Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2016

La manip de Santé Nature Innovation continue...

Incendie3.pngMAJ : Le fin mot de l'histoire :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais...

La voiture qui brule c'est celle utilisée par les malfrats. Un simple "faits divers"...

====================================

Je reçois ces informations :

Petite variation de l'histoire, mais pas de changement dans la demande d'aide.........

Bien amicalement à vous

Dan

"Inspecteur Metzger" trouvait l'histoire très bizarre, bien que l'on pouvait deviner une supercherie. Voilà la solution de l'énigme : Etat de choc oui mais pas pour Laarman-Dupuis qui a saisi l'occasion pour encore tenter de racler du fric. Je n'ai pas reproduit les messages de soutien mais ils prouve encore une foi que les gens sont MANIPULABLES à volonté, c'en est vraiment écœurant. Bien sûr on compatit au sort des traumatisés mais oser profiter de la chose pour racketter les gens par le biais des bons sentiments c'est odieux ! 

Etat de choc ?  Pas pour tout le monde.

Belle occasion de se rafraichir la mémoire sur ce blog à propos de Vincent Laarman et Cie, et sur le Net aussi car il y a de la doc

Voir par exemple : http://www.mathieua.fr/blog/2012/11/11/pourquoi-je-ne-sig...

Etat de choc

Chère lectrice, cher lecteur,

C’est l’état de choc bien-sûr après l’attaque qui a eu lieu lundi dans l’immeuble de notre service abonnements.

Vous avez vu les images que je vous ai envoyées de la voiture en flammes et peut-être les articles de presse. [1]

Ce sont des malfaiteurs qui ont attaqué à l’arme automatique la société de commerce de bijoux du rez-de-chaussée (notre service est au premier étage) puis qui ont mis le feu à une voiture au pied de l’immeuble.

Personne n’a été blessé mais il a fallu évacuer en urgence et interrompre le service toute la journée. Cinq personnes de l’équipe sont traumatisées. Elles n’ont pu revenir au travail hier. La voiture d’une de nos collaboratrices a été détruite.

Je rends hommage à tous les membres de l’équipe pour leur courage. Ils ont vécu un moment particulièrement angoissant quand on s’est mis à tambouriner contre la porte en criant. En réalité, c’était les employés de la société de bijoux qui cherchaient à se réfugier. Ils ont bien sûr été accueillis, mis en sécurité, et réconfortés, en attendant l’arrivée de la Police.

Un grand merci pour vos innombrables messages et gestes de soutien, qui ont été très appréciés.

Un petit mot spécial pour Gilbert, Lise, Mélanie et Elisabeth qui ont dû annuler leur participation à la fête de Noël de SNI. Nous penserons bien fort à vous et nous serons présents bien-sûr à vos côtés dans les semaines qui viennent.

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

 

14/12/2016

Incendie terroriste contre (????) "Santé Nature Innovation"

Je pensais n'avoir rien à dire d'ici janvier mais une nouvelle (nullement tragique) à mon sens vient de tomber de mon téléscripteur.

Voyez la copie qui suit qui est la reproduction fidèle d'une circulaire reçue par une lectrice qui me l'a transmise séance tenante. Ce que je trouve odieux dans cette circulaire c'est qu'alors que rien n'indique qu'autre chose que des voitures brûlées et des vitres explosées (celles des voitures) le bâtiment étant intact jusqu'à preuve du contraire et il n'y a aucun blessé, la première chose que l'on fait c'est de solliciter la générosité des milliers de crétins et de crétines qui prennent pour argent comptant les discours émanant de cette nébuleuse aux multiples ramification que dirige Jean-Marc Dupuis, alias Vincent Larman dont j'ai évoqué les activités politiques quelque part sur le blog.

Si je vous disais que ce qui est arrivé me peine, je mentirais. Il s'agit d'un règlement de compte qui n'a probablement rien à voir avec nos soucis relatif à l'obtention d'une santé naturelle. Il existe aujourd'hui sur le Net une documentation considérable sur cette nébuleuse que j'évoque, assez tentaculaire au demeurant.

