Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2021

Covid-19 : enquête sur un virus de Philippe Aimar

enquête.jpg

J'ai reçu ce livre et je l'ai lu presque d'une seule traite. Je suis déçu et mes impressions sur la valeur de cette enquête sont fort mitigées. Ce livre est, à mon humble avis, bourré de beaucoup de remplissage et il n'en sort rien de très clair quant à ce qui se serait passé. J'envisage de le passer à un lecteur assidu afin d'avoir un autre point de vue...

Sommaire de l'ouvrage

1 Le vrai décor: des scientifiques tués et des usines de chloroquine
2 Pourquoi ce virus a déchaîné les médias et pas la tuberculose
3 Arno Karlen, le prophète de malheur
4 Le jour où Bill Gates a décidé de "sauver" le monde
5 Chine, patrie des zoonoses
6 Qing Ming 2.500 morts Vs 48.000 urnes
7 Une curieuse répétition de pandémie mondiale à New York
8 Quand les espions chinois volent des fioles, des virus
9 Le laboratoire canadien est volé par un biologiste de l'OMS
10 La très mystérieuse Madame Cheng
11 Pékin lance ses pirates sur les laboratoires
12 L'Institut Pasteur perd des virus
13 Le laboratoire P4 "Made in France"
14 Le renseignement américain perdu dans ses analyses
15 Le Dr Fauci savait à l'avance ce qui allait se passer
16 SPECTRE pharmaceutique ou le ''Club Dolder''
17 Un cas pratique: l'infection du Diamond Princess
18 Un virus aussi mutant que certains médecins
19 Les cas "non-conformes" de la Suède et des Caraïbes
20 Cette Chloroquine qui empêche les laboratoires de vendre
21 Didier Raoult et la Chine contre les médias
22 Les tests PCR ont été... contaminés
23 Passeport vaccinal et base de données des vaccinés
24 Virus naturel ou artificiel

"Des scientifiques tués et des usines de chloroquine qui volent en éclats"

La relation entre certaines morts mystérieuses et l'affaire qui nous occupe est loin d'être évidente sauf dans un cas, celui de Brandy Vaughan qui a travaillé pour Pfizer qui a été retouvée morte le 7 décembre 2020 par son fils de 9 ans.

L'auteur signale la défenestration de 4 citoyens russes, le Dr Natalya Lebedeva, Dr Yelena Nepomnyashchaya, Alexander Choulepov, et Alexander Kagansky. Le Parisien a afait allusion à 3 d'entr'eux.

Le double homicide de Barry et Honey Sherman (société Apotex) titulaire d'un brevet  de fabrication d'hydroxychloroquine très pure remonte à 2017, il est donc difficile de rattacher cela à notre affaire de virus dont le démarrage date d'octobre 2019 et s'avère contemporain de jeux olympiques militaire de Wuhan.

Quant à l'incendie de Pharmatec SCI de Taïwan, il s'est avéré accidentel, la chloroquine n'est qu'une des 30 substances produites et au moment de l'accident sa production était arrêtée.

Comme entrée en matière en mode sensationnaliste, c'est plutôt raté !!!!!

Covid-19 contre tuberculose

Il est un fait que la tuberculose est plus meurtrière que le coronavirus circulant, sauf que la tuberculose tue bien plus lentement que l'épidémie actuelle, il n'était nul besoin 6 pages à cette thématique qui ne vaut que par la page 27 listant l'apparition des maladies infectieuses depuis 1950.

Arno Karlen prophète de malheur ?

Cet auteur, qualifié de "bio historien" aurait, par un article paru dans le magazine "George" de John Kennedy Junior sensibilisé Bill Gates en l'incitant à vouloir "sauver le monde" ! Foutaise !

L'article que l'auteur a traduit est proprement insignifiant. il met en garde contre l'apparition d'une nouvelle épidémie mondiale mais dans des termes assez plats et qui n'ont rien de frappant. Le seul point remarquable et que l'auteur a pointé l'année 2020 en 1997. Pourquoi 2020, sans doute tout bêtement parce que cela correspond à deux décennies du siècle qui était encore à venir, l'intervalle entre la date de l'article étant d'environ une génération, c'est l'intervalle minimal pour un éventuel "changement de paradigme".

Bill Gates décide de sauver le monde

Douze pages sur ce personnage c'est à mon avis un peu court. Le seul point important qu'à coché l'auteur c'est la volonté de participer à un "contrôle de la population". Il s'est contenté de reproduire l'image que voici.

influence_billgates.jpg

C'est un peu court. L'auteur aurait pu rappeler le mécanisme par lequel le genre de philantropie à l'américaine que pratique le milliardaire rapporte plus d'argent qu'il ne lui en coûte. Un chapitre hyper bâclé.

Les deux chapitres suivants consiste en une récapitulation des zoonoses originaires de Chine (23 pages) puis 3 pages qui visent à contester le nombre de morts officiellement déclarés par la Chine.

Une coïncidence chronologique entre une mise en scène de pandémie mondiale à New York et l'ouverture des Jeux Militaire de ... Wuhan

La coïncidence (18 octobre 1979) est curieuse mais peut-on la considérer comme "troublante" ?

Je serais tenté de dire que le Diable assurément existe et il s'avère un grand organisateur de "signes"...

Le fait est que la mise en scène a envisagé un arrêt de l'économie. Qui tombe sous le sens ! Il est pour ainsi dire la corollaire obligé d'une véritable pandémie virale. Sauf que la dangerosité du virus, qui a bel et bien pris son départ lors des Jeux Militaires, a été grandement surestimée et que tout à été organisé pour ne favoriser que la (fausse) solution vaccinale. On apprend page 88 que c'est un responsable de l'OMS qui a contacté tous les responsables relevant du domaine des "réseaux sociaux" pour leur impose un accord de censure de tout ce qui irait à l'encontre  de la doctrine de cette organisation. Sauf que l'on oublie de dire qu'elle a évolué sur la question des tests et des masques en tendnat à rejoindre les thèses des présumés "complotistes"...

Huit pages sont consacrées aux contaminations survenues autour du 18 octobre à Wuhan.

Relier les 2 événements, dans une optique conspirationniste, aurait nécessité d'attribuer le lâchage du virus en Chine aux USA. L'auteur s'est abstenu me semble t-il de toute suggestion dans ce sens.

Les chapitre 8 à 11 : problèmes d'espionnage bio-industriel (Chine-OMS)

On sait que les Chinois sont très actifs en matière d'espionnage industriel. Rappelons que pour la 5G si Huawei tend a être écarté c'est parce que l'on a des craintes sérieuses dans ce domaine et qu'en outre la Chine communiste pourrait brutalement fermer le robinet des communications. La France a voté une loi anti Huawei et l'(on parle de nouvelle "guerre froide".

La suite concerne des faits connus et le chapitre sur la contamination des tests PCR me paraît excessivement court. Et sur ce point les infos sont très contradictoires si j'en crois un sondage sur Google !

test contaminés.jpg

Virus naturel ou virus artificiel ?

Page 261 l'auteur reprend la thèse de Steven Quay qui stipule qu'il y a 99,8 % de chance que le virus (plutôt naturel et acclimaté à l'homme) provienne d'un laboratoire et qu'il s'agit bien à l'origine d'un virus de chauve-souris, n'est pas de nature à nous surprendre. Je présume également qu'il s'agit d'une fuite accidentelle et je doute de la thèse "chimérique" impliquant des séquences virales type HIV, malaria comme base d'un future vaccin. Un tel amalgame n'a guère de sens...

L'allusion à l'article du 17 mars 2020 du Dr Andersen faisant état d'un ancêtre commun en circulation vers le 1er octobre 2019, pose question. En effet, s'il est probable que l'épidémie s'est répandue à partir de Wuhan à l'occasion des Jeux Militaires, il n'existe pas, à ma connaissance, de génome (officiel) datant d'octobre 2019. On n'a que des présomptions basées sur des scanners pulmonaires faisant état de dégâts comparables à ceux du coronavirus en circulation. Aussi le livre se termine par un rapprochement entre les deux événements survenus le 18 octobre 2019 à New York d'une part et en Chine d'autre part visant à induire que les organisateurs américains, dont la célèbre fondation de Bill Gates, savaient ce qui allait arriver.

Pour ma part, je crois plutôt à une simple coïncidence : risquer de mettre l'économie mondiale quasiment à l'arrêt n'a d'intérêt pour personne. En revanche il est clair que l'on a usé de tous les moyens possibles et imaginables pour imposer la vaccination comme seule planche de salut et que l'on a joué sur l'obsolescence programmes des médocs pour tenter d'y parvenir. Sauf que l'on ne pourrait pas interdire éternellement aux gens les plus bouchés de comprendre qu'on a été floué et que cela a surtout constitué une occasion pour restreindre les liberté. Mais rien n'est encore joué. C'est malheureux à dire mais il faut se résoudre à espérer que la vaccination en cours fasse d'énormes dégâts sous formes d'effets indésirables chez les jeunes pour que la population se réveille ! Le problème étant qu'on est accablés de problèmes : immigration massive, islamo-gauchisme, sabordage judiciaires en cours par un avocat des plus problématiques comme ministre et j'en passe  !

26/05/2021

Coronadinguerie : explosion massive de la mortalité post vaccinale selon les statistiques de l'OMS

morts-vaccin-768x501.jpg

MAJ : Une correction en passant...

Lors d'un 20 heures de France 2 il a été précisé ces jours-ci que les quartiers de bidonvilles indiens ne seraient pas ou très très peu touchés par le virus circulant. Ce gens de phénomène a déjà été observé dans d'autres quartiers pauvres au Brésil et pour d'autres épidémies. Cela s'expliquerait par le fait que vivre plus ou moins dans la saleté aide à développer une forte immunité et c'est logique.

Alors comment expliquer la flambée en Inde notamment ? Il faut se méfier des images choc de bûchers flamboyants et se rapporter au nombre de morts par 100 000 habitants et faire la comparaison entre pays. Le problème c'est évidemment de passer du temps pour trouver les bons chiffres et faire les calculs adéquats. Donc méfiance à l'égard des "nouvelles" répandues par les médias car elles sont de toutes façons orientées de manière à susciter la peur pour pouvoir à la vaccination.

Cela étant les courbes que vous allez voir sont terriblement indiscrètes et l'on peut faire confiance à leur auteur : ce n'est ni un enfant de chœur ni un complotiste délirant mais un "pro" dans le domaine. Notez que les statistiques ça s'apprend, en médecine, durant les deux premières années en particulier... Pour d'assez mauvaises raisons sans doute et je présume que l'on n'insiste pas trop sur les risques de falsification.

============================

Voir : https://www.mondialisation.ca/lhecatombe-post-vaccinale-s...

Les courbes de l'épidémie régressaient partout mais la vaccination massive les fait remonter. Voir pour Israël après 60 jours de vaccination :

israel.jpg

La catastrophe avait été envisagée dès le 21 janvier !!!!!!!!!!!!!!

Voir : https://www.mondialisation.ca/la-vaccination-de-masse-ant...

Le Dr Delépine, l'époux de Nicole, la désormais célèbre oncologue qui exerçait à Garches en pédiatrie et que l'on a "dégagée" à l'âge de la retraite a, en tant que statisticien collecté les données de l'OMS. Le résultat est STUPEFIANT et même RENVERSANT. Il est clairement établi que les vaccins en cours d'utilisation sont mortifères. La question qui se pose est comment se fait-il qu'en une époque où le moins pet de travers explosant à un bout de la planète est répercuté à l'autre extrémité dans les 30 secondes, des faits aussi alarmants ont été censurés.

C'est qu'en France particulièrement, les médias sont aux ordres et en plus il apparaît qu'il se contentent de reproduire les dépêches des agences sans jamais rien contrôler !!!!

Autre article du Dr Delépéine : https://www.mondialisation.ca/author/gerard-delepine

A noter que la putain d'Académie milite pour une obligation vaccinale anti Covid...

La cas du Népal

Nepal.jpg

Rien que la Thaïlande + 400% de nouveaux cas et + 800% de morts

Monaco 3 morts en 10 mois d'épidémie, 32 morts en 3 mois de vaccination soit une multiplication par un facteur 33,3 ! La population monégasques est d'environ 39 000 sujets. Il faudrait faire le calcul de la mortalité en fonction de la densité de population et comparer les divers pays. J'ai des raisons de penser qu'à Monaco les gens ont été mieux soignés qu'ailleurs. La mise à l'index de l'hydroxychloroquine et de l'Ivermectine ne doit pas avoir court. Cela fait presque 30 ans que je n'ai plus l'occasion de travailler sur Monaco et donc de pouvoir questionner un pharmacien mais je présume que l'on n'y est plus sérieux qu'en France. Enfin les gens futés vont sur faire opérer de la prostate sur le rocher pas côté français...

Que l'exemple de cette principauté enserrée dans le département 06 ait échappé aux rédacteurs de "Nice-Putain" est un comble.

En France , on passe des films porno dans la salle d'attente des urgences pour faire oublier la misère

Porno.jpg

Cliquer sur l'image 

miley.png

L'avocat Di Vizio sulfate à tout va ! Mais la censure veuille....

DIvizio.jpg

Cliquer sur l'image pour rejoindre la page de TV Liberté. La même vidéo a été censurée sur Youtube.

Voir aussi cette chaîne : https://www.youtube.com/channel/UCSPq_CuaPjqhsAk4Gn-d8lA

L'intéressé a fait le tour du problème, je n'ai strictement rien à ajouter.

A noter du côté de l'IHU

Pas grand chose si ce n'est que l'Institut a mis au point des sérologie (type Elisa et Western Blot) avec la collection de variants comme antigènes et il apparaît que la protection des vaccins à ARn est incomplète par rapport à l'immunisation naturelle qui englobe la capside du virus.

Voir l'avis du Pr Perronne sur TVL pour ce qui concerne sa position sur les vaccins, présentement il est nettement contre mais enfin tous ces gens là : Raoult, Perronne, Di Vizio n'ont manifestement pas vu les statistiques du Dr Delépine. Il faudrait que des volontaires se dévouent pour foutre ça sous le nez du Grand Manitou de l'IHU et fassent son siège afin qu'il daigne prendre position. Il n'est pas facile d'approcher ce personnage...

Une plainte contre le président national de l'Ordre des Médecins

Plainte Joseph.jpg

Cliquer sur l'image pour plus de détails.

Un nombre considérable de plaintes sont en cours d'instruction mais impossible pour l'instant de faire le point sur les chance d'aboutissement de ces dernières. Il faudrait pour que ça change un "changement de régime" assez radical.

Une campagne contre Pfizer qui mettrait en cause la Russie

Russie.jpg

Selon les médias mainstream, la Russie serait derrière une campagne de dénigrement du vaccin Pfizer. A mon humble avis, cette histoire ne tient pas debout pour deux raisons.

  1. Que le vaccin russe soit discriminé spécialement en Europe n'est pas ce qui peut défriser Poutine et les institutions scientifiques de son pays, ce qui lui soucie bien davantage ce sont les manoeuvres américaines par Otan interposé pour menacer l'intégrité du territoire ou de sa zone d'influence. Ses déclarations à ce propos ont été sans ambiguité...
  2. Les Russes n'étant pas des enfants de choeur, s'ils avaient voulu mener campagne pour le vaccin national ils se seraient montré, la farce est beaucoup trop grossière.

Un histoire fort suspecte au final.

Campagnol fait campagne pour Philippe de Villiers

 

Je doute que Philippe de Villiers ou son frère aient envie de mettre les mains dans le cambouis. Quant à la Marine elle est a fond pour le vaccin et le pass sanitaire qui va avec, sans compter qu'elle aurait été adoubée de longue date par les patrons du sionisme. Alors c'est mal barré comme on dit gens de la mer...

 

 

20/05/2021

Coronavirus : Le gouvernement du Connecticut informe (aurait informé) secrètement les professionnels de la santé que les vaccins contre le covid sont MORTELS

DPH-Salk-Circ-Research.jpg

Ce lien m'a été transmis venant d'un site qui n'a évidemment rien d'officiel, je cite :

Objet: BOUM : Le gouvernement du Connecticut informe secrètement les professionnels de la santé que les vaccins contre le covid sont MORTELS, mais cache la même information au public. – FRANCE MEDIAS NUMERIQUE
Date: 20 mai 2021 à 05:35:25 UTC+2
 

Commentaire

En fait si j'en crois la traduction donnée (les fac simile donnés étant incomplet, il manque au moins la première page), si je me réfère à sa traduction, ce n'est pas le médecin qui doit signer mais le PATIENT ! Donc ce document n'a rien de secret, il viserait à protéger le médecin et les instances gouvernementales de toute poursuite. Si mon interprétation est correcte, signer un tel document en France reviendrait à signer une déclaration sans valeur : un patient se trouvant dans l'impossibilité d'estimer les risques encourus.

La réponse du CRIIGEN sur le sujet

C'est une nouvelle "broderie" élaborée sur la thèse de l'Institut Salk et  je rappelle que j'ai soumis l'hypothèse dont il est question au Criigen et plus particulièrement à Christian Vélot dont j'ai récupéré le texte de la video dont j'ai fait la réclame. Je cite :
 

Bonjour M. METZGER,

Merci de l'intérêt que vous portez au CRIIGEN en lui soumettant vos questionnement légitimes en ces temps troublés et anxiogènes.

Sincèrement !

 

Mais ce que vous nous transmettez touche à plusieurs de nos limites :

  • Le DR VÉLOT et le CRIIGEN souhaitent rester dans le domaine scientifique et lancer des « alertes raisonnables » à partir de faits déjà constatés car publiés par le passé.
  • Le(s) lien(s) transmis vers un/des article(s) s’écartent grandement du point ci-dessus.
  • Nous n’avons pas les forces humaines pour analyser/recouper l’intégralité des « informations » qui nous sont communiquées tellement elles sont pléthoriques. C’est tout simplement chronophage.

En effet, d’une part le CRIIGEN ne peux aujourd’hui financer qu’un poste salarié à mi-temps et, pour précision/rappel,

le Dr VÉLOT en plus de ses fonctions d’Enseignant/Chercheur, assume un mandat bénévole de Président du Conseil Scientifique du CRIIGEN.

Il nous faut donc cibler au mieux nos axes de travail commun afin de continuer à produire des documents écrits et vidéos solides car étayés,

les seuls susceptibles de développer un véritable esprit citoyen critique des sciences (au sens positif du terme) et de leurs applications.

Nous sommes sincèrement désolés pour cette non-réponse vers quelqu’un cherchant légitimement à comprendre, mais espérons également que vous la comprendrez.

Merci de votre soutien.

Christian VÉLOT/Guillaume de CROP

Salutations sans OGM agricoles, ni pesticides et perturbateurs endocriniens.

Continuez à nous suivre sur  https://criigen.org/

Interprétation

Répondre qu'il ne s'agirait pas d'une "alerte raisonnable" me semble (...) assez déraisonnable car à l'origine de ce qui n'est pour l'instant que des "rumeurs" il y a la prise de position d'un institut scientifique. Donc je persiste à penser qu'un spécialiste se devrait de tirer çà au clair. Bel exemple d'hypocrisie typiquement "scientifique" puisqu'en définitive il vous faut choisir entre le refus de trancher et le manque de moyens. Pour ma part j'opterai pour le refus de s'engager.

Il faut rappeler que Christian Vélot se défend d'être "antivax", néanmoins il a bien pointé un risque avéré de fabrications de mutants, éventuellement hyperésistants par la pression sélective encourue par la vaccination planétaire massive en cours. Ce risque est avéré et l'imposition du Redemsivir et des anticorps monoclonaux (type Trump) ont déja fait leur preuve dans ce domaine.

enquête.jpg

Ce livre vient de paraître au "Jardin des livres", j'attends de le trouver en occase à un prix raisonnable pour me le procurer. Si quelqu'un parmi vous l'a parcouru, j'apprécierai d'avoir un avis. L'auteur est un journaliste connu (voir "Wikipédé") mais j'ignore ce qu'il vaut, je n'ai rien lu de lui.

La suite au prochain numéro...

PS : dans la composition des vaccins la trométhamine est mentionnée comme "acide stabilisateur". Erreur : ce produit est un base (Ph jusqu'à 11,5) dont on se sert pour faire prendre les gels au Carbopol. Sauf que pour le gel de silicium que je fais assez régulièrement, le méthylsiliconate de potassium sert à la fois de principe actif et de base pour obtenir la bonne consistance de gel.

18/05/2021

Chronique de la folie ambiante : de la "conoradinguerie" au risque d'un embrasement mondial en passant par un cas de mythomanie assez ordinaire...

vaccinodromes.jpg

Infos de dernière minutes envoyées par Richard Haas

Je cite :  Regardez sans faute cette vidéo ou au mois à partir de 5 minute 30 à 13 minutes 20 (ce n’est pas long mais oh combien important !!)

RESUME : 57 Scientifiques de très haut niveau, qui tous ne sont pas nés de la dernière pluie, viennent de signer une tribune « Stop Vaccination » Le document est en cours de validation scientifique (et je rajouterai à titre personnel, il sera publié si la liberté d’expression existe encore à travers le monde !! Le risque qu’il sera saboté est énorme et vous savez tous pourquoi !!) 

Affaire à suivre sans faute !!

Liberté, liberté, liberté……………..
https://www.youtube.com/watch?v=NfW5u9ufeMM

J'avoue n'avoir regardé que 2 minutes : Alexandra Henrion Caude est très souriante et adorable mais je suis sursaturé et vous allez comprendre pourquoi. Enfin ce n'est pas la première fois que j'entends parler de cette tribune de scientifiques alors quand elle paraîtra, on en recausera ! ET l'humoriste à droite a une gueule qui ne m'est jamais revenue. Alors basta il faut éviter de mélanger les torchons et les serviettes.

Voilà un article de l'AIMSIB que je trouve beaucoup plus essentiel :

https://www.aimsib.org/2021/05/16/corruption-et-gestion-d...

La folie des "vaccinodromes" bat son plein

Un tiers des français ont reçu leur première injection. Il faudra évidemment attendre l'automne voir l'hiver prochain pour être fixé quant à son éventuelle efficacité. La folie consistant à vouloir vacciner dès 6 ans. Je rappelle qu'il a fallu mentir en prétendant à l'absence de traitements efficaces pour que les vaccins obtiennent une autorisation conditionnelle de mise sur le marché de façon à se servir de la population entière de la planète comme cobayes de la phase 3.

