Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2015

L'affaire Seralini rebondit et on n'a pas fini d'en parler !

J'ai gardé le meilleur pour la fin même si ce post apparaîtra en tête de liste...

Une étude qui devrait faire boum !

J'ai été informé aux aurores par un ami de ce rebondissement. Une nouvelle étude du Pr Seralini était prévue dans une revue américaine à comité de lecture qui a fini par paniquer et en a différé la date de publication. Ce qui a déterminé le Pr à rompre le silence en révélant le contenu de cette étude.

Voilà c'est simple : on lui avait reproché d'utilisé une espèce de rats prédisposés à faire des tumeurs. Il est maintenant établi que cette propension ne vient pas d'une cause génétique particulière à la lignée mais du fait que l'alimentation des rats de laboratoire est hautement pestiférée par les croquettes qu'on leur donne. Or ces croquettes reflètent parfaitement la composition en polluants de l'alimentation humaine non bio et particulièrement celle des Américains.

En d'autres termes, ces rats nourris avec des croquettes "bio" ne développent aps un fond de maladies dégénératives qui en constituant un "bruit de fond" empêche de mettre en évidence les dégâts provoqués par une alimentation OGM ou par la présence de résidus de glyphosate (Roundup). A propos de cette saloperie que la royale pouffiasse devait interdire, on apprend qu'il est seulement question d'en interdire la vente aux seuls particuliers en retirant ce type de produit des présentoirs des jardineries. Si vous doutez qu'on et qu'elle en particulier se fout de notre gueule, c'est que vous seriez complètement à la masse. Alors gavez vous de pesticides et disparaissez promptement entre quatre planches, vous ne méritez pas de vivre !

En attendant voyez ceci :http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/20...

https://blogs.mediapart.fr/edition/la-mort-est-dans-le-pr...

Excellente réponse à la dépublication par Elsevier de la précédente étude. Inutile de vous dire que c'est la panique chez Monsanto et Cie. La suite est à scruter avec attention ! Le présent pavé me semble imparable !

12:47 Publié dans OGMs | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.