Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2018

Electrosensibles : leurs symptômes officiellement reconnus pour la première fois... Oui mais...

Voir https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/...

Des symptômes "reconnus" mais (...) sans lien avec les ondes électromagnétiques... Comprenne qui pourra !

09/03/2018

Santé-Publique Editions et la "bactérie de Montreuil"

Montreuil.JPGVoir : http://www.santepublique-editions.fr/nouvel-agent-de-cont...

Dans le post précédant, traitant des relations entre le Linky et le parasitage radio de la gamme des "Grandes ondes", je dénonce une grave erreur d'appréciation. Personne n'a été tué par ces "G.O. !

Annie Lobé, qui a fait du Linky son principal fond de commerce, m'apparaît complètement starbée, la panique qu'elle a suscitée et qui semble s'être arrêtée en aout 2017 à propos d'une mystérieuse bactérie dite "de Montreuil".

Cette bactérie traverserait les matières plastiques et toutes les bouteilles d'eau minérale vendue en ile de France serait contaminées...

Ce qui est impressionnant, c'est que si on suit la multitude des liens proposés, c'est une bonne partie de la France qui serait attaquée. Il y a plusieurs mois que je me suis penché sur cette "affaire" et j'avais relevé des erreurs techniques prouvant que la dame est totalement ignorante en matière de bactériologie et qu'en fait de méthode, elle ne pratique que des amalgames. Malheureusement, pensant rédiger une note quasi sur le champ et ayant été détourné de ce projt, je n'ai pas pris de note et j'ai oublié.

La pollution ça ne manque pas mais tout ce tapage n'est qu'une série d'amalgames sans queue ni tête !

Comment voulez-vous que, servie par des acteurs pareils, conjuguant paranoia et incompétence technique, on puisse triompher contre ENEDIS et son foutu Linky ?

C'est à juste titre qu'elle a été accusé, de "vibrionner", des gens comme cela c'est la peste et le choléra réunis... Notons encore que la quantité ne saurait remplacer la qualité.

Punir les diffuseurs de fausses nouvelles par des "amendes salées", produirait l'effet contraire, celui de les accréditer. On ne manquerait pas de dire que pour en arriver à cette censure, c'est qu'il existe un grave problème que l'on cherche à nous cacher

Amusez-vous bien !

Linky : peut-on encore écouter un poste sur les "grandes ondes"

Linky GO.JPG

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=lFBtkx6hs30

La vidéo ci-dessus a l'avantage de montrer qu'il est facile de prouver l'existence des CPLs engendrés par le Linky sans qu'il soit nécessaire d'utiliser un appareillage sophistiqué : un simple"transistor" suffit.

Ce que l'on vous montre n'est pas un "scoop", les radio amateurs étaient montés au créneau en déplorant les parasites qui allaient découler de la généralisations des compteurs verts.

Simplement ce qui découle est SPECTACULAIRE !

Mais est-ce que cela prouve que les CPLS sont dangereux !

Si je veux que ce blog soit pris au sérieux, je me doit de faire preuve de rigueur.

Ce que vous entendez ce sont des "harmoniques" et l'on va vous répondre que jusqu'à présent les ondes radio, qui existent de longue date, non pas fait de morts et qu'elle n'ont jamais engendré d'électro hypersensibilité...

Il y a donc dans ce qui est dit dans cette vidéo, quelques "conneries" par exemple au sujet de la dame qui, ayant sa chambre du côté de la ligne électrique ne dort plus car si elle est assez vieille pour avoir écouté régulièrement Radio Luxembourg, radio très populaire voici un demi siècle, ça ne lui a jamais causé d'insomnies...

En d'autres termes, l'expérience a ses limites mais rassurez-vous je ne suis pas un agent d'ENEDIS...

23/02/2018

"Affaire Belpomme" : L'Ordre des Médecins sur injonction d'un médecin de EDF/ENEDIS va très probablement décider que l'électrosensibilité est un fantasme

Mise à jour

Après Joyeux et Montagnier c'est au tour de Belpomme d'être mis sur la touche, donc quand un médecin dérange un consensus, on en fait une sorte d'escroc en matière scientique. Cette page récente reporte les réponses de l'intéressé qui rappelons le a été dénoncé par un médecin de ENEDIS et l'Ordre à suivi.

