Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2016

Les filtres Berkey, une solution au problème de l'eau ?

berkey 1.jpgUn correspondant a attiré mon attention sur ce système de filtrage de l'eau par gravité :

 
Le coût des filtres vu leur durabilité serait fort intéressant. Je me contenterai de vous filer les liens qui m'ont été communiqués. Il va de soi que ce n'est pas le bon système pour obtenir de l'eau pure pour fabriquer de l'argent colloïdal, il s'agit bien d'obtenir de l'eau potable à boire. Or en cas de panique quelconque il faut envisager d'être au moins momentanément privé d'électricité, donc pas question de distiller.
 
J'ai appris que les celèbre filtres Doulton sont une création anglaise qui a valu a leur inventeur d'être promu à une sorte de noblesse et le système Berkey serait une prolongement de cette invention.
 
 
 
 
 
 
 
Vous jugerez par vous mêmes. Disons que vu le genre de chaos auquel il faut s'attendre un jour plus ou moins prochain, ça vaut peut être la peine de prévoir ce genre d'équipement, d'autant plus que vu les performances c'est à la portée des bourses modestes.

16/05/2016

Un site remarquable sur l'eau biocompatible

eautarcie.jpgLe site "Eautarcie" m'a été conseillé par un lecteur. Il est très riche et tout à fait remarquable. Commencer par cette page qui devrait vous convaincre de la pertinence des informations proposées :

http://www.eautarcie.org/03d.html

Écouter en particulier les extraits audio de cette page, ça rejoint les propos de Claude Bourguignon.

http://www.eautarcie.org/le-caca-cest-pas-de-la-merde.html

Il est des passages qui me rappellent le témoignage de Smolett sur les différentes de qualité de "merdes monastiques" que l'on n'étendait sur les jardins au delà du Paillon. Dans ces jardins des petites cabanes invitaient les passants à éventuellement déposer leurs offrandes odorantes. Résultat Smolett reprochait aux légumes et fruits de l'époque d'avoir trop de goût. les choses ont bien changé même le "bio" est souvent insipide...

Voir aussi https://eautarcie.wordpress.com/2011/08/07/la-toilette-a-...

21/05/2014

Eau Kangen et équilibre acido-basique par Richard Haas

purifiez-votre-eau-de-table.jpgSes travaux publiés sous forme de pdfs avaient disparu de son site, suite, parait-il, à des menaces.

Je vois qu'ils ont refait leur apparition avec ou sans le consentement de l'auteur, Voir :

 
 
J'ai trouvé çà également sur l'eau en général du même auteur :

 

16/11/2013

Magnétothérapie

aimant.jpgJe ne vais pas vous faire une cours sur le sujet, je le connais mal mais je veux simplement vous dire de ne pas acheter vos aimants chez Auris ou dans une boutiques quelconque car les aimants des "palets" à 12000 Gauss vendus jusqu'à 80 € le couple se trouvent à 8,00 € pièce chez Supernagnete.fr.

http://www.supermagnete.fr/data_sheet_S-60-05-N.pdf

Attention, s'ils se collent c'est foutu pour les décoller à moins de mettre entre une plaque de plastique.

Pour magnétiser de l'eau vous faites un coffret avec les aimants collés à l'Araldite sur les côtés (Nord face au Sud, enfin 2 côtés qui s'attirent. Vous pouvez récupérer une de ces caissettes ayant contenu une ou des bouteilles de vins. Pour le collage maintenir en place avec une pince ou un petit serre joint quand vous colle le second aimant. Vous pouvez en mettre 2 de chaque côté (au 1/3 et 2/3).

Pour traiter un organe en profondeur, vous pouvez coller plusieurs de ces éléments, théoriquement ça doit augmenter la profondeur du champ mais c'est à vérifier.

27/02/2013

Avis important

olidyn_2.jpg

A propos du schéma de l'Olidyn

Je reçois assez régulièrement des demandes de communication d'un schéma relevé sur l'Olidyn par un électronicien anglais que je ne connais pas.

J'ai déjà eu un problème avec un riche industriel qui prétendait l'avoir pour rien au motif que le brevet est caduc.

Récemment, une pétasse nommée Geneviève T qui avait manifestement l'intention de me soutirer gracieusement des informations afin de reproduire de dynamiseur pour faire du fric s'est comportée à mon égard d'une manière absolument inqualifiable.

Je tiens à préciser qu'il est désormais absolument inutile de me solliciter à ce sujet, je ne prendrai même pas la peine de répondre !

Je ne consentirai à parler des appareils ou systémes évoqués dans mes pages qu'avec des correspondants parfaitement identifiés et avec lesquels je suis en relation depuis assez longtemps.

La seule monnaie d'échange que je puis accepter comme contre partie de la fourniture du plan de reconstitution de l'Olidyn, ce sont des informations concernant le Négativeur de Laville/Marion (schéma, photo de l'intérieur des appareils, scans des ouvrages de Laville etc...)

Mails problématiques

J'ajoute également que je ne répondrai pas aux mails dont les intentions pourraient à tort ou à raison, me paraître suspectes d'arrières pensées.

Je ne suis du reste pas tenu de toujours répondre. Je l'ai toujours fait gentiment et cela m'a valu le genre d'ennuis que je viens de relater. Mais je pressens hélas des manoeuvres obliques d'un caractère plus inquiétant et si je dois y répondre je le ferai directement sur ce blog et de la manière sybilline qui me convient. Comprenne qui pourra !

Ce blog n'est pas une "boutique" ni un cabinet de consultations

Je rappelle que je ne vends rien, que je ne donne pas de consultation et que quand bien même je pourrais fournir une orientation, il y aura toujours nécessité d'en passer par un médecin seul habilité à prescrire des examens biologiques. 

Une "chasse gardée" la cancérologie

cancer02.jpgEnfin, s'il est un domaine où je ne puis absolument rien conseiller c'est celui des cancers. Premièrement, il n'y a pas un cancer mais des cancers.

Deuxièmement, les cancers sont toujours détectés trop tard. On ne dispose pas d'une validation du Protocole de Gernez, et si j'étais concerné, j'éviterai autant que possible la "chimio" et surtout la "radiothérapie" car cela relève de ma propre liberté.

J'ajoute que si le "marché" du cancer est par nature une "chasse gardée" dont les généralistes se défaussent sur les instituts spécialisés, je ne vois guère comment je pourrais me mêler d'une question aussi compliquée.

A propos d'un "mouvement néo positiviste"

inquisition.jpgEnfin je remarque qu'une sorte de courant néo positiviste suscite chez des particuliers dépourvus de titres médicaux et de qualifications personnelles en la matière des vocations d'inquisiteurs susceptibles de pratiquer la délation auprès de l'Ordre des Médecins ou d'officine répressive afin si possible d'attirer des ennuis à ceux, médecins ou non, qui se refusent à avaliser sans bargouiner les "dogmes" (nécessaires plus ou moins temporaires) qui ont court dans les "hautes sphères" de la médecine académique et du monde scientifique en général.

Il s'agit bien d'un courant et non d'un mouvement car j'évoque des initiatives personnelles venant de simples particuliers. On peut du reste se demander dans certains cas à quoi cela rime.

J'imagine, car j'ai parfois des flashs, qu'il peut arriver que des gens qui, pour une raison ou une autre ont du interrompre leurs études médicales, sont amenés à prendre ombrage du charisme de médecins ayant derrière eux une carrière bien remplie...

Ce que j'évoque me rappelle une période déjà lointaine. C'était lors de mon passage au sein de l'Université au début des années 80. En tant qu'informaticien j'avais bien sûr accès à Internet sans payer  et je fréquentais ces forums d'Usenet qui ont disparu. Je cite de mémoire, c'était des trucs du style fr.soc.politique. Bref, des jeunes cons passaient leur temps à pourchasser les déviants politiques. Je veux dire les gens supposés exprimer des idées d'extrême droite. Je méprise souverainement deux choses la politique et le mercantilisme. Qu'est-ce que j'ai pu les faire courir !

Le FN étant tombé en quenouille, la chasse aux sorcières que j'évoque s'est essouflée. J'observe à présent que ça est la science officielle est devenu la nouvelle religion. Elle opère de la même façon avec le mêmes exclusivisme, le même genre d'officines répressives, elles sont rattachée à une église en forme de temple grec ou au Palais du Luxembourg. Mais ce qui est beaucoup plus inquiétant ce sont ces bénévoles qui tendent à faire un boulot d'indic et peuvent occasionner un surcroît de travail à la Gendarmerie ou aux services de police qui ont ma foi bien autre chose à faire que de se mêler de débats scientifiques mais j'ai vu pire puisqu'il leur est arrivé d'être mêlé à des querelles ... d'artistes... Enfin je ne compte pas donner de détails...

Une position atypique

Enfin j'ose espérer qu'en ce qui me concerne, on aura remarqué que j'occupe un créneau assez particulier et qui est probablement sans exemple. L'on peut aisément se rendre compte que mes centres d'intérêt débordent largement le domaine de l'art médical et que sans être toujours acquis aux dogmes officiels, et tout en gardant un regard critique sur ce qui se passe dans le giron de la médecine académique, j'ai surtout en vue le projet de dénoncer les charlatanneries qui se pratiquent dans le domaine dit "alternatif".

