Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2017

Préparer son jus de curcuma maison sans se ruiner...

index.jpgCliquer sur l'image pour le lien afin d'acheter l'outil préconisé.

J'ai supprimé la note concernant un jus de curcuma du commerce. Il revient cher et le producteur, un pharmacien aurait pu faire un geste car des du lui amener des dizaines de clients...

Alors je me suis creusé la tête pour pouvoir faire des économies, les extracteurs, ça coûte la peau des fesses et puis le nettoyage c'est pas évident. Voici comment je procède :

Il n'existe pas de presse adéquat ou elle tiendrait une place folle et nécessiterait de produire plusieurs litres à la fois. J'utilise un Blender. Je coupe grossièrement la quantité de curcuma et de gingembre désirée. Je recouvre d'une infusion d'hisbiscus obtenue à feu très doux et refroidie. Vous pouvez utiliser du vin bio. Je balance une grosse cuillère à soupe bombée de vitamine C comme anti-oxydant. Je mixe quelques secondes.

Ensuite je passe la pâte liquide obtenue dans un filtre fin en treillis de matière plastique posé dans un large entonnoir reposant dans le goulot d'une bouteille de verre à large goulot. Je tourne avec une cuillère en bois et une fois le résidu drainé je le met dans un petit saladier.

Ensuite je repasse ce résidu dans une presse celle représentée ci-dessus me donne pleine satisfaction. Attention ca peut gicler un peu. Ce n'est pas nécessaire de boucher le fond de la presse par un sopalin car on opère au dessus de l'entonnoir et du filtre. Il faut la pencher latéralement.

Le jus se conserve au réfrigérateur. A utiliser dans la semaine. Si vous avez de l'argent colloidal et que vous avez craignez un développement microbien vous pouvez en ajouter une cuillère à soupe ou deux par demi litres mais ca ne me parait pas nécessaire. J'ajoute de la Stevia pour sucrer un peu et c'est très très buvable.

Au final, je conserve le résidu des racines moulues dans des petits bols que je mets au congélateur et je le réutilise dans la cuisine, soupe, potages, légumes, viandes etc... Comme ça rien ne se perd...

Vive le "système démerde" ! Bien sûr il faut acheter du curcuma bio, on le trouve à 8 ou 9 Euros le kilo dans des magasins genre Biocoop. J'en achète 2 ou 3 kilos à la fois que j'entrepose dans le congélateur.

10/01/2017

Curcumine, gingembre, arthrose et polyarthrite

curcuma-fleur.jpg

Les conseils au sujet du curcuma sont susceptibles d'évoluer dans le temps. Je suis toujours à la recherche de la meilleure formulation. Utiliser la fonction "recherche" à toutes fins utiles.

Un document fort intéressant m'a été communiqué sur le curcuma de la part du Dr Sylvestre Garcia qui en est l'auteur. Je vous laisse découvrir les immenses vertus du curcuma sur le cancer à tous les stades et également pour toutes les maladies inflammatoires dont la polyarthrite.

Diaporama sur les vertus du Curcuma

Vous avez du voir cette plante chez les fleuristes car elle sert de plante ornementale et vous pouvez en cultiver dans votre jardin. On en trouve du frais dans les magasins chinois, le gingembre est plus répandu. On en trouve du "bio".

Problème d'assimilation

Le problème qui se pose est que si l'on trouve des extraits de curcumine à 95% à des tarifs abordable aux USA (Iherb et pure bulk pour le produit en vrac) j'ai constaté que la curcumine en gélules ou en comprimés se digère mal. Comme je surveille mes selles, j'ai noté des petit fragments non digérés. Alors j'ai trituré les comprimés dans un mortier et j'ai mis la poudre dans une huile végétale.

Or quand on mélange de la poudre de curcuma (qui se vend par 500 g à Biocoop, marque Ethnoscience), l'huile se colore en rouge et la poudre obtenu se dépose au fond du flacon. En revanche cette relative micronisation colore les selles en jaune marron. J'ai donc des doutes quant à la proportion qui est réellement assimilée et je parle d'une version contenant du poivre qui est réputé multiplier par 20 cette assimilation.

J'ai évoqué ce problème et Jacques Valentin m'a conseillé de recommander deux produits que voici :

Source-Naturals-Meriva-Turmeric-Complex-500-mg

Dans cette version l'extrait est associé à la phosphatidycholine, ce qui me semble une bonne idée. Coût 26,87 $ pour 60 jours.

Life Bio curcumin

Life a mis au point un produit réputé performant qui contient du gingembre (même famille botanique que le curcuma) :

Life-Extension-Advanced-Bio-Curcumin-with-Ginger-Turmeron...

Ce produit revient environ 2 fois plus cher. Voici un article en 3 parties qui justifie ses propriétés :

http://www.lef.org/magazine/mag2014/feb2014_Bio-Enhanced-...

Il existe un produit canadien très cher que j'exclus :

http://www.aor.ca/files/infosheets/fr/Binder%20FR%20Curcu...

Je ne peux pas le conseiller car non seulement il est inabordable surtout s'il faut consommer d'autres compléments mais le fabriquant ne donne aucune indication technique sur le mode de préparation qui rendrait ce produit supérieur à ses concurrents. En outre, sur un site externe quelqu'un m'a signalé une vidéo insinuant que l'association de la curcumine au poivre bloquerait les fonctions détoxifiantes du foie. Cela m'a bien l'air d'une arnaque car c'est la première fois qu'on entend mettre en cause le poivre de cette manière.

