Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2017

Les escrocs du Linky pullulent... Halte là !

On me signale un exemples parmi d'autres...

Voir : http://www.oviloroi.com/creations/

Comme le crétin émasculé qui vend son histoire procède pour mesurer le changement, vous pouvez toujours courir. La foi ça peut sauver dans certains cas mais devant les arnaqueurs des bonnes jambes c'est plus efficace.

Personnellement, je n'aime pas me fatiguer à courir, j'ai recours à des formules magiques du style : cause toujours et va te faire foutre ! C'est le genre de remède efficace à 100 %, aucun échec à redouter et vous pouvez affinez le propos  votre convenance !

La "talismanie" çà ne marche pas sur les maléfices grossiers

Ces pratiques sont des variations modernes de "gris gris" ou, pour employer le terme exact de "talismans". Nous sommes en présence de maléfices relevant de ce que les anciens appelaient le "monde "grossier", il faut les traiter sur ce plan c'est-à-dire par des filtres électroniques ou des boucliers physiques adaptés.

Je ne suis pas comme ces connards de scientifiques bornés dont la conception du monde s'arrête là où leur appareils cessent de percevoir quelque chose mais de là à tout mélanger et à cautionner ce genre de bonimenteurs, pas question.

Cela dit j'ai expérimenté dans la mesure de mes possibilités de véritables "gris gris" et notamment une bague de protection d'origine thaïlandaise qui en chauffant m'a prévenu plusieurs kilomètres à l'avance et évité un accident mortel. Mais c'est arrivé une fois mais elle semble avoir perdu son pouvoir. Peut-être parce que j'ai oublié de l'enlever alors que je me livrais à des activités profanes incompatibles. J'ai aussi une boule d'un métal assez particulier qui est censée grossier quand on bous jette des sorts mais si elle ne bouge pas malgré tout ce qu'on me balance, je me suis rendu compte, alors que j'avais oublié de la remettre que j'étais sujet à des extrasystoles qui ont cessé lorsqu'elle a retrouvé sa place. J'ai vérifié le phénomène plusieurs fois. Donc j'admet l'existence d'une registre "subtil" pouvant être traité par des moyens ad hoc mais c'est là un domaine extrêmement compliqué et où les vérifications sont très malaisées.

Un dérapage qui remonte loin

Il y a fort longtemps, je me suis intéressé à la radiesthésie, j'ai constaté l'efficacité de certains praticiens, tout en contestant parfois leurs méthodes surtout en médecine car il faut bien rappeler que des fausses questions ne peuvent pas appeler de bonne réponse. Il ne peut s'agir que d'une forme de voyance instrumentalisée d'une manière particulière et en ce qui me concerne je sui trop rationnel pour me fier à la giration d'un de ce trucs. Du reste, un pendule je le fais tourner comme je veux sans qu'on discerne le moindre mouvement, alors attendre que ce truc daigne bouger en "faisant le vide" merci bien...

Je me rappelle avoir, lors d'un colloque, posé, devant plusieurs centaines de personnes, la question de savoir si les appareils utilisés en "radionique" ne seraient pas tout simplement des "conventions mentales". Un article a été publié, c'était pourtant en soi un sacré pavé dans la mare mais il n'y a eu aucune espèce de réaction. Les humains possèdent un don particulier pour ne jamais entendre ce qui devrait normalement les secouer et les déstabiliser*.

Ces appareils de radionique avec plein de boutons qu'aucun courant électrique ne traverse et qui ne comprennent qu'une suite de résistances, que voulez vous qu'ils influent. Avec le pendule on cherche la combinaison de chiffres censée opérante sur le témoin, généralement une photo. Il faut se demander si tout cela n'est pas une mise en scène tout à fait gratuite et si quelque chose agit n'est ce pas tout simplement le mental de l'opérateur. Il est à noter que dans le cas du Spooky 2 c'est tout de même différent, cet appareil émet des fréquences, on est dans un tout autre cas de figure. Il y a des vérifications possibles de ces fréquences par une modifications éventuelles des pulsations cardiaques comme avec le réflexe auriculo-cardiaque découvert par Nogier. 

Cette histoire de radionique me semble commencer avec les appareils du Dr Albert Abrams, ensuite c'est parti dans 36 000 directions... 

================== 

* Dans le domaine de la religion, n'en parlons pas, c'est vraiment le sommet de la surdité. En politique aussi mais à peine moin. Je termine en ce moment la lecture d'un livre d'un certain Jacques Giri sur Les nouvelles hypothèses sur les origines du christianisme. Je suis pourtant assez ferré dans le domaine mais j'ignorais que le corpus dit "canonique" (4évangiles, actes des apôtres et Cie) comportait autant de contradictions et d'incertitudes. J'évoquais mes découvertes à l'occasion et en passant devant mon généraliste qui est très catho après s'être essayé au bouddhisme.

Réponsequand on a la foi on ne lit pas ça comme vous le lisez ! Enfin merde ! De qui se moque t-on ? L'auteur qui relève des anomalies ne rêve pas lorsqu'il confronte les interprétations sans acrimonie, il n'invente quand même pas ce que l'on est forcé de constater, à savoir que l'on ne sait rien du christianisme originel et que l'on n'a strictement rien de fiable quand à se faire une image même grossière du Jésus historique. Je veux bien admettre, à la condition de faire abstraction des prises de thèses des milieux religieux à propos de "bagatelles" qu'il y a matière a développer une sagesse dépassant le niveau profane mais quoiqu'il en soit beaucoup de ces prétendus chrétiens que je croise à l'occasion de mon ministère de musicien d'église et qui compliquent les choses les plus simples sont bien à mes yeux des détraqués, et des fouteurs de merde et parfois des psychotiques ! Alors quand ils prétendent aspirer à une "vie éternelle", il y a franchement de quoi se sauver.

Le problème est que les interdits qui se pratiquent dans la religion ont largement déteint sur le monde profane où ils prennent des formes totalement inaperçues. Je pense en particulier à ce puritanisme tendant à vouloir imposer 3 douches avec savon quotidiennes, été comme hiver. Né au lendemain de la guerre, je suis apparu dans une famille relativement aisée où on a eu un cumulus dès que la chose a existé. Dans les fermes environnantes, c'était encore un luxe, on se lavait encore dans des bassines en faisant chauffer l'eau sur le gaz et de toute façons on ne faisait la grand lessive corporelle que le samedi soir.

Bref, qu'en été, on puisse se rincer plusieurs fois par jour, Ok ! Je ne m'en prive pas... Mais en hiver si on se sent sale faute de trois savonnages journaliers, il y a un problème et il ne peut siéger que dans la tête. Quand on à les moyens et la place pour une baignoire et si on même une vie de stress, un bain chaud ca détend mais le problème c'est quand ça prend un tour dogmatique avec des règles qui vous classent parmi les porcs si vous négligez de les suivre strictement. Ne parlons pas des Vegan, là c'est le bouquet en matière de psychonévrose post religieuse ! Mais qui s'en soucie ?

23/05/2017

Linky : enfin une solution pour le filtrage de CPLs

filtre-cpl-passe-bas-strike-spica.jpgIl y a du nouveau sur le filtrage anti-linky, un lecteur qui souffre d'hémochromatose et donc d'une surcharge en fer a essayé avec succès un filtre mais il faut que je vérifie ce qu'il a fait exactement car il m'a communiqué un papier de son cru dont il me fallait étudier les détails.

Le filtre retenu est le BAJOG GB.E2.045A.PM68.04.X15.

Bajog electronic GmbH – Mühlstr.4  - D – 94431 Pilsting

Phone +49 9953 3002-0

Fax +49 9953 3002-12

Email info@bajog.de

Son prix : 450€ + frais de port (492€50)

Effets sur les symptômes d'électrosensibilité

Je cite :

  • Mes maux de tête et la sensation d’étau crânien qui étaient apparus peu de temps après le début de l’installation du Linky dans ma ville (fin 2015) ont disparu, ainsi que certains bourdonnements d’oreille semblables à un tambour de machine à laver, et les acouphènes ont baissé d’intensité,
  • Mes yeux, mes lèvres et ma bouche qui étaient devenus secs et très irritables ont retrouvé leur état normal,
  • Le saignement de mes gencives, dus à l’électrogalvanisme de mes plombages et couronnes, ainsi que mes névralgies dentaires ne sont plus qu’un mauvais souvenir,
  • J’ai retrouvé mon sommeil réparateur, etc, etc…..
  • Seules subsistent encore des douleurs musculaires au niveau des jambes (résultat de leur tétanisation due aux champs électromagnétiques, car je suis en plus hémochromatosique (trop de fer dans l’organisme et dans le sang). Pour une amélioration, ce devrait être plus long, dixit mon médecin.

Installation

Si le compteur est dans l'appartement, il faut l'empêcher de rayonner par une cage de faraday. Soir un coffret métallique relié à la terre soit une cage en treillage métallique très fin également reliée à la terre. Mais cela ne solutionnera que le rayonnement frontal...  Si le compteur est en limite de propriété ou dans un réduit éloigné ne rien faire.

Le filtre se pose après le disjoncteur général. Je suis en étage, les compteurs sont au RdC, je planterai le filtre à l'extérieur de l'appartement là où entre le câble électrique. Ces filtres sont discrets. Si vous craignez de vous le faire voler recouvrez le d'un cache en contre plaqué peint.

Vous n'avez pas besoin d'un électricien pour l'installer, le branchement est simple : on fait passer le jus par le filtre. Je suppose qu'il faut respecter la polarité phase neutre. C'est enfantin. Toutefois en cas de sinistre l'assurance pourrait faire des histoires. Alors vous prévenez l'assureur en lui faisant remarquer que l'appareil est homologué. Evidemment dans ce société de truands tous les prétexte sont bons pour faire marcher le commerce et ça fait partie des chose qui gavent. Dépenser plus de 10 € pour une chose qu'on peut faire soi-même, ça me tue et personnellement il n'est pas question de me plier à ce racket. 

Notez qu'en cas d'incendie, il faudrait que l'expert prouve que le sinistre aurait été causé par le filtre. Donc démerdez vous pour le positionner à l'extérieur de l'appartement ou de la maison à protéger ou du moins en un lieu où il soit à la fois à l'abri de toute humidité et suffisamment distant pour demeurer intact en cas de sinistre pour l'une ou l'autre des causes ordinaires.  Ce type de filtre ayant pour effet de neutraliser toute espèce d'harmoniques intempestives il est lui-même un élément partiel de protection contre le feu.

Autres filtres

Voir http://www.cem-bioprotect.com/3-filtres-cpl-strike-spica

Le modèle CPL 40 A - 40 DB couvre la bande de 35 à 95 KHz. Sa bande de filtrage est plus large que le Bagog

Le nombre de décibels représente le taux d'atténuation. Plus il est élevé mieux c'est sauf que vous pouvez constater qu'à -70 DB ca réduit le champ des fréquences atténuées de 60 à 80 Khz soit la bande en usage.

En d'autres termes EN L'ABSENCE DE GRAPHIQUE D'ATTENUATION CELA REVIENT A ACHETER LE MATERIEL DANS UN SAC.

Senelec est une société sérieuse mais le revendeur DSPM de Saint Nazaire est probablement un connard incompétent.

Bon enfin c'est pas moi qui vais me faire chier à les questionner car on ne peut pas leur téléphoner. Alors démerdez vous, gendarmez vous pour faire pression afin qu'ils publient les graphiques d'atténuation. Cette carence est d'autant plus regrettables que ces filtres sont sans doute d'excellente qualité et en plus ils sont 2 à 3 fois moins onéreux ! Un bon moyen de leur secouer les puce c'est de leur faire connaître cet article. Ils vont peut-être m'envoyer le avocat mais si c'est le cas je double la charge et je le fais voler en révélant son nom au public.

Quand je vous dis qu'il y a des tas de cons qui se tirent des balles dans les pieds, je n'invente rien. C'est vraiment exaspérant quand il faut aller quémander des éléments technique que l'on devrait vous fournir systématiquement ! 

Cela dit, j'ai en principe le temps de voir venir : nous ne "bénéficierons" du Linky qu'en 2019, d'ici là il faut espérer qu'un commencement de scandale sanitaire aura eu lieu au point de contraindre ENEDIS à battre en retraite ou a fournir des indications quant à une protection fiable. Comprenez bien que si ces salopards nous trompent (les fameux compteur ne devaient communique de rarement alors qu'ils balance toutes les 4 à 10 secondes) ce n'est pas eux  qui vont vous indiquer la marche à suivre pour contraindre ces foutus CPLs à ne pas vous empoisonner à domicile car ça reviendrait à avouer qu'il y a bien un problème.

Next-Up a aussi un filtre en préparation mais il n'existe que sous forme de prototype et il faut voire à quel prix il sera disponible. Enfin je rappelle que cette association est l'œuvre de truqueurs qui n'ont pas d'autre but que de faire du fric. Impossible d'accéder aux infos, voire à leur désinformation sans s'abonner. Toute association à but non lucratif qui se respecte se doit de prouver clairement son utilité et sa fiabilité. Or il est clair qu'il s'agit de parasites qui visent surtout à cultiver la peur en trompant les gens, la fameuse vidéo présentant une mesure de rayonnement des compteurs à recours à un capteur non compétent pour mesure celui des CPL. Or il me semble avoir déjà donner des détails à ce sujet. A chercher dans le blog...

Habitat groupé = problèmes 

Je rappelle que même si vous parvenez à empêcher l'installation du Linky chez vous, vous serez malgré tout pollués. Donc avec ou sans compteur le filtre s'imposera à tout abonné.

Si vous habitez un particulier, vous pouvez toujours, à la condition de bien connaître les moyens de protection électromagnétique, vous en tirer avec relativement peu de frais. Je regrette d'être limité quant aux moyens de déplacement sinon j'aurais ouvert depuis longtemps un cabinet de conseil. En effet, il m'est arrivé, à distance et sur plan de passer derrière des margoulins et je peux vous dire que des gens incompétents, il y en a qui vous font acheter des gadgets complètement illusoires.

Ce sur quoi je veux insister c'est que si vous vous protégez et que les voisins d'a côté, d'au-dessus ou d'en dessous ne le font pas et bien l'effet de votre protection individuelle à toutes les chances de n'être que partielle. J'ajoute que j'ignore la porté du CPL et que de toute façon ça dépend de la sensibilité de chacun.

Les dégâts constatés

Voir le document suivant. C'est édifiant et c'est toujours le même genre de symptômes. Certes il n'y a pas que des dégâts sanitaire. Difficile de faire le tour des risques autres. Disons que tout les appareils comportant une électronique risquent d'être perturbés par l'électricité sale que vont engendrer ces saloperies de compteurs. Le filtrage est donc IMPERATIF pour minimum syndical.

Les risques électriques ce sont les coupures intempestive en cas de dépassement insignifiant de l'ampérage consenti. Les risques d'incendie sont sans doute limités. On les a attribué à des défauts de serrage du branchement mais certains signes rapportés par des témoins excluent cette hypothèse. des compteurs ont explosé carrément. Il y a le risque du au "harmoniques" car les fréquences injectées sont bien de nature à aggraver ce phénomène.

L'espionnage ? Il est vrai que certaines fréquences émises lors de la mise sous tension d'appareils électriques constituent des signature qui en théorie peuvent permettre de savoir quand un abonné allume sa télé ou sa machine à laver. Or à ma connaissance le genre de filtrage proposé aurait le double avantage d'empêcher l'intrusion des CPLs polluant et aussi à EDF de pouvoir analyser ce qui se passe chez l'abonné. Quant à la possibilité d'éteindre des appareils, ou des les allumer (cas des chauffe-eau) çà se fait pas des impulsions en dessous de 1 KHz. Raison pour laquelle les filtres passe bas n'interfèrent pas dans cette bande. Si ma mémoire est bonne l'impulsion pour les chauffeau-eau est de 175 Hz.

Ca n'est pas dangereux et l'on pourraient multiplier les possibilités pour des appareils de chauffage mais ça ne peut pas se concevoir modification de l'installation électrique interne. En d'autres termes pour chaque ligne concernée, il sera nécessaire d'ajouter des composants et ça ne peut pas se faire à l'insu de l'abonné. Enfin j'ajoute qu'à supposer que l'on puisse voir l'apparition d'une nouvelles gamme d'appareils domestiques susceptibles d'obtempérer à une fréquence de type CPL codé, et puis quoi encore ? Vous posez votre filtre et EDF l'a dans le cul. Bref, on n'en est pas encore là.

Actualité judiciaire 

Toujours pour le Linky il me faut faire le point de l'actualité judicaire.

On m'a communiqué un texte de Stéphane Lhomme dont j'extrait ce passage

Cependant, les délibérations adoptées dans les premiers mois exprimaient certes très bien la volonté des communes de refuser les compteurs communicants, mais elles n'étaient pas assez précises sur le plan juridique, et une dizaine de ces délibérations ont pu être annulées par la justice administrative. C'est pourquoi j'ai demandé à un cabinet d'avocats de mettre au point de nouvelles délibérations (qui sont disponibles en ligne ici : http://bit.ly/2pPE5gH

Ce travail a été confié au cabinet Artemisia, fondé par Me Blanche Magarinos-Rey, avocate compétente et courageuse déjà connue pour avoir défendu le droit d'utilisation des semences paysannes contre les prétentions totalitaires de la multinationale Monsanto. C'est ainsi que depuis plusieurs semaines, de très nombreuses communes remplacent leur première délibération par la nouvelle et la complètent souvent par des arrêtés du maire. 

