Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2015

A propos de la protéine allergisante (P34) du soja

soja-allergene.jpg

Révision du 28/02/2017

Je vois que le soja est mis en cause par tout un courant de la diététique contemporaine et notamment les écoles auxquelles se réfèrent Taty Lauwers. Il serait très mauvais pour la thyroïde. La nutrition.fr a complètement innocenté le soja, y compris pour l'alimentation des bébés de sorte que l'on en vient à se poser des questions..

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments...

La sagesse recommande de s'en tenir à un usage parcimonieux des seuls produits fermentés. Je ne consomme pour ma part que des produits fermentés à base de soja et de façon très irrégulière. Le Tofu et le lait de soja ne me branchent pas. Mais je laisse à chacun le droit de penser ce qui lui convient et je dois informer mes lecteurs sur ce qui se dit. A eux de trancher.

Voir http://collectif.ava.free.fr/dossiers_choisis/berbille040...

Sur les allergènes du soja 

En savoir plus sur un allergène du soja. samedi 28 juillet 2012, par Dr Céline Palussière

Morita H, Kaneko H, Ohnishi H, Kato Z, Kubota K, Yamamoto T, Matsui E, Teramoto T, Fukao T, Kasahara K, Kondo N. Structural property of soybean protein P34 and specific IgE response to recombinant P34 in patients with soybean allergy. Int J Mol Med. 2012 Feb ;29(2):153-8

Plusieurs allergènes du soja ont été décrits. Cette étude se focalise sur la protéine P34, déjà mentionnée dans Allerdata sous le nom Gly m Bd30K.

Cette papaïne-like a été exprimée sous forme recombinante, et analysée en termes de séquence et de structure tridimentionnelle.

Les IgE de 9 patients sur 18 sujets allergiques au soja étaients positives pour P34. Il est intéressant de noter que la réactivité sérique pour cette protéine était plus fréquente chez les sujets devenus tolérants au soja que chez ceux qui restaient allergiques.

Source : http://www.allerdata.com/spip.php?article161

Ce qu'il faut souligner c'est qu'en fait les tests d'intolérance alimentaire sont de peu d'intérêt dans ce cas de figure pour de multiples raisons et donc inutiles car contradictoires. L'intolérance  (1% de la population générale) se manifestant rarement par un choc anaphylactique et une mort subite, elle est repérable dans gros risque à des troubles digestifs non meurtriers.

Dominique Guillet de Kokopelli m'a transmis les infos suivantes : 

Sur le thème des sojas et allergies: Voilà une info très intéressante qui date de 2006: Des chercheurs de l'Université de l'Illinois ont passé au crible 16 000 variétés de sojas (collection de l'USDA issue du biopiratage de deux agronomes US dans les années 40/50 en Chine et en Corée lorsque la Chine a perdu le contrôle de cette culture lors de la Révolution de Mao). Ils n'en ont trouvé que 2 qui ne contiennent pas la protéine P 34, source d'allergie reconnue. Bonne lecture.

http://news.illinois.edu/ii/06/0518/iiMay18.pdf

Attention : ne pas confondre cette protéine allergisante avec les OGM, un soja OGM serait à l'étude pour éliminer cette protéine. Cette protéine, qui est la principale cause d'allergie, est donc naturelle.  

15:31 Publié dans Soja | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.