Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2015

La thèse des épandages aériens délibérés de nanoparticules chimiques

chemtrail.jpgMise à jour du 2 janvier : voir en fin d'article

Invité à la Noël par un couple d'amis belges, on m'a parlé d'épandages de nanoparticules, d'aluminium en particulier. Le but serait de polluer la terre de manière irrémédiable tandis que Monsanto préparerait des semences résistantes à cette saloperie de manière à s'imposer sur le marché.

Je connaissais la théorie portant sur une modification du climat mais je n'avais pas connaissance de cette hypothèse du moins en relation avec des semences modifiés.

Voir http://acseipica.blogspot.fr/2013/02/dix-annees-de-guerre...

Ainsi que : https://realinfos.wordpress.com/2010/11/24/les-chemtrails...

J'évite de parler les sujets style chemtrails car il faut des preuves par des analyses chimiques provenant de laboratoires indépendants, et on bavarde énormément mais sans beaucoup produire de documents. Ces bavardages arrangent l'industrie, les imbéciles atteints de psittacisme qui empoisonnent les forums de leur enfumage tout aussi vaporeux que les chemtrails ne comprennent pas que l'adversaire a beau jeu de hausser les épaules en disant qu'il s'agit de délires. J'ajoute que le fait de produire des brevets n'est pas déterminant si rien n'indique qu'ils aient été suivis d'applications. 

Néanmoins, je suis certain que la plupart des traînées ne sont pas normales, les traînées naturelles des réacteurs se dissipent très rapidement et on ne peut nier qu'il existe un problème.

La encore je n'ai pas le temps de chercher et si des lecteurs veulent bien traquer les pages contenant des analyses probantes pour compléter l'article déjà paru je suis preneur :

Voir http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/12/10/fil-d-a... et le pdf attaché qui va bien au delà des considérations habituelles.

Ce qui m'étonne c'est que http://www.labo-analytika.com/ à Cuers ne fait aucune allusion à des nanoparticules métalliques. Un labo italien s'était intéressé à la question mais là encore il ne semble pas qu'il y ait du nouveau mais j'en ai perdu la trace à moins qu'elle soit dans mon pdf.

Il y a bien non pas un complot mais des complots quelque part et si on balance des métaux ont devrait pouvoir aisément mettre en évidence cette pollution volontaire si elle existe.

Communication de Dominique Guillet (Kokopelli)

Je reçois le mail suivant qui répond à ma demande au sujet des métaux genre aluminium et Cie :

Sur le sujet des chemtrails et autres abominations, je préfère me taire car je suis sur bien assez de dossiers en sus de la gestion de Kokopelli: (entre autres semences et chimères génétiques en général: http://blog.kokopelli-semences.fr/category/agricult...)

Je n'ai pas vu qu'il était question de semences résistantes à l'aluminium mais c'est bien établi.
 
Cependant, nous venons de publier cela sur le blog de Kokopelli:
l'auteur est un scientifique de Suisse qui a beaucoup travaillé sur la disparition des abeilles
 
L'article est probant est assez exhaustif.
 
Sinon, nos voisins très proches de la cité de Mount Shasta au nor de la Californie (nous vivons à qq kms de l'autre côté de la frontière Oregon) sont sur le dossier depuis des années.
 
Et ce sont en fait les autorités locales du comté qui ont mandaté les investigations car nous sommes dans une zone hautement "sprayed"
 
Il y a donc bien un problème et il s'agirait en France d'en évaluer la teneur exacte et l'importance, le problème est qu'ici on attend que ce soit l'Etat providence qui fasse les contrôles or s'il est complice, il ne va pas se tirer une balle dans le pied ! Il faut par conséquent créer une structure associative, se rapprocher de scientifiques, décider d'un protocole de contrôle, collecter du fric, alerter les médias et le cas échéant contraindre les dirigeants à s'expliquer. 

