Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2016

Quelles infos en vrac... Sur Joyeux, Donatini, ses mycéliums, Psiram, Petzouille, l'Oligoscan etc...

facteur003.gifJe pourrais évoquer la cueillette des cerises pour justifier mon silence mais elle ne m'a occupé qu'une bonne semaine. A ce propos quand je vois les prix en ville (de 7,50 à 12 € le kilo), je me dis que les gens sont débiles car en plus elles n'ont aucun goût. Ici ce sont quasiment des tonnes qui se perdent. Je connais un propriétaire qui a 25 cerisiers et n'en fait rien. Il n'y a personne ou presque pour les ramasser pourtant ce ne sont pas les enfants qui manquent dans le secteur. J'ai fait une quarantaine de bocaux et des tartes en pagaille que j'ai distribuées car il va de soi que j'évite le sucre. Je devrais monter un commerce de confitures, il y a de quoi faire fortune. Enfin avec les pluies ce sont des quintaux qui sont appelées à pourrir sur les arbres...

Évidemment ces pluies n'arrangent pas le moral et la politique n'en parlons pas, c'est pire encore...

Si j'arrivais à prendre l'habitude de noter sur un cahier les sujets à traiter, je m'en sortirais un peu mieux mais au moment d'écrire, il me faut ratisser ma mémoire, parfois quasiment en vain car on en est réduit à vivre au jour le jour l'époque ne se prêtant à aucun projet fut-ce à très moyen et même à court terme.

Pour le reste, désolé si ces notes ne seront pas jugées très "constructives", mon style de dévotion est quelque peu shivaïte...

La professeur Joyeux, ses exploits à Medjugorge

medjugorje-scentifique.jpegJ'ai déjà eu l'occasion de stigmatiser plus ou moins ce catholique très réactionnaire, à divers propos. Son combat au sein de Familles chrétiennes  que j'ai censuré à sa demande (et finalement le le regrette) a laissé des traces sur le Web.

Je ne sais plus trop comment je suis arrivé à trouver l'édition définitive 2015 de Marc Hallet sur Les apparitions de la Vierge et la critique historique et c'est ainsi que pour me distraire j'en ai imprimé deux ou trois chapitres. Je savais que les apparitions de Medjugorge étaient une fumisterie mais je ne m'étais jamais intéressé au détail.

Vous trouverez dans l'ouvrage, que je vous recommande chaudement, page 318 à 322, une critique circonstanciée de la valeur des observations prétendument scientifiques de notre joyeux nutritionniste et cancérologue qui s'est acoquiné pour la circonstance avec le fameux père Laurentin, le célèbre historien des apparitions de Lourdes. Je n'avais pas beaucoup d'estime pour cet ecclésiastique bien que je ne m'étais jamais astreint à le lire. Bref, je vous invite à parcourir les pages indiquées (et plus encore si c'est votre goût) car cela est fort édifiant quant à la rigueur.

Il est heureux qu'il existe le Saint Suaire car jusqu'à présent personne n'a pu démontrer la fausseté de ce document sinon le simple fait de lire l'ouvrage cité devrait être mortel pour la survie du catholicisme.

Dans ma naïveté, je pensais que quelques apparitions classiques, telle une certaine apparition mexicaine auraient présenté un caractère au moins "préternaturel" ce qui au demeurant n'est pas suffisant pour accorder le brevet d'authenticité car des djinns très particuliers peuvent toujours intervenir dans ce genre de phénomène dits "surnaturels". Bref, ce n'est au total que "diableries" ou simples forgeries humaines, la Salette étant la pire de toutes...

A propos du Dr Donatini et des mycéliums de champignons

En relisant un article écrit par un certain naturopathe avec lequel j'ai plus ou moins correspondu, je me suis demandé s'il ne serait pas nécessaire de réviser mes posts à son sujet.

Enfin, j'ai pris conscience d'un détail qui m'avait en grande partie échappé. Le bon Dr nie toute efficacité des poudres de champignons et ne jure que par son mycélium, qu'il fait cultiver sur des écorces. Ce qui tend à ficher par terre la totalité du commerce de la mycothérapie et quand au sien, son site demeure fermé par suite, on le sait, d'un abus d'allégations. Après recherche, il n'y a pas de site nouveau et ce commerce ne risque pas de rouvrir de sitôt.

Cependant, j'ai compris qu'il perdure par le biais des thérapeutes que Donatini aurait formé. Autrement dit ces mycéliums continueraient de se vendre sous le manteau. Pour quelqu'un qui revendique un attitude rigoureusement scientifique ce genre d'expédient n'est pas très glorieux.

Mycéliums : une question restée pendante

mycelium.jpgLe plus important est que les questions que je me suis posées demeurent sans réponse. A savoir comment ce mycélium est-il obtenu, comment est-il récolté et surtout quelle quantité peut-on en disposer dans des gélules quand tout semble indiqué qu'il est forcément broyé avec les écorces servant de milieu de culture. Tout ce que j'ai pu savoir est que cette culture se situerait quelque part en forêt du côté de Château-Thierry.

Enfin je note que ces mycéliums ne servent guère que de support pour véhiculer des combinaisons d'huiles essentielles susceptibles de remédier aux diverses modalités de dysbiose. Ces combinaisons étant connues, la question que je me pose est celle de savoir s'il n'existe pas des moyens plus simples et plus rationnels de faire arriver ces H.E. à bon port. Bref et pour commencer il suffirait de recourir à des gélules gastro-résistantes quant au médium proprement dit un pharmacologue compétent ne devrait pas être embarrassé pour proposer une alternative,de la poudre de riz pourrait bien suffire...

Bref, ce que je lis en travers les lignes ainsi résumées m'obligent à poser la question de la spécificité thérapeutique de ces mycéliums en dehors de leur utilisation comme simple véhicule de préservation des HE.

Il ne me faut pas compter sur des éclaircissements du naturopathe qui se fait le promoteur d'un de ses maîtres. Il s'est contenté de pointer une erreur à propos de l'appareil appelé GazDetect au sujet duquel j'avais cru comprendre qu'il ne détectait que l'hydrogène sulfuré. Il faut dire que le lien produit ne mène pas au MX6 en cause mais fait le lecteur se perdre dans les limbes du site du fabriquant.

L'émail complètement invertébré d'un naturopathe

saints-pierre-paul.gifVoici la réponse à ma demande concernant Donatini, je cite :

Tu es mal renseigné ! Le gazdetect au contraire est capable de mesures des centaines de composés organiques volatils.
 
Des centaines cela fait beaucoup avec le risque pour des gens trop rapidement formés de s'embrouiller les pinceaux mais passons.
 
Mais je ne te donnerai aucun autre renseignement car tu es trop critique sur ton blog, tes écrits ne sont pas objectifs du coup leur valeur informationnelle est diminuée.
 
J'en prends acte concernant Donatini et si ses élèves refusent de m'aider à actualiser les infos que je donne qu'ils s'en prenne à ses propres rejetons. Enfin j'ai tiré certaines conséquences logiques et chacun devra s'en débrouiller. 
 
Il n'y a pas que la connaissance et le QI dans la vie, le QE également ça existe ! Avec le QI on n'a que la moitié de la réalité humaine, pas la totalité.
 
Je ne me rappelle pas d'avoir fait l'apologie du QI car la quantification pure de l'intelligence est une grosse farce. Quant à l'existence d'un QE (coefficient émotionnel) c'est pour l'instant une nouveauté encore inconnue bien que des légions de journalistes travaillent inlassablement à développer ce puissant facteur de pure irrationnalité.
 
Et surtout le monde va crever a force d'être envahie de polluants et d'ondes électromagnétiques polluantes 
Je pense qu'il y a d'autres urgences que de faire la gueguére entre personnes branchés médecines naturelles !!
 
Ce n'est pas la guéguère qui va permettre de sauver nos descendants ! Mes propres enfants ont des soucis neurologiques car leur microbiote est catastrophique car la mère n'a pas compris que la clé est là et que elle-même est quasi obèse et à donné naissance à des enfants qui ont un microbiote de piètre qualité.
 
Je suis effectivement d'avis que l'on s'épargne bien des soucis en évitant tout commerce par trop sentimental avec les femmes. Faire des enfants devient ingérable, c'était prévisible dès le lendemain de la dernière guerre.
 
Dans ce contexte si mes enfants ne font pas un effort surhumain pour se détoxifier, leurs enfants seront autistes !!! Et oui c'est ça la réalité de notre future (sic) ! L'espèce humaine peut très bien  disparaitre dans quelques centaines d'années car TOUS nos descendants seront handicapés à la naissance !  Les scientifiques prévoient 1 enfant sur 2 autiste aux USA d'ici 30 ans !!
 
Nous sommes tout à fait d'accord au sujet des dangers mortels à plus ou moins brève échéance de la pollution mais bon si l'humanité (et ses chimères post mortem) devaient disparaître faudra t-il le regretter ? Quand avec tout le recul historique que l'on peut avoir, on vient à faire le compte des prétendus "progrès", avec notamment et au bout du compte la destruction quasi systématique des maigres acquis sociaux assez fondamentalement théoriques des "Trente glorieuse", on ne peut que se dire que c'est un grand privilège que d'être parvenu à peu près entier à l'âge de la retraite. Certes rien n'est moins sûr quant aux générations montantes mais qu'y pouvons nous ?
 
J'ai eu l'occasion récemment de réviser mes connaissances au sujet du risque constitué par les métaux lourds, et entre les partisans de la teinture de coriandre et de la Chlorella contre les praticiens des chélateurs chimiques, c'est toujours la même impasse. Notre naturopathe milite en faveur de Porphyra-Enzym en relayant une page disparue de Michel Dogna, qui est, comme chacun sait la grande référence en matière de médecine naturelle. Le produit qu'il présente comme un "chélateur" n'est probablement que d'un simple adsorbeur. Pour commencer, il me semble qu'il faudrait d'abord faire la différence entre ces deux classes de produits...

Suite...

J'ai demandé à mon correspondant ce qu'il avait à me reprocher. Voici sa réponse :

Si j'ai quelque chose à te reprocher ? Je ne te connais pas assez mais à vue d'oeil, c'est de donner ton avis sur des choses que tu connais peu. Supposer ne suffit pas, même à partir d'études scientifiques...
 
Un observation s'impose ! Je fais en réalité peu de cas des "études scientifiques".  Je pars très souvent de simple réflexion de bon sens car tout le monde sait à quel point les "études scientifiques" peuvent être biaisées.
 
Après tout ce sont les réseaux auxquels on se refère ou auxquels on est connecté qui en disent long sur qui on est vraiment. Se référer de spiram (sic PSIRAM) ou autre Petzouille qui puent le doute systématique et négativant, ça en dit long sur ton niveau vibratoire...

La référence ultime le "quotient émotionnel" et le "niveau vibratoire"

Et bien nous voilà fixés sur ce qui nous divise et ce qui me sépare de l'immense majorité de mes contemporains. Je prétends à une certaine rationalité et je doute de la "Science" qui laisse trop de prise aux manipulations. Voilà mon crime mais qu'importe, si je cite les propos de mon correspondant c'est pour dire surtout à quel point ce genre de reproche me laisse complètement froid. Je suis parfaitement conscient au demeurant de ne pas pouvoir apporter beaucoup de solutions concrètes aux problèmes actuels mais si je peux au moins éviter à mes lecteurs de se fourvoyer dans des voies stériles et à l'occasion de s'y ruiner, je me dis que ce sera toujours mieux que rien.

