Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2013

Orgonites et protection électromagnétique

Mise à jour du 31 août 2013

J'ai fait 2 expériences avec les orgonites. Sur des cultures en ligne d'abord (tomates, haricots). Ce n'est pas l'idéal car la disposition en ligne des orgonistes n'est pas la meilleure. On préconise une disposition en nid d'abeille mais ça ne peut s'appliquer qu'à un parc de cucurbitacées par exemple.

J'ai cependant constaté une différence sur les haricots, la partie de la raie traitée a grandi un peu et ils m'ont semblé plus productif plus rapidement. C'est sensible mais pas frappant : les bouts de raies gardent davantage l’arrosage.

En revanche de l'eau dans un bocal disposé sur une orgonite dans le congélateur fait apparaître une différence de consistance dans la glace et cette différence forme une pyramide de glace non transparente et l'on observe en surface une inégalité, pas franchement un bombage mais il faudrait répéter l'expérience avec un pot plus large et plus haut mais j'ai pas la place. 

 

Mon attention avait été attirée par une expérience faite à l'Université de Bruxelles par une chercheuse qui avait mis en évidence l'effet protecteur des CMO sur les fourmis soumises au rayonnement EM d'un téléphone portable ou d'un modem Wi Fi.

Ces expériences ont mis en évidence un effet protecteur d'un dispositif commercial assez onéreux et j'ai pensé qu'il conviendrait de tester par le même processus les fameuses orgonites. J'ai donc mi en relation un fabriquant d'orgonites (un certain Fabien) avec l'universitaire belge et voici les résultats :

http://www.bargainorgonite.com/?p=1760

Ils sont positifs mais quantitativement moindre que pour les CMO. 

Voici l'échange qui a suivi :

Bonjour Marie-Claire,

C'est grâce à JD Metzger que je t'ai connue. (D'ailleurs vu que j'y suis, merci JD!) On discutait sur les effets des orgonites et autres pour protéger des ondes, et voilà donc une question:

"L'universitaire qui a testé vos orgonites et les CMO pourrait préciser si l'action du point de vue quantitatif est comparable. Les vidéos étaient concernant les CMO étaient  assez flagrantes"

Merci d'avance,

Fabien

Voici la réponse :

Les CMO sont plus forts :)

Confirmation :

Bonjour Fabien,

Merci pour ton mail. Tu as parfaitement répondu! Bravo ! Voici mon avis: les CMO (les gros, pas les petits trucs que l'on place au mauvais endroit sur les PC car ceux-là sont nuls) donc les boules (les shpères) CMO ont un effet plus grand (à condition d'être judicieusement situés) que les orgonites. A mon avis: ils sont plus concentrés en particules actives et !!! c'est de l'eau!! qui pourrait bien avoir elle aussi un effet.

Mais supprimer complètement tous les effets néfastes des grands champs électromagnétiques que l'homme crée avec ses nombreuses antennes, ses WiFi puissants (tu devrais voir les antennes WiFi de l'ULB!), ses PC, ses tablettes, ses Dectphone etc...) et j'en passe, cela ni les orgonites ni les CMO ne savent faire. Et qui souffrent? les petits animaux, les plantes etc...L'homme met à mal tout ce que la nature lui offre.

Mon commentaire

En effet, il ne faut pas rêver, nous sommes littéralement bombardés et je suis de l'avis d'un correspondant qui me disait qu'il faut travailler à se renforcer soi-même plutôt que de chercher un secours dans des "gris gris". Le problème est que l'on ne sait pas comment agissent les systèmes type orgonites et CMO, il n'annulent pas les champs physiques et tout ce que l'on raconte à propos des système d'inversion de phase est sujet à caution. Une inversion de phase implique une réémission équivalente en intensité et neutraliseraient les systèmes communiquants qui sont en cause.

Il faut d'abord veiller à protéger les lieux ou on séjourne chambre, séjours, bureau en limitant la pollution électromagnétique. Ca implique une révision des installations électriques et pour les micro-ondes des protections au niveau des murs. Elles vont être possibles avec relativement peu de frais (Metapapier en cours de commercialisation).

Cependant, dans les immeubles genre cage à lapins et toutes les habitations collectives, il restera le problème posé par les planchers et les plafonds. Les plafonds ce sera soluble mais les planchers ?

Il faudra se résoudre dans les nouvelles constructions à noyer dans les sols des grilles métalliques comportant des mailles adapées reliées à la terre. En attendant les tapis de sol, c'est pas vraiment idéal sauf pour un lit disposé dans une alcove. Enfin il ne faut pas oublier que si on se protège de l'extérieur çà implique d'abandonner Wi-Fi, portables, téléphones DECT à l'intérieur sinon ce serait s'exposer à une pollution pire que celle que l'on voudrait éviter (rebondissemments des ondes sur le blindage contre les agressions externes).

Organites et culture biodynamique

Un domaine où les orgonites ont fait leurs preuves c'est en matière de culture :

Voir : http://www.bargainorgonite.com/?page_id=566

Et vous trouverez sur ce site à acheter des orgonites pas chères du tout...

Pour ma part je n'ai encore rien planté sauf des patates car même dans le Sud, on a été noyé et on a deux mois de retard.  En plus la personne avec qui je jardine et qui possède le terrain est retenue à la maison. En revanche, une correspondante m'a promis de me communiquer les photos de ses expériences comparatives sur des tomates. A suivre...

15/06/2013

Alimentation médicatrice, mieux que Kousmine et Seignalet : les "topos de Taty"

tati01b_small.jpg

Sur la maladie de Lyme voir impérativement la dernière note la concernant :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/09/19/la-mala...

La citoyenne dont il va être question se présente comme chercheuse en cuisine, Inventeur de la non-cuisine, Courtière en régimes-santé. On pourrait préciser qu'elle est hostile aux régimes d'enterrement car elle aime manger...

Mon attention a été attirée sur les publications de cette naturopathe belge qui a publié plusieurs petits livres et une revue. D'un côté surtout des recettes de cuisine et de l'autre des monographies autour de différentes pathologies qui se recoupent quand aux causes multifactorielles et aux moyens de les traiter. Les naturopathes qui suivent cette piste basée sur des travaux de chercheurs et de thérapeutes anglo-saxons qualifient ses livres et ses séminaires de "bordéliques".

Je ne suis pas en mesure de morter un jugement car il y a beaucoup à lire mais le fait est que quand on débarque sur son site on est vite un peu noyé par l'abondance du propos (FAQ), la référence à des concepts censés être connus et aussi par le nombre de publications qu'il faut sans doute prendre dans l'ordre adéquat après avoir réuni entre 6 et 10 titres différents ce qui représente un investissement non négligeable.

A ce propos, j'ai noté que l'auteur se plaint que les Editions Amyris qui proposent encore 3 de ses titres ne lui auraient pas payé ses droits d'auteurs. Aussi la dame a t-elle fondé sa propre maison d'édition et on peut constater qu'en matière de publicité elle sait se vendre, bien qu'elle soit pratiquement inconnue dans l'hexagone.

Projet de recension : appels aux dons pour l'achat des monographies

La matière étant extrêmmement touffue quoique prometteuse, si l'on daigne faire appel à la reconnaissance du petit cochon rose (qui chôme en ce moment et aimerait agiter sa petite queue plus souvent) je propose d'investir et de constituer des résumés de la matière principale car bien évidemment dans ce genre de livre les exemples de succès et les illustrations tiennent la plus large place. Or ce sont les principes et les données méthododiques qui nous intéresse et qu'il faudrait résumer. Et je note à ce propos qu'en fait de synthèse, on ne trouve rien...

Les naturopathes qui diffusent à l'intention de leur propres patients des données venant de Taty Lauwers m'ont paru incapables de résumer les données fournies. J'ai sous les yeux deux exemples, celui concernant la manière de faire le bouillon de poulet et une méthode de prise de tension qui permet de cerner la nature et la gravité d'un état de fatigue. Pour le "bouillon" ça va encore, mais pour la prise de tension, on aurait pu résumer le propos par 2 ou 3 schémas graphiques qui eussent éviter un "baratin" qui embrouille. Je suis un "visuel" et j'aime avoir des images pour fixer ma mémoire.

J'ai demandé des services de presse mais je n'ai pas eu de réponse. Ainsi dans la mesure où il ne me coûte rien de partager le fruit de mes lectures et que d'autre part l'effort consistant à rédiger une synthèse est favorable à l'exercice de la mémoire, je trouverais assez normal que les lecteurs qui souhaiteraient en savoir davantage avancent chacun tout ou partie du prix d'un des livres (22,00 € + port) sinon c'est entre 600 et 1000 pages qu'il leur faudra acquérir et assimiler. Ce qui ne me semble pas si évident.

Les limites du régime de Seignalet

Le régime de Seignalet qui est en gros est un mixage du régime crudivore de Burger et de Kousmine a contre lui deux inconvénients majeurs : le cru n'est pas bon pour tout le monde et en particulier pour ceux qui souffre d'une inflammation intestinale (rectocolite, maladie de Crohn) et la pratique de l'éviction des céréales et des laitages n'est envisageable que temporairement le temps de calmer le jeu. J'ajoute que le fait que le Dr Seignalet soit décédé d'un cancer du pancréas laisse à penser que l'excès de crudités ne lui aurait pas réussi.

