Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2013

TJ Clark, Mineral Gold, LifeSprings et all, la source des Indiens Païute : cascade d'abus, de revendications et menace de procès !

Résumé provisoire :

Trois appelations se disputent une source d'oligoéléments végétaux découverte par les indiens Païute de l'Utah. JT Clark et Cie, Minéral Gold, LifeSprings tandis que l'on trouve d'autres déclinaisons apparentes du même produit. JT Clark apparaissant comme représentants les héritiers du fermier découvreur offre un des produits les moins chers,  Mineral Gold (soutenu par Marie France Muller qui aurait visité le site de production) me menace en la personne d'un certain Mike Meyersohn m'écrivant du Kansas qui prétend détenir des titres de propriétés sur la source. Enfin LifeSprings détiendrait un jugement australien lui reconnaissant un droit exclusif à exploité le produits des poches de plantes fossilisées qui sont à la base du produit. Encore une affaire aussi compliquée que celle du plasma de Quinton sur laquelle il me faudra revenir et conclure...

Je continue l'enquête et je suis déterminer à faire parler les uns et les autres pour savoir qui fait et détient quoi dans cette sombre histoire.

Menace de procès !

Vous allez constater une fois de plus que les gens qui se risquent à contester mes informations ont des grandes chances de mordre la poussière car une fois de plus la menace va se retourner contre son auteur ! 

MINERAL-GOLD-250ML-webok.jpgLa première mouture de cet article date de juillet 2012. J'ai reçu ce jour (31 mai 2013) le mail suivant :

Monsieur,

Vous êtes prié de retirer votre article injurieux et diffamatoire sur Minéral Gold. Nous avons porté cela à nos avocats et porterons plainte à qui de droit en France si cet article mensonger n’est pas retiré rapidement.

Salutations

Mike Meyersohn

J'ai répondu ceci : 

Monsieur,

Je ne vous connais pas et vous ne vous êtes mêmes pas présenté et e ne cède jamais à des ultimatums et encore moins à des menaces ! Vous ne me priez pas vous m'ordonnez et je ne reçois d'ordre de personne ! Je suis adulte responsable et je sais ce que je dis !

Vous dites que cet article est injurieux, que lui reprochez vous précisément et d'abord qui êtes vous pour commencer ? Que représentez vous ?

En France, on commence par s'expliquer et par justifier ses demandes et je vous signale qu'il existe un droit de réponse.

Je vais commencer par publier vos menaces et mes lecteurs apprécieront... 

Vous vous croyez où ? La France c'est pas le Far West ! Vous avez tout à perdre d'un procès qui ne fera que renforcer mes dires ! Enfin mon blog n'a pas une audience phénomènale qui justifierait une action d'envergure! Ce à quoi vous allez arriver c'est à aggraver la situation et à me contraindre à ajouter des preuves de ce que j'avance. Alors en cas de plaintes faites gaffe à la possibilité d'une demande reconventionnelle qui pourrait sans doute vous coûter cher !

Je vais donc reprendre mon article et apporter tous les éléments de preuve, je les ai du reste sauvegardées. 

A bon entendeur salut !

JDM

Renseignements pris, une boutique vendant un produit concurrent aurait reçu des menaces.

Le produit que vous voyez en photo fait 250 ml ce qui à raison de 39,50 € met le litre à 160 € !

Pensez au petit cochon rose puisque je risque d'avoir des ennuis... C'est à gauche...

L'article original commence ici

Je l'ai modifié, clarifié et finalement aggravé. Mon attention avait été attirée par une publicité de Biocontact sur une eau bio-colloïdale contenant plus de 70 éléments à l'état de traces qui aurait des vertus extraordinaires.

Le produit de base (à savoir des concrétions minérales antédiluvienne) n'est pas en soi une arnaque, (je souligne) mais il donne lieu à des abus en cascade, jugez en !

La légende dorée

TJ-Clark.gif

La source sur laquelle je m'étais basé ayant disparue, je reprends une version plus complète de cette légende :

L'eau biocolloïdale a été développée dans le début des années 1925, après que Thomas Jefferson Clark, un propriétaire de ranch du centre de l'Utah (USA) soit tombé gravement malade. Les médecins sont alors incapables de diagnostiquer sa maladie et son état s’aggrave progressivement.

Pour sauver sa vie, il écoute une amérindienne locale, de la tribu Paiute, qui le conduit jusqu’à un bassin sacrée connu par les siens, situé sur ses propres terres, au pied de magnifiques falaises de grès.

Il consomme cette eau durant plusieurs semaines et observe que son état s'améliore de façon notable, et ses douleurs se calment progressivement. Surpris par les bénéfices observés, TJ Clark veut connaître le secret de cette eau si précieuse, et décide de remonter jusqu’à la source, à travers les crevasses de la falaise.


C’est ainsi qu’il s’aperçoit que l’eau jaillit d’une sorte de tourbe minérale. Il a alors l’idée de faire analyser cette terre par des géologues puis des biologistes. Les scientifiques découvrent que ces terrains contiennent des « poches » de plantes semi-fossilisées datant de plus de 100 millions d'années.


On sait depuis comment se sont formés ces poches : suite à une éruption volcanique, une partie d’une forêt tropicale a été recouverte, et parce que la lave s’est refroidie très rapidement, les arbres et les plantes de la forêt furent pétrifiés tels quels. Au fil du temps ces sédiments se sont retrouvés prisonniers entre deux épaisses couches de grès, et ont pu ainsi être conservés intacts. C'est donc bien un phénomène géologique unique au monde qui a ainsi été découvert.  

TJ au regard des bienfaits observés, qu’il attribue à sa richesse en composés minéraux, il décide de mettre au point une technique qui permettrait de reproduire la même eau que celle du bassin sacré. C’est ainsi qu’il fait décanter des extractions de sédiments dans de l’eau très pure. Il distribue d’abord cette solution minérale à ses amis et voisins. Leurs retours et commentaires l’encouragent alors à continuer. Le bouche à oreille fonctionne rapidement et la découverte d’une « eau de guérison par T.J. Clark se diffuse à travers le pays.    

TJ a passé le reste de sa vie à travailler avec des chercheurs et à comprendre les raisons de ce formidable succès. Les biologistes qui ont analysé les sédiments se sont aperçus qu’ils possédaient environ 75 oligo-éléments et minéraux colloïdaux (en suspension ionique), dont certains unique à l’état naturel.  

Aujourd'hui la technologie permet de reproduire la même eau que celle du bassin sacré : les plantes semi-fossilisées sont extraites des profondeurs du sol puis mises à décanter dans de l’eau pure. Les recherches actuelles portent notamment sur les propriétés électriques de ces composés minéraux et la synergie qui se créé entre eux.  

La descendence de T.J. Clark ayant eu du mal à rester unie, il existe aujourd'hui plusieurs producteurs d'eau biocolloïdale se réclamant de l'héritage de l'aïeul. Difficile de faire la part des choses. C'est pourquoi Marie France Muller, a mené son enquête.

Cette naturopathe et journaliste française (docteur en psychologie et en naturopathie) a effectué des recherches approfondies en oligothérapie : cf son livre Quelle santé de fer ! santé, jeunesse et vitalité grâce aux minéraux et oligoéléments colloïdaux (Ed. Jouvence). Elle insiste dans son livre sur 4 produits remarquables : plasma de Quinton, sel de l'Himalaya,  sel et boue de la mer morte, et eau biocolloïdale de l'Utah.

Elle plébiscite particulièrement l'eau biocolloïdale (LifeSprings), au vu des nombreux témoignages des personnes qui font une cure, que ce soit en cure d'entretien ou en cure thérapeutique.Concernant les différentes qualités d'eau biocolloïdale, elle a mené son enquête donc, aussi bien via des analyses des différentes eaux, que sur place, dans l'Utah, afin de déterminer le vrai du faux. C'est ainsi qu'elle s'est aperçu que la société Lifesprings détient les principales mines de sédiments et offre une eau de grande qualité.

Source : Herbajovis voir plus loin...

Commentaire et explications

Ainsi la source en question était une source sacrée des Indiens Paiute et les plantes semi fossilisées baignaient dans une eau qui du fiat de son parcours sous terre était à l'origine une eau thermale qui ne tenait pas ses propriétés uniquement de la diissolution d'un complexe minéral très original.

Or nous savons uqe la source est tarie et que ce que l'on exploite c'est une eau ordinaire (on la suppose purifiée par osmose inverse) dans laquelle les résidus semi fossilisés font trempette et comme on va voir qu'il existe plusieurs marques qui exploitent ces dépôts antédiluviens on peut s'attendre à des degrés de concentration différents.

Lifesprings colloidal mineral 75

Lifesprings.jpgVoir à ce sujet l'article de Christophe Etienne sui s'était penché sur le problème de son côté :

http://www.clesdesante.com/article-eau-bio-colloidale-ou-...

Je cite : Testez vous-même la différence entre Mineral gold et "Lifesprings colloidal mineral 75", il vous suffit de laisser sécher un peu de produit dans une assiette : le résidu sec est beaucoup plus abondant pour Lifesprings.

A présent rendez-vous sur : http://www.herbajovis.com/eau-bio-colloidale-ou-mineral-g.... Même histoire, Clark c'est le nom du fermier ! Là le prix tombe à moitié...

Le litre de "LifeSprings mineral 75" tombe 116 € (pour un produit plus concentré)

Pour un produit nettement plus concentré, il faut le souligner...

Voir : http://www.herbajovis.com/eau-biocolloidale-lifesprings-5...

Lifesprings Minerals 75 serait en fait l'original ! 

Vous avez dit bizarre ? sur : http://www.ombellenature.com/lifesprings-colloidal-minera... on lit ceci :

Rien ne vaut l’Original : Quand T.J. Clark commença à exploiter sa mine, plusieurs concurrents s’installèrent sur le tracé de la rivière souterraine pour creuser des forages en plein air et récupérer à leur tour les précieux fossiles végétaux vieux de 100 millions d’années.

Malgré les allégations de certaines marques présentes en France, seule LifeSprings Colloidal Minerals trouve son origine dans cette mine, exploitée aujourd’hui par les descendants directs de T.J. Clark. Seul les fossiles végétaux issus de la mine originale bénéficient des précieuses conditions de conservation et de pureté qui ont fait la réputation de LifeSprings Colloidal Minerals depuis 75 ans dans le monde entier.

A la suite d’une procédure menée par Contact Minerals, le distributeur mondial de LifeSprings Colloidal Minerals, la plus haute instance judiciaire australienne, la Cour Fédérale de Justice d’Australie, a jugé, dans un arrêt rendu le 3 août 2001, que seul LifeSprings Colloidal Minerals® est issu de la source originale de T.J. Clark et produit selon les procédés et méthodes originales mises au point par ce dernier. Les affirmations contraires et les critiques répétées émises par son concurrent direct sur plusieurs marchés mondiaux, dont la France, ont été jugées diffamatoires et mensongères et ont donné lieu à de lourdes condamnations pécuniaires.

Décidément qui donc est ce Mike Meyersohn qui ose me menacer ?

Résumé : pour l'instant on peut constater que l'eau biocoloïdale LifeSprings est plus concentrée en minéraux et moins coûteuse que Mineral Gold. Le dénommé Mike Meyersohn (Michaël fils de Meyer en bon français) que l'on suppose être le promoteur de Mineral Gold aura beau gueuler tant qu'il voudra et dépêcher une escouade d'avocat les faits sont les faits :

"Mineral Gold" c'est quoi ?

 Réponse de Christophe EtiennePour info le produit distribué en France sous la marque "Mineral gold" par un certain nombre de revendeurs est importé de la société TJ Clark & Company (j'en ai la preuve écrite) qui vend ce produit, très peu concentré, à un prix dérisoir... (cf la bouteille de 474 ml sur http://www.tjclarkminerals.com/ ) alors que Mineral gold revend ses bouteilles (reconditionnées) à un prix pour le moins soutenu...

Voir : http://www.cybersafecredit-2.com/secure/tjclark/merchant2...

JClark.jpgLa contenance n'est pas indiquée mais le poids de 3 kg laisse supposer qu'il s'agirait d'un flacon d'au moins 2 litres, à 25 $ cela fait 12,50 $ le litre  mais mettons qu'il ne s'agisse que d'un litre ! La différence n'est pas mince.

Le problème est que la famille Clark diffuse un nombre impressionnant de produits qui n'ont pas forcément un rapport direct avec les fameux dépôts révélés par les Indiens Paiute. Voyez :

http://www.tjclarkminerals.com/products/product.html#liquid specialty formulas:

Il y a de quoi s'y perdre...

Mais est-ce la famille Clark où s'agit-il des bénéficiaire d'une marque déposée sans rapport avec la famille : mystère et boules de gommes !

Autres déclinaisons du produit originel fossilisé

Vous pouvez être sûr que lorsque vous voyez une annonce pour un liquide contenant environs 70 minéraux ou traces dont on vous donne plus ou moins la liste la source est unique, c'est le produit de base de la famille Clark plus ou moins redilué.

Rien que sur iherb.com, je ne m'étais pas amusé à les dénombrer mais je vais en indiquer un certain nombre rien que pour montrer que Mineral Gold n'est qu'un exploiteur parmi d'autres certes mais c'est manifestement le plus gourmand, et il peut faire ce qu'il veut on ne cédera pas devant ses menace.

Test (bis repetitas) : Donc pour comparer les divers produits c'est simples vous prenez la même quantité de liquide avec une pipette graduée (Boiron en distrubue avec ses teintures mères) et vous déposez cette quantité dans des petites coupelles transparentes. Genre verre de montre et vous observez la densité du dépêt après séchage. Ensuite vous comparez les prix à raison de volume et de la densité...

Produits disponibles chez Iherb.com

Voici tout d'abord un autre site de la famille Clark avec des prix.

http://www.tjclark.net/index.html#prices

Fulvic.jpg

La famille fournit le produit par bidons et les revendeurs font leur petite cuisine en le diluant plus ou moins. Le problème c'est que les emballages ne donnent généralement aucune indication sur la concentration. Il conviendrait d'avoir, comme pour les eaux minérales, le poids du résidu sec par litre.

Voir : http://www.iherb.com/Vital-Earth-Minerals-Fulvic-Mineral-...

Cette fois le prix du litre tombe à 22 € soit 7 fois moins cher que Mineral Gold !

Le problème étant que je ne peut pas établir de comparaison avec les 2 autrres produits en terme de concentration... Les producteurs n'indiquent aucun moyen de calculer le résidu sec par litre...

