Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2016

Vitamine C injectable pour perfusions

Ascorbic Acid Injection.jpgDans un post précédant j'avais signalé la difficulté à trouver des flacon de vitamine C injectable. Je n'avais trouvé que des ampoules chez les chinois. J'ai mal cherché. Un lecteur m'a tuyauté en me fournissant des liens. Il est donc toujours possible de se procurer ce produit dans les quantité voulues pour certaines traitements.

Mais il ne faut pas se leurrer, reste la difficulté de trouver un médecin susceptible de prescrire ce genre de perfusion, un infirmier ne pouvant opérer de son proche chef. Il n'est pas évident de se faire soi-même une perfusion. Personnellement piquer dans une veine n'est pas une chose qui m'enchante.

Vitamine C et cancer voir :

http://www.alain-scohy.com/vitamine-c-et-cancer.html

Voici les liens collectés à titre d'information :

 
 
 
 
 
Il y en aurait d'autres encore...

Biotine contre sclérose en plaques

sclérose.jpgJe reproduis le contenu d'un courrier qui m'a appris quelque chose que j'ignorais. Et oui j'ai mes limites et je ne crains pas de le reconnaître. J'ai hurlé en voyant le prix de la biotine, en fait je n'avais pas fait attention au fait qu'on la trouve en dose de de 10 000 mcg maximum chez Iherb et non par 100 mg. Je cite :

Bonjour Mr Metzger ,

Ayant fait un don en début d'année, quelle fut pas ma surprise d'étre retenu de votre part de comme mécène. Si moi , je suis un mécène ; je me qualifie de mécène " aux poches trouées ".Cela a été un plaisir de vous aider quelque peu dans tous ce que vous entreprenez. Vous m'avez fait découvrir le site althéa provence de l'excellent christophe Bernard .

Je ne suis pas de Marseille mais j'exagère parfois. Justement mes problèmes dans le Sud viennent de ce que sans être aucunement parisien je suis un nordiste d'où l'accusation de vouloir être un "chevalier blanc". Le blanc non merci les tâches marquent trop.

Je vous informe que j'ai un collègue de kiné qui prend de la biotine 3 fois par jour avec des doses de 100 mg. Il la prend depuis fin novembre et je pense qu'il a été le premier à en prendre hors protocole . Au bout de 6 semaines de prise , il arrive  se lever avec l'aide de notre kiné et en prenant le kiné par le coup , il se maintient environ 20 s au lieu de 5 s .

Ce vendredi , nous nous sommes rencontrés au kiné et nous avons fait un exercice d'ergothérapie ensemble . Sa main droite va de mieux en mieux au point de vue préhension aprés quatre mois de prise de biotine . Sa main gauche , celle qui présentait le plus de problèmes , la préhension s'éffectue mieux et l'endurance s'améliore .

L'exercice consistait à prendre une petite balle en mousse et de la passer de l'autre coté d'un obstacle (petit tuyau en pvc , face à nous ) .

Arnaud remarque que ses jambes vont mieux ( plus que ces membres supérieurs ) , il arrive à aider mieux ces aidants pour le lever . Il se sent plus à l'aise dans son fauteuil pour se positionner , il n'a plus besoin de ces accoudoirs .

Il sent mieux son bassin , et pour Matthieu notre kiné ; il a plus de forces musculaires .

Autre élément important maintenant , la biotine est distribuée par la pharmacie centrale du CHU ( ROUEN pour nous ) sos préscription du neurologue . Il l'a depuis début mars . Il semble que cette distribution soit attribuée aux personnes dont tous les autre protocoles ne fonctionnent pas . 90 gélules pour 1800 euros à charge de la sécu .

Vous ferez partager ces informations .

Vous avez fait un remarquable travail sur le " LINKY " , j'ai du mal à comprendre tout cette technique mais j'ai compris que l'on ne pouvait pas s'interposer à leurs installations .Il est tout à fait dommage que vous ne puissiez pas mesurer les harmoniques. J'espère que cela viendra un jour proche.

M. Ratia va faire cela très bien et nous publier un dossier remarquable j'en suis sûr.

Je ne vois pu votre petit cochon , j'espère que vous allez le remettre pour que l'on puisse vous soutenir.

Réponse dans un autre post. Cet animal n'a pas la côte en ce moment, peut-être que M. Ratia est devenu mahométan, allez savoir !

A bientôt ,

L.A.

Pour la fourniture de la Biotine à ces doses questionner la Pharmacie de la Croix Blanche à Dijon !

25/03/2016

Vitamine C liposomale à faire sans ultrasons

oranges.jpgPetite parenthèse informatique sans rapport avec le sujet : Depuis hier, à moins que ce ne soit avant hier, je remarque qu'on est contraint sur quantité de site de débloquer Adblock, notamment sur les sites de journaux pour pouvoir lire les articles. C'est nouveau, çà vient de sortir !

Autre chose : dans le même temps, je remarque qu'un clic droit sur certaines images provoque l'apparition d'une mention "pas touche aux images".

J'aimerais savoir si d'autres internautes ont remarqué cette offensive, apparemment en train de se généraliser pour les patchs antipub, si c'est d'origine externe, liée au site ou locale, spyware ou autres saloperies.

D'autre part, je suis à la recherche d'un procédé pour lister un dossier avec ses sous répertoires et leurs contenus sous Windaube 7. Le passage par la couche Dos (commande Dir) ne donnant que l'étage basique du répertoire. Franchement plus on avance avec ces systèmes de merde, çà devient franchement de plus en plus gonflant.

Notez également qu'à propos des tentatives d'installation de Windaube 10 qui finit par s'imposer et qui est une catastrophe, dès qu'apparait l'invite récurrente il faut désinstaller KB 303 55 83 dans les MAJ antérieures. Je recommande également de bloquer toutes les MAJ ultérieures.Elles mettent parfois des heures à s'installer. Bonjour les dégâts en cas d'orage brutal et ne font qu'alourdir la machine en renforçant la surveillance de l'éditeur. Ras le bol ! Un ami qui s'est vu imposer ce Windaube 10 se trouve plongé dans un véritable enfer. Il va sans doute devoir reformater et réinstaller Windows 7.

==============================================

Je rappelle qu'il existe une fonction de recherche sur ce blog et que les apports sur un sujet peuvent avoir évolué dans le temps et cas extrême se contredire (c'est arrivé avec le Linky, présumé innocent puis déclaré coupable...). Je ne peux pas tout réviser en permanence, j'en fais assez comme cela vu le peu de remerciements...

Cela fait deux jours que je me réveille sur le coup de 6 heures du matin en étant incapable de rester au lit après avoir pris pas mal de vitamine C d'une façon toute nouvelle. En général je me rendors et n'émerge pas avant 9 heures. Pourquoi se fouler !

Mais rassurez-vous ce zèle risque de ne pas durer...

J'en étais resté à un échec quant à la préparation de cette forme de vitamine C avec un bac à ultrasons. Celui que j'ai acheté en Angleterre s'est avéré déficient. De toutes façons même en prenant un appareil robuste, ça tient beaucoup de place, c'est malcommode à vider proprement, faut nettoyer le bazar et il faut faire des calculs savants pour déterminer le volume à absorber pour prendre tant de grammes.

Un autre de mes problèmes était d'absorber suffisamment de lécithine de soja sans recourir à des grosses gélules. J'ai essayé dans de la tisane mais ce n'est pas ragoutant. Alors je me suis souvenu que le patron de meszepices.com m'avait parlé de sa connaissance du pouvoir surfactant des lécithines. Je ne me rappelle plus à quel titre il avait du s'y intéresser mais il connait bien le sujet et fournit une lécithine de soja très fine et sans OGM que j'ai adoptée à défaut de trouver une lécithine liquide qui serait idéale.

Le problème, vous le savez, c'est d'absorber un maximum de vitamine C sans déclencher l'effet de chasse intestinale qui vous fait courir en un endroit appelle "trône", un trône de dérision en l’occurrence.

Mode opératoire

Vous prenez une bouteille de verre transparente de 125 à 250 ml : tout dépend de la quantité que vous voulez préparer si c'est pour une fois ou la journée. Vous la remplissez d'eau minérale genre Mont Roucous à moitié. Il faut assez de vide pour l'agitation. Vous y mesurez la quantité de vitamine que vous voulez absorber (dosettes métalliques de Aromazone, la plus grosse des cuillères rase contenant exactement 1 g de vitamine C).

Secouer et attendre que la poudre soit bien dissoute. Vous pouvez ajouter un peu de Stevia, quelques gouttes d'huile essentielle de citron et ou d'orange. Vous introduisez progressivement et à plusieurs reprises la poudre de lécithine et vous secouez énergiquement à chaque fois. La quantité n'est pas critique, j'en prends environ 1 cuillère à soupe largement bombée. Cette agitation violente dans un petit espace me parait bien suffisante. Vous laissez reposer quelques minutes, vous secouez encore, un peu de repos et la mixture est prête. Vous pourrez constater que s'il reste des petites boulettes, elles deviennent marron et se gorgent d'eau. Le temps de repos permet à la lécithine de "gonfler" et l'aspect du liquide change, on voit des particules grossir.

L'encapsulation n'est sans doute pas parfaite mais suffisante pour permettre l'assimilation des phospholipides en serrant les molécules de vitamine. Au goût je ne ressens aucune acidité marquée alors qu'elle était sensible dans le produit de Mercola (présence de cristaux) et du Laboratoire Beauchamps que j'avais conseillé un moment et au sujet duquel on a du se raviser pour différentes raisons à savoir un faible dosage et un coût qui reste cher.

J'ai monté à 20 g. sans ressentir de réactions digestives alors qu'en commençant une cure ça démarre en général autour de 5 g. Bien évidemment, il est toujours conseillé d'absorber les prises de C au milieu d'aliments (effet retard).

Effet sur le sommeil

Il est des gens très sensibles à la vitamine C et qui sont à la limite excités. Ce n'est pas mon cas. Les mauvaises langues diront que je suis "excité de nature" et que par conséquent un peu plus un peu moins. En réalité, je suis plutôt Yin c'est-à-dire "lympathique" pour dire les choses en termes hippocratique et les seuls effets que j'ai remarqués l'ont été sur la qualité du sommeil. On raconte que les personnes qui sont stimulées avec un peu de vitamine C seraient en "carence". En fait je n'en sais rien...

Dans le cas présent, je ne peux pas attribuer le mieux être à une cause extérieure. Oh n'allez pas croire que les manigances d'un Joël Ratia me causeraient une angoisse mortelle, non pas du tout, c'est une lourdeur qui s'ajoute à la lourdeur ambiante due aux récents attentats, à la propension morbide de l'Eglise catholique à la repentance pour un oui ou un non avec la malveillance permanente et diffuse des ploucs, espèce qui me semble plus répandue dans le Sud que partout ailleurs en raison de la tendance plutôt "dissolvante" du climat...  

Le résultat d'une forte prise au coucher a été une nuit complète sans réveil vers 3 heures en dépit des soucis et un réveil clair. Je doute qu'il s'agisse d'une coïncidence, j'étais très fatigué notamment par un mauvais rhume de fin d'hiver du genre qui dure.

Expérimenter méthodiquement

Si vous avez de la dihydroquercétine en poudre (Pure Bulk) vous pouvez l'ajouter à votre petite réserve de vitamine C (1 à 10%). Même chose pour la poudre d'Acerola si vous en avez.

C'est à vous de faire vos expériences méthodiquement et d'en noter les résultats. Le problème étant de pouvoir comparer dans des conditions aussi identiques que possible (état de fatigue, épisode infectieux etc...). Si vous pouvez vous le permettre utilisez LypriCel disponible sur Iherb. Cette vitamine C liposomale permet une assimilation complète de la vitamine C au contraire de toutes les autres formes.

La boite correspond à 30 g, soit 1 g par jour pendant un mois. En cas de cancer aller jusqu'à au moins 3 g.

Utilisation rectale

Je rappelle que l'on préconise (Dr Scohy) la prise d'ascorbate dilué par le fondement. Notez au passage que l'emploi coutumier de certains mots révèle de curieuses inversions. Le fondement de l'être humain serait plutôt le coeur et à défaut la cervelle mais non, il a été décidé que ce serait le cul. Comme quoi dans ce monde la gravité et la gravidité priment sur la légèreté...

Je n'ai pas d'observations sur cette pratique un peu plus "chiante" que la prise orale. Il faut quand même une seringue d'au moins 100 ml ou 2 ou 3 seringuées de 60 ml. c'est un peu plus rébarbatif. Il faut conserver un moment le liquide puis s'en libérer, ça demande plus de disponibilité.

Je n'ai pas davantage d'indications sur les avantages du point de vue de l'absorption physiologique comparée avec les autres méthodes. Scohy est muet à ce sujet et se contente de donner une "recette".

Vitamine C injectable

Je profite de l'occasion pour signaler que j'ai cherché jusqu'en Chine de la vitamine C injectable, on en trouve mais en ampoules. J'en avais entrevue en flacons pour l'usage vétérinaire mais impossible de localiser un tel produit. Si vous avez connaissance d'une solution dans ce domaine faites moi signe.

27/01/2016

Soigner les troubles psychiatriques ou atteindre l'équilibre psycho biologique par une complémentation adaptée...

Pfeiffer.jpgMAJ du 01/02/15 : Petite introduction au contenu du livre évoqué sur :

http://www.docteurwillem.fr/cms/article.php?id_txt=27

C'est un approche très insuffisante car il faudrait donner des précisions sur la manière de mener le diagnostic par le laboratoire mais cette page permet une approche très globale.

==================

Je savais que des résultats surprenants avaient été obtenus par une complémentation oligo alimentaire judicieuse dans le domaine de la psychiatrie. En revanche, j'ignorais qu'il existe un livre d'environ 500 pages qui en traite de façon parfaitement intelligible et en français par dessus le marché.

