Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2015

Projet de notes à venir (EAB, moeurs des "Mosos", Dr Saldmann et ses prescriptions)

EAP.gifLe temps me manque pour finaliser certains thèmes de recherches et informations intéressantes qui surviennent. L'argent aussi pour acquérir certains livres, alors c'est bien gentil de me féliciter de remuer les esprits mais si ceux qui restent passifs passaient par la case "petit cochon" (en haut et à gauche) cela faciliterait bien des choses... Notez que si vous préférez faire un chèque c'est possible mais dans ce cas je m'assure préalablement de ne pas avoir à faire avec de simples curieux plus ou moins mal intentionnés.

Un lectrice a comparé mon blog à un jardin exotique où croissent des cactus où l'on risque de se piquer. C'est assez bien vu et c'est même calculé pour. j'ai voulu la remercier pour cet excellent cliché mais son email a refoulé...

Les problème de l'équilibre acido basique (EAB)

A gauche une image trompeuse du problème.

J'ai depuis longtemps déjà contesté l'utilisation de minéraux alcalin pour désacidifier l'organisme, comme fauteur de troubles digestifs. La méthode Kousime est simpliste et je suis étonné qu'il y ait encore tant de gens pour la défendre (Vasey, Dr Besson même combat largement erroné)...

J'ai fait exception à propos du traitement de la lithiase urique en mentionnant dans un post précédent une communication d'un Dr Marchand (auquel j'ai écrit et qui ne m'a pas répondu, peut-être a t-il été effrayé par ma liberté de ton mais qu'importe...). Ce traitement peut constituer une solution provisoire pour dissoudre des calculs uriques mais à mon avis ne peut pas constituer une solution pérenne pour empêcher leur retour.

Je constate en effet (et je m'y attendais) que la stabilisation du pH urinaire à une valeur comprise entre 6.5 et 7 n'est pas facile à mettre en oeuvre. Aussi donner en aveugle 1,5 l d'eau de Vichy (la Saint Yorre étant la plus chargée en sodium) + 1 sachet de Foncitril (alors que la dose est à 3 ou 4) sans prescrire aucun contrôle de pH durant la journée c'est non seulement complètement irrationnel mais parait recéler des arrières pensées d'où un soupçon de vouloir susciter un échec pour avoir un motif d'intervention invasive avec à la clef des dépassements. Quand on constate qu'il faut un mois et demi pour avoir un RV avec un hospitalier, il y a un problème très probablement aggravé par le fait qu'on ne cherche aucunement à remédier par des méthodes naturelles ! Donc j'aurais à coeur de ne pas encombrer ces services...

La gestion du pH urinaire est difficile

Il s'agit de ne pas absorber trop de potassium ou trop de sodium, de là à absorber 1,5 litre de Vichy c'est une autre histoire cela fait quand même 6 g de bicarbonate et pas mal de sodium. Maintenant l'ascèse en sodium imposée par l'académie ça se discute aussi. Le Dr Plantey a signalé des risques sur la tension cérébralemais hélas sans s'étendre et j'ai l'impression que comme beaucoup de gens il cherche surtout à se rendre intéressant...

Ce que j'ai remarqué, c'est que le pH urinaire tend à faire du yoyo dans les grandes largueurs. Il m'a été difficile au début d'obtenir le pH désiré au réveil et l'ayant obtenu j'ai dépassé la cible en franchissant le cap de la neutralité et ce de façon durable avec montée dans la matinée et chute brutale vers 21 h. Quand je dis chute brutale c'est passage de 7.3 autour de 6 puis au réveil 5.3 et ça remonte dans la matinée sans absorber grand chose. 3 mesures jours sont insuffisantes, je teste à chaque fois que je pisse, et je fais des essais pour voir si l'eau claire seulement, le citron ou le vinaigre de cidre produisent des chiffres différents. Il s'agirait d'obtenir le pH désiré avec le minimum de moyens et surtout d'alcalins.

Ce que j'observe confirme une cinétique d'élimination des ions acides la nuit. Il est donc très difficile de filer les doses de bicarbonate ou de citrates et surtout de le faire au bon moment, et c'est le soir qu'il faut charger comme l'indique Marchand mais avec comme indiqué parfois un dépassement de la cible. Un pH basique favorisant des lithiases calciques.

En faisant des recherches sur les normes en matière de pH urinaire je suis tombé sur des précisions (7.31 dans un certain cas) qui m'ont incité à cherché l'origine de ces infos très fumeuses. D'autant plus fumeuses que dans le cas d'un éditeur très actif que je ne veux pas nommer cela a conduit à la mention d'un nouvel "indice" qui comme tous les autres "indices" sont une foutaise vu que tout ce que nous absorbons se mélange et interagit. Mais je rappelle que ces simplification permettent de vendre cher du papier souillé de colorants non alimentaires avec tous les inconvénients écologiques que cela implique !

Un texte capital de Richard Haas

Je suis arrivé à retomber sur un texte de Richard Haas que j'ai en archives et que vous trouverez en première ligne sur Google en cherchant "www.webagoo.eu pdf".

Oubliez tout le reste, Vasey, Besson et Cie et concentrez-vous sur ce texte. Il y a énormément de détails à relever qu'il me faudrait commenter après avoir fait une recherche au sujet des produits proposés comme remèdes car ceux-ci on un coût. Mais d'ores et déjà j'entends faire des réserves sur les produits Nutergia. Un copain s'est fait bananer avec un produit nul à base de Bromélaïne par son pharmacien qui n'a pas intérêt à vendre de l'Extranase. Extranase qui a solutionné une otite accompagnée d'une inflammation obturant le conduit. Ce produit assez économique, contient hélas des additifs indésirables (que je vous laisse le soin de découvrir) mais à la guerre comme à la guerre, il faut garder le sens des proportions.

Concernant le sujet de EAB chercher "Richard Haas" par la fonction de recherche du blog. Le personnage auquel je fais de la publicité pour ses écrits car ils le méritent sur le plan strictement scientifique a des côtés caractériels exécrables et se permet de juger les gens dont il ne sait rien sur des apparences qui sont trompeuses. Heureusement, les lecteurs et plus particulièrement les lectrices commencent à apprécier mon humour décapant en se rendant compte que je ne suis pas le moins du monde déséquilibré à cet égard. C'en est à tel point que d'autres sont parfois étonnés de ma patience dans certaines circonstances. Nous avons encore là un exemple d'une tendance "néo spiritualiste" abominable qui tend à se confondre avec le "politiquement correct" et fait aprtie du complot ambiant. Pour en finir avec Haas, je sais n'être pas le seul à m'être frotté à son caractère épineux. Il a supprimé un site où se trouvait ses deux textes soit disant à cause de menaces de l'industrie des eaux ionisées et alcalines qui est une entourloupe exécrable. Soit il est trop impressionnable soit il souffre d'une tendance paranoïaque car en cas de procès, l'échec est assuré pour ces compagnies si tant est qu'elles auraient pratiqué des tentatives d'intimidation...