Changeons de sujet

Je me suis intéressé autrefois aux champignons médicinaux, toujours dans les années 90. Voir : http://membres.multimania.fr/sidanet/B_champi.htm. Je tâcherai de sauver ces pages car elles sont infestées de pub.

Et j'ai eu la surprise de constater que particulier a, sans connaître ces pages, repris à son compte le même type de recherches en llant beaucoup plus loin : http://champignon-contre-metastase.e-monsite.com/

Et mon petit doigt me dit que nous avons d'autres points communs, j'en ai compté 4 au total mais bon ça ne veut rien dire et chacun va son chemin. Il m'importait seulement de signaler des pages intéressantes.

Je me suis essayé à la culture des Lentinus et all, sans grand succès et un fournisseur hollandais aurait fait des progrès. C'est à voir... Attention l'excès de Shitaké peut provoquer des rash cutanés...

Enfin notons que les champignons poussent drus sur le Net et je me félicite d'avoir figuré parmi les pionniers, du moins côté français. 

24/02/2013

Schémas et pièces de l'Olidyn : inutile de me solliciter !

olidyn composants face_2013-02-24-22-27-00-968.jpgJ'ai déjà eu des ennuis avec un particulier, directeur d'une grande société qui prétendait obtenir le schéma de l'Olidyn tel qu'il a été reconstitué par un électronicien que du reste je ne connais pas personnellement. Ce particulier m'a menacé et voilà que ça recommence et cette fois il s'agit d'une femme, une certaine Geneviève P. ! Je reproduis ici une partie de l'échange pour montrer jusque où peut aller l'arrogance et la mauvaise foi à moins que ce ne soit un type de comportement irrationnel et même hystérique particulier  de certaines femmes revanchardes qui tendent du reste à se multiplier...

Cher monsieur,

Après avoir flâné sur votre blog je me suis rendue compte que j’étais un peu comme vous: curieuse, touche à tout et aimant partager ses découvertes. En ce moment je m’intéresse à la dynamisation de l’eau et en particulier avec l’appareil de feu J. Pagot - c’est ce qui m’a conduit à votre site. Ayant lu avec attention vos articles sur le sujet, j’en ai conclu que vous vendiez des copies et que pour pouvoir continuer à le faire vous ne vendiez pas le schéma de montage.

Je ne suis pas intéressée par une copie car je connais le circuit et j’ai déjà toutes les pièces (qui ne valent pas plus de 50€) sauf deux, le transformateur et le triac.

Je vous propose donc de vous échanger les spécifications techniques de ces deux composants contre au choix la copie du brevet de l’olidyn, ou l’achat d’un exemplaire de votre livre. 

Au plaisir de vous lire.

Cordialement, Mme G. P.

Marché de dupes !

Minable l'Harpagone ! Qu'elle aille se faire foutre Elle s'est carrément foutue de ma tronche ou alors elle est complètement starbée ! Je l'ai éjectée avec perte et fracas ! Je n'ai guère fait plus de 3 ou 4 exemplaires, compliqué il faut que je me déplace pour vérifier à l'oscillo le bon fonctionnement. Pas assez de demandes pour que ce soit rentable.

05/11/2012

Le problème de l'eau (MAJ du 5/11/12)

cascade,cascade-de-glandieu.jpg

Les modifs (fournisseurs) sont en bleu et plus bas

Les ouvrages traitant de l'eau : du sérieux au pur délire

J'ai lu plusieurs milliers de pages sur l'eau, entre 4000 et 5000 pages de livres et d'articles sur Internet. Je pourrais écrire un livre sur la question car rien de ce que j'ai lu ne me satisfait. Certains ouvrages sont des délires à l'état pur tel celui de Patrick Le Berre L'eau matrice de la conscience ou un truc dans ce genre.

Un exemple parfait de charlatannerie pseudo scientifique mélangeant des spécualations prétendument "quantiques" à une hérésie formelle parfaite, à savoir une confusion inextricable entre trois domaines de la manifestation, savoir le monde concret (physis des Anciens grecs), le monde psychique que l'on confond toujours plus ou moins avec le "spirituel".

Le livre cité est l'exemple même de ce qu'on peut faire de pire dans le domaine d'une pseudo science mêlé de faux gnosticisme.

A l'inverse le livre de Yann Olivaux reste d'une grande rigueur mais sa classification des systèmes de dynamisation est discutable et surtout le lecteur ressortira de cet étalage complètement abasourdi sans savoir comment résoudre le problème de choix qui va se poser à lui...

L'eau vaut par ce qu'elle emporte et non par ce qu'elle apporte

Le problème de l'eau est vital. C'est en quelque sorte le premier "complément alimentaire" à considérer avant même l'alimentation proprement dite. L'eau vaut d'abord par ce qu'elle emporte et non par ce quelle apporte, sauf s'il s'agit d'une énergie quasi immatérielle (dynamisation). L'eau doit donc être aussi pure que possible.

Les paramètres à considérer sont ceux de la bioélectronique de Vincent

  1. Faible minéralisation 25 à 50 mg/l, 150 maxi)
  2. Légère acidité
  3. Potentiel redox inférieur à 28 et supérieur à 18

Je ne connais en France que 3 eaux minérale du commerce qui correspondent à ces données. L'eau de Volvic étant limite (150 mg de résidu). Outre le coû, il y a le problème des amballages de plastique.

Bref il est clair qu'il faut devenir autonome et traiter l'eau de la concession.

Mise en garde contre les système japonais et coréens d'eau dite alcaline

Les appareils visés sont à proscrire comme produisant une eau diamétralement opposée aux critères de la bioélectronique de Vincent. Malheureusement, personne à ma connaissance ne s'est sérieusement penché sur ce problème.

la vogue de ces appareils repose sur une pub et éventuellement un système de vente à l'éméricaine avec réunions. Il est du reste impossible d'obtenir le prix de certains appareils sans se laisser embrigader dans un système de communication qui relève du "lavage de cerveau".

Enfin il n'existe pas à ma connaissance de travaux scientifiques sérieux sur l'eau produite par ce système.

Cette eau pourrait tout au plus être utilisée ponctuellement et très temporairement dans le cas d'une acidification excessive du terrain mais ce n'est pas sûr car il faudrait discuter sérieusement de l'utilisation par les "kousminiens" de minéreaux alcalins qui me semble, à certains égards une hérésie dans la mesure où l'apport de citrate alcalins nuit à la digestion dans la mesure où elle se fait dans un milieu acide.

C'est là une quesiton complexe dont on pourrait reparler... Mais je n'ai pas et personne à ma connaissance n'a de réponse à faire aux questions que je me suis posées.

Comment traiter l'eau de la concession

Les carafes filtrantes sont à éliminer car on se trouve contraint d'engraisser les fabriquants de cartouches. Et ces cartouches, quand elles prétendent réduire le calcaire par échange résines échangeuses ajoutent, sans aucun doute, des éléments indésirables de sorte qu'il ne reste que 2 solutions, la distillation et l'osmose inverse.

La distillation

Elle à l'inconvénient de consommer de l'électricité mais on peut faire fonctionner l'appareil durant les heures creuses. Il existe un modèle de 4 litres qu'on trouve auprès de la Société Coplan (Watervise) qui m'a donné toute satisfaction. Il est prévu pour fonctionner avec un filtre à charbon actif en sortie car le chlore passe à la distillation. Ce filtrage a l'inconvénient d'ajouter une minéralité et d'empêcher une mesure exacte de la conductivité, c'est pourquoi j'ai pris le parti de filtrer en aval en recourant au filtre à sédiment et au filtre à charbon actif d'un osmoseur. J'obtiens une eau à 2 microsieverts, soit 1 ppm ou 1 mg de résidu.

Il existe un modèle de 8 litres mais il n'est pas disponible en France. Il faudrait convaincre Coplan de l'importer !

Cette eau distillée donc bouillie est indigeste au sortir de l'appareil. Il faut l'aérer en la vortexisant. Et là par besoin d'appareil compliqué (oeufs communicants en cristal rare ou appareil allemand). Un simple mixeur avec fouet en plastique à pile (aromazone) suffit. Ensuite on met l'eau dans des bouteilles de verre et on l'expose au soleil si on ne dispose pas de dynamiseur.

La faible minéralité ne pose pas de problème, on peut rendre cette eau un peu plus vivante en lui ajoutant un peu de plasma de Quinton. Prendre la version hypertonique, ça permet des économies. Un grain de sel de rose de l'Himmalaya suffit.

En ce qui me concerne je prépare un brevage dans lequel entre de la vitamine C pure (3 g.), des compléments tel que troxérutine (Veinamitol), essences d'agrumes, curcuma, extrait de thé vert etc... que je sucre avec de la Stevia.