J'ai expérimenté ce régime avec un certain succès : digestion hyper rapide au point d'avoir fin une heure après un repas et impossibilité de se jeter sur une viennoiserie ou une pâtisserie. Si certains paramètres ont été améliorés je me suis retrouvé avec des crampes d'estomac que j'ai eu bien de la peine à maîtriser.

Des présupposés moins systématiques

J'ai du imprimer et lire 300 pages tirées du site de l'auteur. On peut constater en parcourant ce qui est accessible que l'auteur après avoir été influencée par un certain systématisme au demeurant très français chez Seignalet qui est un pur cartésien est sortie progressivement de ce carcan. D'abord elle connait la diététique ayurvédique, la diététique chinoise (différents types de Yin et de Yang), s'est intéressée au régime des groupes sanguins et a trouvé son salut chez des chercheurs et des thérapeutes anglo saxons totalement ignorés sous nos latitudes.  Elle dénonce à juste titre des anomalies comme le rejet des cérales au profit du soja (Seignalet) fort sujet à caution, enfin la dysbiose intestinale est au centre de ses préoccupations. Or je suis convaincu que tout le mal ou presque commence par là et que c'est un des plus puissants dénominateurs communs des nouvelles pathologies.

Les ouvrages principaux

Je vais en présenter quelques uns en précisant que si l'on veut s'en faire une idée il convient de se borner à imprimer la plaquette de présentation en pdf qui donne la table des matières et le sommaire. pour juger de l'intérêt d'un livre la table des matières (qui manque souvent) est primordiale. Or les tables tendent a démontrer une certaine tendance à l'exhaustivité. Et cerise sur le gateau, l'auteur donne dans chaque monographie un index. Cherchez donc les livres pourvus d'un index : ils ont la queue courte preuve de beaucoup d'incompétence voir d'un foutage de gueule assez généralisé. Oui je le dis car cela fait 30 ans que j'observe l'évolution de l'édition française dans divers domaines et c'est la CATASTROPHE: on fait des tas de livres creux avec beaucoup d'air dedans et aucune matière palpable. Et la sacro sainte liberté d'opinion nous coûte cher en terme de déforestation !

L'auteur est dotée de beaucoup d'humour, on va le voir !

Qui a peut du grand méchant lait ?

laitcoverp1_small.jpg

Le paysage a tendance à se partager entre lelobby "prolait" et les "antilaits" dont Thierry Souccar est l'actuel chez de file vivant. Et dans ce dernier cas c'est au prix de raisonnements simpliste : le lait est pour les veaux ou les bébés dont pour les adultes c'est caca.

La vérité est bien différente, à savoir que la majeure partie des problèmes vient de la dénaturation du lait du fait des vaches qui ne broutent plus guère et par les traitements ignobles infligé au produit de l'animal sacré des indiens. S'il est exact qu'il y a des gens qui devront se passer ou se méfier des laitages à vie, à condition d'écarter les produits merdiques d el'industrie laitière (avec ou sans bifidus, cette engeance qui fait grossir et rend agressif mais c'est bon pour cloner des technico-commerciaux offensifs et détestables...), il s'avère possible dans certains cas d'utiliser du lait et du beurre cru (que l'auteur rient en haute estime) ou des laits fermentés mais sans excès.

 

Du gaz dans les neurones (la dysbiose intestinale)

gazcoverp1.JPG

Ce livre est à mon avis essentiel. Le précédant a surtout pour intérêt de faire l'inventaire des dénaturations des produits laitiers. Quand à déterminer qui peut consommer des laitages c'ets une autre affaire et une affaire de "profil", or je ne vois rien dans les table consultées qui aborde cette question. Raison pour laquelle il me faudra sans doute tout lire pour débusquer des indications pratiques.

Le problème de la dysbiose est essentiel. Le livre n'épuise certainement pas le sujet car ainsi que je l'ai dit il faudrait remettre en honneur les fameux nosodes de Bach mais quel homéopathe les maîtrise encore ? J'ai la doc technique mais je ne m'aventurerai pas à les utiliser.

Le problème de la dysbiose c'est qu'elle peut être entretenue d'abord par les glucides et je rappelle que pour aider à la levée de la pâte à pain on met en plus du sel un peu de sucre dans la cuve de la machine. J'étais arrivé à la conclusion que les bureaucrates et les retraités bouffent trop de sucre lents. Or l'auteur a déniché un régime de "glucides spécifiques" qui m'intéresse.

Le Dr Donatini met en garde contre les prébiotiques (fibres) et propose des mycéliums de champignons certainement très faiblement dosés et broyés assez sommairement avec les écorces ce qui réclame des traitements longs avant d'être efficaces. A ce propos j'ai eu confirmation que l'ARS a fait une descente dans sa boutiques et qu'une audience a eu lieu, on devrait savoir le résultat du jugement assez rapidement. C'était bien ce que je pensais : une histoire d'allégations incompatible avec la vente de produits sous le statut des compléments alimentaires. Or un aliment n'est pas censé guérir de sorte que sauf exception les médecins ne se préoccupent de diététique que pour préconiser des régimes éculés, inopérants et finalement nocifs.

Le régime "nouvelle flore" inspiré du régimes des "glucides spécifiques" va plus au coeur du problème puisqu'il consiste d'abord à affamer les bactéries intestinales indésirables en ne donnant que des glucides simples (monosacharrides) dont la digestion est aisée et complète de sorte que les "bestioles" n'ayant rien à bouffer, elles sont contraintes de réduire leur population. Des probiotiques (yaourt maison) (ou K-Philus) font le reste. ceci est un résumé simpliste. La difficulté réside dans la nécessité d'un "profilage métabolique" au sujet duquel on ne trouve pas grand chose sur le site et dans les livres. L'auteur renvoit les demandes sur les "coachs" qu'elle a formés...

Pour qui sonne le gras ?

grascoverp1.JPGA propos de gras voilà une monographie qui sans aborder le problème de la chasse au cholestérol à coup de statines et à doses massives tend à réhabiliter pour certains patients le gras et même les graisses animales. Avec la découverte de lipides dont on ne nous parle jamais comme la graisse de malme non hydrogénée qui aurait la particularité de resserer les intestins poreux.

C'est aussi et plus ou moins indirectement un petit livre qui m'a bien l'air de remettre en cause la vogue trop exclusive des Omega 3.

S'y retrouver dans les différentes classes de lipides n'est pas une mince affaire. Je viens seulement de trouver un tabeau comparatif que j'ai pu passer à l'OCR et transcrire sous Excel afin d'opérer des classement par type de lipides.

C'est sans doute le livre de la série qui sera le plus difficile à avaler pour la plupart d'entre nous puisque les graisses animales (saturées) sont plus ou moins réhabilitées. On envisage ici la possibilité d'un accord avec la médecine ayurvédique ou le beurre sous sa forme clarifiée constitue un pilier de la cuisine indienne. Mais ça dépend des doshas !

Il existe plusieurs tests sur Internet pour déterminer le sien. Celui-ci qui est manuel est le plus détaillé. Malgré mon côté apparement très colérique, je suis assez formement Kapha ce qui peut surprendre ceux qui ne connaissent que mon blog. Mais le monde n'étant qu'apparence mes interlocuteurs sont souvent assez surpris au téléphone de ne pas avoir à faire avec un excité... La pratique des tests est des profilage est toujours très délicate car il n'existe pas de type pur et il est souvent difficile de choisir entre 3 options.

En cas de doute ce test permet de cocher 2 colonnes sur trois...

Pour la MTC je ne connais que les 2 volumes signés Eysallet, Guillaume et Mac-Chieu et aucun questionnaire.

Canaris de la modernité

canaricoverp1.jpgDeux autres monographies s'intitulent Gloutons de Gluten et Cinglés de sucres. Je n'en dirai rien, les titres sont assez transparents. A mon humble avis si ces titres sont très porteurs en terme de vente, ils fractionnent la matière étudiée d'une manière qui n'en facilite pas la synthèse et cela aboutit forcément à des répétitions et à une dispersion des éléments utiles.

Pourquoi parler de "canaris" ? Les canaris servaient autrefois à détecter dans les mines la menace du grisou. Quand un des oiseaux mourrait ou tournait de l'oeil les mineurs se barraient vite fait en emportant la précieuse cage. Les "canaris de la modernité" et bien ça rassemble toutes les sujets, des enfants principalement, qui sont devenus hypersensibles à toutes sortes de polluants d'où la multitude des nouvelles pathologies (hyperactivité, autisme, inflammations intestinales etc...).

J'arrête là mon évocation. Vous êtes assez grands pour aller voir vous même le site et découvrir le reste et lire tout ce qui est mis à votre disposition. Mais je doute que vous puissiez en tirer autre chose qu'un vague espoir n'étant pas certain que vous avez peut de chance en lisant ces monographies de pouvoir en tirer des indications pratiques pour votre gouverne.

Je renouvelle donc ma proposition de les lire pour vous et de proposer une synthèse. C'est en haut et à gauche pour les participations....

Candidose et candidose...

L'auteur semble distinguer deux type de candidoses, la candidose classique (vaginale notamment comme effet secondaire notamment de l'abus d'antibiotiques) et une candidose systémique sur laquelle je n'ai pas trouvé d'éclaircissement. Mystère pourt l'instant.

Un espoir pour dans les fibromylagies, les maladies auto-immunes (SEP, polyarthrite), Crohn etc...