Enfin pour ce qui concerne l'irritabilité, il y a dans cette société de quoi être perpétuellement énervé, et il n'y a pas lieu de cacher ses sentiments. certes ce n'est pas bon pour le foie mais rien n'indique que les gens qui fonctionnement comme des "légumes" seraient normaux. Le "système" vous oblige quand vous êtes ulcéré par des abus administratifs de parler poliment à des fonctionnaires qui ne font pas leur boulot et passe la majeure partie de leur temps devant une machine à café. Et moi je leur réplique que si les gens étaient normaux, ils perdraient patience et se ligueraient pour éventuellement les défenestrer. C'est arrivé notez le mais la presse n'en parle pas ! j'ai eu connaissance, il y a quelques années d'un cas sur la Côte d'Usure par un syndicaliste avec lequel j'étais ami...

Exemple de sujet d'énervement : quand sur blogspirit vous utilisez le plein écran, vous avez en bas et à droite une pastille d'aide qui vous bouche le texte et dont vous ne pouvez pas vous débarrasser. Je le répète la plupart des informatichiens sont à tuer ! Ils nous prennent pour des débiles mentaux ! Enfin c'est nouveau ça vient de sortir ! Ils pourraient la foutre en haut et à gauche cette putain de pastille ou se la foutre au cul, ce serait encore mieux !

Les mosos chinois une société idéale ?

moso.jpegPuisque je parle de cul, une lectrice qui m'envoie régulièrement de liens (que j'ai souvent du mal à exploiter toujours faute de temps) et que ma misogynie semble inquiéter vient de me signaler un article grand public sur une société matiarcale vivant aux confins de la Chine et du Tibet. J'avais entendu parler de quelque chose à ce sujet et notamment de polyandrie au Tibet mais sans avoir eu le temps de faire des recherches approfondies. A vrai dire sans quelques mots clefs, je n'avais guère de chance d'aboutir à quelque chose de consistant.

Wikipedia résume bien le sujet. Vous trouverez un compte-rendu intéressant sur Persée et un autre de Madeleine Caspani-Mosca. Cette société matrilinéaire qui a résisté au communisme chinois pratique une sorte d'amour libre, ce qui est bien conçu pour exciter les occidentaux à son sujet. Rien à voir avec le "féminisme" ambiant genre caroline Fourest et ses abominables Femen que je combats à coup de boulets rouge. Il n'y a pas de mariage, la paternité est excercée collectivement par les oncles. Amours livres non consanguins à l'extérieur certes mais pas de conversations sur le sexe et ses fantasmes à l'intérieur de la famille. Homme et femmes, garçons et filles regardent la télé séparément. Grâce à la connaissance qu'ont les femmes de leur cycle, elles régulent leur naissances, aidées à présent par les techniques modernes de sorte que le taux de natalité reste bas. En revanche les MST sont un problème et Madeleine caspani-Mosca déplore que l'étude de Cai Hua, un sociologue et antropologue chinois formé en France, ne fait pas cas des fantasmes personnels et du sort de l'homosexualité.

mosuo-people-walking-marriage-1.jpgSi l'auteur a échappé à certains travers idéologique du post confucianisme, il ne fallait pas demander la lune. En effet si les conversations sur le sexe sont interdites dans la famille et même si à partir de 13 ans les filles peuvent recevoir les visites nocturnes des garçons, il eut été difficile de questionner les uns et les autres sur la matière de leur fantasmes. Sans doute ignorent-ils le sens de ce mot...

Je suis arrivé ainsi à un site qui recense tout ce qui concerne de près ou de loin le matriarcat. Voir :

http://matricien.org/geo-hist-matriarcat/asie/moso/

Ce site est intéressant mais je me garderai bien de lui apposer ma caution car je n'ai fait que le survoler. J'en étais resté à l'idée que le matriarcat comme organisation sociale primitive a des chances d'être un fantasme. Il a été lancé par un certain Bachofen et tout ce que j'ai pu lire jadis s'appuie sur des vestiges insignifiants, comme par exemple des Vénus au gros ventre.

Le fait est que j'ai constaté que même dans les milieux traditionnels qui passent pour les plus orthodoxes, on assiste à une retour en force de la thématique d'une "déesse mère" et cela a donné lieu à une imposture grand guignolesque au sujet de laquelle une enquête a été consacré qui a duré 25 ans. Un citoyen alémanique a prétendu avoir eu un commerce charnel avec la Vierge Marie en personne qui l'aurait re-enfanté tel une sorte de Christ musulman, le tout mâtiné d'un travestissement à la limite quasi pornographiques des rites Peaux Rouge. Mais ce n'est là que la partie émergée d'un véritable iceberg qui dans le catholicisme se traduit, et cela remonte au moins au XVIIème siècle à une tendance hérétique voulant faire de la mère du Christ non seulement une quatrième personne de la Trinité mais une "co-rédemptrice". Rome résiste mais les prescription du droit canon à cet égard sont littéralement bafouées sur les autels et au sommet des églises. Je ne suis pas théologien et je méprise assez les cogitations à la fois compliquées et souvent un peu niaises de ces gens là mais il existe une cohérence symbolique qu'il s'agit de ne pas perdre de vue quelque soit la "foi" qu'il faille lui accorder !

Dans le domaine laïque, c'est l'affirmation selon laquelle la femme est l'avenir de l'homme, il s'agit évidemment de l'avenir de la "femme déchue", nul doute que c'est assez bien parti !

Enfin pour ce qui concerne les "Mosos", chaque sexe garde les prérogatives classiques, gestion des affaires intérieure pour les femmes et extérieures pour les hommes et il y a dans chaque famille deux chefs et une véritable égalité. Ne serait-ce que dans un souci de dépaysement, c'est un exemple à confronter en toute objectivité avec le "système" patriarcal que l'Eglise romaine en particulier cherche encore à nous revendre alors qu'il a manifestement foiré. Les "Mosos" c'est aussi un véritable "communisme" sans état proxénète et parasite pour palper des droits à chaque succession et ça ça devient franchement insupportable vu l'usage que l'on fait de l'argent public, notamment pour des moquettes à plus de 100 000 € et des notes de taxis tout aussi phénoménales, soit disant pour pallier au problèmes posés par les 35 heures et les RTT. Là encore on se fout de notre gueule !

