Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2012

A propos de la shungite... (encore un sale coup de Michel Dogna)

shungite.jpg

 

 

 

 

 

 

Shungit-Store.Com_1_2015-10-21-10-26-03-625.jpg

 

On me demande régulièrement une adresse pour trouver de la shungite pas cher. J'ai donc actualisé le présent document. On peut en commander en Russie. Pour ma part j'ai commandé chez shungite store :

 
 

chungite-pierre-roulee.jpg

La shungite, cette pierre noire réputée comme protection contre les nuisances électromagnétiques est l'objet actuellement d'une grande vogue et les marchands en compétition essaient de se démarquer en jetant l'opprobe sur des concurrents et en répandant le bruit que la plupart des shungite vendues sur Internet ne valent rien.

Michel Dogna (encore lui) après avoir publié un article pro-shungite en mars dernier dans son journal vient d'annoncer qu'il se serait trompé, je cite :

Je suis au regret de devoir dire que je me suis emballé un peu vite sur le produit, car nous en avons été personnellement déçu par son usage. En outre, j'ai appris que les polonais connaissent bien ce charbon spécial, et disent qu'il a mauvaise réputation car il a tendance à attirer les mauvaises énergies. Fort heureusement, l'investissement d'achat était peu coûteux. Veuillez m'excuser...

Vous noterez que le coup est vache : couleur noire, mauvaises énergies, de quoi tuer cette vogue. Essayons d'y voir plus clair !

S'informer sur la shungite

Le livre le plus complet sur la question est celui de Regina Martino qui a découvert la shungite dès 2006. Il est paru chez mon propre éditeur (Ambre) qui propose également un autre livre très complet sur les pierres. Le Dictionnaire thérapeutique des minéraux et des cristaux de Louis Adamant a réservé en 2013, 4 pages serrées au cas de cette shungite.

Le livre de Martino est le plus complet mais il comporte pas mal de répétitions et comme tous les sites raconte les mêmes histoires et les même prescription d'usage. Quoiqu'il en soit m'achetez pas Schungite, protection extrême de Nicolas Almand (Labussière) il est nul et complètement vide. Je regrette mes 30 €uros !

Les vendeurs 

Martino a son site, c'est le plus fourni. Voir http://www.shungite.fr

Il y a aussi Navotti mais il a du mal à suivre la demande et la boutique est mal foutue : de nombreux articles ont la même description et on ne sait pas ce que l'on commande.

Sur les "remords" de Dogna

L'attitude de Dogna est une fois de plus suspecte. Je présume qu'il aurait voulu monter un commerce de shungite et que s'étant heurté à des gens déjà bien en place il a préféré jeter l'opprobe sur le produit. En tous les cas, sa référence aux polonais nécessiterait de plus amples précisions.Notez qu'il existe entre russes et polonais une inimitié séculaire qui peut avoir joué... Il existe un mot pour la shungite en polonais et en tchèque mais on ne voit pas ce que des ressortissants d'une nation connue pour sa russophobie vient faire dans l'histoire.

Dogna en a trop dit ou pas assez et il faut s'attendre à ce qu'il refuse de s'expliquer...

Ce que je sais de la shungite

Je l'utilise pour la dynamisation de l'eau mais si j'ai constaté au début quelque chose d'assez remarquable et sur lequel je ne peux m'étendre ça n'a pas duré et il peut s'agir d'une coïncidence. Je ne sens plutôt "positif" mais la suggestion peut jouer. J'ai passé une nuit blanche sans dommages. En tous les cas je n'ai rien observé de négatif.

En revanche, j'ai un témoignage corroboré à propos d'une disparition du réseau Hartmann sur au moins 2 km à la ronde après déposition d'un peu de shungite à 30 cm de profondeur sur un croisement du Hartmann et du Curry, là où un arbre était crevé. Deux opérateurs aguerris ont constaté le phénomène.

Maintenant certains vous diront que ce n'est pas bon d'annuler le réseau Hartmann qu'en fait on le masque à la conscience. Dans ce domaine de l'invisible, on peut hélas raconter n'importe quoi et on va jusqu'à se contredire dans le même souffle car on est là dans un domaine où l'ignorance et la subjectivité sont reines.

Ma conclusion est qu'il vaut la peine de tester ce produit, la seule difficulté se situant comme toujours au niveau des contrôles objectifs. Si un électrosensible est amélioré alors cela veut dire quelque chose. La rigueur dans ce domaine pose problème et je suis à l'écoute de vos expériences qui m'intéressent.

Trois types de shungite

Un grossiste en minéraux (SFAM) diffuse une note disant que sa société travaille uniquement avec une société d'extraction se trouvant à Petrozavodsk, près du gisement de Zajoguinsk et que beaucoup de marchands sur Internet sur fournissent auprès du gisement de Nigozersk qui est de moindre qualité.

Tout ça c'est encore du baratin ! Voici probablement le fournisseur dont on parle :

http://svarog-s.ru/dir/eng/process/mining.html 

La photo en haut de la note se trouve sur son site. Zajoguinsk est en réalité Zazhoginskoye qui se trouve au nord du fameux lac Onega.

Il y a trois types de shungite :

  1. Le type I ou shungite vitreuse à reflets argentés (on disait cristallisée)
  2. Le type II (noire mate)
  3. Le type III (shungite grise moins riche en fullerenes)

Le type I provient de rares filons dans le type II. La I est brillante, vitreuse, la II est d'un noir profond et très mate en surface mais elle se taille et se polit très facilement. 

Le type III se signale par sa couleur grise qui rappelle celle de l'ardoise. En fait je n'en ai jamais vu !

Reconnaître la shungite

Elle se distingue nettement du charbon ou graphite par son apparence. Le graphite est structuré en feuilles. La shungite n'ets pas feuilletée, la shungite de type I est vitreuse ses cassures n'ont rien à voir avec celles du graphique et la shungite de type II est d'un noir très mal et elle est recouverte d'une suie qui marque.

Elle est très conductrice : j'ai trouvé 6 à 7 Ohms de résistivité au cm mais je ne crois pas qu'on puisse la distinguer du graphite par la mesure de conductibilité.

Voir aussi : http://www.navoti.com/docutheque/shungite/generalites_shu...

13/08/2012

Retour sur l'eau Kangen (eau ionisée alcaline)

k

Mise à jour :

Les études de Richard Haas sont disponibles ici :

Surprenantes eaux ionissées

Fiction_demystification_et_verite_sur_lEAB

Nouveau : On m'a communiqué un document provenant de http://www.eautarcie.org/03d2.html rédigé par le plus grand spécialiste de la bioélectronique.

Sa conclusion est que l'Eau Kangen est une au médicinale pouvant avoir des effets positifs sous réserve d'un contrôle sur l'organisme du patient par la méthode bioélectronique. Contrôle impossible en pratique puisqu'il n'existe en France que deux labos à pouvoir les proposer et c'est assez coûteux. Moralité on n'est pas beaucoup plus avancé. Quant à Haas si mes souvenirs sont eacts il pointait la diversité et les anomalies des pré-traitement avant ionisation qui constituent en soi un problème vu que l'eau doit êrtre rendu très conductrice pour pouvoir être traitée par ionisation...

Je précise que le document relayé nécessite de sérieuses connaissances scientifiques et même votre sevriteur doit s'accrocher au branches tellement c'est pointu !

=========================

On m'a signalé un article paru en avril 2011 (n° 770) dans Science et Avenir qui serait le seul article scientifique à s'être attaqué à l'escroquerie que constitue les eaux alcalines ionisées.

Je me suis procuré le n° sur Priminister pour 90 centimes malheureusement il ne comporte rien de plus que cet écho disponible sur le Net.

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/decryptage/20111129...

Deux choses sont niées, la capacité de l'eau à former des "clusters" et celle d'une eau alcaline à modifier l'équilibre acido-basique du corps humain.

Commençons par le second point : si cela était vrai, alors toute la bioelectronique de Vincent serait à jeter. Il est vrai que la science officielle n'en fait aucun cas mais ce n'est pas une vérité d'évangile. Certes absorber occasionnellement une eau très alcaline ne peut pas faire de gros dégâts mais il n'en va pas de même d'un usage à longue échéance.

