est un point difficile à vérifier car les discussions que l'on trouve sur Internet viennent généralement de gens incultes en matière médicale. Une hausse de la TSH suite à un changement dans le Levo reste à prouver et si c'est le cas, cela ne pourrait signifier qu'une perte en principe active soit un sous dosage de la T4. Encore faudrait-il pouvoir corréler étroitement cette hausse à un changement de composition de la Lévo. C'est pas gagné ! En fait le problème est que je ne vois rien de précis sur les effets indésirables censés avoir fiat suite à une évolution du produit.
 
Je souffre pour ma part d'une hypo Hashimoto depuis la naissance de ma fille il y a 22 ans de cela. Je ne me suis jamais intéressée à cette pathologie m'en remettant complètement au corps médical. Aujourd'hui je le regrette infiniment car elle fut je pense à l'origine de problèmes qui ont affecté ma santé depuis toutes ses années. J'en veux pour preuve une dépression récurrente, un diabète de type 1.
 
RE : Le problème est qu'il est difficile d'équilibrer une hypothyroïdie (dans votre cas elle est d'origine auto immune) avec la seule T4 qui doit être transformée en T3, depuis il faut que les cellules cibles de la T3 répondent, or une hypothyroïde de type 2 semble être devenue courante. Si donc j'étais médecin, j'opterais d'emblée pour l'EUTHYRAL. Mais il existe une panique à propos de ce médicament comme mélange de T4 et de T3 et j'ignore pourquoi les toubibs et les endocrino en ont si peur. cela n'est pas justifié. La dmei vie de la T3 étant très courte, les résultats sont plus rapides (10/15 jours) et plus faciles à maîtriser.  Maintenant il est vrai que cela n'est pas simple : on observe des réactions parfois curieuses mais qu'il est difficile d'apprécier à partir de ce qui se dit sur les forums. Un facteur "hystérique" n'ets pas à exclure comme dans le cas le la panique générée par l'installation récente des Linky...
 
De même que je suis convaincue d'un lien existant avec mon cancer des ovaires qui au passage m'a valu des thérapies aux conséquences désastreuses et irreversibles sur le plan digestif et urinaire (grêle et vessie radiques). Je suis officiellement guérie mais au prix d'énormes souffrances. On m'a "soignée" d'un côté pour complètement me déglinguer de l'autre à vie. Ce serait à refaire, et là je vous rejoins, je me contenterais des opérations et basta toutes ces thérapies barbares.
 
RE : C'est malheureusement, en cancérologie, pour ainsi dire la règle
 
Je me suis dès lors intéressée aux thérapeutiques alternatives très instructives et passionnantes pour peu que l'on fasse la part du vrai et du faux ce qui n'est pas toujours évident.
 
RE : Pour la thyroïde, dans votre cas les extraits glandulaires, interdits en France, sont contre indiqués dans le cas d'un Hashimoto. Si vous n'êtes pas satisfaite de votre équilibrage thyroidien, il faudrait demander à passer à l'Euthyral et éventuellement prendre un complément multivitamine type Two per Day qui n'est pas onéreux du tout et qui comprend tous les nutriments pour aider les céllules cibles à digérer la T3
 
J'en profite pour vous demander votre avis sur le magnésium transcutané commercialisé notamment par "Au coeur des traditions". Je recherche un magnésium rapidement assimilable et dans la mesure où je souffre entre autres de malabsorption intestinale, du fait de mon grêle radique, sans doute est-ce une bonne alternative.
 
 
L'exploitation de la fameuse huile de magnésium du Zechstein m'apparait comme n'étant qu'une grosse arnaque. Il faudrait que l'on m'explique pourquoi il serait plus apte à passer la barrière transcutanée. Notez que ce genre de publicité ciblé les femmes qui sont, sauf exception, assez crédules car peu portées sur la technique et dans le cas d'espèce la biologie. Le magnésium dont on parle n'est qu'une concentration de chlorure de magnésium. Je ne nie pas à priori la possibilité d'un apport transcutané mais je ne connais pas d'études prouvant la supériorité d'un apport cutané sur un apport sanguin par la voie orale. A supposer que ce soit efficace vous pourriez utiliser une solution de chlorure faite à partir d'un sachet de 20 g acheté en pharmacie. Maintenant si vous tenez à cette source naturelle, voyez dans l'article la voie la plus économique et méfiez vous du marketing. Vous récupérez un pulvérisateur et diluez correctement le produit.
 
