Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2020

Le régime cétonique remis en cause par le Dr Schwartz

MAJ : 18/02 : A la suite de la parution de cet article, j'ai reçu un lien vers un article de "Dur à avaler" (qui n'est plus opérationnel) et où l'auteur déclare n'avoir rien lu venant de Schwartz. Avec ça on est bien avancé...

Si j'ai bien compris il y a 2 éventualités qui peuvent être reliées : le régime cétogène peut dans le cadre d'un tableau de résistance à l'insuline aggraver la glycémie et il se pourrait que dans certains cas certaines cellules cancéreuses arrivent à tirer parti des cétones.

Je crois, pour ma part, qu'avant de se lancer dans ce régime il faut évaluer l'état de la glycémie. Voici les dosage à faire :

  • Glucose à jeun
  • HBA1C (hémoglobine glyquée, période de référence 3 mois)
  • insulinémie à jeun

Le glucose et l'insulinémie permettent d'obtenir l'indice Homa et l'indice Quickly permettant d'évaluer une éventuelle résistance à l'insuline et l'état d'un diabète éventuel.

Je rappelle que pour contrôler l'efficacité d'un régime ou d'un traitement antidiabétique la solution consiste à doser les fructosamines avant mise en oeuvre et après 1 mois.

Quoiqu'il en soit, il faut contrôler sa glycémie avec un glucomètre plusieurs jours  avant d'entreprendre le régime et ce le matin à jeun, avant le repas de midi et le soir au coucher, éventuellement 2 heure après le repas de midi et continuer l'observation après avoir engagé le régime pour voir ce qui se passe. 

Si on ne veut pas pas piquer plusieurs fois par jour. Contrôler la glycémie le matin et redoser les fructosamines après un mois de régime. Si le chiffre a baissé, le régime cétogène dervait être positif.

La prise de plus de 2 comprimés par jour de Stagid (Metformine) peut fatiguer les reins. Doser la créatinine et la clairance avant la prise de Metformine et 1 mois après...

Ci-dessus la vidéo du Dr Scwharz dont je n'avais pas eu connaissance.

============================================================

Schwartz.JPG

Ce matin à 6h43 exactement j'ai reçu cette info :

Petite bombe : https://guerir-du-cancer.fr/dangers-du-regime-cetogene-pour-le-cancer-etude-publiee-par-maurice-israel-laurent-schwartz/

L'ACM a précisé ceci : Nous ne parlons plus de régime cétogène au niveau de l’association depuis au moins 3 ans également. Nous suggérons aux malades de manger normalement, tout en limitant le plus possible les sucres, mais avec comme consigne de ne pas affaiblir ses cellules saines, de ne pas maigrir ou très peu et de prendre du plaisir à manger pour ne pas frustrer le cerveau. Equilibre subtil et très personnel à trouver…

On notera que le régime cétogène est toujours recommandé sur le site du Dr Schwartz alors que le lien vers le nouvel article mentionne un danger:

cétogène2.JPG

L'email du co-auteur (Maurice Israël) étant sur la page concernée, j'ai fait en sorte qu'il reçoive l'annonce de ce post afin que le cas échéant il me fasse des remarques. Peut-être que je n'ai rien compris à la pièce... Je le désabonnerai après envoi.

============================

En 2015, j'avais publié une mise an garde m'étant rendu compte chez un proche que le régime cétogène peut faire monter le glucose sérique en cas de résistance à l'insuline alors qu'un jeune strict de 7 jours possède au contraire, un effet normalisant.

http://silicium.blogspirit.com/archive/2015/04/29/le-regi...

Bref, si certains détracteurs ont tendance à condamner mon côté "touche à tout" et un peu "homme universel" à la Léonard de Vinci (dont un faible partie apparaît sur ce blog) j'ai quand même le sentiment de n'avoir pas été trop mauvais puisqu'il semble que j'ai précédé de façon très intuitive et avec deux ans d'avance ce qui tendrait à se vérifier.

Voici les conclusions de l'étude visée ci-dessus. Il faudrait la traduire en clair et la chose m'étant tombée sur le poil aux aurores, je laisse le soin à chacun de réfléchir à la question. Voici en attendant le résumé de l'étude, laquelle est assez hermétique. ce disant j'ai des raisons de penser que Jacques Valentin  pourrait bous aider à décrypter cette avancée.

=======================

Citation: Maurice Israël et Laurent Schwartz (2020) Le recâblage métabolique observé dans le cancer rend les cellules tumorales dépendantes des corps cétoniques et vulnérables au SCOT. Endocrinol Diabetes Metab J Volume 4 (1): 1–13 (2020).

Date de réception: 16 décembre 2019; Date acceptée: 23 déc.2019; Date de publication: 11 janv.2020

Copyright: © 2020 Maurice Israël et Laurent Schwartz. Il s'agit d'un article en libre accès distribué sous les termes de la licence d'attribution Creative Commons, qui permet une utilisation, une distribution et une reproduction sans restriction sur n'importe quel support, à condition que l'auteur et la source d'origine soient crédités.

La découverte que les auto-anticorps contre la décarboxylase d'acide glutamique qui synthétise le GABA, provoquent le diabète de type I, attire l'attention sur une régulation GABAergique du pancréas endocrinien supprimant la libération de glucagon catabolique si l'insuline anabolique est libérée; une carence en GABA altérerait alors ce mécanisme d'exclusion, permettant une libération des deux hormones. De plus, la carence en GABA modifie un mécanisme mettant fin à la libération d'insuline; une fuite d'insuline rend les cellules différenciées progressivement résistantes à l'insuline, tout en répondant au glucagon. Les cellules mitotiques dotées de nouveaux récepteurs d'insuline répondent aux deux hormones, affichant un schéma métabolique hybride que l'on trouve généralement dans les cellules tumorales. Ils ne peuvent pas obtenir leur acétyl-CoA mitochondrial par glycolyse, car la pyruvate kinase et la pyruvate déshydrogénase sont éteintes, suivant le signal du glucagon. Ils ne peuvent pas non plus former de l'acétyl CoA par la bêta-oxydation des acides gras, car le signal d'insuline qu'ils reçoivent provoque la synthèse des acides gras, qui ferme automatiquement leur bêta-oxydation. En effet, le malonyl CoA produit le long de la voie lipogénique inhibe le transporteur mitochondrial de carnityle des acides gras. Par conséquent, avec les sources d'acide glycolytique et d'acide gras de l'acétyl CoA mitochondrial fermées, les cellules tumorales ne peuvent obtenir leur approvisionnement vital en acétyl CoA mitochondrial que par la cétolyse des corps cétoniques.
Des tissus différenciés résistants à l'insuline, mais répondant au glucagon, fournissent adéquatement ces corps cétoniques. L'enzyme Succinyl-CoA: 3-oxoacid-CoA transferase (SCOT) est spécifique à la cétolyse produisant de l'acétyl CoA. Son inhibition prive les mitochondries des cellules tumorales d'acétyl CoA, ce qui devrait entraver le développement tumoral. L'inhibition de l'acétyl-CoA synthétase cytosolique que les cellules tumorales utilisent pour alimenter leur synthèse lipidique devrait bloquer la tumeur.

