Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2016

L'électrosensibilité à l'Assemblée Nationale

Je n'aime pas les vidéos, ça me gave, les paroles s'envolent, il faut être pendu aux lèvres de gens parfois franchement repoussants, arrêter pour prendre des notes etc... Chiant, gavant, manipulatoire et bouffe-temps, insupportable ! Les vidéos c'est pour les bipèdes mal sevrés !

Je fais exception pour celle-ci qui est à ma connaissance le seule sources d'information sur ce que fait le Pr Belpomme (hypothèses la nature des perturbations biologiques et traitements) car je ne trouve rien sur le site de l'Artac. L'article qu'il a publié est vendu 30 $ et n'est accessible que vous forme de résumé et la traduction en français brille par son absence ! Ce qui ne fait raquer, d'autant plus que Mr le Pr fait payer des dépassements d'honoraires aux gens qui sont RSA, ce que je trouve franchement gerbant.

Enfin vous pouvez trouver sur cette vidéo quelques infos sur les méthodes de diagnostic d'une part et sur les traitements. Traitements en grande partie naturels que vous pouvez reconstituer grosso modo et qui ne nécessitent pas de devoir s'inscrire sur la longue liste d'attente du personnage.

Le % de résultats positifs, moyennant une protection contre les rayonnements EM serait important. Mais quelque chose me chiffonne dans sont exposé à savoir l'estimation des EHS à 2% et plus de la population européenne. Peut-être ai-je mal entendu.

Bref, il serait intéressant que quelqu'un se dévoue pour transcrire d'une part les dits importants, les dias sous forme d'image indépendantes (copies d'écran) en recherchant sur le Toile toutes les informations exposées sous forme de texte avec des éventuelles précisions car l'exposé est très très sommaire.

Pour ma part je n'ai rien trouvé de remarquables si ce n'est les redites plus ou moins vagues sur la nocivité des rayonnements EM. Aidez moi à trouver au lieu de gober mes paroles sans rien faire !

26/02/2016

Tous les français ne sont pas des bourriques, heureusement...

MDR.jpgJe reçois le mail suivant :

Me permettez- vous de vous signaler une erreur figurant dans l’introduction à votre article concernant FAZUP. La revue Alternative Santé, à laquelle vous faites référence, n’est pas une émanation de la nébuleuse « Santé Nature Innovation » (qui édite pour sa part Alternative Bien-Etre), mais appartient au groupe de presse Santé Port Royal (Principe de Santé, Plantes et Santé…).

La philosophie et « l’éthique », si tant est que l’on puisse les concevoir ou les espérer ici,  les méthodes et moyens de ces deux groupes diffèrent, même si Santé Nature Innovation s’est largement inspiré de son prédécesseur.

J’apprécie vivement l’intelligence et l’humour qui animent joyeusement votre blog !

Ils ne peuvent que refléter une capacité de comprendre la réalité et les phénomènes relatifs à la santé et à la condition humaine en général,  selon une approche métaphysique cohérente et une pensée hiérarchisée.

Ayant pu rencontrer certaines personnes ou faits auxquels vous avez fait allusion à travers nombre d’articles, je serais amené volontiers à confirmer vos points de vue par certaines anecdotes personnelles révélatrices (exemples :  Dr Vial, Dr Bourdin qui me viennent à l’esprit...). je me réserve la possibilité de vous écrire à ce sujet mais je n’aime guère réveiller le passé enfoui et embarrassant,à moins d’être en mesure de l’exorciser. A vrai dire, vous lire est un exercice d’assainissement de l’esprit.

Réponse

Il est vrai que j'ai tendance à confondre les deux nébuleuses bien que j'en ai dressé les organigrammes dans des notes anciennes. Mon humour joyeux existe bien mais n'est hélas perceptible que par les lecteurs qui sont sur la même "longueur d'onde".

Bien que la situation soit à tous égards assez catastrophique, je n'en suis pas accablé, du moins pour l'instant, et il m'arrive souvent d'exploser de rire en lisant certaines interventions sur le Net.

Quand on m'accuse d'avoir "coupé l'élan" engendré par un militant anti nucléaire très en vue en montrant à quel point il a été mal inspiré, ce qui se confirme de jour en jour, certes je bois du petit lait ! Autrement dit, ce serait un crime que de dénoncer l'irréalisme ambiant...

25/02/2016

Herboristerie de la place Clichy - Affaire Viralgic - Epilogue

herboristerie-paris.jpgMAJ : La partie ancienne de cette note date du 12 décembre 2015.

Une fois de plus je dois aller à contre courant et contredire une fraction non négligeable de l'opinion publique !

Alternative Santé (qui fait partie de la bande à Michel Dogna, Groupe Santé Port Royal) verse des larmes de crocodile sur le cas de Jean-Pierre Raveneau. Je cite :

Dans le milieu des médecines naturelles, c’est l’émoi. Jean-Pierre Raveneau, l’herboriste de la place de Clichy, a été condamné par la justice à de la prison avec sursis et à une amende importante. Son échoppe, ouverte en 1880, est désormais fermée, et pour longtemps. Elle va nous manquer. 

Jean-Pierre Haveneau, il faut le reconnaître, est un activiste de la liberté de se soigner et s’attaque au monopole de la pharmacie avec pugnacité et opiniâtreté depuis bien longtemps. Il a été le premier à introduire la vitamine C en supermarché en 1984 et, après s’être détourné de la pharmacie pure, il bouscule son monde sans en démordre depuis le fond de l’herboristerie qu’il dirige.

On l’a poursuivi maintes fois par le passé (350 procès en correctionnelle) et il y a quelques années, en 2011, il a encore franchi la ligne jaune en clamant partout qu’il avait mis au point un traitement contre le sida : le Viralgic. Procès, condamnation à un an avec sursis et 15 000 € d'amende... Cela ne l’a pas calmé.

Un jour, ses ennemis en ont eu assez de cet « empêcheur de tourner en rond » patenté et ont sauté sur une vague plainte d’un pharmacien des Pays de Loire pour le serrer. Perquisition à l'herboristerie, saisie de flacons d'huiles essentielles et de crèmes classées par pathologie et, en arrière-boutique… 33 flacons de Viralgic. Ils le tenaient, cette fois, et ils l’ont eu : l’herboristerie est désormais fermée, pour la première fois depuis 150 ans !

C’est cela, la loi sur le médicament. Elle est si restrictive sur les appellations et les allégations thérapeutiques qu’il suffit d’un flacon d’huile essentielle pour vous faire plonger. À tout moment, le vendeur d’épices du marché peut être poursuivi. À chaque instant, les fabricants de compléments alimentaires peuvent faire l’objet d’une descente. Il suffit de bien chercher pour trouver l’infraction. Forcément, on n’a droit à rien !

Prendre des précautions, mesurer ses propos est quasiment impossible car il y a toujours un client qui va poser la question à laquelle, par compassion, on finira par répondre. Si c’est en réalité un inspecteur de la Répression des fraudes, un huissier assermenté ou un pharmacien, vous êtes bon pour le trou !

Une interdiction motivée

Alternative Santé laisse entendre que l'herboriste aurait été condamné pour avoir, oralement, prononcé des allégations indiquant que son produit antiviral est spécifique de HIV1 et HV2. Or il s'agit d'allégation figurant sur l'étiquette des flacons. Je cite les raisons de l'interdiction dans la décision d'interdiction de  l'ANSM linké ci-dessous:

Considérant que l’étiquette du produit VIRALGIC porte l’allégation « antiviral spécifique des virus HIV1 et HIV2 » et la mention d’une posologie chez l’adulte et chez l’enfant ;

Considérant que le SIDA résulte d’une infection par les virus HIV 1 ou HIV 2 ;

Considérant que l’activité antivirale spécifique à l’encontre des virus HIV1 et HIV2 constitue une propriété curative ou préventive à l’encontre du SIDA ;

Considérant qu’en conséquence le produit VIRALGIC répond à la définition du médicament par présentation énoncée à l’article L.5111-1 du code de la santé publique (CSP) ;

Considérant que ce médicament n’a pas fait l’objet, avant sa commercialisation, d’une autorisation de mise sur le marché telle que prévue à l’article L. 5121-8 du CSP ;

Considérant qu’en l’absence d’évaluation de la qualité, de la sécurité d’emploi et de l’efficacité du VIRALGIC, son utilisation dans le traitement et/ou la prophylaxie du SIDA est susceptible de présenter un danger grave pour la santé humaine ;

Considérant qu’en conséquence le non respect de la réglementation en matière de mise sur le marché des médicaments est susceptible de présenter des risques pour la santé publique et qu’il a lieu de ce fait de procéder au retrait de VIRALGIC du marché.

Une condamnation amplement méritée

J'ai qualifié Jean-Pierre Raveneau de charlatan et je maintiens mon accusation. On ne peut pas prétendre guérir 80 % des maladies avec la phyto. Les améliorer peut-être. De toutes façons la plupart des médicaments anciens qui ont fait leurs preuves soulagent, retardent le pronostic fatal (diabète etc...) mais ne guérissent rien du tout.

Il y a des lois, elles sont justifiées. Vu les allégations portées sur les flaçons, il s'agissait de médicaments par présentation, outre des allégations non fondées par des expérimentations suffisantes, une autre faute a été commise : le Viralgic était ce que l'on appelle un remède secret. Aucune indication de composition ne figurait sur les flacons. Les remèdes secrets sont interdits. D'autre part, un pharmacien a le droit d'ouvrir un département d'herboristerie mais il doit être accolé ) une officine de pharmacie comme dans le cas de l'herboristerie du Père Blaize ou de la Pharmacie de la Croix Blanche à Dijon qui est complétée d'une herboristerie et d'un laboratoire Sain Côme pour les compléments alimentaires maisons.

Alors qu'on ne vienne pas nous apitoyer avec le cas de ce Monsieur sous prétexte qu'une sorte de "monument historique" datant de 150 ans a toutes les chances de disparaître de disparaître vu le poids des condamnation. Voir ici pour le détail des condamnations.

Je note en passant que s'il a survécu à 350 procès en correctionnelle c'est qu'il a gagné un fric démentiel. En mettant le procès à 2000 € de frais d'avocat çà fait 700 000 € de frais. Mettons que l'avocat lui ait fait une prix de gros çà ferai quand même 350 000 €. Il faut réfléchir avant d'écrire des articles purement sentimentaux !

Les organes répressifs ont été patientes

Bien sûr on va encore dire comme un certain Eric B. que je roulerais pour Big Pharma. Non pas du tout je pense beaucoup de mal de l'ANSM et je partage toute les critiques ambiantes notamment pour ce qui concerne le scandale du Mediator, mais présentement le cas est clair. Que l'on arrête de nous saouler avec prétendues injustices !

Spéculater sur la misère du monde et le pire des crimes

Enfin je terminerai en disant que si quelqu'un trouve une formule de plantes pour entraver le cours du développement du Sida, il se doit d'en faire don à l'humanité en la publiant. A charge pour les médecins de la tester et aux pharmaciens de proposer le mélange au prix le plus raisonnable des teintures officinales. Il n'y a pas à discuter sur ce point. Les gens qui spéculent sur la misère du monde ne mérite qu'une chose : une balle dans la tête et quelques pelletées de terre sur le cadavre !

Je rappelle que le serment d'Hippocrate comporte l'obligation de soigner gratuitement quand la personne est désargentée et pour les plantes on se doit de se limiter à un bénéfice décent.

===============================

On m'a envoyé des liens à propos d'un herboriste qui prétend soigner le Sida par la phyto. Son produit a été interdit par l'ANSM. Il risque une condamnation. Je constate ceci :

On interdit un produit dont on ne connaît pas la composition. Toutes les recherches faites en vue de trouver la formule ou simplement les composants  n'a rien donné.

Nous avons d'un côté des gens favorables et la phyto qui campent sur la thèse du complot de Big Pharma et de l'autre un charlatan prétendant tout guérir avec des plantes. Cette alternative dualiste n'a rien à voir avec la réalité. La vérité se trouve forcément entre ces deux extrêmes. La phyto peut effectivement éviter l'allopathie mais la médecine demande une foultitude de connaissances qui n'est pas à la portée du premier venu. je suis littéralement effrayé par tout ce qu'il faut savoir pour dans un cas donné pouvoir faire le bon choix.

Prenons un exemple un femme m'écrit, elle a consommé de la curcumine de Nutrixeal pour tenter de soulager une algodystrophie. Échec complet. les anti-inflammatoires lui causent des effets secondaires rédhibitoires. Le Nifluril par vlui a filé de l'eczéma de la face. Or en général elle est rapidement sensible à l'action des compléments alimentaires.

viralgic.jpgSi vous vous renseignez sur cette maladie, vous constatez qu'elle est présentée d'abord comme un trouble de nutrition locale des zones affectées. Si donc vous n'êtes pas idiots vous devez tenir le raisonnement qu'en raison de ce trouble local les substances guérisseuses sont susceptible d'être empêchées d'arriver jusqu'à destination. Donc cela laisse à penser qu'un traitement anti-inflammatoire topique (local) a plus de chances d'aboutir mais le silicium par voie interne a aggravé les douleurs et le gel topique n'a rien donné. Le silicium étant avec le DMSO une "locomotive" çà laisse de l'espoir en faveur d'un gel composé et il faut se creuser la tête et faire des essais méthodique.

Mais qui dit problème de nutrition local implique de penser à une forme quelconque de balnéothérapie et donc de débloquer la circulation capillaire et lympathique. Donc éventuellement bains Salmanoff et/ou technique différentielle de Gardelle. Notez que je n'ai pas de solutions précises mais au moins ai-je une idée de la direction dans laquelle il faut faire porter la réflexion. Évidemment pour la médecine académique c'est anti-inflammatoire + Oméprazole.

Conclusion : qu'il s'agisse de l'herboriste qui prétend tout guérir avec des simples ou du médecin appliquant des emplâtres sur une jambe de bois et qui, dans le mailleurs des cas, ne considère que l'aspect symptomatique en se foutant des effets secondaires éventuels c'est, au final, d'un côté comme de l'autre, charlatans et Cie !

Je n'ai pas de solution toute faites, tout ce que je peux faire c'est vous inciter à réfléchir moins bêtement, à ne jamais vous fier aux promesses et à partir du réel en vous appuyant sur la logique et le bon sens. Croyez-moi vous allez déjà éliminer pas mal de fausses pistes. Maintenant, dites vous bien que pas plus les médecins que les phytothérapeutes ou les "naturos" ne sont à priori formés correctement. Leur efficacité dépend d'abord de leur intelligence et de leur capacité à exercer un discernement minimal. Je n'ai pas la science infuse, je ne possède aucun don particulier, j'ai simplement appris à réfléchir par moi-même. mais il faut croire que c'est devenu chose rare puisque ce blog attire des milliers de lecteurs. Une lectrice m'a écrit que j'ai "tout compris" !