Il est important de comprendre que les premiers jugements en justice administrative concernaient les délibérations d'ancien modèle et ne sauraient donc préjuger du devenir des nouvelles délibération. La situation devrait s'éclaircir prochainement lors des procédures en justice administrative concernant ces nouvelles délibérations.

Si vous avez un peu de mémoire vous vous souviendrez que j'avais mis en cause la teneur des fameux arrêtés. Constatant que peu de gens ont compris quelque chose à ce que j'ai publié, j'ai fini par laisser tomber. Je ne porterai pas de jugement sur les modèles proposés car je n'ai pas eu le temps de le faire et j'ai bien d'autres soucis immédiat.

Enfin, quant au degré de "résistance" des délibérations "nouveau modèle", il faut encore attendre que plusieurs T.A.. 360 communes rebelles sur l'ensemble de la France c'est un fétu de paille. J'attends donc un peu pour alerter le Maire de ma résidence.

Bref, je n'insisterai jamais assez sur le fait que l'important, c'est d'abord d'envisager les moyens de protection en cas d'échec et de cerner exactement les risques électriques. Les risques sanitaires ont les connaît, si on ne trouve pas le moyen de se protéger on va tous crever plus ou moins rapidement. Mais ne vous faites aucune illusion nous sommes dirigés à tous les niveaux soit par des truands agissant en connaissance de cause, soit par des couilles molles qui ont intérêt à plier devant les lobbys. Et la principale arme des promoteurs de toutes les saloperies qui se déploient consiste à prétendre que les symptômes relatés relèvent d'un effet nocebo. A partir du moment où les scientifiques sont menacés dans leur indépendance et peuvent s'attendre à être débarqués s'ils insistent (voyez l'affaire Seralini) et bien les plaignants n'ont guère d'autre chance que de passer pour dérangés.

Notez encore que l'un des rares médecins intéressé à la question est le Pr Belpomme. Il est surchargé et vis très bien de cette situation. Alors forme t-on des spécialistes capable de développer des moyens de preuves ? Il faudrait peut-être commencer par réfléchir à un type de bilan à faire avant et après prose d'un Linky. Des électrocardiogrammes et des électroencéphalogrammes, c'est le minimum mais ce n'est pas suffisant.  

Découragement tous azimuths

Je dois une fois de plus vous avouer ma lassitude et même ma fatigue. C'est toujours moi  qui fait le boulot et je n'ai même pas la certitude d'avoir pu hausser le niveau de ceux qui me lisent quand à leur sens critique et quant au genre de logique nécessaire pour aller plus loin dans le sens indiqué. Je dois également vous dire que je vis dans une région absolument pourrie où les fous et les tarés sont en liberté dans les rues et trouvent le moyen de compliquer les choses les plus simples. Cela dit ça se gâte partout quoique le Grand Sud pulvérise les records.

J'ai un ami qui est devenu président d'un club de tir, il lui a fallu des mois pour trouver le moyen de neutraliser un psychopathe et le mettre sur la touche. Un autre est affronté à son Maire à propos de l'abattage de chênes centenaires et surtout d'un problème de bornage, il a gagné une première manche, petitement. Enfin ça continue et ce qui est inquiétant c'est que je j'ai pu constater que beaucoup d'avocats sont loin d'être brillants, d'autre part, ça se passe dans une région marquée par d'importants vestiges romains où tout ce qui a rapport à la justice est particulièrement sinistré. Et il y aurait un livre à écrire là-dessus !

29/07/2016

Linky : la mauvaise blague de la caméra espion

Voici cette mauvaise blague plus vraie que nature sur un faux site scientifique qui propose des peluches en vue de la réhabilitation des tiques, ces petits animaux très attachants (sic). La caméra est en fait une simple diode clignotante dont le rythme de clignotement est proportionnel à la consommation. Mais bon je suis sûr qu'il y a des idiot(e)s qui y ont cru...

Par la même occasion je vous signalece rapport sur le Linky et un article de Canard PC sur les ondes.

http://sieil37.fr/phocadownloadpap/Autres-documents/Linky...

Ces compteurs ont été posés en 2010 dans 70000 foyers. Les remarques qui reviennent le plus sont des problèmes de disjonction répétés, une augmentation parfois très importante de la facture (doublée ou triplée), une augmentation sans raison des consommations, le dérèglement des heures creuses.

Les particuliers signalent aussi des dysfonctionnements et des appareils électriques endommagés. Ces dégâts sont très probablement dus à des problèmes de génération d'harmoniques. On doit pouvoir les écarter avec un filtre secteur. Ce qui m'inquiète le plus ce sont les autres dysfonctionnements. Être obligé de se battre parce que la facture a grimpé c'est une perspective harassante.

Les différents problèmes sont nombreux mais en très faible pourcentage cependant que personne ne parle du problème de pollution électromagnétique.

Qu’ont-ils fait pour résoudre les différents problèmes, aucune réponse n'est donnée. 

http://www.canardpc.com/pdf/hw13_ondes.pdf

J'ai parcouru ce document au pas de course, je ne peux donc pas faire de recension critique, et ce serait beaucoup trop long. Lire en particulier à la fin ce qui concerne le Pr Belpomme. Il me semble que ça rejoint un peu ce que j'ai écrit mais il est vrai que le propos est allusif et assez peu clair...

A lire également

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/electri...

La page facebook anti Linky relaie des informations non probantes

https://www.facebook.com/antilinky/

Voir en particulier :

https://www.facebook.com/notes/pas-de-compteurs-communica...

https://www.facebook.com/notes/pas-de-compteurs-communica...

Une liste d'incendies de compteurs électrique mais après sondage pas question de Linky. Donc les incendies de compteurs existent mais non spécialement liés aux Linky. Questionnez votre assureur et demandez lui dans l'hypothèse où il est prouvé que c'est le compteur qui a brûlé ou que le feu a commencé avant les bornes de sorties du disjoncteur si ERDF peut se soustraire à sa responsabilité et si votre assureur n'est pas tenu de réparer quitte à se démerder ensuite en se retournant contre la compagnie d'électricité. Et informez moi des réponses. Vous exigez bien sûr une réponse par écrit et vous les tannez s'il le faut jusqu'à ce qu'ils s’exécutent. Au besoin menacez les de changer de crémerie ! On raconte n'importe quoi et c'est pratiquement impossible de s'y retrouver.

A ma connaissance personne ne peut se soustraire à ses responsabilité, assurances ou pas, le responsable doit cracher ! Et ERDF a les moyens. Si l'expert se fout ouvertement de votre gueule et a écrit des conneries, n'hésitez pas à le contester sans ménagement. Il m'est arrivé au début de ma carrière alors que je n'étais que conseiller technique dans un procès d'en dégager deux à la file et avec perte et fracas s'il vous plait, le premier a du finir par abonder dans mon sens et le second a été laminé, certes çà a pris du temps mais on a eu gain de cause !

09/07/2016

Linky - Les arnaques vont bon train.... Le point (juillet 2016)

hamster_roue_epf_fr.jpgUn forum où l'on tourne en rond allègrement

Sur un forum que j'ai évoqué dans un post précédant, on continue de tourner en rond. La discussion a surtout porté sur les modalités dont il faudrait user pour faire connaître son refus du Linky à ERDF.

Il est conseillé de recourir à un huissier proche du siège et certains paraissent faire des prix, on les a vu descendre, 90  pour 60 €. des discussions épineuses ont porté sur les modalités d'une lettre recommandée, certains passant par le site de la poste. Ce système a des avantages mais aussi un inconvénient. Une personne de ma connaissance en a fait l'expérience : le siège social d'un réseau social très problématique simule des absence et le facteur est contraint d'aviser. Résultat la lettre recommandée n'atteint pas son objectif.

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php...

Malhonnêteté intellectuelle foncière : cyberacteurs pratique la censure systématique !

Notez en passant que si sur ce forum des tiers peuvent parler de moi, je n'ai pas pu m'y exprimer. Un assez long post en réponse n'est jamais passé.

Hélas, je sais par expérience que ce genre de pratique est courante voir systématique. La nécessaire modération sert à éliminer les avis des intervenant atypique. Et vous osez vous féliciter de vivre en "démocratie" en vous imaginant disposer d'un pouvoir. La vérité c'est que tout est truqué, tout est faux semblant.

Vous pouvez à présent comprendre pourquoi je vais rarement sur les forums, c'est qu'on y perd son temps. Où ce sont des bavardages insipides et de la confusion où comme je viens de l'indiquer, on crée par la censure une fausse unanimité vers des voies de garage...

Etat de la résistance au Linky

Une page sur face de Bouc semble vouloir résumer l'état du mouvement de résistance au Linky

https://www.facebook.com/STOPCOMPTEURSLINKYEAUGAZELECTRIC...

Des procédures devant le tribunal administratif ont commencé pour attaquer les décisions municipales de refus.

Un certain nombre de communes ont annulé leur décision et l'ont assez souvent reformulé en termes juridiques plus solides. J'avais remarqué en effet que la majorité ne tenaient pas la route. Maintenant quant à savoir si elles tiendront, il va falloir encore attendre un moment...

Quantification des rayonnements électromagnétiques du CPL

Je rappelle pour la Nième fois que je ne m'intéresse guère qu'à cette question. Ce n'est certes pas la seule à se poser. Il y a le problème du caractère policier de ce compteur mais on peut quand même se demander si, comparé au portable (qui permet, rappelons le, de suivre les évolution géographiques de chaque particulier abonné et par écouter de les espionner tellement ils sont enclins a y exposer leur moindre état d'âme et leur vie pleine de trous) si c'est vraiment un danger...

Aux denières nouvelles, le probklème avait été posé de savoir si les émissions du Linky sont réellement plus menaçantes et plus problématiques que celles de l'ADSL.

Voici une étude datant d'à peine plus d'un an qui peut répondre à la question. J'ai entrepris de la traduire. Bref, il semble que les émissions soient insignifiantes. Et je rappelle encore une fois que le fait de refuser le Linky n'empêchera pas les CLP de passer l'ancien compteur. La seule solution est un filtre secteur adapté après le disjoncteur.

http://cired.net/publications/cired2015/papers/CIRED2015_...

Ces études diligentées par ERDF sont contestables, il s'agirait de les contrôler et de voitr si elles tiennent la route ! mais personne n'en parle... De plus les normes auxquelles on se réfère ne sont aps au service de la santé et elles sont contestables. Mais à supposer que l'étude aient été bien faite elle donne une échelle.

Certes la multiplication des compteurs communiquants (eau, gaz, électricité) est une calamité mais la plupart des opposants braillent sans jamais se référer à des chiffres.

Cette étude ne concerne d'ailleurs que le CPL G1, déjà dépassé. De plus elle rappelle sans moufter les niveaux d'exposition maximum autorisés, soit par exemple 100 000 nanoteslas (100 microteslas) en champ magnétique 50 Hz alors qu'à partir de 300 à 400 nanoteslas (0,3 à 0,4 microtesla) le taux de leucémies des nourrissons double (Source CIRC-OMS) ! 25 fois la "norme" ! On sait bien que les normes sont non au service de la santé publique mais des intérêts des industriels.

Enfin elle a le mérite d'exister de de pouvoir constituer un début de base chiffrée de discussion.

Capture_Linky.JPG

Rappel de l'imposture de Next-Up Organization

Souvenez vous que l'appareil utilisé et mis en scène par cette association ne capte que le rayonnement électromagnétique du 50 Hz et est incapable de "voir" ce qui se passe dans la gamme de fréquence considérée. Comme arnaque pour tirer de l'argent en semant la peur c'est MAGISTRAL !

Avec l'étude que je produit, on est dans un domaine autrement plus séireux. Mais tout se discute !

Encore faut-il avoir des notions minimales d'électromagnétisme...

Une grossière arnaque : des faux IAC (interrupteurs de champs) à prix d'or

IMG_0195_censored.jpg

Ce truc s'appelle Debranch'Earth GSJ...

En fait c'est un dispositif qui coupe toutes les lignes de l'appartement sauf les appareils vitaux, congel, frigo, chaudière et chauffages électriques.

Déjà si vous avez des radiateurs électriques vous allez crever de froid la nuit. Bref ce qu'il vous faut comprendre c'est qu'il s'agit en fait d'une grosse minuterie qui coupe toutes les lignes sauf celles indiquées. En d'autres termes, vous devez vous pieuter à heures fixes et vous munir d'une pile Wonder si vous vous relevez la nuit pour pisser.

Bonjour la souplesse ! Quand je pense qu'il y a des connes et des cons pour acheter de genre de merde, c'est à se taper la tête aux murs !

Enfin si vous avez les moyens rien ne vous empêche de remplacer les petits disjoncteurs modulaires présents sur chaque ligne par des IAC c'est cher mais il continue de circuler dans chaque ligne un courant continu de bas voltage qui sert de courant de veille. Si donc vous actionnez un interrupteur pour allumer votre lampe de chevet, la ligne est de nouveau alimentée le temps dont vous avez besoin. Si la prostate vous taquine où si vous voulez connaître l'épilogue de votre roman en cours, pas de lézard...

ABSOPLUG ALPHA : un petit frère du 220 Absoplug ?

ABSOPLUG.pngAbsoplug Alpha, ça vous dit quelque chose ? Souvenez vous de mes échanges avec un certain José Ratia qui n'a pas supporté que je le traite de "marseillais" alors qu'il est bitterois...

Voir : http://www.220absoplug.com/

Dans un cas le 220Absoplug (dont le nom ne parait pas avoir changé) et pour le nouveau Absoplug Alpha.

Alors j'ai cherché à identifier le vendeur. Impossible ! Pas de mentions légales, pas d'adresse, pas de téléphone et évidemment une documentation technique tout à fait lacunaire. Mais les gens sont tellement bêtes et tellement intoxiqués par la peur du Linky qu'il y aura sans doute pas mal d'idiots pour se précipiter.

La physionomie de la bête est différente et rien n'indique que le 220Absoplug aurait évolué, mais à 4 € près le prix et le même. Troublant, c'est pourquoi j'ai cherché à identifier le vendeur mais c'est, je le rappelle peine perdue.

Renseignements pris...

Renseignement pris auprès de Joël Ratia par téléphone, voici sa réponse : c'est la même chose, bref le même type d'appareil, il y a un groupe derrière mais quand on pose la question de savoir quel est ce groupe, on vous répond que ça ne vous regarde pas, vous n'avez qu'à l'acheter et que l'absence de coordonnées s'expliquerait par le fait que ça serait un début de commercialisation.

Je suis désolé mais quand on fait du commerce en France on doit avoir un registre de commerce et si on opère dans une association, ce qui semble le cas, la moindre des choses est d'en donner les coordonnées ainsi que le nom du président. Or la situation est d'autant plus obscure qu'il existe 3 sites imbriqués tous aussi anonymes.

Trois sites imbriqués

Trois sites sont imbriqués et d'après le Whois sont hébergés par Online mais sans qu'il soit possible de savoir qui fait quoi. ce sont :

http://docteurphage.com/

https://electroconscience.com

Et une association http://lespiedsalaterre.org/boutiques/

En cherchant on tombe sur ceci, une vieille connaissance :

Voilà probablement l'âme de ces trois sites.

Il s'agit d'un certain "Jean Philippe" (jean Filou, en abrégé jeanphil, tout un programme,décidément il y a des nom et des prénoms qui s'avèrent transparent) qui n'a pas l'air de briller par la technicité. En fait on comprend que l'ami dont il parle c'est Ratia, spécialiste des radio fréquences. Même accent chantant mais la musicalité du propos. Bref, le groupe ce doit être une société de Ratia qui rappelez vous avait envisagé de diversifier sa gamme. Donc un filtre à la Ratia pour le jour au sujet duquel on attend toujours une démonstration fiable à l'aide d'un analyseur de fréquences et non d'un simple oscillo et pour la nuit un truc bancal inspiré des IAC. Enfin pour pouvoir mettre en chantier la fabrication de tant de modèles il faut des amateurs, ce qui donne une idée assez stupéfiante du degré de de crédulité ambiant car pour mettre sur le marché pareils développement il faut de gros investissements.

Enfin, écoutez bien ce Monsieur et son boniment. c'est complètement vide, c'est du n'importe quoi ! Quant à la caution que constitue Thierry Casasnovas, je vous renvoie à mes anciens posts.

23/06/2016

Non ! M. Eric-Vincent Merelle, je suis pas vincent Laarman alias J.M. Dupuis ! Vous n'avez vraiment pas les yeux en face des trous...

troll.jpgIl est est qui ne sont vraiment pas doués lorsqu'il veulent jouer les trolls et faire chier leur monde. Qu'on en juge !

Un lecteur m'a signalé les hauts faits du personnage, un certain Eric Merelle sur ce forum :

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php...

J'ai évoqué le litige en remettant l'odieux personnage à sa place.

Voir http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/06/16/linky-r...

Cyberacteurs pratique la censure

J'ai donc tenté de m'expliquer sur ledit forum. Résultat, j'ai été été censuré.

S'il est une chose envers laquelle j'éprouve une sainte horreur c'est la malhonnêteté. Si je n'interviens pratiquement jamais sur les forums d'opinion c'est que je sais que leur tenancier ont la fâcheuse et détestable habitude de censurer, sauf rares exceptions, les communications qui ne vont pas dans leur sens.

