Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2020

Linky et courants sales : les filtres //

Comparatif filtre parallèle.jpg

Mise à jour : Un correspondant qui vit dans une maison à plusieurs étages m'a signalé qu'ayant mesuré un courant sale de l'ordre à la limite de mesure du Line Emi Meter non seulement il a obtenu une baisse insuffisante de la mesure du courant sale ordinaire (sans Linky) mais en outre en déplaçant un second filtre en plusieurs endroits l'un des points testés à distance a fait remonter la mesure quasiment au degré de la perturbation initiale.

Il est clair que l'on ne peut pas placer efficacement des filtres // sans Line Emi Meter. Il est que possédant l'autre contrôleur, celui de Stretzeriser j'ai pu constater que dans les valeurs hautes les mesures ne sont pas proportionnelles, il semble que cette alternative implique un facteur légèrement exponentiel pour les valeurs moyenne du LEM (???).

J'ai eu l'occasion de faire un essai chez une amie qui s'inquiète beaucoup car son fils est devenu autiste à cause des vaccins et EHS. La mère a eu un bureau dans mon immeuble et j'avais remarqué un comportement assez solidaire du môme... J'ai mesuré 1892 mV sur la prise de son ordi. Une fois débranché le matériel on est retombé sur une valeur moyenne inférieur à 500 mV. Et il a fallu un condensateur de 60 mF pour obtenir une baisse significative. Or les valeurs du commerce sont de 8 mF pour l'Absomagnet (une pure fumisterie) et 10 ou 15 mF pour les autres modèles.

Du coût j'ai ressorti mes factures pour retrouver les coordonnées de mon fournisseur (RS Componants SAS) et je constate qu'il faut déjà débourser près de 30 E pour avoir le boitier avec prise au dos + 15 € de condensateur + les bricoles. En d'autres termes, si les filtres // peuvent aider, il faut du doigté pour s'en servir à bon escient et les modèles disponibles peuvent n'être pas suffisant. La maison où j'ai fait l'essai étant une grande villa, je n'avais pas la panoplie de filtre voulu pour tenter un filtrage optimum. J'ai du prélever 2 filtres sur ma propres installation. Et au retour en les replaçant, je n'arrivais pas à retrouver ma mesure d'origine. Au final c'est parce qu'un lampe anti insectes était branchée qui envoyait environ 1500 mV de perturbation.

Concernant l'enfant autiste Asperger qui est scolarisé à la maison, j'ai préconisé la pose d'une plaque de zinc reliée à la terre sous son bureau. Il aurait fallu mesurer la tension induite chez l'enfant avec et sans ordi pour voir plus clair... La liaison Ethernet ne fonctionnant pas j'ai du travailler sur place avec la Wi-Fi pour une recherche et je me suis rendu compte que ça me filait le mal de crâne et des vertiges en me relevant. Bien sûr chez moi la Wi-Fi est coupée depuis toujours...

On est sans nouvelle du papier Metabloc et je finis par penser que la meilleure protection contre les antennes relais extérieure serait un film d'alu collé sur les murs, recouvert d'un papier peint. Ce qui impliquerait de se passer de portable ... et de Wi-Fi en intérieur.

================================

Post original

J'ai évoqué les filtres // à plusieurs reprises. Il en faut plusieurs par appartement ou maison. Ce sont en quelque sortes des "éponges" qui absorbent les courants sales. Ce courant sale n'est pas produit seulement par les Linkys. Par exemple un onduleur en fabrique qui part d'un courant continu pour le transformer en alternatif. J'en ai appliqué 5 dans un petit appartement et ai réduit le courant sale du secteur (mesure près des compteurs) de + de 500 mV à 25 mV de moyenne. On se sert du Line Emi meter pour juger de l'effet.

Le Polier est le meilleur de la gamme car le condensateur est faradisé, c'est-à-dire qu'il est enveloppé d'une sorte de scotch contenant un ruban métallique qui l'empêche de rayonner. On trouve le Stretzeriser à moins de 72 Euros. A noter que dans le Panda, le fusible n'est pas amovible. S'il saute ce peut-être parce que le condensateur a un problème. J'ai eu de deux sources différentes des confirmations comme quoi des EHS ont été soulagés. On peut m'objecter que venant de marchands, ça n'aurait pas de valeur mais il n'y a aucune raison pour que ça ne marche pas. Je pense qu'un filtre en entrée + quelques "éponges" dans le circuit interne sont suffisants pour soulager les personnes hypersensibles.

Un tapis conducteur relié à une bonne terre sous des pieds nus peuvent éliminer le courant induit. Les EHS qui manipulent un ordi ont parfois des rougeurs aux mains et aux bras. Dans ce cas le tapis s'impose. Mettre également une plaque de zinc dans le fond du bac de douche, ce métal électro négatif aide à la décharge des charges statiques. Un drap de cuivre ou mieux de fil d'argent relié à la terre entre matelas et drap devrait normalement annuler l'effet désastreux d'un croisement de réseau Hartmann.

Le nombre de visiteurs moyens de ce blog par mois est de 10 000, hélas ceux qui pourraient témoigner de résultats négligent de témoigner. Rarissimes sont les retours personnel intéressants...

04/02/2020

Filtres Linky : PROSTOP65 et EMIKON HF1065, même matos ?

Résultat de recherche d'images pour "prostop65"DIRTY POWER FILTER HPF-1065 (dirty power)

Ce nouvel exposé risque de passer au dessus de la tête d'une bonne partie de mon lectorat. Aussi ai-je tenté de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour mettre mon propos à la portée du plus grand nombre mais si j'ai échoué, il me faudra admettre que c'était "mission impossible" !

J'ai appris de diverses sources que ces deux filtres seraient identiques. Il ne différeraient que par l'étiquette, le boitier étant strictement identique. Sauf que le modèle original (à droite) est vendu 112 € prix public est que le Polier est vendu quasiment 3 fois plus cher. Le boitier est identique. Dans le cas du HPF 1065 en le démontant on voit deux bobines et dans le Polier, rien du tout car le contenu est noyé dans de la résine. La ressemblance est d'autant plus flagrante que l'on a d'un côté comme de l'autre le nombre 65. Or, comme chacun sait le diable se cache dans les détails ! Cette coïncidence est pour le moins troublante.

Next-Up (voir https://videos2.next-up.org/Linky_Filtre_2.html) évoque le HF 1065 comme étant décliné sous d'autres appellations commerciales dans le monde. Est-ce bien le cas du Polier : that is the question !

Next-Up HF1065.JPG

Next-Up le déclare PERFORMANT qui donne des valeurs d'atténuation en dB proches de celles de David Bruno pour le PROSTOP65, sauf que Next-Up aurait opéré le teste en G1 et G3. Mais comme on ne connait pas le protocole utilisé, une fois de plus, il faut compter sur sa foi ou nos bonnes jambes pour tenter d'être sauvés. En clair on n'est pas plus avancé.

Je note que Next-Up prétend interdire toute reproduction, transmission ou diffusion en tout ou partie, même de capture d'écran de la page évoquée sous prétexte que la diffusion de la page serait privée et réclamerait un login et un password 2019. Or je n'ai jamais eu d'accréditation, la page est publique depuis un moment. Et puis je ne vois pas d'inconvénient à engager ma responsabilité personnelle car on ne peut strictement rien me reprocher.

Admirer au passage l'hypocrisie de cette dénonciation dont la "transparence" ne fait aucun doute !

Autres tests

Je signale qu'en utilisant le lien suivant https://videos2.next-up.org/Linky_Filtre_1.html on tombe sur une évaluation bidon du Spica. Je dis "bidon" faute de protocole défini. Mais il se peut que l'on ait eu recours à celui dont il sa être question plus loin. Savoir le CISPR17.

Je me suis amusé : https://videos2.next-up.org/Linky_Filtre_3.html concerne un filtre Legrand qui ne couvre aucune des bandes G1 et G3, alors pourquoi parler de Filtre Linky ?

https://videos2.next-up.org/Linky_Filtre_4.html ne donne rien, le filon est donc épuisé.

La réponse de POLIER

J'ai donc décroché le téléphone en demandant des explications. J'ai été aimablement reçu et l'on m'a communiqué un certificat d'exclusivité de Emikon. Le modèle original aurait été modifié pour Polier. Sauf que j'ai du objecter qu'un tel certificat est dénué de force probante puisqu'il ne comporte aucun élément descriptif arguant d'une différence de conception.

Contrôle Emitech incomplet

Ensuite l'échange a porté sur l'existence d'un contrôle Emitech. Sauf qu'il s'avère incomplet.

Le test donannt la courbe bleue E/S O,1/1000 Ohms a été omis.

Or il se trouve que Biovolts avait fait tester et le Zen Protect et le Spica avec les 2 tests (cout environ 4000 €). Sauf que la fabriquant de Spica aurait interdit a Biovolts de diffuser le test portant sur son propre produit. En revanche et en ce qui me concerne, on ne saurait m'interdire de produire ce document puisqu'il a largement circulé car je ne suis en conflit d'intérêt avec personne !

Le résultat, pour le SPICA est calamiteux en E/S 0,1/1000 Ohms. Voici la double courbe du Spica !

Courbe SPICA.png

Ce qu'il importe de constater c'est que la courbe bleue amplifie carrément les fréquences jusqu'à des pics de  + 15 dB hors bandes du Linky, lesquelles sont en creux et très correctes!

A quoi correspond la bande E/S 0,1/1000 Ohms ? Disons qu'en simplifiant cela correspond à une situation extrême de déséquilibre du réseau.

Tout ce qu'il est bon de savoir sur le protocole CISPR17 utilisé par Emitech se trouve dans le document suivant en anglais. Bon courage !

https://www.schaffner.com/fileadmin/media/downloads/appli...

La courbe "orpheline" du PROSTOP65

Courbe Prostop65.JPG

Ceci est une courbe du EMIKON HF 1065, vraisemblablement de type E/S 0,1/1000 Ohms

Emikon 1065 G3.JPG

Elle provient de la vidéo indiquée plus haut. On y voit une amplification à 10 Khz. l'échelle n'est pas la même, c'est chiant au possible, mais à vue de nez elle me semble assez // à la courbe rouge du PROSTOP65 ce qui m'incite à penser que la réponse à la question suivante serait un OUI ! 

PROSTOP65 et EMIKON HF 1065 : ce serait "kif kif bourricot" ?

Polier a reconnu que c'était une erreur de ne pas avoir réclamé la courbe E/S 0,1/1000 Ohms. Il n'en aurait coûté que 1000 € de plus. Une bagatelle compte-tenu du succès considérable du PROSTOP65 et de la plongée du SPICA. Faut-il suspecter Polier d'avoir caché la courbe manquante ? Il est à craindre que la courbe bleue absente pourrait bien avoir la même allure que pour le SPICA.

J'en ai bien peur, si quelqu'un veut bien me prêter un EMIKON, j'ai le PROSTOP, je peux faire une comparaison dans des conditions identiques mais il faudrait d'abord se décider sur un protocole simple sans qu'il soit nécessaire de dépenser 1000 ou 2000 balles pour un contrôle EMITECH.

A noter que EMIKON donne des courbes qui ne reposent sur rien de probant. Simple dessin. Or une firme qui produit une telle gamme de filtre a les moyens de faire son petit EMITECH maison et pourrait produire des certifications plus sérieuses que le misérable graphique donné pour chaque filtre.

Il manque l'avis des acheteurs EHS de l'un ou l'autre de ces filtres

J'ai dans parmi mes lecteurs 2 avis. Le premier a eu recours à un filtre Schaffner de même type que ceux dont on parle. A ma connaissance, il a cessé de souffrir alors qu'il avait l'impression que sa tête s'était transformée en "tambour de machine à laver".

Un autre abonné est EHS, ayant parcouru à peu près tout ce qui s'est dit sur les filtres, il doute de leur efficacité et il vit dans une maison très isolée et ne veut pas acheter de filtre étant persuadé qu'il s'agit d'arnaques. Aux dernière nouvelles il envisageait de recourir à des panneaux solaires. Mais il vient de réaliser que les onduleur produisent un courant sale. Oui sauf que le degré de saleté est assez stable et qu'on n'a pas les foutus pulses du Linky. Deux ou trois filtres de type Stretzer peuvnet venir à bout du phénomène. Alors que le G3 recourt à 36 porteuses.

Questions subsidiaires

Polier m'a communiqué une thèse d'un certain Amilcar Mescco. Je n'ai pas eu le temps de me pencher sur cette étude et elle ne me paraît pas répondre aux questions que je me pose.

Une autre thèse m'a été communiquée qui est intitulée Elaboration d’un outil d’analyse du réseau électrique domestique dans la bande CPL par Dhia Elhak Chariag. Elle est nettement plus "généraliste" mais là encore je n'ai pas le reçul suffisant pour en parler. 

Quelque m'écrit qu'il faudrait filtrer et le mode différentiel ET le mode commun. Pour l'explication de ces concepts voir :

http://silicium.blogspirit.com/apps/search/?s=%22mode+com...

Je reconnais que ce n'est pas d'une folle évidence mais bon si quelqu'un veut mieux faire, je suis preneur ! Disons qu'il existe une analogie entre différentiel et // tandis que dans le mode commun la perturbation est évacuée vers la terre moyennant une décharge par un petit condensateur.

J'ai reçu des critiques concerant le Biovolts : son principal défaut consisterait en l'utilisation de spire linéaire génératrice de champ électrique et surtout magnétiques. Il conviendrait d'utiliser des spires toriques. Toujours concernant le Zen Protect proposer de brancher deux filtres en série ce serait tout simplement du vol !

Il faut se résoudre à constater que chacun dit la sienne sans se soucier d'expliquer et de justifier son point de vue.

Il faut ramener la balle au centre

J'ai tendance à penser que le PROSTOP65 est un choix correct et que l'EMIKON HF 1065 c'est la même chose sous une nouvelle étiquette. Je vais essayer de tirer çà au clair et j'attends les suggestions.

Ce soir même je viens d'avoir mon Linky alors que le RV était prévu pour mars ! Le monteur a débarqué sans tambour ni trompette et on est plusieurs à avoir réagi à une coupure en l'absence d'orage. J'ai commencé par montrer les dents mais comme il s'est agi d'un type sympa, j'ai accepté la pose. Il ne pulsera que dans 3 ou 4 mois, j'ai contrôlé son "mutisme".

J'ai dans ma manche un excellent ingénieur informaticien dans un institution qui s'occupe de surveillance spatiale. C'est un collègue et ami sur un autre plan. J'hésite à lui poser des questions car il est autiste Asperger, ce qui fait que si je ne pose pas la question dans les termes techniques exacts dont il a l'habitude, c'est comme si je lui parlais en chinois. Le problème c'est que tous les spécialistes sont plus ou moins "autistes". Cela dit il n'en est pas au stade assez caricatural du personnage de Lenny dans la série policière Le Renard, qui arrive le matin au bureau avec sa petite valise métallique et qui range ses crayons et surligneurs au mm2 près mais quand je recours à un "langage figuré", çà lui demeure "hermétique".

Moralité ! On ne sait pas à quel saint se vouer et et le moins qu'on puisse dire et qu'on n'est vraiment pas aidés !

David Bruno pseudo "expert" en électromagnétisme : un livre ni fait, ni à faire ! Et pas que ....

Résultat de recherche d'images pour "Comment se protéger des ondes électromagnétiques"

Je viens de tomber, en matière de protection contre les CPLs du Linky, sur une série assez conséquente de questions nouvelles et surtout d'une phénomène d'évolution à "géométrie variable" (et en catimini) chez un expert relativement à un test (foireux) du Polier Prostop65 qui, en outre, ne serait qu'un Emikon HF1065 rebaptisé... 

J'ai bien des choses à dire sur l'auteur qui est un expert auto-proclamé des plus douteux et un personnage assez malhonnête à mon avis, à moins qu'il n'ait l'esprit complètement confus... Ce qui est l'hypothèse la plus probable.

Je suis habitué à constater l'incompétence et la malhonnêteté dans les domaines dont je m'occupe et ce post est le début d'une série qui risque de causer des remous. Malheureusement, si ce blog est assez couru (10 000 visites par mois en moyenne), je n'ai aucune certitude de pouvoir toucher tous les acheteurs potentiels de filtres et autre matériels de protection. De plus, il est clair que l'immense majorité de ceux qui daigneront faire l'effort de suivre mon analyse, risque de n'avoir pas le minimum de bases techniques pour y comprendre quelque chose.

Je ne suis donc tenu qu'à une obligation de moyens, alors essayons de clarifier tout cela.

Le livre pour commencer

J'ai trouvé d'occase ce livre que vous voyez plus haut dans son édition de janvier 2018. Ce serait la "3ème édition enrichie". Ce que je ne m'explique pas c'est qu'il ne m'ait pas, dès que je l'ia ouvert, sauté aux yeux un certain nombre d'anomalies flagrantes. Je l'ai retrouvé planqué dans un casier où je range des bouquins dont je ne me sers pas certains étant en instance d'être revendus.

En reprenant ce livret, il m'a sauté aux yeux que c'est un véritable foutoir. Un livre pédagogique se doit de suivre un plan logique ordonné sur une succession de rubriques telles que gammes d'ondes, appareils et techniques de mesures, normes existantes, types de pollutions, moyens de protections etc...

Le livre commence par un index qu'en général on met à la fin. Le livre commence donc par une incitation a en apprécier le contenu d'abord par ce que l'on appelle le petit bout de la lorgnette de sorte que cette inversion ne peut pas être innocente. Les index figure toujours à la fin d'un ouvrage car lorsqu'on s'est assimilé le tout, ce n'est qu'une facilité offerte pour retrouver plus aisément un point de détail.

Vient ensuite le plan avec une table des matières. Finalement, ce plan est correct. Mais pourquoi avoir utilisé 36 000 couleurs quand la seule chose qui importe c'est la succession logique des rubriques abordées.

Alors pourquoi ressent-on un malaise à feuilleter ce livre ?

C'est qu'en fait il est rempli d'illustrations plus ou moins superflues qui captent toute l'attention au détriment de la hiérarchisation correcte des informations données. Des tableaux (notamment d'atténuation) se répètent inutilement. Je note un excès de bla_bla_bla et les éléments de réponse à une rubrique telle que les CPLs se trouve dispersés en plusieurs endroits. En résumé, le côté censé être attrayant des images (très colorées) rend l'ensemble passablement "indigeste".

Un exemple tiré du dossier 2 "protection anti-ondes"

Je ne suis pas en train de couper les cheveux en quatre rien pour me montrer systématiquement désagréable. Les "peintures anti-ondes" sont éclatées en 2 rubriques celles dédiés "basse fréquences", celles dédiées "hautes fréquences" avec à 7 pages d'intervalle, une répétition des mêmes indications de mise en oeuvre, mise à la terre, décoration. Encore une fois, ce n'est pas innocent puisque ça prouve l'absence de talent pédagogique et d'esprit de synthèse. Alors je me demande comment, dans ces conditions, on peut oser vouloir vendre des "formations" surtout "professionnelles"...

Typographie des titres merdique

Ma mémoire est essentiellement visuelle et même photographique. Tout être normalement constitué a besoin qu'on lui donne à voir une gestion d'espace correctement hiérarchisée. Un titre d'une division importante se doit d'occuper les 2 colonnes de textes existantes ! Sinon le lecteur se retrouve dans l'impossibilité de distinguer l'essentiel de l'accessoire et d'en trouve littéralement "noyé". Or sur un sujet aussi technique, il y a nécessité que toutes les notions enseignées soient clairement ordonnées. A présent que le premier venu sachant se servir d'un clavier alphanumérique peut "pondre" un bouquin en un tournemain sans se soucier d'avoir acquis le minimum de rudiments en typographie, il en résulte des tonnes d'écrits qui sont ni fait ni à faire.

Par parenthèse, je m'empresse de souligner, qu'en temps que musicologue reconnu, les logiciels de gravure musicale sont devenus si communs que plus de 80% de l'édition musicale contemporaine souffre, chez les plus grands éditeurs, d'un amateurisme tel que dans beaucoup de cas les partitions produites sont à peu près carrément illisibles. Quand il s'agit de restitutions d'une musique ancienne usant de systèmes de "proportions" où il faut saisir les rapport arithmétiques entre du binaire et du ternaire figurés en valeur longues selon notre échelle moderne, dans bien des cas c'est carrément la "cata" ! Fort heureusement, la baisse de qualité se trouve compensée par une certaine gratuité et quelques graveurs s'efforcent de remonter la pente ! Mais quelle fatigue que toute cette médiocre production mis à part quelques rares exceptions.