Le Pr a délivré 50 certificats sur 2000 consultations, ce qui montre bien qu'il n'en fait pas commerce ! Il rappelle que l'Endoscan a fait l'objet de thèses.

On m'a communiqué l'étude publiée par Belpomme. J'ai traduit le pdf. Je cas échéant je la résumerai. Mais en fait, l'utilité des examens préconisés n'a d'intérêt que pour la recherche. En cas d'électrosensibilité avérée, il s'agit premièrement de déterminer un excès d'histamine. Si c'est le cas il faut le traiter sinon il faut se borner à tenter d'appliquer ce que nous savons des remèdes préconisés par l'intéressé.

Appel aux patients du Dr Belpomme

Une dame m'a contacté et a protesté comme un détail de mon article. Je lui ai demandé l'adresse des labos pratiquant les tests préconisés pour m'éviter de chercher. Pas de réponse ! Cela m'agace énormément. Les gens comprennent de travers ce qu'on écrit mais quand on leur demande d'aider à la manifestation de la vérité sous une forme ou sous un autre, il n'y a plus personne ! le problème c'est que quand un médecin sort du lot, on a tendance à devenir complètement aveugle et à en faire quasiment un saint intouchable. Basta, cette mentalité m'est insupportable.

J'aurais aimé savoir ce qui a été préconisé comme traitement à cette femme, cela m'aurait permis d'affiner les maigres renseignements dont on dispose !

=========================

Lien vers la pétition. Je ne crois guère à la vertu des pétitions (on a vu ce que cela a donné pour les vaccinations...) et si vous désirez la signer, sacrifier un email pour ce genre d'opération en raison des risques de revente des fichiers ainsi constitués.

Dans l'un de mes post évoquant le Pr Belpomme j'écrivais ceci le 28/02/2016 :

(Détestant les vidéos) Je fais exception pour celle-ci qui est à ma connaissance le seule sources d'information sur ce que fait le Pr Belpomme (hypothèses la nature des perturbations biologiques et traitements) car je ne trouve rien sur le site de l'Artac. L'article qu'il a publié est vendu 30 $ et n'est accessible que vous forme de résumé et la traduction en français brille par son absence !

Ce qui ne fait raquer, d'autant plus que Mr le Pr fait payer des dépassements d'honoraires aux gens qui sont RSA, ce que je trouve franchement gerbant.

Note : D'après la dame évoquée dans la MAJ, Belpomme aurait pratiqué un tarif inférieur à celui indiqué par la presse. C'est un détail...

Des consultations à 800 €uros

Ce ne sont pas les consultations qui coûtent 800 E mais les frais annexes de recherches biologiques hors nomenclature (non remboursées).

Or j'ai appris récemment que ce Pr Belpomme officie à la clinique à la clinique Alleray-Labrouste, où, aux dernières nouvelles le Dr Schwartz officiait également dans cet établissement huppé de sorte qu'en écrivant ce qui précède j'avais bien décelé une anomalie. Or on apprend ceci par le Figaro santé :

http://sante.lefigaro.fr/article/electrosensibilite-le-pr...

Les patients qui consultent le Pr Belpomme ont intérêt à avoir le portefeuille bien garni. En plus du coût de la consultation (120 euros, dont 80 sont remboursés par la sécurité sociale), les patients sont invités à réaliser une prise de sang moyennant 450 euros ainsi qu’une «tomosphygmographie ultrasonore cérébrale», dont le coût s’élève à 250 euros. Ces sommes ne suffisent toutefois pas à décourager la patientèle du Pr Belpomme. Contacté par Le Figaro, le secrétariat du médecin a indiqué que ce dernier ne prenait plus de patients supplémentaires depuis un long moment et que la liste d’attente noircissait pas moins de 8 pages!

J'ai tiqué parce que j'avais discerné que plutôt que de former une équipe à ses méthodes, le Pr s'était réservé l'exclusivité du fromage. Mais à partir du moment ou l'Assurance Maladie rembourse 80 € sur une consultation facturée 120 €, quoique manifestement abusive sur le plan moral, on suppose que cette pratique est licite.

Le vrai problème est ailleurs, à savoir que l'objectif est de nier l'existence des phénomènes d'électrosensibilité afin qu'ENEDIS puisse poser ses foutus Linky sans le moindre obstacle !

Les passages importants de l'article du Figaro Santé

Le cancérologue âgé de 74 ans, récemment spécialisé dans la «médecine environnementale», pose des diagnostics d’électro-hypersensibilité qui ne reposent sur aucune donnée scientifique validée.