Notons en passant que chez les "Mosos" on ne peut pas imaginer de voir ce que des riverains atterrés ont vu à Nice dans le quartier Notre Dame : une mère abattue par un ex concubin jaloux devant ses deux garçonnets de 3 et 5 ans hurlant et pleurant. Ils sont maintenant orphelins dans un foyer, désolé mais quand on fait le compte des drames de ce genre et des conflits, des vies empoisonnées on ne peut pas présenter le modèle patriarcal judéo-chrétien comme une panacée.

Et c'est pas étonnant que le marxisme chinois ait adopté la formule et veuille l'imposer soit disant au nom du confucianisme qui n'a pas grand chose à avoir avec cet emprunt à l'Occident pourri qu'est le "maoïsme"! Beurk ! C'est une bonne chose que ce merdier qu'est le couple réduit à une peau de chagrin soit en train de foutre le camp par tous les bouts ! La famille tribu c'était pas l'idéal mais c'était autre chose, alors quand on nous rebat les oreilles avec la sacro sainte "famille", il faudrait d'abord considérer ce qu'elle est devenue et si elle se porte mal ce n'est pas à cause de la licence des moeurs mais bien parce que l'évolution économoco-sociale l'a complétement "plombée" et que ma foi devant une telle aliénation, il est normal de vouloir s'en échapper et éventuellement de prendre du bon temps si c'est possible...

Je rappelle également qu'un écrivain que j'ai bien connu autrefois avait publié un article en parlant du mariage occidental comme n'étant qu'une sorte de "prostitution bourgeoise" et cela n'est pas entièrement faux ! Certes les mariages de raison tenaient mieux que les mariages d'amour qui consistent à tenter de faire cohabiter (provisoirement) deux névroses mais il n'empêche que l'aspect "marchandage" a quelque chose de malsonnant.

Je ne puis m'étendre sur le sujet qui tout en rentrant dans la catégorie "hygiène sociale publique" n'est nullement déplacé ici mais qui faute de disponibilité suffisante ne peut pas être traîté de façon plus exhaustive.

Néanmoins, j'ai fait des recherches sur le site matricien.org. le fondateur est un certain Frédéric Mariez, je ne sais pas si son nom est vraiment bien choisi pour faire de la pub aux "Mosos" mais j'ai vu que les féministes que je déteste semblent y être traitées d'idiotes utiles ce qui demande un examen plus approfondi. Voir :

http://matricien.org/patriarcat/sociologie/feminisme-patr...

Sous réserve d'un inventaire qui reste à faire, à vue de nez cela me parait assez bien cadré. L'article ets même assez remarquable par les citations venant de castratrices hystériques. En fait de néo-patriarcat gynarchique, ce concept m'échappe et je ne vois pas ce que des "patriarches" peuvent tirer du bordel causé par les actuelles révoltées. où on reste dans un patriarcat ou on plonge dans une gynécocratie et c'est ce qui se passe. Il n'y a pas de collaboration possible, c'est totalement antinomique. le phénomène "homo" dans ce bordel est à vrai dire complètement largué et victime faute de s'être complètement éloigné de ses sources traditionnelle qui lui fixaient un cadre cohérent qui n'existe plus que l'on confond abusivement avec de la "pédophilie". C'est curieux comme les intellectuels de toutes provenance commence à s'emmêler les pinceaux lorsqu'ils évoquent la question "homo". Je cite la conclusion :

Celles qui prétendent lutter contre le patriarcat ne font qu’appliquer son exacte programme sociétal : puritanisme des moeurs, anti-séduction, contre  la beauté des sexes, et qui oeuvre désormais à déposséder les femmes de  leur pouvoir ultime, la maternité, accomplissant par là le rêve patriarcal d’un Zeus qui voulait se passer des femmes pour obtenir des fils…

Je répète qu'il ne peut pas y avoir ce complicité entre un "patriarcat" et une "gynécocratie". Il s'agit d'un "néo rien du tout" ! Quant à accuser les grecs d'avoir voulu se passer des femmes pour obtenir des fils, je discerne derrière cette stupidité du ... féminisme qui s'ignore ! Cela repose sur l'idée que le gynécée était semblable à un harem, c'est oublier que la protectrice d'Athènes est une femme dont la statue en armes s'appelle Palladium ou Palladion. Très curieusement, le mot palladium est curieusement associé à un concept d'excellence avec un côté assez "gay". C'est d'autant plus mystérieux que cela me rappelle la pathogénésie homéopathique d'un autre métal correspondant à un certain type d'excentricité féminine qui certes se retrouve chez certains "homos" qui "datent" mais cela n'a absolument rien à voir avec l'idée que l'on se faisait de le chose chez les Grecs.

Pourquoi faut-il que sur ce sujet tous les Athéniens s'atteignient sans coup férir et se mettent à si subitement débloquer en mélangeant tout ! les choses deviennent simple à partir du moment où l'on constate que le désir homosexuel s'apparente fondamentalement et tout bêtement à un désir de gémellité. Bonté divine où est le problème ? pourquoi faut-il qu'on nous emmerde avec une chose si simple et somme toute assez naturelle.

Concernant l'homosexualité, la recherche sur le site matricien ramène des choses plus ou moins intéressantes dont cette blague dont j'ignorais tout. Des cardinaux logeraient au dessus du plus grand sauna gay d'Europe et ils se trouve à Rome !

http://matricien.org/2013/04/05/des-cardinaux-logent-au-d...

Voir aussi : http://matricien.org/patriarcat/sociologie/prostitution/b...

Ce texte s'appuie en particulier sur l'ouvrage de Rossiaud que j'ai lu il y a longtemps, notez que la grande peste a joué un rôle en faveur de la montée du féminisme qui a démarré avec la vogue de l'amour courtois et qui s'est prolongé par un phénomène où des écrivaines ont anticipé sur le phénomène des salons de siècles de (fausses) "lumières". Je ne sais plus qui en parle si c'est Rossiaud où un autre mais on voit bien que l'attitude de l'Eglise aura été à géométrie variable puisqu'au bout du compte elle a fait sienne les divagations du pansexualisme quand il s'agit de baver sur la "sodomie" qu'elle pratique et a toujours plus ou moins pratiquée en hauts lieux... Vous ne pouvez pas lire une histoire de la papauté des plus canoniques sans que des histoires de "mignons" et de "gitons" ne vous sautent à la figure !