Un rapprochement est sans doute à faire entre une étude niçoise et celle qui précède à propos de GABA :

Long-Term GABA Administration Induces Alpha Cell-Mediated Beta-like Cell Neogenesis. décembre 2016

Patrick Collombat : "Notre laboratoire se focalise sur le diabète de type 1 caractérisé par la perte des cellules beta pancréatiques produisant l’hormone insuline. En utilisant la souris comme modèle, nous démontrons que le GABA (un neurotransmetteur parfois vendu comme complément alimentaire) peut induire la conversion de certaines cellules du pancréas (les cellules alpha produisant l’hormone glucagon) en cellules beta. Si le traitement en GABA est maintenu, les cellules alpha sont alors remplacées et à nouveau converties en cellules beta. Ces dernières sont fonctionnelles et peuvent inverser les conséquences d’un diabète induit chimiquement. Nos résultats suggèrent aussi que les cellule alpha humaines peuvent être converties en cellules beta. Un essai thérapeutique pilote va prochainement débuter pour tester si le GABA pourrait potentiellement aider les patients atteints de diabète de type 1. Nous sommes encore loin d’un potentiel médicament et nous déconseillons la prise de GABA au jour d’aujourd’hui mais ces résultats sont très encourageants."

 

14/05/2019

"La fin des maladies" selon Laurent Schwarz

laurent-schwartz-fin-maladies.jpg

Le Dr Schwartz a confié la promotion de son dernier livre, paru le 10 avril dernier, à une agence de communication (presse et "stratégie digitale"... sic). Et non à l'Académie de médecine qui l'aurait sans doute envoyé se faire voir ailleurs...

http://anneetarnaud.com/docteur-laurent-schwartz-la-fin-d...

Il s'agit du 4ème livre de cet auteur et il serait vain de chercher des critiques argumentées, le sujet étant tabou.

Ce site contient une vidéo dans laquelle l'auteur extrapole son protocole non seulement à toutes les formes de cancer comme auparavant mais à toutes les maladies. j'avoue n'avoir pas suivi la totalité de la vidéo car bien évidement ce médecin qui, rappelons le, n'a jamais été oncologue mais seulement radiologue raconte sa vie sur un mode que l'on peu qualifier de "merveilleux".

J'avais, jusqu'à une époque relativement récente, renvoyé les demandes vers l'association Cancer et métabolisme mais j'ai du finir par m'en désolidariser ouvertement au motif qu'elle ne comporte aucun médecin capable d'encadrer correctement les personnes désireuses de faire l'essai du protocole proposé (hydroxycitrate tiré du Garcinia + Sodium R lipoate) auquel a été ajouté plus ou moins récemment le régime cétogène et une alternance avec des cures courtes d'artémisinine. Cet encadrement a été confié à deux employés qui ne connaissent absolument rien à la médecin, tout comme le président.

Les résultats du protocol ? Réponse : on ne sait pas !

J'avais noté pour ma part deux résultats sur des tumeurs cérébrales. On a raconté que le protocole réussissait mieux sur des patients vierges de toutes chimio et/ou radiothérapie mais se croyant guéri la plupart auraient rechuté et se seraient jetés dans les bras de l'oncologie académique sans plus donner de nouvelles. En réalité, mis à part le cas de l'épouse du président de l'association qui serait décédée non de son cancer mais d'un manque de soins appropriés pour une infection rénale, on ne sait rien !

Je reçois encore de temps à autre des questions de proches de malades cancéreux auxquelles je ne puis répondre pour deux raisons. Le première est qu'à distance, surtout quand on n'est pas médecin, il est absolument impossible d'évaluer la situation sanitaire d'une personne. Il est des pays où il est autorisé de pratiquer la médecine par Webcam mais ce n'est pas le cas chez nous. La seconde est que les demandes d'éclaircissement arrivent toujours trop tard. Dans un cas, situé à des milliers de kilomètre de notre infortuné hexagone, on a collé à une personne notoirement diabétique des perfusions glucosées. 

Je note également que l'on me pose surtout des questions assez périphériques, notamment à propos de l'emploi de l'argent colloïdal, et dont les réponses ont été publiées dans le blog. Certes j'ai dépassé les 850 posts et sauf des abonnés de la première heure, personne ne peut avoir tout lu, mais quoiqu'il en soit le principal problème réside dans l'impossibilité d'évaluer le protocole dont il est question.

Je rappelle par exemple que le régime cétogène peut coincer en cas de phénomène de résistance à l'insuline en faisant monter la glycémie, chose qui ne se produit pas en cas de jeûne intégral. Donc quand on veut traiter un cancer, il serait logique de commencer par repérer une éventuelle résistance (insulinémie + glucose à jeun + hémoglobine glyquée, et si tendance diabétique il y a, contrôler l'effet du régime et du traitement instauré par le dosage des fructosamine après institution d'un mois et renouveler le contrôle, le cas échéant).

A ce propos le bilan du C.E.I.A peut fournir un cadrage utile (attention en particulier aux paramètres "verts") mais l'interprétation en est assez délicate, de plus un médecin qui questionne le centre risque de ne pas recevoir de réponse à ses questions. Notez que cela fait environ 8 ans que je m'intéresse à ce type de bilan et que je commence tout juste à m'y retrouver un peu. Ce bilan est assorti de conseils diététiques assez pertinents. En revanche pour les remèdes extraits de la base de donnée, il est préférable, après avoir consulter les matières médicales disponibles, de les tester par kinésiologie ou au pendule si on dispose d'un opérateur fiable. Le problème étant que beaucoup de radiesthésistes ont des idées préconçues qui faussent tout...

L'idée de base du protocole est intéressante : les cellules cancéreuses sont des cellules qui fermentent et qui adorent le sucre mais il faut quand même savoir que l'extrait de Garcinia s'est avéré assez décevant dans les cas de surpoids. Il n'est donc pas établi que la combinaison proposée soit souveraine.

Il est à noter que l'association évoquée reçoit des subsides des labos qu'elle recommande, or j'ai des doutes au moins concernant l'un d'eux, lequel m'avait bêtement menacé d'un procès pour avoir critiqué sa pseudo vitamine C liposomale. Concernant l'artémisinine

17/03/2018

Protocole de Schwarz : communication du président de "Cancer et métabolisme"

cancer-un-traitement-simple.jpgJ'ai reçu le texte suivant que je publie avec l'accord de son auteur. Ces précisions font suite à un mail de Richard Haas qui a diffusé un article de presse, dont j'ai reçu copie de mon côté par Nicole Delépine car Haas m'a radié de ses listes depuis que j'ai critiqué certaines interventions dont une a fait le jeu de la bande à Larmaan...

L'article de presse relayée moyennant des réserves sur la "sainteté" de Schwarz, est paru dans l'Est de la France, où Schwarz a ses attaches familiales, il relate la guérison d'un certain Pr. Taulelle. Le problème est que Schwarz, dans cet article, se présente comme médecin des hôpitaux de Paris alors que cela fait un moment qu'il n'en fait plus partie. Son nom a disparu de l'organigramme disponible sur le Net.

Aux dernières nouvelles, il consulterait gratuitement dans une clinique privée et feraient signer ses ordonnance par le cancérologue qu'il l'héberge. les précisions qui suivent sont une occasion de compléter le propos de l'intervenant?

Le texte suivant répond aux doutes exprimés par Richard Haas. J'ai ajouté en romains mes propres remarques.

Cher Monsieur
 
L’'association Cancer et Métabolisme a rompu toute relation avec Laurent Schwartz depuis presque deux ans.

Cette rupture a valu à l'association des ennuis : Schwarz a soudoyé le webmestre de l'époque pour supprimer des témoignages, il a d'autre part menacé l'association de poursuites après avoir ouvert son propre site. Une attitude charmante vis à vis d'une association qui a financé ses travaux.
 