Le Pr Dominique Belpomme, connu pour ses positions controversées sur l’électro-hypersensibilité (EHS), fait actuellement l’objet d’une procédure disciplinaire menée par le Conseil national de l’ordre des médecins. L’information, révélée par l’Agence de Presse Médicale (APMnews), a été confirmée au Figaro par l’Ordre des médecins. La plainte a été déposée en mars 2017 devant la chambre disciplinaire de première instance d’Ile-de-France. Selon APMnews, elle concerne deux manquements en lien avec le diagnostic par le Pr Belpomme du «syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques», non reconnu par la communauté scientifique et médicale.

C’est l’ancien directeur du service des études médicales d’EDF, le Dr Jacques Lambrozo, qui, face à l’afflux de certificats médicaux de «contre-indication à la pose» de compteurs Linky, a donné l’alerte. En effet, parmi la centaine de certificats reçus entre 2015 et 2016 par EDF, la moitié a été signée de la main du Pr Belpomme.

Une centaine de certificat en 2 ans c'est infinitésimal mais c'est encore trop dans un état totalitaire car rappelons le, pour le Linky, l'Allemagne et la Belgique traîne des pieds et quand aux obligations vaccinales la France est bien à la tête de l'autoritarisme dans ce domaine. Il ne faut pas rêver les hauts fonctionnaires qui gouvernent réellement la France derrière des quasi marionnettes sont animées d'une mentalité assez franchement "soviétique" comme vient de le prouver la réédition récente d'une chasse aux normes absurdes dont la première édition hollandaise avait été un coup d'épée dans l'eau.

Que reproche l’Ordre des médecins au Pr Belpomme?

Il semblerait que deux faits soient reprochés au Pr Belpomme: l’absence d’individualisation du diagnostic (les certificats qu’il produit sont tous les mêmes) et le recours à des examens médicaux dont l’intérêt n’a jamais été prouvé. La tomosphygmographie ultrasonore cérébrale ne semble d’ailleurs plus utilisée depuis longtemps, ni en pratique clinique, ni en recherche.

Aucune étude scientifique internationale n’a mentionné cette technique depuis 10 ans, ni aucune étude française depuis 1986. Cette pratique va donc à l’encontre de l’article 39 du code de déontologie médicale, qui précise que «les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé».

Pas de lien démontré entre l’électro-hypersensibilité et les ondes électromagnétiques

Disons que c'est ce que l'on voudrait pouvoir affirmer. J'admets qu'il y a sans doute un effet nocebo qui se produit dès que des Linky sont installés dans un immeuble mais il n'est pas possible de nier que certaines personnes réagissent à la pollution électromagnétique ou à la présence infinitésimale de produits chimiques. Concernant l'électrosensibilité elle est réelle une personne qui a publié sur Face de Bouc un avis sur les filtres existant est atteinte d'hématochromatose de sorte que l'excès de fer explique la sensibilité électromagnétique. Ainsi quand leLinky est arrivé dans sa ville cette personne a eu l'impression d'avoir une "machine à laver" dans la tête. Et bien le caractère périodique du phénomène correspond tout simplement aux trames envoyées régulièrement par les Linky, trame visible et audible avec un Line EMI Meter !

Pour la sensibilité aux produits chimiques, j'ai donné à une vieille dame des gélules de N-Acétyl cystéine (principe actif de l'Exomuc). Elle a fait un oedème de Quincke, heureusement sans suite : se sachant hyper allergique elle garde sur elle un antihistaminique. La cause est à chercher dans un excipient, anti-agglomérant ou autre. Soit dit en passant ça m'a guéri de trop vouloir rendre service...

En réalité, l’électro-hypersensibilité n’a pas de diagnostic médical (dit-on)

Le Pr Belpomme a pourtant tenté de mettre au point une batterie de tests. Ses travaux ont même donné lieu à une publication dans le journal Reviews on Environmental Health en 2015. Mais l’Anses, qui en fait une analyse, a soulevé de très nombreux biais dans la méthodologie: plusieurs centaines de patients ont été écartés de l’étude sans qu’aucune explication ne soit fournie, absence de groupe contrôle et d’information sur les méthodes utilisées, erreurs dans les calculs, etc. «L’article de Belpomme et al. (2015) ne permet en aucun cas d’établir un lien entre une anomalie quantitative des biomarqueurs analysés et l’origine des symptômes», avait asséné l’Anses.

