20/03/2013

Mathias Rath, ses vitamines et "les racines nazies de l'Union européenne de Bruxelles"

Racines nazies.jpgLe protocole de Matthias Rath, un marchand de vitamines, est bien connu dans le secteur des médecines alternatives. On parle beaucoup moins de son livre mettant en cause le "cartel du pétrole et des médicaments" (IG Farben) comme étant le moteur ayant suscité la formation de l'Union Européenne, création  notoirement anti démocratique et instrument des lobbys.

Avant d'évoquer cette thèse portant sur la formation de l'UE envisagée comme n'étant que le quasi aboutissement de visées purement pangermanistes, il convient de commencer par le commencement.

Si vous avez la curiosité de vous pencher sur le cas de ce personnage vous découvrirez que les informations sur ses compétences médicales proviennent uniquement de ce qu'il faut bien appeler une "autobiographie". Aucune contre enquête ne paraît avoir été faire sur ses études, sa pratique médicale et ses prétendues découvertes supposant dans publications scientifiques.

Publications scientifiques

Concernant les publications, voici tout ce que j'ai trouvé :

http://ar.iiarjournals.org/content/27/1A/289.full.pdf

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=Mathias+Rath

J'ai vu quelque part qu'il revendique quasiment la découverte de la lipoproteine (a) comme facteur athérogène redoutable. Mais je demande à voir la preuve de cette découverte par Rath car ce que je viens d'évoquer est presque devenu un lieu commun mais qui hélas est masqué par le fait que le dosage de cette lipoprotéine n'est plus remboursé (semble t-il depuis 2005 mais c'est à vérifier). La nécessité de payer le dosage sur ses deniers (17 € chez Biomnis) est infiniment regrettable car la vitamine B3 (acide nicotinique) est active sur ce paramètre et Rath ne fait qu'ajouter la vitamine C, ce qui de toutes façon ne mange pas de pain et ne peut faire aucun mal.

(Auto) Biographie

Concernant l'information générale à propos de son odyssée, il faut s'en remettre à Wikipedia et à Psiram :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Matthias_Rath

http://en.wikipedia.org/wiki/Matthias_Rath

http://psiram.com/en/index.php/Matthias_Rath

Comme je l'ai indiqué les données biographiques reposent uniquement sur les dires de l'intéressé et sont à vérifier.

Les produits vendus par le Dr Rath

Pour ce qui concerne le volet marchand de vitamines, voyez :

http://www.dr-rath.com/pdf/form_fr_order_10122012.pdf

http://www.dr-rath.com/fr/reconstructive

Vous constaterez que les dosage de vitamines C, Prolyne et Lysine connue sous l'appelation de "Protocole de Rath" lequel est proposé en particulier dans les maladies cardio vasculaires ne correspond pas du tout au dosages professés (5 à 9 g. pour la seule Lysine...) et que par conséquent, il s'agit de formules sous dosées comparables à ce qu'on trouve ailleurs en Europe. Or ses compléments seraient interdits de vente en Allemagne parce qu'ils dépasseraient les ARJ préconisés.

Les poursuites judiciaires

Enfin peu importe, ce qui pose problème c'est bien l'absence de contre enquête sur son parcours scientifique dont la connaissance ne repose que sur sa propore publicité. Publicité faite par l'intermédiaire d'une fondation vivant des bénéfices de la ventes de complexes vitaminiques absolument dépourvus d'originalité.

En revanche, les poursuites judiciaires encourues par le personnage sont très bien documentées et elles posent un grave problème quant à sa crédibilité. Il n'a pas hésité à utiliser l'image d'un garçonnet atteint d'une leucémie pour promouvoir ses produits et ce patient est décédé. Evidemment la faute en revient à la clinique qui a appliqué son traitement.

