Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2013

Nourriture prânique, piège à cons ou nouveau myticisme populaire ?

jasmuheen_vivre de lumière.gifLe même numéro 88 de Nexus consacre 16 pages (!!) à la question. Selon Henri Montfort qui est l'un des vedettes de cet article 25 à 30 000 individus aurait découvert plus ou moins par hasard que l'on peut vivre sans s'alimenter. On connaît au moins deux mystiques en Occident qui ont vécu des années en ne consommant pour l'une que des hosties et un peu d'eau. C'est avéré et la même chose existe avec un yogi hindou contemporain.

l'imposture de la Jasmuheen

Nous devons cette vogue à Ellen Greve, alias Jasmuheen auteur de livres célèbres du style vivre de lumière. Seulement voilà il y a un problème : un dentiste que connaît un ami a assisté à Paris à une de ses conférences et s'est embusquée à la sortie des artistes de l'établissement où elle s'était produite et il l'a filée jusque dans un restaurant gastronomique huppé où elle s'est empiffrée...

Le problème n'est pas tant qu'elle soit responsable de la mort de plusieurs lecteurs ayant essayé ce qu'elle préconisait parce qu'on n'était pas tenu de croire ses bobards...

Je pourrais citer plusieurs exemples analogues portant sur des gens qui ont promu le jeûne et qui étaient addicts à la bouffe. Le prix prohibitifs des cures proposées leurs servait également à s’empiffrer loin des regards de leur clientèle. Je pense à la première propriétaire d'un établissement sis dans l'arrière pays de Grasse dans un village affectionné autrefois par les émigrés russes qui se tapait la cloche dans un restaurant du secteur et bouffait 3 ou 4 énormes glaces multicolores couronnées de crème Chantilly... Mais ça ne remet pas en cause les vertus du jeûne.

A propos de Henri Montfort et Cie

Pour ce qui concerne Montfort et un dénommé Werner, personne ne les a enfermé plus de 40 jours dans une propriété close et dépourvue de vivres. Peut-on les croire ? Je ne l'exclus pas mais il y a quelque chose qui cloche. Monfort prend 400 € par stagiaire (compter le voyage et l'hébergement quand c'est hors de France) et applique le même tarif pour un suivi par mail.

C'est une affaire qui marche mais le processus des 21 jours est une peu court et j'aimerais connaître le pourcentage de réussite. On donne contrairement à Jasmuheen les critères pour ne pas se fourvoyer et tomber dans un processus irréversible se terminant par la mort mais je le répète le stage de 21 jours est un "produit bidon". Mais le Montfort il est breton et pas con, il dit aussi qu'on peut s'y préparer pendant des années. Enfin il se dit guérisseur chamane et je demande à voir !

La partie la plus intéressante de l'article c'est la partie qui s'intitule Vivre sans manger c'est mal ! On souligne la réduction en matière de prédation des "prânistes" mais on en revient toujours à un arrière fond moraliste et puritain. L'Inde qui a mis le végétarisme à la mode par le biais de la théosophie de la Blavastsky a aussi déclaré que la vie se nourrit de la vie et elle a prescrit de tuer soi-même l'animal que l'on va consommer.

Quand le Dalaï-Lama a peur de bouffer de la salade, rien ne va plus !

J'ai beaucoup de respect pour ce personnage au demeurant très sympathique et j'ai un lien subtil avec lui en ce sens que je suis né à la même date, jour pour jour mais à un cycle sexagésimal d'intervalle en une année du cochon ou du sanglier. Le Sanglier c'est plus casher et plus sécurisant quand l'islamisme se répand partout... 

Une certaine configuration astrologique en forme de triangle se reproduit en tout ou partie selon un cycle à base 12 où le Soleil, Saturne et Jupiter sont en parfaite harmonie. Saturne fait de moi une autorité rabat-joie car il est en signe solaire opposé à la Lune. En revanche Soleil et Jupiter sont en harmonie et me confère une relative célébrité qui tombe sur concerne le domaine de la IXème Maison (religion, hautes études) et médecine par un monomère très particulier comportant un caducée.

Le bouddhisme est respectueux de la vie et ce cher XIVème apprenant que les végétaux sont vivants s'est demandé si l'on ne devait pas éviter les salades. Je n'invente rien. Alors il ne reste plus que les cailloux et comme les lithophiles prétendent que les cristaux sont vivants, il ne resterait que le prânisme.

Et ma foi rien ne vous empêche d'essayer... Vous risquez tout au plus, à croire n'importe quoi, à surtout devenir "gaga"...

Epidémie de Prânisme et de "libération spontanée"

Au cas où vous ne le sauriez pas, les religions monothéistes sauf peut-être l'orthodoxie avec la "déification" ne propose pas de véritable libération, sous entendu de l'état individuel. A savoir l'accès à la conscience non duelle que l'on peut atteindre avec des exercices comme la vision sans tête...

S. Jourdain.jpgJe ne puis m'empêcher de faire un parallèle entre une prétendue apparition et développement spontané de ce "prânisme" et celui de ces "libération spontanées" dont l'exemple le plus proche serait un certain Stephen Jourdain, ce vieux Monsieur sympathique qui avait prêté son appartement parisien pour une scène bien connue du Dernier Tango à Paris. 

Je ne saurais dire pour l'instant s'il s'est agi d'un véritable Jivan Mutkta comme le furent un Ramana et un Shri Nisagardatta Maharaj !

J'ai lu un de ses livres mais je n'ai pas été convaincu. En revanche, j'ai un copain connu depuis plus de 30 ans qui m'a révélé avoir atteint cette fameuse conscience non duelle ! Mais lui, à la différence de Jourdain connaît tous les enseignements métaphysiques traditionnels et maîtrise toute la terminologie.

Ces enseignements sont développés au plus haut point en Inde et surtout dans le bouddhisme Mahayana et Vajrayana lesquels ne sont malheureusement pas exempts d'une recherche de pouvoir. La fameuse retraite de 3 ans, 3 mois et 3 jours ne fait pas des libérés mais de simples "curés tibétains" qui n'ont pas atteint grand chose et qui tendent à devenir des "gorilles cosmiques" comme disait un certain Trungpa qui a fini en ne bouffant que des oeufs tandis que son successeur, un américain franchement pédé à foutu le Sida à ses disciples...

La libération spontanée ça existe mais quand çà et le prânisme prendrait un tour épidémique çà m'inquiète un peu et je me gratte. Surtout depuis que les élèves américains d'un ex banquier et ex traducteur de Nisagardatta auraient été subitement illuminé. Leur maître lors de ses stages affichait des photos de lui quand il était jeune et faisait de la culture physique et des femmes stagiaires ont été choquées qu'il cherche à les entraîner dans on lit. D'accord un libéré reste coléreux s'il l'était avant et pédé ou amateur de femmes si cela faisait partie de son organisation physico-psychique antérieure. Le libération entraîne une désinhibition mais cela n'implique pas qu'il faille sauter sur tout ce qui bouge ! Une formation, en contexte traditionnelle et là pour limiter les effets de cette désinhibition. Si la libération dont on parle devait produire un "légume", je verrai pas l'intérêt de la chose !

Comme quoi ce dont on parle est une source de paradoxe. Enfin réaliser la "conscience non duelle" n'empêche pas d'avoir mal au dents ou mal au bite. Ne vous foutez surtout pas dans la tête que c'est la panacée contre les maladies de toutes sortes. Le complexe physico-psychique suit son propre "karma" ce qui est encore une vue de l'esprit.

Enfin ce que je voudrais surtout souligner, c'est que tant qu'on n'est pas dans la "conscience non duelle", on ne peut pas parler de spiritualité mais de tendances spirituelles et ça peut être la pire des choses. je signale également que tout ce qui est "déité" dans les polythéisme orientaux doit être "dissous". Il n'y a jamais eu vraiment de "spiritualité" dans le catholicisme sauf chez quelques mystiques rhénans et le plus important à été pratiquement rejeté.

Ma conclusion est que si les religions ont dérivé en instrument de pouvoir et n'auraient au mieux qu'un intérêt social si elles faisaient réellement leur boulot sans abus, je ne puis m'empêcher de trouver cette épidémie de réalisations qui s'apparentent à de la spiritualité très suspectes. Mais je me garderai de trancher, l'imposture est partout, rien ne lui échappe !

27/09/2013

"Silice de prêle" : ras le bol des escroqueries et embrouilles à propos du "silicium organique" (G5 et cie)

prele_champs_ps-1.jpg

Mise à jour du 26 septembre 2013

On me demande souvent quel silicium acheter. En dehors de la poudre de silice de prêle toute bête Dieti-Natura est le mieux placé sur le marché pour ce qu'il en est du Monométhylsilenetriol (MMST) de Dufaut :

http://www.dieti-natura.com/gammes-specifiques/la-gamme-au-silicium-organique.c.html

Voyez les ajouts en bleu.

Je rappelle que les catégories à gauche permettent de rassembler tous les posts traitant d'un même sujet

Je reprends cette note datée du 21 août dernier (2012) qui a fait l'objet d'une demande ce rectificatif de la part du Dr Yves Baccichetti. Je précise que j'ai réclamé une copie des travaux invoqués et que je n'ai pas reçu la moindre réponse après 8 émails reçus entre le 17/09 et le 6/10. Cela fait une quarantaine de jours que j'attends et j'estime que la plaisanterie à assez duré. Voici le texte du promoteur d ela silice de prêle avec mes commentaires:

Le droit de réponse du Dr Yves Baccichetti.

Cher Monsieur,

J'apprends par des lecteurs les affirmations qui figurent sur votre blog à propos du silicium contenu dans la prêle. Je porte à votre connaissance les éléments qui vous permettront de mieux informer vos lecteurs.

Les besoins journaliers en silicium sont de 2 à 10mg par jour, soit une moyenne de 6mg. Deux études l'ont montré, Utus et Seaborn en 1996 puis Seaborn et Nielsen. Quant à la quantité à absorber elle dépend de la biodisponibilité du produit. Par exemple pour une biodisponibilité de 10%, prendre 60mg, pour une biodisponibilité de 50% prendre 12mg etc.

Commentaire : j'ai vu d'autres chiffres supérieurs et si ces chiffres sont àprendre en considération, j'en déduis que boire une bouteille d'eau de Salvetat (pour ne citer qu'une marque) qui contient 72 mg de silicium par litre.

Parmi les différentes formes de silicium (16 000 – Voronkov), les plus utilisées sont: le SiO2 ou dioxyde de silicium; peu absorbable, toxique; par voix oral provoque fibrose rénale, hépatique, et cancer de l'oesophage; par voix respiratoire, asbestose et silicose. Les mécanismes intimes sont désormais connus: provoque l'augmentation du TNFalpha; la libération du NFkB, e destruction des membranes des mitochondries; figure dans beaucoup de préparations afin d'augmenter, mais de manière dangereuse, la teneur en silicium.

Commentaire : Là on aura compris que c'est le Dissolvurol en particulier qui est visé. C'est normal, c'est un très bon médicaments et surtout pas cher (surtout) qui est utilisé avec succès par les goutteux. Donc, il est clair qu'il faut faire peur aux gens pour vendre à la place un produit ruineux.

Le silicium colloïdal: il s'agit de silicium minéral en suspension, à la concentration maximale de 0,8mg/L; à cette concentration les doses de silicium absorbées sont minimes, même en buvant 1L/j et heureusement car il se révèle toxique entrainant immédiatement la mort des cellules qui l'absorbent (Chantal Lobry, faculté de pharmacie, Lille, 1986).

Commentaire : De quel "silicium colloïdal parle t'on, la silice extraite de la prêle n'est-elle pas colloïdale et comment pourrait-il en être autrement ? La encore c'est probablement le Dissolvurol qui est visé.

L'acide orthosilicique ou SIOH4; il s'agit de la forme soluble du SiO2; bénéfique lorsqu'il se trouve dans les eaux de boisson, il est difficile de l'utiliser pour une supplémentation en silicium car à la concentration de 10mg/L il commence à former des polymères lesquels ne sont plus actifs; certains y ajoutent de la choline, afin d'éviter la polymérisation, mais celle-ci a des effets nerveux sédatifs (Voronkov); à la concentration de 40mg/L, il détruit les mitochondries rénales qui ne peuvent plus fournir d'énergie et lèse les tubules rénaux (Policart).

Commentaire : Là je hurle ! On se fout carrément de ma gueule ou bien l'auteur de ses lignes écrit n'importe quoi. N'importe quel multivitamine B contient 100 mg de choline. Si la choline est à ce point toxique le ne peux qu'inviter mon interlocuteur à avertir d'urgence l'Académie des Sciences. Je n'ia pas communiqué cette découverte à mon collègue Jacques Valentin de Gestion Santé mais je présume qu'il va tomber de sa chaise en lisant cette énhaurmité. 

Les silanols, connus sous la dénomination « silicium organique »,  lorsque leur concentration atteint 0,8mg/L ils forment des macromolécules et précipitent. Il n'est alors plus absorbable par la muqueuse intestinale; il faut donc en boire plusieurs litres par jour pour subvenir aux besoins.

Commentaire : Là c'est le "G5" qui est visé ! On notera qu'il s'agit d'une affirmation non documentée. Or je m'inscris en faux contre elle. Je faisais du "G5" pour ma consommation perso et ce après m'être concerté avec un ancien élève de Duffaut, un octogénaire qui a dirigé un laboratoire de recherches chez Rhône Poulenc avant de se faire nommer professeur de chimie organique à l'Université de Bordeaux. J'ai donc appris à calculer le poids de silicium à partir de la formule et je peux certifier qu'il faut dépasser 1 g/l de silicium élément pour observer des précipitations.

Oser affirmer qu'on ne peut pas dépasser 0,8mg/L c'est un mensonge éhonté du reste et d'après mes calculs les solutions de G5 disponibles annoncent des taux qui sont de plus de 100 fois supérieurs.

Quant à la possibilité de l'assimiler par l'estomac, Dufaut avait conclu par la négative mais dans la mesure où on ne peut douter que des personnes ont eu des résultats (même si je n'en ai pas relevé dans mon entourage) une partie est assimilée tandis qu'une autre est transformée en silicone et éliminée par les selles.

Tout ceci fait qu'il est préférable de s'adresser au silicium contenu dans les plantes. La prêle est une des plantes les plus riches en silicium (Voronkov). Elle contient du silicium sous de nombreuses formes: silanols, acide orthosilicique, silicium lié à des protéines, des sucres, de l'azote, ce qui est objectivé par la spectrométrie de masse (Lenny Sapei).

Il faut éviter le silicium contenu dans les parois de la plante; très dur et abrasif, irritant pour l'intestin. Il se trouve dans les poudres, gélules, comprimés. Il faut recourir au silicium contenu dans la sève de la plante. 

Commentaire : on notera que cette affirmation d'une abrasion de l'intestion n'est pas documentée. C'est encore pour faire peur selon les procédés habituels du "Système" qui implante toutes sortes de peurs pour tenir les gens à sa merci et les transformer en esclaves dociles. Personne n'a jamais rapporté d'inflammation des intestins dus à la poudre de prêle alors qu'elle est prescrite à raison d'une cuillère à café rase par l'herboristerie Blaise à Marseille par sa titulaire depuis une quarantaine d'années qui me l'a certifié au téléphone récemment.

Pour les teneurs en silicium de cette plante: 10 à 15%; certains expriment des teneurs non pas par rapport à la plante fraîche mais par rapport à ses cendres, ce qui aboutit à des pourcentages fort élevés. Seule la prêle des champs est bénéfique; toutes les autres variétés sont plus ou moins toxiques, notamment la prêle des marais. Des hybridations sont possibles, la plante présente alors un degré de toxicité. Il est difficile de les reconnaître, et les moyens sont microscopie ou chromatographie, comme développé dans l'ouvrage de référence des botanistes Anthon et Wischtl.

Commentaire : je ne suis pas idiot, ni les ceuilleurs, les botanistes savent distinguer les différentes espèces, l'une d'elle étant toxique pour les cheveux. Quant aux risque d'hybridation, c'est encore une peur qu'il s'agit d'implanter pour justifier, une fois de plus un produit cher, enfin la prêle adéquate peut être cultivée aisément et il n'y a pas nécessité de faire appel à la chromatographie pour s'assurer de la conformité des lots à moins que la réglementation ne l'impose.

Silice de Prêle contient 600mg/L de silicium, et non pas 8,2g, provenant dela sève de la plante. Elle est produite par pression à froid afin de ne pas contenir la soixantaine de phénols contenus dans la prêle, lesquels ne permettent pas un usage prolongé. C'est pourquoi tisanes et décoctions de prêle ne doivent pas être utilisés plus de trois semaines.

Le sommet du mensonge éhonté !

Commentaire : le dosage phénoménal invoqué autrefois a été rectifié. Se peut-il qu'il se soit agi d'une erreur involontaire. Qu'importe ! Quant à la soixantaine de phénols contenus dans la prêle premièrement on ne voit pas comment la pression à froid les éviteraient et deuxièmement c'est archi faux ! Parmi les matières médicales que je possède celle de Max Rombi (Arkopharma) qui se réfère à 15 travaux scientifiques ne mentionne aucun toxique. J'ai donc téléphoné à l'herboristerie Blaise pour m'assurer qu'il n'existerait pas des travaux contradictoires plus récents.

Sur les conseils, de la descendante du Père Blaise je viens de téléphoner à la Société d'Ethopharmacologie de Metz qui est dirigée par le Pr Fleurentin qui a succédé à Jean-Marie Pelt qui ont consulté en temps réel l'ouvrage de Anton et Wischtl, la source invoquée par mon interlocuteur dans lequel il n'existe aucune mention de phénols. En fait de malhonnêteté foncière c'est un comble !

S'il est une chose qu'il convient d'éviter à tout prix, c'est de me donner du "Cher Monsieur" si c'est pour me prendre pour un con. Je ne recherche pas la publicité mais une fois n'est pas coutume, j'invite mes lecteurs à faire la large publicité à la manipulation et à la publicité mensongère dont on escomptait me faire le propagateur.

Loin d'en être fâché, je suis ravi de cette tentative de subornation car ou qu'elle risque fort de servir de leçon à ceux qui voudriaent marcher sur les traces du Dr  Baccichetti, elle ne va sûrement pas porter chance à son commerce. Enfin on ne pourra pas me reprocher de prendre qui que ce soit en traître. Cela faisait plus de 40 jours que j'attendais une réponse.