On notera en référence à la partie de ce second article que si pas moins de 25 conciles, dont quatre des conciles du Latran, vont en effet exiger la chasteté avant le mariagecondamner le plaisir sexuel et interdire les positions qui ne servent pas uniquement à la procréation,les choses ont bien changé avec Pie XII qui pour mille et une raison aurait mieux fait de se casser une patte le jour où il a décrété la méthode Ogino licite, car je rappelle que si la recherche du plaisir pour lui-même est licite dans un couple, on ne voit pas pourquoi elle serait un crime entre deux mecs dès lors que ça ne nuirait pas à des intérêts plus essentiels. Pour ce qui concerne les lesbiennes, je constate simplement que ce n'est pas vraiment "fonctionnel" mais si ça les amuse, je n'ai rien à dire !

Enfin j'imagine que la circulation intérieure du bâtiment romain visée plus haut et surplombée par des résidences pour les "éminences" a prévu la possibilité de "visites furtives" comme chez les "Mosos" mais en plus discret encore par un jeu de coursives intérieures... Curieusement, les "éminences" ça nous ramène toujours à des histoires de slips ou de boxers selon les goûts.

Un curé de ma connaissance qui rêve manifestement de devenir pape (avec la bénédiction de ses fans) a du boulot en perspective pour assainir l'institution, je le lui ferai remarquer à la première occasion... Il pourrait alors revendre ces appartements et faire investir dans des logements sociaux des destinés aux réfugiés africains vu que la sentimentalité ambiante nous interdit de régler le problème en renvoyant ces gens là sur leurs terres, ce qui serait le seul moyen radical de mettre un terme à des illusions ne profitant qu'a passeurs véreux et criminels. Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Soit les dirigeants européens ont le cerveau fêlé soit cette immigration participe d'un plan antisocial à plus ou moins long terme...

Réactions : on me signale que Egalité et Réconciliation serait derrière le mouvement matricien : je doute qu'il y ait du Soral là-dessous, sa demi conversion au mariage catholique dément une semblable thèse. A propos de Soral une vidéo le mettant en cause a été sucrée pour atteinte aux droits d'auteurs et la plainte pourrait bien être venue d'Egalité et Réconciliation. J'imagine que le dragueur impénitent que fut Soral ne peut qu'avoir été hérissé par les matriciens, c'est un "macho" ne l'oublions pas !

Il est vrai que l'on peu lire ceci :

http://matricien.org/2012/07/23/egalite-et-reconciliation...

Il s'agit pour les matriciens de revendiquer Soral mais il n'existe aucune ressemblance possible. Ne pas oublier, pour la circonstance, les performances de ce personnage au temps où il sévissait dans la communication en faveur des couturiers, tous plus ou moins "pédés" dans le pire sens du terme. il reste des vidéos témoins. Aucun doute possible, pour Soral, les femmes n'ont jamais été que des "trous à boucher" et ça n'a guère changé. Cet article est de ceux qui montrent les limites du discernement de ce milieu dont on se demande quel est le but mis à part le souci de paraître original à tout prix !

Une influence "Moso" est possible mais l'intérêt de ce mouvement est à mes ueux purement culturel, je n'ai jamais pensé qu'une greffe quelconque puisse restaurer l'intellectualité occidentale, elle est pourrie jusqu'à la moelle et s'il existe une "élite", elle demeure invisible et inopérante. Ceux qui s'en réclament sont des petits bourgeois et des imposteurs.

Bref il ne faut pas demande aux "matriciens" plus qu'ils ne peuvent donner, comme tous les mouvements contemporains ils sont pétris de préjugés et de "bogues" qui, pour quelqu'un qui s'intéresse à l'histoire des idées, sont de vieilles connaissances qui ne cessent de se remanifester sous des habillages plus ou moins nouveaux en apparence. Mais sur certains sujets ce sont toujours les même "salades" qui reviennent. On n'y peut rien c'est ainsi !

Enfin en regardant certaines pages où il est question de serpents je me dis que ce site devrait plaire à un certain marché de graines qui s'est inspiré d'une mythologie sud américaine et a collectionné les procès. J'ai oublié momentanément son nom, pardonnez moi... Il est vrai qu'en regardant de plus près ce site après la première mouture de cette note je vois bien des défauts et des poncifs très ordinaires pour qui en discerne les sources me sauter au pif comme autant de boutons disgracieux...

A propos du Dr Saldmann

Saldmann.jpegCette image piquée sur un site résumant son "ordonnance" résume parfaitement les véritables visées de l'auteur qui est de séduire un public féminin. Notez que si vous examinez la figure du Monsieur, un bon morphopsychologue y discernera une sorte de "contrariété" un peu troublante pour une personne sensible aux impressions subtiles. A mon très humble avis tout cela est lié et la déontologie qui s'impose à un médecin prescrit, au moins implicitement, de ne pas chercher à se mettre en vedette comme il le fait. Nous sommes dans la retape et la pseudo science et il ne suffit pas de citer ne vrac des études en fin de bouquin pour impressionner des citoyens comme le Sieur Metzger.

Enfin j'ai des arguments rationnels pour appuyer mes impressions négatives et donc subjectives...

J'ai évoqué ce personnage dans une note précédente et j'ai reçu d'une autre lectrice quelques pages scannées de son avant dernier livre touchant en particulier à la cannelle. J'ai trouvé sur Internet d'autres informations sur son ordonnance. En fait ma première impression se confirme, à savoir qu'en exposant surtout son anatomie par devant sa science, ses succès de librairie sont surtout féminins car si l'on rapproche certains éléments de son ordonnance, on subodore bien des choses.

Le chocolat 100% comme coupe faim et la cannelle qui provoque la satiété en retardant la vidange gastrique ça concerne, je m'excuse de simplifier, mais il le faut, surout les "bonne femmes" soucieuses de leur ligne pour qui l'anorexie tend à constituer un idéal. Dans son livre l'auteur ne parle que du retard de la vidange gastrique et pas des méfaits sur la digestion dans le grêle. Il les a évoqué en courant dans une radio mais pourquoi ne s'est-il pas étendu dans le bouquin ? La hantise de l'obésité étant à l'ordre du jour, il s'agit d'être connu du plus large public alors dans ces conditions il faut édulcorer et moi àa me laisse sur ma faim. 

Je m'y attendais, les ordonnances de Saldmann sont superficielles et ont un caractère trop démagogique pour être honnêtes, comme le petit coup de rouge adoré des français qui suit l'exposé débile sur la cannelle. Mais c'est pas pour le côté antioxydant, c'est encore contre l'adipogenèse, décidément elle le travaille cette adipogenèse bien qu'il soit très mince.