Absence d'esprit de synthèse d'où incompétence généralisée

Ce livre est un fouillis de sorte que celui qui l'a conçu ne saurait prétendre mener à bien des diagnostics sur site et des formations. Et nous allons voir que c'est plus grave que cela !

Le test du Prostop65 de Polier : subtilisé et désavoué sans tambour ni trompette !

J'ai dénoncé la méthode de test employé en date du 27 octobre 2018, soit depuis plus de 15 mois.

Je réalise qu'en fait je suis bien la cause de l'escamotage de ce test ! Aussi, plutôt que d'avouer son erreur, l'auteur l'a caché sans explication.

Or tant Polier qu'un autre vendeur de matériel de protection continuent de le proposer sur leur site dans que son auteur ait protesté. En fait il est coïncé ! Son silence est d'autant plus coupable qu'il a pris soit d'invoquer l'article L. 122-4 du code de propriété intellectuelle pour s'opposer à toute reproduction  totale ou partielle de sa prétendue expertise sans son accord. Et s'il a été effacé de son propre site tout en apparaissant ailleurs, ce peut être que parce que l'emprunt n'a pas été consenti.

Etant devenu, par la force des chose, un spécialiste de cette propriété intellectuelle du fait que j'ai eu à me défendre professionnellement jadis en tant que photographe illustrateur, je tiens à souligner qu'il est impossible d'interdire une reproduction partielle : on appelle cela le droit de citation. Il s'applique au texte et le cas échéant à des photos ou des parties de clichés. Le droit d'auteur porte sur la protection du droit moral (déformation du sens d'un écrit par exemple) et sur des droits patrimoniaux. S'il s'agit de la reproduction d'un cliché, il faut prouver qu'il s'agit d'une contrefaçon et qu'il en découlerait un manque à gagner pour son auteur. Il suffit donc quant on doit faire une démontration en citant un texte et en donnant une image à l'appui, d'indiquer la source. Par exemple le droit sur un cliché banal représentant un filtre appartient à l'industriel qui est censé l'avoir conçu, et dans le cas d'un Absoplug son inventeur ne peut pas s'opposer à ce qu'on l'ait ouvert et qu'on en photographie le contenu. Le rappel de propriété que je viens de relever s'avère d'une bêtise excessivement prétentieuse puisqu'au moins deux copie du test visé circule dans le dos d el'auteur. Je note du reste que les personnes qui ont tenté de dialoguer avec ce David Bruno ont eu à déplorer le fait qu'il n'accepte aucune critique et se braquerait dès qu'on émet à son sujet la moindre réserve au sujet de ses dires. Et bien avec votre serviteur, il va être servi ! Qu'on se le dise !

Le test du Polier Prostop65 par David Bruno était foireux

Se pose la question de savoir pourquoi on continue de s'en servir alors que son auteur a implicitement reconnu que ma critique était fondée !

Je reproche à ce test de ne pouvoir refléter les conditions d'emploi normal. Il faut donc s'en remettre au protocole Emitech sauf que dans le cas du filtre Polier, il manque une courbe et c'est la plus importante. j'y reviendrai. J'ajoute pour être exhaustif que l'on temps depuis quelque temps à mettre en cause la pertinence de ce type de contrôle. j'y reviendrai : chaque chose en sont temps.

Concernant la critique du test, voir : http://silicium.blogspirit.com/archive/2018/10/17/linky-e...

Un nouveau test de David Bruno tout aussi foireux !

Test Linky.JPG

Voir : https://www.ondes-expertise.com/linky/filtres-anti-linky-...

De l'art d'en foutre plein la vue des (..) béotiens qui n'y verront que du feu !

La seule page de test est annoncée par cette très jolie frise qui me fait penser à des "extra terrestres" plus qu'autre chose. Notons en passant que le site est tout aussi mal foutu que le bouquin. C'est plein de belles images certes. De celle des appareils de mesure utilisés par l'auteur mais si vous cliquez sur l'une d'elle pour essayer de savoir ce que permet l'appareil, il ne se passe rien ! Si vous voulez savoir à quoi sert exactement l'appareil, il vous faut aller sur le site du fabriquant, or leur acquéreur aurait pu faire l'effort d'en résumer et les caractéristiques et l'intérêt. Sur ce point c'est cours moi après que je t'attrape !

Recension de la nouvelle "expertise" (sic)

Cette expertise m'a été signalée par un correspond tout récemment.

Une présentation à l'écran merdique !

Le premier problème rencontré est que cette "expertise" est ILLISIBLE. LISIBLE, Elle l'est à l'écran sauf qu'on ne voit qu'une fraction de l'ensemble de sorte que lorsqu'on quitte cette vue partielle on est perdu !

Et quelle soit le procédé d'impression employé, non seulement le triple colonage de certains passages disparait mais il est impossible de pouvoir embrasser l'ensemble de l'article comme on peut le faire en travaillant, avec un surligneur, sur une liasse de feuillets et en comparant rapidement les différentes sections de la prétendue démonstration. Il aurait fallu pour cela recourir à un traitement de texte et produire un fichier imprimable en pdf.

L'auteur se met au même niveau que Emitech : quel culot !

L'auteur à un moment donné déclare ceci :  

Les tests Emitech ainsi que mes tests ont permis il y a plusieurs années de valider la performance de certains filtres dans des conditions de laboratoire...

David Bruno ne manque pas d'air ! Ce n'est pas la modestie qui l'étouffe. Rappelons que son test a consisté à injecter des fréquences artificile sur un 9,6 V sans qu'il puisse être tenu compte de certaines questions d'impédance avec 2 cas de figures caractéristiques chez Emitech.  On verra dans les prochains article en quoi réside la différence. Rappelons que les performances d'un filtre varient en fonction de la charge qu'on lui fait subir et qui se mesure en ampères (ou en watts pour un voltage donné).

Son protocole rudimentaire non seulement n'est pas comparable au protocole Emitech (dont je reparlerai) mais il se trouve que le protocole Emitech est à présent contesté. Notamment par Polier. Ceci étant encore une autre histoire sur laquelle je ne me prononcerai pas.

(...) cependant personne n'avait jamais mesuré réellement les rayonnements CPL Linky dans l'habitat (seule vérité valable).

Reste à déterminer si les mesures de notre "expert" sont valides.

Des mesures faites à 20 cm !

C'est pour commencer environ 3 pages de baratin confus dans lequel les valeurs en V/m sont notées et il faut parcourir plus d'une dizaine d'alinéas pour apprendre que les mesures auraient été faites à 20 cm des sources.

Question : est-ce que dans la réalité volumétrique que constitue une pièce à vivre on sa se coller à 20 cm d'un cable ? Cela peut arriver certes quand l'installation est mal foutue. Bref il eut été plus raisonnable de pratiquer plusieurs mesures à 20, 50, 100 et 150 cm et de donner un tableau.

On arrive ainsi à cette représentation :

valeur de nuit.JPG

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Discussion :

Les deux valeurs de 9 V/m et 1,8 V/m correspondent respectivement à un tir groupé de pulse et à une absence de pulse.

1) D'abord, il faut s'y reprendre en plusieurs fois pour comprendre que ce tableau concerne des valeurs de nuit pendant 40 minutes après minuit où les pulses du linky sont plus rapprochées mais sûrement pas au point d'être continues.

2) La valeur la plus forte est attribuée aux CLPs du Linky censées être mesurées dans la plage de fréquences indiquées. Le 50 Hz est censé n'avoir pas influé.

3) La valeur la plus basse est censée correspondre à l'absence de pulses, alors comment se fait-il qu'elle n'est pas nulle ou quasiment nulle puisque l'influence du 50 Hz est censé ne pas entrer en ligne de compte.

Il manque divers point de comparaison :

1) Pas de valeur de jour (période calme).

2) Aucune valeur pour le rayonnement électrique et magnétique du 50 Hz.

3) Et surtout aucune valeur de comparaison sans filtre !

Pire encore on ne sait même pas quel modèle de filtre a été utilisé !

Moralité : l'auteur à pédalé dans la choucroutre !

J'ai soumis mon texte à un scientifique de bon niveau qui aurait pu être professeur de physique chimie et d'électronique qui m'a conformé que ma critique se tient.

Sur une remarque propos de l'Emi Meter

LEM.jpg

Je note que l'auteur a pris soin d'envoyer un petit coup de griffe à l'adresse de l'EMI Meter en disant qu'il ne détecte pas tous les signaux CPL Linky. Il s'agissait, on l'aura compris, de mettre en vedette les très coûteux "jouets" dont il se sert.

Il aurait été souhaitable de nous dire quels signaux sont en quelque sorte gommés.

En fait cette déclaration ne veut strictement rien dire !

Ce petit appareil n'a pas pour vocation de fournir un relever exact mais de donner un image globale et relative de ce qui se passe.

Soit une image relative entre un "bruit de fond" du courant sale ordinaire produit par divers appareils usuels et les pulses du Linki qui tranchent nettement et de façon très sonore sur le bruit de fond.

En d'autres termes, si cet appareils parvient à manifester une absorption des deux modalités de "courant sale" au point que l'on en arrive à une stabilisation de l'ordre  de 20/25 mV de résultante sans pics brutaux on est en droit de penser que le but sera atteint ?

A propos du "neutre"

D'autre part je ne vois pas pourquoi le neutre ne rayonnerait pas autant que la phase puisque c'est un fil de retour. J'ajoute que puisque ce "neutre" est relié à la terre, c'est sans doute ce qui explique l’exiguïté du "réseau Hartmann" (et autres sous réseaux) dans les pays industrialisés comparé à la largeur de ses mailles dans un pays comme le Thibet à l'époque où l'electrification y était encore rudimentaire... Il est clair qu'en négligeant de matérialiser par un fil le retour à la centrale, on a engendré des courants vagabonds plus ou moins perturbateurs... Si on y a joute la multiplication des sources de pollutions électromagnétique, on ne sortira de ce "bordel" que le jour où un afflux de rayons gamma en provenance du Soleil provoquera la destruction d'une majorité de composant électronique au point d'engendrer un blackout plus ou moins généralisé...

Les filtres dédiés Linky ne valent rien alors si voulez la solution, elle existe mais...

Solution Linky.JPG

Ce n'est pas écrit mais je lis ceci entre les lignes : Vous avez un problème, Ok ! Alors venez me voir et payez vous soit un diagnostic in situ soit une formation (individuelle ou professionnelle) et je vous dirai tout !

Foutage de gueule

Résumons :

Acte 1 : David Bruno produit un test sur la base de conditions de laboratoire bidon, qu'il désavoue silencieusement en l'éclipsant donc le test était nul.

Acte 2 : Il s'efforce de démontrer que de toutes façons les filtres dédiés Linky ne remplissent pas leur office en n'agissant que sur la phase, dans le meilleur des cas, de sorte que l'on se demande bien quelle solutions l'intéressé peut bien tenir en réserve.

En réalité il est tout-à-fait possible de créer un filtre parfaitement opérationnel sauf qu'il risque de peser au moins 4 kilos voir plus. Mais est-ce nécessaire pour atténuer suffisament les pulses du courant sale façon Linky ?

Conclusion

Je crois que vous pouvez la tirer vous-mêmes. Et si je me suis trompé il faut m'expliquer pourquoi.

Enfin comprenne qui pourra !

02/12/2019

Linky : la résistance par barricades est condamnée à terme...

2-768x577.jpg

Un abonné vient de réagir à la publication, dans l'après midi, de mon dernier article sur le Linky.

Je reproduis le texte avec mes remarques. Ce lecteur a parfaitement raison. Si je n'ai pas parlé de cela plus tôt, c'est aussi parce que je n'ai pas voulu "démoraliser" mes lecteurs.

Comme je l'ai expliqué dans l'article en partie contesté, j'ai refusé de me solidariser avec la personne qui voulait lancer une action dans la petite ville où je demeure. Et je ne suis pas sur que toutes les personnes présentes aient bien compris qu'on a merdé dès le début avec cette histoire. Tout est parti de travers dès l'origine : je me rappelle qu'on a mis l'accent sur les "atteintes à la vie privée". Michel Dogna comme les autres. C'est assez franchement stupide : la "vie privée" de 99,99 % des citoyens est si franchement inintéressante et si conventionnelle que c'est péché d'orgueil que de se soucier d'une éventuelle divulgation ! l'échec était couru d'avance !

Bref, les manœuvres judiciaires visant à faire condamner des particuliers pour "barricades" ne viendront pas avant 2021, c'est le terme prévu pour la campagne de déploiement. C'est donc fin 2021, voir seulement en 2022 que les tribunaux civils seront appelés à instrumenter pour contraindre les derniers résistants à céder. C'était une perspective évidente mais très malaisée à annoncer. J'ai cru plus charitable de tabler sur le répit qui est d'environ deux ans et encore une fois l'urgence c'est de faire la lumière sur certains problèmes techniques. Mais puisque la question de l'issue négative a été soulevée, autant annoncer la couleur dès maintenant.

Une question mal documentée en passant

Lors de la transition, il s'écoule un délai entre la pose des Linky et la "mise en onde" du réseau local qui réclame l'ajout d'un concentrateur au niveau des transfos. C'est la transition des relevé durant cette période. Est-ce que le poseur du Linky relève les indices. le compte qui est neuf est-il a 0, n'y a t-il pas un risque de se voir assigner un compteur qui n'est pas le nôtre. les poseurs travaillent à la tâche, je les vois mal se charger de cette besogne ingrate. Si c'était les agents d'EDF ce serait différent, ce sont des gens consciencieux, je les ai vu opérer. Mon père était agent des Télécoms, au temps où il s'agissait encore de deux monopoles administratifs les uns et les autres se connaissaient et s'appréciaient. Mais avec la privatisation à toutes berzingue c'est devenu le BORDEL !

Contenu de l'échange

Bonjour,

Votre dernier article sur le Linky, s'il est assez bien documenté en ce qui concerne l'efficacité réelle ou supposée des filtres, est beaucoup plus discutable en ce qui concerne l'attitude à adopter pour s'opposer à la pose de cette merdouille jaune.


RE : Verte pas jaune mais c'ets bien de la MERDE, je dirais même noire à tous égards...


Tout à fait d'accord que les Maires n'ont pas droit à la parole dans ce domaine.


RE : Je serais + nuancé, disons qu'on nous a embrouillé et qu'il reste que les collectivités locales sont propriétaires de tout ce qui est basse tension donc comptage. Enfin le problème est que la plupart des arrêtés sont mal ficelés et que les pisses copies des médias sont à tuer quant il s'agit de rendre compte correctement des affaire judiciaires. On est loin des vieux comptes rendus de la "Gazette de Palais" qui ont bercé mes études dans le domaine.

Voir à ce propos la surprise que va causer la relaxe du cardinal Barbarin pratiquement acquise pour le 30 janvier prochain : tout çà parce que le dernier procès sur citation directe a fait double emploi avec le procès initial et que la juge n'a pas fait ce qu'elle aurait du faire. Difficile de rendre compte d'un tel merdouillage comme je devrais le faire surun autre blog parce que d'abord les compte rendu d'appel qu'on peut trouver présentement sont loin de revêtir la clarté qu'on serait en droit d'attendre dans le domaine. Pour ce qui concerne le Linky on n'a jamais le contenu des jugements des TA !

Par contre tous les roquets qui aboient pour se faire de la pub (et récolter des dons ou des adhésions), style Robin des gouttières ou Stop Linky, trompent les gens en leur disant qu'ils peuvent barricader leur compteur si c'est dans leur appartement. C'est ARCHI-FAUX.

RE : Je crois avoir été un des seuls à dénoncer l'opportunisme intéressé de tous ces fumiers. N'ai je pas descendu en flamme Stéphane Lhomme ? Qui d'autre à osé gifler publiquement cet activiste qui n'a trouvé là qu'un moyen de se faire mousser voir de gagner du fric ! Concernant "Robin des gouttières" je note des choses intéressantes dans un test de l'Absoplug, quoique en grande partie mal ficelé et qui pose diverses questions. J'y reviendrai, notamment à propos d' "énergie réactive".


Il suffit de consulter les petites lignes de son contrat signé avec EDF ou plus récemment avec Enedis, pour se rendre compte qu'au chapitre des obligations de l'abonné on trouve ceci :

Cet extrait est tiré des CGV de 2015


On trouve la même chose en 2018, par exemple et je me suis "amusé" à déterrer mes vieilles factures de ....1975.... : Même chose !


Autrement dit : chaque abonné a depuis toujours signé qu'il s'engage à laisser EN TOUS TEMPS LIBRE ACCÈS à son compteur, mais aussi à son installation électrique, si par exemple EDF est en droit de soupçonner une "perturbation" induite sur le réseau en provenance de l'installation interne de l'usager (un comble !). L'abonné est, et a toujours été, tenu contractuellement de laisser libre accès au dispositif de comptage. Point barre !


Et d'autre part, il est spécifié textuellement que le compteur peut être remplacé A L'INITIATIVE du fournisseur, en fonction des progrès technologiques OU D’ÉVOLUTION RÉGLEMENTAIRE !!!!!!!!!!!!!! Comme c'est Bruxelles en Europe qui est à l'origine de cette directive, on est "plombé" deux fois !

Si après avoir lu ça, on persiste à dire qu'on est en droit de refuser cette m...de, c'est qu'on est définitivement c.n ! Désolé !

Voir aussi ici : https://particulier.edf.fr/content/dam/2-Actifs/Documents/Offres/CGV_tarif_bleu.pdf

Ce serait sympa de votre part de "rectifier le tir" dans une prochaine newsletter !

RE : Vous avez parfaitement raison et j'ajouterai que tout cela tombe sous le sens ! D'où l'inutilité de récupérer la photo des CGV...

Je dois vous dire que j'ai été sur le point d'ajouter une réserve, en disant que je prévoyais que c'est, de toutes façons, reculer pour mieux sauter mais que les poursuites viendront à la fin de la campagne de pose pour les derniers récalcitrants. Raison pour laquelle j'ai renoncé a barricader la porte de mon immeuble.

On n'est que 3 et on est d'accord mais il suffit qu'un seul oublie de fermer la porte pour que les monteurs s'insinuent. Donc je préfère bloquer pour contrôler le boulot. J'en profiterai du reste pour, contre un billet, demander un échange de phase car je suis sur la plus mauvaise du secteur et l'hiver j'ai des chutes de tension. j'ai du bidouiller mes onduleurs pour qu'ils cessent de me casser les oreilles quand les légions d'esclaves motorisés rentrent de leur job vers 18 ou 19 heures tapantes..

Il y aura donc des condamnations médiatisées pour faire plier les derniers "résistants". Pour l'instant ENEDIS ne peut pas se lancer dans ce genre de pratique. Ca plus les GJ et la levée de boucliers sur la réforme des retraites ça risquerait de faire beaucoup et de vraiment foutre le feu aux poudres.

Bref ce n'est pas ce qui m'inquiète pour l'heure ce sont les moyens de contrôler et préparer la transition, l'urgence c'est le filtrage préalable et l'éclaircissement de certains mystères et les choses avancent. J'évoquais plus haut le problème de l'énergie "réactive". J'ai la confirmation qu'elle n'est pas facturée mais qu'elle entre en jeu dans la puissance consentie par le niveau d'abonnement. Ainsi la pose de 20 filtres Stretzeriser ou analogues correspond à l'abonnement de base. Si donc en plus on alume le moindre bidule le Linky va couper le jus. Reste à comprendre le mystère de cette "énergie réactive" prise en compte mais non encore facturée mais qui risque de l'être.

Désolé pour la longueur mais comme la question passionne, je peux compter sur un minimum de patience.

 

Filtre Linky : la supercherie de l'Abso Magnet éventée...

absomagnet-filtre-cpl.jpg

Rien de nouveau sous le soleil concernant la fronde contre le maudit compteur vert ! Mais avant de parler de l'Abso Magnet divers rappels sont nécessaires.

Etat des lieux judiciaires

Les unes après les autres les communes qui ont rendu des arrêts interdisant la pose sont contraintes de plier. Et c'était à prévoir. Raison pour laquelle, dans ma propre commune, j'ai déconseillé de tenter d'agir sur le Maire et le cas échéant, quand les compteurs sont à l'intérieur de se barricader.

Je rappelle que le fait de n'avoir pas le Linky ne dispense pas de filtrer les CPLs si on les estime nocifs car ils vont rentrer partout. C'est là tout le problème et on va y revenir...

Le seul jugement à noter est celui rendu par un tribunal d'Instance et en dernier ressort au bénéfice d'une dame Morel qui a vu sa consommation quadrupler et comme elle a refusé de payer, ENEDIS a résilié son contrat de sorte qu'elle a obtenu 1500 € de dommage et intérêt.

