Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2020

Guy Tennebaum contre Laurnet Schwartz et la "sous fondation" de France (Guérir du cancer) : état de lieux...

Je jette de temps à autre un coup d'oeil sur les vidéos de Cancer Therapy sur youtube. Mais je n'ai pas le temps de les écouter, j'ai donc demandé à l'auteur de les assortir d'un petit résumé et si possible de les classer par rubrique. Sont apparus depuis peu des témopignages de "guérison", pour ma part je parlerais de rémissions durables, c'est plus prudent et il ne faut jamais tenter le diable.

J'ai demandé également au Samouraï de me faire un topo de la situation à ce jour. Voici sa réponse :

Rien de neuf, j'essaie de leur mettre la pression en dévoilant tout ce que mes abonnes m'apprennent qu'il y a une une démission au sein de l'executif de la Fondation (sur 5 membres), plus 4 dans le comité scientifique dont 2 qui etaient appointés par BidPharma

Ce matin: je fais le point sur les mensonges de Laurent et Francois. On me demande de faire un protocole alors qu'il existe et qu'on refuse de me le donner pour pouvoir dire que ce que fait Pr. Etho ne va pas.

Ils essaient de me reprendre SCOT en disant que comme c'est eux qui paye (malgré que ce soit mon argent) SCOT leur appartiendra. 64000 € offert a Polytechnique pour rien, juste que pour que Laurent puisse satisfaire a sa folie de publications, ce qu'il a fait.

J'insiste sur les mensonges même dans les publications et le fait que sa dernière publication est du domaine public depuis des années et que même moi il y a un an j'avais fait une video dessus. Parkinson & alzheimer Maladie métabolique du à l'inflammation. A-t-il aussi demandé au Canadien de rajouter son nom ? comme il l'a fait avec moi et MI ?

Video de demain: Comme contrairement a eux, je n'ai pas d'ego (1). Je vais proposer de leur rendre la paternité de SCOT sous réserve qu'il fasse l'étude immédiatement et qu'ils nous donnent le protocole et les noms des labos concernés.

Ma seul exigence c'est que MI ne soit pas dépouillé de son invention, pas comme ce qui s'est passé avec le traitement Métabolique retourné au détriment de MI par LS et sa secrétaire (voir BIOREBUS)

Je veux un droit PERMANENT de regard (moi mon équipe et MI) afin de vérifier si "on n'enterre pas sciemment SCOT. Compte tenu de ce qu'il est très difficile de faire confiance à l'épique après la découverte de 2 membres BIGPHARMA.

De plus l'argumentation de Francois le payeur est le sponsor, je le prends au mot et exige le versement à MI des 3000 Euros que j'ai sorti de ma poche (qui reste acquis a MI).

(1) Le mécanisme guérisseur de l'autophagie a des effets notoirement "spirituels", raison pour laquelle les religions ont tendance à abuser du jeûne car en cas d'excès il s'avère très débilitant pour le libre arbitre.

Le moins que l'on puisse dire est que les donateurs ne sont pas encore sortis de l'auberge. L'histoire ne cesse de se répéter.

02/07/2020

Affamer son cancer : 6 articles intéresants de Patrick Villard sur le site de l'ACM

affamer cancer_.jpg  TAM.jpg

Les 6 articles figurant en tête de la page suivante constituent un résumé des données du livre de Jane McLelland visible ci-dessus.

Voir : https://www.cancer-et-metabolisme.com/articles

Le contenu de ces articles est à rapprocher de ce dont il a été question du côté du Samouraï (Guy Tennebaum) à propos de l'inhibition de SCOT. Voir le dossier compilé par ce dernier.

Il me reste encore à "digérer" ces informations pour ce qu'il en est des indications pratiques qui peuvent en être tirées. A noter que la berbérine peut être ajoutée avec profit au protocole tel que Laurent Schwartz l'a développé.

A noter à ce propos qu'il est de plus en plus évident que L.S. s'est bombardé inventeur d'un traitement métabolique dont il n'est pas l'auteur. Tout vient de Maurice Israël, ce qui n'a pas empêché L.S. de déposer, avec sa sécrétaire, un brevet en son nom. Brevet au demeurant purement "honorifique" : aucun labo n'étant disposé à développer une combinaison de sodium R. Lipoate et d'acide hydroxycitrique.

Notons au passage qu'en ce qui concerne les démêlés entre le Samouraï et la Fondation "Guérir du Cancer" comme filiale interne à la Fondation de France, rien ne va plus. Les échos qui m'en parviennent indiquent clairement que du côté de cette dernière on continue de "rouler dans la farine" son principal donateur en posant chaque jour de nouvelles conditions. Le contraire eut été étonnant !

Souvenez-vous de l'affaire Crozemarie ! Toutes les quêtes plus ou moins officielles, quand elles ne tournent pas carrément au parasitage pur ou à l'escroquerie ne donnent jamais rien de positif car du côté académique le recherche s'enlise dans des voies carrément anti-naturelles. Dans le cas de cette fondation la perspective a changé mais c'est encore un leurre : la seule chose qui intéresse L.S. c'est une étude observationnelle. Mais sur quelles bases ?

Je n'ai pas été tendre avec l'ACM car il n'y a pas de médecins pour suivre les patients désireux d'expérimenter le protocole métabolique. On sait qu'il y a eu des rémissions plus ou moins durables mais il est impossible de savoir dans quelles types de cancer et dans quelles conditions. A propos de rémissions, outre le cas de Guy Tennebaum qui doit une bonne partie de ses résultats positif au jeûne, j'ai connaissance d'un autre cas de cancer de la prostate très agressif qui s'est trouvé stabilisé grâce à divers ajouts au duo hydrocicitrate/Sodium R lipoate inspiré par le résumé donné par Patrick Villard.

Pas de médecins pour se dévouer dans un suivi, tout simplement parce qu'en France les choses sont ainsi faites qu'ils ont la pétoche quand il s'agit de sortir des sentiers battus. C'est pourquoi j'ai comparé l'ACM a une association SOS-Amitié ciblé oncologie. Et j'ai à peine exagéré.

Néanmoins les articles dont il vient d'être question, sont, pour les patients capables d'en tirer quelque chose sous leur propre responsabilité un progrès appréciable.

Il est seulement dommage que la feuille de style d'un site de type blog ne permette que de classer les articles présents sur les pages seulement par date alors qu'il faudrait les dispatcher par rubriques sous forme d'intertitres. C'est ainsi que les voeux et les communiqués de l'assos devraient figurer en tête avec ensuite les articles techniques selon différentes catégories. J'ai eu du mail à identifier les 6 articles, ensuite quand on rentre dans l'un ou l'autre on trouve des liens et finalement on s'embrouille. Il faut donc savoir que les 6 articles en tête de page contiennent la totalité des données importantes. Les autres articles dans le bas de la page sont d'un caractère beaucoup plus "basique".

Je vous souhaite bonne lecture. Je m'efforcerai lorsque j'aurai assimiler cette masse d'information d'en tirer un résumé plus pratique sur ce qui est abordable en plus du duo basique. 

14/06/2020

Le Samouraï contre Fondation de France (Guérir du Cancer) : le torchon flambe !

GT.JPG

Cliquer sur l'image pour voir la vidéo !

MAJ du 15/06

Une nouvelle vidéo est parue qui fait état d'un mail venant du dénommé François de la Fondation qui me semble une fois de plus faire état de ce que l'on appelle, dans le jargon des juristes initiés, des manoeuvres dilatoires... Je ne reviendrai sur ce litige que lorsque des faits vraiment nouveaux auront eu lieu. Le moment est venu de passer aux actes, c'est-à-dire d'assigner ! GT à tort de continuer à discuter, c'est une perte de temps !

Parenthèse au sujet de l'ACM

Il m'a été reproché de dire assez clairement que l'ACM ne sert plus à rien. On me demande ce que je ferais. Le problème est qu'en France tout ce qui sort des sentiers battus est systématiquement bloqué.Il n'y a donc rien à faire sauf individuellement lorsqu'on est capable de gérer soi-même nos problèmes médicaux en sachant ce qu'il convient de faire sans dépendre de Pierre Paul Jacques.

Disons qu'en affirmant que ACM = SOS CANCER, Amitié ! J'ai eu recours à une caricature à des fins didactiques.

Parenthèse sur le blocage côté Covid-19

Le blocage va très loin dans certains cas puisque l'on vient de publier un décret stipulant qu'il n'y a pas d'indication pour l'azithromycine ou un autre antibiotique en matière de Covid 19 mais on se couvre en ajoutant sauf cas d'infection bactérienne avérée. Il s'agit d'une manoeuvre perverse pour continuer de désavouer indirectement le Pr Raoult et les médecins qui ont fait état de leur protocole. Le résultat est que si l'épidémie de Covid repart à l'automne ou durant l'hiver prochains, il y aura des centaines de morts car la majorité des toubibs sont des pétochards.

================================================

Le post original commence ici !

Il est devenu clair que Laurent Schwarz ne s'est intéressé au cas de Guy Tennebaum que pour lui tirer du fric, en l'occurrence 20 000 € de dons qu'il ne compte pas employer à ce qui était convenu.

Voilà que Laurent Schwarz prétend à l'ingratitude de Guy Tennebaum : LS lui aurait sauvé la vie ! Mon cul ! C'est vraiment prendre les gens pour des cons ! Ce qui a sauvé la vie du Samouraï c'est essentiellement son jeûne prolongé. Il a du reste failli dépasser la limite fatidique, celle où même en se réalimentant on meurt littéralement de faim l'organisme n'étant plus à même d'assimiler les nutriments apportés.

Bien sûr que certains compléments ont du jouer mais je mets au premier plan le jeûne et la détermination de l'intéressé à vaincre son cancer.

Il faut rappeler que LS voulait consacrer l'argent à une "étude observationnelle", une foutaise.! Il est trop tard la majorité des patients (des centaines, voire des milliers) qui ont enté le traitement métabolique sont passés de vie à trépas de sorte qu'une telle étude ne pourrait constituer qu'une imposture. Je rappelle que l'ACM avait en principe les moyens de faire une étude observationnelle et je suis bien placé pour savoir qu'il est impossible de tirer quoique ce soit des échos qu'a eu cette association des patients auxquels elle a conseillé le procotole. Et ce pour deux raisons : il n'y a pas dans l'association le moindre médecin qui la possibilité, c'est à dire le droit et les capacités pour suivre les cobayes volontaires et surtout quand ça tourne mal, que la rémission éventuelle cesse, ils s'inscrivent aux abonnés absents et retournent dare dare vers la cancérologie académique et sa putain de chimio de merde qui tue indifféremment toutes les cellules!

Donc soyons clairs une fois de plus, il faut arrêter de nous gaver avec ce projet d'étude observationnelle.

 LS a appâté GT avec une histoire de recherche au sujet des enzymes SCOT, il s'agit d'une piste intéressante mais à l'évidence LS manoeuvre a travers la Fondation pour en exclure la prise en charge moyennant l'existence d'accords entre les avocats des parties.

Cette fois GT paraît fermement décidé à attaquer et apparemment rien ne l'arrêtera ! Il a les moyens d'arracher le masque de LS et sa sa foutue fondation et si les gens de la Fondation de France sont cohérents et honnête la première chose qu'il vont faire c'est de débarquer brutalement cette espèce de filiale et de rembourser tous les donateurs.

Covid-19 l'Union sacrée de incompétence et de l'arrogance !

Je ne comprends pas comme elle a pu s'embarquer dans cette galère mais il est vrai que quand on voit ce qui se passe à propos de la Covid 19 avec la guerre contre l'hydroxychloroquine et l'Azithromax désormais quasiment interdit d'usage, on est obligé de se demander si les cercles de ce que l'on appelle les "élites" ne sont pas constitués de tarés qu'il aurait fallu piquer dès la naissance !

A ce propos je signale la parution le 17 juin du livre du Pr Perronne :

Perronne.jpg

Pour ma part j'aurais inversé et complété le tire ainsi : Covid-19 l'Union sacrée de l'incompétence, de l'arrogance et de la MALVEILLANCE, y a t-il une seule erreur qu'ils n'ont pas commise?

Pour ma part je ne reprocherai à Raoult que son parti pris à propos de la maladie de Lyme. Basé sur les postulats de Koch, il campe sur l'équation suivante un microbe ou un virus doivent produire des symptômes bien définis. Ce n'est pas aussi simple d'abord parce que le tréponéme pâle, soit le spirochète de la syphillis lui a valu d'être surnommé la Grande imitatrice du fait de la multiplicité et de la variabilité des signes, de plus les co-infections fréquentes compliquent encore le tableau.

Pour en revenir au combat du Samouraï, au point où en sont les choses, cela m'étonnerait qu'il se dégonfle !

Il va de soi que je rendrai compte des principales avancées du litige toutefois je ne souhaite pas saouler mes lecteurs et je ne souhaite pas épiloguer indéfiniment.

Dans cette histoire, je peux au moins me féliciter d'avoir, de longue date, vu très clair en mettant mes lecteurs en garde. Ma position et mes conclusions sont très claires : Il existe une solution "métabolique" au cancer qui soit parfaite sauf que le ou les protocoles qu'a proposés LS sont incomplets. Non seulement l'idée ne vient pas de lui mais de Maurice Israël mais d'autre part d'autres chercheurs, américains en particulier, sont sur la piste de sorte que LS exploite la myopie chauvine qui règne en France pour tenter de se promouvoir comme l'inventeur qu'il n'a jamais été. En ce qui concerne Maurice Israël, on sait qu'il est extrêmement mécontent de l'attitude de LS depuis le début et le problème c'est qu'il ne veut pas entrer en conflit avec son ancien élève. C'est là qu'à mon avis réside un frein...

LS profite d'autre part d'une homonymie avec un ancêtre de sa lignée, un mathématicien fameux et à usé à ce propos d'une sorte de charisme assez maléfique pour littéralement "embobiner" divers responsable de Polytechnique, on ne sait trop comment et à quel titre. Il appartient à une lignée de médecins et de notables influents originaires de la région de Strasbourg, ce qui explique sans aucun doute son culot phénoménal. Gilles de la Brière a fini par se mettre sur la touche, sauf que ce qui change présentement c'est que son adversaire n'est pas français et n'a pour ainsi dire plus rien à perdre mais tout à gagner en engageant un combat frontal. 

Il y aurait certes une enquête à faire sur les aspects psychologiques de ce que j'évoque. Je rappelle que Gilles de la Brière a fini par se rendre compte que les expériences qu'il a contribué à financer sur des souris ont été, pour une large part, biaisées. Mais là encore la situation n'a jamais été nette puisque de la Brière et l'association doivent encore compter avec une ou plusieurs émanations de Polytechnique au sein de son propre exécutif. Je rappelle également que Nicole Delépine avec du compter avec LS qu'on lui avait balancé dans les pattes et sûrement pas pour lui rendre service. Il faut oser poser la question suivante : l'ACM sert-elle encore à quelque chose. Je dois à la vérité de conclure négativement. A moins de se transformer en S.O.S Cancer, Amitié !

Enfin et de toutes façons quelque soit l'issue du procès qui s'annonce, il est clair que les gens ont désormais de quoi ouvrir les yeux et je laisse à chacun le soin de décider des diverses qualifications qui s'appliquent au genre de procédés qu'utilise LS. Notons pour l'instant qu'il ne s'agit pas d'un procès pénal mais d'un litige purement civil : raison pour laquelle LS et la Fondation ont intérêt a rembourser les 20 000 € s'ils veulent limiter les dégâts !

10/05/2020

Cancer - une méthode de traitement de Jane Mc Lelland

19+2+chan+TAM++schéma.jpg

On a beaucoup parlé de cancer ces temps derniers à propos notamment d'une voie d'inhibition des enzymes SCOT, voie sur laquelle le Samouraï, alias Guy Tenenbaum compte beaucoup. J'ai décidé d'attendre que sorte des informations plus concrètes à ce propos avant d'en reparler.

On me signale ce jour la parution sur le site de l'association Cancer et Métabolisme de plusieurs articles sur une méthode de traitement de Jane Mc Lelland. Une demi douzaine d'articles nouveaux m'avaient échappé. Je les signale à toutes fins utiles... C'est du lourd ! Resterait à déterminer si des patients intéressés par la voie métabolique seraient en mesure d'en tirer des conséquences pratiques...

https://www.cancer-et-metabolisme.com/articles

26/04/2020

Cancer Therapy - Précisions utiles sur le dosage de l'acide alpha lipoïque ou du Sodium R Lipoate

Enfin une clarification (imposée) par Maurice Israël sur les dosages : ce n'est pas trop tôt !

Et la divergence avec LS éclate au grand jour que MI a adoucie en faisant la nuance entre son opinion en tant que biochimiste et celle d'un médecin mais bon personne ne sera dupe de cette précaution. On devine bien des désaccord entre Maurice Israël et son élève. Je rappelle que MI brille par son absence au sien du comité scientifique, et cela veut bien dire ce que cela veut dire...

Le Samouraï alias Guy Tenenbaum vient de faire une communication au nom de Maurice Israël. Laurent Schwarz campe toujours sur 800 mg matin et soir d'acide alpha lipoïque tout en précisant que le dosage est le même si on opte pour le Sodium R-Lipoate plus assimilable et il se confirme qu'en agissant ainsi on double (grosso modo) la prise du principe actif.

Ce n'est pas trop tôt en effet !

Je ne suis pas biochimiste mais il suffisait d'une opérations arithmétique simple pour comprendre que LS avait forcé la dose.

Je le sais depuis longtemps puisque j'avais attiré l'attention de Gilles de la Brière sur la nécessité d'une conversion. Maintenant je ne sais pas ce qu'on en a fait au niveau de l'ACM. Et je n'ai pas cherché à le savoir car je n'ai jamais souhaité m'impliquer auprès de malades pour les conseiller comme le fait Patrick Louis au travers de son association. Et je redis pourquoi : à partir du moment où les médecins généralistes sont complètement déconnectés au profit exclusifs des centre anti cancéreux, ils ont été amenés à ne plus prendre aucun risque et à abandonner, le mot n'est pas trop fort, leurs patients dans les mains de spécialistes plus ou moins qualifiés. Je considère donc que c'est aller au "casse pipe" que de vouloir intervenir dans ce domaine. Raison pour laquelle je me borne a informer autant que je le peux en laissant les patients se dépatouiller de leur propres responsabilités.

Des médecins et des "gourous médicaux"

J'apprends par une autre vidéo que Patrick Louis aurait été à l'école d'un certain Passebecq. J'ai garde beaucoup d'estime pour cet hygiéniste sauf que l'hygiénisme n'est vraiment que la partie la plus basique de la médecine. Mon premier mentor en médecine était abonné aux publication de "Vie et action" qui existe toujours à Vence. On doit à Passebecq d'avoir, par exemple, été sur incitation du Dr Dufhilo, un homéopathe d'Oloron Ste Marie de l'avoir mis en garde contre les abus de laitages, ses deux femmes successives sont décédées d'un cancer du sein et elle se gavaient de toutes sortes de laitages. Or le Dr Carton, qui a beaucoup inspiré Dufhilo avait mis en garde contre l'abus de laitages administrées aux personnes âgées.

Mais la naturopathie, et surtout l'hygiénisme doivent compter à présent avec les avancées de la biologie moléculaire... On ne peut pas faire de bonne médecine sans une vaste culture générale dans le domaine... 

Je devine que quand on n'est pas médecin et que l'on n'est que naturopathe, c'est gratifiant de pouvoir paraître dialoguer avec tel ou tel "ponte" en médecine car en cette époque de néo-spiritualisme new âge (nuageux, se référer à la comédie d'Aristophane sur les platoniciens qui s'est avérée cabalistico-prophétique...) il est très tentant d'avoir l'occasion de plus ou moins faire le "gourou" mais le goût pour cette sorte d'humanitarisme a de grandes chances d'être une source d'illusions sur soi-même, voire, plus gravement encore, d'ennuis multiples et divers... 

La médecine ne peut être qu'une et si en Allemagne sont organisation, en France l'existence d'un Ordre médical sans concurrence possible est une CATASTROPHE...

Traitement métabolique à la française et à l'américaine : des nuances capitales...

Pour en revenir à la vidéo ci-dessus : le Samouraï rappelle que le traitement métabolique est conçu par son promoteur comme ne pouvant être qu'un traitement d'appoint à un traitement classique moyennant éventuellement une chimio à dose raisonnable tandis qu'au Etat Unis la définition est différente : est "métabolique", au fond, tout traitement alternatif et cela inclut les jeûnes.

On notera que si LS ne présente sa formule que comme complémentaire à un traitement académique modéré, c'est parce qu'il y est contraint, sinon il risquerait des ennuis. Sauf que des ennuis il en a puisque qu'il aurait bénéficié de 8 procédures de l'Ordre des Médecins et qu'il lui est fait obligation de s'en tenir à la seule recherche.

De toutes évidence, il est inutile de parler de panacée. Les panacées n'existent en aucun domaine !

"Médecine raisonnable" et "médecine bio"

Je crois qu'il faut faire un parallèle avec l'agriculture. Il en existe de 3 sortes : l'agriculture intensive (et pestiférante), l'agriculture raisonnée (avec des apports modérés d'engrais synthétique) et l'agriculture "bio" qui écarte toute espèce de poisons.

Le problème c'est que le fait que le traitement métabolique soit basé sur l'effet Warburg en ne comportant principalement que des substances vendues autant que compléments alimentaires est allé au devant d'un goût de plus en plus prononcé pour le "bio".

J'ajoute que si LS a ouvert le parapluie comme on vient de l'indiquer, et s'il a précisé ce qui vient d'être rappelé, cela relève d'une certaine hypocrisie. Une hypocrisie en tous points comparable à celle des naturopathes et autres défenseurs des médecines alternatives quand après avoir exposé leur vues, ils terminent leur discours, (ou commencent leurs livres) par une invitation à consulter un médecin. Or quand on sait qu'au moins 90% des médecins ont accepté le moule des protocole imposés par Big Pharma, il faut convenir que l'on est en présence d'un pur foutage de gueule.

Rappelons que Laurent Schwartz a publié en 2013 un livre intitulé Cancer : guérir tous les malades ?. Sous entendu en neutralisant l'effet Warburg. Ce qui implique d'écarter et la radiothérapie et les chimios. On ne peut guère que miser en // sur une thérapie ciblée, mais que valent-elles, je n'en sais fichtre rien.

