Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2015

Les (fausses) clés du phénomène OVNI...

bale.jpgA gauche une apparition bâloise célèbre... Ce post a pour but de mettre en relief le fait que toutes sortes d'apparitions ne sont que la matérialisation plus ou moins tangibles de fantasmes religieux au départ qui deviennent à la faveur d'un fausse "libération" assez franchement lubriques au final.

Nexus déconne...

Toujours dans le n° 97 de Nexus, chaque n° comportant à la fin, une évocation de ce genre de problème, on y trouve plusieurs articles extrêmement confus qui semblent vouloir recentrer le débat autour de la "question psychique" en relation avec les phénomènes du chamanisme.

Il est question entre autres de l'ayahuasca, une drogue bien connue chez les chamanes amérindiens.

La série se termine par un interview d'un allumé scientifique nommé Philippe Guillemant avec une théorie quantique, comme il se doit, de déformation de l'espace temps avec une "conscience quanto-gravitationnelle". Bref c'est un tissu de délires verbeux né d'une pure imagination d'apparence scientifique conçu pour en imposer aux "gogos". J'ai déjà fait le procès de la "physique quantique" lorsqu'elle est mise à contribution par des "bonnes femmes" dont la seule activité identifiable est de savoir vendre des casseroles à des prix faramineux... Comme quoi, il existe bien un atavisme sexuel mais heureusement, un certain nombre de femmes sont tout de même capables de le dépasser.

Apparitions classiques conformes à l'imaginaire religieux

Voici  un texte qui relate des manifestation historiques censée relever de l'ufologie :

http://secretebase.free.fr/ovni/histoire/historique/histo...

Certains phénomènes ont défrayé la chronique médiévale. Or le propos de ces phénomènes consiste à s'adapter à l'imaginaire de l'époque, imaginaire jadis religieux, imaginaire devenu essentiellement technocratique avec "tôles et boulons" à partir des années 47. C'est cette "plasticité" et cette "modélisation" sur la base du contgenu psychique d'une époque qui est la seule "clef" opérative. J'ai cité dans un post précédant le nom de deux auteurs, il y en a d'autres. Méheust avait remarqué que la science fiction a anticipé le contenu de certaines apparitions. Une des fantasmagories de Jules Verne s'est incarnée dans le Texas quelques années après. Bref, il est clair que ce sont les même influences qui, dans un premier temps, préparent l'opinion par des oeuvres d'imagination et ensuite produisent plus ou moins concrétement les phénomènes observés.

Abductions anciennes et abductions modernes

Une autre clef réside dans la similitude entre les enlèvements et passages d'êtres humains dans le monde intermédiaires peuplé de créatures décrites par le folklore ancien et les modernes "abductions". L'histoire est classique, un homme est séduit par un chant et de la musique et il entre dans une danse avec des elfes ou des fées, se distrait un moment et revenu sur la terre ferme, les gens qu'il a connus sont décédés depuis belle lurette et il se trouve dans un monde qui a changé. Sont-ce des histoires vraies ? Le moins que l'on puisse dire est qu'elle possèdent une valeur mythique dans le bon sens du terme, c'est-à-dire "didactique" et surtout symbolique. Or on a noté quantité d'analogies, seul le décor a changé et ce décor s'est modelé sur l'imaginaire contemporain avec sa technicité. Mais en fait il est très clair que les "entités" concernées sont les mêmes, ce sont diverses catégories de djinns. Ce terme venu de la culture islamique ayant l'avantage de ne pas pouvoir être systématiquement assimilé au concept de "démon" et de "diables".

Des charmants vénusiens du polonais Adamski

Ce qui m'avait frappé, c'est qu'une des premières relations de visiteurs "extra-terrestres" aurait concerné des "Vénusiens" (et non des "martiens") représentés comme étant très beaux. C'est l'histoire d'Adamski. Dont le nom renvoie au mythe originel de la Bible... Il s'agit sans doute d'une forgerie mais comme rien n'arrive par hasard, elle comporte une valeur symbolique qu'il faut décrypter.

Bliss029.jpg

Aux "Petits gris" bien membrés et sodomites

Ci-contre une image (relativement décente) qui trouvera son explication plus loin...

La décence m'interdit de reproduire d'autre figure mais vous pouvez les trouver facilement sur la Toile, il suffit de connaître le nom des "artistes".  

