Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2016

Le mythe végétarien : un livre à lire impérativement

Mythe végétarien.jpgCe livre m'a été signalé par Michel Dumestre, un naturopathe qui vient de faire paraître une traduction du livre du Dr Levy sur la vitamine C dont je rendrai compte dès réception de cet ouvrage.

Ce livre est paru en 2010 et a été traduit en français en 2013. Il m'avait complètement échappé car il a fait manifestement l'objet d'une conspiration du silence. Un site comme lanutrition.fr (animé par la bande à Souccar) a systématiquement fait l'impasse. La question est pourquoi ?

Cependant rien d'étonnant à cela ! Depuis quelque temps la secte des "Vegans" nous casse les oreilles avec sa moraline pro-animale et elle m'a semblé, ces derniers mois, prendre beaucoup de poil de la bête bien qu'elle n'en consomme pas! Je n'écoute guère la radio mais j'ai le souvenir d'avoir été récemment harcelé par de la pub pour ce régime de débiles profonds.

Un site Vegan a qualifie ce livre d'incroyablement stupide mais bien évidemment sans fournir le moindre argument. Il est du reste très curieux d'observer les réactions de violences dont sont coutumiers les végétariens et surtout les végétaliens quand on les conteste. Il n'hésite pas à accuser les carnivores d'être des monstres et on a envie de les claquer car leur "doctrine" n'est que pure sentimentalisme mal informé et ces gens qui prétendent œuvrer pour la vie, non seulement pas compris que la vie se nourrit de la vie mais seraient bien près de tuer leurs contradicteurs s'ils ne risquaient pas de se faire enfermer !

Un auteur sous haute protection

Or, on apprend que l'auteur qui est américaine, doit s'entourer de gardes du corps chaque fois qu'elle donne une conférence !

Ainsi la rage impuissante des Végans bêlants se traduit par un véritable désir de meurtre.

J'espère pouvoir disposer d'un exemplaire de cet ouvrage, on devrait m'envoyer un SP ces jours-ci. J'aurais l'occasion de mettre l'accent sur les influences "néo-spiritualistes" qui sont à l'origine de la vogue du végétarisme. La société théosophique d'une certaine Blavastsky a joué un rôle déterminant. Le premier groupe d'influence, la Végétarian Society, émane de chrétiens évangélistes, c'est-à-dire d'un milieu de souche protestante. or la Société théosophique est d'essence anglo-saxonne bien que la fondatrice soit d'origine russe et ce mouvement a manifestement rempli une mission politique assez obscure dans le cadre de la colonisation anglaise du continent indien. 

Voir : http://www.vegetarismus.com/heft/f2010-3/histoire.htm

Ce résumé est fort intéressant car il montre que les influences qui sont à la base du végétarisme sont purement religieuses et il commence ainsi :

A l’origine, les humains ne se nourrissaient pas de viande. Les textes bibliques de la Genèse (1. Moïse 1;29), mais aussi les mythes et les histoires de nombreuses civilisations témoignent d’un mode de vie végétarien chez les premiers habitants de la terre. A défaut d’apporter des preuves irréfutables, tous ces récits indiquent néanmoins que la plupart des humains ne consommaient pas de viande. De tout temps, seule une petite frange aisée de la société avait la possibilité de s’approvisionner régulièrement en viande.

Ces affirmations sont contestables car en fait elles sont basées sur le mythe édénique voulant que Adam et Eve aient été frugivore. Mais fort curieusement, c'est à cause du fait qu'ils auraient croqué la pomme (restée en travers du gosier d'Adam) qu'ils ont été jetés du fameux paradis. Paradis relatif où croissait un serpent... 

Pour ce qui concerne les arguments développés par l'auteur, je vous renvoie pour l'instant à ce résumé, assez mal fichu et trop répétitif qui provient sans doute d'une traduction informatique d'un original en anglais à peine retouché. Mais c'est très lisible et cela vous fournira une bonne approche.  

https://blogs.mediapart.fr/abdel-b/blog/180616/le-mythe-v...

Néanmoins, vous pourrez constater qu'il existe une connivence entre l'adoption des grains (céréales) au néolithique et le capitalisme au sens large et par voie de conséquence un mode de domination qui tend à esclavagiser la majeure partie des citoyens de la planète au service d'une petite oligarchie financière. Vous allez comprendre pourquoi grâce à la petite revue de mythologie que je vous propose à présent.

Végétarisme et abêtissement religieux

Deleury.jpgComme je viens de l'indiquer, ce sont des "superstitions" d'origine religieuse qui sont à l'origine de la propagande végétarienne. Or les religions constituées engendrent systématiquement un système hiérarchique conduisant à des inégalités. Les inégalités certes existent, il y a des gens beaux, des moches, des gens intelligents et des légions de cons et de connes bêtes et méchantes.

C'est l'Inde qui a formé le système hiérarchique le plus élaboré avec le système dit des castes. Système qui s'est imposé chez nous en Europe avec la féodalité et ses légions de serfs employés à la production agricole (culture élevage) pour le plus grand profit de quelques "dominants". Dans un certain milieu traditionaliste auquel je m'apprête à faire allusion, ce système constitue la référence et a donné lieu à l'apparition d'une fausse élite intellectuelle, que dans une "autre vie",  j'ai tendu à démasquer notamment à cause des relations privilégiées qu'elle entretient avec cette religion génératrice de conflits qu'est l'Islam. Il est vrai, soit dit en passant, que les fameuses croisades ont constitué une ingérence mais hormis quelques réactionnaires catholiques personne n'aspire à convertir qui que ce soit. Nous voulons simplement conserver notre culture et entendons refuser de nous laisser imposer la charia et Cie de sorte que pour ceux qui ne sont pas contents du voyage, les frontières sont grande ouvertes au reflux.

Pour bien connaître la mentalité fondamentale des Indiens de l'Est et échapper aux clichés en vogue, il faut lire le livre de Guy Deleury, L'Inde continent rebelle...

Il est à noter que dans ce domaine, si le bouddhisme a révoqué le système des castes (au grand dam d'un auteur qui sera évoqué plus loin), le bouddhisme est responsable d'une accentuation souvent délirante en faveur du végétarisme. Cela s'explique, le bouddhisme est apparu au Vème siècle et s'avère typiquement d'un changement de perspective à caractère "sentimental". Le Bouddha, dans une vie antérieure est censé avoir sauvé quantités de gentilles bêbêtes d'où la faveur de sa religion auprès des écologistes et je trouve la majorité des néo-bouddhistes occidentaux absolument insupportables et c'est bien parmi eux que l'on trouve ces têtes à claques que sont certains "végans" donneurs de leçons.

Voici une lecture mythologique qui devrait normalement contribuer à les déstabiliser. Mais il ne faut pas se faire d'illusion, des idéologies résultent de véritables envoûtements.

Mythologie et diététique

Il existe deux sources mythologiques contradictoires qui sont résumées dans la Genèse d’une part et dans la théorie évolutionniste.

Côté biblique, c’est l’histoire de Caïn (agriculteur sédentaire) et Abel (pasteur nomade). Le sacrifice d’Abel (à base de moutons, viande + graisse) est accepté, et celui de Caïn (sacrifice « Vegan » de fruits) est boudé. Première constatation : « Dieu » n’est pas végétalien, il est franchement carnivore. Ben oui, ça va la couper à quelques uns mais quand on veut faire dans le religiosité, il faut commencer par lire ce qui est écrit ! Et puisque nous sommes censés avoir été créés à l'image de ce Dieu, il n'y a pas à tortiller, le livre évoqué évoque deux reste deux modes de digestion opposées. Les vaches ont une série de "fermentoirs" et s'engraissent en mangeant les bactéries capable de déconstruire la cellulose. Et contrairement à ce qu'on raconte nous sommes bien configurés pour nous nourrir de protéines et les protéines les plus assimilables se trouvent dans la chair animale et pas dans des végétaux qu'il faut absolument cuire à cause de composants indésirables car négatifs à l'état cru...

On notera en passant que l’on ne peut pas, du point de vue de la santé des écho systèmes, prétendre à la supériorité du sédentaire sur le pasteur : ce n’est pas le chameau qui est la figure animale dominante dans la Bible, chez les pasteurs, c’est bien le mouton qui donnera, avec le christianisme, la figure de l’agneau pascal du rachat. D'où la déviation exécrable du "victimisme" en vogue et de la manie de "repentance" qui en découle dont certains envahisseurs profitent avec la dernière des arrogances. Je ne suis porté à la violence que lorsqu'on me fait trop chier car né sous le signe de la diplomatie, je préfère la négociation à la guerre. Cependant j'enrage quand je vois les dégâts en matière de psychopathologie sociale qu'a causé dans notre monde la figure du mouton. Bref, je ne trouve pas que cet animal panurgien soit très inspirant. Il devient urgentissime de changer de paradigme !

Eh oui !  Le mouton est un loup pour la végétation et le piétinement des troupeaux est un facteur d’érosion. Le développement rapide de l'élevage de moutons n'a pas seulement bouleversé la démographie et l'activité économique du sud de la Patagonie et de la Terre de Feu, il a également eu un impact sur l'écosystème de la steppe. Des recherches suggèrent que les excréments des moutons ont pu provoquer l'eutrophisation des lagons, tels que Potrok Aike, et que les moutons ont causé une érosion considérable par endroit. Il ne font pas que manger l’herbe, ils la tonde et mettent la terre à nu. Bref, les moutons en troupeaux sont une calamité de sorte qu'en choisissant cette figure de prédilection, l'avant dernier monothéisme m'inspire bien des réticences.

Les tentatives d’explication à la préférence de « Dieu » envers la chair animale, à savoir que Yahvé aurait maudit les fruits de la terre en maudissant le sol suite à la chute de l’Eden (?) on s’en fiche de notre point de vue. Du reste, cette thèse n’est pas cohérente car selon une autre hypothèse, la terre (et ses fruits) aurait été maudites après que Caïn y ait versé le sang d’Abel. Mais enfin toute la terre n'a pas été polluée pour autant et toute mort entraîne la réintégration du sang et l'économie naturelle.

J’ajoute que s’il est cohérent, de la part de Lierre Keth, de relier l’agriculture à la capitalisation en général (stockage des grains à l’origine), l’élevage intensif fait également partie de l’agriculture que ce soit en mode sédentaire ou en mode nomade. Or l’élevage intensif n’est pas une pratique récente et l’élevage dit industriel n’est qu’un prolongement fixé du nomadisme pastoral.

De plus, les nomades n’ont que trop tendance à être des prédateurs et a razzier les sédentaires, cultivateurs ou citadins, tel est bien le milieu de Bédouins assez exécrables d’où est sorti cette religion particulièrement problématique qu’est l’Islam, une religion apparue dans un milieu de pillards dont la principale activité a consisté à amasser du butin car aux yeux de ces gens qui prétendaient à dominer le monde du haut de leurs chameaux, la terre était trop basse pour eux ! Ne pas oublier la sourate 8 intitulée Le butin

D’après Wikipedia le mythe évoqué peut être la trace relictuelle de conflits anciens entre les cultures de type Chasseur-cueilleur ou d'éleveurs nomades, et les cultures nouvelles se développant chez les peuples qui se sédentarisent grâce à l'agriculture et à un élevage non nomade.

Lorsque ce sont des érudits académiques qui rédigent les encyclopédies, ce n’est brillant qu’assez rarement mais quand ce sont, pour une large part, des crétins bénévoles qui font dans l’encyclopédisme coopératif, ce n’est pas mieux et ça peut être pire encore… Enfin, partout, il faut en prendre et en laisser !

Tout ce qui a trait à la sédentarisation apparaît, au regard du mythe édénique comme fort postérieur à l'instant T de la Chute. Adam et Eve sont chassés du paradis terrestre où il y avait malheureusement un serpent comme interlocuteur privilégié de la femme. Ce n’est qu’après avoir croqué la pomme et s’être fait jeter que le premier couple a engendré. Là, il y a assurément un mystère car l'expression revêt désormais un caractère sexuel mais laissons cela. Peut-être qu'avant, comme dans le mythe bouddhiste, on engendrait par le regard, allez savoir !

Certes, l’errance propre au nomadisme est plus proche que le sédentarisme de l’état que l’on peut imaginer après la fameuse chute. Mais l'errance sans la culture...

En réalité, c’est le chasseur-cueilleur qui illustre le mieux la figure de l’humanité déchue si l’on tient a demeurer dans une perspective « créationniste » selon laquelle l’homme ne descendrait pas du singe. La vision évolutionniste part en fait d’un singe qui aurait appris à chasser et à faire cuire sa viande. Aux gens qui tiennent absolument a descendre d’un primate, je leur ordonne de fermer leur gueule et de dégager et de remonter dans leur arbre en foutant la paix hommes véritables.

Bref, l'évolutionnisme ne contredit pas le mythe bien que l'un et l'autre soient également sujets à caution.

Le chasseur cueilleur ne cultive rien du tout et en souvenir du paradis, il consomme des baies en saison et prélève sur la faune locale son tribut de protéines et de graisses pour subsister. Le régime originel est donc bien un régime carné qui pouvait même être assez cétogène en hiver. Agriculture vivrière et pastoralisme itinérant sont donc non pas deux états primordiaux mais des évolutions tardives toutes deux très nocives envers les écho systèmes. Et dans le régime paléo on trouve une tension naturelle avec alternance glucose/lipides, la période glucose étant courte en région tempérée. Je signale, à toutes fins utiles, que dans l'arrière pays montagneux de la Côte d'usure, les tomate ne donnent, hors serre, que vers le 14 juillet, la Touraine est plus clémente à cet égard.

