Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2015

L'Hemoccult II est périmé, la suite a du retard à l'allumage, une présentation officielle "surréaliste"...

pochette_hemoccult.jpgCancer colorectal : l’Hemoccult enfin remplacé par un test immunologique !

Vu mon âge, je suis appelé a faire tous les deux ans ce test gratuitement. Surprise : j'ai reçu récemment un avis. Test non analysable à refaire car périmé... Alors je cherche et je tombe sur une page de Medspace portant le titre ci-dessus. Je cite un avis du 24 mars 2014 :

Paris, France -- Proposé en remplacement du test au gaïac de recherche de sang dans les selles (Hemoccult II®), le nouveau test immunologique de dépistage du cancer colorectal sera disponible à partir de mi-avril, ont annoncé Benoit Vallet, directeur général de la santé, et Agnès Buzin , présidente de l'Institut national du cancer (Inca), lors du congrès des Journées francophones d'hépatogastroentérologie et d'oncologie digestive (JFHOD) 2015 [1]. Le dépistage organisé pourra alors reprendre, après six mois d'interruption.

Visiblement les médecins n'étaient pas au courant de la péremption du test qui l'on distribué après la date ci-dessus, bonjour la communication :

Plus sensible, ce nouveau test permettrait de détecter 2 à 2,5 fois plus de cancers et 3 à 4 fois plus d'adénomes, ce qui devrait amener à doubler le nombre de coloscopie (sic). Une hausse d'activité pour les gastro-entérologues, qui fera l'objet d'un suivi régulier de la part des autorités sanitaires, afin « d'ajuster le programme », a précisé le responsable de la DGS.

Sur la nature du test

Je cite encore : Le test immunologique présente l'avantage de nécessiter qu'un seul prélèvement de selle, tandis que le test au gaïac est réalisé à partir de six prélèvements. Un aspect pratique qui, à lui seul, devrait contribuer à une meilleure participation de la population cible.

Le seuil à partir duquel le test est jugé positif a été fixé à 150 ng d'hémoglobine par mL de selle. Avec ce seuil, le nombre de cancers détectés serait doublé, tout comme le nombre de coloscopies réalisées.

Mis à part le seuil de sensibilité, je ne vois pas en quoi ce test est "immunologique". Je rappelle qu'il n'est nullement spécifique et que la présence de sang digéré (car d'après mon ancien généraliste il ne prend pas en compte le sang frais provenant de saignements d'hémorroides) peut venir de l'estomac (ulcère éventuel).

Les études ont montré que la hausse des examens par coloscopie engendrée « est acceptable pour les gastro-entérologues », a précisé Agnès Buzin.

Ben pardi, ils ne vont quand même pas se plaindre qu'on leur donne du boulot.

« Il y aura toutefois la possibilité d'ajuster le seuil de positivité pour adapter, au fur et à mesure, le programme de dépistage organisé. »

Une déclaration inquiétante qui montre que les résultats du test peuvent être manipulés à la demande. La question est dans quel but ? faire vivre les gastro-entérologues, leur éviter un burn out ? On se demande une fois de plus si on n'est pas en train de rêver.

Conclusion

Enfin 11 000 candidats potentiels au test seraient en rade mais c'est égal pour ce à quoi sert cet examen, personnellement je m'en tape ! Je ne considère comme fiable que le bilan cancérométrique de Vernes.

Le remplaçant de l'Hemoccult n'est nullement révolutionnaire et sa plus grande sensibilité paraît surtout favoriser des intérêts corporatistes. Or il existe un test sanguin appelé Septine 9 qui est un vrai test génétique mais s'il est annonçé à 95 €, Biomnis à Lyon le facture 150 €.

Le bilan Vernes est moins coûteux et son intérêt est beaucoup plus large.

18:44 Publié dans Cancer | Lien permanent | Commentaires (0)

28/06/2015

Silicium G5 espagnol - Nouvelle action de Glycan Group

imagen.asp.jpegLe 22 mais 2013 j'annonçais ceci : Christian Daniel Assoun de Glycan Group vient de m'informer qu'il a lancé une impressionnante série d'assignations depuis sa société anglaise envers le laboratoire irlandais et ses distributeurs que le continent en leur demandant compte avoir abusé des diverses marques déposées par lui mentionnant le G5 en rapport avec le silicium organique qu'il a déposé avant tous les autres acteurs de la fameuse aventure, fait que j'avais relevé dans mon livre paru chez Ambre. Sur le plan scientifique il dit avoir déposé des brevets 

Je n'ai pas eu de nouvelles de ces procédures. Soit elles n'ont pas été soutenues, soit elles n'ont pas abouti car aussi bine l'Irlande que l'Espagne continue d'utiliser une marque appartenant à Glycan Group. Une nouvelle injonction à l'adresse des Espagnols vise à leur faire supprimer un lien vers le site de Loïc le Ribault ou C.D. Assoun est désigné comme un faussaire.

Il faut rappeler que l'escroc c'est Loïc le Ribault qui s'est contenté de reprendre la formule de Norbert Duffaut consistant à diluer du méthylsiliconate de potassium tiré d'un produit industriel le Rhodorsil 51 T qui est vendu pour imperméabiliser des terres cuites ou pour être injecté dans des maçonneries afin d'empêcher les remontées d'humidité... A noter qu'il y a encore des gens assez bêtes pour s'imaginer que Loïc Le Ribault a mis au travail des micro organismes sur du sable pour faire son produit. Ce qui en aurait justifié le prix si la chose avait été possible. Mais en fait c'est un produit qui ne coûte rien et se vend les yeux de la tête ! Su reste je suis bien placé pour savoir que LLR n'aura été dans ce domaine qu'un truquer et un escroc car je suis toujours en relation avec un ancien huissier et qui a investi et s'est fait rouler.

Quant au produit espagnol son descriptif est un modèle de tromperie mais comme les gens ne comprennent rien à rien, ce commerce très lucratif, monté par des gens qui étaient dans l'immobilier est toujours aussi prospère. Je reproduit la pub de la firme avec mes commentaires en bleu. Voir en fin de post.

Les risques rénaux avec le silicium original

Dans un texte de son envoi, M. Assoun avance la thèse selon laquelle l'EFSA aurait basé son refus du méthylsiliconate de potassium comme complément alimentaire sur le fait que l'absorption de ce produit dilué engendrerait une polymérisation au niveau du rein qui risquerait de boucher les néphrons et donc d'occasionner des dégâts aux reins. Je n'ai pas eu connaissance d'une justification de l'EFSA par ce motif. J'avais interrogé un élève de Norbert Duffaut qui m'avait déclaré que la polymérisation se produisait dès l'arrivée dans l'estomac en raison d'un pH acide (1,5 la nuit jusqu'à 5 en phase de digestion). Le pH de la solution diluée étant de 5,5 à 6,5 toute la question est de savoir si une partie du CH3SiOH3 peut aboutir jusqu'au rein et polymériser sur place. L'opinion de cet élève était que la partie la plus importante se transforme incontinent en silicone et est éliminé dans les fèces et qu'une infime partie est métabolisée si tant est que sous cette forme liquide il produit des effets thérapeutiques sensibles.

Je me souviens d'une étude prouvant que le méthysiliconate est assimilable puisqu'on retrouve du silicium dans les excrétions urinaires après chaque prise. Ce que j'ai gardé en mémoire c'est que précisément et sauf erreur les experts de l'EFSA ont nié le caractère assimilable de cette molécule.

Quoiqu'il en soit c'est stupide de se ruiner avec un produit que l'on peut faire soi-même avec le gel de silice que vend un certain laboratoire d'oenologie que j'ai du mettre sur la liste noire à cause du comportement de sa gérante et qui permet de fabriquer dans sa cuisine soit l'équivalent du Dissolvurol soit l'équivalent du silicium vendu par Hubner et dont le titrage est plus élevé. Pour ma part je conseille ou la poudre de prêle ou la poudre de sève bambou qui se trouvent en vrac à des prix abordables.

Analyse de la publicité mensongère concoctée par le truand qui dirige Silicium Espana

Silicium G5 Siliplant 1000ml

Nouveau G5 buvable obtenu à partir de Silice naturelle extraite de la Prèle des champs (Equisetum arvense issu de l'agriculture biologique) et d'acide silicique. Méthode du Docteur Loïc Le Ribault, le Silicium G5 Siliplantest pleinement actif, assimilable et bio-disponible. Son efficacité à été prouvée par des études cliniques realisées en France en 2011. 

Ce n'est plus la formule de Le Ribault qui n'a jamais utilisé de prêle mais, je le rappelle, un produit de facture industrielle et non pharmaceutique le méthylsiliconate de potassium et pas l'acide silicique.

Le Silicium G5 Originala été relégué en 2010 à la catégorie des cosmétiques c´est à dire ‘usage externe´ au sein de l'union européenne. Le Silicium G5 Original est disponible mais porte la mention ´Usage Externe´, selon la nouvelle réglementation européenne en vigueur.

D'abord ce n'est pas le "Silicium G5" qui est en cause dans la décision de l'EFSA mais le méthylsiliconate de potassium dont l'usage a été interdit comme complément alimentaire.  Admirez au passage le confusionniste, soit délibéré, soit comme fruit de la crétinerie d'un parfait imbécile incompétent face à une question de droit si simple. Il s'agit bien d'un silicium équivalent au produit irlandais. Mais l'EFSA n'a jamais dit qu'il fallait apposer une étiquette usage externe car elle ne s'est pas occupée de cosmétique dans cette histoire. Ce n'était pas son propos !

Côté français Christian Cotten continue d'importer le silicium irlandais qui est toujours à base de méthylsiliconate de potassium, interdit à la vente comme complément alimentaire et a déclaré que puisqu'on ne peut en faire légalement qu'un usage cosmétique et bien les particuliers ont le droit, si ça leur chante, de le boire. Il est curieux que la DGCCRF n'ai pas imposé la mention "usage externe" sur les flacons.

L'espingouin lui s'est couvert par une étiquette et la justifie en mettant l'obligation sur le dos de l'EFSA qui je le répète ne s'est occupé que du cas du "monométhylsilanetriol" qu'en tant que faisant jusqu'alors l'objet d'un usage oral. Est-ce clair ? Si ça ne l'est pas c'est pas en buvant ce produit que votre esprit va s'éclaircir.

Silicium España a lancé le Silicium G5 Siliplant (silice naturelle. consideré comme complément alimentaire buvable et formulée en 2006 par Loïc Le Ribault). Le Silicium G5 Siliplant contient de la Silice organique naturelle obtenue par un processus exclusif basé sur la formulation de Loïc Le Ribault.

La c'est un sommet dans le mensonge. Le Siliplant c'est bien de la prêle et de l'acide silicique. Jamais LLR n'a employé cette formule. Cependant l'allusion à un processus exclusif basé sur la formulation de Loïc Le Ribault c'est une incitation à penser que l'acide silicique serait obtenu par le travail (naturel) de bactéries sur du sable. Or il est possible que cela se fasse dans la nature mais en tous les cas Le Ribault n'a jamais mis en oeuvre un tel procédé. Je répète qu'il n'a jamais fait que voler la formule de Duffaut qui du reste n'en est pas une puisqu'il n'est pas à l'origine de ma création de la molécule qu'on trouve dans le Rhodorsil 51 T.

Il faudrait dans ce monde une loi préconisant d'arracher la langue de ceux qui franchissent certaines bornes dans le mensonge. Mais puisque la loi est inopérante on est en droit de souhaiter qu'un accident en vienne à pallier à cette carence. n'oublions pas que LLR est mort d'un CANCER DE LA LANGUE.

Et si la justice immanente frappait une seconde fois !

Çà serait drôle n'est-ce pas !

26/06/2015

A Angela : la fonction de recherche du blog ce n'est pas pour les chiens...

sonotone.jpgOn m'écrit pour au fond me reprocher de l'avoir pas signalé la condamnation des Pr Even et Debré, outre que j'ai bien publié la nouvelle et ce n'est pas le problème. Je me fous des condamnations de l'Ordre surtout quand ça concerne des questions de forme. Qu'est-ce que ça prouve quant au Dictionnaire qui était en cause ? Or j'ai relaté la chose. Voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/03/18/bernard...

Je rappelle qu'il y a à gauche une case qui permet des recherches ciblées. Avant de me faire perdre du temps à répondre à des courriers superflus et sans intérêt commencer par rechercher tout ce qui concerne le sujet auquel on s'intéresse ! Merci d'avance !

 

Qua=nt à cet ordre corporatiste que la loi Le Chapelier est censé avoir exclu est l'une des hontes la la France issue de Vichy et de son maréchal qui, pas plus que De Gaulle, ne saurait avoir été un saint, loin s'en faut!

