Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2015

Comment faire son tempeh (et son vinaigre artisanal)

tempeh.jpgLe tempeh est un excellent produit diététique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tempeh

Se procurer le starter

https://www.topcultures.com/cart.php

Le mode de préparation :

http://www.topcultures.com/make-tempeh.php

 

 

 

Thermostat.jpgLa seule difficulté, c'est après avoir égoutté le soja cuit, de ne pas laisser trop d'humidité. Juste ce qu'il faut pour qu'adhère le starter lors du mélange.

Ensuite il faut une étuve que l'on peut faire de la façon suivante : faire une caisse, on installe une ampoule de 40 à 60 watts dans la partie inférieure, puis un plancher avec des trous d'aération pour que l'air chaud monte et on ferme la caisse par le dessus.

La température idéale est de 30 °. Les thermostats d'ambiance monte théoriquement à 30° mais atteignent péniblement 24 à 25 °. Voici un bon thermostat qui possède la marge de réglage nécessaire. A installer à mi hauteur dans la partie supérieure de l'étuve. Prévoir une circulation d'air en bas et en haut (un ptit trou de quelques mm suffit). Prévoir dans le couvercle un trou de 2 mm pour passer la sonde d'un thermomètre digital. Commencer par régler le thermostat par tâtonnements.

http://www.conrad.fr/ce/fr/product/551696/Thermostat-sur-...

Les vinaigres du commerce même "bio" ne valent pas grand chose

Laurent agnès.jpgOn vante le vinaigre de cidre comme régulateur de l'équilibre acido basique, encore faudrait-il qu'il n'ait pas été fabriqué industriellement en 24 heures en usine comme c'est souvent le cas de la plupart des vinaigres dit "bio".

Le vinaigre de cidre des Côteaux Nantais Démeter (2 mois de maturation) constitue le minimum syndical mais si vous voulez l'améliorer il faut le remettre à macérer dans une bouteille à large col fermée par une étamine à 30° encore au moins 7 mois.

Sinon procurez vous le vinaigre de cidre de Laurent Agnès fait à partir de cidre bio et sans additifs, sa macération dure 9 mois. Il n' a pas droit à l’appellation "bio" car elles sont taxées à tous les étages mais il l'est puisque la matière première est certifiée ! Il est incomparable, comparez les deux vous sentirez immédiatement la différences. Il faut des mois de maturation lente poutr développer les aldéhydes esters et toutes les molécules complexes qui font du vinaigre un véritable "médicament".

10:55 Publié dans Soja | Lien permanent | Commentaires (0)

01/05/2015

A propos du soja...

soja.pngLa question du caractère toxique du soja revient périodiquement et donne lieu à des propos délirants.

Il est assez clairs que la défiance qui est entretenue à son sujet (et notamment la mention d'un effet féminisant) est l'oeuvre du "lobby de la barbaque". Toujours chercher à qui le crime profite ! ledit crime profite également à Monsanto et Cie qui veulent inonder la planète de soja OGM pour nourrir les bestiaux exploités par le lobby "de la barbaque". Vous pensez bien que si les végétariens sojavores se multipliaient, il exigerait un soja de qualité biologique. Ce qui est surprenant c'est que des personnages comme un Dogna participe de l'hystérie antisoja.

Michel Dogna relaie l'hystérie antisoja

Voir http://www.micheldogna.fr/page-article-4-11-68.html et je cite :

Depuis le temps que je m’insurge contre le soja et tous ses dérivés comme étant une mode meurtrière d’alimentation n’ayant jamais existé dans l’histoire de l’alimentation humaine et animale, je me désole de voir des étals toujours grandissants, proposant des formes de plus en plus variées de ce poison silencieux, et ce, comble d’ironie, dans les boutiques diététiques ! Fort heureusement, lors du récent colloque « Octobre rose »organisé au Sénat à Paris sur le cancer du sein,  Jean-Marie Bourre, membre de l’Académie de médecine, auteur de « Bien manger: vrais et faux dangers »,
a déclaré à propos du lait de soja :

« Ce n’est qu’un liquide blanc, un Canada Dry de lait, qui ne contient ni calcium ni oligo-éléments. II est strictement contre-indiqué pour les enfant ». De plus, on pensait qu’il diminuait les risques de cancer du sein chez les femmes qui en consomment ; eh bien c’est tout le contraire selon le même spécialiste qui ajoute : « Le lait de soja est une escroquerie nutritionnelle, bourrée de phyto-oestrogènes similaires à l’œstradiol, hormone féminine, qui sont des perturbateurs hormonaux favorisant le développement des cancers hormono-dépendants ».