Rappel de mes positions au sujet du Linky

Je rappelle que ce que je trouve déplorable à propos du Linky est à considérer dans l'ordre suivant :

1 -Ce qui est le plus redoutable, c'est la possibilité de coupure à distance, qui devient absolument imparable, non pas seulement en cas de non-paiement d'une facture plus ou moins abusive mais ce qui est plus redoutable encore c'est la possibilité d'user de cette faculté de manière occulte rien que pour empoisonner la vie d'un citoyen, un lanceur d'alerte par exemple. Explication plus loin...

2 - La généralisation du Linky va créer du chômage en supprimant de nombreux emplois de releveurs et ce sans aucun bénéfice pour les consommateurs.

3 - Les accusations d'atteintes à la vie privée me semblent très sujettes à caution ! Quant à faciliter la vie des cambrioleurs, ces derniers, avant de s'attaquer à une maison ou un appartement, exercent une surveillance discrète sur place.

4 - Les risques de surfacturation : il faut distinguer des cas de consommation surestimée (lorsque le Linky est présent mais non encore opérationnel) d'un changement de mode de comptage (5 KVA) : le Linky annulerait les économies procurées par les ampoules basse consommation par exemple mais je ne suis pas parvenu à faire la lumière sur ce point. Pour ma part j'ai viré ces ampoules très polluantes et je suis revenu aux lampes à incandescence en faisant mes provisions auprès de France Lampes par le biais d'une association.

5 - Dégâts causés par le Linky à l'installation : les exemples sont nombreux mais rarement documentés. Dans certains cas il y a eu inversion de phase ou connerie apparentée dans le cas de triphasé. Remède : être présent à l'installation et contrôler sur le disjoncteur avec le petit tournevis à néon. La phase doit être à droite.

Enfin surtout : posez le filtre ad hoc sur le tableau avant installation du Linky. Indépendamment d'éventuels problèmes d'électrosensibilité certains appareils peuvent mal supporter le CPL. Pour l'instant, je ne connais qu'un seul filtre opérant et relativement abordable économiquement : le Polier Prostop65. 

Coût à multiplier par 3 en triphasé. Le ZenProtect est efficace mais il est cher et je crains que, s'agissant d'un filtrage électronique, il soit très vulnérable en cas de surtension.

6 - Le problème des incendies : Ce problème est réel. Il n'existe pas à priori de raisons pour qu'un Linky pose à cet égard des problèmes spécifiques. En tant que compteur il n'est pas différent d'un ancien compteur électronique. Mais il comporte une faiblesse. La coupure est unipolaire et elle peut intervenir à pleine charge.

Les incendies sont censés avoir été provoqués par des défauts de serrage. Les "harmoniques" engendrées par le CPL sont suspectées d'aggraver la possibilité de point chauds (chercher du côté de Cyril Charles inventeur d'un dispositif anti-incendie qui a évoqué quelque part un incendie dans une scierie après pose de Linky et il ne s'agissait pas d'un feu de compteur...).

Le risque éventuel constitué par les "harmoniques du CPL est une excellente raison de filtrer les CPLs.

Le problème de l'électrosensibilité

LEM.jpg

Je suis persuadé que dans bien des cas il s'agit d'un simple effet nocebo mais il existe des cas réels comme celui d'un correspondant ayant adopté un filtre allemand et qui se plaignait d'acouphènes avec bruit périodique dans la tête évoquant le tambour d'une machine à laver. Le phénomène milite en faveur de l'authenticité d'un trouble réel d'électrosensibilité car son caractère périodique est manifestement en rapport avec les pulses de CPLs. Le linky envoient toutes les X secondes de véritables "décharges" qui sont parfaitement matérialisée à l'aide soit d'un Line EMI Meter ou d'un Microsurge Meter de Stetzerizer. l'un ou l'autre de ces controleurs est suffisant pour vérifier l'efficacité d'un filtre.

En conclusion sur le Linky

Les Linky sont indésirables et sont une source de problèmes mais ne vivons pas dans une démocratie mais dans une véritable dictature à peine déguisée. Le "Système" est pourri jusqu'à la moëlle et l'on est en train de perdre tous les avantages sociaux édictés au lendemain de la dernière guerre. Donc, mis à part se barricader quand c'est possible, il faut impérativement filtrer.

Précisions sur les 2 catégories d'électricité "sale" !

Avec ou sans Linky le courant du secteur est pourri. Je le vois bien avec le Line EMI Meter ! Je n'ai pas encore de Linky mais j'ai du poser 5 filtres (notamment sur les onduleurs) pour abaisser l'indication de ce contrôleur à environ 30 mV. Grandeur "symbolique" je le rappelle !

Il existe sur tout secteur une pollution : sans filtrage j'ai pas loin de 600 mV de perturbation et c'est monté jusqu'à 1500 mV sans Linky. Cette "électricité sale ordinaire" est provoquée par différents appareils tandis que l'électricité sale du Linky est présente sous forme de pulses plus ou moins violentes.

Techniques de filtrage

Par exemple le Polier Prostop65 réduit de + de 60% l'électricité sale "ordinaire" mais j'ignore à quelles fréquences elles correspondent. J'ai pu constater dans un appartement où le Linky est présent qu'il "éponge" fort bien les pulses du Linky. Le filtre Stetzer contient un condensateur de 15 μF et le filtre Emfield de 10 μF environ, entre phase et neutre 'filtre //). Une résistance de décharge est ajoutée qui limite les "pichenettes" si on touche l'un des contacts métalliques après avoir débranché l'un de ces filtres. ces filtres coûtent 60 € pièces. Il en faut parfois une vingtaine dans une grand appartement ou une maison pour absorber suffisamment les fréquences indésirables.

Dans le papier que je vais proposer des % d'absorption respectifs sont indiqués mais qui sont proportionnels à la valeur du condensateur.

La supercherie de l'AbsoMagnet

Là où je voulais en venir c'est que ce filtre, du à l'inventeur qu'est un certain José Ratia (qui rappelez vous m'a menacé de procès et à dépensé une fortune en constats inutiles...) est identique, quant au principe, à celui en usage dans les filtres Stetzer et Emfield. Sauf que la valeur des condensateur est, au total, égale à seulement 8 μF. Je cite :

Le filtre Absomagnet (à 280 euros), contrairement à ce que son revendeur voudrait nous faire croire n’est pas un filtre série mais un filtre parallèle tout comme le Stezer (60 euros environ) ou l’EMfield DE2 (60 euros environ). Le boîtier de l’Absomagnet contient en effet 4 condensateurs en parallèle de 2μF à l’intérieur soit au total 8 μF (c’est peu pour atténuer suffisamment les signaux Linky) Le filtre Stetzer contient un condensateur de 15 μF et le filtre Emfield de 10 μF environ.

Source : http://ekladata.com/DLYVmwlVqzDTijnmUlbTEpzrtIo/Tests-Abs...

Outre la capacité inférieure, la différence c'est la présence de ferrites qu'on trouve pour quelques sous.

L'arnaque est double ! Financière : c'est 5 fois le prix d'un filtre classique du type ci-dessus, pour une efficacité nécessairement réduite.

En revanche le discours mercantile et mensonger est très sophistiqué : les ferrites sont censées annuler les CPL en mettant le magnétisme à 0. On parle d'un "booster", ce qui est faux : les condensateurs n'activent rien du tout, ils absorbent certaines fréquences mais de manière forcément insuffisante. J'ai testé un filtre copié sur le Stetzer sur une installation dotée d'un linky. L'absorption réduit certes les pulses mais à mon avis pas suffisamment pour être efficace.

Autre argument fallacieux : l'inventeur souligne que par rapport à un filtre passe bas classique, le courant ne traverse pas le filtre d'où absence de risque de surchauffe. Mais si le filtre est proportionné à la consommation on ne voit pas pourquoi il poserait problème à cet égard.

J'ajoute que l'arnaque scandaleuse à divers degrés car dans les échanges que j'ai conservé de la part de José Ratia, j'ai des déclarations indiquant que le procédé (classique) du type Stetzer serait dangereux. Mais en quoi ? J'attends toujours une réponse !

Comme je l'ai indiqué l'argumentaire est particulièrement ingénieuse quant à l'aspect mensonger et manipulatoire du discours et s'il existait un prix à cet égard, il est probable que José Ratia serait classé "hors concours" en catégorie "bonimentage" !

Le problème est que comme la majorité de mes lecteurs ne possèdent pas le plus bas niveau technique requis, je me fais l'impression de pisser continuellement dans un violon ! Et les arnaques, dans le domaine électrique sont nombreuses, je pense à un Ecowatt canadien qui est, pour ainsi dire, une merveille de simplicité dans le domaine...

On doit pouvoir certes absorber plus ou moins complètement les pulses du Linky avec ce type de filtre // mais il faut les multiplier et ce n'est pas rationnel car ça risque de coûter plus cher qu'un filtre passe bas d'entrée.

La bonne méthode

filtre-cpl-prostop65-polier-protection-cpl-linky-et-electricite-sale.jpg

Je préconise la pose d'un filtre Polier en entrée et si les appareils domestiques produisent du courant sale, on peut ajouter quelques filtres du modèle indiqué, filtre que l'on peut du reste faire soi-même pour le tiers ou la moitié du prix de vente. On trouve assez difficilement les bons condensateurs (absents chez Conrad) et le boitier pose un problème : on ne trouve pas en France de boitier comportant une prise femelle à l'arrière. On se trouve donc obligé de recourir à une multiprise.

A noter

Je précise que les filtres en question ne consomment rien, contrairement à un avis qui m'a été donné comme quoi chaque filtre ferait 300 VA. La consommation dure le temps de la charge soit quelques millisecondes.

Je vois que les filtres Stretzeriser ont augmenté. Raison de plus pour les faire soi-même.

Je ne connais pas le principe de fonctionnement des Absoplug et Cie qui est différent, enfin les courbes d'oscilloscopes produit par l'inventeur n'ont aucune valeur. On est en droit d'exiger une expertise indépendante et le test indiqué révèle bien une assez grossière supercherie. Qu'on se le dise !

Robin des Toits Midi Pyrénnées confirme la faible performance de l'Absoplug.

28/05/2019

Les vaches aussi deviennent "électrosensibles"

640_gettyimages-130833225.jpg

MAJ : Le cas du secteur de Nozay et de ses éoliennes n'est pas unique. De nombreux élevages sont sinistrés par une tension positive au niveau de la terre (?). Quand pour ce secteur on nous dit (les experts prétendus...) qu'on sait traiter les problème électriques, cela m'incite à ricaner : comment fait-on pour réduire cette tension positive ?

Voir https://actu.fr/bretagne/loudeac_22136/mystere-allineuc-p...

 

Voir : https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/...

Depuis plus de 6 ans, les 8 éoliennes implantées sur les communes de Nozay, Abbaretz, Puceul et Saffré produisent de l'électricité.

La carte postale devait être belle, mais depuis leurs mise en service, des phénomènes étranges et mystérieux sont apparus.

Un "merdier", c'est le cas de la dire, qui dure depuis 6 ans !

Six ans que des vaches voient leur production de lait chuter, que des centaines de bestiaux crèvent, six ans que leurs propriétaires ne dorment plus ou mal, sont sujets à des maux divers, six ans que le "Système" merdoie quant à la nécessité de faire un diagnostic et de trouver une solution, six ans que les experts nient toute cause électrique, six ans pour arriver à la constatation d'un caractère unique de ces foutues éoliennes !

Il se trouve que c'est le seul part où elle sont réunies par une connection d'équipotentialité de cuivre parcourant plusieurs kilomètres.

Il est clair que puisqu'il ne se passe rien de particulier au voisinage des autres part d'éoliennes et que cela fait six ans que c'est cette foutue liaison qui pose problème et perturbe le sous sol sur des kilomètres carrés en rendant encore plus nocives les éventuels croisement de courants d'eaux souterrains plus nocifs encore qu'ils peuvent l'être ordinairement.

Un test très simple consisterait à couper cette liaison équipotentielle, au moins provisoirement, et en quelque jours on serait probablement fixé. Enfin le "Système" a fini, six ans après, par débloquer 30 000 €uros pour tenter de résoudre le mystère.

Et moi ce qui m'étonne c'est le silence des géobiologues, enfin pas vraiment, car comme il ne s'agit pas d'une discipline revêtue du lustre de la "science", et bien, les "géomachins"  ils ferment leur gueule de peur de servir de boucs émissaires mais en revanche, ils doivent bien avoir une idée de ce qui se passe.

En attendant, il faut s'abstenir de rire ou de hurler quand une "experte" prétend savoir résoudre ce genre de problème lorsqu'ils auraient une cause électrique.

Ce qui est scandaleux c'est le déni à propos de la responsabilités de ces foutues éoliennes alors que la concomitance de leur installation et des troubles ne laisse aucun doute quand à leur responsabilité. Ou du moins celle d'un montage électrique unique en son genre et on se demande du reste à quoi rime cette exception ! 

Faut qu'on nous explique !

20/11/2018

Nouvelles procédures contre le Linky

scale-1000x1000.jpg

Un correspondant, parmi les plus sérieux, me communique ceci :

Bonsoir J-D

Le cabinet d'avocats Leguevaques démarre les hostilités avec Enedis, cette fois c'est du sérieux, quelques points vont vite tombés dans les oubliettes, par contre quelques autres vont donnés du fil à retordre pour Enedis.

Quelques dates :

A partir de la mi novembre  - Début des audiences de référé :

  • 15 novembre 2018 : 1ère audience devant le TGI de PRIVAS (9h)
  • 21 novembre 2018 : 1ère audience devant le TGI de VALENCE (9h - salle A)
  • ANNULÉ - 19 novembre 2018 : 1ère audience devant le TGI de MARSEILLE (14h)
  • 20 décembre 2018 : Audience de jugement devant le TGI de PRIVAS (10h - formation collégiale)      

copie ci-joint de l'assignation

Je vous ferais parvenir les délibérations dès quelles sortiront

Bonne soirée

Je n'ai pas eu le temps de parcourir l'assignation et j'avoue que tout ce qui concerne le Linky me gave tant les actions et les commentaires sur celles-ci sont pour le moins "désordonnés". D'autre part, la publicité du cabinet en question (voir photo) me laisse dubitatif. Jusqu'à présent les cabinets qui se sont intéressés au sujet n'ont guère fait merveille sans compter que le premier en date a surtout excellé dans la désinformation et même l'intoxication de collectivités locales...

A suivre, à toutes fins utiles...

J'éviterai autant que possible la pose du Linky, je crains surtout les surfacturations, les coupures intempestives et quand à la pollution éventuelle, je rappelle qu'à partir du moment où les voisins ont leur Linky, il faut trouver un filtre adéquat ne serait-ce que pour assurer à nos appareils et en particulier les ordinateurs et ce qui relève de la Hi Fi un courant "propre". Pour l'instant, je n'ai pas progressé concernant le test du filtre évoqué dans un post précédant faute d'avoir pu me déplacer en direction d'un Linky. Quand il m'arrive de descendre dans la métropole, j'oublie mes (modestes) appareils de mesure quand il s'agit d'y aller faire des courses. 

https://www.leguevaques.com/PROCEDURES-CONTRE-LINKY-C-EST...

17/10/2018

Linky enflamme les foyers français (mise à jour)

linky.jpg27/10/2018 Ci-après 2 mises à jour du post initial figurant à la fin de ce texte.

Bonjour J-D

En ouvrant votre site je tombe sur la page <<linky enflamme les foyers français>> la liste pourrait être beaucoup plus longue mais plusieurs cas me choque dont celui de Montauban avec un compteur installé 6 ans plutôt, il n'y a pas de compteurs installés à cette date dans le sud de la France, les premiers ont été installés à Lyon et en Indre et Loire.

Arrêté de Blagnac : Un jugement qui enfonce des portes grandes ouvertes

Ce qui c'est passé à Blagnac est un peu différent. voir l'ordonnance du tribunal ;

http://toulouse.tribunal-administratif.fr/A-savoir/Commun...

Traduction : Le tribunal n'a fait que confirmer la nécessité pour Enedis d'obtenir le consentement des abonnés pour installer un Linky à l'intérieur d'une propriété. En d'autres termes, si le compteur n'est pas dans une partie commune ou s'il n'est pas à la limite de la propriété, l'abonné peut refuser d'ouvrir aux mercenaires qui posent les compteurs verts pour Enedis. Pas de quoi faire un plat de ce jugement.

Incendie de Chalette sur Loing : désinformation journalistique

Et pour l'histoire de Chalette sur loing :

 voir  : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/le-compteur-linky-est-il-vraiment-%c3%a0-l%e2%80%99origine-de-lincendie-dun-pavillon/ar-BBOpa58?li=BBoJIji&ocid=mailsignout

Résumé : En fait, le commissariat censé avoir témoigné de l'incendie du compteur ne confirme pas, je cite : selon l’AFP, le commissariat de Chalette-sur-Loing aurait affirmé à son correspondant que "l’explosion du compteur a provoqué l'incendie".

Un responsable du commissariat de Montargis, dont dépend la commune de Chalette-sur-Loing, est également surpris de cette déclaration. "Nous n’avons rien confirmé et surtout, nous n’avons fait aucune déclaration sur le sujet", nous a-t-il affirmé. "Pour nous, il s’agit d’un accident domestique accidentel", indique le policier.

Sur les incendies de compteurs en général

Concernant les incendies de compteurs, mon correspondant m'écrivait ceci :

Il y a en France environ 50000 incendies d'origine électrique du surtout à l'électro -ménager et aux téléviseurs, les compteurs en eux meme ne posent pas de problèmes,  les problèmes ( de plus en plus rares ) sont du aux serrages mal effectués et aux fils qui trainent derrière le tableau et dont l'isolation est défaillante une fois qu'ils ont été touchés, les poseurs s'en contre fiche ils sont l'à pour posés des compteurs cela s'arrète l'à.

Rapport du  Labo. Lavoué :  ci-joint.

Commentaire : On a des photos de Linky brûlés. Le défaut de serrage des connexions en serait la cause. Je l'admets volontiers. J'ai fait venir EDF pour un problème de phase déséquilibrée. Ils sont venus à 3 et on profiter de leur passage pour vérifier le serrage d'un compteur électronique ordinaire.

L'Effet nocebo du Linky

Pour les EHS la dernière étude de l'ANSES est édifiante, je la mets ci-joint: en conclusion c'est l'éffet nocebo qui l'emporte voir à partir de la page 248  du document , toute l'étude est intéressante à lire.

Une étude d'une université allemande :

http://www.uni-mainz.de/presse/16366_ENG_HTML.php

Un article sur l'effet nocebo :
https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/sociologie/quand-la-peu...

Je parcours les sites anti linky régulièrement pour  voir où ils en sont, je constate qu'ils sont de plus  fous ce qui n'a rien à voir avec les EHS. Ils arrivent à donner des explications techniques d'ordre électrique à d'autre personnes qui ne comprennent rien alors qu'eux même n'en ont aucune connaissance et de ce faite tout est faux .

J'ai récolté quelques phrases pour vous montrer la stupidité de ces personnes. ci-joint

Voila de quoi passer la soirée en lecture

Bonne soirée

Commentaire : Concernant les "perles", il y en a 25 pages. Certes les gens ne comprennent rien. Cela dit j'ai tendance à me contrefoutre allègrement des études des organismes officiels lorsqu'elles sont le fait de "psys" ou de sociologues. J'ai tendance à haïr les premiers car ils sont bels et bien au service du "Système". L'acronyme PSY recouvre une série de professionnels majoritairement suspects de connivence qu'elle soit consciente ou même inconsciente. Ni la sociologie ni les "psyquelquechose" ne sont des sciences exactes. Je rappelle la thèse de Freud sur l'homosexualite comme immaturité sexuelle, très caractéristique d'un parti pris procréationniste. Alors basta ! Ce n'est pas parce qu'il y a beaucoup de délires chez les "anti linky" qu'il n'y a pas de problèmes.

Conclusions provisoires

Le phénomène de l'EHS existe. Je ne pense pas que les gens qui souffrent de maux divers simulent. Or ENEDIS a essayé de dégommer le professeur Belpomme, l'affaire est au point mort mais le but est atteint : nier l'existence d'une hypersensibilité aux ondes électromagnétiques.

Les CPLs sont-il capables de produire des troubles ? Leur rayonnement serait infinitésimal et de peu de portée. Sauf que les trames du Linky sont faciles à mettre en évidence avec un poste à transistors réglé sur les G.O. ! Sauf qu'autrefois, personne ne s'est jamais plaint en écoutant Radio Luxembourg qui était un des postes les plus écoutés au temps de mon enfance. Donc perturbation en terme de radiofréquences mais ce n'est pas toxique.

