Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2014

Abestose : existe-il un traitement alternatif ?

fibrose.jpgLa question m'a été posée deux fois. Voici la réponse, elle émane d'un médecin qui a travaille de concert avec le Dr Tubéry et une quarantaire de collègues.

Il n'existe malheureusement AUCUN traitement alternatif ou complémentaire dans l'asbestose (provoquée par l'amiante) on ne peut que conseiller des produits anti fibrose que l'on donne dans les chimiotherapies, le ginko biloba de Beljanski à 6 gélules/jour. Attention c'est pas du Tanakan ! il faut la fraction hydrosoluble à commander au Laboratoire B3 labs ou chez Parabolics biological, pas chez Natural Source !.....

Pour le mesothéliome on n'a pas de solution mais la prise de Pao pereira (des mêmes sources) et le Scutea peuvent aider.

Pas chez Natural Source, boutique tenue par la veuve Beljanski et la fille. Voir à sur l'affaire de ce nom mes précédentes notes en cliquant sur la rubrique adéquate. Sur le plan éthique, Beljanski est loin d'avoir été irréprochable. Quand deux labos plus économiques lui ont été proposés, il n'en a pas voulu et a répondu : les patients n'ont qu'à payer ! Rien que d'avoir la tête de sa "bonne femme" j'ai compris qu'il était "sous influence"... Enfin paix à ses cendres mais à cause de ses conneries et de ses malversations avec Sylvestri qui aurait commencé sa carrière dans les Minitels rose où un truc de ce genre, c'était devenue une véritable "secte". Si j'avais le temps d'exhumer et de faire un livre sur tous les dessous de L'histoire, ça serait pire encore que mon enquête sur le G5 de Loïc le Ribault !

11:42 Publié dans Beljanski | Lien permanent | Commentaires (0)

17/03/2014

Affaire Beljanski : flash back

Beljanski.gif

Témoignage (mars 2013) :

Plusieurs médecins (3 à ma connaissance) lisent régulièrement mon blog et le trouvent très bien informé. L'un d'eux qui m'a envoyé d'assez nombreux textes que je suis en train d'éplucher et dont je rendrai compte progressivement m'écrit ceci :

Tubery est un type remarquable dévoué et serviable , mais c’est vrai qu’il n’est plus tout jeune et il a un Parkinson invalidant (d’où les travaux de Villafane).

Beljanski c’est pas la même pointure, on s’est tous engagés à l’époque pour défendre un chercheur génial et injustement méconnu, et désintéressé « manipulé par son entourage" c’est vrai, savoir son épouse et Sylvestri qui avait déjà été condamné dans une escroquerie au minitel rose (pour situer l’individu)

Et nous on marchait on collait des affiches , on organisait les meetings….et on prescrivait , bien sûr les produits étaient un peu chers mais c’était pour la recherche.

Un jour grosse difficulté avec son fournisseur, l’équipe de C. se démene et lui trouve un nouveau fournisseur.

Je lui dis : "vous allez être content la gélule reviendra à 1 Franc , c’est mieux pour les malades"

Et là il me répond : "les malades n’ont qu’à payer je ne baisserai pas les prix"   Stupeur !!  on se regarde, on ne s’y attendais pas ! tout le mythe s’écroulait.

Et là on a eu des doutes et on a commencé à gratter, on a découvert que COBRA à l’époque était la propriété d’un trustee à Jersey, et on est tombé sur un fax de son gendre avocat qui lui expliquait comment faire pour échapper au fisc et diriger une société sans que votre nom apparaisse !   désintéressé mon œil !

Il y a eu effectivement procès fiscal et soit disant reversement par l'Etat de sommes indûment perçues mais il faut faire la part de l'intox...

La fille et la mère ont repris l’activité sous le nom de Natural Source soit disant basée aux USA , les produits n’étant plus sous brevet, on a vu apparaître Parabolic puis plus tard B3 Labs.

A noter qu'il faudrait parler de la validité des brevets. Beljanski a déposé une vingtaine de brevets, le plus ancien datant de 1992, il ne serait tombé qu'en 2012. Or je me souviens de la création de Parabolics comme bien antérieurs à 2003, année où je dispose d'un repère temporel solide. Donc la majorité des brevets courent encore et personne ne s'en soucie...

Voir : http://fr.espacenet.com/searchResults?ST=singleline&c...