Pour en terminer avec la prêle elle serait contre indiquée en cas d'hypertension et ses propriétés hémostatiques imposeraient une certaine prudence dans certains troubles cardio-vasculaires mais encore m'a t-on précisé que pour qu'elle présente un risque il faudriat en absorber beaucoup plus que la dose usuelle...

Le post original commence ici

On me questionne régulièrement sur le fait de savoir quel est le meilleur silicium organique et j'en ai plus qu'assez de répéter 36 000 fois la même chose. Donc cette fois on va en finir une bonne fois pour toutes !

Donc je répète pour la dernière fois ce que j'ai déjà dit avec quelques détails techniques en plus ! Lisez bien et ne me posez plus de questions à ce sujet !

1) Norbert Duffaut a préconisé l'utilisation d'une dilution de méthylsiliconate de potassium dans une eau acidifiée avec divers acides. J'utilise l'acide citrique. les fabriquants de G5 utilisent l'acide phosphorique qui à la longue n'est pas top selon votre serviteur.

2) Ce méthylsilicontate se trouve dans le Rhodorsil 51 T, j'ai bien dit "51 T" car il y a 36000 formes de Rhodorsil. Ce produit fabriqué à l'origine par Rhône Poulenc est maintenant dans l'escarcelle des chinois (Bluestar) qui ont repris l'usine. On le trouve également dans le SILRES BS16 de Wacker. Le premier est une solution à 47%, le seocnd à 50%. Ces produits industriels sont prévus pour imperméablisier les terres cuites et les maçonneries. Voyez les fiches de sécurité, ce sont des produit corrosif et hyper basique.

Voir http://www.ellsworth.fi/UserFiles/file/DATABLAD/Bluestar/...

3) Duffaut estimait que cette dilution n'était pas assimilable par voie digestive.

4) Loïc le Ribault a prétendu avoir amélioré la molécule pour la rendre buvable. C'est faux archifaux! Il a tout simplement repris la procédure de Duffaut. Ses brevets (sans valeur, on n'a aucune preuve que ses "inventions" aient été reconnues, il a du reste fait du fric en distribuant des licences bidons) le prouvent. Duffautt s'étant suicidé car tout le monde sauf lui a gagné de l'argent (à commencer par un labo monégasque qui a racheté les brevets valides). La voie étant libre LLR s'est servi du silicium organique finalement basé G5 pour se refaire financièrement.

5) Il faut savoir que si LLR a eu des ennuis judiciaires et a du fuir ce n'est pas parce qu'il a découvert une panacée médicale susceptible de faire du tort aux pharmaciens mais parce qu'expert en micro analyses il a craché dans la soupe et s'est mis à dos la Gendarmerie Nationale et la Défense Nationale en révélant notamment les dessous de l'explosion de la fameuse "Maison des têtes" à Toulon et autre "affaire d'Etat". Bref, s'il avait fermé sa grande gueule, on lui aurait foutu une paix royale ! Il aurait pu vendre n'importe quoi sans être inquiété.

6) Le "G5" a été monté en épingle avec la complicité d'un journaliste attaché à l'époque à un certain quotidien régional. Des légions de vieux et de veilles rhumatisant(e)s ont cru à un complot visant un nouveau médicament. Or d'après mon enquête, je n'ai pas pu obtenir de preuves flagrantes de l'efficacité du "G5" buvable. J'ai fourni de ce "G5" d'une génération datant de la grande époque, c'est-à-dire antérieur à celui du labo irlandais à une dame qui prétendait que les versions ultérieures sont inefficaces. Il reste quelque part entre 100 et 200 lmitres de ce G5 historique... Et bien j'attends toujours que cette dame ait la délicatesse de me faire part des résultats de son essai comparatif. A mon avis si elle ne s'est pas manifesté c'est qu'elle n'a constaté aucune différence à l'avantage de l'original...

7) Les "G5" existant sur le marché actuel à commencer par la version espagnole n'ont strictement rien à voir avec le monométhylsilanetriol de Duffaut. Il s'agit d'acide orthosilicique stabilisé par de la choline. L'EFFSA a interdit le monométhyl en solution buvable au motif que la preuve de son innocuité et de son caractère assimilable n'aurait pas été fournie.

8) Bref, il n'existe plus comme monométhylsilanetriol buvable que le produit du labo irlandais fondé par LLR avec l'aide de son principal amant de l'époque. Baptisé pour la circonstance, "préparateur en pharmacie" ledit amant n'a probablement été que simple vendeur dans une pharmacie proche du labo de LLR. Lors de mon enquête j'ai été frappé par certains traits de mythomanie présents dans la geste de Le Ribault. Ces traits m'ont fait tiquer et ça me rappelait quelque chose de relativement familier sans que je parvienne à trouver l'explication. C'est un jour en discutant avec le commercial d'un labo exploitant une parque de silicium que j'ai fini par comprendre. Celui-ci m'a révélé que l'éditeur belge de LLR aurait déclaré lors d'un dîner mondain, que LLR étant "pédophilie" il aurait eu besoin de beaucoup d'argent. Il suffisait de traduire "pédophile" par "homosexuel" pour que la personnalitté de LLR s'éclaire et en particulier son type de mythomanie. Comme indiqué cela me rappelait le comportement particulier de "phénomènes" auxquels j'avais été confronté. Une recherche sur Google avec comme mots clefs "Loïc le Ribault + homosex" me fit découvrir une page sur les mystérieuses circonstances du décès de LLR où un "concubine" qualifiée de "fausse" par une certaine doctoresse auriat joué un rôle  qualifié de très suspect. Par la suite une dame qui avait hébergé LLR et se trouve être l'une des personnes m'ayant légué une part de ses archives personnelles m'a confirmé qu'à Biganos lors de la kermesse où il s'est vendu tant de bouteilles de G5, LLR avait un rabatteur qui lui amenait un ou deux jeunes pour ses ébats nocturnes.

Je n'ai rien contre les "homos" mais je dois à la vérité de constater que certains sont prédisposés à un type de "mythomanie" assez emblématique. Ayant été en contact avec certains milieux artistiques, j'ai été payé pour le savoir et c'est dommage que je n'ai pas pris de notes car j'aurai pu gagner beaucoup d'argent en publiant un "journal" ou mes mémoires. Bref le type de mythomanie que je viens d'évoquer est bien une clef psychologique pour comprendre la manière dont Le Ribault fonctionnait. Je ne me suis pas étendu dans mon livre sur cet aspect de la question mais l'on pourra constater que ce n'est pas un hasard si le CARME a été racheté par un golden boy de l'immbolier, le fameux Pascal Jeandet, la reine des nuits folles d'Ibiza (et de Paris) des années 90...

9) Les divers "G5" étaient remplis de parabens et le labo irlandais a proposé une version "sans" qui a permis d'en augmenter le prix en vendant la mixture en flacon de 500 ml. On le trouve en France en le commandant à la société de Christian Cotten, un personnage très haut en couleur. Enfin si vous avez du fric à claquer, c'est votre affaire. Cotten vous proposera quantité de gadgets dont du Goji. La Stevia c'est moi qui lui ait indiqué le meilleur fournisseur.

10) Bref je n'entends cautionner AUCUN silicium buvable car je n'ai jamais eu de preuves flagrantes des bienfaits que l'on serait susceptible d'en obtenir. J'ai de quoi en fabriquer des centaines de litres et je n'en consomme plus car après une cure j'ai vu mes ongles devenir cassants. Y a t-il une relation ? Je l'ignore mais en tous les cas, àa pose question.

11) Le gel de monométhyl donne des résultats sur tous ce qui est inflammatoire et superficiel (douleurs articulaires, tendinites etc...) mais si ça soulage parfois assez bien, ça ne guérit pas. Et pour les tendinites, il en est qui résistent. Et dans certains cas le DMSO est plus efficace. Donc j'ai constaté des résultats mais rien de miraculeux.

12) Avec l'interdiction de l'EFFSA qui a foutu un coup au commerce du monométhylsilanetriol, c'est le bordel. Les marchands essaient de suppléer et la tendance est en faveur des solutions végétales (ortie, prêle etc...). Mais là encore comme il faut se distinguer on raconte des CONNERIES en usant de MENSONGES en avançant des faits sans preuves...

Une nouvelle race de prêle tyrolienne

Le 21 novembre 2012 la référence non documentée à Breuss n'avait pas disparu.

Voir en début de post...

On a fait grand cas actuellement d'une variété de prêle tyrolienne découverte par Breuss (l'auteur d'unecélèbre cure de jus de légumes) qui contiendrait 70 % de silice. Outre que l'on ne donne (et pour cause !) aucune indication sur cette mystérieuse variété dont on ne trouve aucune trace ni historique ni botanique nulle part, cette nouvelle INVENTION DE DE PUR MARKETING fonctionne sur la base d'une quasi criminalisation de la variété classique de la prêle des champs, savoir Equisetum arvense qui est accusée d'être hybridée et rendu toxique par la présence de quercetol et/ou de kaempférol comme pour l'ortie (?), deux antioxydants présents dans quantité de plantes médicinales (voyez wikipedia), je cite :

La quercétine ou quercétol est un flavonoïde de type flavonol présent chez les plantes comme métabolite secondaire. Le quercétol est le plus actif des flavonoïdes et de nombreuses plantes médicinales doivent leur efficacité à leur fort taux en quercétol. Les études in vitro et in vivo ont montré que c'était un excellent anti-oxydant.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Querc%C3%A9tine

Je ne comprends pas comment Baccichetti a pus faire du quercetol un toxique ? Il y en a dans les capres, les oignons etc...

Voyons le kaempferol :

Je cite encore Wikipédia :

Comme tous les flavonols, le kaempférol a une bonne activité anti-oxydante. Celle-ci peut être mise en évidence par le rôle protecteur qu’il joue lors de l’hémolyse des globules rouges du sang induite par radicaux libres. Mais Dai et als8. ont observé que l’efficacité anti-hémolytique du quercétol et de ses hétérosides (flavonols liés à des sucres) était nettement supérieure à celle portant un seul hydroxyle phénolique en 4’ comme le kaempférol.

Plantes contenant cette molécule d'après Wikipedia:

La quantité de kaempférol trouvée varie considérablement suivant les variétés cultivées, les conditions de croissance et la saison de récolte4,5,6. Les mesures données sont des moyennes faites sur la forme aglyconeaprès hydrolyse des hétérosides.

  • Câpre, en conserve, 1 355 mg·kg-1
  • Mure (Morus alba), 284 mg·kg-1
  • Aloe vera, feuilles, 258 mg·kg-1
  • Fraise (Fragaria ananassa), 193 mg·kg-1
  • Ciboulette (Allium schoenoprasum), 120 mg·kg-1
  • Brocoli (Brassica oleracea var italique), 100 mg·kg-1
  • Livèche, céleri perpétuel, (Levisticum officinale), 70 mg·kg-1
  • Epinard (Spinacia oleracea), 60 mg·kg-1

aucune trace de kaempférol n'a été détectée dans les carottes ou l'ail.

Comment Baccichetti a t-il pu faire de ces deux antioxydants des toxiques ? C'est pire que de la désinformation ce sont des mensonges avérés !!!!!!

Où trouver du silicium organique ? 

Le but de l'opération dont je viens de publier un extrait est de semer le doute à propos de la poudre de prêle des champs que l'on trouve partout. Vous pouvez en commander chez Dieti-Natura sans vous ruiner.

Prenez comme principe que tout ce qui est affirmé sans que l'ombre d'une preuve ne soit avancée n'est qu'une TROMPERIE !

Combien de fois faudra t-il vous le répéter ??????????????????

Voici pour finir une fiche que la prêle qui est sérieuse, cessez de croire les inventions des trafiquants dont le seul but est de se remplir les poches : 

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplem...

Il existe une loi dans l'Islam qui permet de couper la mains des voleurs, il faudra un jour compléter ce code en ajoutant une loi autorisant les juges à sectionner la langue des gens qui mentent comme des arracheurs de dents ! En attendant cette improbable évolution, vous savez ce qui vous reste à faire !

Cette prêle vous la trouvez à peu près partout, vous pouvez en tirer le jus avec un blender et un peu d'eau et l'aromatiser à votre convenance, vous faites vos doses et les mettez au congélateur. Cela ne vous coûtera qu'un peu de temps... Mais je vous en supplie arrêtez d'être bête et de me poser des questions auxquelles vous pourriez trouver vous mêmes la réponse en réfléchissant un peu. 

Oui comprenez une bonne fois pour toute que personne absolument ne vous veux du bien, on n'e veut qu'à votre fric si vous en savez !

02/09/2013

Taty.be : encore un témoignage de mécontentement

nourritures_vraies_250.jpg.thumb_250x353.pngJ'ai reçu le mail suivant d'une lectrice :

Bonjour Monsieur, 

J'ai acheté "nourritures vraies" de taty : 22€ foutus en l'air, car il n'y a rien de nouveau pour qui s'intéresse à la bonne alimentation, aux produits "vrais".

Ses idées de menus laissent à désirer, et pas une seule recette !

Livre irritant, confus, baratineur, et surtout sur les photos montrant la différence des aliments "cristallisés" fournies par  laboratoire qui n'existe plus.

Bien à vous

Ce matin j'ai relu quelques pages de Pour qui sonne le glas ?

Page 162 je note que le profil concerné (mettons Vata pour simplifier) devrait consommer 60 à 70% de gras, 20 à 30 % de protéines et 10-15 % d'hydrate de carbone. Mais attention pour les graisses c'est le volume calorique qui compte et pour le reste le volume tout court. Bien sûr l'auteur ne fournit pas de tableau de conversion et même si c'était le cas, je vous souhaite bien du plaisir avec votre calculette.

Enfin dois-je dire que les "calories" on s'en fout, on n'en est plus a considérer la machine humaine comme un simple chaudière ! 

L'auteur soutient qu'il y a un risque de surdosage des Omega 3 notamment avec l'huile de colza modifié, or ce colza contiendrait seulement 22% d'Omega 6 et seulement 7 à 9% d'Omega 3. Mélangé à de l'olive comme le préconise le Dr de Lorgeril je me demande où l'on peut trouver un abus d'Omega 3 et/ou d'Omega 6 dans le cas où l'on aurait écarté le tournesol.

Vous m'avez compris : les indications fournis dans ces livres ne débouchent sur rien de pratique et l'auteur s'est contenté d'un patchwork d'emprunts fait ici et là. Cela sent de plus en plus l'arnaque ! Qu'on se le dise !!!!!

Taty 01.jpg

Taty 2.jpg








Cliquer sur les images pour agrandir Vous jugerez par vous-mêmes de la valeur de ce que ce bouquin contient de plus pratique pour l'utilisateur. Le problème est que je ne peux pas dire plus de bien de De Lorgeril. les données sur l'étude de Lyon et le contenu réel (c'est-à-dire quantitatif) du régime crétois ou méditerranéen quant au rapport Omega 6/Omega 3 reste très flou. A propos de la fameuse étude, Arickk a trouvé le moyen de dire qu'elle n'aurait duré que 8 semaines alors que si les données là-aussi sont très floues, je compte au moins 4 voir 5 ans ! Face à pareille bévue on est en droit de recourir à la thèse de la mauvaise foi. Or à part mettre en cause les acides gras trans que fait Arickk, là aussi la moisson du point de vue utilitaire est médiocre. Enfin il faudrait passer en revue tous les arguments contre les acides gras trans !

Je m'explique : il est certain qu'il peuvent avoir joué un rôle dans la survenue des maladies cardio vasculaires qui parait avoir été généralisée à partir d'une certaine époque. Il faut savoir que la fabrication des margarines ne date pas d'hier. Cela étant est-ce que les gens qui ont éliminé depuis des années les graisses hydrogénées comme c'est mon cas sont-ils systématiquement protégés ? Mystère !

Tout ce que je tire du bouquin de Taty c'est qu'étant Vata à fond la caisse, j'ai sans doute intérêt à manger un peu de beurre cru sur des fines tartines de pain d'épeautre. Cela fait des années que j'avais éliminé le beurre, c'est peut-être une erreur. 

20/06/2013

Aquadetox, Physiodetox et Cie

aquadetox.jpg

Mise à jour du 20 juin 2013 : la note originale date du 31/08/2010 et je viens de recevoir l'email suivant d'une certaine Nathalie Zavarella, distributrice des appareils Aquadetox :

Bonjour... Je lis avec grand intérêt tous vos articles, réactions et critiques. 

Dans quelle mesure Aqua DétoxTM est une arnaque ? Ce sont les machines chinoises et leurs détracteurs comme Guillaume moreau et Michel Dogna qui ont raconté n'importe quoi... J'utilise cette machine depuis des années et nous avons des personnes très sérieuses qui l'utilisent... Personnellement cela m'a beaucoup aidé. Sachez qu'il n'y a pas de bracelet, ni de fil de masse contrairement aux machines chinoises.

La machine est biocompatible sécuritaire et en accompagnement aux traitements allopathiques. 

Je vous fais parvenir une lecture...... Pourquoi ne pas contacter la maison Aqua DétoxTM et avoir les informations nécessaires, tester aussi la méthode, pourquoi pas?

Au plaisir de vous lire...

Nathalie

Voici ma réponse :

J'ai bien reçu votre documentation mais elle n'est pas de nature à changer ma vision du problème.

Je ne suis pas susceptible d'avoir été influencé par Dogna. Je dénonce pas mal de ses dérapages dans mon blog qui à cause de cela m'attire beaucoup d'abonnés. Moreau et Dogna devaient être associés dans la promotion d'une machine concurrente le Physiodetox d'origine chinoise. Qu'importe ce qu'ils ont pu raconter car je me base sur des considérations objectives et électriques en l'occurence.

Sur le plan technique il s'agit d'une bobine galvanique : un courant de 2,1 ampères circule entre les pôles de la bobine d'après vos documents et c'est ce qui par corrosion du métal produit la coloration de l'eau du bain. Figurez vous que j'ai fait faire l'expérience dans un labo universitaire par un ami électronicien or le phénomène de corrosion a été dénoncé après moi dans les forums à tel point qu'on proposerait des bobines inoxydables, tellement la supercherie était devenue voyante.

Je constate que vous n'y connaissez rien en électricité car si le patient était accidentellement relié à la terre, il subirait des dommages. Je vous signale que l'ionocinèse qui fait passer un courant stable en intensité par des appliques au travers du corps se chiffre en milliampères (jusqu'à 30). Ou il y a une erreur dans votre doc et l'on a confondu les unités où alors ces appareils sont terriblement dangereux !