A propos de réseaux

En fait de "réseaux", c'est l'hospice qui se fout de la charité. Il n'y a pas si longtemps mon interlocuteur souhaitait monter en France une sorte de service d'importation de pour distribuer des compléments alimentaires en cheville avec Life Extension Europe. Je l'en ai dissuadé estimant qu'il n'est pas plus doué pour le commerce que votre serviteur. Il a tablé sur cette antenne néerlandaise de la célèbre fondation alors qu'on peut trouver ses produits moins chers chez Iherb.

Nous sommes marqués par une différence de génération. J'ai fait allusion en racontant plus ou moins ma vie à certaine expérience associative, notamment dans le domaine des sciences occultes, de l'astrologie en particulier avant que je ne m'intéresse à des courants plus "universalistes". Je n'ai connu que des déboires avec notamment un certain leader qui avait fait de votre serviteur son second pour mieux l'instrumenter. Ce fut une expérience douloureuse mais oh combien formatrice ! J'imagine que mon interlocuteur doit rêver à des lendemains qui chantent en pensant ou en se rendant aux réunions de "Nuit Debout". Ce genre d'illusion utopiste, je n'ai jamais eu à m'en guérir car j'ai toujours éprouvé la plus grande défiance envers le genre humain. Dès que j'ai su courir, je sautais au cou des petits enfants qui passaient à ma proximité sans distinction de sexe. On me l'a sans doute interdit car je ne garde pas de souvenir de cette courte période, on me l'a décrite. Quoique l'interdit dont j'ai eu à pâtir parce que ça ne se faisait pas et bien je finis par penser, que tous compte faits, on m'a rendu là un grand service en me préservant de bien des pièges.

Concernant Psiram et le "Pr Petzouille"

Oser dire que Psiram serait une référence alors que je me suis expliqué à ce sujet c'est la preuve que l'on n'a finalement aucun argument sérieux. J'ai déjà préciser il me semble qu'il y a longtemps Psiram m'a proposé de collaborer, or j'ai refusé. J'ai peut-être eu tort car cela m'aurait sans doute permis de diffuser certaines informations sans risquer le moindre procès. Il est arrivé une fois où j'ai du capituler mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Je suis extrêmement patient mais très tenace comme tout Cancer qui se respecte. Si je décide de prendre dans mes pinces un imposteur ou des pourris, j'attends que des circonstances favorables se présentent. Au surplus, quand par exemple des gens m'ont fait du tort, ce sont souvent des inconnus qui se sont chargés de les démasquer publiquement et parfois de façon assez "mortelles". Alors quand il s'agit non point de mes intérêts personnels mais du Bien Public je peux être d'une patience très évangélique.

Je déplore le côté positiviste et ultra scientiste de Psiram, son hostilité à l'homéopathie et ses connivences avec le courant "zététique", courant que j'ai souvent mal orthographié en "zézétique" mais qu'importe, tout le monde a compris de quoi j'ai voulu parler... Il n'empêche qu'il est possible, lorsqu'on est habitué à trier les informations, à séparer le bon grain de l'ivraie et c'est pour ainsi dire, en ce qui me concerne, une jeu d'enfant.

Quant au "Pr Petzouille" c'est un ancien visiteur médical de chez Lehning. Lehning ne faisant pas partie de "Big Pharma" sa formation en matière de chimie médicale me semble être un gage minimum de discernement sur beaucoup de points.

Et si on parlait de l'Oligoscan...

oligoscan.jpgEncore une fois, je tiens à souligner que les critiques de mon collègue naturopathe me laisse froid mais puisqu'il me donne une occasion d'exercer mon talent supercritique autant se servir de ses propos pour rebondir. Notez qu'en fait il n'a pas vraiment d'opinion à mon sujet, il dit qu'il ne me connaît pas de sorte qu'il aurait mieux fait de se taire.

C'est un adepte de l'Oligoscan. C'est un système consistant à louver une sorte de douchette comme celle qu'on utilise pour lire des code-barres sauf qu'elle prétend doser les métaux lourds présent dans le sang de la main d'un patient ainsi que les carences éventuelles. 

Je n'ai jamais cru cela possible et j'ai cherché récemment ce que l'on raconte à ce propos.

Voici un avis intéressant : http://forum.lixium.fr/d-1855234594.htm. Je cite l'avis d'un certain Dr Comet :

J'ai acheté l'appareil, et je l'ai essayé sur moi à plusieurs reprise, en changeant ma date de naissance et mon identité, et ce dans la même journée…

Si j'étais vieux (j'ai 66 ans) j'avais beaucoup de carences et de métaux lourds, alors que je suis un régime bio depuis 20 ans, et que je distribue des compléments alimentaires depuis 15 ans,et que je venais de me traiter avec 35 perfusions destinées à éliminer les éventuels métaux lourds du corps…

Rajeunissant subitement, 18 ans administrativement parlant, tout à coup très peu de carences, et surtout très peu de métaux lourds.

Je refis la même choses avec certains de mes proches, et…idem !!!

Je suis un ancien expert en toxicologie près la cour d'appel de Toulouse, habitué à prendre en charge les intoxications aux métaux lourds, plomb et mercure en particulier…

Là je suis tombé sur de véritables escrocs, et je constate que de nombreux "thérapeutes" sont complices de cette arnaque (il faut savoir que les heureux possesseurs de l'Oligoscan touchent des commissions sur les ventes de produits fabriqués par cette société. Mon éthique médicale me pousse à être totalement révoltée contre ce genre de pratique indigne.

Le propos me semble clair. Voici les remarques de "Petzouille" :

Bonjour,

La SPECTROMETRIE est une bonne méthode pour doser les minéraux et metalloides dans une solution mais un dosage trans cutané me laisse un peu sceptique.

D'autre part ces mineraux ne sont pas répartis de manière uniforme dans le corps et le seul "dosage" dans la paume des mains ne donne pas une image réelle de leur concentration dans d'autres organes.

Je vous épargne la suite. le ton est trop modéré tant il est clair qu'il est évident que la méthode est une foutaise. Tout comme l'histoire du Physioscan provenant de la même fine équipe. A ce propos j'ai le témoignage d'une connaissance, qui à l'époque était en grande souffrance rénale. C'était avant sa greffe alors qu'on venait de lui annoncer que ses reins étaient quasiment mort et qu'une dialyse s'imposait. Il a du reste longtemps refusé et la dialyse et la greffe et s'est mis en danger de mort. Dans le même temps l'appareil a délivré un diagnostic mirobolant pour ses reins. Je veux bien croire qu'il a dramatisé la situation ou l'a enjolivée mais je connais la praticien, je le trouve peu crédible mais j'évite de le contrarier car ça ne sert à rien. Si j'avais 60 € a balancer par la fenêtre je testerais l'appareil et je suis sûr qu'il y aurait beaucoup à dire...

Sur Psiram voir : https://www.psiram.com/fr/index.php/Physioscan

Le site qui avait disparu vient de reparaître, je l'ai sauvegardé à toutes fins utiles.

Menace de procès de Fa z up, plainte de l'inventeur

J'ai reçu deux mails assez long d'un certain Abel Franco Garcia dont les brevets sont exploités par la firme. Il s'est déjà plaint à plusieurs reprises sur le Web. Voir :

http://www.sceptiques.qc.ca/forum/viewtopic.php?t=11619&a...

Je rappelle ma position très simple et inattaquable : se passer le plus de portable et utiliser un oreillette analogique en posant l'appareil le plus loin possible. L'éteindre lorsqu'on le porte sur soi car c'est toujours où près du coeur ou près des couilles du moins pour nous autres porteur du "bâton de commandement" comme marqueur de notre très naturelle autorité.

31/01/2016

Sur le commerce juteux de Thierry Casanovas (regenere.org)

casasnovas.jpg

Témoignage de dernière minute :

Je viens de lire votre article au sujet de Thierry C., je lirai peut-être la rubrique plus tard. Je l'ai connu en formation de naturo, justement. Il est resté un an, comme moi dans cette école et s'inspire effectivement des enseignements de "naturopathie orthodoxe" de Marchesseau et de ceux d'Albert Mosséri en "hygiénisme". C'était quelqu'un de plutôt sympa à l'époque. Je constate le changement de personnalité depuis longtemps. Vous êtes, à mon humble avis, tout à fait dans le juste à son sujet et je vous remercie de donner votre témoignage à son endroit, ce que je fais également à chaque fois que je le peux.

Quand je parlais d'un recyclage d'airs connus... Nous y sommes Marchesseau et Mosséri ! Ledit Mossieri qui dans l'Aube proposait des cures de jeunes thérapeutiques et faisait payer très cher une hôtellerie plutôt très spartiate. C'était un grand crudivoriste mais sans les instincts à la Burger... Il a du reste été poursuivi mais bon ça ne signifie pas grand chose. Je m'en souviens très bien de Mosséri, c'était dans les années 60/70, j'habitais au nord de la Loire pas très loin à peu près sur le même parallèle que lui... La personne qui m'a mis le pied à l'étrier était très influencé par cet hygiénisme.

Mosséri a fait connaître le régime dissocié de Shelton. Je l'ai pratiqué ce régime et j'ai fini par avoir mal aux fesses et comme je passais plusieurs heures par jour assis sur un banc d'un conservatoire cela devenait préoccupant, alors une bonne âme m'a expliqué qu'on risquait une désassimilation à trop dissocier. Or si ma mémoire est bonne le Dr Carton avait prévu la chose... Je n'ai retenu qu'une chose de Shelton : ne pas mélanger sucre, miel et farineux. Ça fermente. Si je mange du pain d'épices, je peux être sûr d'avoir des remontées acides. Alors les pâtisseries orientales, une hérésie !

Marchesseau pour qui le gros problèmes c'était les "colles" (et les cristaux), pas très scientifique cette histoire de "colles". On est dans une certaine conception d'une médecine humorale assez "grossière". Je m'excuse mais tout cela est quand même un peu "dépassé" mais surtout c'est du délire que d'y voir une la solution à tous les problèmes... Ils se sont complexifié avec des histoires de pollution diverses qui n'existaient pas encore à l'époque...

C'était la grande époque de la Vie Claire (Geoffroy) sorte de coopérative (dont j'étais client) qui a joué un rôle utile pour l'époque mais qui en faisant la promotion de l'huile de tournesol s'est quand même planté... Le Casasnovas il retarde sur bien des choses...

Mise à jour du 01/02/15

J'aimerais à l'avenir que l'on cesse de me demander un jugement ou un avis sur l'activité de sites en vogue comme celui de Casasnovas, Venensson etc... Tous ces sites étant adossés à diverses combines rémunératrices directes ou indirectes ou à des groupuscules de presse style Michel Dogna et Cie ou encore Dupuis alias Vincent Laarman et all, je ne peux pas en dire de bien. Même chose pour des compléments alimentaires vantés par tous ces lascars.