Quant aux "clusters" si je me réfère à Yan Olivaux, il serait exact que les histoires d'eau "trimère" procèderait d'une erreur d'observation mais le problème posé par la mémoire de l'eau ne saurait être avécué d'un revers de manche en s'appuyant sur la caution d'un seul physicien du CNRS. Ni la <I>Congrégation pour la doctrine de la foi</I> ni telle ou tel groupe de savants plus ou moins appointés par le "Système" ne saurait constituer des articles auxquels on devrait une allégeance inconditionnelle.

Le problème est ailleurs

Oui le vrai problème est dans le prétraitement que doivent subir les eaux Kangen et Cie pour pouvoir être ionisables. En termes plus clairs cela signifie qu'elles doivent être rendues conductrices par l'adjonction de minéraux. Or la tendance est à préconiser une eau aussi faiblement minéralisée que possible et Richard Haas est le seul auteur à s'être penché sur la question et à avoir dénoncé ce que j'appelle les vrais problèmes.

Bref, pour toutes sortes de raisons, on peut dire que ces eaux alcalines ionisées c'est du n'importe quoi et qui varie d'une marque à l'autre et qui dans tous les cas de figure pose de sérieux problèmes.

La seule chose vraie est qu'il n'existe que des affirmations marketing et aucune expérimentation digne de fois comme cela m'a été confirmée par un spécialiste belge.

L'étude de Richard Haas

Malheureusement les deux études que cet auteur a consacré à l'eau ionisée et à la question de l'équilibre acido-basique sont introuvables car l'auteur aurait subi des pressions et des menaces de procès, de sorte qu'il a tout retiré.

Je redis une fois de plus que si menaces il y a eu, un procès n'était pas susceptible d'aboutir et il aurait été perdu d'avance. Certes on vient de le voir, il ne manque pas de gens capables d'enquiquiner le monde avec ce genre de menace et qui comptent sur les investissements qu'il faut consentir pour simplement défendre des droits absolument incontestables, à commencer par une liberté d'opinion pleine et entière. J'ai au moins deux contrats de protection juridique et si une firme quelconque voulait m'attaquer, elle aurait tout à perdre par le tintouin que je ne manquerais pas de déclencher. Dans le cas de l'un ou l'uatre des marchands d'appreils à ioniser l'eau, il ne fait aucun doute qu'il y auriat des revues de consommateurs pour appuyer mon propos.

Je ne peux pas publier les thèses de Richard Haas sans son autorisation mais dans la mesure où ils l'ont été je suis en droit de les communiquer pour l'usage privé du copiste à toute personne qui en ferait la demande. Cette exception qui n'existe pas dans le droit du copyright dont les avantage son limité au fair use (notre droit de citation) est une chance. Espérons qu'un parlement fêlon ne va pas finir par nous la sucrer... N'étant pas égoïste, je ne pose pas d'autre condition que celle de donner ses noms, adresses et téléphone car la faculté de communication de gré à gré m'impose de décliner toute demande de provenance anonyme. 

Champignons médicinaux

Ganoderm.jpgJe suis l'auteur de plusieurs sites Web anciens à vocation médicales datant des années 90 dont il ne reste que des bribes, certaines pages ayant fait l'objet de censure.

L'un des sites a consisté en un vaste travail de recherches sur les champignons médicinaux. Il était devenu inaccessible et a finit par réapparaître (truffé de pub chiante mais bon...)

Voir http://membres.multimania.fr/sidanet/B_champi.htm

Certains liens sont sans doute périmés mais je n'y peux rien, j'ai du reste perdu les "clefs" de ces sites qui ont changé de propriétaires. Ces pages datent en général d'une bonne quinzaine d'années, ce qui prouve que m'on implication dans des recherches médicales ne date pas d'hier puisqu'elles remontent à une quarantaine d'années.

A lire en parrallèle avec http://reocities.com/hotsprings/oasis/8527/kombucha.htm

Vous pouvez, pour ce dernier site, hébergé à l'origine par Geocities, remonter à la racine. Certains textes ont été effacés suite à une censure, certains ont plus ou moins "vieillis" mais après recherche dans mes archives j'ai constaté que je dispose des originaux. Malheureusement, je manque cruellement de temps pour les réviser. Toutefois, vous pouvez réclamer celles qui ne sont plus disponibles et s'il y a vraiment une demande je les rééditerai quelque part.

L'email et la mailing list ne fonctionnent plus.

Il est pas mal question de Sida sur certaines pages. Normal, fréquentant des milieux artistiques, à l'époque j'étais plus ou moins entouré de gens qui tombaient comme des mouches sous les coups de cette "peste". Le site de Positifs existe toujours avec ses archives mais il a changé d'url. C'est une mine utile au bien-portants mais il faut se donner la peine de gratter... Voir à ce propos mon texte du le Guronsan. Un excellent produit en cas de coup de pompe. Plus efficace en ce qui me concerne que l'eau Violet nouvelle génération. Un comprimé représente seulement la moitié d'une tasse de café. 

Vous y trouverez des allusions à un complot de Thierry Meyssan, recteur du Réseau Voltaire contre l'association Positifs... Une affaire qui restera passablement mystérieuse car les explications ont disparu... Le personnage dont il s'agit, en devenant plus mature, s'est reconverti depuis dans la lutte contre le sionisme ce qui lui vaut les honneurs du site de Soral (Egalité et réconciliation). Les arrières plans de cette sale histoire seraient probablement incompréhensibles pour nos contemporains. Je crains qu'il ne faille avoir été majeur et vacciné à l'époque de mai 68 pour avoir une petite chance de comprendre certains arrières plans du monde actuel dont les générations montantes ne peuvent pas avoir la moindre idée.

J'ajoute que les acteurs et les témoins importants de ce que j'évoque (et dont les déboires de Positifs ne sont qu'un épiphénomène) ont été, pour une certaine part, fauchés par la fameuse épidémie de sorte qu'une certaine "mémoire" s'est irrémédiablement perdue.

Je dois ma connaissance de certains dessous d'un certain milieu à la rencontre d'un témoin qui a vécu au coeur même du milieu concerné avant de venir s'échouer sur la côte où je réside. Je ne sais même pas s'il est encore vivant. Originaire de Lisieux, mêlé à l'éventure des radios libres, je lui dois entr'autres une initiation à certaines innovations de l'économie mondiale qui ont contribué a façonner le paysage catastrophique que nous connaissons. A trop fumer, il a failli passer l'arme à gauche, s'il n'a pas succombé à un infarctus et venait à lire ces lignes, j'apprécierai d'avoir de ses nouvelles...

10/08/2012

Ce que je préconise ?

pyramide-alimentaire.jpgUn lecteur me remercie d'attirer l'attention de mes visiteurs sur les abus et les arnaques qui se pratiquent dans le domaine général de la santé et me demande ce que je préconise...

Vaste question ! Je préconise d'abord une alimentation saine, une hygiène générale de vie correcte et bien sûr un travail sur le mental. Je ne peux guère entrer dans les détails d'un régime alimentaire car on est forcé de faire avec ce que l'on a. Si on est pris par une activité, on ne peut pas consacrer à cette question toute la réflexion qui serait nécessaire etc...

Sur le plan alimentaire mes références c'est Seignalet et le Pr Joyeux pour simplifier. Le crudivorisme ca se discute. Il faut revenir aux produits de base qui sont les moins trafiqués. Le "bio" c'est pas la panacée universelle mais ça limite les dégâts et c'est pas forcément inaccessible. Mais le "bio" à Auchan c'est pas terrible. Il y a les Amap, les Biocoop où les citrons non traité sont bien moins chers que les citrons de pays en ville quand on est dans une région à citrons.

L'eau ? La plus faiblement minéralisée, pas plus que la Volvic, Mont Roucous et Cie si on peut ou alors eau osmosée redynamisée (au soleil, vortexisée avec un mixer etc...)

L'équilibre des repas : quantité dégressive et repas frugaux le soir. Pas de sucres lents et de lipides si on est en surpoids et que l'on est menacé de diabète. Manger tôt le soir (18 heures).