De Gaulle a eu pour lui deux choses, il a parfaitement jaugé les américains et s'est montré lucide au sujet du projet européen n'ignorant pas qu'il s'agissait d'un projet américain, son ascétisme en tant que locataire de l'Elysée (il payait les factures EDF de son appartement) nous rappelle un autre monde bien différent de l'actuel mais il ne faut pas trop gratter.

Son nom lui a inspiré des prétentions quasi "messianique" sur laquelle il y aurait beaucoup à dire. Voici un ouvrage récent qui rappelle une très sombre histoire dont seulement quelques "initiés" ont eu vent. Ce bouquin c'est du "réchauffé", oubliez le ! Le manifeste du RP Martin est introuvable ainsi que d'autres ouvrages attenant à cette question. Il s'agit probablement d'une pure mystification et je m'intéresserais plus volontiers au rôle du général (qui n'aurait été que capitaine...) dans un certain assassinat qu'il a manifestement encouragé.

http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?artic...

Mais revenons au présent, quand je vois la présidence actuelle feindre la colère d'avoir été écoutée pas la NSA tandis que l'on raconte que le hollandais aurait téléphoné à Barack pour lui demander des comptes je me pisse de rire dessus ! Les deux dernières présidences ont constitués les exemples les plus méprisables de chiens courants au bénéfice des intérêts américains de sorte qu'on est en droit de s'esclaffer au spectacle de cette comédie mal réglée et parfaitement ridicule. Arrivé à ce point de servitude volontaire, un peu plus un peu moins, avec ou sans écoutes, quelle importance ?

15:25 Publié dans Surdité | Lien permanent | Commentaires (0)

Connaissez vous "Wanted Pedo" ?

maxime.jpgNous n'allons pas nous éterniser sur l'histoire du suicide de Corinne Gouget mais il se trouve qu'en parcourant une page de "Nizub", son défenseur, je constate que les récentes "révélations" de Stan Maillaud sur la donzelle avaient suscité de la part de son ancienne employeuse une plainte auprès de MétaTV qui a publié le très long show de l'ancien gendarme. Nul doute que cette réédition d'une dénonciation ancienne a du porter un coup assez fatal au moral de notre pourfendeuse d'aspartame... Je ne dis pas ça pour me disculper de la responsabilité que l'on fait peser sur ma pomme en tant que co-asssassin de la dame. Je m'en contrefous et je vais dormir du sommeil du juste.

Je remarque seulement que ou bien c'est un suicide ou il s'agirait d'un meurtre, deux thèses forcément contradictoires. On a franchi le pas en faveur de celle d'une exécution commanditée par Monsanto et Cie comme on l'affirme sans rire sur la page que j'évoque. Si les acteurs du lobby agroalimentaire suivent cette affaire, ces niaiseries doivent les faire se gondoler de rire en voyant à quel point ils n'ont en face d'eux que la pire espèce de crétins acculturés. Enfin je doute qu'ils aient du temps à perdre à ce point...

Je ne suis pas très familier des abréviations sémantiques en usage dans les forum et j'ai découvert un "code" type SMS dont j'ignorais l'existence. Les considérants de l'affaire sont partout ponctués de "RIPs" alors j'ai cherché et cela voudrait dire Requiescat in pace ! Si ça cadre avec le contexte, l'apparition de ce latinisme au milieu de cette bande de ploucs incite à douter de la traduction. Mais enfin et quelque soit ce que l'on a voulu sous entendre j'aurais tendance à voir dans ce qu'on donne pour une formule de condoléance, l'ordre de RIPer, c'est-à-dire de dégager. De ce point de vue, je constate que leur chère Corinne aurait anticipé leur désir non dit. Je laisse la chose à vos méditations... Que de contradictions sémantiques dans cette malheureuse histoire...

Pourquoi ai-je évoqué Wanted Pedo, et bien c'est parce que Maillaud est accusé d'être le gourou de cette nouvelle secte. Secte fondée par un certains Maxime Montaut. J'ignore d'où sort ce mec mais je constate en revanche qu'il n'est pas en odeur de sainteté sur le Net. Mais un petit détail m'a sauté aux yeux et les coïncidences ont pour moi valeur de signes. Ce qui m'a frappé c'est la domiciliation de l'assos. Elle a élu domicile dans une ville que j'ai symbolisé par un bouquet de roses tout en la décrivant comme malodorante. Je n'ai pas cru devoir préciser et je trouve que les communications "cryptées" sont plus amusantes ça donne l'occasion aux lecteurs d'essayer de traduire les indices fournis. Je ne sais pas d'où sort ce Maxime Montaut auquel on reproche de ne pas se prendre pour une merde et surtout j'ignore ce qui l'a incité à se lancer dans la bataille contre les "pédophiles" supposés institutionnels. Une question : sait-il que sa ville a été le théâtre d'un petit réseau de complices mais j'ai le sentiment que pour tout dire, il arrive après la bataille.

S'il tombe sur ce blog et parvient à l'article ou j'évoque sa ville, saura t-il décrypter l'histoire dont j'ai rapporté les linéaments en donnant les noms des acteurs, des lieux en mettant de la chair sur mon évocation, en allant jusqu'à donner le titre de l'Opéra de Mozart que j'ai évoqué et dont la mise en boîte a été suivie d'une nuées de pédophiles ?  J'étais trop affairé à suivre ce qui se passait dans la cabine technique tellement les conditions acoustiques (absence d'insonorisation) et l'impréparation de l'orchestre était mauvaise pour aller voir ce qui se passait autour d'une certaine piscine mais on m'a raconté la cour appuyée d'un personnage qui suivait à travers l'Europe les évolutions d'un chœur de garçons allemands... 

Si ce Montaut ne s'avérait pas capable de me prouver par mail qu'il est à même de reconstituer ce que j'ai évoqué et de dire exactement de quoi je cause en comblant les vides laissés à dessein, je ne pourrais que lui donner le conseil de s'occuper d'autre chose que de la croisade dont il s'est entiché. Il prouverait par là son amateurisme. Vivre dans une ville où il s'est passé tant de choses dans le registre qui l'occupe et n'en rien savoir signerait de sa part un parfait amateurisme. La coïncidence de lieu est, je le présume fortuite, mais elle n'en serait pas moins révélatrice... Mais peut-être est-ce un ancien abusé de la trop d'école que j'ai évoquée de façon relativement floue... Avec un peu de chance, il y aura peut-être appris à chanter à peu près juste....

Il me reste à espérer qu'un sujet plus gratifiant va se présenter !

24/06/2015

Mud day niçois tragi comique : bouffer de la merde, un divertissement bien d'époque...

bouffe merde.jpgDernière nouvelle (24/06 20 h 15) : on est passé de 580 à 1000 intoxiqués après avoir siroté de la merde. Un millier de cacas à analyser, la fortune pour les labos d'analyses... On nous fait languir quant au mystérieux et méchant virus qui a eu la bonne idée de s'attaquer aux con(ne)s... Au moins y a pas besoin de dents pour se régaler...

Le Mud Day dans les Alpes Maritimes tourne mal : 580 victimes d'une épidémie mystérieuses sur 8400 candidats... Voir :

http://www.leparisien.fr/provence-alpes-cote-d-azur/mud-d...


Levens : un bain de merde ça vous dit ?

On a les divertissements que l'on peut... Bouffer de la merde, c'est à croire que les gens aiment ça. On a les retours à la terre que l'on peut... Sans parler des fantasmes sexuels (penser au bruit de sucions qui évoquent des pratiques pas catholiques...). Je ne parle pas de l'épidémie d'hyperclitorisme que cela révèle chez les femmes qui voudraient pisser plus haut que leur cul...

Drôle de retour à l'état "pré adamique" ! Tu est poussière, pardon tu es merde à la merde tu retournera... Certains sont visiblement très pressés d'atteindre cet état hautement paradisiaque !

A peu près dans le même temps "Estrassi" le Maire motodidacte qui se voit déjà président de la proche métropole se prenait la huée du siècle à l'occasion de la Fête de la zizique, 20 000 spectateurs l'ont sifflé en chœur... Assourdissant ! Mes oreilles chastes et sensibles n'y eussent point résisté, heureusement je fuis ce genre de récréation populiste... Pendant que la police économique perquisitionne les services comptables de la Mairie à propos des dessous de la construction du Grand Stade.

Les mahométans doivent bien rigoler en voyant tous ces porcs ! Pour une fois il auront raison !

Enfin pour l'instant le mystère demeure, l'hypothèse d'une piste alimentaire est pratiquement écartée, on s'oriente vers un bactérie (camphylobacter d'Atlanta) ou un virus siégeant dans la boue, des enfants qui ne se sont pas vautrés dans la gadoue ont été malades donc la saloperie a été communiquée par les parents : une première mondiale. Cela s'est passé à Levens et on installe à présent des gens du voyage à proximité du tas de merde. La suite au prochain numéro...

Vous êtes au RSA, vous avez perdu votre job, devenez "empatothérapeute" en 33 leçons....

eve.jpgThérapeutia va faire de vous un super guérisseur en 3 x 11 (nombre solaire) modules (33 l'âge de la passion du Christ) de 2 jours soit au total 66 jours. On allait pas multiplier ça par 10, vous n'auriez pas résisté. Mais vous allez devenir une vraie "bête" dans le domaine. Promis juré !

Voir http://therapeutia.org/

En fait, c'est une formation au psychologisme, ou plutôt de "commerce emphatique" avec un soupçon de pharmacologie en 3 année. Mais pour quoi faire, ça ne s'adresse pas à des médecins mais au tout venant et en particulier à des "meufs" désireuses de se poser dans un profession dite "libérale".

Jamais vu une proposition aussi creuse. D'où ça sort ? Qui sont les enseignants ?

Enfin quand vous regardez les images du site, vous constatez que la mâlitude est représentée de façon quasi "homéopathique", à part un jeune con sur la vidéo qui prétend avoir eu la révélation de l'évidence. Mais bonté divine j'irais pas me confesser à un pareil crétin, on a envie de le baffer. C'est clair n'est-ce pas! Notez qu'on m'a donné la consigne de ne pas écouter les vidéos, elles seraient ensorcelées par la PNL, mais bon je ne risque rien, ce genre de réclame ça me gave au bout de 3 secondes...

Le XXIème siècle est vraiment passé maître dans l'art de vendre toutes sortes de vents.

L'ISPN annonce une "Grand Messe" de santé naturelle bio naturiste au Parc Floral, si vous aimez le "cirque" c'est 90 € la loge....

grande-roue-nuit-bellcour.jpgA 90 € pour les 2 jours et avec seulement 3000 places disponibles l'ISPN escompte 270 000 € de recettes en octobre prochain mais une fois les frais payés où iront les bénéfice attendu qu'à l'exception du Dr Horowitz (qui bombarde les Lymiens d'antibiotiques sans jamais les guérir) les intervenants ne vont pas réclamer 3000 $ + les frais d'avion et d'hôtel car la plupart paieraient volontiers pour tenir le crachoir et s'exhiber.

Il y aura l'incontournable "Professeur" Joyeux l'homme aux 500 publications et aux 20 livres (enfin surtout des préfaces) et ses dernières découvertes (livresques) sur le cancer, l'alzheimer et le Parkinson (sic) Il y aura Luc Bodin le touche à tout et le gourou du ho'oponopono, Hertoghe le rajeunisseur à 380 € la confession, Venesson un jeune "nutriotionniste" aux dents longues, quelques vendeurs d'herbes, un chef cuisinier rénommé et de luxe  qui viendra du fin fond du Gard (bio cela va de soi...), Quémoun, le pharmacien qui s'est fait, parait-il, bouffer son labo (Rocal), Martine Gardénal au nom prédestiné qui va vous épileptiser, de Lorgeril qui vous fera l'article pour l'huile d'olive (centrifugée à toute berzingue, les moulins gênois n'étant plsu de saison...) et le pinard de famille, Marc Henry va bredouiller sur la physique quantique (en fait de la "pataphysique"...) et avec ça on vous promet des secrets de derrière les fagots pour éviter les AVC, guérir le diabète, passer à côté de l'Alzheimer et SEP et j'en passe... 

Bref une brochette composé pour l'essentiel de vieux chevaux de retour comme en politique et de figurants plus ou moins obscurs pour faire prendre cette gelée assez passablement hétéroclite... Et oui on est à la fin du règne de la quantité...

Il fallait bien pour vendre toute cette salade un mail quasi interminable qui est un modèle de communication synthétique dans le répétitif...

Un conseil, si vous avez 90 € à claquer pensez au petit cochon (en haut et à gauche) mais je préfère les chèque à Paypal, car en plus de ma commission je suis pas loin de la limite. Ou encore, c'est égal, achetez vous des bouquins sérieux, cela vous fera plus de profit que ce genre de kermesse rassemblant beaucoup d'illusionnistes.Car figurez vous que quand on parvient à obtenir des informations sur les "résultats" de certains de ces gens c'est jamais très brillant, je pense à Rueff qui sévit ou à sévi à Cannes. Bref voilà une belle brochette de beaux parleurs pour une majorité dont il n'y a pas grand chose à attendre.