B3  un peu à mon initiative je dois dire , a divisé les prix de Natural source par 3 ! Sans concession sur la qualité , évidemment réaction de la famille !!!!

Pour Parabolic j'ai eu un contact direct et c'était très sérieux. La firme existe toujours. B3 (Espagne) je ne connais pas. 

C’est comme cela que cité dans des courriers de Beljanski ,je me suis retrouvé en garde à vue et mis en examen , mais comme je n’étais complice de rien  j’ai eu un non-lieu.

En d'autres termes, les produits Beljanski c'est pas du pipeau mais le bonhomme n'était pas clair. J'ai lu quelque part qu'il s'était arrogé la découverte de la transcriptase inverse. Bref, il y a sans doute eu des bonnes raisons à son éviction de l'Institut Pasteur. C'est une très sombre histoire qui mériterait la publication d'une enquête approfondie comme celle que j'ai consacrée à l'aventure du silicium. Enfin, là encore il y a eu soit maladie de la persécution soit des inventions cyniques (comme le Polonium) pour faire croire à l'existence d'un complot. Sans doute découvrirait t-on au terme d'une analyse approfondie que comme dans le cas de Le Ribault, c'est une suite de "provocations" qui a déclenché une guerre. Concernant le Ribault, il est très clair qu'il a voulu se venger de la désaffection progressive de son laboratoire en mettant son nez dans de véritables "affaires d'Etat" comme l'histoire de ce missile toulonnais dont le contrôle avait été perdu et qui a atterri en pleine ville sur la maison dite des "têtes"...

======================= 

Je viens de voir, c'est nouveau que les mots clefs de recherches ayant mené de nouveaux lecteurs à ce blog mentionnent Beljanski.

Il se trouve que du temps où j'exerçais mes talents sur geocities.com j'avais consacré quelques pages à l'affaire qui défraya la chronique durant les années 90. Je vais donc résumer en quelque mots ce que je pense de toute cette histoire.

J'ai été en relation en 1999 avec Jacques Lebeau, un journaliste indépendant qui a fréquenté les protagonistes de l'affaire et a produit un livre paru aux édition du Rocher. Pour éviter d'avoir à m'étendre sur le sujet je me limiterai à donner un ZIP des pages qui furent effacées sur le site d'origine à la demande de la Veuve Beljanski réfugiée à Nex York où sa fille s'est marié à un avocat. 

Jacques Lebeau, avec qui j'ai correspondu et qui m'avait chargé d'une recherche sur place, a subitement disparu. Il est devenu introuvable. Je croirait volontiers qu'il n'est pas mort et s'est seulement fait oublier. Je me souviens qu'il m'a déclaré avoir été en procès avec la bande de l'époque. 

Lebeau.jpg

A gauche sur la photo Jacques Lebeau...

Il circule du reste à propos de la mort de Mirko Beljanski une rumeur, diffusée par la veuve, voulant qu'il ait été empoisonné au polonium. Je ne donnerai pas de détails sur le scénario mais j'ai prévenu mes informateurs que le film qu'on a voulu leur vendre est totalement loufoque.

Le polonium 210 coûte une fortune, quelques microgrammes en contact avec la peau suffisent ce qui exclut de le répandre quelque part en couche épaisse. Il se prête à des interventions discrètes et n'a été utilisé que dans de rares cas de rivalités politiques au détriment notamment c'un célèbre espion russe de sorte que rien ne motivait l'exécution de Beljanski de cette manière.

Je dispose de copies de lettres d'un médecin, le Dr C. qui prouvent que l'affaire avait tourné à la secte laquelle n'hésitait pas à exercer un chantage sur les patients soignés à l'aide des produits Beljanski. Ce médecin est du reste cité dans un article encore disponible sur Internet.


Sylvie.jpgA gauche la fille Sylvie, qui expose ses "nichons" comme seul argument de vente sur son blog. Je regrette mais en ce qui me concerne ça ne me fait aucun effet. Quand une femme montre son ventre, je souffre pour elle en me disant qu'elle va attraper une mauvaise colique...

Il semble que Mitterand ait bénéficié d'une rémission grâce à un traitement  à l'aide des produits Beljanski et qu'il s'en est trouvé très bien mais ces produits sont d'un intérêt pour le moins inégal.

