Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2016

Que penser des compléments inspirés de la médecine chinoise ?

ho-shou-wu-web.jpgJe reçois à l'instant le mail suivant :

Bonjour,

Comment allez vous depuis notre conversation téléphonique fort sympathique. 
Sur les compléments alimentaires de la MTC je suis tombée sur ce laboratoire Français http://www.laboratoiresbimont.fr/gamme-clinicasie-pharmac... vous connaissez ? Peut on se fier aux compléments ?
MERCI
 

Reponse

Merci de m'avoir procuré l'occasion de dénoncer encore un abus, ç v encore donner lieu à des pleurs et des grincements de dents impuissants mais ce que je vais dire est irréfutable. Alors pourquoi se gêner ?

Prenons pour commencer le cas d'une formule traditionnelle, savoir Liu Wei Di Huang Pian, donné comme tonique du Rein. En fait c'est aussi un tonique du Foie et un médicament utilisé notamment pour les troubles liés à la ménopause. Mais Bimont ne peut pas le dire à moins de tomber sous le coup de l'interdiction de certaines allégations. D'autre part, si la formule est correcte il s'agit vraisemblablement de poudre de plantes et non d'extrait concentré. En d'autres termes, recourir à ce type de produit n'est pas du tout avantageux. C'est pas cher en apparence mais en fait pour le double vous avez auprès d'un labo spécialisé non pas 60 g mais 100 gramme d'une poudre infiniment plus concentrée que l'on doit prendre dans un peu d'eau chaude car la perception des saveurs est primordiale dans le mode d'action. Là le degré de concentration n'est pas du tout indiqué, donc on ne sait pas ce que l'on achète exactement.

http://www.laboratoiresbimont.fr/liu-wei-di-huang-pian_35...

Ce genre de labo exploite aussi des remèdes que je qualifierai de "folkloriques". La poudre de perle ets un remède destiné à la peau. Je ne vois aps le rapport avec le millepertuis et la zen attitude. D'autre part, on ne doit pas vendre du millepertuis sans avertir les consommateurs d'un risque de photosensibilisation. On n'est plus dans la MTC mais dans la fantaisie.

http://www.laboratoiresbimont.fr/harmonie-perle_334.69.htm

Vendre 60 g de comprimés de Ho Shou Wu (polygonum multiflorum) en fourrant dans la tête des gens que cela fait repousser et foncer les cheveux blancs pour 29 € c'est se moquer du monde. Notez que l'on peut se procurer cette plante et traiter la racine antropomorphique en la faisant cuire avec des haricots noirs pendant 12 heures. Non seulement c'est plus avantageux mais vu la quantité on a des chances d'obtenir un résultat.

Pour l'artemisia annua 50 g. pour 45 € d'extrait dont on ne connait pas le ratio ça fait cher !

http://www.laboratoiresbimont.fr/artemisia_375.68.htm

Des restrictions ont été publiées par l'OMS à propos de l'artémisinine. Le problème est que dans le cas de fièvres paludéennes les tisanes et les extraits faibles risquent de provoquer des résistances. L'artémisinine est intéressante en cas de cancer mais il existe encore des incertitudes sur le protocole à mettre en oeuvre tant en ce qui concerne le dosage que l'ajout ou l'abstention de fer. L'artémisinine agit au contact des molécules de fer en libérant un peroxyde, c'est la raison pour laquelle ce produit doit être pris à jeun afin de n'entrer en contact avec le fer qu'à l'intérieur soit du parasite soit des cellules cancéreuses. Il n'est pas souhaitable en effet que l'artémisine produise un peroxyde en dehors des cibles visées. J'en déduis que vendre un extrait de grade non précisé de cette plante sans aucune explication n'est pas loin d'être chose criminelle !

La mise à disposition d'informations suffisantes devrait permettre d'éviter des interdictions mais où trouver cette documentation sur des sites de ventes non spécialisés qui n'ont pas le droit d'user de la moindre allégation.

Conclusion

La médecine traditionnelle chinoise et particulièrement sa phytothérapie constitue une discipline complexe qui nécessite des années d'étude. On peut pratiquer l'acupuncture ou le Gi Gong thérapeutique avec succès et ne rien connaître de la phyto. J'ai mis à disposition sur le Cloud de nombreux ouvrages de médecine chinoise dont le Grand Formulaire d'Eric Marié qui à classifié les très nombreuses formules traditionnelles. On ne peut pas utiliser des formules de MTC sans l'aide d'un thérapeute qualifié et ces thérapeutes se fournissent non pas auprès de fabricants de compléments "grand publics" mais de laboratoires très spécialisés.

Nous en avons plusieurs en Europe un en Belgique, un au Luxembourg et un en Andorre qui pour l'instant n'existe pas d'ordonnance.

http://www.planetaverd.ad/fr

J'ajoute que pour se débrouiller seul il faut connaître un minimum rudiments de la pathologie chinoise, savoir ce qu'est un vide de Yin, les contre-indications qui s'y appliquent, savoir ce que veut dire une "chaleur vide" ou encore une "chaleur toxique" etc..

Moralité : La MTC et sa phyto sont une spécialité très complexe et très ésotérique qui doit être pratiquée par des professionnels qualifiés tandis que les produits doivent être conditionnés et distribués par des techniciens dont c'est le métier de sorte que je ne peux pas recommander des laboratoires comme Bimont et Cie dans le cas d'une médecine aussi pointue que la MTC. Je ne suis pas Michel Dogna. Je ne copine pas en faisant de la pub pour Pierre Paul Jacques. Je suis une personne responsable et comme tel respectueuse d'un art aussi pointilleux que l'est la MTC.

Pour finir que le laboratoire Bimont ne me fasse pas un procès pour contrefaçon de son image de produit, je n'ai pas copié l'image, je l'ai linkée à partir du site original.