Mais enfin ce qui est beaucoup plus probant c'est son négationnisme à propos  du Sida. Je ne reviendrai pas sur ce thème. Et à ce propos je pourrais aisément prouver ma connaissance de ce problème puique j'ai suivi jusqu'en 2003 tout ce qui s'est dit sur la question et sur un des sites que j'ai indiqué figurent encore des pages très techniques, devenues en partie obsolètes. La raison de cet intérêt et que j'ai vu dans mon entourage (composé de beaucoup d'artistes) périr pas mal de gens, dont un co-dirigeant d'une association n'ayant rien à voir avec la médecine. J'ai suivi également un ami père de famille en lui donnant la consigne de refuser l'AZT : des années plus tard les médecins qui lui avaient proposé cette saloperie lui ont déclaré qu'il avait eu de la chance de n'avoir pas accepté ce traitement car il ne serait plus en vie s'il l'avait fait. C'est le genre de déclaration qui fait plaisir et incite à la confiance envers la médecine académique...

Psychologie du personnage

Rath.jpgIl me rappelle par certains côté le Dr Hamer, sauf que le cas est différent. Rath n'a rien inventé, il semble plutôt qu'il ait poursuivi sur la lancée de Linus Pauling. Là encore ses relations avec cet ancien prix Nobel ne sont pas sérieusement documentées. Il se présente comme un grand bienfaiteur de l'humanité avec un plan d'éradication du cancer et des maladies cardio-vasculaire qui ne peut que faire sourire. Certes je suis persuadé que les traitements qu'ils proposent peuvent être bénéfiques et pourraient améliorer l'état sanitaire de la population mais quand à traiter à coup sûr de telles pathologies,  Sida compris, c'est une autre histoire. En revanche la prévention peut énormément.

Je discerne dans les actions de ce personnage pas mal de mégalomanie et en fait sa fondation est avant tout une sorte de paravent pour booster son commerce de compléments vitaminés. Elle lui sert également en cas de procès à arranger ses affaires par diverses négociations.

Une "fondation" comme "agence de pub"

Le nombre de sites diligentés par Mathias Rath est impressionnant. Des sites de grande qualité graphique qui supposent des investissement considérables objets de la famesuse fondation. Fondation qui n'est en fait qu'une vulghaire agence de pub !

La thèse de l'origine nazie de l'UE

J'avais depuis assez longtemps téléchargé les fichiers de son livre en français. C'est en raison du fait qu'un correspondant a évoqué cette thèse dans le cours d'un échange que j'ai décidé d'y mettre le nez. J'ai donc imprimé les 150 premières pages.

Le seul intérêt de la démonstration de Rath est de démontrer que l'UE européenne n'est pas une institution démocratique mais bien un instrument des lobbys. Mais cela faisait un moment qu'on le savait!

J'ouvre une parenthèse à propos de la "démon-cratie" pour dire que les revendications démocratiques m'emmerdent profondément. On n'en est plus à l'époque où l'on pouvait dire Vox populi Vox Dei car le peuple a perdu tout enracinement dans une sagesse quelque peu traditionnelle. Il est manipulé de longue date par toutes sortes de propagandes.

Lacroix riz.jpgJ'ajoute que la prétention de gens ignorants à vouloir avoir des avis sur tout et à se mêler de tout m'exaspère au plus haut point. On me reproche de ne pas chercher le dialogue. Je réponds qu'à partir du moment où je dénonce des faits avérés je n'ai pas à aviser les personnes concernées, et encore moins à leur demander leur permission.

En revanche j'applique les règles de loyauté fixées par le droit. Et en particulier le droit de réponse et ce n'est pas de ma faute si certains l'utilisent de façon suicidaire. Quant à être animé d'un "complexe du justicier" je ris en lisant cela. J'appartiens à une génération née au lendemain de la guerre, une génération déniaisée par deux conflits mondiaux, une génération dont les parents avaient su faire la part des choses et n'étaient pas dupes du sauvetage américain et du fameux plan Marshall annoncé un 5 juin. Ce n'est pas un hasard si l'historienne dont je vais parler, Anne Lacroix-Riz est née en 1947, année marquée par l'envol des affaires dites "extra-terrestres", encore baptisée "année terrible"...

La démocratie n'a existé qu'à Athènes et seulement pendant le temps où les nominations aux charges de direction faisaient l'objet d'un tirage au sort. Je préférerais à tout prendre un régime autoritaire, éclairé, soucieux du bien public et non d'enrichissement personnel à un régime parlementaire qui nous coûte la peau des fesses tout en se montrant perméable à toutes sortes d'influences. Fermons la parenthèse...