Laurent Schwartz a eu le mérite d’avoir fait connaitre le traitement dit “métabolique” du cancer. Traitement mis au point par des médecins américains Burt Burkson et Bilhari à partir des travaux du Dr Otto Warburg, prix Nobel , 1931 qui à mis au jour l’origine du cancer en démontrant qu’il s’agit d’une inflammation. Les deux médecins cités ont essayé avec succès l’'association acide alpha lipoïque, hydroxicitrate, ainsi que le naltrexone revia.

Donc ce que l'on appelle le "protocole de Schwarz" est en réalité une usurpation. Je m'en doutais un peu notez le bien. Schwarz a fini par ajouter de la Metformine à la louche, or ce médicament de première intention du diabète est cause souvent de problèmes digestifs (diarrhées notamment). Comme régulateur du glucose, je conseille plutôt la Berbérine et l'extrait de cannelle.
 
Ce traitement modifié par les circonstances m’a permis de voir guérir mon épouse de 12 à 14 métastases au cerveau en 10 semaines.
Évènement qui m’a engagé à crée l’association Cancer et Métabolisme avec Laurent Schwartz.

C'est un fait que le protocole en question semble bien marcher pour des tumeurs cérébrales. Un cas signé Schwartz était passé sur une télé régionale...
 
L’'association a donc financé un complément de recherches pour ce médecin. Le manque de résultats sérieux nous a conduit à créer un comité scientifique et médical pour encadrer ces recherches, ce qu'’il a refusé.

J'ai eu les études que je conserve quelque part. Bref, Schwarz trouvait normal qu'on le finance mais sans rien contrôler. Il avait pris ailleurs de "mauvaises habitudes"...

Son éthique de médecin classique lui faisait concevoir les malades du cancer comme naturellement condamnés et donc disponibles pour être des cobayes, il a donc essayé des médicaments divers sans études préalables sérieuses mettant la vie de certains de nos adhérents en danger.

J'ai eu connaissance de cas d'abus de Metformine qui ont littéralement "vidés" les patients.
 
Notre association n’a pas un tel objectif, nous sommes des malades et des proches de malades qui acceptons de partager nos expériences avec ceux qui le souhaitent. Nos expériences sont toutes, au départ , sur le scénario suivant : condamnés et abandonnés par la médecine classique, souvent après des traitements dévastateurs, nous en sommes sortis avec des solutions différentes dont le traitement métabolique, auquel, avec le temps s’est ajouté une nouvelle approche sur la base des travaux de Mme Youyou Tu, prix Nobel 2015, travaux diffusés par l’équipe de biologistes américains de Washington. Nous ne sommes pas des cobayes, ni des médecins.
 
Cela va faire maintenant 5 ans que notre association s’emploie à aider les malades. Tous ceux qui s’adressent à nous, ou presque, sont des malades en très grave situation et sans espoir. Nombreux sont ceux auxquels nous avons apporté un soutien efficace.

Certes tout le monde nous demande des résultats et statistiques, mais à l’évidence il ne nous appartient pas d’organiser des essais dit cliniques , réservés aux établissements hospitaliers, tous les cas d’'amélioration et de guérison sont des histoires individuelles, qui pour le monde médical restent, au mieux, que des cas isolés qui sont dans le cadre des 2 ou 3% de guérisons inexpliquées. Sauf que pour nous il semble qu’il y ait une certaine logique.
 
Bien cordialement
 
Gilles de La Brière
Délégué Général ACM
Président adjoint

Le problème est que lorsque les malades ont été maltraités par de la chimio et/ou de la radiothérapie, ça marche moins bien. D'autre part, et à la moindre alerte de reprise, beaucoup de patients ne donneraient plus signe de vie et se précipiteraient à nouveau dans les bras de la cancérométrie conventionnelle. J'ai noté à propos de la radiothérapie (et des "anti cholestérol" à un degré moindre) que cette pratique perturberait durablement certains tests pratiqués dans le cadre de la "médecine intégrée".

14/07/2017

Que devient le Pr laurent Schwartz inventeur du protocole Métabloc

hqdefault.jpgJ'avais plus ou moins le dessein de reconstituer la carrière du pseudo professeur Laurent Schwartz qui n'est que radiologue.

Il m'aurait fallu, pour cela, mentionner sont rôle à la fois trouble et perturbateur à Garches et dont le Dr Nicole Delépine conserve de très mauvais souvenirs....

On me dit qu'il courrait les conférences et les congrès, en essayant de mobiliser les médecins, il aurait un bon écho mais comme ses remèdes sont incertains et qu'il y a des incohérences dans son protocole (excès de Metformine en particulier) cela va décourager les médecins. d'autant plus que le cancer est plus que jamais une "chasse gardée".

Les généralistes n'ont jamais bénéficié d'une grande liberté de prescription surtout dans ce domaine et cela n'a pas pu s'arranger. Pour ce qu'il en est de l'organisation de cette "chasse gardée" et des nouvelles modalités en matière de "permis", se référer à ce qu'en a dit Nicole Delépine.

LS a sans doute été convoqué par le conseil de l'ordre sur plainte des HP-AP (Direction Martin Hirsh) qui a pu s'appuyer sur les lettres de Gilles de la Brière (Cancer et Métabolisme) à son sujet.

Apparemment LS aurait tenté de se défausser en accusant ladite association d'exercice illégal de la médecine, il a aurait fait courir le bruit que l'association aurait une plainte dudit conseil de l'ordre au cul, et qu'il s'agirait d'une secte. Rien absolument rien ne permet d'appuyer une thèse aussi stupide. L'association s'en tient à la diffusion du protocole mis au point par LS pour ce qui concerne uniquement 2 complément alimentaires qui sont en vente libre.

Le cas de l'artémisinine est à particulier qui ne fait pas partie de Metabloc. Voir les posts concernant cette molécule tirée de artemisia annua.

En revanche, LS est intervenu auprès de l'hébergeur du site Cancer et Métabolisme arguant que nous faisions de la médecine illégale te portions préjudice à sa réputation en utilisant son nom. C'est complètement stupide de sa part car les contrats que l'on signe avec les hébergeurs comportent un engagement de responsabilité et donc une décharge au profit de l'hébergeur. Je rappelle que dans le cas où l'auteur d'un site n'est pas identifié (pseudonyme) les plaignants doivent adresser une requête au Président du TGI en sollicitant une identification. Bref, ce genre de pression ne peut aboutir que dans le cas d'un site hébergé gratuitement. A partir du moment où l'auteur paie, l'hébergeur ne peut aucunement prendre la moindre décision sauf cas particulier (pornographie infantile, apologie de crimes, terroristes en particulier) et son devoir est de faire un signalement aux services de police.

LS a adressé à l'association par son avocat un courrier de 130 pages mentionnant toutes nos infractions à son image ( la plupart sans fondement), laquelle association s'est abstenu de réagir. Se souvenir d'un vieil adage judicaire énonçant que qui veut trop prouver ne prouve rien !

Il ne l'attaquera pas directement car il n'en a plus les moyens et cela l'entrainerai dans les problèmes, mais va sans doute multiplier les essais en faisant intervenir des tiers (patients) auprès de l'Ordre. Pas sur que cela marche. L'arrivée de Buzyn à la santé n'augure pas d'un changement de climat favorable.