Pass sanitaire et manipulation médiatique

Je note que si on parle de plus en plus d'un pass sanitaire, il est pratiquement impossible de savoir ce dont il s'agit exactement sur le plan technique car les médias jacassent, tournent autour du pot sans jamais aller au fond des choses.

Aux dernières infos de France 2 on a vu des jeunes cons dire que ça ne leur posait pas de problème car ils ont tous un smartphone. Gadget sans lequel ils seraient tout simplement quasiment mort et enterrés. On les voit, dans les campagnes de la France la plus profonde, tapoter en permanence sur ce machin et se marrer en découvrant une blague assez crasse ou un clip porno style étal de boucherie des plus gerbants.

Parenthèse cannabique

Ces jeunes sont ravitaillées en intoxicants par des services de livraison à domicile donnant lieu à des manèges bien réglés. Une voiture arrive avec 3 jeunes à bord : l'échange ne prend pas plus de 3 minutes. Quand ils n'ont pas d'herbe ou de résine contenant de la THC, ils se rabattent sur le premier bureau de tabac et achètent 15 balles 2 g. d'une herbe censément riche en CBD.

A l'examen de la réglementation, certaines espèce de chanvre à ficelle seraient autorisées à la culture (Kokopelli diffuse la variété "Carmagnola") mais il serait interdit d'utiliser les fleurs ou de se livrer à une extraction. En revanche on trouve facilement sur le Net les coordonnées d'une ferme tenue par une femme qui cultive une des variétés autorisées et vend sur les marchés ou sur le Net un tisane de chambre. Je me suis demandé pourquoi on ne lui fait pas d'ennuis, ben c'est qu'en fait elle vend avec les fleurs, les feuilles et des brindilles... On ne risque pas l'intoxication

Soit en passant, faute de pouvoir m'arracher la gorge et les poumons en fumant, j'ai essayé l'huile de CBD et même du CBD pur à 98° sous forme de cristaux par voie perlinguale ou dissous dans de l'huile. Aucun effet sensible en allant jusqu'à 100 parfois 200 mg par prise. En revanche il me restait 100 ml d'une teinture de feuilles d'Indica récupérée de la taille d'un plant qu'un sale garnement cultivait sa came sur le balcon de son oncle. Mis à par des tendances vertigineuses, rien de remarquable. Le garnement possède une mère qui est une psychologue experte judiciaire et qui s'était débrouillé pour faire enfermer son frangin, elle est accro au shit voir à des cochonneries plus répréhensibles que le fiston avait récupéré à l'occasion d'un voyage au Machu Picchu... Je me suis fait un ennemi de cette femme en vomissant sur le DSM en vigueur à l'époque, ce manuel de psychiatrie américaine archi pourri !

Je n'ai rien noté d'intéressant. Pour le CBD soit je suis défoncé de nature soit on vend de la camelote. Alors je ne sais que penser de l'engouement pour cette molécule à succès...

Le Covid et le soleil méridional rendent fou

Je suis d'assez mauvaise humeur pour quantité de raisons car j'ai un problème avec une nouvelle commerçante des environs qui lors d'un déjeuner privé s'est vanté d'être la fille du motard qui aurait subtilisé le fameux Spaggiari au nez et à la barbe du juge Bouasis. Officiellement, ce motard n'a jamais été identifié mais ayant été auxiliaire de justice et connaissant un personnage très au fait de l'histoire de milieu d'extrême droite ayant sévi dans et autour de la métropole  susdite pour à qui j'ai rendu des services en tant qu'informaticien, j'ai pu obtenir de source très sûre des détails qui m'ont confirmé que cette dame est une grande mythomane. Elle prétend savoir démonter et remonter les yeux fermés un 7,35 sauf que la seule arme de ce calibre serait un fusil Carcano devenu fort obsolète.

J'ajoute qu'elle affecte des airs très "gothiques", elle affirme que quand elle gueule le diable s'assied à ses pieds. Elle se vante d'avoir obtenu une tête de mort d'un thanatopracteur.

Elle prétend avoir, comme tant d'autres, été violentée par un pervers narcissique mais vu son aplomb non seulement la chose est très improbable mais j'ai obtenu d'un ami assez intime du pervers que cet homme ne ferait pas de mal à un mouche... 

Elle m'a subitement pris en grippe sous prétexte que j'aurais questionné un ou plusieurs villageois sur les conditions d'emploi d'un employé qui se trouve être un "gay" qu'elle a littéralement "soufflé" à un particulier qui l'avait connu dans un service psychiatrique et espérait en faire au moins son confident. Le propriétaire dont il s'agit ayant été traumatisé par le fait d'avoir assisté en direct à l'attentat de la promenade dite des Anglais. Le soupçon est évidemment parfaitement ABSURDE mais m'a valu une scène publique des plus violentes.

Le Covid, ses vaccins et la manipulation médiatique

Inutile d'insister sur le fait que le brouillage de plus en plus opaque qui règne au sujet de l'épidémie fait que je pratique de plus en plus la distanciation sociale la plus rigoureuse. Je signale en passant qu'il est connu que le Ministère de l'Intérieur a recruté dès 2016 quantité d'informaticiens et qu'il doit y avoir parmi eux des hackers ou plus simplement ce que l'on appelle des "trolls" qui doivent contribuer à répandre sur les réseaux sociaux des rumeurs complotistes afin de mieux pouvoir disqualifier tout ce qui n'est pas estampillé comme vérité gouvernementale officielle.

Les vidéos bavardes une calamité abominable

J'ai donc de plus en plus tendance à "décrocher" à propos de Covid et de ses vaccins car, et je le rappelle avec insistance, pratiquement tout ce qui se dit ne fait l'objet que de vidéos parfaitement insupportables. Les meilleurs intervenants ont cédé à cette facilité parce que ce mode d'expression est devenu si populaire qu'il en devient pratiquement incontournable.

Je rappelle que le fait de devoir se pendre aux lèvres d'un intervenant (pas toujours très photogénique), est un ENFER car on ne prend même pas la peine de publier un résumé sous la vidéo alors que c'est une règle pour tout article scientifique. Donc je refuse désormais de me prêter à cet exercice harassant.... Cette CARENCE est infiniment regrettable de la part de gens aussi intéressant que Alexandra Henrion Caude et Cie.

Je suis désolé : dans la mesure où je peux, en quelques coups d'oeil, juger de la valeur d'un article tandis que pour les vidéos il faut tout se taper pour être fixé je REFUSE de m'imposer cet espèce d'exhibitionnisme de la part des acteurs engagés dans ces sortes de pantomines et ne peut l'envisager que pour de rares interventions comme Campagnol TV ou les passages de quelques vedettes à Radio Sud par exemple. A propos voici le dernier épisode campagnolesque qui est tout-à-fait en lien avec notre sujet:

Vous trouverez plus loin une vidéo sur Maqron à l'Elysée, le casse du siècle. Un des rares documents de ce type à valoir le détour...

Comment traiter les vidéos

En d'autres termes si vous vous trouvez des interventions vidéo méritant d'être commentées, vous m'envoyez le lien et impérativement et la transcription (chercher les 3 petits points à droite sous la vidéo).

La transcription sans le minutage. Ensuite il y une manip à faire dans un traitement de texte. Vous supprimez tous les passages à la ligne (représentés sous Word par une sorte de P majuscule). Après quoi avec "cherche et remplace" vous remplacez chaque point de fin de phrase par un point suivi d'un saut de paragraphe ce qui reforme des phrases complètes. Troisième opération (si possible) vous surlignez ce qui vous parait intéressant et ajoutez des commentaires.

Je note que je n'ai guère de chance d'obtenir satisfaction puisque j'ai proposé en vain que l'on s'empare du texte de la vidéo de Christian Vélot présent sur ce blog et que l'on y introduise des sous titres.

Les vaccinés sont-ils porteurs d'une sorte de "peste" ?

C'est la question essentielle qu'il m'importait de traiter, malheureusement on n'est guère plus avancé.

En réponse au problème posé dans le post précédant, on m'a communiqué, sans commentaire, la dernière infolettre de Neosanté.

Il est évident que la prudence s'impose vis à vis de ce qui ne relève pour l'instant que de rumeurs néanmoins concordantes. Je rappelle donc et à) toutes fins utiles, que je me suis abstenu de  me prononcer sur le fond.

La critique de l'article du Salk Institut me parait un peu courte.

Je rappelle que j'ai sollicité Christian Vélot du Criigen pour qu'il se prononce sur la thèse dont il est question. Je pense qu'il est une des rares personnes compétentes à pouvoir s'exprimer de façon nette.

Notez en passant que l'on a proposé la Suramine pour lutter contre les "spike" artificielles des vaccins à ARNm et puisque cette molécule est introuvable sauf en Afrique (??) il a été proposé en remplacement du thé d'aiguilles de pins. Pourquoi pas l'huile essentielle... Cela dit je n'évoque la chose qu'à titre d'information et je n'entends pas m’appesantir sur cette question puisque la quesiton de fond reste pendante.

Du côté de l'IHU

Voir Effets des vaccins et corruption à 9m15 à propos des 46 vaccinés qui ont fait un Covid dans la semaine suivant la piqure, Selon Raoult les vaccinnés ont plus de chances d'être confronté à ce phénomène encore non expliqué.

Une vidéo sur des essais avec l'Ivermectine notamment in vitro pour commencer. Les conclusions ne sont pas nettes et il est envisagé d'examiner des associations avec la doxycycline et l'hydroxychloroquine. Vu le nombre d'études positives existantes je crains qu'il n'y ait là une volonté de limiter l'intérêt de cet antiparasitaire au profit du candidat maison...

Un mort pour 700 vaccinés ?

On m'a communiqué ce lien https://leblogalupus.com/2021/05/15/vaccination-un-deces-...

N'étant pas un spécialiste de ce type de statistiques, je suis dans l'incapacité de me prononcer sur ce type de travail.

Sanofi vient d'annoncer la sortie de son vaccin, d'un type analogue à celui de la grippe saisonnière. Ce qui est regrettable et même haïssable c'est que le vaccin russe ait été bloqué pour cause de russophobie.

A propos du nouveau livre de Philippe de Villiers

Je n'ai pas encore lu le livre de ce personnage qui s'exprime assez mal oralement mais il dit des choses intéressantes. Cela dit la vidéo suivante montre aussi à quel point Maqron l'a blousé...

Maqron à l'Elysée : le casse du siècle

Le reportage de BFMTV daterait de 2018. Jamais entendu parler jusqu'à ce que, ces jours derniers, une mention n'apparaisse sur le fil d'actualité de mon portable.

Cette exhumation n'arrive sans doute pas par hasard. Une chose est certaine, les révélations de Crépuscule de Juan Branco font pâle figure à côté de ce reportage si explosif que je me demande comment il se fait qu'au écho le concernant ne m'ai touché à l'époque. Je ne me hasarderai pas à vouloir interpréter ce rappel. Je m'inquiète surtout de ce qui se passe au détriment de la bande de Gaza : vous avez vu comme moi que les israéliens on pulvérisé un immeuble de la chaîne Al Jazeera contenant une agence de presse américaine. Et ce baudet cacochyme de Biden n'a pas moufté. Je pense aussi aux manœuvres d'encerclement de l'Otan visant la Russie.

Voir aussi : https://fr.sputniknews.com/international/2021051110455797...

Bref, tout va très très mal et je n'ai pas le temps ni l'énergie d'essayer de tirer tout cela au clair tant il y a de brouillages et de bavardages. La seule chose extraordinaire c'est que plus les moyens techniques de communiquer progresse plus la quantité de merde finit par boucher les tuyaux. Je préfère, une fois de plus consacrer du temps au jardinage et à la musique.

Concernant le Linky et la pollution engendrée

J'allais oublié, voyez https://robindestoits-midipy.org/en-direct-du-labo/

Cela m'a été signalé par un électronicien de Toulouse qui a collaboré avec Robin des Toits. Je n'ai examiné aucun textes ou documents linkés sur cette page. Je suis sursaturé et je n'arrive plus à lire grand chose.

Concernant le négativeur Marion

Je signale que je dispose des plans du négativeur Marion qui ont figuré sur le Net ainsi que de quoi monter l'objet en 2 exemplaires, l'un d'eux étant terminé mais qui apparemment ne fonctionne pas et l'autre étant ébauché les composants étant disponibles. J'ai aussi deux écouteurs téléphonique du modèle antique précisé pour le contrôle de l'appareil. J'enverrai volontiers le colis des éléments à toute personne capable de tirer quelque chose de ce matériel. J'aimerais en échange récupérer un appareil en état de fonctionner mais ce n'est pas une obligation. Il s'agit avant tout de mettre de l'ordre et de faire du tri dans la maison. je suis toujours à la recherche d'un ou plusieurs légataires susceptible de gérer ma succession, évidemment le plus tard possible. Il y aura au moins une importante bibliothèque à récupérer.

10/05/2021

Les personnes vaccinées par ARNm (Pfizer, Moderna) sont-elle destinées à devenir des bombes biologiques humaines dangereuses ?

Covid19 auto tiffusible.jpg

Attention : Une 4ème note non mentionnée dans la dernière newletter a été ajoutée derrière les 3 annoncées ce jour.

Depuis quelques jours les alarmes affluent sur mon téléscripteur. Il va de soi que je ne fais que rapporter ce qui se dit sans prendre position. J'ai du reste prévu d'appeler l'attention du Dr Christian Vélot sur cet article et ses liens afin que le cas échéant il puisse prendre l'initiative de faire la lumière qui s'impose.

Catastrophe annoncée de la vaccination anti-Covid mais le CDC persiste et signe

Voir : https://www.aimsib.org/2021/05/02/catastrophe-annoncee-de...

je cite l'intro : Dans un commentaire public adressé au CDC (1), le Dr Janci Chunn Lindsay, biologiste moléculaire et toxicologue, a demandé l’arrêt immédiat de la production et de la distribution du vaccin Covid, citant les doutes concernant la fertilité, les problèmes de coagulation du sang (coagulopathie) et l’échappement immunitaire. Le Dr Lindsay a expliqué au comité les preuves scientifiques montrant que les vaccins à coronavirus ne sont pas sûrs.

On ne reviendra pas ici sur le risque d'échappement immunitaire avec comme corrolaire l'apparition de mutants hyper résistants. Ce point a été traité dans la vidéo du Dr Christian Vélot. Notez que ce dernier a pointé des erreurs graves du "M. Vaccin" du gouvernement qui montre une fois de plus que nous sommes gouvernés par des crétins excessivement dangereux...

Les vaccins COVID-19 ont-ils été conçus pour se répandre chez les personnes non vaccinées ?

Voir : https://www.divulgation.fr/sante/les-vaccins-covid-19-ont...

D'après ce que j'ai pu comprendre, il existe des projets de vaccins auto diffusibles, ce, qui ne veut pas dire que les vaccins à ARNm aient été conçus comme tels, en revanche il a été constaté des phénomènes de imprégnations de personnes non vaccinées avec notamment des effets pathogènes sur la fertilité des femmes (fausses couches, troubles menstruels etc...) et ce du seul fait qu'elle aurait été en contact de proximité avec des personnes vaccinées.

Ce danger est du reste évoqué, quoique de façon assez "ésotérique" dans le rapport de Pfizer... 

C'est Pfizer qui le dit : des "transmissions vaccinales" entre des sujets cobayes vaccinés et des femmes enceintes non vaccinées

1) La première info sur ce nouveau "mystère" m'est arrivée par la LNPLV (Ligue nationale pour la liberté des vaccinations)

Sous sous une forme assez sensationnaliste au demeurant :

https://qactus.fr/2021/05/05/q-scoop-la-machine-dextermination-demasquee/

Voir aussi : https://www.divulgation.fr/sante/les-vaccins-covid-19-ont...

Il ne semble pas , du moins pour l'instant que les vaccins à ARNm aient été conçus intentionnellement comme une arme dépopulatoire de destruction plus ou moins massive mais ça y ressemble !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2) Trois jours plus tard : confirmation de l'alarme par Xochi (Dominique Guillet, fondateur de Kokopelli)

Ensuite, dans le même temps, j 'ai reçu de Dominique Guillet (Xochi, Kokjopelli) quantité d'informations complémentaires dont deux articles en français que j'indiquerai.  Je cite :

Pfizer, effectivement, parle d’effets indésirables lors de "transmissions" vaccinales entre les sujets cobayes vaccinés (de ses évaluations) et des femmes enceintes non vaccinées. On vit une époque formidable. Il est clair que le document interne de Pfizer est assez croustillant: Les résultats de la recherche sur le terme "pregnant" sont complètement hilarants.

https://cdn.pfizer.com/pfizercom/2020-11/C4591001_Clinica...

Façon de parler cela va sans dire car c'est très grave, la première chose à faire serait de faire pression sur le Pr Raoult pour qu'il daigne se prononcer sur le sujet. Je gage qu'il risque d'être salement emmerdé s'il doit le faire.

Une réaction croisée avec la syncytine ?

On notera à ce propos qu'une explication technique est amorcée dans l'article de aimsib.org.

Premièrement, les vaccins Covid pourraient induire des anticorps à réaction croisée avec la syncytine et nuire à la fertilité ainsi qu’au bon déroulement de la grossesse.

Il y a une bonne raison théorique de croire que les vaccins Covid provoqueront une réaction croisée avec la syncytine et les protéines contenues dans le sperme, les ovules et le placenta, ce qui entraînera une altération de la fertilité, de la gestation et de la reproduction.

Le Dr Bill Gallaher, virologue respecté, a présenté d’excellents arguments expliquant pourquoi on peut s’attendre à une réaction croisée, en raison des similitudes de conformation du feuillet bêta entre les protéines spike et les syncytines 1 et 2.

Toutefois, je n’ai pas encore vu une seule étude immunologique qui le réfute. Pourtant, il ne faudrait littéralement qu’une seule journée aux fabricants pour réaliser ces études sur la syncytine afin de s’en assurer [une fois qu’ils auraient du sérum de personnes vaccinées]. Cela fait plus d’un an que l’on a affirmé pour la première fois que cela pouvait se produire [le corps attaquant ses propres protéines de syncytine en raison de la similarité de la structure avec les protéines spike].

Deux articles en français très importants

https://www.mondialisation.ca/vaccin-pfizer-la-rolls-royc...

https://www.mondialisation.ca/la-bombe-humaine-effets-de-...

J'ai fait une traduction automatique de 3 des articles cités en lien dans la liste ci-dessus.

Les questions en suspens

Il existe des projets de vaccins auto diffusibles, je présume que ce n'était pas le but du vaccin Pfizer mais on observe des contaminations des personnes non vaccinées par contact et par inhalation selon un mécanisme qui reste à déterminer. J'ai cru comprendre qu'en fait les spikes censées non contaminantes fabriquées par l'ARN du vaccin à l'intérieur des cellules des receveurs seraient doublement toxiques en causant des troubles de la coagulation d'une part et des atteintes diverses de l'appareil reproducteur humain tant féminin que masculin, sauf que dans ce dernier cas ce serait beaucoup moins visible.

Les études prouvant que les masques ne servent à rien

masque menteur.jpg

Un lecteur fidèle, Philippe, a bien vouloir me transmettre la compilation que voici et qui mérite d'être diffusée largement :

Bonjour,

Une liste d'études reprise depuis un commentaire de blog :

"Oui le masque ne sert à rien L’OMS admet : Aucune preuve directe que les masques ne permettent de prévenir une infection virale. Si les masques ne préviennent pas la propagation des infections virales, l’OMS plaide néanmoins en faveur du port universel des masques, citant des avantages tels que la réduction de la stigmatisation des personnes qui s’occupent des patients atteints de COVID-19 dans des contextes non cliniques, le sentiment de faire quelque chose pour aider, le rappel de se conformer à d’autres mesures, les avantages économiques pour les personnes qui peuvent coudre des masques faits maison et l’évaluation de l’impact (positif, neutre ou négatif) de l’utilisation des masques dans la population générale (y compris les sciences comportementales et sociales).

https://www.who.int/publications/i/item/advice-on-the-use... https://archive.md/FlvbW

Des études ont montré que rien ne prouve que le port d’un masque pendant les opérations chirurgicales réduise les risques d’infection. « Il semblerait qu’une contamination minimale puisse être obtenue au mieux en ne portant pas de masque du tout » et que le port d’un masque lors d’une opération chirurgicale « est une procédure standard qui pourrait être abandonnée ». Dans l’étude de Tunevall de 1991, une équipe de chirurgie générale n’a porté aucun masque pendant deux ans dans la moitié de ses opérations. Après 1 537 opérations réalisées avec des masques, le taux d’infection des plaies était de 4,7%, alors qu’après 1 551 opérations réalisées sans masque, le taux d’infection des plaies n’était que de 3,5%.

https://link.springer.comcom/article/10.1007/BF01658736

http://12160.info/m/blogpost?id=2649739:BlogPost:2035264

https://archive.md/LTJA0

L’auteur a montré que le port de masques par le public en dehors des hôpitaux et des établissements de soins est inutile pour le contrôle du COVID-19. Lorsqu’il est imposé, il devient nocif. Goldstein L. Le port du masque universel diminue-t-il ou augmente-t-il la propagation de COVID-19 ? Watts Up With That ? 2020.

https://wattsupwiththat.com/2020/07/25/does-universal-mas...

https://archive.md/K3ryV D’autres recherches ont montré que le port de masques par le public en général n’est pas efficace contre la propagation d’une épidémie respiratoire : « Pendant la pandémie de grippe H1N1 (grippe porcine) de 2009, le fait d’encourager le public à se laver les mains a réduit l’incidence de l’infection de manière significative alors que le port de masques ne l’a pas fait ». Isaacs D, Britton P, Howard-Jones A, Kesson A, Khatami A, Marais B, et al. Les masques faciaux protègent-ils contre COVID-19 ? J Paediatr Child Health 2020;56:976-7.

https://doi.org/10.1111/jpc.14936.

https://archive.md/Da8Rl

Une revue systématique et une méta-analyse de 2017 ont constaté des résultats similaires, même pour les masques chirurgicaux : « L’utilisation d’un masque facial a fourni un effet protecteur non significatif. » Saunders-Hastings P, Crispo JAG, Sikora L, Krewski D. Effectiveness of personal protective measures in reducing pandemic influenza transmission : Une revue systématique et une méta-analyse. Epidemics 2017;20:1–20.

https://doi.org/10.1016/j.epidem.2017.04.003 https://archive.md/SDhZa

(Howard #16) est une pré-édition de la méta-révision 2020 avec le même auteur principal. Il a conclu que « les preuves étaient insuffisantes pour fournir une recommandation sur l’utilisation de barrières faciales sans autres mesures », « Neuf essais ont comparé avec masques et sans masque. … La mise en commun des neuf essais n’a pas montré une réduction statistiquement significative des cas de syndrome de type grippaux. Deux des neuf essais ont été menés sur des travailleurs de la santé. La plupart des essais ont été menés avec des masques chirurgicaux ou des respirateurs. Jefferson T, Jones M, Al Ansari LA, Bawazeer G, Beller E, Clark J, et al. Interventions physiques pour interrompre ou réduire la propagation des virus respiratoires. Partie 1 – Masques faciaux, protection des yeux et éloignement de la personne : revue systématique et méta-analyse. MedRxiv 2020:2020.03.30.20047217.

https://doi.org/10.1101/2020.03.30.20047217 https://archive.md/WfL8b

Chez les patients ambulatoires atteints de la grippe, les respirateurs N95 par rapport aux masques médicaux tels que portés par les participants à cet essai n’ont entraîné aucune différence significative dans l’incidence de la grippe confirmée en laboratoire.

https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2749214 https://archive.md/KYAba

Il n’a pas été démontré que l’utilisation d’un masque facial par les travailleurs de la santé soit bénéfique en termes de symptômes du rhume ou de symptômes grippaux.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19216002/ https://archive.md/qOouK

Une étude publiée en 2015 dans le British Medical Journal BMJ Open a révélé que les masques en tissu étaient pénétrés par 97 % des particules et qu’ils pouvaient augmenter le risque d’infection en retenant l’humidité ou en étant utilisés de manière répétée. La rétention de l’humidité, la réutilisation des masques en tissu et une mauvaise filtration peuvent augmenter le risque d’infection.

https://bmjopen.bmj.com/content/5/4/e006577.long https://archive.md/H5IQs

Les agents pathogènes respiratoires présents sur la surface extérieure des masques médicaux utilisés peuvent entraîner une auto-contamination.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31159777/

https://archive.md/pK5AO

Une méta-étude sur la grippe pandémique publiée par le CDC américain en mai 2020 a révélé que les masques faciaux n’avaient aucun effet, ni en tant qu’équipement de protection individuelle ni en tant que contrôle des sources.

https://wwwnc.cdc.gov/eidd/article/26/5/19-0994_article

https://archive.md/y22jF

Une étude réalisée en juillet 2020 par l’Oxford Centre for Evidence-Based Medince a révélé qu’il n’existe aucune preuve de l’efficacité des masques en tissu contre l’infection ou la transmission du virus.

https://www.cebm.net/covid-19/masking-lack-of-evidence-wi...

https://archive.md/36jag

Une étude transnationale Covid-19 réalisée par l’université d’East Anglia a révélé que l’obligation de porter un masque n’était pas bénéfique et pouvait même augmenter le risque d’infection.