Le délicat personnage, fondateur de Cyberacteurs, qui est à l'origine de cette manipulation en forme d'escroquerie intellectuelle est un certain Alain Uguen. Personnalité écologiste locale basée à Quimper. Un illustre inconnu au petit pied. Ce n'est pas ce genre de manoeuvre qui va faire remonter les écologistes dans mes estime...

Une gigantissime méprise : J.D. Metzger confondu avec (...) Vincent Laarman

Sur le forum en question j'ai découvert ce qui va suivre ! Imaginez mon hilarité !

A toutes fins utiles je rappelle que c'est bien votre serviteur qui, le premier, a révélé la véritable identité de Jean-Marc Dupuis. Mon enquête est le résultat d'une sorte de challenge. Christophe Etienne, un naturopathe, m'avait lancé une sorte de défi. Lui et ses amis avaient à quoi s'en tenir et avait plus ou moins l'intention de faire des révélations à ce sujet mais comme rien n'est venu, j'ai pris le parti de publier ce que j'avais découvert. Je ne me souviens pas comment je suis arrivé à cerner les contours de la "nébuleuse" dont il s'agit mais peu importe. Les dates des post font foi et plusieurs internautes ont repris l'info sur des forums quoique parfois en se mélangeant un peu les pinceaux mais c'est égal. Voir ces deux posts parmi d'autres.

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/03/01/ce-qui-...

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/11/12/les-met...

Les exploits d'un second Merelle

Rappelons que Lucien M. Martin est un éminent juriste ancienjuge et avocat de profession.

@ Vincent :

Vous semblez vouloir rivaliser avec "Merelle". Cela en devient comique.

Dois-je comprendre que je serais un certain Vincent Laarman (porteur du même prénom que vous) ? À quatre-vingt ans passés je sais donc enfin qui je suis !

La lutte contre le Linky mérite de meilleures méthodes que celle qui consiste à se fermer les yeux sur les conceptions de lutte contre cet appareil qui n'ont apparemment pas l'heur de vous plaire.

Lucien M. Martin.

un anonyme
20/06/2016 - 09:40:23

================================

Réponse à un "Anonyme" qui devient Lucien M. Martin
15/06/2016 - 19:07:39


Voici le CV très garni d' un Troll qui vocifère sur le Net, des propos franchement pas honnêtes, envers les opposants aux compteurs LINKY.

Sous le pseudo imaginaire de Jean-Daniel Metzger ( allias Monsieur Vincent Laarman. Ce jeune homme, «père de quatre enfants» comme il aime à se présenter, est l'un des fondateurs de SOS Éducation ); prétend faire de l' Éducation [http://www.soseducation.org/],   avec des propos malsains, envers des personnes - opposées au LINKY. Petit, fourbe, et - pas très sincère - lorsque des critiques sont portées - envers des personnes, dans un Blog qui n' est rien d' autre que - de la petitesse:http://silicium.blogspirit.com/archive/  

Après quelques recherches, nous avons démasqué l' imposteur - dont son pédigrée est très intéressant - et, à un visage - Monsieur VINCENT LAARMAN: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/09/02/01016-20090902ARTFIG00029-les-antipedagogistes-une-galaxie-heteroclite-.php  

Maintenant, NOUS SAVONS QUI VOUS ETES....

VINCENT
20/06/2016 - 00:15:20

Ledit "Vincent" n'est autre que Merelle...

Martin plaisantait à propos de rivalité mais en fait il a du comprendre que Merelle a pris le prénom de Laarman dans l'espoir de se rendre intéressant. C'est raté ! Merelle quand il reproche aux autres de "troller" et que lui-même se fait "troll" ne parvient qu'à se franchement ridiculiser. 

En réalité la méprise est double

Elle est tellement enhaurme que je viens seulement de m'en aviser. Eric Merelle a fini par se persuader que Lucien M. Martin, qui a publié son curriculum en tant que juge et avocat, opèrerait dans ce blog sous le pseudo de J.D. Metzger et que ce dernier serait en réalité Vincent Laarman ! Cela ne m'avait pas sauté aux yeux mais en fait ce qui a trompé mon détracteur c'est que j'ai revendiqué un qualification en matière juridique. Soit dit en passant je n'ai été qu'expert judiciaire dans une spécialité, il faut le préciser, qui n'a rien à voir avec la médecine puisqu'elle relevait bien indirectement d'une spécialité en rapport indirect avec ... des questions d'acoustique.

J'ai tenu à photographier l'exploit de crainte que tout ceci ne soit effacé. Ainsi l'on admettra que je n'ai point rêvé et que la bêtise de certain est parfois très forte en chocolat !

Capture cyberacteurs.JPG

16/06/2016

Linky - Eric Merelle, un activiste anti-ondes égotique et agresseur récidiviste...

ego.jpgNotez que ce post étant très long, j'ai, pour faciliter la navigation, mis en couleur les parties de texte intéressantes ainsi que mes commentaires.

Je regrette qu'il faille rendre tant de paroles autour d'un sujet qui pourrait être clarifié.

Du vice démocratique

Les débats autour du Linky tournent à la confusion et aux lynchages personnels ce qui ne manquera pas de faire le jeu des fournisseurs d'électricité, le moment venu.

C'est un aspect de la prétendue "démocratie" qui est en fait un régime excessivement calamiteux. A tout prendre il vaudrait mieux une dictature éclairée. Sauf qu'en fait de dictatures avec la prolongation du fameux état d'urgence nous y sommes à ceci près qu'il ne s'agit que d'une dictature à courte vue.

A titre d'exemple je signale que pour faire un exemple et convaincre que le pouvoir agit, le Préfet de Nice a décrété la fermeture administrative d'un bar qui vivote sous prétexte que des hooligans y auraient fomenté leur coup de main perpétré au voisinage de l'Opéra et qui a fait plusieurs blessés dans le cadre de ce maudit Euro 2016. Or il n'y a aucune preuve que l'émeute y a été planifiée. C'est donc un commerce qui risque de disparaître et des salariés qui vont se retrouver sur le carreau. Tout cela pour sauver les apparences d'un "Système" en complète décomposition.

Menaces à l'adresse d'un professionnel du droit sous prétexte d'usurpation de qualités

L'échange qui suit et qui oppose le dénommé Eric Merelle à un juriste professionnel (et non des moindres) est un extrait qui m'a été communiqué par un lecteur comme venant du forum suivant :

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php...

Notez qu'a la demande de ce lecteur j'ai publié un commentaire sur ce forum. Nous allons pouvoir juger de l'honnêteté de ceux qui le dirigent. Je suis prêt à parier que j'aurai perdu mon temps et que mon post sera censuré. En effet je suis presque sûr qu'on ne publie que ce qui va dans le sens de la rébellion en cours.

Si donc un "pro" agissant à visage découvert encourt le risque d'être lynché, il ne faut pas s'étonner qu'un particulier agissant sous pseudo ait déchainé le genre de violence délirante dont témoigne le précédant post. Mais il ne saurait être question de s'écraser devant la menace. Les "agités de la cafetière" tel cet Eric Merelle, il n'avoir pas peur de leur répliquer et de les remettre à leur place.

Ce fil contient plus de 800 interventions et c'est emblématique du brouillage constitué par les bavardages de particuliers incompétents. Quant à ceux qui maîtrisent certaines disciples réputées pour leur rigueur (le droit par exemple) et bien il se font écharper. Tel est le cas d'un intervenant dont voici le curriculum.

Présentation du juriste opposé à Merelle

Lucien M. Martin
Docteur en Droit
Ancien chargé de Cours des Facultés de Droit
Ancien Juge au Tribunal de Commerce de Paris
Avocat honoraire à la Cour de Paris

On verra au final que parce que ce professionnel ne partage pas la stratégie brouillonne imaginée par Merelle il s'est vu accusé de n'être qu'un troll. Or sans qu'il ait été nécessaire de mettre en avant ses qualités, on voit bien, rien qu'en lisant les propos dudit Martin qu'il s'agit bien d'un technicien du droit, il y a des détails qui sont bien d'un "pro" comme la distinction entre "obligation de moyens" et "obligation de résultat"...

Qui est Eric Merelle ?

Si vous faites une recherche sur Google, vous vous apercevrez qu'il est omniprésent dans les discussion autour du Linky comme diffuseur d'un "kit anti-Linky". On le trouve sur face de Bouc, sur change org. Quant à sa profession, sauf erreur c'est un artiste graphique basé quelque part entre Hyères et Toulon. Il est présent sur Badoo, un site de rencontres bien connu où il s'y présente comme une personnage très fun.

Voir : https://badoo.com/da/eric.merelle/photos/

Rappels divers

Ce blog concerne la santé, je ne peux guère m'écarter du problème de la nocivité éventuelle du CPL3.

Il est impossible d'évoquer toutes les problématiques occasionnées par la généralisation de ces fameux compteurs prétendument intelligents. Je rappelle qu'un problème à été soulevé : le CPL3 est-il plus nocif que l'ADSL, tenu pour inoffensif ?

Quant à la stratégie d'opposition, quelqu'un a lancé une idée qui me parait sérieuse. Le courant électrique est défini par une norme déjà ancienne, norme qui fait loi. J'en ai oublié les références, quoiqu'il en soit la teneur du courant appelé à se généraliser va très probablement se trouver en désaccord avec cette norme AFNOR. Voilà ce me semble un motif sérieux de résistance.

Donc ne surtout pas signer quoique ce soit de nouveau si on dispose d'un ancien contrat.

Je rappelle également que le refus du Linky ne protégera pas du CPL 3 s'il est présent dans le quartier. Dans ce cas la meilleur protection n'est pas une installation blindée mais un filtre secteur, lequel n'est pas ruineux. Pour ce qui concerne les autres points de litige, je ne peux les aborder ici qu'occasionnellement en vertu de la spécialisation de ce blog.

Je m'excuse de devoir me répéter inlassablement mais il est nécessaire, en matière de stratégie d'être avant tout réaliste. L'objectif étant de préserve sa santé pour le cas où elle serait menacée, il faut tenir compte du fait que, quoique largement improvisée du point de vue de la communication, il est peu probable que l'on puisse stopper la campagne d'installation du Linky.

Un vice typiquement français : les "citoyens procureurs"

Je rappelle que si l'on s'est plaint de l'arbitraire de l'Ancien Régime, la fameuse révolution, menée par de robins n'a pas été, contrairement à ce que l'on prétend, le résultat d'une révolte populaire. Tout commence avec la rébellion des Etats Généraux contre les réforme envisagée par Louis XIV qui voulait faire cracher l'aristocratie au bassinet de son Trésor. Il est résulté de tout cela un régime essentiellement totalitaire.

Ce n'est pas le lieu ici de développer des considérations d'histoire et de technique du droit mais il faut tout de même rappeler que dans les pays de tradition anglo saxonne la procédure dite "inquisitoriale" est chose inconnue. La totalité du droit est régi par une procédure "accusatoire", ce qui signifie qu'un particulier qui échoue dans son accusation contre un tiers voit l'action se retourner contre lui. Or le droit pénal est chez nous régit par une perspective inquisitoire ce qui a en fait pour conséquence d'abolir pratiquement toute possibilité de présomption d'innocence. Excepté lorsqu'on est riche et puissant !

Un phénomène qui relève d'un véritable hybris...

L’hybris est une notion grecque que l'on peut traduire par démesure. C'est un sentiment violent inspiré par les passions, et plus particulièrement par l'orgueil. Les Grecs lui opposaient la tempérance, et la modération. Dans la Grèce antique, l’hybris était considérée comme un crime.

Il est important de rappeler ces faits révolutionnaires car les Merelle et Cie sont emblématiques d'une mentalité qui pousse de simples citoyens à s'ériger en véritables procureurs, c'est-à-dire à appeler la Justice à poursuivre leurs adversaires lorsqu'ils estiment qu'ils sont en faute.

En ce qui me concerne, je dénonce certains abus mais en me bornant à inciter les citoyens à exercer leur discernement en refusant de consommer certains produits soit à cause d'une publicité mensongère soit en raison du prix excessif. Il s'agit donc d'une attitude diamétralement opposée quoique cette nuance semble échapper à mes détracteurs. La justice étant handicapée par une réglementation complexe et une sous dotation, il faut mieux faire justice par ses propres moyens en apprenant à faire les bons choix.

Passons à présent aux extraits du fil opposant Mérelle à un juriste. Vous pouvez aller directement aux soulignements colorés mais par honnêteté, je n'ai rien censuré.

Ici commencent les extrait du "fil" évoqué

Merelle:

Petit texte près à l' emploi ( personnellement rédigé ), POUR TOUS qui n' ont pas encore exprimé - leurs refus, ou qui panique - - ou ne savent pas comment faire. Tout y est décrit. Il ne reste qu' à chacun, d' y ajouter ses coordonnées. Voilà, - ici - sur ce site :

COURRIER PRES A L' EMPLOI:
( juste à y ajouter le nom et adresse - de chaque personne, avec signature en fin ), de courrier REFUS DU LINKY ( ou du GAZPAR, à modifier - suivant le fournisseur ), qui peut - être envoyé par recommandé avec Avis Réception, mais - SURTOUT SIGNIFIE - PAR voie d' HUISSIER DE JUSTICE:

Objet: Compteur LINKY - Signification de mon REFUS DE L' INSTALLATION DU LINKY;


Recommandé AR: N°

Date:

Monsieur Le Directeur de ErDF,

Après de nombreuses recherches ( au vue de l' urgence ) sur le Net, la nocivité de la Technologie CPL ( Courant Porteur de Ligne - parasitaire - Sale ), que les Compteurs LINKY ( et autres ), vont générer - dans nos maisons; que l' infrastructure de nos maisons, ne sont pas conçues, pour supporter ce genre de courant.

Qu' il est avéré que EDF [ Département Comptage - Exploitation-Gestion, "Essai prospectif sur les applications de l' électricité au domaine de la médecine et sur les Etudes d' Environnement électromagnétique", par Ph. LEFEVRE, 13 Avril 1983 - en pages 7, 8, 11 et 27 ] - reconnait - la dangerosité des CEM ( champs électromagnétiques ), dans un document rendu publique, datant du 13 Avril 1983; et qu' une Circulaire daté de 1972, du Ministère d' Etat, chargé de la Défense nationale [ Ref: BOC/BC-PP, Année 1972, P. 937 ], confirme la réalité de ces risques, par l' établissement de mesures strictes pour le personnel chargé - d' entretenir, d' installer, de réparer - ou de poser, ce type de matériel.

Qu' il est parfaitement établie et, reconnus - la nocivité de ces CEM, dans l' ensemble des recherches US, et ce, depuis plus de 40 années ( Les recherches ayant portées sur l' ensembles des paramètres physiologiques, sanguins, musculaire, cellulaires, chimiques, adn, etc de l' Homme ). Recherches - accessibles et déclassifiées.

Sur le fait que le LINKY n' émet aucune Onde, n' utilise pas le WIFI, ni de micro-onde, bref - que du bonheur - pour le client, je vous invite à relire vos documents - notamment ceux sur les Spécificité du Profil CPL du LINKY, et le second, sur le Profil Fonctionnel du CPL - LINKY [LINKY PLC PROFILE Specifications, Ref: Identification: ERDF - CPT -Linky-SPEC-PROFIL-CPL version: V1.0 - Note interne, Metering Department; et :Identification: ERDF - CPT -Linky-SPEC-FONC-CPL version: 1.0 - Note Interne ].

Ce qui, me permet de vous informer de ce que: aucune Compagnie d' assurance - ne couvre, ni n' assure les risques et dommages, liés aux CEM, depuis 2006.

Vous comprendrez que, dans ces conditions, JE REFUSE L' INSTALLATION DE CE LINKY A MON DOMICILE ( que ce soit - à l' intérieur de mon habitation, ou à l' extérieur de celle-ci ).

Aussi, à ce sujet, je vous serez gréez de bien vouloir me communiquer votre attestation d' assurance de votre Entreprise, notamment en ce qui concerne les risques liés à ces CEM.

Et, de répondre à la question suivante: Pourquoi, ErDF réécrit-il ses propres Conditions Générales de Ventes - afin, de s' exonérer de sa propre responsabilité, en matière de Risques, liés aux CEM ?
Car, il est vrai que les assureurs ( y compris, le mien, - dans mon Contrat Multirisque Habitation, rubrique: Exclusions, les CEM - y figurent ) ne veulent surtout rien avoir à dédommager.

Sans oublier - un Groupe d' Expert en Sécurité informatique ( le RED TIGER SECURITY ), a établis un rapport [ "Electricity For Free ? The Dirty Underbelly of SCADA and Smart Meeter", by Pollet, July 2010 ] - classant, répertoriant - plus de 38 000 failles et vulnérabilités liées à cette technologie Smart Meeter, et son réseau SCADA. Je vous laisse imaginer - Monsieur Le Directeur, la cacophonie - que va générer CE LINKY...

Problèmes commun, à la fois - aux LINKY, GAZPAR ( Gaz ) et pour l' EAU - ( Aquarius ).Inclus à toute autre Marque et/ou Nom.

Des risques de *Surfacturations: ( EDF/ERDF ne facture plus l’énergie active (kWh), mais l’énergie *apparente pour ses contrats et c’est de facto une augmentation de 15 à 25 % ), et de violation de la Vie privé, ont été dénoncées par la CNIL dans son Avis de 2010.