On retrouve l'idée que ces maladies ont le même fond commun de dysbiose et qu'il n'y a pas tellement lieu de se poser la question de savoir si la fibromyalgie, la SEP, Charcot seraient des déguisements de la maladie de Lyme car le traitement alimentaire aboutit à des solutions plus ou moins communes.

J'étais très occupé ces derniers temps à essayer d'orienter trois ou quatre correspondantes manifestement atteintes de Lyme et un cas de Crohn m'est tombé dessus parmi des gens qui me sont relativement proches.

Je dois dire que la découverte des monographies de Taty me laisse quelque espoir raisonnable de pouvoir avancer des solutions naturopathiques alors que récemment encore je doutais des possibilités en cette matière. Certes je persiste à penser qu'il faudrait être médecin et naturopathe pour commencer à être complet et avoir les mains relativement libres mais les choses étant ce qu'elles sont, faut pas rêver !

Conclusion provisoire

Les monographies évoquées sont  de nature à bousculer complètement les idées que l'on peut avoir sur la diététique. Elles bousculent non pas seulement les recommandations académiques officielles (recommandations que je qualifierai de "profanes" car la médecine dite "officielle" se contrefout royalement de la diététique et tend à vouloir imposer à tous les même "régime antigras" avec 5 fruits et légumes (pestiférés) rien que pour booster le commerce du maraîchage empoisonné) mais également tous les systèmes de régime existants qui il faut le dire tendent à une sorte de "standardisation" alimentaire car du côté alternatif un schéma plus ou moins apparenté au "seignalétisme" tend à dominer le tableau. Rien qu'avec ce que l'on trouve sur le site de Taty, il y a bien de quoi se trouver complètement déstabilisé. Et ce que je me demande (et je ne le saurai qu'après avoir lu les monographies) c'est dans quelle mesure l'auteur fournit les notions suffisantes permettant d'effectuer le "profilage" déterminant quant au choix de la stratégie à adopter.

La lecture de la FAQ lorsqu'est évoqué le cas d'enfants "canaris" hyper réactifs fait peur quand à la complexité du problème quant aux rechutes possibles tenant à des causes qui sont loins de sauter aux yeux. 

Les vertus du bouillon de poulet

On a attiré mon attention dnas le même temps sur les vertus du bouillon de poulet qui avec un régime d'exclusion pour commencer consistue un piste à suivre.  Le régime de purification appelé Khichadi de la diététique indienne c'est au fond du Seignalet en mode exotique et ça évite de se casser la tête. Seulement je note en passant que puisqu'il est basé sur le riz + une légumineuse il ne semble pas compatible avec le régime dit des "glucides spécifiques". 

Quand au bouillon de poulet il constitue  une solution dans divers problèmes inflammatoires. Je tiens de Jacques Valentin un lien vers l'explication scientifique.

Le bouillon de caracasse de poulet contient de l'UC-II (undenatured type II collagen) qui est disponible sur le marché des suppléments. Celui-ci diminue fortement la réponse inflammatoires au niveau des cartilages.

Lire par ex :

http://www.lef.org/magazine/mag2012/feb2012_Protect-Joint...

SNS-02376-3.jpgLe complément correpsondant :

http://www.iherb.com/Source-Naturals-UC-II-40-mg-120-Caps...

Une stratégie contre l'arthrose en général

L'article évoqué évoque d'autres compléments (Boswellia, Bore, Glucosamine etc...) qui doivent être associés dans le cas des inflamations dont le siège est articulaire.

Inflammation intestinales (Crohn, entérocolite, colites)

Le bouillon de poulet pose un certain nombre de problème. J'ai acheté un poulet bio à Auchan de préférence à une volaille label rouge. La viande est sans goût et aucune couche de graisse ne s'est déposée à la surface du bouillon en dépit de 4 heures et demie d'infusion. Une fois de plus les choses simples deviennent compliquées en pratique... Le cas échéant, si on me le demande je feria une fiche sur la question.

Commencer par exclure les céréales et les laitages (voir régime ayurvédique cité plus haut, c'est un plat de riz blanc long et de haricot Mungo jaunes avec des épices). 

Ensuite Jacques Valentin précise : beaucoup d'omega 3 alimentaires : poisson + Colza, peu de viande rouge et de porc, plutôt viandes blanches.

De la vitamine D (études encourageantes) auquel j'ajoute impérativement par des apports journaliers, les apports en dents de scie des doses mensuelles ne donnent pas les mêmes bénéfices. 

On peut aussi essayer des immunomodulateurs comme Epicor ou Tinofend le nouveau produit de Life extension.

HOG-57888-5.jpghttp://www.iherb.com/Healthy-Origins-EpiCor-500-mg-150-Capsules/8352

http://www.iherb.com/Life-Extension-Immune-Modulator-with-Tinofend-60-Veggie-Caps/48807

Ils favorisent une réponse immunitaire dans des limites saines.

Commencer par Epicor pendant 3 mois qui a un profil d'efficacité très bien documenté en commençant par 2 par jour puis 1 après 1 mois.

Mais commencer par régime + vitamine D.

Pour la vitamine C prendre une forme tamponnée (pas d'acide ascorbique pur).

Un complexe de vitamines B peut aider également.

On préconise la poudre d'absinthe qui agirait sur la THNF alpha (500 à 750 mg/jour) mais attention ça ne peut pas constituer un traitement au long court car l'absinthe contient de la thuyone.

J'aurais sans doute l'occasion de revenir sur ces pathologies et de définir des propositions plus élaborées mais il y a du pain sur la planche...

26/04/2013

La machine de Lee Crocks et le Polar Cleaner

crock1.jpg

Mise à jour du 26 avril 2013

Une faute s'était glissée dans la description de la connexion du relais (2RT), il était question de 3 pattes sur 6 au lieu de 2. J'ai ajouté un diagramme commenté.

Mise à jour du 30 mars 2013

J'ai eu l'occasion de cogiter au sujet de la réalisation de cet appareil. Ce sont parfois de petits détails qui compliquent (le couplage des piles par exemple).

Option "puriste" Lee Crocks

Il vous faut 10 piles salines de 1,5 v et un timer de 15 minutes. Voici le matériel nécessaire avec les références chez Conrad.

1 programmateur (réf 070055) 

1 alimentation 12 volts (réf 512690)

5 fois 2 piles salines R20 (ref 079485)

10 supports de piles R20 (ref 615536) 

1 relais 12 volts (ref  503983)

1 pince crocodile (ref 137952)

1 fiche banane (ref 730939)

Cela fait un peu plus d'une cinquantaine d'€uros + le coffret mais vous pouvez récupérer un coffret en bois.

Option Polar Cleaner

Remplacer le programmateur de 15 en 15 minutes par un VM188 de Velleman et le régler sur des cycles de 11 secondes. Puis déplacer les cavaliers ad hoc sur les heures, vérifier avec une pendule, éventuellement revenir au seconde et ajuster, repasser aux heures.

On est supposé savoir connecter un relais. Vous avez 2 pattes à l'arriere pour l'alimentation du relais, 2 pattes centrales dans un groupe de 6 (y brancher la résultante de 3 volts des piles). Les 4 pattes entourant ces 2 pattes doivent être croisées pour l'inversion. 1 fil relié à l'une de ces 4 pattes va au drap de cuivre ou à la couverture aluminisée.

Relais.JPG

Le programmateur active un transfo redresseur ou le VM188, ce qui sort du V188 ou du transfor basse tension (12 ou 24 volts suivnat tension de la bobine du relais) est relié à A1 et A2. La pile à 11 et 21. On ponte 14 et 22 ainsi que 12 et 24.  Une sortie 12 ou 14 ou 22 ou 24 est dérivée vers le drap ou la couverture de survie.

On choisit en fonction d ela polarité de départ désirée mais à mon avis c'est parfaitement fallacieux. La modification du cyle et les polarités de départ et de fin du cycle d'alternance dans le Polar Cleaner, j'en suis persuadé, sont des sophistication inventées pour justifier un automatisme nécéssitant un circuit très élaboré. Encore une combine pour se donner une marge de bénéfice confortable.

Il faut savoir que l'inventeur prêtait ses appareils sous caution et ne gardait la caution que si ce dernier désirait garder l'appareil. Là c'est prohibitif avec un drap 2 places l'addition se monte à 680 € pour éventuellement ne rien ressentir car les témoignages des usagers sont contradictoires !

La mise à jour de cette note porte sur des témoignages situés à la fin du texte.

Ayant fait l'acquisition d'un drap de cuivre j'envisage de tester le procédé indiqué dans le titre.

Voivi à gauche le schéma de l'appareil conçu par Crock. Le procédé consiste à mettre un treillage d'aluminium situé sous une couverture (ou un drap de cuivre ou plus économique encore une couverture de survie coûtant de 1 à 4 €) en contact avec le plus et le - d'un jeune de pile saline (carbone-zinc) soit manuellement (interrupteur va et vient) soit à l'aide d'un timer à pulsation actionnant un relais (Kit VM188 de Velleman ou circuit basé sur une puce n555).

Le Polar Cleaner qui coûte très cher permet de polar-cleaner--ok.jpgprogrammer le nombre de séances mais vous pouvez ajouter au montage économique ci-dessus un simple programmateur réglagle par 1/4 d'heure qui coupera l'alimentation du circuit timer au bout d'un temps donné.