En ce qui concerne la façon dont fonctionne la société, les individus etc... Oui j'ai "tout compris" mais en face d'un domaine aussi complexe que la médecine, je n'ai pas réponse à tout... Sinon je serais sans doute très riche sauf que je n'encours pas ce risque : je fais en sorte que l'on évite de se reposer sur moi. Je ne possède pas de recettes magiques et infaillibles, j'essaie de montrer un chemin méthodique. Je respecte la liberté d'autrui. Très franchement j'ai mis du temps (des années) pour remplacer des médicaments chimiques par de la phyto, cela ne s'improvise pas. D'un côté il y a le risque des effets secondaires graves et de l'autre celui de taper à côté. Un médecin, pour n'avoir pas d'ennuis est tenu d'appliquer les protocoles officiels. Etant dicté par les labos qui sont les seuls à pouvoir faire les frais d'expérimentations plus ou moins biaisées, je ne vous fais pas de dessin. dans ces conditions un marchande de plantes ou un médecin qui vous dit détenir la solution est un menteur. Les cas de figure où l'ont peut afficher des certitudes vis à vis d'une stratégie sont assez rares et souvenez vous et ne l'oubliez jmais que la chirurgie signe l'échec de la médecine !

Fazup : Menace de procès

fazup-silver.jpg

Menace de procès de Fazup

Des dons, je risque d'en avoir besoin, je suis menacé d'un procès pour avoir osé contester les patch de Fazup.

Lisez je vous en conjure une fois de plus c'est particulièrement édifiant ! Figurez-vous que votre casque stéréo (ou votre oreillette filaire de portable démuni de Fazup) délivrerait 4V/m.

Si vous êtes organophile mélomane qui aimez la profondeur des fonds de 64 pieds, il faut faut un super casque ça ne passe pas sur des baffles même surdimensionnés mais alors vous êtes encourez une ou plusieurs tumeurs cérébrales non à cause des infra sons éventuels mais du rayonnement électromagnétique dudit casque.

La lettre comminatoire de Fazup

Monsieur, votre article sur Fazup est remarquable d’incompétence et de mauvaise foi.

J'ai horreur d'être insulté de cette manière, ce n'est pas le moyen d'obtenir quelque chose de ma part. Concernant l'incompétence on va parler de la votre. Vous n'allez pas emporter vos persiflages en paradis c'est moi qui vous le dit !

Vous reprochez à Fazup de ne pas publier les rapports de DAS ? ils sont pourtant disponibles sur notre site et puisque vous citez Hoaxbuster, il y est écrit que le laboratoire Emitech a bien réalisé les tests de DAS après leur petite enquête à charge.

Je ne suis pas de mauvaise foi et Hoaxbuster mentionne avoir questionné Emitech qui a répondu qu'effectivement leurs rapports sont présents sur le site. C'est un correspondant qui vient de me le signaler. Si vous aviez mis un texte en noir équivalent à celui qui figure à gauche de la vidéo, peut-être que je les aurais remarqués.

Problème : ces rapports sont en anglais mais effectivement ils comportent des mesures (en valeur absolue) figurant une baisse avec le patch. Pour ma part je pense qu'il aurait été plus judicieux d'en tirer un simple tableau et d'apposer dans une des colonne le lien vers le pdf correspondant. Je regrette mais la mise en scène des données dans une vidéo avec des chiffres fugitifs plus une musique énervante c'est gavant et çà n'inspire pas confiance.

J'ajoute que dans votre tableau vous utilisez des pourcentages soit des valeurs relatives alors qu'on attend des valeurs absolues.

Enfin les mesures sont faites selon la norme française moins exigeante que la norme américaine.

Hoaxbuster, qui semble être une référence pour vous, conclut que le produit est « régulier ».

Hoxasbuster permet souvent de réduire à néant certaines rumeurs que l'on fait circuler sur internet. Enfin si ce site a conclut à la régularité du produit je me demande pourquoi vous vous en plaignez, il faudrait m'expliquer.

La vidéo que vous évoquez a pour but d’être visuelle, là où le test de DAS ne l’est pas (vulgarisation du DAS), mais cela vous a échappé, comme le reste d’ailleurs.

Certes mais je suis de la vieille école et je hais les vidéos qui sont manipulatoire et suscite de ma part une réaction allergique parfaitement justifiée, ça ne vous aurait pas coûté bien cher de la doubler d'un tableau comme je vien de vous l'indiquer. Du reste, il vous suffirait d'ajouter à celui qui existe 2 colonnes à droite.

Le produit Dephasium interdit de publicité était leur patch (que nous n’avons jamais commercialisé au cours de notre courte collaboration), et non leur coque développée par le CNRS, un peu d’attention tout de même dans les liens que vous publiez… de plus, nous n’avons plus rien à voir avec Dephasium depuis 2006. Votre mise à jour en valait vraiment la peine.

Il m'avait bien semblé qu'il a existé une relation qui m'avait fait une très mauvaise impression.

En ce qui nous concerne, l’ANSES reconnaît l’efficacité de notre produit : www.youtube.com/watch?v=127L6ZeQc14

Vous m'insultez en me traitant d'incompétent et à propos de la caution que vous revendiquez de la part de l'ANSES vous m'adressez une vidéo de Youtube ou je ne sais quelle illustre inconnue a fait état d'une reconnaissance de ladite institution.

L'ANSES, je vous signale que l'ANSES à un site et que si cette caution existe, il aurait suffit d'en donner le lien.

En réalité, vous avez déduit l'existence d'une reconnaissance de manière purement indirecte du seul fait que l'ANSES considère le contrôle de la COFRAC comme crédible. En termes clairs, vous suggérez l'existence d'un acte positif de reconnaissance de la part de l'ANSES qui n'existe nulle part !

Je trouve le procédé assez pervers. Maintenant la vente d'un produit en pharmacie ne signifie pas grand chose, l'existence d'un large rayon dit de "parapharmacie" où dominent les cosmétiques a défiguré le métier. Je rappelle que l'immense majorité d'entre les apothicaires n'ont même plus de préparatoire. Ils font sous-traiter les rares préparations magistrales par une demi douzaine d'officines spécialisées dans ce domaine.

Je ne conçois donc d'estime pour un pharmacien que lorsqu'il continue d'exercer les fonctions traditionnelles du métier.  

Ma parole vous me tendez des verges pour vous faire battre !

Efficacité également validée par un test consommateur indépendant réalisé sur 1000 personnes en conformité avec la norme Afnor NF Z74-501 garantissant la fiabilité des avis collectés : www.fazup-avis.com (même les plus grandes marques de cosmétique ne bénéficient pas de cette certification et font des auto-évaluations sur 30 personnes…).

Là encore vous me prenez pour un con. La norme cité peut éventuellement garantir l'existence de témoignages réels mais ce qu'ils disent présente un caractère fort sujectif que l'on peut attribuer au moins pour une part à un effet placebo. Je regrette mais cela n'a qu'une valeur assez relative.

Pour améliorer un peu vos connaissances, voici une vidéo sur votre amie l’oreillette filaire : https://www.youtube.com/watch?v=2Kz0vTWE4ag

Encore une insulte à l'appui d'un test maison médiatisé sur Youtube, un test dépourvu de la moindre explication du protocole (et sans caution Emitech. Ce test est pur bidonnage !

Ma parole vous vous foutez de moi carrément !

Environ 4 volt/mètre à la sortie de l’oreillette– ce qui est important- et 0 v/m avec fazup.

4 V/m émis par le minuscule bobinage d'une oreillette analogique branchée sur une sortie Line délivrant des mV, il faut m'expliquer ça de toute urgence.

On peut mesurer des valeurs bien plus élevées lorsque le réseau est mauvais.

Quel rapport entre le réseau et l'oreillette ? Je sollicite les électroniciens qui liront cet échange de nous fournir l'explication d'un processus qui fait que l'émission de l'antenne du portable se communiquerait au mini bobinage de l'oreillette analogique

Et on ne mesure pas grand-chose avec une oreillette Blue machin… Supelec/Bouygues Télécom le montre : http://www.iaea.org/inis/collection/NCLCollectionStore/_P... ).

L'avantage d'une oreillette filaire c'est d'éviter les hyperfréquences du Bluetooth.

Tout comme vous, le médecin interrogé n’a aucune connaissance spécifique sur le sujet, il a été contacté par le journaliste car il faisait simplement partie de l’appel des 20 du Dr Servan Schreiber… il répète comme un perroquet le discours officiel.

Encore une fois vous m'insultez... 

Médecin ou pas médecin tout le monde est d'accord pour dire que le plus sur moyen de limiter l'exposition au micro ondes de l'antenne c'est de mettre de la distance entre le portable et l'oreille et que l'oreillette la plus innocente est une filaire classique comme il s'en trouve sur les baladeurs.

Evidemment il fallait concocter une vidéo pour contredire cette évidence mais elle ne présente aucune valeur !

Mais peut-être que les téléphones derniers cris ne permettent plus cet archaïsme... Je comprends que ce réflexe sanitaire de bon sens vous fasse chier puisque ça permet de faire l'économie du patch mais que cela vous plaise ou non, on a le droit d'affirmer que c'est forcément plus efficace que n'importe quel patch.

Il est affligeant de constater comment vous présentez les choses dans le sens qui vous plait, les médecins ne sont-ils pas les plus grands prescripteurs « de poisons insidieux mais homologués » vendus par vos « amis » apothicaires ?

Ce n'est pas parce que les toubibs formatés par Big Pharma contribue à l'empoisonnement de la population qu'ils seraient incapables, ponctuellement, de bon sens quand il s'agit de raisonnements évidents.

Je n'ai pas de relations privilégiées avec les apothicaires puisque je recherche, quand c'est possible, de me passer de chimie.

Quant en ce qui concerne le plaisir ou le déplaisir, j'éprouve une parfaite indifférence à l'égard de ces gens qui pour être dans le vent se font griller la cervelle avec un portable. Quoique quand ce sont de jeunes cons qui n'ont rien dans la tête, je me dis que le dommage n'est pas bien grand.

Les vrais enjeux de Fazup ne sont pas de démontrer simplement son efficacité sur la diminution de l’exposition aux ondes des mobiles (c’est une simple formalité normative).

Je regrette de vous contredire mais je raisonne de façon inverse en me disant que si une protocole de mesure rigoureuse constate une baisse d'exposition, on tient du concret. Maintenant j'aimerais qu'on m'explique comment un si petit dessin opère car tous les techniciens consultés m'ont déclaré que cette sorte de pacth ne saurait constituer la moindre barrière concrète à un rayonnement concret.

L’intérêt est de démontrer le bénéfice clinique sur de nombreuses pathologies courantes et dans le même temps de caractériser l’impact de l’usage du mobile sur ces mêmes pathologies (ce qui est le rôle des agences sanitaires, pouvoirs publics, chercheurs… bien trop frileux face aux industries concernées).

Voulez-vous dire que les impressions et avis d'utilisateurs consisteraient en un début d'étude cliniques ?

Ainsi une importante étude clinique randomisée en double aveugle sera menée cette année afin de clarifier les choses, ce qui représente tout l’enjeu de santé publique dont il est question. Vous vous trompez d’ennemi…

Ma foi j'attends et je ne vois pas très bien par quel protocole il serait possible de mener une étude randomisée. Et je n'ai pas considéré Fazup comme un "ennemi"

Si vous voulez informer vos lecteurs des supercheries du marché, vous trouverez sur internet des dizaines de gris-gris n’ayant aucun test ou des tests sans la moindre valeur. Vous pourriez aussi parler des pendentifs, bracelets et autocollants anti ondes radioactifs, bien plus d’actualité : http://www.criirad.org/objets-radioactifs/pendentifs.html

Et bien figurez vous que j'y ai pensé et j'ai attiré l'attention de mes lecteurs sur ce danger il y a plus de 2 mois c'était à la mi décembre...

Mais nous sommes honorés d’avoir suscité votre attention malveillante exclusive.

Pour toutes ces raisons évidentes, je vous demande de bien vouloir supprimer votre « article » qui a dû être écrit sur un malentendu.

Ah je ne suis plus de "mauvaise foi", il s'agirait d'un "malentendu", de votre part : en ce qui me concerne c'était au départ, pardonnez mon humour, de la "malvoyance". L'accès aux rapports ne crevait pas les yeux, tout simplement. 

A défaut, nous solliciterons notre avocat pour faire cesser toute diffamation comme nous l’avons fait pour Hoaxbuster.

Je vous fais remarquer que j'ai plus critiqué Santé Nature Innovation que le patch. Je n'avais pas exclu un certaine efficacité.

Le journalisme est un métier, la mesure des ondes et la protection également.

La communication en matière de marketing aussi. Je ne suis pas le seul à avoir cherché sans le voir l'accès aux rapports.

J'ai publié votre lettre au titre du droit de réponse et je pense qu'à présent tout devrait être clair !

Antoine SAMAKH

 

====================

Je n'ai pas coutume de faire de la pub pour Santé Nature Innovation mais lisez cet article :

http://www.alternativesante.fr/ondes-electromagnetiques/u...

Il dit des choses sensés notamment à propos des différences de normes entre DAS américain et DAS européen. Le fameux débit d'absorption spécifique.

Cet article se montre excessivement perméable à un produit vendu en pharmacie ce qui ne constitue pas une garantie puisque les apothicaires sont les plus grands distributeurs de poisons insidieux mais homologués.

Il a été testé par Emitech laboratoire agréé Cofrac d'après les normes françaises qui sont moins strictes de sorte que tout est relatif. (Measurement results for GSM900 (SAR values averaged over a mass of 10g).

D'autre part, il faudrait nous expliquer comment fonctionne le dessin en forme de labyrinthe médiéval censé réduire le DAS et donc amortir physiquement le rayonnement électromagnétique nocif attendu que le circuit est passif. Cela me demeure un mystère...

liife-maxx-sans-et-avec.jpgUn autre procédé, à base de thermographie infrarouge avait été utilisé par une autre marque pour vanter un produit du même type et ladite thermographie avait été contrefaite par des marques concurrentes. Les images sont très parlantes certes mais ne donnent aucune indication quantitative sérieuse.

En tout état de cause, même si l'agression se trouve atténuée, ce qui est le cas, ce n'est pas suffisant et c'est ce qu'un médecin interrogé par BFMTV a rétorqué lors d'une émission de cette chaîne ayant évoqué le patch.

Le seul moyen de limiter au maximum les dégâts consiste dans une oreillette analogique filaire et pas Blue machin ! Ce serait remplacer une pollution par une autre.

Quoiqu'il en soit un smartphone est un engin diabolique. Avec ou sans patch si vous le portez dans la poche gauche du veston c'est le palpitant qui morfle et/ou un sein surtout pour les femmes. Si vous le portez dans une poche de pantalon, un garçon risque de devenir stérile à terme. Notez que vu la très haute intellectualité des génération montante l'effet secondaire pourrait être qualifié de désirable vu que l'extinction de l'espèce humaine est probablement le seul moyen d'assurer la survie de notre vaisseau spatial...

Voir aussi http://www.hoaxbuster.com/forum/fazup-arnaque-ou-pas

24/02/2016

Histoire de GPS belge pour détendre l'atmosphère

GPS belge.jpegPaul de M. donc j'ai parlé à propos des discussions sur la propriété des compteurs Linky est belge d'origine. Il s'agit d'une sorte de réfugié politique naturalisé c'est lui qui m'a fait suivre cet info :

Un automobiliste belge suivant les indication de son GPS se retrouve coïncé sur une voie de circulation du métro et ça donne l'image que vous voyez ci-dessus.

Ici en France, ceux qui font trop confiance à la technique se retrouve en rase campagne sur des chemins de terre. Encore heureux quand ils existent encore... Parois leur boitier leur indique une piste de randonnée en pleine montagne.

18:11 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

20/02/2016

Michel Dogna roule pour Alain Soral, la démosophie et Cie

maxresdefault.jpgRendez-vous sur http://www.micheldogna.fr/t-nors-de-la-contre-information..., vous y trouverez la liste des ténors de la "contre-information" et à partir de la même page une autre concernant sa sélection de "semeurs d'alertes".