Aussi, à propos du caractère Global des données que le LINKY coopte, vous affirmez ( dans les médias tv ) que celui-ci, ne connait pas le détail de la consommation. Hors, cela est faux, au vu du document - ( ici en référence , par Atos Consulting, Juillet 2008: Livre Blanc, page 7 - "LES COMPTEURS INTELLIGENTS: UN PUISSANT MOTEUR DE LA TRANSFORMATION DU MARCHE DE L' ENERGIE EN EUROPE" ). Dans ce document ( page 7 ), non seulement les données captées par les compteurs sont très précises, mais également énormes ! Dans ce petit passage - du livre ( page 7 ), il est dit que - [ "...Le rapatriement quotidien de millions d' informations relevées par chaque compteur, ( toute les 10 minutes par exemples ), correspond à des dizaines de téraoctets de données à gérer de façon quotidienne. ]. Pour moi, c' est gigantesque, ces 1téraoctet = 1000 Gigas.


N.B: Sur ce nouveau mode de facturation, celui-ci, paraissant fort contestable, je vous exprime mon *désaccord - sur *celui-ci - KVA ( *puissance apparente: KVA ), et vous demande de continuer - à facturer - ma consommation réelle, ET EN KW/h; et ce depuis la Directive européenne de 2012/27/UE, du 25 Octobre 2012 ( articles 9 et 10 ), à propos de la Facturation, précise que - au plus tard, le 31 Décembre 2014, si les clients ne bénéficient pas - de compteur intelligent, les Fournisseurs d' Energies, DOIVENT FACTURER SUR LA BASE DE LA CONSOMMATION RÉELLE.

En d' autre termes, depuis le 31 Décembre 2014, VOUS DEVEZ - ErDF/EDF, ME FACTURER UNIQUEMENT, - SUR LA BASE DE MA CONSOMMATION RÉELLE.

ErDF - ne devrait pas oublier - sa Mission Première: la Fourniture d' Un Service publique de l' Electricité. Ce qui - signifie, la fourniture d' un courant électrique - propre - jusqu' à vos compteurs.

Et que ErDF ne devrait pas oublier que, du Point de livraison ( terminaison ), vers notre domicile - l' intérieur de notre lieux de vie - et, tout ce qui s' y trouve, est du domaine de la Sphère privé.

A propos du Courant CPL, délivré par le LINLY, JE VOUS DEMANDE - DE ME FOURNIR UNE ATTESTATION ÉCRITE ( et non ambiguë -, de votre part, au nom de votre Entreprise ErDF - ainsi, qu' en votre Nom de Directeur de ErDF ): QUE VOUS ME GARANTISSEZ, LA QUALITÉ DE COURANT - NON SALE - ET NON PARASITAIRE, QUI PEU CIRCULER DANS MES CÂBLES, COMPTEUR ACTUELS, AINSI QUE, DANS TOUS MES APPAREILS ELECTROMÉNAGER DOMESTIQUES, INFORMATIQUE, MULTIMÉDIAS, ET CE, - SANS CAUSER, - LA MOINDRE PERTURBATION, INTERFÉRENCE, DOMMAGE - OU ANOMALIE.

Qu' il est effectivement certain qu' il existe un lien contractuel de Droit, entre ErDF et son client, mais - néanmoins, il est - encore plus certain que - figurent dans votre Contrat ( CGV version 2014, 2015 et antérieur ), de nombreuses Clauses abusives. Que celles-ci ont - été déclarées Abusives par la Commission des Clauses abusives; ces clauses - illicites, étant réputées NON-ÉCRITES.


Aussi, vous évoquez un certains nombres de documents - à l' appuis de vos prétentions ( dans de nombreux courriers adressés à vos abonnés, ainsi que dans les médias tv ), mais sans en apporter - la moindre référence; je vous demande - pour ma parfaite information, de m' en communiquer - tout les références.

Pour toutes ces raisons, Monsieur - Le directeur de ErDF, JE VOUS SIGNIFIE - MON REFUS DU COMPTEUR LINKY, et DEMANDERAIS EXPRESSÉMENT, DE RETIRER LE COMPTEUR LINKY, SI CELUI-CI ETAIT POSE SANS TENIR COMPTE DE MON REFUS SIGNIFIE; ET CE, SOUS ASTREINTE - ( définie par le juge ) PAR JOUR DE RETARDS.

Déclarant par le présent courrier, Élire Domicile - en l' Etude SELARL de Maître GRIFFON - WARET Associés - Huissiers de Justice associés, 26 Rue du Docteur ROUX, BP 83 - 92704 Colombes Cede; Mandatant cet Huissier - pour vous signifier mon Refus de votre compteur LINKY.

Je vous prie, Monsieur Le Directeur de ErDF, de prendre acte, de mon Refus Signifié - ainsi que des Motifs légitimes qui le justifient.

Signature

MERELLE

Commentaire : une revendication légale se doit d'être aussi synthétique que possible et de ne pas se perdre. Ce texte est un ramassis de tous les arguments courants contre Linky. Ce déluge argumentaire est d'un amateur qui veut jouer au "pro". ERDF doit rigoler en recevant ce genre d'épître... Bref, c'est complètement raté !

1er Commentaire de Martin:

06/06/2016 - 17:39:53

Je salue le travail de recherche de « Merelle », qui a poussé très loin – et utilement pour la connaissance du problème technique – ses investigations. Mais je pense que, ce faisant, il (ou elle) met le doigt dans un engrenage où tout son corps peut passer : se laisser entraîner dans une discussion technique où l’électricien disposera toujours d’avis favorables, même s’il en existe qui ne le sont pas, non sans s’abriter derrière des clauses élisives de responsabilité (à la validité ou à l’efficacité au demeurant vulnérables) sans efficacité quant au vrai problème.

C’est là se placer sur le terrain même de l’ « adversaire », et perdre de vue les fondements même des obligations du professionnel à l’égard de son client. Mieux vaut se placer sur un terrain très terre-à-terre où le débat technique tourne dans le vide.

L’électricien (je veux dire ERDF et EDF, c’est tout un) est, certes, tenu de mettre en œuvre une méthode de comptage de la consommation fiable. Mais, ce faisant, il a une « obligation de résultat », qui n’a nul besoin d’être écrite dans le contrat : ne pas créer un risque, que ce soit matériel ou humain par le matériel qu’il installe à cette fin chez le client.

Une obligation de résultat, cela signifie que le professionnel est responsable dès lors qu’un risque se réalise dans le cadre de sa prestation contractuelle, du seul fait même de la survenance de ce risque, SANS QUE LE CLIENT N’AI BESOIN DE PROUVER SA FAUTE.

Commentaire : C'est le moment de rappeler la stratégie évoquée en référence à une certaine norme AFNOR ! Si cette norme ne comporte pas de définition d'inclusion de CPL 3, ERDF doit s'en tenir à la définition de la norme.

C’est ce qui fait la différence avec les relations contractuelles qui ne comportent qu’une « obligation de moyens », parce que, normalement, l’activité du professionnelle ne peut pas être elle-même assurée d’obtenir le résultat recherché. Ainsi, p. ex., la science médicale ne permet pas au médecin de garantir la guérison du patient ; il n’a que l’obligation d’employer tous les moyens que la science médicale met à sa disposition à ce moment ; ainsi, le médecin n’est-il responsable que s’il y a manqué, ce qui constitue alors une faute, qu’il importe de prouver. En revanche, un transporteur, sauf cas de force majeure (échappant par nature au contrôle humain), peut toujours assurer de mener son client à bon port, sain et sauf ; ainsi, le transporteur a-t-il une obligation de résultat, dont il doit répondre sans que l’on ait à prouver sa faute.

Comment classer la relation contractuelle qui lie l’abonné à ERDF ou EDF ? Au cas particulier, celui du comptage de la consommation électrique, c’est on ne peut plus simple : des dizaines d’années d’expérience montrent qu’on peut compter ma consommation électrique sans m’exposer à aucun risque. Je suis donc absolument en droit d’attendre que, si le professionnel veut changer de matériel, ce soit sans compromettre ma sécurité telle qu’elle actuellement assurée.

La moindre des choses est donc que ledit professionnel accepte de me confirmer que ce sera bien le cas avec le Linky. Que, s’il s’y refuse, d’une manière ou d’une autre, il remet fondamentalement en cause notre relation contractuelle et prétend n’être plus tenu que d’une obligation de moyens. C’est bien, en substance, ce qu’ERDF tend à me répondre (à la lettre dont j’ai donné ici le texte) en se bornant à invoquer les normes qu’il dit avoir respectées. Je suis en train de l’enfermer dans ce piège.

En définitive et pour être on ne peut plus concis, on pourrait se borner aux deux formules suivantes ; à ERDF : « pouvez-vous m’assurer que le Linky ne présentera pas plus de risque pour moi que mon compteur actuel ? » ; à EDF : « pouvez-vous m’assurer que la nouvelle méthode de comptage de ma consommation sera sans effet sur mes factures, à utilisation inchangée ? ». En effet, une mesure repose nécessairement sur un étalon et tout index au contenu variable ne peut constituer un étalon.

Lucien Martin
07/06/2016 - 15:24:08

Commentaire : je pense pour ma part que le juriste a péché de la même manière que Mérelle en étant trop disert et pas assez cassant. La suite ne pouvait que déraper en vaine confrontation.

Réponse de MERELLE

Réponse au message laissé par Lucien Martin
07/06/2016 - 15:24:08

Certes, Monsieur Martin, mon texte vous semble long et rentrer dans un engrenage technique avec ErDF.

Cela est faux.

Sachez que, j' ai rédigé ce texte, sur deux bases:

La première, ayant fais Signifié à ErDF mon refus, par huissier en 2013, après avoir lu, tout les travaux Parlementaires et de l' Assemblée nationale; sans oublier - mes recherches de docs sur le Net, les Saisines des différents organismes Officiels en 2011 ( CNIL, CRE, Asset, ADEME, ErDF ), par Recommandés ( AR ), restés sans réponse.

Les arguments de ErDF - je les connais ( déjà les mêmes entre 2010 et 2013 ). Toutes mes correspondances sont sur la page Facebook que j' ai créé [ STOP COMPTEURSLINKY83400 ].

La Seconde base: j' ai rédigé ce texte, en fonctions des réactions de ErDF a mon égard, depuis ( 2013 ), en 2016, il y a de nombreux dysfonctionnements dans la gestion de mon contrat par ErDF; partant de ce constat, je lui réponds, et aussi, j' anticipe.

N.B: Bases, que je complète, avec des arguments, pour faire face ( et anticiper )ce qui se passe danbs le réel, avec ErDF et certaines poses forcées, ou des changements unilatérales - dans les CGV de 2014 - 2015.

Bref, mon texte - que vous pouvez utiliser, aui moins, il n' y en aura pas besoin d' autre. J' ai en quelques sorte, mis - l' essentiel, de ce que moi, dans ma correspondance avec ErDF, il m' a fallut écrire 4 courriers en 2016, sans oublier ceux de 2010 et 2011.

Petite précision, je pratique depuis plus de 10 années - le Droit et les textes de Lois.... ;)

Sachez enfin que, TOUT CE QUI EST dans ce texte, DOIT l' ÊTRE. Je n' ai pas de temps à perdre en égarements....

Dernièrement, ErDF m' a modifié les termes de mon contrat, en y mettant des clauses abusives; me facturant en KVA ma conso en KWH. Et, en y facturant une période de 1 ans - sur un mois; Alors, vous voyez, ce texte écrit - bien avant - et, ma facture, la dernière de Mai ( que je conteste, et vais exercer un recours ), est l' exemple de ce qui y est écrit.

MERELLE
08/06/2016 - 04:06:54

Anonyme étant Martin:

Cher Merelle?

Vous renforcez (avec pertinence, certes) l'argumentation technique, mais sans l'épuiser. Et, surtout, Cher Merelle, vous demeurez sur ce terrain, QUI N'EST PAS LE BON.

Je m'explique : avant même toute discussion technique, il importe de s'interroger sur la nature de l'obligation d'ERDF vis-à-vis des abonnés. Vous connaissez la distinction des obligations de résultat et des obligations de moyens. Eh bien, constatez qu'ERDF argumente sur le terrain de l'obligation de moyens, exclusivement, où le débat est souvent d'issue incertaine et où la charge de lap preuve vous incombe. C'est sur ce terrain que vous argumentez, autrement dit sur le terrain de l'"adversaire".

Or, l'obligation d'ERDF (obligation de sécurité, fort bien respectée avec les compteurs actuels) est une obligation de résultat, telle, vous le savez, qu'il suffit que le résultat ne soit pas atteint pour que le professionnel soit contractuellement en faute, sauf force majeure. Le bon angle d'attaque est donc de camper sur l'obligation de résultat et de défier ERDF d'assurer publiquement que le Linky ne compromet pas plus la sécurité de l'abonné que les compteurs actuels. Et, à cet égard, invoquant les textes concernant le Linky, Ne prouve (peut-être) qu'une chose : qu'elle est conforme aux normes, autrement dit qu'elle emploi tous les moyens dispo,cibles actuellement. En revanche : du résultat, pas un mot ; ERDF est muette, en réalité, elle n'est sûre de rien quant au résultat.

Un dernier mot, cher Merelle : je n'aime guère ce que j'appelle les "arguments d'autorité", cela dit à propos de votre précision concernant votre expérience. Vous m'amenez à me confier à mon tour, ce que je ne fais pas souvent.

Malheureusement (pour moi), il y a beaucoup plus longtemps que vous que je pratique le Droit, et cela de bien des manières (enseignement, magistrature, enfin, barreau, sans omettre un temps comme conseil en entreprise) : total, près de cinquante ans. Et il y a fort longtemps que j'évite de faire du Droit comme un médecin qui ne travaillerait qu'avec le Vidal.

un anonyme
10/06/2016 - 09:40:36

Réponse Merelle:

Réponse au message laissé par - un anonyme
10/06/2016 - 09:40:36:

Cher ( ère ) Monsieur ou madame, le premier point est le suivant: J' ai exprimé des éléments concrets et objectifs; à partir de faits, et mettre en exergue quelques règles de Droit.

Second point: tous vos arguments mériteraient approfondis, car - je ne comprends pas le but recherché de votre réponse; laquelle me parait inappropriée, au vus des explications précises apportées. Vous invitant à relire mes écrits précédents ( objets de votre réponse ).

Enfin, - porter une critique, et prétendre - avoir certaines qualités, est fort louable. Mais le faire de manière anonyme - est un peu douteux. Alors, êtes vous bien ce que vous prétendez, ou alors, peut- être, seriez- vous, un Troll ?, destiné à semer la discorde - sur ce site. ce qui - sachez le, ne marchera pas.

Commentaire : On voit ici qu'à partir du moment où il est contredit, le personnage de Merelle se détourne du sujet abordé pour systématiquement mettre en cause l'honnêteté de l'intervenant, on verra par la suite qu'il n'existe aucun doute sur la personnalité de l'intervenant. Le ton employé n'est pas celui d'un troll, il est je le rappelle beaucoup trop "diplomatique".

Pour terminer, à tous les autres intéressés sur cette page, par des solutions, n' hésitez pas à vous servir de mon texte ( courrier-type ), qui réponds - intégralement aux objections de ErDF. Et - enfin, concernant une Obligation de moyen - ou de Résultat, que Anonyme - évoque, là - n' est pas le sujet. Le sujet c' est les CEM - qu' émet le LINKY, dangereux ou pas? La réponse est oui, ( d" après EDF, dans son document du 13 avril 1983 ). EDF/ErDf pose et entretient des appareils de comptages, et - le LINKY, EST UN APPAREIL DE COMPTAGE.

Autres exemples de pièges à ne pas tomber dedans, consisterait à se "battre" pour savoir quelle est la Norme la plus appropriée - et, celle qui figure dans nos contrats. Là aussi, on s' en fou. Ce qui est important de savoir - avec ces Champs électromagnétiques - CPL, etc? c' est que cela EST NOCIF. Et que l' on soit tué, avec une balle de fusil, d' un pistolet, d' une mitraillette, ou autre - le résultat est le même. En transposant ce petit exemple sur les armes, et bien, ( je l' espère en tout cas ), c' est que - ce n' est pas une question de Normes, mais plutôt de savoir si nous acceptons de risquer notre santé, avec ces CEM.

D' autant que, LES normes - elles, sont - pour la majorité d' entres-elles, définie par les groupes de pressions de Bruxelles - et, d' autres lieux, puis finissant - das des textes de lois, ( prérédigés par ces mêmes Groupes de Lobbies ) clés en mains, portés - par ces Groupes d' Intérêts - aux Parlementaires, qui - ne sont plus que des Chambres d' enregistrements ( voir de bon documentaires ARTE, sur ce point ).

MERELLE
11/06/2016 - 00:47:44

Monsieur Martin:

Cher Merelle,

Votre courrier d'hier m'est, selon, toute apparence, destiné. Je peux comprendre que vous critiquiez qu'on se présente ici anonymement. À votre place, je ferais de même. Je constate, en effet, que mon texte, que vous appréciez si peu, est paru avec mention d'"un anonyme" ; je ne me l'explique pas, car ce n'est pas la première fois que j'écris ici et je ne l'lai jamais fait anonymement.