Avec 3000 bipèdes çà va être la foire, enfin si vous voulez vous risquer dans cette compagnie et si on vous permet de poser des question demandez à Horowitz pourquoi il ne parle pas de l'argent colloïdal dans son bouquin. Mais pas de ma part, çà risquerait de causer un froid quoique la plupart des écervelés qui vont se rendre à cet office ignore mon existence et c'est bien ainsi, je ne tiens pas à me commettre au milieu d'une telle faune... Je suis un peu "agoraphobe" sur les bords...

Recettes pour restaurer son immunité

Il est probable que cette note devra faire l'objet de mise à jour régulières en revenant à la Une régulièrement.

L'éternel entartré du ciboulot : BHL se prend la 8ème tarte à la crême

Problème il n'aime pas la crème anglaise...

http://www.lesinrocks.com/2015/06/01/actualite/noel-godin...

Moi c'est pas une tarte que je lui foutrai à cet empaffé qui est en grande partie responsable de la déliquescence Libyenne et de l'immigration massive qui en résulte. Et ce connard se prend pour Platon réincarné s'il est un sens qui lui manque c'est celui du ridicule qui malheureusement ne tue pas ! Sauf chez les "sans dents"... Quel dommage !

Les ghettos du Gotha

Après avoir écouté ça vous cherchez sur Youtube les "ghettos du Gotha", le ridicule de certains français titré est à se pisser de rire dessus comme l'infâme Rohan-Chaboy qui se croit le propriétaire de la France. Et nous lui devons sans doute un loyer... Ces putains de révolutionnaires n'ont visiblement pas fait leur boulot, c'est à recommencer ! Les Pinçon-Charlot sont bien sympathiques en lesquels les "français moyens" se reconnaîtront aisément. La France c'est eux et non cette faune prétendument aristocratique complètement dégénérée car en dessous mêmes des "bourges". "Ca" et le monde "people", c'est la honte de l'humanité !

Ce puant sirop de la morale consensuelle qui nous étouffe

Sirop.jpgUn sujet inépuisable qui réclamerait qui réclamerait une encyclopédie d'au moins 5000 pages pour une présentation simplement élémentaire.

Voir : http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/puant-sirop-de-moral...

Le "gland" à gauche c'est quelque chose ! Je sais par une ancienne étudiante en droit native de sa ville de l'Est (marié à un juriste au service d'EDF...) qu'il organisait des partouzes et y invitaient le curé du coin sous prétexte qu'un invité d'une réunion de famille était à l'article de la mort et nécessitait l'extrême onction. On a les distractions que l'on peut. J'aime pas trop les curés mais depuis que le nouveau pape a dénoncé l'Alzheimer spirituel, la double vie des quelques vieux éléphants de la curie romaine, je fais la part des choses... Voir :

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/12/22/alzheimer...

Les 15 maladies de la curie selon le pape François :

  1. Se croire immortel, immunisé ou indispensable.
  2. Trop travailler.
  3. S'endurcir spirituellement ou mentalement.
  4. Trop planifier.
  5. Travailler dans la confusion, sans coordination.
  6. « L'Alzheimer spirituel ».
  7. Céder à la rivalité ou à la vantardise.
  8. La « schizophrénie existentielle » (recourir à une double vie pour combler sa vacuité spirituelle).
  9. Le « terrorisme des ragots ».
  10. Le carriérisme et l'opportunisme.
  11. L'indifférence aux autres (par ruse ou jalousie).
  12. Avoir un « visage funéraire » (pessimisme, sévérité dans les traits).
  13. Vouloir toujours plus de biens matériels.
  14. La formation de « cercles fermés » qui se veulent plus forts que l'ensemble.
  15. La recherche du prestige (par la calomnie et la discréditation des autres).

Cela peut s'appliquer mutatis mutandi à tous les humains profanes...

La laïcité façon "El gaudillo" amoureuse de l'Islam

valls-dictateur.jpgVoir : http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/manuel-valls-lisl...

Une femme peut se permettre sans doute ce genre d'analyse subtile, pour un mâle ce serait sans doute dangereux. Il risquerait les tribunaux... Dussé-je causer du déplaisir à ces lecteurs et lectrices, les règles de succession selon le Coran et la Sunna en particulier ne sont pas solubles dans la république.

Attention, je ne dit pas que nos règles sont meilleures car l'Etat est bien le premier proxénète de France. Ni que la démocratie serait le meilleur des gouvernements car c'est en fait le pire ! Le voile islamique ne me gêne pas, rien à voir avec la burka et j'ai connu une époque où dans les églises, hommes et femmes ne se mélangeaient pas, les hommes tenaient la droite, les femmes la gauche et dans les églises basques, les mâles, pire encore occupaient les tribunes, un peu comme chez les gitans.

Le problème est que trop de mixité tue l'amour, hétérosexuel en particulier. Va t-on finir par trouver une synthèse entre ceux extrêmes devenues caricaturales, hélas je n'y crois pas ! En attendant, il doit exister des lois d'exception pour certains commerçants :

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/epicerie-aux-horair...

Il en dit quoi le Juppé ?

L'industrie du cochon et du pinard risquent de disparaître. Pour les porcs c'est pas grave, ça fera des odeurs en moins mais pour le vin ce sera une perte dommageable en anti-oxydants... Exit le "paradoxe français" !

Immigration africaine : quand le bon sens refait surface...

sarkozy.jpg

Et oui le problème c'est bien lui qui semble en train de muter sa véritable nature devenant subitement visible...

http://www.bvoltaire.fr/silviomolenaar/sarkozy-migrants-p...

 

Suite au prochain numéro....

19/06/2015

Médecine anti-âge façon belge et façon française

Dalle.jpegne prenez pas cette photo pour une "pub". Je ne lirai pas ce livre à moins qu'il ne me tombe sous une patte gratuitement. Il ne risque pas de m'apprendre grand chose... Simplement il faut des images pour attirer le chaland...

Nous avons d'un côté Thierry Hertogne qui bénéficie de l'aura de son ancêtre pour la Belgique et en France Claude Dalle. Hertogne prend 380 € et ses collègues 230. Il a décidé  de prendre en 2015 une année sabbatique. Avec le fric qu'il se palpe, il pourrait bien prendre 6 mois de repos par an pour voyager ou jouer au golf si ça lui chante. On m'a passé le panel d'examen qu'exige Hertogne, de la folie. J'ai pas calculé le coût mais ca doit largement dépasser les 1000 €. Le questionnaire fait 25 pages environ et il est illisible car il est tassé. Je n'ai rien contre les questionnaire mais ceux que l'on trouve sur son site pour dépister les carences en certains nutriments sont assez franchement débiles.

Côté français Claude Dalle annonce des consultations à 300 € mais en fait il pratique des prix nettement plus sage et sans doute en fonction du temps passé et en matière d'examens biologique il est moins dispendieux. Si sa pratique est nettement plus équilibrée et si je n'ai pas grand chose à dire et seulement à regretter qu'il faille passer par des gens comme lui pour bénéficier d'un dépistage correct au niveau thyroïde à moins d'avoir eu la chance de tomber sur un généraliste déjà sensibilisé au problème pour avoir droit à un supplément sous la forme d'Euthyral, cette situation est imputable au fait que non seulement les généralistes mais aussi les endocrinologues sont complètement à côté de la plaque.

Bref, pour être a peu près bien soigné, il faut faire ce que je fait, se documenter en permanence non par hypocondrie mais par goût pour la médecine et tout vérifier.Dans le meilleur des cas, si vous ne veillez pas au grain votre médecin, parce qu'il est bouffé par des soucis administratif, ne fera pas les contrôles biologiques réguliers qui s'imposent. Alors il faut faire votre calendrier... Par exemple !

Près d'une décennie pour en arriver à percuter au sujet d'une banale hypothyroïdie après une analyse où la TSH a crevé le plafond, c'est un peu dur à avaler. S'il s'avère que grâce à un traitement bien conduit, je récupère une énergie stable je connais un toubib qui va entendre causer du pays ! Je l'aime bien, il n'est pas antipathique, mais je risque de lui demander si son assurance veut bien traiter une demande de dédommagement à l'amiable !

Puisqu'on parle d'anti-âge, foutez-moi la paix avec les histoires de "remonte télomères". La seule expérience que je connaisse s'est traduite par des maux de ventre. Cela m'a valu le legs d'un fond de pot de TA65 dont je n'ai encore rien fait...

Vaccination : faut-il que la polémique Joyeux demeure ? Dixit JIM.fr

Le titre est une allusion au titre d'un choral luthérien devenu un tube grâce à Jean Sébastien Bach. Vous avez tous entendu la transcription à l'orgue de ce choral Jésus que ma joie demeure tiré d'une cantate, une véritable "scie" dont voici la version  originale dans une interprétation excessivement "canulante":

C'est fine allusion à la "catholicité" du "Professeur" mise en cause pour ses positions jugées rétrogrades sur l'avortement et la pilule. Cette maudite pilule tant vantée par des féministes, qui sont souvent des "gouines", lesquelles n'en n'ont aucunement l'utilité puisqu'elles haïssent les mâles et au pire se font inséminer artificiellement de sorte que c'est bien le Diable quand elles tombent en cloque... Car qui peut avoir envie de les "violer", à part des "malades", je vous le demande !

Bel exemple des reptations sémantiques dont le journalisme français possède le secret lorsqu'il s'agit de crypter des sous entendus au demeurant passablement contradictoires puisque l'on semble en train de découvrir des vertus à la campagne de celui qui est bien connu pour toujours péter au dessus de son cul et dans tous les domaines...

Eh oui tous ces braves gens sont en train de découvrir que le "professeur" n'est pas un anti vaccin primaires.

Voir http://www.jim.fr/medecin/jimplus/posts/e-docs/vaccination_faut_il_que_la_polemique_joyeux_demeure__152812/document_jim_plus.phtml

Mais ça n'est pas si simple. Mais on s'en fout : ça part dans tous les sens et une truie n'y retrouverait pas ses petits ce qui était à prévoir.

Qu'importe, je m'en tape des vaccinations obligatoires ou pas ! Il est des phénomènes qui me soucieraient si je ne savais pas de longue date que la France n'est qu'une république bananière où certains fonctionnaires parisiens font la pluie et le beau temps. récemment, dans une petite ville arrosée jadis par un fleuve bien assagi, un pharmacien qui sévissait loin de son confrère au commerce florissant (la famille détenant au moins trois officines dans le secteur grâce à un travail acharné du père présent sur le front jour et nuit) a trouvé le moyen, à la faveur de la rénovation d'une place de pouvoir s'installer à environ 100 mètres de son collègue alors que les règlements imposeraient le double plus l'obligation d'être dans l'impossibilité aux enseignes de s'apercevoir mutuellement. Et bien la concurrent qui a un homonyme en haut lieu a trouvé le moyen de passer outre...

Là n'est pas le problème. A cause de son charisme le collègue s'en fout mais ce dernier possède un laboratoire de fabrication cosmétiques dont le siège social est sur une ile portugaise. Et bien les services en charge de la sécurité de ce genre d'établissement lui ont fait débourser plus de 30 000 € de mise à niveau. Réservoir métalliques sous les cuves pour pallier à des fuites éventuelles etc.. etc... Mais au bout du compte ça ne leur convient toujours pas et ils se sont abouchés avec le Préfet pour qu'il ordonne la fermeture de l'établissement. Et bien c'est une douzaine au moins de salariés qui se retrouvent sur la paille. Mais la SE continuera à fonctionner hors de France dans un pays où on paie peu d'impôts et où on met des locaux à disposition des industriels pour tenter de résorber le chômage. Ce sont des dizaines de milliers d'Euros de TVA que le Fisc français va perdre. Il s'agit manifestement d'un complot.

A noter que dans la même ville on a fait fermer une station d'essence : on lui a d'abord imposé un système anti incendie vue la proximité d'un immeuble d'habitation. Une fois les travaux exécuté il a été décidé qu'il fallait une double ou même triple protection de cuves. Résultat le propriétaire exploitant a du vendre et il faut se rapprocher de la métropole pou ne pas tomber en panne de carburant et avoir soin d'avoir toujours un jerrican de réserve. C'est un truc de bouffe immonde qui a remplacé la station...

