Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : citrate de potassium

Elections : de la jobardise criminelle de la secte romaine

Eglise et Elections présidentielles : le positionnement public et déplacé de Mgr Luc Ravel pour "Micron"

MAJ après publication :

Cherchez sur le Courrier des Stratèges" mais le ton est beaucoup trop lénifiant, je serai plus direct.

Pour plus de précision voir https://www.francebleu.fr/infos/politique/les-communautes...

A noter que les 3 représentant des cultes protestants, catholiques, et israélites aurait fait une déclaration commune en faveur de la paix mais que seul le représentant catholique aurait déclaré à part son intention de voter Micron.

Soit dit en passant, le régime alsacien est particulier et pas seulement en matière ecclésiastique mais également matière de procédure civile. J'ai eu à me défendre là-bas dans une affaire commerciale. Je n'entrerais pas dans les détails mais j'ai carrément "baisé" l'adversaire (un imprimeur) mais pour cela j'ai du faire venir , en prêt inter et en urgence, le seul bouquin de procédure locale (non officiel) et le potasser pour trouver la "faille".

Je n'ai rien contre ce droit local qui fut en avance dans plusieurs registres et dont on s'est inspiré en partie mais qu'il puisse s'appliquer à un non résident alsacien relève d'une pratique abusive. Il fallait donc se résoudre à donner une leçon au fournisseur en retournant contre lui la procédure engagée. J'avoue que j'ai été assez fier de moi car je n'ai pas eu besoin d'un avocat, un non alsacien ne pouvant m'aider. Ne me demandez pas de précisions çà remonte à un demi siècle ! Je les ai oubliées: disons que la prescription m'a été acquise d'emblée en "endormant" le demandeur. Ce fut là l'aspect le plus jouissif de l'expérience. Rassurez-vous l'enjeu au plan pécuniaire était franchement insignifiant. Il ne pouvait plus que se torcher le cul avec sa facture, le travail ne m'ayant pas vraiment satisfait.

==========

Ici commence le post original : voir également le post-scriptum...

Le détestable individu dont vous ci-dessus voyez la bobine est un exemple emblématique du côté "putassier" d'une partie de l'Eglise de France et il n'y a finalement aucun différence de régime sensible entre le "semi-concordat" post napoléonien qui caractérise le régime ecclésiastique de la France hors départements recouvrés de celui de ses derniers, à savoir un "pur concordat"  hérité d'une culture d'Outre Rhin.

J'ai déjà expliqué pourquoi je qualifie cette église franco-française de "Femme entretenue". A savoir que si tous les citoyens n'entretenaient pas les temple d'avant 1905 au titre des "monuments historiques" et bien le catholicisme, s'il n'aurait pas totalement disparu en France, serait sans doute assez moribond tandis qu'il peut encore faire le beau tandis que sa déliquescence est quasiment achevée. Certes Rome n'ordonnera jamais la moindre femme ni ne reconnaîtra Marie comme "co-rédemptrice" mais il n'empêche qu'il est complètement tombée en quenouilles. Ben oui les femmes y sont généralement assez dominantes qui régentent des enfants de choeur des deux sexes mais en y circulant en jeans sans daigner enfiler la moindre aube. Au moins chez les protestants les lectrices adoptent des tenues que l'on peut qualifier de décentes !

Sur l'impéritie et la perte de discernement médical de l'Eglise romaine en général et française en particulier

Donc dans la situation de dépendance où cette Eglise se trouve, elle se devait de carrément "fermer sa gueule" à propos du vote en cours car elle n'est pas assez indépendante pour pouvoir se risquer dans un domaine aussi sensible. Et un ecclésiastique se voulant chrétien, ou une "ouaille" se déclarant telle ne peut en aucun cas voter Micron. Car de la peste et du choléra, il est évident que le président actuel c'est plus qu'une peste, c'est comme me le faisait remarquer un concitoyen croisé ce matin alors que j'allais faire mon devoir un SIDA à deux pattes, et plus encore un Sida susceptible de résister à toute "trithérapie" actuelle et à venir. Excepté si des "JDM" venait à se multiplier et à occuper quantité de postes clefs. Mais ça ne risque pas d'arriver car j'ai résolu de n'avoir pas de descendance et les gens appartenant au "courant intellectuel" que j'incarne ne s'occuperont jamais de politique. J'ajoute que je me sens bien seul au sein de ce courant dont la plupart des représentants sont tombés plus bas que terre et je me félicite d'y être un peu pour quelque chose... 

Dont l'exploit du personnage ci-dessus, après celui de "François 1er" le romain qui a prôné une vaccination criminelle et qui se révèlera à minima grandement stérilisatrice comme un "devoir chrétien" montre que, cette fois, l'on est sans doute entrain de se rapprocher du sommet de l'abomination de la désolation dans les lieux saints.

J'ai eu hier un entretien avec mon "patron" à propos d'une histoire concernant l'instrument dont je suis titulaire (et qui se trouve dans une vallée italienne en assez mauvais état). Il me dit être optimiste, car à l'entendre, Micron n'osera pas imposer la vaccination contre les variants en préparation chez Pfizer et il justifie le vote en faveur de la Marine par le fait que vu que l'actuel président se ralliera sans aucune doute au projet (tout récent) de l'OMS en faveur d'avortement durant les 9 mois de la grossesse (entre autres dérapages bio-éthiques) il est exclu de voter pour lui? Et comme on se doit de choisir entre la peste et le choléra vu que depuis l'invention de l'homéopathie, le choléra est quasiment devenu une plaisanterie, il reste à trouver un "antibiotique" contre la peste au pouvoir. Je n'en connais qu'un, le "dégager" !

Je rappelle que si j'occupe une fonction ecclésiale que je considère comme purement sociale, si le christianisme peut revendiquer un rôle civilisateur jusqu'au XIIIème siècle après c'est la dégringolade progressive. Ce siècle est celui où apparait justement une phobie des "sodomites" et la "sodomie" recouvrait tous les "péchés de la création" * , le fait d'emprunter sexuellement des voies défendues en pénétrant chez les gens par l'arrière de leur maison, même en frappant avant d'être invité à entrer, n'a absorbé toutes les occurrences du terme que très progressivement.

* La formule est intentionnelle puisque si "Dieu" à l'origine de "Tout, il est forcément l'auteur de ce que nous considérons comme étant le "Mal". Et pan dans le bec des "théologiens" à la noix ...

Force est de constater à ce propos que l’excès de répression dans ce domaine n'a pas porté chance aux curés et à leur évêques vu les énormes scandales qui viennent d'exploser à la face de la religion romaine. Il va de soi que je m'en réjouis franchement d'autant plus qu'elle s'est montré assez suicidaire pour commander un rapport à une très probable victime d'un prof d'orgue. Ce que j'évoque devrait normalement inciter la gens ecclésiastique, non pas à se préoccuper de bien accueillir la partie de sa clientèle susceptible d'éprouver des penchants jugés problématiques car il n'y a pas lieu de lui faire le moindre sort particulier puisque ce genre de problématique devrait relever uniquement du "secret de la confession"...

Du nouveau sur les "élixirs" en général et de plantes en particulier

Je comptais en rentrant de la messe (et après avoir voté) reprendre le dossier "fleurs de Bach and Co". J'ai déjà rédigé plusieurs dizaines de pages d'observation mais la découverte de la singularité de l'assos qui fait l'objet du post suivant m'est tombé dessus et m'a occupé plusieurs heures.

J'ai déjà rédigé des dizaines de pages quand je suis tombé sur deux documents de caractère exceptionnel auquel je m'abstiendrai de faire de la pub.

Le premier de ces documents, est une étude qui tend à vouloir démontrer que si Edward Bach était désireux de rendre sa "découverte", la chose à complètement foiré. L'histoire de la récupération de la chose par les financiers à l'oeuvre derrière le laboratoire homéopathique Nelson est quelque chose d'assez inquiétant dans la mesure où les "essences" portant la signature de Bach sont produites de façon industrielle d'où le risque sérieux d'une perte de qualité.

Le second de ses documents est constitué d'un listage de pratiquement tous les produits de fabricant d'élixirs à base de fleurs, minéraux (lithothérapie) avec la liste, très impressionnantes, de leurs productions. or elle est sans doute encore incomplète et les essences florales que l'on qualifie de "californiennes" n'y figurent que très indirectement. En fait je me demande toujours pourquoi elles sont désignées ainsi... On trouve aussi dans ce document les indications succinctes des indications correspondantes. Autant vous dire de suite que tout cela sent à plein nez le désir d'exploiter les "gogos".

Autant le "Système de Bach" correspond à un ensemble de traits psychique relativement cohérent autant certains fleur, comme celles du magnifique pavot bleu tibétain relève de la PLUS PURE FUMISTERIE. En effet, puisqu'il s'agit de mieux communiquer en mode "inter-espèce" et non "transgénérationnel", cela me fait penser, devinez à quoi ?

Et bien à la lycanthropie. Notre folklore évoque la possibilité de transformation de l'homme en loup... Mais j'ai eu autrefois, c'était il y a 40 ans le témoignage d'un homme qui a assisté, dans une tribu, africaine à la transformation d'hommes en bêtes pour la chasse. Quand quelqu'un a fumé de la moquette, ou qu'il est mythomane, je le sens immédiatement. Mais bon je n'ai jamais mis les pied en Afrique et cela m'a été vivement déconseillé par une "médium" assez impressionnante...

Bon enfin, j'ai planté ce magnifique pavot pour marquer la tombe de mon "ex" à 4 pattes, un chat, j'essaierai, quand apparaîtront les fleurs de communiquer avec le "fantôme" de cet animal. J'ai du évoquer un histoire de "réincarnation" d'une des chats d'un certain Paul de Métairy (décédé récemment de sa seconde piquouse signée Pfizer) alors je testerai à tout hasard.

En attendant, il est impossible de trouver un remède pour la "boulimie" du remplaçant de l'animal évoqué et je démontrerait qu'un auteur à raconter des histoires à ce propos en proposant pour cela un remède qui ne correspond guère qu'à ce que l'on appelle la rumination mentale.

Je vais sans doute passer beaucoup de temps en recherches sur le chapitre évoqué et cela aura au moins le mérite de me distraire de ce qui nous pend au nez, à très brève échéance, si "Micron I" se métamorphose en monstre sous la forme d'un "Micron II". c'est évidemment à la rentrée prochaine des classes qui le pire risque de commencer à arriver. mais bon je garde espoir, comme Campagnol TV, qu'une "Providence" quelconque vienne mettre un grain de sable dans les projets mondialistes en cours et faire capoter la manœuvre en cours.