Le cycle de 15 minutes se rapproche d'un cycle cellulaire qui a été estimé à 12 minutes. Il varie suivant les individus et dans le Polar Cleaner il a été réduit à 11 minutes. La précision n'a pas d'importance et la moyenne serait de 13 minutes. Le promoteur du Polar Cleaner préconise une démarrage en phase négative et l'arrêt en phase positive. J'ai épluché la littérature disponible et j'ai trouvé le contraire (positif au départ) chez ceux qui suivent Lee Crocks. 

Je suis donc obligé de me demander si cette complication du protocole, côté Polar Cleaner n'a pas été inventée pour avoir un motif de compliquer les choses et donc de justifier le prix prohibitif de l'appareil.

Donc vous avez tous les éléments pour faire votre Polar Cleaner sans dépenser une fortune :

  1. Une couverture de survie en lieu et place du drap de cuivre (4€ au lieu de 110)
  2. Un jeu de piles salines (voir plus loin)
  3. Un interrrupteur bipolaire et une minuterie mécanique ou un VM188 (14 à 19 €) et un programmateur

Concernant les piles le schéma original propose 10 piles de type D (R20) (cliquer pour voir le modèle). Sur le schéma elles sont branchés pour données 3 Volts mais 9 piles assemblées pour donner 4,5 volts ont été également utilisées. Côté inventeur on préconise bien les piles carbone-zinc (à l'ancienne). Curieusement le Polar Cleaner a recours à des batteries au lithium rechargeables. Et ce en contradiction avec les données originales. Tenez vous en à cette dernière. 

D'autre part, je ne suis pas persuadé qu'il faille utiliser des piles R20, si vous optez pour 4,5 volts 2 ou 3 piles plates en parrallèle peuvent faire l'affaire. J'ai demandé à un spécialiste des zappers (dont je propose le générateur d'argent colloïdal) ce qu'il pense de ces histoires de piles. Il me dit ceci : la seule réponse "technique" que je peux soumettre est que la quantité de piles et leur nature (carbone-zinc) donne une résistance interne plus élevée à la source, qui réagit alors avec plus de douceur.

Comme indiqué je n'ai pas testé ce système et je souhaite avoir l'avis de ceux qui l'auraient expérimenté ou désirerait le faire à peu de frais ce qui est l'objet principal de cette note. 

Témoignages sur le Polar Cleaner

1) Une première réaction d'un abonné survient quelques heures après la publication de la note : j'ai acheté un polar cleaner, à priori aucun effet sur moi. Je ne l'ai pas inventé. 

2)  Témoignage d'un électronicienA propos du polar cleaner, je l'ai expérimenté voici 5 ou 6 ans.  J'en ai fabriqué une petite dizaine pour les distribuer à mes proches.  J'ai conçu un appareil entièrement automatique réglable au niveau de la  durée entre 1 heure et 8 heures (6 positions)avec inversion toutes les  12 minutes. Il me revenait à 80€ environ sans compter le travail bien sûr.

Je ne peux pas dire que les résultats aient été à la mesure de l'investissement. Rien d'extraordinaire: mon gendre qui ne rêvait jamais(ou du moins n'avait aucun souvenir de ses rêves) s'est mis à rêver abondamment, d'autres ont ressenti un regain de vitalité, d'autres n'ont rien ressenti. Personnellement j'ai ressenti des changements au niveau de mon corps ethérique sans pouvoir définir exactement ce qui se passait. Enfin rien d'extraordinaire.

En ce qui concerne les piles, je me pose beaucoup de questions, pourquoi mettre plusieurs piles en parallèle alors qu'il n'y a aucun débit?  pourquoi des piles salines? l'histoire de la résistance interne ne tient pas puisque la pile ne débite aucun courant. D'ailleurs actuellement il ne doit pas être facile d'en trouver, je ne vois plus aucune pile saline dans les rayons des supermarchés.

Je pense globalement que cet appareil agit au niveau éthérique mais que se passe-t-il exactement, il faudrait une expérimentation sérieuse.

Sur un autre sujet, j'ai réalisé le dynamiseur Lavinay. En fait il ne  délivre que 2,8 joules par éclair, c'est facile à calculer en fonction de la valeur du condensateur et de la tension de charge. Alors quand Pagot conseille d'utiliser un tube de 300 joules il voit vraiment grand! Je n'ai pas encore rendu l'ensemble opérationnel mais je vous tiendrai au courant lorsque j'aurai consommé de l'eau dynamisée.

3) Témoignage d'un venant d'un dentisteConcernant le polar cleaner;Je l'ai utilise mais sans ressentir quelque chose de particulier.Un ami s'y connaissant bien dans la protection electromagnetique et peu sujet à l'autosuggestion en est tres content.De trop longues séances l'empeche de dormir.Concernant la tresse de cuivre, il l'avait legerement modifiée pour qu'elle soit bien equipotentielle partout.(A verifier avec l'ohmetre). Contrairement aux recommandations de  Lee crock, il dort en contact avec ou intercale juste un drap. 

4) Témoignage traduit de l'anglaisJe ne suis pas d'accord que le choix des matériaux pour la "natte" est indifférente. Mon fils est «électrosensible" et il préfère de loin la "natte de cuivre" à aluminium. L'énergie provenant du cuivre natte de est beaucoup plus agréable. Cependant l'aluminium est un bon moyen pour commencer. En

Allemagne, les nattes de cuivre sont beaucoup moins cher et il ils coûtent environ Euro 60 (version monoplace de 90 cm de large)

http://www.megavitalshop.com/index.cfm?shopcontent=/cfm/e...

Si vous regardez le natte de cuivre c'est un mélange de plastique transparent (de carbone) et le cuivre. En d'autres termes, c'est presque uneorgonite il ne manque que le quartz (silicium).

Si vous regardez bouddhiste ou temples shintoïstes, ils ont un toit avec une couche de bois et de cuivre. Le bois est principalement de carbone tout comme le plastique. Dans le cas d'un temple Shinto japonais cuivre n'a pas été utilisé mais l'or était utilisé! Dans ces cas, les toits travaillent comme accumulateurs d'orgone (Reich).

En ce qui concerne les hélicoptères noirs. J'ai eu l'honneur d'être visité par les quand j'ai commencé à utiliser des orgonites. Cependant, lorsque j'ai installé un "succor punch», ils sont restés assez loin. Une fois, je travaillais dans mon jardin et un avion de chasse de la force aérienne française passe à 50 mètres droit au dessus sur ma tête. Ce qui était très étrange, c'est qu'il n'a fait aucun bruit tout ce qui est en principe impossible.

Pour le succor punch voir http://transition888.heavenforum.org/t296-le-psionisateur...

L'auteur de ce dernier témoignage me signale un litige avec Michel Dogna portant sur l'annulation de la réservation d'une croisière faite deux mois avant la date. L'intéressé était d'accord pour rembourser mais au moment de s'éxécuter à lanterné le client et ne s'est jamais exécuté. Préjudice 300 €. Dogna ne donne d'adresse qu'en Espagne mais vivrait en fait en France. C'est bien pratique pour déjouer d'éventuelles poursuites. Déjà dnas mon livre sur le silicium organique j'avais constaté que Dogna avait magouillé pour tenter de blouser Loïc le Ribault par le biais d'une société espagnole. L'espagne en matière alternative est la meilleure et la pire des choses ! Et la pire dans le cas des pesticides répandus à profusion sur des fraises vendues à très bas prix.... 

J'aurais sans doute l'occasion de revenir sur ces histoires d'hélicoptère, je compte installer un chembuster et comme je suis à la campagne, je préparerai appreil photo avec téléobjectif et caméra pour les recevoir dignement s'ils se manifestent. Le pouvoir d'aimantation des chembuster à l'égard des hélicos de surveillance semble bien avéré, cela fait déjà 4 témoignages directs venant de correspondants dignes de fois. Apparemment si ces dispositifs agissent au niveau éthérique, cela provoque des manifestations physiques décelables par la stations de radar.

5) Je voulais apporter mon témoignage concernant le polar cleaner. J'en avais construit un il y a quelques années selon le schéma de Lee Crock. J'ai utilisé un treillage souple d'aluminium, des piles salines branchées en parallèle, un relais électromécanique qui basculait en + et en - tous les 12 minutes via une minuterie à affichage digitale programmable et relié à une prise électrique. Le montage étant installé dans une belle boîte en bois rouge pour cigares que j'avais acheté exprès (je ne fume pas et n'est jamais fumé).

La première utilisation, je m'en rapelle très bien, c'était un dimanche après midi, le treillage était sous ma couette de lit, je me suis allongé et j'ai fait une séance d'une heure environ, eh bien je me suis levé 3 ou 4 fois pour allée "pisser" donc il y avait sans doute en effet drainant de l'appareil qui m'est revenu à moins de 100 euros.

J'ai aussi fait des séances nocturnes (cette fois sans envie présente pour aller au toilette), et j'ai bien ressenti au moment ou le relais basculait en + ou en - une sensation, un ressenti énergétique différent selon la polarité (je ne dormais pas pour éteindre l'appareil en fin de séance). En conclusion je ne regrette pas d'avoir construit cette appareil  même si aujourd'hui je ne m'en sers plus et je pense qu'il a une certaine efficacité, il faudrait faire des photos Kirlian avant et après utilisation pour voir la différence et là on serait fixé. SL

Ce système fonctionne mais les réactions des individus sont différentes, ce à quoi il fallait s'attendre. Ce qui est raconté sur le site du Polar Cleaner est exact puisque l'on retrouve les manifestations urinaires et l'excès d'énergie pouvant conduire à des insomnies sauf que l'on ne fait pas mention d'un pourcentage d'absence d'effet sensible.