A ce propos si les appareils de provenance chinoises diffère en ce qu'un bracelet ou tout autre connecteur fait entre le corps du patient dans le circuit, il est impossible que le courant circulant puisse dépasser quelques mA. Finalement vous m'obligez à dire que ce type d'appareil serait plus cohérent puisqu'ils se rapprocherait des dispositifs à deux cuves visant à calmer l'hyperhydrose (excès de sudation). Sauf que dans une perspective de détoxication il faudrait au contraire exciter au contraire l'élimination de déchats par la sueur.

Quant à l'injection de fréquence de Royal Rife, ça c'est du chiqué et donc pur boniment. Je connais les travaux de Abrams et Rife alors à défaut d'explication plus amples sur le schéma de principe de l'appareil, je tiens cette référence pour de l'enfumage ! Où siègent-elles ces fréquence de Rife. Bref on raconte n'importe quoi et les gens sont tellement bêtes qu'ils mordent à pleine dents dans ces bobards.

Les analyses de l'eau après bain, parlons en : on peut raconter ce que l'on veut sur un tableau. 

1) Je voudrais voir les analyses de labo avec le controle d'un comité scientifique avec exposé du protocol

2) Il me faudrait des mesures comparatives avant et après sur l'eau d'un bain chaud.

3) Me référant à la composition de la sueur je ne vois pas qu'elle puisse manifester une excrétion de nitrates et de phosphates.

Enfin quand aux améliorations cliniques je veux voir des dossiers solides et encore faudrait-il que ce soit le seul traitement appliqué.

Bref, puisque vous insistez je vais publier ces échéanges avec les documents fournis puisque ce sont des documents publicitaires et les lecteurs jugeront.

Je remarque une fois de plus que les intervenants sont fort mal inspirés de vouloir contester certaines évidences. Je suis désolé de vous faire de la peine mais les faits sont les faits !

En faisant une recherche d'image sur les appareils en question, je viens de tomber sur cette page :

http://www.danger-sante.org/physiodetox/

Page qui fait allusion à une émission sur M6 mais à en juger par l'indigence du compte-rendu, cette émission est sans doute loin d'avoir fait le tour du problème et pour l'instant seule une marque française semble avoir dénoncée alors que TOUS LES APPAREILS fonctionnant sur les bases que nous allons définir sont des arnaques.

Le principe à la base des divers appareils du marché

Aquadetox, Physiodetox et Cie se présentent comme une sorte de cuvette en plastique. On y trempe ses pieds en tenant d'une main une électrode tandis qu'une bobine trempe dans le liquide baignant les pieds. de l'eau rendue conductrice par un peu de sel. Et l'on voit l'eau se colorer peu à peu d'une couleur évoquant la rouille qui est censé être constituée des produtis de désintoxication de l'organisme censés avoir été rejetés par la peua grâce à cette forme particulière d'électrothérapie.

Le principe de l'arnaque

Lorsque la vogue de ces appareils est apparue, j'ai fait faire un test par un ingénieur électronicien qui a électrolysé de l'eau salée avec différentes qualités de métaux. Dans tous les cas de figure il a abtenu une coloration de l'eau qui est fonction du métal ou de l'alliage utilisé.

En clair cela signifie que les dépôts rougea^tres produits par le procédé ne sont pas des "toxines" extraites du corps mais les produits de décomposition des électrodes métallique.

J'ai vu il y a plusieurs mois que l'on s'en était aperçu et que l'on propose maintenant des électrodes inoxydables susceptibles de durer plus longtemps mais l'arnaque n'a pas cessé en ce que l'on continue de suggérer et même d'affirmer que cette méthode est toujours susceptible d'extraire les fameuses toxines.

Pour cela Aquadetox prétends disposer d'analyses du liquide mais personne n'en a vu la couleur.

Une légion d'appareils fondés sur le même faux principe

Aquadetox n'est uqe le leader et Physiodetox n'est qu'une des très nombreuses imitation du produit anglais. Si j'ai bonne mémoire, Michel Dogna, qui est à l'origine de plusieurs revues "alternatives" dont Pratiques de Santé, a trempé dans cette histoire en recommandant Physiodetox qui était diffusé à partir de Montpellier. Je n'ai plus en tête son rôle exact mais il est clair que Michel Dogna et sa fille qui dirige la Source Claire ne sont pas du tout des gens désintéressés. Du reste Dogna a joué un rôle assez trouble dans l'affaire du "G5" et ça je le sais par un témoin qui a été en première ligne et qui a accompagné ce personnage lors de son premier contact avec le laboratoire Berkem. Un laboratoire qui a fabriqué une des premières versions industrielles du "G5" avant qu'il ne soit diffusé depuis l'Irlande. En fait la seconde version industrielle après une première production originaire de Grasse dont les livraisons furent effectuées dans un ... corbillard... Voir mon livre qui raconte tout l'histoire dans le détail...

Faux principe

On ne voit pas comment un courant électrique pouvant circuler entre les mains et les pieds pourrait induire une exsudation de toxines. En revanche il existe toujours un appareil ressemblant à l'Aquadetox et comportant deux bas pour les pieds ou les mains et qui est donné pour lutter contre l'excès de sudation (hyperhydrose).

Je reviendrai sur cette question quand je traiterai des appareils d'ionicinèse proposés par le marché.

Pour l'instant il faut retenir ceci : la seule technique valide ressemblant à l'Aquadetox et Cie ne peut consister qu'en une pratique de l'ionicinèse par l'intermédiaire de deux bacs mettant en circuit les deux pieds ou une mains et un pieds, ainsi que diverses autres combinaisons. Il s'agit dans ce dernier cas d'une ionocinèse diffuse pouvant concerner des régions plus ou moins vastes du corps humain et cela n'a rien à voir avec ce dont on parle et l'extraction de toxines qui est une pure charlatanerie !

Des appareils électriquement douteux

Rien n'indique dans le cas présent que les caractéristiques des courants délivrés par les appareils de "détoxination" ont quelque chose à voir avec les courant régulés qui caractérisent les appareils d'ionocinèse et dont l'intensité doit demeurer constante durant toute la séance ce qui signifie qu'ils nécessitent un circuit électronique sophistiqué qui soit suceptible de corriger le voltage pour maintenir l'intensité à la valeur choisie quelque soit les variations erratiques de résistance du corps durant la séance.

Tout indique au contraire  que pour produire des colorations et des dépôts aussi denses du fait de l'axydation et la décomposition de la bobine, il s'agit forcément de courants continus assez forts et sans doute incompatibles avec une quelconque forme d'électrothérapie médicalement acceptable. Bien évidemment, les fabriquants ne donnent aucune indication à ce propos et la première chose à faire consisterait à mesurer le voltage et l'intensité des courants sortant de ces appareils. Et l'on aurait sans doute des surprises.

Bref, il s'agit probablement d'appareils assez potentiellement dangeureux... Et qui plus est, scandaleusement chers pour ce qu'ils peuvent contenir...

Ca bouge du côté des consommateurs mais pas dans le bon sens

Voir http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=84920

J'y lis ceci :

Je m'explique :


Je considère ce commerce comme une arnaque dans le sens où PhysioDétox paie les appareils qu'il importe de Chine moins de 100 Euros et les revends pour la somme de 990 Euros en y apposant son nom.
Au téléphone, ce vendeur n'a pas voulu me dire la provenance de son appareil ni depuis quand était-il fabriqué, mystère car en fait, il est possible de l'acheter directement sur le net (et pour moins cher!)!

De plus, Michel Dogna, l'auteur de l'article sur la détoxination par inophorèse inversée dans son journal, a emprunté les informations et travaux d'un autre fournisseur anglais AquaDétox (pionnière de la détoxination par électrophorèse inversée) pour illustrer et venter les bienfaits de ce nouveau modèle importé de Chine PhysiDétox.


Est-il normal de faire une marge bénéficiaire de 890 Euros par appareil (déduire le coût du port qui ne doit pas être si élevé, vu que les machines sont acheminée par bateau je suppose, - car il faut 3 semaines d'attente pour recevoir chez soi l'appareil PhysioDétox aprés commande - et rester muet quant à la provenance se son produit !

Le problème est qu'on ne semble pas avoir mis en cause le principe même de la méthode mais il y a en a comme cela 12 pages de bavardages dont le reste (je n'ai pas tout lu) doit être à côté de la plaque. Le leader anglais se serait fondé sur les travaux de Royal Rife basés sur des fréquences particulières. On est donc loin de l'ionicinèse qui n'en comporte aucune et l'on retombe là sur les histoires de "zappeur" style Clarke et Cie qui sont encore une autre histoire.

Le problème c'est bien que la critique est inexistante au niveau des principes et que l'on mélange tout !

Quel merdier que tout cela ce bric à brac pseudo scientifique ! C'est inextricable !

 

08/06/2013

Plaintes contre deux empêcheurs de tourner en rond: les Pr Debré et Even sur la selette...

Even_Debre.jpg.jpgLe 29 mai dernier le Figaro Santé faisait état d'une vague de près de 300 plaintes contre les Pr Dedré et Even relativement à deux livres qu'ils ont cosigné, l'un étant un dictionnaire des médicaments et l'autre ce bouquin dont j'ai rendu compte ici même et qui a tendu à mettre les statines à l'index.

Voir http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/05/29/20621-deont...

Relire le compte-rendu du blog.

Je cite le Figaro :

En première ligne, les allergologues se sont mobilisés en masse, individuellement ou par le biais de la Fédération française d'allergologie. «297 plaintes ont été déposées auprès du Conseil de l'ordre des médecins de la ville de Paris, recense le Dr Isabelle Bossé, présidente du syndicat français des allergologues, qui fait partie de la fédération. Dans leur livre, Les Pr Even et Debré qualifient les allergologues de gourous, de charlatans. Nous avons été nombreux à nous sentir insultés.»

Les class actions n'existant pas en France, on constate une volonté très nette d'emmerder en encombrant la justice. Je n'ai pas lu le Dictionnaire concerné mais je présume que les auteurs ont justifié leurs "insultes". le fait est que l'on commence à revenir des cures de désensibilisation.

La croisade du Dr Choux

Le Dr Alain Choux, médecin généraliste parisien qui n'en est pas à sa première démarche judiciaire - il a contraint l'Urssaf à lui verser des dommages et intérêts pour impayé et a déposé un recours devant le Conseil d'État contre la loi plafonnant les dépassements d'honoraires des médecins - s'est également mobilisé.

Ce personnage aurait du rester dans les choux ! Il serait parfaitement normal de plafonner les honoraires de la profession. J'irai même jusqu'à dire que si nous avions des gens compétents à la tête de l'Etat et de l'Administration, il faudrait carrément fonctionnariser la médecine. Mais ça supposerait une réforme de fond en comble. Il n'est pas normal que certains professeurs ne délivrent  à l'hopital que des consultations à leur clientèle privée au prix d'honoraires fabuleux. J'ai vu un cas sur la Côte d'Usure : il n'a pas été tranché et on a proposé au patient l'alternative d'aller se faire voir auprès d'un autre collègue hospitalier. C'est quand même un peu fort de café !

«Ils ont traité les médecins qui prescrivent des hypocholestérolémiants d'incompétents notoires, alors que ces médicaments permettent de sauver de nombreuses vies. Je rappelle que les maladies cardio-vasculaires étaient la première cause de mortalité en France en 2012», s'indigne le généraliste, qui est aussi responsable du syndicat Afirm (Alliance pour le financement de la retraite des médecins).

Voir les précisions données par l'intéressé, il fait référence non au livre mais à une émission de télé.

Air connu ! Certes les cardiologues (et les autres) ne sont pas "incompétents" mais il ouvrent le parapluie et s'en tiennent aux protocoles imposés par les labos au travers de leurs réseaux d'influences. Bref, personne ne veut plus s'emmerder à prendr ele moindre risque.

Le code de la déontologie médicale énonce des principes assez larges tels que «Tout médecin doit s'abstenir, même en dehors de l'exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci» (article 31) ou «Les médecins doivent entretenir entre eux des rapports de bonne confraternité» (article 56). L'ordre des médecins de la ville de Paris s'est lui-même autosaisi pour des motifs déontologiques.

Autrement dit, ils sont contraints de se taire et de mentir en chantant le château a brûlé mais rassurez vous tout va bien Madame la marquise !

L'Ordre des Médecins se saute à la gorge, quelle rigolade !

L'ordre des Médecins parisien s'est "autosaisi", imaginez la scène !!!! Et il va faire quoi contre un professeur éminent tel un Debré, j'ai le sentiment qu'on est en plein théâtre de boulevard. L'Ordre ne va tout de même pas filer une amende ou interdire d'exercer un grand "ponte" !

Enfin comment se fait-il qu'il ait fallu attendre la vérité sur le cholestérol et qu'on ne semble pas avoir envisagé la moindre plainte dès la parution du Dictionnaire où certains médicaments sont traités de cochonnerie. Bref, si de la part du Pr Even, il entre dans son dernier livre une bonne part d'opportunisme (et je rappelle que les statines sont en fin de parcours et quasiment toutes génériquables sauf le Crestor), il a déclenché un beau pataquès. de temps à autre ça fait plaisir !

Malheureusement, je me demande bien ce qui va pouvoir déstabiliser les pratiques conventionnelles en vigueur. Le patient qui a expérimenté l'extrait de cannelle vient d'avoir le commentaire de son cardiologue sur les dernières analyses. Ce dernier a remarqué la baisse du glucose matinal. L'intéressé lui a rappelé pourquoi il avait demandé un dosage de fructosamines... Réponse du spécialiste: vous faites probablement ce qu'il faut... En d'autres termes, il n'a pas souhaité se prononcer et n'envisage pas d'expérimenter la chose...

Rien ne change...

On va voir comment l'Ordre va se dépatouiller de son "autosaisissement" (sic). Le problème étant qu'en dépit du choc causé dans le public par les mises en cause de ces deux "pontifes" les médecins persisteront encore longtemps dans le déni. Concernant le cholestérol, je rappelle que De Lorgeril n'a pas du tout contribué à éclaircir vraiment le problème posé par l'athérome, il existe une corrélation assez souvent apparente entre les hyperlipidémies et les problèmes cardiaques. On soupçonne la lipoprotéine a d'être la véritable cause ou du moins un facteur déterminant et aggravant mais on ne fait rien nulle part pour en avoir le coeur net. Normal: le seul moyen de la faire descendre c'est le niacine qui n'est pas brevetable et à des effets de flush (bouffées de chaleur au visage) !

Quant aux statines vu que la médecine chinoise utilise une statine pour lutter contre les stases de sang pouvant être dues à un sang trop gras, je serais partisan d'un usage très modéré de ces statines car on n'est pas certain de la pureté de la levure rouge de riz quoiqu'avec l'avènement des génériques les médicaments posent de nouveaux problèmes vu que certains sont carrément foireux à divers égards. Evidemment la prise d'un peu de statines implique la prise concomittante d'Ubiquinol et cette molécule devrait être remboursée par la Sécurité Sociale. Enfin il faudriat doser systématiquement la lp(a) mais c'est à la charge du patient (60 € au Cerba).

Il y a quelque chose de pourrai au Royaume de France !

Je hurle quant on nous raconte qu'on a la meilleur médecine du monde et le meilleur système d'Assurances Sociales. certes comparé au USA on est encore bien placé mais n'oubliez pas que ce sont les allemands sous Bismark qui ont inventé la protection sociale des travailleurs (1883).

Voir : http://www.cleiss.fr/docs/regimes/regime_allemagne0.html

Je cite : A la fin du XIXe siècle, le chancelier Bismarck entreprend une politique de réformes sociales visant à protéger le travailleur et à lui apporter une aide en cas de maladie, d'accident du travail, d'invalidité ou de vieillesse. Les premières lois mises en œuvre concernent les ouvriers de l'industrie dont les salaires sont inférieurs à un certain plafond.

  • la première loi sur l'assurance maladie, votée en 1883, prévoit un système financé par des cotisations à la charge des employeurs et des salariés (un tiers pour le salarié et deux tiers pour l'employeur) et elle institue le droit aux soins gratuits et aux indemnités journalières durant treize semaines ;
  • la seconde loi, introduite en 1883 également, prévoit en cas d'accident du travail la prise en charge par les organisations patronales des soins médicaux à partir de la quatorzième semaine ainsi que les rentes d'incapacité ;
  • la troisième loi, qui entre en vigueur en 1891, institue un régime d'assurance invalidité-vieillesse financé par les cotisations des employeurs et des salariés.

Il faut arrêter de nous prendre pour des cons. C'est en 1936 que nous autres avons suivi mais comme les revendications ouvrières menaçaient les intérêts du patronat français, cette saloperie de caste s'est alliée à Hitler et a programmé la défaite française pour tenter de leur porter un coup d'arrêt. Je n'invente rien, lisez l'ouvrage de Lacroix-Riz et voyez son site !

Cela dit, il faudrait faire le même travail sur la "fabrication" du stalinisme... L'origine est la même, c'est-à-dire américaine... Quelle sinistre comédie que celle des véritables dessous de la "géopolitique" à visée mercantile. Tout commence à la fin du XIXème siècle avec les premières tentatives américaines pour conquérir l'Europe à son putain de commerce...

La France ? Mon diagnostic ? Cherchez pas c'est d'une "possession démoniaque" dont elle souffre !

Quant au "royaume de France" on peut remarquer que tous les débats, quelqu'en soit le sujet prennent toujours une tournure qu'il faut bien qualifier de parfaitement HYSTERIQUE ! Le dernier exemple c'est l'agitation créée par l'avènement du "mariage pour tous" ! Il faut quand même souligner que l'Espagne catholique dont la majorité sexuelle est par tradition catholique la plus basse (13 ans) n'a pas fait tant d'histoire.

La France "fille aînée de l'Eglise" ? Non vous n'y êtes pas du tout : la France m'apparaît comme étant pâssivement POSSEDEE par un genre de "diable" qu'assurément personne ne lui envie !!! Voilà probablement la vérité. Ailleurs les choses évoluent, ici tout paraît bloqué. Voyez pour la maladie de Lyme, les Allemands sont en avantage. Chez nous on campe sur un déni systématique et on envoit les patients qui souffrent atrocement, ne dorment plus et maigrissent chez les psychiatres. Jusqu'à quand va durer ce genre de cirque ?

Vaccinations : menaces à l'horizon...

Ligue vaccinations.jpg

 

 

 

 

Je viens de recevoir la newletter de la ligue contres les vaccinnations et je lis ceci : 

Après le rapport sénatorial sur l’influence des mouvements sectaires dans le domaine de la santé (le 3), le nouveaucalendrier vaccinal (le 16), la semaine européenne de la vaccination (du 20 au 27)… voici le débat au Sénat, le 23 avril, sur la politique vaccinale de la France.