09/07/2016

Dr Donatini, Dysbioses intestinales, Mycothérapie et Cancer, le point (juillet 2016)

Donatini.jpgCeci est l'actualisation d'un post datant à l'origine de 2013

Le Dr Donatini gastro-entérologue, hépatologue, cancérologue et immunologue, diplômé d'ostéopathie a bénéficié d'un publicité grâce aux colloques d'une certaine Marion Kaplan, marchande de casseroles de luxe dont je pense le plus grand bien. Sans ce lancement, il est probable qu'il n'aurait pas acquis la côte qui lui permet d'être interviewé régulièrement par des site assez féminin. Normal les femmes se soucient plus de leur "tuyauyterie" que les hommes et elles n'ont pas tort car c'est vital.

Un médecin m'a écrit ceci à son propos:

J’ai aussi fait la connaissance du Dr Donatini il y a quelques années, et j’ai été suivre un de ses stages, j’y ai appris pas mal de choses.

Il nous a fait aussi une démonstration de la stimulation immunitaire par certains de ses champignons par transformation des lymphocytes en macrophages sous le microscope.

C'est un peu court comme énoncé et j'aurais aimé connaître le protocole, enfin pour disposer d'un microscope électronique en stage le Dr Donatini doit être riche...

Il utilisait surtout le mycélium et l’expérience que j’en ai eu est assez favorable. 

Bien entendu comme tous ceux qui sont originaux et créatifs il a été sabré, rien d’étonnant. J’en ai gardé une image plutôt positive.

Vous avez dit sabré ? Mis à part le fait que sa société Mycoceutics a du fermer suite à un contrôle de l'ordre des pharmaciens à propos d'allégations non autorisées, j'aimerais savoir quelles difficultés ce médecin aurait rencontrées...

Délires carabinés

A son propos je me souviens d'avoir réglé le cas d'une folle qui a vu des symboles "ésotériques" sur la façade du bâtiment où exerce ce médecin... 

Voir http://silicium.blogspirit.com/spiritualisme-et-divers/ in "Seconde manifestation délirante" et "Visite au Dr Donatini".

Point commun avec le Dr Donatini

Le Dr Donatini se serait intéressé aux champignons médicinaux à partir de 1994. J'ai consacré, au cours des années 90, un certain nombre de pages à une revue des champignons médicinaux en usage dans la tradition chinoise en particulier. Ce n'est du reste pas le seul point commun, Donatini est un sudiste devenu champenois et je suis un peu l'inverse, on a du se croiser quelque part...

Côté francophone je suis bien le premier à avoir procédé à une revue d'une aussi grande envergure. J'ai synthétisé ce que j'ai pu trouver à l'époque et j'y ai accolé les références d'études trouvées sur Pubmed. Ces pages existent toujours mais elles sont encombrées d'une publicité envahissante et ces merdes odieuses les rendent illisibles.

J'ai donc entrepris de les sauver sous la forme d'un pdf. Je n'ai pas le temps de les actualiser et la plupart des liens sont obsolètes. J'avais rassemblé ce qui se faisait en matière de kits et surtout de notices de cultures.

Lire le pdf sur les champignons médicinaux (1)

Lire le pdf sur les champignons médicinaux (2)

Ces fichiers font au total 233 pages et la seconde partie contient des abstracts trouvés sur PubMed.

Mes recherches remontant à plus de 15 ans, le sujet tend à devenir à la mode et en matière de traitement des cancers la recherche dans ce domaine a fait des progrès. J'en été resté à des indications moins ciblées. Toujours pour des raisons de temps, je n'entends pas faire de longs commentaires sur les nouvelles pages qui sont apparues et c'est à chacun d'en faire l'inventaire, aussi me contenterai-je de fournir les liens avec seulement quelques mots de présentation.

Si vous tapez champignons médicinaux sur Google mon site apparait en tête : 

http://membres.multimania.fr/sidanet/B_champi.htm

Voyez-vous mêmes les dégâts avec des publicités de merde pour les taré(e)s à la recherche d'un "ventre plat" par exemple car des publicités pour une cervelle correctement remplie ça n'existe pas encore !

Vient ensuite la page d'un "spécialiste" ou plutôt d'un marchand de poudre de champignons médicinaux :

http://www.champignonsmedicinaux.com/

Soit dit en passant, si l'on en croit le Dr Donatini dont il sera question plus loin, absorber le corps d'un champignon n'est pas ce que l'on fait de mieux. Il contient de la chitine qu'il juge nocive dans certains cas et préconise l'utilisation du seul mycélium. Je ne trancherai pas car on va voir que son labo qu'il recommande a pour l'instant un "problème"...

Encore un marchand de poudre (qui déstocke..., son commerce ne doit pas marcher et je suppose qu'il y a une date de péremption sur les boîtes...). Voyez :

http://www.armonydevivre.fr/gamme-champignons-medicinaux-...

Encore un marchand, décidément tout le monde se lance dans le champignon miracle :

http://www.jolivia.fr/52-champignons-medicinaux

J'arrête la revue, il y en a comme cela des tonnes, voici quelque chose de beaucoup plus intéressant..

Champignons médicinaux et cancers

http://champignon-contre-metastase.e-monsite.com/

L'auteur avait consacré un site très documenté à l'affaire Beljanski qui avait malheureusement disparu. Il est heureusement reparu et vient de fiare l'objet d'une note.

Voilà enfin des pages conçues comme je les aime avec des références scientifiques. La différence avec les miennes si les auteurs se ressemblent en terme de sérieux, c'est que je n'avais pas trouvé d'informations vraiment ciblées en matière de traitement des cancers et plus spécialement des métastases.

Notez la page sur les intolérance et la toxicité. Je connaissais les réactions au Lentinan. Un copain en a été victime. Je n'avais pas prêté attention à celle concernant Agaricus Blazei...

A noter une page sur les approvisionnements. N'y figure pas celle de Mycoceutics.

Caresses sylvestres en bordure d'autoroute

Ce qui m'avait frappé lors de ma première enquête c'est le fait que le cabinet était adossé à une entreprise de spa assez frivole. Il comprenait des aspects notoirement fantaisistes avec ses propositions caresses des sous-bois au maïtaké qui m'avait laissé songueur. Tout cela détone eu égard aux titres du médecin concerné.