Un auteur dont je tairai le nom, ne serait-ce qu’à cause de la caution indue qu’il a fournie à l’Islam au travers de son rattachement au soufisme, lequel constitue manifestement une sorte de « corps étranger » et du reste traité comme tel par les oulémas, ce personnage s’est longuement étendu sur le symbolisme de Caïn et Abel. Ce qu’il dit est intéressant mais son propos commence par une ineptie ainsi que je viens de le démontrer par un raisonnement parfaitement logique. Je cite :

En effet, dans le symbolisme biblique, Caïn est représenté avant tout comme agriculteur, Abel comme pasteur, et ils sont ainsi les types des deux sortes de peuples qui ont existé dès les origines de la présente humanité, ou du moins dès qu’il s’y est produit une première différenciation : les sédentaires, adonnés à la culture de la terre ; les nomades, à l’élevage des troupeaux. Ce sont là, il faut y insister, les occupations essentielles et primordiales de ces deux types humains ; le reste n’est qu’accidentel, dérivé ou surajouté, et parler de peuples chasseurs ou pêcheurs, par exemple, comme le font communément les ethnologues modernes (…).

On notera que la différenciation implique un avant ladite différenciation, alors pourquoi avoir omis de nous en causer. C'est que les idéologues, toutes espèces confondues, ont la sale manie de ne retenir que ce qui les arrange. Si le personnage en question avait du parler des ères de la science profane, il eu sans doute risqué de se trouver embarrassé. Contre l'évolutionisme, il s'est contenté de dire que le plus ne peut procéder du moins, ce qui est assez logique. Mais ça reste un peu court...

Le monde n’a pas commencé avec le « néolithique » !

Cet auteur, après avoir été vilipendé par les milieux universitaires et qui a fini par en conquérir les marges,  a situé, sans y prendre garde, l’origine de l’humanité à la période dite "néolithique" dont voici la définition :

Le Néolithique est une période de la Préhistoire marquée par de profondes mutations techniques, économiques et sociales, liées à l'adoption par les groupes humains d'un modèle de subsistance fondé sur l'agriculture et l'élevage, et impliquant le plus souvent une sédentarisation.

Cela faisait déjà plusieurs années que je me promettais d’essayer de fustiger l’erreur de ce chef de file d’un certain traditionalisme, de sorte que la découverte de The Vegetarian Myth paru en 2010 puis traduit en 2013 a relancé mon intérêt pour cette question qui était restée pendante. Cela dit, je n'exclus pas la possibilité d'une contradiction mais il faudra argumenter sérieusement.

En fait la sédentarisation est bien le terme du processus. Sauf que si celui-ci est synonyme de "pétrification", ce qui subsiste de nomadisme relève bien d'une pure subversion cosmopolite.

Auparavant, il y a, selon l’historiographie académique officielle, les dinosaures dont la Bible ne parle pas, l’homme des cavernes et ses silex taillés pour en faire des pointes de flèches etc… Le problème étant que les mythes bibliques ou autres procèdent de trop de « raccourcis »…

Quoiqu’il en soit, d’après la Bible, le lait et le miel constituerait le nec le plus ultra de la diététique et le pastoralisme et son nomadisme serait supérieur à toute évolution ultérieure. Or il faut convenir que de nos jours le lait et son lactose sont devenu très suspects . Est-ce seulement en raison de l’altération de la matière première (alimentation vicieuse, pasteurisation, traitement UHT etc..) ?

Quand à l’option grains, les céréales à gluten sont devenues elles aussi problématiques.

Le régime « originel » est bien le régime paléo

Si donc nous voulons nous fier à une chronologie cohérente que l’homme des cavernes soit une dégénérescence d’une humanité adamique primordiale suite à diverses catastrophes cosmiques ou un produit d’évolution intermédiaire entre un primate et un homo sapiens abouti ce ne sont ni les agriculteurs, ni les éleveurs qui peuvent constituer la figure intermédiaire mais bien le chasseur-cueilleur !

Le Paléolithique est la première et la plus longue période de la Préhistoire, contemporaine du Pléistocène, durant laquelle la société humaine ne produit pas encore sa nourriture et est composée exclusivement de chasseurs-cueilleurs.

Le mythe végétarien n'es pas "un livre incroyablement stupide"

Ces précisions, étaient, me semble t-il absolument nécessaire pour répondre à l’ire qu’à provoqué la parution du livre chez les « Végans ». J'espère y avoir ajouté et contraindre ceux qui ne sont pas encore trop bouchés à réviser leurs position.

L'auteur du mythe végétarien, j'aurais plutôt parlé de "fable" car les mythes sont censés recouvrir des vérités exprimées sous une forme symbolique, a expérimenté le "véganisme" et elle explique qu'il s'est agi d'ne véritable catastrophe.

Taty Lauwers et le régime cétogènique

Ce sera le sujet de son prochain livre dont elle publie des brouillons.

Voir : http://www.taty.be/cetogene/cetogeneptdm.html#TOP

Il est devenu clair que toutes les évolutions à base scientifiques converge vers ce que l'on appelle le régime "paléo". Le régime cétogénique n'en est qu'une déclinaison. J'ai eu récemment un entretien avec une personne qui a eu un cancer de la prostate et qui suit cette diète. Il a constaté qu'il mange beaucoup moins, à moins faim et ses facultés cognitives, notamment sa mémoire s'améliorent.

Toutes les évolutions que j'ai pu constater sont en faveur d'un régime low carb, c'est-à-dire un régime où les sucres qu'ils soient "rapides" ou "lents" sont évités autant que possible. La tendance est également à revenir aux graisses saturées ancestrales. Je rappelle que c'est Geoffroy le fondateur de la Vie Claire qui a beaucoup fait pour promouvoir les huiles polyinsaturées et qui plus est trop riches en oméga 6 : le tournesol à toutes les sauces à été une catastrophe pro-inflammatoire.

Dans le résumé que j'ai indiqué, le soja est largement criminalisé. J'ai lutté contre une certaine hystérie à cet égard mais je serai peut-être amené à corriger mon jugement. De toutes façons sachez que je ne consomme guère de soja. Le tofu est insipide et difficile à rendre goûteux ou alors ca coûte la peau du cul de l'acheter déjà aromatisé. Faire du Tempeh demande un certain doigté, les protéines  texturées subissent un méchant traitement de sorte si bien qu'au final je ne vois pas sous quelle forme je pourrais l'utiliser surtout de manière économique. Je n'ai absolument pas envie d'engraisser certaines marques favorites de ces  "bobos" que je hais !  

31/01/2016

Sur le commerce juteux de Thierry Casanovas (regenere.org)

casasnovas.jpg

Témoignage de dernière minute :

Je viens de lire votre article au sujet de Thierry C., je lirai peut-être la rubrique plus tard. Je l'ai connu en formation de naturo, justement. Il est resté un an, comme moi dans cette école et s'inspire effectivement des enseignements de "naturopathie orthodoxe" de Marchesseau et de ceux d'Albert Mosséri en "hygiénisme". C'était quelqu'un de plutôt sympa à l'époque. Je constate le changement de personnalité depuis longtemps. Vous êtes, à mon humble avis, tout à fait dans le juste à son sujet et je vous remercie de donner votre témoignage à son endroit, ce que je fais également à chaque fois que je le peux.

Quand je parlais d'un recyclage d'airs connus... Nous y sommes Marchesseau et Mosséri ! Ledit Mossieri qui dans l'Aube proposait des cures de jeunes thérapeutiques et faisait payer très cher une hôtellerie plutôt très spartiate. C'était un grand crudivoriste mais sans les instincts à la Burger... Il a du reste été poursuivi mais bon ça ne signifie pas grand chose. Je m'en souviens très bien de Mosséri, c'était dans les années 60/70, j'habitais au nord de la Loire pas très loin à peu près sur le même parallèle que lui... La personne qui m'a mis le pied à l'étrier était très influencé par cet hygiénisme.

Mosséri a fait connaître le régime dissocié de Shelton. Je l'ai pratiqué ce régime et j'ai fini par avoir mal aux fesses et comme je passais plusieurs heures par jour assis sur un banc d'un conservatoire cela devenait préoccupant, alors une bonne âme m'a expliqué qu'on risquait une désassimilation à trop dissocier. Or si ma mémoire est bonne le Dr Carton avait prévu la chose... Je n'ai retenu qu'une chose de Shelton : ne pas mélanger sucre, miel et farineux. Ça fermente. Si je mange du pain d'épices, je peux être sûr d'avoir des remontées acides. Alors les pâtisseries orientales, une hérésie !

Marchesseau pour qui le gros problèmes c'était les "colles" (et les cristaux), pas très scientifique cette histoire de "colles". On est dans une certaine conception d'une médecine humorale assez "grossière". Je m'excuse mais tout cela est quand même un peu "dépassé" mais surtout c'est du délire que d'y voir une la solution à tous les problèmes... Ils se sont complexifié avec des histoires de pollution diverses qui n'existaient pas encore à l'époque...

C'était la grande époque de la Vie Claire (Geoffroy) sorte de coopérative (dont j'étais client) qui a joué un rôle utile pour l'époque mais qui en faisant la promotion de l'huile de tournesol s'est quand même planté... Le Casasnovas il retarde sur bien des choses...

Mise à jour du 01/02/15

J'aimerais à l'avenir que l'on cesse de me demander un jugement ou un avis sur l'activité de sites en vogue comme celui de Casasnovas, Venensson etc... Tous ces sites étant adossés à diverses combines rémunératrices directes ou indirectes ou à des groupuscules de presse style Michel Dogna et Cie ou encore Dupuis alias Vincent Laarman et all, je ne peux pas en dire de bien. Même chose pour des compléments alimentaires vantés par tous ces lascars.

Vous avez dit "égo" et ... jalousie

On m'annonce un déluge de réactions à l'article ci-dessous. Pour l'instant je n'ai reçu que deux mails bien différents. Le premier met ma réaction sur le compte de mon "ego". Pourquoi ne pas m'accuser de "jalousie" le temps qu'on y est...

Du reste quelqu'un a prononcé le mot sitôt après que j'eusse terminé cette MAJ. Franchement, non je n'ai pas envie d'être à la place de ce personnage ! Lorsque je ne serai plus de ce monde je crois que je laisserai un autre genre de souvenir et je parle d'un autre que "Metzger"...

Quand aux "idéalistes" on en crève de l'idéalisme et des utopies et un "idéaliste" avec un aussi riche catalogue d'articles les plus divers ça prête à sourire.... 

On me reproche aussi un délit de "sale gueule". L'existence d'une science traditionnelle, ancêtre de la morphopsychologie, justifie dans une certaine mesure certaines impressions négatives. On m'oppose que ce type est sincère, il l'est sans aucun doute mais faut-il rappeler que l'enfer est (réputé être) pavé de bonnes intentions... Mais est-ce que cela suffit pour être crédible ? 

Un autre lecteur me demande un avis sur une vidéo intitulée "gratitude" qu'il était en train de regarder alors qu'il a reçu mon post. Il a pensé trouver le salut vis à vis d'une femme qui lui pourrit la vie dans cette vidéo et il me parle d'une autre vidéo, tournée avec Jade Allègre que je connais que comme l'auteur d'une thèse intéressante sur les emplois thérapeutique de l'argile. Il parait qu'elle tutoie aussi les gens.

Alors mettons bien les choses aux point, je suis abonné aux news de regenere.org mais je ne les lis jamais, ils arrivent (avec ceux du Pr Joyeux et all) sur un des compte mail que je considère comme une sorte de poubelle. Parfois pour accéder à une info il faut donner un émail alors j'ai des comptes sacrifiés pour ce genre d'opérations. En d'autres termes, je n'ai jamais pris au sérieux ce type car il recycle quantité de lieux communs "naturo" et n'est pas loin de considérer le cancer comme une plaisanterie, ce qui est totalement irresponsable.

En fait les pages que j'ai relayées ci-dessous datent de fin 2014, elles dates de 15 mois pour la plus ancienne et je ne m'en était pas rendu compte. N'ayant pas fait gaffe j'ai cru à une "révélation" datant de 2 mois (voir le premier titre). En fait la situation est claire : Casasnovas c'est comme s'il n'avait jamais existé. En septembre 2015, j'ai écrit ceci : J'ai pris l'exemple d'une vidéo de regenere.org sur la guérison d'un Hashimoto (thyroïde) par un régime. Le témoignage vient d'un médecin qui a pu se passer de Levothyrox. Je savais que planter son cul sur une chaise c'était passer une heure pour découvrir qu'elle aurait fait le régime de Seignalet. J'ai donc demandé à une hypothyroïdienne de s'atteler à l'écoute. Or elle m'a confirmé ce que j'avais deviné.

Il suffisait de faire, dans la case à gauche, une recherche dans le blog sur "regenere.org" pour deviner ce que je pense du personnage qui en est le centre.

Ainsi après s'être servi de tiers pour toucher des commissions semble avoir monté lui-même sa propre boutique. Voici ce que donne le Whois :

Admin Name: Thierry Casasnovas
Admin Organization: REGENERE
Admin Street: Le pain de sucre
Admin City: montescot
Admin State/Province: 91
Admin Postal Code: 66200
Admin Country: FR
Admin Phone: +33.000000000

L'association a sa boutique. C'est légal, une association peut faire des affaires mais elle n'a pas le droit de reverser des bénéfices, en revanche elle peut avoir des salariés et un président peut être rémunéré en tant que consultant et présentement T.C. joue sur les deux tableaux. Voici pour ceux qui sont "bouchés" une photo de la boutique. Quand on en arrive à vendre autant de choses, on n'est plus dans la philantropie et il est malvenu de réclamer des dons par dessus le marché. Maintenant voyons au plan "documentaire et scientifique".