Voici un autre produit qui vient de la même source :

http://www.iherb.com/Source-Naturals-Colloida-Life-Trace-...

 

SNS-00353-1(1).jpg

Si vous souhaitez utiliser ce produit pour informer une eau osmosée ou distillée avant dynamisation par un procédé quelconque, quelques gouttes du flacon ci-dessous suffissent. Si c'est pour une cure et si vous n'êtes pas iodiot,  prenez le produit ci-dessus (avec mon code FIH016) ou vous commandez le produit de LifeSprings chez Herbajovis si vous voulez acheter français. 

Il reste vous l'aurez pu constater, un certain nombre d'interrogations en suspens mais l'objectif était de montrer que Mineral Gold est le produit le plus mal placé à tous égards dans cette classe de produits. 

 

28/05/2013

Diabète de type II - Intérêt du dosage des fructosamines et de l'extrait de cannelle (Cinnulin PF)

diabète.jpgMise à jour du 28 mai 2013 : cette note à été passablement remaniée. Les parties modifiées sont en bleu.

Le sujet en observation vient d'avoir sa glycémie à jeun et son taux d'héoglobine glyquée. La glycémie est passée de 1,30 à 1,10 g. Le taux d'hémoglobine glyquée est passé de 5,6% à 5,3%. Pour ce dernier paramètre ce n'est pas spectaculaire ni significatif sur le plan clinique mais ça prouve l'existence d'un progrès et d'une efficacité de l'extrait de cannelle.

Je précise qu'il faut utiliser l'extrait purifié car la présence de coumarine dans l'extrait courant peut causer à la longue des dommages au foie et au rein qui seraient
fructosamines,protéines glyquées,diabète,glycémieréversibles. Voir : 

Iherb Natural-Factors-WellBetX-Cinnamon-Extract-20-1-150-mg-60-Capsules

Je suppose connue la différence entre diabète de type I (insulino dépendant) et de type II (non insulino dépendant).

Diagnostic

Concernant le diabète de type II, on considèrerait qu'une personne est diabétique si la glycémie à jeun le matin est supérieure à 1,26 g. C'était du moins l'ancienne norme de l'OMS et je vois que l'on a tendance à descendre et je vois que les valeurs de référence de mon labo sont à 1,06 g. Evidemment, il s'agit de faire vendre des médocs comme pour le cholestérol !

Bref, l'appréciation du chiffre est relative. Le repas de la veille au soir influe sur le résultat. Un moyen de faire baisser sa glycémie matinale c'est de bannir les sucres même lents le soir et de manger légèrement ce que l'on a beaucoup de mal à faire. Donc pas de panique !

Appareils piqueurs

Je rappelle que les appareil de mesure doivent être étalonné sur le labo. On fait une mesure en même temps que la prise de sang et on compare 2 ou 3 fois de suite pour déterminer une correction éventuelle. certains lots de bandelettes majorent le chiffre réél, ça aussi ça doit être voulu car plusieurs observations et calculs m'ont convaincu que les % de déviations admis sont souvent dépassés. L'utilisation de ces appareils demande un certain doigté.

Suivi de la glycémie

La plupart des médecins ne connaissent que l'hémoglobine glyquée qui reflète la glycémie moyenne des 3 ou 6 mois en arrière. A noter que l'on peut observer une tendance diabétique (résistance à l'insuline) avant d'atteindre les 6%. Là encore l'interprétation de ce paramètre est chose délicate.

Voir http://www.diabete-vals.info/Comprendre/examens-hemoglobi...

Le dosage l'hémoglobine glycosylée concerne le long terme (4 dosage maximum par an) et et le dosagede la fructosamine sert dans le le cours terme pour l'ajustement précisé et rapide du régime et traitement naturel ou médicamenteux.

Contrôle général de la diététique et du traitement éventuel

Si les examens révèlent un problème, on a tout intérêt à se munir d'un appareil de contrôle, de l'étalonner convenablement et d'observer l'influence du régime sur la glycémie matinale et post-prandiale. Cela est valable même si le médecin n'a pas jugé utile de prescrire un médicament hypoglycémient étant précisé que le médicament de première intention c'est la METFORMINE dont les vertus anti-âge sont très prisées côté américain. La Metformine ne presse pas le pancréas comme un citron pour stimuler la production d'insuline, il favorise la consommation du glucose au niveau cellulaire et musculaire. On n'a jamais intérêt à démarrer trop trop une médication qui a la longue finira par épuiser le pancréas et obliger au recours à l'insuline.

Voir : http://gestionsante.free.fr/journal_de_bord_0412.htm

L'opération consistant à se piquer régulièrement un doigt a bien des inconvénients, psychologiques en particulier. C'est une source de stress et si le patient ne sait pas interpréter correctement la varitation des résultats en relation avec son régime, elle doit être éviter.

Voir aussi : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2129164/

Contrôle en finesse de la glycémie (dosage des fructosamines)

Outre les régimes fondés sur les restrictions des sucres rapides, voire leur suppression et la limitation des sucres lents si on a peu d'activité physique, il existe bien des médications naturelles qui peuvent aider à faire baisser la glycémie. Je n'en ferai pas la revue car cela m'obligerait à rédiger une brochure voir un livre et je me contenterai de citer plusieurs médications de première intention qui peuvent permettre, en sus de la maîtrise de son régime, de tendre à régulariser sa situation glycémique :

  1. Metformine (sur ordonnance)
  2. Extrait de Cannelle
  3. Diabène et Diacure de Lenhing
  4. Poudre de Gymnema Sylvestris

Un moyen de contrôler scientifiquement l'effet d'un traitement palliatif c'est de soser les fructosamines ou protéines glyquées qui représente les deux à trois semaines de glycémie précédant le dosage. C'est le seul moyen que l'on ait d'ajuster finement un traitement. L'hémoglobine glyquée répsentant au moins 3 mois de glycémie adaptée qu'à un contrôle très périodique (2 fois l'an au minium)

Et c'est remboursé. Si votre médecin renacle, ou vous changez de "fournisseur" ou ça vaut la peine de payer de votre poche (B30 8,10 € + prise de sang). Certains médecins ne connaissent pas mais il s'agit d'un vieux dosage qui était très utilisé dans les service de diabétologie.

Faire un dosage de référence, puis un dosage après 3 semaines du remède à tester. Les valeurs de références contiennent 2 plages, une plage de "normalité", une plage correspondant à un diabète maîtrisé. Il s'agit de rester dans ces "clous" là et si possible de faire baisser le chiffre dans la première plage.

Cette méthode a l'avantage d'éviter le stress des pipures et contrôles régulier. A utiliser quand il n'y a pas d'urgence à traiter et dans le but d'optimiser par des moyens naturels sa glycémie.

Concernant le Gymnema Sylvestris

J'ai observé des perturbations avec le Gymnema Sylvestris et je ne suis pas seul. J'acques Valentin m'a confirmé le caractère problématique de cette plante ayurvédique, je cite : à titre anecdotique j'avais testé Gymnéma Sylvestris il y a quelques années et l'avais mis rapidement à la poubelle car je pense que cela me déréglait la glycémie en tout cas je me sentais assez mal après. Par contre l'extrait de cannelle a une action très douce et je ne sens rien quand j'en prend. Mais ce sont peut-être des réactions individuelles. En tout cas ça incite à l'utiliser d'abord surtout vu vos propres constatations et résultats !

Observations paradoxales

Le diabète est une maladie grave. L'automédication est possible tant qu'on demeure dans la zone de "maîtrise" indiquée mais c'est à la condition de pouvoir contrôler OBJECTIVEMENT les résultats de ce que l'on fait. Notez que la plupart des médecins appliquent des protocoles et ne se cassent pas la tête. Dans ces conditions vous avez tout intérêt à prendre votre sort en mains et à strictement contrôler ce qu'il font. Un patient bien ordonné classe ses résultats en les reliant et tient des courbes de certains facteurs. Avec un tableur, c'est pas sorcier....

J'ai observé, chez un proche que je suis de près, que les substances hypoglycémiantes citées ci-dessus peuvent majorer la glycémie matinale et donc provoquer l'effet inverse à celui recherché. Par exemple une glycémie à 1,30 g va avoir tendance à grimper de 10/15 voir 20 centièmes. Je ne connais pas l'explication de ce phénomène et c'est précisément pour l'observer de plus près que j'ai cherché un moyen de quantifier les résultats d'un traitement palliatif. Et j'en saurai sans doute un peu plus d'ici quelques semaines ou mois.

Preuve de l'efficacité de l'extrait de cannelle (Pure Bulk)

Je viens d'avoir les résultats d'un test de cet extrait sur un proche. Voici le dosage des fructosamines (protéines glyquées) avant et après prise d'extrait.

Le sujet est passé de "diabète maîtrisé" à sujet non diabétique, preuve qu'il est relativement aisé de remédier à une tendance diabétique à la condition de ne pas agir en aveugle mais de CONRTOLER l'efficacité des pratiques adoptées. On verra si l'usage d'antiglycation améliore ce résultat qui d'ores et déjà est "rentré dans les clous"... Cliquer sur l'image pour l'agrandir

fructosamines,protéines glyquées,diabète,glycémie

Complément antiglycation

Ce sont :

  1. Le P5P forme o-enzymée de la B6, présent dans le Life Extension Mix Tablets (2x3 comprimés jour au lieu de 9).
  2. La Carnosine  (250 mg X 3 / jour) fractionner les comprimés.
  3. La Benfotiamine (forme de B1)
  4. Le R-Lipoïd-acid (forme R impérative !) à prendre au coucher

Comme leur nom l'indique ces molécules ont pour fonction de limiter les dégâts au niveau cellulaire. Leur action positive doit se matérialiser par une baisse du taux des fructosamines.

Voici les liens chez Iherb.com car bien évidemment c'est là qu'on trouve ces produits à des prix abordables.

Chercher sur Iherb.com les produits suivants et consulter la notice

Life extension Mix Tablets

Le même avec Niacine (hypoerchlolestérolémie)

Benfotiamine

Carnosine

R-Lipoic-Acid

P5P

Nouveau dosage des fructosamines (après antiglycation)

Le dosage est passé de 272 à 289 au 22 mai, ce n'est pas catastrophique mais un peu décevant. Selon Biomnis ce taux est limite. La remontée peut être due à des repas trop sucrés, on n'a pas tenu de compte des entrées alimentaires. Mais en revanche les ajouts ont été sans influence. Comme quoi le mieux peut être aussi l'ennemi du bien...

On me donnera le chiffre de l'émoglobine ces jours-ci.

Normes selon le Dr Klinghardt

Ces normes sont plus détaillées les voici :

  • <210 mmol 1 hypoglycémie
  • 210-240  transition vers l'hypoglycémie
  • 240-260 valeurs normales
  • 260-290 transition vers le diabète ou intolérance au fructose
  • > 290 diabète, intolérance au fructose. 

De ce point de vue le résultat est encore tangent et mérite d'être amélioré. Il va donc falloir reprendre des essais notamment en commençant par la Metformine, puis en reprenant l'extrait de canelle.

27/05/2013

Nouveauté produit pour la protection mitochondriale : la PQQ (pyrroloquinoline quinone)

Pyrroloquinoline_quinone.svg copie.jpgJacques Valentin vient de publier un nouvel article. Je me contente de vous en donner l'url. Je n'ai pas eu le temps encore de le lire et donc d'avoir un avis :

http://gestionsante.free.fr/journal_de_bord_0513.htm#26_0...

Wikipedia en parle :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyrroloquinol%C3%A9ine_quinone

Santé intestinale : prébiotiques, probiotiques, dysbiose, nosodes de Bach, appel à l'aide !

intestin.jpgC'est le Bouddha historique qui est crédité d'une mexime selon laquelle quand l'intestin va bien tout va bien. Il l'aurait dit sous cette forme : Un sage est un homme sain qui a des intestins qui fonctionnent bien ! Ma foi je n'y étais pas et je n'irai pas jusqu'à dire que l'absence de dysbiose garantirait la sagesse mais enfin une chose est certaine, les dysbioses sont très répandues.

Alternative Santé a consacré son dernier n° à la question en proposant 2 protocoles qui méritent une discussion. Voici les éléments que j'ai recueilli en vrac :

  1. D'après un chercheur marseillais dont le nom m'échappe présentement, les produits laitiers enrichis en bactéries diverses dont les bifidus rendraient obèses et agressifs les poulets. 
  2. D'après le Dr Poinsignon les yaourts traditionnels comporteraient des bactéries inutiles acidifiantes qui ne s'implanteraient pas dans l'intestin. Il suspecte certains yaourts de provoquer de décharge insulinique avec un risque diabétique à la clef.
  3. Le Dr Donatini lui dit que les prébiotiques engendre des fermentations et je ne me rappelle pas trop ce qu'il dit des probiotiques (bactéries incluses dans les produits laitiers fermentés).
  4. Les champignons en poudre seraient nocifs à cause du Chitosan et il préconise le mycélium. Seulement il a une plainte au cul de l'Ordre des pharmaciens pour son entreprise Mycoceutics et rien ne nous garanti que ses gélules contiennent un mycélium pur car il y a une observation qui tendrait à prouver que ce n'est pas le cas.
  5. Les nosodes de Bach (des vaccins intestinaux) ne sont plus guère utilisés, j'ai la doc (O.A. Jullian) mais c'est inutilisable.
  6. J'ai lu un article faisant allusion à un travail scientifique ayant déterminé plusieurs type de milieux intestinaux à traiter différemment mais sans indications pratiques.
  7. Reste les auto-vaccins à partir de selles mais quid des laboratoires pouvant les préparer ?

Appel à l'aide

Malheureusement, j'ai lu tout cela au passage mais ait négligé d'archiver les éléments rencontrés.  Je ne sais pas si je peux les retrouver dans un tas de documents non classés.

J'envisage de publier une synthèse de toutes ces données aussi je demande aux personnes intéressées de m'aider à faire des recherches sur ces divers thèmes et à me signaler les urls des pages intéressantes qu'elles pourraient trouver.

J'ouvrirai un dossier et j'imprimerai et surlignerai ce qui me paraît intéressant et le moment venu je produirai un article documenté.

J'ai trop de choses en route pour me consacrer uniquement à ce travail de collecte aussi tout aide sera la bienvenue. Ma préférence va à des articles scientifiques et pas aux éternelles redites en copié/collé merdique des pseudos naturopathes qui ne font qu'arpenter les sentiers rebattus.

Merci d'avance...