Asselineau, Thierry Meyssan je veux bien mais Alain Soral et Eric Fiorile pour la démosophie ou faut avoir de la merde dans les yeux pour n'avoir pas compris que ce sont là deux beaux imposteurs. Soral n'a surement pas tout-à-fait tort de dénoncer l'emprise judéo-sioniste sur la France mais il faut rappeler que c'est un pédé refoulé qui doit d'avoir survécu à la dèche grâce à l'hospitalité d'un "homo" tenant une galerie de peinture nantie d'une kitchenette et d'un matelas. Je ne saurais affirmer qu'il en a payé le loyer avec son cul car le fait qu'il pouvait y coucher la nuit en faisait un gardien à bon compte. Enfin, dans ce cas là c'est mal venu de cracher sur la "confrérie" quand un de ses membres vous a sauvé la mise ! Et ce d'autant plus qu'on trouve toujours une vidéo où Soral "fait le pédé" en commentant de façons parfaitement ridicule les tendances de la mode de l'époque.

Quand après ça on veut passer pour une sorte de maître spirituel populiste en visant comme audience la clientèle populiste des sauvageons mahométans, franchement ça la fout mal ! Enfin le problème c'est que ce personnage a amalgamé toutes sortes de thèmes populistes à connotation conspirationniste. Je suis bien persuadé de l'existence de plusieurs conjurations qui du reste se complètent mais il faut tout de même dans ce domaine, si l'on veut être crédible, sortir des clichés les plus grossiers. je rappelle que ce personnage a porté au pinacle une historienne plutôt fantaisiste qui a fait des Templiers les promoteurs d'une tradition prédatrices à base de "pédophilie". Ces moines soldat se sont, sans aucun doute plus ou moins rendus des services dont il est préférable de ne point parler, mais je ne vois pas qu'ils aient eu l'occasion d'entrer en relations avec des enfants...

Eric Fiorile ne vaut pas mieux et est même pire en fait de conspirationisme. Je reçois des annonces de ce mouvement qui vont à la poubelle direct mais avant de tirer la chasse sur les excréments qui en viennent mon attention a été attirée par une vidéo intitulée Le Grand Chaos l'Islam. En réalité, il n'y est pas du tout question de l'Islam et cet exposé traite d'un conspirationisme où l'on fait tout remonter à un hérétique juif nommé Jackob Franck. Ce Fiorile n'est capable que de déverser une diarrhée verbale totalement inconsistante qui schlingue tellement elle est débile.

Comment ce type a t-il pu faire des dupes ? Enfin voici une page qui suffira à vous édifier sur l'inconsistance du personnage. Notez au passage qu'il aurait oeuvré dans la médecine et vend 45 € un mélange de zéolithe et de vitamine C qu'il présente comme un dépuratif miraculeux. Visiblement, il ignore qu'au charbon et à la zéolithe on ne doit rien mélanger puisqu'il faut prendre de tels produits (séparément) loin d'une prise alimentaire ou médicamenteuse puisque ça ramasse tout que ce soit toxique ou pas. Ce détail situe le niveau de réflexion thérapeutique de l'énergumène.

Ledit énergumène a été dénoncé par un jeune autrefois très actif dans le mouvement. Il est mignon comme peut l'être un gentil bébé mais il n'a visiblement pas inventé le fil a coupé le beurre si l'on en juge par l'impression qu'il donne d'être assez naturellement ensuqué ce qui rend l'audition de ce témoin très pénible. Je n'ai fait que des petits sondages rassurez vous... On aurait envie de lui dire : Ok on te comprends et on compatis, c'est douloureux de se faire couillonner mais à voir ta bouille c'est pas étonnant que tu te sois fais avoir. Alors oublie, va te reposer et tâche de grandir un peu !

Inutile de s'étendre sur le projet de putsch du 14 juillet ! Comment des gens aussi inconsistants auraient-il pu réussir. Oser continuer à poser en Conseil National faut pas avoir peur d'être ridicule ! Mais voilà bien le problème : comment se fait-il que tant de gens aient pu prendre l'histoire au sérieux sans voir à quel point le meneur est débile ! Si Internet permet de donner une surface illusoire à des choses qui n'en ont aucune, il faut tout de même une once de génie. Alors comment se fait-il qu'on ne dise pas à de tels pantins ! Allez dégage avec tes bobards t'as pas le gabarit ! Que les gens se sentent tenu d'être polis quand la farce devrait sauter au yeux, voilà qui est inquiétant ! Il faut que les Français aient complètement perdu leur couverture immunitaire...

19/02/2016

Next-Up Organisation fait ses choux gras de la peur du Linky

Next_up_organisation_log_2015.jpgUne association portant ce nom est apparue le 22 octobre 2005 dont voici le signalement au J.O. :

Association : NEXT-UP ORGANISATION NEXT-UP.
No de parution : 20050043
Département (Région) : Drôme (Rhône-Alpes)

Lieu parution : Déclaration à la sous-préfecture de Die.
Type d'annonce : ASSOCIATION/CREATION


Déclaration à la sous-préfecture de Die. NEXT-UP ORGANISATION NEXT-UP. Objet : organisme d’intéret général à caractère philanthropique concernant la défense de l’environnement naturel, notamment contre les champs électromagnétiques appelés en abréviation CEM, de toute nature et de toute origine, ainsi que les corollaires : tout ce qui est en rapport avec l’électro-hypersensibilité appelés en abréviation EHS et les dévalorisations des patrimoines dues à une source de pollution identifiée en CEM ; l’aire géographique d’action de l’association est le territoire français, mais aussi étranger ; pour atteindre ses buts par tous moyens légaux, l’association est habilitée à ester en justice ; l’association a aussi pour but l’information sous toutes ses formes de l’ensemble de la population sur ce thème de la pollution par les CEM et sur le thème de l’EHS. Siège social : S.C.I. Offsel 2000, 13, rue Sadi-Carnot, 26400 Crest. Courriel : contact@netx-up-org. Site Internet : www.next-up.org. Date de la déclaration : 7 octobre 2005.

Les adhésions (60 €) à cette association ainsi que les dons sont déductibles d'impôts. Or pour qu'il en soit ainsi il faut répondre aux conditions indiquées sur cette page. Ce n'est donc pas n'importe quelle association qui peut offrir cette possibilité.

Au début il s'est agi d'un blog collectant les informations et donc essentiellement d'une revue de presse et des décisions de justice ou événements en rapport avec son objet.  Puis assez rapidement et à un moment qui pourrait se situer 5 ans après, les informations les plus intéressantes n'ont été disponibles que sur abonnement. Cette association a lancé un appel en direction de personnes en délicatesse avec ERDF en vue de lancer une action collective, or en droit français les class actions n'existent pas... Et on ignore si l'action projeté a abouti à quelque chose.

Mis à part le fait qu'il y a parmi les acteurs de cette association des gens manifestement compétents sur le plan technique, elle a annoncé comme objet l'étude et la mise au point et la réalisation d'un filtre pour le Linky mais depuis le temps qu'elle existe on n'a rien vu venir.

Arme_James_Albert_Flyer_850.jpgJ'ai noté une vidéo annonçant un procédé venant manifestement d'amateurs pour tuer le Linky. Mais je rappelle qu'il faut payer 60 € pour savoir de quoi il s'agit. Si c'est pour apprendre qu'il suffit de courcircuiter la ligne avec un jeu de condensateur : merci je sais faire pour 15 à 25 balles avec les frais de port.

Là on sent que ça paraît tourner à l'exploitation pure et simple de la naïveté ambiante.

Je dis amateur car si c'est l'oeuvre d'un couple, cela vient d'adhérents. Donc j'en déduis que les techniciens maison on bluffé leur monde en annonçant vouloir travailler à la mise au point d'un filtrage sous entendu certifié.

Ce qui fait mauvaise impression c'est l'accumulation d'articles ou de vidéos qui ne sont pas susceptible d'apporter grand chose. Mais les illustrations font illusion quand à la possibilité d'appâter le client. 

En fait le seule point sur lequel on peut noter une efficacité c'est dans l'oeuvre de sensibilisation du public. Il est mis à disposition des adhérents un appareil de test assez bien conçu pour matérialiser la présence de rayonnement électromagnétiques nocifs. L'association propose également des sorte de tentes de protection pour les électrosensibles.

Concernant la lutte contre le menace de "linkydation", l'association propose aussi son modèle de lettre (60 € pour y accéder) et soutient la même thèse que Robin des Toits pour y faire obstacle mais si justification il y a il faut être passé à la caisse pour le savoir.

Net-Up Organisation, ça ressemble à s'y méprendre à une belle arnaque !

Considérant les divers faits suivants :

  1. L'impossibilité en dépit de recherches minutieuses d'identifier les dirigeants, leurs qualités.
  2. Que l'impression découlant d'une visite minutieuse des archives de ce blog est que rien n'est gratuit.
  3. Que d'autre part il n'apparaît pas que l'association ait prouvé sa capacité d'ester efficacement en justice.
  4. Qu'elle ne paraît pas avoir été en mesure d'élaborer un système de protection simple et efficace.
  5. Que tout laisse supposer qu'elle n'a à proposer que des recettes d'amateurs problématiques en fait de filtrage des CPL pouvant être de nature à causer des litiges avec ERDF.
  6. Que si une vidéo accessible publiquement témoigne d'une certaine compétence technique.
  7. Et qu'au total l'ensemble du dispositif ressemble à s'y méprendre à une sorte "pompe à fric" soit à un piège appâté pour tirer à chaque curieux une somme assez considérable sans la moindre garantie qu'il obtiendra en échange des informations ou un service en rapport.

La thèse évoqué ci-dessus ne paraît guère discutable, ce n'est pas à proprement parler une escroquerie mais cela y ressemble assez.

Appel à témoignages

Je sollicite des lecteurs qui pourraient avoir des informations que je n'ai pas ou qui m'auraient échappé, des avis, observations et témoignages susceptibles de me permettre d'affiner mon jugement ou de le corriger.

J'invite ceux qui disposent d'un login et d'un mot de passe à me le confier de façon à ce qu'après avoir consulté les documents qui me sont inaccessibles de confirmer ou d'infirmer ce que j'ai pu déduire d'une observation extérieure. Si cette association est vraiment d'intérêt général, elle aurait tout intérêt à me fournir gratuitement une habilitation de sorte que si elle ne le faisait pas, elle confirmerait implicitement mes observations négatives.

Je suis dans la position d'un journaliste d'intérêt général de sorte que ce que je lui propose est une obligation morale à laquelle elle ne saurait se soustraire sans engager définitivement sa réputation.

18/02/2016

Propos sur le cancer : on lit ce que j'écris de travers ! Le cas échant changez de lunettes !

cancer.jpgJe reproduis ci-après, la réponse faite à un lecteur qui a conclu sa visite du blog par un "Bof !" Ce n'est pas que je tienne à me justifier mais il y des cas où il est si flagrant que l'on a lu le contraire de ce qui est écrit qu'il me faut insister sur la nécessité d'un peu d'attention.

J'en profite pour souligner que le style fort peu consensuel que j'ai adopté aura quand même contribué à éviter une avalanche de mails insignifiants. Mais je sais que cela est du aussi à un autre facteur : d'autres internautes ont constaté d'une manière générale que mis à part le multiplication des spams, la quantité des échanges "normaux" a singulièrement baissé et ça je l'ai constaté sur des comptes correspondant à des activités où je n'ai pas de raisons de faire semblant d'être méchant. J'en déduis que c'est un effet de la "crise" qui se prolonge avec la menace du terrorisme qui découle des activités martiennes totalement illégales que mène notre satané gouvernement en Syrie pour le compte des amerloques qui grâce à leur cartographie satellitaire des ressources planétaires d'avant 2001 avait programmé de déclencher là bas et en Libye des "guerre de 4ème génération" sur la base d'une certaine "doctrine des combats de chiens". Je vous laisse chercher de quoi il peut s'agir...

Spiritualité "aigre douce"

Ce post sera l'occasion de faire quelques remarques "spirituelles" sur la valeur respective, en terme d'efficacité supposée, des "systèmes de tranquillisation" (comme l'écrit Paul Veyne, ce spécialiste de l'Antiquité romaine) tant du côté païen que du côté chrétien. Si on a du temps et si on en a les moyens il n'est pas interdit d'étendre le concours jusqu'à la Chine incluse en mettant au concours les apports du confucianisme et du taoïsme. Il va de soi que je n'ai pas l'intention de conclure et de toutes façons, quand bien même en aurais-je la possibilité, sans violer la conscience de quiconque, le sujet de ce blog ne se prête pas au développement de ce genre de spéculations. Quoiqu'il en soit je conviens bien volontiers qu'il s'agirait là d'une forme d'humour assez aigrelet et si elle devait faire l'unanimité, j'aurais raté mon coup. Ce n'est évidemment pas le but !

Contenu de l'émail reçu

Je suis tombé sur votre site par le plus grand des hasards. Le 14 janvier dernier, mon cousin est mort d’un cancer généralisé. Il a appris qu’il avait un cancer du cerveau (entre autres) au mois d’octobre.

Après 2 séances de chimio (de merde), il à perdu 20 kilos. Et après, sec comme un squelette, il aura rendu l’âme (le 14 janvier).

Que vous soyez sceptique sur les produits Beljansky ou autre est une chose. Mais s’il vous plait, laissez les gens atteints de cette maladie de merde croire à autre chose qu’au Carbo Platine ou Vincristine et autres merdes du même genre.

Je connais une autre personne qui prend les produits Beljansky depuis 20 ans et qui est toujours présent sur cette terre. Une seule, direz-vous ? Ben oui, à comparé au dizaines que j’ai connu et qui sont tous partis, plus a cause des suite de la chimio que du cancer en moins de 2 ans, c’est déjà un bon score.

Perso, je bouffe des vitamines tous les jours, du lapacho, du pao peirera, et je finirai par mourir un jour ou l’autre, mais si certaines plantes reculent l’échéance, pourquoi s’en priver ?

Eléments de réponse

Je m'abstiendrai de citer de façons extensive quelques passages relevé dans le blog après recherche sur les mots "Beljanski" et "chimiothérapie". Je m'en tiendrai à une seul passage (corrigé : mais ayant été écrit à la place de même ) :

Les produits Beljanski c'est pas du pipeau même si le bonhomme n'était pas clair.

Traduction : Beljanski n'était pas vraiment net compte tenu de l'influence de sa femme et de sa fille qui adorent visiblement le fric et de la présence d'un escroc dont j'ai cité le nom. En revanche mon propos lui est limpide et je rappelle que j'ai cité des alternatives dont une est espagnole pour ce qu'il en est de se procurer les produits Beljanski.

Je relevais également que j'ai bien parlé de gens précipités vers la mort par des chimios à répétition et que dans un autre post j'ai mentionné que j'étais occupé à trier des textes communiqués par des médecins ayant l'expérience de solutions alternatives. Ces textes sont disponibles dans le Cloud moyennant un droit d'entrée de 50 € étant précisé que si l'on a des soucis financiers, on peut en faire la demande gracieusement, encore faut-il la faire. Je précisais que dans la mesure où un généraliste qui se mêlerait de cancérologie s'expose de gros ennuis, le cancer est un des sujets sur lesquels je ne donnerai jamais de conseils précis en me limitant à mettre à disposition la description de protocoles qui, entre les mains de médecins expérimentés, ont donné des résultats.