Donc on nage bien dans l'hypocrisie. Sauf qu'il était utile de dire qu'en l'état actuel des choses le traitement métabolique est notoirement imparfait mais puisqu'il permet de gagner du temps, c'est toujours bon à prendre !

Un curieuse communication de Laurent Schwartz

Elle laisse à penser qu'en ce qui concerne l'accord entre Maurice Israël, GT et la fondation on n'est pas encore sorti de l'auberge.

Aux dernière nouvelles, l'exécutif de la fondation aurait accepté de confier la supervision de l'étude sur la tentative d'inhibition de l'enzyme SCOT a Maurice Israël assisté de GT au travers de son association pour ce qui concerne le paiement des frais. La fondation a donc envisagé de verser l'argent nécessaire au moins à concurrence de 20 000 €.

Or voici la dernière communication de Laurent Schwarz :

https://guerir-du-cancer.fr/communication-du-dr-schwartz/

On notera en passant qu'il n'est plus professeur mais simple docteur mais ce n'est pas là le plus intéressant, je cite :

Fin 2019, la Fondation a donné son accord de principe au financement de recherches relatives aux « inhibiteurs de l’enzyme SCOT ». Cette approche, comme un certain nombre d’entre vous le savent maintenant, vise à empêcher les cellules tumorales de se nourrir des cétones qui sont générés par le corps soumis à un régime cétogène.

La date est fausse, l'acceptation n'a été confirmée que récemment par un communiqué de la fondation déjà discuté.

Dans la continuité d’un travail de recherche bibliographique réalisé et publié par le Professeur Maurice Israël, un protocole d’essais a été rédigé puis soumis à différents laboratoires. A ce jour, hélas, aucun d’entre eux n’a formulé de réponse permettant d’entreprendre les essais.

Et là je sursaute car c'est exactement ce que disait le précédant communiqué dont LS a nié la paternité quand il a mis le retard sur le compte du coronavirus et de l'absence d'engagement des labos contactés. Il n'est même plus question d'une direction par Maurice Israël mais simplement d'une exploitation pure et simple de ses recherches alors qu'une solution a été trouvée puisqeue l'on a cité des noms et évoqué un labos marocains pour les essais sur les souris.

Mais nous n’entendons pas renoncer, et les personnes en charge de ce dossier poursuivent leurs efforts pour aboutir le plus rapidement possible à un accord avec un laboratoire et à l’engagement d’essais ; des essais qui, pour être concluants, devront en tout état de cause respecter des protocoles très stricts et qui, par conséquent, risquent de prendre du temps.

La bonne foi de Laurent Schwartz s'avère de plus en plus douteuse

Je sais que Le Samouraî n'a rien inventé et qu'il n'a pas rêvé. En fait le dernier comité prouve que LS a bel et bien embobiné GT pour obtenir 20 000 €, or il aurait été d'accord que cette somme lui soit remboursé puis au final nous le voyons endosser la paternité d'un précédant communiqué après l'avoir nié. Il n'avait sans doute pas prévu qu'un observateur particulièrement pointilleux allait une fois de plus déjouer la manœuvre et mettre les uns et les autres au pieds de leur mur.

Le "feuilleton" risque de durer !

Et bien qu'ils s'en débrouillent. Je doute que GT puisse éviter un procès civil en vue d'obtenir la restitution du don... Et les patients intéressés à la question en tireront les leçons. Je tiens à préciser une nouvelle fois que le fait de rendre compte de cette affaire n'a aucunement fait progresser mon audience et n'a rien changé à la courbe des visites et cela me rassure car la médiocrité de mon audience (et c'est voulu !) n'est pas susceptible de faire pression sur qui que ce soit !

Capture courbe avril.JPG

Ci-dessus la courbe depuis le premier janvier jusqu'au samedi 25 avril. On y voit clairement que si elle a monté à partir de fin février c'est à cause de mes chroniques au sujet du coronavirus et on ne discerne aucune fièvre particulière et elle reviendra à son niveau de janvier quand le déconfinement aura eu lieu plus ou moins.

La suite au prochain numéro...

24/04/2020

Traitement métabolique : réponse à la dernière vidéo du Samouraï

Cette vidéo fait 30 mn. Il faudrait que je la réécoute plusieurs fois pour répondre de façon exhaustive. C'est l'inconvénient des vidéos par rapport aux textes : re-écouter une vidéo et prendre des notes c'est très laborieux. Un texte on peut surligner les passages, relire plusieurs fois en peu de temps. Les vidéos quelque part, sont contre productives. Mais bon la majorité des internautes adorent ça, alors il faut s'y plier un peu.

Un vocabulaire "outrancier" pour des raisons pédagogiques

Bien sûr que quand je parle de "trahison" à propos de Pierre Louis, c'est excessif, mais il faut schématiser les choses de façon parfois un peu caricaturale pour bien percevoir je jeu des forces en présence.

Que le Samouraï se rassure, je ne vais pas lui voler dans les plumes...

Il faut toujours prendre mes écrits comme étant conçu cum grano salis... Et le grain de sel à souvent un peu tendance à se vitrioler...

Étant cancer ascendant Balance, je ne suis pas sadique, je ne peux pas l'être. Le correspond qui soutien le "nagatiionisme viral" me pardonne car il est vrai que je ne suis pas psychopathe...

Je suis seulement très agacé par la tendance du politiquement correct à tout compliquer en n'appelant pas un chat un chat et en n'ayant trop tendance à tourner autour des pots en coupant le cheveux en 4 de peur de froisser...

Le Samouraï a cité le titre d'un post à propos des 60 000 vies sauvées, il devient nécessaire d'être parfois assez vulgaire pour trancher dans le vif tellement les gens ont peur de dire un mot plus haut que l'autre. Je note du reste que cette peur de faire tâche est plus marquée dans le Sud que dans le Nord de la France. Le climat c'est vrai joue un rôle. Soleil = vie sur le forum = souci des apparences et du qu'en dira t-on?. Sauf que l'influence de la télévision tend a généraliser certains traits culturels.

Entre chèvre et choux

Pour en revenir à notre histoire, bien sûr que Patrick Louis ne se contrefiche pas du tout de l'expérimentation en cours de programmation... L'image d'une navigation entre une chèvre et un choux oui c'est tout-à-fait cela. Seulement, je réagis avec mon tempérament. Je ne suis pas du tout complexé devant la gent médicale et j'ai le souci de toujours garder mon libre arbitre. Ma devise pourrait se résumer ainsi : on n'est jamais mieux servi que par soi-même !

En règle générale, si j'ai un souci de santé quelconque, quand j'arrive chez le médecin, j'ai déjà fait le diagnostic. Si j'ai un doute entre deux hypothèses, c'est parce qu'il faut un examen pour décider, une radio ou une écho si je balance entre un spasme intestinal et un début de colique "frénétique"...

Un accord est en vue c'est l'essentiel !

Si j'ai mis mon grain de sel dans l'histoire c'est pour faire avancer les choses dans ce sens et personne ne peut me le reprocher.

Enfin,oui  il semble bien que l'on s'achemine vers un accord concret et s'il aura été laborieux de l'obtenir, l'important c'est le résultat.

Question de "couleurs", bleu de méthylène ou pas...

En ce qui concerne, la question de savoir si le bleu de méthylène préserve du Covid-19, je maintiens que la majorité des cancéreux s'étant confinés sans attendre que l'Etat policier ne l'impose, ils avaient peu de chance d'attraper le maudit virus. Est-ce que le questionnaire s'est enquis du détail des précautions prises car si les patients se sont terrés, l'étude reviendrait à un coup d'épée dans l'eau.

Sauf que j'ai critiqué l'articulation du texte où l'on saute du coq à l'âne sans explication palpable.

Je veux bien croire que le bleu de méthylène est un sujet intéressant et je rappelle que "Guérir du cancer" a lancé un appel à documenter le sujet. Donc il se peut qu'il y ait un potentiel et il existe bien 19 747 études qui en parlent mais pour les en mesurer l'intérêt il faut savoir ce que l'on cherche pour trouver quelque chose d'intéressant. Ce qui implique de dresser une liste de second terme de recherche.

Des remèdes de palu à la bioélectronique

Ceci étant rappelé, il semble bien que les remèdes susceptibles d'agir tant sur le cancer que sur le virus en vogue agissent par ce que l'on appelle le potentiel redox.

Ce potentiel se résume par un truc ésotérique qu'on appelle rH2 et non le pH. Je ne vais pas faire un exposé sur la bioélectronique de Vincent, le Net en regorge, mais il est clair que tous les aliments, à commencer par ceux qui sont lacto-fermentés (mais attention à certains laitages...) ont pour effet de modifier le terrain en se rapprochant du rH2 adéquat pour fortifier le terrain. Le recours à de l'eau chargé en hydrogène moléculaire est une option. Sauf que j'ai essayé beaucoup de chose en matière d'eau dynamisée sans en retirer aucun effet palpable. J'ai du reste construit plusieurs appareils dont un qui se vend très cher dans le commerce et qui coute en pièces électronique moins d'une centaine d'€uros. C'est la boîte qui constitue la pièce la plus chère...

Enfin le bon rH2, on ne le réinstalle pas en un clin d'oeil. Et pour l'artémisinine (et le BM) il s'agit d'obtenir une peroxydation au sein des cellules tumorales pour entrainer leur suicide (apoptose). C'est une autre histoire à laquelle Patrick Louis ne semble pas avoir compris grand chose vu les contradictions de son texte...

Acide lipoïque et sodium R-lipoate.

Concernant l'étude canadienne, oui pourquoi encore parler d'acide alpha lipoïque et non de Sodium R lipoate puisque cette dernière forme est maintenant entrée dans les moeurs.

Pour en revenir à Patrick Louis, j'imagine qu'il a mal pris mon propos et qu'il aimerait m'emgueuler sauf qu'il faut en avoir les moyens !

Cela dit en pratique, il n'y avait pas lieu de faire tant d'histoire pour le dosage du Sodium R.Lipoate, d'autant plus que si l'on avait bien cherché on aurait trouvé cet article :

https://www.santescience.fr/r-lipoate-de-sodium/

Approximation de votre serviteur

Soit dit encore en passant, j'ai dit une connerie en affirmant que le passage de l'acide lipoïque synthétique au Sodium R-lipoate aux mêmes doses aura consisté à doubler la dose. Là encore c'était une façon de simplifier et de "dramatiser" pour souligner que LS a un côté rigide. En fait, ni lui, ni personne ne sait quelle est le bon dosage car il est clair que cela varie selon les patients ! Et quand on parle du Sodium R-Lipoate le principe actif est associé à un sel. Il faut donc convertir en acide pur, le ratio est un peu différent de 50%.

Bref, l'article propos une base de 300 mg 3 fois par jour. Ce qui fait 900 mg/jour et c'est à peu de choses près ce que propose Patrick Louis. J'ai eu un contact avec l'auteur de l'article. Il n'a pas eu besoin d'être pendu aux dires de LS pour trancher.

Il y a toujours intérêt à étaler les prises. C'est parfois absolument nécessaire quand la demie-vie de la molécule est courte. C'est particulièrement vrai pour la Metformine où elle est d'environ 6 heures de sorte que si on prend 2 comprimés on a tout intérêt à en tirer 4 prises répartie entre le réveil et l'heure à laquelle on s'endort.

Limites de la naturopathie

Bien que je sois pur autodidacte, si mon intérêt initial s'est porté sur ce que l'on appelle la naturopathie, et particulièrement la phyto et ensuite l'homéopathie, j'ai acquis progressivement une connaissance assez large de la médecine générale.Et à ce titre, j'ai l'occasion de voir régulièrement que beaucoup de toubib devraient faire des stages de remises à niveau...

Le problème quand on n'est pas médecin et que les généralistes ne veulent pas prendre de risque d'intervenir avec un traitement qui n'est pas expressément recommandé par la Faculté, c'est que l'on ne peut rien contrôler, rien vérifier d'autant plus qu'en matière cancéreuse, c'est de suite des histoires de scannage car les marqueurs ne sont pas vraiment fiables, surtout les PSA.

Les patients doivent apprendre à être autonomes et à assumer leurs responsabilités sans attendre du "tout cuit"

Je ne connais pas Patrick Louis mais à mon avis il n'a pas le niveau de connaissance qui lui permettrait de ne plus dépendre de LS. Enfin il faut savoir que sur les 800 personnes qu'il suit, l'immense majorité de ces patients attendent des directives très précises et sont certainement incapables d'assumer les responsabilités personnelles qui s'imposent à eux du fait de la carence des généralistes. On est en France ou la liberté de prescription s'est volatilisée. Il ne faut pas l'oublier...

Le Samouraï est un exemple de responsabilité assumée

Le Samouraï est l'exemple d'un patient, capable, à la limite de s'en sortir quasiment seul. Ou en tous les cas de décider par lui-même de trancher en cas de doute. Parce qu'il se renseigne en permanence et entretient des relations avec différents chercheurs. Il a failli aller trop loin et carrément mourir de faim par autophagie irréversible, ce qui témoigne d'une détermination solide. Mais la détermination n'exclut par des réajustements perpétuels...

Et oui, on lui a reproché de ne pas proposer de schéma de traitement clair mais en vérité c'est impossible !

Les médecins sont pieds et poings liés en France, il faut donc apprendre à s'en passer au maximum

J'évoquais plus haut la perte de la liberté de prescription des médecins français.

L'affaire de la chloroquine est exemplaire à cet égard. En France, on s'est démerdé pour faire mentir le Pr Raoult et ne la donner quasiment qu'à l'article de la mort ! Ce matin j'apprends qu'en Italie on la donnerait à tout le monde quasiment à titre préventif. Si c'est vrai c'est une décision tout aussi erronée car en définitive il ressort que l'on pourrait s'en passer et que ce qui agit le mieux c'est l'antibiotique.

Après la confiscation de la chloroquine, celle des patchs de nicotine

Autre chose : j'apprends que la nicotine semble protéger du Covid-19 alors le gouvernement vient de restreindre systématiquement l'accès aux patchs.

Une part des décisions qui ont abouti à la situation que l'on sait avec le constat d'échec au sujet du confinement relève d'une volonté de punir les français et je le répète de se venger de la révolte de Gilets Jaunes d'où la tendance à vouloir prolonger d'incarcération jusqu'à la Saint Glinglin.

Tout en rouvrant les écoles ce qui est stupide.

Mais j'en viens à penser très sérieusement qu'on a plus ou moins intentionnellement laissé se produire l'hécatombe dans les maisons de retraite parce que ça va soulager les caisses de retraite. J'espère avoir l'occasion de revenir sur les thèses conspirationnistes et à vrai dire je n'y crois pas trop. En effet, bien que l'on n'ai beaucoup parlé de risque de pandémies avant l'apparition de Sars-coV2, visiblement, cela n'a alarmé personne puisque pour de simples raisons d'économie on comptait sur les chinois pour produire. On ne s'est même pas souvenu que les virus à visée respiratoire viennent toujours plus ou moins de l'Asie et de la Chine en particulier ! Au point que la carence de stocks de masques est à peine croyable...

Seule l'incompétence à la tendance à l'enfumage quand on est pris la main dans le sac suffisent à expliquer le désastre actuel, économique s'entend. Autrement dit l'arrogance démente de la pseudo élite est la seule cause du saccage observé. Benjamain Fulford arrange les choses à sa manière en se présentant comme le porte parole d'une triade chinoise placée sous le patronage d'un Dragon blanc qui se serait donné comme rôle de neutraliser et même détruire la "maffia khazare" (les Rothschild and co), la "cabale" et la folie sioniste,  laquelle fomenterait une 3ème guerre mondiale pour tuer 90% de l'humanité, sauf que je ne vois pas de séparation nette possible entre les trois entités qui opèrent par le biais du lobby militaro industriel américain.

Merci au Samouraï pour la "pub" 

Encore une fois, j'aurais aimé que l'on ne parla pas trop de moi car je me sens tout à fait extérieur à ce qui se passe. Et j'essaie d'inciter à un certain recul. Pour y parvenir, il faut éviter que les gens se noient dans le détail. Cela implique de simplifier le propos y compris par des outrances. Les lecteurs intelligents connaissent le phénomène qui est en cause et voient là une forme d'humour qui lui est particulier. Tandis que les gens psychiquement sensibles se sauvent en courant et c'est à vrai dire le but recherché !

Et en fin de compte, chacun voit toujours midi à sa porte !

j'ai noté au final que LS, d'après Patrick Louis, aurait admis que le traitement métabolique ne permet pas de guérir le cancer. Cela n'a pas toujours été en cas : en 2007 il publiait un livre intitulé Le principe de vie : le cancer peut être guéri...

Je propose une autre vue : La vie, l'existence sont une "maladie" dont on ne guérit jamais et dont on ne peut que mourir !

Quant au coronavirus, je n'en ai pas peur. Il faut dire que vivant en habitat dispersé, je ne cours de vrais risque que quand je descends faire des achats en ville. Rien n'a vraiment changé à tel point que souvent je retourne sur mes pas et doit remonter les étages pour quérir la précieuse attestation.

23/04/2020

Cancer - Affaire Tenenbaum contre Fondation "guérir du cancer" : le calme avant ou après une nouvelle tempête ?

Mise à jour du 26 avril à 15 :25

On m'apprend que Patrick Louis a supprimé sa chaine youtube. Je présume que mes propos l'ont piqué au vif et qu'il en a reconnu la véracité. Je suppose que l'on apprendra bientôt qu'il aurait décidé de retirer ses billes... Ce n'était pas le but poursuivi au travers de ma critique mais puisqu'en agissant ainsi, il n'a fait qu'y acquiescer, je tiens cette suppression pour un accusé de réception en bonne et due forme me confirmant que j'ai visé juste. Je n'ai donc pas de raison de supprimer mon propos. Au final je m'attends à ce qu'il continue comme avant il ne va pas laisser tomber les centaines de patients qui lui font confiance car il a besoin de cette audience pour se sentir valorisé. Simplement il évitera à l'avenir de se discréditer en voulant ménager la chèvre et le choux : ça ne donne jamais que des résultats plus ou moins négatifs.

Je note qu'il n'a pas cherché à prendre contact avec moi pour me contredire, et  c'est une preuve de plus que ce que j'ai conclu, il le tient pour irréfutable. Le Samouraï est le seul a maintenir une attitude à la fois ferme et cohérente, j'espère qu'il tiendra bon autant qu'il le faudra pour récupérer sa mise et en disposer. Il reste très diplomate ce qui explique qu'il n'a pas toujours le don de la synthèse...

===========================

Dans cette vidéo, le Samouraï, alias Guy Tenenbaum, annonce la signature prochaine d'un accord, sous la médiation de son avocat, avec la fondation. Celle-ci lui confierait la supervision, avec Maurice Israël de l'étude à charge pour la Fondation de payer les frais, au moins à concurrence de 20 000 € je suppose, en s'engageant à verser l'argent au compte de l'association Survivre du Cancer.

Cet accord (pour autant qu'il ne saurait comporter de clauses suspensives plus ou moins vicieuses) est parfaitement acceptable. Comme quoi la médiatisation de certains différents peut s’avérer une pratique payante sans qu'il y ait lieu de parler de "chantage" !

Reste à attendre: je suis comme St Thomas, je ne crois que ce que je vois !

On se souvient que Laurent Schwartz s'était engagé à publier une vidéo dans laquelle il devait régler un certain nombre de problèmes. Il s'en est abstenu et Patrick Louis l'en a finalement dispensé en publiant de sont côté sa propre vidéo. Une vidéo dont le contenu me laisse a penser qu'il n'a vu que ses propres intérêts.

La "trahison" de Patrick Louis

Voir plus haut à propos de la disparition de la vidéo ci-dessus

Mon rôle est d'éclairer mes lecteurs en analysant sans concession ce que j'observe.

Je suppose que le couple que l'on voit est celui formé par le naturopathe mais quel rapport avec le sujet traité. Cela me rappelle le goût de l'intéressé pour les petit coeur et je constate que ce genre de sentimentalité ne rend pas particulièrement intelligent, surtout en matière scientifique... Voici mon commentaire :

Il ressort de cette vidéo que ce sont les malades qui vont jusqu'à 3 g. d'acide alpha lipoïque (mais sou quelle forme) or, aux dernières nouvelles la dose préconisée par LS est de 2 fois 800 mg mais la mémoire peut me faire défaut.

L'intervenant ne parle que d'une augmentation des marqueurs en cas de doses fortes, la seule chose sûre est que LS n'a pas changé le dosage quand on est passé au R lipoate, aux même doses ce qui revient à doubler la mise originelle puisque le moitié du AAL est superflu (mauvais énantiomère). D'abord il ne dit pas que les gens qui prennent trop d'acide alpha lipoïque tombent comme des mouches en 5 jours.  Finalement ce communiqué avait pour effet de dispenser LS de s'expliquer puisque ce sont les malades qui charrient.

Ce qui saute au pif, c'est que Patrick Louis en tant que naturopathe est flatté d'être écouté par un médecin. Il l'a dit et il est clair qu'il se fout du souci de son ami Tenenbaum à propos de l'inhibition de l'enzyme SCOT comme de sa première chemise ! Il fera toujours le jeu de LS.

Tout aussi clairement il n'a pas la stature psychologique, ni le minimum de rigueur scientifique nécessaire pour faire ce qu'il faut et s'il ne se contentait pas d'être un "petit mouton", rôle queGilles de la Brière a refusé d'assumer, le divorce aurait été consommé depuis longtemps.

Il n'y a donc qu'une instance de divorce. PL aurait du attendre avant de réagir mais j'imagine que ça le démangeait. Finalement il n'aide pas son collègue mais peut-on s'en étonner !

Finalement cette vidéo sème la confusion. Pour faire un procès à LS au sujet des dosages, il aurait fallu récapituler les dosages préconisés à diverses reprises par LS preuves à l'appui.

Patrick Louis, tout en se félicitant de ses bons rapports avec LS (et de sa probité) mentionne cependant des réactions que l'on devine très colériques de LS,ce qui m'incite à penser, mais on le sait j'ai très mauvais esprit, à penser, disais-je, que sans la prise de Qietiapine depuis des années (sic), il eut été en grand danger de péter plus ou moins sévèrement les plombs.