Maintenant et avant d'aller plus loin, je vais quand même voir, avant de tout balancer gratuitement sur ce blog, s'il n'existe pas une possibilité de publier un livre susceptible de me rapporter quelque kopecs et surtout de produire un témoignage qui restera pour longtemps dans les bibliothèques publiques pour les générations futures à supposer qu'elles n'aient pas été trop compromises par les dégâts de l'oxyde de graphène ou de toute autre saloperie vaccinale.

 

Post-scriptum sur le christianisme et surtout le catholicisme

On peut-être surpris que j'attaque aussi durement le christianisme et principalement le catholicisme, d'autant plus que je crois en l'authenticité du Linceul de Turin appelé "Saint Suaire".

Il s'est produit, à l'intérieur de cette pièce de tissu, une sorte de "combustion spontanée qui a laissé une image par la roussissure des barbes d'un drap de lin. Tout converge, notamment les pollens et l'empreinte d'une pièce de monnaie pour dater ce tissu de l'époque où un certain Jésus est mort crucifié. C'est un dentiste nikkaïen qui m'a sensibilisé à cette histoire mais c'était un grand dévot de Padré Pio qui, paraît-il, entrait en lévitation lors de ses consécrations. La chose est possible sans qu'elle soit nécessairement "miraculeuse" et ses paroissiens pouvaient également avoir besoin de changer de lunettes !

Peu importe, ce qu'il faut savoir c'est que la "dématérialisation" que suppose la relique n'aura pas été un phénomène unique. Les tibétains connaissent bien le phénomène de la transformation de certains lamas en corps d'arc en ciel, sans aller aussi loin des ascètes chrétiens, des stylistes en particulier aurait également expérimenté le phénomène.

Laurent Guyénot dont je recommande chaudement la lecture pour le yavhisme, la réincarnation (moins pour l'assassinat de Kennedy) a produit deux livres sur les relations supposées de Jean-Baptiste et du fondateur du christianisme. Je vous en recommande vivement la lecture. Ce qu'il semble avoir "débusqué" colle parfaitement avec une image plus "humaine" de ces deux personnages.

J'ajouterai qu'il y a dans la "pédagogie" viciée du christianisme quelque chose de pourri. A savoir l'exploitation outrancière d'une sur-culpabilité qui est fondamentale puisqu'elle s'enracine dans un concept de "chute originelle" sauf qu'elle n'a atteint le degré de TOXICITE qu'on lui connait qu'assez tardivement.

Or le régime français est sans doute celui qui a tablé le plus suscité la peur et la culpabilité de ses administrés en matière de politique covidienne. Je rappelle c'est dans les pays où l'INQUISITION a sévi de la façon la plus meurtrière que l'on a observé, le plus fort degré de délire. Et ce ne saurait être un hasard ! Raoult est ce qu'il est mais il a bien mis l'accent sur la transformation de la "science" en un ensemble de dogmes à caractère religieux. Celui qui refuse d'y adhérer est automatiquement voué à la mort, sociale pour commencer, en attendant d'éventuellement voir les "hérétiques" par trop résistants être "affamés" d'une façon quelconque.

Soit dit en passant il ne sert à rien de prier comme je l'entends faire lors de la fameuse "prière universelle" du dimanche car il faudrait commencer par demander à "Dieu" de "virer" le pape actuel en le faisant choir de son balcon ou en précipitant la tête d'une statut d'un saint quelconque du haut d'un mur ou d'une toiture quelconque. Je ne vous dirai pas lequel mais il se peut que j'aie une connexion avec celui auquel je pense quoiqu'il n'ait pas été parfaitement exemplaire...

Un attentat susceptible d'en faire un martyre n'est pas souhaitable. Il faut quelque chose qui lui tombe sur la gueule comme venant du Ciel ou propre (ce qui serait préférable) ou du moins au figuré.

Je vous invite à visualiser la chose sans haine mais dans l'intention de libérer le monde de cette présence assurément des plus démoniaque. Même chose pour celui qui vient de remporter le challenge mais dans ce cas de figure optez plutôt pour un pot de fleurs voire quelque chose qui ressemble au contenu d'un "pot de chambre". Cela pourrait consister par exemple en une armada de mouettes ou de corneilles qui se donneraient le mot pour venir, à plusieurs, lui chier copieusement sur la face lors d'une sortie publique sous l'oeil de caméras de télévision.

Un tel "signe" assurément céleste aurait au moins l'avantage de transformer toute la planète en "rigolodrome" en risquant de le calmer pour un moment. Oui vous en avez le pouvoir et l'exercice est à répéter mais il est sans danger... Convenez que cela n'est pas bien méchant. Mais si vous faites passer la consigne, bornez-vous à faire passer une simple citation sans indication d'origine.

Vous pouvez également le visualiser prenant des granules d'Androctonus en XMK mais attention, si vous en faites de trop vous risquez de l'aggraver, comme toute cure homéopathique mal conduite et de le transformer en authentique scorpion jaune !

Merci d'avance !

 

smiley.png

Lire la suite

24/04/2022 | Lien permanent

Loïc le Ribault et le G5 - L'aventure du silicium organique

LLR & G 5 argu_2010-07-08-17-46-54-265_Page_1_Image_0001.jpgEst paru  en octobre 2010, aux Editions Ambre, l'ouvrage intitulé Loïc le Ribault et le G5, l'aventure du Silicium Organique de Jean-Daniel Metzger. Ce livre contenant des révélations totalement inédites sur le rôle réél de Loïc le Ribault dans la genèse du fameux "G5" ne manquera pas de causer un choc dans les rangs des fans inconditionnels de ce personnage.

Table des matières

Vous pouvez consulter le détail de la table des matières du livre :

http://silicium.blogspirit.com/files/LLR%20%26%20G%205.pdf

Pour commander le livre :

http://www.editionsambre.com/fiche.php?id=369&id_cate...

Rappelons les grandes lignes de l'histoire...

Norbert Duffaut (1923-1993), professeur de chimie organique à l’Université de Bordeaux, trouve, en 1959, le moyen d’utiliser le silicium à des fins thérapeutiques. Il fait alors breveter un procédé permettant la dilution de composés organo-silicés et baptise le composé obtenu monométhylsilanetriol.

En 1993, quasiment ruiné, Duffaut constate que tout le monde s’est enrichi avec sa découverte sauf lui. En 1982, Duffaut avait rencontré, lors d’une exposition, un certain Loïc Le Ribault. Le Ribault décidera d’exploiter la découverte de Duffaut. En 1995, il lance, à Biganos, ce qu’il appellera plus tard sa “bombe G5”. Usant de nombreux mensonges, Le Ribault, a réussi à persuader ses dupes qu’il aurait en quelque sorte amélioré les composés mis au point par Duffaut.


Loïc le Ribault, parasite de Duffaut et grand arnaqueur devant l'Eternel


Le Ribault s'est borné a multiplier par un facteur 12 le prix de l'ancien "DNR" de Duffaut quand ce dernier ne le donnait pas gratuitement, ce qui était fréquemment le cas ! Nous payons donc très cher la popularisation d'un produit demeuré jusqu'alors d'un usage très confidentiel quoique éminemment précieux à certains égards.

Non seulement Le Ribault s'est borné, en tout et pour tout à populariser et surtout à exploiter les travaux de Duffaut mais sa gestion du C.A.R.M.E., le fameux laboratoire de micro-analyse par microscopie électronique aura été le théâtre d'assez nombreuses malversations portant sur un trafic d'actions de la société qui fut finalement reprise par un jeune golden boy grand organisateur de soirées à Ibiza.

Une mort mystérieuse...

En juin 2007, Le Ribault décède dans des conditions fort mystérieuses lors d'une chimiothérapie à l'hopital de Dinan mais le mythe qu’il a créé de toutes pièces lui a survécu grâce à la cécité ambiante. Ce livre a donc pour but de détruire un certain nombre de fantasmes par la publication de faits et de documents et de recoupements qui vont s'avérer absolument irréfutables !

Concernant les conditions du décès de Le Ribault, la thèse qui prévaut est celle d'un assassinat fomenté par des ennemis bien placés dans les rouages de l'Etat français. L'auteur en démontre la fausseté manifeste et propose en échange deux ou trois solutions dont la plus vraisemblable présente un caractère des plus édifiants...

Une enquête soignée et très documentée

L’auteur, alors qu'il allait boucler son manuscrit a hérité d'une partie des archives de Loïc le Ribault, et de dossiers et de coupures de presse de l'époque annotés de sa propre main. Il a pu ainsi éclairer d'un jour nouveau une sombre histoire de trafics et d'expertise de tableaux de maîtres à laquelle on n'avait rien compris...


Absence de complot au détriment du silicium organique


Le livre à paraître démontre, et c'est capital, que les ennuis judiciaires qu'a connus Le Ribault (et la longue cavale qui en est découlée) n'ont strictement rien à voir avec le silicium organique. Si cette "grande gueule" s'est fait des ennemis du côté du Ministère de l'Intérieur et de la Gendarmerie, c'est tout simplement parce qu'il s'est mêlé de certaines "affaires d'Etat". En d'autres termes, le lobby pharmaceutique n'a joué aucun rôle dans les poursuites engagées contre le célèbre expert qui avait tout intérêt à convaincre ses dupes d'un complot contre son "G5"...
Quant à certains de ses expertises, notamment dans l'Affaire Chanal et celle célèbre berger en butte à des chasseurs de l'arrière pays mentonnais, elles ne furent pas exemptes de tout soupçon...

En dépit des révélations à paraitre, tout ne sera pas résolu pour autant car la santé humaine à toujours contre elle deux ennemis complémentaires, savoir ce fameux lobby pharmaceutique et celui des “compléments alimentaires”. Ils ont en commun de ne s’intéresser principalement qu'au porte-monnaie des consommateurs.

Quoiqu’il en soit, il faut espérer que les révélations de ce livre inciteront ses lecteurs à faire la sélection qui s’impose parmi les nombreuses offres du marché à base de silicium organique. La multitude des offres à ce propos aurait du suffire, dès le départ, à démontrer l'absence de toute véritable coalition contre la fameuse "panacée"...