Voir http://www.clini-spa.fr/medias/Tarif_2012V8.pdf

Voir http://www.clini-spa.fr/pages_47_Soins-manuels-trad...

J'ai du conserver en archives copie de tout cela...

Ce commerce était au nom de sa femme (Andrée Eliane). Le site parait avoir disparu car l'on a du se rendre compte que ça ne faisait pas très "scientifique" mais les traces de l'entreprise subsistent. Le dernier bilan daterait de 2014 donc un an après mon entrée en scène sur le sujet.

Voir http://www.manageo.fr/fiche_info/509265971/10/donatini-cl...

Spa.jpgGoogle Maps est d'une folle indiscrétion. Vous n'imaginez pas ce que j'ai pu découvrir en me servant de cet outil. Dans le cas présent, l'adresse permet d'atterir sur la route à grande circulation qui passe devant une bâtisse moderne sans grâce et dont l'apparence contraste méchamment avec les délices promis par l'ancien catalogue évoqué ci-dessus.

Enfin le Dr Donatini n'a pas quitté l'adresse de Cormontreuil.

La fermeture de Mycoceutix

http://shop.mycoceutix.com/

Le site existe toujours mais est fermé mais une autre société fournit les produits.

J'avais contacté l'Ordre de Pharmaciens pour en savoir davantage. On n'a même pas daigner accuser réception de mon mail. Bref, on sait qu'en général les patrons de la caste des médecins et des pharmaciens se jugent plus égaux que d'autres et ont gardé une mentalité d'Ancien Régime.

On peut cependant deviner que Donatini s'était fait piéger à cause d'allégations non reconnues. On peut le deviner à la teneur de déclarations postérieures. Voyez cette page :

http://www.prevention-sante.eu/medecine/cancer-immunite-d...

Avant de commenter un passage de cette page faisons la revue des sociétés du Dr Donatini

Le Dr Donatini : des intérêts directs et indirects dans 7 sociétés

Je ne veux pas m'étendre sur le caractère quelque peu "policier" de ce genre d'enquête mais enfin il est des choses qui frappent de la part d'une médecin. Il a ou a eu des intérêts dans 7 sociétés toutes bâties sur le même modèle et domiciliée à la même adresse, avec seulement 2 responsables lui et sa femme et aucun salarié.

Une clini-Spa http://www.societe.com/societe/donatini-clini-spa-nature-509265971.html (depuis 2008 avec 59 800 € de CA et un bénéfice de 1 300 € en 2014)

Mycoceutix  http://www.societe.com/societe/sarl-mycoceutics-438638652... (depuis 2005, dernière activité en 2015 avec un bénéfice de 1537 €, sans les salaires)

Donatini Forêt et Nature http://www.societe.com/societe/donatini-foret-et-nature-s... (depuis 2007)

Et là ça change 1 317 800 € de CA et bénéfice de 240 500 € en 2015. Noter que seule sa femme apparaît en tant que gérante.

J'avais signalé que Donatini exploitait une forêt dans la région de Château Thierry. Et Chartèves c'est entre la ville natale de La fontaine et Dormans. Or il se trouve que je connais bien ce secteur pour avoir fréquenté en tant qu'écolier. Tout ce que l'on peut savoir c'est que Donatini se procure ses "blanc de champignon" chez mycelia en Belgique et qu'il les cultive sur des seconde écorces de quelques feuillus, bouleau, tremble etc... Ok mais qui fait le travail et comment est-il fait, les sociétés ne mentionnent jamais que 1 ou 2 salariés... Mycotix était une société à vocation pharmaceutique, au moins sur le papier. Mais attendez, je n'ai pas tout dit car il y a d'autres détails qui m'inquiètent.

Mais ce n'est pas tout, il y aussi  :

Une Académie de Santé http://www.societe.com/societe/sante-academie-414637959.html clôturée en 2006 par suite d'une liquidation judiciaire.

Elle semble avoir été remplacée par Médecine Information Formation tenue par sa femme. http://www.societe.com/societe/medecine-information-forma...

La Société Civile Immobilière qui détient les bâtiments http://www.societe.com/societe/sci-donatini-405318825.html

La société d'exercice libéral correspondant à son activité de médecin http://www.societe.com/societe/selarl-donatini-442865762....

Je me demande d'abord comment ce médecin fait pour s'y retrouver dans ce maillage.

Donatini Forêt Nature ou l'art de se ficher du monde !

Je cite  et je commente http://www.prevention-sante.eu/medecine/cancer-immunite-d...

BD: Mes produits sont désormais disponibles sous forme de poudres

Mycoceutix fournissait des gélules, l'entreprise ayant été démantelée du fait de l'entrée dans la danse de l'Ordre des pharmaciens, on a simplifié, à la fois par nécessité, facilité et pour faire cadrer la nouvelle "galénique" à un discours d'une hypocrisie assez remarquable.

On ne semble plus avoir les moyens de faire façonner des gélules alors on ne donne plus que de la poudre mais sans avoir diminué le prix ! C'est 26 € les 20 g. ce qui fait très cher. Et on va voir que ce n'est pas tout !

Je suis en effet favorable au développement de produits alimentaires, et non pas au développement de compléments alimentaires.

Donatini ne vend plus un complément mais un produit alimentaire qu'il compare à une sorte d'épice. C'est astucieux mais c'est aussi très grossier. Faire passer une poudre de mycelium aromatisée avec des huiles essentielles, certes en vente libre après avoir axé la vente des gélules sur des allégations scientifiques tout en continuant de prétendre à des effets sur des virus et des bactéries dysbiotiques, c'est franchement gonflé. Mais on va voir que le vrai problème est encore ailleurs.

Le produit doit être accessible à tous, avec un prix modeste. Et deuxièmement, il doit être dénué de risques. Donc il doit faire partie d’une consommation courante(?), que l’on peut mettre dans la bouche pour le goût, ou alors dans son alimentation, pour épicer et agrémenter.

Je passe sur les mycéliums réduits à n'être que des épices d'agrément, je rappelle le prix modeste : 26 € pour 20 g. ! Fauchon est littéralement enfoncé !

