Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : léo Taxil

Pédo-satanisme et Franc-maçonnerie : l'autel des élites

Pédo_satanisme.jpgNote revue et abrégée le 7/7 ;

C'est en me rendant sur le blog de Salim Laïbi que que j'ai trouvé l'annonce de la parution le 3 juillet 2015 de ce livre dont le titre porte des accusations claires à l'adresse de la Maçonnerie en général du 33eme degré en particulier.

Vous trouverez sur Amazon une sorte de résumé. Tout ce que je peux dire c'est que quand on met sur le plateau de la balance et Aleister Crowley et Albert Pike, j'ai surtout envie de me fendre la pêche. Crowley fut un assez sinistre personnage certes et j'ai rlu l'essentiel de tout ce que l'on a pu écrire sur ce personnage. Le cas d'Albert Pike est assez différent, avec la fameuse lettre à l'italien Mazzini. Tous les érudits en la matière savent que tout ce qu'on met sur le dos de ce Pike ce sont des inventions de "gros" mythos"...

Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Pike

Je cite : Léo Taxil, dans son célèbre canular, prétendit entre autres qu'il faisait apparaître par des opérations magiques Lucifer sous la forme d'un beau jeune homme dans les soirées maçonniques de Charleston, États-Unis. La source connue la plus ancienne de la fameuse « Lettre de Albert Pike à Mazzini » est « Le diable au XIXe siècle », un ouvrage du Docteur Bataille, un des pseudonymes de Léo Taxil lors de son célèbre canular.

Quant à Laurent Gaulzy, une recherche plus attentive m'a convaincu que tous ses livres sont de la même veine. Aucun universitaire sérieux ne s'abaissera à les réfuter.

Lire la suite

03/07/2015 | Lien permanent

Pédophilie et fantasmes sataniques : mise en garde !

LeoTaxilOriginal Poster1.jpg

Pour résumer ma pensée au sujet des histoires de "messes noires sataniques et pédophiles", je ne peux mieux faire en affirmant que ce ne sont guère en fait que des fantasmes de "sans dents"... Il y a eu des abus certes, notamment dans des orphelinats et autres établissements dédiés à l'enfance, mais de là à greffer là dessus des histoires de réseaux plus ou moins diaboliques menés par une élite plus ou moins "reptilienne", il y a des limites que l'on ne saurait franchir sans tomber dans l'invraisemblance...

Il faut certes des conditions et un parcours spécial et donc une mémoire particulière pour évaluer certains phénomènes. Comme "préparation" requise le fait d'avoir connu, au lendemain des années 68, grâce à un certain club parisien tenu par un ancien prêtre (qui demeurait rue Jean d'Arc) des "vieux" appartenant à un milieu particulier et qui étaient introduits dans les dessous de la vie parisienne depuis le début du siècle dernier est un avantage irremplaçable.

A propos de ce "club" marqué par le signe du Verseau car il était domicilié rue du château d'Eau, il se trouve que je connais fort bien la personne qui a été missionnée pour portraiturer l'archevêque de la ville des Sacres lorsqu'un certain Baudry, qui a pris sa retraite aux côté d'un amant sicilien (qui n'avait rien absolument rien d'un Apollon) est entré en pourparlers stériles en vue d'améliorer le sort des gays, ce que le pape en cours de validité aurait tenté vainement...

Ce n'est pas dans des livres qu'on trouve cette connaissance sociologique encore qu'elle existe et qu'elle est bien mieux conservée relativement à celle des dessous des fameuses "années Sida" car la plupart des témoins de cette funeste période ont été décimés et seuls quelques intimes peuvent avoir eu connaissance, directement (ou même indirectement dans mon cas), de "dessous" plus contemporains comme les modalités particulières de la conquête du Marais par les commerces gays et ce avec la bénédictions d'investisseurs juifs venus du sentier....

Le propre du "milieu" masculin dont on parle est d'avoir réuni des extrêmes, les extrêmes s'attirant en principe comme des riches et des pauvres par exemple, les premiers pouvant servir d'ascenseur social. Je parle en observateur des marges et non en acteur car je me suis toujours tenu à distances des partis, des sectes et de tout groupement.