L'osmose inverse

l'erreur à ne pas commettre c'est de se faire arnaquer en se faisant fourguer des systèmes complexes et très coûteurs avec surpresseur, réserve d'eau osmosée (une calamité) et parfois un adoucisseur en aval qui est un crime contre l'environnement. Ca consomme des tonnes de sels et on en fait quoi ? Imaginez une métropole où tous les habitants auraient un adoucisseur ! Le souci pour éliminer le chlorure de sodium des eaux usées. Une ami pourtant très écolo s'est fait blouser et les rejets de sel de son appareils parcourent une propriété en pente. Ca a donné lieu à un petit ruisseau rempli d'algues qui serpente en bordure des escaliers en ciment pour finir dans un vallon...

Pas de réserve car il faut changer régulièrement le ballon et ça coûte. Le changer car il se forme un film qui finit par donner une eau puante !

Le modèle idéal

Bien évidemment si c'est pour une famille le modèle économique que je vais indiquer n'est pas idéal. Il faut 10 minutes pour produire 1 litre d'eau osmosée à faible pression (2 bars). Et l'appareil rejette une partie de l'eau sous une forme filtrée que l'on peut utiliser pour l'arrosage des plantes sur un balcon. Il faut calculer ses besoins sachant que l'eau osmosée ne s'emploie guère que pour la boisson et pour la cuisson des aliments.

J'ai donc conjugué la distillation et l'osmose qui ne me sert que de complément. Je filtre 5 litres d'eau en un tournemain et je remplis le distillateur et le met en route à 10 heures et demi. Si j'ai oublié de distiller, j'ai recours à l'osmose inverse.

En France on ne trouve pas d'osmoseur simple à moins de 150 Euros et à ce prix là on n'a que la filtration au charbon et pas le filtre à sédiment. Et la différence entre la présence et l'absence d'un filtre à sédiment ça se voit dans la cuve du distillateur. Sans le dépôt est jaune sale. Avec j'obtiens un carbonate de calcium blanc et quasi transparent qui mousse un peu !

Les fournisseurs

J'avais donné un fournisseur allemand qui est devenu introuvable. Deux solutions pour un osmoseur simple :

http://www.watertech.fr/articles_list.php?rubrique=6

Voir en fonction du débit désiré et de la place disponible.

Sinon vous avez comme modèle de chez  Hydropure

http://www.maison-ecolo.com/boutic/bou_vpro.cgi?codepro=OSMO avec l'assurence du choix de la meilleure membrane par l'expert Bertram Palm

Mais il est moins complet (pas de filtre sédiment) mais vous pouvez l'ajouter en le commandant chez watertech qui fiat aussi une cartouche de désionisation utile si on fait de l'argent colloidal.

Personnellement je prends mes fournitures de remplacement chez Watertech. Donc pas de réservoir (surtout pas) et voyez pour le raccordement si vous pouvez vous brancher sur la sortie de l'évier. On peut brancher directement sur un tuyau de cuivre selon configuration disponible.

La dynamisation des eaux

Olivaux a répertorié de nombreux procédés de dynamisation mais il a du s'en tenir pour l'immense majorité à la reproduction de simples allégations.

Deux procédés ont fait leur preuve, le système Violet à base de condensateur à cire d'abeille et le flashage de l'eau (procédé Lavinay). L'ennui c'est que pour le procédé Violet si le firme continue de proposer des appareils non seulement ils sont chers mais je ne suis pas sur qu'il égalent les anciens modèles car d'après certaines sources la cire utilisée doit être traitée d'une manière particulière. Plusieurs firmes dont une indienne propose un système utilisant le procédé Violet mais d'après les tests sur des semis pratiqués par une de mes connaissances, le résultat n'est pas vraiment flagrant.

En revanche, j'ai eu entre les mains un appareil de Lavinay et arpès avoir bu un litre d'eau flashée j'ai été en proie à des vertiges et j'ai du me coucher. C'est actuellement le seul procédé pour lequel l'effet serait palpable. On peut utiliser un stroboscope du commerce (Selectronique) mais ils faut retoucher le circuit électronique pour abaisser la fréquence des éclair à 1 éclat toutes les 4 secondes. Il faut être ingénieur ou avoir un spécialiste dans sa manche.

Si cela intéresse je donnerai un schéma qui figure dans un livre de Pagot et une adresse pour le tube. mais je ne le ferai que si les efforts auxquels je consens suscitent un véritable intérêt autour de ce blog. soit par des abonnements à la newletter soit par des contacts directs Ce qui est catastrophique sur Internet c'est qu'on prend sans jamais dire merci ! Et ça finit par décourager les meilleures volontés.

Appel aux dons

Si vous voulez que je continue a vous abreuver de notes pertinentes, passez par la case "petit cochon", 5 ou 10 € par ci par là ça m'aide à payer mes frais de recherches. Je passe rpesque tout mon temps à traquer l'information. Cliquez sur le petit cochon, il ne vous mordra pas !

tirelire.jpg

 

28/08/2012

A propos de la shungite... (encore un sale coup de Michel Dogna)

shungite.jpg

 

 

 

 

 

 

Shungit-Store.Com_1_2015-10-21-10-26-03-625.jpg

 

On me demande régulièrement une adresse pour trouver de la shungite pas cher. J'ai donc actualisé le présent document. On peut en commander en Russie. Pour ma part j'ai commandé chez shungite store :

 
 

chungite-pierre-roulee.jpg

La shungite, cette pierre noire réputée comme protection contre les nuisances électromagnétiques est l'objet actuellement d'une grande vogue et les marchands en compétition essaient de se démarquer en jetant l'opprobe sur des concurrents et en répandant le bruit que la plupart des shungite vendues sur Internet ne valent rien.

Michel Dogna (encore lui) après avoir publié un article pro-shungite en mars dernier dans son journal vient d'annoncer qu'il se serait trompé, je cite :

Je suis au regret de devoir dire que je me suis emballé un peu vite sur le produit, car nous en avons été personnellement déçu par son usage. En outre, j'ai appris que les polonais connaissent bien ce charbon spécial, et disent qu'il a mauvaise réputation car il a tendance à attirer les mauvaises énergies. Fort heureusement, l'investissement d'achat était peu coûteux. Veuillez m'excuser...

Vous noterez que le coup est vache : couleur noire, mauvaises énergies, de quoi tuer cette vogue. Essayons d'y voir plus clair !

S'informer sur la shungite

Le livre le plus complet sur la question est celui de Regina Martino qui a découvert la shungite dès 2006. Il est paru chez mon propre éditeur (Ambre) qui propose également un autre livre très complet sur les pierres. Le Dictionnaire thérapeutique des minéraux et des cristaux de Louis Adamant a réservé en 2013, 4 pages serrées au cas de cette shungite.

Le livre de Martino est le plus complet mais il comporte pas mal de répétitions et comme tous les sites raconte les mêmes histoires et les même prescription d'usage. Quoiqu'il en soit m'achetez pas Schungite, protection extrême de Nicolas Almand (Labussière) il est nul et complètement vide. Je regrette mes 30 €uros !

Les vendeurs 

Martino a son site, c'est le plus fourni. Voir http://www.shungite.fr

Il y a aussi Navotti mais il a du mal à suivre la demande et la boutique est mal foutue : de nombreux articles ont la même description et on ne sait pas ce que l'on commande.

Sur les "remords" de Dogna

L'attitude de Dogna est une fois de plus suspecte. Je présume qu'il aurait voulu monter un commerce de shungite et que s'étant heurté à des gens déjà bien en place il a préféré jeter l'opprobe sur le produit. En tous les cas, sa référence aux polonais nécessiterait de plus amples précisions.Notez qu'il existe entre russes et polonais une inimitié séculaire qui peut avoir joué... Il existe un mot pour la shungite en polonais et en tchèque mais on ne voit pas ce que des ressortissants d'une nation connue pour sa russophobie vient faire dans l'histoire.

Dogna en a trop dit ou pas assez et il faut s'attendre à ce qu'il refuse de s'expliquer...

Ce que je sais de la shungite

Je l'utilise pour la dynamisation de l'eau mais si j'ai constaté au début quelque chose d'assez remarquable et sur lequel je ne peux m'étendre ça n'a pas duré et il peut s'agir d'une coïncidence. Je ne sens plutôt "positif" mais la suggestion peut jouer. J'ai passé une nuit blanche sans dommages. En tous les cas je n'ai rien observé de négatif.

En revanche, j'ai un témoignage corroboré à propos d'une disparition du réseau Hartmann sur au moins 2 km à la ronde après déposition d'un peu de shungite à 30 cm de profondeur sur un croisement du Hartmann et du Curry, là où un arbre était crevé. Deux opérateurs aguerris ont constaté le phénomène.

Maintenant certains vous diront que ce n'est pas bon d'annuler le réseau Hartmann qu'en fait on le masque à la conscience. Dans ce domaine de l'invisible, on peut hélas raconter n'importe quoi et on va jusqu'à se contredire dans le même souffle car on est là dans un domaine où l'ignorance et la subjectivité sont reines.

Ma conclusion est qu'il vaut la peine de tester ce produit, la seule difficulté se situant comme toujours au niveau des contrôles objectifs. Si un électrosensible est amélioré alors cela veut dire quelque chose. La rigueur dans ce domaine pose problème et je suis à l'écoute de vos expériences qui m'intéressent.

