Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2018

Un nouveau terrorisme : les "hooli-vegans", il faudrait, sans tarder, les pendre haut et courts !

Holyvegan.jpegMise à jour : ces derniers jours les voies de faits commises par les véganistes se multiplient. Il est inutile d'en faire le relevé détaillé. Ces gens là veulent se faire passer pour vertueux car ils ne bouffent en ne bouffant que de l'herbe. Le problème est que le défaut de protéines les rends débiles.

Leur antispécisme est une nouvelle religion assez franchement détestable. Je regrette mais l'homme, si tant est qu'il ne soit qu'un "animal", est supérieur à tous les autres car il est doué de la parole. Cela ne lui donne pas le droit de maltraiter les animaux certes comme on le fait dans certains abattoirs mais ce n'est pas une raison pour se sous alimenter. Il y derrière le "véganisme" une sorte de nouveau puritanisme.

Il y a des gens prétendument religieux qui se privent de "cul" parce qu'ils n'osent pas certaines libertés alors ils n'ont de cesse, afin de pouvoir partager leur frustration, d'imposer leur "régime" à l'ensemble de la collectivité en voulant lui imposer un mode de vie bourgeois étriqué. Avec les "veganistes" c'est exactement le même type de nivellement par le bas qui se pratique.

L214-action-abattoirs.jpgIl existe actuellement deux sectes également détestables, savoir un certains type de féministes qui parce qu'elles détestent les hommes veulent les présenter comme des criminels et des prédateurs potentiels et de l'autre, celle de ces "empaffés" qui veulent absolument convaincre le monde que manger de la viande serait la marque d'un tempérament de prédateur ou inciterait de façon universelle à toutes sortes de prédations.

Le problème est que qui veut faire trop l'ange finit toujours par faire la bête de sorte qu'après avoir recouru à la violence contre les biens les détraqués dont il s'agit finiront par en venir à des agressions contre les personnes.

Notons que les "végans" tendent à faire l'unanimité contre eux :

Malheureusement, une société qui pratique trop la liberté d'opinion s'expose à être dépassée par une telle engeance. A partir du moment où par des voies de faits, on essaie de répandre la terreur en empêchant les bouchers de faire leur métier, on ne fait que démontrer que l'on poursuit une cause "pourrie" et déjà à moitié perdue.

Il faut dire que la Justice s'avère particulièrement hypocrite car pour empêcher que les souffrances imposées aux animaux dans les abattoirs ne soient connues, on invoque le prétexte d'un viol de propriété pendant qu'on tolère des ingérences criminelles comme le fait d'oser accabler la Syrie de missiles de la part d'une coalition dont la France faire partie. C'est ce que l'on appelle une morale à géométrie variable.

Vivre sans tuer n'est pas possible !

Les hindous et particulièrement les brahmanes qui sont à l'origine de la vogue du végétarisme et du végétalisme par "Société théosophique" interposée, professent que la vie se nourrit de la vie. Enfin pourquoi devrait-on éviter de tuer un animal alors qu'on tue également des végétaux ?

Alors que les "véganistes" aillent s’amasser devant ou dans les prétoires pour protester comme les juges qui s'abstiennent de relaxer les prévenus quand la morale l'exigerait au lieu de nous casser les burnes avec leur moraline et leur régime de handicapés mentaux !

Je risque une fois de plus, d'ajouter à la malveillance dont je suis l'objet en m’attaquant, à un nouveau tabous mais il est exclu de céder devant ce nouveau terrorisme armé. Le seul combat valide est celui de la modération : même les paysans fortunés ne bouffaient pas de la viande rouge à tous les repas, tous les jours de l'année.

Je mange de la viande, principalement de la volaille et du poisson et je refuse de me voir imposer une conduite et jugé sur ce que je consomme. Réduire la consommation de viande est une chose. Les ordures qui se singularisent par des bris de vitrines, des tags et autres agression méritent d'être attrapés et lynchés publiquement. Les protéines animales ne sont pas de trop ! Quand on est obligé de réduire drastiquement tout ce contient du sucre ou qui se transforme en glucose, ce qui implique un usage pour le moins modéré des céréales, du riz et des féculents il ne reste pas grand chose à se mettre sous la dent.

Après les excès qui se généralisent que va t-on encore inventer ? Pourquoi les musulmans ne décideraient-ils pas un jour de balancer des défoliants sur les vignobles en louant des hélicoptères. Au train où vont les escalades basées sur certains tabous alimentaires, il faut évidemment s'attendre au pire !  La souffrance animale dans les abattoirs n'est qu'un vulgaire prétexte. Il se profile derrière toutes les hantises contemporaines un drôle de "nouvel ordre moral" et il s'avère des plus sinistres. Cela fait partie du "choc en retour" de la fameuse révolution bourgeoise de mai 68. On va finir par créer une ambiance d'aliénation infiniment pire qu'avant ce grand chambardement car le problème est que les moyens de contrôle se sont amplifiés avec des caméras partout, des particuliers incités à la délation, plus les possibilités d'inquisition sans limites de l'informatique.

======================================== 

Mon attention a été attirée par ce "fait divers" très alarmant !

https://www.lci.fr/faits-divers/vitres-cassees-et-tags-a-...

Ma soeur m'a raconté avoir été affrontée au militantisme agressif des "végans" en faisant ses courses dans un magasin bio. Cette secte est en train de verser dans la criminalité !

Il n'y a rien d'étonnant à cela, le véganisme est devenue une "religion" particulièrement intolérante et ce n'est que l'aboutissement d'un processus plusieurs fois millénaire. Les restrictions alimentaires et le végétarisme en particulier constituent un moyen puissant de contrainte morale et un facteur d'originalité culturelle dans le cadre d'un certain communautarisme. Je pense en particulier à la phobie du porc chez les musulmans. Tout cela est complètement irrationnelquoique la viande de porc industrielle ne soit pas ce que l'on fait de mieux mais ceci est une autre histoire.

On sait que les "végans" prétendent lutter contre la souffrance animale, des abus existent, certes, c'est un fait mais personne ne me convaincra que l'on peut éviter la consommation modérée de protéines animales.

Bref, voilà une catégorie de citoyens qu'ils faudrait pouvoir piquer à la naissance et à qui il faut, lorsqu'ils emmerdent avec leurs discours, répondre le plus brutalement possible de s'occuper de leur fesses et le cas échéant, s'ils insistaient, leur donner l'ordre de se taire et de garder leurs leçons de morale pour leur usage personnel.

A propos d'un certain "Pr Massimo Nespolo"

Massimo_Nespolo.jpgOn m'a signalé récemment les agissements de cet universitaire, pas du tout médecin car il est spécialisé dans les cristaux. Il n'est certes pas défendu d'avoir un hobby particulier en dehors de sa profession mais il paraît qu'il raconte pas mal de conneries et se montre extrêmement actif.

Je saurais gré aux lecteurs qui voudront bien suivre ce personnage à la trace et relever ses erreurs, mensonges et approximations, car il paraît qu'il les collectionne. On aimerait également savoir d'où lui vient l'idée de cette "croisade" !

Le personnage, avec son accent chantant italien, est à priori plus sympatique que les "hooli-vegans" lillois mais comme chacun sait les apparences sont souvent trompeuses !