Cette histoire de laboratoire me rappelle l'aventure de Diéti-Natura qui a commencé en France. Il me semble que ce devait être aux sables d'Olonne. La DGCCRF a fait chier tant est plus. L'usine est toujours à Grisolles mais la société de vente est en Suisse quoique les colis partent toujours du Sud Ouest. C'est encore des millions de recettes de TVA qui échappe au Fisc français. Mais rassurez vous je ne vais pas le plaindre. Pour ce que fait la France de l'argent public qui sert surtout à financer l'avion présidentiel ou ministériel pour que El Gaudillo puisse assister à des matchs de foot au travers de l'Europe sans avoir à prendre les lignes régulières, là encore on s'en tape ! Mais il ne faut plus nous parler d'économies et d'austérité.

Enfin quand les israëliens bombardent certains populations civiles on n'a pas le droit de parler de "crime contre l'humanité" puisque les seuls fleurons de l'humanité digne d'exister envers et contre tous ce son eux et que le reste n'est que "Goyims", c'est-à-dire en simplifiant des porcs à face humaine on doit fermer sa gueule et ravaler sa récolte. En revanche Madame Lagarde peut se permettre de traiter le peuple dont sont originaires les "Lumières" dont nous nous vantons de nation infantile parce qu'elle ne désire pas se plier à son arbitrage ou à celui de ses complices.

Notez encore que la France résiste vaillamment contre l'immigration africaine aux portes de Menton mais il parait que quand on compare ça chiffre par millions pour la Jordanie, la Syrie et la Turquie et seulement par milliers, une "goutte d'eau" m'a t-on dit pour ce qui concerne l'ensemble de l'Europe. Il y a comme qui dirait un ... problème. Là aussi on est odieusement manipulé à force de se regarder le nombril. Enfin c'est un certain BHL qui est responsable de cette ruine lequel quasiment ordonné au nabot de foutre en l'air la Libye et on voit le résultat. Tout ça parce que Khadafi aurait financé sa campagne électorale et le seul moyen d'étouffer l'affaire c'était finalement la politique de la terre brûlée avec les résultats que nous avons sous les yeux. Que tous les connards qui sont à l'origine des catastrophes actuelles aient au moins la décence de ne pas nous obliger à boire leurs paroles comme s'il s'agissait d'oracles assortis d'une sorte d'infaillibilité papale. Bref qu'ils ne se plaignent pas d'être méprisés car en d'autre temps ils se seraient carrément fait "dessouder"... Enfin ils crèveront bien un jour et souhaitons que ce soit dans les pires souffrances. Et nous gardons notre calme ! 

L'affaire Seralini rebondit et on n'a pas fini d'en parler !

J'ai gardé le meilleur pour la fin même si ce post apparaîtra en tête de liste...

Une étude qui devrait faire boum !

J'ai été informé aux aurores par un ami de ce rebondissement. Une nouvelle étude du Pr Seralini était prévue dans une revue américaine à comité de lecture qui a fini par paniquer et en a différé la date de publication. Ce qui a déterminé le Pr à rompre le silence en révélant le contenu de cette étude.

Voilà c'est simple : on lui avait reproché d'utilisé une espèce de rats prédisposés à faire des tumeurs. Il est maintenant établi que cette propension ne vient pas d'une cause génétique particulière à la lignée mais du fait que l'alimentation des rats de laboratoire est hautement pestiférée par les croquettes qu'on leur donne. Or ces croquettes reflètent parfaitement la composition en polluants de l'alimentation humaine non bio et particulièrement celle des Américains.

En d'autres termes, ces rats nourris avec des croquettes "bio" ne développent aps un fond de maladies dégénératives qui en constituant un "bruit de fond" empêche de mettre en évidence les dégâts provoqués par une alimentation OGM ou par la présence de résidus de glyphosate (Roundup). A propos de cette saloperie que la royale pouffiasse devait interdire, on apprend qu'il est seulement question d'en interdire la vente aux seuls particuliers en retirant ce type de produit des présentoirs des jardineries. Si vous doutez qu'on et qu'elle en particulier se fout de notre gueule, c'est que vous seriez complètement à la masse. Alors gavez vous de pesticides et disparaissez promptement entre quatre planches, vous ne méritez pas de vivre !

En attendant voyez ceci :http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/20...

https://blogs.mediapart.fr/edition/la-mort-est-dans-le-pr...

Excellente réponse à la dépublication par Elsevier de la précédente étude. Inutile de vous dire que c'est la panique chez Monsanto et Cie. La suite est à scruter avec attention ! Le présent pavé me semble imparable !

12:47 Publié dans OGMs | Lien permanent | Commentaires (0)

Médicalisation et guerre des sexes par le Dr Girard

Girard corps féminin.jpgJe me bornerai à reproduire le résumé qu'en donne l'auteur sur :

http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article336

La promotion du genre n’apparaît ni par hasard, ni à partir de rien, mais dans la filiation directe d’une tétralogie mythique développée par le féminisme : i) assimilation du « patriarcat » à un monopole mâle de la violence ; ii) déploration unilatérale (dénoncée par A. Corbin comme « dolorisme ») sur la misère présumée de nos aïeules, sexuelle en particulier ; iii) célébration unanime de la pilule comme « libération » décisive ; iv) accès au monde du « travail » comme geste ultime de « l’émancipation » féminine. À partir de là, quoi d’irremplaçable dans la distinction mâle/femelle ?

Or, les belles histoires du féminisme résistent mal à l’examen critique (historique, notamment), tout en évacuant quelques questions sacrilèges, dont celle-ci : pourquoi la « libération » des femmes (la contraception médicalisée…) ainsi que les principaux fantasmes des promoteurs du genre (changement de sexe, PMA…) présupposent-ils une soumission absolue à l’endroit du complexe médico-pharmaceutique – dont la contribution au capitalisme sauvage ne peut être sérieusement niée et dont la criminelle brutalité est de plus en plus notoire ?

Il faut donc reprendre à sa racine le problème de la sexuation, et commencer par se demander si la violence a un sexe – sous réserve, bien entendu, de ne pas se focaliser sur les formes spécifiques de la brutalité masculine… Sur ce chemin, on en arrive vite à s’interroger sur la place de la pulsion dans ce perçu fallacieusement différentiel de la domination.

J'ai une réponse (indirecte) à la première question que j'exprimerai par un biais : si vous devez plaider devant un(e) juge des affaires familiales (divorce, allocation de subsistance etc...) que vous soyez un homme ou une femme et surtout un homme, ne prenez pas un avocat mais une avocate ! Même si elle connait les codes aussi mal que les livres de cuisine bourgeoise, vous augmenterez vos chances d'au moins limiter les dégâts a défaut de triompher.

Par leur horreur viscérale du féminin, en particulier, les médecins (qui aiment tellement à déguiser la pauvreté de leurs fantasmes sous les oripeaux de la Science) ont très puissamment collaboré avec les religieux les plus réactionnaires pour attiser la guerre des sexes : à ceci près que si l’intégrisme catholique a pris des coups sévères dans la modernité, la médecine – elle – ne s’est jamais aussi bien portée (grâce notamment au soutien irresponsable des féministes les plus caricaturalement misogynes).

Sur la pauvreté des fantasmes des médecins voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2011/01/06/medecin...

C'est très édifiant pour qui sait lire ces images dépourvues de toute poésie. La femme n'est pour la plupart de ces gens que des simples "trous" à boucher, en témoigne la peinture représentant la ministresse actuelle en réponse à ses tentatives de réforme avant qu'elle de soit effacée d'une salle de garde.

Je me rappelle également d'une conversation téléphonique avec le "Professeur" Joyeux où il a été question de l'homosexualité, sujet sur lequel je l'ai attaqué. Ce qui m'avait frappé c'est la mention du risque de rupture d'une artère dont j'ai oublié le nom (et ce nom m'avait frappé vu mon ignorance et mon désintérêt pour les infimes détails anatomiques du "territoire" concerné) si un jeune garçon de 14 ans est pénétré par un adulte. Non seulement, il a assimilé tout "pédophile" à n'être qu'une pure brute, ce qui est loin d'être démontré mais je ne vois pas ce que venait faire la crudité de cette évocation à propos d'un sujet qui s'envisage généralement sous l'angle psychologique. Je me suis dit en mon for intérieur que cette évocation quasi scatologique pourrait bien cacher de singuliers fantasmes de violence inconsciemment réprimée. Bref, cet aspect de la question n'avait rien à ficher dans notre conversation d'où un fort malaise.

Aluminium et adjuvants - La mystification de la "myofasciite à macrophages"

myofascite.jpegJe vous convie à lire très attentivement cet article :

http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article286

J'ai évoqué dans un post précédant un article ancien dans lequel je constatais que, fort curieusement, l'aluminium n'était guère cité par les toxicologues experts de service d'où un doute à propos du tapage que l'on fait autour de la nocivité de ce métal.

L'article ci-dessus vient renforcer mes doutes car on y découvre que la myofascite à macrophages n'a été présentée en 1993 comme une découverte que pour occulter les dégâts neurologiques occasionnés par le vaccin de génie génétique contre l'hépatite B. Or cette réalité histologique est une vieille connaissance et l'emploi de l'aluminium dans les vaccins ne date pas d'hier. D'où il résulte le soupçon qu'on détourne notre attention sur une question d'adjuvants pour ne pas remettre en cause le fond même des vaccinations...

Une recherche historico-scientifique s'impose pour essayer de savoir comment on en est venu à criminaliser l'aluminium. Un article que j'avais cité répond en partie à cette question :

http://www.larecherche.fr/actualite/aussi/aluminium-malad...

Au cas où vous ne vous en souviendrez plus, je vous rappelle que l'argile, tant vantée par les naturopathes et bien ce sont des silicates d'aluminum et l'ex Biomin devenu Mineralien c'est 15,6 mg d'aluminum dans la dose journalière recommandée (6 g.). Il y a comme qui dirait un problème... Mais hélas Internet ce sont des légions de cons, de connes, de crétins et de crétines qui répètent les antiennes en vogue sans savoir d'où elles sortent...

Voir http://www.mineralien.co.at/fr/analyses/composition.html

Amusez vous bien...

L’ "excellent" Michel de Lorgeril soutient le "Pr" Joyeux : problème !

Giard.jpegJ'ai découvert le site du Dr Marc Girard qui a accusé le "Professeur" Joyeux de pétionner plus haut que son cul grâce au signalement d'un lecteur. En naviguant sur ce site j'en découvre des vertes et des pas mûres...

Voir : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article339

L'article est intitulé Médecines "douces" en service pour Big Pharma. Je cite :

L’excellent Michel de Lorgeril ayant publié un post appelant à signer la pétition d’Henri Joyeux, diverses personnes intervenant sur son forum - évidemment indisposées par ma position contraire - en ont profité pour se lâcher. De ces critiques me concernant, il faudrait donc comprendre, sans esprit d’exhaustivité :

  • que le style du bon Dr Girard serait "pompeux, tarabiscoté, illisible", et évidemment indigne d’un "scientifique" ;
  • que "la façon de faire la cuisine etc… c’est des foutaises pour [le Dr Girard]" ;
  • que "sa prose diarrhéique dessert son propos" et contrevient aux recommandations de Boileau ("Ce qui se conçoit bien...") ;
  • que le Dr Girard "devrait quand même s’intéresser davantage aux dernières découverts scientifiques".

Certes les articles du Dr Girard ne sont pas faciles à lire parce que le français de l'auteur est empreint de tournure subtiles et les références scientifiques ne sont pas forcément connues des lecteurs moyens. Il faut donc s'accrocher. Le seul reproche que je ferai à l'auteur est de ne pas mettre un résumé limpide en tête de chaque article car il n'est pas aisé de faire un choix dans la masse de ses articles qui sont touffus.

Taper sur la forme pour évacuer le fond, c'est classique !

Mais ce qui vient d'être exposé montre, une fois de plus, que lorsqu'on est contrarié par le fond on a tendance à s'attaquer plus ou moins injurieusement à la forme. La question est qui est Michel de Lorgeril pour se permettre ce genre d'attaques biaisées ? Mis à part le Kardegic et ses sacro saints Omega 3 + le vin rouge (dont une partie de la famille fait commerce) que propose t-il pour les maladies cardio-vasculaires. Rien ou pas grand chose mis à part sa dénonciation des statines. Les facteurs Z masqués éventuellement par le cholestérol (lp(a) et all), il s'en fout carrément. Enfin il doit sa réputation au fait qu'il fait partie de l'écurie de Thierry Souccar, or au moins 90% des ouvrages publiés par cet éditeur mériterait le pilon. Pour l'instant, je n'en ai trouvé qu'un seul qui mérite d'être recommandé, à savoir celui du Dr Benoit Claeys sur l'hypothyroïdie.

Les "mandarins" sont solidaires

Je rappelle également que le Dr de Lorgeril, ne réponds pas aux objections quand on lui écrit. Normal qui se ressemble s'assemble, De Lorgeril et Joyeux sont des "mandarins" typiques qui se caressent entre eux parfois jusqu'à l'indécence et ces gens là nous fatiguent !