Trois types de shungite

Un grossiste en minéraux (SFAM) diffuse une note disant que sa société travaille uniquement avec une société d'extraction se trouvant à Petrozavodsk, près du gisement de Zajoguinsk et que beaucoup de marchands sur Internet sur fournissent auprès du gisement de Nigozersk qui est de moindre qualité.

Tout ça c'est encore du baratin ! Voici probablement le fournisseur dont on parle :

http://svarog-s.ru/dir/eng/process/mining.html 

La photo en haut de la note se trouve sur son site. Zajoguinsk est en réalité Zazhoginskoye qui se trouve au nord du fameux lac Onega.

Il y a trois types de shungite :

  1. Le type I ou shungite vitreuse à reflets argentés (on disait cristallisée)
  2. Le type II (noire mate)
  3. Le type III (shungite grise moins riche en fullerenes)

Le type I provient de rares filons dans le type II. La I est brillante, vitreuse, la II est d'un noir profond et très mate en surface mais elle se taille et se polit très facilement. 

Le type III se signale par sa couleur grise qui rappelle celle de l'ardoise. En fait je n'en ai jamais vu !

Reconnaître la shungite

Elle se distingue nettement du charbon ou graphite par son apparence. Le graphite est structuré en feuilles. La shungite n'ets pas feuilletée, la shungite de type I est vitreuse ses cassures n'ont rien à voir avec celles du graphique et la shungite de type II est d'un noir très mal et elle est recouverte d'une suie qui marque.

Elle est très conductrice : j'ai trouvé 6 à 7 Ohms de résistivité au cm mais je ne crois pas qu'on puisse la distinguer du graphite par la mesure de conductibilité.

Voir aussi : http://www.navoti.com/docutheque/shungite/generalites_shu...

13/08/2012

Retour sur l'eau Kangen (eau ionisée alcaline)

k

Mise à jour :

Les études de Richard Haas sont disponibles ici :

Surprenantes eaux ionissées

Fiction_demystification_et_verite_sur_lEAB

Nouveau : On m'a communiqué un document provenant de http://www.eautarcie.org/03d2.html rédigé par le plus grand spécialiste de la bioélectronique.

Sa conclusion est que l'Eau Kangen est une au médicinale pouvant avoir des effets positifs sous réserve d'un contrôle sur l'organisme du patient par la méthode bioélectronique. Contrôle impossible en pratique puisqu'il n'existe en France que deux labos à pouvoir les proposer et c'est assez coûteux. Moralité on n'est pas beaucoup plus avancé. Quant à Haas si mes souvenirs sont eacts il pointait la diversité et les anomalies des pré-traitement avant ionisation qui constituent en soi un problème vu que l'eau doit êrtre rendu très conductrice pour pouvoir être traitée par ionisation...

Je précise que le document relayé nécessite de sérieuses connaissances scientifiques et même votre sevriteur doit s'accrocher au branches tellement c'est pointu !

=========================

On m'a signalé un article paru en avril 2011 (n° 770) dans Science et Avenir qui serait le seul article scientifique à s'être attaqué à l'escroquerie que constitue les eaux alcalines ionisées.

Je me suis procuré le n° sur Priminister pour 90 centimes malheureusement il ne comporte rien de plus que cet écho disponible sur le Net.

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/decryptage/20111129...

Deux choses sont niées, la capacité de l'eau à former des "clusters" et celle d'une eau alcaline à modifier l'équilibre acido-basique du corps humain.

Commençons par le second point : si cela était vrai, alors toute la bioelectronique de Vincent serait à jeter. Il est vrai que la science officielle n'en fait aucun cas mais ce n'est pas une vérité d'évangile. Certes absorber occasionnellement une eau très alcaline ne peut pas faire de gros dégâts mais il n'en va pas de même d'un usage à longue échéance.

Quant aux "clusters" si je me réfère à Yan Olivaux, il serait exact que les histoires d'eau "trimère" procèderait d'une erreur d'observation mais le problème posé par la mémoire de l'eau ne saurait être avécué d'un revers de manche en s'appuyant sur la caution d'un seul physicien du CNRS. Ni la <I>Congrégation pour la doctrine de la foi</I> ni telle ou tel groupe de savants plus ou moins appointés par le "Système" ne saurait constituer des articles auxquels on devrait une allégeance inconditionnelle.

Le problème est ailleurs

Oui le vrai problème est dans le prétraitement que doivent subir les eaux Kangen et Cie pour pouvoir être ionisables. En termes plus clairs cela signifie qu'elles doivent être rendues conductrices par l'adjonction de minéraux. Or la tendance est à préconiser une eau aussi faiblement minéralisée que possible et Richard Haas est le seul auteur à s'être penché sur la question et à avoir dénoncé ce que j'appelle les vrais problèmes.

Bref, pour toutes sortes de raisons, on peut dire que ces eaux alcalines ionisées c'est du n'importe quoi et qui varie d'une marque à l'autre et qui dans tous les cas de figure pose de sérieux problèmes.

La seule chose vraie est qu'il n'existe que des affirmations marketing et aucune expérimentation digne de fois comme cela m'a été confirmée par un spécialiste belge.

L'étude de Richard Haas

Malheureusement les deux études que cet auteur a consacré à l'eau ionisée et à la question de l'équilibre acido-basique sont introuvables car l'auteur aurait subi des pressions et des menaces de procès, de sorte qu'il a tout retiré.

Je redis une fois de plus que si menaces il y a eu, un procès n'était pas susceptible d'aboutir et il aurait été perdu d'avance. Certes on vient de le voir, il ne manque pas de gens capables d'enquiquiner le monde avec ce genre de menace et qui comptent sur les investissements qu'il faut consentir pour simplement défendre des droits absolument incontestables, à commencer par une liberté d'opinion pleine et entière. J'ai au moins deux contrats de protection juridique et si une firme quelconque voulait m'attaquer, elle aurait tout à perdre par le tintouin que je ne manquerais pas de déclencher. Dans le cas de l'un ou l'uatre des marchands d'appreils à ioniser l'eau, il ne fait aucun doute qu'il y auriat des revues de consommateurs pour appuyer mon propos.

Je ne peux pas publier les thèses de Richard Haas sans son autorisation mais dans la mesure où ils l'ont été je suis en droit de les communiquer pour l'usage privé du copiste à toute personne qui en ferait la demande. Cette exception qui n'existe pas dans le droit du copyright dont les avantage son limité au fair use (notre droit de citation) est une chance. Espérons qu'un parlement fêlon ne va pas finir par nous la sucrer... N'étant pas égoïste, je ne pose pas d'autre condition que celle de donner ses noms, adresses et téléphone car la faculté de communication de gré à gré m'impose de décliner toute demande de provenance anonyme. 

09/08/2012

Précisions sur l'âne rouge qui prétendait que le schéma de l'Olidyn lui serait du...

Ane rouge.jpgVous trouverez dans une note précédante un extrait d'un échange avec un particulier qui prétendait que je devrais lui céder gracieusement le un schéma électronique établi d'après un relevé fait sur le circuit de l'Olidyn qui est actuellement vendu par M. Provignon à Hauviné (08).

Hier matin, j'ai appelé cette personne. Il a bien été en contact par courrier électronique avec le même personnage et ce dernier l'a inondé de questions sans qu'il puisse déterminer ce qu'il voulait exactement.

Moi aussi je ne comprenais pas pourquoi il voulait ce schéma puisqu'il prétendait avoir acheté un Olidyn 800 € et a produit une photo avec en fond l'écran de son ordi avec mon courrier dans la page de son logiciel d'email. J'ai transmis la photo à Provignon qui m'a confirmé que c'était bien un Olidyn non contrefait.

Mais il ne l'a pas acheté, il a du le faire acheter par un proche. Il ne pouvait pas le démonter et voulait en fait avoir le schéma pour économiser plusieurs centaines d'euros alors que ce personnage parait bien être pourri de fric. A moins que la crise n'ait mise en difficulté son entreprise. Mais à en juger par la photos des bâtiments, elle se porte bien.

Il me reste à préciser que si j'avais eu le réflexe de traduire son nom, je me serait rendu compte qu'il pouvait être méchant comme un âne rouge ! Mais si certains vont jusqu'à identifier cette figure à la bête écarlate de l'Apocalypse, il suffit présentement de se tenir hors de portée des coups de sabot de ce citoyen. Le nom résulte d'une modification de celui d'un quadrupède originaire du Poitou. La modification s'explique par le fait que la graphie originale est comme disent les thibétains peu auspicieuse. C'est un nom hyper répandu et sorte que s'il veut se reconnaître comme étant ma cible, il devra en assumer les risques.

Ceci dit je n'ai rien contre les ânes en général et j'ai même beaucoup d'affection pour les ânes gris.

Mais les ânes rouges ce sont des créatures venimeuses et celui là, pour avoir tenu des propos aussi peu rationnels, n'est pas un grand stratège. Je forme le voeu que la haine qu'il a manifestée en voulant me persécuter par je ne sais quelle cascade d'ennuis judiciaires l'étouffe, lui perfore et l'estomac et le foie et le fasse crever s'il devait persiter dans sa rage ! Qu'elle lui revienne tel un boomerang et qu'elle consume cette "peste" à deux pattes jusqu'au dernier de ses tifs !