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.05.01.200882...

https://archive.md/PmAsd

Une étude réalisée en avril 2020 par deux professeurs américains spécialisés dans les maladies respiratoires et infectieuses de l’université de l’Illinois a conclu que les masques faciaux n’ont aucun effet dans la vie quotidienne, ni en tant qu’autoprotection ni pour protéger des tiers (contrôle à la source).

https://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2020/04/comme... https://archive.md/HzRRe

Un article paru dans le New England Journal of Medicine en mai 2020 a conclu que les masques en tissu n’offrent que peu ou pas de protection dans la vie quotidienne.

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMp2006372 https://archive.md/xROnB

Une étude réalisée en avril 2020 par la Norwich School of Medicine (preprint) a révélé que « les preuves ne sont pas suffisamment solides pour soutenir l’utilisation généralisée des masques », mais qu’elles soutiennent l’utilisation des masques par « des individus particulièrement vulnérables lorsqu’ils se trouvent dans des situations transitoires à haut risque ».

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.01.200495...

https://archive.md/5KryX Une étude réalisée en juillet 2020 par des chercheurs japonais a révélé que les masques en tissu « n’offrent aucune protection contre les coronavirus » en raison de la taille importante de leurs pores et de leur mauvais ajustement en général.

http://www.asahi.com/ajw/articles/13523664 https://archive.md/aXKCq

Nous savons que le port d’un masque en dehors des établissements de santé n’offre que peu, voire aucune protection contre les infections. Les autorités de santé publique définissent une exposition significative à Covid-19 comme un contact face à face à moins d’un mètre de distance avec un patient présentant des symptômes de Covid-19 qui se maintient pendant au moins quelques minutes (et certains disent plus de 10 minutes ou même 30 minutes). La probabilité d’attraper le Covid-19 lors d’une interaction passagère dans un espace public est donc minime. Dans de nombreux cas, le désir de masquage généralisé est une réaction réflexive à l’anxiété suscitée par la pandémie.

https://www.nejm.org/doi/10.1056/NEJMp2006372?url_ver=Z39... https://archive.md/3JOst

Aucune des études n’a établi de relation concluante entre l’utilisation de masques/respirateurs et la protection contre l’infection grippale.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/j.1750-2...

https://archive.md/Yb0Ry

Il n’a pas été démontré que l’utilisation d’un masque facial par les travailleurs de la santé est bénéfique en termes de symptômes du rhume ou d’apparition de rhumes.

https://www.ajicjournal.org/article/S0196-6553(08)00909-7... https://archive.md/NpQI7

Il existe peu de preuves de l’efficacité des masques faciaux pour réduire le risque d’infection.

https://www.cambridge.org/core/journals/epidemiology-and-...

https://archive.md/wUziN

Les masques chirurgicaux et faits à la main, ainsi que les écrans faciaux, génèrent plusieurs jets de fuite, y compris des jets intenses vers l’arrière et vers le bas qui peuvent présenter des dangers majeurs.

https://arxiv.org/abs/2005.10720 https://archive.md/pzexa

Les masques faciaux ne devraient pas être portés par des personnes en bonne santé pour se protéger contre les infections respiratoires, car il n’existe aucune preuve que les masques faciaux portés par des personnes en bonne santé sont efficaces pour prévenir les maladies.

https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2762694 https://archive.md/dVwWa

Lors des précédentes pandémies de grippe, les masques en tissu n’ont eu aucune influence sur l’apparition de l’infection. Malgré les masques, le Japon a connu sa dernière épidémie de grippe avec plus de cinq millions de malades il y a tout juste un an, en janvier et février 2019.

https://wwwnc.cdc.gov/eidd/article/26/5/19-0994_article

https://archive.vn/y22jF https://www.upi.com/Top_News/World-News/2019/02/01/Millio... https://archive.vn/MfFvo

Les masques ne fonctionnent pas : Un examen de la science en rapport avec la politique sociale de COVID-19

https://archive.vn/RuA5z https://covidinfos.net/wp-content/uploads/2020/05/MasksDo...

« Je prouve qu’il n’y a pas de preuve de qualité pour soutenir le masque obligatoire des populations, et que toutes les preuves de qualité de la dernière décennie indiquent le contraire : NE PAS recommander le masque obligatoire de la population générale. »

https://www.researchgate.net/publication/343399832_Face_m...

https://archive.vn/BjUhB

L’une des étude les plus complète et sérieuse en faveur du port du masque et de la distanciation sociale admet dans sa conclusion un manque de preuves pour conclure à l’efficacité du port du masque. « Bien que les preuves directes soient limitées, l’utilisation optimale des masques faciaux, en particulier des respirateurs N95 ou similaires dans les établissements de santé et des masques en coton de 12 à 16 couches ou des masques chirurgicaux dans la communauté, pourrait dépendre de facteurs contextuels ; une action est nécessaire à tous les niveaux pour remédier au manque de meilleures preuves. »

https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS014...

Transcription de la vidéo de Christian Vélot sur les technique de vaccination anti-Covid et leurs risques

velot.jpg

Voir https://www.smartrezo.com/n31-france/tv-covid-19-les-tech...

Je rappelle une fois de plus la rage que m )e cause cette manie, dans cette société composée d'au moins 80 % de sous développés du cervelet, de ne communiquer qu'en s'échangeant des vidéos. Les vidéos c'est bon pour les comiques, pour des musiciens et leurs ensembles pas pour des communications de science académique. 

En effet, cela ne convient pas du tout pour des matières excessivement techniques, en plus il faut se taper tout un discours pour savoir s'il comporte des choses intéressantes. Et les auteurs ne sont pas foutus de faire le moindre résumé à l'appui de leurs vidéos.

J'ai donc sauvegardé et remis en forme grossière le texte de la vidéo du Dr Christian Vélot phrase par phrase et j'aimerais qu'une âme charitable s'empare de ce texte pour y ajouter des sous titres. Le cas échéant je finaliserai la chose. Il faudrait faire le même travail pour d'autres documents.

Merci d'avance. Vu la dégénérescence intellectuelle de l'espèce humaine, et le risque qu'elle disparaisse plus ou moins rapidement du fait de mauvais traitement, j 'ai de moins en moins envie de me faire chier pour le présent blog, qu'on se le dise !!!

Un autre film accessible gratuitement allant dans le même sens que la vidéo de Christian Vélot mais bon je n'ai pas eu le temps de l'ouïr, si quelqu'un voulait bien en tirer la substantifique moëlle, ça m'arrangerait... Merci

https://class.alternative-academy.net/dr-tadeusz-nawrocki...

Transcription de la vidéo de Christian Vélot

En préambule, je tiens à préciser que mes propos n'ont aucune vocation à alimenter, ou à s'inscrire dans un quelconque débat pro ou anti-vaccin.

Mes propos, outre leur vocation pédagogique, ont pour but de soulever un certain nombre de questionnements, et d'analyser de façon la plus objective possible, les risques potentiels liés à la nouvelle génération de vaccins pour lutter contre la covid 19.

Je tiens à préciser cela tout simplement parce qu'aujourd'hui, dès que l'on est critique sur un vaccin, on est tout de suite étiqueté d'anti-vaccin et relayé dans la catégorie des personnes dont il ne faut absolument pas prendre en compte les argumentaires, parce que ça sort d'un certain schéma de pensée.

Pour ma part, je n'ai absolument aucun désaccord de principe avec la vaccination, et je suis moi même vacciné contre un certain nombre de maladies, et simplement je me qualifierais de "vaccino-prudent".

Alors le vaccin, pourquoi faut-il être particulièrement prudent avec un vaccin ? Eh bien parce qu'un vaccin n'est pas un médicament comme un autre.

Un médicament ça s'adresse en général à des personnes malades.

Et donc, lorsque l'on est malade, eh bien on est prêt à accepter un certain nombre d'effets secondaires dès lors que ces effets secondaires sont minimes par rapport aux bénéfices tirés du médicament vis-à-vis de la maladie dont on souffre.

Et donc c'est le problème, c'est la question du rapport bénéfice/risque, dès lors que ce rapport est favorable, on accepte un certain nombre d'effets secondaires.

Et même dans le cas de certaines maladies beaucoup plus graves, de maladie où, je dirais, il n'y a plus grand chose à espérer, bien évidemment on est prêt aussi à accepter une part de risque.

Cette acceptabilité du risque, cette acceptabilité de l'effet secondaire, eh bien, ne vaut pas pour un vaccin.

Pourquoi elle ne vaut pas pour un vaccin ? Parce que le vaccin s'adresse à des personnes en bonne santé.

On ne s'adresse pas des personnes malades, on est dans une démarche de prévention.

Il s'agit donc de prévenir, et donc on est en bonne santé, on va se faire vacciner, on ne veut pas revenir malade.

Donc il y a une exigence du point de vue de la sécurité du vaccin qui est supérieure à l'exigence, même si effectivement un médicament classique doit être correctement évalué bien sûr, mais il y a une exigence de la sécurité du vaccin, qui est supérieure à celle du médicament classique.

C'est à dire qu'en fait, avec le vaccin, on est un petit peu comme dans le cadre de l'aliment.

Un aliment, on le prend bien sûr pour se nourrir mais on le prend aussi, dans nos sociétés occidentales, on a cette chance, pour se faire plaisir mais en aucun cas pour être malade.

Donc on a inévitablement une exigence de sécurité sanitaire de l'aliment qui est beaucoup plus stricte que celle du médicament et le vaccin se situe en fait à l'interface.

Il est à l'interface parce que c'est un médicament de fait, qui nécessite une prescription, mais c'est un médicament pour lequel l'exigence en terme de sécurité sanitaire, est aussi stricte que celle de l'aliment.

Et voilà pourquoi il y a souvent une crainte vis-à-vis du vaccin, et des questions qui sont bien sûr tout à fait légitimes, et qui sont soulevées au regard du vaccin, et qui ne le sont pas au regard d'autres médicaments.

Il y a une autre différence majeure, c'est l'effectif également des personnes qui vont être concernées par le vaccin, par rapport à l'effectif des personnes concernées par un traitement destiné à lutter contre une maladie précise mais j'y reviendrai plus tard.

Alors on va donc parler du vaccin contre la covid-19.

Mais je vais peut-être rappeler d'abord ce qu'est un virus de manière générale.

Et puis ensuite je parlerai du vaccin et je parlerai des différents vaccins proposés contre la covid-19.

Le virus c'est quoi ? C'est en fait une coque de protéines qu'on appelle une capside, c'est une protéine qui est bien sûr présente en un grand nombre d'exemplaires, et qui s'auto-assemble pour former une petite coque, laquelle va renfermer le matériel génétique du virus.

Donc une coque protéique dans laquelle il y a le matériel génétique du virus, ça ce sont les virus les plus simples, si je puis dire, qu'on appelle des "virus nus".

"Virus nus" par opposition à virus enveloppés.

C'est quoi un virus enveloppé ? C'est la même chose, mais en plus de la capside qui contient le matériel génétique, il y a autour une enveloppe qui est une bi-couche de graisse dans laquelle sont enchâssés plusieurs exemplaires d'une protéine qu'on appelle la protéine de surface.

Dans le cas du coronavirus, des coronavirus, enfin plus précisément du coronavirus qui est responsable de la covid19, qu'on appelle le "SARS-Cov2", cette protéine de surface s'appelle la protéine "Spike".

Et sur les coronavirus, la distribution et l'agencement de la protéine de surface dans l'enveloppe, dans la bi-couche de graisse, donne un aspect de couronne d'où le nom de "coronavirus".

Alors dans le cas de SARS-Cov2 qui est donc un virus de cette famille coronavirus, la protéine de surface donc, je viens de le dire, est la protéine "Spike", elle permet l'ancrage du virus à la surface des cellules qui vont être infectées par ce virus, pour qu'ensuite le virus pénètre dans les cellules et y libère son matériel génétique.

Alors le matériel génétique, c'est quoi ? Pour nous, par exemple les humains, notre matériel génétique c'est de l'ADN, et dans l'ADN il y a ce qu'on appelle des gènes, et un certain nombre de ces gènes détiennent le secret de fabrication des protéines.

Les protéines sont des grosses molécules qui sont en fait un petit peu, les acteurs de tous les processus biologiques qui ont lieu dans nos cellules.

Et les gènes qui sont donc de l'ADN, détiennent le secret de fabrication des protéines.

Mais en fait on ne passe pas directement du gène à la protéine.

Le gène, l'ADN, doit d'abord être converti en une molécule qu'on appelle de l'ARN, et qui sera en fait un intermédiaire entre l'ADN et la protéine, un intermédiaire qu'on appelle un messager, d'où le nom "d'ARN Messager" dont on entend beaucoup parler en ce moment à propos de certains vaccins contre la covid-19.

Donc entre l'ADN et la protéine, il y a un intermédiaire qui est un ARN, qui contient toujours le langage génétique, c'est-à-dire qu'en fait, il y a conversion du langage génétique contenu dans l'ADN en un langage génétique, toujours le même mais contenu dans une molécule d'ARN, ce processus de conversion de l'ADN en ARN s'appelle la "transcription", et l'ARN ensuite va être décodé pour pouvoir fabriquer une protéine, donc on passe à ce moment-là du langage génétique contenu dans l'ARN, en un langage protéique, donc celui des protéines, et ça s'appelle d'ailleurs la "traduction", on passe d'un langage à un autre.

Donc deux étapes pour passer du gène à la protéine : une première étape, la transcription, conversion de l'ADN en ARN, seconde étape, la traduction, passage de l'ARN à la protéine.

Dans le cas des virus, le matériel génétique est pour certains virus, de l'ADN.

Et donc dans ce cas là, comment fonctionne le virus ? Le virus va injecter dans la cellule qu'il infecte, son matériel génétique.

Et ce matériel génétique va alors être pris en charge par la cellule infectée, qui va transcrire l'ADN du virus en ARN puis traduire l'ARN virale en protéines virales, et donc permettre de produire les différentes protéines virales qui vont s'assembler pour reformer la capside, pour emprisonner du matériel génétique que la cellule va multiplier également, et les particules virales vont se multiplier, vont quitter la cellule pour aller infecter d'autres cellules, voire d'autres individus, etc.

Voilà comment fonctionne le virus dans la vraie vie.

Donc le virus doit injecter son matériel génétique dans la cellule qu'il infecte et détourner la machinerie cellulaire de la cellule infectée à son profit.

Pourquoi ? Parce que le virus n'est pas autonome.

Le virus n'a pas la capacité lui même de fabriquer ses propres protéines.

Il doit injecter son matériel génétique dans les cellules qu'il infecte, et faire en sorte que la machinerie cellulaire de ces cellules infectées, soit détournée à son propre profit.

Alors il se trouve qu'il y a des virus dont le matériel génétique n'est pas de l'ADN mais directement de l'ARN.

C'est à dire directement l'intermédiaire, et c'est le cas des coronavirus.

Et c'est donc le cas du virus SARS-Cov2 responsable de la covid-19 en particulier.

Dans ce cas là, le virus injecte son ARN qui est directement pris en charge par la machinerie de traduction de la cellule infectée, qui n'aura pas besoin donc de transcrire, c'est déjà fait, mais qui va traduire cet ARN en protéines virales, qui vont permettre l'assemblage de particules virales, etc, et on tombe dans le même schéma que celui que je viens de décrire pour les virus à ADN.

Alors SARS-Cov2 est donc un virus à ARN, voilà.

Donc on a affaire à un virus enveloppé, dans le cas de SARS-Cov2, c'est à dire qu'en plus de la capside qui contient l'ARN, on a une enveloppe, une bi-couche de graisse, à la surface de laquelle se trouve donc un certain nombre d'exemplaires de la protéine Spike qui permet à ce virus de s'ancrer sur les cellules cibles et de les infecter, c'est à dire de leur injecter son matériel génétique pour que la cellule l'utilise et fabrique de nouvelles particules virales.

Alors maintenant, le vaccin c'est quoi ? De manière générale le vaccin, ça consiste en fait à entraîner notre organisme, à stimuler notre système immunitaire et à le préparer de façon à ce qu'il soit en mesure de faire face au virus, le jour où le vrai virus en pleine forme va arriver.

C'est à dire qu'en fait l'idée est de préparer notre système immunitaire pour qu'il dispose d'un bagage d'anticorps spécifiquement dirigés contre l'agent infectieux, ce n'est pas forcément un virus, ça peut être aussi une bactérie, etc.

et à ce moment là, notre système immunitaire va s'entraîner en quelque sorte, à préparer des anticorps dirigés contre l'agent infectieux, et ensuite quand l'agent infectieux arrive pour de vrai, et bien nous sommes déjà prêts, nous avons déjà le bagage pour neutraliser l'agent infectieux avant même qu'il ne fasse des dégâts.

Alors quels sont les différents types de vaccins qui existent classiquement avant d'en arriver spécifiquement à covid-19 ? Bien sûr les vaccins, ce n'est pas nouveau et il y a de nombreux vaccins qui existent depuis déjà très longtemps.

Alors il y a différents types de vaccins.

Un certain nombre de vaccins consistent à injecter le virus entier.

Je vais prendre l'exemple de virus puisque c'est ça qui nous préoccupe avec la covid-19.

Donc il y a des vaccins qui consistent à injecter le virus entier, tout simplement, mais bien sûr sans donner la maladie ! Donc ce sera un virus qui sera soit inactivé soit atténué.

Donc dans le cas de virus inactivé, on parle de "vaccins inactivés".

Et dans le cas de virus atténué, on parle de "vaccins vivants".

Virus inactivé d'abord, ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu'on a le virus mais on l'a inactivé par un traitement chimique, en général c'est du formol, formaldéhyde, ou un traitement physique, ce sont souvent des irradiations notamment aux ultraviolets.

Et donc le virus est inactif, il a toujours la même gueule donc il est toujours immunisant, c'est à dire que lorsqu'on va l'injecter, il va toujours être reconnu par notre organisme comme un corps étranger.

Et notre organisme va donc s'entraîner à fabriquer des anticorps, sauf que le virus étant inactivé, il ne peut pas donner la maladie, et le jour où le vrai virus arrive, la personne est dotée des armes, des anticorps qui vont lui permettre de se protéger.

L'inconvénient de ces "virus inactivés", c'est qu'ils sont en général assez peu immunogènes.

Donc, par conséquent, il faut potentialiser l'effet immunogène à l'aide d'adjuvants qui sont par exemple des sels d'aluminium, du formaldéhyde, et qui ne sont pas forcément des molécules sympathiques, mais voilà, il n'y a pas d'autres solutions, il faut potentialiser l'effet immunogène, et puis il faut des injections répétées parce qu'il est peu efficace ce vaccin.

Il y a des vaccins atténués, les vaccins atténués c'est quoi ? C'est le virus toujours entier, il n'est pas mort, il n'est pas inactivé, il est simplement dans les choux.

On l'a rendu un petit peu inopérant, mais il n'est pas mort.

C'est à dire qu'en réalité, souvent, ce sont des… par exemple, une souche du virus, une souche mutante qui la rend thermosensible, et qui du coup n'est plus capable de se multiplier à la température de notre corps à 37°.

Elle est vivante, mais à 37°, le virus n'arrive pas à infecter, n'arrive pas à prendre le dessus.

Alors soit c'est une souche thermosensible mutante, soit c'est une souche du virus qu'on a rendue thermosensible par d'autres procédés en laboratoire, donc le virus n'est pas mort encore une fois, mais il n'est pas capable de se multiplier à la température de notre corps.