Cela donne lieu du reste sur le plan hygiénique à des conseils qui me hérissent le poil et sont bien conçus pour faire marcher le commerce. Il faudrait jeter régulièrment sa brosse à dents ou la passer au lave vaiselle car elle s'infecterait ! Tous les jours ? Soyons sérieux, si péril en la demeure il y a il suffit de la plonger dans un verre avec un peu d'eau oxygénée (ou d'argent colloïdal) et pas de l'eau de javel comme il l'a préconisé. Parce qu'ensuite il faudrait la désodoriser. Pour ce qu'il en est de jeter, marre du plastique qui finit à la poubelle ! Tous ces ustensibles, pinces à linge, baquet qui ne supporte pas plus d'un an de soleil sans casser, on en fait quoi ?

Le bon Docteur, si soucieux d'être le point de mire des médias, a un problème avec l'hygiène. On discerne au nombre de livres consacré au sujet, dont un roman ! Il y a chez lui un côté puritain assez anglo-saxon, il a consacré à cette question beaucoup d'encre ainsi que je l'indiquais et a accusé les français de contempler ce qu'ils font avant de tirer la chasse alors que les anglo-saxons abaisserait le couvercle avant de déclencher un déluge purificateur. Ne pas abaisser le couvercle produirait des aérosols polluants. Je discerne derrière cette phobie des microbes quelque chose qui ma foi me parait assez (...) pathologique. Cela me rappelle la mère Clark avec sa phobie des parasites à éradiquer par son "zapper"... Je subodore derrière cette remarque un côté "anti français" qui cache mal un côté pipi-caca. Quoi de répréhensible à regarder ses étrons, la consistance, la couleur, leur fréquence est-ce que cela ne nous renseigne pas sur l'économie de notre système digestif ? Ce reproche de la part d'un médecin qui devrait justement s'inquiéter de la qualité particulière des merdes de ses patients, c'est plutôt surprenant. Du coup je commence à comprendre à quoi rime le côté dédaigneux du mouvement d'une partie des lèvres de ce personnage qui souhaite devenir charismatique.

Pour qu'il connaisse un tel succès de la part des médias, il fallait bien que les dés aient été pipés. Il reste à faire un tri dans tout cela et à remonter à ses sources, j'en ai trouvé quelques unes pour la cannelle, à présent il s'agirait d'extraire ce qu'elles disent vraiment car la thèse de Saldmann va à l'encontre ce ce qui est assez universellement admis sur les vertus digestives de la cannelle. Je note également qu'il semble avoir fait l'impasse sur son intérêt dans le diabète. je devrais reproduire le passage que l'on m'a communiqué mais il faudrait le scanner, je le trouve franchement "débile". Ca sera pour une prochaine fois.

Je ne sais pas pourquoi la diction de ce personnage me porte sur les nerfs. Il doit y avoir à cela une profonde raison subtile, que ma raison ignore mais que mon radar personnel détecte... Méfiez vous des vedettes "people" toutes causes confondues ! Vu la pourriture des médias français, leur veulerie, le fait qu'ils soient achetés par des subventions imposent de considérer l'intérêt de ce qu'ils nous présente comme étant quasiment et à coup presque sûr inversement proportionnel à l'idée qu'ils s'en font.

Je ne regarde que très rarement la télévision et si vous faisiez comme moi vous seriez frappés par le cynisme qui se dégage de certaines expressions qui échappent à quelques présentateurs (et "présentateuses" puisqu'on a ordre de célébrer le féminin) en vogue. des rictus montrant qu'ils se foutent assez généralement de ce qu'ils racontent drames ou pas drames leur échappent. Je trouve cela sidérant mais apparemment peu de gens perçoivent sont sujets à un malaise ! Pire encore je devine en temps réel ce qu'ils vont sortir comme lieux communs, ce qui me dispense de perdre beaucoup de temps à ouïr des sornettes.

Post-scriptum ou  le remède à la résistance à l'insuline 

Pour ce qui concerne le chocolat noir 100% comme coupe faim, il inhiberait la production de ghréline, l'hormone qui stimule l'appétit.

Concernant son antagoniste, la leptine qui est proprement un coupe faim et une sorte d'antagoniste, je lis sur Wikidepia que sur le plan métabolique, une sécrétion importante de cette hormone (induite par une quantité de masse grasse supérieure), induit une lipolyse, inhibe la lipogenèse et augmente la sensibilité à l'insuline. Par ailleurs, elle diminue également la sécrétion en insuline et réduit la néoglucogénèse interprandiale. À l'inverse, le manque de leptine induit une augmentation (via son affinité avec l'alpha msh et le neuropeptide Y) du stockage de masse grasse ainsi qu'une augmentation de l'affinité pour les aliments.

Il aurait été plus intéressant de trouver un aliment qui agisse comme stimulateur de la leptine car le phénomène de l'aggravation de la résistance à l'insuline et le surcroît de néoglucogenèse pouvant être provoqué par un régime cétonique devrait trouver sa solution. Donc le chocolat ne m'intéresse pas, c'est encore un truc de poupée Barbie. Le sachant, je comprends pourquoi la jeune caissière de Biocoop s'est mise à rayonner quand j'ai parlé de chocolat 100 %. Moi qui croyait que c'était une rareté, elle a filé vers le recoin du rayon, n'a pas eu besoin de tête chercheuse et m'en a proposé une caisse. Bref je retarde complètement.

Stimuler la leptine ? Il n'y a pas l'aliment pour cela et l'entraînement à jeun si ça la stimule je lis également que ça stimule l'insuline et qu'au final il existe un phénomène de leptino-résistance pour tout corser. Voir http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=80. Elle est compliquée la biologie des animaux à deux pattes ! Enfin déjà si on peut bouffer un peu moins en croquant un carré de chocolat pur cacaco, c'est mieux que rien, d'autant plus qu'il est difficile de devenir addict à ce produit. Rien que l'intention ça calme les fantasmes...

25/04/2015

Intérêt du potassium...

K.jpgLe régime du paléolithique était censé apporter jusqu'à 8 g. de potassium par jour pour moins de 1,5 g de sodium...

Pauvreté du régime cétonique en potassium

En revanche, le régime cétonique qui limite tout ce qui est fruit et légumes, fruits surtout puisqu'ils contiennent du sucre, risque d'abaisser encore l'apport de potassium qui est d'environ moitié pour un régime normal (3 à 4 g./jour) tandis que l'apport de sodium tend à être excédentaire allant jusqu'à 10 g. jour !