Ajoutant qu'en ce qui me concerne je préfèrerai prendre le risque de crever plutôt que de me faire injecter des poisons violents. C'est aussi le choix d'une amie spécialiste du Gi Gong thérapeutique. Maintenant je ne peux pas présumer de ce qui pourrait se passer si je me retrouvais confronté au problème. Il est toutefois peu probable que je change d'optique. Je n'ai pas précisé que j'ai connaissance des textes philosophique romain qui préconisent le suicide dans certaines cas de figure. Il est évident que le suicide par pure amertume est la pire des choses s'il existe une perdurance de la conscience après la mort. Mais il y a suicide et suicide. Le "suicide" peut consister à accepter l'échéance éventuelle et à seulement tout mettre en oeuvre pour éviter la progression du mal par des moyens non toxiques et surtout à prévoir tous les moyens d'éviter la douleur. 

Concernant la "chimio" j'évoquais deux cas l'un qui se présente mal, avec un voisin qui a été amputé des 3/4 de son estomac, à qui on ne donne aucun complément vitaminique, qui a fondu et qui cerise sur le gâteau se retrouve sourd comme un pot du fait de l'ototoxicité d'une bonne part des chimios existantes. Et on persiste à lui en refiler une petite tous les quinze jours. Tout en sachant que c'était peine perdue j'ai conseillé à cet ami de recourir à des doses fortes de bromélaine et de curcumine et je suis sûr que s'il avait demandé à son cancérologue la permission ce dernier là lui aurait accordée mais voilà la majorité des gens ont la trouille de contrarier si peu que ce soit leurs médecins. L'isolement sensoriel résultant de l'aventure s'avère pire au fond que la maladie. C'est un catholique pratiquant et un anxieux, bien évidemment pour cette raison et pour bien d'autres sa foi en prend un coup derrière les oreilles.

J'ai cité un autre cas où le patient est tiré d'affaire. Il a perdu 17 kilos. On lui a enlevé un bout de colon. Dans son cas il est résulté de la chimio des troubles cardiaques qui se sont soldé par la pose d'une pile et d'un traitement avec diurétique qui aggrave ses tendances goutteuses. Il a perdu sa femme d'une tumeur au cerveau et du fait de l'instabilité de sa voirie interne il doit limiter les déplacements. Il n'a comme distraction que cette maudite télévision qui le scandalise. La lecture n'est pas son for...

Pour ma part, les choses sont très simples : à partir du moment où je suis pleinement conscient de la toxicité de toutes les chimios, accepter de me faire injecter du poison sans pouvoir avoir le moindre droit de regard et de contrôle sur le contenu et les modalités de cette "chimio" est impensable ! Donc en cas de pépins, ça risque d'être vite vu ! J'étudierai dare dare les protocoles existants et je poserai mes conditions et en cas de clash j'adresserai immédiatement une lettre recommandée au spécialiste en le prévenant que je décide de faire mon affaire du problème avec des moyens alternatifs et dans le cas où les moyens d'en contrôler l'efficacité des solutions retenues où la progression du mal m'étaient refusée ce serait immédiatement l'assignation devant le tribunal correctionnel avec perte et fracas.

Mais une question se pose ? Peut-on "attraper le cancer" lorsqu'on est à se point déterminé à défendre son immunité intellectuelle ? 

Aussi ai-je du faire remarquer que d'après mes constatations, le cancer survient préférentiellement chez des gens en situation d'échec. J'ai souvent remarqué un profil psychologique assez particulier chez les vieux cancéreux. Si j'applique mes observations aux deux cas que j'ai évoqués, le plus mal loti est un Monsieur qui redoute de faire des vagues. Il est parfaitement d'accord avec mes jugements sur le monde comme il va mais jamais au grand jamais il n'a pris le moindre risque de professer publiquement et de façon marquée un désaccord. Celui qui s'en est le mieux tiré est tout le contraire. C'est ce que l'on appelle une "grande gueule", l'un et l'autre sommes craints et les gens qui ne sont pas clairs nous évitent. Avec cette différence qu'étant né sous un ascendant Balance, j'ai un certain sens de la diplomatie. J'évite autant que possible les éclats publics et quand j'ai un compte à régler, j'envoie à l'intéressé un courrier d'un style assez particulier qui s'il était publié aurait le don de mettre tous les rieurs de mon côté. Le dernier a eu pour destinataire un jeune coiffeur assez illettré qui à la suite d'un différent m'a requis d'aller faire des passes en consacrant le reste de mes loisirs à cultiver mon instrument de musique favori.

Voici un extrait de la réponse agrémenté de petits collages en forme de Père Noël, de sapins enneigé et autres sujets festifs : A propos si tu continues sur ta lancée, faire des passes, c'est probablement la seule alternative qui te resteras. Sauf qu'en dépit de la différence d'âge en ta faveur, tu n'as pas plus de chance de faire fortune dans la profession. Que l'on soit coiffeur ou gigolo, le "minimum syndical" c'est un minimum de sens de l'urbanité. Et si le sens de ce mot t'échappe, tu as de très bon dictionnaires sur Internet. Il y en a comme cela une page sur le même ton et dans dans le même style.

Petite précision : pour que ce genre de stratégie soit efficace, il faut donner lecture de l'épître à deux ou trois commères ayant eu à se plaindre de l'artisan... Comme ce sauvageon mal léché m'avait collé à mon arrivée l'étiquette de "pédophile" pour le seul motif qu'en me promenant le soir j'avais croisé 3 fois son groupe j'ai rappelé les faits en précisant : je n'ai pas le moindre souvenir que tu puisses avoir rayonné d'un sex appeal susceptible de damner même un saint ! Imaginez un jeune qui en veut à la terre entière parce qu'il n'a pas connu son père et a été adopté à 11 mois et qui a passé son adolescence à provoquer les gendarmes en utilisant la cabine téléphonique pour les inviter à venir se faire enculer ! Chaque fois que je l'entends causer c'est pour se répandre en amertume et donner le spectacle de ses coups de téléphone agressifs. Résultats lui et quelques autres se sont fait carrément vider d'un café.

Je donne cet exemple pour bien insister sur le fait que la médecine préventive ne consiste pas à bouffer des vitamines et du Lapacho lorsqu'on est atteint par la "cancérophobie". Si on n'est pas capable, lorsque l'on est agressé dans son honneur de répliquer en ne baissant jamais pavillon, il faut évidemment s'attendre au pire bien que la méthode ne comporte aucune garantie. Mais une chose est sûre c'est qu'un être humain qui se trouve socialement dévalorisé est comme un homme mort en puissance. A ce propos, je dois dire que j'ai de l'admiration non pas pour le féminisme mais pour ce que l'on appelle les femmes de tête qui en cas d'abus savent remettre les mâles indélicats à leur juste place. Le problème est que là encore on observe un renversement, trop d'hommes s'écrasent et se mettent à ramper. t

Trouver un juste équilibre dans le bordel ambiant n'est pas chose facile. Néanmoins lorsque l'on vient à vivre dans un espace où tout le monde se connaît, on ne peut faire l'unanimité qu'en se rangeant du côté des puissants. Survivre dans un climat aussi pourri que celui de certains villages sudistes est une gageure. Commencer à se faire respecter ça prend au moins une décennie à moins de n'avoir aucun fond.

Je terminais la réponse à mon lecteur "cancérophobe" par ces propos que j'ai affiné quel peu dans cette version publique.   

Ce que vous pouvez penser du blog en concluant par un "Bof" m'est totalement indifférent mais je voudrais surtout insister sur le fait que la peur dont vous témoignez à l'idée de choper un cancer ne peut pas éviter le danger, elle ne peut au contraire que l'attirer, ce qui revient à dire que pour mettre le maximum de chances de votre côté, il faut commencer par essayer de la dépasser.

Je ne peux pas vous dire comment faire, c'est à vous de trouver sur quel levier il vous faut agir. En fait vous le savez le cancer c'est la menace d'une mort hideuse mais moins quand même que le Sida.

C'est donc de la mort et de ses conditions qu'il faudrait parler et non du cancer. Faut-il exorciser la mort par telle ou telle perspective post mortem à caractère consolant type "paradis" ou à tout le moins absence d'enfer ? Je ne crois pas que ce soit la solution.

C'est un sujet que je trouve intéressant en soi. En ce moment il se trouve que je suis occupé à essayer de d'affiner la comparaison la façon dont les Anciens romains concevaient les relations avec leurs "dieux" par rapport à ce que le christianisme et donc l'irruption du monothéisme a changé durant l'Antiquité dite tardive (II et IVème siècle).

On s'aperçoit par exemple que si le stoïcisme préconisait de ne baiser qu'avec la nécessité de faire un enfant et qu'il a d'une certaine manière fait le lit du christianisme, les raisons invoquées de part et d'autres étaient aussi différentes que le jour et la nuit.

Une parenthèse pour dire qu'on va encore murmurer que le cul serait mon obsession. Si cela permet à ceusses qui ne sont pas clairs vis à vis de cette problématique devenue dominante de se donner le beau rôle, je leur pardonnerai volontiers mais franchement je n'imagine pas un seul instant de recommencer à nouveau le genre de quête à laquelle je me suis plus ou moins livré jusqu'à la quarantaine. Cela n'a plus de sens car sans même parler de défaillances fonctionnelles irrémédiables, j'ai trop la tête ailleurs pour être assuré d'être "réactif" au moment précis où il le faudrait et de toutes façons je n'encours strictement aucun risque d'être détourné de mes méditations plus ou moins amusées.

J'ai sans doute déjà dit que j'ai toujours un peu le sentiment d'avoir été débarqué dans un asile planétaire. Le jeu consiste d'abord a établir de liens de complicité et de solidarité avec les gens qui ont le même ressenti et à repérer les fous dangereux au premier coup d'oeil en sachant éventuellement comment les manipuler pour qu'ils se discréditent quand c'est possible. J'ajoute que Freud nous a rendu un seul service celui de nous obliger à admettre que le désir sous ses diverses formes et sexuel en particulier constitue le moteur qui fait marcher le monde. Pour le reste il a tout faux ! 

Bref étudier la subjectivité du "paganisme" (ou plutôt des paganismes) en dehors des clichés erronés résultant des projections du judéo-christianisme constitue un biais pour affronter plus ou moins frontalement le genre de peur que j'évoque

Ne pas être dupe des convergences apparentes en matière de morale sexuelle entre les philosophies romaines pré chrétiennes et celle de l'idéologie chrétienne, par exemple, n'est en quelque sorte qu'un "préliminaire". Le stade le plus important et le plus passionnant c'est pour finir d'essayer d'entrer de plain pied dans les différentes subjectivités religieuses sans être le jouet d'anachronismes. Je dois à la vérité de dire que je ne suis pas du tout convaincu que les monothéismes aient constitué un progrès. Tout ce que je puis dire c'est que nous devons, pour être équilibré, puiser les motifs de notre "tranquilisation" dans ce monde et pas dans un avenir post-mortem forcément hypothétique. Il est très intéressant de se pencher sur l'art funéraire romain. Je constate qu'au fond il est très clair que ce qui rapproche nos contemporains de nos ancêtres païens c'est le culte catholique et très naïf des saints chrétiens. Mais les "dieux" du panthéon païen étaient tout de même un peu moins "nunuche". Nos ancêtres riaient de leur exploits mythologiques surtout sexuels. Il se trouve dans la philosophie romaine et dans une partie de sa culture un sens de l'économie et de l'équilibre mais je ne suis pas sûr qu'un Michel Onfray soit un guide bien sûr. Je le trouve très sympathique, il s'est certes fort bonifié ces derniers temps mais je ne saurais lui accorder le bon dieu sans une confession. Les romains avait la conception assez vague d'une "providence" et franchement je la crois bien suffisante pour se bien gouverner. Ce "Dieu" (à l'occasion jaloux et vengeur) qui s'impose à nous à tout propos et hors de propos comme un "oeil de Caïn" qui se propose ne nous harceler jusque dans le sépulcre ressemble à mon avis plus à un "diable" qu'à autre chose. Mais bon les goûts et les couleurs... 

Et si cela n'est pas susceptible de lever toute angoisse avoir le courage de se livrer à ce genre d'exercice et de s'y coller grâce à certains travaux historiques constitue pour le moins une bonne distraction qui aide à supporter le caractère excessivement maussade de la crise actuelle. Je ne suis pas sûr que cette recette puisse vous convenir à tous mais son énoncé peut vous inspirer une autre solution.

Je lis actuellement les deux premiers chapitres du volume I de L'histoire de la vie privée sous la direction de Georges Duby et Philippe Ariès. C'est sans doute beaucoup trop ardu pour une majorité de lecteurs. Je propose simplement une direction et en fin de compte la seule chose qui peut être bénéfique pour conserver son intégrité vis à vis du climat de crise actuelle c'est de se plonger dans le registre de l'histoire et de la sociologie historique. je ne peux pas rédiger d'ordonnance précise en terme de bibliographie adaptée à chacun mais ce que je peux affirmer c'est que c'est bien ce genre d'effort de relativisation qui m'a permis et me permet encore de garder la tête hors de l'eau. Il faut sans doute une sorte d'instinct très sur pour n'être pas sujet à des rétroprojections mais il n'existe nulle part la moindre espèce d'assurance tous risques.

J'ajoutais une alternative assez élémentaire pour s'abstraire du souci de soi mais à mon avis la moins reposante. 

Cela peut être tout simplement l'engagement dans une activité bénévole au bénéfice d'autrui mais quand il faut se coltiner des semblables, cela risque toujours de se compliquer. Raison pour laquelle je préfère les solutions ne reposant que sur soi-même...

Enfin ne pas oublier que cancer dérive du latin carcer (prison). J'aurais pu commencer par là car ça résume tout ce que l'on peut dire au sujet de cette maladie.

12:02 Publié dans Cancer | Lien permanent | Commentaires (0)

17/02/2016

Tout savoir sur l'argent colloïdal : un nouveau livre qui devrait faire date !

tout-savoir-sur-l-argent-colloidal.jpgUn nouveau livre vient de paraître au éditions Ambre intitulé Tout savoir sur l'argent colloïdal, histoire, techniques de fabrication, produits existants, mode d'emploi et indications précises dont voici la table des matières détaillée :

http://www.editions-ambre.fr/DocumentationPDF/TableDesMat...

Le détail de cette table me dispense d'insister longuement sur le caractère exhaustif de ce livre et en le comparant aux deux autres livres présents sur le marché vous pourrez constater que ces derniers ne peuvent que faire pâle figure auprès du nouveau venu. L'auteur, vous pouvez le constater, un certain Jean Silberman, a tenu à se soustraire à la curiosité publique et ce choix est un clin d'oeil à l'adresse d'un certain Franck Goldmann.

Ce livre trouvera t-il son public ?

Toute la question reste de savoir si cet ouvrage, techniquement très fouillé mais accessible à un large public et surtout peu coûteux (14,90 €) va contribuer à enrichir son auteur ou même seulement a arrondir un peu ses fins de mois. Rien n'est moins sûr ! Le choix d'un patronyme plutôt germanisant (à un "n" près) comporte une autre signification quelque peu ésotérique mais peu importe.