Le calme après la récente tempête ?

Le calme en attendant la prochaine tempête ou plutôt la rencontre avec un nouveau récif.

J'ai cependant confiance : si l'accord échouait, et il ne pourrait échouer que par la faute de la Fondation, elle ne ferait que se discréditer.

A propos de l'intérêt du bleu de méthylène

BM Montreal.JPG

Pour lire l'étude cliquer sur l'image.

Pour commencer nous sommes en France, on aurait pu prendre le temps de traduire l'abstract (résumé) dans la langue de Molière.

Cette nouvelle publication, que l'on aurait pu décider plus tôt, est bien une réponse de LS, même si c'est un autre qui a mis en ligne le document parce qu'il n'en est pas capable techniquement, a été conçue pour répondre à un certain nombre de question.

C'est moi même qui ait largement critiqué l'évocation du bleu de méthylène, qui est, je le rappelle arrivé comme un cheveu sur la soupe à propos d'une enquête portant sur la faculté qu'il aurait de protéger du Coronavirus mais non pas l'intérêt de cette molécule dans une combinaison quelconque de traitement métabolique. 

Cette initiative, excessivement tardive (car j'ai cherché vainement l'explication de l'apparition du BM et sa justification) ne change rien à mon jugement sur l'enquête, forcément sommaire et non moins insignifiante sur l'intérêt de s'en servir pour se protéger du nouveau virus. L'enquête en question qui n'a pu être menée que par deux "moutons" très dévoués, ne pouvait rien donner. Comme je l'ai dit quand on est gravement atteint du cancer, on est forcément parmi les premiers citoyens à se calfeutrer. Guy Tenenbaum n'est pas sur de pouvoir obtenir une confirmation par scannage de la disparition de ses anciennes métastases en mai... Je répète que la soit disant étude que j'évoque, ou plutôt l'usage qu'en ont fait LS et consorts est une pure FUMISTERIE.

Quant au fait de savoir s'il est opportun d'associer du bleu de méthylène à l'acide alpha lipoïque, je n'ai pas à professer la moindre opinion à ce sujet. Ce que je remarque encore c'est qu'on parle bien d'acide lipoïque alors qu'on est censé avoir opté pour la forme Sodium R-lipoate. Seule acceptable à mon humble avis.

En conclusion, la seule chose qui m'importe est que l'étude projetée sur l'inhibition de l'enzyme SCOT soit menée à terme.

Cela nous laisse de la marge pour passer, entretemps, à d'autres sujets.

22/04/2020

Conflit du Samouraï avec la Fondation pro-Schwartz : où en sommes nous ?

LS.JPG

Dernière minute : l'appel à transcription a fonctionné !

Je viens de recevoir la transcription du texte de cette vidéo, je l'ai assortie de mes remarques.

Transcription de la vidéo.

Voir : https://youtu.be/VrEjE4KHaHc

Encore cette histoire va t-on me dire ! Je pense en effet qu'elle n'est pas terminée que que le Samouraï n'abandonnera pas ses 20 000 € même s'il semble s'être dégonflé...

Quel effet de sa pub me concernant sur la fréquentation de ce blog

fréquentation.JPG

Voici le graphique s'arrêtant au 21 avril (non terminé): la première pointe est du 21 mars, elle est en rapport avec le Covid-19, la seconde est inférieure (19 avril). Je constate que la pub vidéo de GT n'a pas attiré les foules.

Cela me rassure : la "bergère" qui répondait à la vidéo ci-dessus consacrée à la publication qui n'était pas de LS mais de l'exécutif de la fondation peut laisser en place l'évocation des dires de votre serviteur, ce coup de projecteur ne va pas faire de moi une "vedette", le rôle d'éminence grise de de "fouiller merde" opérant dans une relative pénombre me va très bien. Je suis marqué par le signe du cancer, dominant en maison IX dans mon thème. Les écrevisse n'aiment pas trop le soleil et l'eau trop chaude, la pudeur les fait rougir.

Mon audience n'est rien en regard de celle de Cancer Therapy qui dépasse les 25 000 abonnés. Ma moyenne de fréquentation journalière est au moins 30 fois inférieure : une paille !

Et j'ai le droit de parler de l'air du temps, sans acrimonie particulière pour qui que ce soit mais avec détachement et parfois un peu de dérision. Enfin comme les gens sont toujours pressés et que je prends mon temps pour expliquer les choses ça décourage beaucoup de monde.

Après une écoute plus attentive...

Je n'avais pas écouté en entier cette vidéo. Je m'étais arrêté peu après les allusions à mes articles. Je l'ai dit 100 fois : habitué à la lecture rapide, je préfère les communications textuelles tandis que les paroles s'envolent. On ne saisit pas forcément les passages déterminants surtout si on est pressé d'en finir...

Cette vidéo je l'ai sauvegardée de crainte qu'elle ne soit retirée car il y a eu des pressions à ce sujet. Une transcription vient d'en être faite : un grand merci à Bertrand qui a répondu à l'appel formulé à ce sujet...

Ce qui ressort de cette vidéo déterminante

Je ne peux pas faire de citation, je n'ai pas pris de note. Vous pouvez écouter pour vérifier.

Ce qui ressort c'est que le traitement métabolique ne marche pas ou plutôt il parait fonctionner un moment puis devient inefficace et les gens mourraient (parfois) en 5 jours.

Si vous suivez attentivement le propos, il apparait très clairement que l'idée du traitement métabolique date de 2010/2011 n'est pas une idée de LS, ce dont je m'étais douté depuis longtemps

Elle vient d'un certain Thomas N. Seyfried. Du reste LS ne l'a jamais caché mais cela ne m'avait pas sauté aux yeux jusqu'alors. Sur la paternité de T.N Seyfried voir cet article. L'existence de ce précurseur m'est apparue en reprenant l'avant dernier livre de LS paru en 2016:

Seyfried.jpg   livre LS.jpg 

Seyfried a préconisé le régime cétogène. Mais qui a eu l'idée de recourir à l'hydroxycitrate et à l'acide alpha lipoïque. T.B. Seyfried avait fourni l'idée d'un traitement à visée métabolique mais il ne semble pas avoir parlé de l'un ou l'autre de ces produits mais seulement d'un mécanisme impliquant le pyruvate...

Maurice Israël comme mentor de LS

Akirs je me suis crusé les méninges à partir du peu d'éléments que j'avais, savoir la biblio du livre ci-dessus et je vois si LS s'est intéressé au cancer très tôt durant les années 90, c'est le cas également de Maurice Israël, or dans une vidéo que j'évoquerai plus loin LS s'acquitte de la dette qu'il a contracté envers ce spécialiste de la biochime. A tel point que je mettrais ma main à couper, j'en suis même sûr que c'est encore Maurice Israël quia proposé les deux principaux produits du protocole metabloc. Mais est-il ravi de l'usage qu'en a fait son élève : j'ai des raisons sérieuses d'en douter car rappelez-vous, j'ai souligné l'étrangeté que constitue l'absence de Maurice Israël au sein du comité scientifique de la fondation alors que de toute évidence LS lui doit tout. Et s'il n'a pas suivi LS dans la fondateur constituée en son honneur, c'est qu'il est forcément en désaccord avec l'usage que fait LS de ce que son mentor lui a communiqué. De cela, j'en suis sûr, nous en aurons la preuve patente un jour ou l'autre !

Le mérite de LS a constitué uniquement dans un travail de communication grand public qui fait que l'hypothèse du "traitement métabolique" comme base de la lutte contre le cancer est devenu une évidence, et c'est bien ainsi.

Quant au véritable précurseur de l'idée, le problème est que nous autres hexagonaux ne suivons pas le foisonnement des recherches américaines et que même si la parternité de cette thématique n'a pas été occultée par son dernier exploitant, les choses sont ainsi faites qu'on est enclin à faire de Laurent Schwartz une sorte d'idole. Enfin pas votre serviteur qui n'a jamais été dupe de quoique ce soit puisqu'il apparait que je suis absolument le seul intervenant à avoir publié au moins dès avril 2015 des posts valant mise en garde...

Paternité de l'idée métabolique et de l'enzyme SCOT

D'autre part, et ce qui concerne l'intérêt récent qui est porté à l'inhibition de l'enzyme SCOT, je devine que ça ne vient pas de LS mais, et au travers de l'insistance de ce que dit GT à propos de sa relation avec Maurice Israël, l'idée vient encore de ce dernier. On en trouve du reste la preuve dans un texte signé uniquement de ce chercheur.

De quoi s'agit-il ?

Voir : https://guerir-du-cancer.fr/rapport-pour-scot-metabolisme...

J'aurais l'occasion de reparler d'une vidéo en rapport avec les dangers du régime cétogène plus loin dont la qualité contraste avec un publication en relation avec le bleu de méthylène qui s'avère une véritable fumisterie et le mot n'est as trop fort ! Mais avant cela revenons à une histoire de souris.

L'échec des recherches de l'Association Vaincre qui a fait les choses à l'envers

https://guerir-du-cancer.fr/enfin-des-nouvelles-de-vaincre/

En voici les conclusions :

« L’objectif de ce projet était d’évaluer l’efficacité de la combinaison de l’AAL :HC avec ou sans le DC. Les données présentées en 4.1 (ci-joint) nous permettent de conclure que la combinaison AAL : HC, n’a pas d’impact sur la prolifération des deux BBM-PDCL utilisées. » Etc…

En d’autres termes, il n’y a pas de résultat probant. Cela ne veut pas dire que le traitement métabolique ne fonctionne pas. Cela veut dire que dans les conditions de l’expérimentation il n’y a pas de résultat probant. Mais les cellules ne réagissent pas comme des organismes vivants comme les souris ou les humains.

Cela a mis fin à ce protocole. Il n’était pas possible de continuer sur les souris et les humains comme nous l’aurions fait si nous avions eu une réponse positive sur les cellules.

Une recherche "in vitro" menée après des recherches antérieures sur des souris

Ce qui est étrange dans cette histoire, c'est qu'il s'agit d'une recherche effectuée in vitro ! Et que l'on aurait du commencer par là, sauf qu'à mon avis, ce préliminaire n'était ni nécessaire ni même indiqué du point de vue méthodique.

Et en plus, si on s'en tient là il manquait les deux phases décisives, or elles ont été menées il y a déjà longtemps sauf qu'on ne sait pas vraiment ce qu'ont raconté les souris  en question et que la phase expérimentation humaine a été engagée sur des milliers de personnes avant que toutes les souris n'aient dit leur dernier mot...

Projet d'un "Etude observationnelle" ou de la "nécromancie spéculative" comme nouvelle discipline scientifique

On en est maintenant à vouloir tester les possibilités d'inhiber l'enzyme SCOT et c'est dans ce but que GT a donné 20 000 € à la fondation. Sauf qu'elle use de procédés dilatoires dans le but de ne pas rendre les sous. Le coronavirus et la paralysie qu'il a engendrée a évidemment bon dos. Sauf que ça ne tient pas et qu'il sera aisé, le cas échéant, de démontrer le caractère dilatoires des faux arguments du texte parus le 19 avril. On propose à la place une étude observationnelle sur le protocole de base qui aurait du avoir lieu depuis au moins 3 ou 4 ans. Or de nombreux usagers du protocole sont maintenant passé de vie à trépas : à moins d'avoir du goût pour s'adonner e une forme de "nécromancie spéculative", ce projet n'a plus aucun sens ! 

Mais enfin si on envisage de procéder comme on l'a fait pour l'histoire du bleu de méthylène à propos du COVD-19, il faut se résoudre à prévoir qu'il n'en pourra résulter qu'un vulgaire foutage de gueule.

Qui détient les contacts avec les patients expérimentant le traitement métabolique et ses compléments ? Je ne vois que deux associations celle du Samouraï et celle de Patrick Louis que l'on nous dépeint comme jouant le rôle d'un petit mouton. Comme il va encore s'agir d'un pur bénévolat, à quoi bon réclamer des dons pour ce type d'enquête qui ne peut se faire que par voie d'un questionnaire plus ou moins bien conçu !

Parenthèse sur le bleu de méthylène (et la vision naturopathique des échanges acido-basiques)

Je ne connais pas l'origine de cette ajout à la base du traitement métabolique mais ça vient sans doute d'un usager de ce traitement qui aura ramassé quelque part une idée qu'il aura fait remonter vers LS. Ce qu'on sait c'est que Maurice Israël aurait déclaré que le BdM ferait double emploi avec le R-Sodium Lipoate et que ce bleu aurait ceci de néfaste qu'il colorerait les terminaisons nerveuses avec son lot de risques en rapport. J'ai toujours entête ce qui s'est dit dans la vidéo.

Enfin si l'on se reporte au site de Patrick Louis, d'après ce que j'ai pu comprendre, l'effet du bleu de méthylène consisterait en un effet de peroxydation comparable à celui de la vitamine C injectable à haute dose. J'ai du reste sévèrement critiqué le texte du site de Patrick Louis car il comporte pas mal de contradictions dans les termes en ce qui concerne les effets intra et extracellulaires recherchés. Notre homme s'est joyeusement mélangé les pinceaux. Je ne doute pas de sa serviabilité mais il aurait du faire relire ses textes par un bon prof de français qui n'aurait pas manqué de lui signaler les contresens.

Je constate que l'on attend du bleu de méthylène quelque chose de comparable à ce que l'on a espéré du bicarbonate d'une part et des IPPs en une certaine époque. J'invite mes lecteurs à se reporter à mon exégèse sur le sujet et à constater que la critique méthodique d'un texte permet de situer le niveau de son auteur tout en éclairant le fond du sujet.

Tout cela tourne autour d'idées passablement erronées sur les moyens d'agir sur l'équilibre acido-basique des divers milieux biologiques, objet de lieux communs ayssi répandus que discutables du côté des naturopathes et dont le principal représentant est Christophe Vasey l'héritier spirituel d'une doctoresse suisse dont le nom m'échappe provisoirement.

Voir : http://silicium.blogspirit.com/archive/2020/04/20/bleu-de...

L'enquête sur bleu de méthylène et ses effets préventifs sur le Covid 19

Là encore je présume que ce n'est point LS qui aurait diligenté cette enquête auprès de 2500 usagers du traitement métabolique. Il ne peut s'agir que du résultat d'un questionnaire envoyé par e-mail aux membres des associations déjà évoquées. J'en mettrais ma main au feu !

En fait c'est bien çà c'est même écrit noir sur blanc sur la page concernée :

Voir : https://guerir-du-cancer.fr/essai-ouvert-testant-le-bleu-...

Je cite : Nous avons interrogé une base de données de plus de 30 000 personnes pour la plupart sous traitement métabolique (acide lipoique/hydroxycitrate) par le biais des sites internet suivants:

30 000 personnes ! C'est à croire que les auteurs sont marseillais. Non non et non ! On n'avait guère d'accès qu'à environ 2500 personnes !

De cette cohorte informelle nous avons extrait un sous-groupe de 3000 personnes, dont plus de 500 dans le Grand- Est. Il s’agit de patients qui en sus du traitement métabolique ont pris du bleu de Méthylène à la dose de 75 mg trois fois par jour. Ces patients ont été contactés par internet (vidéo et e- mail). Nous avons eu une seule réponse quant à une possible contamination par le Covid-19 (un syndrome grippal modéré). Les limites de ce type d’enquête rétrospective sont évidentes. Mais cela suggère tout de même fortement que le bleu de méthylène puisse protéger contre cette infection-là.

En fait ce sont des petits moutons dociles qui ont fait le boulot et j'aimerais seulement jeter un coup d’œil sur le questionnaire envoyé...

Or cette étude est signée : Dr Laurent Schwartz (cancérologue- AP-HP), Prof Marc Henry (Prof Physico- Chimie, Faculté de Strasbourg), Prof Mireille Summa (Statisticienne-Cereremade-Paris-Dauphine) : Frederic Bouillaud (INSERM Institut Cochin Paris), Dr Catherine Vierling (MBA) qui servent en quelque sorte de caution.

Mais il ne ressort de tout cela qu'un vulgaire "bidonnage" car en réalité on n'a aucun élément portant sur le contenu du questionnaire et sur quels points a porté l'enquête: on sait seulement qu'aucun de ces patients (sauf peut-être un) n'aurait été touché par le coronavirus.

Mais puisqu'il s'agit de cancéreux et pour une majorité d'entre eux de gens déjà passablement handicapés par leur état, on imagine aisément qu'il se sont soigneusement confinés afin de ne pas aggraver leur cas ! Dans ces conditions, il n'est pas étonnant qu'ils puissent n'avoir pas eu l'opportunité de rencontrer le virus.

Une étude complètement "vide"

L'étude est totalement creuse : elle tente de donner le change par des considérations sur les usages oubliés du bleu de méthylène avec des considérations très intéressantes sur le sujet, certes, mais qui n'ont pas pour effet de crédibiliser la suggestion selon laquelle le bleu de méthylène aurait protégé du COVID-19. Du reste on se garde bien de l'affirmer et on à même évoqué quelque part la possibilité d'une simple coïncidence.

Enfin on a établi un // avec l'expérimentation par le Pr Didier Raoult du tandem azithromicine/chloroquine, mais quel rapport ????

Cela me rappelle la technique ayant consisté à détourner l'aura du Pr Montagnier au bénéfice de Laurent Schwartz. Voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2020/04/20/guerir-du-cancer-laurent-schwartz-se-compare-au-pr-montagnie-3149416.html

J'ai tout lieu de penser que si je prenais la peine de faire un inventaire complet du site de LS je ne découvrirais guère que des approximations de ce genre. Car il ne faut pas avoir peur des mots cette étude est une grossière imposture ! Ceux-ci ont consenti à la signer devraient avoir envie de rentrer dans un trou de souris en me lisant !

Pour en finir avec le bleu de méthylène en relation avec le Covid 19, LS et son équipe sont parvenus à faire fort en publiant un article en italien. Mais cet article, je le répète, brille essentiellement par sa complète vacuité tout comme sa version française. Qu'il ait été accepté par une revue universitaire dénonce le niveau de discernement qui règne à Florence. Il est vrai que cette ville n'a guère brillé que par son goût pour les arts plastiques. Enfin si je me trompe, il faudrait me le démontrer. Il se peut qu'il me faille changer mes verres de lunettes, sauf que je l'ai relu au moins trois fois et que de toutes évidence il s'agit d'une pure prestigiditation. Sauf que je n'arrive pas à déterminer ce qui serait sorti du chapeau : carpe ou lapin ?

Voir : https://riviste.fupress.net/index.php/subs/article/view/8...

Il faut n'avoir pas peur du ridicule pour se prêter à ce jeu de dupes. De la part de Marc Henry, cela ne m'étonne pas, j'ai toujours trouvé ce Pr excessivement léger. Enfin si ça les amuse...

Laurent Schwartz en est réduit à des expédients

Certes, je crois en l'hypothèse métabolique et à ce qui en découle comme conséquences tant diététiques que thérapeutique. Elle reste primordial mais le problème est que comme le montre dans la vidéo en tête de ce post, comme le couple R Sodium Lipoate + hydroxycitrate n'a que des effets limités et surtout temporaires, on est toujours à la recherche du troisième terme manquant.

A ce propos LS a fini par recommander (ou plutôt laisser recommander) le MMS. Je me suis déjà prononcé sur cette molécule vendue à prix d'or par la clique d'un ancien chercheur d'or : un ami l'a expérimentée et j'ai raconté comment j'ai découvert le pot aux roses alors qu'il m'avait téléphoné pour se plaindre d'être littéralement épuisé. Je me suis souvenu qu'il avait parlé de MMS et il en prenait depuis des mois. Je lui ai dit d'arrêter et il a retrouvé progressivement sa forme d'avant. Forme relative car il souffre de quantité de problèmes.

J'apprends que LS encourage l'hyperthermie, les ions négatifs, bref quantité de choses vieilles comme le monde mais il ne le fait pas directement mais par l'intermédiaire de gens qui ont mis toute leur confiance en lui comme Patrick Louis qui à l'imitation de l'Association Cancer et Métabolisme a accepté de pallier aux effets du divorce que j'ai relaté en 2016. Oui pour un naturopathe, donc un nom médecin c'est valorisant que d'être considérer par un "ponte" de la médecine, sauf que cela devait finir obligatoirement par devenir une source d'emmerdements.

Il faut dire que LS a tout intérêt a agir ainsi mais avant de dire pourquoi, je dois souligner que dans lavidéo GT nous révèle qu'il a posé la question de savoir si ces ajouts thérapeutique pouvaient sauver les malades. La réponse a été non !

C'est pourquoi GT et Patrick Louis ont mis tout leur espoir dans l'inhibition de l'enzyme Scot, notamment dans le recours au Lithostat que personnellement je prendrais avec des pincettes car il cause d'assez graves effets secondaires notamment des anémies hémothitiques.

Enfin 20 000 E ont été versés à la fondation pour une expérimentation sur des souris. Sauf que l'expérimentation humaine a déjà commencé et l'on en a aucun écho pour l'instant de ce qu'elle a pu donner... Si les résultats avaient été si fameux on en aurait eu vent.

Huit procédures de l'Ordre des médecins contre Laurent Schwarz !

je suis une sorte de "journaliste scientifique", disons "indépendant", cela suffit amplement. Je ne suis pas tenu de donner mes sources mais je suscite spontanément des "rabatteurs" bénévoles qui me font des signalements et me disent ce qu'ils ont entendu...

J'ai déjà signalé en 2016 l'existence d'une procédure et je savais qu'il avait été interdit à LS de recevoir des malades et de rédiger des ordonnances. Le fait est qu'il s'abritait derrière son collègue Aveytian et que ce dernier le couvrait tandis qu'il donnait des consultations gratuites dans la clinique où officie cet oncologue. Mais c'est de la vieille histoire : d'après mes renseignements, LS serait toujours appointé à raison de 6000 € par les services de Martin Hirsch mais sans affectation. Tout ce qui a changé c'est que son nom ne figure plus dans l'organigramme. Gilles de la Brière qui était intervenu auprès de Hirsch n'aurait donc réussi qu'à suscité la dissimulation de ce qu'il faut bien appeler un emploi fictif. Bien sûr cela reste à vérifier.