La mythologie des "extra-terrestres" n'est comme toute qu'un décalque de l'histoire des "anges déchus" de la Bible qui séduisirent les filles des hommes en donnant naissance à des géants. C'est pour certains traditionalistes l'origine d'une lignée "contre-initiatiques" puisqu'ils auraient transmis à l'humanité des "sciences interdites" dont l'astrologie. A noter que cette thématique se retrouve partout y compris dans le bouddhisme tibétain mais sous une forme moins dualiste. Or, durant les années 90 un auteur, se basant sur le fait que la fin d'un cycle doit reproduire en miroir le début avait amis l'hypothèse qu'en raison de la thématique homoérotique apparaissant en filigrane dans le mythe du Verseau, devrait logiquement s'accompagner d'abductions à caractère "homo".  

Et bien c'est arrivé  en écho à la thèse vénusienne et "primordiale" de Adamski. Adam étant le chef de la lignée terrestre... Il est assez malaisé de trouver des éléments sur ce thème car tout comme les EMI à caractère de damnation, ceux qui les ont expérimentées les cachent de sorte qu'on ne parle que d'EMI paradisiaques qui ne signifient rien du tout, puisque les intéressés ne sont pas morts et que personne n'est vraiment revenu de l'au-delà. Il n'y a pas de service post mortem pour envoyer des cartes postales...

Plus de 50% des "aliens" seraient gays

La question des "aliens gays" est l'objet de quelques débats :

http://cassiopaea.org/forum/index.php?topic=7043.15

Des "abductés" ont été abusés sexuellement et cela me rappelle encore un vieux thèmes classique : celui des succubes et des incubes. Des "démons" prenant forme humaine en vue de rapport avec des "adamiens". Il est à noter que la famille des Lusignan serait le produit du croisement d'une fée et d'un chevalier... Mais là il s'agit d'un registre supérieur. 

On estime à 50% le nombre des abductions en mode "gay" et compte tenu des cas non déclaré pour cause de tabou persistant, le chiffre réél est nécessairement bien supérieur. Aussi même lorsque la référence est évoquée en mode humoristique elle est sous tendue par l'idée implicite que ce sont bien des "extra terrestres" qui seraient à l'origine du mouvement qui s'observe depuis la révolution française en faveur d'un mode de vie en rupture avec la "tradition". L'archevêque de Canterbury est soupçonné d'avoir été "abducqué" et endoctriné par des extra-terrestres sodomites pour avoir travaillé à l'avènement d'un clergé gay...

http://www.dailymail.co.uk/news/article-1331530/Archbisho...

Parenthèse sur le mormonisme

Il est à noter en passant que toute une série de pornos "homos" utilise comme thème une initiation mormone passant par une "ordination" à base de sodomie. mais ce n'est que la résurgence d'une certaine historicité. Joseph Smith faisait partie de la confrérie. J'ai lu ça dans un article d'un auteur français très respectable, décédé en odeur de sainteté au sein de l'Islam et c'est confirmé :

http://www.connellodonovan.com/smith.html

Voici une version très soft (et incomplète) sur youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=TryfML6Kgc0

Notons qu'à l'origine de la création du mormonisme il y aurait une histoire pas claire de "salamandre"... Une créature liée à l'élément feu...

Certaines images vont-elles finir par s'incarner à l'instar des rêveries d'un Jules Verne ?

Certains en rêvent manifestement...

Enfin dans le domaine des dessins gays un pas décisif a été franchi avec des oeuvres comme celles d'un Patrick Fillion qui flirte ouvertement avec le thème précité sur un fond non moins franchement "satanesque", luciférien et "extra-terrestre" par moment. Mais ce n'est pas ce qu'on a fait de pire... Cela reste assez frais et guère inquiétant. Mais là je peux pas montrer quoique des enfants ne sont pas appelés à fréquenter ce blog un peu trop chiant pour des esprits frivoles et purement ludiques.

On n'a pas de preuves mais il y a dans ses livres des indices mais comme à l'époque les romans d'aventure et les bandes dessinées ne mettaient pas de filles dans la course du fait de l'influence de l'église rien n'est établi mais enfin son neveu Gaston ne lui a pas tiré une balle dans le pied sans raison...

Conclusion au sujet des "clefs" authentiques : rien de nouveau sous le Ciel !

Enfin et en ce qui concerne les "clefs" des histoires ufologiques, je suis persuadé que nous avons à notre dispositions des modèles explicatifs encore opérants. Il n'y a strictement rien de nouveau sous le Ciel excepté que le fond des thématiques en usage est de moins en moins tabou, encore faut-il savoir relier tous les éléments disponibles. Chose impossible pour l'immense majorité de nos contemporains qui ignorent les lois de l'analogie et sont devenus "non fonctionnels" dans le domaine du symbolisme. 

Dans un autre article, Nexus fait grand cas des rêves, un terrain ou incubes et succubes peuvent aisément se manifester. Il n'empêche que certains phénomènes quoique plastiques acquièrent une certaines consistance matérielle et ne s'apparentent nullement à des hallucinations...