L'extrait de Ginko biloba, par exemple, n'a rien de révolutionnaire et il est vendu la peau des fesses par Natural Source qui diffuse pour le compte de la veuve et de sa fille. Quant à la valeur générale de ces produits rebaptisés compléments alimientaires, ils sont mêlés à des articles frivoles comme Fleur d'amour un parfum frenchie qui n'a rien à foutre en pareil équipage.

C'est dire à quel point la préoccupation de faire le maximum de fric possible sur le dos du défunt est patente. Personnellement je ne mettrais pas un sou dans les produits de Source Natural ni dans ceux qui viennent d'ailleurs. Et ce d'autant plus que si la fille, Sylvie, dénonce des contrefaçons à base de poudre de Pao Pereira et non d'extraits excluant certaines fractions indésirables, or c'est précisément ce que des acheteurs ont reproché à Natural Source.

Il toujours une firme belge (Parabolic) qui a fabriquait des produits Beljanski mais elle parait bien ne plus proposer qu'un extrait de Pao Pereira sur lequel je ne peux pas me prononcer vu que cette firme fait son beurre avec des compléments alimentaires on ne peut plus classiques.

J'ai un courrier qui prouve que Beljanski a eu un contact avec le biologiste, un certain Maes, mais que les conditions d'exploitation d'une licence étaient tellement abusives que ce dernier s'est débrouillé par ses propres moyens. D'après les contacts personnels que j'ai eu, c'était du sérieux mais c'était il y a environ 15 ans.

Ce dont je suis sûr, c'est qu'un certain Pierre Silvestri a largement contribué à faire déraper l'histoire. Il n'a pas pu sauver son fils mais étant un homme d'affaire déjà impliqué dans des entreprises aussi louches que bizarres, c'est sous son influence que l'on en est arrivé à la constitution d'une atmosphère sectaire avec le cortège de pressions et d'abus que cela implique.

Si j'en juge par la tournure frivole qu'à prise Source Natural avec le genre de "produits dérivés" que je viens de stigmatiser, Silvestri a du trouver un complice en la personne de Monique Beljanski qui, en temps que femme devait en avoir marre des persécutions et à vouloir se refaire une santé et un train de vie plus aisé. Il ne faut pas oublier qu'au départ elle ne fut qu'une simple laborantine au service de son mari.

Quant à la personnalité du défunt mari, il y a un tri à faire quand à ses prétentions scientifiques. Ses démêlés avec Jacques Monod le patron de l'Institut Pasteur à l'époque ont donné lieu à l'alaboration d'une thèse conspirationniste et Beljanski s'est fait passer plus ou moins pour le découvrerur de la transcriptase inverse.

Tout cela a été contesté sur un site très documenté qui a disparu assez récemment puisque une date présente dans l'une des pages indique qu'il avait été au moins mis à jour en février 2013.

Il est encore possible de récupérer ces pages très argumentées et faisant état d'un controle fiscal révélant que Beljanski a touché des sommes faramineuses au travers de diverses sociétés écran. Tout cela me rappelle bien des souvenirs remontant à la seconde moitié des années 90.

Vous pouvez, pour peu de temps encore, exhumer ces pages en tapant sur Google :

Affaire Beljanski histoire d'une imposture

Elles sont encore en cache. Vous avez une flèche sur la droite des occurences, elle active un fac simile réduit de la page. Vous cliquez sur la mention bleue "en cache" avec l'option ouvrir dans un nouvel onglet. J'en ai fait une sauvegarde pour mes propres archives.

Ces pages ont du disparaître à la suite d'une intervention des Beljanski. Si Blogspirit devait céder à des pressions, je n'hésiterais pas, s'il le faut, à l'assigner car je paie un hébergement et j'entends être maître chez moi.

Si les Beljanski veulent plaider et m'assigner, je suis à leur disposition mais ils n'oseront pas vu leurs antécédents.

Voici une page qui résume l'affaire :

http://www.lexpress.fr/informations/les-apprentis-sorcier...

Facsimile de mes pages parues en 1999 sur geocities.com  et effacées à la demande des Beljanski. Je me doute en effet que l'avocat des Beljanski a menacé de poursuivre Geocities.com.

22/04/2013

Affaire Beljanski : réapparition d'un site effacé

MirkoBeljanski_1956.jpgJ'avais eu connaissance récemment d'un site portant sur les anomalies de la geste des Beljanski et de leurs affidés. Il avait été effacé par l'hébergeur suite à une plainte de la veuve eou de sa fille.