Je vous rappelle que, si, contrairement à mon habitude, j'ai "prétendu" à certaines qualités, c'était pour répondre à votre manière de suggérer que votre avis ne pouvait qu'être pertinent du fait que vous invoquez une dizaine d'années d'expérience juridique. Je vous ai donc répondu ce que je pense, savoir que les arguments d'autorité ne sont guère considérables ; et c'est pourquoi j'ai, en effet, "prétendu" à certaines qualités, car, cher Merelle, que vous en doutiez ou non, j'ai bien la longue expérience diversifiée précédemment indiquée.

Votre relativement courte expérience juridique semble vous faire perdre de vue le fait que, avant d'entreprendre un débat, il faut situer l'ordre des questions à envisager, car la réponse à l'une peut rendre superflue la discussion de la suivante. Effort de méthode qui caractérise notamment toute bonne décision judiciaire. C'est pourquoi, avant de se lancer dans une discussion technique où tout est soutenu et même le contraire, il faut se demander si ce débat (bien réel, certes, je vous le concède volontiers) n'est pas effacé en l'occurrence par le fait qu'il se situe au niveau des moyens, alors que l'obligation en cause est une obligation de résultat.

L'enjeu est que, tandis que, sur le terrain des moyens, c'est à vous de faire la preuve de la faute de votre partenaire (ERDF), laquelle n'est pas aisée, sur le terrain de l'obligation de résultat, vous avez partie gagnée du seul fait que le résultat n'est pas atteint.

Passons maintenant au débat, tel qu'il se présente actuellement (où je n'ai pas connaissance que le Linky ait encore causé des dommages avérés). Ce qui précède signifie que, si je demande à ERDF de me confirmer formellement l'innocuité du Linky, je ne demande rien d'autre que la confirmation de l'obligation de cette société et que celle-ci esquive la question en voulant m'entrainer sur le terrain des moyens, en d'autres termes, inverser la charge de la preuve.

ERDF ne peut éviter sa responsabilité en arguant de ce que le Linky répond – ce qui est possible, je n'en sais rien – à toutes les normes. Seule la force majeure pourrait l'exonérer. Or, les textes qu'elle invoque ne la libèrent pas de son obligation de résultat, elle ne l'allègue même pas.

Voilà, mises "en exergue, quelques règles de Droit" que vous perdiez de vue. C'est en ce sens que votre projet, résultat d'un gros travail auquel je rends réellement hommage, se trompe de cible.

Sans rancune.

Lucien M. Martin

un anonyme
11/06/2016 - 09:42:06

La suite de la réponse de Martin:


Je comprends que nous n’appréciiez pas que, sous couvert d’anonymat, on se « prétende » ceci ou cela. À votre place, je réagirais comme vous. Mais, avant de revenir sur le fond du débat, deux mises au point sont utiles :

1°) L’anonymat de mon message d’hier n’est que fortuit et, ne revenant pas sur le site, je n’avais pas vu qu’il était signé « un anonyme », ce que je ne comprends pas. Ce n’est pas la première fois que j’écris sur ce forum et je l’ai toujours fait nominativement. S’il le faut donc, je renouvelle ici, sous mon nom – Lucien M. Martin – les « prétentions » sur lesquelles vous manifestez bien à tort du scepticisme, car ce que vous appelez « prétention », ce n’est, après tout, que mon C.V.

2°) Je n’ai pas l’habitude de me prévaloir de mes (possibles) mérites ou talents. Et ce n’est que parce que, en invoquant votre expérience juridique, vous sembliez utiliser ce que j’appelle un « argument d’autorité » (le moins rationnel des arguments), que je voulais en montrer la fragilité puisqu’on peut avoir une expérience juridique, assurément beaucoup plus longue que la vôtre et, peut-être, plus diversifiée, et ne pas adhérer à votre raisonnement.

Cela dit, les quelques règles de droit que vous mettez « en exergue » – pour aussitôt vous consacrer aux seuls débats techniques – sont, certes, exacts, mais non pertinents, car ils omettent l’essentiel.

Si vous acceptez de vous cantonner à démontrer que le Linky est nocif – ce que, avec vous, je suis enclin à croire, loin d’être le « troll » que vous soupçonnez – je vous le dis, en ancien magistrat aussi bien qu’en avocat honoraire, vous avez procès perdu, car les données techniques sont trop touffues et contradictoires pour qu’un juge y trouve matière à retenir la responsabilité d’ERDF. Car vous ne devez pas oublier que, SUR CE TERRAIN, qui est celui des moyens, c’est à vous qu’incombe la preuve.

Or, l’affaire est litigieuse, même si elle n’est pas (encore) contentieuse, à ma connaissance. Il est essentiel, en conséquence, de croiser le fer avec ERDF en ayant à l’esprit la démarche (d’ailleurs parfaitement logique) qui serait celle d’un juge saisi de la question : il aurait deux questions principales à résoudre :

1°) Quelle est la nature de l’obligation invoquée contre ERDF ? (question de droit)

2°) Est-il exact que le Linky est nocif ? (question de fait).

Commentaire : la nature de l'obligation de ERDF est dit-on définie par une norme. Il s'agit donc, pour commencer de se référer à cette norme et de déterminer si les évolutions du type CPL 3 sont compatibles. Je laisse donc le soin à des techniciens compétents d'exhumer cette norme AFNOR et d'en discuter, cela permettrait sans doute d'abréger le débat.

C’est dans cet ordre que le juge examinera la prétention de l’abonné. Pourquoi ? Pour cette raison toute simple que, éventuellement, la réponse à la première enlèvera tout intérêt à la seconde. C’est la même démarche que celle du juge, p. ex., saisi d’une demande à laquelle est opposée une « exception d’incompétence ». Croyez-vous que le juge va s’appesantir sur le fond de la demande avant d’avoir répondu à l’exception : si celle-ci est fondée, le juge s’arrêtera là, parce qu’il n’a pas à juger le fond, dès lors qu’il se reconnaît incompétent.

Certainement, je ne vous apprends là rien. Je l’écris cependant, d’abord à l’usage de ceux des autres intervenants qui ne sont pas juristes, ensuite pour attirer votre attention sur le fait que laisser de côté la question de la nature de l’obligation d’ERDF, c’est omettre de mettre en exergue LA question essentielle.

Il est, je pense, inutile de revenir sur mes explications relatives à l’opposition des obligations de résultat et de moyens. Ayons seulement à l’esprit que, si l’obligation d’ERDF est une obligation de résultat, elle est en défaut du seul fait que le résultat n’est pas atteint ; et qu’il est donc on ne peut plus légitime de prétendre obtenir d’elle confirmation qu’elle est bien tenue, dans son rôle d’ « achemineur » du courant, de ne pas créer un risque pour l’abonné, risque qui est absent en l’état actuel des compteurs non « communicants » et qui est donc un RÉSULTAT PARFAITEMENT ACCESSIBLE.

Si donc vous faites reconnaître que telle est bien l’obligation d’ERDF, alors il est parfaitement superflu, mais il serait contre productif d’accepter de situer le débat sur le terrain technique.

Or, qui pourrait nier qu’ERDF est tenue, dans l’accomplissement de sa fonction, de ne pas créer un risque pour l’abonné de même que le transporteur, par exemple, est tenu de mener son passager à bon port, sain et sauf ? Vous savez comme moi que le transporteur ne peut échapper à sa responsabilité qu’au cas de force majeure. De même, s’il arrivait que le Linky lésât un abonné, ce qui est bien possible, ERDF ne pourrait prétendre valablement ne pas avoir à en répondre.

Car, de force majeure en l’espèce, je n’en vois pas. La loi, certes, a fait à ERDF obligation d’installer de tels compteurs et le Linky a pu être reconnu conforme à des normes (sur la fiabilité desquelles vous n’avez pas tort d’émettre des doutes). Pour autant, tout cela ne contient aucune dispense à ERDF d’effectuer son travail sans léser l’abonné, c’est-à-dire SANS METTRE EN DANGER LA SÉCURITÉ DE CELUI-CI. Comment la loi l’aurait-elle pu d’ailleurs ? Je rappelle que, parmi l’un des quatre objectifs fondamentaux de la société politique, figure « la conservation de la sûreté », érigée en « droit naturel et imprescriptible de l’Homme ».

Donc, si la discussion technique n’est pas dépourvu d’intérêt et peut, d’ailleurs, sur un plan moral, convaincre que les prétentions des adversaires du Linky ne sont pas vaines fantaisies, elle n’est pas du tout au cœur du problème. Et, je le répète, il serait scabreux de sembler en faire notre cheval de bataille car, si nous sous laissons entraîner sur un tel champ de bataille, nous acceptons le terrain choisi par ERDF et, sur ce terrain, je ne donne pas cher de notre peau.

ERDF en est apparemment bien consciente qui, à la lettre où je lui demande de me confirmer que « le Linky n’est pas plus dangereux pour moi que mon compteur actuel », ERDF à mis deux longs mois à me répondre et ce, pour esquiver, pour affecter de ne pas voir cette question et n’avancer que les textes de nature à montrer que le Linky est conforme aux normes ; comprenons : qu’elle utilise tous les moyens disponibles et, plus discrètement encore suggéré, que, s’il arrivait qu’un dommage subi par un abonné pût être imputé au Linky, elle n’aurait pas à en répondre ; ce terrain est miné.

Lucien M. Martin

Lucien M. Martin
11/06/2016 - 19:25:14

Je suppose réponse de Merelle:

Réponse définitive à Lucien M. Martin
11/06/2016 - 19:25:14:

En bref, vos arguments - beaucoup trop lourds ici, me sont parfaitement incompréhensible. Et, s' égarent, dans les détails - qui n' ont pas lieu d' être cité&s ici.

Commentaire : C'est l'hospice qui se fout de la charité. D'autre part Merelle avoue indicrectement son incompétence juridique malgré sa petite expérience. dans quel domaine à propos ?

Bref, relisez votre contrat, trouvée les données technique, et document parlementaire ayant permis ce déploiement de ces compteurs, et vous vous apercevrez du hors sujet de vos argument ( en l' état ... ).

Enfin, si mes arguments n' étaient pas les bons, un Huissier ne les auraient jamais signifié.

N.B: Mes arguments étant basés sur les documents de EDF, du LINKY, des documents parlementaire qui ont instauré la Loi NOME et son décret de 2010; divers documentaires tv.

Si vous me répondez encore, essayer de faire beaucoup plus simple et, court. Merci

un anonyme
12/06/2016 - 13:15:37

La suite de Merelle:

Complément de réponse - au message de Lucien M. Martin
11/06/2016 - 19:25:14

Votre phrase: [ car ce que vous appelez « prétention », ce n’est, après tout, que mon C.V ].
"
Ce que je nomme des prétentions", en Droit, sont les arguments que vous défendez. Et, une Prétention ( ou des prétentions, ne sont pas des affirmations. L' affirmation peut-être basée sur des convictions: être convaincu de quelque chose, permet d' affirmer.

Quand aux "Prétentions", ce ne sont que "l' expression" en Droit ( mis en état ) d' éléments pertinents pour démontrer un fait ( si vous préférez, les circonstance de la commission d' une infraction - en toute matière )juridique, ayant des conséquences légales.

Si vous aviez réellement les compétences et CV ( pas de prétention. La prétention, n' est pas un CV, ni un Diplôme d' Avocat ou de Magistrat. VOUS N' AURIEZ JAMAIS FAIS UNE ERREUR SI GROSSIÈRE.

Il faut être prudent, lorsque vous prétendez ( affirmé ) être de telle ou telle Qualité ( une Qualité est - par exemple, une Profession. Être Avocat, Notaire , Juge, etc... ).

Car, parfois, de vrais Professionnels peuvent ( pourraient ) exercer une action juridique , - contre une Personne qui - revendiquerait de fausses Qualité... Cela s' est déjà vu.

Un VRAI Professionnel du Droit, n' aurait jamais fais une erreur - aussi grossière.

Commentaire : ces menaces sont du même style que celle que j'ai subie encore que dans mon cas Merelle, courageux, mais pas téméraire a surtout voulu inciter un cabinet d'huissier à me faire ma fête !

un anonyme
12/06/2016 - 13:30:44

Nouvelle réponse de Martin:

Mon cher Merelle,

Stupéfiant !

Le feriez-vous exprès ? Une suggestion : entreprenez je ne sais quelle action pour dénoncer officiellement l'usurpation de qualité dont, bien témérairement, vous m'accusez pratiquement.

Pour vous y aider, je vais donc préciser et vous pourrez vérifier : a) J'ai enseigné le Droit pendant quatre ans à Bordeaux (où j'ai fait mes études) 1957-1961 b) Puis, j'ai exercé de longues années en qualité de conseil en entreprise (BNP, pour être précis), durée pendant laquelle, j'ai aussi été juge au Tribunal de Commerce de Paris (1ère chambre), avant de revenir au Barreau (à Paris) en 1979, où j'étais inscrit durant mes études de doctorat. Et je ne parle pas des nombreuses publications juridiques que j'ai faites.

Tout cela est vérifiable aisément. Si vous maintenez néanmoins votre accusation gratuite, vous tombez dans la diffamation.

Ai-je mis en doute que vous pratiquiez le Droit depuis plus de dix ans ? Aujourd'hui, en revanche, j'ai les plus forts doutes que vous ayez les qualités d'un bon juriste. Car, cela, du moins, se vérifie aisément à vous lire.

un anonyme
13/06/2016 - 09:46:55

Le dernier de Martin:

@ Maia

Bien entendu, Maia, les querelles d'ego n'ont rien à faire ici et vous avez raison de souhaiter un débat plus constructif.

Plus constructif ? Oui, je crois l'avoir été dans mon message du 11 à 19:25, celui-là même qui a déchaîné l'ire incontrôlée de Merelle. Qu'on en discute – rationnellement – car cela concerne l'assise même de notre position, au lieu de se dérober : faut-il accepter de débattre avant tout sur le terrain technique où, en l'état de ce que je lis, tout peut être soutenu, et son contraire ? ou ne vaut-il pas mieux situer le débat sur son terrain fondamental ?

Ce terrain, je l'ai soigneusement défini de manière juridique aussi clairement que j'ai pu. Mais, concrètement, cela se traduit de manière très terre-à-terre : Comment EDF/ERDF peuvent-elles prétendre m'imposer un risque que les compteurs actuels ne présentent pas ? Elles nous opposeront leurs références bien connues aujourd'hui ?

Oui, certes, mais, en engageant le débat sur cette obligation certaine d'ERDF de s'abstenir de créer un risque, c'est à cette société de rapporter la preuve – la "preuve" – que le Linky n'est pas nocif (et pas seulement qu'il respecte telle ou telle norme) et c'est alors ERDF que le doute sur ce point met en difficulté. Tandis que, si nous attaquons en dénonçant la nocivité du Linky, c'est à nous de rapporter cette preuve et c'est nous que le doute met en difficulté.

Dans tout débat, celui qui a la charge de la preuve souffre d'un handicap. Or, nous pouvons juridiquement la laisser à ERDF, et non l'inverse. Pourquoi diable nous en priverions-nous ?

Mais que pouvais-je faire, quant à moi, lorsque "Merelle", apparemment incapable de répondre rationnellement à ma façon de définir la meilleure approche en face d'EDF, ne trouve rien d'autre que de rabâcher son point de vue et de sombrer dans le sarcasme aussi gravement que gratuitement injurieux à mon égard : je ne ferais rien moins qu'usurper des qualités bien précise. Ce serait très grave, en effet, si c'était vrai.

un anonyme
14/06/2016 - 12:31:00

Conclusion

Eric Merelle revendique une expérience dans le domaine du droit, je serais bien curieux de savoir en quoi elle a consisté, quel est son niveau d'étude si toutefois, il a suivi une formation. Cela dit il est peu probable qu'il daigne répondre.

Ces histoires de Linky me saoulent, j'espère n'avoir plus à y revenir...

15/06/2016

Linky : Panique du côté de Next-Up et Cie !

panique.jpgLa thèse de "Canard PC Hardware" sème la panique parmi les rbelles à Linky...

Avant d'aller plus loin je rappelle que j'ai mis en avant la thèse de Canard PC Hardware, thèse selon laquelle les caractéristiques en fréquences et radiances du CPL3 seraient comparables à celles de l'ADSL qui est, on le sait, considéré comme non polluant. Le fait d'avoir mis l'accent sur cette thèse semble avoir répandu la panique parmi quelques activistes hostiles au compteur vert.

Il est bon de préciser que l'ADSL utilise 255 à 511 intervalles de 4,3125 kHz et monte jusqu'à 2,2 MHz (ADSL 2) tandis que le CPL 3  des Linky demeure dans des basses fréquences (63,3 KHz et 74 KHz soit la bande CENELEC A qui va de 3 à 94 kHz réservé aux fournisseurs d'électricité) donc en dessous des fréquences du CPL utilisé en domotique et fort loin des MHz de la téléphonie mobile (700 à 2600 MHz) tandis que la Wi Fi plafonne entre 2,5 et 5 GHz. Et très en dessous d'autres protocoles CPL.

Un tableau complet des grammes de fréquences en en usage  serait le bienvenu avec leurs effets en terme de radiance au lieu de parler à tort et à travers. Enfin quand des intervenants qui en connaissent encore moins que votre serviteur ose prétendre que je ne connais rien à la question alors qu'il ne font que du copier collé de ce qui se dit, cela devient ahurissant.