Les produits alcalisants, citrates style Kousmine ! mal composés et horrilement chers : pure arnaque, à dégager

A noter que les produits alcalinisants à base de citrates comme Alcabase, qui sont vendus cuir et poils font la part belle au citrate de sodium, si les citrates sont transformés en bicarbonate, recourir à une forte proportion de bicarbonate de sodium est une connerie mais une connerie très productive pour ceux qui la commercialisent. Toujours la même chanson ! Aucun n'échappe à cette critique et l'Herbasit est vendu plus de 40 €. A dégager ! 

Si le citrate de potassium est préférable au bicarbonate, on a du mal à le trouver en poudre et en vrac c'est toujours des comprimés ou des gélules hyper ruineuses. A dégager sans ménagements, une ruine avec 99 mg de K, cela veut dire qu'en 10 jours la boite à 0 ou 11 € est cuite ! Une rente pour ces saloperies de marchands !

Bicarbonates ou citrates, lesquels choisir : les citrates si possible 

Le bicarbonate de potassium oenologique ne serait pas alimentaire. D'après les analyses de Laffort (moins de 4 € chez OBST) il comprendrait 100 ppm de cuivre, ce qui fait 1 mg pour 10 g absorbés. A en juger par les apports recommandés rien là de dangereux. Voir :

http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/vitamines_minerau...

A noter que les données de Passeport santé sont à corriger quand aux unités (mcg et mg au lieu de mg et g).

http://www.compagnie-bicarbonate.com/bicarbonate-de-potas...

A quelques € près voici une solution :

http://www.compagnie-bicarbonate.com/bicarbonate-de-potas...

Demandez aussi au pharmacien à quel prix il vous le propose, même chose pour le citrate disponibles chez Fagron.

Pour le citrate c'est tout ce que j'ai trouvé pour l'instant de moins cher :

http://www.newpharma.fr/etixx/451963/etixx-citrax-poudre-...

Qui dit mieux ?

Intérêt du citrate

A noter que le citrate peut avoir un intérêt en cas de lithiases rénales. Chercher sur internet l'intérêt du bicarbonate et du citrate il y a à faire.

http://urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliog...

http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/mede...

Supplémentation en potassium  

Il y a donc intérêt à envisager un apport de potassium. Il est évidement difficile à évaluer car l'ionogramme sanguin ne fournit d'indications qu'en cas de déficit grave car le corps s'efforce de maintenir une certaine homéostasie. Même chose pour le magnésium. La solution est donc d'évaluer l'apport en fonction de la compositions des aliments.

Ce sont les lentilles et les pruneaux qui apportent le plus de potassium 700 à 800 mg (pour 100 g) contre 400 pour la banane à égalité avec les "patates". Les avocats en sont assez riches 650 mg mais on n'en mange pas tous les jours même si cet aliment est en honneur dans le régime cétonique. Les apports des aliments riches en lipides sont nuls et les apports des aliments protéinés assez faibles.

Ainsi d'après mes calculs rapides, une régime cétonique a toutes les chances de trop baisser les apports de potassium. Les ouvrages évoquant le sujet disent beaucoup de bien du potassium mais vous découragent de prendre l'initiative d'une supplémentation en vous disant de questionner votre médecin. Or la plupart ne savent rien, se fient à l'ionogramme et en plus le potassium a la réputation de favoriser les arythmies cardiaques. Alors comme on les incite à tirer le parapluie en se conformant à des schémas directeurs et à des tabous comme celui de la phobie de la vitamine C à plus de 60 à 500 mg jour dans le meilleur des cas

Notez que si vous avez un traitement à ce propos et si vous voulez acheter du Veinobiase, l'ordinateur du pharmacien va détecter une "contre-indication" car chaque comprimé effervescents comprend 391 mg de potassium et si vous en consommez 10 comprimés jour cela fera 4 g de potassium. Or un médecin que j'ai perdu de vue m'avait signalé qu'un de ses patients était "accro" au Veinobiase qui lui avait procuré un effet jugé à tort "aphrodisiaque". En fait rien à voir : le Veinobiase avait de fil en aiguille eu un effet positif sur les érections du patient.

A noter que certains diurétiques favorisent la fuite du potassium chez les personnes âgées, soit on utilise des diurétiques "épargneurs" (sic) de potassium, soit on supplémente avec des produits évidemment coûteux mais en dehors de ce cas de figure la gent médicale ne s'occupe pas du potassium ou si peu. En revanche, des personnages comme Dogna font prospérer le commerce de leur fille en faisant vendre du Kali'claire mélange de gluconate, de phosphate et d'acétate, avec le risque d'un déséquilibre des apport de phosphore.

Voir : http://www.micheldogna.fr/cures-article-6-18-102.html

Notez également que pour l'iode, un peu de teinture sur la saignée du coude suffit, la peau absorbe parfois la couleur à une vitesse stupéfiante alors pourquoi acheter des pilules ?

Le nitrate (salpêtre) peut-être intéressant mais il a un inconvénient dirimant, il est agressif pour les muqueuses, de l'estomac en particulier. En revanche le bicarbonate coûte environ 10 € le kilo et participe à l'abaissement de la charge acide. Citrate ou bicarbonate, il faut contrôler le pH de l'urine et limiter son acidité mais sans atteindre la neutralité ou une résultante basique (7 à 8) car il y aurait risque d'infections. Un pH de 6 me paraît bien or on est souvent en dessous.

Pour les bandelettes voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/10/15/reactif...

Expérience personnelle

Il existe deux moyens de réguler la prise, c'est le calcul selon l'alimentation, le pH de l'urine d'une part et le ressenti. Je le suis supplémenté à raison de 3 g dans un flacon de 250 ml et dès le lendemain, alors que j'étais "ensuqué", je me suis senti nettement mieux. Le mieux est d'y aller progressivement, après avoir évalué vos apports par l'alimentation. Enfin si les patates sont assez riches en potassium, il n'y a pas lieu de s'en gaver surtout si votre activité physique est pratiquement nulle. 

Calculer le potassium élément

1 g de bicarbonate de K (KHCO3) contient 39% de potassium soit 390 mg.

1 g de citrate de K (C6H5K3O7) contient 38 % de potassium soit 380 mg (117/306).

1 g de citrate de magnésium contient 11% de Mg soit 110 mg (et non 16% comme indiqué faussement sur le site de la nutrition.fr).

Il est aisé de maîtriser progressivement le dosage sans avoir besoin d'une balance ultra précise. Utiliser les dosettes métal de Aromazone sachant que la plus grand des cuillères fait environ presque 1 g. remplie à raz. 

Pour le calcul d'un élément de formule voir http://calculis.net/masse-molaire. Diviser le poids de l'élément visé par la masse totale de la molécule pour avoir le pourcentage dudit élément.