Casasnovas ne cesse, il faut le répéter, de recycler des vieux plans "naturos" archi rebattus. Mais voilà les gens ne savent plus ou ne veulent pas lire. Il leur faut des "vidéos" or l'audio visuel travaille sur l'illusion, la séduction par l'émotionnel. C'est quasiment le dernier qui cause qui a raison ! Un texte vous pouvez y revenir prendre du recul, vous documenter ailleurs, y revenir et l'éprouver. Une "vidéo" vous êtes systématiquement manipulé et comme il faut au gens des solutions simples et miraculeuses ça marche.

Maintenant les jus frais oui pourquoi pas dans certains cas mais comment savoir que ça va convenir à Untel et pas à Untelle ? Prenons un exemple quand la thyroïde est en cause je commence par inciter les gens à d'abord tout mettre en oeuvre pour corriger un réglage hormonal mais le réflexe est bien sûr de chercher ailleurs. Ah je fondais, voilà je reprends du poids donc on cherche des compléments amaigrisseurs ! Mais on ne pense pas à me dire si le dernier réglage à produit un résultat sur la frilosité par exemple. Ben oui toute femme pense d'abord à sa "ligne", alors je suis obligé, gentiment, d'expliquer qu'il ne faut pas se disperser...

Non c'est pas comme ça qu'il faut faire car en prenant un complément (souvent complètement bidon) on se détourne de la cause essentiel. Donc dans ce cas la personne a besoin d'un médecin et si la Levo ne marche pas je l'incite à réclamer ou de l'Euthyral ou un complément et de cynomel, ce n'est qu'après avoir équilibré le réglage que l'on peut éventuellement parfaire avec une complémentation. On parle de perméabilité intestinale, ça existe, on peut commencer par supprimer le gluten mais passer du jour au lendemain à un régime de jus donc crudivore c'est l'aventure.

Extracteurs : une offre pléthorique qui démontre sur Casanavas surfe sur une vague devenue "grand public"

Et puis vous avez vu les prix des extracteurs, ça va de 90 € à plus de 500 € or ce n'est pas la propagande de T.C. qui a permis l'éclosion de centaines de modèles disponibles, cette vogue est bien la preuve que ce personnage ne fait que refourguer indéfiniment des vieilles "marottes". Ce qui me gave c'est que malgré tout les efforts que je fais pour montrer que la médecine est une chose très complexe, qu'il faut beaucoup de connaissance et beaucoup de discernement pour penser tiens dans ce cas précis je dois agir sur telle touche du vaste clavier, on persiste à me poser des questions qui n'ont pas lieu d'être.

Alors bien évidemment quand je vois qu'un type comme celui dont on parle engrange sur les deux tableaux en ne faisant rien de bon et de sérieux, ça m'agace. Il est vrai que les dons de mon côté ça n'afflue pas mais ce qui m'agace n'est pas qu'il se gorge mais que les gens soient assez bêtes pour ne pas comprendre que ce type est totalement incompétent en matière de diététique et qu'il n'a strictement rien inventé et ne fait que systématiser des vieilles recettes. Enfin cela fait un demi siècle que je m'intéresse à la médecine naturelle en particulier et je le répète ce type fait du neuf avec du vieux et de façon trop extrémisme. Mais l’extrémisme est à la mode en ce moment et pas seulement dans le domaine religieux ! Bien évidemment si quelqu'un mangeait comme un porc et s'il sallège son régime il n'en peut résulter que du bien mais de là à guérir toutes sortes de amaladies réputées incurables, faut pas charrier !

Enfin concernant la disparité des prix des extracteurs, si quelqu'un d'indépendant commercialement, permettaient à ceux qui veulent recourir à un extracteur de faire des choix conciliant la qualité et l'économie, ça serait un progrès. Comment voulez vous choisir ? Çà va être forcément le plus cher qui sera le meilleur ? Enfin commencez par réfléchir au fait que trouver des légumes ou des fruits bio de qualité et bien murs : faut courir et ça coûte très cher. Et pourquoi le jus et pas tout le légume et tout le fruit ! En fin de compte pourquoi pas les crudités tout simplement ?

On n'est pas sous les tropiques, des jus à outrance en toutes saisons, c'est de la folie, il me semble que c'est Masson qui avait indiqué que les jus d'agrumes le matin c'est pour certains tempéraments quasiment du suicide. C'est toujours le mythe de la détoxication, mythe essentiellement "puritain" que tout cela. Désolé mais le Paradis terrestre c'est fini depuis longtemps. Bien sûr qu'il faut de désintoxiquer mais en commençant par la tête !

Mon Dieu ce que nos contemporains peuvent être bouchés !

Capture regenere.org.JPG

Pour finir avec un psychologisme" très "bisounours"

Quant au "prêchi prêcha" c'est l'éternelle resucée du neo spiritualisme du new age en vogue avec l'amour conjugué à toutes les sauces. Si après tout ce que j'ai écrit à ce sujet on n'a pas encore compris qu'il y a belle lurette que je m'éfforce de dénoncer tout cette "lavasse". Dès que quelqu'un montre un peu les dents, il est censé être déséquilibré. Si vous ne comprenez pas qu'il existe des situations où il faut bousculer les gens et les dégager s'ils s'inscrustent avec le moraline de merde, il me semble inutile de poursuivre...

Ecoutez les vidéos où il parle de Jésus-Christ, lui demande de" faire le boulot" contre les gens qui lui posent problème et vous verrez le niveau.

Je signale à toutes fins utiles que dans un espace moins virtuel, je me suis quelque peu spécialisé dans la dénonciation des "gourous" assez dangereux puisqu'il s'en trouve qui on séduit des légions d'universitaires spécialisés en sciences de religions. Bref tout cet amateurisme excessivement démagogue et populiste d'un vulgaire "branleur" me gave !

====================

Il aura fallu qu'une lectrice souffrant de Hashimoto me demande un "avis scientifique" pour que je me décide à faire des recherche au sujet de cet ancien junkie qu'ets Thierry Casanovas. Et voici ce que j'ai trouvé :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/12/28/tres-juteuse-genero...

http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/26/thierry-casasnovas-...

Cela n'est qu'un échantillonnage, des avertissments et des critiques plus discrètes ont été répandues sur la toile.

A présent vous êtes au courant, le mec touchait 36 € par extracteurs vendu et il a les dents longues et veut à présent voler de ses propres ailes pour toucher un max. Et au final il a condamné 6 salariés au chômage à cause de sa voracité. Bref, il mériterait d'être roué de coups. Des gens comme cela il faut les mettre hors d'état de nuire sans le moindre scrupule. Alors faites circulez l'infos contenue dans les pages indiquées.

Bonté divine foutez vous dans la tête, une bonne fois pour toute qu'il n'y a pas de régime miracle et surtout pas de régime applicable à tout le monde. Si vous voulez essayer le crudivorisme commences par le régime Seignalet mais progressivement. J'ajoute que je parle peu de régime car un régime doit être individualisé et le meilleur système de diététique, le plus raffiné que je connaisse vient de la médecin chinoise mais il réclame des connaissances qui ne s'improvisent pas. Enfin l'état sanitaire de la population n'est plus comparable à l'état sanitaire de celle d'une société traditionnelle ne connaissant ni engrais, ni pesticides, ni OGMs, ni médocs pourris, ni pollution électromagnétique et j'en passe...

Enfin regardez la gueule et le corps ravagé de ce mec, vous croyez qu'il est guéri de sa défonce ? J'en doute ! Peut-être qu'il ne se défonce plus sauf en débitant son "prêchi prêcha" sur Youtube, mais il souffre visiblement d'un problème de dénutrition sévère et son régime ne l'a nullement arrangé.

Regardez l'endroit où il vit et dans quel cadre il fait sa démonstration, c'est tout juste si on n'aperçoit pas des poules déambuler dans la pièce, je vois un tas de cagettes dans un coin. Certes il doit acheter les fruits et les légumes en gros mais il aurait pu faire son cinéma dans un endroit plus photogénique !

Arrêtez de faire des dons à cet arnaqueur et arrêtez de croire à des miracles ! C'est fou ce que nos contemporains sont devenus crédules.

27/01/2016

Affaire Burger/Seignalet, petites corrections et ajouts

Soucieux de renouveler l'iconographie, je ne trouve pas de photo adéquate et je vais demander à un ami expert en "photoshoperies" de me contacter un Joyeux nanti de deux petites cornes rouges et si possible d'une queue avec un harpon au bout.

Voir post précédant pour le fond. En lisant dans l'article instinctothérapie de "Wikipédé" ce passage je me suis pris à douter de ma reconstitution chronologique :

Viols sur mineurs : Guy-Claude Burger, fondateur de l'instinctothérapie a été incarcéré de 1997 à 2009 en France. Déjà condamné en 1978 en Suisse pour "attentat à la pudeur" et pratiques contre nature sur des enfants », dont son propre fils, il a été de nouveau condamné en 2001 à 15 ans de prison pour « viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, corruption de mineurs et menaces de mort réitérées », ce qu'il continue à nier. De même, son fils fut poursuivi pour des agressions sexuelles et abus sur mineurs. 

Parenthèses étymologiques

Je dis "Wikipédé" car j'ai de très mauvais souvenir des jeunes cons d'étudiants qui s'érigent en "administrateurs" de ce bazar très perméable à toutes sortes d'influences. D'autre part "pédia" se réfère au grec "paida" (enfant) comme dans "pédiatrie" et "pédagogie" mais puisque je fais une parenthèse étymologique. Quitte à me répéter je rappelle que la racine "philein" de pédophilie désigne un amour abstrait comme dans "philo-sophie" ou amour de la sagesse. Et cette racine ne convient pas davantage à l'amour maternel, paternel ou fraternel des enfants, amour très ordinaire et partagé par tout le monde excepté les monstres car un enfant n'est pas une chose mais un "être" car bien que non sexuel cet amour est tout de même excité par des impressions sensuelles.

Il y a des enfants aimables et quelques uns sont détestables. Quel serait le terme adéquat en grec ? Je ne sais trop mais ça me semblerait plutôt se rapporter à la filière agapé en grec et caritas en latin quoique ces concept difficile à cerner possèdent une consonance religieuse. En fait le seul terme qui me parait adéquat relèverait de la compassion notion plutôt bouddhique. En effet la tendresse recouvre, dans le cas des enfants, une impulsion réflexe à vouloir les protéger. Une attirance sexuelle ne fait sens qu'envers un être fonctionnel à cet égard c'est-à-dire entièrement formé donc largement pubère. Ça peut être un adolescent sous réserve d'une capacité suffisante d'autodétermination.

Là il faut dire que si l'on se tourne vers les critères grecs il y a maldonne puisque l'âge l'égal c'est avant l'apparition des premiers poils et cette "erreur" critériologique se fonde implicitement sur la thèse selon laquelle un garçon non pubère équivaudrait à une fille. C'est archi faux car un garçon à des idées masculines de garçon avant la puberté, est-ce seulement du à l'éducation, j'en doute ! Bref, il me semble utile de profiter le l'occasion pour souligner qu'on trouve trace de cette assimilation fautive garçon impubère=fille donc femme un peu partout notamment dans l'Islam et j'ai quelques informations indiquant que la source serait perse (et donc encore présente en Iran). En fait elle est omniprésente autour du bassin méditerranéen...  Passons...

Un article de Wikipédia sur l'instincto mal foutu et source de confusion

Le passage cité en bleu m'a fait supposer que Burger pourrait avoir été condamné pour dérive sexuelle avant 2001/2003. L'article de Wikipedia est très mal foutu notamment quand aux notes car on perd les liens hypertexte sur une version imprimée. En fait la mention des condamnations de 1997 n'ont rien à faire dans le chapitre ou alors il aurait fallu ajouter pour des motifs divers dont l'exercice illégal de la médecine. Après recoupements, je confirme que les condamnations de 1978 ont été ignorées. Donc je maintiens ma thèse selon laquelle Seignalet ne pouvait pas, lorsqu'il a donné sa préface, s'émouvoir des allusions de Burger au tabou de l'inceste.

Notez que pour ce que Burger a vraiment dit autour de ce sujet, aucun des textes que j'ai pu consulté ne cite ses écrits. Il ne peut s'agir que de résumés plus ou moins tendancieux influencés par les procès et en particulier celui de 2001. En 1997 l'Ordre des Médecins n'était pas parvenu à juguler l'influence de Burger, il a donc fallu trouver autre chose et entre temps la fameuse "hantise" avait progressé. Donc je maintiens ce que j'ai avancé, les théories reichiennes de Burger n'étaient pas susceptibles de vraiment frapper les lecteurs cependant qu'il est évident qu'à partir du moment où deux théories concomitantes trouvent à s'exprimer dans une cadre sectaire, le goût du pouvoir aidant, il faut s'attendre à des gros dérapages. Il y a donc un espace assez large entre une théorie assez anodine dans le contexte mental et intellectuel de l'époque et sa cristallisation sous une forme pathologique dans un espace volontairement confiné.

L'absence de citations précises, alors que les citations médicales ou pseudo médicales abondent montrent bien la part prise parle caractère "psychotique" de la hantise évoquée.