Il y a pas mal de documentation à ce sujet : bien sur pas de produits trop raffinés.

Pour tout ce qui est des attitudes face à la vie, on me prend pour un individu colérique, amer etc... Non pas du tout j'appartiens à une génération et je viens d'une époque où les gens étaient moins hypocrites, moins constipés et ne se laissaient pas culpabiliser par la nouvelle donne qui veut nous imposer de ne pas dire un mot plus haut que l'autre. Sur ces questions, je crois que je suis clair, je reviendrai sur l'article concernant le pardon car on m'a indiqué des sources chrétiennes et c'est pas du tout ce que l'on imagine. D'autre part, elles ne s'applique pas dans un monde devenu totalement profane.

Il faut avoir les pieds sur terre : la plupart de nos contemporains sont mal éduqués, cette putain de fausse démocratie les a rendu arrogants, ils sont égocentriques prennent leurs rejetons pour des génies. Un père n'a plus le droit de claquer ses enfants. On doit parlementer avec les mômes etc... La brutalité allait souvent trop loin mais de là à tomber dans l'extrême inverse, ce n'est plus supportable.

Donc sur la manière de se comporter, de réagir je pense que je fais ma part et je veillerai à continuer. Tout en étant conscient que cela ne changera rien mais ça soulage de dire ce que l'on a sur le coeur et ça évite de se faire bouffer. Bref, il ne faut pas rêver ni le monde concret ni son reflet virtuel sous la forme d'Internet n'ets un paradis, c'est une jungle. Quand dans ce dernier espace certains affirme que tout leur est du, il faut les remettre à leur place avec perte et fracas, pour l'exemple.

Bref, le monde a toujours été rempli de prédateurs et à l'heure actuelle, ils pullulent. Il faut être en permanence sur ses gardes mais sans devenir paranoïaque. La paranoïa c'est quand on croit être visé personnellement par l'adversité, pas quand on est persuadé qu'une oligarchie travaille à faire de nous des esclaves taillables et corvéables à merci car c'est la réalité même si le complot n'est pas "centralisé" et ne résulte que d'une tendance descendante qui produit des confluences et des convergences.

Enfin, il est bien clair que ce n'est qu'après avoir assaini son alimentation et mit de l'ordre dans sa vie que l'on peut envisager de recourir à des remèdes particuliers, naturels si possibles. N'étant pas médecin, je ne peux pas aller trop loin. Donc je préfère m'en tenir à dire si vous voulez de la vitamine C n'allez pas chez le pharmacien, allez ici ou là, si vous voulez un complément alimentaire, ne l'achetez pas en Europe, on vous roule : le lobby médico pharmaceutique et l'industrie de ces compléments se sont partagé le marché pour en tirer un max de bénéfice. On tolère la prise de vitamines mais dans des compléments sous dosés, alors basta. Lisez les étiquettes, comparez et boycottez !

Enfin il faudrait prendre conscience d'une chose : nos ancêtres n'avaient pas tous les produits de santé qu'on leur propose. La sélection se faisait par la mortalité infantile (problèmes d'hygiène) et les gens vivaient vieux sans trop de cancers et peu d'Alzheimer. Certes on frabrique les cancers et l'Alzheimer. Certes l'alimentation est carencée.

Mais que dire de toutes sortes de gadgets, de remèdes miracle, de produits chers comme les baies de Goji auxquelles on prête des vertus extraordinaires. Il suffit de prononcer le mot antioxydant pour vendre presque n'importe quoi !

Alors de l'eau dynaminsée les gens attendent plus que ce que dit le fabriquant de l'appareil sans rien garantir du reste ne garantit rien et exploite des faits anciens qui ne sont peut-être plus d'actualité car du point de vue énergétique l'environnement actuel n'est plus celui du temps de Marcel Violet qui était nettement moins perturbé et moins pollué. Sans parler de l'environnement cosmique qui détermine la qualité de l'activité solaire et là il y a un problème : on parle d'un réchauffement qui en fait est derrière nous et n'est pas du à l'activité humaine. C'est un phénomène cyclique et on risque une mini glaciation car l'actuel cycle de tâches solaires n'est pas ce qu'il devrait être...

Le résultat des gadgets divers genre dynamiseur c'est souvent la déception.

Je parlerai prochainement des problèmes posés par la cure de foie de Hulda Clark. On donne une liste de maladies qu'elle est censé guérir mais on oublie des remèdes phytothrapiques du foie qui sont simples et qui relèvent de la gemmothérapie.

Le gros problème c'est l'embarras du choix et l'incapacité des personnes intéressées à se déterminer au milieu de tout un matraquage publicitaire. Alors la première chose à faire c'est de flinguer l'inutile et surtout l'abusif et là il y a à faire...

Traitement parodontal

periodontitis.jpgJacques Valentin me propose de publier un traitement naturel des problèmes de parodonte (et particulièrement de pyorrhée) qu'il a expérimenté sur lui-même. Et il donne un résultat nettement visible très rapidement.

Ce traitement est évidemment susceptible d'adaptations suivant l'état de vos gencives.

Un dentifrice à l'Hydroxydase existait contre la pyorrhée, il semble avoir disparu. Se renseigner auprès des pharmaciens.

Il va de soi qu'ant d'appliquer quelque chose sur ces gencives, le nettoyage est primordial.

La technique appelée "oil pulling" est d'origine ayurvédique et elle n'est pas spécifique. Elle mériterait un article mais il me semble qu'il y a ce qu'il faut sur Internet pour se renseigner à son sujet.

Pour la préparation de l'huile contenant les HE, considérez que 10 gouttes représente une part en volume.Vous pouvez utiliser une seringue et faire le mélange par part de 1 ml. Bref vous transposez selon la quantité du mélange de réserve que vous voulez avoir à disposition sachant qu'on en utilise quelques gouttes sur la broche m'élangé au dentifrice. 

Je rappelle que j'ai obtenu un résultat rapide (48 h) sur une fistule dentaire qui suppurait depuis plus d'un mois avec des bains d'argent colloïdal. 

Mais pour des gencives en très mauvais état un traitement élaboré est nécessaire. Notez que si vous fabriquez beaucoup de tartre, ca veut dire que votre flore buccale doit être corrigée et il faut impérativement détartrer y compris à la base des dents. c'est l'incrustation entre la gencive et la dent qui provoque un déchaussement en plus d'une mauvaise nutrition du tissu parodontal. Bien sûr pas de coca cola surtout sur la table de nuit pour la pépie nocturne (caries du collet assurées).

Traitement parodontal

1)    Emploi d’un hydropulseur (indispensable)

2)    Bain de bouche à l’huile (« oil pulling »).

prendre 1 cuillerée à soupe d’huile de sésame ou de tournesol dans la bouche en la faisant circuler de temps en temps comme pour un bain de bouche. Garder 15 à 20 minutes en bouche puis recracher et se rincer la bouche à l’eau. A faire à distance d’un repas et après un lavage des dents, 1 à 2 fois/j

3)    Mélange huiles essentielles/ propolis/ huile végétale.

l 20 gttes HE Menthe poivrée

l 20 gttes HE Menthe verte (mentha spicata)

l 10 gttes HE Girofle

l 10 gttes HE Laurier noble

l 10 gttes de teinture de propolis

l 70 gttes d’huile de sésame, tournesol, colza de bonne qualité

A utiliser avec dentifrice + bicarbonate de soude

4)     Compléments vitaminiques

Vit C (= 1gr/j), Vit D3 (800 à 1000 UI/j soit 20 à 25 mg), Vit B5 et B12

09/08/2012

Précisions sur l'âne rouge qui prétendait que le schéma de l'Olidyn lui serait du...

Ane rouge.jpgVous trouverez dans une note précédante un extrait d'un échange avec un particulier qui prétendait que je devrais lui céder gracieusement le un schéma électronique établi d'après un relevé fait sur le circuit de l'Olidyn qui est actuellement vendu par M. Provignon à Hauviné (08).

Hier matin, j'ai appelé cette personne. Il a bien été en contact par courrier électronique avec le même personnage et ce dernier l'a inondé de questions sans qu'il puisse déterminer ce qu'il voulait exactement.