Vous allez me dire que vous n'êtes pas fou ! N'importe qui vous répondra que nous le sommes tous un peu mais là n'est pas la question. Lorsqu'en consultant le table on découvre un chapitre intitulé hypoglycémie et sucre pervers et un autre sur l'athérosclérose, on se dit qu'il y a forcément à piocher dans ce bouquin pour qui n'est même pas un peu "schizo". N'en doutez point je suis parfaitement normal et même "surnormal", seulement le moule a l'air d'avoir été cassé et on n'en fabrique plus ;<))

Les auteurs : Carl C. Pfeiffer du Brain Bio Center de Princeton (du poivre pour les partisans de la chimio à visée psychiatrique, haldol, largactil, nozinan, prozac et tutti quanti...)  et un français Pierre Gonthier enseignant à l'école Européenne de Médecine Naturelle d'Evian.

Le titre : Equilibre psycho biologique & Oligo aliments.

Je tâcherai d'en faire une recension et en attendant tous les "pros" qui font de la "naturo" on intérêt à potasser ce bréviaire. Je viens de le recevoir et le peu que j'en ai lu m'a mis l'eau à la bouche.

 

08/06/2015

Alternative Santé (et Michel Dogna) lourdement condamné pour avoir dénigré l'Uvesterol

justice.jpegLe 30 mars dernier le tribunal de commerce de Paris a condamné sous astreinte de 1000 € par jour de retard Alternative Santé à supprimer un article intitulé "UVESTEROL : un complément inquiétant pour vos enfants" et à payer à la société Crinex 30 000 € à titre de dommages et intérêts et à 10 000 € au titre de l'article 700.

Ayant fait allusion au litige dont les prémisses remontent à octobre 2012, les avocats de la société demanderesse m'ont adressé copie du jugement avec demande de suppression de mon article qui était censé relayer l'article condamné, le lien étant de longue date devenu inopérant le sujet nécessitant d'être reconsidéré sous un angle nouveau, j'ai supprimé l'article en question. Or le jugement situe au 25 février 2014 le début du litige soit presque deux ans après la date de mon article. Je ne m'explique pas le caractère tardif de l'action. Enfin le jugement mentionne des négociations et des modifications du texte incriminé.

Dans cette affaire, on peut, à la rigueur, reprocher à Dogna d'avoir outrageusement noirci le tableau en persuadant les parents qu'ils risquaient, selon la première version publiée, d'empoisonner (sic) leurs enfants en acceptant le produit incriminé. J'imagine vu la tendance générale à tout prendre au premier degré que beaucoup l'on cru...

Ainsi de la dénonciation d'un risque d'empoisonnement dans la version 2012 que j'avais relayée, on est passé à un "complément inquiétant" ce qui n'a pas suffi a calmer l'ire de Crinex...

J'en consommé moi-même quelques doses de ce produit phare en sachant bien que si les additifs présents sont considérés officiellement comme casher, ils sont malgré tous indésirables. Et qui plus est évitables. Enfin comme vous pouvez le constater je suis toujours vivant et j'ai toujours la dent dure, on peut même ajouter que ça a tendance à s'aggraver. Enfin ce n'est nullement pathologique c'est un facteur d'immunité.

Mais enfin nous avons bien le droit de faire des choix lorsque cela est possible en évitant autant que faire se peut de cumuler la consommation d'additifs pour le moins superflus puisque quantité de produits concurrents les évitent.

Cliquer ici pour obtenir la copie intégrale du jugement.

Analyse juridique de l'affaire

Il faut dire que la demanderesse s'était mise dans un mauvais cas puisque la défenderesse a pu noter un lien direct de concurrence déloyale entre CRINEX et le groupe SANTE PORT ROYAL. Voir :

http://www.la-vie-naturelle.com/fre/5/mentions-legales

http://www.la-vie-naturelle.com/fre/2/vitamine-d3

Pour sa défense la société attaquée à fait valoir son droit à la sacro sainte liberté d'expression. Droit qui ne pouvait tenir en vertu du fait que nul ne peut être juge et partie d'une part mais qu'en outre ladite liberté ne saurait permettre de nuire impunément à autrui en disant en répandant, par exemple, des informations ou de opinions erronées.

Pour ma part, je ne suis absolument pas convaincu que le propos découlait d'une entreprise de concurrence déloyale. L'article "vitamine D" n'est sûrement pas d'un rapport phénoménal, il est même, comparé au reste du catalogue, insignifiant. Il était cependant de bonne guerre pour la demanderesse de s'appuyer sur une argutie pour faire triompher son point de vue.

L'article mettait en cause la présence d'excipients jugés dangereux et à tout le moins indésirables car ils peuvent être évités. Voici pour mémoire cette liste tirée de la monographie sur Eureka Santé :

Excipients : citron essence, saccharine sodique, sodium hydroxyde, eau purifiée, acide citrique, gallate de propyle, phosphate disodique dodécahydrate, acide édétique sel de Na, acide sorbique
Excipients à effet notoire : propylèneglycol, glycérol, ricin huile polyoxyéthylénée.

Si l'on compare à un produit tel que le ZYMAD le choix est vite fait,

Excipients : tocophérol, olive huile raffinée, orange douce essence
 
Il est à noter que la meilleure preuve qu'il ne s'agissait pas de concurrence déloyale vient de ce que l'article de Michel Dogna proposait justement un produit pharmaceutique sur lequel Santé Port Royal ne touche rien comme alternative !
 
Il a suffit a la défenderesse de citer un expert toxicologue attaché à la cour d'appel de Bourges qui s'est contenté d'invoquer très vaguement les évaluations de l'OMS, de l'Union européenne (en fait l'EFSA qui n'est même pas citée comme telle), la Food and Drug Administration et Cie en ajoutant que  Dogna et Corinne Gouget n'étant ni médecin, ni pharmaciens leurs opinions doit être implicitement considérée comme nulle et non avenue.

Conclusion

Le moins qu'on puisse dire est que le seul débat qui nous intéresse, le débat sur le fond, est fort court et même inexistant. La compétence du tribunal de commerce était discutable en l'absence de véritable concurrence déloyale ! Ainsi devant une juridiction spécialisée dans les délits de presse le débat aurait sans doute tourné de manière bien différente....

On enrage en lisant cela car cela revient à dire vous n'êtes ni médecin, ni pharmacien, ni expert alors fermez votre gueule ! Et bien non non et non ! Nous ne la fermerons pas. D'autant plus qu'être médecin ou pharmacien, à partir du moment où on n'est pas en prise avec les préconisations décidées sous influence par les sociétés académiques en vogue, on est considéré au même titre qu'un simple particulier !
 
Les pharmacies sont remplies de médicaments comportant des excipients franchement nocifs et INDESIRABLES, on vient encore de le voir avec la dénonciation du Pr Joyeux.
 
Bref, dans le cas de l'UVESTEROL, on se doit en réplique, d'objecter que puisque nous avons largement le choix dans ce cas de figure précis,  la plus élémentaire des sagesses consiste à donner la préférence à un produit exempt d'excipients plus ou moins suspects et le cas échéant à faire pression sur le médecin pour qu'il change sa pratique. Et si sur ce point il ne se comporte pas comme il convient, on peut également faire jouer la concurrence.
 
On notera encore une double singularité : à savoir que si la demanderesse a réclamé et obtenu l'exécution provisoire (ce qui oblige la partie défaillante à cracher avant de faire appel), je trouve pour ma part très singulier qu'elle n'ait pas réclamé la publication de ce jugement sur le site ayant hébergé les textes condamnés. De là à penser qu'elle ne l'a point voulu car trop de publicité ne servirait pas sa cause, il n'y a qu'un pas que personnellement je franchirai allègrement...
 
Mais enfin ce jugement est public et je laisse à chacun le soin d'en juger...
 
Renseignement pris auprès du conseil de la défenderesse, l'affaire est en appel et l'on cherche à ce qu'elle soit transférée d'une chambre commerciale à une chambre spécialisée dans la presse.
 
Affaire à suivre donc qui mériterait, le cas échéant, de remonter jusqu'en cours européenne....

25/03/2015

Magnésium : la méthode Sima

les-secrets-de-la-force-du-magnesium-de-kathy-bonan-893155243_ML.jpgJe me suis procuré le livre du Dr Kathy Bonan intitulé Les secrets de la force du magnésium. Elle préconise l'utilisation de silice colloïdale (Dissolvurol) pour potentialiser l'effet du magnésium, effets qui sont parfois paradoxaux. Cela marche durant un temps puis l'effet cesse. L'auteur dit s'être inspirée de la géologie terrestre (couche Sima voir http://en.wikipedia.org/wiki/Sima_%28geology%29) pour en déduire que l'administration simultanée ou presque de magnésium et de silicium facilite son absorption.

Elle préconise des prises de magnésium par 50 mg environ (un comprimé de Magné B6) à la fois et éventuellement à raison de 5 à 6 par jour en choisissant les moments de fatigue etc... D'où la nécessité d'une observations, la prise de silicium colloïdal ne serait nécessaire à raison de 5 gouttes que si la prise de silicium seul cause une sensation de gêne ou n'apporte pas d'amélioration. Les horaires privilégiées de prises sont 11, 17 heures et le soir. Tout cela me semble délicat à maîtriser d'autant plus que l'auteur préconise de ne pas systématiquement prendre de silice colloïdale. Il en résulterait un effet d'aquaplaning (p. 76). Autant la préconisation de ne pas prendre 300 mg en une fois et même en 3 fois est raisonnable autant l'introduction de cette figure est peu scientifique, elle ne repose sur rien et cette "vue de l'esprit" est complètement idiote dans le cas présent. Il faudrait prouver que le magnésium "glisse" sur la silice comme une voiture par temps de pluie sur de l'asphalte trop lisse !

Donc Ok pour la dilution de l'apport de magnésium mais l'auteur se contredit en conseillant de rééquilibrer l'eau minérale utilisée en ajoutant 15 gouttes de silicium par litre. Elle propose à ce sujet un comparatif qui ignore la Salvetat très pauvre en sodium donc intéressante mais riche en silicium (50 mg litre) et en bicarbonates, ce qui n'est pas toujours souhaitable. Le comparatif est du reste indigent, il ne mentionne pas le sodium et les bicarbonates ainsi que les sulfates qui participent de la caractérisation d'une eau. Je conseille donc pour ma part de retenir l'idée d'un apport diffus par l'eau de boissons mais en prenant une eau faiblement minéralisée (Mont Roucous) et en ajoutant du citrate de magnésium par exemple et de la silice colloïdale, voir de la vitamine C.

L'auteur prétend avoir amélioré tous les symptômes liés à une (fausse) carence en magnésium, fatigabilité, vertiges, maux de têtes, trouble de l'humeur, insomnies,compulsions alimentaires, baisses d'audition, bourdonnements d'oreilles et même surpoids, syndrome métabolique, résistance à l'insuline donc, hyperlipidémie, hypertension et elle avance une possibilité d'aide pour l'autisme, l'asthme, la dépression, l'épilepsie, l'Alzheimer, Lyme, Parkinson,sclérose en plaque, cancer... Il est clair que le magnésium est un nutriment important mais de là à régler un problème de diabète, d'hypertension etc... par le bon usage du magnésium, je demande à voir. Bien évidemment, l'auteur ne présente que peu d'observations est seulement pour des malaises assez commun.

Si l'idée d'associer magnésium et silice est( intéressante et se trouve validée par des études la construction d'un livre de 233 pages autour d'un développement théorique systématique autour de tous les troubles au sein duquel le magnésium est censé jouer un rôle est chose très artificielle. idée astucieuse pour booster les droits de l'auteur mais assez légère quant aux bénéfices à en attendre. Inutile à mon sens de dépenser 17,50 € dans l'espoir d'en savoir davantage. Consacrez les plutôt à faire un don à votre serviteur qui en a bien besoin pour mener ses investigations. Je rappelle que ceux qui n'ont jamais rien versé et se sont embusqués sur la listes des abonnées pourrait verser 5 ou 10 € de temps à autre ça ne les tuerait pas !  

12/03/2015

Klamath et Cie : menaces comminatoires du pays de l'or vert !

sky_harvester-1024x680.jpgCet article a fait l'objet d'un droit de réponse reproduit in extenso à la fin.

======================= 

Ce cliché du ramassage de la Klamath provient de

http://www.spiritofleadership.info/health/earths-first-fo...

Seule page connue à décrire le procédé de récolte.

On peut constater que chaque fois que j'ai parlé des algues telles Klamath et Chorella, cela aura été pour m'en tenir d'une part, à des mises en garde concernant d'une part la spéculation effrénée que suscite ces produits à la revente, les deux premiers étant vendus très chers et d'autre part, aux problèmes éventuels de contamination.

Vous pensez bien qu'à partir du moment où ces algues sont récoltées par des sortes de "bulldozers aquatiques" la propreté du produit pose nécessairement un problème ne serait-ce que parce que ces engins ne fonctionnent pas à l'énergie libre mais avec un dérivé de pétrole ! Ce mode de récolte industrielle n'est qu'un à côté et n'a rien à voir avec la possibilité d'une pollution naturelle du à un type de culture à l'air libre. Or aucun espace de à découvert de la planète n'échappe plus à des retombées multiples et diverses pouvant venir de fort loin.

Enfin il y a une disparité phénoménale entre la quantité produite à bon compte et le coût prohibitif des gélules ce qui implique que des tas d'intermédiaires se sucrent.

Voir en particulier http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/04/23/chlorel...

Vous pouvez compléter votre information en tapant "algues" dans la fonction de recherches à gauche.