Donc le seul mérite du livre de Rath c'est de montrer que l'UE a été conçue pour confisquer les dernières libertés qui nous restent mais encore une fois, seuls les autruches ne veulent pas le savoir...

La Cartel du pétrole et des médicaments (IG Farben) comme architecte de l'UE

Cette thèse fait de Walter Hallstein et de son compère C.F. Ophüls (deux éminents juristes) des nazis et les hommes de main du Cartel. Déja pour s'en prendre exclusivement à ce cartel germanique (formé par Bayer, BASF et Hoechst) il faut qu'il leur ait imputé la responsabilité de l'interdiction de ses produits en Allemagne. Or si ce cartel règnait en maître sur l'Europe, Rath n'aurait pas pu ouvrir une E-boutique aux Pays bas.

Walter_Hallstein.jpgWalter Hallstein est dénoncé comme juriste nazi et complice d'IG Farben car il a fréquenté un établissement d'enseignement financé par IG Farben. Les pièces rapportées à l'appui de la thèse d'une "nazification" ne sont pas décisives et  il a fallu à l'auteur 150 pages qui se répètent pour tenter d'inculquer sa thèse. On trouve dans la version anglaise de Wikipédia de quoi neutraliser l'amalgame :

En 1942, Hallstein a été appelé par la Wehrmacht et a servi dans le nord de la France comme un adjudant adjoint (Ordonnanzoffizier) avec le grade de premier lieutenant (Oberleutnant). Le 26 Juin 1944, pendant la bataille de Cherbourg , il fut capturé par les Américains et envoyé au camp de Côme , un prisonnier de guerre dans le camp du Mississippi .

Le grade insignifiant de l'intéressé et l'appel de la Wehrmacht d'un collaborateur aussi précieux qu'on le dit des intérêts germaniques les plus vitaux suffit, il me semble, à démentir la fable inventée par Rath.

Les sources financières du nazisme

Me souvenant de l'existence d'une brochure publiée par P.F. de Villemarest dont j'avais eu une copie autrefois et dont j'avais publié un long compte-rendu dans une revue aujourd'jui disparue, j'ai retrouvé ce texte.

Cet ancien agent des services de renseignements avait mis en exergue les intérêts des industriels américains dans l'industrie allemande et prouvé l'existence de financement du parti nazi par le canal de banques juives ! C'était à l'époque (1984) plutôt chose détonante mais elle m’apparaît finalement comme étant devenue anecdotique.

La véritable histoire de l'Europe

La véritable histoire de l'Europe nous est contée dans 3 vidéos de conférence de Anne Lacroix-Riz qui explique que la conquête de l'Europe par les Américains remonte en fait aux années 1890. Cela représente environ 6 heures d'écoute assez passionnante que je les recommande vivement à ceux qui ont encore des illusions à propos de la construction de l'Europe.

Voyez http://www.historiographie.info/video.html

Vous pouvez aussi suivre cette vidéo de François Asselineau qui s'attache à des faits nettement plus contemporains en montrant que la plupart des commissaires importants ont été choisis et formés dans une Université américaine qui est connue pour former les dirigeant de la C.I.A. Voir en particulier : 

Pour finir il me semble que tout cela est suffisant pour balayer la thèse de Rath et montrer que l'Europe telle que nous la connaissons est une création purement américaine ! Asselineau ajoute à l'optique du libre échange celui d'un contrôle de l'ancien monde en l'embrouillant avec l'Europe de 27 et ses canards boiteux.

Malheureusement, les thèses conspirationnistes de Rath tendent à polluer certaines mises en cause comme celles de Sylvie Simon. Voir à ce sujet :

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Disparition-de-Sylv...

Je rappelle à toutes fins utiles que les vidéos sont un vecteur considérable de désinformation car contrairement à un texte écrit, on ne possède aucun recul et peu de possibilité de revenir en arrière pour contrôler une information. Il faut donc se méfier de ce genre de média comme de la peste !

Les commentaires sont fermés.