Gardez vos sous, les assurances paieront les voitures et si les gens s'étaient fait flinguer, je dois à la vérité de dire qu'ils ne l'auraient surement pas volé. Bien évidemment, j'ignore d'où cela vient et comme j'ai un alibi en béton et qu'on ne m'a pas vu prendre l'avion avec des bidons d'essence, je suis parfaitement tranquille. je suis même certain que ceux qui étaient visés doivent avoir une idée d'où vient le coup. 

Il n'y a pas de situation a rétablir. Si les bâtiments avaient pris feu on vous aurait montré des photos. Ca ressemble à un simple avertissement. Ne vous laissez pas, je vous en supplie, berlurer par ces manipulateurs.

Laissez les se démerder avec leurs histoires... Je doute que l'on sache un jour la vérité.

Un dommage collatéral ?

En fait lisez bien, Notre service n'était pas directement visé mais les malfrats ont mis le feu à la voiture d’un membre de notre équipe, qui a été totalement détruite. Est-ce bien vrai qu'il s'agirait d'un dommage collatéral. Il faudrait savoir qui était visé et encore une fois les bâtiments n'ont pas kramé.

Vous voyez bien qu'on vous embrouille car si leur service était visé, ils ne vous le diront pas car il faudrait expliquer pourquoi et la raison possible, je l'ai évoquée plus haut. M. Larman, avec tous ses trafics doit s'être fait pas mal d'ennemis...

Attendez et surtout ne donnez pas un kopecs ! La suite s'il y en a une risque d'être intéressante mais je crains qu'il n'y en ait point...

================================================

 
> Chère lectrice, cher lecteur, 
>
> Je vous fais suivre ce message de Jean-Marc Dupuis, de Santé Nature Innovation. Ce qui est arrivé est  Attaque et incendie à Santé Nature Innovation !


> Chère lectrice, cher lecteur,
 
Une attaque à main armée a eu lieu ce matin dans le bâtiment où se trouve notre service aux abonnés. 
>
> Sous nos yeux, l’un des malfrats a déversé de l’essence au pied de notre immeuble ! Nous n’avons eu que le temps de prendre une photo et d’évacuer avant qu’il ne soit trop tard !

>
>
> Notre service n'était pas directement visé mais les malfrats ont mis le feu à la voiture d’un membre de notre équipe, qui a été totalement détruite.
>
> Malheureusement, le feu s’est ensuite propagé à une seconde voiture, nos fenêtres ont explosé, fondu.
>
>
Il a fallu quitter le bâtiment en urgence et nous sommes en attente de l’arrivée de la police judiciaire.
 
Nous faisons tout notre possible pour rétablir la situation ; je vous garantis d’ores et déjà que vous continuerez à recevoir, coûte que coûte, toutes nos informations et abonnements sur la santé naturelle. 
 
Tout est organisé pour assurer la continuité.
 
Cependant, beaucoup de personnes sont traumatisées. A l’approche de Noël, nous étions en train de préparer des surprises incroyables pour nos lecteurs, soutiens et amis.
 
Il y a exactement 7 jours, je vous faisais part des défis et des risques de rechercher et diffuser des solutions alternatives et naturelles pour la santé. C'était sans compter sur ces déboires additionnels, et les conséquences financières qui en résultent.
 
J’annule bien entendu mes vacances, nous passerons Noël à SNI.
 
Je me permets toutefois de faire appel à votre soutien exceptionnel.
 
Si vous aviez l’intention de prendre un jour un abonnement chez nous à une de nos revues, merci de hâter votre décision et de le faire aujourd’hui en profitant de nos offres spéciales pour Noël. Vous pouvez cliquer sur un des liens suivants :
 
 
Un grand merci, votre aide est urgente et sera extrêmement appréciée. Vues les circonstances, nous avons absolument besoin de votre solidarité.
 