Actualité du silicium : invitation à boire un "cosmétique"

A noter qu'en annonçant la mort de Luc Verardo, qui dirigeait le laboratoire irlandais du G5, Christian Cotten écrit ceci :

À ma connaissance, aucun autre laboratoire européen ne fabrique de produit identique à base de monosméthylsilanetriol, la molécule qui a fait la notoriété et la réputation du Silicium Organique G5, qui reste à ce jour le produit qui fait l'objet du plus grand nombre de recherches et publications scientifiques. Aucun autre laboratoire européen ne peut revendiquer savoir produire un Silicium Organique G5 qui serait équivalent au produit d'origine, le G5 d'Irlande, exclusivement fabriqué par le laboratoire LLR-G5 Ltd fondé en 99 par Loïc Le Ribault et Luc Vérardo.

Je me demande comment on peut publier pareilles contre-vérités : non seulement les laboratoires produisant du monométhylsilanetriol sont légion et ils procèdent tous à partir du même produit industriel qui se vend par bidon de 25 ou 200 kilos.

Depuis le 1er janvier 2010, la molécule est interdite par l'EFSA en tant que complément alimentaire et certains en sont réduits à inciter leur clients à boire un ... cosmétique....

Notons que la plupart des fabriquants on opté pour un complément alimentaire soit à base de silicium d'origine végétale soit pour l'acide orthosilicique au lieu de CH3 Si OH3... Ce qui a incité Christian Cotten à écrire ceci dans une circulaire du 25 janvier 2010 :

À l'aimable attention des utilisateurs de Silicium Organique G5


Le Complément Alimentaire Silicium Organique G5 liquide n'est plus !

Vive le Silicium Organique G5, le premier cosmétique buvable, qui vous embellit l'extérieur par l'intérieur !


Nos lecteurs et clients l'auront compris : le MonoMéthylSilaneTriol, la molécule active du Silicium Organique G5, utilisée sous différentes formes pour de nombreux produits, ne peut plus être utilisée pour un Complément Alimentaire, depuis le 31 décembre 2009.

Le laboratoire LLR G5 Ltd, en accord avec les autorités sanitaires européennes, va donc fournir à celles-ci, sous douze à dix-huit mois, les études nécessaires et utiles pour démontrer que le Silicium Organique G5 est bien un Complément Alimentaire à part entière.

Et donc, pour cette période limitée dans le temps, le G5 liquide devient... un Cosmétique, tout comme le Gel, considéré comme cosmétique depuis de nombreuses années déjà.

Que nos clients inquiets de ne plus pouvoir se fournir aisément en G5 liquide se rassurent donc : la rumeur publique le tenait depuis quelques semaines pour "interdit à la vente". Il n'en est rien : mais les étiquettes vont devoir changer et les distributeurs ne pourront plus mettre en évidence les bénéfices du G5 liquide comme Complément Alimentaire...

Mais nous avons tous bien entendu la liberté de boire aussi un Cosmétique...


La fabrication et la distribution du G5 se poursuivent donc sans interruption et sans changement, les qualités du produit et les procédés de fabrication restent strictement identiques, seule l'étiquette des bouteilles qui nous arriveront d'Irlande dans les prochaines semaines va devoir changer.

Nous tenons à remercier tous nos clients de leur confiance.

Restant à votre disposition pour toute précision utile,

Bien à vous et belle santé pour 2010 !

Christian Cotten,
gérant EDCAE


Deux morts très symboliques

Enfin et quoi qu'il en soit cette fameuse "panacée" s'est avéré totalement inopérante quand à guérir Le Ribault de son cancer de la langue (ça ne s'invente pas !) et elle ne s'est pas montré plus active sur le lymphome* qui a eu raison de son compagnon et co-fondateur du labo irlandais. A ce propos, il n'est pas impossible que le livre à paraître, dont Verardo à reçu une version ancienne du manuscrit ait hâté sa fin. On notera qu'il s'était empressé de gommer, sur son propre site, toute allusion au rôle de Loïc le Ribault.

D'après une note à usage restreint de Cottent datée du 25 juin dernier, Luc Vérardo est décédé dimanche soir 20 juin d'un lymphome avec lequel il se battait depuis plusieurs mois, à l'âge de 48 ans.

Je ne pense pas que le fait d'avoir bu du méthylsiliconate de potassium à dose quasi homéopathique soit la cause de ce lymphome mais une fois de plus on constate qu'il ne protège pas contre les cancers....

L'avenir du silicium organique

On espère que cette mise au point salutaire incitera les médecins et surtout les particuliers à reconsidérer l’intérêt du silicium de façon plus objective.

Soyons clair : si Loïc le Ribault n'a fait qu'exploiter jusqu'à la corde une "recette" de Duffaut sans l'améliorer en rien, le silicium organique, notamment sous la forme de gel est un produit efficace contre les douleurs articulaires et les brûlures en particulier. L'auteur du livre, non seulement a percé tous les secrets de sa fabrication (et il donne des indications à ce sujet...) mais il l'a testé et obtenu 70 à 80 % de résultat sur ces indications. Ceci demeure un point positif, néanmoins toutes les autres indications fournies par Le Ribault sont très largement sujettes à caution. Le silicium organique ne saurait être pas un "remède miracle" !

Nul doute que l'on n'a pas fini de parler de silicium organique et que ce livre va faire des heureux !


Dernières nouvelles

Soit en passant, Silicium Espana continue de se prévaloir de la caution de Le Ribault tout en précisant que son nouveau G5 est adapté à la nouvelle réglementation européenne car ce Nouveau G5 buvable est obtenu à partir de la Silice naturelle extraite de la Prèle des champs (Equisetum arvense) et de l'acide silicique.

On se fout vraiment du monde mais il est vrai que l'on se demande parfois si les gens savent lire et décrypter une pub...

ISBN 978-2-940430-29-1, broché, format 15 x 24, 160 pages,.17 €/28 CHF

Lire la suite

Support - Troubles cardio vasculaires, analyses, compléments, médecine naturelle

risques-maladie-cardiovasculaire.jpgCe nouveau billet rassemble à la fin une synthèse des propositions de compléments alimentaires mais elle a aussi pour but de rassembler les liens vers des billets anciens traitant de questions en rapport avec les sujets indiqués dans le titre. c'est aussi l'occasion de réviser ces articles.

Régime alimentaire de base

  • Augmentez votre consommation d’huiles oméga-3 en mangeant de l’huile de graine de lin, des noix et du poisson des mers froides (sardines, maquereaux, harengs). Les gros poissons risquent davantage d'être pollués.
  • Augmentez votre consommation d’acides mono-insaturés bénéfiques pour le cœur (olive) en mangeant plus de noix et de graines, des amandes, en passant par les noix du Brésil, les noix de coco, les noisettes, les noix de macadamia, les noix de pécans, les pignons, les pistaches et les graines de sésame. Pour cuisiner, utilisez une huile mono-insaturée comme l’huile d’olive ou de canola.
  • Consommez des fruits et légumes, en particulier de légumes verts, oranges et jaunes, de baies foncées et d’agrumes. Les composants antioxydants présents dans ces plantes, comme les carotènes, les flavonoïdes, le sélénium, la vitamine E et la vitamine C, jouent un rôle essentiel contre le développement de l’athérosclérose.
  • Augmentez votre consommation de fibres. Une alimentation riche en fibres permet de protéger l’organisme contre l’athérosclérose. Les fibres alimentaires, en particulier les fibres solubles présentes dans les légumineuses, les fruits et les légumes permettent de réduire efficacement le taux de cholestérol.
  • Limitez votre consommation de glucides raffinés (sucre et grains raffinés) car ces derniers sont un facteur particulièrement aggravant dans le développement de l’athérosclérose, de l’inflammation et de la résistance à l’insuline.

Facteurs de risques pour la santé cardiaque (athérosclérose en particulier)

  • Le tabagisme
  • Un taux de cholestérol dans le sang trop élevé (en particulier de cholestérol LDL) ??
  • Une tension artérielle élevée
  • Diabète
  • L’inactivité physique

Les autres facteurs de risque

  • L’augmentation de la protéine C-réactive ultra-sensible
  • La résistance à l’insuline
  • Une insuffisance de la fonction thyroïdienne
  • Un statut antioxydant faible
  • Un faible taux d’acide gras omega-3
  • L’augmentation de l’agrégation plaquettaire
  • L’augmentation de la formation de fibrinogène
  • Un faible taux de magnésium ou potassium
  • Un taux élevé d’homocystéine

Les analyses biologiques

espacesoignant-examens-biologiques.jpgProtéine C-réactive, HbA1c, TSH, ionogramme etc...

L'EAL (exploration d'une anomalie lipidique) comprend le cholestérol total, le dosage du HDL, le calcul du LDL (mauvais) et les triglycérides.

Inconvénient : Le HDL est calculé selon une formule mathématique donnant un faux résultat. 

Voir : Calcul du cholesterol LDL : une très juteuse arnaque !

L'EAL classique n'est pas fiable, je conseille les dosages suivants :

Cholestérol total + Apo A1 (=HDL) + Apo B (=LDL) + triglycérides + lipoprotéine (a)

Concernant la lp(a) voir : http://gestionsante.free.fr/vitamine_c.htm#Lpa

Le facteur critique c'est l'Apo B qui doit être largement inférieure à l'Apo A1. Ces données font partie du profil protéique et sont réellement prédictives d'un trouble cardio vasculaire s'il y a divorce, à savoir si l'Apo B grimpe et dépasse l'Apo A1. Ajouter à cela qu'un taux excessif de lp(a) est un facteur de risque à lui seul.

Le chiffre du cholestérol total n'est pas vraiment significatif : des problèmes cardio vasculaires peuvent survenir avec un CT faible et inversement un CT fort n'implique pas nécessairement de pathologie. 

Voir : Athérosclérose : le cholesterol est-il innocent ? Les thèses du Dr De Lorgeril.. Critiques diverses... 

Voir aussi : Encore le cholestérol : le HDL diminuerait de 90% le risque hémorragique dans l'AVC

Voir aussi : http://silicium.blogspirit.com/files/Even_Lorgeril_Verite...

Les traitements proposés par la médecine académique

En cas de troubles cardio-vasculaires, les traitements proposés consistent généralement en tout ou partie des éléments suivants :

Statines (anti cholestérol), bétabloquants, antiagrégants plaquettaires (Clopidogrel et/ou Kardégic), antihypertenseurs, ralentisseur cardiaque (ivabradine, Procoralan).

Le bétabloquants ont l'heureux avantage de régulariser l'émotivité, raison pour laquelle ils sont prisés par les artistes, musiciens en particulier comme limiteurs du trac. Certains ont des effets secondaires empoisonnants (toux d'irritation en particulier). Il n'est pas question d'examiner ici les problèmes posés par les traitements classiques. 

