Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2013

Diabète de type II - Intérêt du dosage des fructosamines et de l'extrait de cannelle (Cinnulin PF)

diabète.jpgMise à jour du 28 mai 2013 : cette note à été passablement remaniée. Les parties modifiées sont en bleu.

Le sujet en observation vient d'avoir sa glycémie à jeun et son taux d'héoglobine glyquée. La glycémie est passée de 1,30 à 1,10 g. Le taux d'hémoglobine glyquée est passé de 5,6% à 5,3%. Pour ce dernier paramètre ce n'est pas spectaculaire ni significatif sur le plan clinique mais ça prouve l'existence d'un progrès et d'une efficacité de l'extrait de cannelle.

Je précise qu'il faut utiliser l'extrait purifié car la présence de coumarine dans l'extrait courant peut causer à la longue des dommages au foie et au rein qui seraient
fructosamines,protéines glyquées,diabète,glycémieréversibles. Voir : http://www.iherb.com/Natural-Factors-WellBetX-Cinnamon-Extract-20-1-150-mg-60-Capsules/13119 (utilisez mon code FIH016 si c'est votre première commande)

Je suppose connue la différence entre diabète de type I (insulino dépendant) et de type II (non insulino dépendant).

Diagnostic

Concernant le diabète de type II, on considèrerait qu'une personne est diabétique si la glycémie à jeun le matin est supérieure à 1,26 g. C'était du moins l'ancienne norme de l'OMS et je vois que l'on a tendance à descendre et je vois que les valeurs de référence de mon labo sont à 1,06 g. Evidemment, il s'agit de faire vendre des médocs comme pour le cholestérol !

Bref, l'appréciation du chiffre est relative. Le repas de la veille au soir influe sur le résultat. Un moyen de faire baisser sa glycémie matinale c'est de bannir les sucres même lents le soir et de manger légèrement ce que l'on a beaucoup de mal à faire. Donc pas de panique !

Appareils piqueurs

Je rappelle que les appareil de mesure doivent être étalonné sur le labo. On fait une mesure en même temps que la prise de sang et on compare 2 ou 3 fois de suite pour déterminer une correction éventuelle. certains lots de bandelettes majorent le chiffre réél, ça aussi ça doit être voulu car plusieurs observations et calculs m'ont convaincu que les % de déviations admis sont souvent dépassés. L'utilisation de ces appareils demande un certain doigté.

Suivi de la glycémie

La plupart des médecins ne connaissent que l'hémoglobine glyquée qui reflète la glycémie moyenne des 3 ou 6 mois en arrière. A noter que l'on peut observer une tendance diabétique (résistance à l'insuline) avant d'atteindre les 6%. Là encore l'interprétation de ce paramètre est chose délicate.

Voir http://www.diabete-vals.info/Comprendre/examens-hemoglobi...

Le dosage l'hémoglobine glycosylée concerne le long terme (4 dosage maximum par an) et et le dosagede la fructosamine sert dans le le cours terme pour l'ajustement précisé et rapide du régime et traitement naturel ou médicamenteux.

Contrôle général de la diététique et du traitement éventuel

Si les examens révèlent un problème, on a tout intérêt à se munir d'un appareil de contrôle, de l'étalonner convenablement et d'observer l'influence du régime sur la glycémie matinale et post-prandiale. Cela est valable même si le médecin n'a pas jugé utile de prescrire un médicament hypoglycémient étant précisé que le médicament de première intention c'est la METFORMINE dont les vertus anti-âge sont très prisées côté américain. La Metformine ne presse pas le pancréas comme un citron pour stimuler la production d'insuline, il favorise la consommation du glucose au niveau cellulaire et musculaire. On n'a jamais intérêt à démarrer trop trop une médication qui a la longue finira par épuiser le pancréas et obliger au recours à l'insuline.

Voir : http://gestionsante.free.fr/journal_de_bord_0412.htm

L'opération consistant à se piquer régulièrement un doigt a bien des inconvénients, psychologiques en particulier. C'est une source de stress et si le patient ne sait pas interpréter correctement la varitation des résultats en relation avec son régime, elle doit être éviter.

Voir aussi : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2129164/

Contrôle en finesse de la glycémie (dosage des fructosamines)

Outre les régimes fondés sur les restrictions des sucres rapides, voire leur suppression et la limitation des sucres lents si on a peu d'activité physique, il existe bien des médications naturelles qui peuvent aider à faire baisser la glycémie. Je n'en ferai pas la revue car cela m'obligerait à rédiger une brochure voir un livre et je me contenterai de citer plusieurs médications de première intention qui peuvent permettre, en sus de la maîtrise de son régime, de tendre à régulariser sa situation glycémique :

  1. Metformine (sur ordonnance)
  2. Extrait de Cannelle
  3. Diabène et Diacure de Lenhing
  4. Poudre de Gymnema Sylvestris

Un moyen de contrôler scientifiquement l'effet d'un traitement palliatif c'est de soser les fructosamines ou protéines glyquées qui représente les deux à trois semaines de glycémie précédant le dosage. C'est le seul moyen que l'on ait d'ajuster finement un traitement. L'hémoglobine glyquée répsentant au moins 3 mois de glycémie adaptée qu'à un contrôle très périodique (2 fois l'an au minium)

Et c'est remboursé. Si votre médecin renacle, ou vous changez de "fournisseur" ou ça vaut la peine de payer de votre poche (B30 8,10 € + prise de sang). Certains médecins ne connaissent pas mais il s'agit d'un vieux dosage qui était très utilisé dans les service de diabétologie.