Vous avez dit "égo" et ... jalousie

On m'annonce un déluge de réactions à l'article ci-dessous. Pour l'instant je n'ai reçu que deux mails bien différents. Le premier met ma réaction sur le compte de mon "ego". Pourquoi ne pas m'accuser de "jalousie" le temps qu'on y est...

Du reste quelqu'un a prononcé le mot sitôt après que j'eusse terminé cette MAJ. Franchement, non je n'ai pas envie d'être à la place de ce personnage ! Lorsque je ne serai plus de ce monde je crois que je laisserai un autre genre de souvenir et je parle d'un autre que "Metzger"...

Quand aux "idéalistes" on en crève de l'idéalisme et des utopies et un "idéaliste" avec un aussi riche catalogue d'articles les plus divers ça prête à sourire.... 

On me reproche aussi un délit de "sale gueule". L'existence d'une science traditionnelle, ancêtre de la morphopsychologie, justifie dans une certaine mesure certaines impressions négatives. On m'oppose que ce type est sincère, il l'est sans aucun doute mais faut-il rappeler que l'enfer est (réputé être) pavé de bonnes intentions... Mais est-ce que cela suffit pour être crédible ? 

Un autre lecteur me demande un avis sur une vidéo intitulée "gratitude" qu'il était en train de regarder alors qu'il a reçu mon post. Il a pensé trouver le salut vis à vis d'une femme qui lui pourrit la vie dans cette vidéo et il me parle d'une autre vidéo, tournée avec Jade Allègre que je connais que comme l'auteur d'une thèse intéressante sur les emplois thérapeutique de l'argile. Il parait qu'elle tutoie aussi les gens.

Alors mettons bien les choses aux point, je suis abonné aux news de regenere.org mais je ne les lis jamais, ils arrivent (avec ceux du Pr Joyeux et all) sur un des compte mail que je considère comme une sorte de poubelle. Parfois pour accéder à une info il faut donner un émail alors j'ai des comptes sacrifiés pour ce genre d'opérations. En d'autres termes, je n'ai jamais pris au sérieux ce type car il recycle quantité de lieux communs "naturo" et n'est pas loin de considérer le cancer comme une plaisanterie, ce qui est totalement irresponsable.

En fait les pages que j'ai relayées ci-dessous datent de fin 2014, elles dates de 15 mois pour la plus ancienne et je ne m'en était pas rendu compte. N'ayant pas fait gaffe j'ai cru à une "révélation" datant de 2 mois (voir le premier titre). En fait la situation est claire : Casasnovas c'est comme s'il n'avait jamais existé. En septembre 2015, j'ai écrit ceci : J'ai pris l'exemple d'une vidéo de regenere.org sur la guérison d'un Hashimoto (thyroïde) par un régime. Le témoignage vient d'un médecin qui a pu se passer de Levothyrox. Je savais que planter son cul sur une chaise c'était passer une heure pour découvrir qu'elle aurait fait le régime de Seignalet. J'ai donc demandé à une hypothyroïdienne de s'atteler à l'écoute. Or elle m'a confirmé ce que j'avais deviné.

Il suffisait de faire, dans la case à gauche, une recherche dans le blog sur "regenere.org" pour deviner ce que je pense du personnage qui en est le centre.

Ainsi après s'être servi de tiers pour toucher des commissions semble avoir monté lui-même sa propre boutique. Voici ce que donne le Whois :

Admin Name: Thierry Casasnovas
Admin Organization: REGENERE
Admin Street: Le pain de sucre
Admin City: montescot
Admin State/Province: 91
Admin Postal Code: 66200
Admin Country: FR
Admin Phone: +33.000000000

L'association a sa boutique. C'est légal, une association peut faire des affaires mais elle n'a pas le droit de reverser des bénéfices, en revanche elle peut avoir des salariés et un président peut être rémunéré en tant que consultant et présentement T.C. joue sur les deux tableaux. Voici pour ceux qui sont "bouchés" une photo de la boutique. Quand on en arrive à vendre autant de choses, on n'est plus dans la philantropie et il est malvenu de réclamer des dons par dessus le marché. Maintenant voyons au plan "documentaire et scientifique".

Casasnovas ne cesse, il faut le répéter, de recycler des vieux plans "naturos" archi rebattus. Mais voilà les gens ne savent plus ou ne veulent pas lire. Il leur faut des "vidéos" or l'audio visuel travaille sur l'illusion, la séduction par l'émotionnel. C'est quasiment le dernier qui cause qui a raison ! Un texte vous pouvez y revenir prendre du recul, vous documenter ailleurs, y revenir et l'éprouver. Une "vidéo" vous êtes systématiquement manipulé et comme il faut au gens des solutions simples et miraculeuses ça marche.

Maintenant les jus frais oui pourquoi pas dans certains cas mais comment savoir que ça va convenir à Untel et pas à Untelle ? Prenons un exemple quand la thyroïde est en cause je commence par inciter les gens à d'abord tout mettre en oeuvre pour corriger un réglage hormonal mais le réflexe est bien sûr de chercher ailleurs. Ah je fondais, voilà je reprends du poids donc on cherche des compléments amaigrisseurs ! Mais on ne pense pas à me dire si le dernier réglage à produit un résultat sur la frilosité par exemple. Ben oui toute femme pense d'abord à sa "ligne", alors je suis obligé, gentiment, d'expliquer qu'il ne faut pas se disperser...

Non c'est pas comme ça qu'il faut faire car en prenant un complément (souvent complètement bidon) on se détourne de la cause essentiel. Donc dans ce cas la personne a besoin d'un médecin et si la Levo ne marche pas je l'incite à réclamer ou de l'Euthyral ou un complément et de cynomel, ce n'est qu'après avoir équilibré le réglage que l'on peut éventuellement parfaire avec une complémentation. On parle de perméabilité intestinale, ça existe, on peut commencer par supprimer le gluten mais passer du jour au lendemain à un régime de jus donc crudivore c'est l'aventure.

Extracteurs : une offre pléthorique qui démontre sur Casanavas surfe sur une vague devenue "grand public"

Et puis vous avez vu les prix des extracteurs, ça va de 90 € à plus de 500 € or ce n'est pas la propagande de T.C. qui a permis l'éclosion de centaines de modèles disponibles, cette vogue est bien la preuve que ce personnage ne fait que refourguer indéfiniment des vieilles "marottes". Ce qui me gave c'est que malgré tout les efforts que je fais pour montrer que la médecine est une chose très complexe, qu'il faut beaucoup de connaissance et beaucoup de discernement pour penser tiens dans ce cas précis je dois agir sur telle touche du vaste clavier, on persiste à me poser des questions qui n'ont pas lieu d'être.

Alors bien évidemment quand je vois qu'un type comme celui dont on parle engrange sur les deux tableaux en ne faisant rien de bon et de sérieux, ça m'agace. Il est vrai que les dons de mon côté ça n'afflue pas mais ce qui m'agace n'est pas qu'il se gorge mais que les gens soient assez bêtes pour ne pas comprendre que ce type est totalement incompétent en matière de diététique et qu'il n'a strictement rien inventé et ne fait que systématiser des vieilles recettes. Enfin cela fait un demi siècle que je m'intéresse à la médecine naturelle en particulier et je le répète ce type fait du neuf avec du vieux et de façon trop extrémisme. Mais l’extrémisme est à la mode en ce moment et pas seulement dans le domaine religieux ! Bien évidemment si quelqu'un mangeait comme un porc et s'il sallège son régime il n'en peut résulter que du bien mais de là à guérir toutes sortes de amaladies réputées incurables, faut pas charrier !

Enfin concernant la disparité des prix des extracteurs, si quelqu'un d'indépendant commercialement, permettaient à ceux qui veulent recourir à un extracteur de faire des choix conciliant la qualité et l'économie, ça serait un progrès. Comment voulez vous choisir ? Çà va être forcément le plus cher qui sera le meilleur ? Enfin commencez par réfléchir au fait que trouver des légumes ou des fruits bio de qualité et bien murs : faut courir et ça coûte très cher. Et pourquoi le jus et pas tout le légume et tout le fruit ! En fin de compte pourquoi pas les crudités tout simplement ?

On n'est pas sous les tropiques, des jus à outrance en toutes saisons, c'est de la folie, il me semble que c'est Masson qui avait indiqué que les jus d'agrumes le matin c'est pour certains tempéraments quasiment du suicide. C'est toujours le mythe de la détoxication, mythe essentiellement "puritain" que tout cela. Désolé mais le Paradis terrestre c'est fini depuis longtemps. Bien sûr qu'il faut de désintoxiquer mais en commençant par la tête !

Mon Dieu ce que nos contemporains peuvent être bouchés !

Capture regenere.org.JPG

Pour finir avec un psychologisme" très "bisounours"

Quant au "prêchi prêcha" c'est l'éternelle resucée du neo spiritualisme du new age en vogue avec l'amour conjugué à toutes les sauces. Si après tout ce que j'ai écrit à ce sujet on n'a pas encore compris qu'il y a belle lurette que je m'éfforce de dénoncer tout cette "lavasse". Dès que quelqu'un montre un peu les dents, il est censé être déséquilibré. Si vous ne comprenez pas qu'il existe des situations où il faut bousculer les gens et les dégager s'ils s'inscrustent avec le moraline de merde, il me semble inutile de poursuivre...

Ecoutez les vidéos où il parle de Jésus-Christ, lui demande de" faire le boulot" contre les gens qui lui posent problème et vous verrez le niveau.

Je signale à toutes fins utiles que dans un espace moins virtuel, je me suis quelque peu spécialisé dans la dénonciation des "gourous" assez dangereux puisqu'il s'en trouve qui on séduit des légions d'universitaires spécialisés en sciences de religions. Bref tout cet amateurisme excessivement démagogue et populiste d'un vulgaire "branleur" me gave !

====================

Il aura fallu qu'une lectrice souffrant de Hashimoto me demande un "avis scientifique" pour que je me décide à faire des recherche au sujet de cet ancien junkie qu'ets Thierry Casanovas. Et voici ce que j'ai trouvé :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/12/28/tres-juteuse-genero...

http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/26/thierry-casasnovas-...

Cela n'est qu'un échantillonnage, des avertissments et des critiques plus discrètes ont été répandues sur la toile.

A présent vous êtes au courant, le mec touchait 36 € par extracteurs vendu et il a les dents longues et veut à présent voler de ses propres ailes pour toucher un max. Et au final il a condamné 6 salariés au chômage à cause de sa voracité. Bref, il mériterait d'être roué de coups. Des gens comme cela il faut les mettre hors d'état de nuire sans le moindre scrupule. Alors faites circulez l'infos contenue dans les pages indiquées.

Bonté divine foutez vous dans la tête, une bonne fois pour toute qu'il n'y a pas de régime miracle et surtout pas de régime applicable à tout le monde. Si vous voulez essayer le crudivorisme commences par le régime Seignalet mais progressivement. J'ajoute que je parle peu de régime car un régime doit être individualisé et le meilleur système de diététique, le plus raffiné que je connaisse vient de la médecin chinoise mais il réclame des connaissances qui ne s'improvisent pas. Enfin l'état sanitaire de la population n'est plus comparable à l'état sanitaire de celle d'une société traditionnelle ne connaissant ni engrais, ni pesticides, ni OGMs, ni médocs pourris, ni pollution électromagnétique et j'en passe...

