Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2015

A propos du soja...

soja.pngLa question du caractère toxique du soja revient périodiquement et donne lieu à des propos délirants.

Il est assez clairs que la défiance qui est entretenue à son sujet (et notamment la mention d'un effet féminisant) est l'oeuvre du "lobby de la barbaque". Toujours chercher à qui le crime profite ! ledit crime profite également à Monsanto et Cie qui veulent inonder la planète de soja OGM pour nourrir les bestiaux exploités par le lobby "de la barbaque". Vous pensez bien que si les végétariens sojavores se multipliaient, il exigerait un soja de qualité biologique. Ce qui est surprenant c'est que des personnages comme un Dogna participe de l'hystérie antisoja.

Michel Dogna relaie l'hystérie antisoja

Voir http://www.micheldogna.fr/page-article-4-11-68.html et je cite :

Depuis le temps que je m’insurge contre le soja et tous ses dérivés comme étant une mode meurtrière d’alimentation n’ayant jamais existé dans l’histoire de l’alimentation humaine et animale, je me désole de voir des étals toujours grandissants, proposant des formes de plus en plus variées de ce poison silencieux, et ce, comble d’ironie, dans les boutiques diététiques ! Fort heureusement, lors du récent colloque « Octobre rose »organisé au Sénat à Paris sur le cancer du sein,  Jean-Marie Bourre, membre de l’Académie de médecine, auteur de « Bien manger: vrais et faux dangers »,
a déclaré à propos du lait de soja :

« Ce n’est qu’un liquide blanc, un Canada Dry de lait, qui ne contient ni calcium ni oligo-éléments. II est strictement contre-indiqué pour les enfant ». De plus, on pensait qu’il diminuait les risques de cancer du sein chez les femmes qui en consomment ; eh bien c’est tout le contraire selon le même spécialiste qui ajoute : « Le lait de soja est une escroquerie nutritionnelle, bourrée de phyto-oestrogènes similaires à l’œstradiol, hormone féminine, qui sont des perturbateurs hormonaux favorisant le développement des cancers hormono-dépendants ».


En d’autres lieux, le Dr Mary G Enig, présidente de l’association des nutritionnistes du Maryland a déclaré : « Un bébé nourri avec du lait maternisé à base de soja reçoit l’équivalent en phyto-oestrogènes de cinq pilules contraceptives par jour…». A noter que certains moines bouddhistes mangent du tofu pour faire baisser leur libido (à bon entendeur… messieurs).

Même l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments avait déjà tiré la sonnette d’alarme contre le soja en 2000. En fait, la toxicité du soja qui peut en outre entraîner de graves lésions intestinales surtout chez les enfants, ne peut être neutralisée que par la lacto-fermentation ; c’est ce que font les chinois depuis 3000 ans avec leurs sauces bien connues. En France, seule la marque Sojami propose des barquettes de soja lacto-fermenté en diététique. Mais combien savent tout cela?

La nutrition.fr a innocenté le soja

Je ne suis pas un fana de ce site mais il a produit une série d'articles qui réfute largement tous les crimes attribués au soja.

Voir http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments...

J'ai pris la peine d'imprimer tout ces articles et de les lire soigneusement. Je ne discerne nulle part de conflit d'intérêt. Enfin cette polémique est lancinante. Je viens de tomber sur des articles du Dr Mercola qui pèchent par leur caractère très vague. Il s'appuie sur l'Institut Gerson et la fondation Weston Price alors ça impressionne. Je dois dire que cela m'a obligé à revoir mes textes. Semez le doute en favorisant la multiplication d'avis contradictoire, il en restera toujours quelque chose ! C'est la technique de surinformation par désinformation qui marche le mieux !

Il n'est pas dit qu'il faut nourrir les bébés au lait de soja et les femmes qui enfantent ont le devoir de nourrir leurs enfants au sein mais hélas à défaut de pouvoir se faire greffer un pénis, elles ont dans la tête une "bite virtuelle" qui les aveuglent et fait dire à certaines des tas de conneries ! Ah pour ça certaines sont fortes, voyez du côté du gouvernement ! Alors donner le sein à des mioches vous n'y pensez pas, surtout que maintenant les mecs aiment à donner le biberon.

Non il n'est pas absolument nécessaire que le soja soit fermenté, il faut qu'il soit cuit, ça c'est sûr et le problème c'est que beaucoup de produits, galettes et compagnie déborde de cette maudite huile de tournesol et autres cochonneries. Bien lire les étiquettes ! Cela dit on peut apprendre a faire du Tempeh. La seule difficulté c'est le séchage adéquat après cuisson : pas trop sec et pas trop humide + la bonne température pour la fermentation.

La Dr Berczeller et le soja alimentaire

J'ai parlé dans un post précédant du CEP en relation avec les divagations de l'évolutionnisme et du darwinisme quoique tout le monde s'accorde à dire que les chiens ne font pas des chats. Ce qui est, je l'admets excessivement regrettable car au moins ces adorables félins ont la délicatesse d'enterrer leur crottes et sauf exception on n'a pas besoin de leur indiquer leur bac, ils le trouvent sans itinéraire fléché! Mais les chiens quelle calamité sans parler de leur hurlements, plus ils sont petits plus ils vous percent les oreilles !

On trouve dans deux numéros de la revue un article sur l'introducteur du soja en Europe (12 et 13, vo_ir second lien) :

012 : 016

La vie et l'œuvre du Dr Berczeller et le soja alimentaire (I)

ARNOULD Francis

013 : 033

La vie et l'œuvre du Dr Berczeller (II)

ARNOULD Francis



La mort du Dr Berczeller

BARUK Henri, Pr.

http://le-cep.org/archive_medecine_sante.html

http://le-cep.org/archive_agriculture.html

16:12 Publié dans Soja | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.