12/02/2013

Grosse perturbation magnétique en région niçoise....


champs_magnetique.pngCe mardi 12 février entre 18 et 19 heures j'ai constaté une très forte perturbation magnétique qui a duré environ une trentaine de minutes. L'image des écrans de deux ordinateurs se sont mises à danser follement. Il s'agit d'écrans cathodiques anciens. Les écrans LCD sont insensible au chahutage des électrons des anciens tubes.

Après avoir vainement suspecté une perturbation interne à l'immeuble, j'ai constaté avec mon détecteur que cela venait de l'extérieur. Le niveau était important et probablement supérieur à 10 mG (la limite de l'ESI 24).

Je vis à la campagne, il n'y a pas de ligne de TGV et seulement un petit transfo alimenté par un ligne à haute tension sous laquelle je n'ai rien mesuré d'inquiétant. Cela semblait rayonner autour du petit transformateur car lorsque je m'en éloignait et était séparé par un lacis de construction l'émission chutait.

Mais enfin comme une émission électromagnétique décroit rapidement avec la distance, je ne m'explique pas cette "crise" et si la neige implique une surconsommation EDF et que le rayonnement magnétique est proportionnelle à l'ampérage, un rapide calcul ne permet pas d'expliquer une telle hausse. Et ce d'autant plus que depuis 10 ans je n'ai jamais observé pareille danse des écrans en hiver...

Mystère et boules de gommes... J'essaie de contacter en vain un expert belge qui devrait pouvoir me fournir une explication technique. Enfin je n'ai pas rêvé ! Au moins les vieux tubes cathodiques ont l'avantage de pouvoir servir encore de système d'alerte...

20/12/2012

Mesure de l'électersmog : les appareils

On me pose souvent la question de savoir quel appareil acheter pour mesurer la pollution elctromagnétique sans se ruiner, j'ai sélectionné 3 appareils de base.

esi_24_Mobilfunkantenne.jpgSoit le ESI 24 mais le seuil en basse fréquence est un peu haut et ne donne pas suffisamment de précisions. Voir la notice pour les converstions des différentes valeurs utilisées.

http://epeconseil.fr/boutique.html

Sinon il faut recourir à 2 appareils, un pour les basses fréquences un pour les hyperfréquences.

Cliquer sur les titres et images ci-dessous.



 

Mesure des basses fréquences

Basse fréquence.jpg










Mesure des hyperfréquences

CornetED85EX.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les prix à vous de trouver l'offre la plus performante à l'aide de la référence de l'appareil.

D'autre part, ne me demandez pas de vous parler des unités et des valeurs préconisées en baubiologie, c'est compliqué et il n'existe pas d'article ou de livres clairs sur la question. Le livre simple et pédagogique reste à faire... 

Des informations existent mais avec trop de bavardages inutiles et il faudrait les synthétiser. Je pourrais le faire s'il y a suffisament de demandes mais dans ce cas je ferai payer le dossier. Cela représente plusieurs jours de travail toutes affaires cessantes...

 

Drap de cuivre et "courants induits"

natte_cuivre.jpgMise à jour : une url ajoutée sur un fournisseur allemand.

D'autre part j'ai élucidé le contenu du petit boitier de mise à la terre que j'ai payé 30 €. Comme deviné il contient une diode suivie d'une résistance de 10 hms, la diode étant courcircuitée par un condensateur MKT1822 DIN 44122 de 0,18 0.18 µF FK 400 V...

A peine 2 € de composants le plus cher c'est le boitier...

J'ai testé un drap de cuivre relié à la terre par un boutier de décharge. Il soit s'agit tout bêtement d'une diode empêchant la remontée des courants vagabonds par la prise de terre. J'ai payé ce boïtier 30 € mais on doit pouvoire le faire pour moins de 5€. La décharge sur une prise de terre évite d'avoir à démonter le drap et de le plonger dans de l'eau puis de le sécher.

Le meilleur moyen de tester l'efficacité c'est la mesure du courant induit dans 3 positions, debout à côté du lit, assis sur ce lit et allongé. Voici les valeurs et les réduction en % :

  Volts %
Debout 2,00  
Assis 0,96 48
Allongé 0,10 5

La réduction atteint par conséquent 50 à 95 % !

J'ai payé ce drap assez cher avant de découvrir queles moins chers se trouvent actuellement sur :

http://www.ecoforme.com/contents/fr/d3.htm (110 € pour un drap de 1,40 m de large)

Pour une natte de cuivre monoplace 59,95 € en Allemagne chez :

http://www.megavitalshop.com/index.cfm?shopcontent=/cfm/e...

Fabriquanthttp://www.bett-kupfermatte.ch/kontakt.php

J'ai demandé s'il est possible de commander directement et de les avoir au prix coûtant.

Il me reste à trouve le moyen de faire un Polar Cleaner qui consiste à mettre en contact le drap conçu comme une "antenne" en alternance de contact avec le + et le - d'un pile classique zinc cuivre de 4,5 volts. Le timer existe mais il reste à préciser certaines données... 

Les draps de cuivre sont censés protéger contre le perturbations telluriques du sous sol mais ca ne saurait constituer un blindage contre les micro ondes des portables et de la Wi Fi.

Sur la pollution électromagnétique Cliquer ici pou voir ma précédante note

29/11/2012

Hyperfréquences, portables et Cie, une universitaire belge jette un pavé dans la mare grâce aux fourmis !

fourmis.jpgMarie-Claire CAMMAERTS-TRICOT, retenez bien ce nom, vient de foutre un sacré pavé dans la mare en révélant que les hyperfréquences des portables perturbe gravement la locomotion des fourmis, ses études qui ont été malhonnêtement blackboulées en Europe et interdite de publication ont pu être publiées au U.S.A....

Cette scientifique qui ressemble à une grand mère très sympathique (et d'aspect assez inoffensif) est peut-être le grain de sable qui va devoir obliger les pouvoirs publics à prendre des mesures pour limiter et éventuellement remédier à l'excès des rayonnements électromagnétiques.

Ce qui est intéressant c'est qu'elle a aussi administré la preuve que certains compensateurs (type CMO) sont efficaces pour annuler l'effet des micros ondes. Ses tests ont été quantifiés statistiquement et sont irréprochables. Du reste la perturbation subies par les fourmis est visible, CAR ELLE CREVE LES YEUX !

A présent la perplexité n'est plus de mise !!!!!!!!!!


antenne.jpgSi certains compensateurs sont efficaces, cela veut dire que l'on doit pouvoir mettre à portée des antennes relais le même type de compensateurs pour protéger la vie aux alentours de ces nids de malfaisance. Un certain nombre de particuliers dissémine autour des nids de malfaisance électromagnétiques des orgonites.

Je viens justement de m'entretenir à ce sujet avec Jacques Valentin qui s'est penché sur la question et m'a indiqué le site d'un ami qui en produit à des prix assez dérisoires. Voilà donc que nous disposons d'un moyen de contrôler l'efficacité de ces orgonites de manière scientifique.

En ce qui concerne les compensateurs CMO, je pense qu'il s'agit tout simplement de mélanges de poudres métalliques et de silice ou d'un diélectrique quelconque. J'étais en train de relire le livre de Trojani sur L'homme électromagnétique où figure de précieuses indications sur ce type de techniques qui dérivent en droit ligne des travaux de Lakovsky, Leprince etc...

Je constate une fois de plus qu'il ne sert à rien d'engager des recherches par trop aveugles et que la synchronicité produit parfois des convergences qui font qu'à un moment données les informations dont on a besoin se mettent en place d'elle-mêmes et que des conséquences concrètes vont en découler.

Je vous donne ci-dessous une série de liens à consulter et diffuser sans modération. Là vous avez des éléments pour convaincre les sceptiques. A vous de faire circuler ça par email en invitant vos correspondants à poursuivre le chaîne. Cela dit je vous prie de ne pas faire trop de publicité à mon blog et de ne pas citer mes propos et d'utiliser seulement les liens et de les accompagner de votre propre baratin. Je ne souhaite en aucun cas être mêlé à une action collective et j'entends rester peinard dans mon coin. Les pétitions, les manifestations, c'est pas ma tasse de thé...

Je rappelle que je connais un père et sont fils qui sont devenus presque sourd de l'oreille utilisée pour téléphoner. L'oreille du fils fabriquait des kilos de cerumen pour tenter de se protéger. N'est-ce pas clair ! En plus c'est un musicien !! Il a compris mais il amis longtemps à percuter...

Le portable chez moi, il est bouclé en permanence. Je ne l'utilise que comme instrument de secours quand je randonne en solitaire.

Je contacte l'auteur de l'étude pour savoir si elle a testé d'autres compensateurs que les CMO....

Articles

http://www.ulb.ac.be/rech/inventaire/chercheurs/5/CH4065....

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?term=22268919

http://www.alerte.ch/etudes/4-presentation/108-apres-les-...

http://www.teslabel.be/antennes/254-etude-a-lulb-odorat-e...

http://www.7sur7.be/7s7/fr/4133/Multimedia/article/detail...

Vidéos

http://www.rtl.be/videos/video/404239.aspx

http://www.dailymotion.com/video/xshdl7_effets-nocifs-des...

http://silicium-organique.net/CMO/CMOIndex0908.html

06/10/2012

Métapapier : le papier peint qui bloque les ondes GSM et WIFI

metapapier_400.jpg

J'avais relevé en mai juin dernier l'annonce de la sortie de ce papier filtrant qui va probablement connaître un succès foudroyant.