Le hit parade des ouvrages devenus "concurrents"

Amazon, qui draîne environ 45% des ventes de livres permet de situer le niveau des ventes d'un livres. Des merdes infâmes comme Central Park d'un certain Guillaume Musso est au 169ème rand des ventes. Le livre de Jean Perros (L'argent colloïdal un remède en or) est au 5 907 ème rang. Un très bon score pour ce type de livre. Celui de l'ex pharmacien Bonnardel est au 34 400 ème rang. Or un ouvrage capital comme l'une des éditions du répertoire homéopathique de Kent traîne au 239 536 ème rang.

A propos d'un livre assez comparable sur le "silicium organique"

Silberman et moi-même avons le même éditeur. Mon livre intitulé Loïc le Ribault et le G5, l'aventure du silicium organique n'a jamais décollé. C'est pourtant un livre passionnant à lire, ne serait en tant qu'enquête policière fouillée. La personnalité de Loïc le Ribault en tant qu'étant celui qui a popularisé l'usage du silicium dit "organique", constitue en soi le démontage d'une personnalité hautement charlatanesque.

Je rappelle ma position sur ce silicium, Norbert Dufaut, son inventeur, n'a aucunement profité de son labeur et a fini par se suicider après avoir constaté qu'un laboratoire monégasque à tiré beaucoup d'argent de ses brevets tandis qu'il n'a fait que végéter. Le silicium organique sous forme de gel fait merveille en général pour calmer certains types de douleurs articulaires notamment. Là où je réside une dizaine de personnes environ l'on essayé et s'en sont bien porté. Mais comme je me refuse à raconter des histoires et que je précise que si ça soulage momentanément, ça ne guérit rien du tout et comme il faut appliquer le produit au moins trois fois par jour, il vous faut comprendre que c'est encore trop compliqué pour qu'un tel produit devienne populaire. C'est bien insuffisant pour que l'on me fasse une réputation de "sorcier". Il n'y a donc qu'une demi douzaine de personne qui savent que j'ai consacré une pièce à une sorte de petit labo où je fais en particulier les gélules que je consomme.

Rappel sur les vertus réelles du "silicium organique"

Donc le gel marche assez bien, j'estime les résultats positifs à environ 8 applications avec effet positif sur 10. Quand certaines personnes en parlent à leur médecin ou rhumatologue, ils admettent que oui cela soulage et souvent bien plus efficacement que le Flector et autres pommades anti-inflammatoires. Un exemple : samedi dernier je rencontre à l'église du coin une dame connu comme étant une bonne chanteuse dans un groupe folklorique locale. Elle se plaignait de ses genoux que rien ne soulageait. Je lui donne un pot de 100 ml et le lendemain je la vois trotter apparemment sans trop de gêne et elle me glisse au passage que oui ça l'a soulagée.

En revanche, j'ai dit et je répète que je n'ai jamais pu noter moi-même de résultats flagrants chez des personnes ayant consommé le fameux silicium irlandais fabriqué par l'ex amant de Loïc le Ribault, un prétendu préparateur en pharmacie d'origine bordelaise. J'ai quand même disposé d'un poste d'observation où l'on rencontre une clientèle ayant tendance à préférer le recours à des médecines dites alternatives. Je parle d'une certaine librairie ésotérique tenue jadis par un ami de longue date. Et bien quand mon livre est paru, j'ai vu une dame qui jusqu'alors avait eu un comportement normal et même positif à mon égard vouloir m'arracher littéralement les yeux.

Ce retournement, complètement irrationnel, m'a donné à réfléchir et m'a démontré qu'à partir du moment où l'on prend le parti de casser les illusions des gens à l'égard de certaines pseudo panacées, on devient, sauf pour quelques rarissimes individus, l'homme à abattre. Je ne peux pas dire que le silicium buvable que l'on vend soit franchement nocif mais en ce qui me concerne je n'ai pas pu relever de cas où une action franchement positive était à noter. En revanche, j'ai dit car c'est la vérité, qu'en ayant usé pendant plusieurs mois mes ongles sont devenus cassants. Je n'ai pas de preuve qu'il existe une connexion entre ce phénomène et le silicium mais c'est une raison de plus de douter qu'il mérite le prix prohibitif auquel est vendu le litre.

Je rappelle que ce silicium c'est 3 fois rien, soit 1 à 2 ml de métylsiliconate de potassium dans de l'eau distillée ou faiblement minéralisée dont on corrige le pH excessivement basique en le faisant descendre entre 6 et 6,5 environ avec soit de l'acide phosphorique soit de l'acide citrique que pour ma part de trouve préférable. Je rappelle également que le produit de base est un produit industriel se vendant par 25 kg et qui sert à imperméabiliser par injection les maçonneries. Par chance, le procédé de distillation très pointu requérant de hautes cheminées le met en principe à l'abri d'une pollution par les métaux lourds.  Mais ce n'est pas un produit pharmaceutique à proprement parler. Aussi les fabriquant se sont engouffrés dans le créneau des "cosmétiques" pour vendre à prix d'or ces produits qui ne coûtent rien à fabriquer.

Où il ressort que "Le Ribault" portait bien son nom

Le mot plus répandu dans son acception féminine de "ribaude" désigne ce que l'on appelle pudiquement une "femme de mauvaise vie" sans qu'il s'agisse nécessairement due "pute" agissant à titre professionnel. Il laissait augurer la découverte de traits quelque peu fâcheux...

Alors évidemment, dans mon livre je dis tout absolument tout ce que j'ai pu apprendre sur Loïc le Ribault. Outre ce que j'avais déduit par moi-même en analysant ses propres dires, j'ai fini par entrer en contact avec une dame qui fut le principal artisan de la diffusion aux temps héroïques de son silicium. Or il se trouve que Loïc le Ribault ne fut point un individu ordinaire. Exemple: en enquêtant sur son décès je découvre subitement qu'une certaine doctoresse s'est subitement opposée à la femme qui s'était propulsée comme ancienne concubine de Le Ribault au motif qu'elle n'avait rien à faire dans l'histoire attendu que le Ribault était censé avoir été "homo".

Tous les "homos" ne sont pas portés à la ribauderie mais ayant questionné la "première attachée" commerciale du personnage, j'ai appris qu'après avoir loué tel hôtel pour ses ventes il passait de joyeuses nuits avec des jeunes qu'un complice lui procurait. Bof ce n'est pas le problème sauf je déplore que ceux qui manquent de mesure font du tort à leur "confrérie" et je n'ai guère de sympathie pour ce gens là, à plus fortes raisons quand par ailleurs ce ne sont que de vulgaires manipulateurs et dans ce domaine, le Ribault qui, en raison de ses études littéraires d'abord savait manier correctement le français n'a éprouvé aucune difficulté pour corriger celui, très déficient, de ses concurrents. Et il en a beaucoup imposé rien qu'à cet égard, tandis que sur un plan scientifique il est, je le rappelle, parvenu à persuader le monde qu'il faisait travailler des bactéries sur du sable de mer pour fabriquer sont produit miracle. Des imbéciles croient encore à cette fable après tout ce que j'ai écrit et tant de crédulité est chose vraiment accablante...

Bien évidemment, j'ai tiré sur le fil et j'ai trouvé diverses confirmations de l'hypothèse énoncée, laquelle hypothèse explique certains traits mythomaniaques et les bobards qui en été répandus par mon héros. Soit dit en passant, Le Ribault s'est abouché avec un ex Golden Boy (d'origine populaire comme lui-même) qui fut le héros des nuits gays parisiennes et a fini par mourir du Sida après avoir mené la grande vie dans une magnifique villa d'une ile ou d'une côte sous juridiction espagnole. Pardonnez moi le nom de cette espèce de succursale méditerranéenne de l'enfer de Dante m'échappe, sans doute faudrait-il que je prenne une dose de Luesinum pour que la mémoire me revienne mais ça n'a jamais marché...

La mémoire me revient subitement c'est Sitgès ! Un spécialiste français de la médecine traditionnelle chinoise y a établi son quartier général ce qui ne laisse aucun doute sur ses penchants.

A propos des relations de Le Ribault avec la Gendarmerie française

Peu importe, ce n'est pas là le problème, ce que je veux dire c'est que rien, absolument rien ne m'a échappé en ce qui concerne tous les tenants et aboutissants de l'aventure de Loïc le Ribault. Et il va de soi que ce qui fut répréhensible de sa part, ce ne sont pas ses goûts sexuels mais ses démêlés avec la Gendarmerie française. A ce propos la revue la plus emblématique de ce corps militaire a reçu un service de presse et nous n'en avons jamais eu aucune nouvelle.

Or j'estime avoir très objectivement percé à jour le jeu de Le Ribault en tant qu'expert et j'ai parlé de son rôle trouble dans une affaire criminelle mettant en cause un prédateur sexuel ayant eu pour théâtre un certain camp militaire champenois (Mourmelon) et il se trouve que je connais bien le secteur et que j'ai eu l'occasion de faire la connaissance d'un médecin de ce village paumé. Les préférences de Le Ribault ont malheureusement influé sur le contenu de ses expertises dans ladite affaire. Le Ribault prétendait avoir été à l'origine du développement d'un certain secteur de la police scientifique aussi ai-je montré qu'après avoir abusé de sa position dominante à ses débuts, il devait, après s'être mêlé de certaines affaires d'Etat, et notamment d'une certaine affaire toulonnaise, s'attendre à connaître les pires ennuis et notamment à ce qu'étant été plus ou moins acculé à la faillite une partie de ses installations encouraient le risque d'être rachetées à vil prix par la ... Gendarmerie Nationale.

Pourquoi cette dernière s'est elle abstenue du moindre compte-rendu même discret autour de mon livre. Mon analyse a mis les torts du côté de Le Ribault. Signaler ce livre aux esprits curieux sans s'étendre démesurément sur certains arrières plans aurait sans doute intéressé la profession en persuadant ses membres que ce qui est arrivé à Le Ribault il ne l'avait point volé. Mais non rien du tout !

Pour en revenir à des lecteurs plus ordinaires, il y a tout dans ce livre qu'il s'agisse des aspects techniques du problèmes ou des arrières plans que l'on peut, au moins d'un certain point de vue, considérer comme relativement anecdotiques. Mais quoiqu'il en soit j'ai estimé qu'il fallait absolument tout dire. Une analyse aussi fouillée devrait normalement intéresser un aspect large public et bien non c'est comme s'il était demeuré invisible. Il me faudrait sans doute publier quelques extraits sous la forme de "bonne feuilles" pour faire en sorte qu'il trouve son public.

Parenthèse sur divers projets éditoriaux

J'en viens à présent à ce qui était l'objectif de mon propos : j'ai proposé à mon éditeur plusieurs sujets, à savoir par exemple un résumé de tout ce qu'il faut savoir à propos d'hypothyrioïdie et en particulier concernant ce qu'un médecin américain a baptisé "hypothyroïdisme de type II" et qui concerne un phénomène analogue, mutatis mutandi, à ce que l'on appelle résistance à l'insuline ou "prédiabète". J'ai proposé un livre sur les moyens naturels de traiter le diabète de type II.

Il existe un ouvrage américain fort documenté sur le sujet mais qui se vend très cher. J'ai fait acheter par un correspondant français et ami vivant au USA l'un des rares exemplaires vendus d'occasion pour environ 50 $, j'ai proposé différents types de dictionnaires notamment des compléments alimentaires. Il n'existe pas un seule livre synthétique et à jour dans ce domaine. L'information existe mais il faut la rassembler et surtout en résumer l'essentiel d'une façon pédagogique. Un blog ne se prête pas du tout à une telle entreprise. Vous ne pouvez, à moins de vouloir travailler pour le Roi de Prusse, que de vous limiter à des aperçus. Seul un livre sous forme de dictionnaires d'où serait exempt toute espèce de préoccupations mercantile pourrait combler le vide existant.

Mon éditeur, avec lequel j'ai des rapports très cordiaux et il a quand même fait plusieurs centaines de km pour venir me rendre visite, à décliné l'offre. Je ne peux pas lui en vouloir, l'édition est complètement cloisonnée, où vous avez d'un côté des ouvrages hyper scientifiques et limités à un sujet très précis et de l'autre des livres de vulgarisation de plus en plus inconsistants. Cela fait environ 25 ans que je suivais quasiment mois par mois les publications français dans divers sujets (médecine, ésotérisme, histoire etc...). Un libraire aujourd'hui retraité me passait chaque mois une certaine revue professionnelle et je surlignais les titres intéressants et me débrouillait pour qu'au moins certains se trouvent en rayon, ce qui me permettait de les emprunter et de m'instruire sans bourse déliée. En plus je dirigeais une revue très spécialisée qui me donnait droit à des "services de presse". Il y a une douzaine d'années, j'ai renoncé à pointer les nouvelles parutions tant il est devenu clair que la qualité des ouvrages nouveaux suivaient la pente d'une dégringolade fatale.

Des causes réelles de la déchéance de l'édition française

Il est aisé de comprendre ce phénomène. Quelques diffuseurs rassemblent les nouveautés et en assurent la promotion. Ils imposent aux éditeurs des conditions léonines et tous les avantages sont pour eux. Les éditeurs et les librairies bénéficiaient autrefois d'un tarif postal de faveur dit "tarif livres". Ce tarif n'existe plus, si toutefois il existe encore que pour les envois à l'étranger au motif qu'il faut assurer le rayonnement de la culture française. On est en droit de supporter que les diffuseurs ont usé de leur lobbying pour abolir ce fameux tarif. Les libraires ne peuvent plus commander que par les diffuseurs pour réduire la facture des envois. Seul des livres faciles et susceptible de flatter le goût du public peuvent survivre.

Quand j'entends que l'on plaint les libraires de quartier contre l'emprise d'Amazon, je rigole. Ils ne méritent absolument pas que l'on se soucie de leur sort car il ne font strictement aucune effort pour sélectionner et surtout promouvoir els ouvrages qui en valent la peine. Je prends un exemple précis, la librairie qui a racheté la boutique de l'ami que j'ai évoqué vend pas mal de livres sur la lithothérapie, or il existe un nouveau dictionnaire dont le contenu est sans commune mesure avec celui du célèbre dictionnaire de Boschiero. Ce livre qui résume toutes les sources documentaires accessibles occidentales, ayurvédiques et chinoises devrait constituer la référence et éclipser tous les autres mais il fait environ 500 pages et coûte 48 €, alors la majorité des libraires ne risquent pas de le vendre puisqu'il ne font même pas l'effort d'investir la trentaine d'€uros nécessaires pour le mettre en vitrine.

Une situation édotoriale complètement bloquée

Donc le genre de livre que j'envisage s'expose à être refusé par tous les éditeurs et à partir du moment où il se trouve avoir été publié à compte d'auteur, il se trouve inscrit sur la liste noire des diffuseurs et dans le meilleurs des cas l'éditeur va n'en placer qu'une centaine dont une majorité lui reviendra sous forme de retour. On peut à la rigueur se permettre d'éditer à compte d'auteur un ouvrage capital sur un sujet très spécialisé et s'aboucher avec une librairie internationale spécialisée pour le diffuser et éventuellement partager avec elle les frais d'impression mais pour des livres sur des sujets d'un caractère plus "grand public" c'est peine perdue.