31/12/2014

Les cadeaux empoisonnés de la Sécurité Sociale : Tadenan et Cie, poubelle ! Le problème des excipients dangereux

tadenan.jpgEn discutant avec un ami qui m'a demandé une recherche sur Pygeum Africanum, connu en pharmacie sous le nom de Tadenan, je lui ai demandé pourquoi il ne se le faisait pas prescrire. Réponse : il contient du dioxyde de titane (E171) qui est un poison qui se dépose dans les reins.

Or cette molécule est ubiquitaire, très probablement sous forme nanométrique. Impossible de faire la liste des médicaments en contenant : ni le Vidal ni Eureka ne donne de liste complète ! Il faut regarder les notices ! Et pas seulement pour les médocs. Cette immonde saloperie est omniprésente dans toute l'alimentation, dans des cosmétiques.

Sur les dangers du dioxyde de titane, vous allez trouver des dizaines de pages qui signalent que c'est aussi pourri que l'amiante. Je vous laisse découvrir à loisir cette horreur ! Voir en particulier :

http://www.alternativesante.fr/additifs/le-dioxyde-de-tit...

Et si ce n'était que cette cochonnerie, je ne parle pas de l'Aspartam, tout aussi répandu. En fait il faudrait faire la liste des adjuvants dangereux se retrouvant dans les médicaments à partir je suppose de la liste des additifs existants.

Seule solution : à chaque fois qu'on vous donne un médoc, scrutez la notice et faites des recherches sur chacun des excipients. En fait d'après un rapide sondage, il faudrait tout trasher ! C'est d'autant plus rageant que ces excipients ne servent à rien, ils pourraient aisément être remplacés par des substances propres. La Stevia pour l'Aspartam etc...

Une alternative au Tadenan

J'ai mis en exergue le Tadenan parce qu'on a parlé récemment de prostate, donc c'est le moyen de sensibiliser beaucoup de lecteurs. Dans ce cas précis il existe une alternative avec d'excellents complexes soit chez Iherb.com.

Voir par exemple : Source-Naturals-Prosta-Response-180-Tablets

Attention, si vous prenez un multivitamines, certains composants peuvent faire double emploi, il faut voir pour certains (Zinc, sélénium en particulier) à ne pas dépasser exagérément les doses nécessaires.

02/07/2014

Clopidogrel et Cie ou la France malade de l'antiracisme

Africain.jpgNote révisée le 21/02/2017

A lire avec attention pour le contenu technique :

http://www.docbuzz.fr/2014/06/29/123-clopidogrel-le-risqu...

Vous avez bien lu, on marche sur la tête :

Clopidogrel : le risque hémorragique diffère en fonction des ethnies. Mais en France définir des groupes de patients en fonction de leur ethnie est interdit

La lipoprotéine (a) est sujette également à des variations sensibles selon les ethnies. J'ai souvenir d'avoir lu quelque part qu'elle serait plus élevée chez les Africains. Or c'est un facteur de risque cardiovasculaire sans doute plus important que le cholestérol LDL.

Voir :http://www.bio-economie.com/cholesterol-atherosclerose-li...

Pathologie politique et politique pathologique

Avec cet article de doctorbuz voilà un exemple consternant d'une des "vices" typiquement français qui par exemple en arrive a systématiquement confondre antijudaïsme; antisionisme et antisémitisme. Je regrette mais les juifs askenazes ne sont pas des sémites, ce seraient des descendants de convertis Khazars et le sionisme est une doctrine politique de sorte que l'on a le droit d'être contre et de la combattre. On peut aussi détester les monotéhismes comme facteurs de totalitarismes politiques. 

Ainsi à partir du moment où je constate que le dieu national, jaloux et vengeurs des anciens Hébreux ressemble à s'y méprendre à la définition que donne de son "Diable" le judéo-christianisme, j'ai parfaitement le droit d'exprimer mon allergie à l'égard des idéologies citées. Soit dit en passant, je me demande comment le dieu d'amour des chrétiens a pu émaner du dieu hébraïque...