Enfin regardez la gueule et le corps ravagé de ce mec, vous croyez qu'il est guéri de sa défonce ? J'en doute ! Peut-être qu'il ne se défonce plus sauf en débitant son "prêchi prêcha" sur Youtube, mais il souffre visiblement d'un problème de dénutrition sévère et son régime ne l'a nullement arrangé.

Regardez l'endroit où il vit et dans quel cadre il fait sa démonstration, c'est tout juste si on n'aperçoit pas des poules déambuler dans la pièce, je vois un tas de cagettes dans un coin. Certes il doit acheter les fruits et les légumes en gros mais il aurait pu faire son cinéma dans un endroit plus photogénique !

Arrêtez de faire des dons à cet arnaqueur et arrêtez de croire à des miracles ! C'est fou ce que nos contemporains sont devenus crédules.

10/12/2013

A propos du MSN

banniere.png
On me signale la possibilité d'obtenir 1 kilo de MSN pour 14,90 € sans additifs.
 
Je pense que l'on peut faire confiance à cette société qui propose du reste d'autres produits tels que le sulfate de chondroitine ou encore la Glucosamine, voir le D-Mannose. Mais pour ces derniers produits je vous laisse le soin de comparer les prix avec des fournisseurs tels que Pure-Bulk aux USA et éventuellement iherb.com.
 
Msm_1kg_m.jpg
Récapitulons : 70 € le kilo chez Apoticaria, 19 € chez iherb et à présent moins de 15 € outre Rhin, la preuve est faite que les copains que Michel Dogna promotionne nous prenne pour des cons. Qu'on se le dise !
 
 
MAJ du 23 janvier : la Société Apoticaria manoeuvre pour tenter d'obtenir l'effacement de cette note. On demande à me téléphoner. Je refuse et propose qu'on m'expose le l'objet de la communication désirée par mail. Je précise que je ne changerai rien à ma note excepté si on me fournit de bonnes raisons en faveur d'une rectification qui ne peut être que partielle. On me fait jurer que si on m'adresse copie d'une facture, je ne la publierai pas et préciserai seulement que la preuve m'a été fournie que le MSN vendu ne vient pas de http://iherb.com. Je réponds oui. Nouveau mail pour me demander de tout effacer si je reçois la copie de facture. On se fiche de moi. Je refuse et je rompt le dialogue.

Récapitulation

Aucune documentation scientifique sur l'existence de deux méthodes (précipitation et distillation)
Aucune différence morphologique des cristaux des deux échantillons concurrents (ZApoticaria et marque vendue iherb.com.
La présence d'additifs chez les concurrents n'est pas prouvée (ni l'absence chez apoticaria). Chez iherb on trouve du MSN avec et sans additifs. Suffit de lire la doc avec attention.
 
En conclusion je peux admettre que le MSN vendu par Apoticaria n'est pas celui que j'avais cru à cause d'un conditionnement en livre anglo-saxonne, il peut provenir bien d'une fourniture en gros mais RIEN ABSOLUMENT RIEN ne prouve que ce MSN se différencie de celui (sans additifs) que diffuse iherb.com.
 
Enfin quand on avance des faits en matière de publicité comparative, il faut pouvoir les prouver. Dans ces conditions le doute est permis !
 
Bref le chapitre est clos, je ne veux plus entendre parler de cette histoire, j'ai démontré ma bonne foi et la possibilité d'un dialogue et je ne céderai à aucune pression ! Qu'on se le dise !
 
===================================== 

Etat de la note antérieure

 
Vous trouverez ci-dessous une note ancienne concernant le MSN vendu par la société Apoticaria. Considérant que cette société vendait 450 g de MSN à 35 € et que cela correspond à une livre anglaise (454 g) vendue 3 fois moins cher aux USA, j'en avait déduit  que ce produit vanté par Michel Dogna provenait d'un reconditionnement d'un produit américain.
 
Au dernières nouvelles, le directeur de la société prétend se fournir en gros. Il s'agirait d'un produit différent ne contenant pas d'additif et obtenu par une méthode de "précipitation " et non de distillation distillation. D'où une cristallisation différente.
 
 
 
J'ai fini par recevoir un échantillon du produit et j'ai comparé le MSN de Life Time avec le produit d'Apoticaria en observant sous fort grossissement les cristaux des deux produits concurrents. OR JE CONSTATE QU'IL N'EXISTE STRICTEMENT AUCUNE DIFFERENCE MORPHOLOGIQUE ENTRE LES DEUX ECHANTILLONS.
 
Le problème c'est que cette histoire de précipitation n'est pas documentée scientifiquement et que rien n'indique dans les compositions très précises des produits américains que des additifs auraient été ajoutés. En effet, la législation très répressive de certains états nécessite un étiquetage bien plus contraignant qu'en Europe...
 
A noter que la photo est jolie et même psychédélique mais elle n'estnullement authentifiée par un procès verbal d'un laboratoire de référence. C'est du n'importe quoi.

En résumé :

Aucune preuve comptable de l'approvisionnement auprès d'un fournisseur en gros.
Aucune documentation scientifique sur l'existence de deux méthodes (précipitation et distillation)
Aucune différence morphologiques des cristaux des deux échantillons concurrents.
La présence d'additifs che zles concurrents n'est pas prouvée (ni l'absence chez apoticaria) 
 
A vous d'en tirer vos propres conclusions...
 
Je ne vois pas d'inconvénients à rectifier d'éventuelles inexactitudes encore faut-il me fournir des éléments autres que de simple affirmations. Bref, à y bien réfléchir je ne vois pas pourquoi un marchand français serait le seul sur le marché à vendre une version distillée de MSN.
 
A noter que la même argumentation se retrouve ici sur ce site de vente américain, ce qui ne constitue pas une référence scientifique fiable car les recherches à caractère purement technique sur les deux modes de production supposés sont restées vaines
 
 
Constatons une fois de plus que chaque fois qu'on enquête sur un produit on se heurete inévitablement à des allégations qui demeurent complètement opaques...
 
==================================================================
 
La société Apoticaria me soumet le "droit de réponse" dont vous trouverez le texte ci-dessous. Je ne vois aucun inconvénient à le publier dans la mesure où il m'est très facile d'en réfuter le contenu.
 
Je ne suis pas en mesure de prouver qu'il existerait un "lien commercial" entre Mr Dogna et cette société, tout ce que je sais c'est que ce personnage est très intéressé. Sa fille tient une boutique à l'enseigne de la "Source Claire" et elle profite de la publicité fournier par son père pour divers produits. Bref, cet aspect de la question est très secondaire.
 
Ce que j'ai affirmé et je le maintiens c'est que le MSN vendu par Apoticaria provient du marché américain et consiste en le déconditionnement et reconditionnement en sachet anonyme d'un produit de marque Life ou de tout autre marque similaire. La preuve m'en est fournie par le poids du produit indiqué comme étant de 450 g ce qui correspond en réalité à la livre anglo-saxonne qui est exactement de 0,453 592 338 kg arrondis à 454 g selon une définition de 1878.
 
Depuis l'instauration du système métrique en France, personne n'aurait l'idée de conditionner des sachets selon une mesure étrangère. Si l'on prend le tarif de Fagron qui fournit les pharmaciens en molécules de base, les prix sont par 10, 100, 250, 500 g, 1 kg et plus.
 
Vous trouverez ici la page en pdf du site concernant le produit et vous verrez qu'il est mentionné 450 g (à droite) et non 500 g comme le fait tout commerçant établi en France qui se procure en gros les matières premières. Quand bien même Apoticaria voudrait modifier sa page, il restera ce fac-simile daté du 10 mars qui vaut bien un constat d'huissier.
 
Désolé, non seulement je maintiens que Apoticaria se procure du MSN par pot de 454 g tel ceux-ci :
 
 
Et il le revend à peu près le triple car ils commandent par quantité. Il est donc inutile de raconter des histoires car de toutes façons, j'ai comparé les produits en faisant commander et le produit d'Apoticaria par un tiers et le produits proposé par Iherb. Même poids, même qualité de granulométrie etc...
 
Inutile de biaiser et au final je remercie M. Dupré de me fournir l'occasion d'enfoncer le clou : on peut acheter du DMSO en vrac par bidons de plusieurs galons mais pour le MSN c'est plus délicat, ca implique de plus gros investissements... 
 
 
Monsieur,
 
Nous avons constaté par la lecture de votre publication sur votre blog « Silicium » datant du 19 avril 2011 concernant le soufre organique et la société Apoticaria un certain nombre d’erreurs et de mensonges dénués de fondement. Nous apprécions votre démarche d’information, votre passion de la recherche et la qualité de votre blog. Néanmoins nous aimerions faire valoir notre droit de réponse par le texte ci-dessous, lequel nous souhaiterions voir publier sur votre Blog.

Monsieur Jean-Daniel Metzger sur son Blog concernant Loïc Le Ribault, par ailleurs fort intéressant et documenté, a énoncé plusieurs informations mensongères concernant le soufre organique MSM distribué par notre société Apoticaria ainsi que sur les pratiques de la société elle-même
 
1)     nous n’avons aucun lien commercial ou autre avec Mr Dogna, s’il écrit des articles sur nos produits c’est que son opinion à leur sujet est favorable

2)     nous n’achetons pas de MSM sur internet, de marque Life Time ou de quelque autre marque. Le MSM Apoticaria est en cristaux obtenus par précipitation et non en poudre ou cristaux obtenus par distillation à haute température.

3)     Notre marge commerciale reste raisonnable puisque, outre les frais liés à l'importation du produit, le MSM en cristaux est sensiblement plus cher à l’achat que le MSM en poudre, gélules, comprimés (nécessitant l’ajout d’additifs), en raison de la très faible demande de MSM sous cette forme
 
4)     Notre démarche écologique nous interdirait de« transvaser dans un sachet en plastique en jetant la boîte » un produit que nous aurions acheté sur internet. Au contraire, nous utilisons les sachets microfilms pour éviter d’utiliser les boîtes en plastique beaucoup plus polluantes.
 
Benjamin Dupré, Gérant SARL Apoticaria
 

Ci-desous la note originale :

Soufre organique (MSN et DMSO) : l'escroquerie d'Apotikaria

DMSO, MSN soufre organique escroquerie ApotikariaMichel Dogna que j'ai déjà dénoncé comme publiciste travaillant entr'autre pour le compte de sa fille (La Source Blanche) fait de la pub pour quantité de marchand y compris Apotikaria qui vend du soufre organique (MSM) 3 fois + cher que sur http://www.iherb.com !

Je m'étais étonné qu'ils proposent un conditionnement en 450 g au lieu de 500g, en fait 454g car c'est une mesure anglaise. Cherchant le pourquoi de cette bizarerrie, j'ai trouvé !

Il achètent en gros le MSM de Life Time et se contentent de le transvaser dans un sachet en plastique en jetant la boite. Résulat, moyennant un baratin sur la pureté et en accusant les autres d'ajouter des additifs, il font 2 fois la culbute sur le produit et osent dire que leurs prix sont "raisonnables".

La contrefaçon DMSO, MSN soufre organique escroquerie Apotikariadu précédant démarqué et présenté comme une exclusivité !
http://www.apoticaria.com/index.php?partie=5&referenc...