Moi aussi je ne comprenais pas pourquoi il voulait ce schéma puisqu'il prétendait avoir acheté un Olidyn 800 € et a produit une photo avec en fond l'écran de son ordi avec mon courrier dans la page de son logiciel d'email. J'ai transmis la photo à Provignon qui m'a confirmé que c'était bien un Olidyn non contrefait.

Mais il ne l'a pas acheté, il a du le faire acheter par un proche. Il ne pouvait pas le démonter et voulait en fait avoir le schéma pour économiser plusieurs centaines d'euros alors que ce personnage parait bien être pourri de fric. A moins que la crise n'ait mise en difficulté son entreprise. Mais à en juger par la photos des bâtiments, elle se porte bien.

Il me reste à préciser que si j'avais eu le réflexe de traduire son nom, je me serait rendu compte qu'il pouvait être méchant comme un âne rouge ! Mais si certains vont jusqu'à identifier cette figure à la bête écarlate de l'Apocalypse, il suffit présentement de se tenir hors de portée des coups de sabot de ce citoyen. Le nom résulte d'une modification de celui d'un quadrupède originaire du Poitou. La modification s'explique par le fait que la graphie originale est comme disent les thibétains peu auspicieuse. C'est un nom hyper répandu et sorte que s'il veut se reconnaître comme étant ma cible, il devra en assumer les risques.

Ceci dit je n'ai rien contre les ânes en général et j'ai même beaucoup d'affection pour les ânes gris.

Mais les ânes rouges ce sont des créatures venimeuses et celui là, pour avoir tenu des propos aussi peu rationnels, n'est pas un grand stratège. Je forme le voeu que la haine qu'il a manifestée en voulant me persécuter par je ne sais quelle cascade d'ennuis judiciaires l'étouffe, lui perfore et l'estomac et le foie et le fasse crever s'il devait persiter dans sa rage ! Qu'elle lui revienne tel un boomerang et qu'elle consume cette "peste" à deux pattes jusqu'au dernier de ses tifs !

Ainsi soit-il ! 

Gestion santé : la vitamine D

Uvedose.jpgJe reproduis une circulaire en provance du site gestion santé sur les compléments alimentaires. On parlait récemment de la vitamine D, voici de quoi vous sensibiliser. Rappelez vous que même des jeunes sont carencés à cause des pesticides.

Vous trouverez ci-joint la dernière mise à jour du site *Gestion Santé*. Nous continuons le toilettage estival de nos pages.

La page sur la vitamine D, section "Vitamine D et tuberculose" vient d'être mise à jour : http://gestionsante.free.fr/vitamine_d.htm#tuberculose Actualisation à partir de : Une étude sur des enfants d'âge scolaire  a été menée en Mongolie....

Nous y relatons les résultats d'une étude sur la complémentation en vitamine D en Mongolie. Les résultats sont très favorables à la vitamine D, mais l'étude pose des problèmes de  déontologie médicale très sérieux car le groupe placebo des enfants de l'étude présentait une carence sévère en vitamine D et n'a fait l'objet d'aucune complémentation !

Nous renvoyons à la déclaration d'Helsinki de l’Association Médicale Mondiale qui est très claire sur ce point quand aux règles éthiques que doivent respecter les médecins dans cedomaine.

Normalement les médecins auraient du complémenter les deux groupes, éventuellement à des dosages différents, mais l'abstention pure et simple nous semblé constituer dans un tel contexte une faute médicale caractérisée.

Bonne lecture !

Jacques Valentin

 

Statistiques de consultation (août 2012)

Statistique_referencemnet.jpgJe consulte mes statistiques rarement. La fréquentation jourlaière est stable et sans à coups, on est en vacances. Par rapport à l'été 2011, en juillet j'ai quasiment triplé mon score de l'année dernière avec plus de 4500 visiteurs uniques. Ces chiffres sont très approximatifs vu que peu d'abonnés on une IP fixe mais la progression est évident. Quant aux sujets qui intéressent, les résultats ne sont pas forcément en rapport avec leur importance quantitative sur le blog. Ces pourcentages ont l'avantage de refléter les préoccupations des visiteurs. Je note qu'à ma connaissance je n'ai parlé qu'une fois de la shungite (17% le mois dernier). Michel Dogna a eu son compte et c'est normal qu'il se partage la vedette avec Bodin car ils sont pratiquement à égalité. L'eau ionisée intéresse plus que l'eau Violet qui arrive en dernière position. Les mots clefs ne varient guère, simplement les pourcentages fluctuent. Il s'agit des critères de recherches maintenant on ne peut pas savoir ce que les lecteurs retirent de ces visites car comme chacun siat, on découvre souvent des choses que l'on n'a pas cherché et qui peuvent s'avérer plus intéressante que ce que l'on cherchait.

Shungite 11.66%

michel dogna 6.70%

luc bodin 3.60%

eau ionisée 1.86%

michel dogna extranase 1.74%

silicium organique dexsil 1.74%

apoticaria 1.12%

corinne gouget 0.99%

dr luc bodin 0.99%

luc bodin secte 0.99%

duoplavin 0.87%

soufre organique 0.87%

carzodelan 0.62%

dogna 0.62%

monométhylsilanetriol rhone poulenc 0.62%

dexsil 0.50%

dmso 0.50%

eau dynamisée 0.50%

eau ionisée danger 0.50%

eau violet 0.50%

07/08/2012

Argent colloïdal : encore des résultats... (brebis mourantes et piqûres de tiques)

mouton.pngJ'ai oublié de signaler les résultats obtenus par un correspondant belge dont j'ai déjà parlé. Il en est à son 23ème litre produit et fait bénéficier son entourage de sa production. Ainsi après avoir solutionné ses problèmes de maladies hivernales (tendance à des bronchites) il a fourni à une voisine qui souffrait de sinusites de quoi remplir régulièrement un nébuliseurs et son état s'est rapidement amélioré.

Autre chose de moins banal et cela concerne un éleveur. Lorsque ses vieilles brebis sont sur le point de passer l'arme à gauche, elles sont prises au niveau des poumons, ont des difficultés à respirer, elles se traînent et meurent. Il vient d'en sauver 5 ! Il lui a suffi de leur faire avaler 50 à 100 ml d'AC (7 ppm environ) avec une seringue dans la bouche et elle ont repris du poil de la bête ! 

Le nord de la loire est plus humide que le Sud et les tiques infestent pas mal de forêt. D'après cet éleveur qui est aussi un très bon radiesthésiste, il suffit, après avoir enlever la bestiole avec une pince adéquate de mettre quelques gouttes d'HE de thym et de mettre par dessus un pansement occulsif pourvu d'une bonne couche de gel d'argent colloïdal.

Le seul problème est que ce gel ne se trouve pas dans le commerce et qu'il faut le faire soi-même ou trouver un pharmacien qui veuille bien s'en charger. 

A propos de l'Ormus

ormus.jpgComme je l'ai indiqué le personnage dont j'ai fait le procès dans la note précédante m'a demandé si j'avais des informations sur l'Ormus.

J'ai bien sûr constitué un dossier sur le sujet car on en a parlé à plusieurs reprises dans Nexus en relation avec l'alchimie et la chose ne pouvait me laisser insensible.

J'ai gardé dans ce dossier l'échange d'un forum animé par un certain "Queuedeville" et on en était resté à des essais (sans conclusion) sur des géraniums. Le forum a disparu et je ne trouve trace nulle par de résultats concluants de sa part.

On a produit d'autre part des photos de végétaux et de fruits qui paraissent atteint de gigantisme. Or il ne peut s'agir de truquages. l'Ormus ne serait pas le seul procédé de fertilisation à agir de façon spectaculaire sur des plantes mais certaines photos posent question qui mettent en scène des noix et un framboisier, ainsi que des plants de maïs.

Sur les circonstances de la découverte, on dispose de deux textes dont un est d'un certain Taylor et il n'est que de les lire attentivement pour constater qu'il ne s'agit que de données incohérentes à bien des égards. La plus grande des incohérences est celle qui a consister à prétendre que le terrain qui est à l'origine du "mythe" recèlerait des particules métalliques sous une forme qu'il est impossible de prouver par les techniques existantes. Le concentré obtenu se voit alors subitement doté de propriétés extraordinaires comme celle consistant à disparaître puis à réapparaître, à changer de poids et aussi à amasser des charges électriques etc...