Quoiqu'il en soit, les Linkys ne sont pas désirables pour les raisons suivantes :

  • Risques de surfacturations non négligeables...
  • Risques de coupures à répétition (KVA au lieu de KW facturés)...
  • Ajouts de parasites HF préjudiciables au fonctionnement de divers appareils électroniques (ordinateur, Hi Fi, domotique etc...) d'où nécessité de filtrer...
  • Possibilité de coupure à distance et de courcircuitages d'arrêtés municipaux anti coupures...

Possibilités actuelles de filtrage

J'ai déja évoqué le filtre Polier Prostop65... Je dois le tester sur une installation sous Linky et je n'ai pas encore eu l'occasion de des cendre en ville pour le faire.

Polier Prostop65 : tests en cours !

Polier.jpgIl existe un test par un certain David Bruno :

http://www.polier.fr/medias/files/filtre-polier-teste-par...

Mais à mon humble avis ce test est foireux: en effet l'intéressant s'est contenté d'injecter diverses fréquences dans la gamme G3. Je cite :

Le principe est d’injecter en entrée du filtre Polier une tension sinusoidale de 9,6 volts crête à crête (entre 50 Hz et 24 Mhz) correspondant à l’amplitude d’un signal linky type CPL G3.

Le filtre n'a donc pas été testé en situation réelle (sur une ligne domestique en 220 v) d'où un doute sérieux quant à la méthode alors que l'expérimentateur aurait pu ajouter une mesure classique plus objective.

Voici l'avis d'un correspondant, ingénieur ex RTE, docteur en physique :

Bonjour,
 
Oui nous connaissons ce filtre. Polier nous en a prêté un pour le tester. C'est en cours.
Il a l'air assez performant, sauf quand on se trouve confronté à des courants >40 A, alors ses performances de filtration s'effondrent.
 
En termes clairs, ce filtre devient INOPERANT dès lors que la consommation atteint ou dépasse 8 KW. Etant vendu pour 65A (12 kW) la publicité est mensongère. La charge, dans le cas du test de David Bruno étant nulle. Les indications de son test sont sujettes à caution.
 
Pour un abonné gros consommateur, la solution d'utiliser au moins deux filtres, après avoir convenablement divisé le réseau interne en sections et en fonction de la consommation maximale de chacune d'elles. Hormis le cas d'une pluralité de radiateurs électriques fonctionnant ensemble, sous réserve de confirmation, ce filtre pourrait constituer un bon candidat.
 
J'ai abaissé considérablement l'électricité sale (sans Linky) avec des filtres du type Streterizer que l'on peut fabriquer facilement soi-même. Mais je n'ai pas testé sur une installations sous Linky.

==================================================

Ci-dessous la démonstration de ce que l'on a voulu me prendre pour un con, en me demandant de relayer l'organigramme paru dans la version initiale du post. Voir plus loin :

Ok c'est donc une publicité indirecte mais non exclusive pour Engie parmi d'autres

Jean Daniel Metzger

Le mercredi 17 octobre 2018 15:20,

 

Leslie Fornero <leslie.fornero@papernest.com> a écrit :

Monsieur,

Nous sommes rémunérés par nos partenaires que nous citons en détail sur notre site internet.

Bien à vous,

Le mer. 17 oct. 2018 à 14:59,

 

Dites moi votre startup elle se rémunère comment ?

Jean Daniel Metzger

Le mercredi 17 octobre 2018 14:01,

 

Leslie Fornero <leslie.fornero@papernest.com> a écrit :

Bonjour,

La souscription d'un contrat d'énergie fait partie des démarches administratives lors d'un déménagement.

Bien cordialement,

Le mer. 17 oct. 2018 à 14:00,

 

Si vous vous occupez de déménagement pourquoi avoir mis l'accent sur la fourniture d'énergie dans l'url ?

Jean Daniel Metzger

Le mercredi 17 octobre 2018 13:33,

 

Leslie Fornero <leslie.fornero@papernest.com> a écrit :

Bonjour Monsieur,

J'ai bien lu l'article que vous avez rédigé. Sachez cependant que nous ne sommes pas Engie. Nous sommes papernest, un service qui facilite la vie administrative des personnes qui déménagent. Nous proposons aux particuliers de passer par nous pour réaliser leurs démarches de résiliation et de souscription de contrats d'énergie lorsqu'ils déménagent. Ce service est totalement gratuit et indépendant.

Nous vous proposons notre article et notre infographie non à des fins de publicité déguisée mais pour accroître notre visibilité, notamment en sensibilisant le grand public sur des sujets comme celui des compteurs Linky.

N'hésitez pas à revenir vers moi directement si vous avez d'autres interrogations.

Je vous souhaite une très bonne continuation.

 

Bien cordialement,

Leslie Fornero

Le mer. 17 oct. 2018 à 12:34,

 

La note est publiée, vous allez probablement avoir une petite surprise...

Jean Daniel Metzger

Le mardi 16 octobre 2018 15:45,

===============

Le post original : on suspecte de la part de papernest une pub pour Angie. Il va s'avérer qu'en réalité les auteurs de cet infogramme sont subventionnés par diverses compagnies...

Infographie_Linky.jpg

Cliquer sur l'image pour afficher en grand...

Je reviens sur une incident grave déjà évoqué. Indépendamment de ce genre de problème inquiétant. Il faudrait faire la synthèse des décisions de justice actuelle. Les infos me parvenant sporadiquement, j'y pense et puis j'oublie. De toutes façons, j'ai l'habitude de la manière dont, en France, on enterre les scandales par l'usure. Et comme les mobilisations locales sont menées par des personnalités douteuses et avides de publicité personnelle, telles un Stéphane L'homme, je reste très pessimiste et je présume que ERDF parviendra à ses fins.

On m'a demandé de publier l'infographie figurant en tête de ce post et ça ne mange pas de pain. Lisez attentivement ce qui suit car c'est une pub déguisée.

Voir également : https://www.fournisseur-energie.com/linky-enflamme-les-fo...

L'url laisse croire à un fournisseur d'énergie, or ça ressemble plus à une initiative de particuliers. Le whois n'a rien donné. En revanche le téléphone laisse soupçonner que c'est ENGIE qui serait derrière cette manoeuvre. Vous allez à la racine du site, voyez le n° de téléphone et cette page :

https://www.agence-france-electricite.fr/fournisseur-elec...

Lorsqu'on m'a contacté par mail, j'ai répondu que la liste de l'organigramme est très incomplète et que si le derniers incendie est inquiétant,à cause de son caractère "pétaradant", ce qui m'inquiète le plus c'est la possibilité de surfacturation (j'ai vu un article évoquant des tests de plusieurs types de compteurs dits intelligents et c'est inquiétant), la possibilité de couper à distance (et de court-circuiter certaines décisions municipales en hiver) et la pollution par CPL. Je la place en dernier car j'ai questionné des relations qui ont le machin vert et n'ont rien remarqué. Il y a cependant des gens qui sont incommodés et on ne peut pas tout mettre sur l'effet nocebo.

Cette pollution est de toute façons indésirable et le problème c'est de trouver un filtre valable. L'article signalé dans le précédant post (Polier) serait un bon candidat mais j'attends de le pouvoir tester pour en parler.

Lorsque j'ai fait les objections ci-dessus, mes interlocuteurs ne m'ont pas contrarié, ce qui se comprendre si ENGIE est derrière la manoeuvre. Vous pensez bien qu'en tant que fournisseurs, ils se foutent des problèmes posés par le Linky et que la seule chose qui les intéresse c'est de capter des clients potentiels. Voilà donc un bel exemple de détournement qui risque de tromper ceux qui sont prêt de croire à tout ce qu'on leur raconte.

Ouvrez l'oeil. On ne me la fait pas ! Cela dit je n'ai rien contre ENGIE en fait je n'ai pas d'opinion car je ne me suis pas penché sur la question, je vois mal comment départager les fournisseurs. J'ai constaté récemment, en faisant des courses dans le supermarché que je fréquente une publicité très agressive dans le hall qui garantisse une absence de hausse mais si c'est pour être captif ensuite d'une augmentation de rattrapage, merci !

15/10/2018

Abeilles qui crévent par milliers, bébés qui naissent sans bras, de la faute aux rayons gamma...

61cNCOPZAdL._UX250_.jpg

J'ai fait la connaissance voici plusieurs années d'un musicien (comme votre serviteur). Il a transcrit les fameux Noëls provençaux de Saboly que je cherchais vainement.

Il se trouve être un excellent scientifique car il a étudié la physique et la chimie et il est entré en communications avec des scientifiques américains notamment.

Il est l'auteur d'un livre que je vous recommande vivement intitulé Climat, non coupables ! Comme votre serviteur il est bien plus que climatosceptique ! Il ne faut pas confondre la nécessité de travailler à un développement durable avec la chasse au CO2 telle qu'elle se pratique actuellement. C'est de la pure démence mais ça rapporte. Le développement durable à base d'ampoules à base consommation archi polluantes, parlons en ! je suis revenu au ampoules à incandescences classiques mais pour faire provision sur France lampes, il faut passer par une société ou une association.

20181011_124255.jpg

Source l'image : http://jesuismalade.org/bebes-nes-sans-bras-ou-sans-main/

Je recommande le blog du Dr Jo qui contient des informations intéressantes. Je ne peux pas tout répercuter et je ne traite pas, sauf exception, les grands scandales sanitaires car les médias tartinent assez dans ce domaine. Actuellement, Dr Jo diffuse des recommandations à propos de la grippe et il dit que les vaccins sont dangereux et qu'on peut s'en passer. Et c'est élémentaire

Le glyphosate pour les bébés sans bras, sûrement pas, les néonicotinoïdes pour les hécatombes d'abeilles, ça se discute, ces pesticides ne datent pas d'hier.

En réalité, nous sommes en train de vivre un renversement des pôles magnétiques et certains endroits parfois assez peut étendus voient leur magnétisme terrestre chuter d'où un effet Tchernobyl, malheureusement, il n'existe aucune carte géomagnétique à jour mais deux régions, la Bretagne et le département de l'Ain seraient victime d'une démagnétisation qui explique les malformations dont on parle actuellement par une sorte d'effet Tchernobyl.

Le phénomène en court prendra encore deux à trois siècles et en attendant la couverture atmosphérique de la terre devrait disparaître progressivement et l'espèce humaine va tout simplement crever. Y aura t-il des survivants, je ne sais mais ce n'est pas pour tout de suite.

Communication à propos des enfants sans bras

Je vous en donne copie. La vidéo dont le lien figure plus loin explique le phénomène en cause. C'est la traduction en français d'un document américain et entre deux diffusion sur une chaîne français, deux ou trois phrases très courtes ont été censurées qui précisaient les conséquence catastrophique du phénomène. c'est pourquoi il vous faut vous procurer le livre !

Bonjour,


A propos des naissances d'enfants sans mains ou sans bras, impliquer cela aux pesticides comme le font les médias n'est pas pertinent car ils sont en usage depuis plus de 40 ans et sur tout le territoire, ce qui n'explique pas l'apparition récente de ces cas, et sur des parties limitées du pays.

En fin de ce texte, se trouve l'explication la plus vraisemblable, bien que très dérangeante car nous ne pouvons rien faire contre un phénomène naturel, que les dirigeants politiques refusent de voir, à la consternation de scientifiques du monde entier...

Le dit phénomène a son origine dans les courants des roches en fusion sous nos pieds. Depuis 300 ans, ces courants subissent une anomalie (comme tous les 200.000 ans), et ils s'inversent progressivement, causant ainsi une surpression comme lorsqu'une foule en marche veut s'arrêter et repartir en arrière, ce qui explique la recrudescence des tremblements de terre et du volcanisme depuis 300 ans.

Cette "anomalie" a pour conséquence inévitable une anomalie similaire dans le magnétisme terrestre, en baisse aussi depuis 300 ans, notamment dans l'Atlantique Sud (SAA, South Atlantic Anomaly).

Les particules du vent solaire, jadis déviées dans l'espace par notre magnétisme, frappent à présent les régions polaires, de façon accrue, et y détruisent l'ozone : les électrons au Nord et les protons au Sud (ce qui explique enfin pourquoi le trou est plus grand au Sud, les protons étant bien plus lourds que les électrons).

Quant aux particules du vent solaire qui frappaient jadis les zones polaires, elles descendent plus vers l'équateur, où elles frappent la thermosphère, de plus en plus chaude (1800°) et de plus en plus poussée vers le sol, d'où le réchauffement des mers (et leur dilatation) qui à leur tour réchauffent l'air (et non l'inverse !). C'est la vraie cause du réchauffement climatique, visible depuis 300 ans (recul des glaciers en Himalaya en 1750) quand on ne savait même pas ce qu'était le pétrole...

Mais en plus du vent solaire il y a les dangereux rayons gamma, qui sont de moins en moins déviés, et en prime nous recevons à présent ceux déviés vers nous par le soleil ! Or, ces rayons sont très dangereux, voire mortels, et détruisent ou endommagent l'ADN, comme si on vivait près de Tchernobyl.

Cela explique bien des choses : l'apparition d'oiseaux aux becs tordus, le foudroiement d'oiseaux en Alaska sur le chemin d'un faisceau localement concentré de rayons gamma, l'hécatombe chez les fourmis (voir photo) et les abeilles (même en montagne et au Sahara, où il n'y a pas de pesticides), la raréfaction des cigales, des papillons, et depuis peu même la disparition des petits rongeurs, les dommages aux spermatozoïdes humains, la cataracte des cosmonautes, la hausse des cancers. Les dommages à notre ADN et à celui des spermatozoïdes vont avoir pour conséquences de plus en plus de malformations chez les enfants, comme pour ceux qui naissent sans bras ou mains, dans les endroits où malencontreusement s'est concentré un faisceau de rayons gamma.

Il est évident qu'aucune taxe carbone, aucun arrêté municipal ou de l'ONU, ne peut avoir la moindre influence sur les masses en fusion sous nos pieds, même si c'est très difficile à accepter, comme par les membres du GIEC autant dans l'erreur que les savants du temps de Galilée, désolé !

En fait, l'être humain moderne, qui a été préservé de toute baisse du magnétisme depuis 780.000 ans, est trop démuni pour y survivre, à moins de muter en une espèce plus résistante.

Voyez la lettre envoyée récemment au nouveau Ministre de l'Ecologie, que je vous joins. Toute l'analyse scientifique est dans le livre “Climat : non coupables”, ISBN : 978-2-8106-0445-6 (chez Amazon, ou votre libraire).

Voyez aussi le documentaire édifiant sur https://vimeo.com/233094084, avec mot de passe “magnet2017”… NB : ce documentaire, trop "dérangeant", a été expurgé avant que je ne réussisse à l'enregistrer entièrement ; on a coupé le passage où on révélait qu'un tiers de notre atmosphère va être expulsé dans l'espace sous la pression du vent solaire (comme pour Mars), et de même pour ce qui concerne les rayons gamma.

Je reste à votre disposition pour tout complément d'information.

Paul de Métairy

Textes complémentaires

Du même auteur voici plusieurs autres textes :

Présentation du livre : Climat : non coupables !

Lettre à l'actuel ministre de l'écologie.

Texte sur ozone et diésels envoyés à la Mairie de Paris

Texte sur la taxation des sodas Le problème étant que tout est bon pour faire du fric y compris en taxant des boissons gazeuses sans sucre. Et s'il même il faut 67 verres pour grossir (?) je vous conseille malgré tout de les éviter. Médicalement parlant le cas de l'auteur est un peu particulier car pour certaines raisons il souffre d'hypothermie.

Bonne lecture !

 

29/05/2018

Les "réverbères Wi-Fi" (??) provoqueraient des insomnies, des épitaxis et seraient mortels pour des nouveaux nés...

réverbère.jpgSans doute faut-il se préparer à revenir au chandelles et même à la pratique des couvre feu...

On m'a communiqué une information sans commentaires et j'en ai cherché l'écho en bon français. Voici ce que cela donne :

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2018/05/28/36439372.html

Ne me demandez pas une appréciation : il faudrait d'abord qu'on nous décrive la technique de ces réverbères et que vient faire la 5G et la Wi-Fi dans l'histoire. J'ai cherché en vain et j'ai mieux à faire : présentement c'est la microbiologie infectieuse qui me captive et j'ai du pain sur la planche....

Enfin si une bonne âme voulait bien nous éclairer sur les tenants et les aboutissants de la technologie évoquée, on pourrait peut-être ajouter à la clarté de ces foutus réverbères assassins ! Voilà encore un exemple de diffusion du genre de rumeurs qui encombrent et polluent le Net... C'est vraiment lassant au dernier degré. Je suis pour la liberté d'expression mais la démocratie quand tout le monde cause en même temps et qu'il s'agit d'ignorants c'est la "cata"!

Dans un post précédant, j'ai évoqué toutes les questions que soulèvent le fait de mentionner que pour que l'autohémothérapie ne soit pas "dangereuse" (??), il faudrait que le sang ait un ph d'au moins 7.3. Or pratiquement on ne peut guère que l'estimer par une voie indirecte : l'examen d'une goutte épaisse de sang frais selon certaines techniques précises (coloration adéquate et simili fonds noir, soit une technique plus performante que celle des Allemands). Une telle mention ne fait, quand on néglige de préciser pourquoi ça serait "dangereux", ce qui serait la moindre des obligations, on ne fait que faire peur aux gens et donc entraver le parti positif que l'on pourrait tirer de certaines thérapeutiques. Ce qui tend à m'effrayer dans l'usage de la voie intraveineuse pour des perfusions ou des transfusions (ou re-transfusion), c'est le risque constitué par les bulles d'air ! Sans parler de la nécessité de trouver une infirmière susceptible de prendre le risque quand les techniques ne cause ont toutes les chances d'être l'objet de poursuites ! Nous ne sommes pas en Suisse où des médecins pratiquent couramment l'ozonothérapie à l'intérieur d'un pool comportant un personnel d’exécution compétent. Là le problème c'est le coût toujours nécessairement prohibitif quand une répétition s'impose.

migrant.jpgLes gens qui ont élu le "gosse de riche" qui siège à la tête de l'Etat n'ont que ce qu'ils ont mérité et c'est la petite élite constitué par les rares citoyens encore capables de réfléchir qui risque de trinquer. Sauf qu'il ne faut pas se leurrer : les riches ont certes les moyens de se soigner correctement quand les moyens existent mais s'ils ne font pas ce que je fais en examinant et pesant tout ce qui passe à leur portée, ils risquent d'être victimes de charlatans et d'exploiteurs. Cela dit on ne va sûrement pas les plaindre !

Enfin le F.N. va sans doute nous dire qu'à propos du migrant qui a sauvé récemment un enfant, le "patron" a joué sur l'émotion populaire en procurant un diplôme de civilité à un futur "monte en l'air". D'autres insinueront qu'il est des humains qui descendent assurément du singe plus que d'autres !

Son premier coup médiatique aura consisté en l'adoption d'un Labrador noir au demeurant fort sympathique même s'il nous ruine au travers du budget consacré à la restauration du mobilier national. Il est des couleurs qui nous poursuivent. Et jamais deux sans trois... Wait and see !

Pardonnez mon "humour noir", c'est bien le cas de le dire, mais on fait ce que l'on peut pour échapper à la manipulation ambiante, ce qui ne m'empêche pas d'avoir été très ému par ce fait divers. Le gars est sympathique et même craquant et sa sincérité ne fait aucun doute.

08/04/2018

Feuilleton du Linky : le "premier mort" du compteur vert ? Stéphane Lhomme confondu par un mensonge persistant !....

Second mort.jpg

A peine la précédente MAJ était-elle postée que l'on me signalait un "second mort" et en l’occurrence une morte. Le premier est assurément un "faux mort". Enfin qu'importe, la liste des incendies de compteurs est réelle : défaut de serrages ou autre vice caché des nouveaux compteurs. Tout cela reste inquiétant !

Quoiqu'il en soit, il est confirmé que le mort de Laxou n'est pas du au Linky !

Enedis.jpg

===================

MAJ : Dans la précédente version de ce post j'écrivais ceci : Menacé d'un procès en diffamation Stéphane Lhomme se réfère aux journalistes. On notera que dans les immeubles collectifs les compteurs sont toujours situés dans une armoire des parties communes. Est-ce bien le compteur Linky qui a brûlé ?

Voir : https://www.estrepublicain.fr/meurthe-et-moselle/2018/03/...