Quand l'antiracisme devient franchement criminel

Enfin, pour ce qui concerne l'expérimentation pharmaceutique en France, on voudrait trouver un moyen propre à éradiquer tout ce qui n'est pas blancs que l'on ne s'y prendrait pas autrement. Une fois de plus on constate que l'on est gouverné par des malades mentaux infestés par cet "antiracisme" qui est une idéologie mécanique complètement aveugle.

27/04/2014

Documentation sur les pollutions alimentaires

toxic-tete-de-mort.gifUn site très bien fait et à jour sur les additifs alimentaires

Le petit livre de Corinne Gouget serait recommandable du point de vue pratique si les infos contenues étaient fiables mais ce n'est pas vraiment le cas.

Puisque l'on a parlé des additifs alimentaires, voici pour commence un site excellent pour se documenter sur chaque additif :

http://www.additifs-alimentaires.net/

Il est quasiment parfait sauf qu'il classe le nitrate de potassium comme dangereux, or les nitrates ne sont pas dangereux si on consomme suffisamment de vitamine C. Voir en particulier :

http://blog-nitrates.fr/?p=2057 et je cite :

Certaines études effectuées au cours des deux dernières décennies ont montré que des constituants des légumes autres que les nitrates, par exemple les polyphénols et la vitamine C, étaient également capables d’exercer des effets favorables cardiovasculaires. En réalité, comme le montre la figure ci-dessous, les actions des polyphénols et de la vitamine C se greffent sur le métabolisme NO3-- NO2-- NO.  Ils favorisent la réduction de l’ion nitrite NO2- en oxyde nitrique NO [Emerging data indicates that polyphenols and vitamin C are able to reduce nitrite to NO, which, in turn, may exert cardiovascular protection].

Cela vous étonne. Rien n'est simple en matière de biologique. Et l'oxyde nitrique çà fait bander.Voyez le mécanisme de la pilule bleue conçue à l'origine pour traiter l'HTA. Bandant ? Oui c'est véridique ! J'en ait fait l'expérience sans le vouloir. Mais attention le fait que le salpêtre contient du potassium entraîne un risque de surdosage et le potassium est contre indiqué avec certains traitements à visée cardio-vasculaire mais tout est relatif... Donc avant d'expérimenter farcissez vous tout le blog des nitrates pour ne pas faire de connerie mais y a du boulot !  Bon courage !

Un site avec toutes les sources

Voyez au bas de chaque monographie, toutes les sources documentaires utilisées sont listées et relayées ! 

Enfin, vous verrez que la fiche de E300 (l'acide L-ascorbique) est correcte :

http://www.additifs-alimentaires.net/E300.php je cite :

Pas d'inconvénients à doses modérées, ne pas en abuser [2,3,22,23] ; certaines sources la qualifient de sans danger [9',6,11,8], voire sans danger à hautes doses [9",26].

Liste des additifs à imprimer.jpgVous avez une imprimante couleur ? Imprimez cette liste :

http://www.additifs-alimentaires.net/imprimer.php

J'ai réduit la lite à celle des codes. En cliquant sur l'image vous pouvez l'obtenir en grand format et la sauvegarder.

Cette liste vous suffit pour faire votre achats. Elle est fiable.

Tout sur le glutamate 

On dispose d'une fonction recherche mais si vous connaissez le code de l'additif vous vous inspirez de l'url ci-dessus pour le trouver directement.

Voici la fiche du glutamate : http://www.additifs-alimentaires.net/E621.php

Voici un article très complet sur les déguisements du glutamate :

http://www.encyclo-ecolo.com/Glutamate#Les_diff.C3.A9rent...

Vous apprendrez que le glutamate se cache dans les médicaments sous la forme d'huile de ricin hydrogénée (Plavix et Clopidogrel Zentiva, bonjour les dégâts, je passe sur les autres additifs de cette "saloperie" qui ne sont pas tristes non plus  !).