Cordialement,
Jean-Marc Dupuis

04/12/2015

Vitamine D, attention à l'énhaurme bobard malfaisant de Jean-Marc Dupuis (alias Vincent Larmann)

vincent_laarman_sos_education.pngDernière minute : Jacques Valentin me fait parvenir les précisions suivantes :

Dans cette grosse étude de suivi sur 10 ans, on a trouvé un seul cas d'intoxication véritable sur 20,308 mesures :
http://www.sciencedaily.com/releases/2015/04/150430134852...
"The evidence is clear that vitamin D toxicity is one of the rarest medical conditions and is typically due to intentional or inadvertent intake of extremely high doses," writes Hollick, a professor of medicine, physiology and biophysics at Boston University School of Medicine.
cordialement
JV

Des dosages excessifs ont pu se produire mais pas dans des grandes marques comme Solgar ! L'article cité est la reprise d'un article déjà paru en 2011 et j'ai des raisons de penser que les chiffres ont été exagérés, de toutes façons c'est du "roman noir", les sources ne sont pas citées. Alors cherchez à qui le crime veut profiter...

============================================

Ci-dessous un texte paru dans une lettre diffusée par le personnage. J'espère au moins que les gens n'ont pas du payer pour acheter un tel mensonge ! Le but est de déconsidérer les compléments alimentaires provenant des Etats Unis afin d'engraisser les boutiquiers chez qui il a des intérêts. Or ce personnage (et sa clique) recommande parfois les produits de Supersmart. Qui se fournit au USA !

Un parfait bobard

En vérité, ce qui est raconté ci-dessous est une pure invention. Les chiffres indiqués ne sont tout simplement pas possibles. Il faut être dément pour raconter des histoires pareilles mais plus c'est gros mieux ça passe. Ce qui est dit dnas ce texte est tout simplement matériellement IMPOSSIBLE !

Je connais bien des gens qui prennent 5000 UI par jour et qui ont bien de la peine à décoller au delà des 30 ng. Alors quand à atteindre 1200 ng c'ets du n'importe quoi!

Une pratique de désinformation révoltante !

SLife2.jpgoyons clairs, à tromper à ce point les gens pour vouloir faire du fric sur le dos de gens crédules, dans une société non chloroformée comme l'est la nôtre, ce type encourrait le risque de se faire tabasser et d'être laissé pour mort au coin d'une rue.

Lorsque je lis de tels mensonges, je hurle ! Et j'ajoute que si cela vous laisse froid et sans réaction, c'est qu'il, faut vous désintoxiquer d'urgence du "politiquement correct" ambiant. Enfin quand on apprend que la côte de popularité de certains ont remonté après ce qui est arrivé le 13 novembre, c'est vraiment à désespérer des français. 

Si vous aimez jouer aux fléchettes : tirez un poster de la photo de cet ignoble individu et défoulez vous en visant la tête et les yeux et en projetant votre colère en souhaitant la disparition de cet arnaqueur pour le bien de l'humanité. Cela vous aidera, le cas échéant, à soulager les tensions de votre foie.

A éviter si vous êtes hypertendu mais rien ne vous empêche, si vous êtes abonné de crier par retour votre indignation et de dire à ce type d'aller se faire voir chez les Turcs !

Commandez vos compléments aux USA et pas en Europe !

Enfin il faut faire l'inverse de ce que dit cet imposteur et commander vos complément aux USA, chez iherb. Ce marché est très contrôlé. Dites vous bien que la couverture sociale des américains est si minable qu'il ont intérêt à se soigner avec des moyens naturels. Voici la bible de référence en la matière et les bouquins paraissant chez nous sur le sujet c'est de la merde.

La photo de ce livre m'a été communiquée par un naturopathe qui me dit qu'il a retrouvé dans ce manuel la confirmation de certaines de mes indications. Et pourtant, ce livre je ne l'ai point. Quoiqu'il en soit, c'est son livre de chevet et des résultats sur ses patients il en a !!!!

===============================================

Voici pour finir le texte qui constitue l'arnaque dénoncée :

Vitamine D : l'histoire qui fait paniquer

Chère lectrice, cher lecteur,

En décembre 2009, Peter se présente aux urgences de l'hôpital universitaire de Boston (Etats-Unis). Il souffre de désorientation mais depuis 3 semaines il constate aussi qu'il est très fatigué, qu'il a constamment soif et qu'il ne cesse d'uriner. Ne voyant aucune cause à ses souffrances, les médecins décident de lui faire une prise de sang complète : numération (globules blancs, rouges, plaquettes), vitamines, minéraux, hormones diverses.