Sur le Clopidogrel voir : Clopidogrel et Cie ou la France malade de l'antiracisme, cet article attire l'attention sur une variation de l'action de ce médicament selon qu'on est blanc ou africain.

D'autre part, attention aux génériques du Clopidogrel : exiger le Clopidogrel Zentiva qui est la copie conforme de l'original (Plavix).

Documentation livresque de base

712Qds+JuuL.jpgC'est un vaste sujet : il existe plusieurs ouvrages du Dr Guy Roland Rager que l'on trouve assez facilement d'occasion et que je recommande comme base de départ. Les maladies cardio vasculaires pour les Nuls constitue également une formation basique.

A noter que le Dr Rager a eu recours à l'ionocinèse pour traiter en particulier des cas d'athérosclérose. Cette technique n'est pas utilisable en présence de stens (ou de toute prothèse métallique). Quand elle est applicable elle permet de favoriser une microcirculation  

Traitement basique

Toute pathologie suppose d'éviter le stress, d'avoir un minimum d'activité physique et de compléter les carences de l'alimentation moderne, ces éléments sont la base de toute tentative d'optimisation de la santé. Sans aller jusqu'au régime cétogénique revenir à une alimentation ancestrale avec des graisses saturées d'origine animale, un peu de beurre si possible bio et cru, abandonner les huiles polyinstaturées type tournesol, limiter les apports glucidiques surtout si l'activité physique est limitée.

LEX-21553-1.jpgUn produit multivitaminé pour combler d'éventuelles carences alimentaires Life Extension Mix Tablets ou Alive Max 3 Daily au minium par exemple.

Faire doser la D3 et éventuellement supplémenter en Vitamine D3, entre 2 000 et 5 000 UI/jour.

Huile de poisson, EPA et DHA, entre 1 000 et 3 000 mg/jour. Exemple Super Omega EPA.

Consommer au moins 6 g d'acide L-ascorbique ou d'ascorbate de sodium surtout en cas d'athérosclérose pour l'entretien du collagène. Soit 2 cuillère à café rase ou une cuillère bombée à diluer dans de l'eau ou une tisane (froide ex karkadé) et à répartir dans la journée, à absorber au cours d'une prise alimentaire un effet retard de diffusion est obtenue

Noter que pour expérimenter un traitement, un mois à un mois et demi est nécessaire. Faire un dosage avant et après des éléments minimum pour contrôle d'efficacité.

Traitement de l'hypertension

  • Hypertension marginale (120-160)
  • Hypertension légère (140-160)
  • Hypertension modérée 140-180)
  • Hypertension sévère (160 et au delà en permanence)

La tension doit se prendre toujours dans la même position assise après un repos d'au moins 10 minutes. 

Les plantes suivantes sont a essayer olivier, aubépine (craetegus), gui en particulier (Teintures en mélanges à commander au pharmacien) sont a essayer. Le gui est à utiliser avec prudence car il peut faire chuter rapidement la tension. Il est nécessaire d'avoir un tensiomètre. Exemple de mélange de plusieurs extraits concentrés :

Herb Pharm, Blood Pressure Support, 1 fl oz (30 ml)

Il est conseillé également de consommer beaucoup d'ail. Il existe bien sûr des préparations à l'ail mais il est tout de même préférable de consacrer son argent à des compléments plus spécifiques. La galéga peut également avoir un intérêt.

Le magnésium est présent en suffisance dans les multivitamines.

NFS-04515-4.jpgNatural Factors, PeptACE, Fish Peptides, 500 mg, 90 Capsules Recommandé par le Dr Michael Murray. Les avis sont assez favorables (62%). Ce mélange purifié de petites peptides (protéines) dérivées du bonite détend les parois artérielles. Des études cliniques ont démontré une réduction de la pression systolique de 10 mmHG et la pression diastolique de 7 mmHg. Dosage : 1 500 mg par jour.

L’extrait de graine de céleri ou cliquer sur l'image (standardisé afin de contenir 85 % de 3-n-butylphthalide [3nB]) Cet extrait agit sur la diminution de la pression artérielle et le soulagement des douleurs articulaires, il aide également à améliorer le contrôle de la glycémie. Dosage : 75 à 150 mg deux fois par jour.

La coenzyme Q10 (CoQ10) peut aider à réduire la pression sanguine dans certains cas. Dosage : 200 à 400 mg par jour.

Attention la coenzyme Q10 existe sous deux formes, ubiquinone et ubiquinol 100 mg200mg cette dernière forme est la plus assimilable. Mais elle est plus chère. 

La coenzyme Q10 est indispensable pour toute espèce de trouble cardiovasculaires et surtout en cas de pris d'une statine puisque ce type de molécule réduit sa synthèse à l'intérieur de l'organisme.

Jusqu'à présent on vendait du coQ10 sous la forme ubiquinone, forme qui doit être réduite en ubiquinol. L'ubiquinol possède deux groupes hydroxyl ce qui le rend davantage soluble dans l'eau, ce qui fait qu'il est plus facilement transporté jusqu'aux cellules. Cette forme est aussi la plus proche du coQ10 cellulaire. Un des problèmes avec le coQ10 (ubiquinone) traditionnel c'est qu'il a une assimilation décroissante avec la quantité. Ainsi 150 mg d'ubiquinol équivaut à 1200 mg d'ubiquinone et 300mg d'ubiquinol à 2400 mg ubiquinone. Ce n'est pas négligeable sachant le prix très élevé du coQ10 d'autant que le nouveau ubiquinol est vendu à des prix qui ne sont pas excessifs. Pour les petites quantités d'apport de l'ordre de 50mg par jour, l'effet est sans doute nettement moins spectaculaire, c'est-à-dire que 50mg ubiquinol n'équivaut certainement pas à 500mg d'ubiquinone. A ces dosages l'avantage semble être de l'ordre de 60% mais il faut aussi tenir compte de ce que l'ubiquinol persiste plus longtemps dans le plasma. (Jacques Valentin)

Produits conseillés :

Healthy Origins, Ubiquinol, naturel, 100 mg, 150 gélules

Doctor's Best, Best Ubiquinol, 200 mg, 120 gélules 

Faire baisser les triglycérides et fluidifier le sang

DRA-00546-1.jpgHuiles de poissons, voir ci-dessus. Salvia Mith. une variété de sauge chinoise (racine) a fait ses preuves et constitue un bon fluidifiant sanguin en cas de stase de sang ce qui arriver en cas d'excès de cholestérol (si sérum opalescent).

Dragon Herbs, Salvia, 500 mg, 100 Capsules (extrait)

Planetary Herbals, Salvia, 1,020 mg, 120 Tablets (mixte poudre + extrait)

La différence de prix s'explique par la différence de concentration (de 9 à 20 € environ).

Le Padma (médecine tibétaine) est également un bon fluidifiant qui est à conseiller en cas d'artériosclérose. Voir :

A propos de Padma Basic et Padma 28 (médecine tibétaine)

Padma : la mauvaise copie d'Artikaia

Santé cardiaque

En plus de la Co enzyme Q10 envisagée plus haut, La L-Carnitine est un composé joue un rôle essentiel dans la production d’énergie par le muscle cardiaque. Plusieurs essais cliniques ont démontré que la carnitine soignait l’angine de poitrine (angor) et amé

Lire la suite

21/02/2017 | Lien permanent

Le Dr Donatini et les probiotiques

probiotiques.jpgLe lecteur qui m'a signalé l'alternative aux mycéliums sous forme de graines de lins moulues comme support possibles de ses mélanges d'huiles essentielles m'a fait la remarque suivante :

Je fais ce traitement de temps en temps. Cela ne remet pas autant les pendules à l'heure que certains probiotiques mais la démarche est intéressante !

Occultation intentionnelle et infondée des probiotiques

Sur le moment, je me suis dis qu'un témoignage unique ne saurait constituer une caution mais toutes ces histoires m'ont donné l'idée de reprendre le livre du Dr Mouton évoqué dans le précédant post et je constate qu'on n'y trouve pas grand chose qui corrobore ce que raconte Donatini, or le livre de son collègue est bardé de justifications scientifiques. Quasiment chaque alinéa de son pavé d'un demi millier de page se réfère à une source citée en fin de chapitre. Ce n'est certes pas une garantie absolue car on peut s'abuser sur une étude mais comparé aux discours évanescents de Donatini qui en fait d'écrits n'avance rien de solide, il est manifeste que le rémois ne fait pas le poids devant son confrère belge.

Quels sont les arguments de Donatini contre les probiotiques, je cite de mémoire mais s'il faut retrouver les circonstances de ses propos pour le coincer, je m'en donnerai la peine. Sauf qu'à présent je suis bien sûr qu'il n'aura pas la moindre envie de contester ce que j'avance dans la mesure où il ne pourrait qu'aggraver son cas ! Voici donc en résumés ses arguments !

  1. Ce n'est pas une solution d'administrer des bactéries probiotiques quand il y en a déja trop ! Argument faux dans la mesure où Mouton commence par mettre l'accent sur le fiat que le cas le plus général est un déséquilibre de la flore de putréfaction au détriment de la flore de fermentation. C'est donc une affaire de qualité et non de quantité ! L'argument n'est pas seulement faux il est GROSSIER et MANIPULATEUR et de surcroit ANTISCIENTIFIQUE.
  2. Les probiotiques coûtent cher ! Certes certes, personne ne dira le contraire mais à 26 € les 100 g. de poudre d'écorce grossièrement moulues (et j'aimerais savoir comment, dans quelles conditions et par qui ?) mêlé d'une faible proportion de mycélium, c'est une fois de plus se foutre de notre gueule.
  3. Les probiotiques risquent de faire grossir : et oui ça c'est une allusion à certains travaux de Didier Raoult de l'Université de Marseille qui a établi un parallèle entre la présence dans certains yaourt de probiotiques utilisés par les industriels pour faire engraisser la volaille d'élevage...

Tout pour ses maudits mycéliums !

J'arrive à la conclusion, que tout dans le discours de Donatini est organisé de façon à mettre en valeur ses foutus mycéliums et j'espère qu'après tout ce que je viens d'en dire, il auront pris une bonne dose de plomb dans l'aile. Soyons clair, les champignons médicinaux c'est intéressants, il y a de plus en plus de travaux scientifiques mais à ma connaissance on n'a rien de précis et de rationnel pour les utiliser dans le cadre des dysbioses. Il faut rappeler que selon le Dr Mouton, ce domaine est semblable à une carte de l'Afrique encore blanche dont on n'aurait tracé que les fleuves !