18/06/2015

Appel à témoins concernant les pratiques du Dr Bernard Vial (Le Teil 07)

Vial.jpegAdmirez le joli noeud papillon orange sur du noir, c'est original mais douteux quant au bon goût. La médecine de ce personnage est à l'avenant...

J'ai été saisi d'un appel au secours d'une patiente qui a fait 5 heures de route pour consulter ce personnage sur les conseils de son dentiste qui lui avait prescrit le bilan CEIA. Cette personne, au bord du burn out pour des problèmes de thyroïde, d'hyposurrénalisme et d'anémie a été profondément choquée par le comportement "bipolaire" de ce personnage. Le but de cette mise en scène étant de "ferrer" cette patiente en la voulant persuader qu'il est le seul a pouvoir lui venir en aide, ce qui est faux.

Dans un cas aussi limpide, un bilan CEIA est superflu même s'il est intéressant de savoir ce qu'il peut en ressortir. Il suffit de lire mon dernier article à propos de thyroïde pour comprendre que son cas est sans doute beaucoup plus simple qu'elle ne l'imagine en dépit du fait qu'il existe un déni dans ce domaine du fait de chiffres erronés au sujet de l'interprétation de la TSH.

J'ai consacré à ce phénomène trois posts qu'est Bernard Vial, trois post que vous trouverez en cliquant sur ce lien :

http://silicium.blogspirit.com/apps/search/?s=%22bernard+...

Une recherche m'a mené vers sa fiche sur le site de "Psiram". Il ne serait plus en droit d'exercer n'étant plus inscrit à l'Ordre, or le Conseil départemental compétent vient de me dire qu'il est toujours en droit d'exercer en dépit de procès dont parait-il il fait volontiers état. Il est évidement impossible de savoir pourquoi il a été poursuivi mais je suppose que c'est au sujet de son recours aux bilans du CEIA.

Voir à ce sujet :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/03/03/bilan-d...

En résumé, je n'ai rien contre son bilan. Certes il est un peu composite. Il y a trop de paramètres et on peu se contenter en Belgique d'un bilan réduit bien suffisant pour commencer (Questionner le biologiste du laboratoire Ategis, on ne trouve plus de descriptif, c'est curieux, j'attends une réponse...). Le problème est qu'il existe un problème au sein du C.E.I.A., j'ai eu des informations de médecins qui ont beaucoup travaillé avec ce centre et son principal inventeur et dirigeant qui a légué son fauteuil à son fils est un personnage problématique.

Pour ce qui concerne Vial, je me suis déjà exprimé sur ses théories et sa "psychologisation" excessive de la méthode, sa fascination pour le domaine affectif et sa pratique dans le domaine de la simple communication sont à mes yeux ceux d'un "malade mental" qui pose en "gourou" et ça c'est intolérable. J'encourage donc les patients qui ont été lésés à déposer des plaintes circonstanciées et à me communiquer leurs observation et vécu que le cas échéant je porterai à la connaissance du public anonymement.

Vial s'est produit lors d'un colloque "quantique" de la Marion Kaplan la spécialiste incontestée des marmites à vapeur de luxe. Je n'irai pas jusqu'à dire que tous les médecins qui se produisent dans ce cadre sont des charlatans mais il s'agit là d'une "tribune" extrêmement problématique dont le "professeur" Joyeux a usé. Je suppose que les intervenant paient le droit de venir palabrer mais si c'est pas le cas, je sais par ma soeur qui est rémoise que ce truc brasse beaucoup de fric. Il y a bien des choses qui rapportent gros dans ce monde de truands, ce sont les trafics d'armes, l'exploitation de la misère sanitaire du monde (Big Pharma et Cie...), l'agro-alimentaire et l'industrie des "gourous" plus ou moins catholiques... Il faut résolument s'affranchir de tous ces immondes parasites !!!

A vos plumes !

16/06/2015

Le summun de "Big Brothers" est proche : la "santé connectée"

usanté connectée.pngBientôt, très bientôt, viendra le temps où votre pilulier connecté vous rappellera à l'ordre pour prendre vos comprimés. Mais il ne va pas se contenter d'une sonnerie. Vous ne pourrez pas foutre les pilules aux chiottes car elles seront dotées de puce nfc et un centre de contrôle. Donc si vous ne les bouffez pas, on vous enverrez à domicile un type pour vous avertir que si vous continuez à ne pas ingurgiter les saloperies que l'on vous aura prescrites votre couverture maladie sautera. Après le fonctionnaire humains viendront des cyborgs (robot).

Des contrôleurs reliés à un smartphones feront le joint. Nous sommes encore relativement libre de négocier un traitement ou de ne pas l'ingurgiter mais bientôt vous n'aurez plus aucune droit à votre libre arbitre. Vous serez surveillé en permanence par des objets connectés et il va sans dire que tous les médecins devront appliquer les protocoles édictés par Big Pharma sous peine d'être radié. Alors quand vous voyez comment on traite l'hypothyroïdie et le cholestérol vous aurez intérêt à complètement sorti du "Système" et à développer des conduites de prévention.

Evidemment, on vous présente ça comme avenir radieux de collaboration médecin patient mais quand on voit comment la plupart des médecins louent des trucs élémentaires, il faut être d'un crédulité et d'une imbécilité sans borne pour se laisser prendre à ce bourrage de crâne. c'est une fois de plus du pur foutage de gueule !

Quand à l'implantation de puces la vogue des implants party qui arrive à Paris montre comment on compte contourner les réticences en jouant sur un aspect ludique. Notez que ce ne sont même pas des infirmiers qui injectent les puces et comme part hasard ça ne se fait pas n'importe où mais entre le pouce et l'index et si vous avez des notions d'acupuncture et de MTC, je vous garantis que vous allez littéralement sauter au plafond. Ne parlons pas des risques du à la maladresse. Notez que l'Ordre des Médecins ne moufte pas, ce qui ne devrait pas vous étonner outre mesure !

Bienvenue dans ce nouveau monde hyper carcéral de la "E-dinguerie" !

Si vous avez un feu de temps écoutez la dernière émission de France Inter, Révolution médicale c'est l'exemple type de conditionnement lénifiant qui évite soigneusement de vous faire peur ! Lénifiant car l'exemple du contrôle du glucose et la gestion électronique d'une pompe à l'insuline constitue le truc débile qui impressionne mais qui n'est nullement extensible à d'autres pathologies. Tout cela va dans le sens d'une mécanisation débile des examens cliniques qui sont devenus la partie la plus faible de la médecine actuelle. L'histoire du sous diagnostic de l'hypothyroïdie étant l'exemple le plus édifiant de l’appauvrissement actuel de la médecine ambiante...

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5048097

Dentiste niçois véreux : il pillait la CMU en couronnant des dents saines après les avoir dévitalisées

bitoun.jpgLe délit de "sale gueule" ne figure pas dans le code certes mais le type de visage et de port du mec figuré ci-contre m'aurait tout de suite alerté, il me rappelle des "jumeaux" et l'impression qui s'en dégage se résume en un mot "bonimenteur paternel et M. je sais tout" s'en méfier ! Ce personnage me rappelle un industriel parisien qui avait une villa dans l'Estérel et qui a travaillé à faire des pièces pour les fusées Ariane et qui s'est mêlé de s'occuper de lutherie. Je ne vous dis pas le "caca" que ça a donné. Une dame qui habitait le Régina Palace dominant la métropole sudiste aura un "flash" à ce propos si elle tombe par hasard sur ce texte...

J'ai été bien placé pour observer les dérives dont sont capables certaines dentistes et je pourrais sans doute écrire un livre à ce sujet car j'ai été un témoin privilégié de plusieurs dérapages dont on été victimes des amis et les amis de ces amis. Je me souviens en particulier d'un étudiant qui a commencé à déconner dès la fin de ses études à l'intérieur même du centre où s'exerçaient les étudiants sous la direction de leurs profs. Son père était un excellent praticien cannois mais le fils a montré des d'excellentes dispositions au truandage avant même d'ouvrir son propre cabinet. Je me souviens également d'un praticien qui a délibérément sabordé la denture d'une femme qui se trouve être liée à un spécialiste de l'Archet qui a tenté une carrière politique. Comme quoi le fait d'avoir des relations parmi les "mandarins" ne protège de rien dans ce domaine particulier. Evidemment, un célèbre praticien monégasque n'a pas daigné voler au secours de cette dame (ces gens là se protègent entre eux) qui a du aller se faire arracher toutes les dents sur Paris. Ensuite j'ignore ce qu'il en est advenu.

Rien d'étonnant à ce que ce milieu soit particulièrement pourri et rempli de salaud : des professeurs m'ont confié être capable dès la première années de déceler les étudiants capable de mener carrière cependant les études sont conçues de telle manière qu'un étudiant peut pratiquement redoubler indéfiniment. Et il suffit de roder autour d'une Fac en se mêlant aux jeunes pour voir que les futurs dentistes sont des fils de riches, voire de dentiste et que leur motivations n'ont rien d'humanitaire. De ce point de vue sociologique, il est différent de celui des étudiants en médecines où les origines sociales sont nettement plus diversifiées !

Vous trouverez à la fin du post la copie de l'article de Nice Matin qui est disponible intégralement sur le Net et qui risque de disparaître un jour ou l'autre. La justice a fait des grâces à ce Monsieur car si j'avais présidé le tribunal, il serait sorti les menottes au poignet et direction 12 rue de la Gendarmerie...

Dans le cas présent il faut espérer que les nettoyages canalaires de ces dévitalisations indues ont été effectués correctement, ce qui franchement m'étonnerait beaucoup de sorte que les victimes ne sont pas sorties de l'auberge. Sans même parler des risques d'allergie due à la présence de nickel dans les couronnes métalliques ! Comme l'Assurance Maladie ne rembourse pas grand chose, imagine qu'il a du bâcler. Or les nettoyages canalaires nécessitent un soin particulier et il y a dans la métropole une femme qui ne fait que cela !

Méfiez vous des cabinets luxueux des dentistes qui ont des comportements de "richards"

Je ne risque pas trop d'être couillonné parce que je connais le métier. Le minimum de discernement psychologique devrait servir à éliminer les forbans. Si vous arrivez avec une obturation à terminer et que le type prend des airs avantageux pour vous demander ce qu'il peut faire pour vous et vous assassine moralement en jouant sur un syndrome de Gougerot pour commencer par vous dire que vous allez vous en tirer pour 10 000 € voir plus, giflez le, crachez lui à la figure et foutez le camp, enfin rebiffez vous, foutez le camp et faites lui un pub, surtout s'il a été signalé sur le Net comme un grand amateur de golf qui annule souvent ses RV ! Je parle d'un toulousain dont le nom rappellera celui d'une célébrité à ceux qui ont rencontré ce sinistre connard.

Rappelez vous que tout ce qui relève de la médecine constitue un sacerdoce de sorte qu'à partir du moment ou au lieu de pallier d'abord aux urgences on tente de vous embarquer dans des grands travaux vous pouvez être assurés que vous avez en face de vous une vulgaire ordure. Certes un dentiste à le droit et parfois la nécessité de dépasser les tarifs de remboursement mais cela exclut certains comportements. Si le type ne vous inspire pas confiance fuyez immédiatement ! Il doit tout vous expliquer simplement !

Voici le texte de l'article de Nice-Patin-Couffin : notez en passant que le type répond à un nom prédestiné qui semble l'avoir incité à faire métier d'enculer et ses victimes et la Sécurité Sociale ! Le nom est répandu dans la profession, j'espère que les autres porteurs du blaze sont un peu plus net !

Un dentiste a été condamné vendredi à trente mois de prison, dont dix-huit mois avec sursis, pour des soins abusifs. Il devra rembourser 900.000 € à l’Assurance-maladie.

À l'écouter, le bon docteur Bitoun était toujours disponible, bienveillant pour ses patients, dans leur immense majorité bénéficiaires de la Couverture médicale universelle (CMU). Et le chirurgien-dentiste, à la prétendue fibre sociale, installé à Nice dans le quartier Pasteur, fort de ses trente ans d'expérience, leur promettait des dents de star, sans bourse délier.

Sauf que l'enquête de la Sécurité sociale, relayée par un juge d'instruction, est accablante: Claude Bitoun dévitalisait à tour de bras des dents saines pour poser des couronnes.

Jugé vendredi par le tribunal correctionnel de Nice, le prévenu, à la retraite, a dû verser 250.000 euros pour pouvoir comparaître libre. Une caution à la mesure de ses revenus professionnels. Dans ses plus belles années, il déclarait jusqu'à 659.000 euros par an. «Charges déduites», précise le président David Hill.