Enfin pour en revenir au problème de l'hypothyroïdie, j'ai découvert un site des plus intéressant du docteur Norbert Kurland ou l'on apprend beaucoup de choses sur cette pathologie entre autres puisqu'il est également question de fibromyalgie J'ai notamment relevé un lien évident semble t-il entre une hypothyroïdie et une faiblesse des glandes surrenales. Je vous mets le lien : http://www.fibrokur.com/fibromyalgie_Francais/
 
RE : Ce médecin israëlien est un opportuniste. ce que je vois sur son site ne casse pas des briques. Vous feriez mieux de lire le livre du Dr Starr
 
Vous remerciant de nous faire partager le fruit de votre travail et espérant vous lire en retour,
 
Bien cordialement,
 
Nicole
 

 

 

14/07/2017

Artémisia : affaire ORONAT, Senegazelle, c'est vieux et ça concerne la malaria mais côté cancer "le temps se couvre"

gabelous.jpgVoyez cette page du site du Dictionnaire Vidal

Voyez la décision de police de ANSES

Résumé

C'est une affaire ancienne qui vient de m'être signalée (février mars 2015).

Il ne s'agit pas d'un produit homéopathique mais d'un produit vanté occasionnellement par des homéopathes.

Ce produit vient du laboratoire Oralia sis au Luxembourg. Notez qu'il faut montrer patte blanche pour avoir la liste des produits.

Vous pouvez en avoir un aperçu en tapant sur Google "oronalia laboratoire"...

Il devait s'agir d'une simple poudre d'Artemisia annua et non d'artémisine plus ou moins pure. Ce produit n'est donc aps susceptible de nous intéresser.

L'ANSM a publié sur son site, en date du 24 février 2015, une décision de police sanitaire. Cette décision suspend la mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, la distribution, la fabrication, la détention en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit, l'importation, l'exportation et la publicité du produit Artémisia de la société ORONAT et mis à disposition notamment par l'association Bretagne Outdoor jusqu'à la mise en conformité à la réglementation du médicament qui lui est applicable. Cette décision de police sanitaire sera publiée ultérieurement au Journal officiel de la République française.

L'assimilation à un médicament résulte du recours à des allégations de "traitement anti-paludéen sans effet" secondaires et l'affirmation que l'artemisia serait capable de "guérir le paudisme". Je n'ai pas la preuve que ORONAT-ORONALIA ait eu recours à de telles allégations, la seule chose sûre est qu'une association organisant des voyages en Afrique a promu le produit "artémisia" de Oronat comme médicament préventif et curatif. C'est en raison de la campagne de l'OMS que l'interdiction a été émise.

Bionops et l'avenir de l'artémisinine

Il faut s'attendre à des restrictions, le fait que Bionops se soit fait saisir son stock au Luxembourg à l'initiative de la DGCCRF montre bien que le climat risque de se durcir.

Analysons la situation de BIONOPS : l'artémisinine n'était pas au catalogue, la société n'a publié aucune allégation nulle part.

Les vertus de l'artémisinine pure en matière d'effets anti cancéreux sont attestées par de nombreux travaux de recherches dont les résultats positifs sont largement accessibles. On ne peut pas m'interdire d'en faire état. j'ajoute que ces travaux, je les ai sous la main. Je me suis abstenu d'en faire la synthèse car il n'est pas possible d'en tirer, pour l'instant, des indications pratiques. Maintenant si un américain publie dans un livre ou autrefois des conseils, un protocole précis, personne ne peut m'empêcher d'en informer mes lecteurs.

Ce qui est interdit c'est de vendre de l'artémisinine, soit un extrait d'une plante accompagné d''allégation. Or de nombreux marchands vendent des plantes et des extraits sous différentes formes sans encourir de poursuites. Il leur suffit de savoir que les allégations se trouvent aisément sur des sites de pure information qui ne vendent rien.