Il faut raison garder : une moyenne de 800 visiteurs/jour d'un blog c'est considérable pour un blog assez spécialisé mais ça n'est pas susceptible d'assurer la promotion d'un ouvrage qui aura nécessité plusieurs mois pour sa rédaction. Le publier sous une forme numérique pose un autre genre de problème car pour éviter le piratage il faut passer par le format Kindle et donc par Amazon. D'une part c'est évidement Amazon et non l'auteur qui va tirer du feu la partie la plus substantielle des "marrons". Enfin et surtout, ce type d'article voit sa diffusion limitée aux utilisateurs de "tablettes". Pour ma part il m'est impossible d'envisager de recourir à ce type de support. Lorsque je dégote un ouvrage intéressant sur Internet, je me trouve contraint de l'imprimer. Heureusement que le toner générique reste abordable et que les imprimantes recto verso le sont également. En revanche, le format A4 n'est pas du tout pratique à archiver, il se gondole, il faut l'empiler à plat...

Le nouveau livre sur l'argent colloïdal : un livre test

Pour en revenir au nouveau livre sur l'argent colloïdal, d'ici environ 6 mois on va voir s'il vaut la peine de se casser le cul pour mettre sur le marché un ouvrage qui, je le rappelle encore cumule plusieurs qualités : il concerne un remède quelque peu mythique, il faut à peine plus de 100 pages, il est complet et détaillé et résume tout ce que l'on peut savoir sur le sujet avec non seulement les critères opérant pour un bon usage mais donne les indications pour faire soi-même son générateur tout en dénonçant les bobards ou insuffisances des auteurs existants. Si compte tenu de la vogue de l'argent colloïdal cet ouvrage ne décolle pas et venait à subir le même sort que le livre sur le silicium organique, cela voudrait dire qu'il deviendrait inutile de tenter à nouveau ce genre d'expérience.

Le pessimisme est de rigueur

J'avoue être devenu très pessimiste compte tenu de tout ce que j'observe depuis quelques années quand à l'acculturation généralisée et grandissante. La situation n'a guère de chances d'évoluer positivement mais ne pas parvenir à écouler dans un temps raisonnable un millier d'exemplaires de ce type de bouquins voudrait dire que ma foi les carottes sont définitivement cuites et même complètement carbonisées. Je m'attends évidemment au pire, je n'ai jamais entretenu beaucoup d'illusions sur la nature humaine mais si j'en ai caressé quelques unes je suis à peu près certain qu'elle se seraient complètement dissipées.

Men bati sieu nissarda !

Je voudrais cependant que l'on ne s'imagina point que je suis démoralisé ! La seule chose qui m'importe c'est de pouvoir m'exprimer et, le cas échéant, d'envoyer chier les gens à qui viendraient la fantaisie de vouloir m'importuner ou simplement de prétendre m'intimider ! Ils n'ont guère de chance de réussir car je ne suis pas fou. Je crois certes à l'existence non pas d'un complot mais d'une nuée de complots mais sans être le moins du monde paranoïaque. Vous observerez que je ne professe certes pas une opinion des plus charmantes des truands qui nous gouvernent mais je ne manque jamais de faire ressortir, avant toute chose, que leur puissance est surtout relative à la peur et à la couardise qu'ils inspirent au commun de mortels. Vu l'état d'abêtissement généralisé, ces truands sont assurés de gagner. Les perspectives, qu'il s'agisse du sort de l'Europe et de l'Euro et/ou de l'hypothèse d'une troisième guerre mondiale sont assez terrifiantes mais un célibataire qui s'est habitué de longue date à développer le maximum d'autonomie en privilégiant l'économie en toutes choses à moins à perdre qu'un père ou une mère de famille. D'autre part, je peux escompter que lorsque le temps va se gâter tout ce que j'ai proclamé finira par paraître parfaitement raisonnable. Je n'ai pas souvenir de m'être jamais trompé dans mes pronostics où mes jugements mais il a fallu environ entre 5 et 10 ans pour que mes proches en arrivent à rendre justice à mes verdicts. 

Mon mépris et parfois ma colère s'expriment envers mes égaux et victimes du "Système" et je ne cesse de démontrer que ce sont bien eux qui sont la cause de ce qui nous arrive. Si donc il arrive que des gens de pouvoir se risquent sur ce blog, ils doivent se rassurer en se disant que puisque je n'estime pas avoir la moindre chance de "faire école" et d'entraîner d'autres dans mon sillage et que compte tenu du noyautage opéré par le "Système" je ne risque d'occasionner des pertes qu'à seulement quelques petits "marchands" de seconde zone comme ces trafiquants en compléments alimentaires de pacotille vendus à prix d'or comme c'est la mode en France d'abord et en Europe ensuite, je suis prêt à parier que les tenants de la médecine académique et les prétendus experts appointés par Big Pharma n'ont aucune raison de se faire beaucoup de souci. Enfin j'ajoute que le plupart des médecins généralistes qui se donnent la peine de réfléchir un peu en me lisant, même si je dénonce leur trop grande servilité à l'égard des protocoles standard imposés par l'industrie pharmaceutique n'ont aucune raison de me maudire. Je ne suis pas sûr de pouvoir gagner une estime unanime mais j'ai en revanche la certitude de susciter un minimum de curiosité et même de respect de leur part.

Le proverbe indiqué en sous titre est expression locale typique d'une certaine mentalité chauvine. Cette mentalité je le trouve assez méprisable car je ne vois toujours pas en quoi et par quoi elle serait justifiée. L'ouverture du royaume de Savoie Sardaigne sur la mer a été constitué par une population de pêcheurs et d'agriculteurs rivés à leur cailloux qui en raison du fric gagné sur le dos des touristes anglais fortunés ont été incités à vouloir pisser plus haut que le plafond. Je n'ai rien contre la culture populaire et je déplore la perte d'une certaine culture ouvrière mais il me faut bien dire que la population dont on parle s'est passablement mélangée à celle des "barbaresques" venus ravager ses côtes et ayant fait souche à tel point qu'il est souvent difficile, au point de vue de la mentalité ambiante, de faire la différence entre les anciens "marchands de tapis" qui tentaient de survivre par divers expédients après la fameuse "guerre d'Algérie" et certains commerçants de souche locale ancestrale. Enfin je dois tenir compte d'un trait de caractère et de mentalité anti française assez énervant. Je veux parler de la haine locale de tout ce qui est censé venir de Paris. Moi qui n'a jamais éprouvé le moindre penchant pour une quelconque espèce de parisianisme, j'ai eu à supporter des réflexion toxiques qui m'ont valu, par exemple, d'être traité de "colonisateur" par un indigène que je me suis empressé de "moucher" séance tenante.

J'ai commencé mon existence en tant que fils d'un père devenu tuberculeux à une époque où l'antibiotique miracle qui a vaincu le bacille n'existait pas encore. J'ai donc été le souffre douleur de toute une classe de petits villageois excités par leur parents contre le risque supposé de contagion que j'étais censé représenter. Je passe sur les tours plus ou moins abominables qu'ils m'ont joué. Je m'en suis du reste vengé à chaque fois que j'en ai eu l'occasion et je me rappellerai toujours d'une feinte ayant consisté à attirer l'attention du fils du Maire pour le précipiter, en culottes courtes, dans un buissons d'orties bien piquantes. Comme les jeux en usage dans la génération puérile ne m'ont jamais intéressé, je me suis réfugié dans la fréquentation des livres.

J'ai donc été amené à me méfier de mes semblable et suis arrivé dans une région fort peu hospitalière où l'on ne s'intéresse aux touristes que pour leur piquer le maximum de fric. Si la mentalité générale est assez minable et même haïssable la présence du soleil et de très beaux paysages a compensé. Le contact avec un restant de culture romaine a contribuer à assouplir un esprit plutôt assez excessivement "germanisé". J'y ai trouvé un enrichissement à force de questions. Finalement, j'ai plutôt tendance à me méfier des éventuels flatteurs car les gens nuisibles je les repère de fort loin. Bref, je me suis habitué à l'adversité et je crois que si quelqu'un et surtout un jeune me faisait trop de "mamours", j'aurais le réflexe immédiat de le "refroidir" plutôt assez brutalement. Je me suis habitué à la solitude, je ne peux pas imaginer un seul instant de pouvoir vivre avec un autre être qu'un (...) chat. Il faut que je dise tout de même que l'expérience et la connaissance acquise après une vie assez tumultueuse est telle que je ne peux pas la transmettre et que je ne veux surtout pas être tenté d'être en situation d'être pris pour une sorte de "gourou" car j'ai trop horreur de cette catégorie d'imposteurs.

Par exemple, je ne peux en aucun cas imaginer de donner des consultations. Non seulement ma situation géographique ne s'y prête guère mais je suis trop conscient que plus on avance plus les questions susceptibles de demeurer sans réponse risquent de se multiplier. Je suis tout à fait conscient de pouvoir écarter certaines erreurs de diagnostic et certaines fausses pistes mais dans certains cas cela n'est pas suffisant pour toujours parvenir à remédier. Enfin, j'ai déjà du le dire, je redoute comme la peste, le phénomène du "transfert". Quand il se trouve que l'on est un peu plus futé que la moyenne, on a des chances d'en imposer par rapport à beaucoup de médecins mais comme tout individu a forcément des limites, on risque toujours, après l'émerveillement du début, de décevoir. J'ai relaté certaine expérience récente dont j'avais prévue l'issue.

En résumé, il m'importe seulement de fournir des éléments de réflexion et de laisser autant que possible à chacun la responsabilité d'en tirer ou non partie. Ce n'est que très exceptionnellement qu'il m'arrive de prendre l'initiative de prendre le téléphone et de "débrouiller" un cas. Bref, pour ma propre sécurité et aussi pour éviter de risquer de me monter la tête, je dois cultiver une image plutôt revêche. J'aimerais pouvoir agir de façon bien différente mais quand les relations sont forcément caractérisées par de la distance, les risques sont encore plus grands.

Contre l'incompétence et l'arrogance jamais je ne désarmerai

Il faut dire que le genre d'incompétence que j'observe tant de la part d'associations comme Robin des Toits ou à propos des sites amateurs qui s'occupent de la maladie de Lyme et bien de nature à faire perdre tout espoir quand à la survivance d'un minimum d'esprit critique et de discernement basique. Mais enfin, tant qu'il me sera permis de manier le fouet de l'insulte à l'égard de cette faune de crétins qui s'active sur la Toile, je m'en accommoderai. Le problème est qu'il existe une limite en tout et que les mots les plus outrageants ne sont plus assez violents pour remettre à leur juste place les imposteurs et leur dupes.

Mais enfin, je ne répéterai jamais assez à quel point je me contrefous de l'opinion des gens qui estiment que oser dire un mot plus haut que l'autre serait une faute ou un indice de déséquilibre mental. C'est ce que les truands de toutes sortes qui nous gouvernent voudraient faire croire aux esprits faibles mais en ce qui me concerne tout le monde peut constater que je ne prononce jamais un jugement crucifiant sans l'assortir d'explications et justifications qui, jusqu'à présent, se sont montrées irréfutables. On ne m'a jamais fait d'objections que sur la forme quand au fond j'attends toujours. Et quand à ces marchands qui se sont plaint de mes observations, quand il m'est arrivée de me trouver dans l'obligation de leur en repasser une couche, et bien ils n'ont jamais répliqué.

N'allez pas surtout pas croire que je souffre le martyre !

Pour ma part, je me suis habitué à l'adversité, à la mesquinerie et à la bêtise ambiante. J'ai appris à me renforcer. Finalement, avoir limité au maximum la dépendance à autrui est un plus. Ne pas conserver cette "distance" m'exposerait au risque d'être déçu au moindre relâchement. Et à en juger par le nombre de questions posées auxquelles personne ne trouve de réponse j'ai le sentiment que personne ou du moins peu de gens sont capables de m'aider à progresser. J'apprends certes beaucoup dans les livres mais pas dans les lignes mais seulement entre les lignes ce qui n'est pas du tout la même chose. Dans le meilleurs des cas les livres n'énoncent que des faits, il faut les confronter et savoir les interpréter le cas échéant.

Je suis évidemment navré et parfois révolté par le gâchis ambiant mais lorsque je fais scrupuleusement les comptes, je suis obligé de constater que le pourcentage des gens qui n'ont pas mérité la situation dans laquelle ils se trouvent est finalement assez infime. je vois surtout que si les gens savaient quels arguments utiliser et comment les mettre en oeuvre pour se défendre, nous n'en serions pas là où nous en sommes. Mais évidemment à partir du moment où on baisse les bras ou qu'en se laissant berner par des incapables comme il y en a tant parmi les mouvements associatifs, on en est réduit à taper à côté de la cible, il n'existe plus aucune chance de limiter les dégâts et encore moins de pouvoir remonter la pente.

12/02/2016

DMSO pas cher

DMSO2.JPGDMSO.jpgOn trouve sur Ebay et en Allemagne du DMSO à environ 23 € le litre, c'est le port qui revient cher 12 à 15 €uros.

Fournisseurs Dmso24 (à gauche) et Tifooshop (à droite).

A droite il est un peu plus cher mais en flacon de verre si j'ai bien compris.

Pollution électromagnétique : le protocole du Dr Jean-Pierre Maschi

Jean-Pierre_Maschi_Ovale.jpgNice-matin a récemment consacré deux pleines pages au problème de la pollution électromagnétique en rappelant que le Dr Jean-Pierre Maschi fut un pionnier dans ce domaine.  

Son protocole consiste à placer dans un sachet en tissu maintenu au bas de la colonne vertébrale par une cordelette nouée autour de la taille un mélange des minéraux suivants : Baritine, Blende, Feldspath, Galène, Graphite, Quartz, Spath, Talc, tous secs et pulvérisés, en quantités égales.

J'ai téléphoné à ce médecin pour savoir où se les procurer. Malheureusement, je n'ai pas pu avoir la réponse, il m'a té répondu que ce médecin est hospitalisé et très probablement en fin de vie (au bout du rouleau (sic).

Si quelqu'un a la réponse je suis preneur. Tout ce que je sais et ça date des années 70/80 c'est que cette combinaison aurait été mise au point par un radiesthésiste de la région de Vence.

La menace des compteurs Linky se rapproche et un certain nombre de communes veulent y faire barrage.

Il existe un moyen simple d'en neutraliser cette pollution c'est de placer à l'entrée de l'appartement un jeu de condensateurs convenablement choisi mais le problème c'est dans les immeubles ça ne peut marcher que si tous les locataires acceptent de neutraliser les émissions chacun pour leur propre compte.

06/02/2016

La Berbérine : mieux que l'extrait de cannelle contre le diabète de type 2

gabriel_cousens.jpgD'abord une remarque au sujet de la campagne du Dr Gabriel Cousens qui prétend guérir le diabète en 21 jours par des jus de légumes, un vieux refrain...

Dans un article intitulé Le cru guérit du diabète qui l'eut cru ? un site grand public vantant la santé naturelle livre un détail suicidaire mais la plupart des gens (+ de 90 %) sont tellement aveugles qu'ils ne voient pas qu'en deux lignes on affirme que la méthode ne guérit rien et surtout pas le redoutable diabète de type I (insulinodépendant).

Je cite en rajoutant la traduction des sigles entre parenthèses, voici donc la "phrase suicidaire" qu'il fallait décrypter :

Actuellement 70% des DNID (d. non insulino dépendant ou type 2) et 45% des DID (insulino dépendant ou type 1) diabète de type 2 (contradiction) sont guéris dans les 21 jours. En diabète de type 1, les niveaux d'insuline sont réduits en moyenne de 70%.