Préface antidatée par erreur mais sans conséquence

Néanmoins, j'ai commis une erreur, la préface de Seignalet au bénéfice de Burger ne date pas de 1985 mais de la seconde édition apparue sous un nouveau titre en 1990 aux éditions monégasque du Rocher. Cela ne change rien puisque j'ai daté le début de la hantise de la pédophilie du milieu des années 90 comme consécutive aux facilités offertes par Internet quand aux possibilités d'échange de photos pornographiques. D'abord ça s'est pratiqué dans les forums d'Usenet sous forme de document textes cryptés et avec le développement des interfaces graphiques type Windows et Cie la chose a tendu à prendre un caractère épidémique. Encore faut-il préciser qu'on ne trouve pas ce genre de documents facilement sur de simples sites pornos. Les possibilités de rencontre "accidentelles" sont devenues assez minces et on exagère sciemment le danger pour avoir prétexte à répression.

Concernant cette "hantise", il est dommage qu'aucun sociologue n'ait cherché à en retracer l'histoire. Tout ce dont je me souviens c'est que je l'avais senti venir dès le tout début des années 80. Sur quelle observation m'était je basé, je ne saurais plus le dire mais ce dont je me souviens c'est que j'ai fait une prédiction à ce sujet à un arrêt de bus du quartier de Cimiez à Nice alors que je discutait avec un ami informaticien en attendant le véhicule. Il m'a rapporté mes paroles bien des années plus tard. Je lui avais dit ceci : tu vas voir que dans peu d'années tout mec surtout célibataire qui s'intéressera de trop près à un jeune sera systématiquement soupçonné de "pédophilie", je sens que le "Système" ne va plus se contenter de l'Ecole publique pour imposer sa marque, tout individu atypique susceptible d'exercer une influence contraire sera marginalisé par tous les moyens... Je sens que ça va très très mal tourner... Des années plus tard, étant en délicatesse avec une infirmière qui était son amante attitrée, celle-ci s'estimant délaissée a pris prétexte que sa gamine rendait visite innocemment à cet ami pour déposer une plainte à la gendarmerie de B. dans le Var. L'histoire a tourné court et la bonne foi de l'ami a triomphé mais il a été salement emmerdé pendant quelques semaines.

La vogue médicale de l'instincto ne vient pas de Seignalet mais d'un certain Bonnefon

La première préface ayant bénéficié en 1985 vient du Dr Bonnefon qui a souligné que de nombreux médecins ont été séduits par les thèses de Burger. je cite :

Préface du Docteur Jean Devernoix de Bonnefon. « La théorie instincto me paraît en effet poser des questions on ne peut plus importantes pour notre santé …/… Je suis d’autant plus à l’aise que la théorie instincto est officiellement enseignée en C.H.U. (dans le département de naturothérapie du C.H.U. Paris XIII) et que les centaines de médecins qui l’ont découverte après moi ont tous été séduits. »

Contradictions et perversité du Pr Joyeux envers Seignalet

En revanche, on découvre que dès 1985, le Dr Joyeux a écrit que l'instinctothérapie est un régime nuisible. Je cite :

Prises de position sur la nutrition [archive], Henri Joyeux. « Dès 1985, dans mon premier livre grand public (page 178), j’ai écrit que l’instinctothérapie était un régime dangereux pour la santé et je l’ai répété sans cesse. »

Les instruments bibliographiques sur Internet sont imparfaits. Le Catalogue Opale de la BN n'est pas à jour ce qui est un comble, il ne donne que la seconde édition de l'Alimentation ou la troisième médecine (1997). La première édition doit dater de 1990, je ne sais aps de quand date le soutien de Joyeux au régime Seignalet mais peu importe : une contradiction se fait jour, Joyeux a préfacé Seignalet entre 5 à 12 ans après avoir condamné l'instinctothérapie sans appel et ce en dépit des nombreux passages (7 dans le décompte de Wikipédia) chez Seignalet favorables à Burger.

C'est une des preuves formelles que Joyeux n'a jamais hésité à se servir du système des préfaces pour cultiver sa visibilité médiatique mais quelle différence d'échelle entre les 230 publications scientifiques et les ouvrages et interventions généralistes et brouillonnes de Joyeux pour se faire mousser!

Or Joyeux a consacré une page aux "liens entre Seignalet et Burger" or le terme de "liens" est tendancieux : bien qu'il ne démontre aucune responsabilité de Seignalet dans le développement de l'affaire Burger, il a négligé de souligner que ces "liens" ne peuvent lui être imputables. On est donc en face d'un exposé des faits exacts mais dont le titre parait dénoncer des intentions perfides. ce qu'il faut réaliser c'est que tout en préfaçant un auteur franchement favorable à Burger, Joyeux a enfoncé le clou en voulant souligner que son confrère a confirmé son soutien scientifique par un témoignage devant la justice. Parler d'attitude perfide n'est pas une exagération de ma part ! La preuve :

Dans un article intitulé L'incroyable régime Seignalet, c'est là en particulier, ainsi que dans des vidéos, que Joyeux a littéralement enfoncé la "troisième médecine" de son prétendu ami.

Parenthèse sur une certaine "secte"

Je vais citer la fameuse thèse sur le cancer du pancréas mais auparavant, je voudrais souligner, à titre anecdotique que selon un correspondant (on va dire un "voyant") Seignalet serait décédé d'un cancer du colon et la santé de Joyeux ne serait pas florissant. Ne soyez point surpris s'il venait a "attraper" un ... cancer, ce qui à dire vrai, ne serait que justice vu la somme de malversations dont il est coupable. Mais bon n'allez pas croire que Joyeux serait devenu ma "bête noire" parce qu'il tient des propos toxiques sur l'homosexualité. Je n'ai jamais éprouvé la moindre affinité envers les milieux ghettoisés qui l'ont érigée en pratique sociale. J'apprécierai d'habiter un hôtel particulier du Marais mais je pourrais me passer de sa faune et à ma connaissance elle aurait en partie déserté ce quartier en faveur du canal Saint Martin et si je bénéficiais du talent du joueur de flûte de Hamelin, je trouverai un air pour y noyer ceux qui ne se soucient que de consommer sans frein, ce sont des traîtres à leur propre cause.

J'ajoute que si on a le droit de "bander à part", il vaut mieux le faire seul. Je forme une "secte" à moi tout seul car je trouve à redire sur tout et partout. Il n'est pas grand chose qui trouve grâce à mes yeux car tout finit par se transformer en "Système", il y a celui qui est "officiel" et les systèmes concurrents et ils sont aussi nocifs les uns que les autres. La pensée "systématique" qui domine produit des choses curieuses. les gens qui ont un problème avec l'homosexualité disent que par le bas il ne doit sortir que des choses et rien y entrer. Soit mais dans ce cas il faut condamner les suppositoires et les lavements...

La fameuse hypothèse de Joyeux sur les enzymes comme cause du cancer du pancréas : une véritable imbécilité !

Voici ce qu'a raconté Joyeux sur le fameux cancer :

Ce régime ne l’a pas empêché d’avoir un cancer du pancréas ». C’est certainement la critique la plus juste, mais elle s’explique facilement pour qui connaît le fonctionnement de cette magnifique glande que nous ne respectons pas suffisamment tant elle est fragile.

Notre pancréas a deux rôles majeurs. D’abord il régule le taux du sucre dans le sang grâce à sa fabrication des deux hormones, l’une qui augmente le taux du sucre quand il en manque, le glucagon ; l’autre qui l’abaisse quand il y en a trop, l’insuline.

Son deuxième rôle est de fabriquer un litre de liquide pancréatique destiné surtout à digérer les graisses de notre alimentation. Ce liquide contient des enzymes qui sont pour la plupart des pré ou pro-enzymes qui ne deviennent actifs que par l’action du suc gastrique.

Jean savait bien tout cela ; il savait aussi que le fait de consommer presque exclusivement des aliments crus pouvait forcer son pancréas. C’est pourquoi il faisait venir de l’étranger des comprimés chargés d’enzymes qui devaient le soulager et aider à la digestion tant de la partie protéique des viandes que des graisses plus ou moins cachées qu’elles contiennent. En réalité, il s’est certainement intoxiqué de pré-enzymes qui ont fatigué son pancréas au point de stimuler des cellules dormantes qui se sont multipliées à l’excès, jusqu’à diffuser vers le foie et les ganglions de la zone autour du pancréas.

En savoir + sur https://www.santenatureinnovation.com/lincroyable-regime-seignalet/#ixzz3LAq0LB2S

« Ce régime ne l’a pas empêché d’avoir un cancer du pancréas ». C’est certainement la critique la plus juste, mais elle s’explique facilement pour qui connaît le fonctionnement de cette magnifique glande que nous ne respectons pas suffisamment tant elle est fragile.

Notre pancréas a deux rôles majeurs. D’abord il régule le taux du sucre dans le sang grâce à sa fabrication des deux hormones, l’une qui augmente le taux du sucre quand il en manque, le glucagon ; l’autre qui l’abaisse quand il y en a trop, l’insuline.

Son deuxième rôle est de fabriquer un litre de liquide pancréatique destiné surtout à digérer les graisses de notre alimentation. Ce liquide contient des enzymes qui sont pour la plupart des pré ou pro-enzymes qui ne deviennent actifs que par l’action du suc gastrique.

Jean savait bien tout cela ; il savait aussi que le fait de consommer presque exclusivement des aliments crus pouvait forcer son pancréas. C’est pourquoi il faisait venir de l’étranger des comprimés chargés d’enzymes qui devaient le soulager et aider à la digestion tant de la partie protéique des viandes que des graisses plus ou moins cachées qu’elles contiennent. En réalité, il s’est certainement intoxiqué de pré-enzymes qui ont fatigué son pancréas au point de stimuler des cellules dormantes qui se sont multipliées à l’excès, jusqu’à diffuser vers le foie et les ganglions de la zone autour du pancréas.

Tout cela n’empêche pas Jean Seignalet d’avoir été un prophète de la médecine moderne et d’avoir proposé une méthode qui, nous l’affirmons, a fait largement ses preuves depuis son lancement.

Il me reste à regretter le départ prématuré de notre cher et original collègue qui arrivait à l’âge de la retraite mais avait décidé de poursuivre ses recherches encore de longues années.

Notez en passant que ce texte provenant de Santé Nature Innovation, savoir la clique à Dupuis/truc machin est incopiable sans devoir user des ruses de Sioux d'un vieil informaticien retors. C'est dire quelle estime porte à ses papiers souvent merdiques la nébuleuse influentielle en question. Cependant il y a une astuce : vous sauvegardez le texte en format *.txt et vous récupérez le html ce qui évite des opérations de reformatage ou les limite. les connards sont prédisposés à faire une oeuvre qui les trompe puisqu'au final j'ai gagné du temps !

Joyeux ! Con, ou dangereux ? Les deux mon colonel ! Mais incompétent assurément !

J'ai déjà critiqué cette thèse et j'ajoute un argument : que préconisent Michel Dogna et Cie pour prévenir et aider à juguler un cancer ? Réponse : des enzymes pancréatiques, du Creon en particulier. Alors, je vous encourage à "coïncer" Joyeux lors d'un prochain colloque et à lui demander compte d'une connerie d'où n'est pas exempte la malveillance pure. A ce propos le "voyant" évoqué plus haut m'écrivait que Joyeux n'est pas simplement con il est très dangereux. A vrai dire l'un ne va pas sans l'autre, quant à l'intentionalité je vous laisse juge et ce qui m'importe c'est de démontrer d'abord l'incompétence ! Joyeux c'est du n'importe quoi, ce sont des amalgames au petit bonheur la chance pour caresser le public dans le sens du poil, sens qui varie. La vogue du bio lui a inspiré ses premières "récupérations". Enfin sur le plan scientifique, Joyeux c'est quasiment moins que rien !

Joyeux ou la "médecine impressionniste"

La médecine du Pr Joyeux est semblable à un tableau impressionniste. de loin c'est figuratif et très joli mais si vous regardez de trop près vous ne voyez que des tâches provoquées par des "caresses" du pinceau sur la toile !

Instincto, Seignalet qu'en penser ?

On a tendance à ériger l'intolérance au gluten et aux laitages en panacée universelle. Taty Lauwers a démenti la nocivité des laitages sous condition que lait et beurre soient crus. On ne peut pas systématiquement imputer aux laitages comme tels certaines pathologie mais il est clair que les produits pasteurisés et les laits UHT plus encore sont toxiques en cas de perméabilité intestinale, mais elle a des causes antérieures. Il faudrait se rappeler que des cures de lait crus sont parvenus à guérir des maladie graves dont le diabète. Il est clair que l'on doit mettre en cause l'industrialisation de la production laitière en cause avant les laitages proprement dit.

L'expérience que j'ai fait du Seignalet me permet d'affirmer que la prédiction qu'il m'avait faite par courrier d'une baisse de 30 % du cholestérol total s'est vérifiée. J'ai connu un épisode passager de crampe de l'estomac extrêmement douloureux. J'ai éprouvé deux difficultés : vu que la digestion est rapide, la faim survient rapidement. Que faire si on est en déplacement surtout ? Se jeter sur la première pâtisserie venue. Exclu ! J'ai pas trouvé la solution idéale. Ensuite j'ai déménagé au fin fond d'une cambrousse d'où difficulté d'approvisionnement, de poisson en particulier. La viande rouge cru ça ne me tente guère. Donc j'ai été forcé d'abandonner.