Je cite :  Ce mardi le procureur de la République, François Pérain, a apporté de nouveaux éléments. « L’autopsie effectuée ce jour a conclu que cet homme était décédé à la suite d’une asphyxie consécutive à l’inhalation de fumées. Une analyse toxicologique des prélèvements sanguins a été requise afin de rechercher la présence éventuelle d’alcool ou de tous autres produits. Un expert en incendie a été requis pour déterminer l’origine de l’incendie. En tout état de cause, le foyer de l’incendie a été situé à l’intérieur du logement au niveau de l’emplacement d’un fauteuil ou d’un canapé.

Bref, la victime a du foutre le feu en fumant et en s'endormant, une histoire de mégot mal géré... Pour Stéphane L'homme, l'activiste frénétique, c'est une claque mémorable !

Flagrant délit de désinformation !

Lorsqu'on désire mener une action crédible, la moindre des choses, c'est de s'abstenir de publier des fausses informations !

Il n'empêche qu'il n'en démord pas ! Faut-il souhaiter qu'il soit poursuivi et condamné pour diffusion de fausses nouvelles.  Quoiqu'il en soit l'intéressé n'a pas changé sa version ! Voici la page au 8 avril à 19:35, or l'information que je viens de communiquer remonte au 14 mars, elle est vieille de 3 semaines !

Laxou2.JPG

================================================================

image002.jpg

Voir http://refus.linky.gazpar.free.fr/linky-premier-mort.htm

com-enedis-incendie-fake-news.jpg

Menacé d'un procès en diffamation Stéphane Lhomme se réfère aux journalistes. On notera que dans les immeubles collectifs les compteurs sont toujours situés dans une armoire des parties communes. Est-ce bien le compteur Linky qui a brûlé ?

Série noire pour Enedis : des Linkys s'enflamment spontanément

Le cas de Laxou est douteux sauf que les incendies de Linky se multiplient.

Voir https://www.lamanchelibre.fr/actualite-481885-manche-deux...

Les pompiers sont intervenus à deux reprises, en moins d'un mois, dans des commerces du centre-ville d'Avranches (Manche) pour des feux de compteur électrique Linky.

Coupe-circuit chez Devred

Lundi 12 mars 2018, vers 16h15, Mickaël Tison, responsable du magasin de vêtements pour hommes Devred, rue de la Constitution, voit de la fumée s'échapper de l'endroit où se trouve le compteur électrique. Il ouvre le cache et aperçoit des flammes sortir du coupe-circuit situé à côté du compteur Linky. Un début d'incendie qu'il maîtrise avec un extincteur. A l'arrivée des pompiers, une odeur de plastique brûlé embaume le magasin. Un responsable d'Enedis arrive sur les lieux et indique que l'origine du problème ne vient pas du compteur Linky mais du coupe-circuit.

Coupe-circuit chez le boulanger

Trois semaines avant, les pompiers sont intervenus pour un feu de compteur électrique à la boulangerie de la rue des Chapeliers. Et là également, le départ de feu a pris dans le coupe-circuit, situé derrière le compteur Linky, installé au mois de novembre 2017. "Si nous n'avions pas été là, la boulangerie aurait brûlé", explique Patrick Anfray. Et là également, Enedis leur a dit que ce départ de feu n'était pas dû au compteur Linky. Pourtant les coupe-circuit des deux commerçants n'avaient pas de problème avec leur ancien compteur.

A Carpentras aussi un Linky a kramé...

index.png

La cause des incendies

Il n'y a pas de raisons que ces compteurs soient plus dangereux que les actuels compteurs électroniques. Ces foutus compteurs sont montés par des gens mal formés qui travaillent à la tâche, ils risque de négliger les serrages et surtout de provoquer des dégâts en inversant phase et neutre, comme chez le Dr Moulinié à Bordeaux.

Ce qui est à craindre également, c'est le système de coupure unipolaire dans le compteur qui peut-être actionné à distance alors que l'installation de l'abonné peut-être en pleine charge et si par dessus le marché phase et neutre on été inversé le risque est amplifié.

Mode de comptage différent avec un Linky

Pour faire simple : on était facturé en KW/h, on sera facturé en KVA et ceusses qui ont adopté ces foutues ampoules basse consommation vont en perdre le bénéfice et pas que... Une affaire de cosinus !

Voir https://lespiedsalaterre.org/effet-linky-explication-de-laugmentation-tarifaire/

Sauf que la page ne donne aucun moyen d'évaluer le surcoût de consommation d'un ordinateur par exemple. Or des abonnés on vu leur Linky leur couper le courant à l'allumage d'un de ses appareils.

ob_685d1c_schema-04.jpg

Les gadgets "anti Linky" (suite)

Dream’ Earth (prix inconnu + installation à prévoir). Cette boîte, d'après ce que l'on peu comprendre, ne contient qu'un dispositif automatique mettant hors circuit, la nuit, toutes les lignes internes de l'abonné sauf celle du chauffage et du réfrigérateur et/ou congélateur. L'argument utilisé est que le recours à des commutateurs de champs qui coupent un circuit en ne laissant qu'un courant basse tension constituerait une "antenne" diffusant le courant sale (??). Et ça marche avec une télécommande...

Oui mais ça ne résout pas le problème du courant sale dans la journée, d'autre part si le coin chambre n'est pas nettement séparé du reste, ça risque de ne servir à rien.

Le problème reste de trouver un filtrage adéquat pour le G3. Norme avec laquelle Enedis aurait des problèmes car la gamme étant plus large et faisant appel à 36 porteuses, elle risque d'être parasitée et handicapée par toutes sortes d'appareils n'étant pas aux normes.

Bref, indépendamment des problèmes éventuellement d'électrosensibilité, on a intérêt à faire obstacle à ce compteur non sans prévoir de toutes façons un filtrage. D'autant plus que quelque chose de bien pire que le CPL se prépare :

http://refus.linky.gazpar.free.fr/linky-scandale-erl.htm

image001.jpg

09/03/2018

Santé-Publique Editions et la "bactérie de Montreuil"

Montreuil.JPGVoir : http://www.santepublique-editions.fr/nouvel-agent-de-cont...

Dans le post précédant, traitant des relations entre le Linky et le parasitage radio de la gamme des "Grandes ondes", je dénonce une grave erreur d'appréciation. Personne n'a été tué par ces "G.O. !

Annie Lobé, qui a fait du Linky son principal fond de commerce, m'apparaît complètement starbée, la panique qu'elle a suscitée et qui semble s'être arrêtée en aout 2017 à propos d'une mystérieuse bactérie dite "de Montreuil".

Cette bactérie traverserait les matières plastiques et toutes les bouteilles d'eau minérale vendue en ile de France serait contaminées...

Ce qui est impressionnant, c'est que si on suit la multitude des liens proposés, c'est une bonne partie de la France qui serait attaquée. Il y a plusieurs mois que je me suis penché sur cette "affaire" et j'avais relevé des erreurs techniques prouvant que la dame est totalement ignorante en matière de bactériologie et qu'en fait de méthode, elle ne pratique que des amalgames. Malheureusement, pensant rédiger une note quasi sur le champ et ayant été détourné de ce projt, je n'ai pas pris de note et j'ai oublié.

La pollution ça ne manque pas mais tout ce tapage n'est qu'une série d'amalgames sans queue ni tête !

Comment voulez-vous que, servie par des acteurs pareils, conjuguant paranoia et incompétence technique, on puisse triompher contre ENEDIS et son foutu Linky ?

C'est à juste titre qu'elle a été accusé, de "vibrionner", des gens comme cela c'est la peste et le choléra réunis... Notons encore que la quantité ne saurait remplacer la qualité.

Punir les diffuseurs de fausses nouvelles par des "amendes salées", produirait l'effet contraire, celui de les accréditer. On ne manquerait pas de dire que pour en arriver à cette censure, c'est qu'il existe un grave problème que l'on cherche à nous cacher

Amusez-vous bien !

Linky : peut-on encore écouter un poste sur les "grandes ondes"

Linky GO.JPG

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=lFBtkx6hs30

La vidéo ci-dessus a l'avantage de montrer qu'il est facile de prouver l'existence des CPLs engendrés par le Linky sans qu'il soit nécessaire d'utiliser un appareillage sophistiqué : un simple"transistor" suffit.

Ce que l'on vous montre n'est pas un "scoop", les radio amateurs étaient montés au créneau en déplorant les parasites qui allaient découler de la généralisations des compteurs verts.

Simplement ce qui découle est SPECTACULAIRE !

Mais est-ce que cela prouve que les CPLS sont dangereux !

Si je veux que ce blog soit pris au sérieux, je me doit de faire preuve de rigueur.

Ce que vous entendez ce sont des "harmoniques" et l'on va vous répondre que jusqu'à présent les ondes radio, qui existent de longue date, non pas fait de morts et qu'elle n'ont jamais engendré d'électro hypersensibilité...

Il y a donc dans ce qui est dit dans cette vidéo, quelques "conneries" par exemple au sujet de la dame qui, ayant sa chambre du côté de la ligne électrique ne dort plus car si elle est assez vieille pour avoir écouté régulièrement Radio Luxembourg, radio très populaire voici un demi siècle, ça ne lui a jamais causé d'insomnies...

En d'autres termes, l'expérience a ses limites mais rassurez-vous je ne suis pas un agent d'ENEDIS...

23/02/2018

"Affaire Belpomme" : L'Ordre des Médecins sur injonction d'un médecin de EDF/ENEDIS va très probablement décider que l'électrosensibilité est un fantasme

Mise à jour

Après Joyeux et Montagnier c'est au tour de Belpomme d'être mis sur la touche, donc quand un médecin dérange un consensus, on en fait une sorte d'escroc en matière scientique. Cette page récente reporte les réponses de l'intéressé qui rappelons le a été dénoncé par un médecin de ENEDIS et l'Ordre à suivi.

Le Pr a délivré 50 certificats sur 2000 consultations, ce qui montre bien qu'il n'en fait pas commerce ! Il rappelle que l'Endoscan a fait l'objet de thèses.

On m'a communiqué l'étude publiée par Belpomme. J'ai traduit le pdf. Je cas échéant je la résumerai. Mais en fait, l'utilité des examens préconisés n'a d'intérêt que pour la recherche. En cas d'électrosensibilité avérée, il s'agit premièrement de déterminer un excès d'histamine. Si c'est le cas il faut le traiter sinon il faut se borner à tenter d'appliquer ce que nous savons des remèdes préconisés par l'intéressé.

Appel aux patients du Dr Belpomme

Une dame m'a contacté et a protesté comme un détail de mon article. Je lui ai demandé l'adresse des labos pratiquant les tests préconisés pour m'éviter de chercher. Pas de réponse ! Cela m'agace énormément. Les gens comprennent de travers ce qu'on écrit mais quand on leur demande d'aider à la manifestation de la vérité sous une forme ou sous un autre, il n'y a plus personne ! le problème c'est que quand un médecin sort du lot, on a tendance à devenir complètement aveugle et à en faire quasiment un saint intouchable. Basta, cette mentalité m'est insupportable.

J'aurais aimé savoir ce qui a été préconisé comme traitement à cette femme, cela m'aurait permis d'affiner les maigres renseignements dont on dispose !

=========================

Lien vers la pétition. Je ne crois guère à la vertu des pétitions (on a vu ce que cela a donné pour les vaccinations...) et si vous désirez la signer, sacrifier un email pour ce genre d'opération en raison des risques de revente des fichiers ainsi constitués.

Dans l'un de mes post évoquant le Pr Belpomme j'écrivais ceci le 28/02/2016 :

(Détestant les vidéos) Je fais exception pour celle-ci qui est à ma connaissance le seule sources d'information sur ce que fait le Pr Belpomme (hypothèses la nature des perturbations biologiques et traitements) car je ne trouve rien sur le site de l'Artac. L'article qu'il a publié est vendu 30 $ et n'est accessible que vous forme de résumé et la traduction en français brille par son absence !

Ce qui ne fait raquer, d'autant plus que Mr le Pr fait payer des dépassements d'honoraires aux gens qui sont RSA, ce que je trouve franchement gerbant.

Note : D'après la dame évoquée dans la MAJ, Belpomme aurait pratiqué un tarif inférieur à celui indiqué par la presse. C'est un détail...

Des consultations à 800 €uros

Ce ne sont pas les consultations qui coûtent 800 E mais les frais annexes de recherches biologiques hors nomenclature (non remboursées).

Or j'ai appris récemment que ce Pr Belpomme officie à la clinique à la clinique Alleray-Labrouste, où, aux dernières nouvelles le Dr Schwartz officiait également dans cet établissement huppé de sorte qu'en écrivant ce qui précède j'avais bien décelé une anomalie. Or on apprend ceci par le Figaro santé :

http://sante.lefigaro.fr/article/electrosensibilite-le-pr...

Les patients qui consultent le Pr Belpomme ont intérêt à avoir le portefeuille bien garni. En plus du coût de la consultation (120 euros, dont 80 sont remboursés par la sécurité sociale), les patients sont invités à réaliser une prise de sang moyennant 450 euros ainsi qu’une «tomosphygmographie ultrasonore cérébrale», dont le coût s’élève à 250 euros. Ces sommes ne suffisent toutefois pas à décourager la patientèle du Pr Belpomme. Contacté par Le Figaro, le secrétariat du médecin a indiqué que ce dernier ne prenait plus de patients supplémentaires depuis un long moment et que la liste d’attente noircissait pas moins de 8 pages!

J'ai tiqué parce que j'avais discerné que plutôt que de former une équipe à ses méthodes, le Pr s'était réservé l'exclusivité du fromage. Mais à partir du moment ou l'Assurance Maladie rembourse 80 € sur une consultation facturée 120 €, quoique manifestement abusive sur le plan moral, on suppose que cette pratique est licite.

Le vrai problème est ailleurs, à savoir que l'objectif est de nier l'existence des phénomènes d'électrosensibilité afin qu'ENEDIS puisse poser ses foutus Linky sans le moindre obstacle !

Les passages importants de l'article du Figaro Santé

Le cancérologue âgé de 74 ans, récemment spécialisé dans la «médecine environnementale», pose des diagnostics d’électro-hypersensibilité qui ne reposent sur aucune donnée scientifique validée.

Le Pr Dominique Belpomme, connu pour ses positions controversées sur l’électro-hypersensibilité (EHS), fait actuellement l’objet d’une procédure disciplinaire menée par le Conseil national de l’ordre des médecins. L’information, révélée par l’Agence de Presse Médicale (APMnews), a été confirmée au Figaro par l’Ordre des médecins. La plainte a été déposée en mars 2017 devant la chambre disciplinaire de première instance d’Ile-de-France. Selon APMnews, elle concerne deux manquements en lien avec le diagnostic par le Pr Belpomme du «syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques», non reconnu par la communauté scientifique et médicale.

C’est l’ancien directeur du service des études médicales d’EDF, le Dr Jacques Lambrozo, qui, face à l’afflux de certificats médicaux de «contre-indication à la pose» de compteurs Linky, a donné l’alerte. En effet, parmi la centaine de certificats reçus entre 2015 et 2016 par EDF, la moitié a été signée de la main du Pr Belpomme.

Une centaine de certificat en 2 ans c'est infinitésimal mais c'est encore trop dans un état totalitaire car rappelons le, pour le Linky, l'Allemagne et la Belgique traîne des pieds et quand aux obligations vaccinales la France est bien à la tête de l'autoritarisme dans ce domaine. Il ne faut pas rêver les hauts fonctionnaires qui gouvernent réellement la France derrière des quasi marionnettes sont animées d'une mentalité assez franchement "soviétique" comme vient de le prouver la réédition récente d'une chasse aux normes absurdes dont la première édition hollandaise avait été un coup d'épée dans l'eau.

Que reproche l’Ordre des médecins au Pr Belpomme?

Il semblerait que deux faits soient reprochés au Pr Belpomme: l’absence d’individualisation du diagnostic (les certificats qu’il produit sont tous les mêmes) et le recours à des examens médicaux dont l’intérêt n’a jamais été prouvé. La tomosphygmographie ultrasonore cérébrale ne semble d’ailleurs plus utilisée depuis longtemps, ni en pratique clinique, ni en recherche.

Aucune étude scientifique internationale n’a mentionné cette technique depuis 10 ans, ni aucune étude française depuis 1986. Cette pratique va donc à l’encontre de l’article 39 du code de déontologie médicale, qui précise que «les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé».

Pas de lien démontré entre l’électro-hypersensibilité et les ondes électromagnétiques

Disons que c'est ce que l'on voudrait pouvoir affirmer. J'admets qu'il y a sans doute un effet nocebo qui se produit dès que des Linky sont installés dans un immeuble mais il n'est pas possible de nier que certaines personnes réagissent à la pollution électromagnétique ou à la présence infinitésimale de produits chimiques. Concernant l'électrosensibilité elle est réelle une personne qui a publié sur Face de Bouc un avis sur les filtres existant est atteinte d'hématochromatose de sorte que l'excès de fer explique la sensibilité électromagnétique. Ainsi quand leLinky est arrivé dans sa ville cette personne a eu l'impression d'avoir une "machine à laver" dans la tête. Et bien le caractère périodique du phénomène correspond tout simplement aux trames envoyées régulièrement par les Linky, trame visible et audible avec un Line EMI Meter !

Pour la sensibilité aux produits chimiques, j'ai donné à une vieille dame des gélules de N-Acétyl cystéine (principe actif de l'Exomuc). Elle a fait un oedème de Quincke, heureusement sans suite : se sachant hyper allergique elle garde sur elle un antihistaminique. La cause est à chercher dans un excipient, anti-agglomérant ou autre. Soit dit en passant ça m'a guéri de trop vouloir rendre service...

En réalité, l’électro-hypersensibilité n’a pas de diagnostic médical (dit-on)

Le Pr Belpomme a pourtant tenté de mettre au point une batterie de tests. Ses travaux ont même donné lieu à une publication dans le journal Reviews on Environmental Health en 2015. Mais l’Anses, qui en fait une analyse, a soulevé de très nombreux biais dans la méthodologie: plusieurs centaines de patients ont été écartés de l’étude sans qu’aucune explication ne soit fournie, absence de groupe contrôle et d’information sur les méthodes utilisées, erreurs dans les calculs, etc. «L’article de Belpomme et al. (2015) ne permet en aucun cas d’établir un lien entre une anomalie quantitative des biomarqueurs analysés et l’origine des symptômes», avait asséné l’Anses.

«Certes, cet article montre que les sujets inclus dans l’étude présentent des anomalies biologiques, mais en aucun cas il n’explique la causalité de leurs troubles, poursuit le rapport. Pour toutes ces raisons, les résultats et les conclusions de cette étude ne sauraient être utilisés, autrement que comme pistes de recherches à explorer ou éléments à répliquer par d’autres études».

Je ne suis évidemment pas d'accord avec cette affirmation car les traitements proposés donnent des résultats en termes d'atténuation sensibles mais enfin dans la mesure où pour des raisons de commerce on veut le champ libre pour toutes sortes d'ondes il faut pouvoir nier l'électrosensibilité, or la preuve qu'elle existe bien c'est que quand les malades peuvent trouver un espace préservé, ils vont mieux. On notera que dans le domaine des puces RFID le lobby industriel a réussi à imposer à l'armée le partage de la bande des GigaHz, 2,95 si ma mémoires est bonne. C'est dire la puissance des lobbys. Voir à ce sujet RFID : La police totale (L'échappée 2008).

Face à ces zones d’ombre, l’Agence sanitaire avait sollicité le Pr Belpomme à trois reprises afin d’obtenir un éclairage complémentaire. Mais celui-ci n’a jamais souhaité répondre aux questions qui lui étaient adressées.

Pour l’heure, ni l’OMS, ni l’Académie nationale de médecine, ni l’Anses ne reconnaissent l’existence d’un lien entre les divers symptômes que les individus touchés attribuent à l’exposition aux ondes électromagnétiques et lesdites ondes. Mais ces autorités ne nient pas pour autant les souffrances vécues par les malades.

Une étude commandée par l’Anses sur l’effet des champs électromagnétiques chez les riverains d’antennes-relais est en cours. Les résultats sont attendus pour la fin de l’année 2018.

Liens portant sur les travaux du Pr Belpomme

http://www.electrosensible.org/b2/index.php/sante/article...

http://ehs-mcs.org/

http://www.ehs-mcs.org/fr/traitements_51.html

Notez que les propositions de traitements peuvent être essayés sans en passer par des examens ruineux.

Conclusion : c'est plié, circulez il n'y a rien à voir !

1927317429.jpgSouvenez-vous du sort du Pr Montagnié, du Pr Joyeux et du Pr Even, hostiles aux vaccinations à outrance, ils ont été éliminés, c'est tout juste si on ne les a pas déclaré déments. Enfin souvenez vous que l'Ordre des Médecins est un héritage du régime raciste de Vichy. 