Donc pour ce qu'il en est des probiotiques, leur rôle positif est bien établi quand à la possibilité d'un rééquilibrage d'une flore tendant à la putréfaction, ce qui pour toutes sortes de raisons est le cas général. Je me rappelle que le remède familial en cas de diarrhées, c'était le Lactéol que l'on bouffait à raison d'un ou deux tubes par prise dans un peu d'eau. Or autant que je me souvienne, il ne s'agit pas de bactéries vivantes. Quoiqu'il en soit c'était efficace !

Autre chose, un ami qui est en train de faire une maladie de Crohn, utilisait de la levure fraiche de boulangerie (saccharomyces serv.) pour soigner ses diarrhées et ça marchait aussi ! Cela dit je ne me hasarderai pas à recommencer cette recette qui n'a d'intérêt qu'assez ponctuellement et pas sur des périodes prolongées.

Maintenant, il y a probiotiques et probiotiques et Didier Raoult a sonné le tocsin à propos de yaourt suspect. Donc il faut ouvrir l'oeil et on a tendance à vendre n'importe quoi. La seule objection que l'on peut faire est que l'administration d'un probiotique adéquat risque de n'être qu'un palliatif. Il ressort des travaux cités par Mouton que chaque individu possède une microflore spécifique qui pourrait servir de carte d'identité et si des facteurs comme l'absence d'allaitement maternel et/ou trop d'hygiène dans l'enfance jouent un rôle négatif sur la microflore acquise, il est bien possible que l'on puisse comparer l'administration de probiotiques à des greffes in-susceptibles de prendre et donc à répéter indéfiniment.

Sur quelles bases reposent les complexes d'HE préconisés par Donatini : mystère et boules de gommes !

Mais qu'est-ce qui nous garantit que ses mélanges d'huiles essentielles seraient plus efficaces ? D'abord sur quels travaux reposent les trois complexes proposés. Sur ce point le Dr Mouton signale une liste non limitative de plantes susceptibles de booster la digestion. L'administration d'huile essentielle de menthe en fin de repas, je me souviens de l'avoir vue dans une vieille ordonnance qui devait venir du Dr Schmidt de Genève et qui parlait de dosage de l'indol. 

Les occidentaux ne sont pas "méthanogènes" mais sulfato-réducteurs

Ces 3 complexes sont indexés à une prédominance de 3 gaz, hydrogène, méthane, méthylacétate. Très curieusement, le Dr Mouton parle bien d'hydrogène et de méthane mais je n'ai pas trouvé trace de méthylacétate mais il est possible que ma vue ait fatigué. A  propos de l'hydrogène et du méthane on apprend page 38 que la présence de méthane dans l'haleine des occidentaux et chose rare voir quasi inexistante parce que notre alimentation étant riche en sulfate nous hébergeons surtout des bactéries sulfato-réductrices en compétition vis-à-vis de l'hydrogène avec les bactéries méthanogènes.

La méthylacétogénie inconnue au bataillon du Dr Mouton

Mouton évoque 4 espèces de bactéries (protéolytiques, saccharolytiques, sulfato-réductrices et méthanogènes) et leurs substrats respectifs (p. 33), mais je ne trouve pas trace d'une catégorie méthylacétatogène correspondant à un estomac qui se serait transformer en vinaigrier. En d'autres termes, ça ne colle pas vraiment...

ras le bol de devoir veiller pour décharger ma mémoire

J'ai été réveillé à une heure et demie du matin par un courant d'air qui m'a ramené les flonflon du maudit bal du 14 juillet et ne pouvant me rendormir instantanément, je me suis replongé dans la lecture du livre de Mouton où je découvre quantité d'arguments qui relativisent voir tendent à plus ou moins complètement dissoudre les thèses de Donatini dont le moins que l'on puisse dire est qu'elle ne reposent sur aucune citation autre que très évasive de travaux. Comme dans ces cas là je ne suis pas certain, en me réveillant de me souvenir de tout ce que j'ai appris, je me vois à chaque fois dans l'obligation de rallumer l'ordinateur pour consigner mes observations sur ce maudit blog.

Inutile de vous dire que cette obligation de rendre compte de la vérité contre des erreurs et des approximations manifeste me gonfle au delà de tout ce que vous pouvez imaginer car je ne peux pas m'en foutre. Cela ne concerne pas que les autres, j'ai besoin d'élucider tout cela pour ma propre gouverne. Enfin je crois avoir démontré que Donatini a bel et bien manigancé son discours pour privilégier son fichu commerce de mycéliums. Bref, il devrait être interdit à tout médecin d'avoir le moindre intérêt direct ou indirect dans la vente d'un produit.

Oublions et passons à la trappe le Dr Donatini !

Vu qu'il ne faut sûrement pas s'attendre à ce que Donatini justifie scientifiquement ses dires attendu que je l'ai surpris en flagrant délit d'erreur sur plusieurs points, je ne vois pas d'autre solution que de les ignorer purement et simplement faute de pouvoir faire le tri minutieux qui s'impose. Cela dit, je ne peux pas vous promettre de faire un compte-rendu détaillé du livre du Dr Mouton, le résumer me parait impossible et je suis las vraiment las de devoir guerroyer contre toute sortes d'incompétences, d'impostures et de roueries mercantiles.

Hypothyroïdie et dysbiose, il y a bien un rapport (affaire à suivre)

Un dernier point avant de terminer ce post : j'ai déclaré dans un article précédant que je ne vois pas le rapport direct entre hypothyroïdie et dysbiose, et bien si il est documenté à partir de la page 385 de l'ouvrage évoqué mais qu'importe, quand il y a hypothyroïdie il faut commencer par régler ce problème avant de s'attaquer à la dysbiose. Or je constate que les généralistes, parce qu'ils sont sous la coupe des endocrinologues et ces derniers parce qu'ils ont été endoctrinés par des idées à la fois fausses et fixes, ne veulent absolument pas entendre parler d'un mélange de T4 et de T3. Or je constate que les quelques lectrices que j'ai pu persuader de se battre pour passer de la Lévo à l'Euthyral, ont connu des améliorations. Mais pour commencer et avant d'entreprendre une substitution, il y aurait sans doute lieu dans bien des cas de commencer par une supplémentation à base d'un mélange d'iode et d'iodure de potassium. On en reparlera probablement...

Une mystérieux cas d'iodurie massive

Parmi les trois femmes que j'ai pu convaincre de se gendarmer pour obtenir de l'Euthyral, il y en a une qui a été améliorée mais qui à été alerté par des chiffres d'iodurie des 24 heures faramineux : elle était à 4206 µg/L et si le chiffre a été quasiment divisé par 2, ça reste inexplicable. Ca ne peut pas venir de l'alimentation et elle n'a jamais pris de médicament à base d'iode et aucune supplémentation même minime.

Évidemment pour ceux qui croient à l'effet Wolff-Chaikof c'est pas bon mais cet effet est une grosse foutaise inventée en 1948 pour d'obscures raisons. Enfin si quelqu'un a déjà vu ce phénomène et peut avancer une explication nous sommes preneurs !

Décadence française

D'un côté des prétendus scientifiques qui arrangent et manipulent la réalité en fonction de leurs intérêts et de l'autre un Président qui a besoin d'un coiffeur maquilleur à 10 000 € par mois (sans les implants). Voila la France pendant que Daech organise le grignotage et la subversion de l'Europe. Après l'Euro 2016 et les bleus, ces coqs ridicules, qui se sont fait empapaouter par les Portugais (quelque part il y a tout de même un peu de justice), voici le tour de France et bientôt les Jeux olympiques de Rio. La vieille recette romaine pour amuser les émasculés du cervelet n'a pas pris une ride. Quel dommage qu'un terroriste n'ai pas balancé un petit missile sur une "fan zone", cela aurait soulagé notre pauvre vaisseau spatial de quelques quintaux de bactéries polluantes. Quand je pense à tous ces crétins qui, sous prétexte de sécurité se laissent enfermer dans de véritables pièges où il est défendu d'apporter boissons et sandwich, je ne peux que concevoir le plus grand mépris pour une large majorité de mes contemporains. Mais enfin tant que l'on pourra s'exprimer sans se sentir tenu de faire dans la dentelle, cette grosse comédie restera supportable.

J'espère qu'il existe une "vie" après la mort, non dans l'espoir d'un très hypothétique paradis avec "houris" et/ou "échansons" éternellement jeunes au goût de chacun, une petite loge assez haut placée avec restauration légère et rafraichissements à volonté me suffirait pour voir la suite du spectacle et ça risque encore de durer avant la catastrophe terminale.

Lire la suite

14/07/2016 | Lien permanent

A propos de la dette grecque

ROMEO-aide-la-personne...1.jpgJ'ai déclaré, en résumé de ma lecture du mythe populaire selon lequel l'oligarchie qui mène le monde serait occupée principalement à tisser un réseau de complicité sous la forme d'un réseau satanique de pédophiles huppés pratiquant des rites comportant des viols et des meurtres en hommage au prince de ce monde que ce sont là fantasmes de "sans dents" frustrés.

Et j'ai ajouté que s'il n'est nullement exclu qu'au sein de cette hiérarchie, il existe un certain nombre de détraqués pervers. Ce n'est pas cela qui m'inquiète car ce qui est le plus à redouter c'est la déréglementation et la "globalisation" à laquelle cette fameuse oligarchie a travaillé et continue de travailler aux travers de "réseaux" n'ayant rien de ludique et qui va finir par faire de chacun de nous un esclave avec comme boys des petits robots à 1500 € secrètement programmé pour enregistrer nos moindres faits et geste au profit de Big Brothers. Et il y aura quantité d'imbéciles pour prendre ces petits humanoïdes style Roméo (le nom n'a pas été choisi au hasard...) pour un compromis entre un appareil ménager multifonction et nos petits animaux domestiques.

Et ce d'autant plus qu'on fera des progrès de ces prothèses pour améliorer leur texture extérieure de manière à ce que (n'ayons pas peut des mots...) ils puissent éventuellement tailler des pipes et/ou se faire sodomiser. Il parait d'après une émission récente que le Japonais seraient très en avance dans ce domaine. On est à présent affronter à une étape intermédiaire consistant à utiliser la pornographie sur Internet non pas seulement pour faire des montagnes de fric mais surtout pour développer l'autisme sexuel chez les jeunes et contenir la sexualité dans un domaine purement virtuel où il est permis de tout représenter sauf la "pédophilie" qui selon la vue des choses dont je rends compte serait un dessert initiatique réservé à ceux qui auraient accepté de porter la marque de la Bête grâce à une puce incorporée je suppose qui leur permet de se faire reconnaître dans les cercles réserves que certains se plaisent à imaginer.