L'instincto ? Burger a souligné son caractère asocial et donc un risque sectaire. J'ai observé la chose dans un groupe de musiciens savoir un ensemble dédié à la musique ancienne. Déjà que les "baroqueux" sont en marge des musiciens symphonistes ordinaires quand dans une secte marginalisée à outrance avant que France Musique ne travaille à la réhabilitation d'une musique fondamentalement "inégalitaire" forme une "sous secte", on peut s'attendre à y observer des comportements assez emblématiques. Indépendamment de la critique qu'on peut faire des prétentions scientifiques de l'instincto, le problème essentiel est qu'il faut avoir à sa disposition un large panel d'aliments non transformés divers pour exercer son instinct d'où la nécessité de se réunir à plusieurs car à moins d'être multi millionnaire, on s'exposerait à des pertes et à un gaspillage indécent. Et la pratique en groupe produit son lot d'effets indésirables comme le discrédit, éventuellement la persécution envers ceux qui doutent et leur exclusion. 

Enfin et surtout je doute que l'instinct soit fiable. Les envies ne peuvent porter d'abord que sur des aliments crus que l'on connaît déjà. On parle d'une rééducation de l'instinct, soit mais le serpent se mord la queue ? Les conditions pour cette rééducation sont finalement inatteignables où ça n'est envisageable que dans un pays tropical où les fruits non traités poussent à foison. On en revient à la mythologie biblique. Le régime primordial aurait été fruitarien, et par suite de la "Chute", l'homme serait devenu "chasseur cueilleur" (viandes plus petits fruits après la découverte du feu selon une optique évolutioniste d'un singe progressant vers l'homo sapiens..) et enfin agriculteur donc nomade d'abord puis enfin sédentaire !

Nous retrouvons là l'histoire de la rivalité entre Caïn et Abel ! C'est Abel qui passe pour la figure la plus orthodoxe, l'avantage est donc au sédentaire. Soit disant en passant, je suis forcé de constater qu'actuellement ce qui menace l'Europe c'est un afflux de migrants influencés de manière dominante par une prétendue nouvelle religion apparue chez et aux bénéfices de nomades dont l'élément culturel le plus saillant, c'était la science des razzias ou rezous ! Je regrette mais ce que l'on appelle Islam ne tient que par un amalgame assez détonant au demeurant dont l'agencement est le fait de savants perses... Mais laissons de côté ce sujet brûlant...

Ce que je trouve remarquable derrière ces aperçus mythologique c'est que la perspective mythique et la perspective évolutionniste dite "scientifique" tendent à suivre une voie relativement parallèle. Je m'explique : Adam et Eve ont chuté et ont été chassés du paradis terrestre. Cela peut s'accorder avec la thèse voulant qu'une partie de l'humanité soit retombée dans une sorte d'animalité d'où les histoires de "yéti" et de Big Foot. Mais la mythologie se complique du fait des attestations traditionnelles en faveur d'une humanité pré-adamique.

Néanmoins il existe un accord quelque part, à savoir que l'homme serait bien passé du fruitivorisme à l'adoption d'un régime "omnivore" lors de la période dite néolithique (culture des cérales, invention du cuit). Je suis très méfiant quand aux datations géologiques qui ne tiennent absolument pas la route pour de multiples raisons mais sans justifié la thèse exotérique d'une humanité qui aurait eu à peine plus de 4000 ans au début de l'ère chrétienne comme on le chante encore à Noël... 

Cela dit là ou Burger a fauté, c'est en prétendant guérir les pires maladies avec son régime. Un mauvais régime peut causer ou favoriser des maladies. Un bon régime peut en limiter certaines, voire guérir les moins malignes mais il est exclu qu'un régime puisse venir a bout d'un processus "malin" comme les cancers et le Sida par exemple. Enfin ce qui convient à l'un ne conviendra pas forcément à un autre. Un bon régime est donc fait de compromis entre une ou plusieurs théories et des contingences incontournables. 

04/05/2015

Régimes cétonique, ses déclinaisons

Huile_vierge.pngJ'ai signalé dans une note précédente les risques d'aggravation du phénomène de la résistance à l'insuline en cas de régimes cétonique et tout régime dit Low Carb, "paléo" compris ! Ces risques sont passés sous silence en France où l'on se contente de s'emparer des "idées nouvelles" en les simplifiant...

Toujours sur le site de Paul Jaminet, j'ai trouvé un article qui indique les diverses possibilités de faire un régime producteur de cétones, ce qui est bon pour le cerveau et chez les Alzheimer en particulier mais ce qu'on ne vous dit c'est que si l'huile ou la graisse de coco ont s bonne presse ce que des TCMs (triglyérides à chaines moyenne) le foie est obligé pour s'en débarrasser d'en faire des corps cétonique. Il mettrait pour cela 3 heures alors que l'opération, à partir des autres lipides, est nettement plus longue et suppose, par dessus le marché, d'avoir organisé la famine côté gludides.

En d'autres termes, si vous voulez produire une peu de corps cétonique pour mieux fonctionner cérébralement, vous n'êtes pas obligé d'entreprendre un régime complètement déséquilibré.

Encore un embrouillamini sémantique avec les produits de coco

A ce propos on me signale que l'huile de coco fluide est obtenue à l'aide de solvant et que la graisse de coco obtenue par pression est solide jusqu'à 25°, c'est l'occasion, une fois de plus, de constater que l'information autour des produits à base de coco est très problématique. Le mot huile devrait être réservé à la forme liquide et "graisse" à la forme vierge et relativement solide. J'ajoute qu'entendre un médecin vous dire de prendre des cuillères çà soupe d'huile en pensant à ce qui ressemble à de la graisse incite à la confusion.

Qu'attends donc la France, si prompte à vouloir réglementer la moindre des choses pour imposer drastiquement une nomenclature claire et prendre ici l'initiative de faire, c'est cas de le dire, tâche d'huile ! Mais si pour concocter des Patriot Act à la française, dénoncer l'islam comme un "nazisme" qui se profile (avec ici la bénédiction d'un sioniste) on est fort. J'enrage !

Confusion cérébrale tout azimuths

Mais ce que je viens d'évoquer, à savoir que le foie ne peut que transformer les TCMs en corps cétoniques, du moins selon ma source américaine, on ne vous le dit pas ! Dans tous les livres et articles français que j'ai consulté sur le régime cétonique personne ne le précise, on met dans le mê sac tous les lipides et ne tient compte que du ù dans le bol alimentaire, tout simplement parce que la France est devenue une nation complètement crétinisée par son complexe de supériorité cartésien. On a tendance à répéter ce qui se fait ailleurs mais sans chercher à vraiment approfondir. J'en donnerai un autre exemple avec les fameux "index" (IG et Cie).

Le sait-on, j'en doute mais un médecin m'avait dit : si vous voulez entrer en cétose il suffit de quelques cuillères d'huile de coco mais il n'a pas précisé, donc je ne sais pas s'il sait ce que j'ai découvert en naviguant outre-Atlantique...

Théoricaillerie à la française

Certes il faut être rigoureux, mais raisonner sur des principes quand on en oublie quelques uns çà conduit à des catastrophes. La différence de culture entre certaines nations latines pétries de droit romain et la culture anglo saxonne c'est d'un côté un excès de "théoricaillerie" (le "thomisme" et son "néo" en sont des exemples classiques...) et de l'autre un pragmatisme de bon aloi. Or toutes les inventions capitales sont partie non de "principes" ou de "théorèmes" mais d'observations empiriques ! La découverte de la pénicilline en est un exemple fameux.

Je pourrais développer un long chapitre sur les causes culturelles évoquées mais ce n'est pas le lieu de le faire ici et le temps presse. Ainsi dans le domaine des méfaits et déviations de la "théoricaillerie", je pourrais citer à l'appui, à un niveau "ultime", celui d'un "métaphysicien" fameux qui certes m'a aidé à effectuer un premier tri mais a accumulé bien des erreurs qu'avec un ami nous ne cessons de relever et de découvrir fortuitement depuis plusieurs années. J'ai renoncé à en publier le catalogue exhaustif tellement j'ai fini par mépriser ses "fans", des petits bourgeois coïncés et avides de pouvoir et infects pour leur immense majorité. Et au demeurant il n'est pas terminé. Laissons les crever en paix ces zombies, encore quelques années et les derniers iront bouffer les pissenlits par la racine, peut-être que les effets dépuratifs de cette plante leur procurera la "libération" tant attendue mais c'est douteux !

Je comprends qu'un auteur dont j'ai oublié le nom ait écrit à peu près ceci : l'Asie à ses tigres, l'Europe a les français ! J'ai retouvé mes racines albioniques en lisant cela il y a quelques années. Cette formule bien sentie était pour indiquer un état d'esprit bien franchouillard d'une nation à l'esprit souvent stérilement polémique (encore que la bonne polémique ça manque actuellement et la France profonde a su rire lors d'affaires comme celle des Poldèves, un gigantesque canular et les députasses ont courru voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Pold%C3%A9vie).

La France est une contrée qui, sur la base de sa prétention ancienne à être la fille aînée de l'église, est devenue, en se laïcisant parfois assez franchement terroriste et l'ancêtre de "soviétisme" aidée en cela par une centralisation excessive. Car n'en doutez pas et ne l'oubliez pas : le soviétisme a sa racine chez nous dans certains courants de notre putain de sacro sainte "révolution" qui en fait n'a rien révolutionné du tout ! Ainsi quand je vois agir certaines corporations qui gravissent autour de notre "Justice" (façon de parler car si elle a parfois des éclairs de génie, le phénomène devient assez aléatoire...), je n'ai pas l'impression que l'on ait vraiment rompu avec les pires travers de l'Ancien régime pourrissant. Comparé à certains dirigeants actuels, certes Louis XVI aurait bien mérité d'être "canonisé"...

29/04/2015

Le régime cétonique aggraverait la résistance à l'insuline

Imlage12.pngJ'entends souligner, au cas où on ne l'aurait pas compris que je ne suis pas là pour fournir des solutions toutes faites, c'est de toutes façons impossible car toute médecine doit être individualisée, il s'agit donc seulement de fournir des éléments de réflexion et de discernement afin que chacun puisse discuter de la conduite à tenir avec le médecin, voir d'en changer s'il s'avère qu'il est ignorant ou par trop arrogant. Vive la sélection naturelle !

Hier, en rédigeant mon dernier post, j'ai mis en évidence un phénomène d'aggravation de la résistance à l'insuline par les régimes low carb dont le régime cétonique en rapprochant mes observation d'une mention trouvée par hasard indiquant que la résistance à l'insuline se traduit par la libération d'acides gras dans la circulation dont la nutrition des muscles s'accommoderait. Avec, si j'ai bien compris production de néoglucogenèse par le foie pour compenser. Cette néoglucogenèse un médecin de ma connaissance l'avait mentionnée au fond comme preuve que l'homéostasie du corps et son système de compensation et donc d'une manière relativement positive.

En fait il semble n'avoir pas "capté" qu'il y a derrière ce que j'ai observé une véritable aggravation de la résistance à l'insuline. Rien d'étonnant, je n'ai jamais trouvé nulle par dans un texte en français de relation entre la résistance à l'insuline et la libération d'acides gras dans la circulation. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir cherché !

Or un correspondant vient de me confirmer qu'il a lui-même constaté le même phénomène et m'a indiqué un article en anglais évoquant ce problème :

http://freetheanimal.com/2014/10/physiological-resistance...

Cet article est quasiment illisible lorsqu'il est traduit par le traducteur automatique de Google mais le problème que je viens de découvrir semble être plus ou moins une sorte de "lieu commun" dans les milieux américains intéressés à la recherche. C'est encore l'occasion de constater que si en France, les médecins sont hostiles en général au régime cétonique ce n'est nullement du fait de connaissances rationnelles mais par tradition de ROUTINE imposée par une Académie de notables dont on ne connait hélas que les plus sinistres travers (compérage, dépendance envers Big Pharma qui les sucre, mentalité mandarinale de merde, tendances à abuser de la chirurgie et de certains examens invasifs avec suppléments etc...).

Bref une fois de plus on constate que la France est à la traîne... Et il faut l'aide du "Saint Esprit" pour tomber sur des détails déterminants mais comme visiblement lui aussi est dur à la détente, je présume qu'il doit également manquer de potassium... il a du reste déserté complètement le Vatican, le dernier concile par la merde qu'il a provoquée a largement prouvé qu'il a bel et bien brillé par son absence...

Considérant ce que je viens d'énoncer, je ne suis pas étonné qu'en coulisse le bruit court que le régime cétonique dans le cas de cancer s'avèrerait plus ou moins décevant. ce que l'on aurait pu deviner si l'on avait découvert avant moi le détail indiqué plus haut à savoir l'existence d'une libération d'acide gras aboutissant à une surproduction de néoglucose !

Bref, il est quand même EXTRAORDINAIRE qu'en France il faut que ce soit des non-médecins qui en arrivent à mettre le doigt sur des évidences. Mais bonté divine, l'information va forcément circuler et je vous invité à faire pression sur vos toubibs et vos mandarins pour qu'il se décident à complètement clarifier cette question et non en s'en tenant à la routine d'une norme du "manger normal", expression qui, dans les circonstances actuelles n'a aucun sens dans la mesure où tous les aliments sont pratiquement dégradés et plus ou moins pollués ce qui fait qu'un régime ancestral ne peut pas l'être puisque, par exemple, le beurre et les laitages sont désormais pasteurisés. Maudit soit le sinistre personnage auquel on doit la disparition de la lipase du beurre et du lait ainsi que des tonnes de vaccins remplis d'aluminium et de mercure avec les combines des vaccins combinés afin d'imposer ceux qui ne sont pas obligatoires. bref, devant tant de malhonnêteté et d'absence de curiosité et de rigueur intellectuelle, on a bien le droit d'être en pétard !