Il y a bien là quelque chose de très hypocrite car un marchand peut bien vendre des produits sans allégations et créer un site informatif totalement indépendant. Or ce n'est même pas nécessaire puisque des bénévoles s'en chargent avec plus ou moins de bonheur.

Donc pour que la vente de l'artémisinine soit interdite en tant que médicament par présentation, il faut que le marchand use d'allégations. La situation est d'une hypocrisie phénoménale mais elle a l'avantage d'assurer aux consommateurs une certaine liberté de choix thérapeutique, nous n'allons donc pas nous en plaindre.

Bref, pour que la vente de l'artémisinine vienne à être interdite en tant que telle, il faudrait autre chose que des allégations. J'ai déjà avancé une possibilité : la législation autorise la vente libre de certaines plantes médicinales dont l'usage est traditionnel, c'est-à-dire plus que séculaire. ce sont du reste des plantes communes non toxiques. Les plantes exotiques des pharmacopées étrangères encourt le risque de se voir exclues de celle tolérance. Une directive européenne prévoit, si j'ai bonne mémoire, d'exiger que ces plantes exotiques aient été en usage dans les pays européens depuis un certain nombre d'années en arrière. Il me semble également qu'il faudrait également que les marchands qui veulent les vendre dépose une dossier d'autorisation.

Voir à ce sujet

Alerte à propos d'une menace d'interdiction de nombreuses plantes médicinales...

Et plus spécialement ce qui se rapporte à la nécessité d'une procédure d'enregistrement simplifié. Si danger il y a, à mon humble avis, c'est de là qu'il viendra. L'artémisia annua ne peut pas faire l'objet d'un enregistrement simplifié pour la malaria et encore moins pour le cancer. D'autre part son usage est tout neuf chez nous...

Faudra t-il déplorer la survenance d'un interdit positif ? Oui et non !

D'une certaine manière, ça serait une excellente publicité, sauf que dans la mesure où seules de rares personnes comme votre serviteur sont capables de gérer leur santé sans être tributaire des avis plus ou moins biaisés la médecine académique, que d'autre part le pourcentage des patients susceptibles de bénéficier dans de bonnes conditions des vertus de l'artémisinine, cela ne changera pas grand chose à la situation. Il y aura toujours des possibilités de se procurer discrètement ce genre de produit à moins que les douanes ne décident d'ouvrir tous les colis en provenance de l'étranger. Les "gabelous" sont en nombre limités et l'on se doit de faire des économies...

Je rappelle qu'à mon avis l'artémisinine agit de la même façon que la vitamine C en intraveineuse (réaction de Fenton), certes il est plus aisé de prendre de l'artémisinine que de se perfuser soi-même. Ce serait dommage de perdre cette possibilité.

Enfin, on a évoqué dans le cas de BIONOPOS une directive européenne récente. J'espère être fixé la semaine prochaine.

Affaire à suivre.

Artémisinine de IHERB : elle est fiable jusqu'à preuve du contraire ! Attention au malentendus !

ARG-55400-2.jpgRéponse

La SUPER ARTEMISININE que je recommande chez iherb est bien une artémisinine pure et non un extrait à 30:1, la seule différence est que les gélules sont de 200 mg et non de 300 mg comme c'était le cas chez Bionops. Pour obtenir la même quantité de principe actif il faut plus de gélules.

Si par exemple on veut prendre 6 g d'artémisinine, il faut 30 gélules au lieu de 20 (6000:200). Il en faudrait 60 dans le cas du produit du Dr Best. Ce disant, je n'entends pas prendre de responsabilité quant au soutien des posologies qui se pratiquent.

La super artémisinine se distingue par une fraction huileuse qui est censée constituée un petit plus.

La seule différence est donc un conditionnement de 200 mg par gélule au lieu de 300 mg.

Le coût de celle de Bionops était de 1,47 E par gramme d'artémisinine. Je suis convaincu qu'on peut le réduire en achetant l'article en vrac mais c'est une autre histoire.

Le cout de la super artémisinine chez iherb varie entre 3,25 et 6 €.