Alors ces vaccins ont l'avantage d'être plus immunogènes que les vaccins inactivés.

Ces vaccins vivants atténués sont plus immunogènes, ils ont l'inconvénient que l'on prend une part de risque beaucoup plus grande.

Pourquoi ? Ben tout simplement parce qu'ils ne sont pas morts ! Et que ce virus peut s'avérer ne pas être suffisamment atténué, notamment pour des personnes fragiles, des personnes immunodéprimées, des femmes enceintes chez lesquelles ce type de vaccin est déconseillé.

Donc voilà les deux grands types de vaccins les plus anciens.

Il y a d'autres vaccins plus récents mais qui ont déjà été utilisés avant la covid-19, ce sont des vaccins qu'on appelle "à protéines recombinantes".

Qu'est ce que ça veut dire ce gros mot ? Bien c'est tout simplement que… c'est quoi une protéine recombinante ? C'est une protéine qui est fabriquée dans des cellules qui ne sont pas celles qui la fabriquent dans la vraie vie.

C'est à dire qu'à ce moment-là, et l'idée est assez séduisante, en tout cas sur le papier glacé, c'est de dire : mais plutôt que d'injecter le virus entier et notamment si c'est un virus atténué où on prend le risque que ce virus ne soit pas si atténué que ça, et en guise de vaccination, on risque de donner la maladie, eh bien, c'est d'injecter une protéine du virus, notamment la protéine de surface lorsqu'il s'agit d'un virus enveloppé.

La protéine de surface, pour pouvoir justement déclencher la fabrication d'anticorps.

Pourquoi ? Parce que lorsqu'un virus enveloppé attaque, quelle est la protéine visible de l'extérieur ? C'est la protéine de surface.

Et donc effectivement, c'est cette protéine qui va être immunogène.

Et donc si on n'injecte que la protéine, on ne prend pas le risque de donner la maladie puisqu'on ne met pas le virus entier, atténué, mais par contre on va stimuler de la même manière notre système immunitaire.

Donc on injecte uniquement la protéine de surface.

C'est par exemple ce qui a été fait avec un vaccin contre l'hépatite B.

Ça a été également fait dans une autre mesure mais avec la protéine de la capside, et pas la protéine de surface parce que là on a affaire à un virus nu, c'est le "Papillomavirus" qui est responsable du cancer du col de l'utérus, dans ce cas-là, on produit la protéine de la capside, puisqu'il n'y a pas de protéines de surface, puisqu'il n'y a pas d'enveloppe pour ce virus nu, le "Papillomavirus".

Mais pour le virus de l'hépatite B, c'est un virus à ADN mais un virus enveloppé, c'est à dire qu'il y a une protéine de surface, le principe a consisté à faire produire en laboratoire la protéine de surface du virus.

Comment ? On va chercher dans le matériel génétique du virus, donc là, le virus de l'Hépatite B, la partie de ce matériel génétique, le gène qui détient le secret de fabrication de la protéine de surface.

Et ce gène, on fait en sorte qu'il soit en mesure de s'exprimer correctement dans des cellules qu'on est capable de multiplier à grande échelle en laboratoire.

Ça peut être des bactéries, ça peut être des cellules de levure qu'on est capable de multiplier à grande échelle dans des fermenteurs de 400 litres à une échelle industrielle, ça peut être des cellules de racines de plantes, qu'on est capable également de multiplier très facilement dans des bioréacteurs.

Ça peut être certaines cellules animales, qu'on est capable de multiplier également donc à grande échelle.

Et donc ces cellules vont prendre le gène du virus à leur propre compte, le décoder, fabriquer elle-même la protéine virale qu'on appellera une protéine recombinante puisqu'elle est fabriqué dans les cellules qui ne sont pas celles qui la fabriquent dans la vraie vie.

Et cette protéine recombinante, on va la purifier, on va l'extraire des cellules qui l'ont produite, on va la purifier, on va éventuellement lui adjoindre un certain nombre d'adjuvants, et on va l'injecter, et à ce moment là, on va donc avoir une protéine vaccinante.

Voilà tous les vaccins qui existent jusqu'à présent.

Dans le cas de la covid-19, vous savez qu'il y a un très très grand nombre de vaccins qui sont dans la course.

Enfin, très grand nombre d'entreprises pharmaceutiques qui proposent des vaccins.

Il y a plus de 230/250 candidats-vaccins dans la course.

Alors ceux qui sont sur le point d'être livrés, d'être commercialisés, d'être mis sur le marché, bon c'est une petite vingtaine pour le moment, grosso modo notamment pour l'Europe, qui devraient arriver, qui sont déjà quasiment mis sur le marché, qui vont l'être dans quelques jours, qui vont arriver courant 2021.

Alors de quels vaccins s'agit-il ? Il s'agit pour certains de vaccins inactivés.

C'est à dire donc une technologie déjà utilisée pour d'autres maladies, comme j'en ai parlé à l'instant.

C'est le cas par exemple des vaccins chinois dont Sinopharm.

Il y a deux vaccins chinois qui sont autorisés depuis juillet dernier.

On ne peut pas dire que cela ait été très prudent puisque en fait ils ont été autorisés en juillet dernier alors que les tests cliniques de phase III qui est le dernier stade des essais cliniques, ont commencé en juillet dernier.

C'est à dire qu'en fait, ils ont été mis sur le marché alors que n'avaient pas véritablement, ou commençaient tout juste des essais cliniques de phase III.

Mais ce sont des vaccins qui s'appuient sur une technologie déjà utilisée auparavant, les vaccins inactivés avec les inconvénients, dont j'ai parlé tout à l'heure, le fait qu'ils soient peu immunogènes, qu'il faille des injections répétées, qu'il faille ajouter un certain nombre d'adjuvants pour potentialiser l'effet immunogène.

Ce sont les vaccins chinois notamment.

Ensuite il y a également des candidats-vaccins à protéines recombinantes.

Donc il s'agit de produire soit la protéine de surface puisque on a affaire à un virus enveloppé encore une fois pour le SARS-Cov2, responsable de la covid-19.

Il s'agit là de prendre la partie du matériel génétique de SARS-Cov2 qui détient le secret de fabrication de la protéine de surface, de l'introduire dans des cellules que l'on cultive à grande échelle en laboratoire et on va produire la protéine de surface.

C'est par exemple le projet développé par Novavax, une entreprise pharmaceutique qui va proposer dans un certain délai, ce vaccin à protéine recombinante.

C'est le cas également de l'entreprise canadienne "Medicago" qui elle, produit non pas la protéine de surface, mais fait le pari de la protéine de la capside.

Alors cette protéine de la capside, elle n'est pas directement accessible puisqu'elle est à l'intérieur de l’enveloppe, la capside, c'est la petite coque de protéines qui contient le matériel génétique, l'ARN du virus SARS-Cov2.

Donc elle n'est pas directement visible de l'extérieur puisqu'il y a une enveloppe autour.

Ce qui est visible c'est la protéine Spike, la protéine de surface, mais Medicago fait le pari de la protéine de la capside, et donc produit dans des cellules de plantes qu'on appelle des cellules transgéniques, pourquoi ? Parce qu'une cellule transgénique est une cellule dans laquelle on a mis un gène étranger qu'on appelle un transgène, la technique s'appelle la transgenèse, eh bien le gène étranger est ici un gène du virus SARS-Cov2 qu'on a mis dans des cellules de plantes pour l'entreprise "Medicago", pour produire la protéine de la capside qui va s'auto-assembler d'ailleurs, et qui va faire une capside, mais une capside vide, qu'on appelle une "particule qui ressemble à un virus", "Virus-Like Particle" en anglais.

C'est donc la capside vide, mais c'est la protéine de la capside qui a donc été produite dans les cellules transgéniques en laboratoire, et puis "Novavax", elle, produit la protéine de surface la protéine recombinante.

Il y a également un projet de Sanofi-Pasteur sur ce type de vaccins à protéines recombinantes.

Donc ce sont des vaccins qui étaient déjà connus, qui avaient déjà été utilisés pour d'autres maladies.

Il y a une nouvelle génération de vaccins qui arrive dans le cas de la covid-19.

Ce sont ce qu'on appelle les vaccins génétiques.

C'est quoi des vaccins génétiques ? Les vaccins génétiques consistent à injecter dans les cellules de la personne à vacciner, non pas le virus entier, non pas une protéine du virus, mais le matériel génétique du virus ou en tout cas une partie de ce matériel génétique qui détient le secret de fabrication de, par exemple, la protéine Spike, la protéine de surface, donc la protéine immunogène.

Et l'idée, est alors de faire fabriquer cette protéine directement par les cellules de la personne que l'on cherche à vacciner.

C'est à dire qu'on introduit dans ses cellules de matériel génétique, une partie du matériel génétique qui code cette protéine qui détient le secret de sa fabrication, et ce sont nos propres cellules qui vont prendre en charge ce matériel génétique pour le décoder et fabriquer elles-mêmes la protéine Spike.

Alors ce matériel génétique, ces vaccins génétiques, ça peut être de l'ARN puisque le virus SARS-Cov2 est un virus à ARN.

Donc quand je dis : la partie du matériel génétique qui détient le secret de fabrication de la protéine Spike, je parle d'un morceau de l'ARN viral.

Eh bien effectivement, ce sont les fameux vaccins à ARN messager, dont on entend beaucoup parler, puisque ce sont les premiers qui sont arrivés sur le marché, notamment celui de "Pfizer-BioNTech", donc entre une entreprise américaine : Pfizer et une entreprise allemande : BioNTech, et qui est déjà utilisé en Angleterre depuis quelques jours, donc ce vaccin à ARN messager… et puis je il y a aussi des vaccins à ADN dont je vais parler dans un instant.

Alors il faut savoir que le matériel génétique que l'on cherche à introduire dans les cellules, soit de l'ARN ou de l'ADN, il ne peut pas y pénétrer tout seul.

Il va falloir un transporteur, une sorte de véhicule, qu'on appelle un vecteur.

Dans le cas de l'ARN c'est quoi ce vecteur ? C'est une petite capsule de graisse, minuscule, on appelle ça une nanoparticule.

Le nanomètre, c'est un milliardième de mètre, une nanoparticule, c'est une particule qui a une taille de l'ordre du nanomètre, du milliardième de mètre.

Donc c'est une extrême minuscule particule de graisse c'est une bi-couche de graisse en fait, dans laquelle on a emprisonné le matériel génétique de SARS-Cov2, en tout cas la partie du matériel génétique de SARS-Cov2 qui détient le secret de fabrication de la protéine Spike.

Et on va injecter cette nanoparticule de graisse dans laquelle est emprisonné ce matériel génétique de SARS-Cov2.

Et en fait, nos propres cellules sont elles-mêmes limitées par une bi-couche de graisse.

C'est à dire que ce qui limite nos cellules, qu'on appelle la membrane plasmique, c'est une bi-couche de graisse.

Et donc cette bi-couche de graisse n'aura aucune difficulté à venir fusionner avec la bi-couche de graisse de nos cellules, pour libérer son contenu dans la cellule, c'est à dire la partie du matériel génétique de SARS-Cov2 qui détient le secret de fabrication de la protéine Spike.

Et donc nos cellules vont alors prendre cet ARN viral à leur propre compte, le décoder, et fabriquer la protéine Spike.

Ça c'est donc les vaccins dont on parle beaucoup avec d'une part "Pfizer-BioNTech", et d'autre part "Moderna".

On a d'autres vaccins génétique qui sont des vaccins à ADN.

Alors en fait, vous allez me dire : "Comment c'est possible, puisque SARS-Cov-2 est un virus à ARN ? ".

Alors je m'explique.

Là il s'agit en fait d'utiliser un vecteur qui n'est pas une nanoparticule de graisse mais qui est un virus, pas le virus SARS-Cov2, un autre virus, un virus qu'on va utiliser pour ses propriétés naturelles de virus, qui sont celles de pouvoir injecter du matériel génétique dans les cellules puisque c'est ce que fait un virus ! Un virus, quand il infecte les cellules hôtes, eh bien il y injecte son propre matériel génétique.

Il a donc cette capacité naturelle à véhiculer du matériel génétique dans les cellules qu'il infecte.

Eh bien utilisons cette propriété naturelle du virus.

Alors dans le cas des vaccins qui sont développés notamment par "AstraZeneca" ou également "Spoutnik", vous savez c'est l'institut "Gamaleya" en Russie qui développe le vaccin "Spoutnik", eh bien ce sont des vaccins qui utilisent comme vecteur, du virus recombinant.

Ce virus recombinant est un adénovirus.

C'est quoi un adénovirus ? Comme son nom l'indique, c'est un virus à ADN, son matériel génétique est de l'ADN et cet adénovirus, vous savez ce sont des virus qui sont notamment responsables de ce qu'on appelle un état grippal.

C'est à dire souvent l'hiver on a un petit rhume, on a mal à la gorge, une petite pharingite, et on dit c'est la grippe.

En fait, ce n'est pas la grippe.

Quand c'est la grippe, on a "les dents qui poussent", on n'est pas bien, on est vraiment très malade.

Là c'est un état grippal, c'est à dire qu'on a le nez qui coule, mal à la gorge, c'est souvent un adénovirus.

Alors ce n'est pas un virus très méchant, hein ! Donc c'est aussi l'intérêt de prendre ce virus qui n'est pas très méchant, mais de toute façon ce virus a été désarmé.

Ça veut dire quoi désarmé ? Ça veut dire qu'on l'a rendu inopérant.

Comment ? En éliminant une partie de son matériel génétique responsable de sa virulence.

Et la partie de son matériel génétique qu'on a éliminé pour le rendre inopérant, pour le désarmer, a été remplacée par une partie du matériel génétique de SARS-Cov2 qui détient le secret de fabrication de la protéine Spike.

Ce qui veut dire que cet adénovirus va alors délivrer dans nos cellules du matériel génétique hybride, qui est une partie de son propre matériel génétique, et une partie du matériel génétique de SARS-Cov2.

Ça s'appelle un virus recombinant parce qu'on a fait une recombinaison de son matériel génétique, puisqu'on a inséré du matériel génétique d'un virus, le virus contre lequel on cherche à vacciner, SARS-Cov2, dans le matériel génétique naturel de ce virus utilisé comme vecteur.

Alors évidemment il y a un petit souci.

L'adénovirus est un virus à ADN, le SARS-Cov2 est un virus à ARN.

Or il est impossible d'insérer de l'ARN dans de l'ADN.

Tout comme il est impossible de faire le contraire.

On ne peut pas insérer de l'ARN dans de l'ADN.

Ça veut dire : comment on a fait ? L'ARN du virus SARS-Cov2, on l'a converti en ADN.

Comment est-ce possible ? Je vous ai dit qu'on pouvait passer de l'ADN à l'ARN.

Ça se fait dans nos cellules, ça se fait naturellement, ça s'appelle la transcription.

On converti le langage génétique contenu dans l'ADN en langage génétique contenu dans l'ARN.

Mais le passage inverse de l'ARN à l'ADN, est-ce possible ? Et bien c'est possible grâce à une enzyme virale, par exemple typiquement le virus du sida qui est un virus à ARN, mais qui dans son cycle de développement a besoin, contrairement à SARS-Cov2, de convertir son ARN en ADN, puis ensuite cet ADN est transcrit puis traduit en protéines virales.

En fait il existe une enzyme dans le virus VIH, et pas seulement dans ce virus-là, dans d'autres virus qu'on appelle les "Rétrovirus", il existe une enzyme qui s'appelle la "Transcriptase inverse", pourquoi ? Parce qu'elle fait l'inverse d'une transcription, c'est à dire qu'elle convertit l'ARN en ADN.

Ben ça on le fait en laboratoire, on récupère l'ARN viral de SARS-Cov2, on le convertit en ADN grâce à la transcriptase inverse, ça se fait dans un tube à essai, et on va récupérer la version ADN de SARS-Cov2 qui n'existe pas dans la vraie vie, mais qu'on a fabriquée en laboratoire.

Et on va récupérer de cet ADN, la portion qui détient le secret de fabrication de la protéine Spike, et on va mettre cette portion ADN, copie ADN de l'ARN de SARS-Cov2, dans l'ADN du virus, de l'adénovirus.

Et à ce moment-là, on va utiliser les propriétés naturelles de l'adénovirus, à délivrer cette fois-ci, non plus de l'ARN, mais de l'ADN recombinant, dont une partie sera ce qui reste de l'ADN de l'adénovirus, la partie qu'on n'a pas éliminé, et l'autre partie sera une copie ADN de l'ARN SARS-Cov2 qui détient le secret de fabrication de la protéine Spike.

Et à ce moment-là, nos cellules ne vont pas se contenter de traduire, elles vont transcrire en ARN puis traduire en protéine Spike.

Voilà les deux types de vaccins génétiques : vaccin à ARN avec un véhicule, un vecteur qui est une nanoparticule de graisse, une bi-couche de graisse et vaccins à ADN avec un véhicule qui est un vecteur, qu'on appelle un vecteur recombinant.

Alors maintenant quelles sont les questionnements nouveaux et les risques nouveaux potentiels que cela engendre ? Ces vaccins génétiques, donc, qu'on n'a jamais utilisés ou quasiment jamais jusqu'à présent, et qu'on veut utiliser contre la covid19.

Pour un certain nombre d'industries pharmaceutiques, ce sont ces vaccins qui sont proposés.

Alors, d'abord prenons le cas des vaccins à ADN, type "AstraZeneca", "Spoutnik".

Ces vaccins à ADN qui utilisent donc un vecteur viral, un vecteur recombinant, un adénovirus, eh bien, vont injecter de l'ADN.

Dès lors qu'on injecte de l'ADN dans nos cellules, je rappelle que notre propre matériel génétique de nos cellules, c'est de l'ADN.

Et contrairement à l'ARN, qui ne peut pas s'intégrer dans l'ADN, comme je l'ai dit tout à l'heure, l'ADN, lui peut s'intégrer dans l'ADN.

Et donc on a des risques d'intégration de l'ADN vaccinant dans nos propres chromosomes.

Alors, c'est-à-dire qu'il peut aller s'insérer.

Le problème c'est qu'on ne maîtrise absolument pas l'endroit où ça peut s'insérer.

Et ça on a déjà un petit peu, malheureusement, d'expériences malheureuses avec ça, parce que ce type de vecteurs, qu'on appelle des virus recombinants, sont déjà utilisés dans un certain nombre d'essais cliniques, notamment de thérapie génique.

C'est quoi la thérapie génique ? Le but c'est d'introduire dans nos cellules, dans les cellules d'un enfant malade par exemple, un enfant qui a un gène muté qui le rend très malade, donc un gène abîmé.

On veut lui apporter la version normale de ce gène, c'est à dire un gène réparateur.

Il s'agit donc d'un gène humain qu'on introduit dans des cellules humaines.

Ce n'est donc pas de l'ADN étranger.

Mais par contre cet ADN, d'ailleurs on veut qu'il aille s'insérer dans les chromosomes du patient, dans les chromosomes de l'enfant, pour qu'il s'y maintiennent de façon stable et qu'ils permettent de réparer de façon pérenne le gène abîmé chez l'enfant.

Donc là il y a une volonté qu'il aille s'intégrer.

Cette volonté on ne l'a pas dans le cas du vaccin, mais, ça peut arriver.

Dans le cas de la thérapie génique la volonté est que ça aille s'intégrer.

Problème, c'est qu'on ne maîtrise pas l'endroit où ça va s'intégrer et il y a eu notamment un essai de thérapie génique réalisé sur dix enfants, où 2 de ces 10 enfants ont eu de gros problèmes parce que l'ADN réparateur est allé s’insérer à un endroit… malheureux.

C'est quoi cet endroit malheureux ? C'est notamment ce qu'on appelle des oncogènes.

Les oncogènes sont des gènes de cancer.

C'est quoi des gènes de cancer ? Ce sont des gènes où tout va bien lorsqu'on les laisse tranquilles, mais lorsqu'on vient les perturber, modifier leur fonctionnement, leurs expressions, eh bien ils vont entraîner une prolifération cellulaire et éventuellement un cancer.

C'est ce qu'on appelle des oncogènes.

Eh bien, il se trouve, que l'ADN réparateur, lors de ces tests de thérapie génique, dans 2 cas sur 10, est allé s'insérer dans des oncogènes, et ces enfants ont développé des leucémies.

C'est quelque chose qui a été relaté dans une publication en 2003, et il s'agissait d'un essai de 2002 de thérapie génique.

Et ce sont les mêmes types de vecteurs d'ailleurs.

C'était un virus recombinant qui avait était utilisé, [Précision : et non un adénovirus] comme on utilise ici dans le cadre des candidats vaccins comme celui d'Astrazeneca ou de Spoutnik, du vaccin russe.

Donc cela s'appelle de la mutagenèse insertionelle, c'est un gros mot encore, ça veut dire quoi "mutagenèse" ? C'est quand on fait des mutations, c'est-à-dire que l'on perturbe les gènes, qu'on vient modifier la structure de nos gènes, etc., et "insertionnelle", parce que c'est provoqué par une insertion, une insertion d'ADN étranger, dans le cas d'un vaccin, c'est de l'ADN étranger qui peut aller s’insérer et donc ce risque est à prendre évidemment en considération.

Parce que quand on fait un essai sur 10 enfants et que 2 enfants sur 10… ça fait beaucoup ! Je vais y revenir mais là on ne va pas vacciner dix personnes, on va vacciner des millions, des centaines de millions, voire des milliards de personnes.

Donc évidemment, on ne peut pas faire l'économie de ce risque.

Il y a un autre risque potentiel qui est directement lié encore une fois aux vaccins utilisant comme vecteur un virus, comme l'adénovirus dont on vient de parler.

Cet adénovirus, c'est un virus ! Il est étranger à notre corps et donc il n'est pas innocent vis-à-vis de notre système immunitaire et il peut déclencher des réactions immunitaires inopportunes, qui vont venir perturber la réponse souhaitée, c'est à dire la réponse vaccinale, la réponse contre le virus contre lequel on veut vacciner qui est ici SARS-Cov2.

Et ça aussi, il y a eu un certain nombre d'essais cliniques de thérapie génique et d'immunothérapie, l'immunothérapie est une stratégie qui est utilisée pour lutter contre certains cancers, où le but est d'essayer de faire développer chez le patient atteint de ce cancer, des anticorps qui vont reconnaître spécifiquement les cellules cancéreuses pour les éliminer, spécifiquement les cellules cancéreuses et pas les autres.