Ainsi soit-il ! 

07/08/2012

Echanges de données (Olidyn) : certains ne manquent pas d'un culot phénoménal...

Crise1.jpgIl y a de quoi être outré par l'attitude de certains individus qui pensent que tout leur est du et qui vous traitent d'égoïste parce qu'on refuse de sincliner devant leurs désidératas. Mais c'est un mal pour un bien puisque cela me permet de me prémunir contre des tentatives d'extorsion à venir !

Vous trouverez ci-après le détail d'un échange avec un lecteur qui après m'avoir questionné au sujet de l'Ormus a prétendu que je devrais lui faire cadeau du schéma de l'Olidyn tel qu'il a pu être reconstitué par un de mes correspondants.

A bout d'arguments et après une vaine tentative de chantage et un refus catégorique il m'a écrit ceci : D’accord, je fait pareil (adresse bloquée), c’est donc mon avocat qui parlera avec le votre. Je vais vous ruiner.

Les questions sur l'Ormus n'étaient qu'un prétexte... J'ai fini par réagir assez violemment. J'ai identifié le personnage dont il s'agit comme étant un directeur d'une importante société. Ce personnage qui parait avoir pas mal de fric n'est sans doute pas habitué à ce qu'on lui refuse quelque chose, mais il y a un début à tout.

J'ai fini par recevoir des menaces de la part de ce personnage, celles d'exposer mon nom à la vindicte public sur un autre blog. D'une certaine manière, l'affaire a pris une tournure plus raisonnable quoique j'ai du répondre que si cela devait continuer sur ce ton, il faudrait prendre le parti de faire interner ce malade mental. Enfin, je doute qu'un avocat même grassement payé puisse se prêter au jeu mais s'il le faisait je serais en droit de le poursuivre pour complicité de violences morales

De le nécessité de fixer des limites

Que les choses soient bien claires, je réponds volontiers à des questions techniques (quand je le peux). Je considère que l'on me fait un grand honneur en croyant que j'ai réponse à beaucoup de questions. C'est sans doute le cas, sauf que beaucoup de questions que l'on me pose en entraînent d'autres et que je n'ai pas la science infuse. Souvent le problème qui se pose c'est qu'on me demande les remèdes possible à une affection bien précise sans me fournir le moindre élément sur l'état de celui qui a besoin d'être secouru. La bonne médecine est affaire d'individualisation et sans même qu'il soit question de fournir des directives précises et donc d'empiéter sur le domaine des toubibs mais seulement des pistes, à charge pour l'intéresser soit de creuse la question sous sa propre responsabilité, soit d'aller voir le thérapeute de son choix, dans bien des cas il n'existe pas de réponses à de telles questions. Mais cela n'est pas gênant, cela ne prend que quelques secondes de l'écrire...

Cependant, il ne saurait être question de fournir des données techniques précises susceptibles d'être exploitées commercialement. Dans le cas présent, puisque la personne visée dit posséder un Olidyn, elle n'a qu'à le démonter, dessouder proprement les composants et les mesurer et donc les identifier, c'est un jeu d'enfant ! 

Je n'ai absolument pas l'intention de permettre à d'autres d'exploiter des possibilités auxquelles j'ai moi-même renoncé et en ce qui concerne les procédés de dynamisation de l'eau ou pour toute autre technique.

Problèmes de validation

Concernant ces procédés, j'en suis encore aux observations. Ayant testé récemment un Bio Oscillateur Violet, je n'ai pas constaté d'effets vraiment remarquables ni sur les plantes, ni sur moi-même ni autour de moi.  J'ai bien sûr relevé le schéma mais je ne prendrai même pas la peine de le reproduire. Si je devais faire un dynamisateur ce serait celui décrit dans le brevet mais il nécessite une circulation d'eau, ce qui complique les choses. D'autre part, il ne faut pas oublier qu'on était en 110 volts au temps où Violet a fait ses expériences et que l'environnement a changé.

Violet nous a probablement berluré en masquant son ignorance lorsqu'il a parlé de collecter des "ondes cosmiques". C'est une tarte à la crème. D'après un électronicien qui me parait qualifié, la phase ramasse des parasites et le condensateur à cire d'abeille ne fait que sélectionner une sorte de "bruit blanc" formant un assemblage d'harmonique sans qu'aune ne prédomine.

A propos de l'Olidyn

Je rappelle que j'ai fait soumettre différents échantillons d'eau à quelqu'un qui possède une caméra GDV. Ce système, basé sur l'effet Kirlian, montre un regain d'énergie mais si il m'a semblé au début éprouvé un surcroît de dynamisme, il ne s'est pas maintenant de façon suffisamment nette pour que je puisse affirmer un gain. Mis à part des moments de fatigue je suis asymptomatique, je suis peut-être un mauvais sujet d'expérience. Des personnes à qui j'ai fait boire de l'eau ainsi dynamisée l'ont trouvé plus légère. En revanche ma chatte n'a pas marqué de préférence nette pour l'eau de l'Olidyn.^Même chose pour l'eau Violet.

Il était prévu de poursuivre les mesures avec la caméra GDV sur d'autres échantillons divers mais son propriétaire néglige de répondre et s'avère injoignable. Or nous devions rester en contact pour d'autres motifs notamment au sujet d'essai d'argent colloïdal sur les patients de ce thérapeute. 

Il serait possible, aux dernières nouvelles, d'améliorer l'Olidyn en fabriquant un transfo d'un caractère particulier. On reparlera donc de cette question lorsqu'on en saura plus... Pour l'instant j'estime qu'en plus du risque d'exploitation par des particuliers qui sont prêts à faire argent de tout, ce n'est pas rendre un bon service à la population que de diffuser des schémas qui risque d'occasionner des pertes de temps et d'argent.

Je rappelle encore que j'ai mis un terme à la diffusion du dossier sur l'argent colloïdal car parmi les personnes qui l'on commandé aucune ne s'est avérée capable de réaliser le générateur en dépit de l'assistance par mail et éventuellement par téléphone qui allait avec. En outre j'ai donné suffisament de détails pour que n'importe quel électricien puisse concevoir la chose sans avoir besoin de schéma. Le problème est que dans la mesure où le commun de smortels n'a pas les connaissances élémentaires qui sont nécessaires de sorte qu'il seront obligé de faire appel à une prestation payante je ne vais tout de même pas être assez con pour me casser le cul à essayer d'éduquer les gens pendnat que d'autres ne se gêneront pas pour rafler le fruit de mon labeur.

Le problème est que je ne peux pas faire de commerce (c'est incompatible avec la rôle que je joue ici) et que de toutes façons se serait peine perdue. Pour que la fabrication de produits divers produise une rentabilité minimale, il faut un certain débit. Or je me suis rendu compte que l'on ne peut l'atteindre qu'en trompant les gens.

Donc pour ce qui concerne les échanges de données technologiques, c'est donnant donnant et c'est bien la moindre des choses !

Voici pour finir le genre de mails que l'on est appelé à recevoir, je publie cet échange car c'est un sommet dans le genre. C'est à se demander s'il y a encore beaucoup de gens sur cette terre qui ont le sens des convenances minimales....

A lire en commençant par la fin et en remontant. Mes réponses sont en romain, les dires de l'interlocuteur en italiques.

Dernière péripéties :

Je suis obligé d'ajouter ce petit complément pour clore (je l'espère) le différent :

Si vous étiez juriste vous devriez savoir que publier une conversation privée avec ou sans les noms mais sans l’accord des parties et punis par la loi. Si vous le faite je serais obligé ou vous aligner en publique comme je l’ai dit ou de vous poursuivre, et comme vous l’avez deviné "j’ai du fric", donc vous perdrez le procès. Ou alors on peut en rester là :-)

Réponse : A moins de prétendre à une propriété littéraire sur une conversation somme toute anodine si ce n'était le ton, vous n'êtes pas en mesure de m'interdire de publier anonymement une discussion pour servir d'exemple emblématique. J'ajoute qu'en vous manifestant comme étant l'auteur de cet échange vous ne manqueriez pas de porter tort à votre entreprise si l'on apprenait qu'un directeur de votre envergure s'intéresse à une sorte de "pierre philosophale" pour arrondir ses fins de mois.

Je ne céderai pas, cet avertissement conçu pour décourager de nouvelles tentatives restera. C'est vous qui allez vous arrêter car si je dois subir la moindre attaque, après confirmation de votre identité, je balance tout sur le net, nom, adresses, photos etc...  Cela s'appelle de la "légitime défense". Donc ravalez votre dépit et passez à autre chose car je ne saurais être impressionné par votre "fric". En revanche vous devez avoir les moyens de vous distraire, ce que je vous souhaite de tout coeur. Prenez une ou plusieurs maîtresses si le coeur vous en dit, voyagez, c'est l'époque mais "lâchez moi la grappe"...

==============================================

Décider vous même qui doit s’en charger ? c’est vous qui ne manquez pas d’air !
Et vous n’avez toujours pas donné de raison valable à votre refus, il ne reste que votre égoïsme.
 