Pour la chlorella, celle qui est cultivée en vase clos ramasserait de l'aluminium dans les tuyauteries (thèse du Dr Melet et de Cambayrac basées sur des analyses de laboratoires). J'ai donc dans le cas de la Chlorella conseillé l'alternative charbon ou de la zéolithe en donnant pour cette dernière EM France comme fournisseur. Achetée au kilo ces produits coûtent une misère, même chose pour le charbon activé dans les labos d'oenologie comme pour la vitamine C. J'ai eu récemment une analyse de la chlorella d'Echorial faite par Micro Trace à l'initiative d'un client, la présence d'aluminium se confirme mais en vérité elle est assez insignifiante et cette algue n'a aucune raison de relarguer ce peu dans l'organisme qu'elle serait amenée à traverser sinon à quoi servirait la Chlorella. Ce qui n'est pas clair c'est le champ d'action de la Chlorella si elle se borne à ramasser les toxiques dans le tube digestif c'est cher payer ce service. Quand aux possibilités qu'elle posséderait d'attirer ces toxiques à distance, j'attends des preuves. Des centaines d'internautes rabâchent bêtement ce qu'on leur a seriner sans jamais rien vérifier alors basta de ce psittacisme, je suis comme Saint Thomas !

Menaces judiciaires envers Christophe Etienne

Christophe Etienne, naturopathe, s'est penché sur les circuits commerciaux de la Klamath et s'est trouvé menacé par un avocat du barreau de Lyon pour avoir mis en cause un certain Jacques Prunier qui fait commerce de cette algue. 

Commentaire sur le plan du droit 

Les propos sont effectivement problématiques et litigieux dans la mesure où leur auteur s'est fondé sur des témoignages que les victimes éventuelles ne daigneront jamais confirmer par écrit. Dans ce type de cas de figure, il n'y a jamais de bourreaux sans victimes plus ou moins consentantes. Les victimes en question aiment pleurer dans le giron d'autrui mais quand il s'agit d'obtenir réparation elles cèdent volontiers à la moindre intimidation. Quant à coucher par écrit ce dont elles prétendent avoir été témoin, on peut courir. 
 
Christophe, dont le site avait été piraté a pu en reprendre le contrôle et supprimer ce qui faisait problème. Il ne fallait pas secouer le prunier en tant qu'éventuel chef d'entreprise ou dirigeant de réseau plus ou moins irascible mais se borner à insister sur le fait que la vente en réseau, type "réseau Tupperware" est un mode de vente présentant tous les défauts des systèmes dits "pyramidaux", implication de 36 intermédiaires d'où des prix archi gonflés en plus des problèmes potentiels déjà évoqués.
 
L'existence d'un "système de vente pyramidal" est contesté. A juste titre si l'on entend par là le système type "pyramide de Ponzi" où au bout il n'y a que du vent. En revanche, en matière de commerce aucune loi n'interdit de multiplier les intermédiaires, c'est à l'acheteur à se détourner d'un système profitant à plusieurs étages pa

Ma consigne : fuyez systématiquement les réseaux type "Tupperware" !

Je constate néanmoins que la "vente en réseau" existe. Elle est très répandue dans le domaine des appareils japonais pour faire de "l'eau alcaline". Est-ce légal ou illégal ? Là encore il ne m'intéresse pas de résoudre ce genre de question très subtile. Les commissions sont légales, il convient simplement de déclarer au Fisc tous ses gains et éventuellement de supporter les responsabilités judiciaires de ce genre d'activité comme dans le cas d'une affaire d'origine portugaise qui a éclaté sur la Côte d'Usure assez récemment...
 
Recherchez les circuits courts, sur ce point précis les fournisseurs américains de compléments alimentaires ayant pignon sur rue sont toujours nettement mieux placés que les fournisseurs européens puisque l'algue Klamath vient d'outre-atlantique. Reste à résoudre la problème de la pureté et bien il faut s'adresser aux fabricants et réclamer des certificats tout en sachant qu'ils vont porter sur des bons lots sans possibilité de traçabilité en lien direct avec le pot que vous allez acquérir.

On vous parle de "cellules souches" et/ou de télomères : fuyez !

Le propre de Jacques Prunier semble être d'avoir mis en avant une action régénérante de la Klamath sur les "cellules souches". Quelle est sa compétence pour parler de cette question ? Serait-il biologiste que cela resterait une "argutie marketing" sans aucune portée. Il se dit chercheur ! Le titre est probablement usurpé, heureusement qu'il n'est pas protégé, mais où sont ses titres et travaux universitaires ? Excusez moi mais des vidéos sur Youtube et autres plaisanteries c'est un peu court en matière scientifique !

Autrefois on vantait des pilules d'immortalité à base de mercure alchimique en particulier. Un ami m'a demandé récemment de faire des recherches à propos du fameux Cagliostro. Il est visible que ce fut un charlatan de première grandeur. Aujourd'hui l'argumentaire s'est adapté à l'évolution des recherches scientifiques. Oui les cellules souches et les télomères existent mais tout thérapeute sérieux vous dira que les recherches à ce sujet étant encore dans leur enfance la découverte de la "pierre philosophale" capable de transformer un vieillard égrotant en jeune dieu de 16 ans n'existe pas encore et ne verra sans doute jamais le jour. D'où le succès des thèses réincarnationistes et Cie...

Jacques Prunier semble être un des acteurs les plus en vue d'une des filières de la Klamath. Voir : http://www.synerj-health.com/synerj-health-ex.html

Mais comme l'a souligné Christophe Etienne tous les réseaux fonctionnent de la même manière en proposant à des médecins, des thérapeutes et pseudo thérapeutes ou même à des particuliers de faire de la pub pour certains produits. De la part de médecins, c'est interdits, quant aux autres thérapeutes est-ce qu'il déclarent ces revenus annexes. J'ai un petit dossier là-dessus et je sais que certaines firmes de compléments pratiquant par correspondance proposent aux médecins de les rémunérer soit en espèces soit en achetant pour leur compte des équipements dont il peuvent avoir besoin.

Il n'existe qu'un mode de distribution orthodoxe c'est le fabricant avec des diffuseurs dans chaque pays et la chaîne commerciale classique. Comment voulez-vous que des particuliers qui n'ont aucune formation puisse constituer des cautions. Bref, une fois de plus il faut arrêter de croire aux miracles. Il y a dans les différentes algues des propriétés nutritives plus ou moins intéressantes mais ce ne sont pas des panacées. J'ai vu récemment que la micronisation de la spiruline tend à corrompre ses acides gras. On prétend qu'il faut briser les enveloppes cellulosiques, c'est faux. Ce canular a été lancé jadis à partir d'Aubagne et démenti par un institut hyerrois. Mais en raison de la pollution microbienne lorsque la spiruline pousse à l'air libre il faut la nettoyer et l'endommager. Je pourrais publier un article à ce sujet mais tout cela me fatigue. 

Les articles de Christophe Etienne

Voici les articles de Christophe Etienne, oubliez les accusations de "sexisme" envers Prunier qu'il avait rapporté à l'époque et gardez le reste puisqu'il n'est pas contesté. Ce n'est jamais très habile de porter la querelle sur un tel terrain "privé" à moins d'avoir des preuves formelles, attestations signées et accompagnée d'une photo de la pièce d'identité. Que M. Prunier soit éventuellement misogyne et homophobe, ce qui serait à tout le moins assez contradictoire, on en moque !

http://clesdesante.com/article-algue-klamath-laquelle-acheter-qui-sont-les-recolteurs-les-certificateurs-108700429-html/ 

http://clesdesante.com/article-le-marketing-de-reseau-et-...

Là Christophe Etienne a fauté en prêtant aux cellules souches trop de pouvoir, si une personne est améliorée par l'algue Klamath c'est peut-être tout simplement parce qu'elle aura comblé une carence, difficile de démontrer que les "cellules souches" y soient pour quelque chose :

http://clesdesante.com/article-algue-klamath-et-cellules-...

De telles allégations si elles figuraient sur l'emballage des produits seraient interdites et même passibles de poursuites ! Donc quelqu'un qui vend de la Klamath et fait par ailleurs de la retape sur ce thème devrait normalement être poursuivi à partir du moment où les deux activités sont liées à travers une même personne. Que font la DGCCRF et l'ANSM ?

La "fascination" des cellules souches

A noter que M. Prunier n’apparaît pas à son avantage dans une audition du Sénat :

http://www.senat.fr/rap/r12-480-2/r12-480-223.html

Il vaut la peine de citer le passage :

L'Apsamed organise également un colloque annuel dans lequel on trouve des médecins ayant pignon sur rue et des thérapeutes qui y présentent leurs produits ou leur méthode. Dans la vidéo de la dernière manifestation, j'ai notamment retenu l'intervention de M. Jacques Prunier, fabricant de compléments alimentaires à base d'algues avec lesquels il prétend pouvoir soigner la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson ou l'amyotrophie spinale infantile...

Ce colloque était animé par un médecin homéopathe qui a déjà eu quelques soucis avec l'Ordre.

M. Jacques Prunier prétend avoir ainsi soigné par les algues une enfant atteinte de l'amyotrophie spinale infantile - « une enfant-légume » comme il l'appelle - en quarante-trois jours ! La mère de cette enfant habite L'île-sur-la-Sorgue et la petite-fille s'appelle Léa...

M. Alain Milon, président. - Les médecins présents à ce colloque ont-ils réagi à ces propos ?

M. Olivier Hertel. - Non, pas à ma connaissance. Dans la vidéo, on n'entend personne s'élever contre ces propos... Je pense que les personnes présentes ont été fascinées par cette histoire

A propos d'une relaxe

Et l'on aimerait avoir ce que dit le jugement cité par l'avocat. Même s'il y a eu relaxe, il est possible que l'exposé des faits soit malgré tout de nature à inquiéter. Il y a relaxe quand le tribunal juge qu'il y a insuffisances de preuves mais il y a eu litige et une relaxe n'est nullement un certificat de bonne caution morale.

Gageons que le fait d'avoir menacé de la sorte mon collègue ne va pas arranger les affaires des trafiquants de Klamath puisque cela permet à nouveau de mettre l'accent sur le seul fond du problème : la vente en réseau par des personnes non qualifiées, particuliers ou pseudo thérapeutes. Mais là c'est un vaste problème qui concerne également les phytostandards sur lesquels il y aura beaucoup à dire. Enfin il faut rappeler que l'évaluation la balance entre qualité, services rendus et prix de revient reste le problème essentiel.

==================

Droit de réponse

Droit de réponse

Décret n°2007-1527 du 24 octobre 2007

 

 

Monsieur,

 

Je me permets de prendre attache avec vous pour le compte de Monsieur Jacques PRUNIER et de la société SYNER J HEALTH dont je suis le conseil.

 Je vous demande de bien vouloir insérer le présent droit de réponse aux propos tenus sur votre blog « http://silicium.blogspirit.com », et dans le cadre d’un article intitulé « Klamath et Cie : menaces comminatoires au pays de l’or vert ».

 Les propos tenus mettant en cause tant Monsieur PRUNIER que l’action de mon cabinet, nécessitent les précisions et rectifications suivantes :

 -      la société SYNER J HEALTH distribue ses produits via un réseau de distributeurs et mandataires indépendants parfaitement légal. Il est donc faux de laisser entendre que le mode de distribution employé serait celui des ventes dites pyramidales, mode opératoire pour le coup prohibé par la Loi.

 -      La démarche de mon cabinet à l’égard de Monsieur Christophe ETIENNE (blog : « les clés de santé ») n’avait pour but que de lui faire retirer les propos injurieux et insultants tenus directement ou indirectement à l’endroit de Monsieur Jacques PRUNIER. En rien, Monsieur Jacques PRUNIER n’a entendu s’opposer au droit de critique de Monsieur ETIENNE, relevant de la liberté d’expression de chacun, la-dite liberté devant s’inscrire néanmoins dans le respect de la personne. Monsieur ETIENNE en a convenu et a fait le nécessaire.

 Vous voudrez bien en conséquence procéder à cette insertion – dans le respect des dispositions de l’article 4 du décret du 24 octobre 2007 – et dans la mesure où les commentaires en pied d’article sont fermés.

 Vous voudrez bien laisser en ligne et accessible aux lecteurs le présent droit de réponse autant de temps que restera en ligne votre article.

 Je me tiens à votre entière disposition pour en discuter avec vous plus avant si vous le souhaitiez, ou à la disposition de votre conseil habituel, membre de mon Ordre, à qui vous pourriez remettre la présente.

 

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

 

Richard de LAMBERT | Avocat associé

Inscrit au Barreau de Lyon

richard.delambert@llacer-associes.com | www.llacer-associes.com

Tél. : + 33 (0) 4 37 42 37 48 Fax : + 33 (0) 4 72 15 79 28
78, avenue du Maréchal de Saxe | 69003 Lyon

26/02/2015

Remarques diverses, silicium, vitamine D, collagène et délires apocalyptiques

Quelques remarques diverses en passant

apocalypse.jpegL'image ci-contre n'est pas pour vous parler de mycothérapie, ça concerne la fin de mon propos visant le caractère toxique d'une certaine apocalyptique contemporaine...

J’ai enfin trouvé une technique pour concilier la typographie des notes, la possibilité de recourir à un correcteur et en améliorer la présentation.

Un certain nombre de notes méritent d’être rassemblées et synthétisés (argent colloïdal, silicium, vitamine C) mais je ne vous dit pas le boulot…

A propos de Silicium…

On m’écrit pour me signaler une marque qui aurait été plus efficace qu’une autre. Je répugne à faire de la pub pour des produits de ce genre tellement il y a pléthore. Renseignement pris, il s’agit d’un macérât glycériné de prêle. Moralité : vous faites un mélange en part égale d’eau, d’alcool et de glycérine (Aromazone), vous récoltez de le prêle (la bonne, voyez les photos sur Internet) où vous l’achetez sèche chez l’herboriste. Vous la coupez au ciseau vous remplissez une bouteille à col large (jus de fruits) en remplissant à moitié la bouteille et vous laissez macérer un mois en remuant régulièrement et vous filtrez… Cela vous évitera d’engraisser tel ou tel marchand et ne vous coûtera presque rien.