Toxiques alimentaires

Toxiques_Rabache.jpgJe conseille vivement de se procurer le petit livre dont couverture ci-jointe (Marie Langre et dr Maurice Rabache). Il ne semble plus édité mais on le trouve d'occase (Amazon, Priceminister).

Ce livre est très bien fait, il comporte un index et des tableaux et envisage tous les genres de toxiques (additifs, OGM, métaux lourds etc...). Les labels sont inventoriés.

Il est à noter que pour les ML c'est le plomb qui est omniprésent devant le cadmium et le mercure. Ce sont dans l'ordre les abats (foie, rognons), les moules, les moules, les huîtres et les crustacés, puis les gros poissons qui sont les plus touchés.

A digérer soigneusement et tranquillement sans s'épouvanter pour en tirer des directives et une liste d'achats limitative.

26/05/2013

Questions par email, les conditions...

BureaudeRenseignement (1).jpgOn me pose des questions parfois tellement vagues que je suis obligé de demander un complément d'informations. Dans certains cas, j'ai plus court de répondre par téléphone car je peux faire le tour des questions souvent en moins de 10 minutes.

Je demande à l'avenir, en plus des questions de préciser :

Nom prénom (ou Pseudo choisi reflétant le sexe)

Le lieu ou région de résidence

Un numéro de TELEPHONE et les jours et heures où appeler.

Tout cela en MAJUSCULES

======

Enfin la ou les questions (minuscules).

Eventuellement les précisions diverses de façon structurées, ceci de façon à ce que je puisse imprimer un document d'aspect graphique clair et prendre mes notes au dos.

J'appellerai si nécessaire. Le téléphone ne me coûte rien. Je ne demande rien en échange sinon un minimum de clarté dans l'exposé des éléments. Mais rien ne vous empêche de faire plaisir au petit cochon. J'en cherche un qui remuerait la queue, si vous trouvez...

Ce système me permettra de classer les demandes dans une chemise et de me faciliter la mémorisation.

Quand on me recontacte des mois après le premier contact, j'ai du mal à reprendre le fil.

Réchauffement climatique : la grande arnaque !

Solaire.jpg

Vers un cycle de Maunder ?

Nous nous acheminons probablement vers une année sans été avec des récoltes pourries. Nous sommes dans le cycle solaire 24 et le soleil est en berne et le cycle 25 est annoncé par la Nasa comme n'étant pas fameux.

Contrairement à ce que l'on raconte, le climat n'ets guère influencé par l'activité humaine et il a été démontré que depuis de XVIIème siècle les relevés de températures suivent fidèlement l'activité solaire de sorte que le gar carbonique n'a rien à voir dans l'histoire. Mais éévidemment dans la mesure où l'on déforeste à tout va il n'est pas recyclé par la végétation. Bref la taxe czarbone est une escroquerie monumentale. Tout cela aété inventé non pour booster le déveloeppement durable mais pour stimuler la croissance industrielle. Dans ce domaine l'invention des ampoules basses comsommation étant la plus somptueuse et la plus criminelle des escroquerie et à ce sujet je vous rappelle qu'il est encore temps de faire votre provisions d'ampoules à incandescence chez France Lampes pour le restant de vos jours. Condition passer par un professionnel ou une associartion pour votre commande.

Bref nous pourrions être à la veille d'un cycle de Maunder comme au temps de Louis XIV. Lisez le livre de Max Gallo sur l'époque de Louis XIV et vous aurez une idée de ce qui probablement nous attend.

Voyez : http://meteo.blog.tdg.ch/archive/2012/11/06/maximum-attei... et

http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil1.htm

Concernant le développement durable...

Il y a bien sûr des économies à faire (éclairage public) mais sachez que l'on peut recycler les dééchets organiques et en faire du pétrole propre en 48 heures.

Voir : http://terra-amata.blog4ever.com/blog/lire-article-551660...

23/05/2013

Pharmacie : les officines bientôt en faillite ?

Pharmacie.jpgNice-Machin vient de publier à la Une un titre : la grosse déprime des pharmacies. Ce joural tente de nous apitoyer sur les cinq plaies de la profession en nous voulant faire croire qu'elle serait "crucifiée"... Il est permis de rire je suppose...

La baisse des prescriptions seratit de 10 % en 7 ans.

La baisse de rectte due aux génériques n'est pas chiffrée à moins qu'elle soit contenue dans les 10% (?)

Les médicaments déremboursés auraient entraîne une baise du CA de 60 %

Parapharmacie : la concurrence des grandes surface est rude.

On aurait donc un CA réduit en moyenne à 30 % de ce qu'il était. Mais qui s'en soucie ? Pas nous les patients en tous les cas. Après s'être engraissés sur le dos d'Assurance Maladie voilà ces anciens notables qui se plaignent.

Désolé mais on s'en fout du moins pour les pharmaciens de ville qui ont trop pullulé. A la campagne c'est différent. Le quotidien cite le cas d'une pharmacie de l'arrière pays dont la patronne vit avec un SMIG tout en ne comptant plus ses heures et la perspective de voir les médecins de campagnes disparaître n'est pas rassurante. Mais à côté de cela il y a des exceptions et des pharmaciens qui sont florissants. Mais oui ! Seulement on peut dire qu'ils se cassent le cul ! Le patron fait les gardes chaque nuit, la pharmacie est opérationnelle 7 jours sur 7 nuit et jour, elle entretient au moins 2 à 3 livreurs qui tournent en permanence et quadrillent le secteur, elle comprend 5 postes de ventes et au moins 2 à 3 personnes en permanence pour servir. Enfin elle offre toutes sortes de formules anciennes du codex, vinaigre des 4 voleurs, vins médicinaux etc... Preuve qu'il y a des investissements en énergie qui paient !

Alors tenez vous bien ces MM. réclament des honoraires remboursés par la Sécu pour contrôler 2 fois l'an que les patients prennent bien leur médicaments. On croit rêver !

19:41 Publié dans Pharmacie | Lien permanent | Commentaires (0)

Laboratoire Schaller : la justice prend son temps (renvoi au 24 septembre)

Schaller.jpg

Sur la maladie de Lyme voir impérativement la dernière note la concernant :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/09/19/la-maladie-de-lyme-et-le-proces-contre-le-laboratoire-schall.html

Cette note traite du renvoi en question.

 

22/05/2013

Vague d'assignations pour abus de marque à base de G5

G5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian Daniel Assoun de Glycan Group vient de m'informer qu'il a lancé une impressionnante série d'asignations depuis sa société anglaise pour avoir abusé des diverses marques déposées mentionnant le G5 en rapport avec le silicium organique qu'il a déposé avant tous les autres acteurs de la fameuse aventure, sujet de mon livre paru chez Ambre.

C'est un fait que dans ce livre j'avais relevé l'antériorité dont il bénéficie car ni le Ribault ni son amant et laborantin devenu irlandais n'avait pensé à protéger l'appelation utilisée par eux.

Il est à noter que si la société Suisse a disparu, diverses filiales ont survécu ce qui fait qu'en principe tous les distributeurs et marchands commercialisnat du G5 ont probablement du souci à se faire !

Si cette vague de procès n'a rien à voir avec les qualités propres de tels ou tel version de "G5" (et je rappelle à ce propos que je n'ai trouvé d'efficacité palpable qu'au produit sous forme de gel), il faut convenir que la manoeuvre est de bonne guerre qui montre le manque de professionnalisme de celui qui s'est fait des couilles en or en reprenant sans modifications la procédure de dilution du Rhodorsil 51T des brevets de Duffaut en s'étant contenté de la déclarer buvable.

Christian Daniel Assoun qui m'a communiqué les pièces, me faisait remarquer que les espagnols au sujet duquel Christian Cotten m'a raconté que LLR leur avait transmis la formule en la leur remettant et expliquant lors d'une rencontre dans un garage (sic) s'ingénie à faire parler le mort pour vendre leur nouvelle potion à base d'acide orthosilicique qui s'ajoute à la version ancienne à base de méthylsiliconate de potassium.

Je ne sais pas ce que donnera toute cette procédure mais je dois dire que cela m'amuse beaucoup. 

Voici les pièces de procédures, elles sont authentiques...

Pédophilie et fantasmes sataniques : mise en garde !

LeoTaxilOriginal Poster1.jpg

Pour résumer ma pensée au sujet des histoires de "messes noires sataniques et pédophiles", je ne peux mieux faire en affirmant que ce ne sont guère en fait que des fantasmes de "sans dents"... Il y a eu des abus certes, notamment dans des orphelinats et autres établissements dédiés à l'enfance, mais de là à greffer là dessus des histoires de réseaux plus ou moins diaboliques menés par une élite plus ou moins "reptilienne", il y a des limites que l'on ne saurait franchir sans tomber dans l'invraisemblance...

Il faut certes des conditions et un parcours spécial et donc une mémoire particulière pour évaluer certains phénomènes. Comme "préparation" requise le fait d'avoir connu, au lendemain des années 68, grâce à un certain club parisien tenu par un ancien prêtre (qui demeurait rue Jean d'Arc) des "vieux" appartenant à un milieu particulier et qui étaient introduits dans les dessous de la vie parisienne depuis le début du siècle dernier est un avantage irremplaçable.

A propos de ce "club" marqué par le signe du Verseau car il était domicilié rue du château d'Eau, il se trouve que je connais fort bien la personne qui a été missionnée pour portraiturer l'archevêque de la ville des Sacres lorsqu'un certain Baudry, qui a pris sa retraite aux côté d'un amant sicilien (qui n'avait rien absolument rien d'un Apollon) est entré en pourparlers stériles en vue d'améliorer le sort des gays, ce que le pape en cours de validité aurait tenté vainement...

Ce n'est pas dans des livres qu'on trouve cette connaissance sociologique encore qu'elle existe et qu'elle est bien mieux conservée relativement à celle des dessous des fameuses "années Sida" car la plupart des témoins de cette funeste période ont été décimés et seuls quelques intimes peuvent avoir eu connaissance, directement (ou même indirectement dans mon cas), de "dessous" plus contemporains comme les modalités particulières de la conquête du Marais par les commerces gays et ce avec la bénédictions d'investisseurs juifs venus du sentier....

Le propre du "milieu" masculin dont on parle est d'avoir réuni des extrêmes, les extrêmes s'attirant en principe comme des riches et des pauvres par exemple, les premiers pouvant servir d'ascenseur social. Je parle en observateur des marges et non en acteur car je me suis toujours tenu à distances des partis, des sectes et de tout groupement.

En "sociologue" non répertorié et non académique qui a reçu bien des confidences, j'ai inventé l'observation participante mais sans compromissions avant que cette garce qu'est l'Université n'en revendique le privilège !!!! ...

La médecine et l'hygiène publique nécessitent pour concourir à la bonne santé de la population de tenter de dissiper certaines paniques et d'en indiquer les origines... 

Dans son livre intitulé Ces maladies créées par l'homme, le Pr Dominique Belpomme évoque la pollution cognitive et l'imagogie. Avec les fantasmes dont il va être question on est dans l'une des applications les plus calamiteuses de cette pollution. Ce post est dédié plus spécialement à une chèvre alpestre qui a le tort de se prendre pour une ... licorne... Comprenne qui pourra !

Cela fait deux fois que j'accepte de parler au téléphone avec des lecteurs, puis la conversation vient à rouler sur un certain Stan Maillaud et des histoires de "pédophilie". Je déclare que lorsque je réfute la thèse d'un complot satanique et pédophile mondial international impliquant le gratin des dirigeants la société actuelle et brutalement c'est la rupture des relations sans explications.

Je pense en particulier à une ex commerçant en aromathérapie qui était persuadé qu'un certain Stan Maillaud aurait été assassiné par des gendarmes. Or il est réapparu récemment en avril 2015 et il ressort qu'il avait organisé sa disparition pour faire parler de lui... Ce faisant il en est arrivé à tout simplement perdre toute crédibilité. C'est malade paranoïaque mais ses observations à propos de certains femmes qu'il a voulu aider, Corinne Gouget par exemple qui vient de se suicider le 22 juin à 22 heures en gare de Frontignan sont néanmoins saisissantes de vraisemblance, du moins pour quelqu'un qui a reçu un minimum de discernement. Faut-il rappeler que le "discernement des esprit" est un charisme. Cela ne s'invente ni ne s'acquiert mais peut être développé si un embryon de la chose existe...

Ci-dessus une des sources des fantasmes actuels. Il s'agit d'une littérature antimaçonnique d'un certain léo Taxil qui visait, à l'péoque, à faire perdre le face à l'Eglise catholique. La manoeuvre a du reste réussi et s'est soldée en retour par une vengeance, la fameuse Affaires des fiches. Malheureusement, les demeurés à la mentalité de pions qui font la police sur Wikipedia et la plupart des intervenants bénévoles sur la Toile ignorent tout de ce dont ils parlent et ne peuvant pas savoir qu'il s'est s'agi d'une réponse au canular révélé comme tel lors d'une séance ayant eu pour cadre la Société de géographie...

A propos de Stan Maillaud

stan.jpgStan Maillaud, rappelez vous, j'ai parlé de son témoignage à propos de Corinne Gouget et de son bouquin sur les additifs alimentaires et du procès intenté à son mari pour des faits de pédophilie présumée sur ses filles. Je faisais référence à un texte rédigé par cet ancien gendarme sur une certaine "Affaire Vincent". Texte fort intéressant à mes yeux en ce qu'il donne en particulier des informations au sujet de la geste de Christian Cotten qui est impliqué dans ce que j'ai appelé dans mon livre l'aventure du G5.

Ci-contre, une image délirante accusant la gendarmerie d'enlèvement. J'ajoute qu'il y aurait beaucoup de choses à dire sur la personnalité de cet individu. Je crains en général que les chevaliers blancs qui se mêlent de chasse aux "pédophiles" aient trouvé là un moyen de refouler certaines de leurs propres pulsions.Faute de pouvoir bénéficier de certaines facilités appartenant aux riches, on s'en veut venger en devenant flic et accusateur public.

Je pense en particulier à un personnage détestable qui a sévi jadis. Cela s'est passé dans l'Aube. Il a fini par disparaître de la circulation suite à des condamnations judiciaires pour diffamation... 