L'article évoque reste à analyser et j'espère revenir sur cette question mais en attendant il m'a paru nécessaire de sonner le toscin !

16/03/2015

Emission de Arte sur le jeune thérapeutique

Scwartz.jpgSur le Dr Schwartz et son protocole contre le cancer, voir les dernières nouvelles

http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/09/19/le-dr-s...

http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/09/05/le-dr-s...

J'avais entendu parler de cette émission il y a un moment mais sans l'avoir vu. Elle est visible sur youtube.

Je vous conseille vivement de la visionner, elle réussit y compris dans des problèmes psychiatrique, schizophrénie, dépressions etc... Du coup je suis parti pour quelques jours de jeûne. Ma constatation est que le fait de passer par le régime cétonique avant le jeûne évite ou limite les troubles des premiers jours. Les cétones sont anorexigènes.

Il est vrai que le besoin de nourriture est un "fantasme".

D'autre part, il semble que dans le régime cétonique il semble que l'organisme compense le manque de glucose car j'ai trouvé qu'il avait tendance à monter (1,37 g) ainsi que l'hémoglobine glyquée. Mais pour cette dernière je n'avais pas fait de dosage juste avant

Là après 3 jours de jeûne, le glucose matinal est à 0,83 g, il est nickel. En revanche les cétones montent à 4 mg le matin, c'est normal, cela veut dire que les graisses corporelles sont consommées. Evidemment si on boit beaucoup et en l'occurrence une tisane diurétique, elles se trouvent diluées en fin de journée. La perte de poids est rapidement sensible. En cas de crise d'hypoglycémie sévère. il suffirait de mastiquer longuement une datte ou la moitié d'une figue. Je note qu'à une certaine époque on a conseillé de faire le jeûne buvant du sirop d'érable dilué c'est une hérésie qui va à l'encontre de ce dont on parle car on entrave la consommation des graisses et la production de cétones. Même chose avec la cure de jus de raisin qui entre dans une autre perspective.

On réalise en jeûnant que le fait de manger répond surtout à une sorte de frustration existentielle. J'ai le sentiment que l'on mange beaucoup pour s'occuper. Or l'émission montre que nous sommes programmés pour des périodes de disette comme le manchot royal et que manger trop et en continu n'est pas une bonne chose.

Notez que le régime cétonique, le jeûne et le protocole de Gernez peuvent être combinés, régime cétonique, jeûne court (avec les vitamines prescrites) et éventuellement à la fin la série colchicine, cortisone et sirop de chloral. Mais cette dernière partie du protocole ne me parait pas essentielle passé 60 ans. Enfin il est que le protocole du Pr Schwartz, celui de Gernez + le régime à tendance cétonique + les jeûnes courts sont des partie d'un tout qu'il s'agit de combiner en fonction de ce que va ressentir l'usager. Mais ne jamais entreprendre un jeûne avec l'idée de faire pénitence mais de s'alléger.

Ceci est la présentation :

Voici d'autres extraits :

https://www.youtube.com/watch?v=ClAPm6MSneU

https://www.youtube.com/watch?v=7vWP4ak8RzM

https://www.youtube.com/watch?v=4489qLKlQ4M

https://www.youtube.com/watch?v=heQHnpWZrw4

https://www.youtube.com/watch?v=dvVv6GEcOdQ

https://www.youtube.com/watch?v=ljONt84ao0U

https://www.youtube.com/watch?v=xSej3s4zdtk

Voir aussi : http://www.jeunerpoursasante.fr/

20/02/2015

A batons rompus : régime cétonique, bandelettes urinaire, astrologie versatile et "musique à pleines mains"

exacto uritop.jpgLe problème des bandelettes de contrôle urinaire

J'ai pu constater que les bandelettes de contrôle urinaire se périment très rapidement. Le tube une fois ouvert, elles n'atteignent jamais la date de péremption en bon état. Leur vieillissement se découvre à l'oeil, la couleur des plages passe et devient terne. Même le fait de n'en sortir que quelques unes à la fois et de les loger dans un ancien tube vide pour ne pas aérer régulièrement la réserve ne résout pas le problème.

Il est impératif avant de commencer par réclamer la date de péremption et de choisir le fournisseur qui propose la plus éloignée dans le temps. Dans de nombreux cas, alors qu'on devrait disposer de deux ans, elles n'ont que trois mois à vivre. J'ai ouï dire que la durée de vie se compterait à partir de l'ouverture. C'est forcément un mensonge, enfin rien n'est clair.

Notez qu'il y a un autre problème avec Exacto, sur la bandelette en question, deux plages ne sont pas dans le même ordre que sur l'image colorée... Bravo !

Les difficultés du régime cétonique

Ces bandes sont absolument nécessaires au contrôle du régime cétonique. Le régime cétonique est assez difficile à suivre mais je suis persuadé que c'est le bon régime pour bien des choses. Il parait aller à l'encontre des régimes dit de prudence cardiologique puisqu'il faut un maximum d'acides gras. Or il fait baisser le cholesterol. Quantité d'évolutions vont dans le même sens, soit un retour aux régimes ancestraux qui étaient très gras.

La difficulté pour la plupart des gens c'est le changement complet, ils sont attirés par les glucides. En ce qui me concerne ce n'est pas le problème, j'ai une vie assez monacale et je mange pour vivre. Pourvu que j'ai l'esprit occupé à des choses purement intellectuelles, je peux rester plus d'une journée sans bouffer. Le problème est que je "rumine"... Ce qui pose problème plus spécialement c'est, dans le cadre de ce régime, de conserver une diversité d'aliments tout en pratiquant dans une sorte de fast food en n'ayant pas à faire une cuisine trop élaborée. C'est le gros problème de tout célibataire sauf quand on est cuisinier de profession comme l'est mon proche voisin. Il recycle des restes et limite les dépenses mais il ne suit pas de régime.

Le Docteur jean-Pierre Willem et les "sorciers ésotériques"

Je signale que le Dr Wilhem, dans une vidéo d'interview par un astrologue qui ne m'est pas inconnu met l'accent sur le fait qu'il ne faut pas absorber de glucides avant 13 heures (heure locale ou heure légale ?).

https://www.youtube.com/watch?v=vYIyMkaE1nw

Willem.jpg

Le réalisateur n'est jamais foutu de faire une vidéo sans que la caméra ne danse. C'est crispant. Ici le Dr Jean Pierre Willem m'apparaît sous un jour assez sympathique quoique son français est un peu approximatif mais au moins il ne fait pas de manières. Je ne connais pas ses derniers livres. J'en ai lu un ou deux parmi les anciens qui m'ont paru assez conventionnels. Feuilletez les avant d'acheter...

Concernant le "journaliste", il est très actif et paraître n'avoir guère changé physiquement depuis que je l'ai connu durant les années 70. On est de la même année, j'ai bien connu sa mère et je me rappelle qu'avant que je ne fasse sa connaissance, il aurait mystifié ou tenté de mystifier le public de l'époque en se faisant passer pour une sorte d'avatara précurseur de l'Ere du Verseau. Il a joué sur son nom qui dérive de celui qu'une ville allemande signifiant fontaine guérisseuse.

Vous noterez que j'évite de prononcer son nom car il serait attiré vers ce blog et trouverait le moyen de me faire une tête comme un ballon. Il faut savoir qu'il a commencé sa carrière en faisant un procès pour diffamation à un célèbre astrologue, ce qui a créé un choc, une scission et aévidemment suscité toutes sortes de rumeurs antisémites autour de sa personne. On l'a accusé d'être missionné par je ne sais quel groupe occulte sioniste pour détruire l'astrologie accidentale chrétienne. Du pur délire, orchestré à partir d'une officine de la rue de la Huchette, en fait il n'a jamais roulé que pour sa pomme...

Concernant ses anciennes prétentions messianiques relatives à l'Ere future, je n'y ai pas assisté directement et il m'est difficile de déterminé s'il c'était de l'humour ou s'il y croyait... En tout état de cause, il y a un hic, il existe au moins dans la version grecque du mythe une composante "homo". Le verseur d'Eau c'est le fils du Roi de Tros enlevé pas Zeus (et aussi Canopus en Egypte) d'où un symbolisme très riche avec cependant un aspect diluvien ce qui complique.

J.H., ce personnage fort original a bien des égards,  a tenté (vainement) de convertir le couple masculin des Gémeaux en couple "hétéro", or d'après les recherches iconographiques et mythologiques menées en compagnie d'une astrologue belgo-italienne, la figure sous sa forme connue n'est pas le produit d'une dérive grecque.

La figure gémellique et mono masculine, on la retrouve en Inde et en Egypte mais ça semble le gêner beaucoup parce qu'il est tributaire de sa culture juive. Il aime les femmes, c'est son droit mais aucune n'a pu le supporter, à moins que cela n'ait changé ce que je lui souhaite. Il a du reste une théorie sur les rapports masculins/féminin qui n'est pas idiote mais que je trouve très mal formulée et assez unintelligible pour des non universitaires. Pour ce qui concerne la partie "homo" de la symbolique versatile, ce n'est pas un hasard si le "mariage pour tous" tend à se généraliser. Je donne quelques signes de piste : 1781 dévouverte d'Uranus, 1790 pétition à l'Assemblée Nationale des Enfans de Sodome qui anticipe du genre de revendication que l'on a vu poindre avec l'apparition de la nouvelle peste (Sida) (un écrit assez flamboyant d'humour...), ensuite les futurs "homos" sont baptisé "uranistes" en souvenir de la Vénus Uranie (céleste) opposée, dans le discours d'Aristophane du Banquet de Platon à la Vénus Pandémos chevauchant un bouc dévolue aux futurs "hétéros", on arrive entre autres "signes" au club français Arcadie, tenus par un certain André Baudry et sis rue du château d'Eau

Bref, le "journaliste" évoqué insiste beaucoup dans ses questions au Dr Willem au sujet de son régime fruitarien. J.H. s'intéresse beaucoup à la diététique certes ! En fait il a surtout évité toute espèce de préparations culinaires. Comme tous les intellectuels, à l'instar de votre serviteur, s'il allume une plaque ou un feu, il risque de laisser tout griller... Et il est également influencé par le mythe biblique adamique et paradisiaque... Mythe battu en brèche par la perspective évolutionniste qui se traduit ici par le "régime paléo" et finalement céto... 

Enfin nous avons au moins un point commun, nous savons nous occuper intellectuellement, étant l'un et l'autre des "esprits universels". Cependant mon ex collègue est donc très égocentré et assez autoritaire et pas seulement envers les femmes car personne ne peut jamais en placer une. A moins d'abonder dans son propre sens. Sous des dehors d'ouverture, ce fut une sorte de grand catalyseur et de rassembleur et il continue d'être ou du moins de paraître très actif.

Hélas il n'est pratiquement jamais rien resté des échanges qu'il a organisés, du moins à ses débuts et ce à l'exception de ses livres et d'un ouvrage collectif autour de l'Ere du Verseau. A partir des années 80, la quantité a de plus en plus remplacé la qualité. 

Découvrez un singulier phénomène, super génial mais hélas méconnu...

Le personnage évoqué est aussi un très très grand musicien pourvoyeur de master-class et vous jugerez par vous-mêmes :

https://www.youtube.com/watch?v=vYIyMkaE1nw

Halbronn.jpg

Je ne sais pas ce qui s'est passé mais il en est qui ont cru que c'est moi qui me serait représenté dans cette vidéo. J'ai le sens de la dérision mais pas au point de me rendre aussi ridicule.

Voici mon style dans une courante anonyme, pardonnez moi je ne peux pas mettre beaucoup plus de fichiers, leurs poids est extrêmement limité sur ce blog mais ça suffit pour faire la difference...

15/06/2013

Alimentation médicatrice, mieux que Kousmine et Seignalet : les "topos de Taty"

tati01b_small.jpg

Sur la maladie de Lyme voir impérativement la dernière note la concernant :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/09/19/la-mala...

La citoyenne dont il va être question se présente comme chercheuse en cuisine, Inventeur de la non-cuisine, Courtière en régimes-santé. On pourrait préciser qu'elle est hostile aux régimes d'enterrement car elle aime manger...

Mon attention a été attirée sur les publications de cette naturopathe belge qui a publié plusieurs petits livres et une revue. D'un côté surtout des recettes de cuisine et de l'autre des monographies autour de différentes pathologies qui se recoupent quand aux causes multifactorielles et aux moyens de les traiter. Les naturopathes qui suivent cette piste basée sur des travaux de chercheurs et de thérapeutes anglo-saxons qualifient ses livres et ses séminaires de "bordéliques".

Je ne suis pas en mesure de morter un jugement car il y a beaucoup à lire mais le fait est que quand on débarque sur son site on est vite un peu noyé par l'abondance du propos (FAQ), la référence à des concepts censés être connus et aussi par le nombre de publications qu'il faut sans doute prendre dans l'ordre adéquat après avoir réuni entre 6 et 10 titres différents ce qui représente un investissement non négligeable.