Il y a tellement de produits contenant du silicium sur le marché qu'il est impossible de proposer un "hit parade" car les informations sur la composition étant de plus en plus floues de par une réglementation française et européenne qui surprotège des "allégations" qu'en fait le résultat, considéré en termes de lutte contre la fraude, s'avère contreproductif. Si on ne peut pas toujours parler de "fraude" au sens strict d'altération de la marchandise, ça favorise les embrouilles sur la nature réelle du produit vendu !

A l'inverse, côté américain les fabricants, donnent toutes sortes de précisions pour éviter des plaintes et surinforment le consommateur. Au point, à ce que l'on m'a dit, dans les Mcdonalds on ne servirait pas une tasse de café sans avoir indiqué dessus "attention c'est chaud et ça brûle" !  

Collagène de type II

Collagene.jpgJ’ai indiqué un produit chez Iherb. A la demande d’un lecteur, j’en ai trouvé un plus avantageux sur le même site. Il se retourne vers moi en me demandant si celui-ci est nature ou dénaturé.

Réponse : il faut lire les notices, si ça n’est pas précisé, je ne peux pas le savoir et le cas échéant on doit poser ce genre de question à Iherb ou au fabricant. Et on me transmet la réponse. Je ne peux pas tout faire. J’ai parfois l’impression qu’on me prend pour une sorte de « domestique ».

Le demandeur a questionné le fabriquant qui a répondu que le collagène en question n'est pas dénaturé. Ce que l'on pouvait deviner... J'ai donc rectifié mon post "Choix de compléments" en substituant ce produit à ceklui que j'avais indiqué. Je rappelle que l'on peut faire du bouillon de poulet bio en le cuisant longuement à moins de 65°...

UC-II de New foods (120 gel) chez Iherb

Type II Collagen (60 gel.) chez Iherb

Des résultats sensibles m'ont été signalés pour ce type de produit associé à dautres par un correspondant au sujet d'une personne âge habitant la Corse.

Vitamine D

Une lectrice commence par se plaindre que la vitamine D3 conseillée dans mon choix de compléments n’a pas marché. Je creuse la question en l’interrogeant. Il s’avère qu’elle a essayée d’autres marques sans plus de succès. Donc c’est un problème d’assimilation, on a constaté en effet que les supplémentations échouent chez certaines personnes, que les taux demeurent bas même avec 5000 ou 10 000 UI/jour.

La dame interroge un homéopathe qui lui répond que la supplémentation journalière ne convient pas et qu’il suffit de 3 prises par an de Zymad à 200 000 UI  par an. C’est à essayer mais j’ai des doutes.

J’ai lu quelque part qu’il existe une autre forme que le cholecalciférol qui fait monter les taux rapidement mais qui exige un apport constant. Il faudrait que je retombe sur cette info.

Bref 36 problèmes se posent :

Supplémentation journalière ou mensuelle ou trimestrielle ?

Ce n’est pas le problème à mon avis, la première question qui se pose c’est le mode de fabrication. Version compléments alimentaire c’est de la lanoline exposée au UV. Côté pharmacie on ferait intervenir une irradiation (une bombe) pour gagner du temps vu que l’on en fout partout comme additif.

Autre problème pour les formes pharmaceutiques : les adjuvants indésirables. Toute une recherche à faire… Donc il faut commencer par compiler tous les articles concernés du Vidal.

Enfin la question importante c’est pourquoi certaines personnes n’assimilent pas la vitamine D. Dans ce cas de figure, il faudrait peut-être commencer par un examen clinique en bonne et due forme. Ce n’est pas à moi de le faire, je ne suis pas médecin et à distance c’est malaisé. Si je demande à ce qu’on me fasse une petite « bio » et un relevé des symptômes je n’obtiens rien d’exploitable.

Il y a certes des problèmes relatifs à la nature de la Vitamine D utilisée, sa qualité selon la provenance, des carences évidentes et difficiles à combler parfois mais au final et derrière tout cela je suis forcé de discerner une influence du type « panacée ». la pub en faveur d’une supplémentation en vitamine D est une antienne qui permet à D-Plantes en particulier de booster un commerce juteux et scandaleux quand on sait le coût et le rapport de certains produits en France et en Europe.

Donc ma réaction c’est de vouloir «casser » ce genre de réaction et de dire oui la vitamine D c’est important mais pourquoi se polariser uniquement sur elle sachant qu’en médecine particulièrement un train peut souvent en cacher un autre !!!!!!!!!!!

Voici pour la question de la fréquence de prise les réponses d'un spécisliste des compléments :

Bonjour,

Puisque je suis en copie, je réponds par rapport à la fréquence des prises de vitamine D:

Plaide pour un espacement max. d'une semaine.

Le Dr Cannel du vitamindcouncil plaide pour une prise journalière avec des arguments plus intuitifs (se caler le plus possible sur les mécanismes de nos ancêtres qui synthétisaient la D3 via le soleil).

Cet autre article :
http://www.vitamindcouncil.org/further-topics/vitamin-d-p...
est une synthèse des recommandations de Cannell
 
Ce que j'en retiens est qu'une prise journalière est la meilleure si elle est adaptée au style de vie. Qu'une prise hebdomadaire est probablement aussi efficace. Qu'il vaudrait mieux éviter les prises espacées de plus d'un mois sachant que la prise mensuelle prive déjà probablement de certains bénéfices.

La vitamine D doit être prise plutôt à la fin du repas si elle semble ne pas bien s'assimiler, jamais à jeun en tout cas car elle a besoin des corps gras du repas.

Les relations entre prise et taux plasmatiques sont très variables d'une personne à l'autre, à 10 000 UI normalement 99% de la population se retrouve avec un taux adéquat mais cela peut être trop pour certains. A 10 000 UI il donc nécessaire  de faire un test après 3 mois de prise.

bien cordialement

Jacques Valentin
http://gestionsante.free.fr
Gestion Santé : Depuis 14 ans une information indépendante
et sans conflit d'intérêt au service de votre santé 

Dernière nouvelles : ma lectrice s'obstine à vouloir tester 200 000 UI de Zymad 3 à 4 fois l'an. Ca ne marchera pas puisqu'elle n'a pas répondu à 5000 et 10 000 UI jour. Le nom du médicament qui assure une montée certaine des dosages m'a été rappelé c'est le DédrogylUne autre lectrice qui a du recourir au Dédrogyl m'a assuré qu'elle a pu remonter son taux de vitamine D.

Reste à faire des recherches sur les éventuels inconvénients de ce produit car j'ai lu quelque chose à ce sujet dans un forum. Notez qu'il contient du propylèneglycol. Cette "cochonnerie" est-elle "casher" ?

Un autre lectrice me fait savoir que la prise d'IPPs (Oméprazole et Cie) contre l'acidité gastrique s'opposerait à l'assimilation de la vitamine D.

Enfin retenez : pas plus de huit jours d'espacement entre les dose de vitamine D ! Ca ne peut pas être faux ! 

Thérapies de PH élevé

J’ai évoqué une supplémentation à base de potassium, césium et rubidium en faisant des réserves à propos du cancer… Pour l’excellente raison que je n’ai pas eu le temps d’étudier la littérature disponible au demeurant réduite.

Il existe un produit qui pourrait être intéressant dans la simple perspective d’une contribution positive à l’équilibre acido-basique.

Voir http://www.iherb.com/product-reviews/Perfectly-Healthy-pH...

Mais Iherb l’a abandonné, j’ai demandé pourquoi et j’attends une réponse.

Ce produit on le voit sur d’autres sites mais pour l’importer en France, ça parait être la croix et la bannière, Amazon.uk, ne le fait pas !

Appel à l'aide !

Si (au lieu de me poser toujours des questions pour lesquelles on pourrait souvent trouver la réponse en faisant simplement preuve de réflexion, si donc, pour cette fois, on cherchait à explorer les liens existant en cherchant le fournisseur le mieux disant susceptible d’adresser le produit dans l’hexagone ça me soulagerait !

Certes je suis une bonne « agence de renseignements » mais je ne suis pas Madame Soleil, je n’ai pas 6 bras et autant de lobes cérébraux et par-dessus le marché le temps se contracte… Ceusses qui ne veulent pas même débourser 5 € pour être abonnés à la new, pourraient aider à rassembler des infos. 

Quid des différences entre "graisse" et "huile" de coco

Produits à base de coco c'est le bordel !!!!

Je reprendrai prochainement et dans des notes séparées ce qui concerne les produits à base de coco et le cacao. "Graisse" est une appellation fautive de l'huile (qui peut être crue, 2 versions à la Maison du Coco, la crue étant introuvable à Biocoop : on peut commandez directement à ce fournisseur avec le code LMDC14 en fin de commande : port gratuit. Mais il n'est pas le seul il y a Aman Prana.

L'huile est présentée en pots de verre et la graisse en canettes. Or il se trouve qu'à cause de la présentation en canettes je fait une confusion avec la crème qui est du lait gras (15%) tandis que l'appellation "lait" c'est le même produit mais avec 6% de lipides. 

A présent, il me faut trouver les fiches techniques pour les compositions exactes en acides gras de chaque déclinaison à base de coco.

Là encore, la législation européenne de merde commence à nous faire chier dans les grandes largeurs puisqu'on n'est même pas foutu d'imposer des dénominations claires pour chaque type de produit ! 

J'enrage ! Encore une raison d'acheter américain quand c'est possible même si leur gouvernement et leur foutu complexe militaro industriel veut la guerre en Ukraine après avoir échoué en Syrie. Tant pis pour les marchands français, ils n'avaient qu'à se mettre d'accord et faire front pour éviter ces sources de confusion. Confusion qui évidemment les arrange... 

Enfin c'est quand même extraordinaire que d'être obligé de constater qu'en cherchant sur Internet on ne trouve pas une seule page susceptible de rassembler tous les renseignements dont on a besoin sur les produits alimentaires à base de noix de coco !  

Cacao 100% chocolat à 92% de cacao

La pratique du régime cétonique oblige à lire les étiquettes. Je me demande en lisant les compositions comment un chocolat à tant de % de cacao peut contenir la proportion de sucre que l'on indique. Soit il y a erreur de calcul soit le cacao contient beaucoup de glucides. Alors j'ai cherché la composition du cacao sur Wikipedia. 40% dont 11% assimilables, or si vous mâchez des fèves, il est évident qu'il n'y a pas tant de glucides. Donc quand on vous vend une poudre 100% cacao, il ne peut pas y avoir jusqu'à 40% de glucides originels ou c'est du sucre ajouté, alors dans ce cas c'est pas de la poudre de cacao brut, c'est forcément du cacao plus de la merde.

Alors j'ai cherché la composition des fèves mais on ne vous donne nulle part quelque chose qui ressemble à un PLG soit rapport protéines/lipides/glucides. Cependant le taux d'amidon ne peut pas correspondre à 40% de glucides dans le cacao. Donc Wikipedia en parlant de cacao, ne peut pas avoir parlé de cacao brut ! Mais n'allez pas croire que les pages spécialisées dans le chocolat soient plus éloquentes. On vous parle des traitements pour dégager des aromes des variétés végétales etc... 

Bref, ça vous donne une idée sur les biais de l'information nutritionnelle en rapport avec certains produits. 

 

 

02/01/2015

Voeux de Meszépices

mezepices.pngLa boutique MesZépices vous présente ses meilleurs voeux en renouvellement le code promo (TZEWG) qui vous donne droit à 10% de réduction à partir de 20 € de commande.

J'avais signalé ce site pour l'ascorbate de sodium qui est la forme de vitamine C à utiliser sous forme de lavements et quantité d'autres produits, des lécithines, du nitrate de potassium, de la canneberge, des baie de Gogis, de la spiruline, des plantes en tisane etc etc... Le tout à des prix très raisonnables.

On peut également y trouver diverses noic (macadamia, pécan etc... qui sont bonnes pour le régime cétonique).

Voir http://meszepices.com/

Mise à jour du site de Gestion Santé

Je vous communique la teneur de cette mise à jour que vous pouvez avoir régulièrement en vous abonnant au site de mon collègue. 

Chers lectrices et lecteurs de Gestion Santé,
 
Je vous souhaite une excellente année 2015 et plus particulièrement une bonne santé et un bel épanouissement dans vos projets de vie.

Deux articles de Gestion Santé viennent d'être mis à jour.

Certains liens étant incorrects, je les ai corrigés et j'ai rajouté des liens hypertextes pour faciliter l'accès aux différentes sections de l'article.

Compte tenu de ce que j'ai évoqué tout récemment le Plasma de Quinton j'ai pensé utile d'ajouter une section finale sur l'utilisation du Quinton hypertonique en complément du jeûne et je signale un nouveau fournisseur proposant des produits Quinton à un prix plus accessible. J'ai ajouté celui-ci dans ma page Fournisseurs.


J'ai également mis à jour une page plus ancienne sur la sénescence cellulaire avec un nouvel addendum, précisant quelques notions importantes sur le sujet. Sur la même question on pourra aussi relire la page Théorie du vieillissement et recherches sur l'extension de la longévité"

bonne lecture.
 
Jacques Valentin
http://gestionsante.free.fr
Gestion Santé : Depuis 14 ans une information indépendante
et sans conflit d'intérêt au service de votre santé 
 
Bonne lecture...

16/12/2014

Michel Dumestre et la vitamine C

Soit dit en passant, à en juger par la courbe statistique du blog, je vois que la plupart de mes lecteurs dorment ou plutôt sont occupés à faire leurs courses dans les hypermarchés en vue des "grosses bouffes" de cette fin d'année de disgrâce 2014. Les sujets "hards" que j'ai abordés récemment n'ont déclenché aucune espèce de curiosité particulière. Je craignais de mettre le feu mais c'est raté. Le courrier a sérieusement ralenti ces temps derniers. Tout cela n'est pas très bon signe. Les français sont les pires adeptes des drogues autorisées (somnifères, tranquillisants) et tout leur est bon pour s'estourbir, le réveil risque d'être brutal... Ce genre d'addiction nationale est méprisable mais que faire ?