Lisez de Bruno Halioua Blouses blanches et étoiles jaunes.

Certes, le Pr Belpomme n'est pas tout à fait clair mais il n'empêche que l'électrosensibilité est une réalité.

 

 

 

21/02/2018

Linky, électricité sale, essais de filtrages, filtres disponibles, carences

mesure-electricite-sale-line-emi-meter-cpl-et-linky-10khz-1mhz.jpg

Je reprends ce post dont la dernière version date du 8 janvier dernier. Et je prie les spécialistes qualifiés qui me lirait de bien vouloir me signaler des erreurs ou des inexactitudes.

Essai de filtrage du courant sale "ordinaire"

De nombreux appareils produisent du courant sale : onduleurs, alimentation à découpage, la liste est longue. La différence réside dans le fait que le Linky envoie des pulses violentes très rapprochées et que le G3 utilise 36 porteuses et sévit entre 35 et 100 Khz environ. Le courant sale ordinaire est variable, il passe de 250 à 1500 mV sur le secteur local selon ce que trafiquent les abonnés. Certains moteurs provoquent des parasites. C'est le cas de mon dynamiseur par Vortex allemand.

L'appareil ci-contre permet de visualiser cette pollution sous une forme figurée et donc de mesurer le degré de neutralisation éventuel. Il faut un oscilloscope ou mieux un analyseur de champs pour la visualiser sous formes d'harmoniques sur une fondamentale de 50 Hz. l'appareil traduit sous forme de "musique" ce brouillard d'harmoniques indésirables.

J'ai réussi à ramener à moins de 20 mV la pollution avec 7 filtres répartis sur mon réseau domestique, 1 de 35 yF, 1 de 40, le reste en 15 ou 10 yF. Le résultat mesuré en début de circuit ou sur tel ou tel point de celui-ci varie d'un moment à l'autre, sans doute en fonction de l'apport extérieur.

Technique du filtrage et fabrication de "filtres maison"

Ces filtres vendus 59 € sont constitués d'un condensateur de type X2 (autocicatrisant) d'un fusible sur la phase et d'une résistance de décharge. La résistance sert à éviter les "pichenettes" si on touche éléments métalliques de la prise. Le fusible est une précaution. Dans les deux modèles du commerce on ne peut pas changer les fusibles.

filtre-stetzerizer-a-l-unite.jpgVous pouvez constituer ces filtres vous même, il vous faut les éléments suivants :

1 boitier

1 condensateur de 15 yF minimum

1 résistance de 1 Mohm de 1/2 de watt

1 porte fusible et 1 micro fusible de 6,3 A

De la soudure à l'étain riche en plomb et argent

A propos des boitiers disponibles en France

L'emmerdement est qu'en France on ne trouve pas de boitier pourvu de prise femelle à l'arrière. Des modèles avec côté mâle et côté femelle existe chez Conrad mais ne sont délivrables qu'en Allemagne car équipés de prise Schuko qui peuvent poser problème en France pour la connexion à la terre. Conrad fait chier, en France ils les ont supprimés à cause de fréquents retours. Ces idiots auraient pu faire figurer en gros une réserve de façon à limiter les retours. 

D'autre part, 'absence de côté femelle oblige à utiliser une multiprise X3 pour libérer la prise filtrée, multiprises disponibles en format horizontal ou triangulaire d'où problème d'encombrement le boitier par son volume va occulter au moins une prise. Soyez très attentif à ce détail et prenez un filtre en allant acheter les multiprises et faites gaffe, il existe deux sortes de modèles horizontaux. Les prises étant posées à gauche ou à droite d'un chambranle, attention aux dépassements et aux coups de pied malencontreux dans un filtre ou un cordon parce que, bien entendu, certains sont mal foutus, le cordon n'étant pas toujours perpendiculaire aux contacts métalliques, il fait saillie. J'enrage en pensant à des tas d'ustensiles franchement mal foutus. S'il ne tenait qu'à moi je ferais carrément empaler quantité d'inventeurs et de fabricants mal inspirés tant ils contribuent à empoisonner les vie des citoyens. Notez qu'il existe des boitiers moins volumineux que celui que j'ai indiqué mais à 15 € pièce voire p23,40 €, faire ses filtres devient moins attractifs.

Problème de soudage

J'attire également votre attention sur le fait que la soudure est malaisée dans les tubes à l'arrière de la phase et du neutre dans le boitier proposé. Le type de soudure que j'ai indiqué fond mieux que la soudure ordinaire mais ne facilite pas l'adhérence. Je constate, et ça fait partie des choses qui me tapent sur les nerfs, que beaucoup de composants présentent des difficultés de soudage. La difficulté vient d'une part de la faible teneur en plomb de l'étain et du métal utilisé.

Mais enfin si vous avez le courage d'affronter ces difficultés vous ferez des économies, un filtre revenant entre 15 et 20 € suivant la capacité du condensateur. J'ai mis des liens vers les articles évoqués car les condensateur X2 de fortes capacités sont introuvables chez Conrad... Je n'ai pas constaté d'abaissement proportionnel à la capacité du condensateur en passant de 10/15 yF à 40 mais je me devais d'essayer. Les condensateurs se comportent en somme comme des "éponges" et il faut faire des essais pour les répartir en différents point du circuit et surtout en amont des appareils pollueurs comme les onduleurs. Mesurer l'effet sur une prise proche du tableau électrique.

Correspondance entre unités Stetzeriser et mV du Line Emi Meter : 100/140 ce qui pour 24 unités Stetzeriser correspondrait à 33,6 mV. Il est tout à fait possible d'être en dessous du moins hors Linky soit dans le cas d'une pollution ambiante habituelle et "normale". Pour le Linky c'est un autre problème.

Orthodoxie des condensateurs de filtrage

José Ratia a évoqué des blogs (au pluriel) préconisant l'usage criminel de gros condensateurs (mais à partir de quelle capacité un condensateur serait "gros"...) comme d'un moyen de transformer un appartement en four à micro ondes : je ne savais pas qu'un condensateur équivaudrait à un magnétron... Quand on en vient à proférer des bourdes pareilles pour se rendre intéressant, ou pour vendre des Absoplug, rien ne va plus !

Ce qui est étrange c'est qu'un revendeur de l'Absoplug, et probablement un ami de Ratia, savoir un certain Malgloire dément le caractère criminel de l'usage de condensateurs parallèles. Voici le lien :

Un Absoplug Alpha - Ateliers habitat vivant

www.ateliers-habitatvivant.fr/compteurs...PDF/.../neutralisation-electricite-polluee.pdf

Et voici une image de ce que raconte le document en question.

Capture absoplug.JPG

Ce avec quoi je ne suis pas d'accord c'est la prétention de l'Absoplug a couvrir une gamme aussi large. Il n'a d'intérêt que pour une dépollution en "mode commun", laquelle n'est pas prise en charge par les filtre du type Stretzeriser et all. Mais on peut ajouter des petits condensateurs de type Y de quelques nanos dans le boitier indiqué.Je ne croirais aux spécifications alléguées en faveur de l'Absoplug que lorsque l'inventeur daignera produire une rapport Emitech.

Préserver le signal heures creuse à 175 Hz

En régle générale les petits condensateurs visent les hautes et très hautes fréquence et les gros les fréquences plus ou moins basses. A ce propos, j'ai eu pendant quelques jours une annulation du signe à 175 Hz qui déclenche le chauffage du cumuls en heures creuses.

Or l'ajout d'environ 4 condensateurs aux 3 filtres initiaux ne perturbe pas ce signal. Le passage du compteur en heures creuses n'était pas affecté, c'est seulement le pilote sur le tableau qui a dysfonctionné pour une cause inconnue. Peut-être a t-il tout simplement été mal repositionné après un usage en marche forcée.

Dans l'hypothèse où des condensateurs bloquerait le signal, enlever le pilote et le remplacer par un programmateur en amont du cumulus et corriger sa dérive éventuelle une fois par mois.

Filtrer le CPL du Linky en G3 est plus ardu

filtre-cpl-passe-bas-strike-spica.jpgIl existe 2 filtres tout-à-fait corrects pour les Linky de première génération en G1, il s'agit d'un filtre Bajog ou du filtre Spica (beaucoup moins cher). Si des électrosensibles sont encore perturbés c'est que leur Linky est en G3 (35 KHz à 95 kHz), non seulement la gamme de fréquence est plus large mais elle implique 36 porteuses.

Le Zen-Protect couvre ces fréquences mais à mon avis, vu la prédominance de composants purement électronique (ça se devine au poids plume du produit) il est très vulnérables aux surtensions. Il n'est utilisable qu'en ville là où les câbles d'alimentation sont enterrés, à la campagne et surtout en montagne ce filtre est à proscrire d'autant plus qu'il est très cher. 600 € au minimum pour du monophasé, le double pour un duo et le triple pour du triphasé.

A propos des habitats où le transport est aérien en zone à risque, un parafoudre de type 2 est obligatoire. Sauf qu'on prétend que ça ne s'applique qu'aux logements neufs et pas en rénovation. Mon propriétaire a refait à neuf l'installation mais sans parafoudre, or ça coûte plus de 200 € sans compter les recharge et les frais de pose dont à la rigueur je peux m'accommoder. Le problème est que les normes coûtent entre 300 et 400 €. Je pars du principe que du point de vue des assurance cette pose devrait être obligatoire en zone à risque et pas seulement dans du neuf mais pour trouver un texte législatif qui éclaircisse cette question on peut toujours courir. Si quelqu'un sait quelque chose à ce sujet, me contacter avec le texte! Je serais ravi de faire chier et l'agence et le proprio, ce sont presque tous des forbans et des escrocs.

Je confirme les données fournies sur Facebook par un correspondant qui a opté sur nos conseils pour le Bajog après que les modèles de Schaffner ont été écartés. Le rédacteur souffre d'une forte électrosensibilité due à un taux de fer sanguin excessif. Et il s'est déclaré satisfait du modèle utilisé mais s'inquiète d'un passage en G3.

A propos du G3 et des filtres Emikon

Le G3 couvre bande de 10Khz et 59Khz d’une part et de 76Khz à 150Khz d’autre part selon la notice sur Face de Bouc. Or d'après l'E.P.E. la bande couvrirait ou devrait couvrir à terme jusqu'à 490 kHz !

Les modèles Emikon (une production espagnole) (revendus par une société française http://dicel.fr/contact/) présentent des spécifications alléchantes mais les courbes produites sont totalement artificielles (dessinées) et ne proviennent pas d'un test du type Emitech.

Il existe un modèle de 40 ampères avec atténuation de >50 dB conçu pour couvrir la bande 35-95 kHz (CBF 2565-4050) vendu 151 € HT ce qui est raisonnable.

Un modèle a été testé à Toulon et à Hyères par une personne qualifiée sauf que le modèle testé est un modèle de 65 A ne garantissant que l'atténuation de fréquences centrées sur 50 kHz. Voir :

Solutions EMC

Conclusion : ce constat n'est pas applicable au modèle 2565-4050 qu'il faudrait pouvoir tester. J'ai contacté la société dicel qui refuse le retour du produit dans l'hypothèse où le test serait négatif.

A ce propos le test est assez simple, il suffit de brancher une prise mâle d'un côté et une femelle de l'autre et de voir ce qui se passe avec le Lime Emi Meter sur la sortie du filtre branché dans un local desservi par un Linky en G3. Ceux-ci ont été installé à partir de 2017.

Ce refus est à mon avis abusif, la société ne prétend vendre qu'à des professionnels mais elle le fait par correspondance donc il y a bien un droit de rétractation et d'autre part à partir du moment où le produit ne répond pas aux spécifications, c'est un argument supplémentaire pour un remboursement. Je ne vais quand même pas risquer 200 € dans une opération excessivement aléatoire.

Conclusion sur les filtres EMIKON

Le filtre testé était mal choisi vu la bande étroite censée garantie.

Le meilleur produit ne couvre tout au plus que la bande G3 actuellement en fonction et celle-ci risque de s'étendre si ce n'est pas déjà fait. C'est encore là un point à éclaircir car il est impossible de déterminer l'étendue de la couverture en G3 sauf qu'elle a débuté en 2017.

Je déconseille donc formellement l'achat des produits Emikon jusqu'à nouvel ordre tant que moi ou un autre technicien n'aura pas procédé à un test valide. Il serait souhaitable que l'auteur du test du CBF 2065 teste le bon produit. J'ai cherché sans succès à le localiser, pour le trouver il faudrait questionner ses anciens employeurs, je n'ia guère de temps pour jouerles détectives.

Il resterait à contacter le fabriquant et le sommer de produire des preuves d'efficacité acceptables.

Mais quoiqu'il en soit, le filtre serait à remplacer si le G3 évolue vers 490 Hz.

Absovu S2 encore une entourloupe

Cet appareil ne peut être qu'un décalque du type d'appareil figurant en haut de la note et qui mesure des mV.

La pub prétend qu'il mesure des Volts par mètre, je cite : Pour établir une proportion relative au V/m, il faut diviser la valeur obtenue par 10. Exemple : 100 UPR = 10 V/m

C'est forcément archifaux car on ne peut mesurer des Volt mètre qu'au l'aide d'un appareil comportant une antenne. Donc l'échelle n'est pas en volts par mètre mais en fraction de volts et on n'a pas la correspondance d'échelle avec le genre d'appareil que je préconise. C'est encore de la prestigiditation Ratia à décalqué le microsurgemeter dont il existe un schéma et a bidouillé son échelle pour mettre en valeur son produit. Je veux voir ce qu'il donne avec un appareil conventionnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'Absovu S2

absovu-s2.jpgL'une des tromperies d'un certain José Ratia est d'avoir conçu un appareil manifestement du type de celui visé plus haut (appelé Absovu S2) qui fait ses mesures en le branchant par une fiche sur le secteur à tester.

J'invite les électroniciens sérieux à se pencher sur le dispositif publicitaire de ce produit. Ce qui m'a frappé c'est que l'ABSOVU est un appareil du même type que le Microsurge meter ou le Line Emi Meter, SAUF QUE Ratia a adopté une échelle particulière en UPR, unité de pollution radiofréquence et que ce qui serait intéressant c'est de pouvoir établir un rapport d'échelle avec celle utilisée par les appareils de provenance anglo saxonne.

On notera également que si les appareils anglo saxon coûtent moins de 200 € l'Absovu est d'un prix prohibitif sans raison, soit près de 500 € !

Recourir à une échelle maison, autrement dit se soustraire à ce qui tient lieu de standard en la matière (une lecture en mV), c'est priver l'utilisateur de toute espèce de référence objective.

Retour sur l'Absoplug

Les spécifications les plus précises se trouvent ici

https://www.quantumprevent.fr/fr/33-absoplug-alpha-absorbeur-d-ondes-electromagnetiques.html

Il manque une expertise Emitech pour valider les performances revendiquées.

Cette on a compris que le produit prétend traiter la pollution dite en mode commun (entre phase et terre, neutre et terre), il suffit pour cela de mini condensateur Y.

https://www.cem-vivant.com/produit-absoplug-alpha,74.html

Ce site a recours à des images d'oscilloscopes trop "magiques" pour être crédibles qui donnent au produit un caractère miraculeux qui ne peut être. Je suis désolé mais sur les graphes d'une épreuve type Emitech on obtient des courbes variables et très accidentées selon les fréquences pour les degrés d'atténuation en décibels.

Un moyen simple de mettre en évidence les performances éventuelles du produit c'est le Line Emi Meter sur un secteur pollué par le Linky sans et avec un Absoplug. On devrait voir et entendre d'un côté les pulses des trames du Linky et de l'autre pouvoir estimer globalement le degré d'atténuation. Bref on n'achète pas des appareils aussi coùteux dans un sac...

José Ratia dernières nouvelles

La dernière version de ce posts a suscité mercredi dernier une new de l'intéressé dans laquelle, d'un côté, il se félicite en quelque sorte de la publicité que je lui ai faite tout en réclamant que ceux qui connaîtraient mon véritable blaze ainsi que mon adresse les lui communique... Aurait-il l'intention de m'envoyer un tueur aux trousses !

 

 

 

Quand je vois ça j'ai envie de HURLER car évidement les gens qui n'ont pas la moindre connaissance basique en électricité/électronique ne comprennent rien et reste "baba" devant ces tours dignes d'un illusionniste de bas étage.

On veut des spécifications selon des normes officielles en vigueur et des expertises conventionnelles sinon POUBELLE !

En plus ce gadget est vendu près de 500 E c'est scandaleux !

On n'en a pas fini avec les arnaques ! La suite au prochain numéro...

15/01/2018

A lire attentivement avant de me solliciter... Merci !

cat-emoticon-wearing-eyeglasses.jpgCeci est un mode d'emploi du blog (et de son auteur)

Veuillez prendre la peine de lire ceci attentivement avant de me solliciter. 

Ce blog répond (brièvement) à quelques "saloperies" répandues sur le blog d'un certain "Dr Jo"...

Un sacré connard ce "Jojo"... Dans un post datant de 2017, je l'avais qualifié d'homéopathe mondain entre autres "gracieusetés" assez fortes en moutarde. On l'y voit se pavaner en qualité d'ambassadeur de la république de Montmartre en compagnie d'un particulier, une sorte de paysan marqué par une bonne dose d'ivrognerie. Peut-être qu'en recherchant Montmartre sur ce blog vous retrouverez ma prose...

J'ai subi également les sarcasmes d'une femme qui préconisait des économies de Tampax par le biais d'une méthode de contrôle des règles. Ell n'était pas contente parce que j'ai dit que ça ne résolvait pas le problème des rejets hormonaux de pilule qui polluent les nappes phréatiques...

A propos des "dons"

Je ne suis pas médecin comme l'imbécile visé ci-dessus. Je dois acquérir pas mal de livres pour parfaire mon information. Si vous voulez m'aider ou simplement m'encourager, un don même modeste sera toujours le bienvenu.

Je ne suis pas médecin, je suis un "im-patient" !

Peu importe comment j'ai acquis mes connaissances médicales. Un diplôme n'offre aucune garantie surtout actuellement. En revanche, ma culture est "encyclopédique". Je déborde volontiers le sujet médecine... Si cela vous gêne, l'entrée et surtout la sortie sont libres. Et gratuite dans les deux sens...

Mon pseudo

Le hasard à voulu qu'en cherchant un pseudo en déroulant les pages d'une "biographie universelle", je sois tombé sur le blaze d'un médecin alsacien célèbre au XVIIIème siècle. J'ai adopté ce nom parce que je l'ai trouvé euphonique (il sonne bien !). Mais ce fut sans me rendre compte que Metzger signifie : boucher !  Alors ne vous étonnez point si parfois,  je "taille dans la viande".

Un ton volontairement provoquant voir "subversif" et même "jubilatoire" !

Ici pas de langue de bois. On appelle un chat un chat ! Et si ça vous défrise, rappelez vous que c'est le plus gêné qui s'en va...

Cynique ? Oui mais le terme s'appliquait à une "élite" !

On m'a reproché du cynisme. C'est vrai en un sens si l'on se réfère au cynisme philosophique... Sauf que je n'ai découvert ma conformité au modèle antique qu'après avoir été insulté. Rien à voir avec le "cynisme moderne" qui m'a été reproché...

A cheval sur les "convenances" ? Fuyez !

Si vous êtes incapable de discerner l'humour derrière la jubilation, si vous êtes trop à cheval sur les "convenances", vous risquez des chocs. Je ne suis pas "politiquement correct" mais ce n'est pas pour autant que je serais raciste, antisémite ou encore sexiste comme on me l'a reproché.

"Raciste" ? Impossible !

On m'a traité de "raciste". Foutaise !

Sexiste ?

Seulement vis à vis des "connasses" et elles sont devenus nombreuses. La mode est à un féminisme hard, orchestré pour une bonne part par des "goudous" qui voudraient castrer les mecs. Et les anciens "machos" sont tellement culpabilisés par leurs exactions de jadis qu'ils sont devenus des lavettes. D'où l'abondance des accusations de "viols" souvent plus de 30 ans après les faits. Basta ! Il est normal que cela finisse par ulcérer les observateurs normaux. Hélas de plus en plus minoritaires !

Ici pas de "commentaires" publics ! 

Je n'ai pas envie d'être condamné à faire le ménage régulièrement. Il n'est que de voir la "merde" dans les forums pour comprendre ma position. Je pense également à la diffamation sur "Face de Bouc" et sur Amazon. Dans un régime démocratique la lie constitué par des cafards manipulés et plus ou moins frustrés par l'élite qui les esclavagise à outrance ont tendance à se venger sur les gens qui essaient de leur ouvrir les yeux sur les réalités.