Faire un dosage de référence, puis un dosage après 3 semaines du remède à tester. Les valeurs de références contiennent 2 plages, une plage de "normalité", une plage correspondant à un diabète maîtrisé. Il s'agit de rester dans ces "clous" là et si possible de faire baisser le chiffre dans la première plage.

Cette méthode a l'avantage d'éviter le stress des pipures et contrôles régulier. A utiliser quand il n'y a pas d'urgence à traiter et dans le but d'optimiser par des moyens naturels sa glycémie.

Concernant le Gymnema Sylvestris

J'ai observé des perturbations avec le Gymnema Sylvestris et je ne suis pas seul. J'acques Valentin m'a confirmé le caractère problématique de cette plante ayurvédique, je cite : à titre anecdotique j'avais testé Gymnéma Sylvestris il y a quelques années et l'avais mis rapidement à la poubelle car je pense que cela me déréglait la glycémie en tout cas je me sentais assez mal après. Par contre l'extrait de cannelle a une action très douce et je ne sens rien quand j'en prend. Mais ce sont peut-être des réactions individuelles. En tout cas ça incite à l'utiliser d'abord surtout vu vos propres constatations et résultats !

Observations paradoxales

Le diabète est une maladie grave. L'automédication est possible tant qu'on demeure dans la zone de "maîtrise" indiquée mais c'est à la condition de pouvoir contrôler OBJECTIVEMENT les résultats de ce que l'on fait. Notez que la plupart des médecins appliquent des protocoles et ne se cassent pas la tête. Dans ces conditions vous avez tout intérêt à prendre votre sort en mains et à strictement contrôler ce qu'il font. Un patient bien ordonné classe ses résultats en les reliant et tient des courbes de certains facteurs. Avec un tableur, c'est pas sorcier....

J'ai observé, chez un proche que je suis de près, que les substances hypoglycémiantes citées ci-dessus peuvent majorer la glycémie matinale et donc provoquer l'effet inverse à celui recherché. Par exemple une glycémie à 1,30 g va avoir tendance à grimper de 10/15 voir 20 centièmes. Je ne connais pas l'explication de ce phénomène et c'est précisément pour l'observer de plus près que j'ai cherché un moyen de quantifier les résultats d'un traitement palliatif. Et j'en saurai sans doute un peu plus d'ici quelques semaines ou mois.

Preuve de l'efficacité de l'extrait de cannelle (Pure Bulk)

Je viens d'avoir les résultats d'un test de cet extrait sur un proche. Voici le dosage des fructosamines (protéines glyquées) avant et après prise d'extrait.

Le sujet est passé de "diabète maîtrisé" à sujet non diabétique, preuve qu'il est relativement aisé de remédier à une tendance diabétique à la condition de ne pas agir en aveugle mais de CONRTOLER l'efficacité des pratiques adoptées. On verra si l'usage d'antiglycation améliore ce résultat qui d'ores et déjà est "rentré dans les clous"... Cliquer sur l'image pour l'agrandir

fructosamines,protéines glyquées,diabète,glycémie

Complément antiglycation

Ce sont :

  1. Le P5P forme o-enzymée de la B6, présent dans le Life Extension Mix Tablets (2x3 comprimés jour au lieu de 9).
  2. La Carnosine  (250 mg X 3 / jour) fractionner les comprimés.
  3. La Benfotiamine (forme de B1)
  4. Le R-Lipoïd-acid (forme R impérative !) à prendre au coucher

Comme leur nom l'indique ces molécules ont pour fonction de limiter les dégâts au niveau cellulaire. Leur action positive doit se matérialiser par une baisse du taux des fructosamines.

Voici les liens chez Iherb.com car bien évidemment c'est là qu'on trouve ces produits à des prix abordables. N'oubliez pas le code FIH016 qui vous permettra une économie subtancielle sur la première commande. Iherb.com propose 2 modes d'envoi sans suivi à 4 $ et avec suivi à 12 $, le suivi est limité à l'arrivée dans le pays de destination. Pas de différence sensible de vitesse d'acheminement.

Life extension Mix Tablets

Le même avec Niacine (hypoerchlolestérolémie)

Benfotiamine

Carnosine

R-LipoIc-Acid

P5P (seul)

Nouveau dosage des fructosamines (après antiglycation)

Le dosage est passé de 272 à 289 au 22 mai, ce n'est pas catastrophique mais un peu décevant. Selon Biomnis ce taux est limite. La remontée peut être due à des repas trop sucrés, on n'a pas tenu de compte des entrées alimentaires. Mais en revanche les ajouts ont été sans influence. Comme quoi le mieux peut être aussi l'ennemi du bien...

On me donnera le chiffre de l'émoglobine ces jours-ci.

Normes selon le Dr Klinghardt

Ces normes sont plus détaillées les voici :

  • <210 mmol 1 hypoglycémie
  • 210-240  transition vers l'hypoglycémie
  • 240-260 valeurs normales
  • 260-290 transition vers le diabète ou intolérance au fructose
  • > 290 diabète, intolérance au fructose. 

De ce point de vue le résultat est encore tangent et mérite d'être amélioré. Il va donc falloir reprendre des essais notamment en commençant par la Metformine, puis en reprenant l'extrait de canelle.

Les commentaires sont fermés.