Enfin je craignais que les sujets scabreux que j'ai abordés ne déclenchent des réactions disproportionnées mais ce n'est pas le cas. D'une certaine manière c'est rassurant mais ça peut encore venir... 

====================

J'ai correspondu il y a quelques mois avec Michel Dumestre (DU de naturopathie) qui s'est particulièrement occupé de la vitamine C et du lait, puis notre échange s'est arrêté sans doute parce qu'il est surbooké et n'a pas trop de temps à passer devant un écran. Voir :

J'ai reçu récemment le mail suivant : 

Bonsoir,

Je suis un peu étonné de remarquer que vous ne mentionnez jamais mon travail, (sauf erreur de ma part, pardon en ce cas) alors que nous avions correspondu et que vous aviez apprécié mes remarques et mon engagement; je ne fais pas comme la plus part des rédacteurs de website ou blog: j'exerce mon métier, continue mes études (recherche ne signifie pas pour moi, lecture d'internet) paie des formations diplômantes aux USA etc. et paie 4 sociétés de veille scientifique au monde, chaque année depuis 10 ans.

J'ai signé avec T. Lévy MD, la traduction en Français de ses ouvrages sur la vit C avec des références scientifiques par milliers. Avec U.Ravnsok MD celle de son livre sur le cholestérol et les graisses, et un autre ouvrage médical est à la signature quant à la traduction.

J'ai trouvé le livre original du Dr Lévy mais aucune traduction française sur Wordlcat. S'il existe un ouvrage je serai heureux de le promouvoir mais Wordlcat ne m'indique rien à ce sujet :

http://fr.sott.net/article/2288-Mensonges-et-verites-sur-...

D'autre part, j'ai des patients depuis 20 ans, pas des mots, des actes.

Je pensais ne jamais vous parler de mes regrets, mais après tout , votre désagrément à me lire ne sera pas bien grand, et n'est-il pas bon que je ne laisse pas passer ce qui me semble un peu injuste, alors que moi, j'affronte l'état, supporte la mise en garde à vue, l'interdiction d'exercer pendant 12 ans, la destruction de tous mes biens par les flics, dois payer des avocats pendant que d'autres...sont juste critiques et un peu impolis, ne se mouillent qu'avec le clavier, et donnent en plus des leçons en permanence sur ce qui est bon, sur les prix etc.

Il serait assez juste, à mes yeux, de ne pas faire de pub pour les plus capitalistes des sociétés qui ne vendent moins cher leur vit C que pour n'y rien comprendre, mais au moins, de signaler ceux qui fournissent du travail humain , des années d'expérience t de conseils. Qu'en pensez-vous ?

Bien à vous,

Michel Dumestre

Après avoir précisé à l'intéressé que je n'ai rien contre lui et que je suis prêt à faire connaître son travail, il m'a précisé ceci :

Nous avions échangé effectivement à travers quelques  mails. Et par mon envoi.

Mon dernier propos visait à sensibiliser les rédacteurs de blogs sur une façon de présenter les choses assez partielle; critiquer ceux qui, comme A. Scohy ou moi, ont les premiers et à leurs risques et périls informé des avancées de la Médecine Orthomoléculaire, et  empochent quelques euros de plus que des sociétés commerciales au service de l'industrie agro-alimentaire, culture dévastatrice moderne, en vendant de la C me dérange; surtout quand ces mêmes rédacteurs n'ont jamais eu ni un procès, ni un patient.

Si j'ai bien compris Michel Dumestre et  le Dr Scohy ont vendu de la vitamine C plus cher que les fournisseurs que je recommande pour pouvoir dégager quelques profits afin de pouvoir faire face à des procès et à l'inquisition ambiance. Soit ! Mais comment pouvais-je le savoir ?

Le cas du Dr Scohy est particulier. D'abord je ne sais pas pourquoi il a été poursuivi. La faute qu'il a commise est celle d'avoir dénoncé la vitamine C disponible en pharmacie (dite à tort chimique) comme n'étant pas la bonne. En fait, il a confondu deux choses différentes savoir la capacité de certaines molécules à dévier la lumière dans un sens ou un autre et un système de représentation des molécules. Je lui accord volontiers qu'il faut avoir beaucoup gratté pour s'y retrouver donc j'ignore si la tromperie était vraiment intentionnelle mais de la part d'un médecin ce n'est pas pardonnable.  

Si son discours mensonger a disparu et a été corrigé sur son site c'est en raison de mon intervention. J'ai téléphoné et laissé un message en Espagne. J'ai évoqué le problème dans cette note (en écorchant son nom ce qui m'a causé des difficultés pour la retrouver) :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2010/09/01/a-propo...

Cela dit, je ne vois jamais d'inconvénient à corriger mon discours maintenant je ne peux pas empêcher mes lecteurs d'aller vers les fournisseurs les moins chers dans la mesure où notre pouvoir d'achat rétrécit de jour en jour.

A propos des laitages

Cela dit j'invite Michel Dumestre a se rapprocher de mon éditeur (Ambre) qui souhaite publier un livre sur la question des laitages, un livre exposant le pour et le contre sans prise de parti. J'ai déjà abordé ce sujet dans plusieurs notes que l'on peut trouver aisément avec la fonction de recherche du blog. J'ai amassé beaucoup de documentation sur le sujet, je pourrais sans doute l'écrire ce livre mais en ce moment je n'ai pas envie de tout arrêter pour me consacrer à cette question particulière et puisque Michel Dumestre a de l'avance et de l'expérience dans le domaine, il me semble mieux placé que moi pour combler la lacune existante.

Pondre un livre sérieux c'est entrer en immersion complète dans son sujet. J'ai beaucoup publié dans des "vies antérieures" et j'ai à mon avis deux ouvrages de référence de plus de 500 pages. Pour le premier ce furent 12 ans consacré à amasser les texte de référence en plusieurs langues dont le latin et il n'y avait pas encore Internet, plus deux ans de travail à raison d'au moins 10 heures par jour pour la rédaction, les lectures, relectures etc... Bref, le souci que j'ai de ma santé ne me permet plus de me livrer trop souvent à ce genre d'épreuve, même avec une gouvernante (ou un "boy") pour s'occuper des contingences bassement matérielles, je ne pourrais plus. 

La vitamine C assimilation, oxalates

Pour en revenir à la vitamine C bien des questions sur son assimilation reste en suspens. J'ai essayé la liposomale de Mercola, je n'ai pas grimpé au plafond et bien que les études relatives à la production d'acide oxalique et donc de calculs ne soient pas concordantes c'est quand même après avoir adopté la C que j'ai refait des calculs mais s'agissant d'urates, elle ne semble pas responsable. Je n'ai vu qu'une fois des cristaux d'oxalates dans une CBU. En revanche, la prise de 5000 UI de vitamine D a pu jouer un rôle quoique son taux n'ait jamais grimpé en flèche !

J'invite par conséquent Michel Dumestre à lire ce que j'ai écrit du la vitamine C et le cas échéant à me signaler les erreurs que j'ai pu commettre. Il serait intéressant de faire le point sur les alternatives à la prise orale d'acide ascorbique pur ou de la forme liposomale. Scohy préconise des injections rectales. Cela peut se combiner aisément avec les lavages préconisés comme prélude à l'usage de l'Aneros. Quant à la voie intraveineuse il m'a été signalé une forme vétérinaire assez économique mais l'obstacle n'est pas seulement le coût mais la nécessité d'un(e) infimier(e) qui refusera en l'absence de prescription d'un médecin. les choses les plus simples se heurte toujours, en France, au même type d'obstacle. Même chose pour l'insulin therapy en matière de cancer...

La france est devenu un pays pourri pour bien des choses !

31/10/2014

Comment faire sa vitamine C liposomale

Clipo.jpg

Mise à jour janvier 2016

Il y a du nouveau : Mezepices propose de la lécithine de soja:

Voir : http://meszepices.com/articles.html?mot=soja

Je rappelle le code promo pour les lecteurs du blog : JDMZ2016. Cette lécithine vient de chez Novastell qui a du personnel de contrôle en Inde sur les lieux de culture et veille à l'absence de semences OGM et de pesticides. Elle est donc tout-à-fait propre.

Novastell m'avait déclaré qu'il valait mieux employer le forme liquide mais j'apprends par le directeur de mezepices qui a travaillé sur les tensio-actifs dans l'industrie textile que la forme liquide implique un retraitement et le procédé est opaque car les sous-traitants restent muets quand aux techniques employées.

D'après mon correspondant, il faudrait mettre en solution la lécithine en poudre dans de l'eau (à 40/50° je pense) et introduire la solution très concentrée d'ascorbate ou d'acide ascorbique progressivement sous une violente agitation. Les propriétés de surfaction de la lécithine devraient suffire pour réaliser l'envelopemment nécessaire à l'assimilation.

L'agitateur vortex dont j'ai parlé dans une autre note devrait suffire pour la préparation. Je vais donc faire des essais. Mais je ne pourrai rien garantir faute de pouvoir examiner le résultat avec le microscope adéquat. Quant à contrôler l'efficacité thérapeutique versus acide ascorbique en solution aqueuse simple, cela n'est pas plus évident. Voir plus loin l'ancienne version de la note.  

La vitamine C liposomale de Mercola est chère mais reste abordable. Pour 30 € on peut faire 2 moins à raison de 3 gélules jour et le double en cas de problème infectieux ou autre :

http://www.iherb.com/Dr-Mercola-Liposomal-Vitamin-C-180-C...

Enfin il reste, pour ceux qui n'ont pas envie de faire des "manips", la lécithine de soja comme complément alimentaire avec les propriétés classiques des lécithines pour ceux qui veulent éviter le soja. Le soja encore toute une histoire bien "française". Le seul problème à mon avis c'est le risque d'OGM clandestins. 

Mise en garde du 24 octobre 2013

Il est heureux que j'ai eu la prudence de donner la recette sans garantie du gouvernement car j'ai de plus en plus de doutes à propos de la méthode des ultrasons.

Premièrement, l'appareil commandé en Grande Bretagne que vous voyez plus loin ne me parait pas fiable. J'ai fait 2 séries d'essai à quelques jours d'intervalle et j'ai entendu des ratés dans le bruit de l'appareil. Au début l'eau frémissait nettement là je ne vois plus rien et j'ai fait des tests avec un colorant, l'appareil parait s'être détraqué. Tout se passe comme si la cuve avait cessé de vibrer...

J'en conclus pour commencer que ces petits appareils ne doivent pas être très fiable en tant qu'agitateur à ultrasons et qu'il faudrait taper dans un matériel de labo plus robuste. Mais j'ai peut-être manqué de chance.

Elévation de température

J'ai goûté mon premier essai au sortir de la machine et j'ai été frappé par sa température. Je ne me suis pas brûlé la langue mais j'ai été surpris. Or la vitamine C est très sensible non seulement à l'air, à la lumière mais également à la chaleur.

J'ai donc mesuré la température du liquide avant et après brassage aux ultrasons. Je note un décalage d'au moins 8°. Dans ce cas on peut réfrigérer un peu la solution (j'étais parti de 18° pour arriver à 26) mais vous allez voir que ce n'est qu'un petit détail dont il faut probablement tenir compte.

Autre question est-ce que le contact avec le métal de la cuve ne détruit pas la vitamine C en partie. Je ne connais pas la réponse. Sauf que les organes des extracteurs de jus corrects seraient en matière plastique très dure.

Lécithine de tournesol bio ? Oui par 25 kg....

On l'a vu Mercola recommande la lécithine de tournesol. Novasteel à Etrepagny propose de la Lecisun bio en poudre ou liquide. Il résulte de la conversation que seule la forme liquide serait adaptée à la fabrication de liposomes mais la fourniture minimale est par bidon de 25 kg à 34,50 € le kilo H.T., vous faites les comptes ! Il faut impérativement se grouper.

Quid de la lécithine en poudre ou en granulés ?

Elles se dissolvent mal et il est évident que sans être un produit franchement huileux la lécithine tient plus de l'huile que de l'eau et que dans le meilleur des cas dissoudre de la lécithine dans de l'eau à toutes les chances de donner un liquide non homogène de sorte que l'encapsulation à toutes les chances d'être très imparfaite.

Serait-elle meilleure avec la forme fluide ? Sans aucun doute ! Meilleure certes mais serait-elle parfaite? Impossible de répondre à cette question. Il est bien établi par les études et les brevets que j'ai consultés que les ultrasons sont utilisés et il n'y a pas 36 manières de les mettre en oeuvre mais il existe un autre procédé dont j'ai oublié le nom qui pourrait avoir été préféré par les fabricants de liposomes.

Stabilité du résultat obtenu

Le mélange obtenu avec la recette et les proportions qui ont cours donne une solution excessivement liquide. Rien à voir avec la photo trouvée sur Internet. Du reste le produit ne peut pas être jaune orange à moins de rajouter des colorants. Je constate que cette solution est stable au frigo et ne se décompose pas. De toutes façons, je ne peux pas voir si l'encapsulation a bien eu lieu. Je pourrais le cas échéant avoir accès à un MEB (microcope électronique à balayage) de l'ancienne génération où les échantillons doivent être métallisés mais ça ne convient pas.

A propos de ce ME, lors de mon passage à l'Université j'en avais profité pour demander à une collègue de passer le latex d'un préservatifs au microscope électronique. Cela n'a rien donné ! On ne parvient pas à métalliser correctement un corps recouvert d'un lubrifiant car en le nettoyant on l’abîme. J'ai eu des photos dont on ne peut rien tirer. Je n'ai pas pu avancer au sujet de la controverse que l'on sait...