 

 

L'original http://www.iherb.com/Life-Time-MSM-Powder-16-oz-454-g/243... (image en haut et à gauche)

En cherchant bien on en trouve partout en Europe mais toujours très cher. Exemple cette proposition de 1 kg pour 40 € en promo (Belgique) http://www.nutrivitamines.com/index.php/msm-1000-g-en-pou... ce qui est déjà 2 fois plus cher que chez iherb.com !

Le MSM est tiré du DMSO. Sur le DMSO voir http://fr.sott.net/articles/show/3150-DMSO-la-vraie-solut.... Là encore des tas de gens cette fois l'achètent fort cher au USA alors qu'il est disponible en France à 26 € HT le litre chez Fagron qui fournit les pharmaciens français. Même en tenant compte du bénef de l'apothicaire, on s'y retrouve.

Maintenant, je ne garantis pas que le DMSO soit un médicament miracle. Ce que l'on raconte sur cette page est sans doute un peu trop beau pour être entièrement vrai...  J'ai entrepris de tester ces produits en association avec du silicium sur des douleurs articulaires en gel. Ca prendra du temps. Et je vous rappelle que vous pouvez vous abonner à la newletter pour être informé des nouvelles notes sans avoir à vous déplacer !

Aidez moi à dénoncer les profiteurs

Aidez moi à dénoncer les escroqueries : signalez moi les abus que vous connaisez et relayez mes notes dans les divers forums : vous accomplirez une oeuvre de salubrité publique ! Rien n'est plus odieux que les gens qui s'engraissent en spéculant sur la maladie de leurs semblables ! Je leur réserverais les pires supplice chinois si j'en avais le pouvoir ! Des pointes de feu sous la plante des pieds pour commencer et du plomb fondu dans le trou de balle pour finir ! Mais ne rêvons pas !

27/09/2013

"Silice de prêle" : ras le bol des escroqueries et embrouilles à propos du "silicium organique" (G5 et cie)

prele_champs_ps-1.jpg

Mise à jour du 26 septembre 2013

On me demande souvent quel silicium acheter. En dehors de la poudre de silice de prêle toute bête Dieti-Natura est le mieux placé sur le marché pour ce qu'il en est du Monométhylsilenetriol (MMST) de Dufaut :

http://www.dieti-natura.com/gammes-specifiques/la-gamme-au-silicium-organique.c.html

Voyez les ajouts en bleu.

Je rappelle que les catégories à gauche permettent de rassembler tous les posts traitant d'un même sujet

Je reprends cette note datée du 21 août dernier (2012) qui a fait l'objet d'une demande ce rectificatif de la part du Dr Yves Baccichetti. Je précise que j'ai réclamé une copie des travaux invoqués et que je n'ai pas reçu la moindre réponse après 8 émails reçus entre le 17/09 et le 6/10. Cela fait une quarantaine de jours que j'attends et j'estime que la plaisanterie à assez duré. Voici le texte du promoteur d ela silice de prêle avec mes commentaires:

Le droit de réponse du Dr Yves Baccichetti.

Cher Monsieur,

J'apprends par des lecteurs les affirmations qui figurent sur votre blog à propos du silicium contenu dans la prêle. Je porte à votre connaissance les éléments qui vous permettront de mieux informer vos lecteurs.

Les besoins journaliers en silicium sont de 2 à 10mg par jour, soit une moyenne de 6mg. Deux études l'ont montré, Utus et Seaborn en 1996 puis Seaborn et Nielsen. Quant à la quantité à absorber elle dépend de la biodisponibilité du produit. Par exemple pour une biodisponibilité de 10%, prendre 60mg, pour une biodisponibilité de 50% prendre 12mg etc.

Commentaire : j'ai vu d'autres chiffres supérieurs et si ces chiffres sont àprendre en considération, j'en déduis que boire une bouteille d'eau de Salvetat (pour ne citer qu'une marque) qui contient 72 mg de silicium par litre.

Parmi les différentes formes de silicium (16 000 – Voronkov), les plus utilisées sont: le SiO2 ou dioxyde de silicium; peu absorbable, toxique; par voix oral provoque fibrose rénale, hépatique, et cancer de l'oesophage; par voix respiratoire, asbestose et silicose. Les mécanismes intimes sont désormais connus: provoque l'augmentation du TNFalpha; la libération du NFkB, e destruction des membranes des mitochondries; figure dans beaucoup de préparations afin d'augmenter, mais de manière dangereuse, la teneur en silicium.

Commentaire : Là on aura compris que c'est le Dissolvurol en particulier qui est visé. C'est normal, c'est un très bon médicaments et surtout pas cher (surtout) qui est utilisé avec succès par les goutteux. Donc, il est clair qu'il faut faire peur aux gens pour vendre à la place un produit ruineux.

Le silicium colloïdal: il s'agit de silicium minéral en suspension, à la concentration maximale de 0,8mg/L; à cette concentration les doses de silicium absorbées sont minimes, même en buvant 1L/j et heureusement car il se révèle toxique entrainant immédiatement la mort des cellules qui l'absorbent (Chantal Lobry, faculté de pharmacie, Lille, 1986).

Commentaire : De quel "silicium colloïdal parle t'on, la silice extraite de la prêle n'est-elle pas colloïdale et comment pourrait-il en être autrement ? La encore c'est probablement le Dissolvurol qui est visé.

L'acide orthosilicique ou SIOH4; il s'agit de la forme soluble du SiO2; bénéfique lorsqu'il se trouve dans les eaux de boisson, il est difficile de l'utiliser pour une supplémentation en silicium car à la concentration de 10mg/L il commence à former des polymères lesquels ne sont plus actifs; certains y ajoutent de la choline, afin d'éviter la polymérisation, mais celle-ci a des effets nerveux sédatifs (Voronkov); à la concentration de 40mg/L, il détruit les mitochondries rénales qui ne peuvent plus fournir d'énergie et lèse les tubules rénaux (Policart).

Commentaire : Là je hurle ! On se fout carrément de ma gueule ou bien l'auteur de ses lignes écrit n'importe quoi. N'importe quel multivitamine B contient 100 mg de choline. Si la choline est à ce point toxique le ne peux qu'inviter mon interlocuteur à avertir d'urgence l'Académie des Sciences. Je n'ia pas communiqué cette découverte à mon collègue Jacques Valentin de Gestion Santé mais je présume qu'il va tomber de sa chaise en lisant cette énhaurmité. 

Les silanols, connus sous la dénomination « silicium organique »,  lorsque leur concentration atteint 0,8mg/L ils forment des macromolécules et précipitent. Il n'est alors plus absorbable par la muqueuse intestinale; il faut donc en boire plusieurs litres par jour pour subvenir aux besoins.

Commentaire : Là c'est le "G5" qui est visé ! On notera qu'il s'agit d'une affirmation non documentée. Or je m'inscris en faux contre elle. Je faisais du "G5" pour ma consommation perso et ce après m'être concerté avec un ancien élève de Duffaut, un octogénaire qui a dirigé un laboratoire de recherches chez Rhône Poulenc avant de se faire nommer professeur de chimie organique à l'Université de Bordeaux. J'ai donc appris à calculer le poids de silicium à partir de la formule et je peux certifier qu'il faut dépasser 1 g/l de silicium élément pour observer des précipitations.

Oser affirmer qu'on ne peut pas dépasser 0,8mg/L c'est un mensonge éhonté du reste et d'après mes calculs les solutions de G5 disponibles annoncent des taux qui sont de plus de 100 fois supérieurs.

Quant à la possibilité de l'assimiler par l'estomac, Dufaut avait conclu par la négative mais dans la mesure où on ne peut douter que des personnes ont eu des résultats (même si je n'en ai pas relevé dans mon entourage) une partie est assimilée tandis qu'une autre est transformée en silicone et éliminée par les selles.

Tout ceci fait qu'il est préférable de s'adresser au silicium contenu dans les plantes. La prêle est une des plantes les plus riches en silicium (Voronkov). Elle contient du silicium sous de nombreuses formes: silanols, acide orthosilicique, silicium lié à des protéines, des sucres, de l'azote, ce qui est objectivé par la spectrométrie de masse (Lenny Sapei).

Il faut éviter le silicium contenu dans les parois de la plante; très dur et abrasif, irritant pour l'intestin. Il se trouve dans les poudres, gélules, comprimés. Il faut recourir au silicium contenu dans la sève de la plante. 

Commentaire : on notera que cette affirmation d'une abrasion de l'intestion n'est pas documentée. C'est encore pour faire peur selon les procédés habituels du "Système" qui implante toutes sortes de peurs pour tenir les gens à sa merci et les transformer en esclaves dociles. Personne n'a jamais rapporté d'inflammation des intestins dus à la poudre de prêle alors qu'elle est prescrite à raison d'une cuillère à café rase par l'herboristerie Blaise à Marseille par sa titulaire depuis une quarantaine d'années qui me l'a certifié au téléphone récemment.

Pour les teneurs en silicium de cette plante: 10 à 15%; certains expriment des teneurs non pas par rapport à la plante fraîche mais par rapport à ses cendres, ce qui aboutit à des pourcentages fort élevés. Seule la prêle des champs est bénéfique; toutes les autres variétés sont plus ou moins toxiques, notamment la prêle des marais. Des hybridations sont possibles, la plante présente alors un degré de toxicité. Il est difficile de les reconnaître, et les moyens sont microscopie ou chromatographie, comme développé dans l'ouvrage de référence des botanistes Anthon et Wischtl.

Commentaire : je ne suis pas idiot, ni les ceuilleurs, les botanistes savent distinguer les différentes espèces, l'une d'elle étant toxique pour les cheveux. Quant aux risque d'hybridation, c'est encore une peur qu'il s'agit d'implanter pour justifier, une fois de plus un produit cher, enfin la prêle adéquate peut être cultivée aisément et il n'y a pas nécessité de faire appel à la chromatographie pour s'assurer de la conformité des lots à moins que la réglementation ne l'impose.

Silice de Prêle contient 600mg/L de silicium, et non pas 8,2g, provenant dela sève de la plante. Elle est produite par pression à froid afin de ne pas contenir la soixantaine de phénols contenus dans la prêle, lesquels ne permettent pas un usage prolongé. C'est pourquoi tisanes et décoctions de prêle ne doivent pas être utilisés plus de trois semaines.

Le sommet du mensonge éhonté !

Commentaire : le dosage phénoménal invoqué autrefois a été rectifié. Se peut-il qu'il se soit agi d'une erreur involontaire. Qu'importe ! Quant à la soixantaine de phénols contenus dans la prêle premièrement on ne voit pas comment la pression à froid les éviteraient et deuxièmement c'est archi faux ! Parmi les matières médicales que je possède celle de Max Rombi (Arkopharma) qui se réfère à 15 travaux scientifiques ne mentionne aucun toxique. J'ai donc téléphoné à l'herboristerie Blaise pour m'assurer qu'il n'existerait pas des travaux contradictoires plus récents.

Sur les conseils, de la descendante du Père Blaise je viens de téléphoner à la Société d'Ethopharmacologie de Metz qui est dirigée par le Pr Fleurentin qui a succédé à Jean-Marie Pelt qui ont consulté en temps réel l'ouvrage de Anton et Wischtl, la source invoquée par mon interlocuteur dans lequel il n'existe aucune mention de phénols. En fait de malhonnêteté foncière c'est un comble !