Il est donc disponible sous forme de poudre. Contactez foret-nature@orange.fr, pour disposer de ces produits. Le site internet n’est pas encore finalisé. Avec la plus grande prudence, je demande une autorisation préalable. Parce qu’il y a un très grand pointillisme règlementaire sur les allégations.

Donc c'est clair, Madame Donatini ne vend plus que des épices mais c'est en attendant que d'improbables allégations ne soient autorisées en faveur des champignons et des mycéliums. En attendant les affaires marchent et sont même florissantes : plus de 1 MILLION d'Euros en 2015 !


C’est très récent, la liste des allégations santé pour les aliments, et les compléments alimentaires, est parue le 14 juillet 2014. Pour 222 allégations. Point intéressant, la liste des allégations et des produits alimentaires à base de champignons, n’est toujours pas officielle. Elle n’est toujours pas parue. Donc j’aimerais bien attendre cette liste. C’est pour cela que je prends désormais le plus grand soin à la communication sur les allégations santé. Tout doit être règlementaire, et ça n’est pas encore paru au Journal Officiel. Donc tans que ce ne sera pas au JO, ce ne sera pas sur le site internet.

Des Mycéliums comme véhicule aux huiles essentielles proposées : une "riche idée" mais il y a un hic...

Sur http://www.femininbio.com/sante-bien-etre/conseils-et-ast...

On lit ceci : L’objectif est de diminuer la flore colique en cas de pullulation confirmée par un test respiratoire.
Les huiles essentielles ont fixées sur des fibres d’écorces d’arbre. Le mycélium de champignon inhibe la lipase pancréatique et empêche l’absorption gastrique ou jéjuno-iléale des huiles essentielles. Ce mycélium (Laetiporus sulfureus) est aussi un excellent immunostimulant.
Ainsi l’intestin est progressivement désinfecté, surtout la partie baisse alors que le grêle bénéficie d’une immunostimulation anti-virale et anti-tumorale.

Donc les mycéliums serviraient à véhiculer les précieuses H.E. intactes jusque dans l'intestin. En d'autres termes les lipases pancréatiques n'auraient pas d'effet sur les mycéliums et s'agissant d'huiles donc de corps gras la lipase ne pourrait pas digérer les H.E. et les rendre assimilables. Autrement dit, à côté d'un rôle immuno stimulant qu'il faudrait examiner à part le mycélium servirait de protection gastro résistante.

Les mycéliums comme protection gastro résistante, c'est une foutaise !

Il faut parfois beaucoup de temps pour faire le tour d'une question. IL aura fallu les deux mais d'une lectrice pour que je percute au sujet de l'amateurisme des préparations "alimentaires" vantées par Donatini.

Bref, cette lectrice a attiré mon attention sur le fait que même du temps où Mycoceutix fournissait des gélules, ces dernières n'étaient nullement gastro résistantes et occasionnaient des remontées assez fortes à moins d'absorber ces gélules au milieu d'un repas très copieux. Alors c'est pire avec la poudre parce qu'en plus sans protection de la gélule, ça empeste la bouche.

Soyons clair je parle bien de remontées par le gosier et la bouche et pas par le cul ce qui aurait l'avantage de prouver que les H.E. seraient arrivées à bon port !

Alors si on veut que les H.E. arrivent intestin, je ne vois qu'une solution, recourir à des gélules gastro-résistantes et utiliser comme support de la farine de riz et un certain % de Lévilite (silice colloïdale hydratée) le seul problème étant d'une par le dosage précis et le moyen d'obtenir une poudre où le principe actif sera convenablement réparti. 

Voir http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2010_Lille_Barthelemy_Dec...

Bref, mes soupçons se confirment quant à l'amateurisme des préparations proposées par le Dr Donatini, J'aimerais bien visiter le local où il prépare ses poudres...

A propos des dysbioses intestinales

Pour la partie solide des propos de Donatini sur les dysbioses, on peut se référer à http://clesdesante.com/article-dr-bruno-donatini-traiter-...
mais depuis le temps que l'auteur doit compléter cette page, je me demande ce qui l'en empêche.

Voir aussi https://www.youtube.com/watch?v=FjZQx9crV7k

Je distingue donc deux domaines la partie diagnostic et état de l'appareil digestif et la partie thérapeutique. Les complexes aromatiques proposés sont sans doute fiables sauf que le mode d'administration proposé m'apparaît fort problématique. Le côté réseau Internet des mycéliums c'est très poétique mais les proposer comme véhicule de camouflage à l'abri des secrétions gastriques quand les prendre ça empeste autant la bouche quasiment que de prendre des H.E. dans le l'huile ou dans du miel, à 26 € le minable petit pot de 20 g de poudre je veux des garanties sur son mode d'obtention et des preuves décisives de ce mode d'administration qui ne fait illusion que sur le papier.

Les videos un procédé de communication foncièrement malhonnête

Enfin je rappelle que j'ai horreur des vidéos. C'est très bien pour rendre captifs des béotiens autour de sa personne mais c'est gavant et frustrant sur le plan scientifique. Un teste vous pouvez faire des retours en arrière facilement, là non et et en plus faut prendre des notes.

Je me demande ce que Donatini attend pour développer sa science dans un livre convenablement détaillé. Ce qu'il a publié sur les champignons est devenu introuvable et il n'a commis qu'une préface à une livre d'un tiers. Mais publier un livre ça ne rapporte rien et c'est beaucoup moins efficace qu'une conférence pour littéralement ensorceler par la parole des gens généralement ignares dans des circonstances ne procurant aucun recul pour des questions pertinentes. J'avais bien soupçonné depuis 2013 que la référence aux champignons et aux mycéliums était problématique mais il m'aura fallu la remarque récente d'une lectrice sur les remontée aromatiques pour toucher du doigt le caractère fallacieux du véhicule utilisé. Là aussi se pose encore plus qu'avec une poudre d'une parfaite granulométrie constante et très fine comme du talc quand on imagine de la comparer à de la poudre d'écorce dont on ne sait trop avec quel type d'appareillage elle est obtenue. 