Très peu de petits soins peu rémunérateurs

Le magistrat reprend l'analyse statistique de la Caisse primaire d'Assurance-maladie (CPAM), qui qualifie l'activité de ce dentiste niçois d'«atypique». «Dans les Alpes-Maritimes, un dentiste pose en moyenne 104 couronnes par an. Vous, c'est quinze fois plus, avec 1.571 couronnes. Un dentiste dévitalise en moyenne 102 dents. Vous en dévitalisez 1.571. Ce qui attire également l'attention, c'est que vous pratiquiez rarement des examens radiographiques, et très peu de petits soins peu rémunérateurs.»

À la barre, le praticien a bien du mal à se justifier: «Je ne savais pas sauvegarder les radios sur mon ordinateur». David Hill hausse le ton et rappelle que la justice, jusqu'à présent, n'a pas eu… la dent dure: «Vous n'êtes pas renvoyé pour des mutilations volontaires, mais c'est sous-jacent dans ce dossier! Un jeune homme de 17 ans a eu dix-sept dents saines dévitalisées et couronnées.» «Si j'avais fait cela, je serais un fou», se défend mollement le prévenu.

Sanctionné par ses pairs en 2005

Le Dr Bitoun avait déjà été sanctionné par ses pairs à trois ans d'interdiction d'exercer en 2005. Facturation d'actes non effectués, patients soignés gratuitement avec la CMU d'un tiers, actes non conformes, voire fictifs - un patient à qui il avait facturé neuf couronnes n'en avait que deux dans la bouche: le catalogue des turpitudes du dentiste semble infini. «Je réfute tout système d'escroquerie, ce n'est pas dans mon éducation», affirme-t-il.

La CPAM, par la voix de Me Berdah, lui réclame 1,9 million d'euros indûment perçu. «Une extrapolation pas sérieuse», selon l'avocate de la défense, Me Brigitte Camatte, qui demande au tribunal de distinguer «les négligences» des «actes répréhensibles». L'avocate niçoise produit des attestations de patients satisfaits: «Il n'y a pas eu de plainte pendant plus de trente ans d'exercice, aucun sinistre déclaré à sa compagnie d'assurance.»

Le tribunal suit les réquisitions du procureur Émilie Taligault: «Trente mois de prison (1), dont dix-huit mois avec sursis et trois ans de mise à l'épreuve, une amende de 100.000 euros, l'obligation de demander au juge d'application des peines l'autorisation de quitter le territoire.» Et, pour couronner le tout, une somme de 900.000 euros est allouée à la CPAM des Alpes-Maritimes.


1. Un mandat de dépôt n'ayant pas été décerné à l'encontre du dentiste, celui-ci reste libre et sera convoqué devant le juge d'application des peines qui décidera des modalités de l'exécution de la sanction. Le prévenu a dix jours pour faire appel.

Plus efficace que la correctionnelle : la "jambisation" façon "Brigades rouges"

On dira tout ce que l'on voudra mais les méthodes des "Brigades Rouges" étaient douée d'un efficacité remarquables envers tous les escrocs et exploiteurs de la misère humaine. Je vous laisse découvrir en quoi consiste cette merveilleuse méthode seule apte à remettre bien des pendules à l'heure.

En une époque où les "imprimante 3d" permettraient de fabriquer un pistolet en plastique opérationnel, copie d'un modèle israélien réputé et indétectable lors des contrôles dans les aéroports (et ça on ne vous le dit pas comme quoi Vigipirate c'est de la daube...) ça donnerait la possibilité de n'avoir pas besoin de faire appel à des "intermédiaires"...

A propos d'exploiteurs et de chancres de la médecine, j'ai reçu deux communications sur le Dr Thierry Hertogne d'une part et son compère Claude Dalle d'autre part qui prospèrent grâce de la publicité des éditions Thierry Souccar. C'est 300 € la consultation, des tas d'analyses non remboursées et des produits chers sur lesquels ils doivent avoir une commission encore qu'il y a de grandes différences entre le belge et le français et j'en reparlerai... Voilà le résultat du formatage qui fait que ni les généralistes ni même les endocrinologues ne sont foutus de soigner les hypothyroïdies. des semis charlatans peuvent au nom de cette putain de "médecine libérale" se goinfrer avec la pire indécence et en toute impunité. Quant un cardiologue en loupe une sans réagir avec une TSH à 6,98 il y a forcément un grave problème de santé sanitaire.

Oui les hypothyroidiens victimes d'un déni et non soignés sont légions. La maladie de Lyme à côté c'est une plaisanterie quant aux proportions. Je viens de questionner un ami, il a répondu oui à toutes les questions côtées 3 par Claeys, il s'est ruiné avec des typages lymphocytaires et des bilans sophistiqués mais ça il ne l'a pas vu, certes sa TSH est à 2 mais personne ne lui a posé la moindre question ! Son cortisol est dans les chaussettes mais personne ne l'a vu. Lamentable !

Enfin si vous n'avez personne pour recourir à une "jambisation" en cas d'abus, il y a une autre méthode c'est le "scud maléfique", c'est-à-dire l'envoi par écrit d'une pure malédiction avec souhait formel d'accident et de mort en cas de récidive. Croyez moi si vous avez des preuves d'incompétence, d'arrogance et d'abus et si vous savez trouner la chose comme il faut  ça marche !

J'en ai fait plusieurs fois l'expérience. En 1979, une certaine Maryse (apparentée à un tyran italien qui a fini accroché à un croc de boucher) a écopé d'une charge bien orale tassée, quelques mois plus tard elle fuyait devant le Fisc et quand encore des années plus tard elle est revenue dans le secteur, elle a été serrée par deux gendarmes et elle a fini par crever d'un cancer ! Je n'ai rien fait de plus que de "fulminer" dans les termes adéquats et il faut une certaine inspiration... Mais plutôt que de me retrouver dans une situation fort désagréable, à présent j'ouvre l'oeil et j'évite toute relation avec des gens dont la tête ne me revient pas ! la prévention est en toute choses le seul moyen d'éviter le pire !

15/06/2015

Comment votre thyroïde risque de vous jouer des tours à votre insu de plein gré (...) et surtout avec la bénédiction des endocrinos...

thyroïdie.jpegJ'ai déjà évoqué le problème du diagnostic de l'hypothyroïdie dans deux notes que je réviserai à l'occasion. Si j'en trouve le temps. Dans la première j'indique une méthode de diagnostic par la prise de température.

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/11/25/la-thyr...

http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/08/31/le-prof...

Un médecin que j'ai évoqué à plusieurs reprises, le Dr C., un fils de militaire qui aurait mieux fait de faire une carrière de pianiste avait attiré mon attention sur une TSH élevée, quoique dans les normes suivants les créneaux indiqués par les labos, elle impliquait à ses yeux une hypothyroïdie. Aussi quand est paru l'ouvrage ci-contre du Dr Benoît Claeys, je l'ai vite commandé chez mon libraire.

Il aurait fallu libeller le titre autrement et évoquer ce que le médecin (ou l'endocrinologue) ne vous dit pas tout simplement parce qu'il l'ignore mais que vous devez savoir.

Sur le préfacier

Chose étrange le Dr Thierry Hertoghe, dont l'arrière grand père a donné son nom à la description d'un syndrome hypothyroïdien n'a pas l'air d'être mieux informé que ses confrères si j'en juge par le contenu de sa lettre n° 2 sur l'insuffisance thyroïdienne. Qu'il ne donne pas les normes et les directives pour mener à bien un contrôle biologique, et c'est devenu chose enfantine depuis que j'ai dévoré le livre, je pourrais à la rigueur le comprendre car lui et sa soeur, établis à Bruxelles vivent (grassement j'imagine) du déni dont souffre les hypothyroïdiens. Et de cela je vais en parler !

Plus curieux est ce passage : Le cortisol freine la transformation de l’hormone thyroïdienne thyroxine ou T4, peu active (en réalité INACTIVE !), en hormone thyroïdienne fortement active, la triiodothyronine ou T3 (en théorie seulement car elle a besoin du cortisol pour pénétrer dans les cellules cibles). Une carence en cortisol permet à la T4 de se transformer trop rapidement en T3, surtout lors de stress, ce qui résulte en poussées d’excès d’hormone thyroïdienne au moindre stress qui survient (on aurait donc les signes d'une hyperthyroïdie).

Le traitement consiste à faire des tests de diagnostic de l’insuffisance surrénalienne et prendre, si le diagnostic est confirmé, un supplément en cortisol.

Le Dr Hertoghe me parait s'être embrouillé...

Les aléas qui sont à l'origine d'un mauvais fonctionnement des hormones thyroydiennes

1) Une mauvaise transformation de la T4 en T4 par l'enzyme 5'-désiodase

2) Une transformation de la T4 en R-T3 inactive par la 5-désiodiase

3) Lorsque la T3 ne parvient pas à pénétrer dans les cellules pour agir faute de cortisone et de vitamine D.

Nulle part le Dr Claeys n'a parlé du rôle du cortisol dont l'absence ou la carence inciterait la T4 à se transformer en T3. Enfin l'article évoqué ne vaut pas un pet de lapin. L'héritier du grand spécialiste a sans doute a eu à coeur de ne pas vendre la poule aux oeufs d'or mais en acceptant de préfacer Claeys je crains qu'il ne se soit tiré une balle dans les panards... Pour tout dire je crains que le double rôle qu'il fait tenir au cortisol soit fautif. Toujours est-il que dans le meilleur des cas il aurait détourné l'attention sur un détail qu'il aurait plus ou moins bien compris.

Faut-il acheter le livre de Claeys ?

N'achetez pas ce livre pour vous car je vais vous dire l'essentiel mais si vous voulez l'offrir dans un joli paquet cadeau agrémenté de quelques rubans colorés à votre généraliste ou à votre endocrinologiste, vous pouvez toujours essayer mais il risque de mal le prendre. Alors vous pouvez imprimer mon article et lui remettre cela vous coûtera moins cher et s'il est intelligent il déduira le coût du bouquin de son confrère de ses frais généraux de formation continue.

J'ai expliqué de quoi il retourne à un ami qui pourrait être mon père. Bien qu'il n'entende pas grand chose à la médecine, j'ai vu à son regard que mon exposé a été d'une limpidité telle qu'il a percuté immédiatement.

La clinique d'abord la confirmation biologique ensuite

C'est très simple vous allez voir, l'hypothyroïdie même fruste se déduit de la clinique, ce qui nous vient de l'ancêtre du Dr Thierry Hertoghe est toujours d'actualité. Je parlerai de la clinique et des signes après et je commence par la biologie, soit les examens de laboratoires qui doivent servir de confirmation. Je rappelle qu'on ne peut trouver par la biologie que si on sait ce que l'on cherche ! Tout un programme, la plupart des jeunes médecins ont tendance à inverser la proposition, ils n'ont pas un bon diagnostic alors en biologie ils font les choses à moitiés ou s'égarent carrément. J'en ai connu un qui ne savait même pas ce que c'était que les fructosamines et à quoi ça servait parce que l'Assurance Maladie tend à imposer l'hémoglobine glyquée qui ne se contrôle que tous les trois mois et ne convient pas pour ajuster le traitement d'un diabétique de type II.

La TSH est primordiale oui mais il y a un os quelque part...

Les médecins sont dressés à se référer aux hausses de la TSH mais le créneau de normalité des labos est trop large donc on passe à côté d'une hypo 80 à 90 fois sur 100 quand on en a subodoré une. Depuis 2002 au USA la limite supérieure à été fixée à 2,5 mUI/L, en France on en est encore à 4,4 mUI alors qu'il faudrait la ramener à 1,3 mUI. Je n'ai pas besoin de vous faire de dessin sur le pourquoi du comment il se fait que des milliers de patients ne sont pas et ne seront pas traités comme ils le devraient.

Sur les dosages de T3 et T4

Il est vrai que lorsqu'on soupçonne une hypo, il est absolument inutile de doser et la T3 et surtout la T4 dans le sérum. Même si les chiffres sont dans les créneaux, quelque soient ceux-ci ça ne garantit pas l'absence de trouble. L'Assurance Maladie a raison de faire la chasse aux dosages de T4 et de froncer les sourcils quand on ne s'en tient pas à la TSH  mais encore faudrait-il que pour cette dernière les normes soient fiables. Cependant je m'empresse d'ajouter que chez les rouquins et rouquines la TSH cela ne marche pas, elle est généralement dans les (bons) clous et pourtant il y a hypothyroïdie.

Doser la T3 urinaire suffit si la TSH débloque

Alors oubliez les dosages sanguins des T3 et T4. Si vous avez un doute vu ce que je viens d'exposer, vous foncez direct au labo dont vous avez l'habitude, vous réclamez un flacon pour recueillir vos urines de 24 heures et vous les collectez selon le protocole qu'on vous indiquera (on jette la première urine du matin et on termine par la première du jour suivant) et vous demandez le dosage de la T3 dans les urines de 24 heures. Cela va vous coûter 22 € et puisque cet acte hors nomenclature n'est pas remboursée vous n'avez nul besoin d'ordonnance. Si le labo fait des histoires, soit vous les menacez de changer de crémerie, soit vous tapez du poing sur la table.