Donc je n'ia pas la technique correcte pour vérifier une encapsulation.

Vérifications cliniques

Théoriquement, elles pourraient consister, chez un même individu en des dosages sériques de la vitamine C selon les diverses méthodes d'administration (orale, orale + liposomale, anale etc...) avec des pauses intermédiaires. Mais le coût ne serait pas mince. On ne peut pas faire rembourser par la SS une série d'expérimentations de ce genre.

Cela pose la difficulté d'un protocole quant aux dosages d'administration mais c'est faisable puisqu'il suffit d'administrer des quantité identiques en tenant compte que l'ascorbate de calcium ne contient que 89% de C.

Mais quant à l'assimilation sérique, d'une part elle me semble limitée puisque le glucose en cas de diabète est un concurrent mais de toutes façons le problème réside dans la difficulté et surtout le coût des dosages sériques : c'est 41 € par dosage chez Biomnis et le problème c'est qu'après avoir centrifugé le sang il faut congeler à -20° et protéger l'échantillon de la lumière. Quid des conditions du voyage ?

Bref dans les meilleurs conditions c'est 500 € pour se faire une idée, et j'ai pas 500 € à investir dans cette recherche.

Incertitudes au sujet des études sur l'assimilation de la C

J'ai passé au crible les résumés des études disant par exemple que 10 g de C sont assimilées à 16 % contre 30 % à 98 %. Comment a t-on pu faire des mesures si précises au sujet de l'administration d'une si petite quantité. En ce qui me concerne l'affirmation me choque !

Bref quand on y réfléchit bien la première question est comment à t-on procédé techniquement pour obtenir ces chiffres or aucune des études citées par le premier marchand de C liposomale n'indique le protocole suivi.

Conclusion provisoire

Voir les mises à jour successives...

=================== 

Je répercute cette recette sans garantie. Plusieurs personnes ont posé la question à Jacques Valentin quant à la validité de cette méthode maison. Il n'a pu répondre n'ayant pu trouver aucune indication sur les techniques utilisées par les deux fournisseurs existants.

Je vous donne deux liens avec les réserves qui s'imposent. Le procédé consiste à diluer d'une part de la lécithine de soja ou de tournesol dans de l'eau, à y ajouter une dose d'ascorbate de sodium et à passer la mixture dans un appareil à ultrasons que l'on utilise pour nettoyer les bijoux ou les lunettes.

La recette

http://newsoftomorrow.org/vie/medecine-traditionnelle/soi...

Voici une illustration vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=1cBp879mfgI

Notez que si la lécithine peut être émulsionnée dans une eau chaude, il faut attendre son refroidissement et ne pas dissoudre l'ascorbate dans une eau autre que froide ou du moins à température ambiante. La recette comporte donc une erreur.

Pour se procurer de l'ascorbate de sodium la meilleure opportunité semble être celle-ci :

http://meszepices.com/contents/fr/d388_Ascorbate_de_sodiu...

L'acide ascorbique proposé par ce site n'est pas concurrentiel. Voir le choix de compléments.

Choix de l'appareil à ultrasons

Pour le choix de l'appareil, il faut privilégier les appareils permettant des séquences de 8 mn (480 s.) et il faudrait 3 cycles pour achever le processus puisque 20 à 25 minutes de traitement sont proposées.

La lécithine de tournesol serait préférable à la lécithine de soja selon le Dr Mercola qui propose des gélules fabriquées en France.

Voir : http://products.mercola.com/vitamin-c/

Les raisons de l'éviction du soja : présence de facteurs anti nutritionnels, de facteurs goitrogènes, d'hemagglutinine, de phytates, d'isoflavones (génistéine, et daidzéine) et présence de manganèse et d'aluminium du fait d'un lavage à l'acide dans des cuves d'alu.

Ces éléments sont à discuter en cas de chauffage (lait) et de fermentation (tempeh etc...). Il y a une recherche à faire sur ces sujets qui sont l'objets de controverses. Je ne pense pas que la présence d'isoflavones soit menaçante par exemple.

Je vous donne tous les liens utiles en vrac en précisant que la méthode me paraît plausible et très probablement efficace quant au but poursuivi qui est d'enrober les molécules de vitamine C de liposomes constitués de phospholipides susceptibles de leurrer les facteurs qui s'oppose à une assimilation complète. Mon collègue Jacques Valentin explique fort bien le mécanisme.

La lécithine de tournesol ne se trouve pas facilement. Lecisum qui est donnée quelque part comme bio ne peut se commander qu'en Angleterre à environ 9 livres les 456 g. 

Sur l'intérêt de cette forme de vitamine C :

http://gestionsante.free.fr/vitamine_c.htm#liposomal

 

Nettoyeur_.jpgVoici un modèle équivalent en provenance de Grande Bretagne revenant avec port à moins de 50 € (47 € environ)

http://www.amazon.co.uk/gp/product/B00112B0U0/ref=ox_sc_a...

Aucun rapport sur l'efficacité de cette recette

Le lien vers la recette concerne une page qu'on trouve partout. Notez que le site indiqué est intéressant. Il faut aller à la racine de ce site pour trouver la liste des articles traitant de divers sujets dont certains fort intéressants même s'il ne s'agit pas de médecine.

On donne des grandeurs en termes d'équivalence entre cette préparation et la vitamine C en injection intraveineuse. La vitamine C des deux laboratoires présentés par Jacques Valentin serait supérieure quand aux effets à celle qu'on injecte mais aucun  des internautes qui propose ou reproduit la recette ne semble avoir testé la préparation de façon à nous dire s'il a remarqué quelque chose.

Il faut bien dire que la vitamine C ayant des effets tellement polyvalents qu'ils peuvent n'être pas spectaculaire. Mis à part les personnes qui réagissent et son boostées avec 300 mg jour, je constate que les effets ne sont pas apparents. Que j'en prenne 3 ou 10 g dans la journée, si je suis fatigué, c'est pas çà qui me remonte sauf éventuellement quand la vitamine C est mêlée à autre chose comme dans le Guronsan mais l'effet tonique n'est jamais garanti, il peut même être nul certains jours.

Injection anale d'ascorbate de sodium

Il existe une autre façon de s'administrer de la vitamine C c'est de s'injecter de l'ascorbate de sodium dans de l'eau distillée ou faiblement minéralisée avec une poire à lavement de 350 à 450 ml. J'ai essayé une fois et ça m'a plutôt donné envie de dormir. Est-ce la coïncidence avec le changement de saison ou l'effet de cette pratique, mystère ! J'essaierai de nouveau ! Notez que la vitamine C à haute dose devrait détendre et non énerver, ce que j'ai constaté au début de ma cure qui dure maintenant depuis environ 3 ans.

Théoriquement cette pratique simple (il faut garder le liquide 10 à 15 mn) devrait être pratiquement équivalent à une IV. La question qui se pose est celle de savoir si c'est équivalent à la vitamine C liposomale qui en raison des liposomes à base de phospholipides n'a pas besoin de transporteur spécifique et contourne certaines barrières y compris rénale en étant susceptible d'aller partout et pas seulement dans le sang et dans le foie mais dans tous les organes en souffrance. Rappelons que les injections de vitamine C sont une des thérapeutiques du cancer. Le commerce du Dr Cuaz à Nice repose en grande partie sur cette pratique. J'ai vu un lundi plusieurs personnes sous perfusion. 

27/10/2014

Compléments, phyto, minéraux et vitamines, un site basique bien documenté

complements-alimentaires.jpgVoyez http://www.complements-alimentaires.co/.

Une information basique sur les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires. Le site couvre un certain nombre de plante de la médecine chinoise.

Rien de comparable avec http://gestionsante.free.fr qui inclut régulièrement l'état des dernières recherches sur le sujet.

17/07/2013

La Pilbox 7

pilbox-7.jpgOn me demande parfois comment préparer gélules et comprimés de médicaments et de complément alimentaires à l'avance. J'ai essayé plusieurs semainiers, ce que j'ai trouvé de mieux en terme de contenance et d'ergonomie, c'est la Pilbox 7. La moins chère est ici :

http://www.paraleader.com/fr/accessoires/2344-pilbox-7-34...

Je prépare mes compléments pour 15 jours d'avance car c'est un peu la corvée. Seul ennui, les produits en ampoules, en gouttes ou en sachets il faut y penser. Notez que l'on peut accrocher ces Pilkox sur un mur ou une porte d'élement de cuisine.

13/06/2013

Vitamine C, la désinformation continue

complement_alimentaire.jpgJe reçois de Jacques Valentin l'avis de mise à jour suivant :

*Mise à jour de notre page sur la vitamine C*

 Nous avons fait une mise à jour importante de notre page sur la vitamine C. Nous avons revu le découpage de la page et réorganisé l'ordre des sections dans le document. Le texte a été relu et nous avons fait différentes modifications pour clarifier le  texte.

La distinction entre la vitamine C par voie orale et la vitamine C injectée a été clarifiée dans l'article pour bien distinguer les niveaux plasmatiques pouvant être atteints selon les deux voies utilisés. En ce qui concerne la vitamine C injectable, nous avons repris des points présentés dans notre page "Vitamine C et cancer <http://gestionsante.free.fr/vitamine_c_et_cancer.htm>" écrite par Gabriel Dufils, pour rappeler comment fonctionne la vitamine C injectable à haute dose, notamment sur le cancer où elle a un effet oxydant paradoxal tout en protégeant les cellules saines, car les résultats solidement établis dans ce domaine restent encore largement méconnus, même des professionnels et des chercheurs en médecine.

C'est ainsi que Jean-Daniel Metzger de silicium.blogspirit.com m'a récemment transmis la version complète du navrant article de la rubrique "opinion" du NewScientist du 16 mars 2013, écrit par James Watson, qui qui est une sommité puisqu'il s'agit du co-découvreur de l'ADN, l'article s'intitule :

*Antioxidant antidoteCould antioxidant foods and pills heighten the risks of cancer and diabetes, asks James Watson, co-discoverer of the structure of DNA

<http://www.newscientist.com/article/mg21729080.200-nobelw...>- 

cet article constitue un véritable article de désinformation, car j'ai du mal à croire qu'un scientifique de ce niveau ignore, malgré son âge, les nombreux articles publiés dans des revues de haut niveau clarifiant les effets oxydants sur les cellules cancéreuses de la vitamine C à haute dose. Or Watson déploie dans cet article divers artifices rhétoriques pour plonger dans la confusion le lecteur mal informé, en cherchant à lui faire croire que les antioxydants, qu'il évite d'ailleurs de définir précisément, sont des carcinogènes !

J'ai mis en lien un article qui, lui, fait vraiment référence, de 2011, en accès libre :

"Vitamin C: A Concentration-Function Approach Yields Pharmacology and Therapeutic Discoveries

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3065766/...

qui constitue une vrai mine d'or pour comprendre les différents effets qui peuvent être attendus de la vitamine C, suivant les différents dosages, par voie orale ou en injection. Une approche rigoureuse et interdisciplinaire, synthétisant et hiérarchisant minutieusement d'innombrables recherches, dans une démarche scientifique digne d'éloge, tout le contraire de l'article absurde et bâclé de Watson.

Un lien a été rajouté sur les effets de la vitamine C sur les septicémies via son effet antioxydant, dont nous avons parlé dans une autre page. Les effets majeurs probables (via la réaction de Fenton), récemment découverts de la vitamine C sur la tuberculose, sont présentés, une autre confirmation des effets oxydants de la vitamine C dans certaines conditions, d'une façon similaire aux effets obtenus sur les cellules cancéreuses.

La mise sur le marché d'une nouvelle forme de vitamine C liposomale ( voir : http://gestionsante.free.fr/vitamine_c.htm#liposomal) par la société de distribution du Dr Mercola est évoquée car elle permet de diminuer le prix au gramme par deux ! Une bonne nouvelle un peu surprenante, les produits de Mercola étant d'habitude d'un prix plutôt élevé. J'ai testé le produit qui semble avoir les mêmes propriétés que celui déjà référencé. A garder au frigo, dans la trousse d'urgence, en particulier pour les coups de fièvre et les gros rhumes !

Enfin, nous avons rajouté une nouvelle section pour présenter une nouvelle "innovation" en matière de vitamine C, dont on verra qu'elle m'a laissé dubitatif, l'ascorbyl phosphate de magnésium

Voir http://gestionsante.free.fr/vitamine_c.htm#autre

(Asc2P, magnesium ascorbyl phosphate en anglais). Nous avons fait des recherches approfondies pour tenter d'évaluer de façon objective ce produit, initialement utilisé en cosmétologie où il constitue une forme de vitamine C de référence, mais on nous propose maintenant de le prendre aussi par voie orale, ce qui est certes sans danger (sauf pour votre portefeuille) mais probablement inefficace, jusqu'à preuve du contraire... Nous vous présentons donc un état des lieux provisoire sur la question, susceptible d'évoluer si nous arrivons à découvrir d'autres sources d'information fiables sur le sujet.

Nous avons rajouté, à toute fin utile et à deux endroits dans la page, la contre-indication de la vitamine C en cas de déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase (G6PD), le favisme :

Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9ficit_en_glucose-6-ph..., une affection qui touche les globules rouges, malheureusement assez largement répandue dans certains groupes ethniques (100.000 à 200.000 personnes seraient concernées rien qu'en France).

Bonne lecture !

*Quoi de neuf sur la vitamine C ? *<http://gestionsante.free.fr/vitamine_c.htm> --  Jacques Valentin http://gestionsante.free.fr *Gestion Santé : Depuis 10 ans une information indépendante et sans conflit d'intérêt au service de votre santé * 

Dernier avis concernant le groupe Santé Port Royal

On me demande souvent ce que je pense de la newletter Alternative Santé (Groupe Santé Port Royal). Je répète ce uqe j'ai dit : ce groupe a créé une multitude de revues dont la principale fonction est de drainer une clientèle crédule vers la ou les boutiques de compléments alimentaire du groupe. Je ne veux plus avoir à donner d'avis sur les publications de ce groupe car s'il fallait que je commente rien que les 50 numéros gratuit d'Alternative Santé parus à ce jour, je ne ferai que cela !