On parle du potassium mais avec beaucoup de réticence

A cause d'un risque cardiaque en cas d'apport brutal et d'insuffisance rénale car alors il y a risque d'accumulation mais cela doit se voir dans l'ionogramme. Et l'insuffisance rénale ça se mesure mieux que la réserve potassique. Même réticence dans les ouvrages et articles spécialisé bien qu'on vous le vante en faveur d'un combat contre l'ostéoporose, l'hypertension, alors à quoi bon faire des articles et des livres si c'est pour se disculper de toute responsabilité sur le dos de médecins qui vont pratiquer le même réflexe conduisant à l'abstention ?

Il semble y avoir une sorte de complot contre le potassium, enfin il y a lieu de se poser des questions. Pourquoi toujours mettre l'accent sur le sel et non sur le potassium? Le sel dit de régime contient beaucoup de potassium et j'en ai donné à un voisin qui faisait de l'oedème car je n'en faisais rien. Il a été frappé par la rapidité d'action sur ce trouble. Le potassium, dont les canaux sont fourvoyés par les statines, est une chose simple et fondamentale comme la réduction des glucides dans le cas de cancer, mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer surtout si ça rapporte des espèces sonnantes et trébuchantes.

http://www.docteurwillem.fr/cms/article.php?id_txt=17

Bien sûr si vous souffrez d'arythmie cardiaque il y a lieu de se poser des questions, sauf qu'il peut s'agir d'un déficit. Voir : http://www.ismaap.org/index.php?id=200 et je cite :

Des pathologies non liées au coeur peuvent également provoquer un rythme cardiaque irrégulier. Un dysfonctionnement de la thyroïde ou une carence minérale (notamment en potassium) sont souvent en cause.

Voir en bas de page pour les symptômes pouvant être inquiétants...

Pas assez est donc aussi problématique que trop mais puisque nos ancêtres "préhistoriques" supportaient 7 à 8 g jour il y a de la marge ! D'autant plus que le potassium n'occupe qu'une partie des molécules ingérées.

Voir pour finir : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplem... 

20/02/2015

The High therapy Ph for cancer -Peut-on guérir le cancer en 36 heures ?

rubi-133x300.jpgMon attention a été attirée sur une méthode qui a recours au potassium, césium et rubidium, ce n'est pas nouveau. Il est probable que cette thérapie est à rapprocher de l'usage d'une certaine forme de germanium.

Je n'entends pas me prononcer sur cette méthode et je n'encourage personne à la tenter sans la supervision d'un médecin. Il faudrait d'abord trouver les produits adéquats et savoir s'en servir.

36 heures pour juguler une tumeur, je n'y crois pas, la fonte trop brutale d'une tumeur causerait de gros dégâts comme cela a été vérifié sur le plan vétérinaire avec un certain négativeur. Mais il est possible que l'on puisse tirer de cela au moins une thérapie d'appoint.

Je donne quelques liens, il y en a beaucoup, je vous laisse chercher et j'attends des remarques pertinentes le cas échéant :

http://lachainedevv.com/100-des-30-cancereux-gueris-en-36...

http://www.mwt.net/~drbrewer/highpH.htm

Je n'ai pas eu le temps de lire ces pages, je vois que l'Afssaps aurait publié sur le sujet, donc je ne sais rien de plus que ce que je vous dis.

08/02/2011

L'équilibre acido-basique (résolution d'une énigme)

acides_01.jpg

Je précise (au cas où on ne l'aurait pas compris) qu'il faut toujours avoir à l'esprit que ce que je dis est à attendre cum grano salis. Je sais le chlorure de sodium serait cancérigène mais on peut pas s'en passer !

Richard Haas, dont il est question dans le précédant post, a consacré à la question une étude d'une quarantaine de pages dont je ne peux que faire l'éloge et c'est une chose plutôt rare.

Je vous invite à vous la procurer sans tarder en utilisant l'url donnée dans ce post.

L'étude s'appelle L'équilibre acido-basique, sujet délicat, épineux et fort complexe et c'est le moins que l'on puisse dire.

Un petit oubli à propos de l'échange évoqué dans l'envoi précédant: je suis étonné que mon correspondant ne mait point accusé d'être frustré... En général on me fait le coup à chaque fois que je conteste. Un oubli sans doute et comme d'autres risquent de vouloir le combler, je dois dire que je ne suis pas vraiment frustré. La seule chose qui me navre c'est de n'avoir pas les moyens de manger tout bio et de tester sur ma pomme autant de complément alimentaires que je le voudrais mais comme des gens très bien et très évolués spirituellement, sont dans le même cas, je cherche à employer mon savoir faire au développement de solutions économiques et quand j'en trouve, je les publie. Voir les posts antérieurs...

De Kousmine au Dr Besson

Je connaissais depuis longtemps la technique consistant à mesurer le pH des urines et à la corriger par la consommation de citrates alcalins. Je la connaissais par le livre de Christopher Vasey, livre que j'ai trouvé, sans jeu de mots, assez vaseux !

Avec le Dr Besson on franchit un pas assez décisif car il a pris la peine de décrire tous les systèmes tampons mais j'étais persuadé qu'on demeurait dans l'illusion et que la technique évoquée était fautive et même sans garantie quant à la désacidification du mésenchyme.

J'ai essayé à deux reprises les citrates alcalins sans autre résultat que de me perturber la digestion et il en m'a fallu absorber pas mal de grosses gelules pour voir le pH changer avec pour seul résultat d'ajouter à la poignée de compléments que j'absorbe sans même parler du plombage du porte monnaie et du temps passé à faire les gélules. Des bricoles qui ne sont pas tellement gratuites, c'est 50 Euros les mille en 000 avec le port chez le mieux disant! Ras le bol !

Risques digestifs

Concernant le risque disgestif, Besson a évacué la question en 3 lignes en haut de la page 23. Je cite :

Ainsi un mélange de sels alcalins stimule et renforce l'activité de la digestion intestinale alors qu'un apport d'acide l'affaiblit.

C'est faux archi faux et Haas le prouve ! 

J'ajouterais que quant à proposer de bouffer des citrates, on aurait pu profiter de l'occasion pour favoriser le potassium au détriment du sodium. Et bien non c'est loupé, archiloupé ! Toutes, absolument toutes les formules égalisent sodium et potassium. Ca veut dire qu'il faut encore corriger par un apport de bicarbonate de potassium. Ca fait encore 2 ou 3 grosses gélules en plus à faire et à avaler.

Là c'est vraiment une "sainte colère" qui me prend, on ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez et par dessus le marché ce n'est pas perdu pour tout le monde puisqu'il faut encore banquer. Heureusement que le potassium ne revient qu'à 4,03 Euros le kilo mais il y a en plus 9,50 de port !