Pour inspirer au besoin les intervenants, le LEEM, syndicat des entreprises du médicament, organisme qui suit (?) de près les travaux des parlementaires, avait pris soin de leur fournir une plaquette [1] déplorant que les taux de couverture vaccinale ne progressent pas et que la proportion de nos concitoyens ayant une opinion positive de la vaccination tende à diminuer, et avançant 16 propositions pour une reprise de la couverture vaccinale… C’est à peine si le LEEM évoque le niveau sanitaire général : il s’agit avant tout de vacciner davantage ou, plus clairement, de préserver le chiffre d’affaires et les résultats des producteurs. Surtout quand on perd un député pour recommander de systématiser la vaccination antigrippe annuelle dès 50 ans.

Sans commentaire !

Les lettres d'informations c'est ici !

La source et l'abonnement c'est ici !

31/05/2013

TJ Clark, Mineral Gold, LifeSprings et all, la source des Indiens Païute : cascade d'abus, de revendications et menace de procès !

Résumé provisoire :

Trois appelations se disputent une source d'oligoéléments végétaux découverte par les indiens Païute de l'Utah. JT Clark et Cie, Minéral Gold, LifeSprings tandis que l'on trouve d'autres déclinaisons apparentes du même produit. JT Clark apparaissant comme représentants les héritiers du fermier découvreur offre un des produits les moins chers,  Mineral Gold (soutenu par Marie France Muller qui aurait visité le site de production) me menace en la personne d'un certain Mike Meyersohn m'écrivant du Kansas qui prétend détenir des titres de propriétés sur la source. Enfin LifeSprings détiendrait un jugement australien lui reconnaissant un droit exclusif à exploité le produits des poches de plantes fossilisées qui sont à la base du produit. Encore une affaire aussi compliquée que celle du plasma de Quinton sur laquelle il me faudra revenir et conclure...

Je continue l'enquête et je suis déterminer à faire parler les uns et les autres pour savoir qui fait et détient quoi dans cette sombre histoire.

Menace de procès !

Vous allez constater une fois de plus que les gens qui se risquent à contester mes informations ont des grandes chances de mordre la poussière car une fois de plus la menace va se retourner contre son auteur ! 

MINERAL-GOLD-250ML-webok.jpgLa première mouture de cet article date de juillet 2012. J'ai reçu ce jour (31 mai 2013) le mail suivant :

Monsieur,

Vous êtes prié de retirer votre article injurieux et diffamatoire sur Minéral Gold. Nous avons porté cela à nos avocats et porterons plainte à qui de droit en France si cet article mensonger n’est pas retiré rapidement.

Salutations

Mike Meyersohn

J'ai répondu ceci : 

Monsieur,

Je ne vous connais pas et vous ne vous êtes mêmes pas présenté et e ne cède jamais à des ultimatums et encore moins à des menaces ! Vous ne me priez pas vous m'ordonnez et je ne reçois d'ordre de personne ! Je suis adulte responsable et je sais ce que je dis !

Vous dites que cet article est injurieux, que lui reprochez vous précisément et d'abord qui êtes vous pour commencer ? Que représentez vous ?

En France, on commence par s'expliquer et par justifier ses demandes et je vous signale qu'il existe un droit de réponse.

Je vais commencer par publier vos menaces et mes lecteurs apprécieront... 

Vous vous croyez où ? La France c'est pas le Far West ! Vous avez tout à perdre d'un procès qui ne fera que renforcer mes dires ! Enfin mon blog n'a pas une audience phénomènale qui justifierait une action d'envergure! Ce à quoi vous allez arriver c'est à aggraver la situation et à me contraindre à ajouter des preuves de ce que j'avance. Alors en cas de plaintes faites gaffe à la possibilité d'une demande reconventionnelle qui pourrait sans doute vous coûter cher !

Je vais donc reprendre mon article et apporter tous les éléments de preuve, je les ai du reste sauvegardées. 

A bon entendeur salut !

JDM

Renseignements pris, une boutique vendant un produit concurrent aurait reçu des menaces.

Le produit que vous voyez en photo fait 250 ml ce qui à raison de 39,50 € met le litre à 160 € !

Pensez au petit cochon rose puisque je risque d'avoir des ennuis... C'est à gauche...

L'article original commence ici

Je l'ai modifié, clarifié et finalement aggravé. Mon attention avait été attirée par une publicité de Biocontact sur une eau bio-colloïdale contenant plus de 70 éléments à l'état de traces qui aurait des vertus extraordinaires.

Le produit de base (à savoir des concrétions minérales antédiluvienne) n'est pas en soi une arnaque, (je souligne) mais il donne lieu à des abus en cascade, jugez en !

La légende dorée

TJ-Clark.gif

La source sur laquelle je m'étais basé ayant disparue, je reprends une version plus complète de cette légende :

L'eau biocolloïdale a été développée dans le début des années 1925, après que Thomas Jefferson Clark, un propriétaire de ranch du centre de l'Utah (USA) soit tombé gravement malade. Les médecins sont alors incapables de diagnostiquer sa maladie et son état s’aggrave progressivement.

Pour sauver sa vie, il écoute une amérindienne locale, de la tribu Paiute, qui le conduit jusqu’à un bassin sacrée connu par les siens, situé sur ses propres terres, au pied de magnifiques falaises de grès.

Il consomme cette eau durant plusieurs semaines et observe que son état s'améliore de façon notable, et ses douleurs se calment progressivement. Surpris par les bénéfices observés, TJ Clark veut connaître le secret de cette eau si précieuse, et décide de remonter jusqu’à la source, à travers les crevasses de la falaise.


C’est ainsi qu’il s’aperçoit que l’eau jaillit d’une sorte de tourbe minérale. Il a alors l’idée de faire analyser cette terre par des géologues puis des biologistes. Les scientifiques découvrent que ces terrains contiennent des « poches » de plantes semi-fossilisées datant de plus de 100 millions d'années.


On sait depuis comment se sont formés ces poches : suite à une éruption volcanique, une partie d’une forêt tropicale a été recouverte, et parce que la lave s’est refroidie très rapidement, les arbres et les plantes de la forêt furent pétrifiés tels quels. Au fil du temps ces sédiments se sont retrouvés prisonniers entre deux épaisses couches de grès, et ont pu ainsi être conservés intacts. C'est donc bien un phénomène géologique unique au monde qui a ainsi été découvert.  

TJ au regard des bienfaits observés, qu’il attribue à sa richesse en composés minéraux, il décide de mettre au point une technique qui permettrait de reproduire la même eau que celle du bassin sacré. C’est ainsi qu’il fait décanter des extractions de sédiments dans de l’eau très pure. Il distribue d’abord cette solution minérale à ses amis et voisins. Leurs retours et commentaires l’encouragent alors à continuer. Le bouche à oreille fonctionne rapidement et la découverte d’une « eau de guérison par T.J. Clark se diffuse à travers le pays.    

TJ a passé le reste de sa vie à travailler avec des chercheurs et à comprendre les raisons de ce formidable succès. Les biologistes qui ont analysé les sédiments se sont aperçus qu’ils possédaient environ 75 oligo-éléments et minéraux colloïdaux (en suspension ionique), dont certains unique à l’état naturel.  

Aujourd'hui la technologie permet de reproduire la même eau que celle du bassin sacré : les plantes semi-fossilisées sont extraites des profondeurs du sol puis mises à décanter dans de l’eau pure. Les recherches actuelles portent notamment sur les propriétés électriques de ces composés minéraux et la synergie qui se créé entre eux.  

La descendence de T.J. Clark ayant eu du mal à rester unie, il existe aujourd'hui plusieurs producteurs d'eau biocolloïdale se réclamant de l'héritage de l'aïeul. Difficile de faire la part des choses. C'est pourquoi Marie France Muller, a mené son enquête.

Cette naturopathe et journaliste française (docteur en psychologie et en naturopathie) a effectué des recherches approfondies en oligothérapie : cf son livre Quelle santé de fer ! santé, jeunesse et vitalité grâce aux minéraux et oligoéléments colloïdaux (Ed. Jouvence). Elle insiste dans son livre sur 4 produits remarquables : plasma de Quinton, sel de l'Himalaya,  sel et boue de la mer morte, et eau biocolloïdale de l'Utah.

Elle plébiscite particulièrement l'eau biocolloïdale (LifeSprings), au vu des nombreux témoignages des personnes qui font une cure, que ce soit en cure d'entretien ou en cure thérapeutique.Concernant les différentes qualités d'eau biocolloïdale, elle a mené son enquête donc, aussi bien via des analyses des différentes eaux, que sur place, dans l'Utah, afin de déterminer le vrai du faux. C'est ainsi qu'elle s'est aperçu que la société Lifesprings détient les principales mines de sédiments et offre une eau de grande qualité.

Source : Herbajovis voir plus loin...

Commentaire et explications

Ainsi la source en question était une source sacrée des Indiens Paiute et les plantes semi fossilisées baignaient dans une eau qui du fiat de son parcours sous terre était à l'origine une eau thermale qui ne tenait pas ses propriétés uniquement de la diissolution d'un complexe minéral très original.

Or nous savons uqe la source est tarie et que ce que l'on exploite c'est une eau ordinaire (on la suppose purifiée par osmose inverse) dans laquelle les résidus semi fossilisés font trempette et comme on va voir qu'il existe plusieurs marques qui exploitent ces dépôts antédiluviens on peut s'attendre à des degrés de concentration différents.

Lifesprings colloidal mineral 75

Lifesprings.jpgVoir à ce sujet l'article de Christophe Etienne sui s'était penché sur le problème de son côté :

http://www.clesdesante.com/article-eau-bio-colloidale-ou-...

Je cite : Testez vous-même la différence entre Mineral gold et "Lifesprings colloidal mineral 75", il vous suffit de laisser sécher un peu de produit dans une assiette : le résidu sec est beaucoup plus abondant pour Lifesprings.

A présent rendez-vous sur : http://www.herbajovis.com/eau-bio-colloidale-ou-mineral-g.... Même histoire, Clark c'est le nom du fermier ! Là le prix tombe à moitié...

Le litre de "LifeSprings mineral 75" tombe 116 € (pour un produit plus concentré)

Pour un produit nettement plus concentré, il faut le souligner...

Voir : http://www.herbajovis.com/eau-biocolloidale-lifesprings-5...

Lifesprings Minerals 75 serait en fait l'original ! 

Vous avez dit bizarre ? sur : http://www.ombellenature.com/lifesprings-colloidal-minera... on lit ceci :

Rien ne vaut l’Original : Quand T.J. Clark commença à exploiter sa mine, plusieurs concurrents s’installèrent sur le tracé de la rivière souterraine pour creuser des forages en plein air et récupérer à leur tour les précieux fossiles végétaux vieux de 100 millions d’années.

Malgré les allégations de certaines marques présentes en France, seule LifeSprings Colloidal Minerals trouve son origine dans cette mine, exploitée aujourd’hui par les descendants directs de T.J. Clark. Seul les fossiles végétaux issus de la mine originale bénéficient des précieuses conditions de conservation et de pureté qui ont fait la réputation de LifeSprings Colloidal Minerals depuis 75 ans dans le monde entier.

A la suite d’une procédure menée par Contact Minerals, le distributeur mondial de LifeSprings Colloidal Minerals, la plus haute instance judiciaire australienne, la Cour Fédérale de Justice d’Australie, a jugé, dans un arrêt rendu le 3 août 2001, que seul LifeSprings Colloidal Minerals® est issu de la source originale de T.J. Clark et produit selon les procédés et méthodes originales mises au point par ce dernier. Les affirmations contraires et les critiques répétées émises par son concurrent direct sur plusieurs marchés mondiaux, dont la France, ont été jugées diffamatoires et mensongères et ont donné lieu à de lourdes condamnations pécuniaires.

Décidément qui donc est ce Mike Meyersohn qui ose me menacer ?

Résumé : pour l'instant on peut constater que l'eau biocoloïdale LifeSprings est plus concentrée en minéraux et moins coûteuse que Mineral Gold. Le dénommé Mike Meyersohn (Michaël fils de Meyer en bon français) que l'on suppose être le promoteur de Mineral Gold aura beau gueuler tant qu'il voudra et dépêcher une escouade d'avocat les faits sont les faits :

"Mineral Gold" c'est quoi ?

 Réponse de Christophe EtiennePour info le produit distribué en France sous la marque "Mineral gold" par un certain nombre de revendeurs est importé de la société TJ Clark & Company (j'en ai la preuve écrite) qui vend ce produit, très peu concentré, à un prix dérisoir... (cf la bouteille de 474 ml sur http://www.tjclarkminerals.com/ ) alors que Mineral gold revend ses bouteilles (reconditionnées) à un prix pour le moins soutenu...

Voir : http://www.cybersafecredit-2.com/secure/tjclark/merchant2...

JClark.jpgLa contenance n'est pas indiquée mais le poids de 3 kg laisse supposer qu'il s'agirait d'un flacon d'au moins 2 litres, à 25 $ cela fait 12,50 $ le litre  mais mettons qu'il ne s'agisse que d'un litre ! La différence n'est pas mince.

Le problème est que la famille Clark diffuse un nombre impressionnant de produits qui n'ont pas forcément un rapport direct avec les fameux dépôts révélés par les Indiens Paiute. Voyez :

http://www.tjclarkminerals.com/products/product.html#liquid specialty formulas:

Il y a de quoi s'y perdre...

Mais est-ce la famille Clark où s'agit-il des bénéficiaire d'une marque déposée sans rapport avec la famille : mystère et boules de gommes !

Autres déclinaisons du produit originel fossilisé

Vous pouvez être sûr que lorsque vous voyez une annonce pour un liquide contenant environs 70 minéraux ou traces dont on vous donne plus ou moins la liste la source est unique, c'est le produit de base de la famille Clark plus ou moins redilué.

Rien que sur iherb.com, je ne m'étais pas amusé à les dénombrer mais je vais en indiquer un certain nombre rien que pour montrer que Mineral Gold n'est qu'un exploiteur parmi d'autres certes mais c'est manifestement le plus gourmand, et il peut faire ce qu'il veut on ne cédera pas devant ses menace.

Test (bis repetitas) : Donc pour comparer les divers produits c'est simples vous prenez la même quantité de liquide avec une pipette graduée (Boiron en distrubue avec ses teintures mères) et vous déposez cette quantité dans des petites coupelles transparentes. Genre verre de montre et vous observez la densité du dépêt après séchage. Ensuite vous comparez les prix à raison de volume et de la densité...

Produits disponibles chez Iherb.com

Voici tout d'abord un autre site de la famille Clark avec des prix.

http://www.tjclark.net/index.html#prices

Fulvic.jpg

La famille fournit le produit par bidons et les revendeurs font leur petite cuisine en le diluant plus ou moins. Le problème c'est que les emballages ne donnent généralement aucune indication sur la concentration. Il conviendrait d'avoir, comme pour les eaux minérales, le poids du résidu sec par litre.

Voir : http://www.iherb.com/Vital-Earth-Minerals-Fulvic-Mineral-...

Cette fois le prix du litre tombe à 22 € soit 7 fois moins cher que Mineral Gold !

Le problème étant que je ne peut pas établir de comparaison avec les 2 autrres produits en terme de concentration... Les producteurs n'indiquent aucun moyen de calculer le résidu sec par litre...

Voici un autre produit qui vient de la même source :

http://www.iherb.com/Source-Naturals-Colloida-Life-Trace-...

 

SNS-00353-1(1).jpg

Si vous souhaitez utiliser ce produit pour informer une eau osmosée ou distillée avant dynamisation par un procédé quelconque, quelques gouttes du flacon ci-dessous suffissent. Si c'est pour une cure et si vous n'êtes pas iodiot,  prenez le produit ci-dessus (avec mon code FIH016) ou vous commandez le produit de LifeSprings chez Herbajovis si vous voulez acheter français. 

Il reste vous l'aurez pu constater, un certain nombre d'interrogations en suspens mais l'objectif était de montrer que Mineral Gold est le produit le plus mal placé à tous égards dans cette classe de produits. 

 

26/05/2013

Réchauffement climatique : la grande arnaque !

Solaire.jpg

Vers un cycle de Maunder ?

Nous nous acheminons probablement vers une année sans été avec des récoltes pourries. Nous sommes dans le cycle solaire 24 et le soleil est en berne et le cycle 25 est annoncé par la Nasa comme n'étant pas fameux.

Contrairement à ce que l'on raconte, le climat n'ets guère influencé par l'activité humaine et il a été démontré que depuis de XVIIème siècle les relevés de températures suivent fidèlement l'activité solaire de sorte que le gar carbonique n'a rien à voir dans l'histoire. Mais éévidemment dans la mesure où l'on déforeste à tout va il n'est pas recyclé par la végétation. Bref la taxe czarbone est une escroquerie monumentale. Tout cela aété inventé non pour booster le déveloeppement durable mais pour stimuler la croissance industrielle. Dans ce domaine l'invention des ampoules basses comsommation étant la plus somptueuse et la plus criminelle des escroquerie et à ce sujet je vous rappelle qu'il est encore temps de faire votre provisions d'ampoules à incandescence chez France Lampes pour le restant de vos jours. Condition passer par un professionnel ou une associartion pour votre commande.

Bref nous pourrions être à la veille d'un cycle de Maunder comme au temps de Louis XIV. Lisez le livre de Max Gallo sur l'époque de Louis XIV et vous aurez une idée de ce qui probablement nous attend.

Voyez : http://meteo.blog.tdg.ch/archive/2012/11/06/maximum-attei... et

http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil1.htm

Concernant le développement durable...

Il y a bien sûr des économies à faire (éclairage public) mais sachez que l'on peut recycler les dééchets organiques et en faire du pétrole propre en 48 heures.

Voir : http://terra-amata.blog4ever.com/blog/lire-article-551660...

23/05/2013

Laboratoire Schaller : la justice prend son temps (renvoi au 24 septembre)

Schaller.jpg

Sur la maladie de Lyme voir impérativement la dernière note la concernant :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/09/19/la-maladie-de-lyme-et-le-proces-contre-le-laboratoire-schall.html

Cette note traite du renvoi en question.

 

10/05/2013

Chlorella, origine de sa vogue en France

Chlorella.jpgJ'ai eu l'occasion de discuter l'autre jour avec un copain qui, il y a quelques années (c'était avant la vogue d'Internet, et donc au début des années 90 voir à la fin des années 80) s'était ruiné en téléphone pour enquêter sur différents produits tels le germanium... et la chlorella.