Si c'est le cas, ce traitement d'exception pose le problème de savoir pourquoi LS serait à ce point protégé. Ma réponse est la suivante : issu d'une famille de médecins et de scientifiques alsaciens très honorables, il bénéficierait d'une sorte de "compassion républicaine" et l'Ordre des médecins se contenterait de l'empêcher de nuire en le contraignant à demeurer dans le domaine de la recherche. Il se trouve donc réduit a "embobiner" des admirateurs (comme GT et Patrick Louis) en les chargeant de perpétuer une sorte de culte en sollicitant ce qu'il faut bien appeler des cobayes.

Sauf que quant à la qualité des recherches en cause, il vous suffit de lire ce qui précède pour en évaluer la pertinence !

A propos de "cobayes", la question qui se pose actuellement est celle de savoir si les doses excessives d'acide lipoïque seraient bien responsables de décès en 5 jours comme l'indique GT. Je conviens bien volontiers que je n'ai aucune preuve à ce sujet et je m'en tiens à ce que j'ai toujours dit : à l'époque où LS préconisait la forme synthétique de l'acide alpha lipoïque synthétique, il y avait moitié de la dose de trop. Celle correspondant au mauvais énantiomère. Etait-elle pour autant toxique ?

Seule chose sûre elle était superflue  mais LS n'a pas changé le dosage ce qui signifie qu'en fait il l'a doublé ! Je suis donc réservé que la question: je ne sais rien des cas évoqués. Et ce n'est pas le problème essentiel. On attend une réponse de LS. Mais elle est superflue. Gilles de la Brière avait réclamé une expérimentation visant a établir une posologie correcte. LS s'en est tenu à ses dosages d'origine après qu'il opté, sous influence, pour le sodium R.lipoate...

Projet d'expérimentation de l'inhibition de l'enzyme SCOT

Je précise que je n'ai pas la moindre idée quand à l'intérêt de chercher dans cette voie. Je présume simplement que LS a du la faire miroiter aux yeux de GT pour obtenir les 20 000 € de don versé en faveur de cette expérimentation précise. Il serait sans doute excessif d'évoquer un "abus de faiblesse" à ce propos. Mais comme GT s'agrippe à cet espoir comme une dernière bouée, on est en droit de se poser des questions. Sauf que c'est superflu car le litige se résume à une simple divergence contractuelle. J'y reviendrai...

J'imagine que puisque LS est interdit d'exercice tout se passe par liaison téléphonique. En revanche le désir de GT de voir consacrer ses 20 000 E à l'expérimentation visée à du laisser des traces matérielles.

A ce propos GT à parlé d'une plainte possible, ce qui situerait l'affaire sur un plan pénal

Le litige  sur l'emploi des 20 000 € : simple rupture de contrat du ressort exclusif d'une juridiction purement civile !

Je me suis laissé contaminer à tort par un projet pénal qui n'a pas lieu d'être. En tant que juriste, et après réflexion, je préconise une action purement civile devant le TGI compétent.

L'affaire s'interprète comme un simple contrat : une somme a été versée pour un usage bien déterminé, 6 mois après rien n'a été engagé. Le partenaire use de moyens dilatoires, il prétend avoir sollicité en vain des labos qui n'auraient pas répondu. Vu les relations du comité scientifique un liste peut être fournie.

Or il importe de considérer ceci : GT aurait trouvé une solution en concertation avec Maurice Israël, il est prêt à la financer lui-même dès maintenant mais sans pour autant renoncer au remboursement des 20 000 €. En conséquent, ces 20 000 € ont été perçu indument, ils doivent être restitués séance tenante ou sous contrainte judiciaire.

Or la menace d'agir au pénal a été interprétée comme une tentative de chantage. Sauf que toute l'histoire qui a accouché d'un litige  étant publique, celui qui s'estime victime a le droit d'exposer son point de vue. Quand on n'est pas content on a le droit de se pouvoir en justice, l'annoncer n'est pas en soit ce que l'on appele une menace, s'est un simple avertissement !

Je pense que si GT soumet la stratégie à laquelle j'aurais moi-même recours, tout avocat compétent ne manquera pas d'abonder dans mon sens !

Il n'y a pas donc pas lieu de plaider sur le plan pénal. Il n'y a pas d'escroquerie. Il existe seulement un désaccord sur l'emploi du don et la défaillance de la fondation quant à l'usage prévu est patente.

Vu les antécédents de LS, le tribunal ne pourra qu'ordonner la restitution en condamnant le fondation et LS solidairement.

Toutefois puisque LS n'a pas été le destinataire du don, il ne doit être appelé à la barre qu'uniquement en qualité de témoin.

Je suis du reste assez convaincu que LS n'a jamais profité personnellement des dons. Depuis tout le temps que je le suis de loin, il a toujours été en recherche de subventions certes mais personne ne l'a accusé d'en tirer un enrichissement personnel. Il est possédé par son idée qui est juste.

Cependant l'histoire actuelle est la répétition du divorce de 2016. Risque t-elle de pouvoir défrayer la chronique ? Certes cela nous changerait dues antiennes à propos du coronavirus ! Oui ca peut intéresser les médias justement parce que la Fondation de France se trouve être plus ou moins directement en cause et elle a tout intérêt à prévenir un éventuel scandale. Elle pourrait donc décider de mettre tout le monde d'accord en remboursant la totalité des dons.

La fondation guérir du Cancer n'aurait pas d'existence légale !

Je note que celui que GT appelle François à commis une belle boulette en répondant au Samouraï que s'il attaque la "Fondation Guérir du Cancer" ce sera un coup d'épée dans l'eau car elle n'aurait aucune existence légale (sic)

Or il est bien clair que la cause est hébergée par la "Fondation de France". Or quantité de donateurs qui ont versé des petites sommes pour l'expérimentation de l'hypothèse enzyme SCOT pourraient intervenir comme témoins dans le procès civil en démontrant qu'une partie des dons était pour ainsi dire conditionnelle, c'est ce test ou rien !

Accepter une "recherche observationnelle" sur l'effet du traitement métabolique n'est qu'un subterfuge parfaitement inutile. Cette étude observationnelle, ne peut pas être menée sans le concours des deux associations qui promeuvent l'idée métabolique de sorte que la Fondation s'avère être pour ainsi dire handicapée quant à la possibilité de mener à bien une telle étude. Elle ne pourrait faire le job, sans une fois de plus, plus ou moins exploiter bénévolement des tiers. Je ne saurais leur conseiller, fut-ce contre rémunération de s'y prêter. Cette étude il aurait fallu la faire il y a 3 ou 4 ans au plus tard. Voir le passage sur la "nécromancie spéculative" comme nouvelle discipline statistique !

Pour en revenir à la boulette consistant à répliquer que la "Fondation Guérir du Cancer" n'aurait aucune existence légale, cela relève d'une tendance qu'il faut bien appeler suicidaire. L'énergumène qui a sorti cette idiotie a tout simplement montré son incompétence en matière juridique. Il est indigne de participer au comité exécutif. La tentative d'intimidation à laquelle il a participé démontre qu'on est en présence, très probablement, d'amateurs.

Il faut donc s'en tenir à une stratégie judiciaire purement civile : il y a eu contrat, l'obligation fixée pour pour l'usage du don n'est pas remplie. Basta ! On n'est pas dans un débat pénal et il faut écarter résolument tout espèce de débordement plus ou moins passionnel. L'affaire est limpide : le don doit être restitué. Point barre  ! Surtout ne pas réclamer de dommages et intérêts ou le limiter à l'Euro symbolique, s'en tenir à l'article 700 par lequel le juge doit compenser les débours représenté par les divers frais de justice.

GT veut se dégager de la fondation. Je le crois assez intelligent pour s'en tenir à la récupération de sa mise sans mettre en cause la question de l'utilité de cete fondation

Je ne suis pas juge dans cette affaire, raison de plus pour m'en laver les mains !

Personne ne pouvait m'empêcher de donner un avis puisque je le répète, un débat public a été ouvert. J'ose espérer qu'il finira par inspirer une résolution satisfaisante pour chaque partie. Je ne reviendra pas sur cette histoire sauf coupe de théâtre particulier ou pour rendre compte d'une éventuelle issue.

Conduite à tenir face au cancer

Quant au traitement métabolique, il a montré ses limites. Si je venais a être touché par un cancer j'en m'en tiendrait très probablement aux seuls moyens naturels et refuserait toute chimiothérapie ou radiothérapie. Il existe un certain nombre de mesures diététiques et complémentaires qui peuvent aider puissamment sauf que d'une certaine manière j'aurais assez tendance à considérer la part des effets placebo car c'est la détermination à vaincre qui est essentielle. Ce qui implique de prendre en compte des facteurs psychologiques voire "spirituels". Mais je n'aime pas ce terme car le goût du pouvoir faire paraître quantité de "gourous" comme champignons (vénéneux surtout) après la pluie. Avec le lot de "décodages biologiques" plus ou moins foireux que l'on sait.

La détermination se marque surtout par des régimes extrêmes à base de jeûne ou de restriction alimentaire en vue d'une détoxication qui sont bien indiqués dans une phase initiale. Mais si l'on veut survivre, il faut penser à l'après : une fois l'ennemi vaincu qu'est-ce qu'on va faire ? Mais enfin le lutte contre le cancer peut aussi constituer la seule bonne raison de continuer à exister.

Quand je parle d'effets placebo, cela ne veut pas dire que les moyens mis en oeuvre sont sans influence salutaire en eux-mêmes mais qu'il doivent être orchestré par un mental fort, ce qui suppose de ne pas se reposer sur un tiers en prenant nos propres responsabilités et en s'abstenant, en cas d'échec, de s'en prendre à autrui. C'est la raison pour laquelle je me suis toujours abstenu de conseiller personnellement qui que ce soit. Je ne l'ai fait que très exceptionnellement pour des choses que j'estime assez simple comme les problème hypothyroïdie mais comme il faut obligatoirement disposer d'une ordonnance pour les médicaments, la question est différente.

Le grand mérite de GT c'est d'avoir contribué à grandement populariser l'idée d'un traitement métabolique. Il a derrière lui 25 300 supporters. Il conviendrait qu'il obtienne gain de cause sinon c'est 25 000 patients potentiels qui risque le désillusion... Il vaudrait mieux pour tout le monde que cela n'arrive jamais...

A bons entendeurs salut !

 

20/04/2020

Guérir du Cancer : Laurent Schwartz comparé au Pr Montagnier, est-ce bien pertinent ?

LS Montagnier.JPG

Cette page est caractéristique d'un type de "com" purement allusif consistant, pour Laurent Schwarz (ou plutôt l'équipe qui en a fait une sorte d'idole" a revendiquer implicitement, et en sa faveur une stature comparable à celle du célèbre Prix Nobel parce qu'il s'est spécialisé dans ce que ses adversaires dénoncent comme étant des dérives. c'est à dire des positions que l'on qualifie de politiquement incorrecte.

Sauf qu'on est en plein illusionnisme. En fait de "Prix Nobel", l’illustre prédécesseur et homonyme de notre Laurent Schwartz contemporain n'a reçu en 1950 que le médaille Field qui n'a été assimilé à l'illustre prix que par défaut. 

Si on fait dans le texte une recherche textuelle : on trouve ceci mais seulement dans un lointain commentaire :

citation.JPG

Sur l'idée lumineuse de Laurent Schwartz

Force est de constater que le rapprochement est des plus gratuits et ce d'autant plus que la théorie de Montagnier quant à la formation des cancers nous entraîne dans des voies de recherches tellement aventureuse de part la complexité des moyens d'en prouver la pertinence qu'en fin de compte c'est finalement Laurent Schwartz qui risque de pâtir de la comparaison car son idée, reprise d'Otto Warburg, à ceci de particulier qu'elle mérite d'être qualifiée de "lumineuse"...

Les gens les mieux intentionnées deviennent parfois méchants sans s'en rendre compte et je trouve la chose assez franchement comique...

Sauf que le problème est que l'idée "lumineuse" de Schwartz à la base du traitement métabolique ne viendrait pas de lui c'est du moins ma conviction. Mon petit doigt m'a toujours dit qu'il en avait péché les éléments du côté des U.S.A. ! Je m'attends, d'un moment à l'autre, à vérifier cette vieille intuition...

Et puisque l'on parle de Montagnier c'est l'occasion ici de publier les remarques d'un ami sur sa thèse d'un virus bricolé en guise de Sars-Cov2.

Le Pr Montagnier aurait raison sur l'origine du coronavirus

Il y a un gros problème de jalousie envers Luc Montagnier, qui date de la découverte du virus du VIH ;  je me souviens de la polémique entre Américains et Montagnier, chacun affirmant avoir trouvé le virus le premier ; on savait que les Américains l'avaient trouvé et que Montagnier était "sur le point" de le trouver. Pour clore la polémique, en 2008, on a attribué le Prix Nobel aux 2. Cela a fait grincer des dents chez les collègues français de Montagnier, des jaloux, qui ont entrepris de le dénigrer en prétendant qu'il n'était même pas sur le point de trouver quoi que ce soit.

Cette thèse impliquerait que les collègues de Montagnier auraient été pro-américain et traître à leur pays. Ce n'est pas impossible parce que la recherche paie mieux en Amérique qu'en France mais en fait il faut se résoudre à constater que si jalousie elle procéderait surtout du prestige d'une jalousie suscitée par le prestige d'appartenir à l'Institut Pasteur.

Cette attitude de dénigrement perdure jusqu'à nos jours.

La thèse de Luc Montagnier est plausible :

~ il y a manifestement eu introduction d'une partie de séquence étrangère dans un coronavirus bénin, grâce aux ciseaux génétiques crisp-cas9.

~ le laboratoire de Wuhan est un des rares établissements disposant de cet équipement.

~ le pays qui arrivera à produire un vaccin contre le VIH jouira d'une renommée fantastique.

~ introduire une séquence du VIH dans un coronavirus, c'est un peu comme manipuler génétiquement un loup pour qu'il bêle, ce qui fait que les moutons l'acceptent et ils se font manger. Le VIH ne se méfiera pas non plus et pourrait être détruit par ce faux ami.

Mais pourquoi avoir choisi un coronavirus pathogène ? Ah oui, il le serait devenu, ce qui resterait à prouver...

~ jamais dans le passé, même lors des pires grippes avec des millions de morts, la Chine n'avait confiné qui que ce soit.

C'est assez étrange en effet mais je reste sceptique...

~ seule la région de Wuhan a été confinée, signe que le COVID 19 s'est échappé du laboratoire local ; si des animaux, répandus dans toute la Chine, avaient été les responsables, on aurait confiné toute la Chine.

~ La Chine a menti car sachant d'où s'est échappé le virus, et a tenté de confiner non pas tellement la population, mais le virus lui-même, fruit de coûteuses expériences, pour en garder le secret en Chine, et ne pas en fournir involontairement des exemplaires aux laboratoires concurrents dans le monde entier, qui réussiraient peut-être à finaliser un vaccin contre le VIH et en retirer toute la gloire.

Si c'est bien le cas on devrait voir apparaître tôt ou tard un vaccin anti HIV sur une base coronavirale. Sauf que d'après Montagnier un virus ainsi trafiqué n'a que trop tendance à se débarrasser de ses inclusions artificielles. Mais il est vrai que si l'on en use ainsi, il n'est pas destiné à se multiplier.

Donc, Luc Montagnier a dit des choses assez plausibles, même si cela dérange ses adversaires de toujours.

Voici pour ceux que cela intéresse le lien vers la publication indienne dont Montagnier a parlé :

https://www.researchgate.net/publication/338957445_Uncann...

Cancer : le combat du samouraï, un "feuilleton" très suivi...

1781321173.JPG

Je reçois pas mal de mails au sujet de ma relation de ce combat assez homérique, le problème étant que l'on ne sait plus très bien de quel combat il faudrait parler, s'agit t-il d'un combat contre son le cancer du samouraï ou de celui qui l'oppose à certains éléments de la "fondation"...

Un style qui plait

En fait de médecine, je ne suis pas convaincu d'être bien utile mais si mes prestations peuvent aider quelques uns à se dérider ce sera toujours ça de gagné sur la sinistrose ambiante...

Je reproduit ci-après et commente un mail signé Maggi que je viens de recevoir :

Bonjour,

J’ai lu avec intérêt et amusement votre article sur les démêlés du samouraï avec LS.

Je corrige : il n'y a plus de démêlé qu'avec un ou plusieurs membres de l'exécutif de la fondation. L'affaire est simple : le pognon n'a pas été employé pour ce qui a motivé le don, les labos sollicités pour le job désiré n'aurait pas répondu de sorte qu'il doit être rendu et sur ce point Laurent Schwartz est d'accord.

J’ai trouvé les vidéos du samouraï tout à fait par hasard sur YouTube et j’ai suivi avec un peu de stupéfaction cette personne qui clame à chaque instant qu’elle est en phase terminale de son cancer de la prostate  il est même depuis peu en phase 5) et qui se soigne à coup de poignées entières de compléments alimentaires (qu’il appelle ses TCC), de jeûnes très longs qui le rendent parfois malade, ou de légumes crus une seule fois par jour. Il a de bons résultats sur son diabète et son PSA (mais il mangeait avant tout ce que les États Unis peuvent produire comme mal bouffe).

Je ne sais pas pourquoi je m'étais imaginé un cancer du pancréas mais j'écoute les vidéos en diagonale. Il s'agit donc d'un cancer de la prostate métastasé et donc d'un cancer qui n'a été détecté que tardivement car lorsque des nodules cancéreux sont discernables, si possible sans toucher à la glande donc sans garrotage, la méthode la plus fiable consiste en une ablation pure et simple. Le problème est que les chirurgiens habiles dans ce registre ne courent plus les rues.

Depuis que je le suis (plus d’un an mais de loin) il n’a fait que des prises de sang. Il paraît que son oncologue à Miami est en extase devant ses résultats.

Donc il se borne à doser son PSA et ne fait aucun type de scan. Vu l'énergie qu'il développe j'aurais tendance à penser qu'il est plus ou moins guéri. Quant à savoir ce qui aurait agi positivement, j'aurais tendance à mettre le succès au compte de sa détermination à vaincre son cancer. Sur ce plan je lui tire mon chapeau !

Il est totalement ignorant de tout ce qui est médical ou scientifique mais il fait toutes ses recherches sur internet.

Il n'est pas le seul : je viens de faire l’exégèse d'un texte de son ami Patrick Louis, le naturopathe à l'oeuvre derrière Espoir métabolique sur le bleu de méthylène et ce n'est pas vraiment brillant.

Il inonde le président de la République et le ministère de la santé de lettres indiquant qu’il a découvert le traitement du cancer et veut absolument être reçu. Quand il reçoit la lettre type envoyée par les divers services chargés de la correspondance des ministères contactés (le ministre a pris connaissance avec intérêt, bla bla bla) il est super content et attend fébrilement son rendez-vous pour prendre son billet pour Paris. Il est d’une naïveté confondante !! 

Cela me confirme qu'il est surtout un idéaliste d'une naïveté extraordinaire. Ce qui est surprenant de la part d'un homme d'affaires aussi prospère qu'il y a paraît. GT est à la tête de nombreuses sociétés immobilière et il vit entre la côte d'Usure et Miami dans un cadre apparemment très idyllique mais un peut trop mondain à mon goût. 

En revanche il tient des propos souvent très agressifs envers les médecins qui ne veulent qu’une chose, en cheville avec « big pharma »: tuer leurs malades.

J’ai lâché l’affaire lorsqu’il a tenu des propos inadmissibles sur l’ordre des médecins (qui a été créé sous Vichy alors hein, ça veut tout dire....).

C'est à tort qu'il vous à choqué car j'ai moi-même mis l'accent sur le rôle de Pétain dans l'espèce de "sanctuarisation" dont bénéficie cet Ordre en particulier. Et ce à au moins deux reprises. Se pourrait-il que GT ait consulté épisodiquement mon blog. Mais ne rêvons pas, il s'agit d'un fait connu puisque c'est écrit en toutes lettres sur Wikipédia...

Laurent Schwartz un "esprit satanique" ?

Je profite de l'occasion pour dire qu'il m'est revenu aux oreilles, peu importe comment, que GT me reprocherait d'avoir présenté son ami LS comme étant une sorte d'esprit satanique. Or je n'ai rien dit de semblable ni de près ni de loin ! Ni au propre, ni au figuré...

Ce que j'ai écrit n'a rien à voir avec une telle optique, si cella a bien été dit c'est ce que l'on appelle une "projection" du à un parfait malentendu et ce dernier a tendance à me confirmer l'existence chez GT d'une tendance excessivement dualité marquée du reste par des renversements d'humeur rapides qui ne signifie qu'une chose : à savoir une horreur des conflits sauf que de l'argent lui est bien du.

Je ne sais pas comment il est tombé sur LS mais ils sont devenus très copains, Guy a même dîné chez LS et il n’avait plus que lui à la bouche Laurent par ci Laurent par la, je vous laisse, Laurent m’appelle. Moi je trouvais bizarre qu’un oncologue que je croyais réputé ait du temps pour un quidam même malade jusqu’à cette histoire de fondation et les appels aux dons très pressants du samouraï.

Disons qu'un patient cancéreux qui veut échapper à la radiothérapie et/ou à la chimio est presque obligatoirement forcé de découvrir l'existence de l'hypothèse métabolique de LS. Comme GT voyageait beaucoup et du fait de sa situation prospère ne peut pas se sentir complexé quand il s'agit d'aborder des gens d'un certain niveau social, il ne pouvait que tomber dans les bras l'un de l'autre. LS a toujours eu besoin de mécène..

Puis il y a eu la dispute et alors là l’incompréhension est devenue totale. Nous avons eu droit à des très très longues vidéos au cours desquelles il parlait d’échanges de mails, de remboursement de dons, de menaces mais il n’a jamais mis aucun document à la disposition des auditeurs tout en leurs demandant de rédiger des attestations et de venir au tribunal pour témoigner. De quoi ?

Effectivement, les observateurs ne peuvent attester de rien. Mais enfin l'histoire du don non employé pour ce qui était prévu et qui risque de l'être pour une étude observationnelle que l'on est en droit de considérer comme "bidon" est non seulement plausible mais hélas bien réelle. Et le loup est pour ainsi dire sorti du bois avec le papier apparu hier 19 avril sans doute en soirée...

Mystère mais il nous dira tout bientôt.