Une affaire à suivre...

J'attire cependant votre attention sur le fait que si une dépollution est envisageable part un bon bricoleur. Ca demande des connaissances. Chaque solution à ses avantages et ses inconvénients.

Si on a là un bon moyen économique de protéger une chambre, un séjour contre l'agression des hyperfréquences, vous ne pourrez plus employer votre portable des pièces protégées et si vous installez un téléphone DECT (téléphone sans fil) classique ses "émanations" vont rebondir sur les murs et être amplifiées et donc rendues encore plus nocives. Restez en aux téléphone analogiques !

D'autre part, ce papier peint ne résoudra pas le problèmes des basses fréquences ( courant alternatif du secteur 50 Hz). Problème qui peut s'avérer épineux ! Sur certains sites on vous dit par exemple qu'il suffit de blinder le fil de la phase. C'est faux car lorsque des appareils sont en service le neutre (retour) rayonne. Et le pire de tout ce sont les transfos (modems, halogènes basse tension) une vraie saleté impossible à mettre hors d'état de nuire.

Enfin il faut un détecteur, voir 2 ou même trois si on veut faire du bon boulot ! Et la pour choisir c'est compliqué. Enfin, j'ai maintenant des idées très claires sur la question. Vous pouvez me questionner, je répondrai volontiers mais soyez gentil, passez par la cas "petit cochon" et faites un geste.

J'ai constitué un pdf qui regroupe toute la documentation sur ces appareils.  

Extrait de divers sites d'annonce :

Les technologies de communication sans fil sont en plein essor et déversent dans notre environnement une multitude d'ondes électromagnétiques : téléphone portable, WiFi, WiMax, Bluetooth, RFID... Pour la protection individuelle des personnes mais également des matériels, voire pour la sécurité des données, il peut arriver de vouloir les atténuer. Les salles de spectacles, les hôpitaux, par exemple, doivent être des zones de « tranquillité » électromagnétique. Certains peuvent désirer protéger des parties de leur habitat. La « non-visibilité » des réseaux wifi est également un gage de protection des données, et favorise le bon fonctionnement des réseaux et des matériels associés.

Une solution efficace de protection est la cage de Faraday, très couteuse, difficile à mettre en oeuvre et qui filtre la totalité des ondes, ce qui pose problème pour la réception radio, les communications des équipes de secours, pompiers... ou la communication des alarmes. Les brouilleurs électroniques existent également mais ne vont pas dans le sens d'une « tranquillité » électromagnétique, bien au contraire. A contrario, le matériau papier, avec toutes les qualités qu'on lui connaît, faible coût, à partir de ressources renouvelables et largement recyclées,... peut être fonctionnalisé et assurer le filtrage par l'atténuation ou la réflexion des ondes électromagnétiques. 

Une équipe du Centre Technique du Papier a mis au point Métapapier, un papier peint dont les motifs brevetés, imprimés avec une encre conductrice, filtrent spécifiquement les fréquences 0,9, 1,8 et 2,1 GHz (GSM) ou 2,45 et 5,5 GHz (wifi) jusqu'à 30 dB. S'il est disposé en deux couches séparés de quelques mm, ce papier permet, même, de filtrer jusqu'à 60 dB (atténuation de la puissance des ondes d'un facteur 1 000 000). Le but étant de le mettre d'un coté et de l'autre d'une plaque de platre ou d'un mur de partitionnement.

Métapapier est une application en électronique imprimée, issue de recherches menées par le CTP et ses partenaires, les laboratoires IMEP-LAHC, le LCIS et l'industriel Ahlstrom. Ce papier peint - qui peut être une sous-couche à recouvrir - est beaucoup moins coûteux à fabriquer que les tissus muraux disponibles dans le commerce et surtout, laisse passer toutes les autres ondes comme celles de la radio FM ou de la télévision.

La licence du produit est en cours de cession à l'entreprise finlandaise Ahlstrom et une commercialisation est prévue pour début 2013. « On a eu des demandes d'entreprises, d'administrations, mais aussi de magasins spécialisés qui distribuent du papier aux particuliers », se réjouit Sandrine Poncet-Pappini. La commercialisation pourrait être très large, et ce d'autant plus que le prix de vente du métapapier sera « équivalent à celui d'un papier peint standard moyen de gamme ».

Appel aux dons

Si vous voulez que je continue a vous abreuver de notes pertinentes, passez par la case "petit cochon", 5 ou 10 € par ci par là ça m'aide à payer mes frais de recherches. Je passe rpesque tout mon temps à traquer l'information. Cliquez sur le petit cochon, il ne vous mordra pas !

tirelire.jpg

 

04/10/2012

A propos de la pollution électromagnétique

Giga 2.jpg

Mesurez vous-même votre "courant induit"

Je me propose de faire une enquête sur ce paramètre (voir en fin de note). Tous à vos multimètres...

La pollution éléectromagnétique, comme vous le savez est omniprésente et concourt à l'émergence de maladies dégénératives et l'on prévoit qu'en 2017, la moitié de la population des zones denses pourrait devenir électrosensible. C'est après l'amiante et le Médiator un des futurs méga scandales à prévoir.

Faire expertiser son lieu de résidence par un spécialiste des mesures ne sert pas à grand chose, c'est au moins 400 € + le déplacement à 0,60 € du km parcourus pour un diagnostic. Après il faut remédier et là ça se complique.

On n'est jamais si bien servi que par soi-même

Il est donc plus rationnel d'étudier la question et d'acheter un ou deux détecteurs ou analyseurs de fréquences. Or c'est là que les ennuis commencent avec l'embarras du choix. C'est ce qui m'a retenu pendant longtemps car sur le papier les caractéristiques sont très abstraires. L'objectif en ce qui me concerne était de tester mon statut en HF (GSM, Wi Fi) et Cie car on est à la merci de la pollution venant de voisins abrutis qui non seulement n'ont pas conscience de leur nuisance mais ne veulent rien savoir.

Un voisin ultra pollué

Par chance apparemment je ne suis pas emmerdé par des HF. En revanche j'ai promené mon détecteur chez mon voisin de palier. Résultat une pollution électrique BF maximum considérable due à la gaine qui parcourt son couloir. Je ne sais à quoi ça tient il faudrait l'ouvir. Tout son appart est archi pollué. Il utilise une liaison Ethernet (cable) mais n'a pas muselé sa Wi Fi dont il ne se sert pas et dors à côté. Résultat il est bombardé en permanence à raison de 1500 microwatts m2 ! Apparemment c'est très directionnel et ça n'atteint pas mon appartement. 

Mes mesures

Appremment pas d'inquiétude à avoir pour la HF mais en BF, j'ai eu la surprise de voir à quel point un simple transfo d'halogène ou de modem est polluant. Ca tombe rapidement mais dans un petit appartement c'est préoccupant et j'en avais un sous la tête de mon lit. Je vais tout simplement foutre en l'air cette saloperie. Maintenant pour trouver une lampe classique à pince, c'est pas évident. Bref il va falloir emplacer la phase par un fil blindé et réfléchir à la possibilité d'une mise hors tension nocturne en ne conservant que l'éclairage de chevet.

Les interrupteur de champ c'est bien joli mais si vous avez la moindre bricole sur la ligne, ça ne coupe pas... Heureusement j'ai tout dans la tête depuis que je réfléchis à la question. C'était donc le choix des appareils de mesure uqi me bloquait.

Mais en faisant une mesure hors tension je découvre une pollution certes faible et assez purement magnétique que je ne m'explique pas, heureusement assez faible, elle vient manifestement de l'environnement et je dois chercher.

La surprise du "courant induit corporel"

Chapeau-anti-ondes.jpgOn n'en parle très peu et il est nécessaire de se protéger (surout la tête), les moyens artisanaux étant les moins coûteurs ;>)). Il s'agit du courant alternatif que le corps émet en résommance à la pollution électrique (et non magnétique) ambiante. La surprise a été de trouver des valeurs fortes en intérieur même hors tension. En revanche en extérieur (jardin) ou sous une ligne HT je trouve des valeurs normales et raisonnables mais ça grimpe considérablement en intérieur.

Ce courant se peut mesurer avec un appareil valant 300 € mais si vous avez un bon multimètre, ça suffit.

Voyez sur le sujet : http://www.cem-onde.fr/solutions/basses-frequences.html

Mesurer sont "courant" induit

Vous réglez l'appareil sur alternatif et vous choisissez la plus basse gamme en Volts (il faut avoir 3 chiffres après la virgules (mV).

Vous pincez la point de la sonde rouge entre pouce et index fortement.

Avez la pointe noir (COM) vous touchez l'ergot de terre dans une prise 220 normalisée.

Et vous notez le chiffre obtenu.

Vous répétez l'opération sous tension, hors tension, à l'extérieur (jardin), éventuellement sous une ligne HT. Et à chaque fois vous notez les chiffres.

A l'intérieur de la maison vous pouvez répéter la manoeuvre en plusieurs points et ne conserver que les valleurs extrêmes.

A mon avis cette mesure donne une idée globale de la pollution électrique ambiante.

Enquête

Je serai heureux de recevoir un nombre plus ou moins important de relevés.