«Certes, cet article montre que les sujets inclus dans l’étude présentent des anomalies biologiques, mais en aucun cas il n’explique la causalité de leurs troubles, poursuit le rapport. Pour toutes ces raisons, les résultats et les conclusions de cette étude ne sauraient être utilisés, autrement que comme pistes de recherches à explorer ou éléments à répliquer par d’autres études».

Je ne suis évidemment pas d'accord avec cette affirmation car les traitements proposés donnent des résultats en termes d'atténuation sensibles mais enfin dans la mesure où pour des raisons de commerce on veut le champ libre pour toutes sortes d'ondes il faut pouvoir nier l'électrosensibilité, or la preuve qu'elle existe bien c'est que quand les malades peuvent trouver un espace préservé, ils vont mieux. On notera que dans le domaine des puces RFID le lobby industriel a réussi à imposer à l'armée le partage de la bande des GigaHz, 2,95 si ma mémoires est bonne. C'est dire la puissance des lobbys. Voir à ce sujet RFID : La police totale (L'échappée 2008).

Face à ces zones d’ombre, l’Agence sanitaire avait sollicité le Pr Belpomme à trois reprises afin d’obtenir un éclairage complémentaire. Mais celui-ci n’a jamais souhaité répondre aux questions qui lui étaient adressées.

Pour l’heure, ni l’OMS, ni l’Académie nationale de médecine, ni l’Anses ne reconnaissent l’existence d’un lien entre les divers symptômes que les individus touchés attribuent à l’exposition aux ondes électromagnétiques et lesdites ondes. Mais ces autorités ne nient pas pour autant les souffrances vécues par les malades.

Une étude commandée par l’Anses sur l’effet des champs électromagnétiques chez les riverains d’antennes-relais est en cours. Les résultats sont attendus pour la fin de l’année 2018.

Liens portant sur les travaux du Pr Belpomme

http://www.electrosensible.org/b2/index.php/sante/article...

http://ehs-mcs.org/

http://www.ehs-mcs.org/fr/traitements_51.html

Notez que les propositions de traitements peuvent être essayés sans en passer par des examens ruineux.

Conclusion : c'est plié, circulez il n'y a rien à voir !

1927317429.jpgSouvenez-vous du sort du Pr Montagnié, du Pr Joyeux et du Pr Even, hostiles aux vaccinations à outrance, ils ont été éliminés, c'est tout juste si on ne les a pas déclaré déments. Enfin souvenez vous que l'Ordre des Médecins est un héritage du régime raciste de Vichy. 

Lisez de Bruno Halioua Blouses blanches et étoiles jaunes.

Certes, le Pr Belpomme n'est pas tout à fait clair mais il n'empêche que l'électrosensibilité est une réalité.

 

 

 

09/02/2018

Une bonne nouvelle : le Linky épinglé par la Cour des comptes

Voir : http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/02/07/linky-l...

Lire le rapport.

Toute la question est de savoir si cette prise de position trop tardive va changer quelque chose et provoquer un rétropédalage. C'est peu probable mais ce rapport a quelques chances de cristalliser le front du refus et d'entraîner des Maires à s'opposer à son développement. A suivre !

 

 

02/11/2017

Téléphone portable et cie, patchs de déphasage : réponse a Abel Franco Garcia ci-devant inventeur d'un "multidéphaseur"...

Les gris gris dépolluant ont la vie dure

gris gris.jpg

Ce personnage, détenteur d'un brevet m'a sollicité en réponse à un article daté du 28 juillet 2016.

Voici la liste des articles en relation avec le type de gadget dont il est question :

Fazup : Menace de procès

Fazup : seconde menace de procès

Nous avons échangé une quinzaine de mails en vain. Je lui ai demandé pour simplifier les choses de me citer les passage jugés litigieux et de me proposer une rectification. Ce Monsieur m'a répondu ceci :

Pour faire au plus vite , Dite simplement que vous avez eu des nouvelle de l’Inventeur Mr Franco Abel, qui vous a envoyé les copie des brevets, que je suis bien l’inventeur du multi-déphasage. Et que je vous ai envoyé un rapport sur les tests effectué sur le Multi déphaseur, que je suis le seul a faire les tests. Et qu’un nouveau brevet a était déposé sur le Multi Déphasage tridimensionnel.