C'est ce fouineur qui a attiré mon attention sur le rôle d'un certain Claude Serres basé à l'époque à Aubagne qui serait à l'origine d'un fort battage médiatique en faveur de la chlorella. Il lui a du reste téléphoné et l'a classé dans la catégorie des "cons" mercantiles et excessivement dominateurs.

International Nutrition a disparu en 2010? Voir :

http://greenseeker.wordpress.com/2009/02/14/la-chlorella-...

Cependant j'ai vu quelque part de la chlorella de cette firme encore en vente.

http://dietcity.fr/produit-naturel-et-bio.php?ref=9056539

Et Dietcity est basée à Toulon et Toulon c'est pas loin d'Aubagne. Mais la gérante est une certaine Marie-Claire Enjalvic, qui semble être pharmacienne d'un côté (Pharmacie Vedel) et est bien gérante de Dietcity d'autre part :

http://www.societe.com/societe/enjalric-marie-claire-4504...

Bref, des produits griffés International Nutrition continue d'exister alors que la société qui les produisait a disparu. Mystère et boules de gommes mais c'est sans importance...

La polémique tendait à l'époque à enfoncer la spiruline et cet ami avait téléphoné à une spécialiste qui à hiyères s'occupait de formation à la culture de la spiruline. Il doit s'agir d'Agricampus. Voir :

http://www.hyeres.agricampus.educagri.fr/cfppa/formations...

Cette spécialiste avait complètement ratiboisé les arguments du Sieur André Serres qui se présente effectivement comme l'introducteur de la vogue de la Chlorella en France.

Voir les commentaires de :

http://greenseeker.wordpress.com/2009/02/14/la-chlorella-...

Et je cite : je suis le premier en france à avoir introduit la chlorella en france et à avoir communique par des informations scientifiques meme un film realise à taiwan à l'époque on fournissait deja un certificat d'analyse de la chlorella avec 2 pages completes dont les metaux lourds on pouvait en trouver à l etat de traces mais il faut savoir que la prise de la chlorella empeche la fixation des metaux lourds et favorise son elimination naturelle ca n arien à voir avec une chelation chimique donc il y a 2o ans j'introduisais la chlorella de taiwan chlorella avec des succes remarquables et je vous conseille d'associer la chlorella et la spiruline ensemble car un a le cgf le chlorella growh factor l autre la phycocynine.

Le discours a un peu changé car pourquoi ne pas vendre aussi de la spiruline puisqu'elle à la côte !

Enfin ce Claude Serres qui parait être à l'oeuvre derrière une officine toulonnaise est devenu quasi invisible par rapport à des firmes comme Echorial et Cie. Il s'est donc lancé dans la diffussion de produits (Usana et Stemtech un extrait de Khlamath) dont je ne tiens pas à parler car ça très longuement.  Je cite:

Pensez aussi à decouvrir le miracle des cellules souches avec STEMTECH oui cette algue klamath que j'ai fait connaitre en france il y a plus de 18ans avec la chlorella est disponible en concentre avec preuve de son efficacite en association avec usana resultats tres tres interessants.

Je reçois beaucoup de courrier au sujet de la chlorella mais c'est toujours la même histoire, on en prend si je puis dire par acquis de conscience mais j'en reste aux critiquies du Dr Melet qui ont été solidement documentées. D'autre part, qu'il s'agisse du Growth Factor de la Chlorella, de la phycocynine de la spiruline, ou encore de la télomérase l'argumentaire me fait penser à l'engouement pour la pierre philosophale qui est censé transformer le plomb en or et servir de base à des préparation rajeunissantes. Mais sur le plan scientifique et quand aux relations entre télomérase et astragaloside IV il n'y a rien sur PubMed, sauf 2 articles sans intérêt pour ce qui nous concerne. En revanche, il existe 183 articles sur l'astragaloside IV mais sans relation avec ces bouts de l'ADN dont la repousse assurerait la longévité. Maintenant il faudrait passe au moins 3 mois à traduire ces articles pour déterminer quels bénéfices  on aurait de prendre de l'astragaloside IV au prix où la chose se vend.

22/04/2013

Affaire Beljanski : réapparition d'un site effacé

MirkoBeljanski_1956.jpgJ'avais eu connaissance récemment d'un site portant sur les anomalies de la geste des Beljanski et de leurs affidés. Il avait été effacé par l'hébergeur suite à une plainte de la veuve eou de sa fille.

J'ai vivement conseillé à son auteur de se débrouiller pour le resusciter ce qu'il a fait après avoir révisé ses pages avec l'aide de personnes qualifiées. Voici l'adre de ce site :

http://www.mbeljan2046.com/

Il m'a été demandé de formuler un avis. Tout ce que je puis dire pour l'instant c'est que ce qui se rapporte à la falsification des écrits de Jacques Monod m'a interpellé et m'a paru très solide. Voir :

http://www.mbeljan2046.com/falsification%20livre%20le%20h...

Pour le reste, il est des questions très techniques pour lesquelles je manque de compétence. Et je m'en vais faire une confidence à ces lecteurs qui déplorent le caractère "technique" de certaines de mes interventions. Et bien je n'ai que le BEPC et le BAC je connais pas ! Les seules études spécialisées que j'ai faites sont des études de droit. Il est vrai que c'est très formateur, autrefois tous les grands penseurs faisaient du droit et de la ... théologie... Cet aveu devrait "décomplexer" certains lecteurs...

Enfin pour ce qui nous occupe, je n'éprouve pas de sentiment d'infériorité en face des diplômés qui ne connaissent que le "formatage" qu'on leur a imposé. Je suis pour l'essentiel un self made man et un autodidacte car si j'ai eu des maîtres dans un certain domaine, je me suis attaché à des sujets qui n'intéressaient à l'époque que des "pionniers" marchant à contre courant de la tendance dominante. En d'autres termes, si j'avais voulu publier certains écrits dans le cadre d'une thèse j'aurais été emmerdé par des ignorants ne connaissant pas le sujet qui m'auraient imposé des normes académiques inopérantes.

La rédécouverte de certaines pratiques au travers de traités anciens nécessite une bonne dose d'intuition et je pense que dans certain cas l'intuition est une explication "bouche trou" qui n'en est pas une. La métemsycose de quelque façon qu'on l'envisage (on peut l'imagimer comme des sortes d'archives, une mémoire dans laquelle il est possible de puiser car rien ne se perd...) serait une explication plus satisfaisante. J'ai observé que certains textes anciens semblent inintéressants puis un beau jour il s'éclairent et deviennent parlant... On passait devant des évidences sans les voir...

Pour en revenir à notre sujet, je dois dire que je n'ai pas eu besoin de recourir a beaucoup de sciences pour discerner la part d'affabulation et de tromperie derrière l'histoire des Beljanski. Il me suffit de lire la prose de quelqu'un et d'avoir une photo pour être fixé sur son caractère, son degré de moralité, ses travers et ses limites. Je ne pourrais pas traduire par des mots ce que je ressens mais souvent j'anticipe les réponses ou les réactions. Et je ne considère pas cela comme relevant de la voyance. La première impression est toujours la bonne sauf que lorsque la relation se limite à un échange internautique par email, ca peut petre trompeur. Certains signes subtils sont gommés.

Pour en revenir à l'affaire Beljanski, j'avais sans doute dans une certaine mesure sous estimé le côté "caractériel" du personnage, j'avais tendance à mettre la dérive sur le compte de l'appétit de la veuve. Je ne me suis pas trompé mais le père Beljanski m'apparaît maintenant sous un jour nettement plus négatif que je ne l'avais supposé.

Enfin, si c'est une vieille affaire, la perspective qui est à la base du site indiqué sort nettement des sentiers battus et contient des éléments que l'on ne sauraient trouver dans la presse de l'époque. Enfin il est dommage que le journaliste qui a menacé de faire un livre à charge ou à décharge selon l'issue de son litige ait disparu sans laisser de traces. A mon avis il est toujours vivant et il se cache. Je ne vois pas qui aurait pu le menacer, surtout pas la clique des Beljanski car mis à part des menaces judiciaires qui ne peuvent effrayer qu'un enfant de choeur, je la vois mal appointer un tueur. En dehors de cela tout le monde avait intérêt à la condamnation des Beljanski de sorte que ce Jacques Lebeau ne menaçait personne. La disparition de ce "journaliste indépendant" m'intrigue et je la mettrais volontiers sur le compte du sentiment d'échec qui a du résulter de sa mésaventure. Pour me remémorer certains détails il faudrait que je relise son livre que je n'ai plus. Enfin cette histoire sur laquelle j'ai beaucoup "planché" constitue l'une de mes "vies antérieures" et je la considère avec beaucoup de détachement.

03/04/2013

Télomérase, TA 65, Astragaloside IV, Epitalon et Cie

Telomerase90.jpgLes produits censés rallonger les télomères et procurer une réjuvénation sont l'objet actuellement d'un fort battage publicitaire.

TA65 un produit ruineux

La TA65 revient entre 219 et 600 $ par mois.

Voir http://www.revgenetics.com/store/p-90-ta-65-telomerase-ac...

Un de mes correspondants a commandé un flacon de 90 gélules et en a consommer la moitié et s'est retrouvé avec un fort mal de ventre. Il a arrêté, le mal a disparu. Il a repris et la douleur est revenue. Nous n'avons aucune explication de cet effet secondaire.

J'ai hérité du restant du flacon et je vais faire tester à l'occasion ces gélules. La radiesthésie est un moyen subjectif sujet à caution mais peut-être qu'en posant de "bonnes questions" on aura un éclairage.

TA65 et Astragaloside IV

J'ai lu que la TA65 serait tout bêtement une fraction tirée de l'astragalus (astragaloside IV). Or je trouve une produit chez Iherb qui en contient 75 mg par gélules alors que le TA65 est dosé à ... 8 mg. Mystère et boules de gommes.

Biospan.jpgVoir Biotivia-Bio-Span-500-mg-60-Veggie-Caps

Je ne m'explique pas la différence de dosage et de prix observé. Si quelqu'un a une explication je suis preneur... A moins que n'entre une question de concentration car les fournisseurs chinois que j'ai consultés proposent plusieurs % mais la moindre des chose serait de donner sur les étiquettes des produits américain un minimum d'éclaircissements. Notons que 150 mg à 10% car ferait quand même 15 mg d'astragaloside pure. J'en conclus que l'explication de la différence de prix est ailleurs. A moins que les fabriquants de TA65 se sucrent à outrance.

Epitalon : 400 à 700 $ par mois qui dit mieux ?

Un nouveau venu concourt depuis quelques temps pour rallonger les télomères. C'est l'Epitalon 50 mg qui d'après ce que j'ai compris vient de Russie. Ce serait un mélange assez simple d'acides aminés ce qui rend le prix du produit assez franchement abusif à première vue :

Voir http://epitalon.info/ et http://www.biolumaresearch.com/products/

Dans la mesure où la pub autour de ce produit vient d'un site vantant le MMS ce produit à mon avis très oxydant, je suis très réticent. De toutes façons je n'ai pas les moyens de le tester et je ne m'y risquerais pas.

Risque de cancer ?

Dans la mesure où l'on peut lire quelque part que c'est parce que les cellules cancéreuses ne manquent pas de leur propre télomérase je me demande si ce genre de produit ne comportent pas certains risques. On nous affirme que non mais la documentation sérieuse à mon avis fait défaut et on est en présence de système de vente très "américains".  Bref, il ne faut pas rêver.

25/02/2013

Mise à l'index du "Pocket Silver" par Office Fédéral de la Santé Publique suisse...

pocket Silver Life.jpgOn m'informe qu'une mise en garde de l'Office Fédéral de la Santé Publique suisse est parue au sujet du Pocket Silver un générateur d'argent colloïdal de poche. Je cite le texte :

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) déconseille fortement l'utilisation de l'appareil "Pocket Silver - make your own colloide". Ce produit, qui enrichit l'eau potable avec des ions d'argent, peut endommager la peau ou la vue.

L'appareil "Pocket Silver", vendu sur Internet et dans des magasins spécialisés, permet d'enrichir l'eau de boisson ou l'eau minérale avec de minuscules particules d'argent en suspension. La consommation de cette eau modifiée peut entraîner "des dépôts de sel d'argent dans la peau, les muqueuses et différents organes", notamment les reins et les yeux, met en garde l'OFSP lundi.

La peau des personnes ayant consommé de cette eau peut prendre une couleur gris ardoise irréversible. Leur vue peut également en être affectée. En conséquence, l'OFSP déconseille fortement l'emploi de cet appareil. Il recommande aux personnes l'ayant utilisé et qui ont constaté l'apparition des symptômes de consulter un médecin.

Concernant l'appareil voir http://www.kraeuterbeer.ch/produkt_beschreibung.php?produ...

Equivoque

Le problème est qu'il y a une équivoque, il peut sembler que cet appareil serait destiné à purifier de l'eau du robinet. Bref, rien n'est clair et je rappelle qu'il est impératif d'utiliser de l'eau distillée car il y a un risque de recombinaison, notamment avec le chlore et de toutes façons si vous électrolysez de l'argent dans de l'eau du robinet vous observerez qu'elle va se troubler très rapidement. Il y a donc un risque...

J'ajoute pour clore la discussion que cet appareil est sans intérêt. Premièrement il est trop cher (environ 285 €) et on n'a aucune spécification technique.

Rappel au sujet du générateur canadien

Je rappelle également que pour un usage familial, le petit générateur canadien que j'ai présenté dans un autre post est très bien. Je l'ai testé, les résultats sont conformes à ce que dit le manuel. J'ai suggeré à l'auteur d'en faire une version très résumée car les précisions données sur le chapitre conductivités/ppm risquent d'embrouiller les gens qui n'y connaissent rien. Mais je pense en effet que l'on devrait abandonner le titrage en ppm car la conversion des microsiemens (conductivité) en ppm est variable. Certains les divisent par 2 d'autres par 1,2. Or la seule mesure fiable est celle de la conductivité à 20 ou 21°.

J'ajoute que le créateur de cet outil envisage de le doter d'un boitier ce qui serait une bonne idée, non que l'on risque de s'électrocuter avec le circuit nu mais l'ensemble aurait meilleur allure. 

Voir http://silicium.blogspirit.com/argent-colloidal/ et également :

http://www.maestro-zapper.org/maestro-zapper-f-cs01.html

Production de plusieurs litres d'AC

La production d'argent colloïdal a raison de plusieurs litres à la fois pose certains problèmes de temps. Si l'on veut produire 1 litre rapidement, il faut procéder en 2 ou 3 temps avec des débit de courant dégressif ce qui suppose un minimum de surveillance car il y a risque de formation de particules. Au pire on obtient une solution grise qui est a jeter à moins de s'en servir comme désinfectant exterme.

Pour sécuriser la production en évitant les particules, il faut brider le courant à environ 1 mA (0,9 sur l'appareil canadien) mais alors une fois le premier ppm obtenu, dans 1,5 litre on progresse à environ 1 ppm par heure et ça dépend des jours, donc 15 ppm ça fait 30 heures. A moins de multiplier la surface des électrodes. Mais je n'ai pas essayer car à 40 Euros le jeu, pour ce que je fais de l'AC, j'ai d'autres investissements à faire plus urgents.

Ma conclusion je la redis, il faut s'en tenir à des volumes allant de 1 verre à 200 ml, sinon après ça demande un certain doigté.

J'en profite pour inviter les lecteurs qui pratiquent l'AC a me faire part des éventuels résultats. Mon expérience est limitée. Les gens sont méfiants. Quand je leur donne des échantillons de silicium en gel pour leur douleur, çà passe mais dès qu'il faut avaler quelque choses, on risque d'être regardé de travers, alors je n'insiste pas. Et je considère que si les gens veulent s'esquinter avec des antibiotiques quand on peu les éviter, ça les regarde !

19/02/2013

"Vérité sur le Cholestérol" : Philippe Even marche sur les trace du Dr De Lorgeril...

Philippe Even.jpg

Mise à jour du 20 février : décidément on n'en a pas fini avec le cholestérol. Voir mes dernières découvertes au sujet des faits et gestes de de Lorgeril... Voir aussi le rappelle de la revue Prescrire qui a vu là une excellente occasion de monter au créneau dans l'espoir d'obstenir quelques abonnements de plus.

Voici le compte-rendu promis au sujet du récent livre du Pr Philippe Even. Voir :

Lire le compte-rendu en pdf.

J'ai replacé les apports de ce livre entre ceux du Dr Gernez et l'explication donnée par de Lorgeril de la maladie athéromateuse.

Cette revue en valait la peine. Vous verrez que tout en voulant innocenter le cholestérol, Even s'enferre dans une vision "superficielle" du phénomène pourvoyeur d'IM et d'AVC et ne parvient pas, alors que c'est le but, de nous dégager de l'obcession lipidique qu'est le cholestérol.

On apprend en passant des détails intéressants notamment en matière de supercherie statistique et quant au mécanisme d'action des statines. Mais vous verrez qu'il faut arriver à la page 210 pour découvrir que le combat contre les statines est un combat d'arrière garde qui ne témoigne pas d'un bien grand courage. Et je vous laisse la surprise du pourquoi !!!

Enfin quant à son organisation le livre est très mal foutu.

Enfin quant aux possibilités thérapeutiques la conclusion (selon l'auteur) c'est qu'à 50 ou 60 ans c'est foutu ! La prévention est possible mais c'est à partir de 30 ans mais pour savoir comment c'est plutôt vers De Lorgeril qu'il faut se tourner et cela découle de l'enquête épidémiologique sur les différents modes de vie et leurs aspect alimentaire. Enfin si c'est possible de limiter ou de retarder les issues fatales en soignant l'hypertension, en renonçant au tabagisme mais c'est pas vraiment une découverte. Il y a ça + l'aspirine et les anti-aggrégants plaquettaires.

En fait personne ne parle vraiment de la manière de stopper l'évolution de la plaque d'athérome et de la fixer en agissant par voie de complémentation. De Lorgeril évoque l'intérêt de certains antioxydants mais sans rentrer dans le détail.

Prise de position de la revue Prescrire

philippe even,cholestérol,statines

Jacques Valentin (http://gestionsante.free.fr) me signale une prise de position de la revue Prescrire datée d'hier qui résume ses interventions à propos des statines. Je n'ai pas eu le temps d'en prendre connaissance et je ne compte pas émettre d'avis dans l'immédiat car je dois passer à autre chose et ce qui m'intéresse avant tout c'est de résoudre ce que Even appelle le "mystère" de la maladie athéromateuse.