Le résultat tombe rapidement : avec un taux de calcium supérieur à la normale de plus de 50%, Peter présente tous les signes d'une hypercalcémie. Mais le plus impressionnant reste son taux de vitamine D dans le sang : 1200 ng/mL, quand la valeur maximale culmine à 100 ng seulement ! Mais comment l'expliquer ? Peter explique d'ailleurs ne souffrir d'aucune maladie et ne prendre aucun médicament.

4500 fois plus que l'apport quotidien recommandé !

Pas de médicament, mais des compléments alimentaires ! Son médecin homéopathe lui a en effet prescrit un complément multivitamines il y a 2 mois. Acheté aux Etats-Unis, ce complément lui apportait 1600 UI de vitamine D par jour. Un chiffre certes un peu supérieur aux apports recommandés en France (400 UI par jour) mais qui ne pouvait pas expliquer l'intoxication pour les médecins. Ces derniers décident alors de procéder à l'analyse des comprimés dans un laboratoire. Et le résultat a de quoi inquiéter !

L'analyse montre que chaque gélule ne contient pas 1600 UI mais 186 400 UI ! Une dose équivalente à celle qu'on peut obtenir via une exposition solaire intense en deux semaines. Mais il y a pire : le complément alimentaire était aussi entaché d'une erreur d'étiquetage, si bien qu'au lieu de recommander la prise d'une seule gélule par jour, il en recommandait 10 ! Peter avait donc pris pendant 2 mois, la dose démesurée de 1 864 000 UI par jour ! Après deux mois de soins, le taux de calcium de Peter est enfin redevenu normal et Peter ne souffre heureusement d'aucune séquelle [1].

Soyez rassurés : les mésaventures telles que celle vécue par Peter sont rares : le seuil de toxicité le plus bas jamais rapporté dans toute la littérature médicale est de 194 ng/mL, soit presque deux fois plus élevé que la limite supérieure affichée sur une feuille de prise de sang [2]. Pour autant, les erreurs dans la fabrication de la vitamine D sont plus fréquentes…

Fraudes à la fabrication aux États-Unis

En mars 2014, des chercheurs américains ont procédé à l'analyse de produits de différentes marques. Ils ont pu constater différentes fraudes : des comprimés de vitamine D parfois plus dosés qu'affichés (jusqu'à 146% en trop), mais aussi de nombreux produits largement sous-dosés, certains étant même quasiment vides de toute vitamine D [3] !

En France, de telles fraudes n'ont jamais pu être mises en évidence, probablement grâce à des contrôles draconiens qui permettent de préserver la santé des consommateurs. Première règle donc : évitez d'acheter des compléments alimentaires de vitamine D outre-Atlantique.

Cette histoire me vient de la dernière édition d'Alternatif Bien-Être dont j'ai reçu les épreuves ce matin sur mon bureau.

11/06/2015

Une pétition à tenter en faveur des abeilles...

abeille.jpegVoir http://actions.pollinis.org/stopneonics-senateurs/

J'ai publié ma note en vitesse et j'avais oublié l'essentiel...

Je suis parfaitement conscient que c'est encore la bande à Larmaan et Cie qui est à l'origine du coup avec le risque que votre email soit revendu mais c'est la seule action d'envergure existante alors réservez un émail à ce genre d'opération etc... Ne donnez pas d'adresse et indiquez un lieu approximatif, le cas échant fabriquez vous un pseudo...

Se sachant soupçonnés de trafic les cocos ont prévenu qu'il ne mange pas de ce pain là mais il suffit de les mettre au frais pendant un moment pour empêcher que l'on ne fasse le lien... On va bien voir... RV dans 6 mois ou un an !

Ne faites surtout pas le moindre don !