En d’autres lieux, le Dr Mary G Enig, présidente de l’association des nutritionnistes du Maryland a déclaré : « Un bébé nourri avec du lait maternisé à base de soja reçoit l’équivalent en phyto-oestrogènes de cinq pilules contraceptives par jour…». A noter que certains moines bouddhistes mangent du tofu pour faire baisser leur libido (à bon entendeur… messieurs).

Même l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments avait déjà tiré la sonnette d’alarme contre le soja en 2000. En fait, la toxicité du soja qui peut en outre entraîner de graves lésions intestinales surtout chez les enfants, ne peut être neutralisée que par la lacto-fermentation ; c’est ce que font les chinois depuis 3000 ans avec leurs sauces bien connues. En France, seule la marque Sojami propose des barquettes de soja lacto-fermenté en diététique. Mais combien savent tout cela?

La nutrition.fr a innocenté le soja

Je ne suis pas un fana de ce site mais il a produit une série d'articles qui réfute largement tous les crimes attribués au soja.

Voir http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments...

J'ai pris la peine d'imprimer tout ces articles et de les lire soigneusement. Je ne discerne nulle part de conflit d'intérêt. Enfin cette polémique est lancinante. Je viens de tomber sur des articles du Dr Mercola qui pèchent par leur caractère très vague. Il s'appuie sur l'Institut Gerson et la fondation Weston Price alors ça impressionne. Je dois dire que cela m'a obligé à revoir mes textes. Semez le doute en favorisant la multiplication d'avis contradictoire, il en restera toujours quelque chose ! C'est la technique de surinformation par désinformation qui marche le mieux !

Il n'est pas dit qu'il faut nourrir les bébés au lait de soja et les femmes qui enfantent ont le devoir de nourrir leurs enfants au sein mais hélas à défaut de pouvoir se faire greffer un pénis, elles ont dans la tête une "bite virtuelle" qui les aveuglent et fait dire à certaines des tas de conneries ! Ah pour ça certaines sont fortes, voyez du côté du gouvernement ! Alors donner le sein à des mioches vous n'y pensez pas, surtout que maintenant les mecs aiment à donner le biberon.

Non il n'est pas absolument nécessaire que le soja soit fermenté, il faut qu'il soit cuit, ça c'est sûr et le problème c'est que beaucoup de produits, galettes et compagnie déborde de cette maudite huile de tournesol et autres cochonneries. Bien lire les étiquettes ! Cela dit on peut apprendre a faire du Tempeh. La seule difficulté c'est le séchage adéquat après cuisson : pas trop sec et pas trop humide + la bonne température pour la fermentation.

La Dr Berczeller et le soja alimentaire

J'ai parlé dans un post précédant du CEP en relation avec les divagations de l'évolutionnisme et du darwinisme quoique tout le monde s'accorde à dire que les chiens ne font pas des chats. Ce qui est, je l'admets excessivement regrettable car au moins ces adorables félins ont la délicatesse d'enterrer leur crottes et sauf exception on n'a pas besoin de leur indiquer leur bac, ils le trouvent sans itinéraire fléché! Mais les chiens quelle calamité sans parler de leur hurlements, plus ils sont petits plus ils vous percent les oreilles !

On trouve dans deux numéros de la revue un article sur l'introducteur du soja en Europe (12 et 13, vo_ir second lien) :

012 : 016

La vie et l'œuvre du Dr Berczeller et le soja alimentaire (I)

ARNOULD Francis

013 : 033

La vie et l'œuvre du Dr Berczeller (II)

ARNOULD Francis



La mort du Dr Berczeller

BARUK Henri, Pr.

http://le-cep.org/archive_medecine_sante.html

http://le-cep.org/archive_agriculture.html

16:12 Publié dans Soja | Lien permanent | Commentaires (0)

02/01/2015

A propos de la protéine allergisante (P34) du soja

soja-allergene.jpgMa dernière mise au point sur le soja est celle-ci :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/12/16/la-nouv...