On s'est empressé d'accoler à cet amalgame de notions pseudo et para scientifiques une relation avec l'alchimie. En fait les plus matérialistes suivent les traces d'un Tesla au travers d'une course à l'énergie libre tandis que la fraction des amateurs les plus spiritualistes rêvent de la fameuse pierre philosophale. Laquelle auriat tendance à se démocratiser puisque l'on pourrait en somme tirer quelque chose qui lui ressemble d'un vulgaire sel de mer brut, celui de la Mer morte étant, par sa concentration, réputé le plus chargé en Ormus.

De nombreux sites, le plus souvent non localisables ont fleuri pour vendre le précieux dépôt que l'on obtiendrait à partir d'une procédure relativement simple puisqu'il consiste à dessaler de l'eau salée en opérant dans une zone de pH très exactement limitée. Là encore toute la question est de savoir comment on a déterminé cette zone. Les renseignements dont on dispose sur l'histoire de la découverte sont excessivement flou et quant à la fortune du découvreur (un certain David Hudson) on découvre les affirmations les plus contradictoires allant de milliers de dollars dépensés à des millions. Aux dernières nouvelles, l'intéressé ferait payer 500 $ pour être inscrit sur une liste qui permettrait d'être averti lorsque l'intéressé aura mis au point son "or buvable". Si c'est le cas, c'est que ce dernier tarde à se manifester.

Puisque l'on fait appel aux mythes alchimique, il faut se résoudre à dire deux mots de cette discipline : s'agit-il d'un simple système allégorique pour, sous prétexte d'expliquer comment transformer l'or en plomb, enseigner une méthode de réalisation spirituelle. Il ne fait aucun doute que l'alchimie est avant tout "spirituelle". La présence d'un symbole comme celui du Rebis - qui n'est autre que la figure de l'Androgyne primordial, à savoir l'état adamique d'avant la (malheureuse) extraction d'une côté de notre mythique ancêtre pour la transformer en Eve, voir d'abord en Lilith selon une légende rabbinique, - cette figure disions-nous ne permet pas de douter que le propos est bien spirituel.

Doit-on pour autant remiser dans le magasin des supercheries éventuée les histoires de "poudre de projection" ? Je n'en suis pas absolument certain. Il y a trop de témoignage historiques pour pouvoir tirer promptement un trait sur la question. La science d'autre part admet la possibilité de transmutations, voir les travaux de Kervran.

Ce qui est sûr, c'est que la médecine spagyrique a pu faire merveille. Certains secrets sont-ils perdus ? Un livre comme celui de Majvéric permet de renouer avec des éléments fiables. La procédure pour constituer un remède végétal à partir d'une plante est simple et se déroule en deux étapes. La première est une macération dans l'alcool absolu. La seconde consiste à calciner dans une récipient de terre de préférence les résidus solides. Ensuite on lessive les cendres. On concentre chaque fraction obtenue et on mélange le tout. Je connais quelqu'un qui s'est livré à ce type d'expérience avec la prêle, plante réputée saturnienne et a administré quelque gouttes de son extrait dans le Coca Cola qui était à disposition lors d'une réunion où l'on fumait du H. Les crises de fou rire auraient cessé brutalement et tout ce petit monde aurait été dégrisé brutalement, chacun se demandant ce qu'il faisait là... Je n'y étais pas mais mon témoin est fiable.

Pour en revenir à l'Ormus, j'attends de pouvoir entrer en contact avec quelqu'un qui soit susceptible de me prouver que le produit qu'il aura absorbé a eu une autre action que purement psychique. J'ajouterai qu'en ce qui concerne l'apparition de certains végétaux monstrueux dans la mesure où l'on invoque une relation et même une sensibilité de l'Ormus aux intentions de l'utilisateur, il pourrait bien s'agir tout simplement d'une "support" et ce serait en définitive la foi mise dans ce dernier qui agirait. Je ne puis m'empêcher de penser à certaines expériences faisant appel à des "devas" de la nature comme le jardin de Findhorm et quand on voit avec quelle facilité les gens qui parlent d'Ormus passent d'une "science" d'avant garde aux contours les plus indécis à tous les "mythes" en rapport avec les "forces" en jeu dans le monde intermédiaire, je ne peux pas exclure que l'action en jeu aurait sa source dans la volition des utilisateurs d'Ormus.

Je suis prêt à utiliser des échantillons sur les cultures de mon balcon et si ça marche, comme je suis de nature aussi sceptique qu'un Saint Thomas, ce n'est qu'à partir de ce moment là que je pourrai me dire qu'il y a bien quelque chose dans l'Ormus.

Puisque l'on vient de parler de psychisme, je n'ai pas manqué d'être frappé par l'expérience d'un correspondant qui s'est adonné à la pratique d'une certaine "voie humide" et a failli y perdre la vue. Ses tentatives de laboratoire ont été précédées d'expériences psychiques à caractère "initiatique" qu'il ne peut pas avoir inventées. Elles ont du reste provoqué du trouble dans on entourage familial. On pourrait certes longtemps discuter sur le fait de savoir si le contenu de ces expériences présente un authentique caractère spirituel ou si au contraire elle ne recèlent point un côté parodique. Mais là n'est pas la question, ce que je note c'est que la personne concernée a ajouté fois dans une théorie conspirationnsite en vogue, laquelle comporte, à mes yeux, du moins une contradiction rédhibitoire.

Je m'explique on ne peut pas d'un côté professer que telle oligarchie qui tiendrait toutes les commandes dans le monde actuel puisque avoir programmer l'extermination (notamment par des vaccins) de la majeure partie de l'humanité actuelle et pour finir une situation apocalyptique susceptible de la contrainte à mener une vie de taupes dans des abris souterrains si par ailleurs on postule que son  but serait de faire travailler cette majorité composée d'esclaves à son service exclusif. ce qui est certain c'est que les jeux d'intérêt dominants provoquent des convergences et que l'on va droit dans le mur. Ces convergences et certaines complicités peuvent donner l'impression qu'il existe quelque part une centrale de décision mais l'on ne doit pas oublier une vérité théologique basique, à savoir que les armés de l'Adversaire sont divisées contre elles mêmes. C'est une chance qui nous laisse encore un peu de répit. Sans doute plus pour très longtemps mais il faut éviter à la foi le déni systématique quand il est question de "complots" et le genre de délire évoqué ci-dessus.

Pour en revenir au problème posé par l'Ormus, je suis tout de même obligé de faire une place de plus en plus grande à ce moteur que constituent les forces psychiques. La médecine académique se retranche derrière l'effet de suggestion quand il s'agit de l'homéopathie, ce en quoi elle a tort. Cependant, il est de plus en plus clair que le psychisme peut dans certains cas paraître dominer la matière.

 

12:48 Publié dans Ormus | Lien permanent | Commentaires (0)

Echanges de données (Olidyn) : certains ne manquent pas d'un culot phénoménal...

Crise1.jpgIl y a de quoi être outré par l'attitude de certains individus qui pensent que tout leur est du et qui vous traitent d'égoïste parce qu'on refuse de sincliner devant leurs désidératas. Mais c'est un mal pour un bien puisque cela me permet de me prémunir contre des tentatives d'extorsion à venir !

Vous trouverez ci-après le détail d'un échange avec un lecteur qui après m'avoir questionné au sujet de l'Ormus a prétendu que je devrais lui faire cadeau du schéma de l'Olidyn tel qu'il a pu être reconstitué par un de mes correspondants.

A bout d'arguments et après une vaine tentative de chantage et un refus catégorique il m'a écrit ceci : D’accord, je fait pareil (adresse bloquée), c’est donc mon avocat qui parlera avec le votre. Je vais vous ruiner.

Les questions sur l'Ormus n'étaient qu'un prétexte... J'ai fini par réagir assez violemment. J'ai identifié le personnage dont il s'agit comme étant un directeur d'une importante société. Ce personnage qui parait avoir pas mal de fric n'est sans doute pas habitué à ce qu'on lui refuse quelque chose, mais il y a un début à tout.

