Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2016

Vitamine C : sur la confusion entre deux systèmes de conventions, DL et Cie...

images.jpgJ'aimerais avant que l'on me questionne que l'on fasse des recherches sur le blog. Mais pour ce qui concerne la question posée, il n'est pas superflu de

J'ai reçu le mail suivant :

Je suis très ennuyé sur cette question de levrogyre et de dextrogyre ; d'un coté les pontes déclarent que seule la forme levrogyre est la forme correcte (Michel Dumestre par exemple ) de l'autre la plupart des sites qui proposent de la vit C, soit votent en touche, soit sont très fier de présenter la forme dextrogyre (meszépices.com par exemple). Le seul site que j'ai trouvé et qui prétend proposer la forme levogyre est le site "Santenaire" dont le niveau de fiabilité me semble correspondre au fond du gouffre de Padirac ? Pouvez-vous m'aider à clarifier un peu cela ? J'en profite pour vous remercier de votre blog si informatif.

J'avais plus ou moins répondu à cette question en ces termes :

A l'origine de la confusion, une manipulation du Dr Schohy

Mon attention a été attirée assez récemment par les affirmations du Dr Schohy réfugié en Espagne après je ne sais trop quelles condamnations de l'Ordre...

En résumé et selon les dires de ce personnage, il proposerait une vitamine C chimique, la seule qui tourne dans le bon sens... Je me suis penché sur la question et j'ai découvert qu'il a confondu deux choses savoir le système DL qui en simplifiant ne concerne que la représentation graphique des molécules chimiques (leur représentation sur le papier) avec un phénomène sur lequel Pasteur a travaillé et qui concerne la polarisation de la lumière lorsqu'on la fait traverser une substance. Selon ce point de vue, les molécules naturelles dévieraient la lumière à droite tandis que les molécules de synthèse la dévierait à gauche.

Le problème en l’occurrence c'est que lorsqu'on parle d'acide L-ascorbique on fait référence non pas à cette histoire de déviation de la lumière mais à une convention d'écriture évoquée plus haut.

Depuis mon article daté du 1er septembre 2010, il a rectifié mais il avait publié une embrouille telle que je me demande s'il était conscient des sottises et même des conneries qu'il avait publié. Je me souviens de l'avoir houspillé par téléphone tellement ça m'avait agacé...

Et j'ajoute que c'est en rapport avec la question des énantiomères. Question qui est à prendre en considération concernant l'acide alpha lipoïque en particulier.

La vitamine C qui est sur le marché est correcte bien qu'elle soit "synthétique"

Je me rappelle avoir été très "emmerdé" par cette embrouille et avoir longtemps pataugé avant d'avoir des idées claires.

Vitamine C microcristalline

Mezepices.com propose une vitamine C très pulvérulente et quasi instantanément soluble. Mis à part ce côté pratique qui facilite certaines préparations, ses vertus sont strictement équivalentes à la vitamine C ordinaire plus cristalline. Vu sa solubilité elle est plus agréable à utiliser pour faire de la vitamine C liposomale par le procédé que j'ai indiqué consistant à rajouter de la lécithine en poudre en secouant fortement et avec des périodes de repos pour laisser "gonfler" la lécithine.

Vitamine C injectable

Cette vitamine C microcristalline est idéale pour la préparation de solutions injectables. Il suffit pour cela d'introduire la quantité voulue dans un flacon d'EPPI à l'aide d'une cuillère ou de tout instrument métallique adéquat préalablement stérilisée à la flamme. A la réflexion le problème n'est pas de trouver de la vitamine C injectable mais de pouvoir s'administrer les perfusions sachant qu'en l'absence de prescription aucune infirmière n'acceptera d'intervenir.

Les éclaircissements de Jacques Valentin

Lorsque la question m'a été posée, un peu par paresse, j'ai demandé à mon collègue de donner son avis. Voici sa réponse :

Bonjour,

Le Procédé Reichstein de fabrication de l'acide ascorbique ne produit que du L-ascorbique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A9d%C3%A9_Reichstein

Voir par ex. cette notice :

http://www.laboratoire-obst.com/media/blfa_files/fds-anoxyde-c_106.pdf

Le "pr Pedzouille" bien connu qui est pharmacien écrit de même.

Ce site explique la nuance sur le L et le dextrogyre :

http://www.acide-ascorbique.fr/questions-2-Vitamine_c_dextrogyre_ou_levogyre_,_laquelle_est_vraiment_efficace_.html#2

"Le L signifie que la molécule d'acide ascorbique qui n'est pas une molécule symétrique (molécule chirale pour parler comme un chimiste) est orientée vers la gauche de son plan de symétrie (énantiomère L). Cela n'a aucun rapport avec la déviation de la lumière qui est positive donc correspondant à une molécule Dextrogyre..."

Si j'ai bien tout compris (je ne suis pas chimiste) la vitamine C n'est stable que sous sa forme énantiomère L et le test lumineux est juste une vérification optique de la qualité du produit.

cordialement

Jacques Valentin

En conclusion pas de souci

L'acide L-ascorbique est ce qui convient et il n'y a pas 36 façons de le fabriquer sauf que la variété micro-cristalline fait l'objet d'un traitement terminal plus long et donc plus coûteux.