Quelle stratégie adopter ?

Pour quelqu'un qui souffrirait d'une polyarthrite en évolution, il est sans doute aisé de trancher rapidement sur l'efficacité et dans ce cas l'intéressé a tout intérêt à tester pendant 1 ou 2 mois le produit de Life qui ne va pas le ruiner car pour tester un remède il ne faut pas en prendre 36 à la fois.

Pour quelqu'un qui n'a pas de symptôme et qui désire prendre de la curcumine en prévention, c'est plus délicat on n'a pas de repère maintenant on peut extraire la curcumine dans un support gras donc l'huile dont on fait la salade. Il faut remuer pendant plusieurs jours le mélange, ensuite il se forme un dépôt consistant au fond que l'on peut utiliser dans la cuisine avec le riz par exemple ou même pour toute cuisson de légumes viande ou autre à la cocotte. Ne pas oublier de consommer un peu de poivre en même temps. Le gingembre peut être apporté nature comme épice.

Macérat glycériné

Enfin je me demande s'il ne suffirait pas tout simplement de faire un macérat glycériné (eau, alcool, glycérine végétale en parties égales) de curcuma, de gingembre coupés en fines lamelles (pas besoin d'éplucher, brosser les tubercules sous le robinet) et de poivre. Sachant que le glycérol est un tri-alcool mais qu'un résidu glycérol constitue l'articulation centrale de tous les lipides de la classe des triglycérides et des phosphoglycérides, ça devrait marcher. 

Raper du curcuma et du gigembre, c'est compliqué, il y a plus simple. On trouve chez Biocoop de la poudre de curcuma en boite plastique de 500 g (Ethnociences) et aussi de la poudre de gingembre.

Les proportions de 9 mesures curcuma, pour 5 de gingembre et 1 de poivre gris en poudre seraient idéales. Remplir approximativement 1 quart de litre du mélange de poudre (bouteille en verre à large goulot ayant contenu un jus de fruit), vous remplissez du mélange eau/alcool/glycérine. L'alcool à 90° est en vente libre en pharmacie. On trouve en Italie de l'alcool à 95° mais vous pouvez remplacer cet alcool par de la vodka (ce serait moins cher) mais dans ce cas il faut 2 part d'alcool pour 1 part de glycérine.

Laisser macérer quelques jours en remuant chaque jour et filtrer dans un entonnoir avec un peu de coton non tassé pour le surnageant.

Rincer le substrat de poudre formant une boue avec du macérat. Filtrer avec un filtre a café en nylon en tournant avec une cuillère en bois ou en plastique puis à la fin presser. Eventuellement faire une seconde filtration sur coton pour clarifier. Mélanger le tout.

On obtient un liquide brun jaune quasiment opaque, assez piquant, on peut mettre de la Stevia pour sucrer un peu. A noter que si l'on craint d'absorber trop d'alcool on peut concentrer ce liquide en favorisant son évaporation (bain marie prolongé en dessous de 60°).

Pour le dosage, il faut procéder par tâtonnements, en commençant par 3 cuillères à café ou plus pratique, utiliser un compte goutte genre seringue de Boiron avec une giclée par prise avec un peu d'eau si on trouve la chose trop forte.

La présence de ginseng ne fait un bon digestif mais l'excès de gingembre en cas de tempérament Pitta (feu / ayurvéda) pourrait aggraver.

Pour ne rien perdre on peut conserver la "boue" formée par les poudres comme aromate dans un petit bocal. Ainsi on ne perd rien !

Voilà un procédé qui me parait plus économique que les gélules et Cie et qui a des chances d'être tout aussi efficace.

Source du 9/5/1 : http://www.altheaprovence.com/blog/curcuma-regle-9-5-1/

A noter un très bon article sur le millepertuis. C'est le moment de le ramasser.  

Je ne conseille pas les gélules pour cette formule, il manque le corps gras comme véhicule. En revanche ce site donne quelques indications sur la manière de faire des teintures mères et des macérats huileux. 

Arthrose, polyarthrite et Cie autres stratégies

Un lecteur qui s'est dit amélioré par la Vitamine C Salt qu'il achetait en Espagne à raison de 38 € les 300 g., une ruine et une arnaque m'a demandé de rechercher un produit équivalent et c'est Jacques Valentin qui m'a fournit la solution suivante, toujours chez Iherb.

NutriBiotic-Hypo-Aller-C-Buffered-Effervescent-Crystallin...

C'est un produit effervescent donc tamponné qui me semble assez sympathique. L'effet sur la polyarthrite réclame plusieurs mois (6 mois) pour que les douleurs régressent sensiblement. Il est nettement mieux supporté au point de vue intestinal que l'acide L-ascorbique classique. Il se forme divers ascorbates. Il est possible que cette formule puisse être active dans les cas de spasmophilie mais il faut tester.

Quand à la complémentation classique glucosamine, sulfate de chondroitine, MSN voici un produit qui me semble bien formulé et abordable (2 mois de cure pour 26 $)

Doctor-s-Best-Glucosamine-Chondroitin-MSM-240-Capsules

Très large choix de compléments, cliquer Ici

Autres articles relatifs aux compléments alimentaires - Cliquer Ici