Un problème a été posé et il appartient aux techniciens compétents de confirmer ou de réfuter cette thèse. Je ne vois pas d'inconvénients à ce qu'elle soit déclarée fausse mais encore faudrait-il apporter des justifications techniques pour la contester efficacement. Mais quoiqu'on en dise une question très sérieuse à été posée. Que cette thèse ait tendance à couper l'herbe sous le pied de agités, je n'y peux rien !

Déchaînement de violence

A partir du moment ou des personnes m'adressent des mails injurieux et violents, il est de mon droit le plus strict de les publier in extenso sur mon blog et donc de mettre en cause publiquement leur auteurs sinon ce serait trop facile. Notez que si les commentaires étaient ouverts, on ne se gênerait pas pour y balancer les pires insanités. Il est donc parfaitement justifié de porter les attaques reçues à la connaissance de mes lecteurs, à plus fortes raisons quand elles sont signées. Je suis en droit de considérer ces attaques comme faisant partie d'un "droit de réponse".

A charge pour mes lecteurs de se faire une opinion sur ce type d'agissements.

Vous trouverez ci-après la copie in extenso de deux mails particulièrement dingues l'un d'eux provenant de Next-Up Organisation, ainsi que mes commentaires.

L'autre provient d'un certain Eric Merelle présent sur "Face de Bouc" qui est allé jusqu'à vouloir exciter le cabinet d'huissier proposé par des particuliers comme pouvant effectuer des significations de refus à ERDF, cabinet qui a été choisi en raison de sa proximité avec le siège en question. Bien entendu ce cabinet ne va pas refuser une telle publicité. Pour ma part je maintiens qu'une signification par "acte authentique" n'ajoute aucune force probante au refus exprimé par LR avec AR et je justifie ma thèse en donnant des exemples. Le recours à un huissier n'est justifié que lorsque l'on ne peut pas faire constater la matérialité de faits par des témoins. Et ceci n'est absolument pas discutable. On notera, et c'est amusant, que ce Merelle n'a pas jugé bon faire appel à un huissier pour constater l'existence de l'article qui a déclenché la panique. Il parle de "date certaine" ce qui me fait bien rire quand il s'agit de simple captures d'écran. Enfin je comprends qu'il n'iat pas voulu dépenser plus de 600 € comme ce fut le cas d'un vendeur de plug qui n'a pas supporter mon droit de le caricaturer en le traitant de "marseillais"...

Rappelez vous ! Comme il avait longuement répondu à mes critiques je me suis basé sur sa réplique pour lui en administrer une couche supplémentaire et depuis plus de nouvelles. Quand on me tends des verges pour se faire battre j'aurais tort de ne pas m'en saisir !

Une fois de plus je rappelle qu'il ne faut pas escompter me contraindre au silence en usant d'insultes et de menaces. cela me ferait plutôt l'effet contraire !

Une atmosphère insurrectionnelle

Force est de constater qu'il règne en France, depuis la fameuse révolution et sa "Terreur" une atmosphère particulière. Les manifestations actuelles et leurs débordements contre la loi que j'appelle El Khonery sont un exemple d'une phénomène particulier de "possession sociale" dont je ne connais pas d'exemples ailleurs si ce n'est dans certaines manifestations religieuses hystériques comme celles qui ont menacé les intérêts français à la suite des fameuses caricatures visant un certain Mahomet.

Il va de soi que si je partage l'opposition à la réforme catastrophique du Code du Travail, je ne peux que constater que les destructions de magasins et les dommages infligés à des édifices publics ne sont finalement que pain béni pour le gouvernement.

Que tout débat autour d'un sujet sensible donne lieu à un déchaînement purement dualiste où l'on se doit d'être pour ou contre sans nuances est bien, je l'affirme, une tare particulière à la mentalité française moderne. Cette disposition ne peut engendrer que des catastrophes.

Mise en cause par Next-Up

De : next-up: linky [mailto:linky@next-up.org]
Envoyé : dimanche 12 juin 2016 14:50
À : DUBUS danielle (danielle.dubus52@gmail.com)
Cc : 'helene-fosset@orange.fr'
Objet : TR: propos injurieux sur un blog
Importance : Haute

Bonjour Danielle,

Surtout ne répondez pas, le CV de ce type, ses pseudos et de sa nébuleuse (secte) prouve qu’il est un malade paranoïaque, bref un individu dans la provoc permanente en tout, c’est sa vie !

Ceux et ils sont nombreux (voir sur le net) qui ont joué le jeu de se défendre sont entrés dans un polémiques stérile d’égout sans fin.

Pire il contacte même par mails directement les personnes en causes pour montrer ses écrits injurieux, provocateurs et diffamatoires afin de provoquer une réaction du mis en cause  pour pouvoir encore mieux assouvir sa paranoïa, il doit même en jouir !

Bien cordialement

Marie-Pierre

Analyse et réponse à Next-Up

Vous noterez que ce mail de Next-Up ne contient aucune réfutation technique de mes propos mais seulement de pures calomnies et en l’occurrence de pures inventions de faits totalement inexistant. Cela situe le niveau du débat dont est capable cette association...

Que je sache je n'ai publié aucun CV, je n'utilise qu'un pseudo, et je n'appartiens pas à une nébuleuse, sectaire ou pas sectaire. Je ne risque ni d'appartenir à une secte ni d'en constituer une car je défends jalousement mon indépendance intellectuelle. Ces accusations diffamatoires sont éventuellement passibles de poursuites puisque leur provenance est étable.

Les gens que j'ai mis en cause en raison de certaines pratiques et qui ont voulu se défendre voire qui m'ont menacé de poursuites ont du renoncer, tout simplement parce qu'il ne disposaient d'aucun argument pertinent pour me contredire.

Je ne contacte personne par mail, je publie mes observations dans des posts sans le moindre avertissement tout simplement parce qu'à partir du momentoù l'on se manifeste publiquement, on doit s'attendre à des critiques et accepter d'autrui d'éventuelles mises en cause. Je me borne, le cas échéant, à répondre aux mails qui me sont adressés.

Quant à cette Danielle Dubus, elle a été fort mal inspirée de s'en prendre à moi. C'est un lecteur qui en découvrant sa photo s'est souvenu de certains faits litigieux la concernant. Exerçant jadis dans le cadre de tutelles, elle a été déchargée de ses mandats par le juge compétent. En d'autre termes, si elle devait se plaindre il serait sans doute assez aisé de retrouver trace de sa carrière et éventuellement de la reconstituer.

J'avais ressenti quelque chose de très venimeux dans l'attaque de sa part, je ne suis donc pas surpris d'apprendre que cette personne ait été soupçonnée d'abuser des majeurs protégés dont elle devait assurer la sauvegarde. En plus à partir du moment où je trouve une photo, celle-ci me parle me donne une idée précise de la personnalité du sujet représenté.

Réponse à un certain Eric Merelle

Le mail qui suit reproduit intégralement montre à quel point son auteur est déséquilibré. L'abondance d'imprécations avec recours à des placards en majuscules est typique du mode d'expression des excités. Il est parfois nécessaire de varier la typographie pour se faire comprendre mais si l'on fait la part quantitative des prétendus arguments leur pourcentage est infime. Donc désir de se donner en spectacle en fait c'est encore l'hospice qui se fout de la charité !

Notez qu'il est présent sur "Face de Bouc" où il expose sa stratégie de refus.

https://www.facebook.com/eric.merelle/posts/1126850817329...

Sur la question des significations d'huissier

Je maintiens qu'une lettre recommandée avec accusé de réception rédigée sur "carte lettre" a autant de valeur qu'une signification d'huissier, à partir du moment où l'expéditeur à reçu l'accusé.

Prenons le cas d'un constat pour tapage nocturne. Un constat d'huissier n'a qu'une valeur subjective en l'absence de relevé sonore chiffré en décibels.

Les constats d'huissier n'ont d'intérêt et ne sont nécessaires que lorsqu'il est impossible de prendre des particuliers comme témoins. Il est des cas où ils peuvent se défiler.

Sur les conditions à respecter pour produire un témoignage en justice voir :

http://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/conditions-...

Dans le cas d'agressions sonores, il est préférable de faire appel à un expert doté du matériel de mesure adéquat et dans ce cas, l'expert étant assermenté, le recours à un huissier est inutile.

Maintenant, si des particuliers veulent dépenser 90 € au lieu de s'en tenir à une lettre recommandée, c'est leur problème et si c'est le prix à payer pour bénéficier d'une plus grande assurance psychologique cela les regarde. Néanmoins, je déconseille cette dépense car le vrai problème est de savoir si, à terme, il sera possible d'échapper à la pose d'un Linky.

D'autre part je rappelle que le fait de conserver son ancien compteur, en l'absence de pose d'un filtre ad hoc après disjoncteur n'empêchera pas le CPL3 de pénétrer l'installation domestique et de rayonner si tant est que ce type de courant porteur rayonne fortement. Il me semble donc plus rationnel d'envisager d'investir dans un filtre et si j'étais à la place des communicants d'ERDF, je publierai une liste de filtres homologués pour tenter de désamorcer la panique.

Parler de "force probante renforcée" est une connerie

Un document ou un acte comporte ou non une force probante. Parler de "force probante renforcée", c'est puisque deux modes de significations sont implicitement envisagés, la LRAR d'une part et la signification d'huissier d'autre part, c'est leur accorder une force probante au moins égale. Je veux dire par là qu'une signification ne peut rien ajouter, il y a preuve ou pas preuve de refus de la pose d'un Linky. Un acte authentique n'est nullement un jugement exécutoire.

J'ajoute que si l'on craint que le contenu de la LRAR soit nié, on peut prendre deux témoins, les faire lire la lettre et les faire assister au postage du pli, afin qu'il n'y ait aucune contestation sur le contenu du pli. L'avantage est que ça ne coûte rien, on rédige un constat accompagné des pièces d'identité des témoins.

A propos de l'huissier prétendument "diffamé"

Le but de M. Merrelle est probablement de tenter d'exciter l'huissier cité dans le but de l'inciter à me poursuivre, encore faudrait-il qu'il ait des arguments.

J'ai tout lieu de penser que c'est un particulier, je l'ai du reste désignée, savoir la dénommée Hélène Fosset, c'est elle qui s'est gendarmé pour trouver un huissier proche du siège de ERDF afin de centraliser les significations. Si cette publicité résultait de l'initiative de l'étude concernée il y aurait lieu de rappeler certaine déontologie. Mais ce n'est pas le cas...

Bref, mon opinion sur la conduite à tenir vaut bien celle de cette femme, et j'ai le droit de l'exprimer. D'autre part, et dans la mesure où au titre du "droit de réponse" j'ai donné la parole à mes contradicteurs, c'est je le répète, aux lecteurs à trancher en se faisant leur propre opinion au vu des thèses opposées. Je ne force personne à partager mon jugement...

M. Merelle est un poison...

C'est normal MRL constitue une racine trilitère assez maléfique que l'on retrouve dans le nom d'un champignon la merule pleureuse, ce champignon lignivore que l'on ne peut guère détruire que la par le feu...

Je le cite :

En conséquence de quoi, je transmet à l' huissier "diffamé" vos écrits - afin que celui-ci, étudie les suites légales - qui pourraient être susceptible d'y être apportées. Ainsi qu' aux Associations NEXT-UP et Robins Des Toits (qui - jugerons des dispositions à prendre: http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/06/09/compteu...  ), votre  "sublime article". 

Il ne sert à rien de l' enlever, j' ai pris des clichés photos - avec date et heure certaine... 

Je n'ai pas l'intention d'enlever quoique ce soit. Quelle drôle d'idée...

Amusant ! Car l'intéressé n'a pas cru devoir faire faire un constat par le cabinet Griffon... Quant à l'heure et à la date certaine produite par un appareil numérique où un ordinateur dont on peut régler la pendule et le calendrier à sa guise, on me permettra de m'esclaffer.

Enfin, de toutes façons, je ne vois pas l'intérêt de ce constat puisque M. Merelle n'a pas l'intention d'agir mais souhaite exciter contre moi les fameuses associations que j'ai mise en cause.

A commencer par Next-Up qui tire de l'argent des particuliers en semant la panique à propos du Linky.

Je rappelle et cela est IRREFUTABLE que l'appareil Chauvin Arnoux utilisé par Next-Up pour soit disant mesure les radiances du Linky n'est qu'un grosse ESCROQUERIE. Il faut rappeler en effet que ce contrôleur travaille au delà de la gamme des fréquences utilisées par le compteur vert. J'ai été le premier à l'affirmer dans des post anciens et cela a été confirmé par Canard PC Hardware.

Je rappelle également que des appareils de mesure en phase avec les fréquences en cause ne détectent rien en matière de CPL3 car les trains d'émissions périodiques sont trop brefs.

Copie du mail en question

J'ai conservé la typographie du mail original qui montre la véhémence de mon interlocuteur...

De : eric.merelle@laposte.net [mailto:eric.merelle@laposte.net]
Envoyé : mercredi 15 juin 2016 14:37
À : jd.metzger@free.fr
Cc : Robin des Toits; griffonclotilde@huissier-colombes.com; infos@next-up.org; claire sermier
Objet : Réponse à votre article: Compteurs Linky : et si la panique orchestrée était quoique artificielle, extrêmment juteuse ?
Importance : Haute

 

Cher Monsieur,

on viens de me communiquer votre article. 

après l' avoir parcouru, 

il me semble utile de vous préciser quelques points:

le premier, à propos des Huissier - et de leur Tarif:

Certes, vous pouvez trouvez le montant excessif, C' EST VOTRE PROBLÈME.

Que une Signification NE SERT A RIEN: C' EST AUSSI VOTRE PROBLÈME.

Que - les opposants aux LINKY - sont bien naïfs, ou des vaches-à laits: C' EST AUSSI - VOTRE PROBLÈME.

Cher Monsieur, lorsque l' on a rien d' autre à écrire de plus structuré et conséquent, on ferme sa gueule.

Lorsque - on ne connais pas son sujet, on ferme sa gueule.

lorsque, on écrit des articles sur ce sujet, sans avoir la moindre preuve de vos affirmation, alors, ON FERME SA GUEULE.

Et, pour finir, à un moment, pour vous éduquer quelque peu, les neurones qui vous manque, à priori:

sachez que une Signification - est un Acte authentique. Incontestable dans la forme et dans son contenu. sauf à  exercer une procédure d' inscription en faux.

aussi, cet acte, possède une Force Probante renforcée, avec une date certaine. ( ceci, pour la partie juridique, que je pratique depuis de nombreuses années, et que, au vu de votre  "torchon" que vous oser publier - sans aucune référence ); et que, la Loi relative à ces mode de Significations - est valable - et recommandé, - même pour des documents - hors du cadre des "actes proprement parlé" dit Officiels, comme des Jugements, des décisions de justices, des Constats d' Huissiers, des actes de procédures ( en matière Pénale - par exemple ); ce qui rends l' action du demandeur - ou requérant - plus Sécurisée - juridiquement.

Et, enfin, sachez - pour votre information, laquelle parait fort limité ( d' après vos affirmations ), concernant la portée légale du Recommandé, que - en Droit, le Recommandé - avec demande d' avis de réception ( AR ), "N' EST QUE LA PREUVE DE L' EXISTENCE D' UN ÉCRIT". Rien de plus.

Quand à tenir des propos désobligeants - dans votre article ( http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/06/09/compteu...  ), sur le fait que ceux-ci, ne servent à rien, et auraient repris ce filon ; sans aucun fondement, envers la Profession d' huissier, et d' une Officine en particulier, là, c' est à la limite de certaines règles que, à priori VOUS AVEZ DÉPASSER.

En conséquence de quoi, je transmet à l' huissier "diffamé" vos écrits - afin que celui-ci, étudie les suites légales - qui pourraient être susceptible d' y être apportées. Ainsi qu' aux Associations NEXT-UP et Robins Des Toits ( qui - jugerons des dispositions à prendre: http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/06/09/compteu...  ), votre  "sublime article". 

Il ne sert à rien de l' enlever, j' ai pris des clichés photos - avec date et heure certaine... 

N.B: peut-être trouverez vous mon message légèrement discourtois, mais - il n' est qu' une réaction - écrite et proportionnée, à des mensonges et autres niaiseries creuses, véhiculées - par votre article, lequel ne porte même pas une Référence - sur ce qu' il prétend. Et, pour le dire plus directement: On en a un peu marre d' être pris pour des cons, ou des truffes. Car - nous, cher monsieur, tout ce que nous affirmons est sourcés. Et, pour ce qui me concerne, SOURCES, A LA VIRGULE - ET AU NUMÉRO DE PAGE PRES.

Monsieur - le pseudo - Journaliste, au vu du Mépris que vous portez - aux opposants aux LINKY, dont je fais partis, et de la verve nauséabonde qui est la votre, sur la Profession d' Huissier; vous me permettrez, cher - Monsieur - DE NE PAS VOUS SALUER.

11/06/2016

Dossier Linky du Canard PC Hardware

banner.jpgJe précise à toutes fins utiles qu'en rapportant la thèse de Canard PC Hardware selon laquelle l'ADSL et le CPL3 c'est pratiquement kif-kif, il va de soi que je n"entendais pas me porter pas garant de cette thèse. Je la soumets au public à charge pour les techniciens compétents de la confirmer ou de la réfuter !