Je ne fais de pub qu'exceptionnellement et ne pratique aucune "excision" !

N'importe quoi !!! Autant lui signer un chèque en blanc ! Malheureusement, il faut bien dire que ce personnage est totalement inconscient de ce que cela aurait signifié en termes de publicité. Rien d'étonnant à cela, il ne maîtrise pas le français au point de m'avoir écrit ceci :

Veillez m'excisé pour le faute d'orthographe, je suis d'origine espagnol et j'ai du quitté l'école tôt pour aider mes parents, cela remonte il y a bine longtemps.

J'ignore à quelle faute d'orthographe il voulait faire allusion. C'est sans commentaire !

Je maintiens mes conclusions : les patchs sont inefficaces, la seule solution est de limiter l'emploi des portables

Il serait totalement irresponsables de laisser entendre le contraire. Mais puisque l'inventeur prétend avoir avancé des moyen de preuve, nous allons juger sur pièces et je m'en vais démontrer qu'il eut mieux valu qu'il s'abstienne de réclamer. 

Le problème est que ce Monsieur n'a ni la culture ni la rigueur démonstrative pour prouver quoique de soit et qu'au surplus, il est totalement d'une maladresse insigne sur le plan de la simple communication.

Concernant les brevets existants

J'ai soutenu que Roland Wehrlen est le premier à avoir déposé un brevet. La demande de ce dernier date de 2007 tandis que celle de Garcia est de 2005. Ok mais çà ne change pas grand chose, on verra pourquoi. Wehrlen aurait copié un produit allemand non protégé (Green 8). Soit mais qu'importe !

Le fait que Abel Franco ait obtenu la délivrance de son brevet n'implique nullement que son invention soit efficace. Un brevet garantit une antériorité, ce n'est pas une "certification". Quelque part il évoque m'agrément CE dans le même esprit : combien de fois faudra t-il répéter qu'un agrément CE ne garantit que l'absence de nuisances mais nullement l'efficacité d'un produit. Or ce type de produit est inefficace, et je le prouverai, de sorte qu'embrouiller les gens à ce point confine soit à la malhonnêteté soit à l'ignorance et dans le cas présent, je pense que c'est cette explication qu'il faut retenir vu le contexte.

Le dénommé Franco revendique plusieurs brevets mais n'en a produit qu'un seul. Rien n'est clair dans l'exposé mais encore une fois si les vérificateurs n'ont pas trouvé trace d'antériorité aux revendications exposées cela ne prouve nullement que leur mise en œuvre puisse être efficace.

Concernant les tests invoqués par Fazup

Abel Franco Garcia prétend qui ce marchand a caché une partie du test effectué par Emitech et que cette société aurait averti Fazup qu'il ne fallait pas toucher au diagramme de rayonnement de l'antenne. J'irai plus loin : le problème est beaucoup plus grave à savoir que c'est l'ensemble du protocole qui est vicié. Abel Franco à raison quand il affirme qu'il faut pouvoir mesurer l'effet positif sur le vivant, et je dis "in vivo" pour être encore plus clair.

Il affirme que Emitech aurait perdu son agrément (???)

Action "in vivo" soit mais alors pourquoi apposer le patch sur les appareils perturbateurs et non sur chaque sujet ?

Je ne suis pas stupide au contraire de ce que s'imagine ce Monsieur, déphaser physiquement les ondes du portable empêcherait l'appareil de fonctionner. je veux bien admettre à priori l'action "in vivo" mais dans ce cas c'est stupide de poser le patch sur un portable un modem ou un four à micro ondes car posé à même le sujet à protéger, il devrait être plus efficace.

L'inventeur présumé dans son brevet affirme qu'il n'est pour l'heure pas parvenu à expliquer les mécanismes physiques mi en jeu dans l'invention mais dans ces emails il me dit bien que ça se passe à l'intérieur du corps c'est pourquoi il est absurde de ne pas proposer un patch à mettre en contact avec le sujet à protéger. Mais manifestement mon interlocuteur affirme des choses sans réaliser qu'elles sont totalement contradictoire. Il ne s'agit pas en effet d'agir sur le téléphone mais sur le sujet, c'est à l'intérieur de de l'économie biologique du sujet que se produirait l'annulation ou du moins l'atténuation.