A lire sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Glutamate_monosodique

Mais pas de panique : le glutamate à petite dose joue un rôle positif. Voir : 

http://gestionsante.free.fr/vitamine_e.htm je cite :

Le glutamate est un neurotrasmetteur qui, en très petite quantité, joue des rôles importants dans l'apprentissage et la mémoire. Mais un niveau excessif de glutamate déclenche une séquence de réactions qui conduisent à la mort des cellules nerveuses, les neurones – ce qui constitue l'effet le plus dévastateur de l'attaque.

Il n'est pas interdit aux "bonnes femmes" de s'occuper de biologie et de diététique mais ça suppose, à défaut d'un doctorat de faire l'effort de se renseigner à bonne source...

Tout sur l'aspartame

Voyez la fiche de Wikipedia ! Même pas besoin d'acheter le livre de Sylvie Simon. Tout y est l'histoire, la chimie etc :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aspartame

Réglementation européenne

Voici la réglementation et ce qu'il faut retenir en ne se focalisant pas sur le E951 :

http://www.sante.gouv.fr/l-aspartame-et-la-reglementation...

Le projet de règlement du Parlement européen et du Conseil concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires, initié en janvier 2008 et qui est appelé à entrer en application rapidement après son adoption formelle en Conseil de l’Union Européenne en octobre 2011, indique aux consommateurs les mentions obligatoires complémentaires devant figurer sur l’étiquetage des denrées alimentaires contenant de l’aspartame ou du sel d’aspartame-acésulfame. Le sel d’aspartame-acésulfame est un édulcorant référencé dans l’Union Européenne sous le code E 962 composé à la fois d’aspartame (E 951) et d’acésulfame de potassium (E 950). Si l’aspartame ou le sel d’aspartame-acésulfame ne figurent dans la liste des ingrédients que par référence à un nombre précédé de la lettre E,la mention « contient de l’aspartame (source de phénylalanine) » apparaît sur l’étiquette. En revanche, si l’aspartame ou le sel d’aspartame-acésulfame sont désignés dans la liste des ingrédients par leur nom propre, l’étiquette portera simplement la mention suivante « contient une source de phénylalanine ».

Le code est E951 mais il se cache aussi sous un autre code, B258 (Nutrasweet aspartame faisant l'objet d'un brevet tombé dans le domaine public depuis, concerne les produits américains). 

Médicaments contenant de l'aspartame

Impossible de trouver dans le Vidal version papier (2009) la liste des médicaments contenant de l'aspartamz, ce n'est pas un principe actif et les additifs ne sont pas recensés. Il y en aurait plus de 600, une catastrophe !

Voici une liste très incomplète de produits contenant de l'aspartame dont des médicaments :

http://www.danger-sante.org/produit-aspartame/

Voici une liste plus complète j'ignore si elle est exhaustive :

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/09/26/28092...

Chaque occurrence renvoie sur la fiche du Vidal.

Bibliographie des polluants

Marianne Gabriele.gifSe laisser obnubiler par les seuls additifs alimentaires c'est passer à côté des poisons cachés dans la matière première des aliments. Pas un seul ouvrage traitant des additifs alimentaires n'est recommandable. Le seul qui fasse quasiment le tour de la question en détaillant les herbicides et les pesticides pouvant se retrouver dans votre assiette est un livre paru à Nice en 2001.

Il n'est plus référencé sur Amazone mais Décitre et Décilibris le proposent neuf. En revanche, plusieurs exemplaires sont disponibles d'occase sur Priceminister. Impossible de savoir s'il est toujours au catalogue, le site de l'éditeur est suspendu et il (Alain Roullier est décédé récemment pendant la campagne électorale.

voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Roullier et 

http://www.laremi.com/z06300_editions-benevent.html

Je sais qu'il avait perdu la trace de l'auteur, c'est dommage car l'ouvrage mériterait sans doute d'être actualisé. Quoiqu'il en soit c'est la seule somme recommandable qui existe sur le sujet. Un livre à garder précieusement si on peut encore le trouver.