Concernant le risque de poursuites pour exercice illégal de la médecine. On ne peut pas reprocher à des citoyens de faire de la publicité en faveur des éléments d'un protocole basé sur des compléments alimentaires dès lors qu'on ne se substitue pas au médecin c'est à-dire à partir du moment où on incite les patients à essayer ce protocole la surveillance de leur généraliste. A lui de se débrouiller avec les oncologues.

Le cas de l'artémisinine est différent. Il faut distinguer la publicité faites en faveur des études et des observations qui prouve son efficacité dans les cancers. Ces données sont publiques. Le statut de cette molécule est tangent, je rappelle qu'à ma connaissance, elle n'est pas interdite. L'OMS, me parait avoir découragé l'utilisation de pratiques susceptibles de provoquer des résistances du psalmodium dans le cas de la malaria. Cas des tisanes. Je rappelle que la découverte d'effets anticancéreux est postérieure. Il faut évidemment s'attendre à ce que, sous prétexte quelconque, on en vienne à mettre des bâtons dans les roues des patients susceptibles de vouloir faire appel à un extrait d'artémisia annua.

Les ennuis ont commencé : Bionops a vu son stock luxembourgeois saisi mais on ne connait pas encore les motifs. J'espère en savoir plus la semaine prochaine.

Affaire Oronat

On vient de me signaler une décision de police sanitaire de l'ANSES contre un médicament soit disant homéopathique à base d'artémisia. Un examen sommaire montre que le motif est fondé sur un abus d'allégation. D'autre part, si c'est de l'homéopathie, cela ne peut avoir été qu'une grossière escroquerie. Pour l'instant je n'ai pas beaucoup d'éléments et visiblement cela n'a rien à voir avec la diffusion de gélules d'artémisinine pratiquement pure.

Là où il existe un risque de poursuites pour cause d'exercice illégal de la médecine c'est lorsqu'on préconise une protocole précis avec des dosages, encore faut-il distinguer le fait d'informer sur des pratiques existantes et le fait de les cautionner. J'ai tout à fait le droit de faire connaître ce que l'association Cancer et Métabolisme a pu constater dans ce domaine et l'on verra du reste que si des cures courtes d'Artémisinine donne des résultant sensibles en fait de fonte de tumeur, ce n'est pas pour autant que la partie est gagnée.

J'ai tout-à-fait le droit de porter à la connaissance du public ce que m'a communiqué l'association en fait de constat mais il est exclu pour ma part que je prenne la moindre responsabilité en conseillant directement des patients cancéreux. C'est à eux de se prendre en charge et d'assumer leurs décisions en accord avec leur médecins.

On comprendra mieux pourquoi je suis si rétif à donner la moindre consultation et à prescrire quoique ce soit. Dans un autre post vous verrez que malgré le luxe de précautions prises, plus j'en dis plus les gens s'embrouillent... C'est même assez franchement décourageant !

14/02/2017

14/02/2017 - Dernières nouvelles

Diafoirus1.jpgProtocole de Schwartz (Cancer)

Voir : http://www.francetvinfo.fr/sante/cancer/cancer-un-nouveau...

Une femme atteinte d'une tumeur cérébrale agressive, a jeté son fauteuil roulant et à repris sont travail. Cela ne m'étonne pas, ce protocole a l'air de bien marcher sur ce type de tumeur, ce n'est pas le seul cas connu.

Vaccinations - la valse des embrouilles

1er acte : Les français boudent ces saloperies bourrées d'additifs toxiques.

2ème acte : Ce gouvernement de vendus veut imposer 11 vaccinations au lieu de 3 obligatoires pour arranger les labos qui ne veulent plus faire les 3 vaccins en unitaires.

3ème acte : Le conseil constitutionnel déclare que puisque les vaccins obligatoires ne sont pas disponibles en unitaires soit les labos s'exécutent pour les refabriquer soit les parents sont en droit de refuser des hexavalents.

4ème acte : Un syndicat de médecins, majoritaire et archi pourri revient à la charge pour imposer plus de vaccinations. Alors que la France est un des derniers pays à pratiquer l'obligation vaccinale, notamment pour la polio qui est éradiquée.

C'est REVOLTANT ! Si ça continue il va falloir défendre l'intégrité de sa carcasse les armes à la main !

Histoire vécue par un ami de 84 ans : incompétence ou mauvaise foi ?

Ca durait depuis plusieurs années... Et c'est un simple particulier qui découvre le pot aux roses.

Ce Monsieur a eu un cancer colonique, chimio et ablation d'une partie de l'intestin. Résultat : fragilité intestinale avec diarrhées fréquentes. Puis peu à peu il vient à se plaindre de fatigue et de démangeaisons. Signale que ca n'était pas arrivé avant la chimio. Aucune réaction du toubib qui est bouffé par sa carrière de Maire du village. Quand c'est pas lui c'est un remplaçant et ça change... Il fait de l'anémie.

Je lui donne un complément multivitamines car il mange peu, tout çà pour combler des carences, un mois après il commence à reprendre des forces

Arrive un épisode biliaire avec douleurs en coups de poignards. Il atterrit aux urgence. On lui découvre un foie à moitié cyrrhosé et on lui donne du Cholurso. Quelques temps après les diarrhées s'étant aggravée (5 selles liquides en 3 heures) il retourne voir le gastro et lui montre le complément : c'est pas ça qui va vous guérir, il n'y a rien d'extraordinaire, ça ne peut pas en principe vous faire de mal mais avec vos problèmes d'intestins, je ne le prendrais pas ! 

Il me raconte l'histoire et je commence par lui dire : je ne veux pas vous forcer, si vous ne voulez pas prendre mes pilules, vous me rendez ce qui reste, j'en utilise régulièrement et ça ne sera pas perdu. En effet je lui ai fait cadeau de 2 boites pour deux mois. Puis je me ravise et lui explique que son gastro est un manipulateur. Je n'ai jamais prétendu régler tous ses problèmes et qu'il s'agissait uniquement de compléter son alimentation, déficiente de toutes façons.

Alors je regarde les effets indésirables du Chlolurso : fréquents : selles pâteuses, diarrhées etc...

Là je lui montre mes infos et lui explique que soi le gastro ignore les effets secondaires soit il a, de mauvaise foi, détourné son attention sur un complément innocent. Je le questionne et j'obtiens la certitudes que ses diarrhées se sont aggravées progressivement depuis l'imposition du Cholurso. Et je cherche et je subodore que c'est la chimio qui lui a flingué le fois et qu'il souffre probablement d'une cholangite et enfin j'arrive à la conclusion que sa fatigue et ses démangeaisons et bien c'est son foie qui a été flingué par cette putain de chimio.

Alors j'attends le compte rendu des examens et du dernier scanner pour essayer de déterminer si on ne peut pas soulager ce foie par des plantes. Mais comme ses papiers sont en désordre, difficile de faire le point. Or il ne semble pas y avoir eu de bilan hépatique complet et pas la moindre sérologie des hépatites. Or la fatigue qu'il me décrit est bien typique d'une hépatite. Il y a des années on pouvait soigner ça avec de la Toni-Taurine, en particulier.

Quel MERDIER que la médecine actuelle ! Alors je l'ai dirigé sur mon généraliste qui a fait un bon stage en gastro, il fera aussi bien sinon mieux que le gastro qui est à la masse ou se fout du monde ! N'avoir pas vu que l'aggravation venait du Cholurso ou l'avoir caché c'est à hurler !

Dans certains cas c'est toujours la médecine de Molière...