Mon correspondant résume les choses ainsi : Certains points sont à prendre avec des pincettes, mais il y a quand même pas mal d'infos intéressantes. On peut voir que même en prévention secondaire l'efficacité des statines n'a rien d’enthousiasmant ! 

Le "crime presque parfait" selon le Dr de Lorgeril

J'ai fini par trouver des allusions au duo Even/Debré sur le site de l'intéressé mais je ne puis en résumer la teneur. Sauf qu'un commentateur déplore leurs réactions trop tardives, je cite :

Quant à ces bons professeurs Messieurs EVEN et DEBRE ils s’indignent un peu tard ! on trouve d’ailleurs à partir de Google, des infos fort intéressantes et non moins surprenantes sur la vie et l’oeuvre de M. EVEN à force de se mettre sous les projecteurs …

http://michel.delorgeril.info/divers/attention-ca-va-boug...

Une commentateur ajoute ceci :

Morceaux choisis d’une interview du Pr Hagège (pdt de la SFC) en contre attaque au livre de Even :

Quand la paroi interne d’un vaisseau sanguin devient perméable, le mauvais cholestérol peut alors pénétrer à l’intérieur de sa paroi. En s’accumulant, il déclenche une réaction inflammatoire et forme ce que l’on appelle une plaque d’athérome. Autrement dit, le LDL est en partie responsable des cas de dépôt de cholestérol dans les artères d’où le surnom de mauvais cholestérol.

Ce sont ces plaques d’athérome qui, en se détachant ou en obstruant les artères, vont provoquer les accidents coronariens. » et c’est un « professeur » ?!! Hallucinant…

C'est surréaliste en effet et cela montre bien que la plupart des "professeurs" en savent moins que des particuliers très avertis. 

Mais de Lorgeril, s'il explique bien l'obstruction par la formation d'un caillot, nest pas net ! Il a publié un troisième livre au titre assez stupéfiant de la par d'un scientifique 

Un "crime sexuel" presque parfait : 
statines contre cholestérol

 

philippe even,cholestérol,statinesVoir : http://flash1.delorgeril.info/fr/ebook1_OPEN/index.html#/4/

Je me frotte les yeux parce que d'une part j'ai conclu dans mon papier que s'il est un domaine où il est difficile de mesurer une influence par les satistiques c'est bien quant aux effets anti cognitif ou sur la sexualité. C'est déjà difficile cliniquement car il faut un médecin suivant de près ses patients (et c'est de plus en plus rare) alors on peut se poser la question de savoir pourquoi de Lorgeril à accès son dernier livre sur ce sujet sensible.

Son "désir de reconnaissance" emprunte, à mon humble avis, un chemin hautement constestable et pour en arriver là, il faut sans doute une motivation assez tortueuse. Un tel sujet peut s'envisager dans le cadre d'une approche générale des statines mais le monter en épingle relève d'une démarche sensationnaliste et purement journalistique datée de juin 2011. Excusez mon retard... 

Ne parlons pas d'une couverture assez racoleuse mais c'est un détail.

Nul doute que cela confirme le bien fondé de mes réticences à l'égard de ce personnage quoique les statines restent problématiques à tous égards.

Enfin ce livre a l'air beaucoup plus complet que les précédants car il parle des différents traitements :

philippe even,cholestérol,statinesVoir : http://www.amazon.fr/Pr%C3%A9venir-linfarctus-laccident-v...

Conclusion provisoire

On n'en a pas fini avec cette affaire d'autant plus qu'en creusant, je découvre des divergences importantes entre Even et de Lorgeril, notamment sur la question de l'induction de cancers.

Pour Even (p. 286) pas de responsabilité des statines dans les cancers, pour de Lorgeril (p. 208 in Mensonges) cette responsabilité est avérée mais il se base sur un autre essai (Prosper), 50 cancers et 24 décès de plus par cancer sur 6000 personnes. Je ne pense pas que l'on puisse conclure sur la base de ces statistiques, cela représente 0,8% de plus, est-ce significatif ?

Il faudrait avoir beaucoup de temps, comparer les avis en les mettant en colonne, discuter avec un statisticien intègre. je reste persuadé que les statistiques ne peuvent confirmer que des évidences dans la majorité des cas. Elles servent surtout à embrouiller et à prolonger la confusion...

Mais enfin pour ce qu'il en est de la mortalité cardiovasculaire, elles sont probantes : aucun résultat depuis la réforme des expérimentations imposées après l'affaire du Viox...

De l'arrogance de ces "putains de journalistes de merde" !

Bel exemple de la façon dont les journalistes français peuvent se comporter vis-à-vis d'un scientifique et d'un chercheur atypique, leur arrogance manipulatoire est à vomir ! Sur la façon dont De Lorgeril a été engagé par la télé voir : http://michel.delorgeril.info/?post/2012/08/29/INHIBER-LE...

06/02/2013

Santé Port Royal, un groupe de presse publicitaire et une boutique en circuit fermé...

Alternative santé.png

Mise à jour du 15 février : voir le rajout en bleu sur le n° 34 de la revue ci-contre.

Je reçois régulièrement la newletter de Alternative Santé qui vient de :

Société Santé Port-Royal. SAS de presse au capital de 40 000€
RCS Paris B 434 728 952
Siége social: 65, rue Claude Bernard – 75005 Paris
Directeur de la publication : Alexandre Imbert

Le N° 31 parlait de l'extrait de pépins de pamplemousse en signalent diverses fraudes et l'article se terminait ainsi :

A force de chercher la meilleure formule possible, j’ai fini par en trouver une - ce qui n'exclut pas, bien entendu, qu'il y en ait d'autres. Elle répond, bien sûr, aux critères énoncés ci-dessus mais en plus, elle est issue d’une fabrication française, assez rare, basée sur une macération et non sur une poudre de pépins. Vous pourrez vous la procurer en suivant ce lien.

Et où est ce que l'on aboutit ? Ici et si vous n'êtes pas bouchés vous allez comprendre: 

Vie naturelle.jpgLA VIE NATURELLE Sarl
Gérant : M. Alexandre Imbert
65 rue Claude Bernard, 75005 Paris
Tél. : 01 40 46 00 46 - Fax : 01 40 46 05 93
Siret : 530 813 120 00017
N° TVA intracommunautaire : FR 72 530 813 120

 

La société Santé Port Royal c'est aussi : 

Santé Port Royal.gif

Informations juridiques et financières

 
  • INFORMATIONS JURIDIQUES     

Adresse : 65, rue Claude Bernard - 75005 Paris
Téléphone : 01 40 46 00 46 
Fax : 01 40 46 05 93 
Site : www.sante-port-royal.com
Etablissements : 1  
Code NAF : 5814Z  
Libellé activité : Édition de revues et périodiques  
Date de création : 01 février 2001  
Forme juridique : Société par actions simplifiée (SAS)  
Capital social : 40 000 euros  
SIRET : 434 728 952 00038 

 

  • DIRIGEANT PRINCIPAL    

Fonction : Président  
Nom : IMBERT Alexandre  

Et cette société édite 4 revues que voici sans compter celles qui ont disparu :

Bio_infos.jpg

QS.png










 

Profession.pngPlantes.jpg











 

Principes.jpg

C'est aussi une radio Internet (cliquer sur l'image):

radio medecine douve.png

















Exception : une base de données documentaire intéressante

logo.png




http://soignez-vous.com/ appartient également au même groupe. Je ferai toutefois une exception à l'égard de cette source documentaire car si les propositions de compléments ciblant des marchands sont toujours discutables, ce site contient des articles fort intéressants par leur clarté et leur esprit de synthèse. Le site contient une fonction de recherche.

Une distribution efficace 

Il existe également un groupe de presse pour distribuer toutes ces revues conçues pour ratisser large.

Mais Digipresse semble bien distinct de la société qui nous occupe.

Activité masquée ?

En revanche la page de de la revue Plantes et Santé renvoit vers http://www.dplantes.com/

dplantes.png

Société domiciliée à Montélimar mais dans laquelle le directeur de Santé Port Royal pourriat bien avoir des intérêt.


Explications

Outre les revenus procurés par les nombreuses revues du groupe qui ratisse large puisque Bio Infos est distribué gratuitement dans les commerce de diététique ce groupe de presse a pour principale vocation de constituer des supports publicitaire privilégiés en faveur de la boutique de vente par correspondance Vie Naturelle.


Au fond si l'on réfléchit bien les gens paient deux fois, pour acheter les revues qui constituent une publicité pour différents produits que l'on peut acheter dans le même groupe. Avec bien sûr les inconvénients liés au commerce des complément alimentaires à la française et à l'européenne, très chers et sous dosés en comparaison avec ce que l'on toruve aux USA...


Inutile de vous dire que je ne crois pas du tout à l'objectivité des articles de ces revues pas plus qu'à celle des différents news gratuits par abonnement sur Internet qui complètent la publicité papier. Enfin si vous tenez à croire au Père Noël, libre à vous mais vous voilà prévenus !

Exemple de pub pour faire tinter le tiroir caisse

Le n° 33 de Alternative santé propose un topo assez bien fait sur les acouphènes avec des orientations valide (ostéopathie et occlusodontie) et puis à la fin oon évoque la médecine chinoise mais c'est pour vendre un complément alimentaire français baptisé Acoumen et qui est proposé par la boutique Vie Naturelle. Et sur la notice l'avis d'expert renvoit à un article publié par une des revues du groupe. 

La formule prétend s'inspirer de 2 formules chinoises Er Long et Ban xia.

Problème Ban Xia n'a rien à voir avec les acouphènes. Voyez cette page. Les indications principales sont : sensation d’une boule dans la gorge, sensation d’oppression de la gorge et de la poitrine, spasmes de l’oesophage, laryngite chronique, troubles gastro-intestinaux.

La formule Er Long Zuo Ci Wan ou pilule favorable au rein gauche contre la surdité comprend 8 composant et non 6. Un seul est commun l'acore. La véritable formule chinoise comprend la magnétite.

En réalité la véritable formule chinoise contre les acouphènes est Er Ming Zuo Ci Wan or Acoumen et cette formule traditionnelle n'ont absolument rien en commun.

Il faut être sérieux le formulaire de référence est celui d'Eric Marié. Cet énorme livre à peine maniable car trsè lourd et très grand est devenu introuvable. Il se vend jusqu'à 650 € d'occasion. Les formules sont codées et si on veut pratiquer la médecine chinoise, il existe au moins 3 fournisseurs en Europe, un en Belgique, un au Luxembourg et un en Andorre qui ont adopté comme standard de leur nomenclature les codes de référence d'Eric Marié qui enseigne en Chine.

Bref vous m'aurez compris : les formules inspirées de la MTC de Vie Naturelle c'est de la PARFAITE FOUTAISE et à vue de nez et à poids égal la vraie MTC est moins onéreuse !!!!


Telomere.jpgAutre arnaque
: le n° 34 d'Alternative Santé fait de la retape en faveur de la télomerase et renvoi vers un complément de Vie Naturelle (http://www.la-vie-naturelle.com/fre/2/telomere-adn/0a61410828) à base d'astragale. On a oublié de dire que la télémérase ne se trouve pas dans l'extrait simple de cette plante mais dans la fraction IV d'astragaloside (et donc un extrait d'un extrait) qui coûte une fortune. D'autre part, je ne suis pas sûr que le recours à la télomérase soit une chose à mettre entre toutes les mains : en effet un correspondant qui s'est ruiné pour en commander n'a pas terminé son  port de gélules, il a été pris de douleurs dans le ventre, a marqué une pose et à repris ce complément avec un retour du mal. Je n'ai pas l'explication de cet effet secondaire mais quoiqu'il en soit vendre un extrait d'astragale pour de la télomérase c'est un ESCROQUERIE ! Enfin je précise pour ma part que j'ai pris un complexe contenant de l'astragaloside IV sans que cela ne me fasse ni chaud ni froid après une cure d'un mois ! Bref faut pas rêver !!!!!!!!!!!

La médecine alternative est un commerce particulièrement juteux

Mais quand tel correspondant teste mon silicium organique et mon gel d'argent colloïdal avec son AIRMED et le compare au Silicium irlandais ou espagnol du commerce la différence en terme de bonté du produit va de 1 à 6 voir 7 sur l'échelle physique de cet appareil servant à des tests divers. C'en est au point qu'on me demande mon "secret". Il n'y en a pas si ce n'est que la différence réside dans celle qui existe entre un travail artisanal comme celui des pharmaciens qui faisaient leurs préparations par amour du métier et un travail sans âme dans des mélangeurs industriels...


Seulement voilà, le problème c'est que je ne vends rien et ne veut surtout pas me lancer à faire du commerce. C'est trop d'investissements, de soucis et de temps et tout cela pour faire la merde quelconque qu'on trouve partout... Je ramasse mes plantes, je me procurer les produits en vrac et je fais mes mélanges et mes gélules pour ma consommation personnelle.  

22/11/2012

Comment se remplir les poches avec l'eau dynamisée (fontaine OSMODYN)...

bandeau_header.jpg

 

 

 

 

 

Un correspondant me signale ce site http://www.nutrilab.ch/boutique/category.php?id_category=37 qui vend 3000 € une fontaine mixant l'osmose inverse à un procédé de dynamisation utilisant des électrodes métalliques.

Aucun détail sur le procédé de dynamisation qui pourrait être dérivé du système Violet, ce qui de toutes façon ne voudrait rien dire puisque les dynamiseurs Violet actuels n'ont pas grand chose à voir avec le modèle à circulation et électro-aimant utilisé par Marcel Violet pour ses célèbres expériences agricoles et hospitalières.

Voyez par curiosité le prix faramineux des électrodes, souvent le double de chez Violet quand ce n'est pas plus encore. Quant aux métaux rares on ne dit pas sous quelle forme elles sont proposées. Je doute que ce soit sous forme de tige auquel cas s'il s'agit de gravillons ce serait une super arnaque vu le prix où où peut trouver ça sur Ebay.

L'exploitation de la bêtise, de l'ignorance et de la crédulité publique est un merveilleux filon. Suffit d'un peu de rose bonbon et de la photo d'une gonzesse un peu éthérée et les gogos se précipitent mais les arguments techniques, tu peux toujours courir.

Si vous avez du pognon en trop, pensez à mon petit cochon rose.

C'est bientôt Noël ;>))

A BOYCOTTER SANS SCRUPULES !!!

08/11/2012

Occultation des EMI "infernales

Source noire.jpg

On trouve sur le site de l'Artemisia College, un document intitulé Maison ! de 30 pages très serrées. voir :

http://www.vivresansogm.org/piecesjointesdes/maison-.pdf

Ce texte est un assemblage d'emprunt à l'ouvrage d'un certain Michael Newton qui s'est érigé en spécialiste de ce qu'il appelle "régression spirituelle" et en vérité il ne croît pas si bien dire. Technique à base d'hypnose et qui ouvre la porte à toutes sortes de suggestions y compris inconsciente car l'ouverture sur le monde psychique a ceci de particulier qu'il s'agit d'une dimension invisible où l'on peut être affronté à n'importe quoi et où l'on peut être manipulé par toutes sortes d'influences aussi bien bénéfiques en apparence que démoniaques mais dont le dénominateur commun est qu'elles risquent d'être fort trompeuses.

L'EMI (expérience de mort imminente) type

A la suite d'un accident où l'on est laissé pour mort, ou d'une opération dangereuse le sujet a l'impression qu'il flotte au dessus de son corps, il est aspiré vers une claire lumière (qui rappelle un concept du bouddhisme tibétain et ce n'est sans doute pas un hasard) par un tunnel sombre et va déboucher dans un paysage riant où il est acceuilli par d'anciens proches qui le retiennent s'il doit retourner dans son corps et donc si l'heure de sa vraie mort n'a pas sonné.

Je connais effectivement plusieurs personnes qui ont vécu ce type de scénario. J'ai du reste rendez vous la semaine prochaine avec l'une d'elle pour une question d'assistance éditoriale sans relation avec ce dont je vous parle. C'est devenu une chose assez répandue.

Occultation des EMI infernales

Un seule livre à ma connaissance en parle et c'est La Source noire de Patrice Van Eersel. J'ai lu ce livre assez ancien dans les années 80. Je me souviens que l'auteur avait souligné que si les expériences négatives ne paraissent pas légion c'est que ceux qui les ont vécues se croient maudits et destinés à l'enfer. Il est donc impossible d'estimer le pourcentage de ces expériences infernales d'où l'illusion que tout se passerait toujours très bien, or c'est très loin d'être le cas.

Sélection illusoire des exemples positifs

Ainsi et du fait d'une auto-censure certains auteurs comme Newton ont beau jeu de bâtir des scénarios qui moi me font hurler. En effet c'est beaucoup trop grave pour que je puisse avoir envie de rire.

La connerie à l'américaine a bien des côtés comiques comme on va le voir mais pour ma part je la trouve assez tragique par ses effets en matière de désinformation. Selon cet auteur notre maison est "spirituelle" et elle se trouve donc dans l'Au-delà qu'il nous décrit.

Première erreur, tout ce qui est formel, même si c'est en mode subtil et invisible pour les êtres ordinaires ne saurait être "spirituel" car le spirituel c'est le domaine (le mot est incongru mais il en fauit un) de l'informel invisible et donc le Non-Etre. C'est très abstrait j'en conviens mais c'est pour dire que le formel invisible n'est qu'une région de la Forme et que l'on demeure dans l'existentiel. On va dire que c'est une modalité purement énergétique pour donner un os à ronger à mes lecteurs car je peux convenir que tout cela est délicat à manier.

Cela dit, cette maison est présentée comme une gare de triage où les "âmes" (terme plus adéquat que esprit car l'anima c'est le principe de vie tandis que le mot esprit se réfère à l'informel) sont débrifées et rebrifées (sic) en vue de leur prochaine réincarnation qui vise à leur bonification spirituelle. Elle auraient donc la possibilité de choisir leurs parents et futures conditions de vie en fonction de ce qu'elle ont a corriger pour s'affiner. On est en pleines rêveries théosophiques à la "Blablastsky" avec ses Mahatmas et autres oripeaux pseudo hindous et parfaitement frauduleux. On parle de mission !

Mais mission en vue de créer quoi ! Sur terre ? Dans le Ciel ou plutôt l'Au-delà ! Foutaise, ce monde ne pouvant être celui de la perfection il n'y a rien à améliorer ici bas. On peut certes envisager de bannir les guerres, de mieux partager les richesses mais il faudra bien se résoudre à crever un jour. Alors si bénéfice il y a à l'affinage ce ne peut être que dans cet Au-delà nébuleux que l'on nous esquisse...

