Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2012

Premières expérience avec des sangsues

sangsues.jpgJ'avais commandé 6 sangsues chez Ricarimpex, je les avais depuis presque 4 mois et je balançais. Une était morte assez rapidement, les autres commençaient à souffir d'une sorte de rétrécissement à certains endroits du corps. Il fallait les nourrir. Je les ai mise au travail sur une épicondylite qui se réveille de temps en temps.

Après avoir demandé à un radiesthésiste les dates les plus favorables, je me suis doncjeté à l'eau. Les ayant vu évoluer pendant tout ce temps, je n'éprouvais plus la moindre répulsion. Seulement comme elles sont très fugueuses, je ne savais trop comment les prendre. Le mieux comme applicateur c'est un espèce d'entonnoir en verre. Je me suis débrouillé avec un bouchon doseur en plastique translucide de 20 ml.

Ca s'est très bien passé, les deux premières m'ont scotché pendant deux heures. J'ai à peine senti la morsure. Une piqure d'ortie qui devient rapidement insensible en 2 ou 3 minutes. J'ai refait une séance le lendemain pour les 3 pensionnaires restantes. J'ai à peine senti la piqûre, et elles m'ont mâché au bout de 3/4 heures et on dirait qu'elles se sont donné le mot. Il doit y avoir des jours où on est moins appétissant.

Je n'ai pas ressenti la moindre démangeaison mais j'avais préparé la pommade à la cortisone au cas où!

En fait, le plus chiant c'est le pansement. Je n'ai rien trouvé d'idéal quant aux dimensions, les tampons pour les fuites urinaires c'est ce que j'ai trouvé de plus grand. Quand à se poser un pansement au niveau du coude quand on n'a que deux mains et que l'une d'elle ne peut pas intervenir c'est franchement galère.    Le sparadrap c'est la merde. La seule solution c'est une sangle. J'ai pris dans mon matériel d'ionocinèse.  Je vous dis pas la crise, une fois de plus j'ai maudit les fabriquants qui en France ne semblent pas avoir prévu ce cas de figure. On m'a proposé des compresses de gaze mais c'est que dalle ! Ca n'éponge rien et de toutes façons les dimensions c'est riquiqui ! Apparemment les pharmacies suisses sont mieux achalandées.

Oui le plus délicat c'est de prévoir le bon matériel pour les pansements car ça peut pisser un moment et c'est tout un art de remédier aux fuites. Sinon la pose des bestioles, c'est un jeu d'enfant. Quant à arrêter l'écoulement si ça dure trop, l'eau oxygénée ça ne marche pas. En revanche le Coalgan (ouate d'alginate de calcium stérile) m'a donné toute satisfaction. Je craignais que ça ne colle au caillot mais j'ai retrouvé un champ opératoire net que j'ai protégé par un tampon de démaquillage sans produit adjuvant pour éviter tout frottement.

Finalement le principal obstacle c'est qu'il faudrait être aidé impérativement pour les poses dans le dos et la majorité des zones de travail ne sont pas accessibles à un célibataire. Et aussi pour les pansements, encore faut-il trouver un ou une volontaire qui ne s'évanouisse pas à la vue du sang.

Sur le plan du ressenti, je constate que j'ai éprouvé cette sensation euphorique que beaucoup de patients ont décrit puisque les sangsues sont traditionnellement indiquées en cas de dépression (pose au dessus du sacrum). Or cela ne peut pas provenir de la suggestion car il y a tout de même un peu d'appréhension quand on se lance seul dans l'aventure.

Si j'avais la place pour recevoir, j'ouvrirais volontiers un cabinet car il faut faire plusieurs centaines de kilomètres pour trouver un praticien expérimenté. Mais ce qui me gênerait beaucoup c'est de devoir tuer les bestioles après usage car j'estime que bien des humains ne valent pas les services qu'elles peuvent rendre. Surtout quand il s'agit de problèmes frivoles d'esthétique. La moindre des choses, ce serait pour chaque patient de les conserver en vie et de leur changer l'eau une ou deux fois par semaine selon température, ce qui n'est tout de même pas la mer à boire. 

Enfin mis à part des vieux de la campagne qui ont, dans leur enfance, vu leurs anciens se poser des sangsues sans ordonnance, je vois beaucoup de gens plus jeune frémir d'horreur à l'évocation de ces créatures que personnellement je trouve sympathiques. J'ai un beau frère qui a fait plusieurs AVC mais quoiqu'il ne soit pas douillet, il préférerait crever que d'avoir quelques pensionnaires dans un bocal.