Première manifestation délirante et rupture diplomatique brutale

La première fois qu'une rupture brutale est survenue dans une discussion avec l'auteur d'un site que j'avais vivement critiqué pour son côté conspirationniste, son auteur était un personnage connu dans le domaine de la phyto et il était très impliqué au sujet des abus vaccinaux. Très rapidement, je me suis rendu compte qu'il était imbu d'idées délirantes, il prétendait que des amis à lui auraient été noyés dans la Garonne, c'est ainsi qu'il fut question de la disparition de Stan Maillaud. Comme je n'ai pas adhéré, la discussion s'est arrêtée net sans explications. Je n'ai pas beaucoup apprécié pour diverses raisons car j'ai donné satisfaction aux réclamations de ce personnage et la politesse impliquait au moins une réponse marquant son désaccord. 

Seconde manifestation délirante

C'est une personne qui m'écrit en me disant qu'elle a consulté le Dr Donatini en faisant 1400 km à cet effet, elle demande à m'en parler au téléphone mais sans fournir le sien. Elle commence par me dire qu'elle a été défavorablement impressionnée par une tête de boeuf sur la façade de l'établissement et des fenêtres lui faisant penser à un hibou. Elle imagine des symbôles maçonniques. Je rectifie en disant qu'en réalité elle a dans la tête quelque chose qui a à voir avec le Bohemian Club. La chose lui fait penser au veau d'or... Bref cette tête de boeuf aurait une serviette entre les cornes et une couronne de fleurs, et donc la façade aurait changé par rapport à l'image collectée sur Google. C'est un exemple qui montre comment les gens en arrivent à littéralement "amalgamer" dans leur esprit confus toutes sortes de faits à des souvenirs de lectures mal digérées.

Visite au Dr Donatini

Je n'en dirai pas davantage. Le post publié le 23 mai à propos de l'espèce de détraquée avec laquelle j'ai eu affaire me dispense de m'étendre sur le rapport foireux de cette bonne femme qui a manifestement du gaz dans les neurones comme dirait une certaine Taty. La mononucléose de sa fille diagnostiquée par Donatini comme devant lui monter au cerveau (sic) est devenue un une herpangine avec une grippe à coxackie (resic).

camisole.jpg

Idées délirantes

Comme indiqué plus haut, j'ai flairé, chez cette femme, des idées délirantes avec l'histoire du glucose censément trafiqué que Donatini est censé lui avoir infligé et de la tête de boeuf. La dame est du reste un peu revenue de son soupçon d'empoisonnement car je lui ai conseillé de refaire l'expérience en se procurant une dose de glucose en pharmacie.

Bref, j'étais assez embarrassé par cette conversation. Survient alors un flot d'évocations où il fut encore question de Stan Maillaud et de ses démêlés avec la thèse d'un réseau pédophile et sataniste aux ramifications internationales. Selon elle ça date non pas de quelques siècles mais de plusieurs millénaires etc... Je l'informe que j'ai évoqué le cas de Stan Maillaud à propos de Corinne Gouget. Elle me dit savoir qu'ils sont fâchés mais visiblement elle ne s'est pas posée la question de savoir si Maillaud n'avait pas de bonnes raisons avait de plaquer celle qu'il avait voulu aider. En moi-même cette femme, par ses attitudes, me faisait penser à quelque chose et je découvrais subitement qu'il s'agissait d'une sorte de réplique atténue de cette fameuse Corinne. Pas de problème de pédophilie mais un "air de famille" dans la manière d'être hystérique.

Sur la disparition de Stan Maillaud

La dame me parle du fameux CD de Zandvorst, vieille histoire des années 90, et me donne l'url d'un site et une longue liste de liens sur l'affaire Maillaud dont il n'y a rien à tirer. Je ne pense pas que la gendarmerie l'ait descendu et ait escamoté son cadavre. Il est en fuite simplement et je le situerais volontiers en Corse. Or il vient de réapparaître en 2015

Suite de correspondance

J'ai pris la peine d'aller voir le site indiqué http://dondevamos.canalblog.com/ et je vous le recommande comme étant l'exemple le plus emblématique de ce que l'on peut faire de plus délirant dans le domaine. J'ai pris la peine d'exposer assez brièvement mes critiques dans deux mails assez consistants, en faisant le pari que très probablement j'allais être classé dans la catégorie des complices de cette histoire fantasmatique de réseaux car c'est effectivement le sort de ceux qui opposent un déni à ces délires carabinés. Je suis même allé jusqu'à dire que très probablement je n'obtiendrai aucune réponse. C'est effectivement ce qui s'est produit. On trouve normal de me déranger un dimanche ou même un jour férié à 10 heures du soir mais quand à avoir la politesse d'accuser réception d'un courrier, c'est bernique.

Alors que les choses soient claires ! Je n'apprécie pas du tout !

A propos des histoires de réseaux pédophiles

Diable-bataille.jpgA gauche vous avez la principale source des fantasmes dont il est question. Si vous allez sur Gallica et tapez "Léo Taxil" ou "Docteur Bataille" vous verrez tout ce qui a été produit dans le genre. C'est tout simplement hallucinant ne serait-ce que par le nombre de publications que représente ce courant.

Que les choses soient claires ! Cela fait une bonne trentaine d'années que je m'intéresse de fort près à cette fameuse thématique centrée autour d'une idée de conspiration mondiale plus ou moins satanique que certains vont jusqu'à faire remonter à une histoire de reptiliens à la Anton Park. Voyez Wikipedia pour cet auteur et pour Sitchin... Et j'ai conclu que tout cela n'est que fantasmagories et je suis formel. Le Diable se niche dans des petits détails et il est plus efficace quand il se fait oublier...

Maintes raisons m'ont poussé à m'intéresser à ces histoires, premièrement il s'agit d'énigmes et presque toutes les énigmes m'intéressent. Enfin et surtout la ville de Nice a été quasiment révolutionnée par une affaire de magistrats pédophiles qui a fait pendant longtemps la une des quotidiens et des hedomadaires hexagonaux. Voir :

http://denidejustice.wordpress.com/category/b-19-magistra...

Nice ville emblématique du mythe satanique et pédophile

Cette affaire est emblématique d'influences venues d'Outre Atlantique. Je peux le dire : cette affaire relève bien d'un pur fantasme à la Léo Taxil. Elle a été relayée par une association suisse dont le président avait déclaré que la guerre à la pédophilie sera déclarée lorsque l'on mettra à jour des charniers d'enfants... Quand vous entendez des choses pareilles ça nous ramène bien aux histoires taxiliennes avec le type particulier de "rumeurs urbaines" selon lesquelles en creusant sous d'anciens couvents on trouverait des charniers d'enfants et un ou plusieurs souterrains reliant ces couvent à des monastères d'hommes.

Ja rappelle qu'une magistrate, bonne amie de Christian Cotten, avait relayé cette rumeur en France et il me semble ordonné des fouilles en vain. Quoiqu'il en soit le dossier de cette affaire niçoise est vide. On est allé jusqu'à prétendre établir des relations avec l'affaire de l'Ordre du Temple Solaire et l'affaire Dutroux. Dans le cas de l'OTS, on a fait un amalgame avec des rituels surréalistes à base de capes blanches qui se sont tenues dans le cadre d'un club médeciniste (le Cube) qui avait son siège à Acropolis. Le quotidien local en a longuement parlé après la déchéance du fameux maire niçois...

Il n'en subsiste qu'une seule trace sur Internet. Voir https://www.google.fr/#q=nice+le+Cube+club+m%C3%A9deciniste

Et seulement ceci : http://cdlm.revues.org/54 dont j'extrais ce passage :

En 1993, le Tribunal Correctionnel doit aller jusqu’à statuer sur l’affaire du “Cube”, club où les notables niçois, sur les deniers publics , s’offraient des soirées animées. En 1994, c’est le président de la Chambre des faillites du Tribunal de Commerce, peu éloigné de “l’élite” locale qui est inculpé de corruption passive à la suite d’une descente de deux magistrats versaillais. 106 Il manque, dans cette liste très partielle “d’affaires” de nombreuses autres manifestations de l’indélicatesse chronique d’une large partie de la classe politique niçoise se croyant tout permis dans l’indifférence “active” de l’État.

Voilà bien le type même du terreau propice au genre de fantasme des "sans dents" que je dénonce !

Il se trouve que le hasard a fait que j'ai des relations dans des milieux très divers, ben oui je suis curieux de nature. Un éditeur niçois que je connais fort bien  qui a produit un livre sur Raspoutine (qui a vécu à Nice) et qui a concouru dans l'arène politique (il est décédé à la veille d'une élection locale) entretenait de bonnes relations avec le juge qui a instruit une autre affaire de pédophilie niçoise, celle d'un évêque, un certain Mgr Paul. Voir :

http://www.liberation.fr/societe/0101376492-a-nice-du-rif...

Les hasards de la vie m'ont placé à des postes d'observations uniques. Cet éditeur et le juge étant assez en fort bon terme j'ai eu un petit regard à l'intérieur du Palais...

Là encore j'ai connu personnellement le personnage de Mgr Paul en accompagnant un ami dans des démarches ecclésiastiques de régularisation qui n'ont pas abouti. Il a cependant obtenu son rattachement au patriarcat de Moscou avant de finalement opter pour une branche du soufisme turc...

J'ai même mangé à la table de Mgr Paul qui devenait subitement nerveux quand on évoquait les affaires de "pédophilie" dont certaines églises, les "petites" en particulier, sont assez florissantes... La façon dont il se comportait avec ses enfants de choeur et la manière dont il s'immisçait dans leurs petites querelles m'avait mis la puce à l'oreille.

Ensuite ayant assisté à une messe en la cathédrale russe, une vieille dame s'étant bouchées les oreilles lors du sermon avant de sortir durant le prêche, il m'a été suggéré d'aller la "confesser" sur le parvis. La bouche en cœur, je lui ait demandé pourquoi elle n'aimait pas ce prélat. La première chose qu'elle m'a dite est ceci : c'est un sale pédé, ensuite elle l'a accusée de trafics immobiliers frauduleux portant sur les biens de la paroisse. Si la nouvelle de la mise en examen de ce personnage a retenti dans la baie des requins telle un coup de tonnerre survenant dans un ciel bleu d'outremer, je n'ai pas été vraiment surpris...

Il se trouve qu'en ce qui concerne la fameuse affaire de la cathédrale russe revendiquée par la Fédération de Russie qui date à peu près de la même époque, je me trouve avoir joué un rôle médiatique assez particulier qui a causé bien des sueurs du côté de la rue Daru... J'avais par un jeu de circonstances particulières un "micro à deux pattes" en la personne d'un "aristo" d'origine teutonique en contact direct avec le patriarcat. C'est une histoire compliquée de "géopolitique" que je n'entreprendrai pas de résumer ici.

Sur une (fausse) affaire bien niçoise

Par cet éditeur évoqué plus haut et qui a du reste publié un livre où la personne accusée dans l'affaire Kamal se défend de toute implication pédophile, j'ai su comment l'affaire des magistrats pédophiles a commencé. Maintenant que le soufflé est retombé, je peux bien donner quelques explications bien qu'à l'époque j'ai juré le secret le plus absolu.

Il était une fois un certain substitut du procureur dont la femme (assez corpulente) venait tricoter dans le bureau de son mari. Le couple, venu je crois du nord, habitait près de Sainte Réparate, dans la rue derrière son domicile demeurait un syndicaliste a fausse particule qui a défrayé maintes fois la chronique locale avant de complètement disparaître, un certain Bisson de quelque chose...

Le mari absent, le téléphone sonne, la femme décroche : c'est une personne appartenant à la famille Kamal venue des USA qui lui donne RV au Négresco. Sans consulter son mari, la dame file au RV mais la personne était filée par le FBI et c'est ainsi que l'affaire aurait éclaté. je ne sais plus comment car je ne lisais pas Nice-Matin à l'époque et j'ai pris le train en marche quand un certain M° Grattirola s'est emparé de l'affaire. Or il y a derrière toute cette histoire une manoeuvre d'un certain Vergès (qui s'est rebaptisé le salaud lumineux) qui a voulu tirer vengeance d'un certain échec judiciaire... Un personnage au demeurant très énigmatique ce Vergès. C'est ce Vergès qui s'étant abouché avec une association suisse a pratiquement monté l'affaire...

Une autre affaire, une vraie celle-là...

Pot aux roses.jpgGrattirola est un con, j'ai pris la peine d'aller le voir pour l'inciter à la prudence et lui signaler une affaire de pédophile bien réelle et bien institutionnelle celle là. Celle-là s'est déroulée dans une ville très bourgeoise que je qualifierai de malodorante à tous égards autour d'une certaine école où l'on enseignait le chant en particulier.

L'histoire avait commencé par le meurtre d'un prêtre que l'on avait retrouvé nu et baignant dans son sang du côté de Mougins. Un adolescent avait été impliqué qui avait du être abusé par ce prêtre dont on savait qu'il était proche du milieu des manécanteries. Puis subitement Nice-Matin s'est tu.

J'ai tout de suite deviné qu'il s'agissait d'une vengeance d'une victime d'abus sexuels. Ensuite apparait la fameuse école. J'y avais des antennes par des pions, des profs et je savais que c'était un repère de pédophiles, que le Maire qui avait été inquiété lors d'une rafle liée à l'affaire Toro Bravo avait joué un rôle dans la création de la chose. Ce Maire (à particule) très orienté FN est décédé à 75 ans d'une crise cardiaque sur la voie publique devant son hôtel particulier. Un film de fiction censé se dérouler en Allemagne sur lequel je suis tombé je ne sais trop comment m'a révélé le mécanisme du "réseau" en question.

Il s'agissait bien d'un "réseau", un réseau lié à un milieu particulier, celui des manécanteries. Quelque chose au demeurant d'assez catholique puisqu'il comportait son lot de "curés pédophiles". Le film en question qui plaçait il me semble la scène en Autriche  m'a fait faire la relation avec festival local servant à attirer des chorales et les profs devaient présenter les élèves complaisants à des personnalités qui leur faisaient je l'imagine visiter le pays avec passage plus ou moins obligé dans un lieu intime. Impossible évidemment de déboulonner cette affaire car l'école était très prisée. Un magistrat qui y avait mis un rejeton a du reste défrayé la chronique dans une affaire politique dont je ne me rappelle plus les tenants et les aboutissants, il me souvient qu'elle devait avoir un versant "arabique".

Un des directeurs de cette école a été défenestré par une de ses victimes. Je connais de très longue date la personne amenée à œuvrer dans l'établissement qui a constaté le décès en arrivant le matin à son poste. Bien entendu tout le monde savait que ce ne fut point un suicide. Enfin comme les choses étaient allées trop loin que les profs allaient jusqu'à importuner certains élèves dans les "chiottes", il a fallu mettre de l'ordre dans tout cela. On a donc démantelé la fameuse école bien proprement en mettant sur le carreau tout le personnel.