Je pense que non et je crains qu'il se contente de la vidéo promise par LS sous 4 jours en abandonnant ses 20 000 € en faveur de la rubrique pertes et profits de la fondation. Auquel cas il risque tout simplement de passer pour un braillard et un con.

A part tous les admirateurs béats qui l’encensent à longueur de post, il écarte sans vergogne les quelques sceptiques qui demandent des éclaircissements.

Oui les réactions dans les commentaires des vidéos sont confondantes de niaiserie...

Maintenant il finance lui-même des recherches sur des souris pour SCOT et là je suis larguée je crains qu’il ne se fourvoie encore.

Disons qu'il a les moyens de les financer à sa charge et qu'il aurait un plan qu'il a concerté avec Maurice Israël. J'aimerais par conséquent que s'il décide de faire le deuil des 20 000 € qu'il a pour l'instant claqué en vain, il devienne un peu plus locace sur la teneur de ce projet à base d'enzyme SCOT.

Bref ça me fait bien rire tout ça je regarde de temps en temps mais pas trop car il me semble que YouTube paye les personnes qui postent en fonction des audiences non?

Je ne vois pas vraiment le rapport : il faut croire que puisque c'est gratuit Youtube trouve le moyen de tirer du fric des vidéos qui marchent mais je ne sais pas comment et à vrai dire c'est surtout de cela que je me moque.

Et donc tout ça c’est une histoire de fric’ d’ego et d’amateurisme.

La conclusion me parait un peu trop vague. Sur que GT est un peu ridicule à vouloir sauver tous les cancéreux, c'est du même ordre que ceux qui veulent sauver le monde d'un réchauffement apocalyptique d'origine anthropique. Mais en fait d'égo la naïveté sentimentale que l'on peut reprocher cadre mal avec de l'égotisme. Ce dernier est ailleurs quelque part dans l'entourage très composite de LS sauf qu'il ne m'importe pas d'incriminer qui que ce soit. La seule chose sûre c'est que personne ne sortira grandi de cette histoire.

Je vais lire vos articles j’aime bien votre façon d’écrire. 

Cordialement. Maggy 

Un grand merci, je m'efforce de m'exprimer aussi clairement que possible mais si j'en juge par la thèse d'un LS "satanique" qui m'aurait été prêtée, ce n'est pas vraiment gagné... Alors je m'efforce de remettre l'ouvrage sur le métier et de progresser vers une plus grande clarté mais il faut convenir que c'est laborieux...

Hier jusque assez tard le "torchon" brûlait et même flambait entre GT et des illustres inconnus de la fondation. Il risque, je le crains, de rester tiède pendant encore 3 jours, voire de refroidir complètement. Bien évidemment ce serait assez dommage...

Et si l'on reparlait du bleu de méthylène...

Bandeau Louis.JPG

MAJ du 22/04 : Patrick Louis a lu mon article et a en quelque sorte accusé réception car il a changé les petits cœurs roses et leur a substitué quelque chose de plus masculin mais c'est purement "cosmétique" et ça ne change rien au fond. Enfin il a de l'humour, je pense à cette image :

les masques arrivent.JPG

Qui est donc ce Patrick Louis (Espoir métabolique) dont il a été question ?

L'auteur est un naturopathe qui s'est entiché des travaux de Laurent Schwarz. J'avais cru le situer sur Pau mais j'ai fini par trouver sa page Face de Bouc. Il habite à Toulon et aurait quelque chose à voir avec Nice (?)

Le bandeau de sa page est révélateur, non point d'un niveau de science certaine, mais d'un sentimentalité dans les tons les plus roses et les plus désuets qui ne peut qu'inciter à sourire ou plutôt à faire la grimace, du moins en ce qui me concerne : les couples ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, excepté avec un chat ou un chien...

Alors les associations, surtout pas, j'en ai un trop mauvais souvenir. Je pense à un passage de votre serviteur dans un milieu occupé de choses plutôt "ésotériques". Sauf que si l'aventure fut assez douloureuse du fait des ses "effets indésirables", j'en ai tiré la leçon. Je n'appartiens désormais à aucun groupe si infime soit-il et je préfère prendre le parti de choquer mes lecteurs plutôt que d'encourir le risque de les voir se pendre à mes basques. Et ce "tri sélectif" commence à porter ses fruits...

Un texte qui prouve que son auteur est loin d'être une "lumière"...

Voici le texte en question à la date du 20 avril, je vais en commenter les contradictions

Le "Bleu de méthylène"

Bleu de méthylène (MB), principe actif = chlorure de méthylthioninium : en tant que composé antidépresseur, restaure la fonction mitochondriale. Et se montre particulièrement efficace pour exterminer les parasites du paludisme.

C'est vague mais voyons la suite :

Le MB serait également très prometteur comme anticancer et anti-Alzheimer sous une forme officinale dérivée du MB, réduite et purifiée ; gélules ou solution aqueuse à 1 ou 2% en gouttes journalières.

Le fabrication du MB aurait effectivement tendance à concentrer des métaux lourds sauf que seul le MB marseillais destiné à des usages en IV est vraiment purifié. Le MB officinal serait seulement purifié du zinc en excès. Ce qui n'est peut-être pas une bonne chose vu que le coronavirus n'aimerait pas trop ce métal à tel point qu'on conseille d'en absorber 30 mg/jour. Cependant pris à l'année à raison de 11 mg/jour dans un mutivitamine de marque Alive cet apport me paraît suffisant.

« La fermentation du glucose par les cellules produit de l’acide lactique qui provoque une acidification des tissus cancéreux, qui favorise encore la croissance de la tumeur ».

OK, jusque là c'est clair mais ça va se compliquer rapidement...

Or le MB ferait "fondre" les tumeurs en empêchant l'acide lactique de s'échapper des cellules cancéreuses, les détruisant ainsi de l'intérieur.

Le verbe employé est problématique, si une tumeur fond, elle se liquéfie donc dans ce cas obligatoirement l'intérieur, donc l'acide lactique, passe à l'extérieur.

C'est ainsi que le MB pourrait induire une apoptose sélective des cellules cancéreuses par la génération de stress oxydatif cellulaire (R) dépendante de NQO1 (R) , des radicaux libres toxiques... mais qui feraient redémarrer les mitochondries.

Il s'agit d'autre chose à savoir qu'au final le bleu de méthylène capté par les cellules tumorales produirait un effet interne de peroxydation analogue à celui que l'on recherche par l'emploi de fortes doses de vitamines C injectables. La vitamine C est une sorte de "glucoside" dont la cellules se gorgerait de façon finalement assez suicidaire. Sur ce point je ferais plus volontiers confiance à la vitamine C mais les goûts et surtout les couleurs, ça ne se discute guère. Certes, à choisir entre le rose et le bleu, c'est vite vu...

Car nous l’avons vu, le cancer est acido-basique : acide à l’extérieur (pH extracellulaire) et basique à l’intérieur (pH intracellulaire = pHi).

Ok jusqu'ici c'est parfaitement clair !

Donc pour se développer, les cellules cancéreuses ont besoin d’un environnement acide (corps, terrain) pauvre en oxygène => alcalose intracellulaire = pH intracellulaire basique, mais pH extracellulaire acide (pH du corps acide).


Donc « la correction du pH intracellulaire peut constituer une alternative ou un complément à un traitement métabolique ». Celui-ci pourrait «diminuer l’acidité à l’extérieur de la cellule, mais sans en baisser l’alcalinité à l’intérieur ».

S'il n'est pas question de baisser le pH à l'intérieur pourquoi parler de correction du pH intracellulaire puisque l'objectif est censé être la modification du pH acide externe et dons sa remontée.

Ainsi, le bleu de méthylène (MB) comme le dioxyde de chlore (MMS) et de nombreux traitements efficaces contre le cancer (c'est trop vite dit...), permettent de réduire/ acidifier le pH intracellulaire (pHi) avec pour conséquence d’alcaniser le pH extracellulaire (extérieur à la membrane cellulaire = terrain, corps, environnement direct de la cellule).

Le chien se mord la queue : il a bien été question de «diminuer l’acidité à l’extérieur de la cellule, mais sans en baisser (changer) l’alcalinité à l’intérieur ». Ou ai-je rêvé ?

En effet, si pour lutter contre le cancer il faut alcaniser le pH extracellulaire (extérieur à la membrane cellulaire = tissus organiques, terrain), il est possible d’obtenir ce résultat en acidifiant le pH intracellulaire.

Une fois de plus je croyais qu'il s'agissait de ne changer que le pH extracellulaire.

Car le pH du terrain est l’inverse de celui du sang (du sang veineux et non du sang artériel).

Ah bon mais encore ? Je rappelle qu'on parlait du pH extra cellulaire en relation avec l'intracellulaire. Rien à voir avec le sang qui constitue un autre milieu que l'interne et l'externe du point de vue cellulaire...

Or le pH urinaire correspond au pH du terrain.

Donc extra-cellulaire ? Rien n'est moins sûr, d'abord car le PH urinaire est très variable et on ne saurait me faire croire que cette variation rapide reflète le pH extra ou intercellulaire.

Si un organisme est chargé d’acide, son terrain est acide par accumulation,

L'organisme comprenait l'ensemble de milieu très divers, parler d'un organisme chargé d'acide est une généralisation n'ayant strictement aucun sens !

et ses urines acides par élimination des acides excédentaires .

Et le pH urinaire peut être contrôlé avec des bandelettes pour mesurer l'acidité des urines en comparant avec l'échelle des couleurs...

Non pas contrôlé mais "mesuré" ce qui a mon sens ne signifie pas grande chose puisqu'il est variable très rapidement . Or parmi les variations les plus amples dépendent d'un régime diurne nocturne et les plus rapides  de ce qu'on mange ou boit. Si je prend des alcalins (de l'eau de Vichy par exemple) le pH monte dans l'heure qui suit, si en revanche de prends de la vitamine C le pH descend. A mon avis cela n'a d'intérêt que pour contrôler une infection vésicale (éviter un pH trop basique)  ou pour éviter la cristallisation d'urates (un pH de 6.5 environ est idéal).

J'ai mis en garde à maintes reprises mon lectorat contre les illusions qui résulte des considérations habituelles héritée de la vogue des alcalinisant tant vanté par une certaine doctoresse suisse selon une théorie reprise par Christophe Vasey. Cela n'a pas grand chose à voir avec la BEV de Luis Claude Vincent.

Enfin ces errements me rappellent ceux de LS en faveur du bicarbonate d'une part et pendant un moment de la prise d'IPP qui, à ma connaissance, n'ont été conçue que pour agir au niveau du milieu stomacal.

Ce qui ressort de tout ce méli-mélo c'est que ni LS ni ses supporters ne sont guère aidés...

19/04/2020

Fondation guérir du cancer : la (fausse) réponse du berger Schwartz à la (vraie) bergère Tenenbaum...

sauver.JPG

J'allais plier bagage et aller dormir du sommeil du juste quand j'ai reçu un mail m'annonçant les trois dernières vidéos du Samouraï dont l'une d'elle fait de la réclame à mes divers articles sur le sujet.

Dans cette première vidéo, la "bergère" croit découvrir une réponse mensongère de Laurent Schwartz à sa requête. D'après les échanges de mails, il ne se passait rien et soudain, en un clin d'oeil LS est censé annoncer que tout a changé. Un miracle se serait produit !

Puis c'est à mon tour d'être exhibé sous les projecteurs : GT découvre que s'il avait fait quelques recherches sur le Net à propos de Laurent Schwartz, il aurait été prévenu de ce qui allait lui arriver et ne se serait pas fait "gruger" (sic).

Une publicité quelque peu "intempestive"....

J'aurais préféré que le Samouraï s'abstienne de lire publiquement un courrier privé qui ne concernait que lui. Je lui indiquais qu'il convenait de s'adresser à Gilles de la Brière, ex président de l'ACM pour en savoir davantage sur le cas de Laurent Schwartz. A t-il pris contact avec ce M. ? J'en doute alors à quoi bon le mêler encore à cette histoire alors qu'il avait trouvé un moyen de s'en défausser plus ou moins...

Ce n'est pas tant que je craigne que ce Gilles me reproche de l'avoir exposé alors qu'il s'est retiré du pétrin où il s'était fourré pour se consacrer à l'écriture d'une sorte de mémoire sur ce que lui et sa femme on vécu. Mais ce mémoire verra-il le jour ?

Le Samouraï m'a entraîné sur un terrain qui n'est pas le mien : l'agitation type "réseau sociaux", très peu pour moi !

Ce qui me gêne dans cette publicité c'est de me trouver exposé dans un cadre qui n'est pas celui où j'ai choisi de m'exprimer.

Je l'ai dit et redit : je n'ai rien à voir avec le monde  de ces gens qui s'agitent soit dans des vidéos soit dans des pages de "Face de Bouc".

Cela va beaucoup trop vite à mon goût et n'engendre que de la confusion et finalement ça ne fait rien avancer. D'une certaine manière cela ressemble fort à des tempêtes dans un verre d'eau. (...) Et le "Système" bien qu'archi pourri n'en est jamais vraiment affecté...

L'histoire a tendance à se répéter

Le point important est bien que ce qui arrive est, sous une forme un peu différente, la répétition de quelque chose qui s'était déjà produit en 2016 avec le "divorce" entre l'ACM et j'en passe...

J'aurai préféré que les indications et les repères que j'ai fournis pour comprendre l'histoire restent dans le cadre que je leur ai assigné. C'est je le rappelle GT qui a sonné à ma porte suite à un petit malentendu à propos de l'histoire du bleu de méthylène mais il a négligé de m'appeler...

Quelque part ce Samouraï a besoin de se donner en spectacle, je n'ai rien contre lui, je le trouve même assez sympathique mais il y a dans ses interventions un côté un peu "pipole". Je suis tout l'inverse : né en pleine canicule je fuis le soleil en lui préférant l'ombre. Voir sans être vu pourrait être ma devise... Je sais aussi que quand je fourre mon nez quelque part, toutes sorte des "bogues" ont tendance à me sauter au pif et que j'ai du mal de tenir une langue assez naturellement impertinente.

En attirant l'attention de ses adversaires sur des déclarations qui remontent à 2016, ceux-ci pourraient être tenté à vouloir chercher à me nuire. Sauf que j'ai de bonnes raisons de penser que me menacer comme on l'a fait pour le Samouraï serait plutôt suicidaire. Il va toute de même falloir résoudre le litige avec un minimum d'élégance sauf qu'on n'en prend pas le chemin...

Concernant mes anciennes révélations, l'action est depuis longtemps prescrite et qui ne dit mot consent. Enfin si on désirait contester mon témoignage, j'ai donné mes sources, savoir Gilles de la Brière à qui je n'ai jamais caché quoique ce soit et je n'ai pas manqué de lui faire assentir que ne possédant pas le minimum de compétence en matière médicale il ne pouvait que s'être engagée dans une véritable galère. Il a fini par prendre la tangente, mais rien n'a été résolu et voilà que ça recommence.

Mais ce sera probablement la dernière fois sauf que je sens que le Samouraï va bel et bien se laisser gruger...

La réponse du berger à la bergère

La réponse qui a été fournie au Samouraï la voici :

https://guerir-du-cancer.fr/fondation-point-dactivite-des...

J'en ai fait l'analyse et je n'ai rien à ajouter sur ce point. Tenenbaum aurait trouvé un labo capable de faire le boulot pour lequel il a payé de sorte que la seule façon de se sortir du pétrin consiste, pour la fondation, a rembourser purement et simplement ceux qui ont payé pour le job à faire sur l'enzyme SCOT.

Il m'a sauté aux yeux que ce n'était pas la réponse de LS mais celle du seul comité exécutif de la fondation.

Il aura fallu à la "bergère" bien du temps avant de s'en rendre compte. On peut et l'on doit se poser la question de savoir si LS est plus ou moins sincère.

Ce que je sais ou plutôt que je devine c'est qu'en dehors de l'envoi de mails ou de rédaction d'articles sur un traitement de texte, LS est tout-à-fait incapable d'intervenir dans un blog. Il est d'une génération culturelle et d'un milieu où l'on est habitué à être servi pour tout ce qui relève de contingences plus ou moins triviales. Je ne suis pas loin de penser qu'il est, au moins dans une certaine mesure, une sorte de rêveur.

Ce dont je me souviens c'est que si l'ACM en la personne de son président a su résister à certaines menaces, il y avait et il y a toujours dans cette association l'une des personnes qui s'était empressée autour de LS à l'Ecole Polytechnique. J'ai complètement oublié son nom, quelqu'un qui me renseignait régulièrement au sujet de ce qui se passait au sein de l'ACM m'avait engagé à questionner. Je n'ai pas jugé utile de le faire car ce que j'avais sous les yeux était suffisant pour me convaincre qu'un jour ou l'autre les choses allaient partir en couilles...

Je me suis contenté de ne pas décourager les patients désireux de tenter le traitement métabolique tout en me gardant soigneusement d'avoir à pallier à l'absence de médecins au sein de l'ACM.

Un comité exécutif des plus singuliers

On retrouve finalement le même genre d'attelage que du temps du passage à l'Ecole Polytechnique avec la création de fondation nantie de son double comité.

La vraie question est qui sont les gens du comité exécutif et comment et pourquoi ils ont pris fait et cause pour le traitement métabolique. Quel est leur intérêt dans cette histoire ? Disons qu'ils n'ont pas le profil auquel on était en droit de s'attendre pour une telle fonction...

La plupart sont ce que l'on appelle des hommes d'affaires. Et je répète que ceux qui se sont présentés comme des "retraités" ne le sont point. Voilà bien un détail assez suspect : comme s'ils craignaient que l'on s'intéressa un peu trop à leurs activités mondaines antérieure...

En revanche, je ne trouve pas de trace d'une présence de type "Big Pharma" mais seulement d'un ou deux membres ayant à voir avec l'industrie agroalimentaire. Mais contrairement au Samouraï je ne pense pas qu'ils soient entrés dans ce comité pour nuire au développement de l'hypothèse métabolique qui en aucun cas n'est susceptible de donner lieu à l'invention d'un médicament brevetable.

Côté comité scientifique, il est clair que les membres escomptent avoir des occasions de se rendre intéressants en publiant mais c'est assez légitime.

Côté comité exécutif, à mon humble avis il n'y a rien là à gratter sur le plan financier et matériel, il faut donc se résoudre à chercher une motivation purement égotique. Je pense pour ma part qu'il faut chercher une raison que je qualifierai d'assez purement "honorifique".

Le problème étant qu'ayant été mis en cause, ils ne sont sans doute plus disposés à marquer leurs prérogatives qu'à rendre l'argent qui n'a pas été utilisé pour ce qui était convenu.

Et si j'étais à la place du Samouraï je commencerais par demander la liste des labos que l'on dit avoir sollicité pour les tests au sujet de l'enzyme SCOT et si tant est que l'on vienne à me les donner, je les questionnerais...

Malheur à celui par lequel arrive le scandale

Ce qui m'embête dans cette histoire est qu'en fin de compte je me trouve à être le principal point de mire dans cette histoire.

Je rappelle que le monde des quêtes en faveur de la recherche anticancéreuse n'en est point à son premier scandale et si scandale il y a présentement, il est franchement dérisoire comparé à l'affaire ARC/Crozemarie !!!!

On reste loin, très loin de cette la gigantesque escroquerie dont il s'est agi. Et pour l'instant il n'y a pas la moindre escroquerie mais un simple litige sur l'empli d'un don.

On n'est pas à mon avis dans ce domaine mais dans celui d'une incompétence assez généralisée et qui s'étale en long en large et en travers à l'occasion de l'actuelle attaque coronavirale pour peu que l'on monte dans l'échelle sociale.

La société du spectacle (ou de l'hystérie) dans laquelle nous sommes embringués a tendance à atteindre des sommets dans le domaine de l'imposture et le développement exponentiel d'une certaine forme de médias fait que tout a tendance à paraître prendre un tour plus ou moins dramatique.

Pour être clair au sujet de tel ou tel membre du comité exécutif, je pense qu'il n'a à pas grand chose à gratter, matériellement et financièrement parlant dans cette histoire et que les gens qui se sont embarqués en faveur de l'hypothèse métabolique défendue par Schwartz, à très juste titre, recherchent surtout des gratifications d'égo assez purement, je le répète, "honorifiques". Sauf qu'en menaçant le Samouraï, ils ont tendu a jeter le masque et a surtout révéler une bonne dose d'amateurisme.

Voici donc la dernière communication du Samouraï. Et tout peut changer d'une minute à l'autre sur la scène d'une scène du théâtre dont il est le principal acteur.

Il a suffi que GT apprenne par Patrick Louis que LS s'est engagé à faire, sous quatre jours, une vidéo par laquelle a promis de répondre à diverses questions (et notamment du bon dosage de l'acide alpha lipoïque) pour subitement passer d'une sainte colère à une phase de pur enchantement. Certes LS a bien dit qu'il a sollicité la restitution des 20 000 € mais sur ce point il est clair qu'il n'a pratiquement aucune chance d'être entendu par le comité exécutif qui, rappelons le s'est opposé à ce que le Samouraï puisse en faire partie en tant que représentant des malades. Or sa demande était légitime. Le refus montre bien qu'une fois de plus personne ne veut subir réellement de contrôle extérieur.

Il est à craindre que la messe ne soit déjà dite et que le Samouraï finisse par trouver une bonne raison de renoncer au recouvrement de ses 20 000 € en ne faisant pas le procès plus ou moins retentissant qu'il nous a promis. Il est non moins clair que ni lui ni son collègue Patrick Louis n'ont été guéris par cette mésaventure puisqu'ils continuent, comme je l'ai montré, à réclamer des dons. Cela n'a de sens que si GT a bien trouvé une solution pour tester le sujet qui lui tient à coeur, pour, je dois le dire, des raisons qui m'échappent.

Où l'on reparle du bleu de méthylène...

A ce propos, il apparait que dans les discussions ayant lieu entre GT, son collègue naturopathe, LS et Maurice Israël sont échangées des vues sur des moyens thérapeutiques complémentaire aux deux article essentiels du protocole métabolique. Il a été au passage question d'hyperthermie, de mémoire de l'eau et je rappelle que le recours au bleu de méthylène est arrivée comme un cheveu sur la soupe : Le moins que l'on puisse dire est que le blog "Guérir du cancer" est assez mal tenu. On ne nous dit pas tout, selon la formule consacrée...