D'autre part, on peut objecter que le maillage d'une installation électrique dans une maison ou un immeuble m'est pas comparable en tant qu'étant une "antenne" au double conducteur de la ligne téléphonique. Cela dit, pour l'instant, on n'a aucun relevé sérieux !

C'est nouveau comme son de cloche et cela méritait d'être signalé.

Il me restait à examiner la seconde partie du dossier, ce que je n'avais pu faire faute de temps.

Je rappelle que si (j'avais bien écrit si, conditionnel) les CPL3 du Linky se peuvent comparer aux courants porteurs de l'ADSL, il faudra conclure que ceux qui ont foutu les chocottes aux citoyens français en tirant de l'argent à l'occasion par des cotisations à telle ou telle association ne sont que des aigrefins qu'ils faudrait poursuivre et condamner et enfermer.

La revue citée admet que les Linky vont constituer un indic idéal dont les données pourront servir à la surveillance policière vu en particulier l'état d'urgence qui risque de se prolonger. Mais les téléphones portables , pour ceux qui y sont addicts me semblent aussi, sinon plus menaçants encore. Quant aux cambrioleurs, il leur faudrait disposer des numéros de série correspondant aux identités des abonnés. Il leur est plus facile d'exercer une surveillance sur place avant de tenter leurs coups. Notons que le chiffrage AES-128 n'a pas été cassé à ce jour. Seul problème, si les données pouvant être collectées doivent être autorisées à l'exploitation cela suppose l'accord de l'abonné et on peut prévoir le recours à des astuces pour obtenir à son insu de plein gré son consentement.

Des "on-dit" en sursis

La tolérance du Linky serait supérieure à celle du disjoncteur type BACO d'où le caractère improbable des coupures par le compteur en cas de dépassement de l'ampérage souscrit (7,8 kVA au lieu de 7,5).

Le CPL du linky ne risquerait pas de brouiller les modes CPL utilisés par les appareils domotiques : les gammes de fréquences sont différentes.

En cas d'impayés,la ou les sociétés de distributions auraiot affirmé que le passage "physique" d'un technicien resterait indispensable. D'autre part, contrairement à un bruit qui court, le relais de coupure électromécanique interne au compteur ne risquerait pas de produire un arc susceptible de foutre le feu. Les incendies de compteur seraient bien du à des défauts de serrage des connexions de raccordement.

Seule hypothèse justifiée :  le Linky risque bien de ne pas apporter de de bénéfice direct de consommation au client.

Le canard en cause a conclu que l'on ne peut pas refuser le Linky. Comme je l'ai déjà indiqué, ERDF ne fait pas de forcing pour l'instant mais il faut s'attendre,  lorsque le déploiement de ces compteurs sera plus largement avancé que des actions judiciaires seront menées pour casser toute illusion à cet égard.

Même Stephane l'Homme contribue à la fortune d'un cabinet d'huissier.

Voir http://refus.linky.gazpar.free.fr/refus-individuel-huissi...

Des tas de gens s'engraissent en semant la panique. Combien de fois faudra t-il rappeler qu'un exploit d'huissier ne vaut pas plus qu'une lettre recommandée.

En résumé, j'attends que des électroniciens chevronnés se prononcent sur la thèse stipulant que le CPL3 et l'ADSL c'est kif-kif en terme de radiativité car si cette thèse devait s'imposer, toute cette bande d'excités qui cherchent à se faire mousser en tentant de provoquer une rébellion devraient mordre durement la poussière et se trouver complètement discrédités.

Mais force est de constater que les journalistes ont intérêt à surfer sur la vague consistant à semer le doute et la désinformation. Force est de constater que dans ce domaine le plus mauvais choix est toujours celui qui s'avère le plus rentable excepté pour le citoyen.

09/06/2016

Compteurs Linky : et si la panique orchestrée était quoique artificielle, extrêmement juteuse ?

Attendez vous à quelques surprises....

Linky mesures.jpgNous n'avons toujours pas de mesures sérieuses de pollution censées émanée du Linky.

Les photos ci-contre m'ont été adressées par un lecteurs très au fait des mesures de rayonnement électro-magnétique. L'appareil utilisé correspond à la gamme de fréquences en cause, or on ne discerne aucune différence sensible entre un ancien compteur et un compteur vert. Bref, il ne mesure rien !

Pire encore le compteur ancien serait plus polluant. 2 unités de plus dans le cas de ce dernier... Paradoxal...

Explication  de l'auteur des mesures

J'ai monté un générateur de fréquence sur une sortie d'un nano automate.

La plupart des trains d'ondes du Linky sont de l'ordre de 0.1 seconde (environs 8 /minute) et je l'ai ai reproduits avec le nano automate avec en sortie du générateur un 4V a 73000 Hz crête a crête correspondant a la pire des mesure faite sur le courant électrique en présence d'un linky.

Les trains sont en fait trop brefs pour être détectés par une sonde type ME3951.

Pour ce qui est de la NFA1000, on ne vois rien a l'écran avec des micros trains mais on peut trouver des micro traces sur l'enregistrement de l'appareil. J'y retournerai mesurer avec la NFA1000 avec pleine connaissance des limites. Néanmoins ont est bel est bien sur une énième arnaque de mesure de la part de Next up.

Finalement le NFA1000 n'a rien donné non plus !

Nous allons voir plus loin quelles sont les conclusions à tirer de ce constat car l'on retombe sur l'accusation d'imposture que j'avais porté contre l'organisation Next-Up qui, c'est avéré, fait partie de ceux qui sèment volontairement la panique pour en tirer du fric.

L'imposture juteuse de Next-Up, cette vidéo est une escroquerie

L'appareil de mesure ne convient pas du tout pour mesurer les radiations éventuelles du CPL3. Celles-ci échappent aux gammes de fréquences couvertes. Je me demande ce qu'attendent les pouvoirs publics pour poursuivre le fondateur de cette association qui n'est qu'une entreprise de siphonnage de fric dans la poche des légions de crétins que forment la plupart des citoyens que leur absence du moindre discernement expose à toutes les escroqueries possibles et imaginables.

Un bon filon pour les huissiers

On m'a demandé avis sur ce message. L'auteur de cette communication est probablement une certaine Hélène Fosset, habitante du hameau de Kerampran à Telgruc dont voici la photographie. cette suggestion émane d'une certaine Hélène de la presqu'ile de Crozon. Voici probablement sa photo, c'est ce que l'on appelle une "idiote utile". Voir http://www.ouest-france.fr/bretagne/les-compteurs-linky-d...

hélène.jpg

Pour les compteurs à l'extérieur, une possibilité qui a déjà été donnée et reprise à nouveau pour un collectif :

Une solution rapide pour être tranquille : Faire une Signification par Huissier.

1) Que va faire l'huissier ?

L'Huissier va se déplacer chez ERDF, c'est pourquoi il faut en prendre un à côté de chez eux, adresse d'ERDF:

ERDF

34, place des corolles

92400 COURBEVOIE

2) Où trouver un huissier ?

J'ai trouvé l'adresse ci dessous sur Internet, c'est celle que j'ai utilisée,

mais on peut prendre un autre huissier du moment qu'il habite pas loin et qu'il est habilité sur la zone.

3) Une adresse d'huissier :

GRIFFON-WARET associés, huissiers de justice associés

tel 01 42 42 66 35

mail: griffonclotilde@huissier-colombes.com

4) Faire une SIGNIFICATION

D'abord, vous leur passez un coup de fil pour leur dire que vous voulez une SIGNIFICATION

Ils feront une "SOMMATION DE NE PAS FAIRE", et ils le feront vite

5) Coût de la SOMMATION: 90 €

6) Les documents à fournir pour la sommation

Ils vous diront de leur envoyer une photocopie de votre carte d'identité recto verso plus un chèque et c'est TOUT!

Remarque :

La vidéo de NEXT UP vous dit qu'il faut acheter tout plein de matériel pour barricader son compteur + un constat d'huissier!!!

et ça coûte bien plus cher!

7) Le texte que l'huissier va adresser à ErDF:

A la demande de

Votre Adresse

Votre Code Postal + Ville

VOUS EXPOSE QUE:

A reçu un courrier de votre part daté du tant...

faisant part du remplacement à venir de son actuel compteur électrique par un compteur Linky (et d'autres à suivre)

Que l'absence de dangerosité technique et sanitaire desdits compteurs n'a pu être démontrée

En conséquence la partie requérante s'oppose à l'installation desdits compteurs à son domicile de (adresse)

8) Demandez une version papier de la SIGNIFICATION pour la coller sur votre compteur

Ils vous enverront le texte par mail, mais demandez leur aussi une version papier. Une fois ce papier reçu, collez-le sur votre compteur.

9) Et après ?

Après vous recevrez un courrier d'ERDF , vous disant qu'ils vont venir vous l'installer, n'en tenez aucun compte, ils ne le feront pas. Ils vous inscriront sur une liste .

Merci de transmettre cette information à tous ceux qui ont des compteurs extérieurs et qui ne veulent pas de Linky (et ses suites)

Vous pouvez lire l'ensemble des commentaires sur cette page http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/commentaires.php...

Vous pouvez vous désabonner de ces commentaires sur cette page http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/supp_abo.php?id_...

La souris ça rend con !

cyberacteur.gifLe site qui diffuse ce genre de boniment comporte une illustration dont seul le premier aspect est véridique. Le chat représentant le pouvoir et la souris les gogos de citoyens.

Une sommation d'huissier est inutile c'est 90 € par la fenêtre

J'enrage quand je vois que les gens s'imaginent qu'une sommation d'huissier a plus de valeur qu'une simple lettre recommandée avec accusé de réception. Une jurisprudence de la Cour de Cassation a précisé jadis qu'une lettre recommandée mentionnant que la présente fait l'objet d'un envoi par courrier simple tandis que le courrier simple précise que son contenu fait également l'objet d'un courrier recommandé est suffisant comme moyen de preuve.

J'ajoute qu'il existe un article de papeterie permettant d'imprimer la signification recommandée au dos de la feuille qui sert en définitive d'enveloppe que l'on ouvre grâce à un système de perforation en lisière de la feuille. On appelle cela une carte lettre.

Bref, un signification d'huissier n'est pas un jugement exécutoire. Pour de plus amples explications sur l'opportunité de recourir à un "acte authentique" voir les précisions sur ce nouveau post.

Un numero de Canard PC Hardware qui semble providentiel

Voir : http://www.canardpc.com/pdf/hw28_linky.pdf

Après avoir détaillé le fonctionnement du Linky ce canard s'attaque au lobby des anti Linky. Je cite :

Le discours anxiogène qui trouve de plus en plus d'échos dans la population ressemble très fortement – mot pour mot dans beaucoup de cas – à celui qui nous avait déjà été servi lors de notre enquête sur les ondes électromagnétiques (Canard PC Hardware n° 13). Et pour cause : cette campagne de communication et de lobbyisme parfaitement orchestrée repose sur la même poignée d'individus. Citons parmi les principaux activistes anti-ondes Pierre Le Ruz pour le CRIIREM, Marc et Étienne Cendrier chez Robin des Toits, Janine Le Calvez pour Priartem et l'inénarrable Serge Sargentini pour Next-Up.

Il oublie Stéphane L'homme de Saint Macaire. La recherche sur "Serge Sargentini" ne donne rien. Il est présent aprtout et très actif mais personne n'a l'air de savoir d'où il sort. Cette cécité qui se mesure à l'absence de curriculum sur Wikipdedia montre bien à quel point, il suffit de multiplier sa présence dans les médias pour exister sans que personne ne se pose la moindre question de crédibilité.

Les basses fréquences de Linky, pas plus dangereux que l'ADSL...

Mettant en cause le lobby anti-onde les auteurs en viennent à dire ceci :

Les marchands de peur parlent sans cesse du rayonnement "toxique" de Linky, en insistant sur le caractère "non blindé" du réseau d'ERDF. En oubliant un peu vite un précédent non négligeable. Un signal aux caractéristiques étonnamment similaires (même gamme de fréquences en kHz, même puissance maximale de 20 dBm, même modulation OFDM…) a déjà été déployé en France à grande échelle, et ce sur un réseau non blindé qui n'était pas prévu pour cela à l'origine : l'ADSL. Tout l'argumentaire irrationnel des anti-ondes au sujet de Linky peut en effet s'appliquer directement au réseau téléphonique et à l'ADSL. Pourtant, ni les électrosensibles ni aucune association n'ont encore dénoncé le "danger pour la santé publique" que représenterait le rayonnement du signal ADSL dans les câbles téléphoniques non blindés qui circulent partout. À l'inverse, Robin des Toits présente même l'ADSL sur son site comme ne présentant "aucun risque sanitaire". Après avoir vanté les bienfaits des téléphones sans fil "analogiques", l'association n'est plus à une contradiction près…

Plus loin il est précisé ceci :

D'un point de vue physique, ces fréquences sont très loin de celles qui excitent les molécules d'eau (2,4 GHz). Pour faire bouillir de l'eau dans un four à micro-ondes exploitant une fréquence identique à celle de Linky, il faudrait lui fournir l'équivalent de la consommation d'une ville de 20 000 habitants, soit 20 millions de watts (MW). Les effets thermiques des basses fréquences sont donc quasiment nuls, même à des puissances colossales.

Parlons-en, justement, de la puissance. Comme pour toute chose, la dose fait le poison. Diffuser Christophe Willem sur une enceinte de 5 watts ne vous causera pas de dégâts physiques (seule votre santé mentale en souffrira). À 5 000 W en revanche, vos tympans exploseront et votre cerveau ruissellera par vos oreilles. La puissance du CPL G3, dans le pire des cas et en émission maximale, se limite à 20 dBm, soit 100 mW (0,1 watt) ; en condition réelle, c'est souvent beaucoup moins. En clair, Linky superpose au secteur 230V / 50 Hz une fréquence de 35 à 90 kHz avec une amplitude d'environ 1 volt. Ce signal est ensuite transmis par conduction (et non à l'aide d'ondes radio) jusqu'au concentrateur par le câble électrique classique.

Dans ces conditions, pourquoi diable les militants anti-ondes parlent-ils de "rayonnement" électromagnétique et de leur impact sur la santé ?

Dans le cas de Linky, il ne reste des 0,1 W qu'une part tellement faible que, passés quelques centimètres, il devient impossible de la mesurer avec des appareils pourtant sensibles (la puissance du signal diminuant avec le carré de la distance).

Notons par dessus le marché que l'impossibilité résulte également du caractère très discontinu des émissions qui disqualifie les détecteurs ordinaires même sophistiqués. Il doivent être complétés par un dispositif informatique permettant une matérialisation graphique des trains d'ondes.

Nous parlons ici de valeurs de l'ordre du microwatt, soit un millionième de watt. Dans ces conditions, on se demande pourquoi Robin des Toits et Cie n'exigent pas le dynamitage immédiat de l'émetteur TDF d'Allouis (Cher), qui fêtera bientôt son 80e anniversaire.

Basé sur deux antennes de 350 mètres parfaitement optimisées pour rayonner un maximum, il diffuse France Inter sur les grandes ondes – fréquence de 162 kHz comparable à celle du CPL G3 – avec une puissance de 2 mégawatts, soit 2 millions de watts, pour une portée de plusieurs milliers de kilomètres. N'importe où en France, un usager recevra donc probablement un rayonnement électromagnétique plus important en provenance de cet émetteur que du CPL de son compteur Linky…

Une confirmation de ce que j'avais annoncé jadis, Robin des Toits et Cie des pompes à fric !

J'avais dénoncé, concernant cette association son incompétence technique dans le domaine du Linky et bien c'est confirmé pour ainsi dire magistralement !

Quand ERDF souffle sur les braises par incompétence et arrogance de ses communiquants...

Il vaut la peine de citer en entier le passage du canard :

Lors de notre enquête, l'incapacité d'ERDF à contrer le lobbyisme des anti-ondes.

En cause, de nombreuses erreurs de communication grossières : une certaine arrogance, surtout dans les débuts du projet ; un manque de l'absence totale de soutien de la part d'EDF (à qui on croirait parler de l'antéchrist quand on aborde le cas de Linky) ; des déclarations à l'emporte-pièce de certains responsables locaux qui enchaînent les contre-vérités en croyant bien faire ; des omissions grossières dans les plaquettes de présentation ; etc.

Le comble de l'amateurisme est même atteint lorsque  de la société en vient à citer la CRIIREM comme référence. Du pain bénit pour les anti-ondes. À l'évidence, il est grand temps qu'ERDF comprenne que les seules évidences scientifiques ne suffisent pas à rassurer. Un médiocre auteur de parvenu de science fiction est bien parvenu à persuader des millions de gens pourtant instruits que leurs chakras étaient parasités par des âmes extraterrestres issues du bombardement nucléaire d'un volcan par un dictateur intergalactique…

Cet article sera complété soit dans la soirée soit demain. Je manque de temps et je dois filer...

01/12/2011

Nexus n° 77, un numéro assez exceptionnel

Nexus.jpgJe suis cette revue assez régulièrement depuis une vingtaine de numéros. Il y a à boire et à manger mais parfois, au détour d'une new on découvre une piste qu'il faut savoir suivre. Bien sûr cette revue n'est pas exempte de certaines thèses conspirationnistes que je trouve délirantes comme celle qui veut qu'au travers de vaccins on vise à affaiblir le vulgum pecus pour mieux l'exploiter ou je ne sais quoi encore !