Et cela passe aussi par une délivrance de matériel génétique qui utilise comme vecteur des virus recombinants tels que les adénovirus, et il y a eu un certain nombre d'essais cliniques en Belgique par exemple, d'immunothérapie qui ont conduit à de l'immunotoxicité, c'est à dire des réponses immunitaires indésirées, qui peuvent aller de la maladie auto-immune à des choses beaucoup plus méchantes encore et beaucoup plus sévères, comme une réponse inflammatoire systémique fatale, qui a provoqué dans le cas d'un essai de thérapie génique sur 18 personnes, et bien l'une de ces 18 personnes a été à cause du virus, a eu une réaction, une réponse inflammatoire systémique fatale qui a conduit à sa mort.

Donc évidemment 1 personne sur 18, ça mérite quand même, même si ce n'est pas un effectif peut être suffisant pour faire des statistiques, mais en tout cas suffisamment inquiétant pour prendre des précautions, dès lors qu'encore une fois, on va ici vacciner massivement un très grand nombre de personnes.

Donc : 1 - risque d'insertion pour les vaccins à ADN, 2 - risque d'immunotoxicité : vaccins à ADN qui utilise un vecteur qui est un virus recombinant, 3 - immunotoxicité liée à ce virus recombinant, et enfin, je vais terminer par un risque qui est commun aux vaccins à ARN et aux vaccins à ADN.

L'intérêt de l'ARN est qu'il ne peut pas s'intégrer dans l'ADN.

Des gens disent : "Il ne peut pas rejoindre les chromosomes." Ce n'est pas si simple que ça : si, il peut les rejoindre, mais il ne pourra pas s'insérer dedans, ça c'est clair.

De l'ARN ne peut pas s'insérer dans l'ADN et vice versa, comme je l'ai déjà précisé.

Par contre il y a un risque qui est commun à l'ADN et à l'ARN, donc que ce soit le vaccin de "Pfizer", "BioNTech", "Moderna" ou le vaccin "d'Astrazeneca", ou "Spoutnik", eh bien, c'est le risque de recombinaison virale.

C'est quoi la recombinaison virale ? Il se trouve que les virus adorent échanger du matériel génétique entre eux.

Alors entendons-nous bien : ça ne peut se faire qu'entre virus de même nature.

Toujours pour la même raison, c'est que de l'ARN ne peut pas s'intégrer dans de l'ADN et inversement.

Donc ça concerne, soit deux virus à ARN, soit deux virus à ADN.

Mais dès lors qu'ils sont de même nature, c'est à dire tous les deux ADN, ou tous les deux à ARN, ils peuvent échanger des morceaux de leur matériel génétique l'un avec l'autre.

Ça s'appelle la "recombinaison", ce n'est pas spécifique au virus mais elle est particulièrement efficace, exacerbée, chez les virus.

Et encore plus quand il s'agit de virus qui se ressemblent, c'est à dire de la même famille.

Il ne faut pas seulement qu'ils soient de même nature mais en plus de la même famille.

Alors ça ne veut pas dire que ça ne peut pas arriver entre virus assez éloignés pourvu qu'ils soient de la même nature, c'est à dire tous les deux à ARN ou tous les deux ADN, mais c'est moins fréquent.

Mais ceci dit ça peut arriver aussi, et cela arrive encore plus quand ce sont des virus qui se ressemblent.

Ça conduit à des virus recombinants, si ces deux virus se rencontrent et échangent des morceaux, et le virus recombinant, ça veut dire que vous avez un virus parental 1, un virus parental 2, ils échangent des morceaux et ça donne un virus recombinant 1, un virus recombinant 2 dont le matériel génétique sera constitué en partie du matériel génétique du virus parental 1, et en partie du matériel génétique du virus parental 2.

Ces virus recombinant en général ça fait peur.

Pourquoi ? Et bien parce que ça peut être un virus moins virulent que les virus parentaux et tant mieux.

Mais ça peut être un virus beaucoup plus virulent.

Et c'est quelque chose qui inquiète toujours parce qu'on ne sait jamais dans quel sens ça va évoluer.

Et un virus recombinant, vous en avez beaucoup entendu parler il n'y a pas très longtemps, c'est le virus H1N1.

Virus H1N1 qui est en fait un triple recombinant, puisque c'est un recombinant entre une souche de la grippe aviaire, de la grippe porcine et de la grippe humaine.

Et ça, vous vous rappelez à quel point on a été très inquiet avec cette histoire de virus H1N1.

Fort heureusement, il a très vite disparu et tant mieux.

Mais on sait jamais dans quel sens ça va partir.

Alors évidemment pour que ça arrive, il faut qu'une cellule soit infectée par deux virus en même temps.

Ce qui est, heureusement pour nous, extrêmement peu probable.

Sauf que dès lors qu'on introduit du matériel génétique viral volontairement dans des cellules, par exemple à des fins de vaccination, les vaccins génétiques, il suffit que ces mêmes cellules soient infectés par un autre virus de même nature, pour que ces événements puissent se produire entre le matériel génétique vaccinant et le matériel génétique infectant.

Et ça va conduire à des virus recombinants.

Alors évidemment ce sont des probabilités en terme de fréquence d'évènements, qui sont extrêmement faibles.

Pourquoi ? Et bien parce qu'il faut que les cellules qui ont reçu le matériel génétique vaccinant, soient infectées par un autre virus de même nature, et au même moment ! Évidemment, ça fait des probabilités puis il faut que ça recombine, que ça donne un virus recombinant plus méchant que le virus de départ ! Ça fait beaucoup de facteurs, ça fait beaucoup d'éléments qui font que la probabilité que ça arrive est certainement extrêmement faible, oui ! Et c'est vrai, elle est certainement extrêmement faible ! Alors je ne sais pas, parlons d'une fréquence faible de recombinaison de 10 puissance -7 ou -8, ça veut dire quoi ? Ça veut dire 1 personne sur dix millions, 1 personne sur 100 millions.

On va dire : "ben écoutez, c'est faible comme fréquence".

Et quand bien-même ça arriverait, c'est très malheureux pour la personne chez qui ça va arriver, mais c'est une personne sur 10 millions, sur 100 millions ! C'est malheureux pour elle, mais pour tous les autres ça se sera bien passé et donc le risque en vaut la chandelle, on dira, par exemple.

Bon pourquoi pas ? Sauf que c'est là que le risque ne doit plus être considéré à l'échelle de l'individu, mais à l'échelle de la population, et ça malheureusement, c'est quelque chose dans les nombreux débats que l'on a en ce moment à la télévision, à la radio, où on parle des problèmes potentiels que peuvent poser, que pourraient poser ces nouveaux vaccins.

Cette question du risque à l'échelle de la population n'est jamais, jamais abordée ! Qu'est-ce-que ça veut dire ? Si cet événement de recombinaison virale devait se produire, et vous comprenez bien que même si sa fréquence est faible : 10 puissance -7 ou -8, c'est à dire une personne sur dix millions, sur 100 millions, dès lors qu'on vaccine des centaines de millions de personnes, voire des milliards de personnes, la probabilité que ça arrive n'est pas nulle.

Mais on va vous dire : "Oui c'est extrêmement faible", le problème c'est que les conséquences ne seront pas que pour la personne chez laquelle émerge ce virus recombinant.

Ce virus recombinant, si il est plus virulent, il va bien-sûr se multiplier c'est-à-dire que la personne va être victime de ce virus, la personne vaccinée en question, ce virus va se propager, va quitter les cellules en question, va aller infecter d'autres cellules et d'autres individus, et n'oublions pas qu'il suffit qu'un virus émerge un jour quelque part pour que les conséquences soient colossales et mondiales.

Ce que nous a bien appris SARS-Cov2, c'est qu'il suffit qu'un virus émerge un jour quelque part, pour que les conséquences soient colossales et mondiales ! Et donc ce risque, même s'il est d'une faible fréquence, ça pose vraiment la question de la prise de ce risque.

Parce que les conséquences encore une fois ne seront pas à considérer à l'échelle de l'individu, mais à l'échelle de la population totale, de la population mondiale.

Alors on va me dire : "Oui mais alors comment apprécier un tel risque ? " Même si aujourd'hui on a des tests de phase III qui sont particulièrement courts et qui sont donc de fait, insatisfaisants.

Quand bien-même nous ferions de véritables tests cliniques de phase III comme il se doit, c'est-à-dire sur plusieurs années, avec des énormes effectifs, on n'aura jamais les effectifs suffisants pour apprécier un tel risque, c'est vrai ! Et donc ça pose la question de la stratégie vaccinale.

C'est-à-dire : ne devrait-on pas avoir recours à une technologie vaccinale, pour laquelle nous avons au moins déjà un certain recul ? Même si ça reste du cas par cas, mais parce que cette technologie a déjà été utilisée pour de nombreux autres vaccins, pour lutter contre nos nombreuses autres maladies virales notamment.

Et de ce point de vue-là, peut être que les Chinois, même s'ils sont allé un peu vite en besogne puisqu'ils ont autorisé leurs vaccins avant-même que ne démarrent, ou au moment où ont démarré les essais cliniques de phase III, au moins ils s'appuient sur une technologie qui a déjà été largement utilisée.

Là, on a une technologie nouvelle, et j'ai envie de dire vraiment : voilà on a un nouveau virus qui s'appelle Sars-Cov2, qui nous réserve d'énormes surprises, qui est absolument, totalement incompréhensible par certains aspects, 3 personnes infectées dans le même foyer, on dit un "cluster", parce qu'il faut parler anglais pour faire intelligent, mais dans le même foyer, c'est-à-dire un même groupe de personnes, 3 personnes qui vont être infectées, donc de toute évidence par exactement la même souche, et bien pourtant n'auront pas les mêmes symptômes.

En dehors du fait que si la personne est vulnérable, fragile, elle va peut-être avoir une forme grave et se retrouver en réanimation à l'hôpital, mais même pour les formes pas graves, on n'a pas les mêmes symptômes.

Il y a des personnes qui vont perdre le goût et l'odorat sans les retrouver avant plusieurs mois, d'autres qui vont les retrouver au bout de quelques jours, d'autres qui ne les ont pas encore retrouvés alors qu'elles ont été infectées au mois de mars, au début, pour ce qui est de la France, du 1er confinement.

Donc voilà c'est imprévisible.

Et donc n'ajoutons pas à l'incertitude et à l'imprévisibilité d'un virus, l'incertitude et l'imprévisibilité d'une technologie.

Je trouve qu'on fait un cumul de choses qui n'est pas acceptable.

On a ici, à faire à un nouveau virus, et donc pourquoi avoir à faire à une nouvelle technologie alors qu'il existe d'autres technologies pour lesquelles on a quand même un petit peu plus de recul.

Et puis ça pose aussi la question des autres stratégies que les stratégies vaccinales, des stratégies thérapeutiques, préventives ou curatives.

Il y en a un certain nombre qui sont en développement dans les laboratoires mais il se trouve que du point de vue de l'aide financière, les états ont mis tous les œufs dans le même panier en misant tout sur le vaccin.

Et en donnant beaucoup d'argent à des entreprises pharmaceutiques qui développent des projets de vaccins.

Et en laissant de côté d'autres projets qui pourraient peut-être s'avérer très prometteur.

Donc ne devrait-on pas être prudent ? Par exemple on nous dit : "La France est en retard… " La France est en retard parce que le vaccin français va arriver plus tardivement à priori que les autres vaccins.

Mais on n'est pas dans une compétition sportive.

La question n'est pas de savoir qui va arriver le premier sur la ligne, mais qui va arriver, et qui va arriver dans les bonnes conditions.

Et moi personnellement qu'on me dise qu'une entreprise, son vaccin ne va pas être prêt tout de suite, ça me rassure.

Ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas forcément de problème, mais en tout cas il ne faut pas faire n'importe quoi.

Il s'agit d'essayer de lutter contre une pandémie, et il ne faut pas lutter n'importe comment parce qu'il faut pas que le remède soit pire que le mal.

Et donc, il faut peut-être effectivement trouver le moyen de cohabiter un peu plus longtemps avec le virus, sans sacrifier… trouver des solutions avec des gestes barrières bien sûr, avec des masques qui ne sont pas agréables, on est bien d'accord avec ça, mais est-ce que ça ne vaut pas le coup de cohabiter un peu plus en essayant toutefois de ne pas tout sacrifier bien sûr, mais de trouver ce compromis pour se donner plus de temps et pour avoir une véritable thérapie.

La biosécurité, la fiabilité n'est pas compatible avec l'urgence, que cette urgence soit d'ordre politique, sanitaire, ou une urgence financière pour toutes les entreprises qui se sont lancées dans la compétition, dans la course au vaccin.

Parce que du coup pour elles c'est véritablement de la compétition, mais on ne doit pas tomber dans ce jeu de la compétition, on doit mettre en avant la sécurité.

Voilà ! C'est tout le sens de mon propos.

J'espère franchement me tromper dans tous les risques que j'annonce, j'espère avoir tort, j'espère que l'avenir me donnera tort, Je ne souhaite que ça, du fond de mon cœur ! Par contre, j'espère qu'on ne m'invitera pas sur des plateaux télé ou ailleurs, pour me dire : "Vous l'aviez dit et ça s'est passé." Je ne passerai pas pour un prophète, et je ne lis pas dans le marc de café.

C'est simplement qu'il y a des risques qu'il faut mettre sur la table et qu'il faut savoir les appréhender le moment venu.

C'est tout ce que je voulais vous dire.

Je vous souhaite une bonne santé, prenez soin de vous, passez de bonnes fêtes puisque cet enregistrement est fait à la veille des fêtes de Noël.

Je vous remercie.

  • Sous-titrage : Le Crayon d'oreille •

 

03/05/2021

Coronavirus et tutti quanti : la dinguerie atteint des sommets ! (Point au 3 mai 2021)

Je dois vous dire pour commencer que ça me fait de plus en plus CHIER de tenir cette chronique

Car j'ai essayé la méthode consistant à laisser ouverte les pages comportant des informations susceptibles d'être commentées.

Sans parler d'emmerdements informatiques qui se produisent de façon synchrone chaque fois que je m'apprête à jeter des pavés dans la mare nauséabonde que constitue notre infortuné hexagone. Le diable est ses légions existent et la nature même du monde psychique vu traditionnellement en mode subtil a des effets privilégiés sur les microcontacts constituant ce qui s'en rapproche le plus dans le monde dit "grossier"... Comprenne qui pourra...

Le résultat est un entassement ingérable et si je traite au fer et à mesure j'y passe tout mon temps et mon énergie et tout cela pour RIEN. Je recevais de temps à autre des suggestions là plus rien. Je crois que le printemps y est pour quelque chose. Je me propose de TOUT METTRE EN PAUSE car la focalisation sur le putain de coronavirus ambiant a complétement occulté les autres sujets.

Comme à l'accoutumée, je ne vais pas finasser, je me propose une fois de plus d'être assez brutal. Et je n'ai pas le temps de me relire pour éventuellement mieux synthétiser mon propos.

La censure et la manipulation atteignent des sommets himmalayens

Voici ce que j'aimerais voir : que les journalistes se fassent flinguer ou du moins démolir quand il interrogent la population qu'on les chasse à coup de fourche, de pioches et de pierres s'ils s'en trouve. Ce n'est pas sur les pompiers et les médecins qu'il faut tirer quand il viennent dans les quartiers chauds : il faudrait brûler cette presse aux ordres car mis à part quelques hebdos comme "valeur nouvelles" on n'a guère que le spectacle de la putasserie la plus immonde !

LIBERTE-EXPRESSION.jpg

Deux images qui résument assez bien la dinguerie et la zombilisation, des jeunes en particulier

Liverpool.jpg

Cela c'est une image d'une expérience faite à Liverpool. En Angleterre on s'estime protégé par l'immonde saloperie d'Astra Zaneca et on a organisé une espèce de gigantesque "partouze" mixte pour fêter la chose. D'abord je trouve que toute promiscuité de ce genre est GERBER ! Faut être complètement taré pour s'exciter de la sorte !!!!! Je forme des voeux pour qu'un très méchant variant se soit glissé dans cette fête et ratiboise quelques dizaines au moins de ces agité(e)s du bocal. Vous n'allez pas me faire croire que voir autant d'autistes s'agiter ensemble mais séparément soit chose émanant de gens saint d'esprit...

connard niçois.jpg

Cette image est tirée d'un reportage à Nice, la vile du célèbre MOTODIDACTE connu jadis pour être à voile et à vapeur et qui après avoir bouffé aux deux râteliers concernés, affecte de la collectionné depuis. Je rappelle que c'est un "raoultien" qui a vanté la chloroquine et qui à présent s'est macronisé à fond les manettes.

Une ville dont je me suis éloigné d'une bonne cinquantaine de kilomètre et où je ne mets plus les pieds que contraint et forcé par une ou des nécessités impérieuses. Une ville dont j'ai découvert incidemment le charme dans les années 70 après avoir fait tourner le labo d'un photographe de plage, une odieux exploiteur à qui votre serviteur et son collègue ont laissé un souvenir impérissable du côté de St Trop... Dieu merci, j'ai pu par la suite me recycler dans un genre plus noble : mon vrai blaze figure auprès de celui d'un célèbre duo parisien spécialisé dans l'architecture...

Le jeune con que vous voyez ci-dessus est, si je puis dire, l'archétype du genre de blanc bec archi formaté et éventuellement donneur de leçons. Le genre de crétin à qui les gens de mon espèce n'ont même pas envie de lui foutre un coup de bite quelque part mais tout simplement de le claquer en lui disant : fermes ta gueule et tire toi !

Faut bien dire que les jeunes campagnards sont tout de même beaucoup moins cons, je n'ai pas eu besoin de leur faire la leçon pour les vaccins, ça sera le plus tard possible. De toutes façons, si la génération en cours est assez sympa (on les a vu se démener pour la collecte des secours alimentaires en faveur de la Roya...) sa capacité d'attention et leur vocabulaire et un peu limité pour que j'entreprenne de compléter leur éducation. Il trouvent encore le moyen de rire grâce à l'emploi d'une certaine herbé médicinale,  alors on va pas leur enlever ça...

Évidemment, les journalistes vont pas s'adresser à des vieux singes de mon espèce. Je me souviens dure qu'ayant débarqué dans le fief où j'ai trouvé refuge pour je ne sais plus quelle occasion, une équipe de télé a voulu filmer les gens à leur insu. Alors on leur a fait comprendre que leur putain de caméra allait voler dans le plus proche vallon. Malheureusement les vieux chasseurs disparaissent et la relève est beaucoup trop immature pour constituer une milice potable ! Rien ne va plus !

En Bretagne n a trouvé l'arme de destruction massive contre les Fests noz clandestines

cochon.jpg

Le projet d'une d'une "rave partie" illégale a été tuée dans l'oeuf si l'on peut dire par un agriculteur ayant prévu qu'elle allait se tenir dans un de ses près. Il l'a arrosé de lisier c'est à dire de purin de cochon. Pour ma part j'aurais fait pire, j'aurais planqué une moto pompe avec un plusieurs lances, j'aurais rempli une citerne du produit plus ou moins dilué et j'aurais attendu qu'il s'installe pour arroser les connard et les tremper jusqu'aux os. La version préventive de la blague décrite est assurément la seule bonne nouvelle depuis bien longtemps.

Une image trompeuse !

crematorium inde.jpg

On parle d'épidémie hors contrôle dans certains pays. Je rappelle qu'il faut compter avec les conditions de vie et la densité de population. L'inde est un des pays qui fabriquent le plus de médicaments à usage mondial avec la Chine mais les gens vivent entassés les uns sur les autres et n'ont pas la possibilité de s'isoler correctement et en plus ils manquent d'oxygène. Donc il ne fait pas se fier à ces images "dantesques" pour juger de la gravité de la situation.

"Castrer" les graphiques une spécialité à la sauce Matignon

Castration.jpg

On se souvient que le détestable occupant de Matignon a présenté les résultats en occultant la courbe de notre pays parce qu'il est apparue comme le plus mauvais élèves européen.

Petite leçon d'étymologie

Le nom de l'auteur de ce tour de cochon dérive du latin castus, qui signifie chaste... Je fais très attention aux blazes, ils sont souvent révélateurs de potentialités assez négatives. Nous avons donc un premier ministre qui rêve, à défaut de nous "couper les couilles", nous castrer au moins mentalement, il a à son service un médecin véreux, le tout chapeauté par un ancien banquier. Vous prononcez son nom en faisant abstraction de la dernière consomme et vous aurez le résumé parfait de son programme : nous faire turbiner au bénéfice du grand capital cosmopolite et apatride, et s'il pouvait du jour au lendemain supprimer toutes les aides il le ferait sans état d'âme. Ce cochon rose à souhait a fait chuter mon APL assez vertigineusement sans que mes revenus aient augmenté et la simulation sur le site de concerné donne un résultat faux !!!!!!!!!!!!!

Du côté de l'IHU

J'ai peine à suivre les nouvelles vidées du Pr Raoult. On apprend que le Marseille 4 vient d'un élevage de visons français qui a contaminé toute l'Europe. Notez ça prudence au sujet des vaccins, il est visiblement contre une vaccination massive sauf qu'il n'a pas le courage d'évoquer le risque pression sélective dont a parler Christian Vélot. Je vous rappelle l'existence d'une vidéo très détaillée qui a été censurée par youtube, si quelqu'un pouvait récupérer le texte qui apparait à l'écran, ce qui ne semble pas possible sur le site actuelle, je le mettrai en forme correcte. On aurait là un résumé précieux car capital sur le problème des vaccinations.

Là je ne comprends pas que l'auteur ne l'ait pas publié : les paroles s'envolent et c'est très technique alors on ne peut pas s'emmerder à être pendu aux lèvres d'un orateurs, même s'il fait partie des rares "gentils" sur cette planète, pour pouvoir le citer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ras le cul de cette tyrannique de l'audiovisible !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je n'en peux plus !!!!!!!!!!!!!!!!!

velot.jpg

Voir https://www.smartrezo.com/n31-france/tv-covid-19-les-tech...

Un contre comité scientifique

Je signale la chose. Ce comité ne m'a rien appris mais bon il ne faut pas penser qu'à soit.