Il faudrait dans ce cas notez les caractéristique de la construction : immeuble, particuliers, ancien, récent, type de construction, présente de HT. Etata sanitaire (global) des habitants du lieu.

Pour ces courants induits on ne donne que des seuils et aucune corrélation n'existe et je crois qu'il suffirait d'une centaine de mesures bien faites et bien documentée pour voir si ce paramètre reflète quelque chose.

Si vous voulez vous prêter à cette investigation, dites le moi, je ferai un formulaire à remplir pour en faciliter la lecture.

 

Appel aux dons

Si vous voulez que je continue a vous abreuver de notes pertinentes, passez par la case "petit cochon", 5 ou 10 € par ci par là ça m'aide à payer mes frais de recherches. Je passe rpesque tout mon temps à traquer l'information. Cliquez sur le petit cochon, il ne vous mordra pas !

tirelire.jpg

 

01/12/2011

Nexus n° 77, un numéro assez exceptionnel

Nexus.jpgJe suis cette revue assez régulièrement depuis une vingtaine de numéros. Il y a à boire et à manger mais parfois, au détour d'une new on découvre une piste qu'il faut savoir suivre. Bien sûr cette revue n'est pas exempte de certaines thèses conspirationnistes que je trouve délirantes comme celle qui veut qu'au travers de vaccins on vise à affaiblir le vulgum pecus pour mieux l'exploiter ou je ne sais quoi encore !

Des conspirations, le mot en est ourdi mais il faut se souvenir que les théologiens sont d'accord pour admettre que les légions démoniaques sont divisées entre elles de sorte que ceux qu'il arrivent assez fréquemment que ceux qu'elles inspirent ratent leur coup. On vient encore de parler à France Inter du "bide" que constitue l'achat massifs de vaccins contre une fort méchante grippe dont personne n'a vu la couleur et dont on vient de détruire les derniers exemplaires arrivés à péremption. Bien sûr c'est notre fric qui a été jeté par les fenêtres mais on est en droit de se réjouir d'un tel "floc" et il faut espérer qu'on n'y reviendra pas de sitôt.

Et puisque je viens de parler de vaccins, le n° actuel de Nexus contient un article à nul autre pareil qui nous change de la thématique conspirationniste que je viens d'évoquer car l'appât du fric suffit à expliquer bien des choses. Mais enfin je ne suis pas ici pour parler de ces choses "apocalyptiques" qui caractérise la fin de cycle à laquelle nous sommes confrontés. Il fut un temps où les positivistes niaient farouchement que notre monde puisse être en crise mais à présent c'est devenu un lieu commun qui fait que certains écrits qui furent assez "prophétiques" avant la dernière guerre prennent aujourd'hui un caractère de banalité. J'ajoute que les dires de leurs auteurs et d'un auteur singulier entre tous commencent à montrer leurs limites empreintres de trop d'occultisme. Comprenne qui pourra !

Enfin voilà dans ce n° comme pièce maîtresse un article solidement documenté de Sylvie Simon qui démontre que les non vaccinés vont mieux que les autres ! Je me demande comment on peut nier de telles évidence et c'est bien à mon avis la première fois que l'on peut lire un article d'une telle ampleur et qui envisage d'une façon aussi claire et aussi lumineuse toutes les études qui prouvent sans discussion possible que toutes les vaccinations ne sont que d'immondes saloperies criminelles et une vache à lait pour des actionnaires qui vendraient père et mères pour gagner du fric. 

A noter aussi un article intitulé à la recherche de l'homme perdu qui parle des yéti et autres big foot en relation avec la thèse évolutioniste dont je sais qu'elle est improbable et prend l'eau de toutes parts. L'auteur du reste montre bien qu'à la limite on ne peut rien prouver ni dans un sens ni dans l'autre et que tout est affaire d'a priori philosophique. En attendant les yétis et Cie ça existe comme existe probablement Nessie et quelques collègues du même style dans des lacs africains. Pour le Yéti je vous signale un texte d'un certain Attilio Mordini qui voit dans ce phénomène un rescapé de la lignée caïnite. Cela dit ce n'est point le lieu ici de se pencher sur une question relevant des études bibliques et j'ai perdu de vue ce genre de problématique et surtout je n'ai pas le temps de retrouver l'ouvrage, de la relire pour donner mon avis. Il me semble du reste avoir publié quelque chose à ce sujet mais à l'époque Internet en était à ses balbutiements et il faut aller à la B.N. pour trouver la revue très confidentielle où se trouve la recension évoquée.

Je signale, page 5, l'existence d'un logiciel prévu pour simuler une armée de faux internautes. Au dessus quelques indications sur des dérives législatives française type Patriot Act. 

Un article sur le 11/9 avec une suele question : qui peut croire que le WTC 7 s'est écroulé comme un château de cartes sous l'effet de feu induits à distance des tours ?

En fin revenons à nos moutons ave un article sur les "compteurs intelligents".

Les fameux compteurs verts Linky

J'aimerais pouvoir m'étendre sur le sujet mais je suis obligé d'aller au pas de charge. Because le temps, toujours le temps, il est 23 h 59 et j'ai l'estomac qui se tortille et une fournée d'AC à mettre en route et une autre à relancer...

L'article est mal foutu mais c'est une bonne occasion d'aborder le sujet. J'ai là-dessus un dossier qui m'a été envoyé par un tiers de la part de Richard Haas qui en est l'auteur et je l'ai sous le coude depuis  un mois. 

On prend prétexte d'une économie d'énergie et tutti quanti pour nous fourguer un nouveau compteur qu'il faudra payer assez cher, comme si l'abonnement actuel n'était pas suffisant. Je rappelle qu'il y a longtemps déjà Michel Dogna en a parlé mais si obscurément que sur le moment je n'ai pas compris de quoi il était question.

Lissage de consommation

Donc je suis l'article et l'auteur parle de "lissage de la consommation" et d'une pratique consistant à couper pendant quelques minutes l'alimentations de certains appareils pour alléger la consommation de tout un secteur. Alors là j'aimerais bien qu'on m'explique comment EDF ou une autre Cie va procéder pour m'empecher de me servir de mon ordi ou de ma machine à laver au jour et à l'heure qui me convient. Comment techniquement une telle chose sera t-elle possible. Le chauffage passe encore si c'est pour quelques minutes mais une cuisinière ou un lave linge, comment va t-on faire pour arrêter un programme sans détraquer la machine ou je ne sais quoi.

J'aime autant dire que si EDF devait en arriver là je saurais me démerder pour complètement empêcher toute intrusion au delà de mon disjoncteur et à défaut de les traîner devant un tribunal manu militari !

La réduction des fraudes

Ca c'est de la vieille histoire, rares sont les vieux compteur avec le disque qui tourne et que certains bidouillaient l'hiver entre deux passage du releveur. Les compteur numériques existent cepuis un bail et ceux là on ne les baise pas à moins de se risquer à déplomber le tableau et à mettre un pont derrière !

La réduction des frais de personnel

Bien sûr que l'un des objectifs c'est d'avoir moins de peronnel à payer mais qu'y faire ? On connait les maux apportés par tout ce qui est informatique et action à distance.

Franchement, au point où on en est et à l'âge que j'ai, soit à un an de la retraite je m'en fous complètement ! Ca ne concerne pas ma génération mais celle des jeunes cons pour qui la vie réelle est dans les jeux vidéos ou les boîtes du samedi soir. Qu'ils se débrouillent ! Pour l'instant la majorité veut faire l'autruche et bien le réveil sera dur. 

La pollution électromagnétique

Les fameux compteurs vont communiquer avec leur central par courant porteur technologie CPL consistant à superposer au courant alternatif 50 Hz un signal de plus haute fréquence et de faible énergie qui se trouve être l'élément polluant. 

Oui certes, on nous donne les norme que EDF va devoir respecter savoir EN 50470 et NF EN 55022. Je ne me suis pas penché sur la question, donc je ne sais pas de quelles fréquences il s'agit mais si ce sont vraiment de hautes fréquence un simple condensateur de 600 volts d'une valeur bien choisi peut les courcircuiter et donc les annuler sans mettre le 220 ou le 380 en pétard et je signale qu'il s'agit là d'une technique connue de tous les bons géobiologistes.

Je l'ai expérimentée dans un atelier que j'occupais autrefois et je peux vous garantir que j'en ai ressenti immédiatement les effets positifs. Je me suis détendu subitement et ça m'a libéré une énergie folle et je me souviens qu'un chauffeur de bus mal embouché s'est fait incendier ce jour là d'une façon qui l'a dissuadé de toute réplique.

Maintenant, il y a haute fréquence et hautes fréquences, ça dépend du registre et pour commencer il s'agirait de savoir si ces fréquences échangées entre compteur et centrale vont pénétrer à l'intérieur des appartements et des maisons. Pour cela il faudrait une domotique susceptible de permettre la coupure à distance des appareils. Donc on en revient à la question du "lissage" et je remarque une fois de plus que les gens qui causent de ces questions sont parfaitement incompétents et ne se préoccupent même pas de savoir si ce qu'ils avance est réalisable techniquement et de quelle manière. Je ne vois pas comment et quels dispositif EDF pourrait utiliser pour décider d'interrompre le fonctionnement des radiateurs ou de tels ou tel appareils de Dupond, Durand, Tartempion, Machin chose sans avoir à l'en informer.