Cette phrase d'un texte en anglais a visiblement été mal traduite par un logiciel idiot qui a bousculé les membres de la phrase originale car les DID sont le type 1 et non le 2. En clair 70 % pour le 2, et 45% pour le type 1 qui voient seulement la possibilité de réduire l'apport d'insuline. Normal dans ce dernier cas car les jus de légumes surtout verts sont hypoglucidiques. Quand aux 70% il ne s'agit que d'amélioration temporaire pas d'une "guérison"!

Mais si on arrête ça repart, le problème n'est pas réglé. Il est à noter qu'en cas de régime cétonique le foie à tendance à se démerder pour compenser par une glycogenèse et le glucose peut paradoxalement monter au lieu de descendre. Mais çà ceusses qui font du copié collé ou vendent des livres vous le disent pas car ils l'ignorent, faut observer ou aller gratter chez certains auteurs américains plus finauds que les copistes français de profession qui font dans la vulgarisation pour lecteurs à moitié débiles. Il faut dire que je suis un phénomène à divers points de vue : le Metformine et le Gymnema ont tendance à faire monter un peu ma glycémie... 

Lisez à présent la notice wikipedia sur Gabriel Cousens, c'est un médecin certes mais un "médecin illuminé" qui se prend plus ou moins pour un essénien.

berberin iherb.jpgExtrait de cannelle et Berberine

En cas de diabète de type 2 il va de soi qu'il faut commencer par modifier le régime, bannir au maximum les apports de sucres non seulement rapide mais également lents qui ne sont pas utiles surtout en cas de sédentarité et avoir autant d'exercice physique que possible.

Un lecteur m'a signalé avoir eu des effets supérieurs sur sa glycémie avec la berbérine plutôt qu'avec l'extrait de cannelle.

Extrait de cannelle chez Iherb

Berbérine chez iberb 

Compléments alimentaires recommandés - Cliquer Ici

05/02/2016

Trafic de médicaments, drôle de "salade niçoise"...

medicaments.jpgA ce que j'ai remarqué, les échos de trafics en rapport avec la médecine sont relativement fréquents dans le secteur, mais celui là est assez particulier. Un médecin prénommé Gilles a vu des ordonnances à lui falsifiées par un escroc qui n'a même pas été foutu d'écrire correctement le nom des médicaments, il s'autoprescrivait du Cynomel (T3), des boîtes d'ampoules de testostérone à 300E la boîte et ... des médicaments contre l'infertilité féminine etc... pour les revendre dans les milieux culturistes.

Le médecin a alerté son Ordre, son assurance professionnelle et l'Assurance Maladie qui a mis un temps fou pour réagir, des pharmaciens l'ont alerté, d'autres qui auraient du tiquer sur les ordonnances passablement incohérentes ont délivré les médocs et le préjudice aurait atteint 600 000 € en un an pour la seule testostérone ! Ce qui ressort de tout ça c'est que la SS qui fait des histoires pour rembourser le kilométrages des visites s'est laissé plumer pendant des mois avant de réagir. Le délinquant sera vraisemblablement poursuivi mais les pharmaciens qui auraient du voir que les ordonnances étaient démentes le seront-ils ?  Un pharmacien a même omis de téléphoner au médecin croyant qu'il était de mèche. On croit rêver par moment.

Ce qui me chiffonne dans cette histoire c'est que le patient escroc ne peut pas être allé 36 fois chez le médecin abusé, alors comment a t-il falsifié les ordonnances. Il a du faire des photocopies d'une des ordonnances, or l'article laisse entendre que les falsifications étaient grossières. ON serait curieux de connaître le montant total du préjudice subi par l'Assurance Maladie...

04/02/2016

Padma : la mauvaise copie d'Artikaia

TIBETANE.jpgSur le Padma conforme à l'original et l'histoire de son introduction en Russie, voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/12/10/a-propo...

J'ai déjà mis en cause cette boutique recommandée par Michel Dogna qui vend 37 € le demi litre de bain Salmanoff alors qu'on trouve le litre d'une formulation identique à mois de 30 € à la pharmacie de la Croix Blanche à Dijon.

Or Artikaia propose un complément inspiré de la très célèbre formule tibétaine intitulée Padma 28. Ce produit s'appelle Tibétane tradition or la formule n'est pas identique, elle a été bidouillée et il y manque le plus important, à savoir le camphre qui est SPECIFIQUE de ce type de formule !!!

En plus Tibetane ne contient que 18 plantes alors que le Padma en compte 28, soit 10 de plus ! Je peux vous garantir que cette imitation est une foutaise, on y a fourré du Goji, de la canneberge, de la grenade parce que ces plantes sont à la mode mais ça n'a absolument rien à voir avec la formule originale dont il ne reste que fort peu d'éléments (moins d'une demi douzaine).

A gauche  en seconde position le vrai Padma ! Donc, la "Tibetane" à dégager avec fracas ! Vous ne pouvez pas obtenir les effets que padma.jpgprocure le PADMA original disponible en Europe chez Okbio par exemple avec cet ersatz ! Un lecteur a obtenu un allongement de son périmètre de marche qui souffre d'une artérite. Ce périmètre de marche s'est réduit après avoir diminué le nombre de gélules jour absorbé. Il est donc revenu à 6 gélules de PADMA et a ajouté de la dihydroquercétine du Capillar.

Vous n'êtes pas obligé d'en passer par le Capillar pour obtenir de la dihydroquercétine et peu importe de quel végétal elle est tirée. Je recommande pour ma part un produit de chez Life :

Dihydroquercétine de chez Life

Dans ce produit la dihydroquercétine est présente avec de la vitamine C. Un naturopathe exerçant dans l'est de la France m'a confirmé avoir des résultats tant sur lui-même que sur ses patients. Il l'utilise pour remédier au défaut de circulation dans ses jambes du fait qu'il passe beaucoup de temps assis.

Laboratoire OBST : à fuir comme la peste ! (Vitamine C, charbon activé etc...)

OBST.jpgA l'heure d'Internet, quand on est commerçant, il faut éviter de se foutre du monde en prenant les clients pour des cons....

J'avais indiqué ce labo comme pouvant fournir de la vitamine C et du charbon activé à prix raisonnable et divers autres produits. Je me trouve dans l'obligation de l'inscrire en liste noire. Je suis très en colère contre la gérante car j'ai du passer deux heures à rectifier les posts qui lui faisaient de la pub, et je lui souhaite de recevoir une tuile sur la tête, c'est vraiment, comme le dit la victime dans le message qu'il m'a laissé sur mon répondeur des "pouffiasses"! Vous pouvez constater que le témoin n'est pas un excité. J'ai la possibilité d'avoir un autre témoignage et je ne laisserai pas passer l'affront !

En effet, un ami y a commandé avant Noël. Etant devenu aveugle, il fait réceptionner ses colis par une vendeuse d'un commerce niçois et une autre amie à lui, cliente de ce commerce, vient prendre régulièrement ces colis pour les lui apporter à la campagne où il réside. Le colis est arrivé troué avec les paquets nageant entre quelques chips de polystyrène et comme le charbon a été reconditionné dans des sachet de mauvaise qualité, ils ont été explosés par le ballotage. Vous imaginez le dégât...

La commande datant d'avant Noël le collègue a du attendre le retour de vacances des gens du labo pour réclamer et s'est heurté à un déni formel en dépit de l'envoi de photos du désastre. Photos qui ont mises à la poubelle car lorsqu'on envoie un mail à ces gens là il faut mettre "Important - Accuser réception" sinon il est trashé sans autre forme de procès. L'ami a du les envoyer à 3 reprises et la gérante prétend qu'elles ne sont pas explicites. Donc ca veut dire que systématiquement on ignore les courriers.

La vendeuse qui a réceptionné ledit colis est scandalisée, elle a du faire la toilette des paquets de vitamine C : elle a téléphoné elle même au labo et elle est prête à témoigner que ladite gérante et odieuse et que si Paris n'était pas si loin, elle serait allé lui "charbonner la gueule" (sic) tellement elle a été ulcérée de la mauvaise foi et de la mesquinerie de son interlocutrice. Ladite gérante était encore sur le point de lui raccrocher au nez. J'ai moi-même téléphoné et pu constater à quel point cette femme mériterait d'être giflée.

Cela fait trois personnes accusées de mensonge et il faudrait renvoyer le colis aux frais du client et puis quoi encore!

J'ai donc décidé d'EXPLOSER cette odieuse bonne femme et son labo de merde !

Malheureusement un labo de Gaillac que j'avais indiqué comme vendant l'acide L-ascorbique ne veut plus envoyer à des particuliers. La seule solution est donc désormais de se fournir chez http://meszepices.com/ qui propose également de l'ascorbate de sodium qui est la forme à utiliser pour les injections par voir rectales. Avec le code JDMZ2016 vous aurez droit à une réduction de 10% sur les articles du site à partir de 25 € d'achat. Il reste à trouver une autre alternative pour le charbon activé.

Pour le charbon je recommande le Geosorb en granulés.

http://www.laffort.com/fr/produits/traitements-specifique...

La Carbion ENO est également recommandable , voir choix de compléments.

Réponse à un fan de Thierry Casasnovas

troubles-erection-600x339.pngVoilà maintenant que notre phénomène s'attaque à un sujet plus ou moins tabou. Je suppose que tous les mecs savent comme fonctionne leur "zizi" (valves anti retour) quand aux explications (les stress divers), c'est ce que l'on appelle une explication "bateau". En partie fausse car dans cette société le sexe tend à être utilisé comme "tranquillisant" donc anti stress. Le "Système" tend du reste à vouloir répudier les anciens tabous justement parce que dans une société (qui ressemble beaucoup à celle des "anunnakis") où une majorité des travailleurs sont de vulgaires esclaves condamnés à des tâches alimentaires ennuyeuses et fatigantes, il fallait desserrer la vis d'une certaine "moraline".

Sauf que le projet de "société des loisirs" a foiré avec la crise (artificielle), alors oui le stress mais surtout celui de la démoralisation généralisée. Je vois des jeunes qui pourraient poser pour des gravures de mode mais qui en fait de partenaires restent sur le carreau car les femmes ne misent en général que sur des mecs ayant du répondant matériellement. Une majorité de femmes deviennent ambitieuses et agressives et les hommes ne savent plus quel rôle jouer.

C'est à mon avis du côté de ce chamboulement qu'il faudrait chercher car sans libido en bon état, le 5ème membre y peut pas vraiment remplir son office. Du côté des "homos" c'est pas mieux ! Les médias spécialisé type "Têtu" on validé des modèles qui me font l'effet d'un métal assez glacial sans parler pour "homos" et "hétéros" de sollicitations permanentes, multiples et contradictoires favorisée par une évolution de la mode que l'on aurait qualifié autrefois d'indécente. C'est en quelque sorte une avalanche de "promesses non tenues" de par et d'autres qui au bout du compte s'ajoute à toutes les autres pollutions et provoquent une usure du désir...

La fausse libération post soixante huitarde n'a pas arrangé les choses, côté "homo" elle rend les mecs difficiles alors qu'autrefois la nécessité d'être discret avait l'avantage de favoriser des relations de bien meilleure qualité et le clivage entre "homos" et "hétéros" était bien moins prononcé puisqu'à défaut de filles faciles (la pilule n'existait pas) un assez fort pourcentage de jeunes étaient initiés par un aîné et pouvait bénéficier par la même occasion d'un mentor susceptible de les préparer à affronter la grande différence de psychologie d'un sexe à l'autre avec tout ce que ça comporte comme risque.

Thierry tu devrais te taire, tu ne sais pas de quoi tu parles ! T'as pas le gabarit pour parler intelligemment de choses aussi délicates, t'as pas assez vécu, c'est puéril tes explications ! En résumé les mâles ont surtout énormément de raisons de douter d'eux et de se sentir plus ou moins dévalorisés. Ils n'ont plus la loi !

========================

Concernant la réponse à un "fan", je ne peux pas tout citer mais je commence l'absence d'ouverture des commentaires

Bonjour,

(...)

Il y a un truc à comprendre avec Internet (je comprends que ce soit très gavant) c'est que oui, il faut répéter les choses les plus importantes plein de fois inlassablement, en pensant à tout ceux qui prennent le train en marche et qui ne peuvent pas arrêter le temps et rattraper le retard.

Je crois que je me suis déjà répété pas mal sur l'argent colloïdal, etc... Il y a une fonction de recherche pour "rattraper le train en marche"....

Après ça dépend quel est votre but. Personnellement je me gave de vidéos en tous genres car elles ne mobilisent que l'ouïe en général et que je peux avancer sur autre chose en même temps.

Je ne sais pas faire plusieurs choses à la fois comme les femmes, peut-être avez vous progressé vers le mdèle androgyne impliqué par l'influence du Verseau, je n'ai pas cette chance ;<))

Comme je pars quasiment de zéro depuis cette année, je n'ai pas votre recul et votre expérience, et j'imagine que des comme moi, il y en a des milliers. Les vidéos permettent en effet de trier à l'affect, si on trouve le personnage honnête, sympathique, bienveillant, ouvert d'esprit ou non (au-delà du fond et de l'argumentaire), je comprends que ce soit faible et risqué.

Pour ce qu'il en est de trier sur l'affect, 3 secondes de vidéo suffisent et même une simple photo, sauf que le tri sur l'affect n'est pas "scientifique", et ce qui me vaut vos remarques c'est justement d'vaoir "trié sur l'affect", enfin pas seulement mais bon j'ai supprimé la phrase sur "la tête qui ne me revient pas".

Concernant Thierry, il a un physique de marathonien qu'il fut (et peut-être aussi d'ancien mourant), ça ne me choque pas outre mesure, c'est laid mais il s'embellit avec le temps. Oui il mange de la viande,(...)

Ah bon vous confirmez, ben oui c'est évident car sans un apport de protéines il ne se serait pas arrondi alors pourquoi toujours mettre en avant les jus ?

Oui son discours évolue, je ne connais pas sa version concernant les 20000 euros et tout donc je ne peux rien dire (et encore vous avez oublié les trampolines pour secouer la lymphe, les distillateurs d'eau - j'en ai acheté un, ne serait-ce que pour ne pas boire des médicaments, son nouveau pote électricien de l'assoc "les pieds à la terre" qui vend des gadgets une fortune (ceci dit le paradigme semble bon, testé par ma sœur contre ses maux de nuque/dos)). Vous avez essayé de le contacter pour lui faire part de vos critiques, voir s'il les prend en compte pour ses prochaines vidéos ? Le but, c'est de lui mettre des bâtons dans les roues, ou d'améliorer les habitudes pro-santé des gens par n'importe quel moyen ? Après je constate qu'en effet il n'y a rien de neuf (pour nous ça l'est, mais pour vous qui avez le recul, non).

Je n'ai pas à le contacter et s'il a quelque chose à dire, le droit de réponse existe mais à mon avis l'utiliser ne serait pas productif en sa faveur.

Certes y'a des montagnes de connaissance à avoir en médecine, mais la question qu'on se pose tous c'est quoi se préparer comme repas pour être en bonne santé, comment améliorer son environnement etc. dans le même but. En gros quoi. Et comme on peut lire tout et son contraire, comment choisit-on notre croyance ? Avouez que c'est très compliqué.

C'est effectivement un problème que je connais comme tout le monde, je crois qu'il faut commencer par faire une liste de ce que l'on peut consommer, de savoir pourquoi on exclut tel aliment, de l'avoir ensuite en tête en faisant ses courses, d'opter dans une certaine mesure pour le bio et d'avoir une idée précise de ce que doit comporter un repas. C'est tout un apprentissage et je ne peux malheureusement pas aider dans ce domaine. Je peux dire si vous craignez de prendre du poids freinez sur le repas du soir, potage sans patate ni carottes, légumes verts etc...