Concernant le recours à ce bleu de méthylène, il aura fallu que je découvre cette page à la faveur du litige pour commencer à comprendre à quoi il rimerait :

https://www.espoirmetabolique.com/le-traitement-metabolique

Si j'ai bien compris c'est avant tout une histoire de pH, çà remplacerait la vogue du bicarbonate et celle très momentanée d'un IPP... Je plaisante un peu...

Un mail qui me confirme dans mes craintes

Je viens de lire votre article et analyse de la situation. Tout est vraiment pertinent et personnellement je commençais à me poser des questions ... J’écoute ce qui se passe car je m’intéresse aux médecines alternatives depuis longtemps ... Je suis persuadée que Guy va se faire retourner car il est en attente du remède miracle pour guérir... Il est persuadé que LS va le lui fournir... Bravo pour votre blog, il est top ... Continuez à écrire SVP ... Merci pour tout ! Sylvie

Je doute en effet que cela puisse servir de leçon à ceux dont on parle et c'est pourquoi, dans l'intérêt des uns et des autres, je compte assez rapidement supprimer les diverses notes concernant cette affaire et les remplacer par un résumé nettement plus succinct.

Pas de pub autour de cette histoire SVP

En attendant, j'aimerais que le Samouraï supprime ou du moins édulcore la vidéo me mettant en cause. Elle n'a plus vraiment d'intérêt vu le retournement qui lui fait suite et ce qu'il présage en matière de possible déconfiture...

J'aimerais également que l'on s'abstienne de faire des copies de mes articles en les publier ailleurs car je serai dans l'obligation de réclamer leur suppression et ce n'est pas toujours possible. Et si l'on jugeait bon d'extraire des citations j'apprécierai que l'on ne jeta point trop d'huile sur le feu. Cela se passe quand même dans la vie réelle quant bien même on aurait tendance à cauchemarder à l'état de veille !

Je vis dans le midi, je suis habitué à assister à des phénomènes plus ou moins hystériques relevant de ce que l'on appelle la comedia del arte et je ne peux que tourner ce genre de spectacle en dérision. Le problème est que le goût des gesticulations sur le forum, un trait spécifiquement latin, tend a se développer hors de la latitude qui convient et dans cette histoire, il est assez clair qu'il n'y en a pas un pour relever l'autre.

Qui se ressemble s'assemble ! Tel pourrait être le mot de la fin...

Enfin, il faut tout de même convenir qu'en cette période de confinement l'histoire est assez distrayante et ma prose remplit sans doute une office salutaire en pareille circonstance.

Fondation guérir du cancer - Laurent Schwarz - Les questions en suspens - Synthèse provisoire

donc cancer.JPG

Dernière minute : On vient de me signaler la réponse du berger Schwartz à la bergère Tenenbaum (sic) parue ce jour à une heure indéterminée:

https://guerir-du-cancer.fr/fondation-point-dactivite-des...

Je doute que la bergère soit satisfaite. Il était de bonne guerre d'imputer le retard de la réponse au coronavirus. A l'évidence l'étude observationnelle n'est pas ce qu'elle attendait. Quant à l'étude portant sur l'inhibition de l'enzyme SCOT, une projet a bien été défini mais aucun labo n'aurait répondu à l'appel d'offre. Soit mais dans ce cas il n'existe qu'une solution : rembourser deux qui ont payé dans ce but après s'être accordé sur un délai quant à dégoter le bon labo pour faire le job. On peut aussi estimer que 6 mois étaient suffisants. Reste à évaluer la sincérité de cette sorte d'excuse. Ce qui me fait tiquer c'est que l'argument est nouveau et que LS ne paraît pas en avoir fait état dans ses échanges directs avec la "bergère". Il faut rappeler que d'après le compte-rendu de ces échanges perso, LS se serait déclaré en quelque sorte dépassé et impuissant face à son comité exécutif. Le reste est simple bla-bla-bla.

J'avoue que tout cela me fait bien rire. reste à avoir quelle tête va arborer la (...) "bergère" qui s'est si bien fait "balader".

=======================

J'ai relaté dans un post précédant un conflit survenu entre Guy Tenenbaum (Le Samouraï), Louis Patrick Gautier une naturopathe créateur de l'association "Espoir métabolique" et Laurent Schwartz présumé oncologue à propos de dons fait à une fondation Guérir du cancer hébergée par la Fondation de France.

Un certain nombre de choses commencent à s'éclaircir quant aux tenants et aboutissants mais Guy Tenenbaum (Le Samouraï) qui m'a sollicité en raison des difficultés rencontrées s'obstine à ne pas me contacter. Or c'est lui le demandeur et il pourrait répondre à des questions précises sur les faits mais il s'obstine à vouloir que ce ne soit qui l'appelle. Pas question de renverser les rôles.

Vous m'excuserez au sujet du caractère laborieux de mes cogitations et voici ce à quoi j'arrive comme conclusions et quant aux question résiduelles.

Guy Tenenbaum alias le samourai est le coauteur d'un ebook vendu sur amazon où il raconte la découverte de son cancer et les moyens alternatifs mis en oeuvre pour tenter d'en venir à bout. Cet homme d'affaire dispose de moyen financiers assez considérables qui lui ont permis d'expérimenter divers traitement alternatifs plus ou moins coûteux. Il parait bien s'en sortir et j'attribue une part de son succès à l'effet placebo que procure la sécurité financière dont il dispose.

Avec Patrick-Louis Gautier, un naturopathe que je situe, jusqu'à preuve du contraire du côté de Pau ils se sont mis en tête d'aider Laurent Schwartz et sa fondation par des dons avec pour dessein de financer des expérimentations en vue d'une mise au point du protocole préconisé par le Dr Schwartz composé jusqu'alors principalement d'acide hydroxycitrique et de Sodium R Lipoate auquel a été ajouté le bleu de méthylène dans des conditions et circonstances qu'il s'agirait de préciser.

Voir : https://www.espoirmetabolique.com/le-traitement-metabolique

La différence entre PLG et GT c'est que le second est relativement livre vis à vis de la fondation. Il a donné 20 000 € personnellement tandis que son collègue a surtout engagé d'argent de ses propre donateurs. Or il est en porte à faux par rapport à Laurent Schwartz qui s'obtinerait à préconiser des dosages excessifs d'acide alpha lipoïque qui auraient été revue à la baisse voir supprimés côté anglo-saxon.

Ne serait-ce parce que "Espoir métabolique" a en quelque sorte tendu à se subtituer à l'Association Cancer et Métabolisme qui en 2016, avait subi un rupture de la part de Laurent Schwartz qui l'avait lâchée tout en se ménageant la possibilité d'en détourner le fichier. J'ai à l'époque publié un article racontant que des adhérents d'ACM s'étaient plaints à moi d'avoir été sollicités directement par LS avec lesquels il n'avaient jamais eu la moindre relation.

Une analogie les relie : Comme ACM, Espoir métabolique préconise les produits du laboratoire Beauchamps dont j'avais critiqué la vitamine C liposomale vendue aussi cher que le produit leader dans le domaine alors qu'il s'agit d'un simple mélange artisanal de vitamine C et de lécithine vibrée à l'aide d'un générateur d'ultrasons. Sans porte la moindre critique de qualité sur le Sodium R. Lipoate ou l'extrait de Garcinia, il est cependant clair que les conditionnements proposées n'ont jamais été en rapport avec les dosages proposés par LS. Il faut savoir que Beauchamps est adossé à une usine de production de compléments alimentaires qui fabrique et conditionne la plupart des produits disponibles sur le marché français à des tarifs si dérisoires, comparés aux prix de vente, que l'opportunité présentée par le traitement métabolique a été au final une belle opportunité pour le producteur de s'opposer plus ou moins à la concurrence dont il a pâti de la part des détaillants qu'il avait favorisé. Sauf que pour ma part je suis en droit de penser que la présentation et le coût des deux produits visés n'a jamais été adapté aux besoin réels de la cure métabolique...

La question qui se pose est celle de savoir comment est né Espoir métabolique, ou plus exactement à l'initiative de qui. le dénommé Patrick Louis Gautier n'a laissé nulle part, du moins à ma connaissance, de trace remarquables. Ce personnage est ce que l'on appelle un "illustre inconnu". Laurent Schwartz l'a t-il cajolé de manière à ce qu'il devienne son principal soutien après la défection de ACM ? Ou ce PLG a t-il vu là une opportunité de prendre une certaine importance en se ralliant à la cause de LS ? Ce genre d'histoire n'est jamais très simple, les torts sont toujours plus ou moins partagés.

Quoiqu'il en soit, et à vrai dire on ne sait pas qui est derrière le site https://www.espoirmetabolique.com et on ne dispose ni de nom, ni d'adresse postale, ni d'email, ni de téléphone. Alors je me demande comment on peut réclamer de l'argent pour des dons dans un tel cas de figure...

Reste le problème de la fameuse fondation abritée par la "Fondation de France" qui risque tout de même de se trouver dans une situation particulièrement délicate si Guy Tenenbaum décide de déposer sa plainte. Le problème de cette fondation réside principalement dans le caractère assez hétérogène de son comité exécutif. La plupart des membres n'ont pas le profil requis pour patronné un tel comité. Ce sont des hommes d'affaires pour la plupart. Que vient faire un représentant de grosse firme de l'agroalimentaire dans cette galère. On a mis en cause Sanofi. On a peut-être projeté de l'associer à l'affaire mais présentement je n'en vois pas de trace.

Quoiqu'il en soit si le comité scientifique est relativement cohérent quoique l'absence de Maurice Israël laisse augurer qu'il aurait pu trouver l'entreprise "foireuse", on est en droit de se demander à quel titre et dans quelles conditions et dans quels buts certains membres du comité exécutif ont jugé bon de s'en mêler.

On notera qu'au final ce comité propose une enquête situationnelle, soit le type de recherche que l'ACM n'a jamais pu faire faute d'avoir des médecins au sein du conseil, du bureau pu parmi les collaborateurs. Enfin ce ne sont ni les hommes d'affaires de l'exécutif, ni les scientifique du comité ad hoc qui vont pouvoir s'atteler à cette tâche ingrate et sans aucun intérêt .

En définitive il est devenu assez clair que cette fondation n'avait aucun programme déterminer et qu'elle détient bien de l'argent qui ne pourra qu'être gaspillé à payer des gens qui ne peuvent rien apporter de concret. Et ce d'autant plus qu'une fois de plus, ce sont des associations qui détiennent les contacts avec les usagers du protocole.

Je serais évidement très curieux de savoir comment s'est constituée la fondation et à l'initiative de qui, sauf que très probablement on ne le saura jamais. Laurent Schwartz a tout intérêt a camper sur une position de quasi victime. Je pense pour ma part qu'il n'y a derrière cette affaire pas le moindre plan de "Big Pharma" mais simplement une conjonction de divers amateurismes. Ce qui tend à m'en convaincre ce sont les menaces reçues par Guy Tenenbaum qui s'est vu promettre d'être traîné devant les tribunaux voire d'être ruiné pour cause de diffamation. Ca ressemble au genre de tentative d'intimidation que j'ai moi-même reçue chaque fois que j'ai dérangé les intérêts de tel ou tle trafiquant en compléments alimentaires.

Mais enfin une chose est claire : des sommes assez considérables on été versées et ceux qui les ont reçues ne les ont pas utilisée pour les motifs qui avaient déterminés ces dons. Il se peut que LS passe, une fois de plus au travers de cette tourmente, mais je rappelle que cela fait la troisième fois que le même scénarios se produit. Je rappelle que ACM avait contribué à raison de plus de 77 000 € de subventions pour des expérimentations sur des souris dont on prétendait lui cacher les résultats. S'il se trouvent encore des gens pour penser que les gens qui sont en cause sont honnêtes, on ne peut plus rien pour eux...

Quelqu'un avait prévu que faute de pouvoir s'attaquer à un personnage dont le nom s'avère considérable, les pouvoirs en place laisseraient l'affaire s'enliser d'elle-même. Si c'est le cas, il faut se résoudre à constater que la prédiction est en grand danger de se concrétiser... La seule solution honorable serait que la "Fondation de France" rejette cette espèce de filiale, mais le peut-elle ?

Quoiqu'il en soit l'affaire n'est pas banale, sauf que la recherche sur le cancer est si coutumière d'escroqueries en tous genre que la suite n'étonnera personne quelqu'en soit la teneur finale. Et je présume que l'on fera tout pour noter le poisson d'une manière ou d'une autre.

18/04/2020

Cancer : Le "Samouraï" (Guy Tenenbaum) déclare la guerre à la "Fondation" de Laurent Schwartz !

tenenbaum.jpg

MAJ du 19/04

Désolé pour la longueur de ce post, cette histoire m'est tombée dessus à l'improviste et je ne vois pas d'autre solution que de vous faire part de mes réflexions et des nuances qu'elles nécessitent...

J'ai reçu d'un informateur précieux le msg suivant :

Je prends connaissance de votre dernière note concernant ce qui ressemble à un nouveau coup tordu de Laurent Schwartz.

Je regarderai plus en détail ces prochains jours, mais ceci ressemble au divorce de 2016 entre LS et l’ACM. L’ACM avait financé à la demande de LS des recherches pour je crois 60 000 €, recherches dont LS n’a pas communiqué les résultats ou qui n’ont donné aucun résultat.

Il semble que LS récidive en se cachant maintenant derrière cette fondation.

Je suis par ailleurs un peu dubitatif devant la naïveté apparente de ce Tennenbaum, dont le profil business n’est pas exactement celui d’un perdreau de l’année…

Je vais regarder tout ceci et je reviendrai vers vous le cas échéant.

Commentaire : Tennenbaum n'est pas précisément un perdreau de l'année mais sa qualité d'homme d'affaire n'empêche pas une approche trop sentimentale du domaine concerné. En revanche, il a les moyens de se défendre s'il recourt à la bonne procédure avec un bon avocat. Sauf qu'il m'a l'air trop crédule à l'égard de Laurent Schwartz qui lui a offert un tableau pour le dédommager. A ce propos j'aimerais en savoir plus sur ce tableau : croûte ou vrai tableau de maître. En tous les cas un moyen habile de "noyer le poisson"...

D'après ce que j'ai compris en lisant entre les lignes, Laurent Schwartz a trouvé à se recaser dans un centre d'urgence en Alsace, ce qui s'explique aisément puisque son lignage est d'origine médico-strasbourgeoise. Si j'ai bien compris c'en est terminé de son détachement au sein de Polythechnique. Il faut également rappeler que Nicole Delépine s'était plainte de son parachutage à Garches dans son propre service d'oncologie où il aurait plus ou moins semé la panique... 

Sur l'analogue du divorce de 2016

Effectivement, l'analogie avec le divorce en 2016 de LS avec l'Association Cancer et Métabolisme semble bien se répéter. A l'époque de la captation du fichier de l'ACM au bénéfice et sur la demande de LS au webmestre de l'époque, j'ai conseillé vivement à Gilles de la Brière de déposer plainte. Il s'en est bien gardé par dévotion envers LS du fait que sa femme a vu ses tumeurs cérébrales nettoyées par le protocole Metabloc. Oui certes mais elle est décédée d'une infection que les hospitaliers auraient pu traiter de façon beaucoup plus pertinente.

Enfin si ma mémoire est bonne l'ACM n'a jamais été une association indépendante : un ou plusieurs membres du conseil provenait et proviennent peut-être encore du groupe qui a entouré et soutenu LS au sein de Polytechnique. C'est même assez évident puisque le principal acteur Gilles de la Brière s'est retiré pour écrire en quelque sorte ses mémoires. Cette association procède d'une bonne intention, mais comme chacun sait l'enfer lui-même en est toujours richement pavé. Le problème de cette association est qu'elle ne dispose pas de médecins bénévoles susceptible de suivre les patients qui adoptent le protocole en automédication. D'où l'absence de toute possibilité d'une évaluation sérieuse dudit protocole.

Enfin toujours en analogie avec le divorce de 2016, deux autres associations ont remplacé l'ACM dans les intérêts de LS, savoir le mouvement constitué par Guy Tennenbaum alias le "Samouraï" et celle d'un certain Patrick Louis qui ont pour but de collecter des dons en vue d'on ne sait trop quelles nouvelles expérimentation. Ces deux associations ne sont apparues dans mon champ de vision que tardivement. Surtout quand à la seconde, j'ignore tout de son histoire.

Sur la composition du double comité de la fondation

Voir : https://guerir-du-cancer.fr/fondation/

L'informatique a quelque chose de très diabolique. Sur un blog vous devez sauvegarder régulièrement l'évolution de votre texte et je remarque que quand apparait l'avertissement d'avoir à sauvegarder, un mouvement intempestif de la souris aboutit régulièrement à la perte du texte. Je n'ai jamais pu analyser ce phénomène, de toutes façons ça ne servirait à rien car les informaticiens se considèrent à l'instar d'une certain race élue comme étant géniaux de nature de sorte qu'ils sont parfaits et que c'est nous, utilisateurs, qui avons toujours tort. Or si l'on voulait réellement changer le sort de cette planète, il faudrait commencer par mettre à pas, à coup de fouet s'il le faut, cette corporation des plus malfaisantes.

Je viens donc de perdre l'analyse que j'ai fait du double comité de la fondation. Si je n'ai pas de remarques particulièrement méchantes à faire sur la partie scientifique mis à part l'absence de Maurice Israël qui ne saurait être considérée comme anodine, en revanche le comité "exécutif" nécessiterait bien des remarques, non pas seulement à cause d'un caractère assez franchement hétéroclite mais parce que ceux qui sont présentés comme "retraités" sont loin de l'être et ils occupent des fonctions dans des domaines qui sont tout sauf parfaitement neutre. Cela dit je ne vois pas trace de "Big Pharma" mais seulement de un ou deux représentant d'une industrie agroalimentaire. A vrai dire je ne vois pas de liens entre leur activité professionnelle et le cancer et si leur présence se justifie par une simple amitié envers LS, elle n'en devient pas plus cohérente pour autant. Enfin l'un des membres ne serait pas sans lien direct ou indirect avec un personnage qui est connu pour appeler de ses voeu une gouvernance mondiale, moyennant, le cas échéant, un épisode "pandémique".

Finalement c'est peut-être un "bon daïmon" qui a décidé de la perte du passage évoqué. Vous pouvez vous livrer vous mêmes à l'enquête, au demeurant grossière que j'avais ébauchée en passant les noms dans la moulinette de Google. J'ajoute que je ne pense pas qu'il faille tirer des conclusions excessives des premiers résultats de mon enquête. Le caractère hétéroclite de ce comité "exécutif" ne reflète aucun plan particulier, il s'agit probablement de sympathisants de LS, sans plus. Je crois deviner que les menaces dont a fait état Guy Tennenbaum viennent de l'un ou l'autre membres de l'exécutif. Sauf que ce dont il parle relève d'un vulgaire tentative d'intimidation particulièrement grossière qui ne témoignerait guère que d'une bonne dose d'incompétence et surtout de maladresse.

Toutefois la double composition de cette fondation porte, à mes yeux du moins, seulement la marque d'une bonne dose d'improvisation. Toute la question étant de savoir si cette fondation peut diligenter correctement les expérimentations qui resteraient à faire... Ce n'est pas à moi de répondre mais j'ai de bonnes raisons de penser que vu ce qui s'ets passé en 2016, il faut se garder de trop rêver.

A propos du bleu de méthylène

J'ai eu la curiosité de télécharger le protocole actuellement conseillé. Il est toujours conseillé comme appoint d'un traitement classique... Courageux mais pas téméraire le LS... Mais en revanche pas de traces d'un quelconque atome de bleu de méthylène. Ce qui me fait dire que des informations ont circulé en dehors du site de LS et que ces échanges ont été limités aux dirigeants des deux associations évoquées.

Jamais deux sans trois, le compte est bon et on va voir comment elles vont se démerder de litige en cours sur l'usage des dons.

L'échelle a changé : çà ne se joue plus entre une assos assez confidentielle l'ACM, LS et JDM comme commentateur occasionnel. Mais entre deux groupes qui ont recours à la fine fleur des réseaux sociaux que personnellement je ne fréquente pas. Et deux associations qui ont alerté des groupes considérables en nombre contre une fondation assez franchement hétéroclite dans sa partie dirigeante. Le seul problème est que le genre de théâtre mondain où se déroule le conflit est bien propre à engendrer beaucoup de confusion et aussi et surtout de lassitude quand il faut s'arrimer à des vidéos toujours excessivement bavardes.

Quoiqu'il en soit mon rôle ne saurait être de prendre partie. Je n'ai rien contre le protocole en vigueur dans sa partie basique. Il fait partie des solutions que je tenterais si j'avais à me défendre d'un cancer. Mon rôle se limite à celui d'un simple observateur qui tente de démêler les choses. Comme il ne saurait être question de prendre parti pour qui que ce soit, je ne suis pas étonné qu'après m'avoir sollicité, le "Samouraï" n'ait pas cherché à me contacter.

Qu'importe, j'ai rempli mon office, je crains hélas que l'histoire ne se termine par un enterrement de première classe. Je ne veux pas dire que le "Samouraï" sera terrassé par son cancer mais que l'on ne saura pas adopter la stratégie judiciaire adéquate pour tirer le choses au clair. Le guerrier a trop confiance en LS et c'est la personnalité de ce dernier qui reste, en partie, une énigme quant à sa capacité à fédérer des aides. Enigme qui finalement réside dans les motivations réelles d'une partie du comité exécutif. Je ne vois pas à proprement parler pour l'un ou l'autre membre de ce comité de tirer un avantage matériel quelconque de leur position. 

Ne pas oublier que Laurent Schwartz bénéficie de l'aura d'un illustre prédécesseur et homonyme connu comme mathématicien. Ce qui me frappe c'est que son prédécesseur aurait été révoqué de l'Ecole polytechnique par Pierre Messmer où l'actuel LS fit une partie de sa carrière. J'en arrive à penser que pour bien percevoir la singulière alchime à laquelle ce dernier donne lieu, il faut en quelque sorte tenir contre d'un facteur connu comme psychogénéalogie. Cela dit, je n'ai pas d'idée particulière sur la manière dont il faudrait envisager la chose mais il est assez clair que l'actuel LS bénéficie d'une sorte d'aura que lui procure son homonymie et les états de service scientifique de sa lignée. Je pense que ce facteur joue d'une manière qu'il m'est difficile d'évaluer dans les sympathie qui lui valent la protection de la Fondation de France...