Là où est l'arnaque c'est dans l'invitation à faire un don alors que cette action n'engage que très peu de frais. Décidément le parasitisme social c'est quelque chose en France ! A propos de dons n'oubliez pas mon petit cochon à mois, ce sont toujours les mêmes qui m'apportent un soutien, or je vois grandir démesurément les listes de nouveaux abonnés tous muets...

08/06/2015

Alternative Santé (et Michel Dogna) lourdement condamné pour avoir dénigré l'Uvesterol

justice.jpegLe 30 mars dernier le tribunal de commerce de Paris a condamné sous astreinte de 1000 € par jour de retard Alternative Santé à supprimer un article intitulé "UVESTEROL : un complément inquiétant pour vos enfants" et à payer à la société Crinex 30 000 € à titre de dommages et intérêts et à 10 000 € au titre de l'article 700.

Ayant fait allusion au litige dont les prémisses remontent à octobre 2012, les avocats de la société demanderesse m'ont adressé copie du jugement avec demande de suppression de mon article qui était censé relayer l'article condamné, le lien étant de longue date devenu inopérant le sujet nécessitant d'être reconsidéré sous un angle nouveau, j'ai supprimé l'article en question. Or le jugement situe au 25 février 2014 le début du litige soit presque deux ans après la date de mon article. Je ne m'explique pas le caractère tardif de l'action. Enfin le jugement mentionne des négociations et des modifications du texte incriminé.

Dans cette affaire, on peut, à la rigueur, reprocher à Dogna d'avoir outrageusement noirci le tableau en persuadant les parents qu'ils risquaient, selon la première version publiée, d'empoisonner (sic) leurs enfants en acceptant le produit incriminé. J'imagine vu la tendance générale à tout prendre au premier degré que beaucoup l'on cru...

Ainsi de la dénonciation d'un risque d'empoisonnement dans la version 2012 que j'avais relayée, on est passé à un "complément inquiétant" ce qui n'a pas suffi a calmer l'ire de Crinex...

J'en consommé moi-même quelques doses de ce produit phare en sachant bien que si les additifs présents sont considérés officiellement comme casher, ils sont malgré tous indésirables. Et qui plus est évitables. Enfin comme vous pouvez le constater je suis toujours vivant et j'ai toujours la dent dure, on peut même ajouter que ça a tendance à s'aggraver. Enfin ce n'est nullement pathologique c'est un facteur d'immunité.

Mais enfin nous avons bien le droit de faire des choix lorsque cela est possible en évitant autant que faire se peut de cumuler la consommation d'additifs pour le moins superflus puisque quantité de produits concurrents les évitent.

Cliquer ici pour obtenir la copie intégrale du jugement.

Analyse juridique de l'affaire

Il faut dire que la demanderesse s'était mise dans un mauvais cas puisque la défenderesse a pu noter un lien direct de concurrence déloyale entre CRINEX et le groupe SANTE PORT ROYAL. Voir :

http://www.la-vie-naturelle.com/fre/5/mentions-legales

http://www.la-vie-naturelle.com/fre/2/vitamine-d3

Pour sa défense la société attaquée à fait valoir son droit à la sacro sainte liberté d'expression. Droit qui ne pouvait tenir en vertu du fait que nul ne peut être juge et partie d'une part mais qu'en outre ladite liberté ne saurait permettre de nuire impunément à autrui en disant en répandant, par exemple, des informations ou de opinions erronées.

Pour ma part, je ne suis absolument pas convaincu que le propos découlait d'une entreprise de concurrence déloyale. L'article "vitamine D" n'est sûrement pas d'un rapport phénoménal, il est même, comparé au reste du catalogue, insignifiant. Il était cependant de bonne guerre pour la demanderesse de s'appuyer sur une argutie pour faire triompher son point de vue.

L'article mettait en cause la présence d'excipients jugés dangereux et à tout le moins indésirables car ils peuvent être évités. Voici pour mémoire cette liste tirée de la monographie sur Eureka Santé :

Excipients : citron essence, saccharine sodique, sodium hydroxyde, eau purifiée, acide citrique, gallate de propyle, phosphate disodique dodécahydrate, acide édétique sel de Na, acide sorbique
Excipients à effet notoire : propylèneglycol, glycérol, ricin huile polyoxyéthylénée.

