Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2015

L'Hemoccult II est périmé, la suite a du retard à l'allumage, une présentation officielle "surréaliste"...

pochette_hemoccult.jpgCancer colorectal : l’Hemoccult enfin remplacé par un test immunologique !

Vu mon âge, je suis appelé a faire tous les deux ans ce test gratuitement. Surprise : j'ai reçu récemment un avis. Test non analysable à refaire car périmé... Alors je cherche et je tombe sur une page de Medspace portant le titre ci-dessus. Je cite un avis du 24 mars 2014 :

Paris, France -- Proposé en remplacement du test au gaïac de recherche de sang dans les selles (Hemoccult II®), le nouveau test immunologique de dépistage du cancer colorectal sera disponible à partir de mi-avril, ont annoncé Benoit Vallet, directeur général de la santé, et Agnès Buzin , présidente de l'Institut national du cancer (Inca), lors du congrès des Journées francophones d'hépatogastroentérologie et d'oncologie digestive (JFHOD) 2015 [1]. Le dépistage organisé pourra alors reprendre, après six mois d'interruption.

Visiblement les médecins n'étaient pas au courant de la péremption du test qui l'on distribué après la date ci-dessus, bonjour la communication :

Plus sensible, ce nouveau test permettrait de détecter 2 à 2,5 fois plus de cancers et 3 à 4 fois plus d'adénomes, ce qui devrait amener à doubler le nombre de coloscopie (sic). Une hausse d'activité pour les gastro-entérologues, qui fera l'objet d'un suivi régulier de la part des autorités sanitaires, afin « d'ajuster le programme », a précisé le responsable de la DGS.

Sur la nature du test

Je cite encore : Le test immunologique présente l'avantage de nécessiter qu'un seul prélèvement de selle, tandis que le test au gaïac est réalisé à partir de six prélèvements. Un aspect pratique qui, à lui seul, devrait contribuer à une meilleure participation de la population cible.

Le seuil à partir duquel le test est jugé positif a été fixé à 150 ng d'hémoglobine par mL de selle. Avec ce seuil, le nombre de cancers détectés serait doublé, tout comme le nombre de coloscopies réalisées.

Mis à part le seuil de sensibilité, je ne vois pas en quoi ce test est "immunologique". Je rappelle qu'il n'est nullement spécifique et que la présence de sang digéré (car d'après mon ancien généraliste il ne prend pas en compte le sang frais provenant de saignements d'hémorroides) peut venir de l'estomac (ulcère éventuel).

Les études ont montré que la hausse des examens par coloscopie engendrée « est acceptable pour les gastro-entérologues », a précisé Agnès Buzin.

Ben pardi, ils ne vont quand même pas se plaindre qu'on leur donne du boulot.

« Il y aura toutefois la possibilité d'ajuster le seuil de positivité pour adapter, au fur et à mesure, le programme de dépistage organisé. »

Une déclaration inquiétante qui montre que les résultats du test peuvent être manipulés à la demande. La question est dans quel but ? faire vivre les gastro-entérologues, leur éviter un burn out ? On se demande une fois de plus si on n'est pas en train de rêver.

Conclusion

Enfin 11 000 candidats potentiels au test seraient en rade mais c'est égal pour ce à quoi sert cet examen, personnellement je m'en tape ! Je ne considère comme fiable que le bilan cancérométrique de Vernes.

Le remplaçant de l'Hemoccult n'est nullement révolutionnaire et sa plus grande sensibilité paraît surtout favoriser des intérêts corporatistes. Or il existe un test sanguin appelé Septine 9 qui est un vrai test génétique mais s'il est annonçé à 95 €, Biomnis à Lyon le facture 150 €.

Le bilan Vernes est moins coûteux et son intérêt est beaucoup plus large.

18:44 Publié dans Cancer | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.