Comprenne qui pourra : je ne me suis pas intéressé aux faits et gestes de la lignée concernée mais elle tend à expliquer l'espèce d'immunité dont l'absence aurait valu à d'autres d'avoir à subir des persécutions de la part de l'Ordre dont dépend ce médecin. Je présume que ses motivations pourraient s'apparenter à un besoin de parfaire ce que son prédécesseur a pu déplorer d'inachevé. C'est une simple intuition. Encore une fois je ne connais pas la geste de son prédécesseur et je n'ai pas l'intention de m'y intéresser, je constate simplement qu'il s'est agi d'une personnalité complexe et que le fait d'hériter d'un nom aussi célèbre peut constituer une charge plus ou moins confortable.

Cela dit il n'est pas exclu que Laurent Schwarz soit dépassé par cette fameuse fondation qu'il dit ne servir à rien, voir cette vidéo à la 6ème minute :

Une affaire psychiquement très très compliquée...

La suite au prochain numéro...

===============================

Ici commence le post original :

Demain je tâcherai de faire le point sur les propositions préventives et curatives concernant le coronavirus. Pour l'instant j'ai du "saignant" à vous proposer dans un autre domaine, celui du cancer...

J'ai un peu parlé du "Samouraï" (Guy Tennenbaum) à propos du bleu de méthylène rajouté au protocole métabolique du Dr Schwartz. Cet ajout aurait protégé au moins 2500 cancéreux du SARS-COV2...

A noter que je n'en sais toujours pas plus sur cet ajout et son fondement...

Ce qui va suivre est en somme une histoire qui se répète à bien des égards et j'espère que vous allez vite comprendre comment et pourquoi...

Tout d'abord, il m'a fallu situer ce "samouraï" : certains détails indique qu'il mène un certain train de vie et on n'offre pas 20 000 € si on est au RSA. L'homme en question jouit d'une certaine fortune car il sévit à divers titres dans l'immobilier. Il est à craindre que Schwartz et sa clique ait flairé un bon "pigeon"...

Et le "Samouraï" a un gros défaut, il est trop dans l'émotionnel et ne semble pas avoir la moindre idée de la façon dont marche le "Système". Médical en particulier.

Quand on voit que pour le cononavirus on en est à vouloir pratiquer des expérimentations en double aveugle (ce qui implique de faire crever sans soins, la moitié des cobayes" : ça situe le niveau de la "science" actuelle. Je pense pour ma part qu'il faudrait tout simplement commencer par fusiller les médecins et les professeurs qui militent pour cette voie criminelle. Comme la dit le Pr Raoult : en infectiologie, on voit de suite ce qui marche ou ne marche pas : ça se joue dans les 24/48 heures alors basta de ces procédure démentielles.

Il y a 3 jours je recevais le message suivant de ce Monsieur :

J'ai besoin de votre aide. J'ai quelques gros soucis avec M. Laurent Schwartz et j'aurais besoin d'avoir des informations. Ce serait très gentil a vous de m'appeler ou de me donner votre téléphone que je puisse le faire.

J'ai donné mon numéro et ai indiqué quelques articles que j'ai publié sur certains malversations imputables au Dr Schwartz notamment à propos d'expérimentations sur des souris qui ont coûté plus de 77 000 € à une association et dont les résultats auraient été par trop sollicités.... J'ai indiqué à l'intéressé à qui s'adresser quand à mes sources remontant, il faut le préciser à 2016. Pour commencer je pense que si celui qui m'a dressé un S.O.S. avait pris la sage décision d'enquêter avant de considérer Schwartz comme un sauveteur, il n'en serait pas là.

Mais voilà, comme pour Santé Nature Innovation et Cie, on n'en vient a décxouvrir le pot aux roses qu'après s'être fait escroquer plus ou moins....

Pour relire mes articles sur Schwartz and co il suffit de chercher sur Google site:http://silicium.blogspirit.com "Laurent Schwartz"

C'est à partir de la page 2 des résultats que se trouvent les plus importants.

Découverte du motif du S.O.S

Sur ce je reçois d'un abonné l'information suivante :

Ces derniers jours le samouraï part en guerre contre la fondation de France et Guérir du cancer où est connecté Laurent SCHWARTZ. Il va porter plainte car il a donné à l'association 20 000E pour démarrer les études du traitement (acide alpha lipoique / hydroxycitrate) sur les souris... Mais rien ne démarre. Il veut récupérer ses deniers.
 
Ces études relèvent d'une histoire ancienne remontant à 4 ou 5 ans et n'ont plus lieu d'être. des milliers de souris ont été sacrifiées et cet holocauste suffit. Mon correspondant ajoutait :
 
Une vraie série tv... Mais un vrai combattant face à la mort, peut être trop dans l'émotion quand il s'emporte mais ça se comprend. Et je ne comprends toujours pas pourquoi Schwartz se colle l'étiquette de cancérologue alors qu'il ne l'est pas.
 
Alors j'ai demandé à mon informateur de me donner des précisions car je n'étais pas parvenu à trouver les vidéos et puis, je le rappelle, me taper des vidéos c'est une SOUFFRANCE car avec un texte on peut zapper et aller directement à ce qui est intéressante et gagner du temps, tandis que là il faut être rivé aux lèvres de l'intéressé et je n'ai ni le temps ni l'envie de me taper d'interminables discours. Je cite donc la réponse (en italique) qui n'a été faite et invite ceux qui le pourraient à me fournir des précisions afin d'éclaircir cette méchante affaire.
 

Les éléments du litige

Dans l'ordre pour essayer de suivre les dernières épopées du samourai (Guy Tenenbaum), 3 extraits, le plus récent en haut.
 
Schwartz fait partie de la Fondation de France Guérir du cancer, il fait partie de l’exécutif. 
 
 
Le Dr Schwartz a réussi à se faire soutenir par la Fondation de France. Ce qui constitue un exploit mais s'explique très bien par son lignage et les appuis que cela lui vaut. En janvier 2017, il figurait toujours sur le site officiel des hôpitaux parisiens et des lettres adressées à Martin Hirsch lui avait valu une convocation de l'Ordre des Médecins. Il semblerait donc qu'il ait été payé pendant plusieurs mois alors que lorsqu'on téléphonait au secrétariat concerné on le disait "introuvable".
 
Tenenbaum voulait faire partie du comité pour représenter les malades . Schwartz en avait fait la demande pour lui mais il a essuyé un refus. Tenenbaum a versé de sa poche je crois, 20 000 € à cette fondation mais rien n'avance selon lui... et il veut récupérer le pognon.. Big pharma , entre autres, en feraient partie.
 
D'un autre côté il y a un site facebook (Association espoir métabolique gérée par Patrick Louis) qui répond aux malades notamment sur le traitement métabolique dont les dosages font polémique depuis quelques jours (1ère vidéo ci-dessous).
 
A ce propos il semblerait qu'il existe une différence et j'ai toujours trouvé excessif les doses d'acide alpha lipoïque. A l'origine, Schwartz préconisait un produit synthétique d'origine italienne contenant 2 énantiomères dont la moitié était ou superflue ou même toxique. S'il a fini par opter pour le Sodium R-Lipoate, j'y suis pour quelque chose indirectement car j'avais averti à ce propos Gilles de la Brière de l'association Cancer et métabolisme. Cependant les doses pratiquées n'ont pas été revues à la baisse rendant le protocole d'autant plus coûteux.
 
Il semblerait donc que côté anglo-saxon on ait revu le dosage à la baisse...
 
- Et il y a aussi l'association Survivre au cancer gérée par Tenenbaum si j'ai bien suivi... où celui-ci appelle aux dons (env 5000Euros de dons pour le moment)

Dons cancer.JPG

Donc si j'en crois ce que l'on voit ci-dessus, le Samouraï collecte de l'argent pour la Fondation de France donc pour Sxhwartz tout en se plaignant d'avoir donné en vain 20 000 €, ce qui est possible car ce particulier semble disposer de gros moyens. A noter qu'il est impossible d'avoir des précisions : le site ne donne aucun détail. Étrange, très étrange !

 
Message de Guy Tenenbaum dans cette première vidéo :
 
Bonjour, les Zamis. Je viens de recevoir un coup de fil de Patrick Louis qui est notre partenaire en plus d’être mon ami ! Je veux être très clair il n'y a pas de "lézard" entre Laurent Schwartz, Patrick Louis et votre Samourai. Pas non plus entre L'Association "Espoir Métabolique" et "Survivre au Cancer" qui sont la pour aider sans aucun but lucratif. Soyons très clair une "Fondation Guérir du Cancer" a vu le jour. Laurent ne la contrôle pas.
 
Laurent m'a proposé ainsi qu'à Patrick de vendre un tableau précieux afin de me rembourser.
 
Si j'ai bien compris, l'argent a été versé à la Fondation et non à Laurent Schwarz qui aurait proposé une toile de maître (mais de qui ?) pour effacer la dette en nature.
 
A la place su Samouraï j'aurais accepté car il y a fort à parier qu'il ne reverra jamais ses 20 000 €. Cela dit, il est possible que la Fondation de France ait flairé, en la personne de Schwarz et de son protocole, la bonne affaire.
 
Enfin, cela me rappelle l'époque où Schwartz avait perdu son poste hospitalier. On m'a dit qu'il n'avait plus aucun moyen d'existence car s'il recevait dans une clinique privée, il l'aurait fait gracieusement et c'est un autre qui signait les ordonnances... D'où la question, quels sont les moyens d'existence de Schwartz actuellement. Le noeud de l'histoire c'est que vient faire la "Fondation de France" dans l'histoire et qui incarne la "galère"...
 
J'ai répondu que je n'accepte pas que ma "perte" devienne la sienne, que je vais réclamer judiciairement le remboursement de mes 20,000 Euros qui c'était très clair devaient être consacre a SCOT.
 
Mais en fait il s'agit d'une histoire d'enzyme en cause dans le régime cétogène...
 
Quantité d'échanges d'email le prouve. Des l’année dernière je posais la question a notre ami Laurent "Çà veut dire quoi une fondation pour les malades sans représentation des malades" ?
 
Sauf que ce sont actuallement 3 associations qui auraient les coordonnées des patients suivant le protocole de Schwartz et non la fondation mise en cause ! Un bel imbroglio qui n'est pas susceptible de m'étonner puisque c'est, en une certaine manière la répétition, à peu de chose près d'un déjà vu. Il faut rappeler un histoire de vol de fichier dont on trouvera trace à l'aide d'un ioen situé plus haut.
 
Par contre avec représentants de Big Pharma et l'Agroalimentaire et finance par eux !!! "
 
Laurent a exige que je fasse parti du comité. Il s'est heurte a un refus. J'avais fait une vidéo pour réclamer ma place en temps que représentant des malades que je vais publier de suite. 
 
Ce n'est donc pas à Laurent Schwarz que le Samouraï a filé du fric mais à la "Fondation de France" dont Schwartz serait en quelque sorte devenu une sorte d'otage.
 
Nous savons tous que Laurent a un devoir de réserve dans le cas présent. Laurent, je te demande de sortir de ta réserve. Tu n'as pas le droit de laisser les malades continuer a prendre des doses trop hautes d'Acid Lipoic.
 
Il faudrait préciser "Acide Alpha Lipoïque sous forme impérative de Sodium R. Lipoate, or c'est Schwarz qui est à l'origine des forts dosages que j'ai toujours trouvé excessifs mais sans doute pas dangereux sous cette denrière forme, excepté pour le compte en banque.
 
Tu connais Maurice depuis beaucoup plus longtemps que moi. Ce n'est pas a moi mais a toi de prévenir les malades. Tu m'as très souvent dit que les malades meurent sans explication en 5 jours après avoir été en bonne forme. Tu connais la raison, ne laisse pas les malades se tuer. Les Anglais l'ont compris et on simplement supprimé l'Acid Lipoic.
 
Supprimé ? Première nouvelle ! Dans ce cas il ne reste que l'hydroxycitrate, c'est un peu court !
 
Je vais de ce pas sur Cancer Therapy pour m'expliquer puisque nombre d'entre vous n'ont pas compris mon message que je vais expliciter. Désolé Patrick du trouble que j'ai bien involontairement mis sur ta page ! Amitié a tous et rendez-vous sur youtube.com/c/CancerTherapy
 

Le Samouraï : incroyable, on veut me faire taire !

 
 

Dépot de plainte du Samouraï

Cette histoire me parait très mal emmanchée à tous égards. Pour commencer je pense que le "Samouraï" n'a pas compris à quel point le "Système" est vérolé de sorte qu'à mon avis c'est balancer le fric par les fenêtres que de vouloir financer des expérimentations. Et de quoi d'abord ?
 
Le seul motif que l'on aurait de réclamer des dons ce serait pour aider des cancérieux à se soigner mais cela supposerait de faire un choix quand aux protocoles à tester et enfin et surtout d'avoir des médecins pour chapeauter ces soins. Or l'absence de médecins superviseurs c'est bien ce qui continue de manque à l'association Cancer et Métabolisme. Et je suis, à cet égard fort bien placé pour savoir qu'à quelques exemples près il s'est avéré impossible de faire la moindre statistique de guérison. En effet, les patients qui suivent le protocole, disparaissent sans plus donner signe de vie quand après un semblant de rémission, ils replongent. C'est alors qu'il se jettent dans les bras de la cancérométrie académique avec le peu de succès que l'on devine.

A part cela Laurent Schwarz est toujours un ami...

C'est donc, si j'ai bien compris la Fondation qui est mise en cause...

Le protocole SCOT

J'ai trouvé sur le sujet cette vidéo :

Toute ces vidéos sont pour moi, je le répète, impossible à suivre. Je sollicite de volontaires occasionnels qu'on m'en fasse le résumé. Ce que l'auteur lui-même devrait faire... Sinon tout cela ne va faire qu'engendrer beaucoup de confusion. Ce sont des sujets qu'il faut traiter synthétiquement et par écrit. Sinon ce feuilleton TV va lasser beaucoup de gens n'étant pas directement concernés.

14/02/2020

Le régime cétonique remis en cause par le Dr Schwartz

MAJ : 18/02 : A la suite de la parution de cet article, j'ai reçu un lien vers un article de "Dur à avaler" (qui n'est plus opérationnel) et où l'auteur déclare n'avoir rien lu venant de Schwartz. Avec ça on est bien avancé...

Si j'ai bien compris il y a 2 éventualités qui peuvent être reliées : le régime cétogène peut dans le cadre d'un tableau de résistance à l'insuline aggraver la glycémie et il se pourrait que dans certains cas certaines cellules cancéreuses arrivent à tirer parti des cétones.

Je crois, pour ma part, qu'avant de se lancer dans ce régime il faut évaluer l'état de la glycémie. Voici les dosage à faire :

  • Glucose à jeun
  • HBA1C (hémoglobine glyquée, période de référence 3 mois)
  • insulinémie à jeun

Le glucose et l'insulinémie permettent d'obtenir l'indice Homa et l'indice Quickly permettant d'évaluer une éventuelle résistance à l'insuline et l'état d'un diabète éventuel.

Je rappelle que pour contrôler l'efficacité d'un régime ou d'un traitement antidiabétique la solution consiste à doser les fructosamines avant mise en oeuvre et après 1 mois.

Quoiqu'il en soit, il faut contrôler sa glycémie avec un glucomètre plusieurs jours  avant d'entreprendre le régime et ce le matin à jeun, avant le repas de midi et le soir au coucher, éventuellement 2 heure après le repas de midi et continuer l'observation après avoir engagé le régime pour voir ce qui se passe. 

Si on ne veut pas pas piquer plusieurs fois par jour. Contrôler la glycémie le matin et redoser les fructosamines après un mois de régime. Si le chiffre a baissé, le régime cétogène dervait être positif.

La prise de plus de 2 comprimés par jour de Stagid (Metformine) peut fatiguer les reins. Doser la créatinine et la clairance avant la prise de Metformine et 1 mois après...

Ci-dessus la vidéo du Dr Scwharz dont je n'avais pas eu connaissance.

============================================================

Schwartz.JPG

Ce matin à 6h43 exactement j'ai reçu cette info :

Petite bombe : https://guerir-du-cancer.fr/dangers-du-regime-cetogene-pour-le-cancer-etude-publiee-par-maurice-israel-laurent-schwartz/

L'ACM a précisé ceci : Nous ne parlons plus de régime cétogène au niveau de l’association depuis au moins 3 ans également. Nous suggérons aux malades de manger normalement, tout en limitant le plus possible les sucres, mais avec comme consigne de ne pas affaiblir ses cellules saines, de ne pas maigrir ou très peu et de prendre du plaisir à manger pour ne pas frustrer le cerveau. Equilibre subtil et très personnel à trouver…

On notera que le régime cétogène est toujours recommandé sur le site du Dr Schwartz alors que le lien vers le nouvel article mentionne un danger:

cétogène2.JPG

L'email du co-auteur (Maurice Israël) étant sur la page concernée, j'ai fait en sorte qu'il reçoive l'annonce de ce post afin que le cas échéant il me fasse des remarques. Peut-être que je n'ai rien compris à la pièce... Je le désabonnerai après envoi.

============================

En 2015, j'avais publié une mise an garde m'étant rendu compte chez un proche que le régime cétogène peut faire monter le glucose sérique en cas de résistance à l'insuline alors qu'un jeune strict de 7 jours possède au contraire, un effet normalisant.

http://silicium.blogspirit.com/archive/2015/04/29/le-regi...

Bref, si certains détracteurs ont tendance à condamner mon côté "touche à tout" et un peu "homme universel" à la Léonard de Vinci (dont un faible partie apparaît sur ce blog) j'ai quand même le sentiment de n'avoir pas été trop mauvais puisqu'il semble que j'ai précédé de façon très intuitive et avec deux ans d'avance ce qui tendrait à se vérifier.

Voici les conclusions de l'étude visée ci-dessus. Il faudrait la traduire en clair et la chose m'étant tombée sur le poil aux aurores, je laisse le soin à chacun de réfléchir à la question. Voici en attendant le résumé de l'étude, laquelle est assez hermétique. ce disant j'ai des raisons de penser que Jacques Valentin  pourrait bous aider à décrypter cette avancée.

=======================

Citation: Maurice Israël et Laurent Schwartz (2020) Le recâblage métabolique observé dans le cancer rend les cellules tumorales dépendantes des corps cétoniques et vulnérables au SCOT. Endocrinol Diabetes Metab J Volume 4 (1): 1–13 (2020).

Date de réception: 16 décembre 2019; Date acceptée: 23 déc.2019; Date de publication: 11 janv.2020

Copyright: © 2020 Maurice Israël et Laurent Schwartz. Il s'agit d'un article en libre accès distribué sous les termes de la licence d'attribution Creative Commons, qui permet une utilisation, une distribution et une reproduction sans restriction sur n'importe quel support, à condition que l'auteur et la source d'origine soient crédités.

La découverte que les auto-anticorps contre la décarboxylase d'acide glutamique qui synthétise le GABA, provoquent le diabète de type I, attire l'attention sur une régulation GABAergique du pancréas endocrinien supprimant la libération de glucagon catabolique si l'insuline anabolique est libérée; une carence en GABA altérerait alors ce mécanisme d'exclusion, permettant une libération des deux hormones. De plus, la carence en GABA modifie un mécanisme mettant fin à la libération d'insuline; une fuite d'insuline rend les cellules différenciées progressivement résistantes à l'insuline, tout en répondant au glucagon. Les cellules mitotiques dotées de nouveaux récepteurs d'insuline répondent aux deux hormones, affichant un schéma métabolique hybride que l'on trouve généralement dans les cellules tumorales. Ils ne peuvent pas obtenir leur acétyl-CoA mitochondrial par glycolyse, car la pyruvate kinase et la pyruvate déshydrogénase sont éteintes, suivant le signal du glucagon. Ils ne peuvent pas non plus former de l'acétyl CoA par la bêta-oxydation des acides gras, car le signal d'insuline qu'ils reçoivent provoque la synthèse des acides gras, qui ferme automatiquement leur bêta-oxydation. En effet, le malonyl CoA produit le long de la voie lipogénique inhibe le transporteur mitochondrial de carnityle des acides gras. Par conséquent, avec les sources d'acide glycolytique et d'acide gras de l'acétyl CoA mitochondrial fermées, les cellules tumorales ne peuvent obtenir leur approvisionnement vital en acétyl CoA mitochondrial que par la cétolyse des corps cétoniques.
Des tissus différenciés résistants à l'insuline, mais répondant au glucagon, fournissent adéquatement ces corps cétoniques. L'enzyme Succinyl-CoA: 3-oxoacid-CoA transferase (SCOT) est spécifique à la cétolyse produisant de l'acétyl CoA. Son inhibition prive les mitochondries des cellules tumorales d'acétyl CoA, ce qui devrait entraver le développement tumoral. L'inhibition de l'acétyl-CoA synthétase cytosolique que les cellules tumorales utilisent pour alimenter leur synthèse lipidique devrait bloquer la tumeur.

Un rapprochement est sans doute à faire entre une étude niçoise et celle qui précède à propos de GABA :

Long-Term GABA Administration Induces Alpha Cell-Mediated Beta-like Cell Neogenesis. décembre 2016

Patrick Collombat : "Notre laboratoire se focalise sur le diabète de type 1 caractérisé par la perte des cellules beta pancréatiques produisant l’hormone insuline. En utilisant la souris comme modèle, nous démontrons que le GABA (un neurotransmetteur parfois vendu comme complément alimentaire) peut induire la conversion de certaines cellules du pancréas (les cellules alpha produisant l’hormone glucagon) en cellules beta. Si le traitement en GABA est maintenu, les cellules alpha sont alors remplacées et à nouveau converties en cellules beta. Ces dernières sont fonctionnelles et peuvent inverser les conséquences d’un diabète induit chimiquement. Nos résultats suggèrent aussi que les cellule alpha humaines peuvent être converties en cellules beta. Un essai thérapeutique pilote va prochainement débuter pour tester si le GABA pourrait potentiellement aider les patients atteints de diabète de type 1. Nous sommes encore loin d’un potentiel médicament et nous déconseillons la prise de GABA au jour d’aujourd’hui mais ces résultats sont très encourageants."