11/01/2017

Le Dr Laurant schwartz convoqué par l'Ordre des médecins

Laurent-assischez-20min-.jpgLaurant Schwartz aurait reçu une convocation de conseil de l’Ordre à la demande de AP-HP, des courriers adressés à Martin Hirsh auraient été joints comme pièces à conviction et transmis à LS comme éléments du dossier.
J'ai toujours sous le coude un projet de synthèse des articles consacrés au protocole proposé par ce médecin radiothérapeute qui s'est fait passer pour "professeur" et oncologue, ce qu'il n'a jamais été.
 
Cela dit la base de son protocole (hydroxicitrate et Sodium R lipoate joint au régime cétogénique) donnerait des résultats avec l'artémisinine, les résultats les plus probants concernant des patients n'ayant pas été endommagés par une chimio et/ou une radiothérapie.
 
Je conteste sa tendance à donner des fortes doses de Metformine, elle peut être utile mais à dose raisonnable (1,5 g jour maximum), en cas de troubles digestifs diarrhées par exemple il faut réduire ou arrêter. La Berbérine peut être également un bon candidat.
 
Il faut rappeler que Schwartz figure toujours sur ce site :
Tout en étant introuvable dans l'établissement. La question est celle de savoir s'il est toujours rémunéré car lorsque j'ai téléphoné on m'a répondu qu'il ne consultait plus et on ignore comment le joindre.
 
La site au prochain numéro.
 

16/10/2016

Protocole du Dr Schwartz : acide alpha lipoïque, un risque assez rare mais avéré !

acide_alpha_lipoique_ps-1.jpgDès que j'ai débarqué dans le présent monde de cinglés, je me suis signalé depuis ma plus tendre enfance, comme un espèce d'empêcheur de tourner en rond. Les gens polis parlait d'un esprit de contradiction assez systématique. Cela m'a toujours valu un succès, surtout d'agacement et je suis ainsi fait que j'ai toujours eu le réflexion de chercher la petite bête !

En apparence, j'ai toujours été un rebelle ! Mais ce n'est qu'une apparence car je n'ai rien contre l'autorité lorsqu'elle est fondée c'est-à-dire légitime. Mais les cas valides sont devenus excessivement rares. Mes premiers talents se sont exercés d'abord contre les abus et mêmes les escroqueries de la religion et avec le temps j'ai fini par me "spécialiser" en "islamologie". Notez que dans ce domaine, il y a de quoi faire et actuellement je suis occupé à traduire en bon français une partie  de la "géographie coranique" d'un certain Dan Gibson qui démontre que la Mecque est une invention postérieure à la mort de Mahomet. Ce qui est décrit dans le coran, les hadiths et autres écrits ne correspond absolument pas à la topographie de cet espèce de nouveau Las Végas saoudite ! La cité sainte originelle serait à Petra. Passons ! Enfin ceusses que ça intéresse peuvent toujours me demander l'url d'un Cloud très abondamment fourni où j'ai stocké et classé une quantité impressionnante d'ouvrages et d'études sur le sujet.

Fermons la parenthèse et revenons à l'acide alpha lipoïque...

Voici deux liens à creuser :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=thioctic+acid+HLA

 
Ce problème m'a été signalé par un amis qui tenait l'infos d'un fouineur de sa connaissance. Si vous cherchez les articles sur l'AAL sur Pubmed, vous risquez d'être noyé. J'ai eu assez de mal à débusquer ces articles. Je savais seulement que des chercheurs japonais auraient mis en évidence un problème d'intolérance susceptible d'affecter une proportion importante de l'ethnie concernée. Intolérance qui serait liée à un HLA particulier. D'après ce que j'ai pu comprendre, les races dites "caucasiennes" formant la base du substrat européen ne seraient que très exceptionnellement touchées par le phénomène.
 
Mais il n'empêche que le Dr Schwartz est complètement passé à côté du problème et tout indique qu'il n'en a pas soupçonné l'existence. Aussi comme nous vivons une époque caractérisée par un assez violent "brassage" et une tendance au métissage, le plus élémentaire sens des responsabilités ainsi que l'honnêteté me commande d'attirer l'attention du public sur ce cas de figure.
 
Voici un résumé du problème :

L'acide alpha lipoïque est un supplément nutritionnel largement utilisé et est parfois utilisé comme traitement adjuvant contre la neuropathie diabétique et autre affections. Le syndrome consistant en une réaction auto-immune contre l'insuline (IAS, maladies Hirata) est une cause rare d'hypoglycémie spontanée, suite à l'apparition de niveaux extrêmement élevés d'insuline sérique et de titres élevés d'anticorps contre l'insuline endogène malgré l'absence d'une exposition antérieur à une insuline exogène. Chez les individus japonais, l'IAS est associée à l'antigène leucocytaire humain (HLA) HLA -DRB1 * 04: 06 allèles , et se produit souvent lors de l'exposition à des composés contenant sulfhydryle , dont LA.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24111525

Le résumé n'est pas clair. Si j'ai bien compris il n'y avait qu'un cas en rapport avec le DBR1*04:06 allèle et une déclinaison nouvelle de cet HLa aurait été découverte ? Et il est précisé ceci :

Les symptômes hypoglycémiques sont apparus 30 et 120 jours après la prise d'acide lipoïque (LA; 600 mg / jour).

La cessation de LA a entraîné une réduction des épisodes d'hypoglycémie. Tous les patients ont été traités avec du glucose par voie orale ou intraveineuse et prednisone (12,5-25 mg / jour). HLA analyse a révélé le HLA -DRB1 * 04: 03 allèle chez cinq patients, tandis que le HLA -DRB1 * 04: 06 allèle était présent dans un patient.

La question est celle de savoir si l'auto-immunité était acquise ou temporaire.

Les questions en suspens

Le risque est lié à la présence d'un composé sulfurhydrile (SH) or ce type de composé est très présent dans les thiols. Donc d'autres produits peuvent déclencher le phénomène.

Il met jusqu'à 120 jours (4 mois) pour se déclarer.

L'auto-immunité est-elle réversible ? Je n'ai pas trouvé de réponse claire.

Enfin faut-il faire faire un typage HLA avant d'entreprendre un protocole de Schwartz.

Notez, on a le droit de plaisanter, que vu le niveau d'insuline dans les IAS c'est peut-être un bon moyens de lutter contre les tumeurs. Il suffirait par conséquent d'avoir quelques petites sucreries dans la poche pour pallier au dérèglement.  

22/09/2016

Affaire Schwartz - Point provisoire

AS_Schwartz.JPGMAJ du 28/09 : Gilles de la Brière parait avoir récupéré le contrôle du site. Ceci étant je reçois des informations assez calamiteuses sur les faits et gestes du Dr Schwartz qui confirment qu'il navigue en dehors des clous. Je devrai reprendre l'ensemble de mes informations rectifier et compléter certains points mais pour l'instant j'ai décidé de faire un break. Par exemple il apparait que Schwartz a embringué comme signataire de certaines études des gens qui n'en avaient pas été informés...

J'ai reçu le nouveau livre qui est fort maigre et j'en ferai le commentaire. L'important pour l'instant me parait d'essayer de faire le bilan des essais et témoignages existants si l'association veut bien m'en communiquer la matière.

Parmi les 2040 fiches de suivi établies par l'association une centaine seraient exploitables de manière positive et une vingtaine de rémissions auraient été observées .

En attendant de pouvoir réviser, compléter et synthéti-ser tous les posts évoquant le Dr Schwartz et son protocole, j'ai fait en sorte que les anciens articles renvoient le lecteur aux post actuels.