Mais enfin si c'est pour planer éternellement parmi un air vaporeux et parfaitement climatisé parmi des présence très amicales pendant des éons, ça risque à la longue d'être passablement ennuyeux. Ce que l'on nous décrit là c'est en somme un orgasme éternalisé. Il est vrai que nos orgasmes terrestres ce dénouement d'une vulgaire crampe pour les mâle n'a guère, à l'instar de l'allopathie, qu'un effet assez dérisoire quant au temps qu'il dure. Ca ne mène qu'à l'addiction et c'est ça qui fait marcher le monde...

J'ose espérer quen lisant le pavé que je vous signale vous serez frappé par le côté excessivement sentimental de ce programme. La spiritualité n'a rien de sentimental bien au contraire. Tout cela est raccoleur, cucu, nian nian, dérisoire et CARICATURAL au possible. Et puis surtout c'est marqué du sceau si particulier d'un sentimentalisme à l'américaine qui n'à guère qu'une qualité c'est d'être inimitable !!!

Bref, si vous ne réagissez pas à toutes ces niaiseries, c'est que vous avez un problème. Nul doute qu'il faille vous faire soigner mais si on peut fournir des piste pour la maladie de Lyme là je n'en connais pas et à mon humble avis ce genre d'affection est incurable.

Revenons aux EMI infernales

ce qui est extraordinaire c'est que le lien qui présente le bouquin n'en parle pas ! Ici et là quelques allusion mais aucun détail, pas la moindre citation. Si je vous dis qu'il y a complot délibéré parce que justement c'est la chose qui fout tout par terre, me croirez vous ? Voyez :

http://forum.aufeminin.com/forum/loisirs7/__f157601_loisi... une ligne + un mot...

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=2011020120... un témoignage mitigé ca commence très mal mais ca finit bien et ca me fait penser au fameux Bardo Thôdol.

http://hyper-atheisme.hautetfort.com/archive/2007/05/06/d... Ici un record : 2 mots seulement.

Donc aucune description nulle part et pourquoi ?

Parce que tout simplement il y a de quoi FLIPER !

Parrallèle avec les expériences sous LSD ou susbstances hallucinatoires diverses

J'ai pris une seule fois et c'était dans les années 70 du LSD. C'était encore l'époque où il était à peu près propre, ça n'a pas duré... J'avais voulu faire comme les autres et c'était une expérience scientifique. D'abord les autres se sont mis à roupiller et moi il ne se passait rien. Quand ça a commencé, je l'ai vite regretté, je me rappelle très bien que je feuilletais une revue où il y avait une photo des Beatles, je les ai vu se tordre grimacer. j'ai mis de la musique de variété, il y avait un solo d'orgue synthétique, ah c'était planant j'ai cru éclater. Puis c'est passé à des choses beaucoup moins drôles des remontées négatives d'une acuité féroce, des souvenirs de sentiment d'abandon dans un berceau. Des ça va passer pas du tout salvateurs il a fallu attendre plusieurs heures qui m'ont paru une éternité pour éprouver quelque chose de plus paradisiaque avec un sentiment d'ouverture.

Je pense que àa a été une expérience "initiatique" en une certaine manière car ça a fracturé quelque part mon cartésianisme mais je ne la conseillerai à personne car il y a des "remontées"...

Bref, ces expériences là tiennent de l'auberge espagnole. On n'y trouve que ce qu'on y apporte et cela peut si l'on a des tendances mélancoliques précipiter quelqu'un dans la plus noire dépression. Inutile de vous dire que je n'en ai pas redemandé. A côté de ça j'ai vu des êtres passablement frivoles y trouver un plaisir fou mais entre parenthèses je ne sais pas ce qu'ils sont devenus et s'ils s'étaient illustrés dans un domaine quelconque j'en aurais entendu parler.

La réponse des lamas tibétains

S'il existe une tradition qui est spécialisée dans la préparation à la mort c'est bien le bouddhisme tibétain. J'ai lu toutes les versions du fameux Bardo Thodol. Ca n'a rien de réjouissant et l'on estime la durée du passage de cet entre deux à 40 jours en temps humain. Dans le monde intermédiaire une seconde peut durer des siècles et vice versa. cette durée moyenne de 40 jours se retrouve dans le catholicisme avec la messe des 40 jours mais ça n'existe plus car lors des enterrements on ne fait même plus de messes, c'est comme chez les protestants une simple réunion en mémoire du défunt. On fiat la messe après pour ne pas choquer les athèes. Donc la cérémonie à été vidée de sa substance. Je me demande du reste si les curés croient encore au "Diable" et aux enfers...

Il est donc très curieux que le bouddhisme tibétain dont l'enseignement, très détaillé à cet égard exerce une attrait manifeste sur nombre d'occidentaux. Très détaillé en effet puisqu'on décrit deux catégories d'enfers froids ou chauds plus l'enfer Avici qui est le summun puisqu'on dit je crois qu'un bouddha n'y résisterait pas). C'est donc le nec le plus ultra de la solitude irrémédiable.

Entin toutes les traditions disent (au contraire de l'américain) que le seul endroit où l'on a la possibilité d'agir sur son destin c'est dans la présente incarnation. Après c'est trop tard. Du reste vous verrez en lisant Jean Soler dont j'ai parlé dans un autre post que les anciens hébreux sont muets sur les conditions post-mortem. Je pense que cet auteur a simplifié mais il est vrai que la notion d'âme immortelle n'apparaît ou ne semble apparaître qu'avec le christianisme. Je connais assez bien l'enseignement des différentes traditions sur les conditions post mortem et tout ce qui est ancien et antique hors zone monothéiste est plus ou moins comparable avec ce qu'enseigne le bouddhisme.

Concernant la "réincarnation"

Le bouddhisme ne parle pas de "réincarnation" mais au contraire de l'infime chance de retrouver une naissance humaine. Or chez l'américain elle est garantie. Le bouddhisme parle d'une chance comparable à celle d'une tortue remontant du fond du grand océan s'agissant d'avoir l'opportunité de passer sa tête dans le trou d'une unique planche trouée flottant en surface. Le dessin n'est pas spécialement rassurant. On dit aussi que ce n'est ni le même ni un autre qui renaît. Le problème c'est que par renaissance on entend là possibilité d'une renaissance animale voire végétale.

Chez Platon il y a un ou deux mythes assez imagés qui sont un peu plus rassurant. Mais si on se tourne vers les Chinois, il faut avoir des enfants pour continuer d'exister post-mortem par le biais du culte des ancêtres. Ca rappelle les offrandes de subsistances dans les tombes de sorte que si vous vivez la vie (très spirituelle) d'un moine et bien vous êtes foutu, non ravitaillé vous allez rapidement péricliter et trépasser littéralement. Le premier pas c'est la naissance, le second la mort que tout le monde connaît et pour finir la seconde mort dont on parle aussi peu sinon moins encore que des EMI infernales.

La réponse des lamas ? Il fallait s'y attendre. Elle est très claire ! Si le sujet est revenu pour raconter ce qu'il a vécu c'est qu'il n'est pas vraiment mort. Donc c'est que le terme n'était pas arrivé. Donc à dégager c'est pas significatif. Mais notez que si on faisait la part des EMI infernales qui doit être considérable (sans être déterminante de ce qui se passera au moment crucial et j'insiste sur ce point) le problème c'est que cette phénoménologie aurait l'inconvénient de valider l'enseignement traditionnel au sujet de la pluralité des enfers. Peut-être pas de "valider" mais au moins de donner à réfléchir en incitant les gens à ne pas prendre la chose à la légère.

De la nécessité de réagir aux tromperies américaines !

Je me sens tenu de dénoncer l'occultation car elle participe d'une tendance à vouloir nous convaincre que les enseignements traditionnels ne sont que des contes de bonnes femmes un peu sorcière et que nous sommes sur terre pour jouir. Le malheure est que si le christianisme a répandu le goût soit-disant spirituel du masochisme qui fait que l'on a multiplier les interdits pour s'en servir notamment comme "aphrodisiaques", la tendance inverse est tout aussi sinon, plus calamiteuse.

Quant à sa manifestation américaine je ne trouve pas de mots assez blessants pour stigmatiser avec férocité ce mélange détonnant d'hédonisme sur fond de plat moralisme bourgeois et de merchandising où la richesse matérielle est signe d'élection divine. C'est à dégueuler, il y a heureusement quelques américains cultivés et raisonnables pour sauver cette Sodome moderne mais n'oublions pas que ce continent a été formé d'un ramassis déhérétiques, d'aventuriers et de putes comme on le voit si bien dans les avantures d'un cow boy très médiatique dont le nom m'échappe mais que tous les gamins ont appris à connaître. Signe particulier, si son nom m'achappe, il tire plus vite que son ombre... Evidemment cette performante "phallique" excite les petits machos en herbe... On a la "chevalerie" que l'on peut ! Il lui faut se recycler dans le contexte pourri de cette tare chrétienne qui veut que les missionnaires ont précédé les chercheurs de métaux précieux et les marchands en contribuant à l'extermination des résistants propriétaires du continent avant les occidentaux dépravés qui l'on conquis pour l'exploiter. Alors je ne verserai pas un sou à la Croix Rouge internationale en faveur des américains sinistrés par les derniers cyclones, c'est que leur plan Marshall n'a pas été un cadeau. Nous continuons à en payer les agios. Alors basta qu'ils se démerdent entr'eux !

J'arrêterais là mon discours. Quant à traiter d'une façon panoramique la question des conditions post-mortem, il faudrait entre 500 et 1000 pages et je ne m'en sens pas la force si même je suis assuré d'en avoir la compétence au moins du point de vue académique. Si toutefois je pouvais avoir l'assurance d'un répit d'au moins 30 ans pour rassembler toute la doc et la traiter plus au moins 50 ans pour jouir de mes droits d'auteur car un tel travail aurait forcément du succès même si le sujet fait peur. Enfin les gens qui auraient du se coltiner ce boulot ne l'on pas fait, ils n'avaient comme souci que de se faire admirer en tant que "gourous" alors que le Grand Patafiole les emporte...

11/04/2012

Comment faire argent de tout en réhabilitant des produits plus ou moins nocifs. La café par exemple...

Café.jpgVous avez sans doute remarqué qu'il existe des "mots magiques" qui font vendre. Je peux en citer deux à titre d'exemples et ce sont les "antioxydants" et les "Oméga 3".

Pour avoir sa ration d'Omegas 3 il suffit de manger régulièrement des harengs, des maquereaux, des sardines et des foie de morue (en balançant l'huile dans les deux derniers cas...) tout en tuilisant pour les salades un mélange d'huile d'olive et de colza bio. C'est une folie que de se ruiner en achetant des capsules d'huile de poisson dont la qualité n'est jamais garantie. Mais l'huile de krill c'est très chic car ça coûte une fortune...

Quant aux "antioxydants" comme il y en a partout, j'observe que l'on peut ainsi monter en épingle des produits plus ou moins banaux et leur redonner un second souffle... Et je citerai deux exemples la tomate et le .. café noir !

Si l'on en croît la médecine antrosopsophique, la tomate (qui est une solanacée) est à proscrire chez les cancéreux : ce serait une des rares plantes qui prospérerait en croissant indéniniment sur son propre fumier. Comme je n'aime pas trop les tomates, cette argumentation m'a marqué et à présent j'observe que depuis quelques temps, et à cause de la présence de lycopène, les tomates ont bonne presse ! Alors qui croire ?

Récemment j'ai lu, ce doit être sur le site Gestion Santé, que des études récentes ont remis le café à l'honneur comme pourvoyeur de polyphénols (une catégorie particulière d'antioxydants) assez loin devant le thé vert en particulier... Bien évidemment, pour faire bonne mesure on préconise des cafés bio torréfiés d'une façon particulière etc...

En présence de ce genre d'argumentaire, il y a lieu de se poser la question de savoir si tout cela est bien sérieux et si des préoccupations commerciales. J'avais pointé récemment le commerce très lucratif du Goji bio en soulignant que l'on avait très largement outrepassé les indications de la médecine chinoise pour ce fruit assez banal et très chinois au demeurant que l'on a fini par naturaliser "tibétain" pour mieux le vendre. Bref, j'observe une tendance très nette à recycler et à relancer quantité de produits assez communs actuellement ou autrefois, sous prétexte de leur teneur en "antioxydants".

Premièrement sachez que les "antioxydants" sont très répandus : vous pouvez cultiver des soucis, des capucines et des violettes (en saison) sur votre balcon c'est bourré d'antioxydants car tout ce qui est coloré est souvent à base de ce genre de molécule. Si mettre des fleurs dans ses salades ça ne mange pas de pain tout en procurant de la couleur, il y a tout de même lieu de froncer les sourcils quand on soupçonne derrière une argumentation à base d'antioxydants la prédominance d'un argument purement marketing.

Puisqu'il est question du café, c'est l'occasion d'attirer l'attention de mes lecteurs sur un texte du fondaleur de l'école homéopathique, Samuel Hahnemann qui a pris position contre le célèbre brevage en l'accusant d'avoir changé le caractère des Allemands. Ce texte vous le trouverez sur le site du Dr Seror, voir : http://homeoint.org/seror/hahnemannpub/cafe.htm

Je cite 

Le sérieux froid et réfléchi de nos ancêtres, la fermeté de la volonté, la solidité du jugement, la persévérance dans les résolutions, la facilité d'exécuter des mouvements peu rapides, mais énergiques ; toutes ces qualités qui distinguaient jadis le caractère national des Allemands, ont disparu depuis l'usage du café, pour faire place à l'imprudence dans les épanchements du cœur, à la précipitation dans les jugements, à la légèreté, à la loquacité, à la versatilité d'humeur, a une mobilité fugitive et sans énergie, à une contenance théâtrale.

 

(Note du Dr. S. Hahnemann : Qui sait quel énervement diététique a été cause que les prodiges du patriotisme, de l'amour filial, de la fidélité, de l'intégrité et de l'attachement à ses devoirs, attributs connus de nos pères, sont presque tous réduits aujourd'hui aux maigres proportions d'un étroit égoïsme ?

 

Il est vrai qu'on ne voit également plus les crimes héroïques qui, au temps du moyen âge et dans l'antiquité, témoignaient de la force du corps et de l'énergie de l'esprit.

 

Mais ils n'ont fait que se résoudre en des myriades d'intrigues, de supercheries et de tromperies, dont l'honnête homme est entouré à chaque pas. Lequel vaut donc mieux d'une seule bombe ou d'un million de piéges cachés ?)

 

Je sais bien que l'Allemand a besoin de boire du café pour échauffer son imagination, pour inventer des romans légers, pour exhaler une poésie badine et piquante, qu'il en faut aussi à l'Allemande pour briller avec tact et esprit dans les cercles de la mode.

 

Le danseur, l'improvisateur, le jongleur, le bateleur, l'escroc et le joueur ont besoin de café, comme aussi le musicien moderne pour soutenir l'étourdissante rapidité de ses inspirations, et le médecin en crédit pour ne pas succomber à la fatigue de cent visites qu'il fait chaque matin.

 

Laissons à tous ces gens-là leur excitant contraire au vœu de la nature, avec toutes les suites fâcheuses qui en résultent pour leur propre santé et pour le bien des autres !

 

Mais ce qu'il y a de plus certain au moins, c'est que l'homme le plus jaloux de dissiper sa vie, n'aurait pu trouver au monde aucun médicament diététique plus propre que le café (et sous quelques rapports, le thé), à changer pour quelques heures ses sensations ordinaires en sensations agréables, à lui inspirer de la jovialité, même de la pétulance, à rendre son esprit fertile en saillies étincelantes, à embraser son imagination d'un feu que sa complexion lui aurait refusé, à accélérer le mouvement de ses muscles jusqu'au tremblement, à redoubler l'action de ses organes digestifs et sécrétoires, à entretenir son appétit vénérien dans un état continuel d'excitation presque involontaire, à imposer silence aux tourments salutaires de la faim et de la soif, à éloigner le sommeil de ses membres harassés, et à le tenir éveillé, lors même que tout ce qui respire sur notre hémisphère goûte les douceurs du repos à l'ombre paisible de la nuit.

 

 

Le café a donc été accusé par cet auteur à juste titre car il procurer une exhaltation très passagère qui se solde par un enthousiasme de peu de durée et des flambées d'idéalisme qui retombent comme un soufflé, son abus aurait rendu la présente humanité intolérante à la douleur. Bref, j'ai été "interpellé" par le caractère très vérifique de ce texte solidement argumenté et j'ai fait le rapprochement suivant : à Paris les cafés, ces officines où l'on refait le monde, sont apparues peu de temps avant notre sacro sainte révolution !

Je suis persuadé que l'intoxication caféique qui est résulté de cette mode a contribué pour une assez large part à la flambée intellectuelle qui a précédé la révolution et qui n'est pas le fait du bas peuple comme on le croit car elle s'est emparée de l'élite sous la forme d'un engouement en faveur de la thématique de l'âge d'or et ce autre travers d'un genre musical assez particulier, à savoir ces idylles sur fond de "bergeries" dont la plupart des opéras baroques sont tissés... Et l'on siat d'autre part que les premiers cafés ont été fréquenté non par des ouvriers mais par des philosophes et par les futurs encyclopédistes.

Bref, ce texte de Hahnemann sur les ravages de ce jus de chaussettes que l'on sert par hectolitres dans le moindre bistrot m'a mené assez loin car je faisais partie des gens d'un type auquel le café réussit assez mal. Je me souviens d'avoir été un jour malade comme une bête et en proie à un stress épouvantable. J'ai donc passé des années sans condommer de café. Puis ayant émigré à la campagne, les bars étant les seules "maisons de la culture" disponibles dans ces désert, j'ai changé mes habitudes... Non sans conséquences car si le café me donnait du courage pour affronter un emploi assez peu passionnant vu l'entourage de mes chers "camarades" j'ai fini par prendre conscience que je souffrais d'insomnies typiques du café avec réveil vers 3H30 où j'éprouvais le beosin de caresser des projets enthousiasmants. Il m'arrivait de me relever pour écrire sous le coup de l'inspiration. Parfois de qualité mais avec cette caractéristiques qu'au petit matin je réalisais le caractère utopiques de mes "envolées". Bref, ayant découvert la cause de cet état, j'ai décidé d'antidoter la chose et je m'en porte nettement mieux car les montagnes russes, c'est épuisant à la longue.