Enfin quand aux questions pertinentes, je pense avoir soulevé un lièvre de taille au sujet des gélules devenues simples poudres. Il me reste à m'enquérir auprès de mon pharmacien de la technique pour préparer des gélules de H.E., le problème étant que les gélules gastro résistantes coûtent une fortune en France et que le procédé d'enrobage avec l'Eudragit est non seulement laborieux mais assez franchement toxique. Aussi je vais demander à la Pharmacie de la Croix Blanche s'il ne peut pas pallier au manque et proposer des formules sûres.

En résumé, ne pas confondre les apports scientifiques de Donatini sur les dysbioses et ses fameuses poudre alimentaires et trop épicées...

A propos de Fibroscan

Les praticiens, souvent des naturos, formés par Donatini, s'il ont le GazDetect n'ont certainement pas le Fibroscan. La question se pose donc de pouvoir faire faire un diagnostic de l'état de son tube digestif sans avoir a courir et à payer à chaque fois des horaires plus ou moins fabuleux. Trois instruments sont mis à contribution avec la lampe de Wood, ce point ne semble pas difficile à solutionner, on en trouve des portables à peu de frais sur Internet, toute la question est de savoir si elle présentent la longueur d'ondes adéquate dans les UV pour la phosphorescence buccales de certaines bestioles.

J'ai eu l'idée de me renseigner sur cette technique qu'est le Fibroscan. Elle n'est pas très répandue et n'est remboursée que dans le cas d'hépatite C sauf diagnostic de cirrhose avérée. Voir :

http://hepatoweb.com/fibroscan_adresses.php

Dans le secteur, j'ai Ouzan à Saint Laurent du Var et Peroux à Beausoleil. Ouzan c'est 100 € au moins pour le Fibroscan au moins quand la SS a fixé le tarif à 31,90 € mais sans Gazdetect. Peroux est situé à 2 pas de l'ECI où Donatini enseigne. Il doit y avoir une relation, on a des chances de pouvoir de tous les outils  mais ce médecin est en vacances jusqu'au 15 juillet. idem pour le Dr Ruby Orengo, en vacances jusqu'au 29 pour "raisons médicales" (sic). Serait-il souffrant ? Voilà un curieux sens de la communication, j'imagine qu'il s'agit d'une sorte de lapsus. Enfin d'ici là je risque de penser à autre chose. 

Enfin si des lectrices et des lecteurs ont consulté des praticiens certifiés Donatini, j'aimerais avoir des échos de leur méthode et des coûts.

10/12/2013

Auriculomédecine, il faut adhérer au GLEM pour avoir la liste des praticiens !

foetus.jpg

Cette note dans sa version originale a fait l'objet d'une de réactions diverses, un lecteur a traité le Dr Nogier d'abruti... J'ai donc décidé de l'alléger tout en maintenant mon point de vue. Chacun étant libre de juger en son âme et conscience...

Rappels des faits : j'ai demandé au fils Nogier de me faire parvenir la liste des praticiens en auriculo. Il m'a répondu qu'il fallait être membre du GLEM et donc payer une cotisation (20 €).

Ma position : J'ai refusé à juste titre. Il n'est pas compliqué ni prenant de tenir une liste et l'envoyer par email plutôt que de faire un baratin pour justifier le détour.

Bref; de quelque façons que l'on envisage la question ce détour ne peut pas être justifier. Quant à déterminer si c'est là le comportement d'un "abruti", ce n'est pas la question. J'ai cependant publié la réaction pour souligner l'existence d'une certaine unanimité au détriment de la pratique que j'ai dénoncée. C'est du jamais vu ! C'est bien la première fois en effet que l'on se heurte à ce genre de réaction. Enfin! Quand on est à la tête d'une discipline, on a le souci de la développer, s'il faut payer la liste et ensuite payer encore des honoraires hors convention, basta !

Donc j'ai fait un trait sur l'auriculothérapie ! De toutes façons c'est une discipline compliquée et je ne suis pas sur que tous les élèves de Nogier l'ait maîtrisée. Le réflexe auriculo cardiaque (RAC) nécessite une sensibilité et une expérience considérable pour fournir des indications fiables. Il suffit d'écouter l'enregistrement d'un cours ou d'une conférence sur le site du GLEM pour comprendre que si le patron de l'école est fiable, rien n'indique que ses élèves possèdent la maîtrise de la chose. Le Dr Jean-Yves Henry, qui a fréquenté le GLEM, partage mon opinion parle d'un enseignement très compliqué.

Voir : http://www.medecine-integree.com/neuraltherapie-auriculo/...

A propos du livre du Dr Nogier sur le lait

piste au lait_01.JPG

Enfin troisièmement, j’ai un livre du Dr R. Nogier intitulé Ce lait qui menace les femmes. Un livre qui me rappelle les préoccupations du Dr Dufilho auquel j’ai rendu visite durant les années 70 à Oloron en une époque où j’envisageais encore de faire une carrière dans un domaine médical. Il m’avait fait cadeau d’un répertoire de sa composition et de son atlas des points de Weihe avec ses propres dessins qui fut publié par la suite.

Cela fait donc près de 40 ans que je suis au courant des méfaits réels ou supposés des laitages qui se rapportent surtout à leur dénaturation. Et de cela ni Souccar ni Nogier n’en parlent. Pire encore Nogier met en parallèle des statistiques de cancer avec des statistiques de consommation laitière ce qui il faut bien le dire ne prouvent strictement rien car d’autres facteurs non pris en compte peuvent intervenir.

Une relation statistique (comme dans le cas du cholestérol avec les pathologies cardio-vasculaires) n'est pas une relation causale !

Comme la vogue de la pilule anticonceptionnelle en France particulièrement et là on constate une corrélation très étroite avec la flambée des cancers du sein après mai 68 qui est bien l’événement qui a fait entrer cette foutue pilule dans les mœurs un an après la loi Neuwirth autorisant la publicité des moyens anticonceptionnels. Mais je ne prétendrai pas que la pilule serait là cause unique de ladite flambée quoiqu’elle ait plus de chances d’en être responsable que les facteurs de croissance du lait de vache en particulier.