Voici comme contre-poison possible de pareils délires une analyse correcte mais non exhaustive de la crise actuelle :

Il manque quelques détails sur le rôle respectifs des banques dites privées et des banques centrales. Enfin nul doute que les banques dites centrales européennes qui sont des émanations d'un conglomérat de banques privées sont pilotées en sous main par la finance anglo saxonne.

En ce qui concerne la Grèce on assistera peut-être à des surprises. L'orthodoxie grecque et l'orthodoxie russes risquent de se rapprocher et de tenter de faire avorter le plan de domination américaine. Je vous conseille vivement de faire des prières en ce sens car il y va de notre salut au moins provisoire.

Lire la suite

02/07/2015 | Lien permanent

Moteur de recherche discret...

startp_logo.gifIl m'a été conseillé d'utiliser https://startpage.com/ comme moteur de recherche et d'éviter les adresses gmail et Cie à cause des possibilités d'intrusion américaines. Ce moteur puise dans les ressources de Google et donne pratiquement les mêmes résultats sans les inconvénients évoqués. Avec le S à http vous empêchez le provider de suivre vos recherches sur le Net.

Si vous voulez évoquer incognito il y a Netscoop et une proxy pas cher qui vous anonymise et vous protège de possibles surveillances hexagonales.

A noter que Chrome comme navigateur sature très vite il faut parfois l'éradiquer dans "gestionnaire de tâches" pour sortir des blocages qui le font ramer et le relancer.

Framafox ou Firefox le premier permettant de télécharger les vidéos qui se présentent étant préférable.  

Lire la suite

26/09/2014 | Lien permanent

Technologie du filtrage de CPLs

Dirty-Electricity-chart-1024x547.png

Ce post est une ébauche qui sera développée après recherches...

Tout est parti de cette page : https://www.astuces-pratiques.fr/electronique/le-filtre-s... qui bien que la définition du mode commun m'était restée hermétique donne les principales indications pour filtrer un dans le cadre du réseau domestique.

Le filtrage que j'évoquais en disant que je mettrai en court jus l'arrivée du courant 220 V avec un condo correspond à ce cas de figure du mode différentiel :

le-filtre-secteur-0.jpg.png

Sur ce schéma vous voyez un condensateur (de type X2) et une résistance de décharge. Le condensateur gomme les fréquences indésirables et on doit pouvoir en mettre plusieurs pour couvrir la gamme de HF jugée nocive.

On je viens de m'apercevoir qu'un type de filtre assez comparable aux filtre Stetrerizer évoqués autrefois n'est rien d'autre qu'une application de ce type de filtrage dans un boitier revêtu intérieurement d'une écran électromagnétique relié à la terre. Voici la composition exacte de cet type de filtre :

  • Condensateur AC de 15uF (AC: alternative current) / (uF: microFarads).
  • Résistance de décharge.
  • Fusible.
  • Ecran de blindage électromagnétique connecté à la borne de terre.

Ces filtres se branchent sur une multiprise alimentant les appareils susceptibles de produire du courant sale car il n'est pas besoin d'attendre l'arrivée du Linky pour en avoir. Or il n'est pas dit que ces filtres doivent être employés derrière un filtre secte bypass. Les risques sans filtre formant isoloir entre le réseau de distribution et la portion domestique du réseau seraient de perturber les émissions de data du Linky. Toutefois c'est à la condition, sans doute, d'en placer un près du compteur car, à en juger par les modalités d'usage, ces filtres n'auraient qu'une influence limitée sur la portion de réseau où on les appose. Il est cependant à noter que leur conception est antérieure à l'apparitions des compteurs communiquant.

La bonne nouvelle c'est que si un tel filtre coûte plus d'une cinquantaine d'Euros c'est qu'un bon bricoleur peut en faire autant qu'il veut à très très peu de frais. Le plus dur c'est de trouver un boitier ergonomique.

On a vu précédemment que le problème des filtres CPLs dédiés linky, c'est que lême lorsque le prix dépasse 500 €, ils ne prennent pas en compte les courant induits, le CPLs correspondant à un courant conduit. On peut du reste se demander si cet oubli n'est pas volontaire qui serait destiné, une fois de plus, à favoriser un développement du commerce des solutions antiparasites. Non seulement, ce serait une source de débours mais également de complications. Evidemment l'homme de la rue se trouve, encore une fois, contraint de faire confiance à un technicien qui à de fortes chances d'être ou un branquignol ou un escroc voir les deux à la fois !

Voici le type même d'un filtre Bypass qui prend en compte les deux modes :

le-filtre-secteur-8.jpg.png

Une inductance centrale sépare la partie du réseau d'alimentation de la partie domestique. Vous retrouves de chaque côté, un dispositif de neutralisation des CPLs + 2 condensateurs séparés d'une évacuation à la terre pour l'élimination des fréquences induites par la pollution électromagnétique ambiante pouvant provenir du voisinage.

Reste donc à déterminer les valeurs des composants étant précisé que les condensateur doivent être de type Y et non pas X.

Dans l'article précédant, j'ai évoqué un moyen de matérialiser le nettoyage du courant sale mais il y a plus simple encore que le l'analyseur de spectre. C'est le Micro-surge Meter Stetzerizer ou un appareil équivalent qui donne la mesure en mV, ainsi que la correction et le % de correction. Malheureusement il est actuellement en rupture de stock et j'espère que ce n'est que temporaire. Bien entendu certaines données nécessite encore une vérification et des affinages mais pour ma part je suis bien décidé à ne pas engraisser un fabriquant de filtre.

Notez cependant qu'un filtre interne au réseau domestique est plus ou moins incompatible avec l'usage du CPL 4 nécessité pour le fonctionnement des plug Ethernet pour la connexion Internet ou l'échange de données entre postes. A moins de maîtriser la tranche de filtrage avec précision.

Lire la suite

11/10/2017 | Lien permanent

A propos de la détoxication par la chlorella

chlorella-algae.jpgLe dentiste évoqué dans un post précédant traitant du MMS témoigne de ce que la chlorella est efficace contre les métaux lourds.

On se souviendra qu'à ce propos, il existe une rivalité très nette entre une certain Cambayrac et une certaine Lehner. La première ne jure que par le DMPS et Cie, la seconde ne voit de salut que dans la chlorella.

Un correspondant, qui héberge 18 amalgames dentaires voulait faire un test de provocation au DMPS. Je l'en ai dissuadé. Vu la difficulté d'obtenir une ordonnance et le produit je lui ai répondu que dans la mesure où il n'a pas les moyens de s'offrir la dépose des amalgames nécessitant un praticien équipé d'une aspiration type Clean-Up avec port de masque au charbon, çà ne servirait à rien de chercher à doser quoique ce soit.

J'ai donc repris contact avec le dentiste en question qui témoigne de résultats avec la chlorella. Il déconseille le recours à l'ail des ours et à la coriandre avant 6 mois de détox à la chlorella. Je m'incline donc devant l'avis de ce praticien expérimenté. Le problème est que Madame Lehner dégage une très mauvaise impression. Cette femme n'est manifestement pas très équilibrée et le type d'activisme qu'elle pratique ne peut que nuire à sa crédibilité.

Quant à Mme Cambayrac c'est un autre style, c'est une de femme de tête assez rigide et je ne garde pas un bon souvenir de nos relations... Je me souviens qu'elle est professeur de piano et qu'elle a appris que je suis également claviériste, sans rien savoir de votre serviteur, elle avait des idées très arrêtées à mon sujet, or elle ignore avec qui elle avait à faire...

C'est tout le problème de ces gens qui veulent témoigner en faveur des médecines alternatives, le blocage du côté des milieux académiques fabrique des "écorchés vifs" qui parfois se sentent investis d'une "mission" et ils en font un peu trop, en prétendant être seuls dépositaires d'une vérité.

Enfin les différentes éditions des livres de Mme Cambayrac témoignent d'une certain rigueur scientifique. J'en étais resté à l'idée que pas plus que le charbon la chlorella ne passe pas la barrière intestinale alors je me demande toujours ce que la chlorella fait de plus que le charbon activé qui, avec la zéolithe, serait, en cas de longues cures déminéralisant.

Chlorella versus charbon activé

Le dentiste auquel je me réfère préconise la prise de 10 comprimés de chlorella avant chaque repas + 10 comprimés au coucher, donc 40 par jour. Dose à doubler en cas de malaise en allant jusqu'à 30 par prise.  

Reste le problème consistant à se procurer de la Chlorella. Deux modes de fabrication existent, dans des bassins en plein air ou dans des installation fermées (tubulaires de verre). Cambayrac avait jeté l'opprobe sur la chlorella produite en circuit fermé en Allemagne. Le Dr Melet y aurait trouvé de l'aluminium. Toute la question est de savoir si la chorella est susceptible de relarguer. On n'a pas d'études à ce sujet. Toute la question serait de savoir si les malaises observés sont dus à des impuretés de la chorella ou au fait qu'elle mobiliserait des MLs en excès.

Difficile de savoir : plutôt que d'augmenter la dose, j'alternerai chlorella et charbon activé à titre de test. La capacité du charbon activé d'adsorber toutes sortes de toxiques est bien établie, si donc des MLs sont mobilisés en excès, le charbon devrait les éliminer et faire cesser tout malaise.

Je rappelle que le charbon activé se trouve à moins de 20 E le kilo auprès des laboratoires d'œnologie. Exemple Geosorb. Toujours préférer les granulés plutôt que la poudre. Mettre 3 à 4 cuillère à soupe dans un pot, ajouter l'eau, fermer, agiter et boire avec une paille. Loin des repas et des prises médicamenteuses. Si possible la nuit si on se réveille. Les comprimés de Diéti natura sont pratiques mais contiennent de la saccharose, c'est une hérésie matérialisable avec un glucomètre. 

Se procurer la chlorella

Algomed_100g_hp-600x600.jpgLe seul avis fiable que je puis fournir porte sur le choix de la Chlorella. Nul doute que le meilleur parti c'est de commander chez Algomed directement et pas chez Echorial (qui se fournit chez Algomed) ni un quelconque revendeur. Le prix des comprimés au kilo est de 94 €.

http://www.algomed.de/produkt/algomed-chlorella-tabletten/

Du côté de Iherb j'ai cherché : la chorella de New Food serait une bonne option. New Food m'a communiqué des analyses excellentes. Les avis sont très majoritairement positifs et un seul utilisateur à signalé de fort malaise. On note de rares maux de tête. Beaucoup de consommateurs notent un regain sensible d'énergie. J'ai commandé ce produit et je vais le tester à divers dosages.