Quand à recevoir des messages en SMS de même que j'ai juré que je ne n'aurai jamais de télé, il faudra que je sois contraint à me servir d'un portable car pour l'instant ça ne m'est d'aucune utilité. Je vis dans une contrée hostile où l'entr'aide n'existe pas. Si je tombe en panne sur la route je ne saurais pas qui appeler, je suis à 900 km de ma famille, mes amis proches n'ont pas de voiture. Pour le reste j'ai assez de l'ADSL et des emails. Donc les SMS je n'en verrai pas la couleur ou alors ce sera poubelle!   Je vis dans une région où la seule ligne qui la traverse est encore pourrie pour de longues années donc je suis assez grand pour réduire mon chauffage tout seul. Du reste vu le prix que je paie par an, je passerais au granulés de bois si j'avais la place pour un poële mais là c'est encore un autre piège : ça s'arrête en cas de panne de jus et il faut intervenir manuellement. Vive le progrès ! Donc si la menace d'une pénurie se précise, je connais la solution. Un petit groupe électrogène silencieux de 3 kw sur le balcon et je verrai les villas des environs plongés dans le noir car tous ces cons qui ont dépensé une fortune pour se doter d'une piscine olympique n'ont même pas pensé à prévoir un groupe dans un cabanon !

Alors la menace du CPL mérite d'être plus sérieusement documentée. Alors où est la menace me direz-vous ?

La vraie menace !

La menace la plus redoutable c'est la possibilité de couper le jus à distance sans avoir à déplacer un agent. Un agent qui en cas d'intervention d'une association de défense des pauvres gens peut s'opposer à toute coupure. Du reste si ça n'a pas changé, EDF a obligation de continuer à fournir en se contentant de brider la consommation, à moins que cela n'ait changé !

Donc fini les arrêtés d'interdiction de coupure des maires. Sans parler du risque d'erreur ou de vengeance. Dans certains patelins engueulez vous avec le facteur ou tel fonctionnaire, s'il peut vous faire une "crasse" il ne vous loupera pas. On peut tout imaginer en fait de persécutions. Quelqu'un qui dénonce trop de choses peut subir toutes sortes de tracasseries et celle d'une coupure par erreur dictée par un politique local qui qui aurait le bras long. Donc vous vous retrouverez dans le noir sans avoir été prévenu. Vous faites quoi ? Si vous savez à qui vous adresser vous allez tomber sur un standard à la nouvelle mode avec des numéros de touche à appuyer pour être dirigé vers un service improbable. Vous allez trouver au bout du fil un esclave sous payé qui s'en foutra, vous raccrochera au nez si vous êtes furibard. Alors vous faites quoi ? Vous prenez un marteau vous cassez le compteur et raccordez les fils ?

Si on vous coupe l'eau par erreur ou sans prévenir, vous êtes en droit de la remettre si vous payez, on ne vous poursuivra pas parce qu'avant de vous couper on doit vous envoyer deux lettres, une simple relance suivi d'une lettre recommandée, ce qui arrive rarement. Mais là techiquement le problème est bien différent si EDF est dans son tort et ne vous a pas mis en demeure dans les formes. Si tant est que l'on puisse complètement priver quelqu'un d'une fourniture vitale. Et ça ça reste à prouver !

Voilà ce qu'il aurait été intéressant de souligner mais là l'auteur de l'article, un certain Jean Ticippe a merdé. C'est dommage mais le reste du numéro suffit à racheter cette cagade !

Moralité

Avant de parler de pollution électrique par CPL interposé plus ou moins à tort et à travers, il faudrait commencer par le commencement à savoir la protection du consommateur contre des coupures intempestives et éventuellement faire modifier la loi en conséquence si besoin est et ce de manière à ce que toute coupure non justifiée ouvre droit à une amende copieuse et à des dommages et intérêts systématiques pouvant être obtenue par simple voie d'ordonnance pénale par exemple ou par une procédure simplifiée ne nécessaitant pas le concours d'un huissier et d'un avocat.

A ce moment là, on pourrait peut-être commencer à parler d'économies d'énergie mais l'on sait à quoi s'en tenir sur ce chapitre. Donc le motif c'était d'abord d'user d'un prétexte pour booster le commerce des fabricants de compteurs, de faire des économies de personnel et ensuite de permettre la mise à genoux du consommateur en le privant d'électricité sans avoir à craindre des levées de boucliers puisqu'il n'y aura plus nécessité de se déplacer pour couper la fourniture !

Ce qui est stupéfiant actuellement c'est l'arrogance et le cynisme des représentants de toutes ces "pompes à fric" qui nous aignent à mort et qui ne prennent même plus la peine d'enrober leurs mensonges éhontés. Il faut dire qu'ils ont en face d'eux une presse aux ordres et qui pratique allègrement l'auto censure. Mais il faut maintenant compter avec Internet  et quelques particuliers qui savent mettre le doigt exactement là où ça fait mal. L'accupressing se pratique de bien des manières et si tout le monde s'y mettrait ça changerait un peu...   

A noter qu'en Grèce le putain de gouvernement qui a fauté à propos de la dette souveraine s'est débrouillé pour inventer une nouvelle taxe foncière et en obtenir le paiement par le biais de la facture d'électricité. Mais les Grecs, au contraire des Français, ne sont pas des veaux, ils ont promis au ministères qui sont les plus gros créanciers récurrents de la compagnie de les plonger dans le noir. Osera t-on en France user de pareils moyens pour contraindre ceux qui nous dirigent à faire leur boulot et à nous protéger de la rapacité d'un ancien monopole que l'on a été contraint de privatiser plus ou moins ?

Cela dit je ne sais pas où en sont les Grecs, j'écoute de moins en moins la radio quand à la télé, je ne souffre pas qu'on m'en parle. Se faire insulter à domicile par des faces de guignols ou des présentateurs consensuel à la gueule en forme de faux cul merci bien, je ne suis pas masochiste ! Qu'ils aillent se faire foutre !  

08/02/2011

A propos de ERDF et de ses nouveaux compteurs

ERDF_rvb.jpgIl me semble avoir déjà évoqué la question des nouveaux "compteurs intelligents" et ce pourrait être dans un post concernant les exploits de Michel Dogna mais je n'ai pas le temps de vérifier.

Cette histoire est une histoire européenne et elle a donné lieu à une alerte rédigée de façon tellement abracadrabrante qu'on ne comprend pas vraiment de quoi il s'agit.

Hier j'ai reçu un coup de téléphone d'une amie qui s'inquiète d'avoir reçu un papier de ERDF pour une histoire de relevé. Comme elle a été alertée par une feuille de chou redigée par un ancien aromathérapiste assez particulier, elle n'a rien compris au point de penser qu'il s'agissait d'une malversation d'une compagnie concurrente de EDF. Il faut dire qu'elle n'est pas douée pour la technique à moins qu'il ne s'agisse de son instrument car il s'agit d'une excellente musicienne.

Vous trouverez tous les renseignements au sujet de cette histoire de compteur sur :

http://www.pcinpact.com/actu/news/59182-erdf-linky-ufc-co...

Tous les renseignement sauf un ! Savoir le mode de communication de ces compteurs avec EDF. Apparemment il devrait s'agir du même mode que celui qui déclenche les horloges des tranches horaires alors qu'ailleurs en Europe, on aurait recours à un système apparenté à la Wi-fi et aux ordres des téléphones portables. Soit une source de pollution électro-magnétique en plus et à demeure.

UFC-Que Choisir ne dit rien à ce sujet. Le problème c'est le financement et avant tout le fait que la phase d'expérimentation est en train d'être zappée. Il y a donc de gros risques de se voir coller des factures aberrantes, sans même parler de possibilités d'espionnage, de coupure à distance en cas de défaut d'imputation d'un paiement pour des riasons informatique etc... etc...

Non seulement c'est une source d'emmerdements et de surcoût imprévisible mais c'est encore une escroquerie diligentée sous prétexte d'économie d'énergie alors qu'il s'agit plus vraisemblablement de booster un nouveaux secteurs d'activité industrielle dans la fabrication de ces "compteurs intelligents".

Là, si on voulait discuter du problème, il y aurait encore un livre à écrire car il faudrait poser le problème de l'énergie renouvellable. Je suis convaincu que si l'on n'avait pas muselé un certain Nicolas Tesla et si l'on daignait s'intéresser sérieusement aux travaux d'un certain Saerl, on aurait trouvé le moyen de capter une certaine énergie ambiante mais le problème c'est que cela rendrait caduque tout ce qui repose sur l'exploitation du pétrole... Comme on fait en sorte de chercher dans la mauvaise direction ou plus eactement d'inciter le public à regarder ailleurs, je ne veux pas m'en mêler.

Il est évident qu'il existe quantité de complots pour empêcher certaines choses de voir le jour. Mais je n'ai pas la moindre envie de parler ici de "conspirationnisme", ça existe mais c'est un sujet tabou. Cependant, dites vous bien que les moyens existent de manipuler le climat d'une part et éventuellement de provoquer des seismes artificiels...

Enfin il est une chose qu'il faut souligner et qui explique bien des choses. A savoir que ce qui ne rapporte pas assez de fric n'a aucune chance de s'incarner sans qu'il y ait besoin d'empêcher quoique ce soit. On en a un exemple en thérapeutique avec les procédés naturels qui parce qu'ils ne peuvent être brevetés n'intéressent personne. En revanche une saloperie comme l'eau ionisée alcaline et réductrice, ça fait bander des tas d'escrocs et on en reparlera !