S'il est une chose qu'il convient d'éviter à tout prix, c'est de me donner du "Cher Monsieur" si c'est pour me prendre pour un con. Je ne recherche pas la publicité mais une fois n'est pas coutume, j'invite mes lecteurs à faire la large publicité à la manipulation et à la publicité mensongère dont on escomptait me faire le propagateur.

Loin d'en être fâché, je suis ravi de cette tentative de subornation car ou qu'elle risque fort de servir de leçon à ceux qui voudriaent marcher sur les traces du Dr  Baccichetti, elle ne va sûrement pas porter chance à son commerce. Enfin on ne pourra pas me reprocher de prendre qui que ce soit en traître. Cela faisait plus de 40 jours que j'attendais une réponse.

Pour en terminer avec la prêle elle serait contre indiquée en cas d'hypertension et ses propriétés hémostatiques imposeraient une certaine prudence dans certains troubles cardio-vasculaires mais encore m'a t-on précisé que pour qu'elle présente un risque il faudriat en absorber beaucoup plus que la dose usuelle...

Le post original commence ici

On me questionne régulièrement sur le fait de savoir quel est le meilleur silicium organique et j'en ai plus qu'assez de répéter 36 000 fois la même chose. Donc cette fois on va en finir une bonne fois pour toutes !

Donc je répète pour la dernière fois ce que j'ai déjà dit avec quelques détails techniques en plus ! Lisez bien et ne me posez plus de questions à ce sujet !

1) Norbert Duffaut a préconisé l'utilisation d'une dilution de méthylsiliconate de potassium dans une eau acidifiée avec divers acides. J'utilise l'acide citrique. les fabriquants de G5 utilisent l'acide phosphorique qui à la longue n'est pas top selon votre serviteur.

2) Ce méthylsilicontate se trouve dans le Rhodorsil 51 T, j'ai bien dit "51 T" car il y a 36000 formes de Rhodorsil. Ce produit fabriqué à l'origine par Rhône Poulenc est maintenant dans l'escarcelle des chinois (Bluestar) qui ont repris l'usine. On le trouve également dans le SILRES BS16 de Wacker. Le premier est une solution à 47%, le seocnd à 50%. Ces produits industriels sont prévus pour imperméablisier les terres cuites et les maçonneries. Voyez les fiches de sécurité, ce sont des produit corrosif et hyper basique.

Voir http://www.ellsworth.fi/UserFiles/file/DATABLAD/Bluestar/...

3) Duffaut estimait que cette dilution n'était pas assimilable par voie digestive.

4) Loïc le Ribault a prétendu avoir amélioré la molécule pour la rendre buvable. C'est faux archifaux! Il a tout simplement repris la procédure de Duffaut. Ses brevets (sans valeur, on n'a aucune preuve que ses "inventions" aient été reconnues, il a du reste fait du fric en distribuant des licences bidons) le prouvent. Duffautt s'étant suicidé car tout le monde sauf lui a gagné de l'argent (à commencer par un labo monégasque qui a racheté les brevets valides). La voie étant libre LLR s'est servi du silicium organique finalement basé G5 pour se refaire financièrement.

5) Il faut savoir que si LLR a eu des ennuis judiciaires et a du fuir ce n'est pas parce qu'il a découvert une panacée médicale susceptible de faire du tort aux pharmaciens mais parce qu'expert en micro analyses il a craché dans la soupe et s'est mis à dos la Gendarmerie Nationale et la Défense Nationale en révélant notamment les dessous de l'explosion de la fameuse "Maison des têtes" à Toulon et autre "affaire d'Etat". Bref, s'il avait fermé sa grande gueule, on lui aurait foutu une paix royale ! Il aurait pu vendre n'importe quoi sans être inquiété.

6) Le "G5" a été monté en épingle avec la complicité d'un journaliste attaché à l'époque à un certain quotidien régional. Des légions de vieux et de veilles rhumatisant(e)s ont cru à un complot visant un nouveau médicament. Or d'après mon enquête, je n'ai pas pu obtenir de preuves flagrantes de l'efficacité du "G5" buvable. J'ai fourni de ce "G5" d'une génération datant de la grande époque, c'est-à-dire antérieur à celui du labo irlandais à une dame qui prétendait que les versions ultérieures sont inefficaces. Il reste quelque part entre 100 et 200 lmitres de ce G5 historique... Et bien j'attends toujours que cette dame ait la délicatesse de me faire part des résultats de son essai comparatif. A mon avis si elle ne s'est pas manifesté c'est qu'elle n'a constaté aucune différence à l'avantage de l'original...

7) Les "G5" existant sur le marché actuel à commencer par la version espagnole n'ont strictement rien à voir avec le monométhylsilanetriol de Duffaut. Il s'agit d'acide orthosilicique stabilisé par de la choline. L'EFFSA a interdit le monométhyl en solution buvable au motif que la preuve de son innocuité et de son caractère assimilable n'aurait pas été fournie.

8) Bref, il n'existe plus comme monométhylsilanetriol buvable que le produit du labo irlandais fondé par LLR avec l'aide de son principal amant de l'époque. Baptisé pour la circonstance, "préparateur en pharmacie" ledit amant n'a probablement été que simple vendeur dans une pharmacie proche du labo de LLR. Lors de mon enquête j'ai été frappé par certains traits de mythomanie présents dans la geste de Le Ribault. Ces traits m'ont fait tiquer et ça me rappelait quelque chose de relativement familier sans que je parvienne à trouver l'explication. C'est un jour en discutant avec le commercial d'un labo exploitant une parque de silicium que j'ai fini par comprendre. Celui-ci m'a révélé que l'éditeur belge de LLR aurait déclaré lors d'un dîner mondain, que LLR étant "pédophilie" il aurait eu besoin de beaucoup d'argent. Il suffisait de traduire "pédophile" par "homosexuel" pour que la personnalitté de LLR s'éclaire et en particulier son type de mythomanie. Comme indiqué cela me rappelait le comportement particulier de "phénomènes" auxquels j'avais été confronté. Une recherche sur Google avec comme mots clefs "Loïc le Ribault + homosex" me fit découvrir une page sur les mystérieuses circonstances du décès de LLR où un "concubine" qualifiée de "fausse" par une certaine doctoresse auriat joué un rôle  qualifié de très suspect. Par la suite une dame qui avait hébergé LLR et se trouve être l'une des personnes m'ayant légué une part de ses archives personnelles m'a confirmé qu'à Biganos lors de la kermesse où il s'est vendu tant de bouteilles de G5, LLR avait un rabatteur qui lui amenait un ou deux jeunes pour ses ébats nocturnes.

Je n'ai rien contre les "homos" mais je dois à la vérité de constater que certains sont prédisposés à un type de "mythomanie" assez emblématique. Ayant été en contact avec certains milieux artistiques, j'ai été payé pour le savoir et c'est dommage que je n'ai pas pris de notes car j'aurai pu gagner beaucoup d'argent en publiant un "journal" ou mes mémoires. Bref le type de mythomanie que je viens d'évoquer est bien une clef psychologique pour comprendre la manière dont Le Ribault fonctionnait. Je ne me suis pas étendu dans mon livre sur cet aspect de la question mais l'on pourra constater que ce n'est pas un hasard si le CARME a été racheté par un golden boy de l'immbolier, le fameux Pascal Jeandet, la reine des nuits folles d'Ibiza (et de Paris) des années 90...

9) Les divers "G5" étaient remplis de parabens et le labo irlandais a proposé une version "sans" qui a permis d'en augmenter le prix en vendant la mixture en flacon de 500 ml. On le trouve en France en le commandant à la société de Christian Cotten, un personnage très haut en couleur. Enfin si vous avez du fric à claquer, c'est votre affaire. Cotten vous proposera quantité de gadgets dont du Goji. La Stevia c'est moi qui lui ait indiqué le meilleur fournisseur.

10) Bref je n'entends cautionner AUCUN silicium buvable car je n'ai jamais eu de preuves flagrantes des bienfaits que l'on serait susceptible d'en obtenir. J'ai de quoi en fabriquer des centaines de litres et je n'en consomme plus car après une cure j'ai vu mes ongles devenir cassants. Y a t-il une relation ? Je l'ignore mais en tous les cas, àa pose question.

11) Le gel de monométhyl donne des résultats sur tous ce qui est inflammatoire et superficiel (douleurs articulaires, tendinites etc...) mais si ça soulage parfois assez bien, ça ne guérit pas. Et pour les tendinites, il en est qui résistent. Et dans certains cas le DMSO est plus efficace. Donc j'ai constaté des résultats mais rien de miraculeux.

12) Avec l'interdiction de l'EFFSA qui a foutu un coup au commerce du monométhylsilanetriol, c'est le bordel. Les marchands essaient de suppléer et la tendance est en faveur des solutions végétales (ortie, prêle etc...). Mais là encore comme il faut se distinguer on raconte des CONNERIES en usant de MENSONGES en avançant des faits sans preuves...

Une nouvelle race de prêle tyrolienne

Le 21 novembre 2012 la référence non documentée à Breuss n'avait pas disparu.

Voir en début de post...

On a fait grand cas actuellement d'une variété de prêle tyrolienne découverte par Breuss (l'auteur d'unecélèbre cure de jus de légumes) qui contiendrait 70 % de silice. Outre que l'on ne donne (et pour cause !) aucune indication sur cette mystérieuse variété dont on ne trouve aucune trace ni historique ni botanique nulle part, cette nouvelle INVENTION DE DE PUR MARKETING fonctionne sur la base d'une quasi criminalisation de la variété classique de la prêle des champs, savoir Equisetum arvense qui est accusée d'être hybridée et rendu toxique par la présence de quercetol et/ou de kaempférol comme pour l'ortie (?), deux antioxydants présents dans quantité de plantes médicinales (voyez wikipedia), je cite :

La quercétine ou quercétol est un flavonoïde de type flavonol présent chez les plantes comme métabolite secondaire. Le quercétol est le plus actif des flavonoïdes et de nombreuses plantes médicinales doivent leur efficacité à leur fort taux en quercétol. Les études in vitro et in vivo ont montré que c'était un excellent anti-oxydant.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Querc%C3%A9tine

Je ne comprends pas comment Baccichetti a pus faire du quercetol un toxique ? Il y en a dans les capres, les oignons etc...

Voyons le kaempferol :

Je cite encore Wikipédia :

Comme tous les flavonols, le kaempférol a une bonne activité anti-oxydante. Celle-ci peut être mise en évidence par le rôle protecteur qu’il joue lors de l’hémolyse des globules rouges du sang induite par radicaux libres. Mais Dai et als8. ont observé que l’efficacité anti-hémolytique du quercétol et de ses hétérosides (flavonols liés à des sucres) était nettement supérieure à celle portant un seul hydroxyle phénolique en 4’ comme le kaempférol.

Plantes contenant cette molécule d'après Wikipedia:

La quantité de kaempférol trouvée varie considérablement suivant les variétés cultivées, les conditions de croissance et la saison de récolte4,5,6. Les mesures données sont des moyennes faites sur la forme aglyconeaprès hydrolyse des hétérosides.