Notez que quand on vous vend de l'Acerola à 1 g de C en fait c'est une arnaque, on a rajouté de la C de synthèse. Alors vous pouvez vouloir l'accompagner des nutriments qui dans la nature accompagne l'acide L-ascorbique mais dans ce cas ne soyez pas bête. Commandez de la poudre d'acérola chez iherb :

J'aimerais avant que l'on me questionne que l'on fasse des recherches sur le blog. Mais pour ce qui concerne la question posée, il n'est pas superflu de

J'ai reçu le mail suivant :

Je suis très ennuyé sur cette question de levrogyre et de dextrogyre ; d'un coté les pontes déclarent que seule la forme levrogyre est la forme correcte (Michel Dumestre par exemple ) de l'autre la plupart des sites qui proposent de la vit C, soit votent en touche, soit sont très fier de présenter la forme dextrogyre (meszépices.com par exemple). Le seul site que j'ai trouvé et qui prétend proposer la forme levogyre est le site "Santenaire" dont le niveau de fiabilité me semble correspondre au fond du gouffre de Padirac ? Pouvez-vous m'aider à clarifier un peu cela ? J'en profite pour vous remercier de votre blog si informatif.

J'avais plus ou moins répondu à cette question en ces termes :

A l'origine de la confusion, une manipulation du Dr Schohy

Mon attention a été attirée assez récemment par les affirmations du Dr Schohy réfugié en Espagne après je ne sais trop quelles condamnations de l'Ordre...

En résumé et selon les dires de ce personnage, il proposerait une vitamine C chimique, la seule qui tourne dans le bon sens... Je me suis penché sur la question et j'ai découvert qu'il a confondu deux choses savoir le système DL qui en simplifiant ne concerne que la représentation graphique des molécules chimiques (leur représentation sur le papier) avec un phénomène sur lequel Pasteur a travaillé et qui concerne la polarisation de la lumière lorsqu'on la fait traverser une substance. Selon ce point de vue, les molécules naturelles dévieraient la lumière à droite tandis que les molécules de synthèse la dévierait à gauche.

Le problème en l’occurrence c'est que lorsqu'on parle d'acide L-ascorbique on fait référence non pas à cette histoire de déviation de la lumière mais à une convention d'écriture évoquée plus haut.

Depuis mon article daté du 1er septembre 2010, il a rectifié mais il avait publié une embrouille telle que je me demande s'il était conscient des sottises et même des conneries qu'il avait publié. Je me souviens de l'avoir houspillé par téléphone tellement ça m'avait agacé...

Et j'ajoute que c'est en rapport avec la question des énantiomères. Question qui est à prendre en considération concernant l'acide alpha lipoïque en particulier.

La vitamine C qui est sur le marché est correcte bien qu'elle soit "synthétique"

Je me rappelle avoir été très "emmerdé" par cette embrouille et avoir longtemps pataugé avant d'avoir des idées claires.

Vitamine C microcristalline

Mezepices.com propose une vitamine C très pulvérulente et quasi instantanément soluble. Mis à part ce côté pratique qui facilite certaines préparations, ses vertus sont strictement équivalentes à la vitamine C ordinaire plus cristalline. Vu sa solubilité elle est plus agréable à utiliser pour faire de la vitamine C liposomale par le procédé que j'ai indiqué consistant à rajouter de la lécithine en poudre en secouant fortement et avec des périodes de repos pour laisser "gonfler" la lécithine.

Vitamine C injectable

Cette vitamine C microcristalline est idéale pour la préparation de solutions injectables. Il suffit pour cela d'introduire la quantité voulue dans un flacon d'EPPI à l'aide d'une cuillère ou de tout instrument métallique adéquat préalablement stérilisée à la flamme. A la réflexion le problème n'est pas de trouver de la vitamine C injectable mais de pouvoir s'administrer les perfusions sachant qu'en l'absence de prescription aucune infirmière n'acceptera d'intervenir.

Les éclaircissements de Jacques Valentin

Lorsque la question m'a été posée, un peu par paresse, j'ai demandé à mon collègue de donner son avis. Voici sa réponse :

Bonjour,

Le Procédé Reichstein de fabrication de l'acide ascorbique ne produit que du L-ascorbique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A9d%C3%A9_Reichstein

Voir par ex. cette notice :

http://www.laboratoire-obst.com/media/blfa_files/fds-anoxyde-c_106.pdf

Le "pr Pedzouille" bien connu qui est pharmacien écrit de même.

Ce site explique la nuance sur le L et le dextrogyre :

http://www.acide-ascorbique.fr/questions-2-Vitamine_c_dextrogyre_ou_levogyre_,_laquelle_est_vraiment_efficace_.html#2

"Le L signifie que la molécule d'acide ascorbique qui n'est pas une molécule symétrique (molécule chirale pour parler comme un chimiste) est orientée vers la gauche de son plan de symétrie (énantiomère L). Cela n'a aucun rapport avec la déviation de la lumière qui est positive donc correspondant à une molécule Dextrogyre..."

Si j'ai bien tout compris (je ne suis pas chimiste) la vitamine C n'est stable que sous sa forme énantiomère L et le test lumineux est juste une vérification optique de la qualité du produit.

cordialement

Jacques Valentin

En conclusion pas de souci

L'acide L-ascorbique est ce qui convient et il n'y a pas 36 façons de le fabriquer sauf que la variété micro-cristalline fait l'objet d'un traitement terminal plus long et donc plus coûteux.

Notez que quand on vous vend de l'Acerola à 1 g de C en fait c'est une arnaque, on a rajouté de la C de synthèse. Alors vous pouvez vouloir l'accompagner des nutriments qui dans la nature accompagne l'acide L-ascorbique mais dans ce cas ne soyez pas bête.

Mes propositions

Acheter de l'acide L-ascorbique au kilo dans un Laboratoire d'œnologie ou chez Mezepices (chercher le code sur le blog en tapant mezepices dans la fonction recherche). Vous pouvez y ajouter de la poudre d'Acerola qui n'est pas très chère.

Consommer de la vitamine C liposomale. La seule valide est celle-ci

LypriCel, Vitamine C liposomale, 30 sachets

Poudre d'Acerola Chercher Acerola sur le site pour les autres présentation

 

Les commentaires sont fermés.