Vraiment l'incompétence et la crétinerie, quand ce n'est pas la malonnêteté des gens qui se mêlent de thérapeutiques est quelque chose de vraiment infernal.

Risque infectieux

Il faut arriver à la toute dernière page pour découvrir que :

En pratique, seule la présence d'une infection urinaire, d'un trouble de l'élimination du calcium ou la présence de cristaux et de calculs doit faire prendre des précautioons d'usage dans ce rééquilibrage acido-basique.

Moralité, il faut payer 11 Euros et passer plusieurs heures pour découvrir qu'en fait les contre-indications évoquées sont finalement très large car comment être sûr qu'on élimine bien le calcium en excès et puis pourquoi bouffer tant de pierre plus ou moins liquide alors que Adam et Eve étaient fruitariens ?

J'ai justement parmi mes amis une dame d'âge canonique sujette à des infections vésicales à répétition à qui j'ai envoyé de l'argent colloïdal pour lui éviter les antibiotiques. Ca a marché mais elle ne va pas prendre ce collaïde toute sa vie ! 

Je lui ai donc demandé de tester le pH de ses urines, elle ne prendre pas de citrates mais il lui reste des bandelettes très précises. Résultat pH proche de 7 ! 

Je pense qu'elle va se jeter sur la brochure évoquée car son problème est manifestement d'origine intestinale : elle redoute une appendicite. Voilà une cliente qui devrait essayer le moût de pain liquide de toute urgence (produits Kanne). Les coïncidences sont parfois très éloquentes. On parlait ces jours-ci avec Jacques Valentin de ces produits Kanne et voilà qu'un mémoire remarquable à cet égard nous tombe du Ciel. Un peu bizarrement comme tout ce qui est "extra-terrestre" et plus ou moins providentiel mais ça m'étonnerait qu'il ne s'agisse pas d'un "signe". Enfin il ne coûte pas grand chose de l'essayer et là c'est absolument sans danger...

Les travaux de Sander : une vaste blague !

Je reprends le bouquin de Besson et que vois-je à la page 71 ? Et bien cet auteur est tributaire des travaux de Sander qui aurait stipulé que le pH urinaire doit être compris entre 7 et 7,5. Malhreusement, pour cet éminent toubib, M. Haas a taillé en pièces. Le pH urinaire peut varier de 4,8 à 7,5, il n'est donc pas question de le bloquer autour de 7. Voir autour de la page 17 chez Haas.

La bioélectronique de Vincent

Besson y a consacré 2 pages mais il n'en tire pas beaucoup de conséquences et de toutes façons elle est pratiquement inutilisable. Non seulement je ne connais que deux laboratoires (Paris et Marseille) à la pratiquer mais je ne m'y fierai pas car un de mes amis m'a persuadé que les nouveaux directeurs de ces labos ne sont pas des gens très recommandables car il s'intéressent d'abord à leur tiroir caisse. On n'est donc pas sûr pour Paris qu'il aient conservé une technicienne qui était très compétente et qui répondait gentiment au téléphone.

Non seulement il faudrait faire des navettes mais encore faudrait-il avoir quelqu'un pour interpréter correctement les résultats, ce qui pose encore un autre genre de problèmes. A savoir que certaines techniques réputées marginales attirent les escrocs tel un certain Docteur Cuaz à Nice prétend avoir été un pionnier dans le maniement des bilans du C.E.I.A. En vérité, bien loin d'utiliser correcteement cette soruce de renseignements, il bourre ses clients de compléments alimentaires sur lesquels il touche des commissions. Je pense en particulier à une société appelée La Royale qui peut bien reverser 25 % à ses prescripteurs dans la mesure où ses plantes sont environ trois fois plus chères que celles de chez Dieti-Natura. Soit dit en passant que le Dr Cuaz évite de faire comme M. Governatori en contestant car je produirai son numéro de prescripteur et son "ordonnance" avec les commentaires et les propositions que j'ai reçues de la société qui graisse la patte des toubibs en produisant son courrier qui mérite un commentaire car ce qui est proposé aux médecins est tout-à-fait illégal puisqu'on leur propose, par exemple, de leur acheter du matériel avec leurs 25% ! 

Je me demande du reste si je ne vais pas déposer une plainte auprès du Conseil de l'Ordre !

Conclusions

Pour les lecteurs capables de comprendre les mécanismes biologiques fort complexe en matière de régulation acido-basique, le texte évoqué met fin à un certain nombre d'énigmes.

Bien évidemment, quand il s'agit d'ne tirer des applications, il ne suffit pas de consommer des aliments lacto-fermenté, c'est quand même un peu plus compliqué.

En voici un exemple qui concerne le diabète sur fond de léger syndrome métabolique. Toujours dans mon entourage j'ai fait la constatation suivante : la prise de Metformine (qui aurait des effets rejuvénants) et/ou le gymnema sylvestris qui ne coûte presque rien si on le fait venir des Indes peut faire monter la glycémie à jeun de façon très bizarre. J'ai conseillé à un proche de faire l'expérience et de contrôler son sucre 4 fois par jour avec ce résultat paradoxal. En revanche une diététique appropriée très protéinée avec cessation des lipides et glucides cachés après le repas de midi, a tendance à faire rentrer le "susucre" dans les clous. Et j'ai trouvé une plante, pas très connue, qui semble jouer sur la glycémie du matin.

Mais tout cela pour dire que quand on commence à s'occuper de diététique, ca devient vite casse tête. Une solution pour avoir des protéines au petit déjeuner ert lors des collations sans trop de lipides ni de sucre c'est de consommer du fromage blanc à 0%. Mais apparemment on ne trouve pas de brebis bio dégraissé, donc on est condamné au lait de vache que l'on nous présente comme une vâcherie. ce qui fait ricaner les ayurvédistes car leurs vaches elles sont sacrées ! Seulement les mythes cosmologiques sont peut-être sympas mais ça n'a rien à voir avec la biologie ! Et de toutes façons les Chinois vous disent que le fromage ça donne des mucosités ce qui m'a été confirmé l'autre jour à France Inter par une chanteuse baroque très connue quoique j'ai oublié son blaze.

Qui croire ? Sur ce je vous souhaite bien du plaisir ! Enfin quand je serai à la retraite je vais peut-être ouvrir un cabinet de consultation par Webcam avec paiement par Paypal. Mais MSN ça merde !

Pour l'instant je ne peux mieux faire que d'insister pour qu'on lise les pdfs de Richard Haas. 

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/05/21/eau-kan...