Si l'on compare à un produit tel que le ZYMAD le choix est vite fait,

Excipients : tocophérol, olive huile raffinée, orange douce essence
 
Il est à noter que la meilleure preuve qu'il ne s'agissait pas de concurrence déloyale vient de ce que l'article de Michel Dogna proposait justement un produit pharmaceutique sur lequel Santé Port Royal ne touche rien comme alternative !
 
Il a suffit a la défenderesse de citer un expert toxicologue attaché à la cour d'appel de Bourges qui s'est contenté d'invoquer très vaguement les évaluations de l'OMS, de l'Union européenne (en fait l'EFSA qui n'est même pas citée comme telle), la Food and Drug Administration et Cie en ajoutant que  Dogna et Corinne Gouget n'étant ni médecin, ni pharmaciens leurs opinions doit être implicitement considérée comme nulle et non avenue.

Conclusion

Le moins qu'on puisse dire est que le seul débat qui nous intéresse, le débat sur le fond, est fort court et même inexistant. La compétence du tribunal de commerce était discutable en l'absence de véritable concurrence déloyale ! Ainsi devant une juridiction spécialisée dans les délits de presse le débat aurait sans doute tourné de manière bien différente....

On enrage en lisant cela car cela revient à dire vous n'êtes ni médecin, ni pharmacien, ni expert alors fermez votre gueule ! Et bien non non et non ! Nous ne la fermerons pas. D'autant plus qu'être médecin ou pharmacien, à partir du moment où on n'est pas en prise avec les préconisations décidées sous influence par les sociétés académiques en vogue, on est considéré au même titre qu'un simple particulier !
 
Les pharmacies sont remplies de médicaments comportant des excipients franchement nocifs et INDESIRABLES, on vient encore de le voir avec la dénonciation du Pr Joyeux.
 
Bref, dans le cas de l'UVESTEROL, on se doit en réplique, d'objecter que puisque nous avons largement le choix dans ce cas de figure précis,  la plus élémentaire des sagesses consiste à donner la préférence à un produit exempt d'excipients plus ou moins suspects et le cas échéant à faire pression sur le médecin pour qu'il change sa pratique. Et si sur ce point il ne se comporte pas comme il convient, on peut également faire jouer la concurrence.
 
On notera encore une double singularité : à savoir que si la demanderesse a réclamé et obtenu l'exécution provisoire (ce qui oblige la partie défaillante à cracher avant de faire appel), je trouve pour ma part très singulier qu'elle n'ait pas réclamé la publication de ce jugement sur le site ayant hébergé les textes condamnés. De là à penser qu'elle ne l'a point voulu car trop de publicité ne servirait pas sa cause, il n'y a qu'un pas que personnellement je franchirai allègrement...
 
Mais enfin ce jugement est public et je laisse à chacun le soin d'en juger...
 
Renseignement pris auprès du conseil de la défenderesse, l'affaire est en appel et l'on cherche à ce qu'elle soit transférée d'une chambre commerciale à une chambre spécialisée dans la presse.
 
Affaire à suivre donc qui mériterait, le cas échéant, de remonter jusqu'en cours européenne....

20/12/2012

Alternative Santé et Michel Dogna, persistent et signent...

alternative_logo.jpg

MAJ : Concernant les attaques de Dogna contre le laboratoire Boiron, je viens d'être informé par l'attachée de presse du laboratoire que ce dernier a eu connaissance de la newletter et qu'elle a optenu un accord en faveur d'un droit de réponse qui paraîtra en janvier. J'en donnerai la publication intégrale ici même.

Je salue cette réaction car on me contacte pour me demander si j'en sais plus que je n'en dis. Tout ce que je sais c'est que cela fait une vingtaine d'années que des rumeurs circulent. Je les ai entendu pour la première fois dans le cadre des cours du Dr Grandgeorges à Fréjus. On raconte  également que les douchettes des pharmaciens qui lisent les code barre détruisent les informations dans les granules et que chez Boiron on ne se préoccupe pas de la pollution électrique. Mais qui s'en préoccupe ? Les Allemands et les Suisses sont-ils plus regardants ?