En tenant compte de ce facteur l'option la plus économique est celle-ci :

Super artemisinine de Nutrocology

On dit merci à la DGCCRF... Si celle de Bionops a disparu du marché local c'est qu'on a fait de la pub mal à propos... On cherche d'autres approvisionnements mais s'il en existe, il faudra être discret et se les refiler de bouche à oreille. Pour l'instant la France ne fait pas encore la police chez les américains et le "mondialisme" a des avantages en matières de libre circulation des marchandises. En fait c'est la France qui s'est mise sous le joug de Washington depuis Sarko 1er mais uniquement pour des mauvaises choses comme faire la guerre au moyen Orient et en Syrie particulièrement... 

C'est à hurler !!!!!!!!!!! Mais c'est comme cela et le terrorisme ne frappe jamais là où il devrait frapper car il s'en prend toujours à des innocents. cela permet aujourd'hui même de verser les torrents de larmes de crocodiles pour des drames qui eussent pu être évitées en plaçant des véritables barrages en un lieudit appelé Magnan dans un certain cas !

Inutile de vous dire que les commémorations révolutionnaires, je chie dessus sans pour autant regretter un certain ancien régime car ce qui a suivi n'est ni plus ni moins pourri ! Le progrès dans ce domaine n'a été rendu sensible que par ceux des techniques modernes...

Histoire d'une malentendu assez catstrophique

Lisez, je vous en conjure, c'est instructif quand au niveau culturel ambiant.

Premier acte : je reçois de Cancer et Métabolisme un mail rempli d'inquiétude me disant que l'artémisinine que j'ai proposée venant de iherb n'a pas l'air de marcher.

On me relate un cas où plusieurs scanners n'auraient rien décelé en fait de diminution de la tumeur, d'où une suspicion sur le produit "Super artémisinine".

On me demande s'il ne pourrait pas y avoir une erreur d'étiquetage. Je ne saisis pas et je réponds que Iherb commercialise des produits de fabricants américains ayant pignon sur rue sous entendant que ne s'agissant pas d'une herboristerie artisanale, il ne peut y avoir eu d'erreur...

Je demande de plus amples explications : on me rapporte les dires de la correspondante où il est question d'extrait à 30:1 ce qui fait que sur 200 mg d'une gélules il n'y aurait que 13,3 mg d'artémisinine pure.

Je relis les notes de IHERB : il s'agit bien d'artémisinine pure, mais c'est histoire de 30:1 me rappelle quelque chose.

Si j'ai bien compris la patiente qui a rapporté l'absence de résultats a pris un post qui dénonçait la confusion entre les poudres de plantes, les extraits peu titrés en confondant l'exemple donné pour l'un de ceux que j'ai dénoncés comme correspondant aux caractéristiques du produit de IBERB que je recommande.

Si les gens ne savent pas lire, s'ils mélangent tout, je n'y peux strictement rien !

M. De la Brière a fini, si j'ai bien compris, par se rendre compte que sa correspondante est "malade" non pas du cancer mais dans sa tête probablement et qu'elle subi une forte pression des oncologues. De là à penser qu'il auraient caché un effet même modéré, la chose n'est nullement impossible. je cite le dernier mail :

Ceci dit j’ai du mal à comprendre aussi.

L’artémisine marche presque à tous les coups, quand cela ne marche pas c’est une fois sur deux parce qu'il n’y a plus de cancer donc pas ou presque de cellules cancéreuses à détruire ou une erreur de diagnostic, mais les oncologues poussent à la chimio.

C'est d'autant plus étrange que l'on arrête le traitement de personnes très âges à cause du coût prohibitif des chimios, fut-ce t'elle généricables, coût qui aurait progressé de 400 % du fait d'une combine américaine que l'on ne m'a pas précisée...

Second cas le cancer est trop avancé, en général il y a un petit effet dans les 48 h puis cela repart aussi vite.

Dans le cas de cette adhérente manifestement il y a une forte pression de l’oncologue pour des chimio lourdes (carboplatine + taxol+ erbitux, je ne sais pas ce qu’est ce dernier produit), et en plus je viens de prendre conscience qu’elle et son mari sont malades, je me suis pris les pédales dans les infos qui concernent l’un ou l’autre.