Je ne donne pas de consultations

Il m'est arrivé d'essayer d'orienter les gens mais pour cela il faudrait avec au moins une photo du visage et une photo en pied. Un "état des lieux" : âge, sexe, quelques indications biographiques minimales, n° de téléphone, symptômes, résultats des examens pratiqués, traitements proposés, objectif poursuivi etc... Finalement cela a été souvent en pure perte : souvent j'ai orienté vers un interniste et on ne me donne jamais de nouvelles. Alors basta !

On néglige souvent d'utiliser les liens de la colonne de droite

colonne.JPGParcourez les avant de me solliciter ! Vous disposez de:

  • 2 fonctions de recherches,
  • Une possibilité d'abonnement à la newsletter,
  • Une liste de rubriques
  •  
  • Et surtout :
  • Un accès aux articles sur les compléments alimentaires, classés par troubles ou pathologie
  • Aux articles concernent la diététique, la maladie de Lyme
  • etc...

L'organisation de ces pages est une vrai gageure, j'essaie d'en améliorer l'architecture mais ce n'est pas simple.

Cherchez un peu avant de me solliciter

 

 

 

 

 

 

Concernant le Cloud (et certaines numérisations)

Une sale punaise que j'ai éconduite un peu brutalement et qui voudrait détruire mon ordinateur par hackage, s'il en avait le pouvoir,  m'a fait le reproche d'inclure dans le Cloud des ouvrages sous droit d'auteur. Il existe des tas de raisons pour que des ouvrages numérisés soient disponibles sur Internet. La majorité de ces ouvrages sont épuisés et ne seront jamais réédités. D'autres ont été abandonnés par leur éditeurs etc... Cela dit il n'y a pas que cela sur le Cloud. Toujours cette mentalité de cafards typique des "sans dents" plus ou moins frustrés.

 

 

04/11/2017

Mise en cause de Enedis par le Dr Moulinié de Bordeaux

imprimante_explosive.jpgVoir : http://dr.moulinier.fr/edf-enedis-compteurs-linky-attenti...

Dans ce post il y a à boire et à manger...

Le Dr Moulinié a dit une connerie à propos du Wi-Fi

Excusez ma grossièreté mais pour retenir l'attention des gens ils faut crier fort à présent !

La solution proposée de diminuer l'intensité du Wi-Fi et d'y suppléer par des répétiteurs est une connerie. On sait que certains fournisseurs d'accès empêche sciemment la coupure du Wi-Fi il y a 36 Wi-Fi dont un Wi-Fi communautaire emprunté par les maniaques du portable qui se servent de votre abonnement comme relais.

Un seul opérateur est cohérent c'est Free. Le Wi-Fi il faut l'activer sur site. Pour être sûr d'avoir coupé son Wi-Fi chez tous les autres opérateurs, soit il faut être ingénieur en électronique soit il faut avoir un appareil de contrôle genre Esi 24 ou autre.

Ce gadget de l'Internet vagabond et sans fil c'est la saloperie a éradiquer. Au pire mieux vaut utilise les plug CPL mais c'est un pis aller, soit on se cable en Ethernet et dans certains cas il suffit de percer un simple trou dans un mur pour avoir 2 postes. Malheureusement, nous sommes en face d'une population, je tendrai même à employer le mot "populace" pour désigner cette génération actuelle qui ne veut, en toutes choses et d'abord en médecine, que les SOLUTIONS MAGIQUES.

Dégâts électriques considérable chez le Dr Mouliné

Il observe à juste titre qu'il ne sait pas si le rayonnement des CPLs du Linky est vraiment menaçant. ce qui l'est, ce n'est pas l'incompétence des gens d'ENEDIS (Ex EDF) mais celle des sous traitants qui inversent les phases, effectuent de mauvais serrages d'où risque d'incendie, quand ils ne forcent pas carrément les portes en se livrant éventuellement à des voies de faits sur les abonnés récalcitrants à l'égard du compteur vert.

Mon père a été ingénieur des Télécoms, il était connu et ont recevait à la maison des agents EDF, c'était des gens qualifiés et responsables qui connaissaient leur métier. Mais tout à changé partout. Ne parlons pas des hopitaux, une de mes soeurs y travaille, j'ai droit à des reportages en direct. Une catastrophe, un bordel innommable.

Bref, si vous avez averti que vous ne voulez pas de Linky, vous barricadez le compteur ou la propriété et vous foutez dehors avec perte et fracas tout individu susceptible de violer votre propriété. Les cartouches remplies de sel, croyez moi c'est pas mortel mais c'est très dissuasif, c'était l'arme traditionnellement utilisée par les paysans contre les voleurs de poules et aussi de pommes. Je n'ai pas eu ma dose car j'ai toujours été un garçon bien élevé mais des petits camarades se souviennent !

Enfin une imprimante kramée + 7500 € de pousse seringues électriques sans compter le reste, c'est impressionnant !

Oui munissez vous d'un tournevis détecteur de phase, une inversion peut s'avérer catastrophique. Le problème dans tout ça c'est que les français c'est qu'il y a toujours une majorité de gens  pour nier les risques où les voir là où il n'existent pas. Un autre problème celui là invincible et que certains n'ont pas le temps de lire ce qu'on leur met sous le nez où pire encore, faute d'un minimum de repères techniques, ils ne comprennent rien à rien.

Pour ma part j'attends pour sensibiliser mes voisins, il faut espérer qu'une grosse catastrophe, sans faire de victimes humaines, surviendra quelque part par la faute indirecte d'ENEDIS qui met la pression sur ses sous traitants et qu'enfin les gens vont ouvrir les yeux. Ce qui est terrifiant c'est que les activistes qui se mêlent de parler du Linky sont ou incompétents ou s'en servent pour leur gloriole personnelle, genre Stéphane Lhomme.

Enfin, j'attends du matériel de contrôle et des filtres, je vais faire des observations et des mesures avec ou sans Linky, ainsi que des essais de correction. Evidemment personne n'a répondu au petit concours à propos de l'Absoplug : ce qu'il fallait trouver c'est que ce bidule se vante de traiter des pollutions dites en mode commun, cela dit j'ai fourni le schéma et il faut inclure entre phase et terre, neutre et terre des petits condensateurs en calculant la valeur pour éviter que ça ne fasse rien disjoncter. Pas besoin de dépenser presque 300 Euros pour cela... de toutes façons je rappelle que l'Absoplug ne peut pas remplacer un vrai filtre, la différence de technologie se marque par le poids du matériel ! Ne soyez pas crétins !

02/11/2017

Téléphone portable et cie, patchs de déphasage : réponse a Abel Franco Garcia ci-devant inventeur d'un "multidéphaseur"...

Les gris gris dépolluant ont la vie dure

gris gris.jpg

Ce personnage, détenteur d'un brevet m'a sollicité en réponse à un article daté du 28 juillet 2016.

Voici la liste des articles en relation avec le type de gadget dont il est question :

Fazup : Menace de procès

Fazup : seconde menace de procès

Nous avons échangé une quinzaine de mails en vain. Je lui ai demandé pour simplifier les choses de me citer les passage jugés litigieux et de me proposer une rectification. Ce Monsieur m'a répondu ceci :

Pour faire au plus vite , Dite simplement que vous avez eu des nouvelle de l’Inventeur Mr Franco Abel, qui vous a envoyé les copie des brevets, que je suis bien l’inventeur du multi-déphasage. Et que je vous ai envoyé un rapport sur les tests effectué sur le Multi déphaseur, que je suis le seul a faire les tests. Et qu’un nouveau brevet a était déposé sur le Multi Déphasage tridimensionnel.

Je ne fais de pub qu'exceptionnellement et ne pratique aucune "excision" !

N'importe quoi !!! Autant lui signer un chèque en blanc ! Malheureusement, il faut bien dire que ce personnage est totalement inconscient de ce que cela aurait signifié en termes de publicité. Rien d'étonnant à cela, il ne maîtrise pas le français au point de m'avoir écrit ceci :

Veillez m'excisé pour le faute d'orthographe, je suis d'origine espagnol et j'ai du quitté l'école tôt pour aider mes parents, cela remonte il y a bine longtemps.

J'ignore à quelle faute d'orthographe il voulait faire allusion. C'est sans commentaire !

Je maintiens mes conclusions : les patchs sont inefficaces, la seule solution est de limiter l'emploi des portables

Il serait totalement irresponsables de laisser entendre le contraire. Mais puisque l'inventeur prétend avoir avancé des moyen de preuve, nous allons juger sur pièces et je m'en vais démontrer qu'il eut mieux valu qu'il s'abstienne de réclamer. 

Le problème est que ce Monsieur n'a ni la culture ni la rigueur démonstrative pour prouver quoique de soit et qu'au surplus, il est totalement d'une maladresse insigne sur le plan de la simple communication.

Concernant les brevets existants

J'ai soutenu que Roland Wehrlen est le premier à avoir déposé un brevet. La demande de ce dernier date de 2007 tandis que celle de Garcia est de 2005. Ok mais çà ne change pas grand chose, on verra pourquoi. Wehrlen aurait copié un produit allemand non protégé (Green 8). Soit mais qu'importe !

Le fait que Abel Franco ait obtenu la délivrance de son brevet n'implique nullement que son invention soit efficace. Un brevet garantit une antériorité, ce n'est pas une "certification". Quelque part il évoque m'agrément CE dans le même esprit : combien de fois faudra t-il répéter qu'un agrément CE ne garantit que l'absence de nuisances mais nullement l'efficacité d'un produit. Or ce type de produit est inefficace, et je le prouverai, de sorte qu'embrouiller les gens à ce point confine soit à la malhonnêteté soit à l'ignorance et dans le cas présent, je pense que c'est cette explication qu'il faut retenir vu le contexte.

Le dénommé Franco revendique plusieurs brevets mais n'en a produit qu'un seul. Rien n'est clair dans l'exposé mais encore une fois si les vérificateurs n'ont pas trouvé trace d'antériorité aux revendications exposées cela ne prouve nullement que leur mise en œuvre puisse être efficace.

Concernant les tests invoqués par Fazup

Abel Franco Garcia prétend qui ce marchand a caché une partie du test effectué par Emitech et que cette société aurait averti Fazup qu'il ne fallait pas toucher au diagramme de rayonnement de l'antenne. J'irai plus loin : le problème est beaucoup plus grave à savoir que c'est l'ensemble du protocole qui est vicié. Abel Franco à raison quand il affirme qu'il faut pouvoir mesurer l'effet positif sur le vivant, et je dis "in vivo" pour être encore plus clair.

Il affirme que Emitech aurait perdu son agrément (???)

Action "in vivo" soit mais alors pourquoi apposer le patch sur les appareils perturbateurs et non sur chaque sujet ?

Je ne suis pas stupide au contraire de ce que s'imagine ce Monsieur, déphaser physiquement les ondes du portable empêcherait l'appareil de fonctionner. je veux bien admettre à priori l'action "in vivo" mais dans ce cas c'est stupide de poser le patch sur un portable un modem ou un four à micro ondes car posé à même le sujet à protéger, il devrait être plus efficace.

L'inventeur présumé dans son brevet affirme qu'il n'est pour l'heure pas parvenu à expliquer les mécanismes physiques mi en jeu dans l'invention mais dans ces emails il me dit bien que ça se passe à l'intérieur du corps c'est pourquoi il est absurde de ne pas proposer un patch à mettre en contact avec le sujet à protéger. Mais manifestement mon interlocuteur affirme des choses sans réaliser qu'elles sont totalement contradictoire. Il ne s'agit pas en effet d'agir sur le téléphone mais sur le sujet, c'est à l'intérieur de de l'économie biologique du sujet que se produirait l'annulation ou du moins l'atténuation.

Or à ce propos il revendique 99% d'atténuation et même de 105 % or il est impossible d'annuler plus d'effet négatif qu'il n'en peut exister. En d'autres termes on peut supprimer complètement un effet négatif mais nullement en tirer un facteur positif, excepté dans les rêves d'un inventeur se croyant génial.

A propos de thermographies déjà évoquées

On voit partout des thermographies censées prouver une atténuation des effets thermiques du ou des patchs revendiqués.

L'auteur explique que cette utilisation est valide car il aurait autorisé plus de 6 marques à exploiter sa première invention. Il aurait voulu semer la confusion qu'il ne s'y serait pas pris autrement.

Moyens de preuve invoqué dans des documents publicitaires à paraître

Un dossier technique et un dossier de tests scientifiques m'ont été communiqué venant de la société Clean-Waves par laquelle notre génial inventeur escompte diffuser son produit.

Le dossier technique est rempli d'un "bla-bla-bla" classique et sans intérêt qui n'explique rien. ce sont ce que j'appele des "vues de l'esprit" et l'une d'elle comporte une affirmation totalement fausse et il suffit de regarder attentivement pour le découvrir :

Déphasage.JPG

Suivez les flèches rouges et bleues et vous verrez qu'elles vont dans le même sens. d'autre par la figure n'a rien à voir avec celles du brevet invoqué. Si je ne m'abuse c'est la figure que Fazup aurait contrefaite...

Contenu du dossier des tests scientifiques

Le test avec le MSAS est inintelligible faute d'explication suffisantes. On ne sait pas ce que viennent faire des micro ampères dans l'histoire.

Les tests thermographiques :

Franchement on ne voit pas comment un huissier peut aller mesurer une différence de température dans l'orreille interne, près du nerf acoustique !

Il a percé un trou dans la tête du sujet avec une chignole ?

Les tests avec thermographie présente des atténuations, elles sont à la rigueur significatives mais ces atténuations sont notoirement insuffisantes pour manifester un bénéfice sensible.  Elles sont illusoires car elle ne peuvent qu'encourager des abus. Dans ma première série, le test côté Multi-déphaseur par d'une situation pire.

thermographies.JPG

Ces tests prouvent une atténuation mais je la tiens pour notoirement insuffisantes. Elle ne fait que retarder la nuisance.

Même remarque pour le test au microscope à fond noir. On notera qu'il est rare d'obtenir une image aussi saine que sur le sang non exposé aux ondes de sorte qu'il faut s'attendre à ce qu'il soit impossible, sur de très nombreux sujets, de voir quelque chose en raison d'un fond de perturbation toutes causes confondues.

Sang.JPG

Concernant les autres moyens de preuve, l'inventeur s'est contenté de donner le nom des appareil utilisé (Vegatest Expert, Bicom, Prognos, Mora, ¨Physioscam, Rayonnex, Raycomp PS 1000 Pulsar, sans rien dire des principes mis en œuvre par ces appaeils ou encore des protocoles utilisées.

Je serai très clair : ce Monsieur nous prend pour ses domestiques outre que rares sont les lecteurs capables d'enquêter au sujet de ces appareils.

Je ne dirai pas que c'est du "foutage de gueule" parce que le problème c'est que notre inventeur n'a aucune compétence pour juger de la validité de telles procédures. ces appareils en foutent plein la vue aux ignorants qui sont, mille fois hèlas, légion parmi les client potentiels de ce type de patch. Qu'ils soient peu coûteux ne change rien au contraire, n'importe qui pour quelques sous peu se croire protégé et c'est là le danger alors que lorsqu'il s'agit de produits chers on est plus enclin à y regarder en deux fois.

Pour finir, il existe bien une compagnie canadienne Clean-Wave (sans s) mais outre que le déphaseur est absent du site trouvé, les logos ne correspondent pas et l'ortographe que revendique Garcia pour sa société comporte une différence d'une lettre.. Vous avez dit bizarre ? En revanche on trouve mention du produit sur :

http://www.mega-protect-phone.com/

Et j'ai fini par trouver ceci qui est encore vide :

http://www.clean-waves.fr/

Cette similitude sans doute volontaire est du plus mauvais effet et c'est un procédé limite si toutefois on peut le considérer comme licite...

les affaires de ce Monsieur semblent foireuse qui aurait liquidé une de ses anciennes sociétés :

https://dirigeant.societe.com/dirigeant/Abel.FRANCO_GARCI...

 

13/10/2017

Pollution électromagnétique : comment l'évaluer et comment s'en protéger en ne mettant pas la charrue avant les boeufs ?

detecteur-ondes-electromagnetiques-esi-24.jpgAttention : ce contrôleur n'opère pas dans la gamme de fréquence du Linky  mais à par cela il est assez polyvalent ! Disons qu'il permet de "dégrossir" une situation. Pour des mesures plus fines d'autres appareils sont nécessaires dans certaines circonstances.

Je n'ai pas l'intention d'écrire un traité sur le sujet car il existe une quantité phénoménale de documentation, le problème est seulement de faire le tri. Il existe en France et en Belgique une boutique bien achalandée pour ce qui concerne ce domaine ainsi que la géobiologie.

Militer contre le Linky, portable en poche, une aberration !

Ce que je voudrais souligner une fois de plus c'est le DESEQUILIBRE flagrant des frondeurs et frondeuses anti Linky. J'ai déjà dit que le fait de vouloir s'opposer au développement de la campagne de pose est un combat d'arrière garde voué à l'échec et que même si vous parveniez à garder votre ancien compteur, vous ne serez pas quitte pour autant car en l'absence de filtre votre réseau domestique sera pollué. A plus forte raison si vous habitez un grand immeuble est avez des voisins qui s'en foutent et laisse leur Wi Fi allumée près de leur plumard comme c'est le cas de mon proche voisin. Heureusement, son appart n'est pas collé au mieux...

Alors quand je pense à ces réunions de frondeur confinés dans une salle avec chacun un portable en poche, je me dis que ces gens là sont tapés. Qu'il commencent par éteindre leur foutu smartphone. La 5G est en développement, bonjour les dégâts.

Se protéger complètement, c'est impossible !

Electrosensible ou pas, avant de vouloir régler le problème des CLPs du Linky, il faut commencer par limiter les sources de pollution, ça suppose de renoncer à certaines possibilités ou, à tout le moins, d'en limiter l'usage :

  • Pas de four à micro ondes, ça dénature les aliments sans parler des fuites éventuelles.
  • Pas de Wi Fi. 
  • Pas de CPL domestique pour relier les ordis dans la baraque.
  • Usage modéré du portable : on en reste au filaire et on ne le prend avec soi qu'à l'extérieur et seulement pour pallier à un problème (dépannage, éventuel). Si on voyage on assiste des créneaux à la famille etc..
  • Pas de gadgets domotiques : on commande la porte du garage ou le portail avec des systèmes électriques conventionnels
  • Etc etc... 

Améliorer l'installation électrique

Mon propriétaire m'a refait entièrement l'installation électrique. Je connais l'artisan, c'était mon ancien voisin. J'ai contrôlé son boulot et on a discuté ensemble de la stratégie à adopter, notamment des trajets des câbles.

Je n'avais pas les crédits à l'époque pour fournir du câble blindé mais je n'étais arrangé pour assainir le coin où je dors et j'avais choisi un interrupteur bipolaire pour l'éclairage de chevet avec transfo et ampoule quartz et j'ai fait des mesures.

Recourir à un Interrupteur automatique de champ (IAC) n'avait pas grand intérêt pour deux raisons, d'une part je m'endors souvent en lisant donc sans éteindre l'éclairage de chevet et je ne bénéficie pas d'une vrai chambre.

En revanche, le bureau bibliothèque est la pièce qui concentre les plus grosses pollutions, et la pollution n'atteint pas le lit. Les murs sont épais et mes saloperies des antennes relais sont très très atténuées.

Si ça posait problème, je pourrais faire en sorte de rassembler les lignes concernée sous la commande d'un mini disjoncteur mais en fait il me suffit déteindre les deux onduleurs et de débrancher. Ce que je fais à chaque fois que je m'absente même seulement pour quelques heures, à cause du risque d'orage.

Ce qui est le plus impératif c'est d'abord de rassembler les commandes du tableau électrique avec une rangée pour chaque pièce et en somme de se débrouiller pour avoir un étiquetage clair.

Avoir une bonne terre

Evidemment, si vous refaites l'installation, les câbles blindés s'imposent mais vous allez avoir le problème d'une bonne terre. Je vous signale que les bidules à 15 balles qu'on vend pour la contrôler ne permette que de déterminer si les trois fils sont correctement branchés, autrement dit de vérifier l'absence d'inversion phase neutre.

Autrement dit le contrôle de la bonne conductibilité de la terre nécessite un appareil professionnel assez coûteux et pour commencer vous pouvez faire une économie de 15 € en apprenant à vous servir d'un petit détecteur de phase, bidule indispensable avec un petit néon.