Quant à sa version officielle je note que le Delfraissy ne peut pas s'empêcher de faire sa "grande coquette" : il n'y a pas si longtemps il faisait des manières pour nous dire son désarroi de vouloir mais de ne pouvoir quitter le navire en train de sombrer. Mais bien évidemment, et comme il fallait s'y attendre, il s'est fait une joie de rempiler. Ce type est à claquer, il me rappelle un certain type d'humanité caractéristique de son côté excessivement "faux cul" qui, certes et hélas n'a pas disparu mais a change de style car le personnage que j'évoque est excessivement "daté" !

Sans aller jusqu'à souhaiter du mal au gens, il en est que l'on ne saurait pleurer lorsqu'un accident, pour ainsi dire "providentiel", en vient à débarrasser la planète.

Sérum phy en guise de vaccin, la dernière cagade en vogue...

Très curieuse celle là, on apprend qu'il faudrait diluer le vaccin (lequel ?) alors qu'on a vu les intervenant pomper direct dans la fiole aux armes du labo...

Je suis partant pour une injection exclusive d'eau salée pour avoir le foutu passeport car évidemment on va nous imposer un contrôle à l'entrée des Intermarchés voir  des églises mais si c'est le cas ça va chier... Sauf que remplissant mon ministère du haut d'une vaste tribune, je m'y barricade systématiquement et si une personne non autorisée l'escaladait, une tunique bleue par exemple, je n'hésiterais pas à la balancer dans le vide....

Discussion houleuse sur la place locale façon Campagnol TVL

Suis tombé ces jour ci sur une conversation en cours sur la place : était présente une ancienne tenancière d'une maison de pays des environs qui a récemment perdu son job. Une femme assez sèche tant au moral qu'au physique, donc d'apparence assez ingrate et peu féminine. La discussion roulait sur la vaccination. Elle a tenu à préciser qu'elle avait réussi à se faire vacciner parmi les premiers servis (comment je l'ignore, elle est encore relativement jeune...) car disait elle aime les gens et accessoirement l'Italie lui manque... Or en débitant sa profession d'amour universel, elle m'a regardé curieusement.... Parce qu'évidemment c'est "détester les gens" que de les remettre d'équerre plus ou moins abruptement quand ils débitent des conneries...

Pour ma part, je ne confonds pas "amour" et "charité" comme le font quasi systématiquement les curés. J'ai du reste repris mon "patron" (un africain sympa d'excellente humeur) pas plus tard qu'hier sur le parvis et sur le coup de midi 10 lui laissant deviner le mot qu'il faut utiliser à la place d'un terme qui laisserait à penser que le christianisme serait un "Vénusland". Il a convenu de son erreur, en trouvant le terme adéquat et s'est engagé à la rectifier... J'ai un autre problème avec le public sudiste des offices : quand on arrive avant l'office c'est pour jacter et faut constater que la majorité des femelles locales se comportent comme si elles étaient sur un marché. Celui-là sera plus difficile a régler mais les choses son en bonne voie : ce patron a jeté un type assez jeune qui faisait le catéchisme et que j'avais dans le nez parce que sans me prévenir il m'a substitué des CDs. Passons...

J'en reviens à notre "Campagnol local" : j'ai essayé d'expliquer à la dame ce qui risque d'arriver avec l'assentiment d'une dame atteinte de Crohn à qui j'ai donné du charbon... Toujours la même chose, on me répond qu'on n'est pas "le scientifique" (c'est ainsi qu'on m'a rebaptisé) , je propose d'expliquer simplement, on me réponds alors que lé médecine ça fait chier. Et moi de rétorquer : et bien si ça tourne mal et qu'un variant hyper résistant apparaît avec votre superstition vaccinale vous aurez foutu tout le monde dans la merde noire alors il va de soi que je forme des voeux pour qu'il s'attaque en premier lieu aux vaccinés et ça va pas faire un pli !

Cette femme a résolu de dégager après avoir objecter qu'il faut bien le vaccin puisqu'il n'y a pas de traitement. Vous pouvez je suppose imaginer la suite...

Le lendemain ou le surlendemain nouvelle discussion sur le sujet avec la dame atteinte de Crohn : elle était occupé avec un couple possédant une femelle d'un chien de race identique à celle de son toutou nommé Charly. Je me suis à nouveau énervé car elle finira par se faire vacciner pour aller voir sa fille. Ce à quoi je lui ai répondu que sa fille n'avait qu'à venir la voir... Les femmes se sont éloignées pour discuter saillies intercanines et j'ai sympathisé avec le mec et on est tombé d'accord sur bien des points. La concitoyenne projetait de me vendre 800 € le chiot qui lui sera réservé sur la portée à venir... J'ai décliné l'offre : je veux un petit matou sympa par un clébard, je préfère les emprunter pour avoir l'occasion de marcher et j'en ai trouvé un nouveau qui est de très très bonne compagnie. Notez au passage que la dame s'est fait enlever une chienne qu'elle avait obligation de museler et qui voulait dévorer le petit chien d'une anglaise. J'ajoute qu'elle n'a pas daigné expérimenté la plante que je lui avais conseillé. Tout cela pour dire que j'ai des doutes sur la sincérité de sa prétention à avoir expérimenté une amélioration en prenant le charbon que je lui ai filé.

Mis à part le soulagement des sciatiques en 10/15 minutes chrono à l'aide de quelques granules d'homéo, rien que pour entretenir ma réputation d'herboriste un peu sorcier je m'abstiendrai à l'avenir de tout geste thérapeutique à visée charitable envers les personnes souffrantes. J'ai du cesser toute livraison de gel de silicium a une ficanasse qui sert de "radio locale" vu sa méchanceté. Elle est sourde, elle gueule, elle me saoule fenêtre fermées en faisant ses contes.

Un vaccin contre une "décharge de responsabilité"

Décharge.jpg

Vous cliquez pour lire si nécessaire...

Que les gens ne sautent pas en l'air en lisant cela me fait hurler !

En clair : la vaccination ça va pas assez vite et bien on vous file l'AstraZaneca dont on voulait refiler le stock inutilisé aux africains, lesquels risquent de nous cracher à la gueule pour ce cadeau que l'on sait pourri. Alors puisqu'on a du rab on vous pique sans condition autre que celle de vous prévenir des aléas contre signature d'une décharge. ce qui veut dire qu'en cas de bobos vous ne serez pas indemnisé, parce qu'au cas où vous l'auriez oublié Big Pharma s'est défaussé de toute responsabilité au détriment des états devenus obligataires des vaccins.

Est-ce que vous allez finir par réaliser à quel point l'équipe gouvernementale est remplie de tarés à la fois cynique et criminels ?

Mais il faut tout de même se poser une question : à ce point de foutage de gueule est-ce que le médecin qui tient le ministère de la Santé à seulement réfléchi un peu à ce qu'il vient de déclarer ? A voir sa gueule, j'ai de plus en plus l'impression qu'il s'agirait surtout d'un imbécile dont le cerveau est en train d'être bouffé par je ne sais quelle amibe carnivore...

Les guignols qui promotionnent Fourtillan continuent leur cirque

Guignol.jpg

bagnards.jpg

Voir http://www.verite-covid19.fr/

Je ne sais plus comment s'appelle ce type que vous voyez ci-dessus mais j'aurais bien envie de lui foutre des claques bien sonores pour le réveiller. Car en effet la prédiction de Fourtillan s'est crashée lamentablement, il s'était fait de bloquer le vaccin correspondant à l'AstraZaneca, on a vue ce qu'il en a été : les problèmes qui sont apparus n'ayant rien à voir avec un adjuvant aluminique...

Ce qui m'irrite c'est qu'on ne peut pas contacter ce genre de personnage par téléphone et leur demander comment il font pour persévérer dans les thèses délirantes qu'ils exploitent. Pour ce qui concerne l'origine du virus de Wuhan, je ne vois que la thèse du Pr Montagnier à tenir la route, celle d'une chimère concoctée comme base d'un vaccin. Je signale une fois de plus que Raoult est courageux mais pas téméraire il pourrait faire justice de cette théorie car il a tous les moyens de séquençage requis mais il est clair qu'il aiment beaucoup les Chinois et qu'il ne souhaite pas les contrarier.

J'en viens à formuler un voeu :

J'ai dénoncé les arrières plans "mystique" de la dérive de Fourtillan, je ne dispose d'aucun contact possible avec le milieu où s'est déroulé l'expérimentation sauvage. Les détails sur sa crise mystique ont été réduites, dans la presse, à la portion congrue. Le joyeux professeur qui a soutenu Fourtillan se terre à présent. Je l'ai eu une fois au téléphone et je n'ai pas noté son numéro. C'est dommage !

Bref, j'aimerais que des lecteurs susceptibles d'intervenir sur des sites où je ne mets jamais les pieds fasse un peu de pub à mes critiques acerbes envers Fourtillan et sa clique de manière à ce que des gens susceptibles d'avoir approché les "phénomènes" que je dénonce de me confirmer où pas le diagnostic que j'ai formulé sur celui est est actuellement incarcéré. Bien sûr cette mise à l'ombre nourrit leur "complotisme" exacerbé.

LE PIRE EST AVENIR : La grande menace du pass numérique

Pass numerique.jpg

Je fais appel aux éventuels juristes abonnés à ce blog. Je ne peux pas lire le genre d'article auquel réfère cette image sans être pris d'une nausée incoercible. La prétendue "opposition" est vous le savez une coquille vide. Le seul adversaire cohérent à cette entreprise est François Asselineau mais je ne regarde plus ses vidéos, en revanche il est bien possible de je vote pour lui au premier tour.

J'ai aussi une autre solution ne pas m'abstenir et mettre dans l'enveloppe du papier à cul ornée d'un tâche rouge vif au feutre mais c'est délicat : il faut prendre la précaution de bien faire sécher la chose car au dernier moment car l'encre risque de traverser l'enveloppe. Autre solution si on est un bon caricaturiste : un dessin du squatteur de l'Elysée se faisant mettre par un certain Alexandre Ben Allah... J'espère qu'un dessinateur de génie va nous fournir le modèle...

Sommes-nous vraiment victimes d'un véritable complot planétaire ?

J'ai une ami thérapeute en MTC qui enregistre des réussites parfois très étonnantes qui affirme qu'il existe un complot qui vise à réduire la population mondiale. Je ne peux que m'instruire en faux contre cette thèse apparue pour la première fois avec l'épidémie de Sida. Il se serait agi d'éradiquer les "homos". Or la suite nous a prouvé qu'ils sont devenu une sorte d'espèce protégée. Mais ce n'est évidemment pas pour leurs beaux yeux : c'est tout simplement pour les faire cracher leur fric dans des commerces dédiés, du moins quand il en ont. On parle des "bobos" des grandes métropole comme Paris et Nice, j'y reviendrai dans le prochain post.

Ce qui est étrange c'est que dans les infos évoquées en début de ce post on voit des milliers de chinois se presser en touristes sur la "grande muraille" et la vie serait revenue comme avant. Sauf qu'il faut toujours se méfier des images, je ne suis pas allé vérifier sur place.

Dans une interview parue dans un n° récent de "Valeurs actuelles" Philippe de Villiers a appelé à l'insurrection. Il cite une des manifestations qui visaient à prévenir la menace d'une pandémie qu'il tend à interpréter comme faisant partie d'un complot. Or il ne faut pas confondre "conspiration" et "fenêtre d'opportunité". Celle par exemples qui a permis à un président haï de beaucoup de français de se venger de la révolte des "gaulois" que nous sommes censés être.

Quand on parle de "gaulois" on oublie certains détails de l'histoire, à savoir que j'avais nos lointains ancêtres n'auraient organisées des "rave parties" mixtes, avec seulement des jeunes guerriers pour s'enfiler en long en large et en travers derrière des buissons mais j'en doute. Je veux dire que les "Gaulois" ou plutôt les  Celtes étaient pires que les Grecs puisqu'il leur fallait non pas un amant mais au moins deux. A ce propos, je trouve scandaleux qu'un des derniers numéros du Point prétendant rendre compte de l'état de nos connaissances historiques sur ces lointains ancêtres ait carrément censuré tous les témoignages antiques existants au sujet d eleur propre "pédérastie"... Cela en dit long sur le degré de manipulation ambiante toutes causes confondues.

Ce à quoi a fait allusion de Villiers me rappelle les commentaires sur la mise en scène concoctée pour l'ouverture des jeux olympiques de Londres. On y voyait une immense salle d'hôpital avec des lits d'enfants censés être malades et comme ensorcelés par une très horrible créature. certes rien n'arrive par hasard mais je ne crois pas que la partie des scènes que je viens d'évoquer ait quelque chose à voir avec l'actuelle et prétendue pandémie. J'y verrais plutôt une scénographie imaginée pour fasciner la population mondiale à propos de cette hantise de la "pédophilie" et ses délires adjacents qui veulent que l'oligarchie pratique comme religion cette "pédophilie sur fond de satanisme" mise en scène dans un album horrible mettant en vedette une certaine Lulu... Je crois me souvenir d'avoir évoquer cette "héroïne" sur ce blog.

Pour ce qui concerne la fantasmagorie de 2012, il se pourrait que cela se trouve sur un autre site, je vais tenter de me rafraîchir la mémoire.

Mais quoiqu'il en soit s'il existe un complot c'est à la fois pour faire du fric avec les vaccins après avoir fait peur aux gens de manière à mettre en oeuvre tous les moyens de limiter leur marge de manoeuvre. Sauf que la cocote minute est prête à exploser et que le fait de se comporter comme si la liberté ne consistait qu'à se défouler en masse en sautant dans tous les sens comme des possédés et en étant pris de DELIRES INDIVIDUELS PARFAITEMENT AUTISTES sous l'effet de divers intoxicants consistait une libération quelconque. C'est au contraire le sommet et probablement un des termes de la pire déchéance.

Je souhaite évidemment que le gouvernement fasse passer à 100 voire 1500 €uros pièce la contredanse pour toute participation à ces rassemblements qui n'ont pas lieu d'être !

Tout cela pour dire que je pense qu'il faut chercher plutôt du côté de la pratique de l'obsolescence programmée des vieux médicaments pour expliquer les anomalies que l'on a observées au sein de la majorité du milieu médical. Qu'un gouvernement se soit montré aussi vil au point de pactiser pour son propre compte avec cette saloperie est évidemment un crime sans précédant et le Pr Perronne trouvera, j'en suis sûr, la matière d'un troisième et, espérons-le, dernier tome de sa peinture.

La Justice française n'est plus en très bonne santé et pour ce qui concerne le traitement impartiale de certaines affaires familiales, la féminisation grandissante de certaines salles de prétoire n'a sûrement pas été un progrès. Mais bon je ne suis pas marié, je n'ai pas eu de gosses, et je n'ai pas de fortune à léguer à un garçon sympa donc je peux me passer de ce GRAND GUIGNOL que constitue l'invention du "MARIAGE POUR TOUS"... Enfin, si c'était surtout dirigé contre la secte romaine, elle ne l'a pas volé car elle a commencé à creuser sa tombe dès la fin du "Moyen âge" au moment de la destruction de l'ordre des Templiers. Curieusement le millénaire évoqué par l'Apocalypse, période durant laquelle Le "Grand Patafiole" était entravé, a commencé avec l'Edit de Milan et s'est terminé à l'année près avec la fin de l'aventure évoquée. Cela dit je n'ai jamais cru que ladite confrérie ait bénéficié d'une haute initiation à quoique ce soit. Tout est relatif en matière spirituelle. La récupération par un certain Constantin du christianisme naissant fut pour le moins une oeuvre à double tranchant et côté catholique, elle a depuis longtemps viré au cauchemar... Quant à son actuel "Grand Manitou" il est sans aucun doute le pape le plus excessivement toxique qu'il ait été donné d'observer au sein de cette vaste comédie de plus en plus tragique qui constitue ce que l'on appelle le "monde"....

Il me reste à consacrer quelque couplets au "Juan Branquignole" de service après je vais retourner à mes autres claviers fonctionnant selon la norme Midi. La musique surtout ancienne aide à vivre ou du moins à survivre... Mais c'est au prix d'une lutte de tous les instants contre ce que l'on appelle des "idées noires"... Dieu merci, je suis immunisé contre les femmes et leurs travers et sans doute aussi contre une vraie dépression. Sauf que cela devient de plus en plus difficile de rebondir en trouvant le moyen de faire rire son lectorat...

A l'impossible nul n'est tenu, et il faut avoir l'humilité de reconnaître que l'on est en présence d'un cas de force majeure avec tous les cinglés qui règne, a commencer par certain Biden.

23/04/2021

Coronacircus : affaire Winfried Stöcker et suppression des vols venant du Brésil, délires et foutages de gueule !

Stöcker.JPG

MAJ : Le post original est du 14 avril. Pour faire court : N'achetez pas le pamphlet sur la "cunnicratie" de modeste Schwarz. J'ai trouvé de la doc sur le personnage réel un certain Weiss... Je crains que ce ne soit pure foutaise d'une espèce de "beauf" hyper intellectualisé et très pédant voulant se rendre intéressant. Son monde ? La mariage et la reproduction à outrance et pour les célibataire un mariage mystique avec le "Bon Dieu" ou son fils. Merci bien ! Un gros connard, je le crains...Pas le temps d'entrer dans le détail pour l'heure...

Concernant le vaccin Astra Zaneca, le Danemark a boycotté ce vaccin pour des raisons de sécurité et le régulation européenne, pour ne pas se dédire au sujet de son analyses des bénéfice risques va se tirer d'embarras en l'abandonnant en rase campagnes sous prétexte de retard de livraison inacceptables. On nage dans le mensonge et l'hypocrisie caractérisée. C'est à gerber !

Pour l'affaire Wiinfried Stöcker voyez cet article :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/un-medecin-allemand...

Ce chercheur a mis au point un vaccin qu'il s'est administré en tant que cobaye : résultat l'autorité de régulation des médicaments vient de porter plainte contre lui. C'est à hurler !

Concernant le Brésil

Les vols venant du Brésil ou en direction de ce pays sont supprimés jusqu'au 19 avril selon les dernières infos mais Castex aurait précisé qu'il ne recommande pas aux français désireux de se rapatrier d'emprunter un vol dérivé avec escale. Comme si on n'avait pas les moyens grâce aux passeport de savoir d'où arrivent les gens. La seule solution étant de leur imposer systématiquement une quarantaine de 10 jours en hôtel et à leur frais avec méga amende s'ils violent la "quarantaine" terme au demeurant impropre.

On reste dans le domaine des pures "gesticulations".

Brésil la panique.jpg

Les six raisons qui expliqueraient la descente aux enfers du Brésil

Cet article prétend lister les 6 causes qui auraient rendu l'épidémie incontrôlable au Brésil.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid...

Foutaises : on met la "tragédie" sur le compte de la légèreté et de l'irresponsabilité du Président qui a déclaré le masque inutile et n'a pas voulu se faire vacciner tout en prétendant que le vaccin Pfizer allait transformer les gens en femmes à barbe ou en crocodiles. Toujours la même propagande.

Le masque est surtout une protection essentiellement psychologique. Il n'a d'intérêt que dans la mesure où en période de forte contagiosité son imposition rappelle la nécessité impérieuse de garder des distances minimales (2 mètres) et de se désinfecter les mains. Bien évidemment, il protège momentanément des projections les plus grossières. Quant à la vaccination, il n'est pas convenable de priver les gens de cette possibilité mais sans jamais en faire une obligation et en laissant les gens s'exprimer librement tout en ne rectifiant que les arguments faux les plus grossiers.

L'article est fautif dans la mesure où il ne donne aucun détail sur le niveau d'organisation de la médecine au Brésil et sur les options disponibles pour les médecins concernés. Il faudrait savoir également si toutes les classes sociales ont la possibilité d'accéder correctement à cette ligne de défense basique. Le passage suivant montre que moyennant une amélioration de l'organisation du Para, il eut été possible de limiter considérablement la mortalité. L'article visé est une pure fumisterie. Le président est coupable de n'avoir pas su trouver l'équilibre entre sérieux et dramatisation outrancière. Il faut compter également avec la mentalité locale qui me paraît présenter certains caractère "gaulois" (fêtes intempestives).

Quant à la nocivité du variant brésilien jugez par vous mêmes : la mortalité de la région amazonienne serait 5 fois pire que celle du Para, Para est une région où l'on a fait en sorte de prévoir des stocks de médicaments tels que l'ivermectine tout en faisant en sorte que les patients puissent consulter en revenant chez eux non pas avec une ordonnance mais avec le traitement en poche. Donc les traitements précoces ça marche. Mais s'agissant d'un pays très populeux où les gens ont tendance à paniquer, il est évident que beaucoup attendent sans doute d'être en état de détresse pour se laisser embarquer en réanimation.

La liste des pays avec lesquels ont va rompre les relations ou du moins faire semblant est prédisposé à s'allonger se le porte parole du gouvernement qui touche plus de 10 000 € (la somme au centime près dans le dernier livre du Pr Perronne) pour annoncer ce genre de foutage de gueule parce que c'en est bien un !  Pas d'autre solution que de filtrer et d'imposer une quarantaine stricte avec 10 000 € d'amende si elle est violée comme ce serait le cas en Suisse.

Pré diabète, vitamine D et Covid

Voir : https://francais.medscape.com/voirarticle/3607074?src=WNL...

Le pré-diabète n'existe pas, il y a diabète à partir du moment où l'on dépasse 1,1 g. de glucose le matin à jeun. L'ancienne norme était à 1,36 g. Mieux vaut parler de résistance à l'insuline par qu'il existe un moyen plus fin de contrôler la situation que HBA1C (hémoglobine glyquée) parce qu'elle représente une glycémie de 6 mois en arrière. Mais on peut avoir une HBA1C qui ne varie pas et un indice HOMA qui fluctue sensiblement du fait d'une variation de l'insulinémie à jeun. La montée de l'indice, sans même atteindre le début du seuil critique doit inciter à affiner le réglage que l'on peut contrôler avec le dosage des fructosamines de mois en mois.  Quant à la vitamine D j'ai pu constater qu'elle peut être à un taux optimum sans paraître améliorer quoique ce soit dans le domaine des paramètres de contrôle du diabète de type 2.

En revanche et puisque j'ai testé le Fenugrec+ préconisé par Paraglyc (Mezepices) j'ai pu constater un effet assez net sur le cholestérol total (de 2 g à 1,77 g) et les tryglycérides (1,38 g à 1,08). les chiffres originaux sont normaux mais la baisse signifie que ce produit est nécessairement actif en cas d'hypercholestérolémie. Concernant le gymnema sylvestris du Glucozen+ j'ai constaté une montée de glycémie. Il faut tester pour cette plante et pour la berbérine.