Mon avis tiendra en quelque mots : il y a dans ces revues à boire et à manger ! Tout n'est pas faux bien sûr mais quand on vous dit qu'on a découvert un produit fiable (la dernière fois c'était à propos de la poudre de perle, un remède chinois) c'est pour indiquer la direction du tiroir caisse de la boutique ou d'un complice. C'est l'exemple type de réclame qui vise une clientèle essentiellement féminine. Mais enfin dites moi, je suis un mec, qu'est-ce que j'ai à foutre de la poude de perle pour éclaircir le teint ! Si vous mangez proprement et si vous menez une vie saine c'est sans doute aucun la meilleur façon de vous procurer un teint agréable sans flasher pour ce qu'il faut bien appeler par leur noms, savoir des "gadgets" !

La maladie de Lyme, la maladie de Crohn ça c'est du sérieux ! Le teint ? La poudre de riz est très écologique pour les femmes qui éprouvent le besoin de cacher les lézardes de leur façade et c'est aussi un remède chinois et celui là n'est pas ruineux !

Pour en finir avec Alternative Santé, on apprend que la newletter va se doubler d'un média numérique du même nom et payant, cette fois. S'il doit y avoir 2 médias du même nom, à quoi ça rime ? A moins qu'il ne s'agisse de remplacer la new gratuite par une new payante ! Enfin ça va faire un support de plus et des gens vont être assez cons pour payer à l'année la pub déguisée de ces revues. Or on peut aisément constater que la rédaction à l'oeuvre ne cesse de recycler indéfiniment les mêmes informations apparues généralement dans Pratiques de Santé et les titres qui lui ont succédé.

Que l'on ne me parle plus de ce bazar. J'ai dit ce que je pensais de Michel Dogna et Cie, A ses débuts il était intéressant mais il a dérapé et est devenu franchement mercantile, alors lui et sa bande, moins j'en entends parler miuex je me porte ...

Sur le groupe en question voir http://silicium.blogspirit.com/archive/2013/02/06/sante-p...

La nutrition.fr

nutrition.jpgLa nutrition.fr c'est l'éditeur et l'écrivain Thierry Soucar. Outre les éditions le site a sa boutique de compléments, cela s'appelle Nutristore. Et curieusement ce site renvoit à une adresse de vente qui est commune au Groupe Santé Port Royal et à La nutrition.fr, savoir D-Plantes qui vend une vitamine D misérable dosée à 400 UI jour.

Je rappelle que Jacques Valentin a épinglé la nutrition.fr à propos d'un hit parade des multivitamines qui a abouti à la mise à l'index du Life extension Mix Tablets que nous préconisont et qui s'achète aux USA 3 fois moins cher qu'en Europe mais la bande à Souccar ne le sait pas où plutôt ne veut pas le savoir ! Evidemment, entre européen on se renvoit la balle, et Supersmart je connais, celui qui a fondé ce commer a, si je ne m'abuse, commencé sa carrière à ... Antibes avant de s'exiler...

Il y a 3 ou 4 bons livres chez Souccar mais on peut s'en passer : le lait "cette vacherie" ou on connaît bien où l'on est complètement demeuré. Enfin l'on connaît, c'est vite dit car en fait d'intolérance, il ne faudrait peut-être pas confondre les laitages provenant de vaches plus ou moins OGM et retrafiqué à outrance par l'industrie laitière avec le bon lait cru d'antan. On me signale à ce propos une collection de livres qui me parait intéressante, collection intitulée Les topos de Taty... 

Je pense en particulier à Qui a peur du méchant lait ? que je n'ai pas lu mais dont la table des matières me met l'eau à la bouche car le propos sort manifestement des sentiers battus... Je compte me procurer quelques uns de ces ouvrages et les commenter. Cela dit en cas de colopathie, il faut quand même commencer par supprimer les céréales et les laitages et une fois la situation stabilisée réintroduire des produits comme le K-Philus avec prudence. Mais en tout état de cause les laitages fermentés et les fromages au lait cru doivent être consommés avec parcimonie.

De Lorgeril comme "poulain" de Thierry Souccar

De Lorgeril le cholestérol et les statines, j'en ai signalé les limites, c'est le même refrain depuis des années mais si les hypercholestérolémies masquent l'agent criminel de l'athérome et si de Lorgeril évoque (timidement) la responsabilité de la Lp(a), qu'attend t-il pour diligenter des recherches afin de déterminer s'il existe bien une corrélation. Qui de la valeur respectives du dosage de HDL et du HDL comparé au dosage de l'Apo A1 et l'Apo B qui parait plus représentatif et très prédictif d'un risque cardio vasculaire.

J'ai dans mes dossiers un cas où le risque a été prévu dès 1987 et ne s'est matérialisé qu'en 2006. Actuellement si sous statines le "bon" cholestérol est bas d'après le dosage classique, la vue donnée par l'Apo A1 et l'Apo B inverse la perspective de 1987 dans le bon sens. Mais pour de Lorgeril qui a tout simplifié : le bon et le mauvais cholestérol c'est de la connerie. De cette manière les choses sont nettement plus simples mais le problème de hypercholestérolémie n'est pas résolu or il faut tout de même le traiter ne serait-ce que modérément. Or la nutrition.fr a mis en évidence une étude qui montrerait que le traitement sous statines annulerait les effets des Omega 3. Ca c'est nouveau et de Lorgeril n'en a pas parlé à ma connaissance.

Julien Venesson

Venesson.pngVoici un nouveau "poulain" et "pigiste" à la nutrition.fr. Ce personnage vient de commettre un livre chez Souccar intitulé Gluten, comment le blé moderne nous intoxique... Ce personnage nouvellement apparu sur le marché a remplace la devise républicaine liberté égalité fraternité par Nutrition santé sport ! Et cette nouvelle "trinité", on s'en doute est un créneau porteur.

J'ai regardé le sommaire du bouquin : rien de nouveau sous le soleil ! Vous pouvez en faire l'économie et contribuer ainsi à freiner le déboisement de la planète ! Je vous rappelle que le Dr Seignalet a traité la question avant ce jeune ambitieux qui me fait l'effet de vouloir se placer comme nouveu "gourou" à l'adresse d'une clientèle jeune, sportive et amateur de "body building" et en ce qui me concerne je m'occupe principalement de me muscler la cervelle, pas les biceps... Ce qui ne sert pas à grand chose car les cons forment une espèce protégée car on n'a pas le droit de leur taper dessus ! Dommage car il y aurait de quoi lutter contre les tendances au sédentarisme et à l'immobilisme...

Encore la vitamine C

Watson, si j'ai bonne mémoire accusait les antioxydants de favoriser le cancer en abolissant des processus oxydants capables de détruire les cellules cancéreuses. Venesson lui remet en piste un vieux refrain éculé : un excès de vitamine C serait pro-oxydant. Une chanson bien française au demeurant mais sans la qualité d'un Georges Brassens...

Comme les gens n'ont pas de nerfs et pas de pensée structurée, et n'alysent pas ce qu'ils lisent, les articles àla Venessondoivent les impressionner et beaucoup les inquiéter.

 Je cite Venesson :

Quand vous avalez de la vitamine C celle-ci va « percuter » un oxydant et va passer du statut « réduit » au statut « oxydé ». C’est donc elle qui devient maintenant dangereuse ! Pour contrer ce problème l’organisme va utiliser un autre antioxydant pour tamponner la vitamine C et la recycler dans son état réduit qui sera à nouveau capable de bloquer d’autres oxydants. Mais quand on consomme de trop grosses doses d’antioxydants ce phénomène ne se fait plus correctement ! Un grand nombre d’oxydants se baladent alors dans l’organisme et mitraillent toutes les cellules qui passent : on obtient l’inverse de l’effet voulu!

Le "zozo" mélange tout et en fait de sport excelle dans la "grosse brasse"...

Il faut, pour ne pas s'énerver en lisant ce passage fort peu scientifique et confusionnel au possible avoir envie de rigoler de la stupidité involontaire de toutes ces contradictions et incohérences qu'il met à nu sans s'en rendre compte. Mais quand on pense au nombre de victimes que peut occasionner un tel méli mélo ça devient assez consternant. Du point de vue de l'enchaînement logique élémentaire de la pensée ça n'a strictement aucun sens.

Il est important de souligner que la vitamine C oxydée n'a jamais présenté aucun risque (à moins de s'en faire injecter une centaine de grammes, et encore), elle est seulement inactive et elle est évacuée par l'urine tout comme l'excès de vitamine C "normale". Et une bonne partie de la forme oxydée est en fait absorbée par le cerveau, l'oeil, et d'autres cellules qui ont des transporteurs spécialisés pour la vitamine C oxydée....

Délire à l'état brut !

Bref, qu'elle soit réduite (retransformée en acide ascorbique actif) ou pas n'a pas grande importance. Et ainsi de suite... Pire encore : on ne sait pas pourquoi dans son texte les antioxydants se transforment soudain en méchants oxydants mitrailleurs et se mettraient à flinguer à toute berzingue!!!

Appelons un chat un chat : c'est du  délire à l'état brut qui n'a aucun rapport avec ce que l'on sait sur la question... Bref ce jeune poulain de l'écurie Souccar énonce pas mal de conneries et quand il dit des choses connues (sur la vitamine D par exemple) il faut se taper une douzaine de textes sinon plus pour faire le tour. Je ne me prononce jamais sans preuves or j'ai gaspillé au moins une centaines de pages pour n'en tirer que des broutilles. Lamentable ! 

 

Enfin après les rafales que je viens de tirer ça va être l'ambiance dans le paddock dans le paddock à Souccar. Mais je ne vois aucune raison de me gêner pour dire tout ce que je pense sans détours. 

Comprenez que tous en veulent à votre argent

Comprenez que les beaux parleurs de l'alternatif ne sont pas plus crédibles que les chantres patentés de la médecine académiques quand ils sont à la solde de Big Pharma : ce sont les mêmes capitaux qui ont mis tout en coupe réglée afin que toutes les arnaques deviennent aussi juteuses que possible.

Une fois de plus pour toutes les questions de complémentation, je m'en remets exclusivement aux avis de Jacques Valentin. Cela fait 10 ans qu'il scrute et analyse les études sérieuses qui sont parues. Lui et moi ne vendons rien nous essayons de faire de l'information correcte pendant que tous les autres ont des intérêts pécuniers à défendre, des livres, des revues, des compléments sous dosés et à ce propos la dernière invention de Julien Venesson, NuPower, son nouveau multivitamines est une assez sinistre plaisanterie avec 1,8 mg de B1 et le reste à l'avenant.

Ces gens là pourrait invoquer comme excuse la limitation des dosages permis en France et en Europe mais dans ce cas s'il faut prendre 10 fois la dose journalière pour se rapprocher d'un dosage efficace, il faudrait réduire le prix en conséquence. Seulement çà n'est même pas jouable car si on vise 1,2 de vitamine C on va se retrouver avec des éléments franchement en excès, soit par exemple 2 g de NAC alors que 600 mg suffise. Et enfin on n'aura toujours pas le minium requis pour d'autres éléments.

Alors qu'on ne me demande plus d'être juge de ce que disent Pierre Paul ou Jacques, la désinformation est devenue ingérable ! Soit vous vous référez aux sites que j'indique comme étant fiables soit vous vous débrouillez par vos propres moyens car je ne peux pas éternellement répéter les mêmes critiques. 

27/05/2013

Nouveauté produit pour la protection mitochondriale : la PQQ (pyrroloquinoline quinone)

Pyrroloquinoline_quinone.svg copie.jpgJacques Valentin vient de publier un nouvel article. Je me contente de vous en donner l'url. Je n'ai pas eu le temps encore de le lire et donc d'avoir un avis :

http://gestionsante.free.fr/journal_de_bord_0513.htm#26_0...

Wikipedia en parle :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyrroloquinol%C3%A9ine_quinone

06/02/2013

Santé Port Royal, un groupe de presse publicitaire et une boutique en circuit fermé...

Alternative santé.png

Mise à jour du 15 février : voir le rajout en bleu sur le n° 34 de la revue ci-contre.

Je reçois régulièrement la newletter de Alternative Santé qui vient de :

Société Santé Port-Royal. SAS de presse au capital de 40 000€
RCS Paris B 434 728 952
Siége social: 65, rue Claude Bernard – 75005 Paris
Directeur de la publication : Alexandre Imbert

Le N° 31 parlait de l'extrait de pépins de pamplemousse en signalent diverses fraudes et l'article se terminait ainsi :

A force de chercher la meilleure formule possible, j’ai fini par en trouver une - ce qui n'exclut pas, bien entendu, qu'il y en ait d'autres. Elle répond, bien sûr, aux critères énoncés ci-dessus mais en plus, elle est issue d’une fabrication française, assez rare, basée sur une macération et non sur une poudre de pépins. Vous pourrez vous la procurer en suivant ce lien.