Je me trouve dans le cas le plus critique, la région est faite de beaucoup de mottes de sable provenant d'ancien dépôts maritimes qui montent à plusieurs centaines de mètre. Si un terrain siliceux est bon pour éviter le cancer, dit-on, c'est pas folichon pour la prise de terre. Mais on fait avec...

Soit dit en passant, c'est pas réglementaire, mais on a soudé un fil sur un tuyau de cuivre de l'installation de flotte.

Les contrôles basiques (in vitro) des champs électromagnétique

 J'utilise un ESI-24 pour un contrôle global.

Il faut apprendre à distinguer entre l'électrique et le magnétique, les champs en haute fréquence relevant d'un 3ème registre.

La mesure (in vivo) de la pollution induite dans le corps

 On peut l'affiner avec des contrôleurs plus pointus mais ce qui est finalement plus révélateur, c'est de mesurer la pollution induite. N'importe quel controleur numérique comprend un voltmètre réglable en mV. Et là vous avez la mesure exacte de ce que vous encaissez... 

En somme vous êtes la pile et en branchant un pôle sur la terre, vous lisez ce que vous êtes susceptible de débiter, là vous voyez de suite s'il y a un problème dès lors que vous atteignez les volts;

J'ai fait plusieurs mesures, dans le jardin, sous une ligne à haute tension et j'ai pu constater que ce n'est pas sous cette dernière qu'on morfle le plus mais dans la baraque, surtout quand les pièces sont petites.

Aller du général au particulier

C'est une règle en toutes choses qui découle de la nécessité d'avoir développé un bon sens des proportions. On revient au Linky, tous ces gens qui forment de véritables troupeaux de moutons derrière un Stéphane Lhomme (ou l'un(e) ou l'autre des ses imitateurs ou relais) avec smartphone en 4G en poche, sont des veaux qui, très probablement, n'ont pas fait l'effort de commencer par le commencement tel que je viens de l'indiquer.

Les HF et THR façon CPLs ou induits par effet d'antenne c'est la dernière étape

Il ne s'agit pas de mettre la charrue avant les bœufs, il s'agit là de fignolage. Ce travail de "nettoyage" du courant sale doit être envisagé comme une finition.

Premièrement, il ne faut pas oublier les sources internes de parasitage et elles sont nombreuses alors qu'on tend à se polariser sur l'apport exogène de CPLs (Linky). Donc dans l'ordre, on réduit par blindage ou par éloignement la pollution rayonnante du 50 Hz.

Pour nettoyer un sol on passe d'abord le balai ou l'aspirateur pour enlever la poussière et les "moutons" et après on recourt à la serpillière avec ou sans détergent. Pour une installation électrique c'est un peu l'inverse, on élimine d'abord les grosses tâche et ensuite on s'attaque à la "poussière" du courant sale... 

Les moyens de faradiser son appartement

Il s'agit de moyens divers très coûteux allant des peintures, en passant par des tissus ou des revêtement pour du filtrage qui permettent de se constituer une cage de faraday à demeure ou même "portative". Ces moyens sont assez coûteux. Or le Metapapier se fait toujours attendre qui permettrait à peu de frais de procurer aux électrosensible un caisse parfaitement protégé à domicile et sans frais excessif. Le brevet a été vendu à une firme étrangère qui semble n'avoir pas commercialisé encore ce précieux produit. Cette histoire est vraiment étrange... Il va sans doute falloir attendre que ce brevet tombe dans le domaine public pour qu'enfin on puisse accéder à ce produit. Lamentable ! Et allez savoir ce qui se cache derrière cette "occultation" d'un procédé qui soulagerait des milliers de victimes.

Electro-sensible, le risque de l'urgence

Le problème c'est que pour les électro sensibles avérés, l'urgence pousse à se focaliser sur les CPLs du Linky et là on risque de faire de grosses boulettes à moins d'être bien conseillé, mais dites vous bien que la plupart des boutiques vont vous vendre à peu près n'importe quoi. C'est pain bénit pour elle, leur responsabilité n'est pas engagée. Si vous demandez à ce qu'un technicien vienne sur place, c'est différent mais n'étant pas du métier ni compétent, en cas de dol vous ne saurez pas ou ne pourrez pas vous défendre. Donc mieux vaut essayer de comprendre pour vous débrouiller à peu près seul ou du moins, si vous devez faire appel à un technicien pour la mise en œuvre, d'être en mesure de lui donner des ordres stricts.

Evidemment pour un vieux singe comme votre serviteur, il me suffit de discuter 5 minutes au téléphone avec un marchand ou un technicien pour le sonder efficacement. Croyez-moi, les vendeurs honnêtes et les techniciens compétents qui connaissent leur boulot, il n'y en a pas 36. Enfin, j'en ai trouvé au moins un...

Ne pas devenir électro-sensible ou se guérir

Nous sommes appelés à être inondé de pollution, des antennes relais de plus en plus puissantes avec la 5G sont appelées à être déployées, d'accord avec un radiesthésiste avec lequel j'ai discuté jadis, je pense qu'il faut d'abord cultiver son immunité ou tenter de la recouvrer. Malheureusement si le Pr Belpomme travaille dans cette voie il est débordé et on ne sait pas grand chose de ses méthodes. Je n'ai pas pu, jusqu'à présent, avancer beaucoup dans les investigations qui s'imposeraient aussi j'invite les patients qui ont été traité par lui ou un autre et qui ont eu des résultats, à se rapprocher de votre serviteur. Mais pour être utile cela suppose de pouvoir apporter un témoignage précis sur les moyens de diagnostics et les soins prescrits.

Notez que pour rester en bonne santé, il faut commencer par ne pas s'affoler, or on constate là aussi deux extrêmes, des gens qui se foutent complètement du problème, des voisins qui polluent à tout va et aussi des médecins hospitaliers évoluant dans un environnement archi pollué (ce qui contribue en partie à expliquer l'état de stress du personnel soignant...) et de l'autre des gens anxieux qui éventuellement somatisent de façon plus ou moins "hystérique", avec au milieu des vrais électro sensibles complètement dépassés par les évènements. il ne leur est sans doute pas facile de pouvoir mettre en pratique le genre d'approche méthodique que je viens de définir.

12/10/2017

Pseudo Filtre CPL Linky, arnaque : Absoplug 220 est ressorti sous le nom d'Absoplug Alpha

absoplug-alpha-absorbeur-d-ondes-electromagnetiques.jpgCe dont je vais vous parler est une ARNAQUE, en effet l'Absoplug Alpha est un vieux produit qui n'a pas été conçu pour filtrer le Linky et qui est dépourvu de la moindre certification car une certification Emitech coûte au moins 3500 € et elle démontrerait l'inefficacité de ce produit sur la gamme de fréquences qui est en jeu. L'inventeur prétend à une conformité CE mais il faut savoir qu'il ne s'agit nullement d'une certification à proprement parler, cela garantit, tout au plus l'absence de dommages électriques pour au sein de la communauté.

Bref, des centaines de gens qui ne connaissent rien à rien dans le domaine de l'électronique vont se faire avoir subiront une double peine lorsqu'il leur faudra déchanter et changer de matériel. Il existe un filtre spécifique qui couvre la gamme de fréquences du Linky mais il coûte très cher : 600 €.

Il est ou sera sans doute possible de dépenser moins mais cela nécessite certaines connaissances. N'hésitez pas à m'écrire si vous avez des questions à poser !

Je progresse de jour en jour sur cette question de filtrage en questionnant à droite et à gauche. Ce type de post est donc amené à évoluer.

Cet article se terminant pas un test assorti de la possibilité, pour le lecteur qui le réussirait, d'obtenir un abonnement gratuit au Cloud, il réclame une attention soutenue.

Comme je l'ai indiqué plusieurs modèles de filtres destinés aux particuliers anxieux à l'idée de se voir imposer un Linky commence à voir le jour qui sont fort différents quant aux performances.

D'une manière générale, les concepteurs fournissent des données techniques lisibles, ne serait-ce que sous le rapport de la gamme de fréquences qu'ils se proposent de gommer plus ou moins. Ces spécifications sont plus ou moins détaillées.

En revanche un seul, M. José Ratia, n'en fournit aucune et tout ce qu'on peut trouver comme indication en grattant s'avère purement allusif et tout ça est très OPAQUE.

La présence de ce gadget pas trop cher sur le marché est du reste un gros problème pour certains revendeurs sérieux car le faible prix de ce produit (en comparaison des produits concurrents) fait qu'on leur rabat les oreilles avec l'Absoplug. Il est du reste regrettable que l'inventeur des CMOs (qui ont été testé à Bruxelles sur des fournis) le présente comme un "produit complémentaire".

Les CMOs travaillent dans l'énergétique, je préfère me cantonner dans le MESURABLE ! Dans l'énergétique on est limité au ressenti qui peut être trompeur (effet placebo)

Comprenez bien que tout ceux qui se sont engagés sur cette fausse piste, risquent d'être doublement pénalisés quant après avoir déchanté, ils devront remplacer ce gadget ou le compléter par un appareil coûteux.

On observe toutefois une constante, à savoir que, sauf erreur, aucun concepteur n'a envisagé le nettoyage de ce que l'on appelle les HF en mode commun. J'ai eu du mal à déterminer ce qui se cache sous cette dénomination très abstraite mais à présent c'est clair.

Deux sortes de pollution dans le réseau domestique

En réalité c'est très simple, il y a les fréquences conduites, tels que les CPLs injectés par les Linky, ou, par des CPLs à usage domotique, sans compter les parasites injectés par toutes sortes d'appareils électriques et électroniques et notamment les alimentations à découpage de ces appareils.

Les HF en mode commun, ce sont les fréquences induites du fait qu'un réseau électrique non blindé c'est une antenne qui ramasse des tas de saloperies dont la pollution électromagnétique de l'environnement immédiat et éventuellement celle des voisins. La caractéristique de cette pollution c'est qu'elle doit être évacuée par la terre. Voici le second schéma d'un des posts précédents.

Toutefois, il faut bien comprendre que courcircuiter phase et neutre, par 2 condensateurs séparés d'une prise de terre c'est risquer de faire sauter le disjoncteur différentiels. Il n'est possible que d'utiliser des condensateurs de très faible capacité qui ne peuvent traiter que des THF.

Inversement traiter les kHz du CPLs des Linky avec le niveau d'absorption maximale exige des gros condensateurs et une inductance. D'où l'on déduit de façon irréfutable que la légèreté de l'Absoplug est telle qu'il est clair qu'il ne peut pas faire pas le boulot promis !

Pour en finir avec le HF en mode commun, la question se pose de savoir si un filtrage spécifique est nécessaire car le neutre d'EDF est en lien avec la terre.

Un vrais filtre très onéreux qui risque de griller au moindre orage

Quant aux filtres d'une conception nettement plus sérieuse et qui vont jusqu'à 600 €, il faut savoir qu'il sont vulnérables aux surtensions et notamment aux foudroiement.

La chose se déduit du fait que le concepteur a prévu des modalités de test, à répéter chaque mois. Or la principale cause d'échec d'une des phase de test est le grillage du filtre par surtension. Pour moi qui vit dans un secteur montagneux très électrique, c'est un détail qui m'a sauté au pif ! j'ai vu à 3 reprises Orange débarquer dans le patelin avec des palettes entières de modem de remplacement. Inutile de dire qu'un parafoudre sur le tableau n'est pas susceptible de protéger quoique ce soit. Quant au téléphone j'ai vu les caches des boîtes de raccord sauter de plusieurs mètres !

Une solution économique

Raison pour laquelle je m'oriente vers le système des filtres Graham-Stetzer ou analogues d'autant plus qu'en cherchant bien on peut trouver les valeurs du condensateur et il coûte cher mais moins de 10 € tandis que ces filtres reviennent à près de 60 €. Il faut seulement en disposer quelques uns correctement, 3 peuvent suffire pour un petit appartement. Dans bien des cas ce serait suffisant pour réduire l'électrosensibilité.

Or pour le filtre que j'ai en vue, il est précisé que si l'un des tests ne marche pas ça peut-être à cause d'une surtension. ce qui, pour quelqu'un qui sait lire entre les lignes, que ce produit extrêmement coûteux et , je le répète, qui ne fait le boulot qu'à moitié, risque de ne pas résister si un coup de foudre tombe sur la ligne. En ville, le risque est fort limité car tout est enterré mais à la campagne et surtout en montagne, bonjour les dégâts.

Notez que si je ne cite pas les modèles, ce n'est pas parce que je crains un procès mais parce que je veux vous inciter à apprendre à chercher. D'autre part, il importe que vous preniez vos responsabilités si vous voulez adopter la solution du bricolage maison et dans ce cas il vous faut comprendre ce que vous allez faire. J'ajoute que vu le prix du boitier, 3 boitiers coutent + de moitié du prix, l'économie est relative...

Le cas de l'absoplug alpha

C'est en fait le modèle le moins documenté, et il ne l'est même pas du tout ! 

Les renseignement disponibles se trouvent sur deux sites distincts, un correspondant au modèle original qui semble avoir été conservé (Absoplug 220) et l'autre au modèle dit "alpha" destiné à une grande diffusion puisque plusieurs revendeurs l'ont ajouté à leur catalogue. Voici les urls des sites en question :

http://www.220absoplug.com

http://www.absoplug-france.fr/caracteristiques-absoplug-a...

"Absorbe quasiment tous les CPLs" (sic)

Cette seconde url pointe sur les caractéristiques. Regardez bien c'est du blabla bla totalement creux, on ne sait même pas à quelle gamme de fréquence il s'attaque. La seule donnée technique, au demeurant vague, la voici : Il absorbe quasiment tous les CPL et courants rayonnants présents dans les cables électriques…

Et les courants rayonnants présent dans les cables...

Notez qu'une analyse scrupuleuse du texte, ne permet pas d'exclure les courants induits (HF en mode commun) captés par le réseau en tant qu'antenne, la formule insiste cependant et uniquement sur le rayonnement c'est-à-dire la pollution électrique autour des câbles non blindés.

Soyons sérieux, je ne conteste pas que ce personnage ait des connaissances et des compétences, mais alors que ses concurrents donnent des spécifications chiffrées (courbes d'absorption des fréquences visées en particulier).

Je dois à mes lecteurs d'insister sur le fait que pour vouloir noyer le poisson à ce point, il vise des consommateurs totalement incultes soit une majorité des acheteurs potentiels à commencer par des "mémés" incapables de distinguer les volts des ampères... 

Evidemment c'est écœurant et révoltant de voir qu'en France on peut vendre un vieux produit avec un argumentaire aussi fumeux pour un problème nouveau. Je me souviens qu'à l'époque où je m'y suis intéressé, Ratia ne voulait pas communiquer à propos du Linky.

L'affaire n'est pas claire, et il semble qu'une société ait pu acheter les droits en permettant éventuellement à Ratia de se mettre à couvert mais quoiqu'il en soit le site dédié à l'Absoplug renvoit à un centre commercial de Béziers. 

Analyse de l'argumentaire publicitaire

Notez pour commencer que le marquage CE, s'il existe, n'est pas une certification d'efficacité, il permet seulement de vendre dans l'UE. Mais les gens risquent de comprendre de travers.

Quant aux tests évoqués on aimerait les zieuter. Si ça se résume aux écrans d'oscilloscope, c'est bidon car on ne peut pas obtenir une ligne droite parfaite surtout avec un produit aussi rudimentaire. 

Capture absoplug.JPG

Ce que vous voyez est trop parfait pour être vrai...

Cet argumentaire consiste en deux aspects, d'une part des petites illustrations montrant que selon qu'il est placé à tel ou tel endroit du réseau domestique le gadget efface les parasites seulement autour de lui sur une distance limitée.

Source quantum prévent.JPG

Source : https://www.quantumprevent.fr/fr/33-absoplug-alpha-absorb...

Pour obtenir le maximum d'efficacité sur les CPLs injectés par le Linky, il faut poster le gadget sur le tableau ou à proximité. Il ne s'agit donc pas d'un barrage en entrée de ligne domestique mais d'un absorbeur d'action limitée.

Alors figurez-vous que l'on obtient le même résultat avec des filtres vendus moins de 60 €uros. Il en existe de deux marques, les fameux Grahal-Stretzer et une autre dont la composition est donnée, à savoir qu'il s'agit d'un banal condensateur avec résistance de décharge que l'on doit pouvoir faire pour moins de 15 €.

Ratia parle pour son Absoplug parle de "limiteurs" qui feraient que placé au plus près du compteur cet Absoplug Alpha ne gênerait pas l'émission de CPLs du Linky. Et bien moi je suis enclin de demander des explications sur ces fameux "limiteurs". En fait, ce que je sais c'est que ce (vieux) produit n'a jamais été conçu pour le Linky et il dérive d'un type de filtre utilisé en audiophonie, la véritable spécialité du Monsieur, il ne filtre pas complètement les fréquences du Linky car il pèserait beaucoup plus lourd (un filtre correct pèse au moins 1 kilos) et je sais également que son auteur à du modifier les gammes de fréquences traitées car son bidule gênait la transmission en CPL 4 des échanges entre ordinateurs à l'intérieur du réseau domestique.

Notez bien que si vous choisissez le système de filtre visé ci-dessus, vous risquez de perturber la bande de fréquence concernée. Il faut parfois choisir... 

Absorption progressive, un mystère !

En plus cette mention figure dans le descriptif : L’efficacité maximale pourra être atteinte après un laps de temps de 48 à 72 h… dit-on. Je suis désolé, il y a un couac quelque part, car lorsqu'on fait une mesure, que ce soit avec un analyseur de spectre ou un instrument du type Micro Surge Meter, on lit le résultat quasi instantanément, il peut varier un tant soi peu car le réseau en temps qu'antenne peut capter une pollution subite.

En fait, il s'agit de savoir si l'absorption est réellement progressive où s'il s'agit d'une progression dans le ressenti chez une personne souffrant d'électro-hypersensibilité.

Ici la question se pose de savoir si la confusion est intentionnelle et aurait pour but de doter faussement l'appareil d'une qualité du vivant ou si c'est un problème culturel quant à la capacité de s'exprimer en choisissant des termes adéquats. Je vous laisse juge... 

A propos d'une accusation de diffamation

Reportez vous s'il vous plait à cette page où il me dénonce sans oser me nommer, courageux mais pas téméraire le mec !

http://www.220absoplug.com/?page=2&p=157

Pour mémoire, j'y avais répondu le 24 mars 2016, rappelez-vous seulement qu'il a dépensé plus de 600 € pour faire relever mon article par un huissier alors qu'il aurait suffit de l'imprimer et de demander à 2 ou 3 témoins de dater et valider ce document.

Franchement, il m'a chié dans les bottes, c'est extrêmement désagréable de recevoir des menaces et d'être l'objet d'une tentative d'intimidation mais je savoir qu'il s'est troué le cul de + de 600 € pour rien, ça me console. Et je le serai plus encore si je parviens à déniaiser un large public au sujet de ce produit foireux car vous venez de le constater, ce type raconte n'importe quoi !

Manque de professionnalisme

La page indiquée est intéressante car en voulant faire l'étalage de sa science, à seule fin d'essayer de prouver que je ne comprends rien à rien, Il ne remplit pas l'obligation à laquelle il est tenu de fournir des spécifications claires sur les propriétés de son produit selon les normes et les usages en vigueur, il fait le "kakou" et vous en conviendrez, il témoigne d'une absence totale de professionnalisme.

Que voulez vous que des gens qui n'ont pas les plus élémentaires notions d'électricité et d'électronique comprennent à cet étalage qui relève pour une bon part d'un véritable bluff. Si vous êtes porté à faire confiance à un pareil procédé, passez moi l'expression mais c'est que vous seriez taré.

Petit concours : des abonnements gratuit au Cloud à gagner !

Notez qu'il y a dans les supposées caractéristiques de son produit 2 propriétés qui n'en font qu'une et qui sont censées résoudre un problème qui m'a retenu un moment et qui à présent me semble très secondaire.

Si vous arrivez à deviner à quoi je fais allusion et à quoi cela se rapporte dans l'un des schéma de principe que j'ai produit dans un post précédent, vous économiserez 50 € pour l'accès au Cloud bibliothèque. ce petit concours est limité aux abonnés déjà inscrit avant la publication de ce post.

Comprenne qui pourra !

En tous les cas n'achetez pas ce filtre. Le moment venu, j'indiquerai à qui il faut s'adresser pour obtenir des fournitures et une assistance correcte en la matière au niveau du conseil.

Enfin notez également que les filtres sont une solution mais qu'il y en a d'autres et qu'il faut éventuellement les combiner : interrupteur de champs pour la chambre, blindage des câble passant près d'un lit etc..