La seule condamnation a concerné un producteur de disque qui a commis l'erreur de vouloir exercer ses talents sur le fils de la secrétaire de l'association organisatrice du festival. J'ai travaillé comme technicien pour ce producteur lors de l'enregistrement d'un opéra pour enfants de Mozart ce qui m'a donné l'occasion de visiter l'école en question qui servait de lieu de restauration. Rien absolument rien de ce que j'évoque n'a transpiré hormis la condamnation de ce producteur parisien. Il fallait avoir des accointances avec un certain milieu artistique pour pouvoir percer la chape de plomb qui a pesé sur cette histoire très provinciale.

Ma foi s'il se trouve un éditeur susceptible de m'offrir la possibilité, avec un contrat en béton de publier mes mémoires, sur ce que j'ai vécu à Nice et au delà du Var, je veux bien examiner toutes propositions quoique l'idée d'évoquer par le menu des affaires aussi nauséabondes qu'il faudra de toute façon "coder" car des acteurs sont encore vivants ne m'enchante guère...

Baie des Anges ou baie des démons ?

Nice baie.jpgEnfin, si l'affaire de Nice dite des "magistrats pédophiles" a connu une telle renommée, c'est, il faut le dire à cause d'une décision inopportune de la Chancellerie. On a déplacé le procureur, un certain d'Auméras en poste depuis des décennies et plusieurs magistrats. C'était le plus sûr moyen ce renforcer des soupçons... Il est vrai que Dauméras classait tout. J'en ai fait l'expérience à propos d'un sérieux problème de voisinage et d'un viol de domicile. Il tenait à lisser la réputation de sa ville. certes il y a derrière tout cela une connivence de classe mais de là à imaginer cet homme comme le protecteur d'un réseau occupé à des "messes noires pédophiles" il y a un pas qu'on ne saurait franchir !

En revanche, me concernant, il a quand même fait instruire une plainte motivée par une série de lettre anonymes dont j'avais été la cible, plainte accompagnée d'une expertise en écriture qui m'a incité à désigner un coupable potentiel demeurant à l'époque rue de Russie. Il s'agissait d'un type assez délirant qui m'avait été présenté par un amateur d'astrologie et qui avait été vexé que je m'endorme à l'exposé de ses délires ésotériques à base entre autres de lydiennes. Si c'est encore une affaire à base de fantasmes sexuels, rien à voir avec la "pédophilie", les lydiennes, autant que je me souvienne d'était plutôt des "gouines"...

Ce personnage avait, je l'ai su plus tard, terrorisé les fidèles d'un centre bouddhiste de la promenade des anglais en arrivant déguisé en samouraï.

Le dossier que j'ai déposé à l'appui de ma plainte a finalement disparu, il parait qu'il aurait été subtilisé par un policier dont le collègue aurait été assassiné par la bande dont aurait fait partie l'auteur des lettres anonymes (un certain R.P.) dont une me donnait RV dans le cimetière de Cimiez, de nuit pour une association à caractère "vampirique". J'ai appris plus tard et très incidemment, en rentrant plus tôt que d'habitude que ce R.P. était renseigné par un voisin avec lequel j'étais en conflit pour des histoires de tapage. Il était relié à un apprenti boulanger de la vieille ville dont j'ai su plus tard, par le sacristin de la cathédrale, qu'il aurait racketté des travestis ou des exhibitionnistes au Mont Boron qui surplombe la ville... La métropole azuréenne est, comme vous pouvez le constater, un foyer d'intrigues assez hautes en couleur, il y en a pour tous les goûts...

Soit dit en passant, bien des années plus tard, j'ai découvert qu'un personnage qui a défrayé la chronique judiciaire monégasque lors d'une affaire d'atteinte au prestige princier était lié jadis au groupe en question. Groupe comportant un "mage noir" qui aurait fait l'objet d'une interdiction de séjour suite à une histoire de détournement de mineurs. Tout cela remontant aux années 70 soit une décennie avant que je débarque en gare de Nice. J'ai du reste eu récemment la confirmation des liens du monégasque (un musicien d'église) avec le "milieu" que j'évoque (et le fameux "mage noir") en rencontrant, lors d'une sortie à Clans, un ancien chauffeur de bus connu pour avoir produit beaucoup de livres sur des questions dites "ésotériques". J'ai nommé un certain Guy Tarade...

Je vous prie de croire que je n'invente rien et je n'évoque qu'un centième de toutes les ramifications bizarroïdes que j'ai pu constater et auxquelles j'ai été plus ou moins incidemment affronté au sein de la métropole niçoise. Cela dépasse tout ce que l'on raconte sur le milieu maçonnique car des tas de gens sont liés à des titres divers et dès qu'on commence à occuper des positions où l'on est forcément amené à prendre des initiatives, on se heurte fatalement à toutes sortes de "réseaux" plus ou moins imbriqués les uns dans les autres. mais ce sont des "réseaux" à vocation essentiellement "économique" et non sexuelle. C'est hallucinant ! Il faut sans doute une santé de fer et même d'acier pour survivre à tout cela.

Une affaire de tromperie pharmaceutique sabotée (Rivotril et MTC)

rivotril25drup.jpgConcernant le subtitut visé plus haut, il se trouve que j'avais toutes sortes de raisons de bien le connaître car je lui ai livré une affaire qui aurait pu connaître la une du quotidien régional. Un praticien de MTC lié à un médecin à la retraite dont a parlé Jean Palaiseul, alors retraité à Vence, vendait très cher du Rivotril reconditionné en potion chinoise censé régulariser le sommeil.

Effectivement, à raison de 2 gouttes ça s'est avéré souverain. Et c'est une dame de Montmorillon, près de Limoges (décédée des suites d'attaques de sorcellerie) qui m'avait fait découvrir le pot aux roses ! Malheureusement, le subtitut a loupé l'affaire.

Je ne m'étais engagé à témoigner officiellement qu'à la condition qu'il fasse une expertise préalable du produit et que les choses soient orchestrées de telle manière que deux perquisitions soient faites aux lieux que j'indiquerais sans interrogation préalable car j'avais fait mon enquête, je connaissais même la pharmacie qui fournissait le médecin marron. Il parait que la justice n'avait pas les moyens de l'expertise, en fait le substitut n'a rien compris sur le plan technique. Le personnage que j'avais l'occasion de croiser étant d'une humeur très changeante, je n'ai pas répondu à la convocation, j'ai téléphoné à la policière en charge pour dire que le "marché" proposé n'avait pas été tenu. Le substitut du procureur aurait été muté à Toulouse autre lieu où l'on soupçonne encore une méga affaire avec plus ou moins de "pédophilie".

Origine et culture des fantasmes à base d'abus rituels sur des enfants

leo.jpg

A gauche vous avez Léo Taxil dont l'imagination sulfureuse allait perturber durablement l'esprit de nos contemporains.

Ce qui est lamentable dans toutes ces histoires de "panique pédophile", c'est le rôle joué par les médias dont on sait qu'ils sont surtout soucieux de spéculer sur les charges émotionnelles que véhiculent ces affaires. Je ne suis même pas sûr qu'un livre convenablement étayé sur le mécanisme de ces "paniques" soit susceptible de désamorcer ce genre de pathologie car il faut bien le dire, un examen sérieux de ce genre de question demande une culture extrêmement étendue dans de très nombreux domaines historiques et sociologiques.

Je crois pouvoir, sans avoir courir le risque de me faire des bleus aux chevilles, affirmer que je suis sans doute parmi les rares personnes au monde à pouvoir dominer le genre de problématique que je viens d'évoquer. Quand je dis culture étendue c'est sous le rapport de l'histoire (nécessité de remonter jusqu'à l'aube des temps historiques, soit le VIIIème siècle avant J.-C.), de la sociologie, des domaines "psy", des religions comparées, des sociétés secrètes etc...

Mais voilà je suis indépendant, je n'ai jamais soutenu de thèse car je méprise le formatage et les limitations universitaires tout en étant extrêmement exigeant quant aux sources, et j'ai toujours observé les phénomènes en marge sans m'en mêler ou en faisant en sorte de toujours pouvoir tirer mon épingle du jeu. En sorte que je ne réunis pas les conditions académiques pour être jugé crédible mais comme vous vous en doutez je m'en fous royalement. J'assène ma vision des choses et mes analyses et chacun se démerde avec et je me lave les mains des délires ambiants !

Que les ignorants ferment leur gueule et les vaches seront bien gardées !

Les médias sont évidemment fautifs qui passent sous silence les faits importants, se livrent à des amalgames mais le public n'a guère que ce qu'il mérite car parmi ceux qui multiplient les sites autour de la pédophilie qui s'est soucié de lire un livre comme Enquête sur le satanisme de Massimo Introvigne ?

La partie la plus importante concernant la thématique évoquée commence à la page 310 et va au moins jusqu'à la page 334 étant précisé qu'il faut commencer par tout ce qui concerne l'Affaire Taxil et à ce propos ce qu'en dit Introvigne peut être complété par le dossier de la revue Politica Hermetica sur le sujet.

Le problème des fausses implications satanistes est évoqué page 332.

Cette documentation je l'ai communiquée, en ma qualité d'expert, au procureur en place à l'époque. J'ignore ce que ce personnage, au demeurant excessivement psychorigide, en a tiré.

Résumé des dires de Massimo Introvigne sur le rôle du "satanisme"

Introvigne.jpgMassimo Introvigne commence par souligner que le cadre dramatique des violence sexuelles sur des enfants est une réalité. Je précise pour ma part que ces violences ont lieu en général dans le milieu familial ou le milieu proche de la famille étendue et dans des établissements dédiés à l'enfance.

Des viols en réunions existent mais sans qu'il soit possible de parler de réseaux sataniques mondial. Que le gratin du monde actuel ait en partage ce secret effroyable relève de la démence et s'enracine, je le répète, dans l'oeuvre calamiteuse de Taxil à laquelle l'Eglise catholique s'est laissé prendre. Même la prétendue Sainte Thérèse de Lisieux aurait correspondu avec la fameuse Diana Vaughan !

Des "pédophiles" usent de symboles ou de "rituels" pour impressionner les enfants et éventuellement décrédibiliser leur parole. On en a eu un exemple en marge de l'affaire Dutroux avec ce qui s'est passé dans une certaine champignonnière. Là il fallait minutieusement décrypter l'histoire des "témoins X" pour arriver à faire la part du réel et des fantasmes dans le témoignage d'une femme qui en est réduite actuellement à nourrir les chats errants dans la bonne ville de Gand où j'ai eu un bon correspondant parmi les universitaires.

Introvigne écrit que les pédophiles n'étant pas des gens équilibrés en sont arrivés à s'exciter au lieu de se scandaliser des évocations à base de satanisme pédophile. La nature imitant l'artifice...

D'autre part, sachant que les tribunaux sont assez imperméables à la thèse d'un complot satanistes certains avocats de pédophiles cherchent à introduire des éléments satanistes dans l'espoir d'obtenir la relaxe de leurs clients. En fin de compte, il est d'accord pour dire que l'existence de délires satanistes comme fond des affaires de pédophilie au lieu de faciliter la poursuite et la sanction des crimes va finalement à l'encontre du but poursuivi.

Une bonne partie du livre a été consacrée à un phénomène apparu au USA et au Canada et auquel Freud s'était affronté durant la période où il pratiqua l'hypnose. Cette période correspond très exactement (1891-1897) au plus fort développement de l'affaire Taxil avec les histoires de messes noires à base sexuelles dans les arrièes loges magiques et autres inventions. mais si Freud pour une fois a flairé l'existence d'un artefact, il n'en fut pas de même outre atlantique. Je ne peux pas résumer ce livre, il faut le lire et actuellement on en trouve 4 exemplaires d'occasion sur Priceminister et le livre est toujours édité. 

Reste à évoquer certains dessins. Là encore si quelques uns peuvent se rapporter à des faits réels, une bonne part relève d'une suggestion. Comme je l'ai expliqué à ma correspondante, celle que je viens d'étriller, je me suis livré à des expériences de suggestion par téléphone qui m'ont prouvé que l'on pouvait communiquer ce qui vous passe par la tête à une personne distante sans employer de mots pour décrire les images mentales que l'on visualise. J'ai fait cette découverte par hasard lors d'une expérience de "fumette" qui m'a semblé booster ce pouvoir de suggestion.

Quelques remarques sur l'affaire Dutroux

dossiers X.jpgCe livre date de 1997 mais il me faut dire que bien avant la parution de ce pavé, je savais à quoi m'en tenir. L'année d'avant en 1996 survenait l'affaire Dutroux. Un universitaire belge, concitoyen de la fameuse Régina Louf évoqué plus haut m'avait servi de guide en m'évitant certaines chausses trappes.

Je correspondais avec lui sur d'autres sujets et il m'avait mis en garde en me signalant qu'il fallait prendre avec des pincettes toutes les références à du satanisme. C'était jeune un Franc-maçon créateur de sa propre loge et un érudit. Nous étions à même de part nos centres d'intérêts de disposer de toutes les "contre-poisons" nécessaires.

Concernant le témoignage de Régina Louf, il comportait plusieurs niveaux. Le seul niveau crédible se rapporte à ce qui s'est passé dans une certaine champignonnière abandonnée et rasée depuis lors. Il a été recoupé, le reste est en partie fantasmée notamment le fait qu'elle aurait été prostituée par sa grand mère. Elle est née en 1969 et je me souviens que dans son témoignage elle fait allusion à des pratiques remontant à l'occupation allemande pour justifier d'une sorte de "tradition familiale"... 

Le seul ouvrage documentaire intéressant sur l'affaire Dutroux est celui que l'on trouve reproduit ici :

http://fr.scribd.com/doc/118409324/Les-Dossiers-x

Il convient de s'en tenir aux faits pas à l'opinion des auteurs car dans ces témoins anonymes, interviennent des fantasmagories à savoir par exemple des histoires de chasse à courre dont le gibier aurait été enfantin dans un château des Ardennes belges fréquenté par l'aristocratie. C'est l'intrusion de fantasmes aussi délirants et absolument impossibles qui a décrédibilisé l'enquête et obligé à une manœuvre pour la verser aux oubliettes. 