Et où est ce que l'on aboutit ? Ici et si vous n'êtes pas bouchés vous allez comprendre: 

Vie naturelle.jpgLA VIE NATURELLE Sarl
Gérant : M. Alexandre Imbert
65 rue Claude Bernard, 75005 Paris
Tél. : 01 40 46 00 46 - Fax : 01 40 46 05 93
Siret : 530 813 120 00017
N° TVA intracommunautaire : FR 72 530 813 120

 

La société Santé Port Royal c'est aussi : 

Santé Port Royal.gif

Informations juridiques et financières

 
  • INFORMATIONS JURIDIQUES     

Adresse : 65, rue Claude Bernard - 75005 Paris
Téléphone : 01 40 46 00 46 
Fax : 01 40 46 05 93 
Site : www.sante-port-royal.com
Etablissements : 1  
Code NAF : 5814Z  
Libellé activité : Édition de revues et périodiques  
Date de création : 01 février 2001  
Forme juridique : Société par actions simplifiée (SAS)  
Capital social : 40 000 euros  
SIRET : 434 728 952 00038 

 

  • DIRIGEANT PRINCIPAL    

Fonction : Président  
Nom : IMBERT Alexandre  

Et cette société édite 4 revues que voici sans compter celles qui ont disparu :

Bio_infos.jpg

QS.png










 

Profession.pngPlantes.jpg











 

Principes.jpg

C'est aussi une radio Internet (cliquer sur l'image):

radio medecine douve.png

















Exception : une base de données documentaire intéressante

logo.png




http://soignez-vous.com/ appartient également au même groupe. Je ferai toutefois une exception à l'égard de cette source documentaire car si les propositions de compléments ciblant des marchands sont toujours discutables, ce site contient des articles fort intéressants par leur clarté et leur esprit de synthèse. Le site contient une fonction de recherche.

Une distribution efficace 

Il existe également un groupe de presse pour distribuer toutes ces revues conçues pour ratisser large.

Mais Digipresse semble bien distinct de la société qui nous occupe.

Activité masquée ?

En revanche la page de de la revue Plantes et Santé renvoit vers http://www.dplantes.com/

dplantes.png

Société domiciliée à Montélimar mais dans laquelle le directeur de Santé Port Royal pourriat bien avoir des intérêt.


Explications

Outre les revenus procurés par les nombreuses revues du groupe qui ratisse large puisque Bio Infos est distribué gratuitement dans les commerce de diététique ce groupe de presse a pour principale vocation de constituer des supports publicitaire privilégiés en faveur de la boutique de vente par correspondance Vie Naturelle.


Au fond si l'on réfléchit bien les gens paient deux fois, pour acheter les revues qui constituent une publicité pour différents produits que l'on peut acheter dans le même groupe. Avec bien sûr les inconvénients liés au commerce des complément alimentaires à la française et à l'européenne, très chers et sous dosés en comparaison avec ce que l'on toruve aux USA...


Inutile de vous dire que je ne crois pas du tout à l'objectivité des articles de ces revues pas plus qu'à celle des différents news gratuits par abonnement sur Internet qui complètent la publicité papier. Enfin si vous tenez à croire au Père Noël, libre à vous mais vous voilà prévenus !

Exemple de pub pour faire tinter le tiroir caisse

Le n° 33 de Alternative santé propose un topo assez bien fait sur les acouphènes avec des orientations valide (ostéopathie et occlusodontie) et puis à la fin oon évoque la médecine chinoise mais c'est pour vendre un complément alimentaire français baptisé Acoumen et qui est proposé par la boutique Vie Naturelle. Et sur la notice l'avis d'expert renvoit à un article publié par une des revues du groupe. 

La formule prétend s'inspirer de 2 formules chinoises Er Long et Ban xia.

Problème Ban Xia n'a rien à voir avec les acouphènes. Voyez cette page. Les indications principales sont : sensation d’une boule dans la gorge, sensation d’oppression de la gorge et de la poitrine, spasmes de l’oesophage, laryngite chronique, troubles gastro-intestinaux.

La formule Er Long Zuo Ci Wan ou pilule favorable au rein gauche contre la surdité comprend 8 composant et non 6. Un seul est commun l'acore. La véritable formule chinoise comprend la magnétite.

En réalité la véritable formule chinoise contre les acouphènes est Er Ming Zuo Ci Wan or Acoumen et cette formule traditionnelle n'ont absolument rien en commun.

Il faut être sérieux le formulaire de référence est celui d'Eric Marié. Cet énorme livre à peine maniable car trsè lourd et très grand est devenu introuvable. Il se vend jusqu'à 650 € d'occasion. Les formules sont codées et si on veut pratiquer la médecine chinoise, il existe au moins 3 fournisseurs en Europe, un en Belgique, un au Luxembourg et un en Andorre qui ont adopté comme standard de leur nomenclature les codes de référence d'Eric Marié qui enseigne en Chine.

Bref vous m'aurez compris : les formules inspirées de la MTC de Vie Naturelle c'est de la PARFAITE FOUTAISE et à vue de nez et à poids égal la vraie MTC est moins onéreuse !!!!


Telomere.jpgAutre arnaque
: le n° 34 d'Alternative Santé fait de la retape en faveur de la télomerase et renvoi vers un complément de Vie Naturelle (http://www.la-vie-naturelle.com/fre/2/telomere-adn/0a61410828) à base d'astragale. On a oublié de dire que la télémérase ne se trouve pas dans l'extrait simple de cette plante mais dans la fraction IV d'astragaloside (et donc un extrait d'un extrait) qui coûte une fortune. D'autre part, je ne suis pas sûr que le recours à la télomérase soit une chose à mettre entre toutes les mains : en effet un correspondant qui s'est ruiné pour en commander n'a pas terminé son  port de gélules, il a été pris de douleurs dans le ventre, a marqué une pose et à repris ce complément avec un retour du mal. Je n'ai pas l'explication de cet effet secondaire mais quoiqu'il en soit vendre un extrait d'astragale pour de la télomérase c'est un ESCROQUERIE ! Enfin je précise pour ma part que j'ai pris un complexe contenant de l'astragaloside IV sans que cela ne me fasse ni chaud ni froid après une cure d'un mois ! Bref faut pas rêver !!!!!!!!!!!

La médecine alternative est un commerce particulièrement juteux

Mais quand tel correspondant teste mon silicium organique et mon gel d'argent colloïdal avec son AIRMED et le compare au Silicium irlandais ou espagnol du commerce la différence en terme de bonté du produit va de 1 à 6 voir 7 sur l'échelle physique de cet appareil servant à des tests divers. C'en est au point qu'on me demande mon "secret". Il n'y en a pas si ce n'est que la différence réside dans celle qui existe entre un travail artisanal comme celui des pharmaciens qui faisaient leurs préparations par amour du métier et un travail sans âme dans des mélangeurs industriels...


Seulement voilà, le problème c'est que je ne vends rien et ne veut surtout pas me lancer à faire du commerce. C'est trop d'investissements, de soucis et de temps et tout cela pour faire la merde quelconque qu'on trouve partout... Je ramasse mes plantes, je me procurer les produits en vrac et je fais mes mélanges et mes gélules pour ma consommation personnelle.  

14/12/2012

Complément alimentaire :14 décembre, la chasse aux "allégations" va commencer...

Commission.jpg

Un bombe à neutrons sur ce "machin" à gauche ferait le plus grand bien à l'humanité en nous soulageant de la tyrannie abominables de bureaucrates au service des lobbys !

Le réglement 432/2012 de la Commission européenne du 16 mai dernier est entrée  en vigueur ce jour. Cela signifie que toute allégation de santé non autorisée dans le domaine alimentaire fera l'objet de poursuites. Or seulement 222 allégations sont annexées au réglement concernant les vitamines et les oligo-éléments. Sur 44 000 allégations reçus la commission n'en aurait retenu que 4200 et étudié seulement la moitié et 90% des avis rendus sont négatifs.

On estime à 1 millions d'€uros de coût d'une étude clinique nécessaire pour faire la preuve d'une allégation. Aucun industriel aucun marchand ne va engager des sommes pareilles pour obtenir le droit de commercialiser un produit comme la propolis ? Et ce d'autant plus que si l'allégation est retenue tous les marchands pourront l'utiliser car elle ne sera pas réservée à celui qui aura financé l'opération.

On aura compris que c'est un sacré coup de Jarnac à l'adresse de tout espèce de médecine naturelle et alternative. L'étau se resserre...

Voici le texte du réglement

Voici les réactions de Synadiet.

Il est à noter que le faits que les vitamines et les oligoéléments ainsi que les Omega 3 bénéficient d'un traitement de faveur est en train de provoquer des concentrations sous forme de rachat d'entreprise par des entreprises comme Sanofi, Nestlé et l'Oréal afin de procéder à une mise en coupes réglées du marché.

Une fois de plus les conséquences des décisions européennes sont ne mençantes et incalculables. Comme toujour les bons sentiments et la prétendue proteciton du consommateur servent d'alibi aux pires saloperies...

09/08/2012

Gestion santé : la vitamine D

Uvedose.jpgJe reproduis une circulaire en provance du site gestion santé sur les compléments alimentaires. On parlait récemment de la vitamine D, voici de quoi vous sensibiliser. Rappelez vous que même des jeunes sont carencés à cause des pesticides.

Vous trouverez ci-joint la dernière mise à jour du site *Gestion Santé*. Nous continuons le toilettage estival de nos pages.

La page sur la vitamine D, section "Vitamine D et tuberculose" vient d'être mise à jour : http://gestionsante.free.fr/vitamine_d.htm#tuberculose Actualisation à partir de : Une étude sur des enfants d'âge scolaire  a été menée en Mongolie....

Nous y relatons les résultats d'une étude sur la complémentation en vitamine D en Mongolie. Les résultats sont très favorables à la vitamine D, mais l'étude pose des problèmes de  déontologie médicale très sérieux car le groupe placebo des enfants de l'étude présentait une carence sévère en vitamine D et n'a fait l'objet d'aucune complémentation !

Nous renvoyons à la déclaration d'Helsinki de l’Association Médicale Mondiale qui est très claire sur ce point quand aux règles éthiques que doivent respecter les médecins dans cedomaine.

Normalement les médecins auraient du complémenter les deux groupes, éventuellement à des dosages différents, mais l'abstention pure et simple nous semblé constituer dans un tel contexte une faute médicale caractérisée.

Bonne lecture !

Jacques Valentin

 

05/08/2012

Le vent tourne en faveur de la vitamine C

Après avoir publié cette note je reçois l'annonce d'une mise à jour de la page de gestion santé sur la vitamine C. Voir http://gestionsante.free.fr/vitamine_c.htm#1

Il y est question des recherches du Pr Frei qui a fait l'objet d'un interview qui remet bien des choses à leur place. Voir http://www.lanutrition.fr/communaute/opinions/interviews/...

Il préconise des apports modérés ce qui revient à un comprimé de 250 mg matin et soir et donne un recette de supplémentation minimale. Je cite :

Je prends chaque jour un supplément minéro-vitaminique apportant les apports conseillés pour la plupart des vitamines et des minéraux. Je prends en plus 400 mg d’acide lipoïque, 1000 mg d’acétyl-L-carnitine, 500 mg de vitamine C, 2500 UI de vitamine D et 1000 mg d’huile de poisson. Je suis aussi un régime alimentaire sain, sans viande rouge, je fais de l’exercice régulièrement et je me maintiens à mon poids de forme.

Voilà qui n'est pas difficile et peu coûteux à appliquer.

======================

Le post 1er version :

Il vaut la peine de relayer cette page qui nous apprend qu'une réévaluation (timide) des bienfaits d'une supplémentation en vitamine C est en marche.

Voir http://www.jydionne.com/le-vent-tourne-pour-la-vitamine-c/

Le correspondant qui m'a signalé cette évolution fait état dans le même courrier d'une page où un illustre inconnu soutient que c'est du gaspillage que de consommer des comprimés à 500 mg de vitamine C car le corps ne serait capable que d'en assimiler 60 mg au niveau du duodénum.

ON NE REPETERA JAMAIS ASSEZ CECI :

1) Les affirmations gratuites et non documentées sont à rejeter !

2) Les études qu'elles concernent des médicaments ou des compléments peuvent être biaisées.

Donc il s'agit encore de CONNERIES. Au demeurant le chiffre de 60 mg ne résulte pas du hasard c'est l'ARJ admise pour la C. Retenez (et ne soyez pas bêtes !) que le lobby pharmaceutique ne doit pas se gêner pour faire courrir ce genre de désinformation sur les forums et dans des blogs. J'imagine que des gens sont payés pour ça !

CONNERIE car il faut se poser la question suivante : par quels moyens objectifs (analyses) pourrait prouver pareille thèse ?

REPONSE : les moyens n'existent pas, tout simplement où ce serait extrêmement compliqué et de toutes façons très aléatoires quant à un résultat qui ne peut se concevoir que par extrapolation. Et qui pourrait mettre le fric dans de telles investigations qui n'intéressent personne puisqu'il suffit qu'éventuellement un cornichon doctoré affirme ex cathedra les pires sottises pour qu'elles soient répétées aussitôt par des idiots utiles toujours disposés à complaire aux pouvoirs en place !

Notre seule arme contre la désinformation c'est la réflexion, encore faut-il savoir poser les "bonnes questions" avant de pouvoir trouver une réponse car les fausses questions n'e appelent aucune !

Certes les doses de vitamine C doivent être filées au cours de la journée et même absorbée en partie au cours d'un repas mais à mon avis il n'y a de surdosage digestif que lorsqu'une diarrhée se produit. Un des obstacles à l'assimilation de la vitamine C est le DIABETE car le glucose et la vitamine C sont des molécules proches !

D'autre part, si des limites à l'absorption digestive existent, elles peuvent être contournées par la voie intestinale sous forme d'injections d'ascorbate de calcium. La source que l'on m'a fait tenir et qui postule que la C est éliminée dans les selles et non par l'urine contredit une thèse officielle faisant état d'un risque de lithiase en cas d'abus.

BREF N'IMPORTE QUI RACONTE N'IMPORTE QUOI ET LA MEILLEURE FACON D'ABSORBER LA C EST DE LA DISSOUDRE DANS UNE BOISSON ET DE LA CONSOMMER PAR PETITES GORGEES DURANT LA JOURNEE ET EN QUANTITE RAISONNABLE 3 G. JOUR (soit une cuillère à café rase)