En mettant "Soja" dans la fonction de recherche du blog on trouvera plusieurs articles et 74 occurrences anciennes du mot + celles de cet article. Et l'on pourra constater que mon opinion a varié. Malheureusement et une fois de plus je ne peux pas réviser tous les articles fautes de temps et les harmoniser. Je reprends l'article qui m'a libéré de mes doutes et m'a rendu favorable au soja sous ses diverses formes:

http://collectif.ava.free.fr/dossiers_choisis/berbille040...

J'avais évoqué le phénomène, peu répandue, de l'allergie au soja. Cette allergie se manifeste comme toutes les allergies par des réactions classiques dans le domaine et très facilement repérables. Voir :

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/environnement/soja-al...

Donc ça ne modifie pas sensiblement mon derniers avis.

Sur les allergènes du soja 

En savoir plus sur un allergène du soja. samedi 28 juillet 2012, par Dr Céline Palussière

Morita H, Kaneko H, Ohnishi H, Kato Z, Kubota K, Yamamoto T, Matsui E, Teramoto T, Fukao T, Kasahara K, Kondo N. Structural property of soybean protein P34 and specific IgE response to recombinant P34 in patients with soybean allergy. Int J Mol Med. 2012 Feb ;29(2):153-8

Plusieurs allergènes du soja ont été décrits. Cette étude se focalise sur la protéine P34, déjà mentionnée dans Allerdata sous le nom Gly m Bd30K.

Cette papaïne-like a été exprimée sous forme recombinante, et analysée en termes de séquence et de structure tridimentionnelle.

Les IgE de 9 patients sur 18 sujets allergiques au soja étaients positives pour P34. Il est intéressant de noter que la réactivité sérique pour cette protéine était plus fréquente chez les sujets devenus tolérants au soja que chez ceux qui restaient allergiques.

Source : http://www.allerdata.com/spip.php?article161

Ce qu'il faut souligner c'est qu'en fait les tests d'intolérance alimentaire sont de peu d'intérêt dans ce cas de figure pour de multiples raisons et donc inutiles car contradictoires. L'intolérance  (1% de la population générale) se manifestant rarement par un choc anaphylactique et une mort subite, elle est repérable dans gros risque à des troubles digestifs non meurtriers.

Dominique Guillet de Kokopelli m'a transmis les infos suivantes : 

Sur le thème des sojas et allergies: Voilà une info très intéressante qui date de 2006: Des chercheurs de l'Université de l'Illinois ont passé au crible 16 000 variétés de sojas (collection de l'USDA issue du biopiratage de deux agronomes US dans les années 40/50 en Chine et en Corée lorsque la Chine a perdu le contrôle de cette culture lors de la Révolution de Mao). Ils n'en ont trouvé que 2 qui ne contiennent pas la protéine P 34, source d'allergie reconnue. Bonne lecture.

http://news.illinois.edu/ii/06/0518/iiMay18.pdf

Attention : ne pas confondre cette protéine allergisante avec les OGM, un soja OGM serait à l'étude pour éliminer cette protéine. Cette protéine, qui est la principale cause d'allergie, est donc naturelle. 

 

15:31 Publié dans Soja | Lien permanent | Commentaires (0)

19/11/2014

Polémique autour du "soja qui tue" !

Millettia_dura.JPGA gauche une plante apparentée au soja qui fait le bonheur des primates. Voir à la fin de l'article.

Le site www.lanutrition.fr s'en prend encore une fois à un concurrent pirate déjà signalé dans une note précédant a propos d'un article sur le soja. Ce concurrent nous ne savons pas pour qui il roule et je rappelle qu'on ne peut pas passer son temps à monter un tel blog sans être subventionné pour une raison ou une autre. Peut-être qu'en prenant du recul vis à vis de l'ensemble des discours publiés on verrait à quels lobbys cette désinformation peut profiter. Mais je n'ai pas le temps de m'occuper de cela. Je reçois toutes sortes de news que je ne lis que quand un titre parvient à accrocher mon attention et c'est rare. 

Et c'est fou ce que cette légumineuse peut faire dire comme conneries. Et Michel Dogna n'a pas manqué d'apporter sa pierre à l'ouvrage j'en ai parlé dans un paragraphe intitulé "soja caca" mais ce disant je résumait la seule opinion de mon confère. Je vous convie à lire l'article suivant c'est le genre d'article dont j'aime le ton, j'aime à être plus cinglant mais c'est bien :

http://www.lanutrition.fr/les-news/le-soja-qui-tue-la-ver...