 
Le 7 août 2012 à 07:34, jd.metzger a écrit :
 
Si concurrencer Provignon serait un "bien pour l'humanité", je pourrais m'en charger ou décider moi même qui doit s'en charger.
> Mais nous n'en sommes pas encore là, je n'ai pas constaté d'effets fulgurants ni avec l'Olidyn ni avec l'appareil Violet que j'ai desossé.
> Bref vous ne manquez pas d'air  !
=================
> A quoi bon me connaitre et me présenter ? Vous n’avez pas besoin d’avoir confiance en moi puisque c’est parfaitement légal.
> Et même si je comptais faire de la concurrence à M Provignon ça serait tant mieux car ça serait pour le bien de l’humanité.
> Quelle raison invoquez vous pour ne pas me transmettre les données sur d’olidyn ? 
> La seule raison valable est qu’il faille empecher que tout le monde puisse se fabriquer son propre oli-dyn, ou encore empêcher l’arriver d’un concurrent car ces 2 choses ruineraient Provignon. Mais vous ne défendez pas cette idée puisque vous n’avez pas voulu payer 800€ et vous êtes débrouillé pour en avoir une copie fonctionnelle pour moins de 100€. Donc vous vous êtes octroyé un privilège que maintenant vous refusez aux autres ! Vous m’excuserez mais je n’y vois que de l’égocentrisme.
=============== 
> Le 6 août 2012 à 22:50, jd.metzger a écrit :
> > Je ne vous connais pas du tout. Vous ne vous êtes pas présenté, vous me posez des questions je vous réponds en prenant du temps.
Pour l'instant vous n'avez pas de données sur l'Ormus et le temps que vous fassiez vos expériences...
Et je n'attends rien d'autre qu'un éventuel avis sur les effets...
Vous allez un peu vite en besogne en pensant que je dois tout donner sans autre forme de procès
> > 
> > ========================
> > Ainsi vous avez déjà partagé les données avec quelqu’un, donc je ne vois pas pourquoi je n’y aurais aussi pas droit et dès maintenant, d’autant que contrairement à vous et à cet électronicien j’ai acheté l’appareil. Comment espérez vous que je partage mes données sur l’ormus si vous gardez les votres...
> > 
> > Le 6 août 2012 à 21:15, jd.metzger a écrit :
> > 
> > > Un électronicien apparement qualifié s'occupe actuellement d'améliorer le schéma et le transfo utilisé, on en reparlera lorsque j'en saurai plus. Concernant l'Ormus il  y a eu des résultats sur les végétaux assez impressionnants mais je ne trouve pas de témoignages d'usage interne saillants.
 
> > > Dans ce cas vous voudrez bien partager avec moi les données que vous avez en votre possession, le brevet étant périmé ça n’a pas de sens d’en faire un secret égoïste.
> > > Je souhaite en faire une réplique pour comprendre comment cela marche et si possible l’améliorer.
> > > 
> > > Le 6 août 2012 à 19:57, jd.metzger a écrit :
> > > 
> > > > Ce n'est pas possible je n'ai plus de contact avec cette personne.
> > > > 
> > > > Ah, en plus du scellé il y a de la peinture sur les composants ! Manifestement il a peur, surement à cause du brevet expiré. Si vous pouviez me mettre en contact avec la personne qui vous a fourni les données ça m’éviterais d’abimer mon exemplaire à 800€
> > > > 
> > > > Le 6 août 2012 à 16:24, jd.metzger a écrit :
> > > > 
> > > > > Je n'ai pas compris la question et je parlais de Provignon qui vend des Olidyn avec les composants masqués par de la peinture
> > > > > Si j'ai flouté les composants sur la photo du blog (je crois que c'est de cela que vous parlez) c'est à la demande de la personne qui m'a communiqué le schéma et la liste des composants
> > > > > Je me suis engagé à ne pas diffuser ces données
> > > > > 
> > > > > 
> > > > > Qui ça "il" ? je croyais que c’était votre copie car l’article est à la première personne du singulier et nul autre n’est mentionné.
> > > > > Pourriez vous me dire combien coûte l’ensemble des composants et où on peut se procurer des électrodes en divers métaux ?
> > > > > 
> > > > > 
> > > > > Le 6 août 2012 à 14:18, jd.metzger a écrit :
> > > > > 
> > > > > > Moi non plus je n'ai pas trouvé le brevet en question.
> > > > > > Le brevet aurait de toutes façon expiré.
> > > > > > Il a flouté les composants pour éviter qu'on ne copie c'est tellement facile !
> > > > > > 
> > > > > > ===================
> > > > > > 
> > > > > > 
> > > > > > Bonjour, je lis dans votre article que l’oli-dyn ne serait plus protégé par son brevet, est-ce parce que son détenteur est décédé ou qu’il à expiré après 25 ans ? Si c’est exact pourquoi avoir flouté les composants ?
> > > > > > Enfin, où peut on consulter ce fameux brevet, je ne l’ai pas trouvé à l’INPI.
> > > > > > 
> > > > > > Merci pour vos éclaircissements, J. B.

10/09/2011

Test d'un "pseudo Olidyn"

L’Olidyn

Je dis "pseudo" car il ne s'agit pas de l'appareil original mais d'un appareil analogue reconstitué d'après l'original. Le brevet appartenait à Jean Pagot qui n'est plus de ce monde et l'appareil n'est plus protégé. On s'est efforcé de reproduire à l'identique le signal de sortie visible avec un oscilloscope. Le montagne retenu utilise des composants à peu près identiques à ceux de l'original.

L'original est actuellement commercialisé à 850 €uros avec sa batterie d’électrodes. J’ai questionné le fournisseur pour lui demander s’il avait des clients satisfaits dans ma région que je pourrais consulter et auprès de qui je pourrai obtenir de l’eau dynamisée pour la tester avant d’investir. Sans succès, tout ce que le vendeur a pu me proposer ce sont les coordonnées d’une personne dont le Parkinson aurait été amélioré voir guéri par l’Olydin. 

Le fait que le prix de l'appareil est très dissuasif.

Le prototype testé

J'ai flouté les composants afin que leur valeur ne soit pas lisible mais vous pouvez constater que ce n'est pas sorcier. Je suis donc en possession d’une copie fidèle. 

Repro OliDyn_Page_3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La courbe originale

Repro OliDyn_Page_4.jpg

                                                                                                                             

 

 

 

 

 

Le propre de la courbe ci-dessous c'est la montée progressive de la sinusodide et sa chute brutale, l'extrémité droite restant "en l'air".

La courbe de mon appareil

scope.jpg

 

 

 

 


 

 

 

On peut voir sur la courbe ci-contre qu'elle est pratiquement identique à celle de l'original bien que l'appreil utilisé soit d'un type différent.

Les tests (caméra GDV du Prof Konstantin Korotkov)

J'ai pu faire tester l'eau ainsi dynamisée par ce système grâce à un correspondant thérapeute qui possède l'équipement et voici les photographies obtenue :

eau brute_2011-09-10-20-36-23-389.jpgosmose olydyne_2011-09-10-20-36-20-44.jpg

 

 

 

 

 

 

  

 

 

A gauche l'eau brute (osmosée) non dynamisée, à droite la même eau après dynamisation. Le gain en énergie est manifeste. Notez la régularité de l'aura à droite et sa plus grande densité.

Le thérapeute qui a fait les mesures m'a demandé de lui confectionner un appareil et d'autres essais seront faits prochainement avec différentes eaux et différentes électrodes. Lors des essais ci-dessus on a utilisé une électrode de carbone donc neutre.  

19/05/2011

A propos des eaux dynamisées (test du Gerb, de l'Olidyn, eau Violet etc...)

olidyn.jpgEtant occupé sur un autre front, j'ai délaissé ce blog et je m'en excuse. Ce ne sont pas les sujets qui manquent mais je ne peux être à la cave et au grenier en même temps...

Les principaux systèmes de dynamisation

Ces systèmes Yann Olivaux les a recensés de façon quasi exhaustive dans un livre intitulé La Nature de l'Eau. Je n'en ai retenu que 3, savoir :

·     Le système Violet à condaseteur à cire d'Abeille

·     Son équivalent supposé en mode purement électronique (Olidyn)

·     Le Gerb du physicien Lavinay

Commençons par le Gerb

Ce système consiste à flasher l'eau à raison d'un éclair toutes les 4 secondes. Il suffit d'un stroboscope muni d'un tube assez puissant (300 joules). Le schéma électronique a été donné par Pagot. On le trouve sur :  http://dbloud.free.fr/lavinay.htm

J’ai pu tester il y a une trentaine d’année ce système avec un Gerb original. Ayant absorbé un litre de cette eau, j’ai été pris de vertiges et j’ai du m’aliter. J’ai donc eu la preuve qu’elles serait « chargée ».

J’ai tenté à plusieurs reprises de reproduire cet appareil avec il est vrai un montage de stroboscope du commerce qui s’avère après calcul d’une puissance bien inférieure à celle du schéma proposé par Pagot. Je ne peux pas dire que j’ai constaté des résultats en termes de dynamisme en consommant un litre de mon eau par jour.