Pour terminer sur un hors-sujet (vous vous permettez dans vos articles alors allons-y) qui pourrait attiser votre curiosité, j'ai cherché "Becker" mais je n'ai rien trouvé sur votre blog. Vous savez, ce type qui aurait fait repousser des membres amputés, "juste" avec de l'électricité, après avoir étudié la salamandre ? C'est une vidéo relayée sur lelibrepenseur.org que vous connaissez déjà qui m'a fait découvrir le sujet. Lien par exemple (avec photos de membres qui repoussent) : https://fr.earthpulse.net/robert-o-becker/

Je connais bien les travaux de R.O. Becker mais est-ce que cette possibilité présente un intérêt pratique : il me semble qu'il n'a pratiqué çà que sur des petits animaux, je ne sache point qu'il ait fait repousser des bras et des jambes chez des accidentés de la route par exemple....

03/02/2016

L'avis d'une naturopathe sérieuse sur Thierry Casasnovas le décharné devenu "gourou"

casnovas3.jpgcasanova.jpgCe post déborde le cas de Casasnovas car je termine par un chapitre sur le problème des "transferts" et j'ai du réabonner un lectrice le temps de ce post car ce chapitre terminal la concerne et je tiens à ce qu'elle le lise. Après des mois et des mois de louanges que je savais "intéressées", un petit rien l'a contrariée et après avoir été l'ange compatissant je dois avoir été rétrogradé dans le rôle d'un "diable". Mais qu'importe j'ai le dos large et encore assez solide ! 

On m'avait prédit un déluge de protestations en faveur du phénomène évoqué dans le titre. Certes la vigueur avec laquelle j'ai dénoncé le le personnage a du calmer l'ardeur de ceux qui voudraient plaider sa cause.

Les photos ci-contre témoignent d'un progrès mais il est vrai que certains le soupçonnent de manger de la viande... Je note en passant que certains écrivent Casanova en pensant au célèbre italien. Non ce n'est pas une sorte de Don Juan, et quoique l'étymologie soit la même car entre "casa" et "casas" il n'y a que la distance de la péninsule à l'Espagne. Bref, Casasnova pourrait être un descendant de marrane qui s'ignore, ce qui expliquerait probablement et en passant, sa capacité à rebondir avec succès sur le plan économique... Mais il y a aussi du Torquemada (en version soft) chez ce sectaire qui a affecté parfois une teinture de christianisme...

Retour aux sources de Casasnova

Dans un ajout au post initial j'ai indiqué ses sources. Je n'ai pas voulu dire que ce qui est nouveau est forcément meilleur que ce qui date (Marchesseau et Mosséri) mais que leur vision de l'hygiénisme était extrêmement simpliste. La fascination de Marchesseau pour les "colles" (amas de colloïdes) et les cristaux correspond bien à quelque chose. Les cristaux c'est la goutte par exemple et Auguste Lumière avait proposé un produit appelé Emgé (M G pour Magnésium), de l'hyposulfite (ou thiosulfate) de magnésium. Il est vraiment dommage que l'on n'en trouve plus mais je vous invite à chercher autour de ce produit et de son inventeur...

Un seul médicament, le Desintex du Laboratoire Richard en contenait. J'emploie l'imparfait car il a manqué longtemps mais semble de nouveau disponible. Le labo n'arrivait pas à trouver du thiosulfate "propre". Bref si vous trouvez quelque part de l'hyposulfite de magnésium pur, ça m'intéresse car le Désintex a bien marché pour une rhinite allergique.

Mais attention les sels de Mg nécessitent des reins en bon état, j'avais conseillé le Biomag de Lehning à un ami. c'est pourtant de l'homéopathie et des dilution décimales mais l'ayant perdu de vue plusieurs semaines, je finis par lui téléphoner et apprendre qu'il était très fatigué et au fond de son lit. Il lui était resté quelque chose d'avoir contracté une maladie appelée "oreillons" dans son enfance...

Pour en revenir au bon état des colloïdes, le cas du Emgé (un produit chimique) montre bien qu'il ne suffit pas d'user d'un régime dépuratif classique (tisane d'artichaut et Cie) pour parvenir à toujours restaurer leur intégrité. Le Dr Defaut avait constitué un petit appareil d'électrothérapie inspiré des travaux d'une "Ecole de Nancy" sur laquelle on ne sait rien. Cet appareil constitué d'une pile de 4,5 volts et de bobinages de fil résistant était vendu, m'a t-on dit, 1000 ou 1500 € et son inventeur a été poursuivi. Néanmoins, le Dr Janet, spécialisé dans l'ionocinèse, aurait reconnu son efficacité (coût de réalisation moins de 25 €). On trouve le brevet assez facilement. Il est dans mon Cloud...

Un mail fort intéressant d'une naturothérapeute

Voici donc le contenu du mail reçu ce matin :

Bonjour,

je vous remercie pour cet article. Vous êtes très lu et peut-être cela va fait tilt pour certaines personnes qui avec leur régime vont droit au suicide. Je vois certains de mes patients participer à ce crudivorisme et devenir décharnés.

Comme vous le dites très bien, au début, cela semble aller mieux car ils allègent les portions, mangent plus sains voire bio... Mais il n'en est pas de même sur le long terme. A regarder le corps de TC, on n'a pas envie de poursuivre !

De plus, je vérifie tous les jours qu'un conseil diététique ne peut s'appliquer qu'à un individu donné. Je vous donne pour exemple mon cas : je souffre d'un déficit d'absorption, de barrière intestinale poreuse (j'ai arrêté gluten et lait depuis 6 ans, sauf beurre cru le matin et une peu de chèvre ou brebis les jours de manque..) et d'un vitiligo pour qui me disent-ils tous, il n'y a rien à faire (à ce propos, cela peut aider certains, on peut lire la thèse de docteur en pharmacie de madame Mayi Penda NABINE-ISSIFOU de l'université de Monastir qui proposent des solutions à base d'huiles végétales, preuves à l'appui).

Voir : http://www.traitevitiligo.com/img/These.pdf

Donc j'en reviens à ce que je voulais vous dire. J'avais besoin de vitamine D et je l'utilisais avec de l'huile de colza (vous connaissez la marque). Après 8 mois je refais un dosage et aucune amélioration. Je fais donc des tests sanguins et on m'annonce une intolérance au colza, il en a été de même pour la sardine (prôné comme le colza par tant de naturos) et plein d'autres choses dont je vous fais grâce.

Il s'agit de la marque D-Plantes qui utilise effectivement l'huile de colza comme médium. Désolé pour la contre publicité ! Je signale en passant que l'huile de colza est soupçonnée de n'être pas très "casher", c'est de Lorgeril qui a contribué à la populariser et ce personnage, très psychorigide, a lui aussi une tête qui ne me revient pas. Le régime méditéranéen n'est pas identique au régime crétois, et les Crétois mangeaient énormément de petits escargots, je ne sais si cela a joué sur leur longévité mais une fois de plus les vogues simplistes qui dispensent de réfléchir sont négatives. En ce qui concerne De Lorgeril, je lui reproche de n'avoir pas cherché plus avant sur ce facteur Z actif derrière le cholestérol dans certains cas d'excès. L'un d'eux est indubitablement la lp(a). Pour moi un vrai bilan lipidique c'est Apo A1 + Apo B + tryglycérides + lp(a) et si l'Apo A1 est basse la B haute ainsi que la lp(a), il y a ssurément une menace de troubles cardio vasculaires !

Quand je teste la compatibilité d'un produit avec le pouls pour un patient, je peux m'apercevoir combien le résultat est varié pour une même pathologie. Il faut donc arrêter avec ces idées de masse qui font plus de mal que de bien parfois.

Cette histoire de pouls nous vient du Dr Nogier père qui a proposé une autre méthode basé sur la réintroduction progressive dans un régime excluant certains aliments des aliments susceptibles d'être problématiques.

Il reste vrai qu'il y a des règles de bons sens et de base applicables au plus grand nombre. Mais revenir aux concepts préhistoriques alors qu'on est un être qui n'a pas les mêmes opportunités, qui ne baigne pas dans le même milieu, qui ne subit pas les mêmes aléas, c'est de l'inconscience.

Pour ce qui concerne le régime paléo inspiré de celui du "chasseur cueilleur", il est possible qu'il convienne au groupe O (comme originel) mais attention là encore à la sytématisation et du régime paléo très à la mode et de la théorie du Dr Adamo.

De plus, si on regarde la médecine de Sainte Hildegarde, même la médecine chinoise, le cru existe mais ne fait pas la règle de nutrition. et d'après Steiner, il semblerait que grâce au feu et à la cuisson cette force utilisée avant pour la digestion ait permis de développer notre cerveau...

Bonne journée et merci.

L'erreur de titrage du Dr Seignalet

Je n'ai pas grand chose à ajouter à tout cela si ce n'est que la diététique vue sous l'angle purement alimentaire est sans doute plus compliquée encore que la médecine qu'elle soit académique ou augmentée des apports des médecines demeurées "naturelles". Je rappelle en passant que le Dr Seignalet a foiré dans son titre, il aurait du parler de L'Alimentation ou "première médecine". Bien évidemment tout ce que je dis sera perçu comme frustrant car de ne donne pas et ne peut pas donner de solution simple. Voyez l'autisme, on lui assigne 36 causes, la porosité intestinale et le gluten, les vaccins à l'aluminium, pour d'autres ce sont les pesticides, dans certains cas il existe une cause infectieuse et j'en passe...

Leçon tirées de contacts par mail et (plus rarement) par téléphone

A supposer que je me mette à donner des consultations, je sais qu'il me faudrait d'abord passer une heure au moins voire une heure et demie à l'écouter raconter son histoire. Une histoire faite d'errances basées sur des idées préconçues et simplistes répandues par les merdias de toutes sorte (revues féminines en tête) avant d'accrocher un détail significatif, derrière tout ce "foin", détail susceptible de m'engager non pas forcément sur la bonne piste mais sur la moins mauvaise

Je vois bien comment ça ce passe quand, par téléphone, je viens à m'intéresser à un cas pour essayer de le débrouiller. Je n'imagine pas d'arrondir mes fins de mois de modeste retraité avec cette pratique en cabinet dans la mesure où il me faudrait user 90% de mon énergie à neutraliser des idées préconçues. Je n'en aurais pas la patience déjà par mail cela peut tourner à l'aigre.

Un problème : le poids  des "transferts" en médecine occasion de chute pour certains

Un petit exemple pour montrer à quel point le fait de vouloir aider les gens est chose ingrate. Notez que je ne dis pas çà pour m'en plaindre, je préfère en rire au contraire. Ce blog m'a valu de faire la connaissance d'une femme qui souffre d'hypothyroïdie et de Hashimoto avec en plus une mauvaise histoire d'héritage compliqué par une notaire assez diabolique. Pour l'hypothyroïdie elle avait été bien équilibrée avec de l'Euthyral mais ayant déménagé son nouvel endocrinologue n'a jamais voulu démordre du Levothyrox sans T3. Je l'ai poussée à trouver un médecin qui accepte de revenir au traitement initial. Et avant cela je lui ai envoyé une plaquette du médicament. Qui l'aurait améliorée mais elle n'a pas été très bavarde là dessus. Enfin elle a fini par obtenir une prescription correcte. Mais restait ce problème de succession. Je suis juriste j'ai donc essayé de la guider dans ses démarches jusqu'à ce que je propose de réviser les conclusions d'un avocat dans le cadre d'une affaire de demande de pension alimentaire de la part de ses filles en appel.

Comme l'affaire avait été très mal "emmanchée" par le précédant, c'était une gageure. J'ai du poser plusieurs questions sur des faits mais les réponses étaient toujours plus ou moins à côté ou insuffisante. En un week end j'ai reçu 46 mails composées en majeure partie de 95% de plaintes récurrentes (j'en retrouve 273 depuis le 1 er octobre dans la poubelle et la relation durait depuis des mois). J'ai reçu ainsi en plusieurs mois des centaines de mails. Cette femme n'arrêtait pas de chanter mes louanges, il est vrai que j'aurais sans doute pu devenir un juriste assez brillant mais quand j'ai vu dans les années 70 comment tournait la Justice j'ai renoncé. A la fin comme cette correspondante se plaignait de son conseil, j'ai du lui dire que si elle lui avait envoyé presque autant de mails sans grand intérêt, il ne lui fallait pas s'étonner de son peu de zèle.

Sa réaction a été de vouloir se justifier à tout prix. Ce qui est curieux dans cette affaire c'est que bien que je ne sache pas à quoi elle ressemble, j'ai fait un rapprochement entre elle et une femme de mon voisinage qui en tant que locataire indélicate vivant avec sa fille a été condamnée après avoir déménagé à la cloche de bois. Analogie de situation familiale d'une part, et analogie de caractère en ce que la figure locale dont l'image s'est superposée à celle de la personne dont je parle présente certaines similitudes : besoin de paraître une "personne bien", mythomanie : le pendant local se dit "scénariste", a besoin de s'inventer des histoires de revenants, d'expériences paranormales etc... Disons que le modèle local en est le prototype le plus caricatural.

En ce qui concerne ma "patiente", j'en suis venu à me demander si elle n'était pas en partie responsable de ses malheurs à en juger par le fait que lorsqu'il importait d'essayer de rectifier un tir mal ajusté dans la procédure en cours en obtenant la réponse à des questions précises, elle en était encore a ressasser de vieilles histoires. J'ai du poser mes questions par téléphone. Je ne peux pas dire qu'elle m'ait "bassiné", elle m'a "bassiné" effectivement mais sans résultat car à force ses plaintes stériles ne pouvaient plus glisser que comme sur les plumes d'un canard.

Voici encore un écueil d'une médecine se voulant "holistique", à savoir la nécessité de prêter une oreille attentive au vécu social, familial, voir "spirituel" des gens qui recherchent une aide. On a vu qu'avec le dernier procès à l'encontre du Dr Philippe Bry, certaines médecins exercent sciemment une emprise psychologique sur leur patientèle au point d'en arriver à complètement débloquer ! Il arrive un moment où il est difficile d'éviter un "transfert" et de s'en délester le moment venu.

On notera que la psychanalyse se plait a littéralement exploiter le phénomène car c'est un phénomène de dépendance permettant à ses praticiens de prolonger indéfiniment un véritable "parasitage". Dans le cas évoqué, il fallait se résoudre à briser une relation qui avait cessé depuis assez longtemps d'être productive. Après les louanges démesurées, je vois que l'intéressée s'est désabonnée, c'est le rejet pur et simple après la promesse d'un don après récupération de l'héritage bloqué. Notez que c'est égal, je n'ai rien demandé.

Cette dame, je l'ai réabonnée le temps de ce post. Elle n'aura qu'à cliquer sur le lien en bas pour reprendre sa liberté. Je ne suis pas en mesure de la "juger" comme elle me l'a reproché mais vu le caractère stérile de ses plaintes récurrentes, je suis forcé d'avoir des doutes, elle n'est certainement pas totalement innocente des malheurs qui l'accablent. Mais enfin ce n'est pas mon problème et ça ne me regarde pas. Elle a présent un traitement thyroïdien correct mon rôle s'arrête là !