On me questionne de temps en temps sur le soja, j'ai déjà abordé le sujet et on peut retrouver les occurrences avec la fonction recherche. Je viens de relire en diagonale ce que j'ai écrit et j'ai dit que j'étais contre la vogue du soja et si on veut me lire correctement on comprendra que je ne suis pas contre le soja en tant que tel. Je m'insurge contre les vogues car il n'existe nulle part d'aliment ou de remède miracle. Certains s'entichent de l'argent colloïdal et en boirait des litres sans savoir pourquoi d'autre s'entiche de la macrobiotique. Bref les vogues c'est désastreux  mais on n'aime pas réfléchir ça peu donner des maux de crane.

Je rappelais que le soja est entré dans nos assiettes en 1890, j'ai fustigé les dires de Dogna, je disais à propos du "zizi" des moines et moinillons bouddhistes que personne n'avait noté de miniaturisation etc... Donc mangez du soja raisonnablement et surtout du tempeh pourvu qu'il soit sans OGM. Le tofu a un inconvénient et il est insipide et je ne sais pas comment l'accommoder. Celui qu'on vend déjà aromatisé est ruineux et n'a jamais enchanté mon palais. Je ne pense pas assez à utiliser du soja façon crème fraîche et c'est dommage.

Une bonne nouvelle un végétal proche du soja augmente l'activité sexuelle des primates et on devrait sans doute acclimater cette plante merveilleuse. Cette plante merveilleuse s'appelle Millettia dura. Photo en tête de l'article. Je vous laisse le soin de chercher s'il en existe des extraits concentrés... 

L'article comprend des liens intéressants dont une histoire du soja mais elle est en anglais et je tâcherai de la traduire.

18:44 Publié dans Soja | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2014

Soja, mensonges et propagande

Je n'aime pas du tout le site de la nutrition.fr car il est adossé à une boutique qui vent des compléments sous dosés coûtant la peau du cul, un vol manifeste, que dis-je une monstrueuse escroquerie facilité par un tabou français furieusement hostile aux vitamines et compléments !

L'article que voici étrille sévèrement 3 espèces de connes que l'on aurait bien envie de gifler et qui passent pour des expertes, pourries de conflits d'intérêt bien sûr et parlant de surcroît un français douteux mais qui ont l'oreille des officines marrons telle l'AFSAPPS devenu ANSM.

Glycine-max-Soja.jpghttp://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/le-soja/soja-mensonges-et-propagande-au-magazine-de-la-sante.html

C'est à dégueuler carrément tellement on se fout de notre gueule. Quant aux journalistes complices, il faudrait carrément les livrer au public pour un lynchage en règle avec diffusion télévisuelle jusqu'à ce que mort s'ensuive !

J'ai gardé jusqu'à présent une position prudente sur le soja à cause des fameux phyto-oestrogènes mais cette étude est suffisamment documentée à ce propos et sur bien d'autres points pour que l'on puisse la considérer comme fiable. J'avais déjà noté que certains produits fermentés à base de soja contiennent beaucoup plus de ces "phyto-oestrogènes" (qui se révèlent anti-inflammatoires et anti-cancer) que le lait de soja et le tofu que l'on a coutume d'incriminer pour un effet féminisant assorti d'un risque de stérilité pour les hommes.

Enfin on apprend pour commencer une chose inattendu: le soja est arrivé dans nos assiettes en 1890 et aurait eu un effet positif sur le diabète.

Pour ce qui concerne le lait même cru, méfiance ! J'ai constaté chez un proche une augmentation de 20 ml de la prostate après adoption du lait cru, je ne sais s'il y a un rapport mais elle ne bougeait pas depuis plusieurs années. En revanche, je ne pense pas qu'il y ait un inconvénient à consommer un peu de beurre cru. A noter que dans cet article l'acide palmitique (lait et graisse de palme) serait pro-inflammatoire (??).

Mon dieu que tout cela est compliqué ! Mais pas de panique à propos du soja ! Notez que l'on peut fermenter le lait de soja assez facilement (avec un yaourt au soja du commerce par exemple).

17:56 Publié dans Soja | Lien permanent | Commentaires (0)