Soyons clair quand il m'arrive d'essayer d'aider des patients à voir clair j'exige qu'il me communiquent les résultats de leur examen ou les compte-rendus des intervenants.

Ce qui est compliqué, c’est que les infos des malades sont souvent catégoriques mais sur des bases imprécises.

En d'autres termes, on ne les aide pas, au pire on les embrouille et comme la plupart ne comprennent rien à la médecine, parce qu'on n'a pas pris le temps de tout leur expliquer, ce qu'il avance comme "catégorique" ce sont les idées fausses mais très arrêtées qu'ils se sont fabriquées.

Je vous avouerai que je commence à être saturé, nous faisons beaucoup de travail mais avec peu de résultats, et souvent des résultats inexploitables car les malades guéris répugnent à donner leur témoignage.

Il n'y a qu'une manière d'éviter ce genre de situation ingrate : je ne consens à prendre langue qu'avec des personnes qui en font la demande et je ne marche que si je discerne la présence d'un minimum de culture au moins rationnelle. Dans ce cas, je ne cherche pas à placer des compléments, je leur donne la possibilité de parler, de poser des questions et j'explique mes réponses. Je demande à voir les résultats des examens biologiques et si on ne me donne pas satisfaction, je m'arrange pour couper les ponts.

Ce qui arrive le plus souvent c'est que les gens ont dans la tête une idée fixe, fausse bien évidemment à laquelle ils reviennent sans cesse. Vous pouvez dire tout ce que vous voulez, ils n'écoutent pas ce qu'on leur dit et n'en font qu'à leur tête.

Un médecin qui reçoit entre 4 murs peut se permettre, le cas échéant, si la persuasion n'a pas opéré, de se fâcher. Au téléphone ou par email, l'intervenant devient souvent irrespectueux, souvent par pure maladresse, il joue les anguilles, ça peut aller jusqu'à de la mauvaise foi et le cas échéant il s'étonne qu'on l'engueule copieusement.

Vouloir aider les gens, en dehors des cadres établis, devient de plus en plus suicidaire. Cela demande du discernement psychologique et des règles : on ne peut pas se fier à ce que les gens s'imaginent avoir compris, surtout en médecine, il faut impérativement s'assurer de ce que les médecins ont fait et contrôler à partir des résultats biologiques et des compte-rendu. Sauf qu'en milieu hospitalier on fait volontiers de la rétention et comme les généralistes ne réclament jamais la copie des analyses et se contente d'un résumé plus ou moins vague, rien ne peut aller correctement.

Merci de votre attention ! Si vous avez eu la patience de vous rendre jusqu'ici !

Cancer - Artémisinine les constatations de "Cancer et Métabolisme"

logo_header3.pngVoici la teneur d'un email reçu de cette association:

Par expérience l'artémisinine de Bionops nous donnait d'excellents résultats.

Aujourd'hui grâce aux médecins qui acceptent de suivre des patients cancéreux, nous  sommes sur des cures courtes 2 au 3 jours, mais renouvelables plus souvent, sous réserve d'un taux d'hémoglobine pas inférieur à 10,5.

Quelques fois même une journée seulement suivie du traitement métabolique sodium R lipoate et garcinia cambogia permet d'observer un résultat positif à partir des scans. 

La grande difficulté, c'est que les 2/3 des gens qui nous contactent ne se lancent pas dans cette voie, sur le tiers qui reste, 75 à 80% abandonnent en cours de route, et suivent des traitement allopathiques destructeurs.

Sur 10 qui  vont s'y mettre sérieusement 2 à 3 ont des résultats remarquables et définitifs entre un et deux mois, 2 à 3 voient leur cancer stoppé mais toujours présent, leur sort à long terme est inconnu, 5 sont mal partis , un va décéder rapidement, état trop grave sinon beaucoup trop tard, 4 voient leur cancer ralenti, la durée de survie de ces cas là est passé de 3 mois autrefois à plus de six mois maintenant.

Impossible de conclure sur le long terme.