Il y a quantité d'histoire autour des "châteaux". Je peux citer les "rumeurs urbaines" se rapportant à un château non plus belge mais champenois, un château renaissance construit en 1853 entre Epernay et Port-à-Binsson dans la Marne. Son premier propriétaire s'était enrichi par les chemins de fer. On racontait dans mon enfance qu'il s'y était tenu des banquets où des femmes et des filles de petite vertu auraient été servies en guise de dessert. Les rumeurs à bases de ballets roses ou de ballets bleus ont toujours plus ou moins dopé l'imagination ouvrière toujours un peu jalouses des parvenus qui trouvaient là un moyen de célébrer un idéal de pureté pour tenter de calmer ses frustrations. Quand à la réalité des "ballets" c'est une autre question. Il n'y a certes jamais de fumée sans feu, mais il peut aussi exister beaucoup de fumée sans vraie incendie (tous droits réservés en cas de citation)...

L'ombre portée de l'affaire Pinon

andre_le_troquer-d.jpgBerthon.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qu'il faut savoir c'est que l'affaire Dutroux est apparue sur les traces de la fameuse Affaire Pinon. Au nom prédestiné, soit dit en passant car rien n'arrive par hasard. Synchronicité oblige !

Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_ballets_roses_(B...

Pour ce qui concerne les divers amalgames plus ou moins fantasmatiques voir :

http://transition888.heavenforum.org/t540-dossier-pinon-l...

Je n'ai pas trouvé d'image pour l'affaire Pinon mais vous avez à gauche une évocation d'une affaire historique celle des vieux Messieurs de la république Française dont (André le Trocquer) était le pourvoyeur de ballets roses made in france.

Voir également : http://pedocriminel.blogspot.fr/2011/12/affaire-les...

Pour en revenir à l'affaire Dutroux, il y eu un groupe centré autour deu deux établissements dont j'ai oublié les noms, des "boîtes" ou des gens bien ont détournés des jeunes. Il faut dire que la Belgique est un pays froid, ce qui implique une recherche de convivialité et des tendances assez cordiales voir un besoin de familiarité physique. On vit à l'intérieur.

Je me rappelle que dans les années 60/70 les boîtes belges et luxembourgeoises étaient réputées pour la drague toutes tendances confondues car je suis natif d'un département situé en lisière de la belgitude. La majorité sexuelle était très basse au Luxembourg, j'ai retenu 14 ans mais je peux me tromper, elle est actuellement à 16 ans mais Wikipedia ne donne pas de détails de toutes les évolutions sauf pour la France où cette histoire est bien documentée, le délit de sodomie ayant été supprimé en 1791.

Bref, pour les départements limitrophes la Belgique était une destination prisée en matière de "sextours" des weed-end surtout dans le domaine "homo". L'atmosphère n'avait pas attendu mai 68 et le streap tease d'un célèbre écrivain anarchiste à la Sorbonne pour se détendre. Il régnait un climat bon enfant et je le répète le climat froid engendrant un besoin de chaleur humaine explique bien des choses. Pour avoir pu faire la différence avec le goût du paraître sur les forums de la Côte d'Usure et ce que j'ai observé ailleurs, je suis fort bien placé pour pouvoir tenir compte de certains subtilités socio-géographiques. Enfin je rappelle que compte-tenu de certaines circonstances ma mémoire sociologique remonte aux dessous de la vie parisienne des débuts du siècle dernier.

Ce ne sont pas, sauf exception rarissime, des jeunes cons nés après mai 68 et prédisposés à jouer les cafards parce qu'ils sont intoxiqués par la "moraline" ambiante qui peuvent se permettre de porter un jugement équilibré sur ce dont on parle ! Ce que j'ai observé dans les débats des forums Internet des années 90 a eu au moins le mérite d'exorciser, en ce qui concerne, toute possibilité d'un quelconque penchant "pédophile". Il s'agit d'une génération de "tête à claques" généralement insupportable. Quand elle ouvre la bouche, en général les mains et les pieds me démangent tellement ils souhaiteraient entrer en activité. Son arrogance atteint parfois un degré insupportable et elle n'a pas encore compris à quel point elle est manipulé par la démagogie ambiante. Vu qu'elle a tendance à assimiler la prétendue élite politique à une maffia de "pédophiles" qui n'en voudrait qu'à leur misérable petit cul, il devrait au moins comprendre à quel point on en a fait une génération de dupes. Mais non c'est trop simple !

L'influence de la vilaine Lulu

Vilaine Lulu.pngCi-contre un dessin de l'album qui a rendu fou pas mal de crétins fâchés avec le sens de la causalité...

Lors de la rédaction initiale de ce post je n'avais pas pris la mesure de l'influence de l'album dessiné par Yves Saint Laurent un des amants de Pierre Bergé qui aurait financé la campagne de l'actuel président pour qu'il fasse voter le "mariage pour tous".

Parenthèse sur Pierre Bergé

Ce pierre Pergé ne me parait pas si diabolique qu'on le dit, ses paroles sont de bons sens.

Ce fameux album d'Yves St Laurent paru pour la première fois en 1967 dont à la veille du dévergondage de mai 68 qui transforma la Sorbonne en lupanar gay de préférence est présenté comme le "guide initiatique" de cette élite pédophile et satanique dont on parle. La thèse la plus correcte serait que ce dévergondage ne représente que les fantasmes issus du "surmoi diabolique" d'Yves Saint Laurent. Une chose est certaine : le personnage de la vilaine Lulu a été inspiré par un collègue du modiste qui en fin de journée se travestissait pour amuser ses collègues.

On trouve dans cet album le dessin d'un rite sacrificiel non à Satan mais à Venus par lequel la vilaine Lulu était censée obtenir la réalisation de ses voeux. Il a suffit de remplacer la vilaine Lulu par des vieux cochons hors d'âge pour aboutir aux fantasmes actuels des abus sexuels dont on cause. Une affaire en région parisienne dont j'ai suivi les linéaments est manifestement un pur produit de la pollution mentale engendrée par l'album et transmises des parents aux enfants. Il faut évidemment bien connaître la manière dont fonctionne le "milieu psychique" (ce que les occultistes appellent "égrégore") pour comprendre ce que j'avance. Enfin il est très clair que certains d'enfants ne sont que le décalque d'une scène tirée de l'album que je reproduis à dessin.

Bien évidemment, je ne compte nullement parvenir à persuader quiconque de la justesse de mon analyse mais qu'importe, il est important que cela soit dit. Point barre !

Les partisans de la révision d'Outreau déboutés 

Pour ceux qui ont le temps de visionner cette vidéo, il apparaîtra clairement que ceux qui contestent l'acquittement des prévenus d'Outreau, les Jacques Thomet et les Serge Garde, n'ont en fait rien à dire. Evidemment, c'est encore Alain Soral qui est derrière l'édition du livre de Thomet et il y aurait bien des choses à dire sur ce Soral qui m'a toujours fait l'effet d'être surtout un "pédé refoulé". Enfin c'est son problème...

Aux dernières nouvelles (MAJ de juin 2015) l'affaire Legrand s'est encore dégonflée. Je n'ai pas suivi alors je n'en parlerai point. Cet échec va encore renforcer l'idée d'un complot en faveur de la "pédophilie"

Ce post est dédié plus spécialement à une certaine licorne (variété alpestre)...

Licorne.jpgComme je l'ai indiqué je pourrais écrire un livre sur ces questions mais le problème et qu'en fait de mémoire et d'observations il y aurait tant à dire que je ne saurais guère par quel bout commencer et en plus il me faut bien ajouter, dussé-je passer pour un quelqu'un de méprisant, que je ne peux pas croire que la majorité des gens qui daignent me lire soient à même de comprendre et d'apprécier les nuances de tout ce que j'écris.

J'ai parlé de "culture" plus haut mais c'est d'abord une affaire de discernement car lire beaucoup sur toutes sortes de sujets si l'on n'est pas capable de faire la part des choses, ça ne sert à rien !

Enfin s'il n'existait parmi mes lecteurs qu'une douzaine de personnes susceptibles de tirer un enseignement de ce que j'énonce, je n'aurai pas perdu mon temps.

Mais de grâce, que l'on me foute la paix avec le genre de délire que je viens de rapporter car je serai sans égard pour ce genre de connerie qui empoisonne le monde. Je tiens les gens qui s'obstinent à vouloir que le fiasco de l'affaire d'Outreau soit encore le résultat d'un complot fomenté en haut lieu sont des malades mentaux ! Là encore les implications à base de satanisme et de zoophilie censés s'être tenu dans une ferme voisine de la Belgique dans l'affaire d'Outreau n'ont été que le produit d'une tentative de suggestion de l'espèce de cinglée qui fut à l'origine du cauchemar judiciaire : Or les enfants n'ont pas su retrouver le chemin... Tandis que ce détail m'avait averti du caractère largement "hallucinatoire" et fantasmatique d'au moins une partie de l'affaire.

Mères proxénètes, ça je connais !

La thèse d'un réseau pédophile et satanique mondial ça ne tient pas, c'est de la démence mais les parents proxénètes ça existe !

Alors que je m'occupais d'astrologie j'ai rencontré une certaine Sarah, qui se prétendait professeur de Yoga et officiait à Paris dans le cadre d'une association baptisée 1000 soleils. Elle avait livré son fils à la fameuse Ecole en bateau pour s'en débarrasser afin d'être plus libre de ses mouvements. Le procès des prédateurs qui la dirigeait vient d'avoir lieu, on y a mis le temps !

Ainsi quand elle avait besoin de s'absenter, elle faisait appel à ses amis gays et leur mettait le marché en mains : en échange d'une garderie elle leur assurait que le gamin viendrait se réfugier dans leur lit sous prétexte de terreurs nocturnes (sic). Je parle en connaissance de cause : le marché m'a été proposé au cours des années 70 dans petit village aujourd'hui célèbre du fait de sa collection de crèches. Une messe avec offerte des bergers y avait été filmée avant que je n'y mette les pieds.

C'était il y a environ 35 ans. On n'était pas encore très loin de mai 68, c'était la mode des système d'éducations alternatives. Libérer la sexualité des mineurs était le mot d'ordre, on ne doutait de rien à tel point qu'alors que j'avais été délégué pour la préparation d'un colloque la salope m'a mis le marché en main.

Si ce n'avait été la perspective de passer en Cour d'Assise j'aurai tué cette femme et avant cela je lui aurais écrasé la face à coups de talons. Il faut dire que les 3 jours que j'ai passé en sa compagnie pour préparer un colloque m'ont donné l'occasion d'assister à des scènes hautement surréalistes...

Pousser l'égocentrisme à ce point d'ignominie, il faut le faire. Chaque matin le fils allait rejoindre sa mère dans son lit et de ma chambre j'entendais sa génitrice lui seriner qu'ils avaient été amants dans une vie antérieure. On oublie pas ce genre de rencontre. Je n'invente rien : la victime n'est autre que le héros d'un livre de Tony Duvert, intitulé Quand mourut Jonathan...

J'ai relu le livre il y a une dizaine d'année car il m'est tombé sous la patte lors d'un vide grenier et ne m'a coûté que 2 €, en fait le portrait de la mère est loin d'avoir été forcé. celui que j'en aurait dressé aurait été infiniment plus saignant. Il est encore des gens pour se souvenir du passage de cette "sorcière". Son cher fils avait convaincu un petit camarade d'aller méditer dans la montagne et le gamin a failli crever de froid et ça a fait toute une histoire.

Il faut dire que le village a collectionné les "phénomènes". Le curé en titre à l'époque était un "pédophile" notoire. Il a défrayé la chronique à propos d'une histoire de lettres anonymes contre le premier magistrat. Il faut dire que ce dernier, alors qu'il faisait visiter l'église (dédié à sainte Marguerite d'Antioche) à un spécialiste de la conservation a été scandalisé en entendant des gémissements en provenance de la sacristie.

Le conservateur de passage ayant crié qu'en cas de souffrance, le secours était à disposition, on a vu le curé et un jeune sortir dépenaillés et dans un désordre de toilette ne laissant aucun doute sur leur précédente occupation. Le soir les voisins de la cure entendaient le jeune hurler, le duo ayant des divertissements sado-masos assez théâtraux. Ce curé, par ailleurs épris de psychanalyse, s'est attaqué à des gosses demeurant dans un village qui servait autrefois de glacière à la métropole avant l'invention des frigos à cause de ses pierres creuses...

Le Maire, prévenu par les parents l'a convoqué en le sommant de foutre le camp séance tenante en abandonnant sa cure dans l'heure à défaut de quoi, une plainte serait déposée et la presse informée. Le délinquant a préféré la fuite. J'ai eu un rapport récemment de ce que l'on a trouvé à l'époque dans une chapelle, à savoir les tenues d'un ordre chevaleresque bidon sur lequel on aurait pu greffer une histoire de rituels abusifs. Signe particulier, lors d'une pérégrination en montagne, ce curé a failli se tuer.

J'ai été amené un jour à le servir en tant que musicien et il m'a raconté à la fin d'une messe où il faisait un remplacement qu'invité à un repas de communion, le chien de la maison s'était jeté sur lui et a voulu le dévorer. Le chien avait manifestement compris à quel genre de clerc dévoyé il avait eu à faire. Cet attaque l'avait marqué car en fait de régalade il a du passer le reste de la journée aux urgences en se contentant probablement d'un vulgaire sandwich. 

Anomalies juridiques et judicaires

Tony Duvert a eu la mort qu'il méritait. Il a fini par être oublié et a crevé seul comme une bête sauvage et l'on n'a retrouvé son cadavre que plusieurs mois après un décès qui semble avoir résulté d'une mort naturelle. Mis à part la mise en scène complaisante de ses fantasmes obsessionnels, ses livres non romancés ne sont pas totalement inintéressants. Mais l'engouement envers le thème de la libération de la sexualité des mineurs allait donner lieu à un puissant retour de flammes dont on est loin d'être sorti à la suite du détonateur qu'a constitué l'affaire du Coral. 

La question qui se pose est celle de savoir comment on peut tolérer que des livres qui au regard de la loi font l'apologie de crimes puissent continuer d'être encore édités quand les faits qu'ils mettent en scène sont punissables par la prison dans la réalité. L'excuse de la création artistique donne lieu à d'insupportables contradictions...

Cette société est vraiment malade quand on voit qu'elle se trouve contrainte de respecter religieusement l'évocation de fantasmes qu'elle réprouve et condamne comme s'il s'agissait de créations de l'art. En fait de chasse aux pédophiles, on s'est surtout contenté de rafler des collectionneurs de photos et de vidéos qui, à priori, ne font de tort qu'à eux mêmes. Rien n'indique qu'ils doivent nécessairement passer à l'acte, bien au contraire. Mais intervient une distinction entre les représentations "virtuelles" (romans) et celles qui sont "réelles" (photographies, films), comme s'il pouvait y avoir une différence en terme d'efficacité suggestive.