  • Câpre, en conserve, 1 355 mg·kg-1
  • Mure (Morus alba), 284 mg·kg-1
  • Aloe vera, feuilles, 258 mg·kg-1
  • Fraise (Fragaria ananassa), 193 mg·kg-1
  • Ciboulette (Allium schoenoprasum), 120 mg·kg-1
  • Brocoli (Brassica oleracea var italique), 100 mg·kg-1
  • Livèche, céleri perpétuel, (Levisticum officinale), 70 mg·kg-1
  • Epinard (Spinacia oleracea), 60 mg·kg-1

aucune trace de kaempférol n'a été détectée dans les carottes ou l'ail.

Comment Baccichetti a t-il pu faire de ces deux antioxydants des toxiques ? C'est pire que de la désinformation ce sont des mensonges avérés !!!!!!

Où trouver du silicium organique ? 

Le but de l'opération dont je viens de publier un extrait est de semer le doute à propos de la poudre de prêle des champs que l'on trouve partout. Vous pouvez en commander chez Dieti-Natura sans vous ruiner.

Prenez comme principe que tout ce qui est affirmé sans que l'ombre d'une preuve ne soit avancée n'est qu'une TROMPERIE !

Combien de fois faudra t-il vous le répéter ??????????????????

Voici pour finir une fiche que la prêle qui est sérieuse, cessez de croire les inventions des trafiquants dont le seul but est de se remplir les poches : 

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplem...

Il existe une loi dans l'Islam qui permet de couper la mains des voleurs, il faudra un jour compléter ce code en ajoutant une loi autorisant les juges à sectionner la langue des gens qui mentent comme des arracheurs de dents ! En attendant cette improbable évolution, vous savez ce qui vous reste à faire !

Cette prêle vous la trouvez à peu près partout, vous pouvez en tirer le jus avec un blender et un peu d'eau et l'aromatiser à votre convenance, vous faites vos doses et les mettez au congélateur. Cela ne vous coûtera qu'un peu de temps... Mais je vous en supplie arrêtez d'être bête et de me poser des questions auxquelles vous pourriez trouver vous mêmes la réponse en réfléchissant un peu. 

Oui comprenez une bonne fois pour toute que personne absolument ne vous veux du bien, on n'e veut qu'à votre fric si vous en savez !

15/06/2013

Alimentation médicatrice, mieux que Kousmine et Seignalet : les "topos de Taty"

tati01b_small.jpg

Sur la maladie de Lyme voir impérativement la dernière note la concernant :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/09/19/la-mala...

La citoyenne dont il va être question se présente comme chercheuse en cuisine, Inventeur de la non-cuisine, Courtière en régimes-santé. On pourrait préciser qu'elle est hostile aux régimes d'enterrement car elle aime manger...

Mon attention a été attirée sur les publications de cette naturopathe belge qui a publié plusieurs petits livres et une revue. D'un côté surtout des recettes de cuisine et de l'autre des monographies autour de différentes pathologies qui se recoupent quand aux causes multifactorielles et aux moyens de les traiter. Les naturopathes qui suivent cette piste basée sur des travaux de chercheurs et de thérapeutes anglo-saxons qualifient ses livres et ses séminaires de "bordéliques".

Je ne suis pas en mesure de morter un jugement car il y a beaucoup à lire mais le fait est que quand on débarque sur son site on est vite un peu noyé par l'abondance du propos (FAQ), la référence à des concepts censés être connus et aussi par le nombre de publications qu'il faut sans doute prendre dans l'ordre adéquat après avoir réuni entre 6 et 10 titres différents ce qui représente un investissement non négligeable.

A ce propos, j'ai noté que l'auteur se plaint que les Editions Amyris qui proposent encore 3 de ses titres ne lui auraient pas payé ses droits d'auteurs. Aussi la dame a t-elle fondé sa propre maison d'édition et on peut constater qu'en matière de publicité elle sait se vendre, bien qu'elle soit pratiquement inconnue dans l'hexagone.

Projet de recension : appels aux dons pour l'achat des monographies

La matière étant extrêmmement touffue quoique prometteuse, si l'on daigne faire appel à la reconnaissance du petit cochon rose (qui chôme en ce moment et aimerait agiter sa petite queue plus souvent) je propose d'investir et de constituer des résumés de la matière principale car bien évidemment dans ce genre de livre les exemples de succès et les illustrations tiennent la plus large place. Or ce sont les principes et les données méthododiques qui nous intéresse et qu'il faudrait résumer. Et je note à ce propos qu'en fait de synthèse, on ne trouve rien...

Les naturopathes qui diffusent à l'intention de leur propres patients des données venant de Taty Lauwers m'ont paru incapables de résumer les données fournies. J'ai sous les yeux deux exemples, celui concernant la manière de faire le bouillon de poulet et une méthode de prise de tension qui permet de cerner la nature et la gravité d'un état de fatigue. Pour le "bouillon" ça va encore, mais pour la prise de tension, on aurait pu résumer le propos par 2 ou 3 schémas graphiques qui eussent éviter un "baratin" qui embrouille. Je suis un "visuel" et j'aime avoir des images pour fixer ma mémoire.

J'ai demandé des services de presse mais je n'ai pas eu de réponse. Ainsi dans la mesure où il ne me coûte rien de partager le fruit de mes lectures et que d'autre part l'effort consistant à rédiger une synthèse est favorable à l'exercice de la mémoire, je trouverais assez normal que les lecteurs qui souhaiteraient en savoir davantage avancent chacun tout ou partie du prix d'un des livres (22,00 € + port) sinon c'est entre 600 et 1000 pages qu'il leur faudra acquérir et assimiler. Ce qui ne me semble pas si évident.

Les limites du régime de Seignalet

Le régime de Seignalet qui est en gros est un mixage du régime crudivore de Burger et de Kousmine a contre lui deux inconvénients majeurs : le cru n'est pas bon pour tout le monde et en particulier pour ceux qui souffre d'une inflammation intestinale (rectocolite, maladie de Crohn) et la pratique de l'éviction des céréales et des laitages n'est envisageable que temporairement le temps de calmer le jeu. J'ajoute que le fait que le Dr Seignalet soit décédé d'un cancer du pancréas laisse à penser que l'excès de crudités ne lui aurait pas réussi.

J'ai expérimenté ce régime avec un certain succès : digestion hyper rapide au point d'avoir fin une heure après un repas et impossibilité de se jeter sur une viennoiserie ou une pâtisserie. Si certains paramètres ont été améliorés je me suis retrouvé avec des crampes d'estomac que j'ai eu bien de la peine à maîtriser.

Des présupposés moins systématiques

J'ai du imprimer et lire 300 pages tirées du site de l'auteur. On peut constater en parcourant ce qui est accessible que l'auteur après avoir été influencée par un certain systématisme au demeurant très français chez Seignalet qui est un pur cartésien est sortie progressivement de ce carcan. D'abord elle connait la diététique ayurvédique, la diététique chinoise (différents types de Yin et de Yang), s'est intéressée au régime des groupes sanguins et a trouvé son salut chez des chercheurs et des thérapeutes anglo saxons totalement ignorés sous nos latitudes.  Elle dénonce à juste titre des anomalies comme le rejet des cérales au profit du soja (Seignalet) fort sujet à caution, enfin la dysbiose intestinale est au centre de ses préoccupations. Or je suis convaincu que tout le mal ou presque commence par là et que c'est un des plus puissants dénominateurs communs des nouvelles pathologies.

Les ouvrages principaux

Je vais en présenter quelques uns en précisant que si l'on veut s'en faire une idée il convient de se borner à imprimer la plaquette de présentation en pdf qui donne la table des matières et le sommaire. pour juger de l'intérêt d'un livre la table des matières (qui manque souvent) est primordiale. Or les tables tendent a démontrer une certaine tendance à l'exhaustivité. Et cerise sur le gateau, l'auteur donne dans chaque monographie un index. Cherchez donc les livres pourvus d'un index : ils ont la queue courte preuve de beaucoup d'incompétence voir d'un foutage de gueule assez généralisé. Oui je le dis car cela fait 30 ans que j'observe l'évolution de l'édition française dans divers domaines et c'est la CATASTROPHE: on fait des tas de livres creux avec beaucoup d'air dedans et aucune matière palpable. Et la sacro sainte liberté d'opinion nous coûte cher en terme de déforestation !

L'auteur est dotée de beaucoup d'humour, on va le voir !

Qui a peut du grand méchant lait ?

laitcoverp1_small.jpg

Le paysage a tendance à se partager entre lelobby "prolait" et les "antilaits" dont Thierry Souccar est l'actuel chez de file vivant. Et dans ce dernier cas c'est au prix de raisonnements simpliste : le lait est pour les veaux ou les bébés dont pour les adultes c'est caca.

La vérité est bien différente, à savoir que la majeure partie des problèmes vient de la dénaturation du lait du fait des vaches qui ne broutent plus guère et par les traitements ignobles infligé au produit de l'animal sacré des indiens. S'il est exact qu'il y a des gens qui devront se passer ou se méfier des laitages à vie, à condition d'écarter les produits merdiques d el'industrie laitière (avec ou sans bifidus, cette engeance qui fait grossir et rend agressif mais c'est bon pour cloner des technico-commerciaux offensifs et détestables...), il s'avère possible dans certains cas d'utiliser du lait et du beurre cru (que l'auteur rient en haute estime) ou des laits fermentés mais sans excès.

Du gaz dans les neurones (la dysbiose intestinale)

gazcoverp1.JPG

Ce livre est à mon avis essentiel. Le précédant a surtout pour intérêt de faire l'inventaire des dénaturations des produits laitiers. Quand à déterminer qui peut consommer des laitages c'ets une autre affaire et une affaire de "profil", or je ne vois rien dans les table consultées qui aborde cette question. Raison pour laquelle il me faudra sans doute tout lire pour débusquer des indications pratiques.

Le problème de la dysbiose est essentiel. Le livre n'épuise certainement pas le sujet car ainsi que je l'ai dit il faudrait remettre en honneur les fameux nosodes de Bach mais quel homéopathe les maîtrise encore ? J'ai la doc technique mais je ne m'aventurerai pas à les utiliser.

Le problème de la dysbiose c'est qu'elle peut être entretenue d'abord par les glucides et je rappelle que pour aider à la levée de la pâte à pain on met en plus du sel un peu de sucre dans la cuve de la machine. J'étais arrivé à la conclusion que les bureaucrates et les retraités bouffent trop de sucre lents. Or l'auteur a déniché un régime de "glucides spécifiques" qui m'intéresse.

Le Dr Donatini met en garde contre les prébiotiques (fibres) et propose des mycéliums de champignons certainement très faiblement dosés et broyés assez sommairement avec les écorces ce qui réclame des traitements longs avant d'être efficaces. A ce propos j'ai eu confirmation que l'ARS a fait une descente dans sa boutiques et qu'une audience a eu lieu, on devrait savoir le résultat du jugement assez rapidement. C'était bien ce que je pensais : une histoire d'allégations incompatible avec la vente de produits sous le statut des compléments alimentaires. Or un aliment n'est pas censé guérir de sorte que sauf exception les médecins ne se préoccupent de diététique que pour préconiser des régimes éculés, inopérants et finalement nocifs.