Résumé

Dans le meilleur des cas, on observe une régression sensible de la tumeur, mais cela ne veut nullement dire que le terrain cancéreux a été changé, ni que le traitement métabolique, qui semble avoir eu un effet sensible plus particulièrement sur les tumeurs cérébrales, que la partie soit pour autant gagnée.

J'ajouterais qu'en ce qui concerne la posologie, elle me semble élevée (30 gélules par prise ça fait entre 6 g. et 9 g. d'artémisinine). Enfin aucun effet négatif n'a été constaté venant de l'artémisinine seule.

Je rappelle qu'à mes yeux, le seul moyen que l'on ait de suivre les progrès en matière de terrain, c'est la cancérométrie de Vernes. Mais elle n'est pas en odeur de sainteté, voir le blog du Dr Moulinier qui maintient le cap contre vent et marées et qui vient de décider de s'intéresser des près à l'auto-hémothérapie.

Je rappelle que si j'avais un cancer, j'enverrai au diable la chimio mais quand bien même je serais médecin généraliste, je ne vois guère comment résister à la pression des oncologues et de leur satanés traitements car il ne connaissent rien d'autre que la chimio ou les rayons.

Je viens d'accompagner à sa dernière demeure un ami âgé, qui a été littéralement empoisonné par la chimio. Mais il ne voulait rien savoir. Il aurait sans doute pu retarder l'échéance en se gavant de jus de curcuma et de vitamine C à distance de ses foutues chimios mais il n'a rien voulu savoir.

 Un autre a survécu à un cancer du colon mais la chimio a fait des déjà cardiaques, hépatiques et médullaires. cela faisait plusieurs années que l'oncologue et le généraliste avaient constaté une tendance anémique. La dernière découverte consiste en une cholangite avec en aval la moitié du foie flingué (cirrhose) d'où démangeaisons et survenue d'une ascite. On lui a pompé 7 litres de liquide dans l'abdomen.

Grâce à un petit excèdent de crédit iherb j'ai pu lui donner un multivitamine et deux complexes phyto pour son foie dont un ayurvédique. Son ventre n'a plus enflé, l'ascite parait avoir été stoppée, mais il a fallu l'hospitaliser car la chute des paramètres sanguins l'a affaibli. Etant veuf et donc seul il ne mange pas bien et parfois en mange pas du tout.

Pour commencer, le médecin (assez sympa) qui devait le recevoir était en vacances, arrivé à 14 h 30, il a attendu jusqu'à 17 heures pour avoir une chambre alors qu'ils répondait à une convocation. On lui a enlevé la totalité des traitement en cours. Dans une lettre au médecin, j'ai signalé l'administration d'un traitement phyto sans donner de détail et en me présentant comme un ami. J'ai sollicité la réponse à une question sur son anémie par le canal du patient. Le papier a été classé. On s'est contenté de lui administrer des perfusions, d'acides aminés je suppose, pas la moindre transfusion sanguine. On l'a collé en maison de repos, sans aucune explication, sans résultats d'analyse ni compte rendu.

C'est malheureux à dire mais cette immobilisation sans soins particuliers devraient faire repartir l'ascite et éventuellement me fournir la preuve de l'efficacité de la phyto dans ce domaine. Mais à quel prix ?

Il y a d'un côté le verrouillage de certaines rubriques (cancérologie en particulier) et d'autre part la désorganisation et même le bordel dans les établissements hospitaliers, cliniques comprises car dans ce dernier cas si vous n'arrivez pas avec votre traitement en cours, par économie on ne vous donne rien. Là où ça se passe je ne connais qu'un service privé de néphrologie qui une clinique fonctionne correctement. La clinique en question fonctionne sous capitaux allemands alors je suppose qu'il en va de même pour les autres spécialités. La responsable du service considérée est allemande et elle mène la barque avec rigueur en veillant à ce que chacun fasse son job. au point qu'elle ne manque pas de volontaires pour travailler sous ses ordres.

Mais bon les deux spécialistes prennent 80 €uros de la consultation... Et dans les établissement publics certains chefs de service en fond autant certes mais ce n'est pas pour autant que leur service marche comme une horloge.