Si donc la T3 urinaire n'est pas au top, vous avez la preuve d'une hypothyroïdie si les signes caractéristiques sont présent et vous retournez voir votre généraliste et vous lui demandez de doser votre cortisol libre et vous allez au labo à l'ouverture (8 heures en moyenne), plus le cortisol urinaire des 24 heures. Comme il va falloir encore pisser dans un bocal pendant 24 heures, il vaut mieux avoir un médecin avec qui on peut négocier de façon à ce qu'il vous fasse faire tout dans la foulée. Notez qu'il ne suffit pas de mettre en évidence une T3 en quantité insuffisante mais il faut tester la fonction surrénalienne pour s'assurer que si vous devez accepter une supplémentation, il faut s'être assuré préalablement que cette T3 va pouvoir agir, or le cortisol joue un rôle déterminant au niveau des cellules cibles. Autrement dit il faudra peut-être accepter un peu d'hydrocortisone (et éventuellement de DHEA) au moins temporairement le temps de restaurer la fonction surrénalienne avec notamment une supplémentation en vitamines du groupe B. En particulier... Là ça se complique un peu car des considérations individuelles entrent en ligne de compte.

Je ne vais pas entrer dans tous les détails possibles car tout ce que je raconte ne me rapporte pas un kopec et j'ai toujours l'impression de travailler pour le Roi de Prusse... Donc je m'en tiens aux grandes lignes du cas le plus basique, ce qui est assez généreux de ma part car si ce que j'énonce est limpide vous allez pouvoir vous sortir les doigts du cul avec un peu de diplomatie et là je ne peux pas vous aider...

Supplémentation : l'arnaque à la Lévothyrox !

Maintenant et quand à la supplémentation, vous n'êtes pas sorti(e) encore de l'auberge. Le médecin et/ou l'endocrino vont vous coller quasi systématiquement de la Levothyrox, c'est à dire, de la T4 qui rappelez vous est inactive si elle n'est pas transformée en T3. Donc on va sûrement vous refiler de la T4 et non un mélange de T4 et de T3 (Eurythral). Or si c'est la T3 qui est en rade et que le dosage urinaire de la T4 est correct, ce qui est très généralement le cas vous ne risquez pas d'avance d'un pouce avec ce fichu Levothyrox. Comment se fait-il que les médecins et même des endocrinologues paniquent et ordonnent même d'arrêter un traitement à l'Eurythral quand les patients s'en trouvent bien ?

Mauvais formatage ou calcul

Sans doute un peu des deux mon Général !

Il y a plusieurs réponses possibles et je vous laisse choisir : réaction d'un "con" qui a été mal formaté et qui l'ignore ou qui craint de perdre le contrôle de celui qui le font vivre ? Exemple de calcul plus ou moins criminel : si je ne donne que la T4 et que ça marche à moitié, je suis sur de fidéliser le client !

Une chose est certaine : en France l'incompétence est entretenue on l'a vu pour les "créneaux" relatifs à la TSH, est-ce intentionnel de la part des formateurs pour le compte des labos ?On a vu qu'aux USA les normes pour la TSH sont plus proches de la réalité. En France, il règne un esprit particulier et une méfiance systématique à l'égard des innovations qui ailleurs fonctionnent.

Une chose est certaines les médecins sont mal formés sur le chapitre et la rigidité psychologique qui est le propre de ceux qui se savent plus ou moins inconsciemment mals assurés de leurs connaissances souvent approximatives suffit à expliquer certaines résistances.

Nécessité fréquente de l'Euthyral

La quasi totalité des cas cliniques évoqués par Claeys montre que si en théorie l'association de T4 et T3 est plus délicate à manier à cause de la demi-vie courte de cette dernière, j'ai beau réfléchir je ne vois pas en quoi ça serait plus sorcier que de ne donner que de la T4 mais il est vrai que la plus grande longue de la demi-vie de cette dernière un éventuel surdosage va se manifester plus progressivement. Mais il faut souligner qu'on doit commencer éventuellement par des quarts ou des demis comprimés et monter progressivement avec l'Euthyral.

A la recherche des signes d'hypothyroïdie

Concernant les signes d'hypothyroïdie, ils sont nombreux, la fatigue matinale surtout, la frilosité, l'intolérance à la chaleur, les mains les les pieds glacés, l'hypotension et la bradychardie (pouls lent) - mais pas toujours surtout chez les personnes âgées -, les tendances dépressives, la sécheresse cutanée, le dessous des pieds jaunes, les pieds plats, les crampes musculaires, la constipation (surtout chez les femmes), une mauvaise circulation des liquides (jambes, œdèmes du visage et des paupières) et un détail assez parlant, savoir le fait que le tiers externes des sourcils est comme "rapé", ces signes et d'autres encore,  comme une perberté tardives, des petits seins, la pillule qui fait grossir tout cela converge en faveur du déficit dont il est question dans tout ce post.

Les causes de fatigue chronique

La fatigue étant un des signes majeurs, elle implique d'éliminer les causes non hormonales, savoir les causes infectieuses, une dysbiose, et ou une intoxication quelconque (métaux lourds, polluants ménagers divers, pollution électromagnétique). Or la vogue de la maladie de Lyme avec ses éventuels, co-facteurs, les errements conceptuels à propos des prétendues "candidoses systémiques", l'obsession du mercure et de l'aluminium etc... tendent à faire oublier qu'il faudrait sans doute commencer par interroger les signes propres à justifier un soupçon d'hypothyroïdie.

Notez que l'hypercholestérolémie et le diabète de type II, la tuberculose, un infarctus avant 50 ans çà compte parmi les signes dont il faut tenir compte avec le plus fort coefficient. Et si un certain nombre de pathologies qui accaparent notre attention et ruinent l'Assurance Maladie avaient pour racine une hypothyroïdie plus ou moins larvée ?

Les hypothyroïdiens sont légions

Depuis que j'ai une vue claire des choses, des cas d'hypothyroïdies j'en découvre autour de moi qui ont été mal traités, j'en devine quelques uns notamment chez une femme déprimée avec qui j'ai correspondu pendant des années. Son remède homéopathique a échoué et en relisant l'observation faite avec un médecin, je vois les signes d'hypothyroïdie me sauter à la figure et j'ai pas demandé les analyses afférentes car je supposais que les médecins généralistes savent discerner ce genre de trouble hormonal. On a collé sur une correspondante un syndrome de Gougerot (syndrome sec) sur le dos, or elle a fait une thyroïdite, il n'y avait donc pas lieu d'aller chercher au diable Vauvert la cause de sa constipation opiniâtre. Or elle est mal supplémentée, elle était en forme avec l'Euthyral et tire la langue avec le Levothyrox.   

Enfin, pour ce qui me concerne la prise en compte du contenu du livre de Benoît Claeys que j'ai dévoré et assimilé en a peine plus d'une lecture nocturne aura été un trait de lumière. Ma vie aurait sans doute pris une autre tournure si j'avais été en état de mieux fonctionner. Je n'ai pas encore dosé mes T3 urinaires mais comme je suis atypique en tout, il se peut que je sorte des cas de figures les plus courants et n'y trouve pas mon compte. J'ai cependant de bonnes raisons de croire que ce post à des chances de s'avérer l'un des plus utiles sur ce blog.

17:06 Publié dans Thyroïde | Lien permanent | Commentaires (0)

Vaccinations : Le professeur Joyeux "pétitionne plus haut que son cul" dixit Dr Marc Girard

3897586713.jpgCette note a été publié le 8 juin dernier et plutôt que de la réviser j'ai préféré l'effacer et la réécrire entièrement en tenant compte d'un article paru sur le blog du Dr Marc Girard dont les interventions en tant que médecin expert lors de la prétendue menace de pandémie H1N1 et de la campagne de vaccinations qui en est résulté sont bien connues.

De la même manière j'ai supprimé toutes les notes antérieures faisant référence aux initiatives et démêlés du "professeur" en rapport avec cette question de vaccinations. J'ai parlé à tort de "bombes" tout en montrant dans mes textes antérieurs que du point de vue stratégique on finira par conclure à un pétard mouillé.

Je ne peux pas dire que j'aurais subi des "pressions" de mes lecteurs qui m'ont pressé de donner un avis car je rappelle que j'ai été un des blogueurs les plus actifs pour dénoncer ce qui se cache derrière toutes les pétitions appelées à circuler.

La seule qui ne soit pas foireuse quand à la motivation est celle concernant le sort des abeilles et qui enjoint à nos députasses d'interdire certains insecticides mais il est peu probable qu'ils le fassent.

Néanmoins, il apparaît clairement que c'est encore une combine de l'ISPN (une institution belge, tiens tiens...) pour récupérer des émails et/ou plutôt des dons dans le cas de "Pollinis".

J'ai donc donné la consigne, si l'on désire malgré tout pétitionner, de "sacrifier", pour ces opérations, un émail poubelle ne servant qu'à cela et de ne donner que des pseudos. Notez que les prétendus "lanceurs d'alertes" en oeuvre derrière ces opérations ont bien pu payer des gens pour en actionner le compteur en collant de faux émails pouvant être extrait, après coup, grâce à un code contenu dans le nom par exemple. Cela peut être n'importe quelle combinaison de chiffres et de lettres en guise de prénom ou de nom.

Mais le mieux à l'avenir serait de s'abstenir de participer à ces opérations qui n'ont qu'un intérêt : faire connaître à nos dirigeants notre opinion sur certains sujets.Mais pour ce qu'ils en font...

Mais dans le cas des vaccinations et des deux la campagne du "Professeur", j'ai déjà eu l'occasion de dire qu'étant favorable à des obligations vaccinales, cela pose un problème de connivence. Il va de soi que je n'ai jamais signé aucune de ses pétitions.

Maintenant, pour ce qu'il en est d'une critique radicale, je ne peux que vous convier à lire ce que le Dr Marc Girard a écrit à son sujet.

http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article338&lang=fr

J'ai déjà beaucoup chargé le "Professeur" et je n'ai pas voulu paraître "tirer sur une ambulance" mais a la vérité je dois reconnaître qu'en voulant le défendre contre les "merdias" j'ai fauté. Les "merdias" jouent correctement leur rôle de putains vendues aux pouvoir en place grâce à un jeu de subventions plus ou moins présidentielles, enfin un "Système" dont Charlie a outrageusement profité.

Le comportement de Joyeux est celui d'un vulgaire "mandarin" qui s'est compromis avec le "Système" et veut nous faire croire qu'il veut le réformer alors qu'il est complice !

Quand à l'intérêt qui a poussé ce personnage à se lier avec la bande à Larmaan et Cie, s'il est pécunier on doit le payer avec des queues de cerises. Oh certes on doit lui donner un peu plus qu'aux étudiants employés comme esclave par ce système de fund raising mais en tout état de cause, il se paie surtout par le fait que la façon dont on l'utilise nourrit cette espèce de "narcissisme" qui le caractérise et fait de lui l'espèce de "Monsieur je sais tout" que j'ai dénoncé à maintes reprises. Je vois surtout dans son besoin narcissique de continuer à faire parler de lui un comble lorsqu'on à connaissance de son adhésion aux vieilles lunes freudiennes répandues à propos de ces "homos" qui tant le chagrine au point que dans ce domaine il mélange tout et ne comprend rien à rien !

Oui lisez attentivement le texte relayé tout y est ou presque. C'est assez dense mais ayez la patience d'imprimer ce texte et de le lire armé d'un surligneur.

A noter que son auteur ne se prononce pas sur l'aluminium et tient l'histoire de la myofascite à macrophages pour une escroquerie.

Prière de relire la note suivante datant d'avril 2013, je m'étais étonné que les toxicologues ne s'en étaient jamais encore préoccupés si ce n'est à une époque très récente...

Maintenant ma position sur les vaccins est simple : poubelle, il est depuis longtemps prouvé que le recul des épidémies est du aux progrès de l'hygiène et il a été démontré à propos de la variole que les vaccinations en Indonésie ont foutu la merde : Donc avec ou sans aluminium et ou mercure, poubelle ! Marc Girard épingle aussi bien Big Pharma que le Pr Joyeux ou les marchands de médecine alternative qui diffuse ou exploitent une certaine forme d'hypocondrie il y aurait à ce propos bien des choses à dire, notamment d'un point de vue catholique.