Le régime "nouvelle flore" inspiré du régimes des "glucides spécifiques" va plus au coeur du problème puisqu'il consiste d'abord à affamer les bactéries intestinales indésirables en ne donnant que des glucides simples (monosacharrides) dont la digestion est aisée et complète de sorte que les "bestioles" n'ayant rien à bouffer, elles sont contraintes de réduire leur population. Des probiotiques (yaourt maison) (ou K-Philus) font le reste. ceci est un résumé simpliste. La difficulté réside dans la nécessité d'un "profilage métabolique" au sujet duquel on ne trouve pas grand chose sur le site et dans les livres. L'auteur renvoit les demandes sur les "coachs" qu'elle a formés...

Pour qui sonne le gras ?

grascoverp1.JPGA propos de gras voilà une monographie qui sans aborder le problème de la chasse au cholestérol à coup de statines et à doses massives tend à réhabiliter pour certains patients le gras et même les graisses animales. Avec la découverte de lipides dont on ne nous parle jamais comme la graisse de malme non hydrogénée qui aurait la particularité de resserer les intestins poreux.

C'est aussi et plus ou moins indirectement un petit livre qui m'a bien l'air de remettre en cause la vogue trop exclusive des Omega 3.

S'y retrouver dans les différentes classes de lipides n'est pas une mince affaire. Je viens seulement de trouver un tabeau comparatif que j'ai pu passer à l'OCR et transcrire sous Excel afin d'opérer des classement par type de lipides.

C'est sans doute le livre de la série qui sera le plus difficile à avaler pour la plupart d'entre nous puisque les graisses animales (saturées) sont plus ou moins réhabilitées. On envisage ici la possibilité d'un accord avec la médecine ayurvédique ou le beurre sous sa forme clarifiée constitue un pilier de la cuisine indienne. Mais ça dépend des doshas !

Il existe plusieurs tests sur Internet pour déterminer le sien. Celui-ci qui est manuel est le plus détaillé. Malgré mon côté apparement très colérique, je suis assez formement Kapha ce qui peut surprendre ceux qui ne connaissent que mon blog. Mais le monde n'étant qu'apparence mes interlocuteurs sont souvent assez surpris au téléphone de ne pas avoir à faire avec un excité... La pratique des tests est des profilage est toujours très délicate car il n'existe pas de type pur et il est souvent difficile de choisir entre 3 options.

En cas de doute ce test permet de cocher 2 colonnes sur trois...

Pour la MTC je ne connais que les 2 volumes signés Eysallet, Guillaume et Mac-Chieu et aucun questionnaire.

Canaris de la modernité

canaricoverp1.jpgDeux autres monographies s'intitulent Gloutons de Gluten et Cinglés de sucres. Je n'en dirai rien, les titres sont assez transparents. A mon humble avis si ces titres sont très porteurs en terme de vente, ils fractionnent la matière étudiée d'une manière qui n'en facilite pas la synthèse et cela aboutit forcément à des répétitions et à une dispersion des éléments utiles.

Pourquoi parler de "canaris" ? Les canaris servaient autrefois à détecter dans les mines la menace du grisou. Quand un des oiseaux mourrait ou tournait de l'oeil les mineurs se barraient vite fait en emportant la précieuse cage. Les "canaris de la modernité" et bien ça rassemble toutes les sujets, des enfants principalement, qui sont devenus hypersensibles à toutes sortes de polluants d'où la multitude des nouvelles pathologies (hyperactivité, autisme, inflammations intestinales etc...).

J'arrête là mon évocation. Vous êtes assez grands pour aller voir vous même le site et découvrir le reste et lire tout ce qui est mis à votre disposition. Mais je doute que vous puissiez en tirer autre chose qu'un vague espoir n'étant pas certain que vous avez peut de chance en lisant ces monographies de pouvoir en tirer des indications pratiques pour votre gouverne.

Je renouvelle donc ma proposition de les lire pour vous et de proposer une synthèse. C'est en haut et à gauche pour les participations....

Candidose et candidose...

L'auteur semble distinguer deux type de candidoses, la candidose classique (vaginale notamment comme effet secondaire notamment de l'abus d'antibiotiques) et une candidose systémique sur laquelle je n'ai pas trouvé d'éclaircissement. Mystère pourt l'instant.

Un espoir pour dans les fibromylagies, les maladies auto-immunes (SEP, polyarthrite), Crohn etc...

On retrouve l'idée que ces maladies ont le même fond commun de dysbiose et qu'il n'y a pas tellement lieu de se poser la question de savoir si la fibromyalgie, la SEP, Charcot seraient des déguisements de la maladie de Lyme car le traitement alimentaire aboutit à des solutions plus ou moins communes.

J'étais très occupé ces derniers temps à essayer d'orienter trois ou quatre correspondantes manifestement atteintes de Lyme et un cas de Crohn m'est tombé dessus parmi des gens qui me sont relativement proches.

Je dois dire que la découverte des monographies de Taty me laisse quelque espoir raisonnable de pouvoir avancer des solutions naturopathiques alors que récemment encore je doutais des possibilités en cette matière. Certes je persiste à penser qu'il faudrait être médecin et naturopathe pour commencer à être complet et avoir les mains relativement libres mais les choses étant ce qu'elles sont, faut pas rêver !

Conclusion provisoire

Les monographies évoquées sont  de nature à bousculer complètement les idées que l'on peut avoir sur la diététique. Elles bousculent non pas seulement les recommandations académiques officielles (recommandations que je qualifierai de "profanes" car la médecine dite "officielle" se contrefout royalement de la diététique et tend à vouloir imposer à tous les même "régime antigras" avec 5 fruits et légumes (pestiférés) rien que pour booster le commerce du maraîchage empoisonné) mais également tous les systèmes de régime existants qui il faut le dire tendent à une sorte de "standardisation" alimentaire car du côté alternatif un schéma plus ou moins apparenté au "seignalétisme" tend à dominer le tableau. Rien qu'avec ce que l'on trouve sur le site de Taty, il y a bien de quoi se trouver complètement déstabilisé. Et ce que je me demande (et je ne le saurai qu'après avoir lu les monographies) c'est dans quelle mesure l'auteur fournit les notions suffisantes permettant d'effectuer le "profilage" déterminant quant au choix de la stratégie à adopter.

La lecture de la FAQ lorsqu'est évoqué le cas d'enfants "canaris" hyper réactifs fait peur quand à la complexité du problème quant aux rechutes possibles tenant à des causes qui sont loins de sauter aux yeux. 

Les vertus du bouillon de poulet

On a attiré mon attention dnas le même temps sur les vertus du bouillon de poulet qui avec un régime d'exclusion pour commencer consistue un piste à suivre.  Le régime de purification appelé Khichadi de la diététique indienne c'est au fond du Seignalet en mode exotique et ça évite de se casser la tête. Seulement je note en passant que puisqu'il est basé sur le riz + une légumineuse il ne semble pas compatible avec le régime dit des "glucides spécifiques". 

Quand au bouillon de poulet il constitue  une solution dans divers problèmes inflammatoires. Je tiens de Jacques Valentin un lien vers l'explication scientifique.

Le bouillon de caracasse de poulet contient de l'UC-II (undenatured type II collagen) qui est disponible sur le marché des suppléments. Celui-ci diminue fortement la réponse inflammatoires au niveau des cartilages.

Lire par ex :

http://www.lef.org/magazine/mag2012/feb2012_Protect-Joint...

Le complément correpsondant :

http://www.iherb.com/Source-Naturals-UC-II-40-mg-120-Caps...

Une stratégie contre l'arthrose en général

L'article évoqué évoque d'autres compléments (Boswellia, Bore, Glucosamine etc...) qui doivent être associés dans le cas des inflamations dont le siège est articulaire.

Inflammation intestinales (Crohn, entérocolite, colites)

Le bouillon de poulet pose un certain nombre de problème. J'ai acheté un poulet bio à Auchan de préférence à une volaille label rouge. La viande est sans goût et aucune couche de graisse ne s'est déposée à la surface du bouillon en dépit de 4 heures et demie d'infusion. Une fois de plus les choses simples deviennent compliquées en pratique... Le cas échéant, si on me le demande je feria une fiche sur la question.

Commencer par exclure les céréales et les laitages (voir régime ayurvédique cité plus haut, c'est un plat de riz blanc long et de haricot Mungo jaunes avec des épices). 

Ensuite Jacques Valentin précise : beaucoup d'omega 3 alimentaires : poisson + Colza, peu de viande rouge et de porc, plutôt viandes blanches.

De la vitamine D (études encourageantes) auquel j'ajoute impérativement par des apports journaliers, les apports en dents de scie des doses mensuelles ne donnent pas les mêmes bénéfices. 

On peut aussi essayer des immunomodulateurs comme Epicor ou Tinofend le nouveau produit de Life extension.

http://www.iherb.com/Healthy-Origins-EpiCor-500-mg-150-Ca...

http://www.iherb.com/Life-Extension-Immune-Modulator-with-Tinofend-60-Veggie-Caps/48807

N'oubliez pas si vous commandez chez Iherb.com le code FIH016 qui vous donnera droit à une réduction de bienvenue.

Ils favorisent une réponse immunitaire dans des limites saines.

Commencer par Epicor pendant 3 mois qui a un profil d'efficacité très bien documenté en commençant par 2 par jour puis 1 après 1 mois.

Mais commencer par régime + vitamine D.

Pour la vitamine C prendre une forme tamponnée (pas d'acide ascorbique pur).

Un complexe de vitamines B peut aider également.

On préconise la poudre d'absinthe qui agirait sur la THNF alpha (500 à 750 mg/jour) mais attention ça ne peut pas constituer un traitement au long court car l'absinthe contient de la thuyone.

J'aurais sans doute l'occasion de revenir sur ces pathologies et de définir des propositions plus élaborées mais il y a du pain sur la planche...

10/03/2012

Un livre sur le Xylitol (et les autres édulcorants)

xylitol.jpgUn livre vient de paraître de Régine Aaint Arnauld intitulé Le Xylitol ou sucrer sans sucre (Editions Ambre).

Voir : http://www.editions-ambre.fr/alimentation-dietetique/66-l...

Ce livre est une très bonne documentation d'abord sur cette "drogue dure" qu'est le sucre ordinaire (glucose). Il passenensuite en revue les divers édulcorants de synthèse ainsi que les édulcorants naturels en comparant l'un d'eux (Le Xylitol ou "sucre de bouleau") eux autres candidats comme la saccharine, le fructose, le sirop d'agave et aussi la stevia.

Les deux derniers chapitre de cette monographie d'une centaine de pages est consacré d'une part à la fabrication du Xylitol et à son emploi au quotidien. L'un des grands avantages étant qu'il combat les bactéries et participerait de lé régénération des dents. La Stevia ayant l'inconvénient d'un arrière goût de réglisse. Le Xylitol est donc un excellent candidat dont l'indice glycémique étant très réduit tandis qu'il se cuisine comme du sucre ordinaire.

A noter que les éditions Ambre proposent non seulement le livre mais le produit lui-même qui n'est pas facile à trouver.

19/04/2011

Soufre organique (MSN et DMSO) : l'escroquerie d'Apotikaria

Cette note ayant fait l'objet d'un droit de réponse vous la trouverez ici :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/03/10/msn-dro...