En "sociologue" non répertorié et non académique qui a reçu bien des confidences, j'ai inventé l'observation participante mais sans compromissions avant que cette garce qu'est l'Université n'en revendique le privilège !!!! ...

La médecine et l'hygiène publique nécessitent pour concourir à la bonne santé de la population de tenter de dissiper certaines paniques et d'en indiquer les origines... 

Dans son livre intitulé Ces maladies créées par l'homme, le Pr Dominique Belpomme évoque la pollution cognitive et l'imagogie. Avec les fantasmes dont il va être question on est dans l'une des applications les plus calamiteuses de cette pollution. Ce post est dédié plus spécialement à une chèvre alpestre qui a le tort de se prendre pour une ... licorne... Comprenne qui pourra !

Cela fait deux fois que j'accepte de parler au téléphone avec des lecteurs, puis la conversation vient à rouler sur un certain Stan Maillaud et des histoires de "pédophilie". Je déclare que lorsque je réfute la thèse d'un complot satanique et pédophile mondial international impliquant le gratin des dirigeants la société actuelle et brutalement c'est la rupture des relations sans explications.

Je pense en particulier à une ex commerçant en aromathérapie qui était persuadé qu'un certain Stan Maillaud aurait été assassiné par des gendarmes. Or il est réapparu récemment en avril 2015 et il ressort qu'il avait organisé sa disparition pour faire parler de lui... Ce faisant il en est arrivé à tout simplement perdre toute crédibilité. C'est malade paranoïaque mais ses observations à propos de certains femmes qu'il a voulu aider, Corinne Gouget par exemple qui vient de se suicider le 22 juin à 22 heures en gare de Frontignan sont néanmoins saisissantes de vraisemblance, du moins pour quelqu'un qui a reçu un minimum de discernement. Faut-il rappeler que le "discernement des esprit" est un charisme. Cela ne s'invente ni ne s'acquiert mais peut être développé si un embryon de la chose existe...

Ci-dessus une des sources des fantasmes actuels. Il s'agit d'une littérature antimaçonnique d'un certain léo Taxil qui visait, à l'péoque, à faire perdre le face à l'Eglise catholique. La manoeuvre a du reste réussi et s'est soldée en retour par une vengeance, la fameuse Affaires des fiches. Malheureusement, les demeurés à la mentalité de pions qui font la police sur Wikipedia et la plupart des intervenants bénévoles sur la Toile ignorent tout de ce dont ils parlent et ne peuvant pas savoir qu'il s'est s'agi d'une réponse au canular révélé comme tel lors d'une séance ayant eu pour cadre la Société de géographie...

A propos de Stan Maillaud

stan.jpgStan Maillaud, rappelez vous, j'ai parlé de son témoignage à propos de Corinne Gouget et de son bouquin sur les additifs alimentaires et du procès intenté à son mari pour des faits de pédophilie présumée sur ses filles. Je faisais référence à un texte rédigé par cet ancien gendarme sur une certaine "Affaire Vincent". Texte fort intéressant à mes yeux en ce qu'il donne en particulier des informations au sujet de la geste de Christian Cotten qui est impliqué dans ce que j'ai appelé dans mon livre l'aventure du G5.

Ci-contre, une image délirante accusant la gendarmerie d'enlèvement. J'ajoute qu'il y aurait beaucoup de choses à dire sur la personnalité de cet individu. Je crains en général que les chevaliers blancs qui se mêlent de chasse aux "pédophiles" aient trouvé là un moyen de refouler certaines de leurs propres pulsions.Faute de pouvoir bénéficier de certaines facilités appartenant aux riches, on s'en veut venger en devenant flic et accusateur public.

Je pense en particulier à un personnage détestable qui a sévi jadis. Cela s'est passé dans l'Aube. Il a fini par disparaître de la circulation suite à des condamnations judiciaires pour diffamation... 