Pour la vitamine D, il faut doser et viser systématiquement une recharge sans se poser de question. Chez certains sujet le taux peut monter rapidement raison pour laquelle Jacques Valentin estime que cette vitamine ne devrait pas être imposée dans la formule d'un mutivitamine.

En France, des gens jeunes et en surpoids paniquent faute de pouvoir accéder à la vaccination

Les variants c'est une fait s'attaqueraient à des sujets plus jeunes qui souffrent de forte obésité. le risque mourir pour ces personnes si elles sont touchées s'élèverait à 41%.

Mais voilà la règle étant que pour l'instant on ne vaccine que les plus de 55 ans, les sujets qui se sentent menacés vont finir par crever de peur avant d'attraper le moindre virus.

On pourrait avoir l'intelligence et la charité de consentir à des exceptions en en fixant les critères strictement. Je ne veux d'aucun vaccin car je ne me sens pas menacé mais à partir du moment où on a des candidats fervents pourvu d'un bon motif, la moindre des choses consisterait à leur donner satisfaction. Ce n'est pas çà qui est susceptible de compromettre une campagne qui n'en finit par de merder...

Si le gouvernement ne change pas son fusil d'épaule c'est encore là, pour certains responsables de finir par être traînés en justice. Mais retrouvera t-on un jour une vie normale, je finis par en douter.

Le Pr Raoult radote

Je note que Raoult n'a vraiment plus rien a dire, la dernière vidéo est un discours récurrent sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine. Merci on connaît la chanson ! Enfin il est clair que l'Ivermectine c'est tout aussi efficace et moins risqué.

Cela plus le formatage irréversible d'une majorité de français abrutis par la propagande officielle qui se félicitent à la télévision de vouloir absolument être vaccinés à tous prix, cela devient insupportable alors je dis faites vous vacciner et si possible crevez en çà fera autant de zombie en moins et l'air risque de devenir un peu plus léger.

Technique et fiabilité des divers tests existants et risques liés à la techniques des vaccins à ARNs (des rétrovirus endogènes existent...)

Il existe quelques articles techniques intéressants sur le site "reinfocovid".

Je trouve le classement et le signalement de ces articles mal foutu. Il faut les chercher dans "Se réinformer" entre "Articles scientifiques" et "base documentaire".  Cette dernière option aurait pu donner lieu à une liste de rubriques mieux conçue et surtout plus détaillée. Mais pourquoi faire clair quand on peut faire compliqué.

La crise en cours à engendre un merdier pas possible et je ne peux pas commenter tout ce qui se dit à ce propos.

En toile de fond vent planétaire de folie multicartes

Cunnicratie.jpg

On est en pleine folie et pas que pour le coronavirus. Mais s'il n'y avait que cela ! Or il faut compter avec la menace de l'indigénisme, l'influence calamiteuse de l'islamo-gauchisme, sans parler d'une une épidémie de"dysphorie de genre" qui a à voir avec l'influence pernicieuse de l'idéologie LGBTIAPK+ et du féminisme hard.

A ce propos un livre vient de paraître qui dénonce la "cunnicratie". Autrement dit le gouvernement des "cons" au sens sadien du terme, c'est-à-dire non pas des imbéciles connu sous l’appellation de "connards",  car il s'agit bien de dénoncer le projet en cours de "gouvernement (exclusif) des vagins".

Le sujet étant particulièrement brûlant comme l'indique le titre pour ceux qui sont aptes à le traduire en clair, l'auteur a enrobé la description de son combat dans un langage que je trouve assez abscons. Je crains qu'il ait manqué son objectif et donc d'être déçu aussi j'attends qu'un lecteur qui a commandé le bouquin m'en fasse une petit recension pour claquer la vingtaine d'Euros que son auteur réclame pour sa prose. Si leur cœur vous en dit ne vous gênez pas pour encourager l'auteur et son éditeur en m'affranchissant par la même occasion...

Ce que je veux dire c'est que les dingueries que j'évoque (liste non exhaustive) sont à l'origine, grâce à la puissance que procure le Net à des groupes de pressions et à des particuliers, de lancer de multiples tentatives d'effacement par le biais de campagnes de délation assez purement diffamatoire. Mais tout ceci aura forcément une fin ne serait ce que parce que ce qui nous pend au nez en matière de bouleversement de la paix mondiale.

Le squatteur de l'Elysée a annoncé que nous serions en guerre, je crains hélas qu'il ne faille assez prochainement le prendre au mot. Je ne suis pas l'activité vulcanologique de près mais si je ne m'abuse 3 ou 4 volcans parmi les plus spectaculaires dont un très dangereux sont entrés en action dont la Soufrière. Je ne saurais pas dire si cette coïncidence est particulièrement rare mais cela me semble être d'assez mauvaise augure...

Le temps se couvre à nouveau : menaces de guerre après l'éviction de Trump

Il est clair que les élections américaines ont été truquées et l'on savait à quoi s'attendre avec Biden. La concentration des forces de l'Otan en Mer Noire à proximité de la Crimée et de l'Ukraine, on sait ce que cela signifie sans parler de la dernière attaque contre un site nucléaire iranien.

Quand je pense qu'une de mes relations s'est palpée 1 million d'Euros en venant les apparts dont il a hérité dans le Sud-Ouest a investi une fortune dans un appartement du côté de Montparnasse parce qu'il lui fallait se donner une carrure d'éditeur pour tenter, à 70 ans, de conquérir une meuf pas trop gâtée, je hurle ! Si j'avais hérité d'autant de fric, je me serais débrouillé pour aller finir mes jours dans un petit appartement à St Pétersbourg au lieu de m'imaginer qu'en cas de guerre civile un quartier bourgeois huppé serait susceptible de me protéger.

Je ne peux plus supporter tous ces gens qui font de Poutine un monstre avec les ingérences occidentales qui en découlent, je ne parle pas des embarras à l'égard du vaccin russe seulement parce qu'il est russe... 

J'ai beaucoup d'admiration pour la diplomatie russe, les russes sont de fervents joueurs d'échec et ils disposent d'une supériorité en fait de missiles supersoniques. Il est clair que si le pays dont on parle est en train de protéger son Intranet et son système bancaire de manière à pouvoir se refermer sur lui-même, c'est bien parce que ça sent le roussi !

Il conviendrait qu'ils ne tardent pas trop à en faire usage avant que les américains ne comblent leur retard afin de nous débarrasser une bonne fois pour toute de cette engeance pernicieuse que constitue la prétention de l'Etat profond américain à vouloir régir le monde à sa guise par le biais d'un type au bord du gâtisme.

Si en France, c'est à dessein que l'on prolonge la crise en s'opposant par tous les moyens au recours à des traitements précoces qui marchent, et en limitant à la liberté de circulation, c'est bien par peur d'une réapparition de Gilets Jaunes armés jusqu'au dents. Sauf que cela me semble relever d'une assez pure paranoïa car les armes n'étant pas en vente libre et peu de gens étant aptes à commander sur le Dark Net, il ne me semble pas que l'on soit à la veille d'un vraie révolution et c'est précisément ce qui m'inquiète. Mais enfin si, comme le souhaite un certain Juan Branco, on se munissait de fourches, rien que pour pouvoir recevoir les huissiers quand il va nous falloir payer pour le fric déversé en pure perte du fait d'une crise passablement artificielle, çà ne serait déjà pas si mal. Sauf que vu la ruine qui va résulter de la gestion calamiteuse de la fausse pandémie les rapaces auxquels je viens de faire allusion n'oseront pas se risquer à pratiquer des saisies purement "frustatoires"...  Ce n'est pas nécessaire, nous ne sommes plus propriétaires de notre argent qui n'existe plus que d'une manière purement virtuelle.

Des armes il y en a des tonnes dans certains quartiers mais elles sont pour l'instant réservées aux règlements de comptes entre bandes adonnées au trafic de drogues diverses. Le jour où elles serviront à usage plus étendu ce sera uniquement pour exercer des vengeances de type "indigéniste" mais pas pour nous débarrasser de la maffia de ces menteurs corrompus qui voudraient nous imposer des vaccins plus ou moins pourris...

Un pape hypertoxique pour couronner cette planète en délire

Quand je pense que, par ailleurs, nous avons, pour ne rien arranger, un pape hypertoxique règnant sur la catholicité qui prétend que tout individu aurait le droit d'aller s'installer où il le veut pour, 90 fois sur 100, y vivre en parasite c'est à devenir enragé !

Je crois qu'une certaine Marine est certes totalement incapable de gouverner le pays et qu'elle se couchera avec délice devant la puissance des lobbys ambiants sauf qu'à tout prendre cela vaudrait mieux que de devoir refaire un tour de manège avec l'actuel occupant du trône. Même le règne de cette Madonne des chats ne devait durer que six mois, ce serait un moyen d'éviter le pire. ded deux maux il faut toujours choisir le moindre.

Enfin de quoi se mêle ce jésuite argentin devenu traître à l'Europe parce qu'elle serait trop déchristianisée ? Un sinistre personnage, qui, par dessus le marché, a osé élever l'obligation morale de se faire piquer en en faisant un article quasi dogmatique de la foi catholique.

Il faut tout de même se souvenir que chaque fois que le Vatican s'est mêlé de médecine cela a toujours foiré. Je pense bien sûr à la promotion de la méthode Ogino pour permettre aux couples catholiques de s'envoyer en l'air moyennant le recours à une contraception prétendument naturelle.

Comme si la contraception n'était pas, intrinsèquement, une chose purement artificielle. Enfin, on n'avait pas encore inventé l'écologie et vous savez comme moi que cette innovation de Pie XII a eu des effets indésirables excessivement malheureux.

Dans ces conditions, et vu les nombreuses cagades résultant de l'irresponsabilité du personnage ne vous étonnez pas si quelqu'un venait à s'en prendre à son intégrité.

Je pense pour ma part, puisque les gens sont trop sensibles que le meilleur châtiment qu'on pourrait lui infliger ce serait de le kidnapper pour lui trancher la langue sauf qu'à y bien réfléchir il existe une autre solution beaucoup plus élégante, c'est de faire des voeux pour qu'il soit frappé par où il a péché et qu'un cancer foudroyant de la langue le mette hors d'état de nuire sans qu'il en crève !

Ce n'est bien évidemment pas la haine qui me fait parler mais un simple désir de justice. Ne vous méprenez pas : il est évident que ce sale type ne dispose d'un mandat du Ciel. C'est si évident que j'ai des amis agnostiques et parfaitement athées qui reconnaissent que Benoïd 16 d'une stature intellectuelle infiniment supérieure. Je n'en saurais disconvenir sauf qu'il est nom moins clair que tout est forcément relatif.

C'est l'occasion de vous inciter à vous renseigner sur le détestable guignol que j'évoque, il est réputé grossier, vulgaire et même tyrannique. Quant à la "maffia de Saint Gall" qui est censée avoir travaillé à son élection, un confère plus expert que votre serviteur dans ce domaine, à tendance à présumer qu'elle se serait royalement plantée si tant est que le dessein qu'on lui prête est véridique. Une seule chose est sûre le Saint Esprit a depuis longtemps déserté les couloirs du Vatican si tant est qu'il ait pu y souffler ne serait-ce que par intermittence. Il est clair que tout a commencé à foirer à partir du moment où un certain Constantin a instrumenté à son profit le christianisme naissant.

Enfin il est clair qu'on n'est loin d'être sorti de l'auberge que constitue ce monde en pleine crise confusionnelle de rages hystériques des plus variées. Difficile de brosser un tableau exhaustif du dérèglement planétaire que j'ai en vue.

Portez-vous bien !

21/04/2021

Le scandale des surfacturations hospitalières au sein de l'IHU

Scandale IHU.jpg

Voir https://www.france.tv/france-2/journal-20h00/238

A partir de la minute 29.

Mon commentaire

Raoult a prétendu que ça ne concernait pas l'IHU mais le service des HP marseillais et que par conséquent, il était en droit de s'estimer "diffamé" sauf que n'ayant pas le temps de porter plainte, il est contraint d'y renoncer.

Mon cul ! Il s'est foutu du monde et ce très grave incident est l'occasion de rappeler que je n'ai jamais été un supporter inconditionnels de cette "vedette" ?

Premièrement Raoult a usé d'un biais très jésuitique pour mettre en avant une subtilité juridique qui a échappé forcément à l'homme de la rue. Pour le public, l'IHU forme un tout même si effectivement il n'a pas vraiment la main sur la partie hospitalière. Sauf qu'il ne pouvait pas ne pas être au courant et il a bel et bien laissé faire ! Parce que la seule chose qui lui importait c'était de pouvoir utiliser l'(hydroxychloroquine.

La direction hospitalière a rétorqué que l'usage de ce médoc n'étant, à l'époque, permis qu'en milieu hospitalier, il aurait fallu, pour être en règle, maintenir le patient sous surveillance hospitalière. Sauf que en bonne logique çà implique plusieurs jours d'observation. Bref, pour une hospitalisation de jour, le prétexte vole en éclats ! Surtout en l'absence de compte-rendu d'hospitalisation.

De plus, les décrets qui ont été pris ont été des décrets parfaitement illégaux et ils ont été retoqués et ont donc volé en éclat. La liberté de prescription reste un droit fondamental et on ne peut condamner un médecin qu'après qu'il ait causé un dommage. Elle n'est limitée que par la servilité d'une majorité de médecins, surtout parmi les jeunes, qui sont généralement complètement endoctrinés. A côté de cela, j'en connais qui lorsqu'on est fatigué, vous donne spontanément des jours d'arrêt ou son très libéraux pour certains types de prescription (exemple : les séances de kiné avec accompagnement en taxi si le patient n'a pas de moyens de locomotion...)...

Mon jugement

Dans la mesure où la prestation fracturée a été de l'ordre de 4 fois la prestation réellement accomplie, je qualifier le procédé de pure escroquerie à l'Assurance Maladie et aux Mutuelles : 6 millions d'Euros au détriment de ces dernières et Marseille représente à elle seule 58% des hospitalisation de jour en France pour motif de Covid.

C'est lamentable mais la Sécurité Sociale adore se faire gruger. Elle emmerde le monde pour des broutilles mais laisse prospérer un dentiste criminel doublé d'un escroc hyper dangereux durant des années avant de commencer à se gendarmer. Une récente affaire niçois en est témoin !

Bien sûr l'administration fautive a annulé la dette de ceux qui n'ont pas de mutuelles. Et moi je dis qu'il faudrait que les Assurances qui ont couvert cette pure malversation, prennent la décision d'exercer effectivement un contrôle sauf que d'ici là les fautifs auront le temps de produire des faux compte-rendus d'hospitalisation. A moins que le système informatique ait été conçu pour s'opposer efficacement à ce type de fraude.

En d'autres termes, il conviendrait d'établir le montant de la fraude et d'en retenir le montant sur les futurs remboursements à percevoir par le service hospitalier concerné. Mais faut pas rêver!

Rappel de mes préventions de longue date envers Raoult

En cherchant  sur ce blog, vous trouverez trace d'une mise en garde au sujet du foin que ce personnage a fait au sujet des cocktails bactériologiques utilisés dans les yaourts destinés à la consommation humaine. Il s'agirait de mélange identiques  à ceux que l'on utilise pour engraisser le bétail et les gallinacées. Raoult avait mis en vedette une expérience sur un coq dans son laboratoire, un animal qui serait devenu très agressif en plus de son obésité.

Le problème étant que s'il a bien du soulever un problème réel, quand à identifier les bactéries fautives de manière à écarter parmi ces sortes de laitages ceux qui sont problématiques, c'est cours moi après que je t'attrape. j'imagine que cela figure quelque part dans l'un ou l'autre des articles qu'il a pu produit alors non seulement il faut pouvoir le dégoter, ce qui ne suffirait pas de toutes façons car je n'ai jamais vu la moindre composition détaillée sur ce type de produit.

Bref, je n'ai jamais pu faire la lumière sur cette question et je m'en accommode car j'évite systématiquement les laitages sauf un peu de fromage, si possible au lait cru et de préférence de brebis ou de chèvre comme le roquefort par exemple qui contient un antibiotique naturel du genre pénicillium...

J'ajoute que Raoult n'a pas été très gracieux envers son collègue Perronne qu'il a copieusement diffamé à propos de ses positions sur la maladie de Lyme. C'est l'exemple type, avec ses co-infections du genre de pathologie qui montre bien que sa théorie, un microbe ou un virus = une symptomatologie bien typée et constante, s'avère être une PURE CONNERIE.

Il va sans dire que si je lui reconnais un sens politique très affiné, concernant le port du masque et les risques liés au vaccin, il faut bien convenir que sa stratégie relève d'une parfaite hypocrisie. On aura déjà noté que son penchant envers le vaccin à la chinoise a déjà pris l'eau.

Enfin et quoiqu'il en soit, avec le putain de virus circulants et ses mutants, ceux qui prennent le temps de regarder dans la bonne direction ont là de multiples occasions de constater que notre système médical est complètement pourri et qu'il pète de partout. Je pense à toutes sortes d'anomalies que je n'ai pas le temps de relever comme les sommes faramineuses dont certains médecin intervenant dans des vaccinodromes se sont gorgés au détriment de l'Assurance Maladie. Je ne veux pas regarder de trop près toutes ces saloperies, car j'aurais envie de me procurer un Kalach et de tirer dans le tas or j'estime que ma vie est trop précieuse en tant que chroniqueur et moraliste de service pour courir au suicide.

La seule chose de bien qu'ait faite ce gouvernement c'est la CSS avec une amélioration sensible de certains remboursements notamment en ce qui concerne les prothèses dentaires. Malheureusement cela fait partie des attraits incitant une partie non négligeables des "migrants" indigénistes (plus ou moins islamisés) à venir nous bouffer la laine sur le dos  sans songer le moins du monde à s'intégrer  par amour de notre culture du temps où ce pays fonctionnait encore à peu près correctement, soit pendant les "trente glorieuses". Je ne suis pas un inconditionnels du "Grand Charles", loin s'en faut je suis assez franchement antimilitariste (de sorte que je ne peux être d'extrême droite voir "pédophile" comme certains l'ont dit...) mais il faut convenir que dès l'apparition d'un certain Pompidou, qui lui aussi venait de chez les Rothschild, la dégringolade a commencé. Je pense évidemment à la loi Pompidou-Giscard-Rothschild de 1973. Bien sûr Le Monde a coutume de nier qu'il s'est agi d'une "loi scélérate"...

L'avenir s'avère de plus en plus sombre

Notez en passant que symboliquement, nous avons accompli un cycle symbolique et que Juan Branco avec son livre intitulé Crépuscule aurait été (dit-on) missionné pour susciter le rejet de l'actuel squatteur de l'Elysée. On évoque à ce propos je ne sais quel processus machiavélique pour changer les apparences sans changer le fond en ce qui concerne les lutte de pouvoir au sein de notre "Etat profond". Je vous avoue que je n'y vois pas clair du tout et comme je n'ai ni le temps ni l'envie d'approfondir ce fort singulier "mystère"... Si vous possédez un don d'extra-lucidité faites moi signe !

Notez qu'en ce qui concerne les projets de déconfinement, les rumeurs sont très contradictoires et on voit bien que notre petit timonier à le souci de récompenser ses plus zélés lèche-bottes.

Ma région a des chances de bénéficier d'un sorte de "libération anticipé" car il faut bien dire que le Maire de la grande métropole sudiste est l'une des plus belles putes municipales qu'il m'a été donné de contempler au sein de notre infortuné hexagone. Rien d'étonnant à cela, tout le monde sait, au moins dans la région, qu'au temps où il était encore un bébé médecin, il a marché à la voile et à la vapeur. Une réflexion parfaitement explicite faite à l'adresse d'un certain Frédéric Mitterrand qui a transpiré dans la presse est là pour en témoigner.

Je dois avouer que sous ce rapport, je n'apprécie guère ceux qui bouffent aux deux râteliers. On ne peut pas aimer sexuellement des êtres aussi psychologiquement différents que les hommes et les femmes sans n'être qu'un jouisseur égocentré, c'est forcément synonyme d'irresponsabilité, voire de cynisme et à tout le moins d'incompétence, voire de corruption quand ces gens là se mêlent de politique... Enfin, si j'ai une chance d'ici peu de n'avoir pas à revenir sur mes pas pour remplir et signer les maudites attestations, cette libération anticipée ne changera pas grand chose à mon quotidien.

Digression anecdotique

En début de nuit, hier soir trois jeunes parlaient très fort sur la place. Sous prétexte de vérifier que j'avais bien tiré la porte du jardin, je me suis pointé et enquis de la cause de leur liesse. Trois bières aident à libérer les plus taiseux. Ils me kiffent bien et ils sont peinés par la disparition de mon compagnon à 4 pattes. On a donc parlé chats et ont est tombé d'accord sur le fait que les matous sont plus fréquentables et moins affectés par des troubles du comportement plus ou moins hystériques dont les chattes sont assez coutumières. Je leur ai demandé s'ils comptaient se marier... Grosse réaction d'épouvante de l'un d'eux qui se destine à une carrière militaire. C'est rassurant... La prochaine fois je tâcherai de les instruire à propos de la dangereuse fumisterie que constitue la "théorie du genre". Le problème étant que l'alcool ne facilite pas vraiment l'attention nécessaire à l'évocation les sujets les plus épineux.  Dieu merci, il n'y a aucun risque que l'un d'eux tombe par inadvertance sur le présent blog. Quant aux parents, il y a peu de chance qu'ils puissent résister au delà d'une vingtaine de lignes.

20/04/2021

Le Pr Delfraissy ? Une vieille comédienne qui nous saoule !!!!

Delfraissy.jpg

Il n'y a pas si longtemps ce type faisait encore des manières en laissant à entendre qu'il voudrait bien se tirer de ce Conseil mais qu'il eut été lâche de quitter le navire alors qu'il serait en très fâcheuse posture. S'il l'est c'est parce qu'on tient à surjouer la chose façon tragédie mais çà prend de moins en moins...

Le Monde, cet ignoble torchon pourri qui constitue le modèle le plus ignoble et le plus repoussant de la presse aux ordres bien encore de nous faire une scène à propos de l'Ivermectine. La technique est toujours la même : on fait semblant d'avoir lu les études, de peser mais en réalité pour qui connaît la question on voit bien que c'est là encore une comédie. Et bien évidemment, ceux qui préfère utiliser leurs maigres loisirs pour regarder une série ou un match à la télévision avalent tout cru cette intox. Un coup de bibine infecte par dessus et c'est digéré.