A ce propos, j'ai noté que l'auteur se plaint que les Editions Amyris qui proposent encore 3 de ses titres ne lui auraient pas payé ses droits d'auteurs. Aussi la dame a t-elle fondé sa propre maison d'édition et on peut constater qu'en matière de publicité elle sait se vendre, bien qu'elle soit pratiquement inconnue dans l'hexagone.

Projet de recension : appels aux dons pour l'achat des monographies

La matière étant extrêmmement touffue quoique prometteuse, si l'on daigne faire appel à la reconnaissance du petit cochon rose (qui chôme en ce moment et aimerait agiter sa petite queue plus souvent) je propose d'investir et de constituer des résumés de la matière principale car bien évidemment dans ce genre de livre les exemples de succès et les illustrations tiennent la plus large place. Or ce sont les principes et les données méthododiques qui nous intéresse et qu'il faudrait résumer. Et je note à ce propos qu'en fait de synthèse, on ne trouve rien...

Les naturopathes qui diffusent à l'intention de leur propres patients des données venant de Taty Lauwers m'ont paru incapables de résumer les données fournies. J'ai sous les yeux deux exemples, celui concernant la manière de faire le bouillon de poulet et une méthode de prise de tension qui permet de cerner la nature et la gravité d'un état de fatigue. Pour le "bouillon" ça va encore, mais pour la prise de tension, on aurait pu résumer le propos par 2 ou 3 schémas graphiques qui eussent éviter un "baratin" qui embrouille. Je suis un "visuel" et j'aime avoir des images pour fixer ma mémoire.

J'ai demandé des services de presse mais je n'ai pas eu de réponse. Ainsi dans la mesure où il ne me coûte rien de partager le fruit de mes lectures et que d'autre part l'effort consistant à rédiger une synthèse est favorable à l'exercice de la mémoire, je trouverais assez normal que les lecteurs qui souhaiteraient en savoir davantage avancent chacun tout ou partie du prix d'un des livres (22,00 € + port) sinon c'est entre 600 et 1000 pages qu'il leur faudra acquérir et assimiler. Ce qui ne me semble pas si évident.

Les limites du régime de Seignalet

Le régime de Seignalet qui est en gros est un mixage du régime crudivore de Burger et de Kousmine a contre lui deux inconvénients majeurs : le cru n'est pas bon pour tout le monde et en particulier pour ceux qui souffre d'une inflammation intestinale (rectocolite, maladie de Crohn) et la pratique de l'éviction des céréales et des laitages n'est envisageable que temporairement le temps de calmer le jeu. J'ajoute que le fait que le Dr Seignalet soit décédé d'un cancer du pancréas laisse à penser que l'excès de crudités ne lui aurait pas réussi.

J'ai expérimenté ce régime avec un certain succès : digestion hyper rapide au point d'avoir fin une heure après un repas et impossibilité de se jeter sur une viennoiserie ou une pâtisserie. Si certains paramètres ont été améliorés je me suis retrouvé avec des crampes d'estomac que j'ai eu bien de la peine à maîtriser.

Des présupposés moins systématiques

J'ai du imprimer et lire 300 pages tirées du site de l'auteur. On peut constater en parcourant ce qui est accessible que l'auteur après avoir été influencée par un certain systématisme au demeurant très français chez Seignalet qui est un pur cartésien est sortie progressivement de ce carcan. D'abord elle connait la diététique ayurvédique, la diététique chinoise (différents types de Yin et de Yang), s'est intéressée au régime des groupes sanguins et a trouvé son salut chez des chercheurs et des thérapeutes anglo saxons totalement ignorés sous nos latitudes.  Elle dénonce à juste titre des anomalies comme le rejet des cérales au profit du soja (Seignalet) fort sujet à caution, enfin la dysbiose intestinale est au centre de ses préoccupations. Or je suis convaincu que tout le mal ou presque commence par là et que c'est un des plus puissants dénominateurs communs des nouvelles pathologies.

Les ouvrages principaux

Je vais en présenter quelques uns en précisant que si l'on veut s'en faire une idée il convient de se borner à imprimer la plaquette de présentation en pdf qui donne la table des matières et le sommaire. pour juger de l'intérêt d'un livre la table des matières (qui manque souvent) est primordiale. Or les tables tendent a démontrer une certaine tendance à l'exhaustivité. Et cerise sur le gateau, l'auteur donne dans chaque monographie un index. Cherchez donc les livres pourvus d'un index : ils ont la queue courte preuve de beaucoup d'incompétence voir d'un foutage de gueule assez généralisé. Oui je le dis car cela fait 30 ans que j'observe l'évolution de l'édition française dans divers domaines et c'est la CATASTROPHE: on fait des tas de livres creux avec beaucoup d'air dedans et aucune matière palpable. Et la sacro sainte liberté d'opinion nous coûte cher en terme de déforestation !

L'auteur est dotée de beaucoup d'humour, on va le voir !

Qui a peut du grand méchant lait ?

laitcoverp1_small.jpg

Le paysage a tendance à se partager entre lelobby "prolait" et les "antilaits" dont Thierry Souccar est l'actuel chez de file vivant. Et dans ce dernier cas c'est au prix de raisonnements simpliste : le lait est pour les veaux ou les bébés dont pour les adultes c'est caca.

La vérité est bien différente, à savoir que la majeure partie des problèmes vient de la dénaturation du lait du fait des vaches qui ne broutent plus guère et par les traitements ignobles infligé au produit de l'animal sacré des indiens. S'il est exact qu'il y a des gens qui devront se passer ou se méfier des laitages à vie, à condition d'écarter les produits merdiques d el'industrie laitière (avec ou sans bifidus, cette engeance qui fait grossir et rend agressif mais c'est bon pour cloner des technico-commerciaux offensifs et détestables...), il s'avère possible dans certains cas d'utiliser du lait et du beurre cru (que l'auteur rient en haute estime) ou des laits fermentés mais sans excès.

Du gaz dans les neurones (la dysbiose intestinale)

gazcoverp1.JPG

Ce livre est à mon avis essentiel. Le précédant a surtout pour intérêt de faire l'inventaire des dénaturations des produits laitiers. Quand à déterminer qui peut consommer des laitages c'ets une autre affaire et une affaire de "profil", or je ne vois rien dans les table consultées qui aborde cette question. Raison pour laquelle il me faudra sans doute tout lire pour débusquer des indications pratiques.

Le problème de la dysbiose est essentiel. Le livre n'épuise certainement pas le sujet car ainsi que je l'ai dit il faudrait remettre en honneur les fameux nosodes de Bach mais quel homéopathe les maîtrise encore ? J'ai la doc technique mais je ne m'aventurerai pas à les utiliser.

Le problème de la dysbiose c'est qu'elle peut être entretenue d'abord par les glucides et je rappelle que pour aider à la levée de la pâte à pain on met en plus du sel un peu de sucre dans la cuve de la machine. J'étais arrivé à la conclusion que les bureaucrates et les retraités bouffent trop de sucre lents. Or l'auteur a déniché un régime de "glucides spécifiques" qui m'intéresse.

Le Dr Donatini met en garde contre les prébiotiques (fibres) et propose des mycéliums de champignons certainement très faiblement dosés et broyés assez sommairement avec les écorces ce qui réclame des traitements longs avant d'être efficaces. A ce propos j'ai eu confirmation que l'ARS a fait une descente dans sa boutiques et qu'une audience a eu lieu, on devrait savoir le résultat du jugement assez rapidement. C'était bien ce que je pensais : une histoire d'allégations incompatible avec la vente de produits sous le statut des compléments alimentaires. Or un aliment n'est pas censé guérir de sorte que sauf exception les médecins ne se préoccupent de diététique que pour préconiser des régimes éculés, inopérants et finalement nocifs.

Le régime "nouvelle flore" inspiré du régimes des "glucides spécifiques" va plus au coeur du problème puisqu'il consiste d'abord à affamer les bactéries intestinales indésirables en ne donnant que des glucides simples (monosacharrides) dont la digestion est aisée et complète de sorte que les "bestioles" n'ayant rien à bouffer, elles sont contraintes de réduire leur population. Des probiotiques (yaourt maison) (ou K-Philus) font le reste. ceci est un résumé simpliste. La difficulté réside dans la nécessité d'un "profilage métabolique" au sujet duquel on ne trouve pas grand chose sur le site et dans les livres. L'auteur renvoit les demandes sur les "coachs" qu'elle a formés...

Pour qui sonne le gras ?

grascoverp1.JPGA propos de gras voilà une monographie qui sans aborder le problème de la chasse au cholestérol à coup de statines et à doses massives tend à réhabiliter pour certains patients le gras et même les graisses animales. Avec la découverte de lipides dont on ne nous parle jamais comme la graisse de malme non hydrogénée qui aurait la particularité de resserer les intestins poreux.

C'est aussi et plus ou moins indirectement un petit livre qui m'a bien l'air de remettre en cause la vogue trop exclusive des Omega 3.

S'y retrouver dans les différentes classes de lipides n'est pas une mince affaire. Je viens seulement de trouver un tabeau comparatif que j'ai pu passer à l'OCR et transcrire sous Excel afin d'opérer des classement par type de lipides.

C'est sans doute le livre de la série qui sera le plus difficile à avaler pour la plupart d'entre nous puisque les graisses animales (saturées) sont plus ou moins réhabilitées. On envisage ici la possibilité d'un accord avec la médecine ayurvédique ou le beurre sous sa forme clarifiée constitue un pilier de la cuisine indienne. Mais ça dépend des doshas !

Il existe plusieurs tests sur Internet pour déterminer le sien. Celui-ci qui est manuel est le plus détaillé. Malgré mon côté apparement très colérique, je suis assez formement Kapha ce qui peut surprendre ceux qui ne connaissent que mon blog. Mais le monde n'étant qu'apparence mes interlocuteurs sont souvent assez surpris au téléphone de ne pas avoir à faire avec un excité... La pratique des tests est des profilage est toujours très délicate car il n'existe pas de type pur et il est souvent difficile de choisir entre 3 options.

En cas de doute ce test permet de cocher 2 colonnes sur trois...

Pour la MTC je ne connais que les 2 volumes signés Eysallet, Guillaume et Mac-Chieu et aucun questionnaire.

Canaris de la modernité

canaricoverp1.jpgDeux autres monographies s'intitulent Gloutons de Gluten et Cinglés de sucres. Je n'en dirai rien, les titres sont assez transparents. A mon humble avis si ces titres sont très porteurs en terme de vente, ils fractionnent la matière étudiée d'une manière qui n'en facilite pas la synthèse et cela aboutit forcément à des répétitions et à une dispersion des éléments utiles.

Pourquoi parler de "canaris" ? Les canaris servaient autrefois à détecter dans les mines la menace du grisou. Quand un des oiseaux mourrait ou tournait de l'oeil les mineurs se barraient vite fait en emportant la précieuse cage. Les "canaris de la modernité" et bien ça rassemble toutes les sujets, des enfants principalement, qui sont devenus hypersensibles à toutes sortes de polluants d'où la multitude des nouvelles pathologies (hyperactivité, autisme, inflammations intestinales etc...).

J'arrête là mon évocation. Vous êtes assez grands pour aller voir vous même le site et découvrir le reste et lire tout ce qui est mis à votre disposition. Mais je doute que vous puissiez en tirer autre chose qu'un vague espoir n'étant pas certain que vous avez peut de chance en lisant ces monographies de pouvoir en tirer des indications pratiques pour votre gouverne.

Je renouvelle donc ma proposition de les lire pour vous et de proposer une synthèse. C'est en haut et à gauche pour les participations....

Candidose et candidose...

L'auteur semble distinguer deux type de candidoses, la candidose classique (vaginale notamment comme effet secondaire notamment de l'abus d'antibiotiques) et une candidose systémique sur laquelle je n'ai pas trouvé d'éclaircissement. Mystère pourt l'instant.

Un espoir pour dans les fibromylagies, les maladies auto-immunes (SEP, polyarthrite), Crohn etc...

On retrouve l'idée que ces maladies ont le même fond commun de dysbiose et qu'il n'y a pas tellement lieu de se poser la question de savoir si la fibromyalgie, la SEP, Charcot seraient des déguisements de la maladie de Lyme car le traitement alimentaire aboutit à des solutions plus ou moins communes.

J'étais très occupé ces derniers temps à essayer d'orienter trois ou quatre correspondantes manifestement atteintes de Lyme et un cas de Crohn m'est tombé dessus parmi des gens qui me sont relativement proches.

Je dois dire que la découverte des monographies de Taty me laisse quelque espoir raisonnable de pouvoir avancer des solutions naturopathiques alors que récemment encore je doutais des possibilités en cette matière. Certes je persiste à penser qu'il faudrait être médecin et naturopathe pour commencer à être complet et avoir les mains relativement libres mais les choses étant ce qu'elles sont, faut pas rêver !

Conclusion provisoire

Les monographies évoquées sont  de nature à bousculer complètement les idées que l'on peut avoir sur la diététique. Elles bousculent non pas seulement les recommandations académiques officielles (recommandations que je qualifierai de "profanes" car la médecine dite "officielle" se contrefout royalement de la diététique et tend à vouloir imposer à tous les même "régime antigras" avec 5 fruits et légumes (pestiférés) rien que pour booster le commerce du maraîchage empoisonné) mais également tous les systèmes de régime existants qui il faut le dire tendent à une sorte de "standardisation" alimentaire car du côté alternatif un schéma plus ou moins apparenté au "seignalétisme" tend à dominer le tableau. Rien qu'avec ce que l'on trouve sur le site de Taty, il y a bien de quoi se trouver complètement déstabilisé. Et ce que je me demande (et je ne le saurai qu'après avoir lu les monographies) c'est dans quelle mesure l'auteur fournit les notions suffisantes permettant d'effectuer le "profilage" déterminant quant au choix de la stratégie à adopter.