Je me suis tourné vers une relation qui a aidé un auteur bien connu à collecter de la rosée pour ce dernier qui a consacré une partie de son temps à des expériences alchimiques et semble bien avoir obtenu des résultats à l’aide d’une poudre de projection mais il n’a tiré de bénéfice du commerce de l’or qu’en se spécialisant dans la détection des métaux et en investiguant certains champs de bataille gaulois. Il s’agit de quelqu’un qui connaît bien les travaux de Lakhovski.

La relation que j’évoque n’a pu aller que jusqu’au premier degré de la voie humide basée sur l’acétate de fer mais n’a pu fixer le composé obtenu ayant été dérangé au moment le plus crucial. Il a récidivé jusqu’à ce qu’une cornue lui pète à la figure après plusieurs rêves prémonitoires.

Il s’agit donc d’une ancien cultivateur spécialisé dans le « bio » et qui a procédé à des tests de germination. Il s’est constitué un Gerb en modifiant un stroboscope vendu par Selectronic, ce qui pose un problème délicat pour réduire la fréquence des éclairs car le schéma n’est pas basé sur un couple résistance condensateur mais sur une « puce » électronique…

Il a pensé dans un premier temps que cette eau le mettait en forme mais l’effet aurait été fugace.

Essais comparatifs (Violet, Gerb, orgonite)

Le correspondant que j’ai évoqué à testé l’eau de son Gerb, celle produite par un appareil Violet fabriqué à Auroville (Aquadyn ou Aquadas) et celle dynamisée par une orgonite.

Il a constaté une germination plus rapide et une pousse améliorée mais assez peu flagrante et un effet négatif sur la graine de radis (retard de germination par rapport à l’eau témoin du robinet).

Rien de comparable au résultats énoncé dans Le Secret des Patriarches, ouvrage de Marcel Violet que l’on trouve aisément sur Internet.

Discussion sur le Gerb

Pour ce qui concerne le simili Gerb, il est possible que la nature du gaz contenue dans le tube joue un rôle (Xénon). J’ai pris contact avec une firme spécialisée dans les flash électronique étant un ancien photographe pour finalement me rendre compte que ce n’est pas dans cette direction qu’il faudrait chercher.

Bloud sur le site indiqué plus haut propose un tube dont il s’est servi pour remplacer celui de son Gerb original. Manifestement la puissance du flash ne joue qu’un rôle secondaire puisqu’il suffirait d’augmenter le temps d’exposition pour obtenir la saturation. Risque t-on de la dépasser ? Mystère.

Je constate qu’il est impossible de discuter avec le dénommé Bloud. C’est un personnage assez puant, il faut le dire qui prend la mouche assez facilement lorsqu’il estime qu’on ne respecte pas certaines formes. Il exige des emails en html et je ne sais plus quoi et ne répond pas aux questions qu’il juge déplacées ou vous renvoie à sa page. C’est un beau parleur mais sa page a le mérite de fournir beaucoup d’indications.

Cependant et en ce qui me concerne je suis toujours le bec dans l’eau et je ne sais que faire pour obtenir un appareil qui soit actif car il n’existe aucun doute que le résultat en terme de dynamisation est palpable.

Concernant l’appareil Violet

La fabrication d’un condensateur à cire d’abeille n’est pas quelque chose de sorcier. La difficulté réside soit dans le fait de souder des contacts sur une feuille d’aluminium, soit de trouver des feuilles de cuivre assez souples. J’ai une piste à Paris mais il faut que j’envoie quelqu’un sur place.

Mais si j’en crois l’alchimiste évoqué plus haut il faudrait pour obtenir un résultat tangible soumettre la cire à l’appareil de Lakovsky lors du coulage du condensateur et utiliser un schéma électronique utilisant un rupteur susceptible de produire des étincelles. Le problème c’est que je n’ai jamais pu obtenir un tel schéma et la documentation que je possède (brevets et solutions relevées sur le Net) ne fournit que des solutions très basiques comme excitateur.

Soit une lampe au néon, soit un condensateur variable dans le brevet de l’appareil dynamisant l’eau en continu.

Or j’avais acheté, il y a une trentaine d’année un condensateur à cire d’abeille auprès du Laboratoire Violet et j’avais du reste rencontré l’inventeur qui m’avait montré son appareil avant de faire un montage maison basé sur un néon (autant que je m’en souvienne) mais je n’ai jamais obtenu le moindre effet sensible. J’ai du reste jeté cet appareil, ce que je regrette aujourd’hui et je n’en ai conservé que l’image mentale.

Ma conclusion sur ce point est que l’appareil vendu actuellement par le Laboratoire dans les 750 €uros aux dernières nouvelles ne doit plus êtres très efficace car personne n’en parle et je ne sache point que le laboratoire soit à même de mettre un éventuel client en relation avec des acheteurs satisfaits et enthousiastes. Et l’on ne trouve aucun témoignage sur Internet. J’ai trouvé récemment l’email d’un particulier possédant un appareil actuel mais il n’a pas daigné me répondre.

Il existe plusieurs propositions sur Internet (Aquadyn, Aquadas et un particulier sur le site Au bon coin) mais si Aquadas, il y a un ou deux ans a accepté de me vendre un condensateur, je n’ai pas donné suite car je n’ai pas résolu le problème de l’excitateur. Et l’on ne possède aucune image oscilloscopique de ce qu’il s’agirait d’obtenir.

Donc j’attends que cette situation se débloque et que l’information que je recherche au sujet d’un montage opérant daigne me parvenir.

Olidyn

Voir la nouvelle note intitulé Test d'un  pseudo Olidyn


08/02/2011

L'eau ionisée alcaline et réductrice, une escroquerie et une saloperie...

purifiez.gifJ'ai consacré un post au problème de l'eau ce qui m'a valu un email de Richard Haas auteur d'un livre concernant cette question.

Un email dont le contenu s'est avéré plutôt curieux. Quand on prend contact avec quelqu'un pour exiger qu'il déclame nom, adresse, titres et travaux c'est déja assez curieux. Que je sache, l'anonymat est un droit quand on traite des sujets un peu tabous et l'on doit être jugé sur ce que l'on dit sans être obligé de raconter sa vie !

Ensuite quand après avoir répondu autant que faire se peut, on vous écrit encore pour dire que l'on ne veut pas de polémique et que l'on n'a pas envie de passer 6 ou 7 heures devant un ordinateur, ça fait encore plus bizarre !

Ca s'est du reste terminé par une leçon de morale et je pense qu'il est bon de citer un extrait de notre correspondance. Voir à la fin du post...

Mais enfin si j'ai eu à faire avec un citoyen un peu particulier quant à sa conception des relations publiques, M. Haas est loin d'être un idiot. Il a sur le sujet évoqué dans le titre (savoir l'EIAR) des vues qui tiennent la route et qui ont solutionné, à mes yeux, un problème qui était resté pendant.

Je vous conseille vivement demander gentiment à ce Monsieur qu'il vous communique ses texte sur l'EIAR et sur l'EAB (équilibre acido basique) car s'ils étaient dans le commerce je vous suggérerais volontiers d'y consacrer quelques Euros. Pour tous contacts voir :

http://fibromyasan.pagesperso-orange.fr/html/myalgin.htm

J'ai reçu la permission de le communiquer à des proches mais je ne peux disposer d'un texte qui ne m'appartient pas et je conseille vivement à son auteur de les mettre à disposition sur son site s'il ne veut pas s'astreindre à un travail ingrat de pur secrétariat dans l'hypothèse où il ne supporterait pas les effluves empoisonnés de nos "compagnons électroniques".

C'est aussi  quelqu'un qui a un traitement de la fybromyalgie à proposer. Traitement qui m'a tout l'air d'être intéressant mais que je n'ai pu expérimenter parce que je ne suis pas concerné.

Je suis du reste enclin à penser qu'il existe un lien entre cette maladie, la phobie des ordis et l'état d'esprit de mon correspondant. Pure supposition que j'évoque par pure plaisanterie pour seulement dire que si le lien existe, il ne faudrait peut-être pas attendre des miracles du traitement en cause. Mais bon j'ai un bon fond mais je suis volontiers piquant...

Sur l'EIAR en général

Vous trouverez dans les 20 premières pages du texte évoqué (112 pages) de quoi vous convaincre qu'aux propositions des vendeurs de ces appareils vendus à des prix exhorbitants (jusqu'à 3300 Euros), il n'est qu'une réponse à faire : NIET POUBELLE !

En effet vous trouverez une somme d'arguments surabondants pour vous convaincre que le fait de consommer une telle eau n'est pas sans risque. J'avais bien remarqué qu'elle se situe dans le cadran 4 de la BEV (Bioélectronique de Vincent). Pour faire simple cela correspond à la zone de la peste et du choléra !

Mais ce n'est pas tout rien que le métal dont sont faits les électrodes risque de poser problème car le passage d'un courant de 24 volts arrache nécessairement des ions métalliques indésirables. Ne parlons pas du problème de l'entartrage et du fait que les eaux en question sont nécessairement assez fortement minéralisées et alcalines, ce qui, pour toutes sortes de raisons ne peut pas résoudre un problème d'équilibre acido-basique !