Le Dr Dufilho a vu mourir sa première femme d’un cancer du sein et il me semble bien qu’il se serait remarié et que sa seconde femme aurait connu le même sort. Comme elle(s) consomma(en)t beaucoup de laitages, il a fait une relation et Vie et Action à Vence s’est fait son premier prote parole en France. Chez Nogier l’inspiration est venue d’une patiente qui s’est révélée également grande consommatrice de laitages car son père dirigeait une laiterie. Enfin je me méfie beaucoup des gens, et particulièrement des médecins, qui s’intéressent trop aux femmes, car non seulement le titre du livre dénonce une dessein assez net d’être reconnu par la clientèle dont il s’agit comme un possible sauveur mais dans la conférence notée plus haut, on entend l’intervenant souligner le cas de deux femmes la fille accompagnant la mère venant régulièrement de Savoie (une patrie fort laitière) pour un cancer ulcéré d’un sein. Cette double hantise celle des laitages et celle romantique du salut des femmes malades du lait a donné lieu à l’écriture d’un roman intitulé la piste du lait paru chez mon propre éditeur dont voici la présentation :

C’est un roman qui se lit d’une traite. Un certain Docteur Nicolas constate qu’une de ses patientes atteinte de cancer du sein éprouve un dégoût du lait pur. Un certain docteur Loubet, directeur du Centre International de Recherche sur l’Alimentation emploie tous les moyens pour diffuser des idées profitables à l’industrie et bloque ainsi des informations essentielles. A lire sans modération et à recommander à tous ses malades. C’est vraiment une excellente lecture.

http://www.auriculo.biz/bibliographie.php

Quant à la pilule elle ne serait guère responsable que d’intolérances alimentaires. On croit rêver ! A mon avis, l’enquête à charge contre les laitages ne peut concerner que leur dénaturation. Le bon Dr Nogier qui veille sur le sort de ces femmes crédules qui doivent constituer le gros de sa clientèle est sûrement bien loin du compte qui ne considère que le lait en soit sans faire la distinction entre laitages crus et bio et les trafics de l’industrie. A y bien réfléchir ce n’est pas seulement simpliste, c’est aussi très naïf et la médecine n’a rien à voir avec les romances…

Conclusion

Je n'ai rien à priori contre l'auriculothérapie mais son accès est problématique à moins d'habiter la région lyonnaise. Pour ce qui concerne les laitages, on les condamne à priori sans avoir fait la part des mauvais traitements donc cela relève de la désinformation. Que certaines personnes ne puissent supporter le lait CRU et bio (lactose en particulier) c'est possible mais la consommation de beurre CRU et bio est à recommander. Ce sont contrairement à la tendance à criminaliser les graisses animales saturées de très bonnes graisses notamment pour l'intestin et donc l'immunité. 

16/05/2013

Initiation à la médecine traditionnelle chinoise

mod_html209619_4.jpgJean Pélissier qui exerce à Marseille me parait bien connaître la médecine traditionnelle chinoise. Je ne sais pas ce qu'il vaut en tant qu'acupuncteur et comme prescripteur de phytothérapie et j'ai tendance à trouver qu'il fait un peu trop de pub en pensant que si ses affaires marchaient il n'aurait pas besoin de se mettre à l'affiche.

Je n'ai pas été particulièrement emballé par ses livres mais il est vrai que su ce point j'ai disposé et je dispose encore de quelques ouvrages techniques à vocation professionnelle.

Je vous conseille puisque c'est gratuit d'aller voir sa chaîne sur Youtube, il y a d'excellentes choses à glaner. Maintenant je serais très heureux d'avoir l'avis de personnes ayant fait appel à ses lumières car les praticiens de MTC ne courrent pas les rues. Je suis toujours en recherche d'un bon acupuncteur et je connais des gens qui font 800 km pour aller se faire piquer... Parce que dans le secteur de la Côte d'Usure, c'est arnaque et Cie, trop d'argent circule... 

 

19/03/2013

« Asiatonic », « Anticancerlin » Laetrile (B17) et Cancer

Asiatonic 2.jpg
Un lecteur m’a demandé si j’avais des informations sur la B17 (Laetrile) en mentionnant qu’il utilise entr’autres produits l’Asiatonic dans le protocole de Gernez comme substitut au sirop de chloral. Bref, ceci m’a amené à faire des recherches plus particulièrement ciblées sur l’Asiatonic car cela m’avait été demandé par un ami qui pense être atteint d’un double cancer.

Ce qui ne m’inquiète pas outre mesure car il s’était auto diagnostiqué une « valvulite » alors qu’il souffrait de s’être infligé du MMS pendant des mois. Et ainsi que je l’avais prévu, l’arrêt de cet oxydant lui a permis progressivement de sortir d’un état d’épuisement alarmant.

Voici le produit de mon enquête sur l'Asiatonic, son histoire, sa composition précise, les indications réelles de la plante, son coût et la manière de se procurer Herba Sarcandrae au meilleur compte.

Comme à l'accoutumée le résultat est loin d'être triste... Il va encore faire des heureux...

 

asiatonic.jpg

11/02/2013

Documentation médicale - références - sites etc...

documentation.jpgCe poste sera régulièrement mis à jour. Vous pouvez de votre côté me signaler vos découvertes...

Analyses biologiques

Je vous suggère de télécharger la nomenclature des actes de biologie médicale de l'Assurance Maladie.

http://www.codage.ext.cnamts.fr/f_mediam/fo/nabm/DOC.pdf

Vous avez aussi sur le site du Laboratoire du Cerba un accès aux épreuves biologiques par ordre alpha :

http://www.lab-cerba.com/index.php/fr/nos-competences-med...

Les conditions de prélèvement et les prix sont indiqués quand l'acte n'est pas côté.

Voir aussi :

http://www.lab-cerba.com/index.php/fr/espace-biologiste/d...

