Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2016

Vitamine C liposomale à faire sans ultrasons

oranges.jpgPetite parenthèse informatique sans rapport avec le sujet : Depuis hier, à moins que ce ne soit avant hier, je remarque qu'on est contraint sur quantité de site de débloquer Adblock, notamment sur les sites de journaux pour pouvoir lire les articles. C'est nouveau, çà vient de sortir !

Autre chose : dans le même temps, je remarque qu'un clic droit sur certaines images provoque l'apparition d'une mention "pas touche aux images".

J'aimerais savoir si d'autres internautes ont remarqué cette offensive, apparemment en train de se généraliser pour les patchs antipub, si c'est d'origine externe, liée au site ou locale, spyware ou autres saloperies.

D'autre part, je suis à la recherche d'un procédé pour lister un dossier avec ses sous répertoires et leurs contenus sous Windaube 7. Le passage par la couche Dos (commande Dir) ne donnant que l'étage basique du répertoire. Franchement plus on avance avec ces systèmes de merde, çà devient franchement de plus en plus gonflant.

Notez également qu'à propos des tentatives d'installation de Windaube 10 qui finit par s'imposer et qui est une catastrophe, dès qu'apparait l'invite récurrente il faut désinstaller KB 303 55 83 dans les MAJ antérieures. Je recommande également de bloquer toutes les MAJ ultérieures.Elles mettent parfois des heures à s'installer. Bonjour les dégâts en cas d'orage brutal et ne font qu'alourdir la machine en renforçant la surveillance de l'éditeur. Ras le bol ! Un ami qui s'est vu imposer ce Windaube 10 se trouve plongé dans un véritable enfer. Il va sans doute devoir reformater et réinstaller Windows 7.

==============================================

Je rappelle qu'il existe une fonction de recherche sur ce blog et que les apports sur un sujet peuvent avoir évolué dans le temps et cas extrême se contredire (c'est arrivé avec le Linky, présumé innocent puis déclaré coupable...). Je ne peux pas tout réviser en permanence, j'en fais assez comme cela vu le peu de remerciements...

Cela fait deux jours que je me réveille sur le coup de 6 heures du matin en étant incapable de rester au lit après avoir pris pas mal de vitamine C d'une façon toute nouvelle. En général je me rendors et n'émerge pas avant 9 heures. Pourquoi se fouler !

Mais rassurez-vous ce zèle risque de ne pas durer...

J'en étais resté à un échec quant à la préparation de cette forme de vitamine C avec un bac à ultrasons. Celui que j'ai acheté en Angleterre s'est avéré déficient. De toutes façons même en prenant un appareil robuste, ça tient beaucoup de place, c'est malcommode à vider proprement, faut nettoyer le bazar et il faut faire des calculs savants pour déterminer le volume à absorber pour prendre tant de grammes.

Un autre de mes problèmes était d'absorber suffisamment de lécithine de soja sans recourir à des grosses gélules. J'ai essayé dans de la tisane mais ce n'est pas ragoutant. Alors je me suis souvenu que le patron de meszepices.com m'avait parlé de sa connaissance du pouvoir surfactant des lécithines. Je ne me rappelle plus à quel titre il avait du s'y intéresser mais il connait bien le sujet et fournit une lécithine de soja très fine et sans OGM que j'ai adoptée à défaut de trouver une lécithine liquide qui serait idéale.

Le problème, vous le savez, c'est d'absorber un maximum de vitamine C sans déclencher l'effet de chasse intestinale qui vous fait courir en un endroit appelle "trône", un trône de dérision en l’occurrence.

Mode opératoire

Vous prenez une bouteille de verre transparente de 125 à 250 ml : tout dépend de la quantité que vous voulez préparer si c'est pour une fois ou la journée. Vous la remplissez d'eau minérale genre Mont Roucous à moitié. Il faut assez de vide pour l'agitation. Vous y mesurez la quantité de vitamine que vous voulez absorber (dosettes métalliques de Aromazone, la plus grosse des cuillères rase contenant exactement 1 g de vitamine C).

Secouer et attendre que la poudre soit bien dissoute. Vous pouvez ajouter un peu de Stevia, quelques gouttes d'huile essentielle de citron et ou d'orange. Vous introduisez progressivement et à plusieurs reprises la poudre de lécithine et vous secouez énergiquement à chaque fois. La quantité n'est pas critique, j'en prends environ 1 cuillère à soupe largement bombée. Cette agitation violente dans un petit espace me parait bien suffisante. Vous laissez reposer quelques minutes, vous secouez encore, un peu de repos et la mixture est prête. Vous pourrez constater que s'il reste des petites boulettes, elles deviennent marron et se gorgent d'eau. Le temps de repos permet à la lécithine de "gonfler" et l'aspect du liquide change, on voit des particules grossir.