Enfin on a eu recours à une théorie basée sur le recel qui de mon point de vue de juriste ne tient pas la route. En effet la définition du recel se trouve dans le livre III intitulé Des crimes et des délits contre les biens de sorte que logiquement il n'est pas concevable de parler de recel de crime contre les personnes. Mais lorsque j'étais étudiant en droit j'avais bien remarqué que l'usage de la notion de recel est devenue tellement élastique avec complètement distordu la logique du code. Je me souviens d'une histoire de recel d'odeur de pastis qui figure dans les annales pédagogiques comme exemple emblématique de je ne sais plus quelle démonstration. Mais enfin le pastis, sous sa forme liquide ou vaporeuse est bien une chose et non une personne...

"Mariage pour tous" et Cie : mon opinion

J'ai eu droit lors de la conversation évoquée à des allusions au fait que le "mariage pour tous" à la française serait une invention destinée à permettre aux gays de se procurer des "esclaves sexuels" par le biais de l'adoption. Comme si les gens qui nous gouvernent avaient le souci de rendre ce genre de service aux couches les moins fortunées de la population !

Quant au gens qui en ont les moyens, il n'ont pas besoin du mariage et de l'adoption pour satisfaire leurs envies, il leur suffit de voyager dans certains pays du tiers monde peu regardants sur le sort des enfants et des jeunes. La misère à exploiter ce n'est pas ce qui manque pour les gens qui sont assez friqués pour voyager aux 4 coins de la planète...

Concernant le "mariage pour tous", il eut été préférable d'imiter les Anglais et de s'en tenir à une union civile avec les droits du mariage en laissant le PACS tel qu'il est car il auriat conservé une utilité. Ce n'était sans doute pas si urgent à régler mais cela faisait partie d'un programme qui a été voté. Que cela plaise ou non, les règles démocratiques ont été respectées et une consultation a eut lieu contrairement à ce que l'on prétends.

La mariage quel qu'en soient les modalités, je m'en tape, ça ne m'a jamais intéressé. Je déplore que l'homosexualité (qui était probablement l'une des dernières petites subversions existantes) se soit embourgeoisée à ce point mais bon ça ne me concerne pas et je m'en fous.

Notez que personne n'est tenu d'user de la possibilité qui est offerte. L'adoption d'enfants par des célibataires était possible depuis un demi siècle. Il suffisait d'adopter puis de se pacser après et passez muscade. Il n'y a donc rien, absolument rien de nouveau sous le soleil car le conseil constitutionnel a rappelé à juste titre que la loi n'a pas instauré un droit à l'enfant et comme les instances qui surpervisent les adoptions n'ont jamais facilité l'adoption par les célibataires mâles, à mon sens la loi risque plutôt d'aggraver la situation car on cherchera par tous les moyens à empêcher les adoptions par des couples "homos" en usant de biais divers. En d'autres termes, il n'y a pas péril en la demeure, la victoire du lobby LGBT n'est que purement théorique.

Quand l'Eglise attend le salut d'une "papiste" nommé Frigide Barjot rien ne va plus

Et puis ras le bol de l'agitation de la Frigide Barjot, cette folle timbrée qui nous a promis du sang avant de se rétracter et qui rêvait d'être une artiste et que l'on sait mariée à un mari qui serait à voile et à vapeur. Si l'Eglise catholique n'a trouvé que cette égérie complètement siphonnée pour défendre ses "valeurs" cela nous confirme une fois de plus que sa hiérarchie fait plus que planer au dessus des réalités: son goût du masochisme est tel qu'elle n'arrête pas de se tirer des balles dans les pieds ! Et bien ça la regarde. Enfin quand un Mgr Bonvin, le bien nommé, était devenu ivre au point d'oser présenter comme positif le rôle de cette créature que l'on aurait pu qualifier d'infernale si elle n'était pas très bêtes, c'est que rien ne va plus !

Un jeune curé qui a pris la suite de celui qui a failli se faire bouffer par un chien qui l'avait vu venir m'a demandé un jour et à brûle pourpoint un avis sur l'innovation dont je viens de causer. Je lui ai remis mes considérations sur environ quatre pages, le tout accompagné d'extrait du livre de John Boswell évoquant les très vieilles unions de même sexe apparues en contexte chrétien bien avant le sacrement de mariage bien plus tardif. J'attends toujours l'avis de réception car il n'a pas pipé mot. Je lui conseillais de prêcher contre l'oligarchie financière qui veut nous réduire en esclavage, le reste n'étant que broutilles... Son attitude n'a pas changé, il ne s'est pas "coïncé", il a du conclure qu'il valait mieux laisser un tel sujet de côté. C'est que dans mon topo j'avais expliqué que Pie XII, en légalisant une certaine contraception (écologique mais non "naturelle" puisqu'il s'agit forcément d'un artifice) avait en quelque sorte quelque peu "libéré" les "homos" pourvu qu'ils demeurassent dans une certaine mesure, hélas non "quantifiable" car dépendant d'une foultitude de facteurs environnementaux...

16/05/2013

Initiation à la médecine traditionnelle chinoise

mod_html209619_4.jpgJean Pélissier qui exerce à Marseille me parait bien connaître la médecine traditionnelle chinoise. Je ne sais pas ce qu'il vaut en tant qu'acupuncteur et comme prescripteur de phytothérapie et j'ai tendance à trouver qu'il fait un peu trop de pub en pensant que si ses affaires marchaient il n'aurait pas besoin de se mettre à l'affiche.

Je n'ai pas été particulièrement emballé par ses livres mais il est vrai que su ce point j'ai disposé et je dispose encore de quelques ouvrages techniques à vocation professionnelle.

Je vous conseille puisque c'est gratuit d'aller voir sa chaîne sur Youtube, il y a d'excellentes choses à glaner. Maintenant je serais très heureux d'avoir l'avis de personnes ayant fait appel à ses lumières car les praticiens de MTC ne courrent pas les rues. Je suis toujours en recherche d'un bon acupuncteur et je connais des gens qui font 800 km pour aller se faire piquer... Parce que dans le secteur de la Côte d'Usure, c'est arnaque et Cie, trop d'argent circule... 

 

Le Dr Poinsignon marche sur les traces de Seignalet

Poinsignon.jpgVoir : http://alpes.france3.fr/2013/05/07/un-rhumatologue-grenob...

Mais évidemment ça coince chez les collègues (Halimi).

Voir aussi : http://docteurpoinsignon.over-blog.fr/

Voir surtout ce qui concerne le yaourt.

10/05/2013

La société malade du freudisme

SigmundFreud2.jpg

Retour sur le livre de Lucia Canovi

J'ai évoqué dans une note précédante les dires d'une certaine Lucia Canovi à propos de l'homosexualité, dires que l'on trouve dans un Ebook de 900 pages sur la dépression. Or beaucoup de jeunes et de moins jeunes sont "déprimés" quand ils se découvrent des tendances "homos" et il faut bien dire que tout dans les médias est fait pour les y encourager puisque les militants n'hésite pas à faire passer pour des imbéciles ceux qui n'osent pas essayer. Enfin et d'autre part, le battage fait en France autour du mariage pour tous a fait renaître un courant d'homophobie qui s'est traduit par des agressions.

L'homophobie n'existe pas mais je l'ai rencontrée...

Précisions que l'homophobie n'existe pas, phobos en grec = peur, crainte or personne n'a peur des "homos" mais on peut comprendre que leur liberté soit enviée de la part de ceux qui se sont coïncés dans les liens du mariage, surtout quand il s'agit de "coureurs" de jupons. Si ça existe encore... Il s'agit donc de haine et elle peut revêtir chez certains êtres frustes un caractère assez "métaphysique" et pour le moins irrationnel.

Sur ce phénomène dans ses aspects généraux voir : http://blogs.mediapart.fr/blog/silvagni/131112/les-psycha...

Si donc l'on voulait nommer correctement les choses il faudrait parler d'homoéchtrisme du grec έχτρα. Pas très euphonique comme néologisme il faut l'admettre. 

J'ouvre une parenthèse pour dire que je n'ai point manqué d'expérimenter le retour de ce phénomène non que je sois "homo" mais dans la mesure où je suis arrivé à 55 ans dans un village assez "arriéré", et qu'on n'a pu me classer dans l'un ou l'autre des tiroirs qui ont cours puisque je ne reçois personne et que je ne parle jamais de cul, que d'autre part on me sais "écrivain" et "artiste" évidemment il y a un mystère et j'ai jugé à propos de ne pas le dissiper puisque je suis jugé assez intéressant pour qu'au bout d'une décennie je sois demeuré atypique. Je serais du reste bien en peine de fournir un certificat d'hérosexualité car j'ai perdu de vue mes ancienne liaisons  et je n'avais pas pensé à l'époque qu'il aurait convenu de faire des photos ou de tourner des vidéos de mes parties de jambes en l'air.

A 65 ans, j'estime qu'il faut, sauf exception, avoir tourné la page en matière de bagatelles,  enfin comme à cet âge canonique, ni femmes ni garçons n'ont envie de vous courrir après, je souhaite n'être pas dérangé dans une sérénité et un détachement que j'estime mérités...

Pour dire à quel point la maladie du soupçon engendrée d'abord par le catholicisme mais plus encore par le freudisme, alors que j'étais en froid avec le tenancier d'un bar, voilà qu'une certaine animosité redémarre qui s'est manifestée par 5 incidents dont je ferai l'économie. Nul doute qu'il s'agit d'une synchonicité parlementaire... Et j'ai une méthode pour traiter ce genre de phénomène, quand je ne peux pas m'expliquer avec des gens qui sont dans l'incapacité de vider leur sac, je leur adresse une lettre plus ou moins humoristique. Le genre de chose qu'on ne peut pas montrer sans faire rire. Or là j'avais un bel argument : à savoir que la haine poussée à ce point tout le monde peut convenir que c'est de l'amour rentré... Et j'en passe ! Je note pour terminer que la bombinette est arrivée ce matin par le facteur et j'ai entendu de mon balcon ou je faisis du rempotage, les bruits de couvert cesser dans un grand silence. Simple coïncidence peut être et j'attends la suite avec un grand sourire en coin...

Freud n'a pas promu l'homosexualité

Pour en revenir aux dires de Lucia Canovi, force est de constater qu'elle reproche à tort à Freud d'avoir contribué à une sorte de promotion de l'homosexualité, ce qui est archi faux. J'avais eu l'occasion de discuter de cette question avec un professeur de philo qui soutenait que Freud avec libéré la chose. Or c'est faux, il suffit de lire sa notice notice sur Wikipedia pour être convaincu du contraire. A l'en croire c'est un arrêt de la maturation sexuelle laquelle devrait obligatoirement conduire à l'hétérosexualité. Ce seriat également du narcissisme, enfin il n'est que de constater la vogue des modes forgées par des couturiers gays sur les garçons dits "normaux" pour constater qu'en fait de narcissisme la chose serait pour le moins fort bien partagée puisque  eurs soeurs en sont réduites à tempêter derrière la porte de la salle de bains quand "Monsieur" se scrute dans la glace faisant la chasse à d'infimes imperfections... 

En clair Freud, s'est borné à constater que l'homosexualité n'est pas une maladie et que la psychanalyse peut tout au plus permettre de débarrasser le sujet de sa culpabilité. Mais on peut cesser de se sentir coupable tout en subissant la pression sociale. Soit on ne juge pas à propos d'en faire état et on est supposé avec honte, soit on tombe dans le piège de la "visibilité". Bref, il n'y a pas de solutions car l'homosexualité n'est pas comprise, elle n'est tolérée et EXPLOITEE que par des marchands qui sont là pour vendre (commerce de mode et en particulier de slips et Cie, lieux spécialisés et payants, sex tours non moins spécialisés, destinations gays, porno gay du soft au pire hard etc...).  

C'est je le rappelle, l'incitation à m'intéresser à un livre censé traiter de la dépression qui a été la cause occasionnelle d'un intérêt pour le livre de Michel Onfray sur l'épopée freudienne, livre intitulé Le crépuscule d'une idole... Comme je fais les choses méthodiquement, j'ai couché par écrit mes observations et j'ai communiquée à l'auteur le produit de ma critique. J'ai eu une première réponse à un mail mais depuis qu'elle a reçu mon projet de recension, c'est le silence complet !

A propos de certaines "pensées intrusives" (TOC à caractère sexuel)

Enfin je me suis rendu compte qu'elle a mis sur le compte de Freud une responsabilité dans l'apparition d'un phénomène de pensées intrusives à base d'homosexualité. Ce phénomène dont j'ignorais tout existe. Des individus des deux sexes bien que franchement hétéros seraient poussés à se livrer à des expériences qui se solde par une démoralisation à base de culpabilité. 

Sir ce type de phénomène dont les pensées intrusives à caractère "homo" ne sont qu'un aspect, voir :

http://gestiondutoc.blogspot.fr/p/les-obsession-mentales-...

Je dois dire que je discute librement de ce genre de question et si à une époque j'ai été placé pour recevoir beaucoup de "confessions" de tous ordres jamais qui que ce soit ne m'a décrit un tel phénomène.

A rapprocher des "homosexual alien abductions"

Mais puisque l'on en parle cela me rappelle quelque chose, à savoir des abudctions à caractère "homo". Vous tapez "homosexual alien abduction" sur Google et vous allez sans doute écarquiller les yeux. De prétendus visiteurs extra-terretres se livreraient à des attouchements et des viols à caractère "homo" sur les personnes qu'ils sont censées rapter. J'imagine que ce sera une découverte pour beaucoup. En ce qui me concerne, je pourrais démontrer que j'avais prévu le phénomène il y a déjà pas mal d'années. J'avais pensé que l'épisode relaté dans le chapitre VI de la Genèse concernant les relations des Anges déchus avec les filles des hommes qui donnèrent naissance à une race de géants. Un détail m'avait mis sur la piste d'une telle prédiction à savoir ce que disait un certain Adamsky au sujet d'une race d'extra-terrestres dits "vénusiens" opposés à ceux nuisibles qu'on à surnommé les "gris" ou quelque chose dans ce genre.