Et surtout cette page qui donne toutes les précisions techniques sur l'intérêt et l'interprétation de nombreuses épreuves biologiques.

http://www.lab-cerba.com/index.php/fr/espace-medecin/guide-des-examens-specialisees

Un exemple la fiche très complète sur les Apolipoprotéines :

http://www.lab-cerba.com/pasteurcerba_iframe/guidedesanal...

Exemples de contrôles personnels

Ce document vous donne la cotation des actes (en Bx et vous avez les tarifs à la fin). Il est parfois difficile d'obtenir la prescription de certains dosages. Quand leur coût n'est pas très élevé vous pouvez bien l'assumer. J'ajoute que si le labo réclame une prescription et qu'il insiste vous lui dites : je suis majeur et vacciné, je paye vous faites le boulot sans discuter où je change de crémerie... 

Evidemment, comme j'ai certaines connaissances j'ai en général de très bons contacts avec les pharmaciens et les biologistes et comme vous ne serez amenés à réclamer que des dosages banaux, vous ne devriez pas avoir de problème.

Exemple de prévention d'un problème lipidique : notez par exemple que le dosage de l'Apo A1 + Apo B20 revient à 5,40 €. Ce dosage est plus performant que le bilan lipidique classique (B30 à 9,30€). Si vous voulez tester un régime et des remèdes naturels anticholesterol avant de passer aux statines vous avez tout intérêt à vous prendre en charge et à contrôler le résultat de vos essais à 1 mois, un mois et demi. Evidemment cette prévention suppose de ne pas attendre d'être confronté à un infarctus et à la pose de stens... Je reviendrai sur l'intérêt du dosage des Apo A1 et B dans un post plus détaillé.

Si vous êtes sujet à faire du diabète, après avoir procédé au dépistage classique (glycémie à jeun sur plusieurs prises et hémoglobine glyquée) vous pouvez tester un traitement naturel (gymnema, extrait de canelle, chrome etc...) en prenant pour référence un dosage des protéines glyquée avant mise en route de l'essai et après deux ou trois semaines (coût un B30). L'hémoglobine glyquée qui correspond à une période de référence d'environ 4 à 6 semaines n'est pas très adaptée à un tel contrôle. D'autre part le dosage du glucose par stylo piqueur est contraignant et il faut étalonner les résultats sur un laboratoire car on observe des déviations qu'il faut évaluer pour corriger les chiffres. Psychologiquement, il vaut mieux faire son essai de compléments pendant 2 à 3 semaines en pensant à autre chose et comparer 2 résultats plutôt que de se piquer chaque matin voir 3 fois par jour. Et si votre médecin n'est pas coopératif pour répéter les dosages à cause notamment des règles imposées, vous avez tout intérêt à vous débrouiller seul.

Notez que le dosage du glucose à jeun est côté B5 (1,55€) : si vous avez un stylo piqueur n'hésitez pas à faire plusieurs mesures pour étalonner votre appareil de contrôle et à carculer la déviation moyenne sur un lot de bandelettes.

Il y a des gens qui voient leur taux de sucre monter avec la prise d'hypoglycémiants, c'est assez rare aussi vous avez des chances, en vous y prenant méthodiquement de trouver une solution naturelle en jouant sur la diététique et les compléments. Je pense évoquer la question de la prévention des maladies cardio vasculaires et du diabète un jour prochain. 

Interprétation des analyses biologiques

La manuel indiqué plus haut vous donne la cotation et les règles de prescription mais pas l'interprétation des résultats. Il existe de nombreux sites qui en traitent.

Le guide pratique intitulé Mieux lire et comprendre vos analyses biologiques du Dr Luc Bodin n'est pas idéal pour maintes raisons. Il aurait fallu disposer d'un index partant du diagnostic visé vers les analyse ciblées. Ca aurait supposer par exemple un chapitre sur le diagnostic des inflammations, un diagnostic du diabète, des cancers etc... Ce livre est mal foutu mais je n'en connaît pas d'autres mis à part des ouvrages professionnels très coûteux qui pour d'autres raisons ne sont pas forcément plus opérationnels car les biologistes comme les informaticiens (qui sont souvent des tarés qu'il aurait fallu piquer dès la naissance...) savent rarement se mettre à la portée du grand public.

Evidemment à partir du moment ou vous savez qu'il faut tester l'haptoglobine ou la troponine pour juger d'une situation vous allez trouver facilement les éléments d'interprétation, il suffit de googeliser...

Par exemple pour les protéines glyquées ou fructosamine vous allez trouver ceci :

http://www.esculape.com/biologie/fructosamine.html et également :

http://coproweb.free.fr/paglab/fructos.htm

Sites documentaires généralistes

Parmi les sites les plus intéressants vous avez les suivants :

http://www.passeportsante.net

Ce site canadien est très complet puisqu'il évoque même des remèdes classiques de médecine chinoise.

http://www.esculape.com

Celui-ci est également très diversifié mais se limite aux perspectives académiques. J'ai vu qu'il reprenait certaines informations d ela revue Prescrire au sujets des spécialités problématiques et des mélanges à ne pas faire (comme Plavix + IPP etc...)

Enfin je rappelle que la référence pour les compléments alimentaires c'est

http://gestionsante.free.fr

Quand j'ai un doute je n'hésite pas à poser une question à Jacques Valentin. Le cas échéant vous pouvez me poser ladite question et si je ne sais pas répondre j'interrogerai le spécialiste et profiterai par la même occasion de la réponse.