J'ai vivement conseillé à son auteur de se débrouiller pour le resusciter ce qu'il a fait après avoir révisé ses pages avec l'aide de personnes qualifiées. Voici l'adre de ce site :

http://www.mbeljan2046.com/

Il m'a été demandé de formuler un avis. Tout ce que je puis dire pour l'instant c'est que ce qui se rapporte à la falsification des écrits de Jacques Monod m'a interpellé et m'a paru très solide. Voir :

http://www.mbeljan2046.com/falsification%20livre%20le%20h...

Pour le reste, il est des questions très techniques pour lesquelles je manque de compétence. Et je m'en vais faire une confidence à ces lecteurs qui déplorent le caractère "technique" de certaines de mes interventions. Et bien je n'ai que le BEPC et le BAC je connais pas ! Les seules études spécialisées que j'ai faites sont des études de droit. Il est vrai que c'est très formateur, autrefois tous les grands penseurs faisaient du droit et de la ... théologie... Cet aveu devrait "décomplexer" certains lecteurs...

Enfin pour ce qui nous occupe, je n'éprouve pas de sentiment d'infériorité en face des diplômés qui ne connaissent que le "formatage" qu'on leur a imposé. Je suis pour l'essentiel un self made man et un autodidacte car si j'ai eu des maîtres dans un certain domaine, je me suis attaché à des sujets qui n'intéressaient à l'époque que des "pionniers" marchant à contre courant de la tendance dominante. En d'autres termes, si j'avais voulu publier certains écrits dans le cadre d'une thèse j'aurais été emmerdé par des ignorants ne connaissant pas le sujet qui m'auraient imposé des normes académiques inopérantes.

La rédécouverte de certaines pratiques au travers de traités anciens nécessite une bonne dose d'intuition et je pense que dans certain cas l'intuition est une explication "bouche trou" qui n'en est pas une. La métemsycose de quelque façon qu'on l'envisage (on peut l'imagimer comme des sortes d'archives, une mémoire dans laquelle il est possible de puiser car rien ne se perd...) serait une explication plus satisfaisante. J'ai observé que certains textes anciens semblent inintéressants puis un beau jour il s'éclairent et deviennent parlant... On passait devant des évidences sans les voir...

Pour en revenir à notre sujet, je dois dire que je n'ai pas eu besoin de recourir a beaucoup de sciences pour discerner la part d'affabulation et de tromperie derrière l'histoire des Beljanski. Il me suffit de lire la prose de quelqu'un et d'avoir une photo pour être fixé sur son caractère, son degré de moralité, ses travers et ses limites. Je ne pourrais pas traduire par des mots ce que je ressens mais souvent j'anticipe les réponses ou les réactions. Et je ne considère pas cela comme relevant de la voyance. La première impression est toujours la bonne sauf que lorsque la relation se limite à un échange internautique par email, ca peut petre trompeur. Certains signes subtils sont gommés.

Pour en revenir à l'affaire Beljanski, j'avais sans doute dans une certaine mesure sous estimé le côté "caractériel" du personnage, j'avais tendance à mettre la dérive sur le compte de l'appétit de la veuve. Je ne me suis pas trompé mais le père Beljanski m'apparaît maintenant sous un jour nettement plus négatif que je ne l'avais supposé.

Enfin, si c'est une vieille affaire, la perspective qui est à la base du site indiqué sort nettement des sentiers battus et contient des éléments que l'on ne sauraient trouver dans la presse de l'époque. Enfin il est dommage que le journaliste qui a menacé de faire un livre à charge ou à décharge selon l'issue de son litige ait disparu sans laisser de traces. A mon avis il est toujours vivant et il se cache. Je ne vois pas qui aurait pu le menacer, surtout pas la clique des Beljanski car mis à part des menaces judiciaires qui ne peuvent effrayer qu'un enfant de choeur, je la vois mal appointer un tueur. En dehors de cela tout le monde avait intérêt à la condamnation des Beljanski de sorte que ce Jacques Lebeau ne menaçait personne. La disparition de ce "journaliste indépendant" m'intrigue et je la mettrais volontiers sur le compte du sentiment d'échec qui a du résulter de sa mésaventure. Pour me remémorer certains détails il faudrait que je relise son livre que je n'ai plus. Enfin cette histoire sur laquelle j'ai beaucoup "planché" constitue l'une de mes "vies antérieures" et je la considère avec beaucoup de détachement.