 

14/05/2019

"La fin des maladies" selon Laurent Schwarz

laurent-schwartz-fin-maladies.jpg

Le Dr Schwartz a confié la promotion de son dernier livre, paru le 10 avril dernier, à une agence de communication (presse et "stratégie digitale"... sic). Et non à l'Académie de médecine qui l'aurait sans doute envoyé se faire voir ailleurs...

http://anneetarnaud.com/docteur-laurent-schwartz-la-fin-d...

Il s'agit du 4ème livre de cet auteur et il serait vain de chercher des critiques argumentées, le sujet étant tabou.

Ce site contient une vidéo dans laquelle l'auteur extrapole son protocole non seulement à toutes les formes de cancer comme auparavant mais à toutes les maladies. j'avoue n'avoir pas suivi la totalité de la vidéo car bien évidement ce médecin qui, rappelons le, n'a jamais été oncologue mais seulement radiologue raconte sa vie sur un mode que l'on peu qualifier de "merveilleux".

J'avais, jusqu'à une époque relativement récente, renvoyé les demandes vers l'association Cancer et métabolisme mais j'ai du finir par m'en désolidariser ouvertement au motif qu'elle ne comporte aucun médecin capable d'encadrer correctement les personnes désireuses de faire l'essai du protocole proposé (hydroxycitrate tiré du Garcinia + Sodium R lipoate) auquel a été ajouté plus ou moins récemment le régime cétogène et une alternance avec des cures courtes d'artémisinine. Cet encadrement a été confié à deux employés qui ne connaissent absolument rien à la médecin, tout comme le président.

Les résultats du protocol ? Réponse : on ne sait pas !

J'avais noté pour ma part deux résultats sur des tumeurs cérébrales. On a raconté que le protocole réussissait mieux sur des patients vierges de toutes chimio et/ou radiothérapie mais se croyant guéri la plupart auraient rechuté et se seraient jetés dans les bras de l'oncologie académique sans plus donner de nouvelles. En réalité, mis à part le cas de l'épouse du président de l'association qui serait décédée non de son cancer mais d'un manque de soins appropriés pour une infection rénale, on ne sait rien !

Je reçois encore de temps à autre des questions de proches de malades cancéreux auxquelles je ne puis répondre pour deux raisons. Le première est qu'à distance, surtout quand on n'est pas médecin, il est absolument impossible d'évaluer la situation sanitaire d'une personne. Il est des pays où il est autorisé de pratiquer la médecine par Webcam mais ce n'est pas le cas chez nous. La seconde est que les demandes d'éclaircissement arrivent toujours trop tard. Dans un cas, situé à des milliers de kilomètre de notre infortuné hexagone, on a collé à une personne notoirement diabétique des perfusions glucosées. 

Je note également que l'on me pose surtout des questions assez périphériques, notamment à propos de l'emploi de l'argent colloïdal, et dont les réponses ont été publiées dans le blog. Certes j'ai dépassé les 850 posts et sauf des abonnés de la première heure, personne ne peut avoir tout lu, mais quoiqu'il en soit le principal problème réside dans l'impossibilité d'évaluer le protocole dont il est question.

Je rappelle par exemple que le régime cétogène peut coincer en cas de phénomène de résistance à l'insuline en faisant monter la glycémie, chose qui ne se produit pas en cas de jeûne intégral. Donc quand on veut traiter un cancer, il serait logique de commencer par repérer une éventuelle résistance (insulinémie + glucose à jeun + hémoglobine glyquée, et si tendance diabétique il y a, contrôler l'effet du régime et du traitement instauré par le dosage des fructosamine après institution d'un mois et renouveler le contrôle, le cas échéant).

A ce propos le bilan du C.E.I.A peut fournir un cadrage utile (attention en particulier aux paramètres "verts") mais l'interprétation en est assez délicate, de plus un médecin qui questionne le centre risque de ne pas recevoir de réponse à ses questions. Notez que cela fait environ 8 ans que je m'intéresse à ce type de bilan et que je commence tout juste à m'y retrouver un peu. Ce bilan est assorti de conseils diététiques assez pertinents. En revanche pour les remèdes extraits de la base de donnée, il est préférable, après avoir consulter les matières médicales disponibles, de les tester par kinésiologie ou au pendule si on dispose d'un opérateur fiable. Le problème étant que beaucoup de radiesthésistes ont des idées préconçues qui faussent tout...

L'idée de base du protocole est intéressante : les cellules cancéreuses sont des cellules qui fermentent et qui adorent le sucre mais il faut quand même savoir que l'extrait de Garcinia s'est avéré assez décevant dans les cas de surpoids. Il n'est donc pas établi que la combinaison proposée soit souveraine.

Il est à noter que l'association évoquée reçoit des subsides des labos qu'elle recommande, or j'ai des doutes au moins concernant l'un d'eux, lequel m'avait bêtement menacé d'un procès pour avoir critiqué sa pseudo vitamine C liposomale. Concernant l'artémisinine

17/03/2018

Protocole de Schwarz : communication du président de "Cancer et métabolisme"

cancer-un-traitement-simple.jpgJ'ai reçu le texte suivant que je publie avec l'accord de son auteur. Ces précisions font suite à un mail de Richard Haas qui a diffusé un article de presse, dont j'ai reçu copie de mon côté par Nicole Delépine car Haas m'a radié de ses listes depuis que j'ai critiqué certaines interventions dont une a fait le jeu de la bande à Larmaan...

L'article de presse relayée moyennant des réserves sur la "sainteté" de Schwarz, est paru dans l'Est de la France, où Schwarz a ses attaches familiales, il relate la guérison d'un certain Pr. Taulelle. Le problème est que Schwarz, dans cet article, se présente comme médecin des hôpitaux de Paris alors que cela fait un moment qu'il n'en fait plus partie. Son nom a disparu de l'organigramme disponible sur le Net.

Aux dernières nouvelles, il consulterait gratuitement dans une clinique privée et feraient signer ses ordonnance par le cancérologue qu'il l'héberge. les précisions qui suivent sont une occasion de compléter le propos de l'intervenant?

Le texte suivant répond aux doutes exprimés par Richard Haas. J'ai ajouté en romains mes propres remarques.

Cher Monsieur
 
L’'association Cancer et Métabolisme a rompu toute relation avec Laurent Schwartz depuis presque deux ans.

Cette rupture a valu à l'association des ennuis : Schwarz a soudoyé le webmestre de l'époque pour supprimer des témoignages, il a d'autre part menacé l'association de poursuites après avoir ouvert son propre site. Une attitude charmante vis à vis d'une association qui a financé ses travaux.
 
Laurent Schwartz a eu le mérite d’avoir fait connaitre le traitement dit “métabolique” du cancer. Traitement mis au point par des médecins américains Burt Burkson et Bilhari à partir des travaux du Dr Otto Warburg, prix Nobel , 1931 qui à mis au jour l’origine du cancer en démontrant qu’il s’agit d’une inflammation. Les deux médecins cités ont essayé avec succès l’'association acide alpha lipoïque, hydroxicitrate, ainsi que le naltrexone revia.

Donc ce que l'on appelle le "protocole de Schwarz" est en réalité une usurpation. Je m'en doutais un peu notez le bien. Schwarz a fini par ajouter de la Metformine à la louche, or ce médicament de première intention du diabète est cause souvent de problèmes digestifs (diarrhées notamment). Comme régulateur du glucose, je conseille plutôt la Berbérine et l'extrait de cannelle.
 
Ce traitement modifié par les circonstances m’a permis de voir guérir mon épouse de 12 à 14 métastases au cerveau en 10 semaines.
Évènement qui m’a engagé à crée l’association Cancer et Métabolisme avec Laurent Schwartz.

C'est un fait que le protocole en question semble bien marcher pour des tumeurs cérébrales. Un cas signé Schwartz était passé sur une télé régionale...
 
L’'association a donc financé un complément de recherches pour ce médecin. Le manque de résultats sérieux nous a conduit à créer un comité scientifique et médical pour encadrer ces recherches, ce qu'’il a refusé.

J'ai eu les études que je conserve quelque part. Bref, Schwarz trouvait normal qu'on le finance mais sans rien contrôler. Il avait pris ailleurs de "mauvaises habitudes"...

Son éthique de médecin classique lui faisait concevoir les malades du cancer comme naturellement condamnés et donc disponibles pour être des cobayes, il a donc essayé des médicaments divers sans études préalables sérieuses mettant la vie de certains de nos adhérents en danger.

J'ai eu connaissance de cas d'abus de Metformine qui ont littéralement "vidés" les patients.
 
Notre association n’a pas un tel objectif, nous sommes des malades et des proches de malades qui acceptons de partager nos expériences avec ceux qui le souhaitent. Nos expériences sont toutes, au départ , sur le scénario suivant : condamnés et abandonnés par la médecine classique, souvent après des traitements dévastateurs, nous en sommes sortis avec des solutions différentes dont le traitement métabolique, auquel, avec le temps s’est ajouté une nouvelle approche sur la base des travaux de Mme Youyou Tu, prix Nobel 2015, travaux diffusés par l’équipe de biologistes américains de Washington. Nous ne sommes pas des cobayes, ni des médecins.
 
Cela va faire maintenant 5 ans que notre association s’emploie à aider les malades. Tous ceux qui s’adressent à nous, ou presque, sont des malades en très grave situation et sans espoir. Nombreux sont ceux auxquels nous avons apporté un soutien efficace.

Certes tout le monde nous demande des résultats et statistiques, mais à l’évidence il ne nous appartient pas d’organiser des essais dit cliniques , réservés aux établissements hospitaliers, tous les cas d’'amélioration et de guérison sont des histoires individuelles, qui pour le monde médical restent, au mieux, que des cas isolés qui sont dans le cadre des 2 ou 3% de guérisons inexpliquées. Sauf que pour nous il semble qu’il y ait une certaine logique.
 
Bien cordialement
 
Gilles de La Brière
Délégué Général ACM
Président adjoint

Le problème est que lorsque les malades ont été maltraités par de la chimio et/ou de la radiothérapie, ça marche moins bien. D'autre part, et à la moindre alerte de reprise, beaucoup de patients ne donneraient plus signe de vie et se précipiteraient à nouveau dans les bras de la cancérométrie conventionnelle. J'ai noté à propos de la radiothérapie (et des "anti cholestérol" à un degré moindre) que cette pratique perturberait durablement certains tests pratiqués dans le cadre de la "médecine intégrée".

14/07/2017

Que devient le Pr laurent Schwartz inventeur du protocole Métabloc

hqdefault.jpgJ'avais plus ou moins le dessein de reconstituer la carrière du pseudo professeur Laurent Schwartz qui n'est que radiologue.

Il m'aurait fallu, pour cela, mentionner sont rôle à la fois trouble et perturbateur à Garches et dont le Dr Nicole Delépine conserve de très mauvais souvenirs....

On me dit qu'il courrait les conférences et les congrès, en essayant de mobiliser les médecins, il aurait un bon écho mais comme ses remèdes sont incertains et qu'il y a des incohérences dans son protocole (excès de Metformine en particulier) cela va décourager les médecins. d'autant plus que le cancer est plus que jamais une "chasse gardée".

Les généralistes n'ont jamais bénéficié d'une grande liberté de prescription surtout dans ce domaine et cela n'a pas pu s'arranger. Pour ce qu'il en est de l'organisation de cette "chasse gardée" et des nouvelles modalités en matière de "permis", se référer à ce qu'en a dit Nicole Delépine.

LS a sans doute été convoqué par le conseil de l'ordre sur plainte des HP-AP (Direction Martin Hirsh) qui a pu s'appuyer sur les lettres de Gilles de la Brière (Cancer et Métabolisme) à son sujet.

Apparemment LS aurait tenté de se défausser en accusant ladite association d'exercice illégal de la médecine, il a aurait fait courir le bruit que l'association aurait une plainte dudit conseil de l'ordre au cul, et qu'il s'agirait d'une secte. Rien absolument rien ne permet d'appuyer une thèse aussi stupide. L'association s'en tient à la diffusion du protocole mis au point par LS pour ce qui concerne uniquement 2 complément alimentaires qui sont en vente libre.

Le cas de l'artémisinine est à particulier qui ne fait pas partie de Metabloc. Voir les posts concernant cette molécule tirée de artemisia annua.

En revanche, LS est intervenu auprès de l'hébergeur du site Cancer et Métabolisme arguant que nous faisions de la médecine illégale te portions préjudice à sa réputation en utilisant son nom. C'est complètement stupide de sa part car les contrats que l'on signe avec les hébergeurs comportent un engagement de responsabilité et donc une décharge au profit de l'hébergeur. Je rappelle que dans le cas où l'auteur d'un site n'est pas identifié (pseudonyme) les plaignants doivent adresser une requête au Président du TGI en sollicitant une identification. Bref, ce genre de pression ne peut aboutir que dans le cas d'un site hébergé gratuitement. A partir du moment où l'auteur paie, l'hébergeur ne peut aucunement prendre la moindre décision sauf cas particulier (pornographie infantile, apologie de crimes, terroristes en particulier) et son devoir est de faire un signalement aux services de police.

LS a adressé à l'association par son avocat un courrier de 130 pages mentionnant toutes nos infractions à son image ( la plupart sans fondement), laquelle association s'est abstenu de réagir. Se souvenir d'un vieil adage judicaire énonçant que qui veut trop prouver ne prouve rien !

Il ne l'attaquera pas directement car il n'en a plus les moyens et cela l'entrainerai dans les problèmes, mais va sans doute multiplier les essais en faisant intervenir des tiers (patients) auprès de l'Ordre. Pas sur que cela marche. L'arrivée de Buzyn à la santé n'augure pas d'un changement de climat favorable.

Concernant le risque de poursuites pour exercice illégal de la médecine. On ne peut pas reprocher à des citoyens de faire de la publicité en faveur des éléments d'un protocole basé sur des compléments alimentaires dès lors qu'on ne se substitue pas au médecin c'est à-dire à partir du moment où on incite les patients à essayer ce protocole la surveillance de leur généraliste. A lui de se débrouiller avec les oncologues.

Le cas de l'artémisinine est différent. Il faut distinguer la publicité faites en faveur des études et des observations qui prouve son efficacité dans les cancers. Ces données sont publiques. Le statut de cette molécule est tangent, je rappelle qu'à ma connaissance, elle n'est pas interdite. L'OMS, me parait avoir découragé l'utilisation de pratiques susceptibles de provoquer des résistances du psalmodium dans le cas de la malaria. Cas des tisanes. Je rappelle que la découverte d'effets anticancéreux est postérieure. Il faut évidemment s'attendre à ce que, sous prétexte quelconque, on en vienne à mettre des bâtons dans les roues des patients susceptibles de vouloir faire appel à un extrait d'artémisia annua.

Les ennuis ont commencé : Bionops a vu son stock luxembourgeois saisi mais on ne connait pas encore les motifs. J'espère en savoir plus la semaine prochaine.

Affaire Oronat

On vient de me signaler une décision de police sanitaire de l'ANSES contre un médicament soit disant homéopathique à base d'artémisia. Un examen sommaire montre que le motif est fondé sur un abus d'allégation. D'autre part, si c'est de l'homéopathie, cela ne peut avoir été qu'une grossière escroquerie. Pour l'instant je n'ai pas beaucoup d'éléments et visiblement cela n'a rien à voir avec la diffusion de gélules d'artémisinine pratiquement pure.

Là où il existe un risque de poursuites pour cause d'exercice illégal de la médecine c'est lorsqu'on préconise une protocole précis avec des dosages, encore faut-il distinguer le fait d'informer sur des pratiques existantes et le fait de les cautionner. J'ai tout à fait le droit de faire connaître ce que l'association Cancer et Métabolisme a pu constater dans ce domaine et l'on verra du reste que si des cures courtes d'Artémisinine donne des résultant sensibles en fait de fonte de tumeur, ce n'est pas pour autant que la partie est gagnée.

J'ai tout-à-fait le droit de porter à la connaissance du public ce que m'a communiqué l'association en fait de constat mais il est exclu pour ma part que je prenne la moindre responsabilité en conseillant directement des patients cancéreux. C'est à eux de se prendre en charge et d'assumer leurs décisions en accord avec leur médecins.

On comprendra mieux pourquoi je suis si rétif à donner la moindre consultation et à prescrire quoique ce soit. Dans un autre post vous verrez que malgré le luxe de précautions prises, plus j'en dis plus les gens s'embrouillent... C'est même assez franchement décourageant !

14/02/2017

14/02/2017 - Dernières nouvelles

Diafoirus1.jpgProtocole de Schwartz (Cancer)

Voir : http://www.francetvinfo.fr/sante/cancer/cancer-un-nouveau...

Une femme atteinte d'une tumeur cérébrale agressive, a jeté son fauteuil roulant et à repris sont travail. Cela ne m'étonne pas, ce protocole a l'air de bien marcher sur ce type de tumeur, ce n'est pas le seul cas connu.

Vaccinations - la valse des embrouilles

1er acte : Les français boudent ces saloperies bourrées d'additifs toxiques.

2ème acte : Ce gouvernement de vendus veut imposer 11 vaccinations au lieu de 3 obligatoires pour arranger les labos qui ne veulent plus faire les 3 vaccins en unitaires.

3ème acte : Le conseil constitutionnel déclare que puisque les vaccins obligatoires ne sont pas disponibles en unitaires soit les labos s'exécutent pour les refabriquer soit les parents sont en droit de refuser des hexavalents.

4ème acte : Un syndicat de médecins, majoritaire et archi pourri revient à la charge pour imposer plus de vaccinations. Alors que la France est un des derniers pays à pratiquer l'obligation vaccinale, notamment pour la polio qui est éradiquée.

C'est REVOLTANT ! Si ça continue il va falloir défendre l'intégrité de sa carcasse les armes à la main !

Histoire vécue par un ami de 84 ans : incompétence ou mauvaise foi ?

Ca durait depuis plusieurs années... Et c'est un simple particulier qui découvre le pot aux roses.

Ce Monsieur a eu un cancer colonique, chimio et ablation d'une partie de l'intestin. Résultat : fragilité intestinale avec diarrhées fréquentes. Puis peu à peu il vient à se plaindre de fatigue et de démangeaisons. Signale que ca n'était pas arrivé avant la chimio. Aucune réaction du toubib qui est bouffé par sa carrière de Maire du village. Quand c'est pas lui c'est un remplaçant et ça change... Il fait de l'anémie.

Je lui donne un complément multivitamines car il mange peu, tout çà pour combler des carences, un mois après il commence à reprendre des forces

Arrive un épisode biliaire avec douleurs en coups de poignards. Il atterrit aux urgence. On lui découvre un foie à moitié cyrrhosé et on lui donne du Cholurso. Quelques temps après les diarrhées s'étant aggravée (5 selles liquides en 3 heures) il retourne voir le gastro et lui montre le complément : c'est pas ça qui va vous guérir, il n'y a rien d'extraordinaire, ça ne peut pas en principe vous faire de mal mais avec vos problèmes d'intestins, je ne le prendrais pas ! 

Il me raconte l'histoire et je commence par lui dire : je ne veux pas vous forcer, si vous ne voulez pas prendre mes pilules, vous me rendez ce qui reste, j'en utilise régulièrement et ça ne sera pas perdu. En effet je lui ai fait cadeau de 2 boites pour deux mois. Puis je me ravise et lui explique que son gastro est un manipulateur. Je n'ai jamais prétendu régler tous ses problèmes et qu'il s'agissait uniquement de compléter son alimentation, déficiente de toutes façons.

Alors je regarde les effets indésirables du Chlolurso : fréquents : selles pâteuses, diarrhées etc...

Là je lui montre mes infos et lui explique que soi le gastro ignore les effets secondaires soit il a, de mauvaise foi, détourné son attention sur un complément innocent. Je le questionne et j'obtiens la certitudes que ses diarrhées se sont aggravées progressivement depuis l'imposition du Cholurso. Et je cherche et je subodore que c'est la chimio qui lui a flingué le fois et qu'il souffre probablement d'une cholangite et enfin j'arrive à la conclusion que sa fatigue et ses démangeaisons et bien c'est son foie qui a été flingué par cette putain de chimio.

Alors j'attends le compte rendu des examens et du dernier scanner pour essayer de déterminer si on ne peut pas soulager ce foie par des plantes. Mais comme ses papiers sont en désordre, difficile de faire le point. Or il ne semble pas y avoir eu de bilan hépatique complet et pas la moindre sérologie des hépatites. Or la fatigue qu'il me décrit est bien typique d'une hépatite. Il y a des années on pouvait soigner ça avec de la Toni-Taurine, en particulier.

Quel MERDIER que la médecine actuelle ! Alors je l'ai dirigé sur mon généraliste qui a fait un bon stage en gastro, il fera aussi bien sinon mieux que le gastro qui est à la masse ou se fout du monde ! N'avoir pas vu que l'aggravation venait du Cholurso ou l'avoir caché c'est à hurler !

Dans certains cas c'est toujours la médecine de Molière...

11/01/2017

Le Dr Laurant schwartz convoqué par l'Ordre des médecins

Laurent-assischez-20min-.jpgLaurant Schwartz aurait reçu une convocation de conseil de l’Ordre à la demande de AP-HP, des courriers adressés à Martin Hirsh auraient été joints comme pièces à conviction et transmis à LS comme éléments du dossier.
J'ai toujours sous le coude un projet de synthèse des articles consacrés au protocole proposé par ce médecin radiothérapeute qui s'est fait passer pour "professeur" et oncologue, ce qu'il n'a jamais été.
 
Cela dit la base de son protocole (hydroxicitrate et Sodium R lipoate joint au régime cétogénique) donnerait des résultats avec l'artémisinine, les résultats les plus probants concernant des patients n'ayant pas été endommagés par une chimio et/ou une radiothérapie.
 
Je conteste sa tendance à donner des fortes doses de Metformine, elle peut être utile mais à dose raisonnable (1,5 g jour maximum), en cas de troubles digestifs diarrhées par exemple il faut réduire ou arrêter. La Berbérine peut être également un bon candidat.
 
Il faut rappeler que Schwartz figure toujours sur ce site :
Tout en étant introuvable dans l'établissement. La question est celle de savoir s'il est toujours rémunéré car lorsque j'ai téléphoné on m'a répondu qu'il ne consultait plus et on ignore comment le joindre.
 
La site au prochain numéro.