L'encapsulation n'est sans doute pas parfaite mais suffisante pour permettre l'assimilation des phospholipides en serrant les molécules de vitamine. Au goût je ne ressens aucune acidité marquée alors qu'elle était sensible dans le produit de Mercola (présence de cristaux) et du Laboratoire Beauchamps que j'avais conseillé un moment et au sujet duquel on a du se raviser pour différentes raisons à savoir un faible dosage et un coût qui reste cher.

J'ai monté à 20 g. sans ressentir de réactions digestives alors qu'en commençant une cure ça démarre en général autour de 5 g. Bien évidemment, il est toujours conseillé d'absorber les prises de C au milieu d'aliments (effet retard).

Effet sur le sommeil

Il est des gens très sensibles à la vitamine C et qui sont à la limite excités. Ce n'est pas mon cas. Les mauvaises langues diront que je suis "excité de nature" et que par conséquent un peu plus un peu moins. En réalité, je suis plutôt Yin c'est-à-dire "lympathique" pour dire les choses en termes hippocratique et les seuls effets que j'ai remarqués l'ont été sur la qualité du sommeil. On raconte que les personnes qui sont stimulées avec un peu de vitamine C seraient en "carence". En fait je n'en sais rien...

Dans le cas présent, je ne peux pas attribuer le mieux être à une cause extérieure. Oh n'allez pas croire que les manigances d'un Joël Ratia me causeraient une angoisse mortelle, non pas du tout, c'est une lourdeur qui s'ajoute à la lourdeur ambiante due aux récents attentats, à la propension morbide de l'Eglise catholique à la repentance pour un oui ou un non avec la malveillance permanente et diffuse des ploucs, espèce qui me semble plus répandue dans le Sud que partout ailleurs en raison de la tendance plutôt "dissolvante" du climat...  

Le résultat d'une forte prise au coucher a été une nuit complète sans réveil vers 3 heures en dépit des soucis et un réveil clair. Je doute qu'il s'agisse d'une coïncidence, j'étais très fatigué notamment par un mauvais rhume de fin d'hiver du genre qui dure.

Expérimenter méthodiquement

Si vous avez de la dihydroquercétine en poudre (Pure Bulk) vous pouvez l'ajouter à votre petite réserve de vitamine C (1 à 10%). Même chose pour la poudre d'Acerola si vous en avez.

C'est à vous de faire vos expériences méthodiquement et d'en noter les résultats. Le problème étant de pouvoir comparer dans des conditions aussi identiques que possible (état de fatigue, épisode infectieux etc...). Je n'ai pas testé le produit de LypriCel disponible sur Iherb (ne pas oublier mon code FIH016 si c'est la première commande). La boite correspond à 30 g, il serait intéressant de tester le seuil d'apparition des troubles digestifs par rapport à la même quantité dans d'autres formes : vitamine C "nue" ou avec lécithine comme indiqué.

Utilisation rectale

Je rappelle que l'on préconise (Dr Scohy) la prise d'ascorbate dilué par le fondement. Notez au passage que l'emploi coutumier de certains mots révèle de curieuses inversions. Le fondement de l'être humain serait plutôt le coeur et à défaut la cervelle mais non, il a été décidé que ce serait le cul. Comme quoi dans ce monde la gravité et la gravidité priment sur la légèreté...

Je n'ai pas d'observations sur cette pratique un peu plus "chiante" que la prise orale. Il faut quand même une seringue d'au moins 100 ml ou 2 ou 3 seringuées de 60 ml. c'est un peu plus rébarbatif. Il faut conserver un moment le liquide puis s'en libérer, ça demande plus de disponibilité.

Je n'ai pas davantage d'indications sur les avantages du point de vue de l'absorption physiologique comparée avec les autres méthodes. Scohy est muet à ce sujet et se contente de donner une "recette".

Vitamine C injectable

Je profite de l'occasion pour signaler que j'ai cherché jusqu'en Chine de la vitamine C injectable, on en trouve mais en ampoules. J'en avais entrevue en flacons pour l'usage vétérinaire mais impossible de localiser un tel produit. Si vous avez connaissance d'une solution dans ce domaine faites moi signe.

Les commentaires sont fermés.