Il va sans dire que je ne tuerai pas les miennes comme cela est prescrit. On peut les réutiliser après 3 ou 6 mois sur le même patient. Le seul ennui c'est que l'été, il faut disposer d'un réfrigérateur parfaitement stable ou d'une cave très fraîche et je constate qu'à moins de dépenser une fortune, les appareils contemporains sont complètement déficients. De la merde : ils sont du reste conçus pour systématiquement tomber en panne dans le délai de 5 ans !

19:04 Publié dans Sangsues | Lien permanent | Commentaires (0)

04/02/2012

La réhabilitation des sangsues médicinales

sangsues.jpg

Ce livre remarquable fournit toutes les indications sur l'hirudothérapie mais vous trouverez sur Internet de nombreuses pages intéressantes notamment sur l'histoire de cette médication. Le nombre d'affections qu'elles peuvent soigner est assez impressionnant. Ne pas oublier que Pasteur a été sauvé d'un AVC par la pose de 16 sangsues. C'est l'indication d'urgence la plus remarquable qui évite les séquelles. Le jour où j'ai reçu mes bestioles, un plombier de mon entourage a été victime d'une attaque et cela fait deux mois qu'il est à l'hopital et est resté dans le coma plusieurs semaines. Mais bien évidemment, je ne me serais pas mêlé d'intervenir si j'avais été à même de le faire car les gens sont trop cons. Parlez donc de sangsues et vous verrez les réactions. La plupart des gens préfèrent crever que d'en entendre parler !

Les sansgues qui étaient remboursées par la Sécurité Sociale jusque dans les années 70 n'ont droit de cité à l'hopital que pour la chirurgie réparatrice mais dans les services de cardiologie ont connaît pas, ce qui est à mon humble avis scandaleux. Mais hélas même dans les services où on les utilisent, en général les infirmiers ne savent pas trop par quel bout les prendre, ils utilisent des pincettes ce qui les traumatisent. 

Je me suis pris d'une certaine affection pour ces bestioles et j'en ai quelques unes à la maison dans un bocal pour le cas où. C'est qu'elles peuvent rendre des services considérables ces petites pharmacie ambulantes. Elles sont du reste très gracieuses, leur nage est une véritable danse et elles ne sont pas exigeantes puisqu'elles peuvent jeuner deux ans au maximum et en pratique 6 mois pendant lesquelles il suffit de leur changer l'eau. Une eau peu minéralisée et sans chlore (Volvic par exemple) ou une eau osmosée et dynamisée ne serait ce que par une exposition au soleil.

Elles n'aiment pas la chaleur, le seul bémol est que l'été il faut les conserver dans un frigo à 8 ou 10° ce qui suppose un appareil bien thermostaté. L'hiver une pièce froide à moins de 18° est idéale. Autre bémol, changer l'eau c'est du sport car elles sont championnes la fugue. J'ai trouvé le remède, je vide le bocal au travers d'une passoire à mailles fines mais il existe des bocaux spéciaux.

La pose demande un coup de main et il faut les attraper délicatement dans le bocal sans les pincer... Tout cela est bien décrit dans le livre de Dominique Kaehler. Vous trouverez l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur l'hirudothérapie sur http://www.hirumed.ch/indexf.htm

Si vous désirez vous procurer ces bestioles vous cherchez Ricarimpex sur Google. Peu de médecins en France les utilisent et c'est bien dommage.

Les photos et les vidéos sur Internet ne sont pas très ragoûtantes, c'est vrai parce qu'elles sont d'assez mauvaises qualité et noircissent la bêbête alors qu'en réalité elles ont de jolis dessins coloriés sur l'épiderme. Il est préconisé de les tuer (congélation) mais on peut les réutiliser sur le même patient à condition de les faire jeuner au moins 6 mois. Si c'est pour un usage personnel, on a tout intérêt à agir ainsi car une sangsue coûte 6,50 €, ce n'est pas donné !

A noter que les crèmes à base de salive de sangsues sont intéressantes dans le cas d'acné et je crois pour ma part que l'utilisation conjointe et alternative d'argent colloïdal (gel) devrait produire les meilleurs résultats et éviter le phénomène inflammatoire et les effets disgracieux. L'Hirucrème doit convenir mais il existe en Russie d'autres produits que je ne connais pas. Il faut chercher un peu...

12:50 Publié dans Sangsues | Lien permanent | Commentaires (0)