La lecture de la FAQ lorsqu'est évoqué le cas d'enfants "canaris" hyper réactifs fait peur quand à la complexité du problème quant aux rechutes possibles tenant à des causes qui sont loins de sauter aux yeux. 

Les vertus du bouillon de poulet

On a attiré mon attention dnas le même temps sur les vertus du bouillon de poulet qui avec un régime d'exclusion pour commencer consistue un piste à suivre.  Le régime de purification appelé Khichadi de la diététique indienne c'est au fond du Seignalet en mode exotique et ça évite de se casser la tête. Seulement je note en passant que puisqu'il est basé sur le riz + une légumineuse il ne semble pas compatible avec le régime dit des "glucides spécifiques". 

Quand au bouillon de poulet il constitue  une solution dans divers problèmes inflammatoires. Je tiens de Jacques Valentin un lien vers l'explication scientifique.

Le bouillon de caracasse de poulet contient de l'UC-II (undenatured type II collagen) qui est disponible sur le marché des suppléments. Celui-ci diminue fortement la réponse inflammatoires au niveau des cartilages.

Lire par ex :

http://www.lef.org/magazine/mag2012/feb2012_Protect-Joint...

Le complément correpsondant :

http://www.iherb.com/Source-Naturals-UC-II-40-mg-120-Caps...

Une stratégie contre l'arthrose en général

L'article évoqué évoque d'autres compléments (Boswellia, Bore, Glucosamine etc...) qui doivent être associés dans le cas des inflamations dont le siège est articulaire.

Inflammation intestinales (Crohn, entérocolite, colites)

Le bouillon de poulet pose un certain nombre de problème. J'ai acheté un poulet bio à Auchan de préférence à une volaille label rouge. La viande est sans goût et aucune couche de graisse ne s'est déposée à la surface du bouillon en dépit de 4 heures et demie d'infusion. Une fois de plus les choses simples deviennent compliquées en pratique... Le cas échéant, si on me le demande je feria une fiche sur la question.

Commencer par exclure les céréales et les laitages (voir régime ayurvédique cité plus haut, c'est un plat de riz blanc long et de haricot Mungo jaunes avec des épices). 

Ensuite Jacques Valentin précise : beaucoup d'omega 3 alimentaires : poisson + Colza, peu de viande rouge et de porc, plutôt viandes blanches.

De la vitamine D (études encourageantes) auquel j'ajoute impérativement par des apports journaliers, les apports en dents de scie des doses mensuelles ne donnent pas les mêmes bénéfices. 

On peut aussi essayer des immunomodulateurs comme Epicor ou Tinofend le nouveau produit de Life extension.

http://www.iherb.com/Healthy-Origins-EpiCor-500-mg-150-Ca...

http://www.iherb.com/Life-Extension-Immune-Modulator-with-Tinofend-60-Veggie-Caps/48807

N'oubliez pas si vous commandez chez Iherb.com le code FIH016 qui vous donnera droit à une réduction de bienvenue.

Ils favorisent une réponse immunitaire dans des limites saines.

Commencer par Epicor pendant 3 mois qui a un profil d'efficacité très bien documenté en commençant par 2 par jour puis 1 après 1 mois.

Mais commencer par régime + vitamine D.

Pour la vitamine C prendre une forme tamponnée (pas d'acide ascorbique pur).

Un complexe de vitamines B peut aider également.

On préconise la poudre d'absinthe qui agirait sur la THNF alpha (500 à 750 mg/jour) mais attention ça ne peut pas constituer un traitement au long court car l'absinthe contient de la thuyone.

J'aurais sans doute l'occasion de revenir sur ces pathologies et de définir des propositions plus élaborées mais il y a du pain sur la planche...

16/05/2013

Le Dr Poinsignon marche sur les traces de Seignalet

Poinsignon.jpgVoir : http://alpes.france3.fr/2013/05/07/un-rhumatologue-grenob...

Mais évidemment ça coince chez les collègues (Halimi).

Voir aussi : http://docteurpoinsignon.over-blog.fr/

Voir surtout ce qui concerne le yaourt.

10/08/2012

Ce que je préconise ?

pyramide-alimentaire.jpgUn lecteur me remercie d'attirer l'attention de mes visiteurs sur les abus et les arnaques qui se pratiquent dans le domaine général de la santé et me demande ce que je préconise...

Vaste question ! Je préconise d'abord une alimentation saine, une hygiène générale de vie correcte et bien sûr un travail sur le mental. Je ne peux guère entrer dans les détails d'un régime alimentaire car on est forcé de faire avec ce que l'on a. Si on est pris par une activité, on ne peut pas consacrer à cette question toute la réflexion qui serait nécessaire etc...

Sur le plan alimentaire mes références c'est Seignalet et le Pr Joyeux pour simplifier. Le crudivorisme ca se discute. Il faut revenir aux produits de base qui sont les moins trafiqués. Le "bio" c'est pas la panacée universelle mais ça limite les dégâts et c'est pas forcément inaccessible. Mais le "bio" à Auchan c'est pas terrible. Il y a les Amap, les Biocoop où les citrons non traité sont bien moins chers que les citrons de pays en ville quand on est dans une région à citrons.

L'eau ? La plus faiblement minéralisée, pas plus que la Volvic, Mont Roucous et Cie si on peut ou alors eau osmosée redynamisée (au soleil, vortexisée avec un mixer etc...)

L'équilibre des repas : quantité dégressive et repas frugaux le soir. Pas de sucres lents et de lipides si on est en surpoids et que l'on est menacé de diabète. Manger tôt le soir (18 heures).

Il y a pas mal de documentation à ce sujet : bien sur pas de produits trop raffinés.

Pour tout ce qui est des attitudes face à la vie, on me prend pour un individu colérique, amer etc... Non pas du tout j'appartiens à une génération et je viens d'une époque où les gens étaient moins hypocrites, moins constipés et ne se laissaient pas culpabiliser par la nouvelle donne qui veut nous imposer de ne pas dire un mot plus haut que l'autre. Sur ces questions, je crois que je suis clair, je reviendrai sur l'article concernant le pardon car on m'a indiqué des sources chrétiennes et c'est pas du tout ce que l'on imagine. D'autre part, elles ne s'applique pas dans un monde devenu totalement profane.

Il faut avoir les pieds sur terre : la plupart de nos contemporains sont mal éduqués, cette putain de fausse démocratie les a rendu arrogants, ils sont égocentriques prennent leurs rejetons pour des génies. Un père n'a plus le droit de claquer ses enfants. On doit parlementer avec les mômes etc... La brutalité allait souvent trop loin mais de là à tomber dans l'extrême inverse, ce n'est plus supportable.

Donc sur la manière de se comporter, de réagir je pense que je fais ma part et je veillerai à continuer. Tout en étant conscient que cela ne changera rien mais ça soulage de dire ce que l'on a sur le coeur et ça évite de se faire bouffer. Bref, il ne faut pas rêver ni le monde concret ni son reflet virtuel sous la forme d'Internet n'ets un paradis, c'est une jungle. Quand dans ce dernier espace certains affirme que tout leur est du, il faut les remettre à leur place avec perte et fracas, pour l'exemple.

Bref, le monde a toujours été rempli de prédateurs et à l'heure actuelle, ils pullulent. Il faut être en permanence sur ses gardes mais sans devenir paranoïaque. La paranoïa c'est quand on croit être visé personnellement par l'adversité, pas quand on est persuadé qu'une oligarchie travaille à faire de nous des esclaves taillables et corvéables à merci car c'est la réalité même si le complot n'est pas "centralisé" et ne résulte que d'une tendance descendante qui produit des confluences et des convergences.

Enfin, il est bien clair que ce n'est qu'après avoir assaini son alimentation et mit de l'ordre dans sa vie que l'on peut envisager de recourir à des remèdes particuliers, naturels si possibles. N'étant pas médecin, je ne peux pas aller trop loin. Donc je préfère m'en tenir à dire si vous voulez de la vitamine C n'allez pas chez le pharmacien, allez ici ou là, si vous voulez un complément alimentaire, ne l'achetez pas en Europe, on vous roule : le lobby médico pharmaceutique et l'industrie de ces compléments se sont partagé le marché pour en tirer un max de bénéfice. On tolère la prise de vitamines mais dans des compléments sous dosés, alors basta. Lisez les étiquettes, comparez et boycottez !

Enfin il faudrait prendre conscience d'une chose : nos ancêtres n'avaient pas tous les produits de santé qu'on leur propose. La sélection se faisait par la mortalité infantile (problèmes d'hygiène) et les gens vivaient vieux sans trop de cancers et peu d'Alzheimer. Certes on frabrique les cancers et l'Alzheimer. Certes l'alimentation est carencée.

Mais que dire de toutes sortes de gadgets, de remèdes miracle, de produits chers comme les baies de Goji auxquelles on prête des vertus extraordinaires. Il suffit de prononcer le mot antioxydant pour vendre presque n'importe quoi !

Alors de l'eau dynaminsée les gens attendent plus que ce que dit le fabriquant de l'appareil sans rien garantir du reste ne garantit rien et exploite des faits anciens qui ne sont peut-être plus d'actualité car du point de vue énergétique l'environnement actuel n'est plus celui du temps de Marcel Violet qui était nettement moins perturbé et moins pollué. Sans parler de l'environnement cosmique qui détermine la qualité de l'activité solaire et là il y a un problème : on parle d'un réchauffement qui en fait est derrière nous et n'est pas du à l'activité humaine. C'est un phénomène cyclique et on risque une mini glaciation car l'actuel cycle de tâches solaires n'est pas ce qu'il devrait être...

Le résultat des gadgets divers genre dynamiseur c'est souvent la déception.

Je parlerai prochainement des problèmes posés par la cure de foie de Hulda Clark. On donne une liste de maladies qu'elle est censé guérir mais on oublie des remèdes phytothrapiques du foie qui sont simples et qui relèvent de la gemmothérapie.

Le gros problème c'est l'embarras du choix et l'incapacité des personnes intéressées à se déterminer au milieu de tout un matraquage publicitaire. Alors la première chose à faire c'est de flinguer l'inutile et surtout l'abusif et là il y a à faire...

26/11/2010

Mise en garde contre les régimes amaigrissants...

Afssa.jpgL'AFFSA vient de se fendre d'un rapport au sujet des régimes amaigrissants

Voir : http://www.afssa.fr/PMEC00Q701.htm

Je ne discuterai pas du bien fondé de cet avertissement. Il y a bien un problème avec cette vogue de régimes standards et effectués sans contrôle sérieux par des particuliers qui n'ont aucune connaissance en médecine. Mais peut-on vraiment se fier à des "spécialistes" patentés ?

A quelques exceptions près, j'en doute et ce n'est pas parce qu'un médecin peut éventuellement revendiquer un DU de Nutrition vieux de plusieurs années qu'on peut lui faire confiance aveuglément.

Cela dit, si le régime Dujan n'est pas ce que l'on a pu faire de pire, il est tout de même étonnant qu'un médecin français puisse se faire une telle publicité sur un site commercial comme celui-ci :

Voir http://www.regimedukan.com/

On a vu des toubibs se faire radier par l'Ordre des médecins pour moins que cela ! On croit rêver.

En fait ce qui pose problème ce n'est pas ce rapport  assez anodin finalement et qui ne changera rien à la donne mais cette foutue AFFSA qui fait partie de ces très nombreuses officines officielles truffées de faux experts ou plutôt d'experts marrons à la solde du lobby médico pharmaco maffieux. Des officines derrière lesquelles des politiques emasculés s'abritent pour empêcher le libre choix thérapeutique auquel nous avons droit.

Voici à titre d'exemple les conclusions de son enquête sur le radiofréquences, je cite :

Les données issues de la recherche expérimentale disponibles n'indiquent pas d'effets sanitaires à court terme ni à long terme de l'exposition aux radiofréquences. Les données épidémiologiques n'indiquent pas non plus d'effets à court terme de l'exposition aux radiofréquences. Des interrogations demeurent pour les effets à long terme, même si aucun mécanisme biologique analysé ne plaide actuellement en faveur de cette hypothèse.

La question de l'effet des radiofréquences suscite un débat scientifique actif, dans un contexte marqué par un déploiement technologique rapide. Il tient en particulier à l'absence de démonstration probante relative à l'existence d'effets non thermiques et à la persistance d'interrogations associées à la mise en évidence de différents effets sur les mécanismes cellulaires. Cette question s'inscrit aussi dans le cadre plus général des multi-expositions environnementales à de faibles niveaux et des effets sanitaires qui peuvent y être associés. Ce débat scientifique suppose pour être tranché la poursuite de travaux de recherche s'appuyant sur des méthodologies adaptées.

Dans ce contexte incertain, l'Afsset souligne néanmoins que dès lors qu'une exposition environnementale peut être réduite, cette réduction doit être envisagée, en particulier par la mise en oeuvre des meilleures technologies disponibles à des coûts économiquement acceptables.

Au mensonge délibéré et à la négation des  nousances mises en évidence par l'existence de personnes hyperélectrosensibles s'ajoute des prescriptions molles et sans portée qui tienennt des "lapalissades".

Tout le reste est du même tonneau, vous pouvez contrôler...

J'appelle cela du "FOUTAGE DE GUEULE" !!!!!!!!!!!!!!