Bibliothèques médicales

http://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica.htm

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed

Médecine ancienne

http://medarus.org/Medecins/MedecinsTextes/aaccuemed.htm

Homéopathie

http://www.homeoint.org/seror/index.htm

https://sites.google.com/site/hahnemannds/liens-utiles-1

http://www.openhomeo.org/openhomeopath/index.php?tab=0

Médecine traditionnelle chinoise

http://www.tcmassistant.com/search/index.asp

http://www.harmonianet.com/

http://www.sino-equilibre.com/prg/contactus.asp

Médecine ayurvédique

http://www.la-boutique-bio.com/

Protocols divers dont cancer

http://www.biomedecine-theorique.com/index.html (Dr Gernez)

http://www.cancertutor.com/

Pathologies (diabète)

Un document unique en son genre et très pédagogiques sur les 5 classes d'antihyperglycémiants m'a été communiqué par une correspondantes. Ce document est dans la liste ci-dessous. A noter que certains médicaments ne sont pas ou plus autorisés en France mais cette documentation est d'un grand intérêt par sa clarté. A noter le code des incompatibilités médicamenteuses inconnu en France... On aime à noyer les gens dans des complications administratives et réglementaires mais les choses simples on sait pas faire dans l'hexagone !!!!!!!

http://www.agencesss04.qc.ca/Diabete/pages/module.html

 

J'arrête là ma liste, dites moi ce que vous cherchez el les sujets sur lesquels vous souhaitez avoir une documentation et je complètetrai cette liste au fer et à mesure. J'ai des centaines de liens cela me donnera l'occasion de les trier. Merci

 

 

 

 

 

 

23/05/2012

Argent colloïdal et traitements des végétaux

Petite rectification de mon informateur : la maladie que j'ai soignée avec succès est la gommose et non la gourme, maladie du cheval dont m'avait parlé un voisin. La gommose qui en soit n'est qu'une défense du végétal sur un parasite  cryptogame, comme il y a parasite  infectieux L'A. C.  y a fait merveille.

Pour soigner mon arbre, j'ai d'abord nettoyé les parties atteintes à la brosse en fer puis j'ai pulvérisé régulièrement les plaies une fois par semaine et cela depuis la fin des gel, maintenant que nous somme en période orageuse, je n'ai pas remarqué de recrudessence de la maladie. Précédement (2010-2011) j'avais traité avec de la bouillie bordelaise, sans obtenir de résultats probants

Je reçu ceci d'un correspondant belge :

Cette petite note  pour vous signaler d'autres bienfaits de l'argent colloïdal, j'ai un cerisier très productif, planté il y a une dizaine d'année, mais qui mal greffé a attrapé de la gourme [en fait la gommose] (bactérie destructrice) j'avais beau le nettoyer chaque année, mais cela revenait constamment, alors,  ayant lu que l'on pouvait utiliser l'A. C. , sur le végétal, j'ai tenté le coup, miracle cela a bien marché, l'arbre présente actuellement de belles cicatrices saines et plus du tout de gourme.

Conclusion : chapeau l'A. C. !

De toute évidence, il est plus facile de traiter les végétaux que les humains. Chaque fois qu'un traitement externe est applicable on a certes de grandes chances d'aboutir. Mais pour la maladie de Lyme, c'est une autre paire de manches. Je suis un cas que j'avais subodoré et qui présente une quarantaine de symptômes de la liste des 46 mis en exergue sur Lyme France. Le test s'est révélé positif sur la GP41 quoique faiblement. Le problème c'est que le médecin qui avait fait faire en vain le premier test Elisa ne manifeste aucun enthousiasme pour prendre en main énergiquement le cas en question.

La dentiste qui suit le patient lui a proscrit le nosode Borellia en 30 K et 5000 K. Il y a des réactions avec la réapparition de vieux symptômes et c'est à moi qu'il incombe d'expliquer que cela ne veut pas dire que la Borrelia se réveille de son enkystement et balance des toxines mais qu'il s'agit d'une aggravation typique en pratique homéopathique. J'ai été amené à proposer un stratégie à base d'un remède chinois (U24 Da Zao Wan) contre les vides de Yin qui se manifestent en particulier par de la chaleur dans les mains et les pieds et divers autres phénomène assez caractéristiques en phase tertiaire quoique chez certains patients des frissons glaciaux n'empêchent pas l'intolérance à la chaleur peuvent également se présenter. Les pathologies lymesques sont toujours assez brouillées. 

J'ai demandé à l'intéressé de faire valider cette proposition par son médecin qui est un bon spécialiste de la médecine chinoise mais il n'a pas osé. Un particulier bien informé à certes le droit de faire des suggestions mais c'est à un médecin d'orchestrer la bataille.

Je tiens donc à préciser que je ne suis pas un spécialiste de la maladie de Lyme et que je ne connais que son histoire. Quant aux traitements, l'argent colloïdal est à préférer aux antibiotiques en phase chronique mais il faut jouer sur différents tableaux et l'exemple que j'ai sous les yeux m'a convaincu que la pharmacopée chinoise peut remédier à certains symptômes et particulièrement quand l'intolérance à la chaleur oblige le patient à changer de climat. Or voilà un domaine ou la diététique chinoise à aussi son mot à dire.  

Zhong Liu.jpgMalheureusement cette médecine n'est pas du tout répandue et si on a déjà du mal à trouver de bons acupuncteurs, trouver des prescripteurs pour les nombreuses formules existantes est encore plus malaisé. Et pour ma part, je ne connais que quelques formules de toniques ciblés et quand il s'agit de remédier à des histoires de "vent interne" et autres concepts très "ésotériques", ça devient assez compliqué et je ne m'y risquerais pas.  En plus un traitement de médecine chinoise, à raison de 8 pilules 3 fois par jour çà coûte au moins 100 € par mois en plus du reste. 

Je serai sans doute amené à reparler de médecine chinoise car je viens de découvrir l'enseignement d'un certain Jean Pélissier de Marseille et dans un de ses livres il explique assez bien le jeu des cinq organes. Ce livre s'appele Zhong Liu, prévention des cancers en médecine chinoise.

Son site est facile à trouver et je vous conseille de vous y rendre. Le blog comporte 3 articles intéressants qui réhabilite la carotte, le céléri en branches et le navet du point de vue de la médecines chinoises. Ca peut être une bonne occasion de découvrir la façon dont elle aborde les choses. J'ai beaucoup apprécié dans ces livres la façon dont l'auteur présente l'usage du thé. Les deux livres principaux se répètent un peu ausssi, à choisir, celui que j'indique me paraît le plus riche.