Des conspirations, le mot en est ourdi mais il faut se souvenir que les théologiens sont d'accord pour admettre que les légions démoniaques sont divisées entre elles de sorte que ceux qu'il arrivent assez fréquemment que ceux qu'elles inspirent ratent leur coup. On vient encore de parler à France Inter du "bide" que constitue l'achat massifs de vaccins contre une fort méchante grippe dont personne n'a vu la couleur et dont on vient de détruire les derniers exemplaires arrivés à péremption. Bien sûr c'est notre fric qui a été jeté par les fenêtres mais on est en droit de se réjouir d'un tel "floc" et il faut espérer qu'on n'y reviendra pas de sitôt.

Et puisque je viens de parler de vaccins, le n° actuel de Nexus contient un article à nul autre pareil qui nous change de la thématique conspirationniste que je viens d'évoquer car l'appât du fric suffit à expliquer bien des choses. Mais enfin je ne suis pas ici pour parler de ces choses "apocalyptiques" qui caractérise la fin de cycle à laquelle nous sommes confrontés. Il fut un temps où les positivistes niaient farouchement que notre monde puisse être en crise mais à présent c'est devenu un lieu commun qui fait que certains écrits qui furent assez "prophétiques" avant la dernière guerre prennent aujourd'hui un caractère de banalité. J'ajoute que les dires de leurs auteurs et d'un auteur singulier entre tous commencent à montrer leurs limites empreintres de trop d'occultisme. Comprenne qui pourra !

Enfin voilà dans ce n° comme pièce maîtresse un article solidement documenté de Sylvie Simon qui démontre que les non vaccinés vont mieux que les autres ! Je me demande comment on peut nier de telles évidence et c'est bien à mon avis la première fois que l'on peut lire un article d'une telle ampleur et qui envisage d'une façon aussi claire et aussi lumineuse toutes les études qui prouvent sans discussion possible que toutes les vaccinations ne sont que d'immondes saloperies criminelles et une vache à lait pour des actionnaires qui vendraient père et mères pour gagner du fric. 

A noter aussi un article intitulé à la recherche de l'homme perdu qui parle des yéti et autres big foot en relation avec la thèse évolutioniste dont je sais qu'elle est improbable et prend l'eau de toutes parts. L'auteur du reste montre bien qu'à la limite on ne peut rien prouver ni dans un sens ni dans l'autre et que tout est affaire d'a priori philosophique. En attendant les yétis et Cie ça existe comme existe probablement Nessie et quelques collègues du même style dans des lacs africains. Pour le Yéti je vous signale un texte d'un certain Attilio Mordini qui voit dans ce phénomène un rescapé de la lignée caïnite. Cela dit ce n'est point le lieu ici de se pencher sur une question relevant des études bibliques et j'ai perdu de vue ce genre de problématique et surtout je n'ai pas le temps de retrouver l'ouvrage, de la relire pour donner mon avis. Il me semble du reste avoir publié quelque chose à ce sujet mais à l'époque Internet en était à ses balbutiements et il faut aller à la B.N. pour trouver la revue très confidentielle où se trouve la recension évoquée.

Je signale, page 5, l'existence d'un logiciel prévu pour simuler une armée de faux internautes. Au dessus quelques indications sur des dérives législatives française type Patriot Act. 

Un article sur le 11/9 avec une suele question : qui peut croire que le WTC 7 s'est écroulé comme un château de cartes sous l'effet de feu induits à distance des tours ?

En fin revenons à nos moutons ave un article sur les "compteurs intelligents".

Les fameux compteurs verts Linky

J'aimerais pouvoir m'étendre sur le sujet mais je suis obligé d'aller au pas de charge. Because le temps, toujours le temps, il est 23 h 59 et j'ai l'estomac qui se tortille et une fournée d'AC à mettre en route et une autre à relancer...

L'article est mal foutu mais c'est une bonne occasion d'aborder le sujet. J'ai là-dessus un dossier qui m'a été envoyé par un tiers de la part de Richard Haas qui en est l'auteur et je l'ai sous le coude depuis  un mois. 

On prend prétexte d'une économie d'énergie et tutti quanti pour nous fourguer un nouveau compteur qu'il faudra payer assez cher, comme si l'abonnement actuel n'était pas suffisant. Je rappelle qu'il y a longtemps déjà Michel Dogna en a parlé mais si obscurément que sur le moment je n'ai pas compris de quoi il était question.

Lissage de consommation

Donc je suis l'article et l'auteur parle de "lissage de la consommation" et d'une pratique consistant à couper pendant quelques minutes l'alimentations de certains appareils pour alléger la consommation de tout un secteur. Alors là j'aimerais bien qu'on m'explique comment EDF ou une autre Cie va procéder pour m'empecher de me servir de mon ordi ou de ma machine à laver au jour et à l'heure qui me convient. Comment techniquement une telle chose sera t-elle possible. Le chauffage passe encore si c'est pour quelques minutes mais une cuisinière ou un lave linge, comment va t-on faire pour arrêter un programme sans détraquer la machine ou je ne sais quoi.

J'aime autant dire que si EDF devait en arriver là je saurais me démerder pour complètement empêcher toute intrusion au delà de mon disjoncteur et à défaut de les traîner devant un tribunal manu militari !

La réduction des fraudes

Ca c'est de la vieille histoire, rares sont les vieux compteur avec le disque qui tourne et que certains bidouillaient l'hiver entre deux passage du releveur. Les compteur numériques existent cepuis un bail et ceux là on ne les baise pas à moins de se risquer à déplomber le tableau et à mettre un pont derrière !

La réduction des frais de personnel

Bien sûr que l'un des objectifs c'est d'avoir moins de peronnel à payer mais qu'y faire ? On connait les maux apportés par tout ce qui est informatique et action à distance.

Franchement, au point où on en est et à l'âge que j'ai, soit à un an de la retraite je m'en fous complètement ! Ca ne concerne pas ma génération mais celle des jeunes cons pour qui la vie réelle est dans les jeux vidéos ou les boîtes du samedi soir. Qu'ils se débrouillent ! Pour l'instant la majorité veut faire l'autruche et bien le réveil sera dur. 

La pollution électromagnétique

Les fameux compteurs vont communiquer avec leur central par courant porteur technologie CPL consistant à superposer au courant alternatif 50 Hz un signal de plus haute fréquence et de faible énergie qui se trouve être l'élément polluant. 

Oui certes, on nous donne les norme que EDF va devoir respecter savoir EN 50470 et NF EN 55022. Je ne me suis pas penché sur la question, donc je ne sais pas de quelles fréquences il s'agit mais si ce sont vraiment de hautes fréquence un simple condensateur de 600 volts d'une valeur bien choisi peut les courcircuiter et donc les annuler sans mettre le 220 ou le 380 en pétard et je signale qu'il s'agit là d'une technique connue de tous les bons géobiologistes.

Je l'ai expérimentée dans un atelier que j'occupais autrefois et je peux vous garantir que j'en ai ressenti immédiatement les effets positifs. Je me suis détendu subitement et ça m'a libéré une énergie folle et je me souviens qu'un chauffeur de bus mal embouché s'est fait incendier ce jour là d'une façon qui l'a dissuadé de toute réplique.

Maintenant, il y a haute fréquence et hautes fréquences, ça dépend du registre et pour commencer il s'agirait de savoir si ces fréquences échangées entre compteur et centrale vont pénétrer à l'intérieur des appartements et des maisons. Pour cela il faudrait une domotique susceptible de permettre la coupure à distance des appareils. Donc on en revient à la question du "lissage" et je remarque une fois de plus que les gens qui causent de ces questions sont parfaitement incompétents et ne se préoccupent même pas de savoir si ce qu'ils avance est réalisable techniquement et de quelle manière. Je ne vois pas comment et quels dispositif EDF pourrait utiliser pour décider d'interrompre le fonctionnement des radiateurs ou de tels ou tel appareils de Dupond, Durand, Tartempion, Machin chose sans avoir à l'en informer.

Quand à recevoir des messages en SMS de même que j'ai juré que je ne n'aurai jamais de télé, il faudra que je sois contraint à me servir d'un portable car pour l'instant ça ne m'est d'aucune utilité. Je vis dans une contrée hostile où l'entr'aide n'existe pas. Si je tombe en panne sur la route je ne saurais pas qui appeler, je suis à 900 km de ma famille, mes amis proches n'ont pas de voiture. Pour le reste j'ai assez de l'ADSL et des emails. Donc les SMS je n'en verrai pas la couleur ou alors ce sera poubelle!   Je vis dans une région où la seule ligne qui la traverse est encore pourrie pour de longues années donc je suis assez grand pour réduire mon chauffage tout seul. Du reste vu le prix que je paie par an, je passerais au granulés de bois si j'avais la place pour un poële mais là c'est encore un autre piège : ça s'arrête en cas de panne de jus et il faut intervenir manuellement. Vive le progrès ! Donc si la menace d'une pénurie se précise, je connais la solution. Un petit groupe électrogène silencieux de 3 kw sur le balcon et je verrai les villas des environs plongés dans le noir car tous ces cons qui ont dépensé une fortune pour se doter d'une piscine olympique n'ont même pas pensé à prévoir un groupe dans un cabanon !

Alors la menace du CPL mérite d'être plus sérieusement documentée. Alors où est la menace me direz-vous ?

La vraie menace !

La menace la plus redoutable c'est la possibilité de couper le jus à distance sans avoir à déplacer un agent. Un agent qui en cas d'intervention d'une association de défense des pauvres gens peut s'opposer à toute coupure. Du reste si ça n'a pas changé, EDF a obligation de continuer à fournir en se contentant de brider la consommation, à moins que cela n'ait changé !

Donc fini les arrêtés d'interdiction de coupure des maires. Sans parler du risque d'erreur ou de vengeance. Dans certains patelins engueulez vous avec le facteur ou tel fonctionnaire, s'il peut vous faire une "crasse" il ne vous loupera pas. On peut tout imaginer en fait de persécutions. Quelqu'un qui dénonce trop de choses peut subir toutes sortes de tracasseries et celle d'une coupure par erreur dictée par un politique local qui qui aurait le bras long. Donc vous vous retrouverez dans le noir sans avoir été prévenu. Vous faites quoi ? Si vous savez à qui vous adresser vous allez tomber sur un standard à la nouvelle mode avec des numéros de touche à appuyer pour être dirigé vers un service improbable. Vous allez trouver au bout du fil un esclave sous payé qui s'en foutra, vous raccrochera au nez si vous êtes furibard. Alors vous faites quoi ? Vous prenez un marteau vous cassez le compteur et raccordez les fils ?

Si on vous coupe l'eau par erreur ou sans prévenir, vous êtes en droit de la remettre si vous payez, on ne vous poursuivra pas parce qu'avant de vous couper on doit vous envoyer deux lettres, une simple relance suivi d'une lettre recommandée, ce qui arrive rarement. Mais là techiquement le problème est bien différent si EDF est dans son tort et ne vous a pas mis en demeure dans les formes. Si tant est que l'on puisse complètement priver quelqu'un d'une fourniture vitale. Et ça ça reste à prouver !

Voilà ce qu'il aurait été intéressant de souligner mais là l'auteur de l'article, un certain Jean Ticippe a merdé. C'est dommage mais le reste du numéro suffit à racheter cette cagade !

Moralité

Avant de parler de pollution électrique par CPL interposé plus ou moins à tort et à travers, il faudrait commencer par le commencement à savoir la protection du consommateur contre des coupures intempestives et éventuellement faire modifier la loi en conséquence si besoin est et ce de manière à ce que toute coupure non justifiée ouvre droit à une amende copieuse et à des dommages et intérêts systématiques pouvant être obtenue par simple voie d'ordonnance pénale par exemple ou par une procédure simplifiée ne nécessaitant pas le concours d'un huissier et d'un avocat.

A ce moment là, on pourrait peut-être commencer à parler d'économies d'énergie mais l'on sait à quoi s'en tenir sur ce chapitre. Donc le motif c'était d'abord d'user d'un prétexte pour booster le commerce des fabricants de compteurs, de faire des économies de personnel et ensuite de permettre la mise à genoux du consommateur en le privant d'électricité sans avoir à craindre des levées de boucliers puisqu'il n'y aura plus nécessité de se déplacer pour couper la fourniture !

Ce qui est stupéfiant actuellement c'est l'arrogance et le cynisme des représentants de toutes ces "pompes à fric" qui nous aignent à mort et qui ne prennent même plus la peine d'enrober leurs mensonges éhontés. Il faut dire qu'ils ont en face d'eux une presse aux ordres et qui pratique allègrement l'auto censure. Mais il faut maintenant compter avec Internet  et quelques particuliers qui savent mettre le doigt exactement là où ça fait mal. L'accupressing se pratique de bien des manières et si tout le monde s'y mettrait ça changerait un peu...   

A noter qu'en Grèce le putain de gouvernement qui a fauté à propos de la dette souveraine s'est débrouillé pour inventer une nouvelle taxe foncière et en obtenir le paiement par le biais de la facture d'électricité. Mais les Grecs, au contraire des Français, ne sont pas des veaux, ils ont promis au ministères qui sont les plus gros créanciers récurrents de la compagnie de les plonger dans le noir. Osera t-on en France user de pareils moyens pour contraindre ceux qui nous dirigent à faire leur boulot et à nous protéger de la rapacité d'un ancien monopole que l'on a été contraint de privatiser plus ou moins ?

Cela dit je ne sais pas où en sont les Grecs, j'écoute de moins en moins la radio quand à la télé, je ne souffre pas qu'on m'en parle. Se faire insulter à domicile par des faces de guignols ou des présentateurs consensuel à la gueule en forme de faux cul merci bien, je ne suis pas masochiste ! Qu'ils aillent se faire foutre !  

08/02/2011

A propos de ERDF et de ses nouveaux compteurs

ERDF_rvb.jpgIl me semble avoir déjà évoqué la question des nouveaux "compteurs intelligents" et ce pourrait être dans un post concernant les exploits de Michel Dogna mais je n'ai pas le temps de vérifier.

Cette histoire est une histoire européenne et elle a donné lieu à une alerte rédigée de façon tellement abracadrabrante qu'on ne comprend pas vraiment de quoi il s'agit.

Hier j'ai reçu un coup de téléphone d'une amie qui s'inquiète d'avoir reçu un papier de ERDF pour une histoire de relevé. Comme elle a été alertée par une feuille de chou redigée par un ancien aromathérapiste assez particulier, elle n'a rien compris au point de penser qu'il s'agissait d'une malversation d'une compagnie concurrente de EDF. Il faut dire qu'elle n'est pas douée pour la technique à moins qu'il ne s'agisse de son instrument car il s'agit d'une excellente musicienne.

Vous trouverez tous les renseignements au sujet de cette histoire de compteur sur :

http://www.pcinpact.com/actu/news/59182-erdf-linky-ufc-co...

Tous les renseignement sauf un ! Savoir le mode de communication de ces compteurs avec EDF. Apparemment il devrait s'agir du même mode que celui qui déclenche les horloges des tranches horaires alors qu'ailleurs en Europe, on aurait recours à un système apparenté à la Wi-fi et aux ordres des téléphones portables. Soit une source de pollution électro-magnétique en plus et à demeure.

UFC-Que Choisir ne dit rien à ce sujet. Le problème c'est le financement et avant tout le fait que la phase d'expérimentation est en train d'être zappée. Il y a donc de gros risques de se voir coller des factures aberrantes, sans même parler de possibilités d'espionnage, de coupure à distance en cas de défaut d'imputation d'un paiement pour des riasons informatique etc... etc...

Non seulement c'est une source d'emmerdements et de surcoût imprévisible mais c'est encore une escroquerie diligentée sous prétexte d'économie d'énergie alors qu'il s'agit plus vraisemblablement de booster un nouveaux secteurs d'activité industrielle dans la fabrication de ces "compteurs intelligents".

Là, si on voulait discuter du problème, il y aurait encore un livre à écrire car il faudrait poser le problème de l'énergie renouvellable. Je suis convaincu que si l'on n'avait pas muselé un certain Nicolas Tesla et si l'on daignait s'intéresser sérieusement aux travaux d'un certain Saerl, on aurait trouvé le moyen de capter une certaine énergie ambiante mais le problème c'est que cela rendrait caduque tout ce qui repose sur l'exploitation du pétrole... Comme on fait en sorte de chercher dans la mauvaise direction ou plus eactement d'inciter le public à regarder ailleurs, je ne veux pas m'en mêler.

Il est évident qu'il existe quantité de complots pour empêcher certaines choses de voir le jour. Mais je n'ai pas la moindre envie de parler ici de "conspirationnisme", ça existe mais c'est un sujet tabou. Cependant, dites vous bien que les moyens existent de manipuler le climat d'une part et éventuellement de provoquer des seismes artificiels...

Enfin il est une chose qu'il faut souligner et qui explique bien des choses. A savoir que ce qui ne rapporte pas assez de fric n'a aucune chance de s'incarner sans qu'il y ait besoin d'empêcher quoique ce soit. On en a un exemple en thérapeutique avec les procédés naturels qui parce qu'ils ne peuvent être brevetés n'intéressent personne. En revanche une saloperie comme l'eau ionisée alcaline et réductrice, ça fait bander des tas d'escrocs et on en reparlera !