Article principal : texte en pdf en cours de correction

Le texte de 15 pages qui figurait dans le premier post de dénonciation des anomalies dont est responsable ce personnage a été retiré provisoirement en vue de corrections de détail et de compléments.

Mon principal informateur jusqu'alors, Gilles de la Brière de l'Association "Cancer et Métabolisme", s'est laissé intoxiquer sur quelques points par la version de certains faits que lui a vendue Schwartz.

1998, le Dr Schwarz devient la "patate chaude" des hôpitaux de Paris

Des informations concrètes sur sa carrière véritable m'arrivent que j'ignorais notamment à propos de sa prétention à avoir été major à Harvard. Il faut savoir que dès 1998, Schwartz était devenu persona non grata au sein des Hôpitaux de Paris. Un document fait état de ce que plus personne n'en voulait et qu'il lui a été interdit de pratiquer une activité clinique en raison d'une tendance à prendre les patients pour des "souris". A l'époque il s'est agi d'un traitement de la DMLA par radiothérapie qui n'a procuré aucun bénéfice.

En 2011 on a parachuté Schwartz à Garches chez Nicole Delépine à la fois pour s'en débarrasser et dans l'intention probable d'en faire un fusil à deux coups.

Il n'est donc pas impossible que l'article soit entièrement refondu pour inclure des précisions, des faits que j'ignorais.

Une personnalité très tourmentée probablement justifiable de Hyocyamus Niger en homéo

On relève dans son livre paru en 2013 des choses curieuses.

Je cite :

Pendant la période nazie, Warburg reste travailler dans son institut de physiologie cellulaire au Kaiser Wilhelm Institut. Ouvertement critique des nazis, mais détaché des réalités de son temps, il refuse un poste dans une université britannique « de peur de devoir parler avec les autres professeurs et surtout à leurs femmes », et tente de préserver son laboratoire.

Warburg avait apparemment un caractère épouvantable et réservait son affection à ses chevaux et à son majordome.

Où a t-il été pêché cela ? Aucune rumeur sur le Net à propos d'une homosexualité éventuelle de ce chercheur. Vrai ou faux qu'est-ce ça vient ficher dans l'histoire?

Ceci est à rapprocher de la réputation du personnage de tenir en réunion des propos dits "grivois" susceptibles de mettre les femmes mal à l'aide et il aurait demandé d'emblée en consultation, à plusieurs personnes, êtes vous pédé gouine ou autre....

W. Boericke résume succinctement le remède cité en disant qu'il fournit l'image parfaite d'un type querelleur et obscène et par ailleurs bavard avec tendance à manquer de modestie dans les actes, gestes et expressions. Querelleur sans aucun doute car le personnage est connu pour ses menaces et du côté de Strasbourg pour avoir rayé la peinture de voitures allemandes et kidnappé des nains de jardin selon une source policière...

Malheureusement, il est sans doute un peu tard pour administrer à l'intéressé ce remède...

La trahison du webmestre de "Cancer et métabolisme"

J'ai signalé en privé la découverte récente d'une prise en mains par l'ancien webmestre de l'association de son site sur OVH (changement de login et de pass à l'insu des propriétaires) et le sabotage de ce site par suppression d'icones et de quasiment tous les témoignages. Le problème est que le président actuel est compromis au côtés de L.S. car il a co-signé quelques unes des études de Schwartz (29 au total sur Pubmed) de sorte qu'il refusera probablement de poursuivre L.S. en justice pour vol et détournement du fichier des adhérents.

J'ai donc plaidé pour que des poursuites soient diligentées contre le webmestre seul, un informaticien qui aurait fait carrière dans une grande banque suisse mais bien que j'ai indiqué la marche à suivre la plus efficace du point de vue procédural, je n'ai pas l'assurance d'être suivi. Gilles de la Brière, en tant que simple administrateur n'a plus la main. 

Cancer et Métastases : Wait and See

Dans la mesure où le trouble ne peut que persister et discréditer l'association, cela pose un gros problème.

Dans la situation où elle se trouve, le public extérieur n'étant informé de ses problèmes que par un tiers externe et indépendant, continuer à percevoir de l'argent pourrait constituer une faute dans la mesure où l'association, dans son état actuel, fait la promotion exclusive du traitement métabolique de Schwartz.

Ce qu'elle envisage c'est d'affiner le protocole et de déterminer avec précision les dosages ce dont Schwartz ne s'est jamais soucié, en plus ce dernier ne se soucie guère des cibler la meilleure forme d'acide alpha lipoïque, or la meilleure version est le sodium R lipoate tandis que les produits contenant la forme S pourrait être plus ou moins toxiques.

Enfin le danger est que, dans la mesure où elle a été centrée sur un traitement particulier conseillé à titre principal ou en adjuvant, ses acteurs risquent d'être poursuivis pour exercice illégal de la médecine à l'initiative de L.S. et ce dernier a du reste déjà menacé la secrétaire de l'association en la harcelant au téléphone.

Or cette association est surtout une association de malades et son principal rôle est de répondre à des appels de détresse : 8 à 12 par jour selon Gilles de la Brière qui répond que l'affaire Schwarz ne concerne pas l'association. Le Dr Schwartz nous a apporté des informations écrit-il, mais sa pratique a mis en danger grave plusieurs malades, ce qui a amené la rupture totale de nos relations.

L'affaire Schwartz concerne l'association puisque la rupture l'a mise dans une situation fausse. J'apprends qu'en l'absence du président, M. de la Brière fait le nécessaire pour récupérer la maîtrise du site.

J'ajoute qu'à partir du moment où un personne ayant bénéficié sans condition d'un soutien, elle se devrait de lui apporter un soutien financier même modeste. Cela me semble être la moindre des choses.

Il me semble que si l'association veut survivre il faut la réorienter ce qui suppose d'étoffer la participation de médecins connaissant les techniques de soins en oncologie qui ont marché. A ma connaissance, la seule documentation disponible pour le grand public c'est le dernier livre de Nicole Delépine. Il ne couvre pas tous les cancers. Enfin et de toutes façons il faut également que les patients réalisent que les oncologues qui ne se plient pas aux diktat des RCP et n'enrôlent pas suffisamment de malades dans les essais de nouvelles molécules sont systématiquement éliminés du Système.

Bref, de quelque façon que l'on prenne les choses on est dans une impasse ! Je suis réaliste : comment peut-on essayer des tranquilliser les gens alors que les oncologues et les chirurgiens susceptibles d'orienter leurs patients vers les meilleures options de la cancérologie académique, opèrent dans des cliniques de luxe, sont en semi retraite ou ne sont pas loin d'avoir un pied dans la tombe !

Enfin je vois que l'aide par mail en cas de cancer, c'est une cinquantaine de mails bourrés de question puis plus rien. Cela n'est finalement d'aucun profit pour personne. Et les associations c'est la meilleure et la pire des choses... J'aurais beaucoup à dire sur ce sujet...   

Biorébus

Il est à noter que L.S. avait constitué une start-up (Biorébus) qui existe toujours sur le Web mais qui serait devenue une coquille vide. En fait "C & M" n'aura été que le dernier pigeon de L.S.. Lorsque ça coince entre L.S. et une équipe, il coupe les ponts et recommence avec d'autres et comme les gens qui sont édifiés sur son compte n'ont pas l'occasion d'édifier ses nouvelles dupes, cela pourrait continuer longtemps.

Sauf que le traitement ignominieux infligé à l'association qui l'a si royalement subventionné va forcément ouvrir les yeux d'un public toujours trop crédule.