Sur un éventuel usage médical

Le problème c'est que si cette eau peut avoir une utilité ponctuelle dans certains cas précis, personne n'est foutu de dire lesquels et on peut être sûr qu'un médecin au monde n'est qualifié dans ce domaine car il faudrait d'abord être au top en matière d'EAB ! Et c'est encore une autre histoire !

Enfin derniere chose, s'il existe des appareils vendus à des prix raisonnables, il est clair qu'aucun particulier n'est vraiment en mesure de fair ele bon choix. Premièrement il faudrait être capable de comprendre ce que raconte l'auteur dans la partie la plus scientifique de son enquête, or quand il est question de Rh2 et de Redox et de la manière de le mesurer ça devient très pointu. En plus il faut un appareil qui est hors de prix sans même parler de sa manipulation correcte.

Ce que je me demande c'est pourquoi l'auteur s'est efforcé malgré tout d'avoquer le cas de revendeurs dont le comportement serait plus honnête que celui des supports de certaines firmes connues pour leur agressivité et disons le, leur pratique de harcèlement...

Je ne vois qu'une explication à cela : il a rencontré dans ce milieu des naturopathes qui proposent un choix raisonné d'appareils à des prix relativement abordables. Il cite à ce propos le cas d'un dispositif comportant un osmoseur, ce qui est au fond une aberration puisqu'àprès avoir débarassé l'eau de ses polluants il faut la reminéraliser avec le risque de la polluer à nouveau, notamment à l'aide de calcaire de coraux plus ou moins pourris.

L'auteur, reconnaissant que ces gens l'ont pris au sérieux (alors qu'il s'est fait interdire l'accès à certaines conférences) a tenu à leur être agreable. La teneur des échanges que j'ai eu tend à me persuader que ce Monsieur a besoin d'affection. Raison pour laquelle il envoie de l'amour (sic) aux correspondants qu'il juge "agressifs"... ce à quoi j'ai répondu que j'ai horreur des sucreries...

Mais enfin, si cet auteur a des "problèmes de communication" (nous en avons tous à divers degrès car c'est à la mode...) cela n'enlève rien à la valeur de ses recherches et de ses conclusions qui sont assez claires.

Echanges mouvementés

Je ne puis resiste rà la tentation de fournir un petit échantillon de nos tractations parce qu'au fond je trouve ces échanges assez drôles. mes réponses sont en bleu

 

Bonjour,
 
Voir en bas les remarques sur votre papier. Ca vous donnera peut-être l'envie de tout lire. Il y a aussi mon numéro de téléphone...
Ouf ! Je suis soulagé vous voyant apaisé car vos expressions (critique assez corrosif, vous risquez de vous faire aligner sur mon blog, psychopathe....) dans votre denier mail m'ont mis très mal à l'aise. Je me suis dit voilà un monsieur qui a certainement subi pas mal d'agressions dans sa vie pour être lui-même aussi agressif, intolérant, voir menaçant.
 
Je ne suis ni agressif, ni intolérant... Je suis au contraire d'un calme olympien mais vous n'avez pas l'air de réaliser que la façon dont vous vous êtes comporté pose problème ! Avant même qu'on ait commencé à débattre vous me soupçonnez de vouloir polémiquer. A supposer que vous ayez eu des raisons de penser que je suis porté à la polémique, pourquoi m'avoir contacté si la chose vous déplait, ce qui est votre droit. Oui je me demande toujours à quoi rime cette prise de contact et ce que vous vouliez me signifier ! Encore que la suite m'a éclairé...
(...)
 
Je vous sent très blessé, des blessures de l'âme ?? (ou tout autre nom comme conscience, amour propre etc.., que vous voudriez bien mettre derrière cette expression)
 
Mon cher Monsieur, si j'avais des "blessures de l'âme" comme vous dites si bien, je ne vous prendrais pas pour "confesseur" et encore moins comme "directeur de conscience" et moins encore comme "maître spirituel".
 
(...) Personnellement si je veux être sincère je me regarde dans une glace et ques-ce que me renvoi le miroir ?? Ce que je reproche à l'autre est mon propre problème !!
 
Je connais la chanson. Apparemment ca ne vous empêche pas de juger les autres tout en le niant. Cette maladie, extrêment répandue de nos jours s'appelle "néo spiritualisme" une affection très moderne. C'est très "new age". Malhreuseurement c'est du pipeau ! Il se trouve (est-ce un hasard ?) que je suis un spécialiste éminent dans ce domaine mais vous ne pouvez pas le savoir car vous ignorez mon nom. Et oui j'ai publié une revue et je travaille actuellement sur une "secte" très emblématique. Pour tout vous dire, je connais cette "musique" très en vogue...
 
Pendant que vous faites la guerre vous n'avez pas le temps de faire la paix. A près de 75 ans je n'ai plus besoin de récolter des lauriers. Je laisse cela aux jeunes loups. (Bien entendu je peux me tromper dans mes analyses et vous laisse libre de vos choix)
 
Je suis un "vieux loup", un peu moins que vous mais vieux quand même je ne suis pas tout neuf !
Vous vous êtes complètement planté mon cher !
Mais merci de m'avoir rajeuni ça fait toujours plaisir
Les apparences sont trompeuses sur Internet. Qui gomme les "signes subtils"...
(...) J'essaye d'être plus tolérant et bon car je constate que ce n'est pas en forçant les choses que l'on arrive mieux à ses fins. Mais je ne souhaite pas vous convaincre à mes points de vues mais vous invite à réfléchir à cette autre approche.
 
Oserai-je vous dire que vous prêchez un converti. Ca ne prouve rien mais il se trouve que je suis bouddhiste. Raison pour laquelle je connais la chanson...  Je vous rappelle que c'est vous qui m'avez agressé en renversant les rôles mais vous ne vous en êtes même pas rendu compte et je crains que ce soit incurable !
 
Comme déjà dit j'ai un âge ou l'on est fatigué avec des problèmes de santé. De ce fait je ne veux plus continuer à vouloir passer ma vie devant l'ordi. L'EIAR a été mon dernier travail.
 
Moi non plus et je vous rappelle que je ne vous ai pas sonné, vous m'avez abordé en me disant je vous cause mais je ne veux pas de polémique ! Encore une fois c'est étrange, très étrange mais quelque part cela m'amuse mais comment pourriez vous le savoir. Vous ne voyez pas mon sourire et n'entendez pas le son de ma voix...
 
J'ai été curieux de savoir ce que vous aviez fait comme recherches dans l'eau ou en BEV, domaines que vous abordez sur votre site. Avant d'arrêter notre entretient je souhaite éclaircir quelques points qui  semblent vous irriter. N'ayez pas toujours l'impression que l'on vous agresse et que tout le monde est contre vous.
 
En d'autres termes vous m'accusez d'être paranoïaque voire d'être atteint d'un délire de la persécution. Malheureusement je ne peux rien faire pour vous prouver le contraire. Et j'ajoute que je n'ai pas à me justifier. La situation que vous avez créé est assez vicieuse mais enfin ce n'est pas la première fois que cela arrive et j'ai une certaine expérience dans la gestion de ce genre de problème.
 
Il vous arrive aussi d'avoir affaire à des gens qui essayent de vous ménager même si votre mode de fonctionnement est autre et que cet autre je le respecte. 
 
je n'en ai pas rencontré beaucoup. En fait plus les gens vous ménagent (à ce qu'ils disent) plus ils sont maladroits.
Je ne vais certainement pas tomber dans un système de polémique quel qu'il soit, même s'il vous est difficile de me comprendre. Il existe des personnes qui ont un parlé direct mais qui peut rester correct.
 
Donc mon parlé blogistique ne serait pas correct...
 
J'en fait partie, respecte les autres avis même si je ne les partage pas et cela sans animosité. Oui je met des gants car l'expérience me prouve que tout autre système est pour moi violent qui agresse l'autre et le braque contre moi. J'essaye donc de ne pas juger l'autre et sait combien c'est difficile.
 
Je n'ai fait que me rebeller contre une entrée en matière plutôt contradictoire.
(...)
Donc vous voyez que quelque part nous avons des points en commun. Je vous envoi plein d'amour et vous souhaite une belle continuation avec plein de réussite dans vos différents domaines qui sont vos préoccupations personnelles.
 
Merci je n'en ferai rien, j'ai passé l'âge de ce genre de gamineries et puis je ne suis pas pédé ! Et surtout j'ai horreur des "sucreries"...
 
Bien cordialement.
 
Richard
 
Notez que l'on a fort peu parlé de choses techniques. Mon interlocuteur a fini par m'envoyer son article sur l'EAB et il n'a pas daigné me téléphoner. Visiblement il craignait sans doute de devoir remiser ses préjugés. Je suscite des réactions très contradictoires ou on me hait ou on m'adore. Mais je préfère n'être pas trop "adoré", ça crée des obligations sentimentales qui peuvent fausser les jugements sur les sujets sérieux. J'évite aussi d'être trop "affectueux" car c'est nécessaire pour respecter la liberté des autres. Enfin personne n'est tenu de prendre pour argent comptant ce que je raconte. Mais apparemment même quand on ne veut pas prendre c'est difficile de laisser... 

Voir : http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/05/21/eau-kangen-et-equilibre-acido-basique-par-richard-haas-3005851.html