J'ajoute qu'ayant parlé avec des amis propres de cette découverte, j'ai découvert coup sur coup plusieurs "malades" du café. l'un d'eux avait du reste pris conscience de la chose et s'était fait une 30 CH artisanale de café grâce à laquelle il a, du jour au lendemain, mis un terme au genre de phénomène que j'ai évoqué. L'autre intoxiqué n'a pas encore percuté, ça va sans doute prendre encore quelques temps. Cela faisait au moins 3 ans que je lui chantais que Argentum Nitricum est son remède et il aura fallu deux coïncidences pour qu'il entende enfin ce que je lui disais...

Alors que penser des polyphénols du café ? J'avoue avoir été séduit un peu par l'argumentation et j'ai fini par me dire que ce n'était pas idiot. J'ai donc mis de l'eau dans mon vin et quand j'ai besoin d'un bon coup de fouet je bois une tasse de la chose. Mais comme la réalité est toujours très contrariante et bien ça ne marche guère qu'une fois sur 10 !

Enfin comme mes propos très contrariants m'ont valu d'être interdit de séjour dans les deux estaminets du coin (on n'aime guère le franc parler dans le Sud et certains thèmes sont interdits en période électorale...) j'ai acheté un kilo de très bon café bio que je prépare à l'orientale. Au moins est-il excellent quant à l'arôme mais il ne me fait ni chaud ni froid et le résultat est assez décevant...

Enfin que je prenne du thé, du cacao, du café ou du maté, ce qui est extraordinaire c'est que l'on a maintenant de solides arguments diététiques pour varier les plaisir et la variété me semble plus intéressante que tout le reste à condition que ces produits assez banaux ne deviennent pas des produits de luxe. Mais avec la transformation des francs en €uros et la multiplication par 6 du prix des denrés les plus courants les anciens prix de chez Fauchon sont littéralement "explosés" quand on fait le calcul !

A propos de café on m'a consulté récemment sur un café à base de ganoderma lucidum qui se vend très cher par le biais d'un système pryramidal. Ma réponse : c'est une connerie dispendieuse. Voyez les photos du champignon en question est une chose très commune sauf peut-être en bordure de la Méditérannée. Cherchez bien ! Vous n'aurez que le mal de le moudre car ce champignon boisé est assez coriace. Enfin gardez votre argnet pour des choses plus utiles et plus rares et ne vous laissez pas prendre à des arguments marketing qui ne sauraient résister à un examen sérieux.

10/03/2012

Nexus n° 78

NXSMAG078.jpgPour voir le sommaire cliquez ici.

On ne présente plus cette revue "alternative" qui fournit des pistes intéressantes dans de nombreux domaines. On notera pour ce qui concerne l'actualité un plaidoyer en faveur du tirage au sort pour le pourvoi de certains postes soumis à cette arnaque qu'est le suffrage universel. J'ai noté que plusieurs radios (dont France Inter) on plaidé dans le même sens et ce n'est pas idiot...

A noter concernant le cancer, une levée de boucliers contre les mammographies et un procédé de dépistage du cancer par un système de diagramme de diffraction à partir des cheveux. Mais ça coïnce évidemment car c'est tout un commerce rémunérateur qui plongerait en cas d'adoption de cette solution alternative.

Outreau : Ou trop ou pas assez...

J'ai noté également un article extrêmmement suspect qui tend à légitimer les délires qui furent à la base du scandale du fameux procès d'Outreau.

Un sexologue complètement inconnu, un certain Patrick Dupuis de Périgueux énonce une thèse selon laquelle Freud serait la cause d'un déni généralisé des abus sexuel sur les enfants (pédophilie). De crainte d'avoir a reçonnaître que son propre père aurait été un abuseur, l'inventeur de la psychanalyse aurait manigancé une théorie de la sexualité infantile visant à faire reporter la responsabilité sur les enfants. Nul doute que la théorie du fameux complexe d'Oedipe est une connerie (que j'ai dénoncée dans une autre "vie parrallèle") mais si la psychanalyse est bien une "pseudo science" et donc une chose contestée et contestable, ce qui est alarmant en l'occurence c'est l'affirmation selon laquelle aucun enfant d'Outreau n'a menti. Ce sont les adultes qui ont menti... (p.90)

Ce personnage nie l'existence de faux souvenirs de la part des enfants (donc implantés par des adultes comme ce peut-être le cas sous hypnose) et prétends attester de l'existence d'abus rituels dans un contexte satanique de pédocriminalité organisée. Sans prétendre les nier systématiquement car il existe des faits troublants qui n'ont pu être éclaircis (et je pense en particulier à des discussions sur un forum dédié autrefois à Alain Soral à propos de l'affaire Roche) la référence à un tel est extrêmement suspecte et sens le délire carabiné à plein nez. On peut en effet être sûr qu'à partir du moment où il est question de "satanisme", il y a lieu d'être sur ses garde.

Sur cette question je ne peux que renvoyer mes lecteurs à l'ouvrage de Massimo Introvigne intitulé Enquête sur le satanisme (Dangles) qui consacre p. 310 et suivantes un long chapitre à l'antisatanisme laïc avec l'histoire des (pédo) psychiatres et des survivors. Il est fait référence justement à Freud qui alors qu'il pratiquait l'hypnose fut confronté à une épidémie d'abus sexuels censés être survenus dans des contextes très sataniques de la part de nombreuses patientes. Freud aurait conclu à une sorte de "contagion psychique" impliquée par sa méthode d'investigation et aurait arrêté les frais. Malheureusement, au Canada et à notre époque on n'a pas eu la même prudence et l'histoire s'est reproduite avec cette différence que les "psys" ont cru aux confessions des enfants. Jusqu'à ce que des universitaires américains entrent dans la danse et s'efforce de mettre un terme à ce délire carabiné. Mais en France on n'en a rien su.

Sauf que cette épidémie a tenté de pénétrer le continent par le biais d'une affaire survenue à Nice à propos de "magistrats" censés avoir participé à des sortes de "messes noires" à base de pédophilie auquel une partie de la bonne société niçoise aurait été mêlée. En réalité l'affaire est très simple : à savoir que dans le cas de deux divorces, la partie perdante a été désavantagée par le fait que la partie gagnante appartenant à une famille de magistrats elle obtint l'avantage sur les enfants du couple. Les parties perdantes s'étant réfugiées aux USA ont été littéralement "contaminées" par le phénomène décrit par Introvigne et les gosses ont été suggestionnés d'où les histoires et les dessins que l'on a pu entendre et voir. Je n'ai pas suivi l'affaire au moment où elle s'est produite, je ne l'ai reconstituée que par la suite. Il se trouve que j'ai été alerté par les déclarations délirantes d'un magistrat suisse qui avaient prétendu que la guerre à la pédophilie ne sera réellement déclarée que lorsqu'on découvrira des charniers d'enfants... Maintenant quand on sait quel est l'avocat qui s'est emparé de cette histoire et pour quelles raisons, on a presque tout compris !

Je ne m'étendrai pas sur cette histoire car il y aurait un livre à écrire et ce serait assez nauséeux mais ce qu'il convient de souligner c'est la parenté entre le délire mentionné ci-dessus et les conséquences de l'Affaire Taxil en termes de bobards comme ceux qui voulaient qu'à une certaine époque quand on faisait des fouilles sous des couvents on était censé découvrir des souterrains entre des monastères masculins et des couvents féminins abritant des ... charniers d'enfants. Il s'agit là de ce que les sociologues appelent des rumeurs urbaines, elles sont du même tonneau que l'histoire de ces magasins de confection féminine dans les cabinet d'essayage desquelles les jolies femmes étaient censées disparaître pour être exportées vers de harems. Du même tonneau sortent les histoires de restaurant chinois faisant manger du rat à leurs clients avec le dentiste découvrant la supercherie par un os coïncé dans la denture d'un patient...

Le cas de Régina Louf

Le sexologue évoque le personnage de Régina Louf qui est lié à l'affaire Dutroux. J'ai parcouru à deux reprises l'ouvrage de trois journalistes belges que j'ai rendu à son propriétaire et dont je ne me souviens pas du titre. Il en ressort que dans cette affaire des simulacres de rituels sataniques ont bien été mis en oeuvre pour décrédibiliser la parole des enfants. Il y a eut bien un groupuscule de partousards axés sur des partenaires en bas âge plus ou moins indirectement liés à du personnel politique car la Belgique est un petit pays mais à part un groupe d'une demi douzaine d'obsédés parmi lesquels figurait un avocat jadis centré autour d'une ou deux "boîtes" connues il n'y a jamais eu de "réseau international". Régina Louf a bien décrit des sévices ayant eu pour théâtre une champignonnière abandonnée et aujourdh'ui détruite dont on trouvait encore les photos sur Internet dans les années 90 et le propriétaire avait confirmé que les descriptions témoignaient bien de ce que les acteurs avaient parcouru les lieux. Bref, le problème est que si l'enquête policière a été menée très sérieusement, elle a fini par être polluée par l'intervention de témoins complètement azimutés qui ont décrit de véritable "scènes de chasse" dans des châteaux ardennais appartenant à des gens de l'aristocratie belge où des gosses auraient servi de gibier. Je tiens le témoignage de Régina Louf pour partiellement fiable, le problème est que ce qu'elle a vécu l'a rendu loufdingue et qu'il faut jouir d'un discernement hors norme pour s'y retrouver.

Enfin j'ajouterai que ce n'est pas de gaité de coeur que j'ai du me pencher sur ces affaires. Il a fallu des pressions concordantes de mes lecteurs de l'époque qui m'ont fourni les ouvrages décisifs. Quant à l'affaire d'Outreau, je ne l'ai pas voulu suivre j'ai su dès les premiers instants qu'il s'agissait d'une forgerie et c'est devenue une certitude quand est apparue l'histoire d'une ferme proche de la Belgique où se serait déroulé des rituels sataniques à base de zoophilie. La salope à l'origine du drame judiciaire a tenté en vain de suggestionner les enfants qui n'ont pas su retrouver le chemin tout simplement parce qu'il s'agissait d'une invention !

On notera que le sexologue prétend que 1/3 des filles sont abusées pour 1/6ème parmi les garçons mais cela ne concerne que les statistiques à l'intérieur de se propre clientèle. Cela concerne donc des gens "à problèmes" et ne constitue pas un échantillons valide parmi le tout venant ! Or ça n'est pas dit clairement, il faut le déduire et si on l'y rapidement l'article, on risque de comprendre de travers.

Une véritable hantise

J'ai eu l'occasion d'observer en silence cette hantise notamment au travers des réflexions du vulgum pecus qui se valorise en pensant que ses rejetons sont à ce point enviés comme objet sexuel. Nul doute que les abus sexuels existe et sont assez répandus d'abord à l'intérieur de la parentelle mais quand une société majoritairement incroyante en vient à croire en l'existence d'un stanisme institutionnel alors que les curés rient ouvertement le plus souvent quand on parle de leur ancien "Diable", il y a lieu de se poser des questions étant précisé que seules les "bonnes questions" méritent une réponse.

Bien sûr on va me dire à propos de Massimo Introvigne qu'il s'agit d'un personnage suspect d'accointances avec l'extrême droite. Mais il se trouve que j'ai eu l'occasion de correspondre avec lui et d'échanger des documents. Sa méthode peut paraître singulière qui consiste à ne tenir pour "satanisme" qu'un culte adressé nommément à Satan en personne mais il n'exclut pas que certaines choses, sans même remplir cette condition, puissent être "sataniques". Bref, il a ses limites en tant que penseur catholique mais on le voit mal faisant le jeu du "satanisme" par le déni.

Enfin, le vrai problème ce n'est pas tant la "pédophilie" qui est vieille comme le monde mais la fascination qu'elle exerce sur certaines personnes et notamment sur des psychologues. C'est à croire qu'il trouvent, en cultivant et répandant des fantasmes qui ne peuvent résister à un examen sérieux, un moyen ou plutôt un alibi pour flirter avec des penchants inavouables, tel est ma conviction chaque fois que je vois des gens hantés par le sujet et qui prennent faits et cause pour la défense des enfants. On a vu le patron d'une association (qui jouait les "indics" et dont j'ai toujours pensé qu'il était un "pédophile" refoulé) très mal finir : suite à des poursuites en diffamation il a du "fermer boutique"...

Il y a quelque chose qui ne trompe pas quand au caractère "névrotique" et même "pervers" de cette hantise, c'est que lorsque l'on tente de plaider en faveur du bon sens, on est immédiatement accusé d'être complice. Il est possible du reste que la plupart des "croisés" en la matière soient tout simplement des "abusés" qui trouvent ainsi un moyen de se venger des sévices qu'ils ont subi...

Le "bon sens" doit régner en la matière : ainsi dans l'affaire des magistrats de Nice, il est clair que la thèse impliquant une bonne partie de la société niçoise la plus friquée dans des "parties fines" dont des gosses auraient constitué le "plat de résistance" n'est pas passible sans que pareilles comédies ne se soient ébruitées... En fait j'ai trouvé par hasard l'origine des "matériaux" ayant servi à cette élaboration fantastique. Ils résident dans l'existence d'une sorte de club du temps de Jacques Médecin appelé le "Cube" qui tenait ses assises à Acropolis et où la jeunesse oisive pratiquait de curieux jeux de rôle assez surréalistes. Si ma mémoire est bonne on doit trouver des articles à ce sujet dans les archives d'un quotidien appelé familièrement "Nice Putain"... Ensuite il y eut des amalgames avec l'affaire du Temple solaire... Bref il faut distinguer entre la réalité et les mauvais romans populaires...

10/08/2011

Une caution du "Professeur Petzouille"...

dessin-LeChat-Geluck.jpg

Le Dr Vial sacré charlatan à l'unanimité

Ma dénonciation du charlatanisme du Dr Bernard Vial m'a valu plusieurs éamails qui abondent dans mon sens. En fait seulement 3 mais c'est un record car dans la mesure où je ne donne pas la possibilité de formuler des commentaires, il faut être très motivé pour m'écrire et ça limite. Je n'ouvre pas de commentaires car si c'est pour passer mon temps à effacer des insultes où à répondre à des gens qui ne savent pas lire attentivement, ce n'est pas la peine...

A ce sujet, j'ai pris la peine de répondre longuement à une dame qui me questionnait au sujet du "G5". Mon propos est très clair qui dit que tous n'ont pu fabriquer leur monométylsilanetriol qu'à partir de Rhodorsil 51 T (ou de Silres BS16, des produits industriels destinés à imperméabiliser les terres cuites ou empêcher les remontées de salpêtre dans les maçonneries. Bref, elle est tellement persuadé que Le Ribault détenait un secret de fabrication qu'elle ne comprend rien. Elle m'a donné son téléphone et je lui cours après sans succès depuis plusieurs jours. J'aime bien déniaiser les gens mais il semble que l'on se heurte parfois à des impossibilités.

J'ai d'abord reçu un premier mail ainsi conçu :

Bonjour

Dans ma vie professionnelle, j'ai été en contact avec l'univers des POCONEOLS...en particulier parce que l'abbé BOURDOUX a vécu dans une congrégation religieus  entre ALBI et CARMAUX. (Le Prof. habite cette région...) Le nom de l'informateur ne me revient pas. C'est un peu loin et à l'époque on m'avait dit que à l'origine BOURDOUX avait mis au poins sa gamme sur la base de TM (...) mais que suite à des difficultés de commercialiser ses produits en TM...il avait purement et simplement tout reformulé en 5 CH..le statut de "produit homéopathique" le dégageait de nombre de contraintes

Plus tard, il y a bien une dizaine d'années j'ai eu l'occasion d'assister à une conférence des labos FABRE qui avait racheté les POCONEOLS..et j'ai remarqué que toute l'argumentation du conférencier etait purement une approche phytothérapique.

Avec ma sympathie pour votre travail.

Donc cela rejoint votre analyse et on se demande sur quoi sont construites ces formules.

D'où les conséquences suivantes :

1) Il est clair que l'on peut maintenant se poser des tas de questions. Puisqu'il est avéré que Bourdoux voulait commercialiser des mélanges teintures mères, onb peut se demander si la dolution en 5CH est capable d'atteindre les objectifs fixés par l'approche phyto d'origine.

2) N'aurait-il pas été préférable de recourir à des DH et non des CH si la réglementation le permettait.

3) Quid des effets des Poconéols surtout prescrit à l'époque par des radhiestésistes tels le Père Jurion ?

Enfin il est acquis que le DR Vial fait dans le pure délire et que c'est probablement une grosse pointure.

Précisions sur le Pr Petizouille

Pharmacien, il a travaillé pour deux laboratoires homéopathiques avec dans un cas une fonction de commercial qui l'a mis en contact avec des médecins du gens "Petzouille" des rustres et des charlatans plus ou moins siphonnés. Il est à la retraite et s'intéresse principalement à la nutrition.

Et il précise :

J'aime bien ce que vous dites sur votre blog. C'est honnête et vrai et j'apprécie aussi Jacques VALENTIN, bien que je n'ai pas de contact avec lui...

Un grand merci, ce n'est pas tous les jours que pareille chose se produit...

Les travaux du professeur Petzouille

Le site principal : http://professeurpetzouille.free.fr/

C'est un humoriste, voyez son curriculum fantaisiste où il dit élever les chats et les escargots. Voyez aussi son allusion au Mzab (patrie des Karedjites, des dissidents de l'Islam réputés puritains et leur théorie du pantalon)...

Le forum : http://forum.lixium.fr/l-bigoufu.htm et http://forum.lixium.fr/l-bataille.htm

Voir aussi sur le régime du DR Seignalet : http://www.lappart-des-spasmos.fr

Il y a de quoi faire et je vais parcourir tout cela car cela m'avait échappé. J'étais tombé sur des interventions externes, notamment sur la vitamine C et le moyen de se la procurer (labos d'oenologie) et je m'étais arrêté là.

Il est intervenu dans d'autres forums, sur doctissimo notamment où une idiote lui a demandé s'il était un vrai professeur en regrettant de l'avoir tutoyé...

La synchronicité aidant un ami m'a dit que sa soeur, atteinte d'un cancer, avait trouvé des choses intéressantes de sa part et qu'elle commençait à s'ouvrir aux méthodes alternatives après avoir été ratiboisiée par une chimio. Il est bien temps...

Je ne peux donc que chaudement recommander les forums de notre "professeur" car je n'ai nullement la prétention de tout couvrir car je n'ai pas la science infuse sinon des files de pélerins feraient la queue à ma porte et j'aurais la police ou la gendarmerie sur le dos...