Ail des ours et Coriandre

Il est impossible que ces végétaux soient gravement pollués par des métaux lourds, or le dentiste évoqué a constaté un état de fatigue et des malaises lorsqu'il a introduit l'un ou l'autre dans sa cure. Il semble donc qu'il aurait un pouvoir de mobilisation sauf que j'aimerais quand même savoir comment et sur la base de quelles observations ou travaux on en est arrivé à déterminée les vertus détoxicantes de ces plantes.

Vitamine C

Je rappelle l'existence du livre du Dr Thomas Levy en version française intitulé La panacée originelle, éditions Michel Dumestre. ISBN 2-87909-021-0.

Tout le monde devrait lire et relire ce livre. Les capacités de la vitamine C en matière de détoxication sont impressionnantes. Sans doute ne faut-il pas tout faire en même aussi ai-je insisté pour que le correspondant évoqué plus haut commence par une cure soit d'acide L-ascorbique ou d'asborbate de sodium. Cette dernière forme est incontournable dans le cas de perfusion anales (avec une seringue de 60 ou 100 ml) mais pour ce qu'il en est de la voie orale j'ai trouvé que l'ascorbate est au moins aussi dérangeant sinon plus pour le système digestif (gazs). D'autre part, en cas d'hypertension c'est un apport de sodium dont il vaut mieux se passer.

LYP-00119-7.jpgConcernant la vitamine C liposomale, je rappelle que ce produit de Livon est seul recommandable. On le trouve en France sous un emballage différent distribué par Altrient mais beaucoup plus cher.

Notez que tous les produits liquide sont de simples émulsions forcément instable. La consistance doit être celle d'un gel. J'ai trouvé de la lécithine liquide de consistance idéale mais reste le problème de l'incorporation du principe actif. Il faudrait pour le moins un bac à ultrason de qualité labo dans lequel on puisse disposer le contenant définitif. Pratiquer directement dans la cuve expose à des pertes considérables.  

Lire la suite

05/07/2017 | Lien permanent

Code promotionnel de Iherb

Iherb me communique des codes promotionnels à durée de vie limitée.

Vous cliquez sur le lien et faites votre choix :

 

1) Tous les autres clients: GNEW10

Recevrez 10 $ de rabais sur votre première commande de 40 $ ou plus.

 

2) Clients chinois: CNEW5

Recevrez 5 $ de rabais sur votre première commande de 40 $ ou plus.

 

 Ces offres se terminent le mercredi 1er novembre à 10h00 am, Heure du Pacifique.

Lire la suite

25/10/2017 | Lien permanent

A propos des parutions de nouveaux livres

tablette2.jpgMes lecteurs et mes lectrices m'écrivent régulièrement pour me demander ce que je pense de tel livre qui vient de paraître ou est paru sur tel ou tel sujet. J'en suis flatté, c'est me prêter à tort ou à raison une grande expertise, c'est aussi et bien souvent une manière égoïste de se reposer sur un tiers en s'évitant de réfléchir par soi-même.

On est prié, pour commencer, de noter que je n'ai pas les moyens d'acquérir l'énorme flot de publications qui sort chaque mois et le temps d'en faire le tour. Je n'arrive même pas à lire les news auxquelles je suis abonné. Notez également que si je voulais recenser certains livres ce qu'on en dit sur la Toile, et les sommaires qui paraissent sont le plus souvent bien suffisant pour se faire une idée de la vacuité ambiante. Quand je pense au nombre de livres déclinés autour d'un même thème, surtout en matière de diététique, il est visible qu'il n'existent que pour remplir les caisses de l'éditeur. Dans bien des cas certains livres ne se vendent que parce que leur auteurs organisent de nombreux stages. Ils pourraient tout aussi bien gagner plus d'argent en les éditant à compte d'auteur. Sauf qu'avoir un éditeur ça vous pose !

Les dons sont là pour permettre éventuellement de sélectionner quelques ouvrages qui paraissent émerger de la médiocrité ambiante, malheureusement le rendement du "petit cochon" n'est nullement à la hauteur de sorte que je ne me sens pas tenu de parler des parutions qui, sous réserve, d'un examen semble mériter une recension positive.

Quand à mes propres fonds, je les consacre actuellement à des livres "spirituels" ou prétendant l'être sur la "Claire Lumière", la "nature de l'esprit" et tout ce qui tourne autour de le phénoménologie supposée, à tort ou à raison, concerner une "êtretée" post-mortem. Comme personne n'a envoyé encore de cartes postales, tout ce que l'on raconte est assez hypothétique mais il y a tout de même possibilité de faire malgré tout preuve de sens critique.  

Un détail qui fâche

Il se trouve que l'extrait en pdf du livre dont on vient de me parler (insignifiant en quantité) s'est avéré non imprimable. Cela m'a exaspéré au plus haut point. C'est mon droit le plus strict d'imprimer sur papier tout ce que je veux étudier de manière sérieuse. Je ne suis pas tenu de me tuer les yeux en scrutant un écran, ou d'utiliser une tablette polluante donc on ne peut pas arrêter le Wi-Fi car en plus on ne voit qu'une page ou un bout de page à la fois, il est donc impossible de faire des allers et retours rapides dans un document. Et cela m'est absolument insupportable car on a l'impression d'être littéralement "incarcéré" !

Evidemment, on va me dire que je gaspille du papier, que c'est criminel. Non ça n'a rien à voir avec l'abus du plastique et tous ces résidus pratiquement indestructibles de ces maudits téléphones portables que certains changent tous les 6 mois et autres cochonneries du même tonneau ! Au lieu de construire des cabanes à lapins pour des zombies qui se multiplient sans discernement, on devrait inciter au contrôle des naissance et reboiser au fer et à mesure qu'on déboise. mais évidemment les marchands gueuleraient car ça ne ferait pas leurs maudites affaires ! Il ne faut donc pas tout confondre et ne mettre le doigt que des détails non problématiques quand on ne fait rien de vraiment "durable" par ailleurs et qu'en fait rien ne change en profondeur ! Mais patience au train où vont les choses les ressources seront vite épuisées, tout indique que le cycle devrait se terminer vers 2030 et c'est dans 15 ans et d'ici là il y aura hélas du vilain !

A propos de ces maudits extraits non imprimables, on m'a répondu qu'on protège les auteurs contre la copie. Copie de quoi puisque les extraits comprennent tout au plus la première et la dernière page de couverture, le sommaire ou la table des matière et au plus un misérable chapitre. Et puis on ne protège pas les auteurs, on les exploite, ce sont les éditeurs qui se protègent or en l’occurrence il n'y a strictement rien à protéger !

C'est donc une "maladie névrotique" que de diffuser des pdfs non imprimables ! Et à tout le moins faire preuve d'un mélange de sottise et d'outrecuidance que de répondre ce qui m'a été répondu. En plus le pdf ne s'ouvrait pas sur Acrobat 6 ! J'ai du essayer plusieurs lecteurs, d'où ma colère amplement justifiée par la contrariété due à cette perte de temps. 

L'institution des "services de presse"

Il existe ce que l'on appelle des "services de presse" mais je ne suis pas reconnu comme journaliste, je n'ai pas de carte de presse et je m'en soucie comme d'une guigne. Et un éditeur que je ne nommerai pas vient donc de m'en faire l'affront tout en me menaçant de publier mon mail qu'il a évidemment interprêté selon sa propre sauce. Il a reçu en retour une réponse cinglante et je l'ai mis en demeure de tout publier ou de ne rien publier dans l'une de ces "feuilles virtuelles" qui pullulent sur le Net sauf à vouloir risquer un procès.

Soit dit en passant vouloir exploiter l'intérêt que j'ai porté au livre en question et l'exploiter comme une caution alors que je ne sais rien du contenu de ce livre est une sottise que je qualifierai de "suicidaire". Ce serait attirer l'attention de plusieurs milliers de personnes sur le présent blog. Est-il utile que ces lecteurs sachent qu'il existe un J.D. Metzger qui fait métier de défendre les citoyens contre les exploiteurs de la misère humaine ? J'ai donc prévenu cet éditeur qu'au cas où il ferait allusion à l'échange privé que j'évoque en me citant de façon tronquée que je le contraindrai par voie de justice de publier la totalité de l'échange sans caviardage et sans tronquage et qu'en outre je réclamerai des dommages.

J'ai vous vous le savez une expérience en tant que juriste et aussi en tant qu'habitué de longue date des milieux de l'édition. Je n'ai pas à vous raconter ma vie mais je suis bien placé, en tant qu'ami d'auteurs et de petits éditeurs, pour savoir à quel point ce milieu de l'édition est un milieu archi pourri. Je pourrais écrire un livre sur tout ce qui a tué l'édition en France particulièrement, ce sont évidemment les distributeurs qui gagnent le plus de fric grâce à des contrats léonins. Cependant, il n'y a pas que cela. Il faudriat aprler d'un certain type de "cavalerie". Enfin dans les domaines "ésotériques" où sévit un certain amateurisme, tous les procédés sont bons pour ne pas verser ou rogner les droits des auteurs sous divers prétexte, dont le pillonage. Des éditeurs honnêtes il en existe. Le mien est devenu un ami mais c'est là une exception qui confirme la règle.

Parlons des journalistes

En effet, il est d'usage quand on sollicite un "SP" de s'entendre répondre qu'ils sont réservés aux journalistes et que le quota est épuisé. Mon éditeur a consacré je ne sais combien d'exemplaires de mon livre sur Loïc le Ribault à ces foutus "journalistes" qui, en France particulièrement sont en dessous de tout, les journaux sont du reste payés par le pouvoir pour se taire sous le faux prétexte qu'ils sont en danger de disparition. Mais si ce qui n'ets pas utile ou ce qui fout la merde disparaissait, où serait le problème ? Mon éditeur a même payé une "attaché de presse" et qu'en est-il ressorti : rien aucun commentaire ! Ce livre, je l'ai même fait envoyer au service de presse de la Gendarmerie Nationale sachant qu'il y avait entre elle et LLR un contentieux dont j'ai parlé. Rien, aucun écho !