J'ai fini par recevoir des menaces de la part de ce personnage, celles d'exposer mon nom à la vindicte public sur un autre blog. D'une certaine manière, l'affaire a pris une tournure plus raisonnable quoique j'ai du répondre que si cela devait continuer sur ce ton, il faudrait prendre le parti de faire interner ce malade mental. Enfin, je doute qu'un avocat même grassement payé puisse se prêter au jeu mais s'il le faisait je serais en droit de le poursuivre pour complicité de violences morales

De le nécessité de fixer des limites

Que les choses soient bien claires, je réponds volontiers à des questions techniques (quand je le peux). Je considère que l'on me fait un grand honneur en croyant que j'ai réponse à beaucoup de questions. C'est sans doute le cas, sauf que beaucoup de questions que l'on me pose en entraînent d'autres et que je n'ai pas la science infuse. Souvent le problème qui se pose c'est qu'on me demande les remèdes possible à une affection bien précise sans me fournir le moindre élément sur l'état de celui qui a besoin d'être secouru. La bonne médecine est affaire d'individualisation et sans même qu'il soit question de fournir des directives précises et donc d'empiéter sur le domaine des toubibs mais seulement des pistes, à charge pour l'intéresser soit de creuse la question sous sa propre responsabilité, soit d'aller voir le thérapeute de son choix, dans bien des cas il n'existe pas de réponses à de telles questions. Mais cela n'est pas gênant, cela ne prend que quelques secondes de l'écrire...

Cependant, il ne saurait être question de fournir des données techniques précises susceptibles d'être exploitées commercialement. Dans le cas présent, puisque la personne visée dit posséder un Olidyn, elle n'a qu'à le démonter, dessouder proprement les composants et les mesurer et donc les identifier, c'est un jeu d'enfant ! 

Je n'ai absolument pas l'intention de permettre à d'autres d'exploiter des possibilités auxquelles j'ai moi-même renoncé et en ce qui concerne les procédés de dynamisation de l'eau ou pour toute autre technique.

Problèmes de validation

Concernant ces procédés, j'en suis encore aux observations. Ayant testé récemment un Bio Oscillateur Violet, je n'ai pas constaté d'effets vraiment remarquables ni sur les plantes, ni sur moi-même ni autour de moi.  J'ai bien sûr relevé le schéma mais je ne prendrai même pas la peine de le reproduire. Si je devais faire un dynamisateur ce serait celui décrit dans le brevet mais il nécessite une circulation d'eau, ce qui complique les choses. D'autre part, il ne faut pas oublier qu'on était en 110 volts au temps où Violet a fait ses expériences et que l'environnement a changé.

Violet nous a probablement berluré en masquant son ignorance lorsqu'il a parlé de collecter des "ondes cosmiques". C'est une tarte à la crème. D'après un électronicien qui me parait qualifié, la phase ramasse des parasites et le condensateur à cire d'abeille ne fait que sélectionner une sorte de "bruit blanc" formant un assemblage d'harmonique sans qu'aune ne prédomine.

A propos de l'Olidyn

Je rappelle que j'ai fait soumettre différents échantillons d'eau à quelqu'un qui possède une caméra GDV. Ce système, basé sur l'effet Kirlian, montre un regain d'énergie mais si il m'a semblé au début éprouvé un surcroît de dynamisme, il ne s'est pas maintenant de façon suffisamment nette pour que je puisse affirmer un gain. Mis à part des moments de fatigue je suis asymptomatique, je suis peut-être un mauvais sujet d'expérience. Des personnes à qui j'ai fait boire de l'eau ainsi dynamisée l'ont trouvé plus légère. En revanche ma chatte n'a pas marqué de préférence nette pour l'eau de l'Olidyn.^Même chose pour l'eau Violet.

Il était prévu de poursuivre les mesures avec la caméra GDV sur d'autres échantillons divers mais son propriétaire néglige de répondre et s'avère injoignable. Or nous devions rester en contact pour d'autres motifs notamment au sujet d'essai d'argent colloïdal sur les patients de ce thérapeute. 

Il serait possible, aux dernières nouvelles, d'améliorer l'Olidyn en fabriquant un transfo d'un caractère particulier. On reparlera donc de cette question lorsqu'on en saura plus... Pour l'instant j'estime qu'en plus du risque d'exploitation par des particuliers qui sont prêts à faire argent de tout, ce n'est pas rendre un bon service à la population que de diffuser des schémas qui risque d'occasionner des pertes de temps et d'argent.

Je rappelle encore que j'ai mis un terme à la diffusion du dossier sur l'argent colloïdal car parmi les personnes qui l'on commandé aucune ne s'est avérée capable de réaliser le générateur en dépit de l'assistance par mail et éventuellement par téléphone qui allait avec. En outre j'ai donné suffisament de détails pour que n'importe quel électricien puisse concevoir la chose sans avoir besoin de schéma. Le problème est que dans la mesure où le commun de smortels n'a pas les connaissances élémentaires qui sont nécessaires de sorte qu'il seront obligé de faire appel à une prestation payante je ne vais tout de même pas être assez con pour me casser le cul à essayer d'éduquer les gens pendnat que d'autres ne se gêneront pas pour rafler le fruit de mon labeur.

Le problème est que je ne peux pas faire de commerce (c'est incompatible avec la rôle que je joue ici) et que de toutes façons se serait peine perdue. Pour que la fabrication de produits divers produise une rentabilité minimale, il faut un certain débit. Or je me suis rendu compte que l'on ne peut l'atteindre qu'en trompant les gens.

Donc pour ce qui concerne les échanges de données technologiques, c'est donnant donnant et c'est bien la moindre des choses !

Voici pour finir le genre de mails que l'on est appelé à recevoir, je publie cet échange car c'est un sommet dans le genre. C'est à se demander s'il y a encore beaucoup de gens sur cette terre qui ont le sens des convenances minimales....

A lire en commençant par la fin et en remontant. Mes réponses sont en romain, les dires de l'interlocuteur en italiques.

Dernière péripéties :

Je suis obligé d'ajouter ce petit complément pour clore (je l'espère) le différent :

Si vous étiez juriste vous devriez savoir que publier une conversation privée avec ou sans les noms mais sans l’accord des parties et punis par la loi. Si vous le faite je serais obligé ou vous aligner en publique comme je l’ai dit ou de vous poursuivre, et comme vous l’avez deviné "j’ai du fric", donc vous perdrez le procès. Ou alors on peut en rester là :-)

Réponse : A moins de prétendre à une propriété littéraire sur une conversation somme toute anodine si ce n'était le ton, vous n'êtes pas en mesure de m'interdire de publier anonymement une discussion pour servir d'exemple emblématique. J'ajoute qu'en vous manifestant comme étant l'auteur de cet échange vous ne manqueriez pas de porter tort à votre entreprise si l'on apprenait qu'un directeur de votre envergure s'intéresse à une sorte de "pierre philosophale" pour arrondir ses fins de mois.

Je ne céderai pas, cet avertissement conçu pour décourager de nouvelles tentatives restera. C'est vous qui allez vous arrêter car si je dois subir la moindre attaque, après confirmation de votre identité, je balance tout sur le net, nom, adresses, photos etc...  Cela s'appelle de la "légitime défense". Donc ravalez votre dépit et passez à autre chose car je ne saurais être impressionné par votre "fric". En revanche vous devez avoir les moyens de vous distraire, ce que je vous souhaite de tout coeur. Prenez une ou plusieurs maîtresses si le coeur vous en dit, voyagez, c'est l'époque mais "lâchez moi la grappe"...

==============================================

Décider vous même qui doit s’en charger ? c’est vous qui ne manquez pas d’air !
Et vous n’avez toujours pas donné de raison valable à votre refus, il ne reste que votre égoïsme.
 