Ce qu'il a à derrière tout cela donne des toubibs à la Saldmann pour qui l'homme idéal est une vedette parmi les acteurs pornos ! J'appelle ça une philosophie de con ! Tant au propre, je souligne, qu'au figuré ! Au cas où la subtilité du propos échapperait à quelques uns, je dois préciser qu'un con ne jouit que quand il se fait bourrer en long en large et en travers. Nul doute que l'espèce prolifère dans l'hexagone, il y aura bientôt des vaccins pour tous, sauf pour immuniser le peuple contre la connerie qui mène à la servitude volontaire. C'est le seul vaccin qui pourrait, s'il était efficace, casser la baraque à Big Pharma.

12/06/2015

Le Dr Frédéric Saldmann, épinglé par Vanity Faire et le "Carnard Déchaîné"

saldmann.pngJe viens de recevoir le courrier suivant :

Bonsoir,

Il y a quelques temps vous nous avez transmis quelques lignes sur le Dr F.Saldmann ...”que vous aviez du mal à situer”. Peut-être ne l’avez-vous pas encore lu, mais dans son édition parue hier mercredi c’est “Le Canard enchaîné” qui nous propose un très bel article, très informatif et très détaillé sur le même toubib! Je vous donne juste le titre de ce très bel article :

Frédéric SALDMANN Gourou de secours

Ce cardiologue multicarte sait tout soigner, y compris son compte en banque.

A lire sans faute! Et il y a d’autres bons articles au fil des pages... Bien cordialement,

Vous trouverez cet article de la même veine sans bourse délier :

http://www.vanityfair.fr/actualites/france/articles/le-do...

En réalité, je l'avais parfaitement situé en ce qui concerne le type de personnalité mais le caractère mondain de ce personnage n'apparaissait nulle part ou alors j'ai mal cherché.

En revanche j'avais souligné à demi mot le caractère "narcissique" du personnage tout en ignorant qu'il est aurait dépassé la soixantaine; je lui donnais la quarantaine, en fait outre ses poses avantageuses de "jeune premier" quelque chose m'avait mis très mal à l'aise. A présent, je me l'explique à savoir que son "rajeunissement" laisse passer des informations subtiles qui trahissait l'âge réel de ce "vieux beau" très accro aux femmes et ça se confirme lui qui s'inquiète auprès de ses patients de leur 12 "rapports" mensuels (de 7 à 13 minutes car après tout le monde s'emmerde). Notez également sa phobie des microbes à propos des poignées de mains.

Bander comme un turc en bouffant des pistaches

Le mec est manifestement obsédé par le cul. Et il promeut une étude sur 17 turcs qui prouverait que bouffer beaucoup de pistaches est une assurance contre les dysfonctionnements érectiles. Cela donne une idée de la "science" de notre "ovni" national. Des pistaches j'en grignote pas mal depuis que mon penchant momentané pour le régime cétonique m'avait fait valoir le côté pratique de ces graines mais franchement je n'ai rien remarqué de spécial mis à part des selles molles et graisseuses parfois...

A ce titre le queutard s'est vu décerné une "salade d'or" comme prix de sa bêtise par la nutrition.fr :

http://www.lanutrition.fr/communaute/opinions/la-nutritio...

Enfin, quand on découvre que BHL est un de ses meilleurs clients, on a tout compris qui le crédite d'un  bon diagnostic voir infaillible. En fait avec une telle clientèle largement axée sur le paraître, il n'a sans doute aucun mal à l'éblouir tant ces gens sont acculturés en matière hygiénique au sens large du terme puisque leur existence et leur mode de vie constitue en soit une pure anormalité !

Un nom qui était un programme...

J'ai cherché l'étymologie du nom de ce personnage, Sald a quelque chose à voir avec les soldes. En somme Saldmann, c'est l'homme soldé, l'homme déclassé au fond, vu l'extrême superficialité du personnage, ce nom lui va très bien. La question qui se pose est celle de savoir comment de tels personnages, qui prennent des honoraires faramineux (dans la métropole voisine le summum semble plafonner à 150 €) peuvent prospérer dans des établissements publics et n'être pratiquement disponibles que pour des riches. Ce scandale est typiquement français. Il est malheureusement impossible de revenir en arrière en dépit des rodomontades des socialistes qui veulent imposer le tiers payant. Quand on sait que le personnage est une idole de l'actuel chef de l’État et qu'il est en quelque sorte un son principal "gourou" on ne peut aps croire à la possibilité d'une réforme car il faudrait tout foutre par terre. Mais enfin le régime du bon Dr ne semble pas franchement efficace sur l'actuel locataire de l'Elysée, à supposer qu'il règne sur les cuisines du manoir républicain.

N'est pas le Dr Ornish, gourou des Clinton, qui veut !

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-poids/les-regimes...

https://en.wikipedia.org/wiki/Dean_Ornish

A propos de la controverse, Big Pharma aurait rameuté quantité de chercheurs pour obtenir la mise à l'index ou carrément la "dépublication" des études de ce personnage dans des revues à comité de lecteure comme dans l'affaire Seralini mais je n'ai pas de détails précis...

1927317429.jpgUn livre fort intéressant sur les anciennes moeurs discriminatoire du Conseil de l'Ordre

Le livre ci-joint que j'ai déjà évoqué est tout entier consacré (279 pages) à la tentative d'exclusion des médecin juifs  sous l'occupation, c'est à dire sous le régime de Vichy, créateur, il faut le rappeler, de l'ordre des Médecins qu'il soit d'origine française ou étrangère. Le préfacier, président du Conseil National, rappelle dans sa préface et pour faire bonne mesure que des membres de ce conseil ont sauvé des juifs.

Néanmoins, puisque l'exclusion des médecins juifs par un système de numérus clausus a bien été une des principales motivations à l'apparition de ce conseil dédié à la préservation d'intérêts purement corporatistes, force est de constater qu'il a bel et bien manqué à la tâche qu'il s'était fixé puisque le "Système" en vigueur a eu pour effet de permettre à des médecins juifs sachant surtout soigner leur compte en banque, et ce n'est pas nous qui le disons, de non seulement prospérer par le biais d'une publicité médiatique indécente mais de devenir intouchables. Rappelons qu'un médecin est tenu de s'abstenir de toute publicité, il a le droit de publier mais dans certaines limites, soit des mémoires soit des textes scientifiques et pas des textes racoleurs. Mais l'on peut constater que le personnage évoqué a su charmer le Doyen de la faculté de Médecine de Paris avec ses foutus rats taupes dont il espère tirer le secret d'une grande longévité à défaut d'immortalité...

Je ne mettrais pas un kopeck dans une consultation du "gourou"...

Il faut préciser que le bon Dr prend la carte Vitale et consulte à 23 € mais il y a un an d'attente au moins, il est donc en règle avec le système public privé dans le public sauf qu'évidemment si vous avez la carte American express bien garnie et une recommandation vous aurez votre RV dans les 48 heures. En fait j'ai vue pire, à savoir une néphrologue qui ne prend dans le public que des consultations privées à 75 € et ne s'occupe en fait que de greffes. Donc moyennant une hypocrisie qui ne trompe personne le "phénomène" peut continuer à prospérer.

Cela dit, que la plupart d'entre nous autres particuliers obscurs n'ayons pas les moyens de nous payer les services d'un tel praticien dans un délai raisonnable, il n'y a rien là à regretter car ce que j'ai pu lire venant de lui ne m'inciterait nullement à lui faire confiance. C'est facile, je le répète, d'en imposer à un milliardaire débarquant dans une Bentley rose avec un foie cirrhotique mais il en faut un peu plus pour m'impressionner. Au royaume des aveugles les borgnes sont rois !

Médecine "prédictive"

Et le Canard, dont je viens de recevoir la copie de son article, résume sa botte secrète : le bon Dr ne cible que des gens en bonne santé et prétend faire de la prévention, comme ça il n'y a guère de risque et lorsqu'il se manifesteront, il sera depuis longtemps à la retraite après avoir assuré ses arrières. c'est là ce qu'il appelle sans doute une "médecine prédictive". Mais la "médecine prédictive" c'est pas ça, voir l'ouvrage du Dr Cornic.

Désir d'immortalité et éternité sur ordonnance

L'immortalité si c'est pour pouvoir organiser des diners mondains avec des vedettes people à la bonne saison, merci bien ! Personnellement je me ferais royalement chier et je n'aurais pas la moindre envie d'exercer le moindre pouvoir sur une humanité aussi creuse. Ces gens là je ne peux les envier, ils n'existent pas à mes yeux. Enfin, ce qui serait génial c'est qu'une ou plusieurs des dupes de ce personnage aie à s'en plaindre et lui fasse un procès pour perte de chance mais il est peu probable qu'une telle chose puisse arriver. Ou mieux et plus efficace, que quelques dupes se réveillent et nous fasse de confidences ravageuses sur ses pratique mais enfin, dans le genre, l'article de Vanity Fair est déjà bien corsé. Je me demande du reste si notre héros a conscience que cet article le décrédibilise complètement !

La Justice d'une part, et le journalisme ont parfois de "beaux restes" par des arrêts ou des peintures qui tranchent sur la médiocrité et la corruption ambiante. Qui est ce qui disait que tout ce qui est excessif est insignifiant ?

Sprim, société consultante pour arrondir les fins de mois difficile

C'est la femme de Saldmann qui dirige une société consultante, Sprim, qui vise la clientèle de l'agroalimentaire, Danone, Herta, Coca Cola. Un nutritionniste appointé par les géants de la bouffe ça fait désordre. Et ça agace les collègues. A qui s'ils sont trop remuants, il propose une mission de conseil dans "sa" société bien qu'elle soit dirigée par un prête-nom selon une combine classique. Çà c'est le Kardegic et le Clopidogrel qui fluidifient les rapports professionnels... Je cite :

L’autre Saldmann officie non loin du Trocadéro, square Pétrarque, dans un discret hôtel particulier, siège de sa société Sprim – 350 collaborateurs et consultants selon son site, une quinzaine de salariés, chiffre d’affaires non publié. L’entreprise propose des conseils en tous genres, conception de produits pour l’industrie agro-alimentaire, prévention des crises et des risques sanitaires, campagnes de communication, création d’études, de congrès, de labels... « La mécanique est formidablement huilée, dit François Bricaire, chef du service des maladies infectieuses de la Pitié-Salpêtrière, et auteur avec Saldmann de l’essai Les nouvelles épidémies, comment s’en protéger ? (Flammarion, 2009). Frédéric a un large réseau d’universitaires qu’il sollicite pour ses ouvrages ou ses affaires. Ainsi, il m’a appelé un jour pour que je conseille Coca-Cola sur le bioterrorisme alimentaire et aussi certains laboratoires pour des projets de vaccin. Le type est vif, malin, sa petite entreprise tourne bien. »

Les géants comme Danone, Nestlé, Herta et Blédina ont régulièrement recours aux services de Sprim, tout comme les producteurs de céréales, de volailles, ou le Comité interprofessionnel du Canard à Rôtir. Pour les éleveurs de poules, la société du docteur Saldmann a conçu ce slogan : « Un œuf par jour, en forme toujours » (lui a personnellement une préférence pour les omelettes blanches, sans gras). Sprim assiste les industriels désireux de créer des départements « light » ou « no gluten » et leur porte secours, si un de leurs produits se vend moins bien ou s’il est attaqué dans les médias. Son spectre est large, la société crée aussi des call-centers (à la demande des pouvoirs publics) pour rassurer les usagers en cas d’infection dans une cantine ou un hôpital. À l’évocation de toutes ces activités, le docteur Saldmann est soudain moins prolixe : « J’ai pris un peu le large avec tout ça », élude-t-il. Mais il ne renie rien : « Ce business m’a permis de faire la médecine que j’aime, à mon rythme, en consacrant du temps à mes patients sans prendre de dépassements ni me préoccuper des questions d’argent. » Son poste d’attaché à l’hôpital Pompidou lui rapporte moins de 2 500 euros par mois, à peine de quoi inviter sa femme dans ses restaurants étoilés préférés.

A bon il ne pratique pas les dépassements ? En fait il ne parle que des consultations à 23 €, le reste ne passe pas par la comptabilité de l'établissement... Il ne faut pas se moquer du monde !

Quelques autres sociétés du même ont échappé à l'enquête

Voir : http://french-corporate.com/french-corporate/392/501/284/...

Ce cher médecin ne se fait pas des couilles en or mais en platinium ! 4 sociétés hébergées à la même adresse n'ont pas été comptabilisées.

Trop c'est trop !

Origine modeste mais les dents longues, derrière un sourire apparemment modeste voilà qui plait en haut lieu élyséen...

Vouloir se venger d'une origine modeste peut mener haut, du moins en apparence, mais la roche tarpéienne n'est jamais très loin. Enfin et en attendant, d'après le Canard c'est encore l'immortel chef d'oeuvre de Jules Romain, Dr Knock, acte III scène 9 (p. 86). Un texte impérissable à lire et à relire :

https://archive.org/details/knockouletriomp00roma