Est-ce à dire que mon livre serait mauvais ! Non pas du tout ! Ceux qui l'ont lu, l'ont dévoré comme on dévore un roman policier à suspense car toutes les facettes psychologiques du personnage principal et ses impostures scientifiques ont été mises en lumière. rappelez vous qu'on voit encore des gens qui s'imaginent que LLR a mis des bactéries au travail sur du sable pour fabriquer du G5. Je vous rappelle au cas où vous l'auriez oublier que ce n'est qu'une dilution assez infinitésimale de Rhodorsil 51 T et c'est vendu 38 € le litre !

Evidemment, il ressort de mon livre que le G5 n'est pas la panacée que l'on a cru, il existe une efficacité mais beaucoup de gens se sont eux-même abusés. Enfin même la revue Prescrire qui a reçu un exemplaire aurait pu en parler. Le médecin chargé de recevoir les "SP" était très intéressé. La revue aurait pu évoquer l'objectivité scientifique de ma démarche, ça allait dans son sens : rien.

Ce que j'ai compris c'est que le public ordinaire n'aime pas qu'on lui casse la baraque. J'ai vu une femme changer d'attitude quand mon livre est paru. Avant on échangeait, on parlait d'ouvrages rares (Le Cazin) puis du jour au lendemain, elle a eu envie de me tuer car j'ai liquidé une de ces idoles. ce fut une réaction purement passionnelle. Ce qui a eu pour résultat de me faire surtout rire. Elle a tout simplement perdu ses moyens et jeté le masque. Les témoins, ça s'est passé dans une librairie, s'en sont rendu compte.

Le public est ainsi fait qu'il ne veut pas voir et se protège de façon mystérieuse contre toutes les informations qui pourraient l'obliger a réviser ce qu'il pense être acquis. Mais qu'une revue médicale qui avait là l'occasion d'abonder dans le sens d'une mise en garde contre le charlatanisme de certains pourvoyeurs de "compléments" n'ait pas sauté sur la perche tendue c'est à la limite incompréhensible, ou alors c'est qu'il y avait des point trop sensibles pour des médecins... Il faut toujours lorsqu'on écrit choisir un parti contre l'autre et ça je le refuse. Statistiquement il faut dire qu'on a plus de chance d'être dans le vrai quand on met tout le monde ou presque dans l'embarras. Et ça c'est quand même assez "excitant" ! Après tout je n'ai pas demandé à venir dans ce monde ! Et maintenant que j'y suis j'ai décidé de ne m'incliner devant aucun pouvoir abusif et de résister !

Bref, quand on s'efforce de dire autant que cela est possible, la vérité, toute la vérité du moins celle qui est accessible, il est toujours des intérêts qui s'en trouvent lésés. Je le vois bien quand mes lecteurs et lectrices s'efforcent d'oublier ce que j'ai écrit en en faisant abstraction. 

Le ton et la manière

On a le droit de refuser de satisfaire une demande mais il y a le ton et la manière de le faire et pour un ouvrage qui viendrait de paraître, c'est assez insultant de s'entendre dire que le quota serait épuisé et qu'on ne fait pas partie de la prétendue "élite" à qui le privilège est réservé. Dans le cas que j'évoque mes propos ont évidemment été déformés car pour indiquer que si on m'accordait ce genre de service, je ne souhaitais pas en abuser, j'ai indiqué que je manque de place sous-entendant que je ne pourrai envisager de réclamer que des ouvrages dont j'aurais à priori une bonne opinion. Aussi a t-on ajouté qu'on ne voudrait pas encombrer mes rayonnages en faisant semblant de mal me comprendre... Il n'y a vraiment que des esprits médiocres à pouvoir réagir de cette manière.

Là où ça devient grave c'est que l'on m'a menacé de faire état de l'échange dans le but manifeste de convaincre les lecteurs de la "feuille" en question que cette manifestation positive d'intérêt pour le livre sollicité serait une caution de ma part. Il est des choses que je ne supporte pas : c'est l'arrogance quand elle persifle, et ce genre de comportement pervers et à la limite démoniaque consistant a vouloir entraîner les gens malgré eux dans une querelle lorsqu'on est le plus fort en terme d'audience. Mais tout est relatif la quantité est forcément antinomique de la qualité ! Je préfère donc être du "petit nombre"...

Cerise sur le gâteau la réponse se termine ainsi : C'est avec grand plaisir que vous pouvez informer vos lecteurs que l'ouvrage est en vente dans notre boutique. 

En d'autre termes : je dois rendre grâce gratuitement et puis quoi encore. Le sommet de l'insulte a été atteint. Mais enfin vous aurez compris que ce genre d'éditeur ne travaille pas pour aider les gens mais pour amasser un fric pourri qui risque dans peut de temps de fondre comme neige au soleil quand va arriver le crash que l'on ne cède de nous promettre.

De toutes façons même en léchant respectueusement les bottes des éditeurs, je ne suis même pas sûr d'obtenir quoique ce soit. Et en vérité je m'en tape ! Ne pas pouvoir rendre compte cela me fait des soucis en moins et plus de temps dégagé pour faire de la musique par exemple, ce qui est plus profitable que je parler en vain car cela revient à pisser dans un violon !

Si vous voulez un compte-rendu d'un livre qui vous intéresse, que faire ?

Il n'est pas question que je mette en péril mon budget domestique déjà très serré pour rendre compte de ce qui parait. A l'impossible nul n'est tenu ! Et j'ajoute que compte tenu de l'ingratitude ambiante je ne dois rien à personne.

Comme je n'ai jamais réclamé de "SP" connaissant la réponse rituelle : vous n'êtes pas journaliste alors allez vous faire foutre, je retourne le compliment aux éditeurs qui ne sont pas capables de comprendre que je fais une différence entre le commerce éhonté des compléments tel qu'il se pratique en France et en Europe et la promotion éventuelle, non pas des éditeurs, nuance capitale, mais des auteurs qui éventuellement le mériteraient et sont contraints de passer sous leurs fourches caudines. Ce n'est quand même pas la même chose ! Je ne confonds pas les particuliers qui ont des choses à communiquer et ces intermédiaires qui ont tendance à leur bouffer un maximum de laine sur le dos.

Autre chose : ce n'est pas parce qu'un livre aurait été écrit par des médecins et des pharmaciens qu'il mériterait plus de considération. Quand on sait à quel point Big Pharma règne sur ces deux corporations, c'est montrer en fait l'absence de toute indépendance intellectuelle et faire preuve d'une attitude excessivement conventionnelle.

Il y a donc deux solutions : les auteurs qui souhaitent une recension peuvent me demander leur accord et envoyer ou me faire envoyer leur livre. Il faudra que je trouve une "boîte à lettre" pour n'avoir pas à donner mon adresse des fois qu'on voudrait me faire descendre... Un particulier peut aussi acheter le livre et me l'envoyer (si accord préalable) avec une enveloppe matelassée et timbrée pour le retour. 

En dehors de ces cas de figure, fichez-moi la paix à propos d'ouvrages dont je n'ai pas parlé où alors vous pouvez me donner votre opinion si vous l'avez lu et en avez une mais ne pas réclamer un avis s'il me faut pour cela dépenser de l'argent ! ce sont toujours les mêmes qui doivent payer, c'est rageant et insupportable à la fin quand on siat à quel point les droits des auteur sont fondus sauf cas de best-seller de la grande édition.

L'engeance ce sont les "marchands"

Ce gouvernement socialiste est rempli de belle (censuré) mais il s'apprête quand même à faire quelque chose de bien en voulant obliger les grandes surfaces à ne plus détruire, en les mazoutant, les invendus encore consommables. Réussira t-il cette entreprise salutaire qui pouvait enlever une épine du pied des restaurants solidaires, du coeur et autres ? Nous allons être fixés rapidement, l'échec sera un signe gravissime... A ce propos, une polémique est survenue à Nice à propos d'un curé médiatique, le Père Fiorini, qui tient justement un restaurant solidaire et à concocté une recette de pastis que l'on dit réussie. Les gargotiers du coin veulent le faire fermer prétendant qu'il leur enlève des clients et qu'ils vont devoir déposer le bilan. L'intéressé à répondu du tac au tac qu'il donne à manger à qui il veut et que lui donne à manger au clochards tandis qu'il arrive de des restaurateurs ou leurs aides de les frapper ! J'ai surtout observé dans cette histoire la "timidité" de l'évêché qui s'est contenté de dire que les entreprises du curé sont suivies et contrôlées mais personne parmi ces Messieurs n'a relevé les invraisemblances, il est clair en effet que les gens qui vont au resto du curé n'ont pas le moyen même de fréquenter un snack.

Nice c'est vraiment spécial. Je me rappelle que la première fois que j'y suis venu un été, un bistrotier m'a refusé un simple verre d'eau. Tête en l'air je n'avais même pas 1 franc sur moi parce qu'avais changé de froc sans transférer ma monnaie d'une poche à l'autre. Je n'étais pas à la rue, je ne ocuchais pas sou un pont mais je me suis fait carrément insulter ! Du style : vous les congés payés allez vous faire foutre ailleurs, sans fric, parasites, du balai ! C'était pas le bar du Negresco, cela s'est passé dans un café minable sur le boulevard qui passe devant la gare SNCF. le genre de bouge fréquenté par des poivrots qui s'essaient à refaire le monde ! C'est révélateur du niveau d'accueil qui n'a fait qu'empirer !

Ce n'est pas le peuple, qui a fait la révolution française, ce sont bien les classes bourgeoises et marchandes en particulier et en vue d'un libéralisme qui est en train de triompher. Avec la complicité des gens de robe, francs macs ou pas. Un président aura été particulièrement criminel c'est un certain Giscard, auteur pour le compte de Pompidou (et donc des Rothschild) de la manip de 1973 créatrice de la fameuse "dette" par l'obligation d'emprunter aux banques qui ma foi ont toujours été "privées" en dépit de leur appellation. Auteur également de la suppression du contrôle des prix et qui est à l'origine du "regroupement familial" qui nous vaut des banlieues toujours prêtes à l'explosion, c'est aussi sous son règne qu'est apparue une "novlangue" consistant à ne plus jamais appeler un chat un chat. Vous savez les techniciennes de surface, oui c'est encore sous Lui ! Maudit soit ce personnage qui prétend descendre par la cuisse gauche d'un certain Louis XV plus occupé de jeunes cul que de gouvernement et qui a fini par se faire détester après avoir été surnommé le "Bien aimé"... Et ça continue !

Lire la suite

17/04/2015 | Lien permanent

Page : 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12