Il est clair que si, dans les pays qui n'ont pas fait la guerre à l'hydroxychloroquine et à l'Ivermectine, il y autant de morts, c'est qu'ils s'agit  tout simplement de pays très populeux qui n'ont pas forcément les moyens de se soigner en temps et heures ou qui ont pris les choses à la légère. Beaucoup vivent plus ou moins entassés dans des habitations pas nécessairement fonctionnelles dans ce genre de situation. Il est évident que si j'étais contraint d'évoluer dans un milieu tenant plus ou moins du bidonville, je serais moins fier...

Cela étant il faudrait arrêter sans trop tarder de nous cassez les couilles avec la propagande en cours. Je vois que Philippe de Villiers préconiser l'insurrection dans Valeurs Actuelles. Ce n'est pas le premier et j'espère que ce ne sera pas le dernier.

Il est évident que si j'e possédais le don de me rendre invisible (Kalach comprise), plus celui de l'ubiquité, je peux vous assurer qu'au sein de la putain d'élite vous verriez des essaims de pourris crever comme des mouches.

 

La nouvelle campagne de Greta Thunberg

Thunberg.jpg

Je ne peux pas voir cette petite tête à claques sans que la main et une des pieds me démange.  Hélas je ne les ai pas assez longs. Quant à la langue, je me retiens de l'insulter car elle est autiste et qui plus est ses parents l'on manipulée.

Sur l'article que j'ai en vue le premier commentaire les invite à ses faire piquer en famille. Et j'ajoute surtout QU'ILS EN CREVENT !!

Je ne connais rien de pire en matière de "moraline" que les écolos et la criminalisation du CO2 qui est le principal article de leur "credo" de merde !

Désolé ! Je ne crois pas et ne croirait jamais à un réchauffement d'origine anthropique. Il existe évidemment une relation en le DEREGLEMENT climatique et la démagnétisation progressive de notre globe.

Quand je vois la même et que j'entends le nom de ses géniteurs j'écume, je rêve de me transformer en molosse, de faire un bond de plusieurs centaines de kilomètres et de les déchiqueter !

Manque de vaccins pour les pays pauvres ? Je crois que les chinois s'en occupent, bien sûr ce n'est gratuit qu'en apparence mais bon on m'a appris à m'occuper  uniquement de mes propres fesses et de laisser autrui gérer les siennes !!!!!

L'OMS est opposé au passeport vaccinal

Passeport.jpg

Le Saint Esprit souffle où il peut et malheureusement et seulement par intermittence. J'apprends que cette petite cochonnerie de Stocovid à coûté (nous a coûté) 7 millions d'Euros. Tout ça pour faire travailler les copains des coquins et çà va recommander avec une autre merde locale en vu de confluer avec le projet européen.

J'enrage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

19/04/2021

La France et ses frontières : une passoire idéale pour les variants

Les bracelets électroniques ne sont pas faits pour les chiens !

Je suis convaincu, comme le suggère, l'ancien journaliste metteur en scène de Campagnol TVL que le squatteur en chef de l'infortuné hexagone a sciemment fait en sorte que les mesures annoncées sont des mesures bidon, sous prétexte que la loi interdirait des quarantaines à l'anglaise avec contrôle dans des hôtels réquisitionnés à cet effet, moyennant une prune de l'équivalent de 10 000€ en cas de sortie intempestive et une pension de 2000€. Tout français de retour au pays pourra se choisir un lazaret à son goût.

Impossible légalement : mon cul ! Les lois d'urgence sanitaire ont permis de violer impunément tous les droits civiques élémentaires et on mégote !

Encore une fois écoutez ce qu'en dit Campagnol TVL. Je vous recolle la vidéo une 3ème fois en précisant que c'est la seconde partie qui est en relation avec mon propos, mais il n'y a rien à jeter ! Et tirez en les conséquences.

 

Une étude américaine anti masques très officielle...

emaskulation.png

J'ai reçu la communication suivante de Dominique Guillet :

Avez-vous ouï dire que l’Institut National de la Santé US a publié, sur son site internet, une énième étude anti-masques faciaux, intitulée “Facemasks in the COVID-19 era: A health hypothesis”, dont les conclusions fracassantes sont sans appel: les masques sont strictement inefficaces, et dangereux, à l’encontre du CoqueVide/19. Cette étude [287] a été réalisée par Baruch Vainshelboim, un expert en pneumologie, de l’Université de Stanford, en Californie, ainsi que du Rabin Medical Center de Tel Aviv, en Israël – et le criminel Anthony Fauci, le tzar du coronacircus, va surement l’accuser d’anti-sémitisme, de conspirationnisme et de complotisme. L’étude de ce pneumologue Israélien, d’ailleurs, aurait du faire un Tabac… mais elle a été tabassée et propulsée dans les oubliettes des tyrans contrôlant les technologies de “communications”.

Il évoque ainsi le contenu de l'étude :

«Les preuves scientifiques existantes remettent en question l’innocuité et l’efficacité de porter des masques faciaux en tant qu’intervention préventive à l’encontre du COVID-19. Les données suggèrent que les masques faciaux, tant médicaux que non-médicaux, sont inefficaces à bloquer la transmission, d’humain à humain, de pathologies virales et infectieuses, tels que le SARS-CoV-2 et le COVID-19: ces données vont, donc, à l’encontre de l’usage des masques faciaux.

De plus, il a été démontré que le port des masques faciaux génère, de manière conséquente, des effets physiologiques et psychiques adverses. Ces effets incluent l’hypoxie, l’hypercapnie, l’essoufflement, une toxicité et une acidité accrues, une activation des réactions de stress et de peur, une augmentation des hormones de stress, de l’immunosuppression, des maux de tête, une diminution des performances cognitives, une prédisposition aux pathologies infectieuses et virales ainsi que du stress, de l’anxiété et de la dépression chroniques.

Les conséquences à long terme d’un port de masque facial peuvent provoquer une détérioration de la santé, le développement et la progression de maladies chroniques ainsi qu’une mort prématurée. Les gouvernements, les décideurs politiques et les organisations de santé devraient utiliser une approche correcte et fondée sur des preuves scientifiques quant au port des masques faciaux lorsqu’ils sont envisagés comme une intervention préventive de la santé publique.» Baruch Vainshelboim. Traduction de Xochi. [287] Pour la traduction complète de l’étude en Français: [288]

Et il conclut :

Embrassons-nous! Jetons nos Masques! Refusons les Vaccins! Et Dansons sur Eux!

Soit, j'embrasse volontiers des femmes s'il le faut mais à l'exception de ces "nouvelles gouines rouges du MLF" et autres détraquées plus ou moins apparentées qui mènent une croisade systématique contre la masculinité alors qu'il n'y a pas lieu.

Je viens d'avoir un contact avec un ami informaticien qui fréquente des cadres d'un assez haut niveau, beaucoup parmi eux sont prêts à voter Marine le Pen et pour ma part je n'hésiterai pas une seule seconde. Elle n'est pas spécialement féminine nous aurions notre "Merkel" et elle a encore du temps pour mûrir un peu. N'(oubliez pas la dernière vidéo de Campagnol. Je vous la ressers à toutes fins utiles :

18/04/2021

Covid-19 : l'origine probable du virus selon de slimiers indépendants...

Une belle salope.jpg

La chinoise au centre de la photo s'avère être ce que l'on appelle une méchante salope, elle s'est bien fout de notre gueule...

Reçu ce mail accompagné d'un pdf de l'article concerné :

On est cernés, pfuittt !

Quand on sait que la répétition des vaccinations annuelles contre la grippe affaiblit la réponse immunitaire des vaccins...

En PJ : Elle nous a salement enfumés la virologue chinoise (et la communauté scientifique internationale).

Bon, on voit qu'il n'y a pas que vous qui creusez (comme disait Eastwood). Pour ce qui est de creuser il y a des pointures !

Pas de lien possible pour cet article (sauf abonnés) mais je pense qu'il sera disponible en ligne dans quelques semaines.

Vous pouvez le signaler à vos lecteurs.

Bonne lecture et bon jardinage au soleil (excellente occupation et viro-protectrice).

Al Nasier.

Re : Heureusement que je ne suis pas le seul à creuser, mon principal outil, c'est d'abord le pif et donc le flair pour commencer : je n'ai jamais cru à une mutant zoonologique, l'histoire des inclusions me parait sérieuse et si j'ai bonne mémoire la Chine a fourni des séquençages partiels, de plus Montagnier a expliqué que ce genre de chimère est apte, en se répandant dans la nature, a se défausser des greffes artificielles. Enfin il est clair qu'officiellement on ne veut pas savoir car on ne peut pas se permettre d'offenser impunément la Chine en la traitant d'Etat voyou. Diplomatiquement l'affaire est délicate...

 

 

Vaccin chinois : le Pr Gao Fu contredit son collègue le druide marseillais

vaccin chinois.jpg

Cliquer sur l'image pour agrandir dans une nouvelle fenêtre.

Si ma mémoire est bonne Gang Fu aurait du recourir à un biais pour se récuser.  On n'a pas finir d'en finir avec ces maudits vaccins... 

Le Pr Fourtillan de nouveau incarcéré...

fourtillan-interne-dans-le-gard-a-uzes.jpg

Vous trouverez suffisamment d'articles d'actualité pour me dispenser de revenir longuement sur cette histoire.

De temps à autre, je vais jeter une oeil sur verite-covid19.fr il y a quelques jours une vidéo ancienne affirmant que la renonciation au vaccin correspondant à l'AstraZaneca figurait enore en bonne place. Lui et ses promoteurs en étaient encore au temps de l'espèce de chantage exercé sur le squatteur de l'Elysée.

J'ai essayé de regarder de plus près le dossier accusant l'institut Pasteur, il fait 88 pages, le papier s'est coincé au bout d'une vingtaine de pages. Ces pages ne sont qu'une suite d'affirmation sans preuves. Les brevet contestés sont sur le site mais à moins d'être un expert de haut niveau on ne peut rien y comprendre. Je viens d'apprendre qu'une bande de chercheurs indépendants penchent en faveur d'une chimère ayant fuité du P4 de Wuhan, voir le post qui sera consacré à cette question.

Pour ce qui concerne mon avis sur le personnage, faites une recherche sur le blog avec "Fourtillan" ou recourez au tag correspondant. Il se résume ainsi :

Fourtillan a bien trouvé quelque chose sauf que vu la façon dont il a procédé pour son expérimentation il fallait s'attendre à des poursuites. D'autant plus qu'il y a derrière cette histoires des pratiques financières assez troubles. Fourtillan est bien atteint d'un trouble psychique en rapport avec son mysticisme; il se croit "missionné" suite vraisemblablement à des signes résultant de sa dévotion pour la fameuse soeur Josepha qui, fut elle-même la dupe d'un "channeling" des plus suspects ne seraient qu'en raison de la débilité des communications revendiquées. La soeur relevait du ministère d'un exorciste quoique les entités qui procurent le genre de "com" dont elle a bénéficié ne relèvent pas forcément des démons. La population du "monde intermédiaire" est assez variée.

Au cas où je ne l'aurais pas précisé, je tiens les soit-disant apparitions de la "Vierge Marie" pour des manifestation d'entités parasitaires. Du reste, du seul point de vue catholique quand il est "orthodoxe", il apparait clairement que le culte de la mère de Jésus relève d'une hérésie caractérisée. On n'en n'a pas encore fait une "co-rédemptrice" mais c'est tout comme dans l'esprit de beaucoup. François Bergoglio, en dépit de sa haute toxicité tient çà pour une tonterias (connerie  en langage clair)...

Quant à Fourtillan, les condamnations à venir ne feront que l'ancrer dans ses délires. Nous assistons à l’affrontement de deux styles de folie, celle judiciaire engendrée par les psychopathes garants d'un "Système" dément avec celle d'un illuminé catholique totalement dépourvu de discernement. Je recommande la lecture des livres de Laurent Guyénot et en particulier celui qui traite du yahvisme.

La seule chose certaine étant que le dieu tribal des Juifs ne saurait être celui des chrétiens et le monothéisme est d'origine perse, le problème étant que toutes les cultures ont tendance à se faire des dieux à leur propre image. Une question au demeurant très compliquée... Les superstitions sont toujours intéressantes quand on sait les dépouiller rationnellement de leur gagne. Pour l'heure je suis occupé à trouver de quoi fleurir en bleu l'endroit où est inhumé mon regretté compagnon, le genre de chat qu'affectionnaient, dit-on, les sorciers...

17/04/2021

La lysine comme "pseudo L-arginine" comme anti Covid-19

Sabrina-Debusquat_5969.jpg

Voir https://www.alternativesante.fr/coronavirus/la-l-lysine-c...

Un peu de patience, avant d'en arriver au vrai sujet... Cela dit il est déjà résumé dans le titre. Enfin l'occasion est trop bonne de mettre la dernière touche au réglemente d'un vieux petits compte avec la dame représentée ci-dessus.

Petit rappel sur son invention ou sa promotion d'une technique de contrôle des "règles" assez franchement improductive

Sabrina Debusquat entreprends, à ce que je vois de tenter de diversifier sont propos.

Après avoir "débusqué" et vanté une méthode de contention permettant aux femmes de retenir leurs pertes rouges pour les pisser ad libitum et sans doute à heure fixe dans un water closet afin d'éviter la consommation de fibres végétales censé engendrer trop de déforestation, la voilà qui s'intéresse à la biologie des acides aminés. Ce n'est pas défendu...

A propos de son "débusquage" antérieur, je m'étais payé une bonne tranche de fou rire en la mettant en boîte au sujet de cette innovation, soit en soulignant que ça ne règle pas le problèmes des rejets toxiques car féminisant qui sont engendrés par l'utilisation de maudits contraceptifs oraux de sorte que les poissons en particuliers deviennent plus ou moins hermaphrodites à cause du déversement de perturbateurs endocriniens dans la nature.

Ce qui l'a incité à me vouer une haine assez féroce en me dénonçant comme un épouvantable misogyne. Merci d'avance pour la pub... Mais dans ce cas la dame est priée de donner l'url du post ou de citer les mes propos dans leur contexte, sinon je la préviens c'est, juré craché, le procès en diffamation garanti.

J'ai donc deux remarques à faire sur l'innovation critiquée, je ne vois aucun inconvénient à ce que les femmes recourent à une contraception pour s'envoyer en l'air et dans ce cas je ne vois que les préservatifs, on va pas le dire qu'ils sont poreux et que les spermatozoïdes ont le temps de passer au travers. Enfin quoiqu'il en soit que les femmes se démerdent pour résoudre le problème autrement que par une fois hormonale dont la nocivité est réelle ne serait-ce que pour elles-mêmes.

En ce qui concerne l'abus de papier ou de produits de la même nature. C'ets un bon prétexte pour toutes sortes d'organismes pour cesser d'envoyer les relevés de banques, les facture etc et tout virtualiser. C'est encore une grosse hypocrisie et même une couillonnade. Je vous fiche mon billet qu'il est tout-à-fait possible de faire en sorte de disposer d'assez de bois pour faire autant de papier qu'on peut en vouloir et sans déforester les forêts primaires d'Amazone. Donc, j'imprime systématiquement tous les articles ou les livres que j'ai besoin de lire quand il s'agit de textes numérisés.

Maintenant s'il y a péril en la demeure, que l'on commence par interdire toute production papier de littérature romanesque dont les femmes en particuliers raffolent. Je ne parle pas de cette presse féminine débile conçue pour pousser à toutes sortes de consommation. Quand en sera arrivé à cette opération de désintoxication mentale, on pourra recauser du problème du gaspillage de papier. Notamment celui qu'engendre la nécessité de gâcher une ou 2 pages pour pouvoir mettre le nez dehors.

Misogyne ? Et bien je persiste et je signe !

Et bien je vais aggraver encore mon cas en disant que je partage le point de vue de beaucoup d'arabes qui m'ont susurré qu'un proverbe issu d'une partie de leur culture énonce que les femmes c'est pour faire des enfants et les garçons c'est pour le plaisir

Si vous mettez ça dans Google vous ne trouverez rien, avec ou sans guillemets, c'est bien que l'auto censure massive engendrée par les amazones sanguinaires qui règnent sur le type de féminisme en vogue qui prétend faire triompher un soit-disant "'génie lesbien" s'oppose à ce que le Net reflète de manières exhaustive les différentes facettes de la culture humaine.

J'ai déjà du parler de ce livre intelligent et très documenté que constitue L'invention de  la culture hétérosexuelle de Lui-Georges Tin. Notez en passant que l'on m'a reproché d'utiliser des méthodes imputées aux "Supérieurs inconnus" d'une certain Maçonnerie pour "ensemencer" l'égrégore contemporain de certaine idées jugées toxiques par une certaine catégorie de "réactionnaires"' plus ou moins catholiques.

Parenthèse sur une technique particulière

Oui c'est vrai j'ai dans des travaux restés confidentiels préparé le terrain à l'auteur cité bien que je sois sûr qu'il n'a pas eu le moindre contact avec certaines de mes écrits. Le même phénomène s'est produit à la suite d'un texte traitant des caractéristiques des droits traditionnels (procédure accusatoire) comparé au droit pénal moderne (procédure inquisitoire). Or dans les mois qui ont suivi un ouvrage en lien avec ce thème est apparu. Là encore, l'auteur, j'en suis sûr n'a pas du avoir l'occasion de lire mon étude faisnat référence à l'emprunt par l'église catholique d'un article de droit romain s'appliquant uniquement aux esclaves pour fonder l'inquisition en chargeant le "bras séculier" des "basses oeuvres" les plus sinistres !

Je vais expliquer en deux mots ce que j'ai en vue. On dit parfois qu'une invention était dans l'air au point que le vrai inventeur n'est pas toujours celui que l'on considère comme tel. Quand on sait comment fonctionne le milieu psychique, il est possible d'activer une prise de conscience autour d'un point de vue d'une découverte en faisant ce qu'il faut pour y sensibiliser un public choisi et éventuellement hostile. J'ai eu un patron juif qui mettait un soin particulier à ne jamais communiquer ses projets fut-ce à un intime qui ne risquait absolument de s'en emparer pour les exploiter en son nom et en sa faveur. Il pensait à juste titre qu'à partir du moment ou une idée, une vision, un dessein était exprimé devant un simple tiers, il y avait un risque que l'idée en question voyage et vienne à d'autres.

 Sur le "proverbe arabe"

Cette sentence est certes un peu raide mais elle dénote une profonde sagesse. Il faut convenir que vouloir s'envoyer en l'air avec une femme c'est pas simple,le risque d'une grossesse implique un sentiment d'insécurité et les femmes sont très possessives.

Vous noterez qu'aucune église, aucune religion n'a jamais présenté l'institution du mariage comme quelque chose de romantique. J'ai assisté à un mariage orthodoxe, les lectures insistent sur le côté sacrificiel de la chose.

Donc c'est très clair, du côté des garçons, c'est en principe la gratuité qui préside puisque, mis à par les MST dans les deux cas, on ne risque pas de ces "événements heureux particulièrement intempestifs" en la circonstances lorsque l'on aspire à des échanges susceptibles de garantir la possibilité pour chacun d'expérimenter diverses facettes relevant des différentes qualités de charme individuel. Enfin et surtout il n'y a pas l'obstacle que peut constituer deux approches psychologiques quasiment antinomiques.  

Le mariage pour les gays est contre nature. Rien absolument ne les prédispose à la monogamie. Le besoin a été engendré par la menace épouvantable que constitue l'apparition du Sida + l'insécurité financière résultant d'une suite de crise financière notamment celle de 2008. certes il existe des "amitiés particulières" qui peuvent s'étendre sur une vie durant mais c'est forcément l'exception qui confirme la règle. Il n'y a rien de négatif dans le fait d'avoir plusieurs amants ou encore qu'ils en viennent à se succéder pourvu que ça ne tourne pas à une addiction qui soit source de souffrances. Je ne vois pas pourquoi on n'aurait pas de droit d'apprécier ou d'avoir apprécié différentes facettes de la masculinité. Considérer qu'il ne saurait y avoir d'amour authentique qu'exclusif est une aberration résultant du caractère assez franchement pathogène du monothéisme en général.

Pour en revenir au féminisme toxique qui règne, je constate simplement que la majorité des femmes devient si inabordable que les jeunes gars vont devoir s'arranger entre eux.  De toutes façons, avant l'invention de la pilule, c'était un passage pratiquement obligatoire. L'ennui c'est que vu la mentalité féminine qui se dessine, beaucoup de femmes vont devoir se faire lesbiennes et recourir à l'insémination artificielle. Le seul problème c'est que les hommes vont perdre toute possibilité d'intervenir dans l'éducation des garçons. Ce processus est du reste assez largement avancé du fait que le système de prestations sociales encourage la multiplication des mères célibataires. Évolution qui ne serait concevable que si on leur laissait seulement l'éducation des filles. Car sauf exception, une femme seule ne peut pas éduquer un garçon sans la présence d'un homme sans que cela ne devienne franchement toxique.

Revenons au sujet : intérêt de la lysine + contre indication de la L-arginine

L'article est intéressant et je résumerai mon propos en quelques mots : le problème est qu'il existe un nombre assez considérable de compléments susceptibles non pas tant de guérir du foutu virus mais de l'empêcher de s'installer.

Comme vous le savez j'ai horreur de proposer des ordonnances types car mon rôle est de faciliter l'accès à l'information, de la discuter le cas échéant, et surtout de dénoncer certaines escroqueries tout en laissant mes lecteurs prendre leur propres responsabilité quant aux choix à faire de la stratégie à retenir dans tel ou tel cas.

Pour ma part, les cases de mon semainier (un modèle relativement spacieux sont déjà tellement remplies que je ne vois pas la nécessité ni la possibilité d'y ajouter 2 grammes de lysine. Alors faites gaffe aux apports de L-arginine...

Des clusters parmi les agents verbalisateurs : enfin une bonne nouvelle !

cluster..jpg

Excellente nouvelle ! J'appelle ça être puni par où on a péché...

Un mutant assoiffé de justice sans doute ou il ne kiffe pas la nuance de bleu des flics parisiens... Si ce mutant venait à fair eun malheur au sein du Service du Désordre, promis on ne pleurera pas !