Or à ce propos il revendique 99% d'atténuation et même de 105 % or il est impossible d'annuler plus d'effet négatif qu'il n'en peut exister. En d'autres termes on peut supprimer complètement un effet négatif mais nullement en tirer un facteur positif, excepté dans les rêves d'un inventeur se croyant génial.

A propos de thermographies déjà évoquées

On voit partout des thermographies censées prouver une atténuation des effets thermiques du ou des patchs revendiqués.

L'auteur explique que cette utilisation est valide car il aurait autorisé plus de 6 marques à exploiter sa première invention. Il aurait voulu semer la confusion qu'il ne s'y serait pas pris autrement.

Moyens de preuve invoqué dans des documents publicitaires à paraître

Un dossier technique et un dossier de tests scientifiques m'ont été communiqué venant de la société Clean-Waves par laquelle notre génial inventeur escompte diffuser son produit.

Le dossier technique est rempli d'un "bla-bla-bla" classique et sans intérêt qui n'explique rien. ce sont ce que j'appele des "vues de l'esprit" et l'une d'elle comporte une affirmation totalement fausse et il suffit de regarder attentivement pour le découvrir :

Déphasage.JPG

Suivez les flèches rouges et bleues et vous verrez qu'elles vont dans le même sens. d'autre par la figure n'a rien à voir avec celles du brevet invoqué. Si je ne m'abuse c'est la figure que Fazup aurait contrefaite...

Contenu du dossier des tests scientifiques

Le test avec le MSAS est inintelligible faute d'explication suffisantes. On ne sait pas ce que viennent faire des micro ampères dans l'histoire.

Les tests thermographiques :

Franchement on ne voit pas comment un huissier peut aller mesurer une différence de température dans l'orreille interne, près du nerf acoustique !

Il a percé un trou dans la tête du sujet avec une chignole ?

Les tests avec thermographie présente des atténuations, elles sont à la rigueur significatives mais ces atténuations sont notoirement insuffisantes pour manifester un bénéfice sensible.  Elles sont illusoires car elle ne peuvent qu'encourager des abus. Dans ma première série, le test côté Multi-déphaseur par d'une situation pire.

thermographies.JPG

Ces tests prouvent une atténuation mais je la tiens pour notoirement insuffisantes. Elle ne fait que retarder la nuisance.

Même remarque pour le test au microscope à fond noir. On notera qu'il est rare d'obtenir une image aussi saine que sur le sang non exposé aux ondes de sorte qu'il faut s'attendre à ce qu'il soit impossible, sur de très nombreux sujets, de voir quelque chose en raison d'un fond de perturbation toutes causes confondues.

Sang.JPG

Concernant les autres moyens de preuve, l'inventeur s'est contenté de donner le nom des appareil utilisé (Vegatest Expert, Bicom, Prognos, Mora, ¨Physioscam, Rayonnex, Raycomp PS 1000 Pulsar, sans rien dire des principes mis en œuvre par ces appaeils ou encore des protocoles utilisées.

Je serai très clair : ce Monsieur nous prend pour ses domestiques outre que rares sont les lecteurs capables d'enquêter au sujet de ces appareils.

Je ne dirai pas que c'est du "foutage de gueule" parce que le problème c'est que notre inventeur n'a aucune compétence pour juger de la validité de telles procédures. ces appareils en foutent plein la vue aux ignorants qui sont, mille fois hèlas, légion parmi les client potentiels de ce type de patch. Qu'ils soient peu coûteux ne change rien au contraire, n'importe qui pour quelques sous peu se croire protégé et c'est là le danger alors que lorsqu'il s'agit de produits chers on est plus enclin à y regarder en deux fois.

Pour finir, il existe bien une compagnie canadienne Clean-Wave (sans s) mais outre que le déphaseur est absent du site trouvé, les logos ne correspondent pas et l'ortographe que revendique Garcia pour sa société comporte une différence d'une lettre.. Vous avez dit bizarre ? En revanche on trouve mention du produit sur :

http://www.mega-protect-phone.com/

Et j'ai fini par trouver ceci qui est encore vide :

http://www.clean-waves.fr/

Cette similitude sans doute volontaire est du plus mauvais effet et c'est un procédé limite si toutefois on peut le considérer comme licite...

les affaires de ce Monsieur semblent foireuse qui aurait liquidé une de ses anciennes sociétés :

https://dirigeant.societe.com/dirigeant/Abel.FRANCO_GARCI...