Maintenant, si vous voulez comprendre le fin mot de l'histoire lisez Jacques Vallée qui a observé que les phénomènes dont on parle seraient en quelque sorte une "mise au goût du jour" d'interventions connues du folklore anciens concernant les créatures du monde intermédiaire appelé "petit peuple" (fées, gnomes, lutins, farfadets j'en passe et des meilleurs). L'approche de Jacques Vallée relève d'un "structuralisme". Il convient également de consulter Bertrand Meheust qui évoque l'hypothèse diabolique dans son livre et je l'ai vu pour ma part le faire sur un plateau de télévision et ce qui m'a frappé et ceci : une telle réflexion aurait du faire sursauter les scientifiques présents à la table ronde or ceux-ci ont continuer à discuter entr'eux non pour détourner l'attention mais comme s'ils avaient été frappés de surdité.

J'ouvre une parenthèse pour dire que chaque fois que dans une conversation, j'ai eu à aborder l'explication de phénomènes que je considère comme relevant du monde subtil, il s'est toujours trouvé quelqu'un pour venir détourner l'attention en se mêlant à la conversation quand elle se passait sur un coin de forum. Ce genre de phénomène est trop constant pour ne pas voir dans les perturbateurs des instruments délégués pour faire diversion. Et dans ce domaine les femmes ne sont pas les dernières à s'assoeir sur les règles de la politesse la plus élémentaire. Quand, personne n'est là pour détourner l'attention, les gens sont comme frappés par une subite envie de dormir. Alors j'évite d'aborder ce genre de phénoménologie qui a en outre l'inconvénients d'être systématiquement et excessivement dramatisée. Il faut savoir que la thèse d'une origine préternaturelle des phénomènes dits extra-terrestres fait l'objet du côté d'un certain fondamentalisme protestant d'une systématisation marquée du sceau de la pure paranoïa. C'est oublier que le monde intermédiaire n'est pas peuplés que de "démons" et à ma connaissance seule une certaines culture musulmane (qui parle de Djinns où "génie") et la culture thibétaine ont une vision nuancée du problème.

Pour en revenir à Freud, si je hais sa doctrine, il a commis assez de crimes pour qu'il ne soit point nécessaire de lui mettre sur le dos ces pensées intrusives. Il est mort et n'est donc pas responsable de l'agitation des médias autour de sujets à base de sexualité qui font vendre du papier noirci ou boostent l'audience des émissions de radio ou de télé.

Il parait qu'il y aurait dans le livre de Canovi quelques indications de bon sens mais ça fait 900 pages à imprimer pour aller à la pêche et c'est mêlé à trop de jugements faux pour que je lui fasse de la pub.

Le livre de Onfray sur Freud : incontournable !

J'ai lu le livre de Onfray sur Freud de la première à la dernière ligne. Ce livre démontre que Freud était obsédé par des fantasmes à base d'inceste et il a fait avec son complexe d'Oedipe de son cas particulier une généralité. A l'entendre, il faudrait avoir eu au moins le désir de coucher avec sa mère pour devenir un hétéro mature. Un garçon normal devrait également haïr son père et vouloir le tuer en temps que concurrent. Cela fait longtemps que je guerroie contre ce foutu complexe d'Oedipe et je ne peux que clamer ma satisfaction de voir qu'enfin quelqu'un s'est résolu à lui faire un sort.

Deuxième point, Freud a tout essayé pour devenir célèbre et ses faire du fric : la thérapie à base de cocaîne ce qui lui a valu de tuer son ami Fliess (son grand amour) en lui conseillant des injections, l'hypnose, l'électrothérapie (dont on connait les mauvais effets car l'ionocinèse n'existait pas encore), le psychophore pour guérir la mastrurbation par des injection d'au glacée dans l'uretère. Quand à la psychanalyse, il en a pompé les idées maîtresses chez Nietszche (ibnconscient, refoulement) ce qui explique qu'il ait fait l'impasse sur ce philosophe.

Bref, si le livre de Onfray se répète, Freud apparaît au final, comme la pire des crevures humaines qui par ses pratiques d'avant la psychanalyse a tué bien des patients qu'il croyait hystériques par des pratiques relevant de la "boucherie". Onfray cite le cas d'une patiente que Fliess venu spécialement de Berlin à Vienne a opéré du nez en laissant un mètre de gaze qui a causé une infection et une défiguration. Mais qu'à cela ne tienne, Freud a présenté les choses de manière à s'exonérer de toute responsabilité.

Ce livre que l'on trouve d'occasion chez Amazon pour environ 8,00 € est un excellent placement. Cela dit Eric Miller est allé beaucoup plus loin et aurait démontré que Freud a tué son demi-frère et couché avec Fliess, mais bon ça on s'en fout, ce n'est pas ce qu'il a pu faire de pire. Onfray raille certaines pratiques notamment la thèse d'une relation entre nez et sexe mais elle existe bien et a été prouvée. Enfin si Onfray est un philosophe et ne peut pas tout savoir de la médecine, les mordus du "freudisme" peine à le réfuter et n'ont aucune chance d'y parvenir. Un critique a du recourir aux Editions de l'Harmattan (dont je connaîs un des directeur de collection pour savoir qu'on est pratiquement dans le cas des éditions à compte d'auteur...) et il reproche à Onfray d'avoir ironisé sur le Pyschophore, seulement Onfray a relevé que la société du temps de Freud a passer 11 séances à traiter de la masturbation pour la dramatiser un peu à la manière du fameux Dr Tissot. Je rappelle pour la petite histoire que selon ce docte pourfendeur de l'onanisme, la chose rendriat sourd. Ce qui du point de vue de la médecine chinoise rendrait sourd. En effet si les yeux sont l'ornement du Foie, les oreilles sont les ornements du Rein...

Parenthèse sur le caractère "créatif" de la masturbation

Tissot_onanisme1.jpgBien évidemment, Onfray qui est un hédoniste, insiste sur le caractère "créatif" que peut revêtir le plaisir solitaire. Il ne faut pas oublier que les soins des troubles sexuels ont commencé par un réapprentissage à base de masturbation avant d'affronter un partenaire quelconque. C'est en effet "créatif" dans la mesure où ça réclame de l'imagination et des visualisations à la faiblesse de laquelle des millions de clips gratuits peuvent suppléer. Je retiens donc ceci : pour les chinois se masturber c'est faire l'amour avec des fantômes. Il est toujours à craindre qu'ils acquièrent une consistance. On appellait cela les incubles et les succubes et je crois que les abductions évoquées plus haut ne seraient guère qu'un actualisation de ce vieux phénomène.  Enfin la pornographie tend à rendre les jeunes sexuellement autistes, pour les vieux qui ont derrière eux une vie sexuelle bien remplie, cela permet surtout de constater que la réalité dans ce domaine est hélas souvent très inférieures aux fictions qu'elle met en scène. Ces fictions peuvent être très "naturelles" et découler de toutes sortes de situations plausibles et très variées dans le cas de sa variété "homo" tandis que côté "hétéro", il faut se résoudre à constater l'extrême pauvreté des scénarios. Je n'en vois même pas du tout, en général ça se borne à des seins ultra siliconés qui risque de vous exploser à la figure ou des vagins béants ou encore des partouzes où il sort des mâles de partout, des placards et mettre des cheminées...

Si vous désirez lire cet excellent traité voyez :

http://archive.org/search.php?query=Tissot%20onanisme%20A...

Entre parenthèses ces archives constituent un fond ignoré de beaucoup d'internautes et je vous fais là un cadeau précieux que de vous filer cette source de documentation assez extraordinaire !

Du sens de la dérision comme principale "panacée"

Une saine médecine commençant dans la tête, il était nécessaire de faire un sort à cette foutue psychanalyse dont on sait qu'elle lamentablement échoué. Freud n'a guéri personne, pas même le célèbre homme aux loups...

Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/L'homme_aux_loups

Enfin s'il est une chose qui permet de surmonter le poison que constitue les "doctrines pychanalythiques" c'est de posséder et de cultiver le sens de la dérision et un minimum d'humour, nul doute qu'il s'agisse d'un puissant remède pour bien des pathologies... Et sur un plan plus contingent, savoir mettre les rieurs de son côté en maniant adroitement l'huile de la concilation et le vinaigre de l'ironie permet de limiter la malfaisance éventuelle des "frustrés"... 

A propos de questions posées (sur le protocol de Rath)

question-mark.jpgOn me pose de plus en plus de questions vagues qui ne peuvent donner lieu à des réponses vraiment constructives. Un exemple : on me parle d'hypertension et on me demande dans le même souffle ce que je pense du protocol de Rath. Ce qui m'est dit laisse entrendre que la personne pense souffrir d'athérome or il n'y a que deux moyens de le diagnostiquer soit on souffre d'angor et la coronarographie va révéler une sthénose d'une ou plusieurs artères ou il fautdrait faire une coronarographie or c'est un examen invasif que l'on ne saurait entreprendre par plaisir.

Quant à savoir ce que je pense du protocol de Rath, il n'est sans doute pas dangereux mais quand à en mesurer les effets, pas d'autre solution que la coronarographie et on retombe sur l'impossibilité de pratiquer une telle investigation rien que pour voir... Car aucun autre examen ne peut renseigner sur l'état des artères d'un patient...

Donc ma conclusion est que l'on peut faire le protocol de Rath par acquis de conscience mais sans être sûr d'un effet. Ne pas oublier que Rath est et reste un marchand de compléments et il a été épinglé pour divers dérapages. Voir ma note à ce sujet... Cette note évoque des délires au sujet de la formation de l'Union Européenne.

Quant à la formation de l'Europe, si vous souhaitez des renseignements fiables à ce sujet, voyez les vidéos de conférence de l'historienne Lacroix-Riz. Quant aux "racines financières" du nazisme d'une part et du communisme d'autre part (que l'historienne communiste ne poiuvait évoquer...), je vous recommande les travaux (désormais quasiment introuvables) de P.-F. de Villemarest. Ce qui ressort en définitive c'est que les Américains ont tout fait depuis la fin du XIXème siècle pour prendre pied en Europe et en Russie et nous imposer leur mainmise commerciale. Au lendemain de la dernière guerre, leur poussée occulte en faveur de l'UE a viser à foutre la pagaille car avec l'Europe des douze c'était déjà une gageure que de s'accorder et à présent avec 23 partenaires, dont certains sont largement à la traîne ça relève d'une pure impossibilité. Enfin, je ne peux citer tous les travaux qui convergent vers ces hypothèses car j'ai mis deux décennies à en faire le tour.

Chlorella, origine de sa vogue en France

Chlorella.jpgJ'ai eu l'occasion de discuter l'autre jour avec un copain qui, il y a quelques années (c'était avant la vogue d'Internet, et donc au début des années 90 voir à la fin des années 80) s'était ruiné en téléphone pour enquêter sur différents produits tels le germanium... et la chlorella.

C'est ce fouineur qui a attiré mon attention sur le rôle d'un certain Claude Serres basé à l'époque à Aubagne qui serait à l'origine d'un fort battage médiatique en faveur de la chlorella. Il lui a du reste téléphoné et l'a classé dans la catégorie des "cons" mercantiles et excessivement dominateurs.

International Nutrition a disparu en 2010? Voir :

http://greenseeker.wordpress.com/2009/02/14/la-chlorella-...

Cependant j'ai vu quelque part de la chlorella de cette firme encore en vente.

http://dietcity.fr/produit-naturel-et-bio.php?ref=9056539

Et Dietcity est basée à Toulon et Toulon c'est pas loin d'Aubagne. Mais la gérante est une certaine Marie-Claire Enjalvic, qui semble être pharmacienne d'un côté (Pharmacie Vedel) et est bien gérante de Dietcity d'autre part :

http://www.societe.com/societe/enjalric-marie-claire-4504...

Bref, des produits griffés International Nutrition continue d'exister alors que la société qui les produisait a disparu. Mystère et boules de gommes mais c'est sans importance...

La polémique tendait à l'époque à enfoncer la spiruline et cet ami avait téléphoné à une spécialiste qui à hiyères s'occupait de formation à la culture de la spiruline. Il doit s'agir d'Agricampus. Voir :

http://www.hyeres.agricampus.educagri.fr/cfppa/formations...

Cette spécialiste avait complètement ratiboisé les arguments du Sieur André Serres qui se présente effectivement comme l'introducteur de la vogue de la Chlorella en France.

Voir les commentaires de :

http://greenseeker.wordpress.com/2009/02/14/la-chlorella-...

Et je cite : je suis le premier en france à avoir introduit la chlorella en france et à avoir communique par des informations scientifiques meme un film realise à taiwan à l'époque on fournissait deja un certificat d'analyse de la chlorella avec 2 pages completes dont les metaux lourds on pouvait en trouver à l etat de traces mais il faut savoir que la prise de la chlorella empeche la fixation des metaux lourds et favorise son elimination naturelle ca n arien à voir avec une chelation chimique donc il y a 2o ans j'introduisais la chlorella de taiwan chlorella avec des succes remarquables et je vous conseille d'associer la chlorella et la spiruline ensemble car un a le cgf le chlorella growh factor l autre la phycocynine.

Le discours a un peu changé car pourquoi ne pas vendre aussi de la spiruline puisqu'elle à la côte !

Enfin ce Claude Serres qui parait être à l'oeuvre derrière une officine toulonnaise est devenu quasi invisible par rapport à des firmes comme Echorial et Cie. Il s'est donc lancé dans la diffussion de produits (Usana et Stemtech un extrait de Khlamath) dont je ne tiens pas à parler car ça très longuement.  Je cite:

Pensez aussi à decouvrir le miracle des cellules souches avec STEMTECH oui cette algue klamath que j'ai fait connaitre en france il y a plus de 18ans avec la chlorella est disponible en concentre avec preuve de son efficacite en association avec usana resultats tres tres interessants.

Je reçois beaucoup de courrier au sujet de la chlorella mais c'est toujours la même histoire, on en prend si je puis dire par acquis de conscience mais j'en reste aux critiquies du Dr Melet qui ont été solidement documentées. D'autre part, qu'il s'agisse du Growth Factor de la Chlorella, de la phycocynine de la spiruline, ou encore de la télomérase l'argumentaire me fait penser à l'engouement pour la pierre philosophale qui est censé transformer le plomb en or et servir de base à des préparation rajeunissantes. Mais sur le plan scientifique et quand aux relations entre télomérase et astragaloside IV il n'y a rien sur PubMed, sauf 2 articles sans intérêt pour ce qui nous concerne. En revanche, il existe 183 articles sur l'astragaloside IV mais sans relation avec ces bouts de l'ADN dont la repousse assurerait la longévité. Maintenant il faudrait passe au moins 3 mois à traduire ces articles pour déterminer quels bénéfices  on aurait de prendre de l'astragaloside IV au prix où la chose se vend.