Inconnu au bataillon des hôpitaux de Paris (Pitié Salpétrière)

Voir http://www.cancer-psl.aphp.fr/index.php?i=58&l1=19&am...

Schwartz est toujours inscrit comme radiothérapeute intervenant le mardi de 9 H à 17 H. J'ai appelé le service pour vérifier. On attend qu'il daigne signaler au webmestre qu'il ne fait plus partie du personnel. A moins de tenter d'aller exercer ses talents à l'étranger, il est probable que Laurent Schwartz est sur le point d'être complètement grillé.

Ses livres

Je viens de parcourir à nouveau le livre de L.S. paru en 2013. J'avais déjà constaté que la partie consacrée à ce qui nous intéresse était fort maigre et très peu documentée. Mis à part l'histoire des travaux de Warburg, les détails sur le mode d'action des deux principaux composants du protocole sont excessivement flous.

En clair, ce livre est constitué de beaucoup de remplissage, notamment les chapitres centraux consistant en une sorte de dissertation philosophique sur l'apparition de la vie. Mais avant cela un chapitre sur Big Pharma et son avenir boursier et divers autres passages distillés ici et là ont été bien conçus pour permettre à L.S. de se donner une apparence de médecin humaniste alors qu'il commence à être bien établi qu'il se sert des patients qui passent entre ses mains comme de vulgaire cobayes (les intéressés disent "ses souris") pour tenter de prouver des idées plus ou moins changeantes. Hier c'était l'adjonction de Metformine et avec son dernier livre (que j'ai commandé par curiosité) il envisagerait d'autres ajouts que j'ai critiqué dans le document en cours de finalisation. A propos de la Metformine, on me signale qu'il insistait pour que le mari aujourd'hui décédé d'une femme très active en faveur de l'association continue à prendre 4 g. jour de cette Metformine alors que des diarrhées vidaient le patient et qu'il maigrissait à vue d'œil.

A mon humble avis, L.S. n'existe plus qu'au travers de son dernier livre vanté par Alternative Santé et édité par Souccar. Malheureusement ce livre risque encore de faire des dupes. L'acide alpha lipoïque et l'hydroxycitrate ne sont absolument par dangereux à doses raisonnables mais je ne peux absolument pas garantir que ce soit efficace en cas de cancer. Nous n'avons aucun bilan, l'association possèderait des données mais outre le fait qu'il s'agit d'un travail énorme je ne vois personne qui ait les compétences nécessaires pour faire un rapport circonstancié au sujet des observations que détient cette association. Réflexion faite, jeter un œil sur ces données et en tirer un rapport impartial, si elles sont suffisantes et exploitables est peut être le seul service que je pourrais rendre dans cette affaire.

Afin d'évaluer l'impact de ces mises au point parmi les patients éventuels de L.S. j'aimerais qu'ils accusent réception en quelques mots et me disent éventuellement quelle est leur situation en regard de ce personnage dont les qualités de manipulateur deviennent de plus en plus évidentes. Comme je l'ai déjà indiqué en privé, il faut savoir que mes articles sur L.S. existent pour arriver à les trouver sur Google car cela nécessite d'associer aux mots clefs au moins mon pseudo et encore les occurrences sortantes ne sautent pas aux yeux en dépit de titres choc, néanmoins je suis assuré que de bonnes âmes s'emploieront à faire écho à la "bonne parole".

J'avais bien pressenti que l'association n'était pas vraiment à la hauteur quand j'ai questionné en 2013 sur la présence éventuelle de médecins en son sein mais j'étais loin de penser que les choses allaient se terminer si piteusement !

19/09/2016

Le Dr Schwartz s'approprie le fichier des adhérents de "Cancer et Métabolisme"

Scwartz.jpg

Quitte à ficher le feux aux poudres, certaines choses doivent être dites !

J'ai été averti par mes propres lecteurs dont certains ont cotisé à l'association qu'ils avaient reçu directement des emails du Dr Schwartz les pressant de le rejoindre sur son Web et c'est ainsi que l'on m'a transmis le courrier reproduit ci-après où le bureau se plaint du détournement de son fichier et de ses articles.

Lire la circulaire de l'association signalant le détournement de fichier

Lire le compte rendu des expérimentations allemandes sur l'ajout de la Metformine.

Texte oublié dans le précédant post.

ON m'avait caché cette manigance passible de poursuites judiciaires pénales, elles pourraient même se solder par une interdiction d'exercice mais j'aurais pu m'en douter car mon informateur m'avait fait par d'une dégradation de son site. En effet, le sigle n'est plus présent qu'en tête de la page d'accueil ensuite il disparait des autres pages, ce qui est tout à fait anormal car ce genre de chose est géré par une feuille de style unique, en principe.

C'est ainsi que j'ai eu connaissance de soupçons au sujet du webmestre qui a démissionné. S'il était appointé, il devait un préavis qu'il n'a sûrement pas respecté. Enfin il est clair qu'il a agi à l'instigation de Schwartz aussi ai-je vivement conseille de saisir les tribunaux mais ceux qui sont restés dans l'association sont réticents. Je suggère donc à ceux qui ont cotisé de faire pression sur l'association pour obtenir qu'une plainte soit déposée contre les deux lascars. Laisser passer une telle traîtrise sans réagir s'est se disqualifier.

Pour faciliter la procédure, j'invite les adhérents à rédiger un témoignage ainsi conçu :

Nous Untel, demeurant .... adhérent à l'association Cancer et Métabolisme témoignons avoir reçu plusieurs mails émanant du Dr Schwartz nous invitant à visiter son nouveau site à partir de telle date or nous n'avons absolument pas communiqué l'email utilisé de notre propre chef à ce personnage. Aussi insistons pour que vous déposiez plainte et fassiez poursuivre et votre ancien Webmestre qui a été manifestement l'instrument de ce vol inqualifiable ainsi que le Dr Laurent Schwartz à la requête duquel il a agi.

Fait à pour valoir ce que de droit.

Notez que vous avez la faculté individuellement de déposer plainte auprès de l'Ordre des Médecins de Paris. L'ordre se devra de le convoquer mais il serait bon par ailleurs que l'association saisisse directement la juridiction pénale , de cette manière l'Ordre ne pourrait pas être tenté d'étouffer l'affaire.

Il suffit de joindre une photocopie recto verso de la pièce d'identité pour constituer une pièce pouvant être produite aux débats. Soyez nombreux à réagir et si l'association ne fait pas le nécessaire, je vous conseille de vous en désolidariser complètement. Laisser passer une telle forfaiture ne pourrait que la conduire plus ou moins rapidement à perdre la face.

Ne pensez surtout pas que votre clémence pourrait arranger les choses. Vous pouvez vous passer du Dr Schwartz, il ne manquera pas de continuer à publier ses éventuelles avancées et comme la base de son protocole est constituée de simples compléments alimentaires, vous n'avez nul besoin d'ordonnance. Reste à concilier ce protocole avec tout ou partie d'un traitement académique domaine dans lequel seul un bon médecin de famille peut vous aider.

En face d'un tel degré de malhonnêteté, il faut faire un exemple et ne pas avoir le ridicule de rater une vache dans un couloir. L'informaticien qui s'est fait le complice de cette avanie doit être mis définitivement hors d'état de nuire. N'oubliez pas que lorsqu'on n'est pas capable soi-même de gérer sa propre informatique, on s'expose aux pires trahisons.