Ma dernière expérience concernant l'homéopathie (que j'utilise peu faute de ces vérifiables) à consister à conseiller argentum nitricum en dilution échelonnées à un ami qui souffre de l'estomac. J'ai prédit une aggravation or elle est survenue dans la demi-heure de la première prise. Cela dit si l'intéressé a été amélioré il n'est pas encore sorti de l'auberge et on recherche vainement un bon acupuncteur en région niçoise. Visiblement l'espèce, si elle court les rues, n'est guère fiable, le seul que j'ai connu et qui était efficace  n'est plus de ce monde...

Je ne veux pas m'astreindre à faire la recension systématique de ce qui paraît dans la newletter d'Alternative Santé, il y aurait trop à dire. Certes tout n'est pas faux mais visiblement le discours est souvent orienté en faveur de la vente de certains complément et autre.

Une pub éhontée pour le silicium organique comme panacée

Dans les récents numéros, j'ai relevé deux choses :

D'une part un long discours en faveur du silicium organique et est quasiment la reprise mot à mot de l'argumentaire de Loïc Le Ribault, personnage qui est considéré comme un escroc par certaines personnes qui à Bordeaux et dans la région l'ont connu de près. Je pense à un élève de Duffaut et surtout à un ancien homme de loi propriétaire d'un important domaine qui ainvetsi de l'argent dans ses brevets bidons...

Je me suis déjà assez longuement étendu sur ce sujet et je n'y reviendrait. Je n'ai noté d'effet palpable qu'avec le gel. Maintenant quand à prendre du siliciume par voie interne je trouve que la poudre de prêle est ce qui convie nt le mieux et coûte le moins cher. Je rappelle que j'ai réfuté les insinuations tendant à vouloir persuader le public que la prêle serait toxique...

Une attaque contre Boiron

Voilà que dans le dernier numéro Dogna, qui semble avoir grandement épuisé son répertoire se répète et a repris un argumentaire visant les laboratoires Boiron. Or il y a au moins un point sur lequel je peux prendre l'auteur en défaut à savoir que si la réglementation européenne a proposé plusieurs méthodes de chauffage pour stériliser les produits biologiques tels qu'organothérapiques et nosodes, Boiron, en relation avec l'Intitut Pasteur de Lille a diligenté des expériences qui lui ont permis de s'affranchir de l'obligation de chauffer les souches, à la condition de ne les délivrer qu'à partir de la D8.

En revanche, ca ne semble pas être le cas du laboratoire Schmidt Nagel qui a été contraint de refaire toutes ses souches. un de mes amis est tombé au moment où ce labo suisse refaisait tous ses nosodes et il semble donc que les Suisses aient adopté le chauffage. Je n'ai pas pu tirer cette affaire au clair car pour obtenir un contact téléphonique avec cette firme il faut s'armer de patience. J'ai eu un jour un responsable de la qualité qui n'a pas voulu répondre à ma question. La directrice devait me rappeler, ce qu'elle n'a jamais fait.

Donc jusqu'à preuve du contraire, Dogna raconte encore des conneries. Bref les choses sont déjà assez compliquées comme cela sans ajouter à l'opacité générale des rumeurs infondées. J'ai pris la peine de communiquer le texte aux intéressés. Réagiront-ils ? S'ils ne le font pas, il y aura lieu de se poser des questions, non pas tant sur la question du chauffage éventuel mais sur le manque de réactivité de cette "grosse machine"... 

Enfin, beaucoup d'internautes arrivent sur ce blog en cherchant des informations sur Michel Dogna. Et bien une fois de plus ça va être sa fête ! Il semble attirer ici entre 5 et 10 nouveaux abonnés par semaine, ce qui pour un blog aussi discret est tout de même assez considérable. Je ne compte pas le nombre de lecteurs occasionnels. Les stats donnent 7000 visiteurs uniques par mois, il faut sans doute réduire mais c'est pas mal...