 
Le 7 août 2012 à 07:34, jd.metzger a écrit :
 
Si concurrencer Provignon serait un "bien pour l'humanité", je pourrais m'en charger ou décider moi même qui doit s'en charger.
> Mais nous n'en sommes pas encore là, je n'ai pas constaté d'effets fulgurants ni avec l'Olidyn ni avec l'appareil Violet que j'ai desossé.
> Bref vous ne manquez pas d'air  !
=================
> A quoi bon me connaitre et me présenter ? Vous n’avez pas besoin d’avoir confiance en moi puisque c’est parfaitement légal.
> Et même si je comptais faire de la concurrence à M Provignon ça serait tant mieux car ça serait pour le bien de l’humanité.
> Quelle raison invoquez vous pour ne pas me transmettre les données sur d’olidyn ? 
> La seule raison valable est qu’il faille empecher que tout le monde puisse se fabriquer son propre oli-dyn, ou encore empêcher l’arriver d’un concurrent car ces 2 choses ruineraient Provignon. Mais vous ne défendez pas cette idée puisque vous n’avez pas voulu payer 800€ et vous êtes débrouillé pour en avoir une copie fonctionnelle pour moins de 100€. Donc vous vous êtes octroyé un privilège que maintenant vous refusez aux autres ! Vous m’excuserez mais je n’y vois que de l’égocentrisme.
=============== 
> Le 6 août 2012 à 22:50, jd.metzger a écrit :
> > Je ne vous connais pas du tout. Vous ne vous êtes pas présenté, vous me posez des questions je vous réponds en prenant du temps.
Pour l'instant vous n'avez pas de données sur l'Ormus et le temps que vous fassiez vos expériences...
Et je n'attends rien d'autre qu'un éventuel avis sur les effets...
Vous allez un peu vite en besogne en pensant que je dois tout donner sans autre forme de procès
> > 
> > ========================
> > Ainsi vous avez déjà partagé les données avec quelqu’un, donc je ne vois pas pourquoi je n’y aurais aussi pas droit et dès maintenant, d’autant que contrairement à vous et à cet électronicien j’ai acheté l’appareil. Comment espérez vous que je partage mes données sur l’ormus si vous gardez les votres...
> > 
> > Le 6 août 2012 à 21:15, jd.metzger a écrit :
> > 
> > > Un électronicien apparement qualifié s'occupe actuellement d'améliorer le schéma et le transfo utilisé, on en reparlera lorsque j'en saurai plus. Concernant l'Ormus il  y a eu des résultats sur les végétaux assez impressionnants mais je ne trouve pas de témoignages d'usage interne saillants.
 
> > > Dans ce cas vous voudrez bien partager avec moi les données que vous avez en votre possession, le brevet étant périmé ça n’a pas de sens d’en faire un secret égoïste.
> > > Je souhaite en faire une réplique pour comprendre comment cela marche et si possible l’améliorer.
> > > 
> > > Le 6 août 2012 à 19:57, jd.metzger a écrit :
> > > 
> > > > Ce n'est pas possible je n'ai plus de contact avec cette personne.
> > > > 
> > > > Ah, en plus du scellé il y a de la peinture sur les composants ! Manifestement il a peur, surement à cause du brevet expiré. Si vous pouviez me mettre en contact avec la personne qui vous a fourni les données ça m’éviterais d’abimer mon exemplaire à 800€
> > > > 
> > > > Le 6 août 2012 à 16:24, jd.metzger a écrit :
> > > > 
> > > > > Je n'ai pas compris la question et je parlais de Provignon qui vend des Olidyn avec les composants masqués par de la peinture
> > > > > Si j'ai flouté les composants sur la photo du blog (je crois que c'est de cela que vous parlez) c'est à la demande de la personne qui m'a communiqué le schéma et la liste des composants
> > > > > Je me suis engagé à ne pas diffuser ces données
> > > > > 
> > > > > 
> > > > > Qui ça "il" ? je croyais que c’était votre copie car l’article est à la première personne du singulier et nul autre n’est mentionné.
> > > > > Pourriez vous me dire combien coûte l’ensemble des composants et où on peut se procurer des électrodes en divers métaux ?
> > > > > 
> > > > > 
> > > > > Le 6 août 2012 à 14:18, jd.metzger a écrit :
> > > > > 
> > > > > > Moi non plus je n'ai pas trouvé le brevet en question.
> > > > > > Le brevet aurait de toutes façon expiré.
> > > > > > Il a flouté les composants pour éviter qu'on ne copie c'est tellement facile !
> > > > > > 
> > > > > > ===================
> > > > > > 
> > > > > > 
> > > > > > Bonjour, je lis dans votre article que l’oli-dyn ne serait plus protégé par son brevet, est-ce parce que son détenteur est décédé ou qu’il à expiré après 25 ans ? Si c’est exact pourquoi avoir flouté les composants ?
> > > > > > Enfin, où peut on consulter ce fameux brevet, je ne l’ai pas trouvé à l’INPI.
> > > > > > 
> > > > > > Merci pour vos éclaircissements, J. B.

05/08/2012

Le vent tourne en faveur de la vitamine C

Après avoir publié cette note je reçois l'annonce d'une mise à jour de la page de gestion santé sur la vitamine C. Voir http://gestionsante.free.fr/vitamine_c.htm#1

Il y est question des recherches du Pr Frei qui a fait l'objet d'un interview qui remet bien des choses à leur place. Voir http://www.lanutrition.fr/communaute/opinions/interviews/...

Il préconise des apports modérés ce qui revient à un comprimé de 250 mg matin et soir et donne un recette de supplémentation minimale. Je cite :

Je prends chaque jour un supplément minéro-vitaminique apportant les apports conseillés pour la plupart des vitamines et des minéraux. Je prends en plus 400 mg d’acide lipoïque, 1000 mg d’acétyl-L-carnitine, 500 mg de vitamine C, 2500 UI de vitamine D et 1000 mg d’huile de poisson. Je suis aussi un régime alimentaire sain, sans viande rouge, je fais de l’exercice régulièrement et je me maintiens à mon poids de forme.

Voilà qui n'est pas difficile et peu coûteux à appliquer.

======================

Le post 1er version :

Il vaut la peine de relayer cette page qui nous apprend qu'une réévaluation (timide) des bienfaits d'une supplémentation en vitamine C est en marche.

Voir http://www.jydionne.com/le-vent-tourne-pour-la-vitamine-c/

Le correspondant qui m'a signalé cette évolution fait état dans le même courrier d'une page où un illustre inconnu soutient que c'est du gaspillage que de consommer des comprimés à 500 mg de vitamine C car le corps ne serait capable que d'en assimiler 60 mg au niveau du duodénum.

ON NE REPETERA JAMAIS ASSEZ CECI :

1) Les affirmations gratuites et non documentées sont à rejeter !

2) Les études qu'elles concernent des médicaments ou des compléments peuvent être biaisées.

Donc il s'agit encore de CONNERIES. Au demeurant le chiffre de 60 mg ne résulte pas du hasard c'est l'ARJ admise pour la C. Retenez (et ne soyez pas bêtes !) que le lobby pharmaceutique ne doit pas se gêner pour faire courrir ce genre de désinformation sur les forums et dans des blogs. J'imagine que des gens sont payés pour ça !

CONNERIE car il faut se poser la question suivante : par quels moyens objectifs (analyses) pourrait prouver pareille thèse ?

REPONSE : les moyens n'existent pas, tout simplement où ce serait extrêmement compliqué et de toutes façons très aléatoires quant à un résultat qui ne peut se concevoir que par extrapolation. Et qui pourrait mettre le fric dans de telles investigations qui n'intéressent personne puisqu'il suffit qu'éventuellement un cornichon doctoré affirme ex cathedra les pires sottises pour qu'elles soient répétées aussitôt par des idiots utiles toujours disposés à complaire aux pouvoirs en place !

Notre seule arme contre la désinformation c'est la réflexion, encore faut-il savoir poser les "bonnes questions" avant de pouvoir trouver une réponse car les fausses questions n'e appelent aucune !

Certes les doses de vitamine C doivent être filées au cours de la journée et même absorbée en partie au cours d'un repas mais à mon avis il n'y a de surdosage digestif que lorsqu'une diarrhée se produit. Un des obstacles à l'assimilation de la vitamine C est le DIABETE car le glucose et la vitamine C sont des molécules proches !