Dysfonctionnement suspects du site

Je me suis du reste rendu compte que le site de l'association est sujet à des absences prolongées, ce qui est très suspect. Le temps de réponse de ce site est très long, souvent plus d'une seconde. Cela peut découler des mauvaises performances de l'hébergeur, néanmoins des indispositions de 16 à 46 minutes c'est énorme...

Conclusion

A mon humble avis l'affaire est très mal partie. Si j'étais à la place de l'association, j'arrêterais les frais et je me retournerai contre le Dr Schwartz pour les différents motifs. Soyons raisonnables ! A partir du moment où Schwartz ne soutient plus Cancer et Métabolisme, l'association risque d'être sans protection et encourt le risque d'être poursuivie pour exercice illégal de la médecine.

Comment voulez vous que des généralistes prennent le risque de s'engager dans un protocole alors que son auteur est franchement malhonnête et que d'autre part, on a confisqué à ces généralistes toute possibilité d''intervention. Ils sont pieds et poings liés par les centres anticancéreux et même les oncologues hospitaliers sont tenus par les RCPs avoir des réunions pluridisciplinaires où un comité décide de la marche à suivre ce qui fait que quand la chirurgie est la première mesure à prendre (poumons, reins) tout est organisés pour proposer des "chimios" avec des molécules nouvelles dont l'échec en matière de survie est maintenant largement prouvé. J'aurai l'occasion de reparler de cela à propos du dernier livre de Nicole Delépine. 

Bref, j'ai fait ce que j'ai pu pour soutenir cette voie mais à partir du moment où, par sa folie autoritariste, le Dr Schwartz l'a lui-même sabordée en commentant un grave délit, il convient d'avoir l'humilité de constater que les carottes sont cuites ! Encore un scandale dont la France possède le secret !

16/09/2016

Le Dr Schwarz divorce d'avec l'association "Cancer et Métabolisme" après avoir palpé 75.273,52 €

cancer300.jpgLe Dr Schwartz vient de publier un nouveau livre chez Thierry Souccar tout en "divorçant" d'avec l'association "Cancer et Métabolisme" qui avait été constituée pour soutenir ses recherches et qui servait par la même occasion de lien avec les patients cancéreux désireux de bénéficier de son protocole.

Comme indiqué dans le titre, Schwartz a reçu 75.273,52 € collectés par ladite association soit de l'argent jeté par les fenêtres car il a été investi en pure perte dans des expérimentations qui n'ont servi à rien. Mécontent d'avoir été contesté à propos de l'ajout de Metformine (un médicament pour le diabète) à son protocole à la suite des résultats contradictoires de tests effectués sur des souris en Iran puis en Allemagne, qui a invalidé les résultats précédents, Schwartz a ordonné à l'association l'effacement de textes qu'il avait autorisé et a donc repris ses billes pour ouvrir un site personnel.

Il est clair que le Dr Schwartz s'est très mal comporté et je pense qu'il s'est tiré une balle dans le pied car une association est nécessaire pour rassembler les médecins désireux d'appliquer le protocole ainsi que les bénévoles capables de renseigner les malades et de les soutenir psychologiquement.

Dans la mesure où j'ai soutenu ce fameux protocole et que j'ai donc engagé ma responsabilité morale dans cette affaire, je dois à mes lecteurs toute la lumière sur les agissement de Schwartz et de ses actuels partenaires. Bien évidemment, Alternative Santé, et Thierry Souccar n'attendaient que cela pour récupérer le personnage. Rien d'étonnant à cela puisque dès la première édition du livre c'est bien Alternative Santé qui avait balancé du "Professeur" à notre héros alors qu'il n'est ni "prof", ni oncologue mais simple radiothérapeute.

L'exposé détaillé des faits nécessitant une certaine longueur, j'ai préféré recourir à un traitement de texte et proposer un article en pdf. Il est clair que mes infos viennent de l'association et qu'elles sont irréfutables.

Le texte en pdf sera de nouveau disponible d'ici quelques jours. Des corrections et l'afflux de renseignement nouveaux  nécessitent quelques modifications.

29/01/2015

Cancer : protocole du Pr Schwartz, renseignements pratiques

Crabe_cancer.jpgJ'ai reçu du médecin chargé par le Pr Schwartz de collecter les résultats de son protocole en vue d'une publication future, des précisions sur les dosages à mettre en oeuvre. La fiche reçue propose des fournisseurs européens (Supersmart, Solgar et Anastore) qui sont ruineux par rapports aux produits vendus par Iherb.com. Le but de cette note est d'une part de simplifier la fiche qui m'a été remise en fournissant une une alternative meilleur marché.

L'emploi de ces compléments alimentaires est sans danger mais je n'ai pas le droit d'inciter les particuliers à refuser la radiothérapie et le chimio. Néanmoins, je peux affirmer que c'est ce que je ferais si j'étais concerné. 

Mon rôle se borne donc à indiquer une alternative plus économique.

 

lipoic.jpgAcide alpha lipoïque sous forme de Sodium R. Lipoate

La quantité à consommer est d'environ 1,3 à 1,6 g. /jour en 3 ou 4 prises. Soir 6 gélules d'environ 200 mg à 8 gélules après 3 ou 5 jours.

Doctor-s-Best-Best-Stabilized-R-Lipoic-Acid-200-mg-60-Veg...

On gagne 10 € par pot par rapport à Supersmart. Même avec la réduction de 20 % sur les commandes par quantité cela reste avantageux.

Il vous faut 4 pots par mois, Il est possible de dépasser la limite de commande en choisissant DHL comme transporteur depuis les USA.

solgar.jpgHydroxycitrate extrait de Garcinia

La quantité journalière à consommer est au moins de 1,5 g d'hydroxycitrate (et pas d'extrait) en 3 prises. 2 gélules contenant 1 gramme d'extrait font 600 mg de la molécule. Il faut donc 6 gélules à 500 mg d'extrait par jour.

J'avais trouvé chez Iherb :

Solgar-Hydroxy-Citrate-60-Veggie-Caps

ou

Natrol-Garcinia-Cambogia-Extract-Appetite-Intercept-120-C...

Si vous trouvez des propositions en France ou en Europe veuillez les comparer en terme de composition et de prix à des produits.

Nouveau : Mezepices propose un extrait à 60 % en vrac. Pas de crainte d'atteindre une dose toxique. La grosse cuillère du jeu de dosettes métalliques de Aromazone doit faire environ 400 mg environ. Avez 7 ou 8 cuillères vous avez la dose journalière. Vous pouvez la diluer dans un flacon avec un peu d'eau ou un peu de yogourt et répartir ! 

Naltrexone/Revia

Sur ordonnance : incompatible avec la morphine (délire) et la codéine (diarrhée). La Pharmacie de l'Europe à Paris peut préparer des gélules de 4,5 mg (une par jour). 

Cancer et métabolisme

Pour toute precision, protocole, publications du Pr Schwartz, témoignages voir :

http://www.cancer-et-metabolisme.fr/

Un allié : le régime cétogène 

cetogene.jpgIl existe un livre très détaillé sur le sujet intitulé Le régime cétogène contre le cancer.

Ce régime peut être difficile à suivre à la longue. On peut s'inspirer également du nouveau régime Atkins et privilégier les aliments à indice glycémique bas.  A noter que le régime cétogène convient, malgré la forte proportion de lipides aux pathologie cardiaques car paradoxalement il fait baisser le taux de cholestérol ! Bien évidemment il faut éviter les lipides riches en Omega 6 qui sont inflammatoires (huile de tournesol et Cie...).