D'autre part, si des limites à l'absorption digestive existent, elles peuvent être contournées par la voie intestinale sous forme d'injections d'ascorbate de calcium. La source que l'on m'a fait tenir et qui postule que la C est éliminée dans les selles et non par l'urine contredit une thèse officielle faisant état d'un risque de lithiase en cas d'abus.

BREF N'IMPORTE QUI RACONTE N'IMPORTE QUOI ET LA MEILLEURE FACON D'ABSORBER LA C EST DE LA DISSOUDRE DANS UNE BOISSON ET DE LA CONSOMMER PAR PETITES GORGEES DURANT LA JOURNEE ET EN QUANTITE RAISONNABLE 3 G. JOUR (soit une cuillère à café rase)

 

Hooponopono, c'est quoi ce truc ?

Hooponopono.jpgIl a été question à deux reprises dans le courrier que je reçois de ce machin. La première fois, un thérapeute qui voulait faire un stage proposé par le Dr Luc Bodin m'a remercié de mes mises en garde et a renoncé au dit stage.

La seconde fois, je reçois un mail me faisant l'article à propos du Hooponopono en me vantant le PARDON avant d eme poser une question sur le stearate de magnésium...  J'ai tout lieu de penser que cette correspondante m'ayant trouvé très agressif dans mes propos a du juger que je devrais pratiquer cette méthode...

Bref, j'ai commencé par lui répondre que la vogue de ce "truc" n'a guère de sens puisque la notion de pardon est au centre même du christianisme mais qu'en tout état de cause nous ne sommes plus dans une civilisation chrétienne comme ce fut le cas au moyen âge et que tous les psychologues responsables vous diront que le pardon ne peut s'exercer que pour autant que les agissements en cause aient cessé.

Et puis "titillé" par ce qui ressemblait à s'y méprendre à une "leçon de morale" n'osant se présenter comme telle, je cherche à savoir de quoi il s'agit à l'origine et sur Wikipedia, je découvre ceci :

Le Ho?oponopono (ho-o-pono-pono, parfois traduit en « remettre les choses en ordre », « rétablir l'équilibre ») est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation des anciens Hawaïens. Des coutumes identiques de thérapie familiale se retrouvent aussi dans toute la région du Océan Pacifique. Le ho?oponopono traditionnel était dirigé par un ou une kahuna la?au lapa?au (prêtre guérisseur) pour guérir les maladies physiques ou psychiques au sein des groupes familiaux. La plupart des versions modernes sont conçues de telle façon que chacun puisse le faire seul.

Toute la supercherie est là, une thérapie sociale et familliale donc de groupe, c'est à dire impliquant tous les acteurs du "drame" auquel il s'agit de remédier se réunissent sous la houlette d'une sorte d'arbitre doté de pouvoir particuliers puisqu'on le compare à un "maître spirituel" s'est transformé en une pratique solitaire.

Autrement dit le pardon doit s'exercer sans contre partie de la part de l'agresseur. Il faut dire que l'on a fort mal compris le commandement du christianisme de tendre l'autre joue quand on nous frappe, opération symbolique qui nécessite de prendre à témoin toute la communauté du tort qui nous est fait afin que dans un mouvement unanime, elle sollicite le choc en retour légitime qu'implique l'agression.

C'est oublier également que le christianisme n'est pas particulièrement irénique. D'abord son fondateur a bien dit qu'il était venu apporter non la paix mais la guerre, ensuite il a prescrit à ses missionnaires et évangélistes de secouer la poussière de leurs souliers et il est précisé dans Matthieu que les villes récalcitrantes seront traitées au jour du jugement, bien plus durement que Sodome et Gomorrhe, ce qui est à peine imaginable...

Donc il faut être clair, le pardon à sens unique en face d'individus pervers, protégés par une société individualiste et occupée uniquement à faire du fric par tous les moyens équivaut à un suicide. Bref, dans toutes ces histoires ont méconnait de rôle de ce que les occultistes appelent "eggregore" à savoir un milieu psychique susceptible de produire certaines réactions de l'ambiance à même de châtier les coupables lorsque ce milieu a été activé dans certaines conditions rituelles. Ne pas oublier la capacité de jeter l'anathème (procédure d'excécration) sur ceux qui enfreignent certaines lois mais comme de bien entendus les évêques français, qui sont dorlotés par la république et qui ne paient pas le loyer des bâtiments qu'ils occupent car ils sont entretenus au titre des "monuments historiques" sont bien incapables et au vrai n'ont pas intérêt à se mouiller et à frapper d'interdit certains hommes politiques. Il est beaucoup plus expédient de donner le change en prêchant la charité envers le "tiers monde". C'est loin le "tiers monde" et cela évite de parler du "prochain" qui n'est pas à des milliers de kilomètres...

Ces pratiques de groupe dont on nous parle et qui ont existé dans tout le Pacifique et même sans doute en Afrique n'ont rien de bien original, alors pourquoi mettre en vedette un Hoopononpono dégénéré en pratique solitaire inefficace et dangereuse pour sa propre conservation.

Il y a à cela deux raisons, d'une part c'est un produit commercial qui permet à des faux gourous de vendre des stages pas très bon marché puisque çà frise les 500 € par tête de pipe adulte et moitié moins pour les gosses (!!!) mais ce n'est pas tout car il faut bien comprendre, et c'est là l'essentiel, que cela fait partie de l'entreprise de dévirilisation du monde actuel. Toutes les valeurs masculines sont actuellement plus ou moins criminalisées par un féminisme aussi bien agressif (type chienne de garde) que rampant.

Vaste problème qui sort un peu de notre propos mais dans la mesure où cela concourt puissamment au déséquilibre ambiant et que celui-ci à des conséquences cliniques, il faut se résoudre à l'aborder en passant ne serait-ce que pour mettre en garde ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. A ce propos on fera bien de s'intéresser à certaines dénonciation d'Alain Soral. Toutefois, je dois émettre des réserves à propos de ce personnage car il a manifestement un problème un sujet en vogue savoir l'homosexualité et c'est assez pathologique en ce qui le concerne. Sachant cela, on peut comprendre pourquoi il concourt pour être reconnu comme le "gourou" des "sauvageons de banlieue" en flirtant dangeruesement avec une certaine islamophilie... Comme de bien entendu les femmes ne sont pas les seules à être sensible à la virilité assez grossière de cette peuplade... Mais enfin si ça l'amuse de jouer avec le feu, je souhaite bien du plaisir à ce personnage que je considère comme n'étant qu'un "pédé refoulé"... Mais enfin et à condition de se munir de longues pincettes il est des vérités bonne à prendre partout à condition de savoir trier...

Puisque j'ai prononcé le mot homosexualité et qu'un conrrespondant régulier m'a déclaré être concerné (alors que je ne lui demandais rien) quelques précisions ne seront pas inutile. Particulièrement depuis l'époque de Proust, elle est assimilé à une féminisation et les "homos" s'ingénient à s'engouffrer dans le piège du type "cage aux folles" qui leur est tendu. Certain carnaval d'été (que je trouve personnellement à vomir) est là pour nous prouver à quel point ces gens sont suicidaires puisqu'il affecte volontiers de parodier les défauts les plus insupportables des femmes. Il faut également se souvenir qu'il ont prétendu participer à leur "libération" or je ne pense pas que leurs homologues féminines (les tribades ou les gouines pour parler vulgairement) aient besoin de leur ministère pour s'émanciper. L'homosexualité féminine n'a jamais suscité nulle part de véritable hostilité. Bref, la seule voie possible consisterait à s'inspirer des "valeurs" qui ont prévalu durant l'Antiquité malheureusement cela n'est pas si simple vu les contradictions insolubles entre la Grèce et Rome.

Enfin qu'importe, je ne me sens pas concerné, je regarde tout cela comme un entomologiste qui observerait une colonie de fourmis en détresse mais en ce qui concerne le Hooponopono, ma conclusion c'est que c'est de la merde, et une merde dangereuse qui fait partie des nombreux pièges qui visent à nous désarmer physiquement et surtout psychiquement. L'image que j'ai choisie résume bien la débilité du propos : quand quelqu'un me dit y love you, j'ai envie de le gifler ! Quelle prétention ! J'ai l'impression à chaque fois qu'on me déverse sur la tête une tonne de sirop collant, quelle horreur !