Première manifestation délirante et rupture diplomatique brutale

La première fois qu'une rupture brutale est survenue dans une discussion avec l'auteur d'un site que j'avais vivement critiqué pour son côté conspirationniste, son auteur était un personnage connu dans le domaine de la phyto et il était très impliqué au sujet des abus vaccinaux. Très rapidement, je me suis rendu compte qu'il était imbu d'idées délirantes, il prétendait que des amis à lui auraient été noyés dans la Garonne, c'est ainsi qu'il fut question de la disparition de Stan Maillaud. Comme je n'ai pas adhéré, la discussion s'est arrêtée net sans explications. Je n'ai pas beaucoup apprécié pour diverses raisons car j'ai donné satisfaction aux réclamations de ce personnage et la politesse impliquait au moins une réponse marquant son désaccord. 

Seconde manifestation délirante

C'est une personne qui m'écrit en me disant qu'elle a consulté le Dr Donatini en faisant 1400 km à cet effet, elle demande à m'en parler au téléphone mais sans fournir le sien. Elle commence par me dire qu'elle a été défavorablement impressionnée par une tête de boeuf sur la façade de l'établissement et des fenêtres lui faisant penser à un hibou. Elle imagine des symbôles maçonniques. Je rectifie en disant qu'en réalité elle a dans la tête quelque chose qui a à voir avec le Bohemian Club. La chose lui fait penser au veau d'or... Bref cette tête de boeuf aurait une serviette entre les cornes et une couronne de fleurs, et donc la façade aurait changé par rapport à l'image collectée sur Google. C'est un exemple qui montre comment les gens en arrivent à littéralement "amalgamer" dans leur esprit confus toutes sortes de faits à des souvenirs de lectures mal digérées.

Visite au Dr Donatini

Je n'en dirai pas davantage. Le post publié le 23 mai à propos de l'espèce de détraquée avec laquelle j'ai eu affaire me dispense de m'étendre sur le rapport foireux de cette bonne femme qui a manifestement du gaz dans les neurones comme dirait une certaine Taty. La mononucléose de sa fille diagnostiquée par Donatini comme devant lui monter au cerveau (sic) est devenue un une herpangine avec une grippe à coxackie (resic).

camisole.jpg

Idées délirantes

Comme indiqué plus haut, j'ai flairé, chez cette femme, des idées délirantes avec l'histoire du glucose censément trafiqué que Donatini est censé lui avoir infligé et de la tête de boeuf. La dame est du reste un peu revenue de son soupçon d'empoisonnement car je lui ai conseillé de refaire l'expérience en se procurant une dose de glucose en pharmacie.

Bref, j'étais assez embarrassé par cette conversation. Survient alors un flot d'évocations où il fut encore question de Stan Maillaud et de ses démêlés avec la thèse d'un réseau pédophile et sataniste aux ramifications internationales. Selon elle ça date non pas de quelques siècles mais de plusieurs millénaires etc... Je l'informe que j'ai évoqué le cas de Stan Maillaud à propos de Corinne Gouget. Elle me dit savoir qu'ils sont fâchés mais visiblement elle ne s'est pas posée la question de savoir si Maillaud n'avait pas de bonnes raisons avait de plaquer celle qu'il avait voulu aider. En moi-même cette femme, par ses attitudes, me faisait penser à quelque chose et je découvrais subitement qu'il s'agissait d'une sorte de réplique atténue de cette fameuse Corinne. Pas de problème de pédophilie mais un "air de famille" dans la manière d'être hystérique.

Sur la disparition de Stan Maillaud

La dame me parle du fameux CD de Zandvorst, vieille histoire des années 90, et me donne l'url d'un site et une longue liste de liens sur l'affaire Maillaud dont il n'y a rien à tirer. Je ne pense pas que la gendarmerie l'ait descendu et ait escamoté son cadavre. Il est en fuite simplement et je le situerais volontiers en Corse. Or il vient de réapparaître en 2015

Suite de correspondance

J'ai pris la peine d'aller voir le site indiqué http://dondevamos.canalblog.com/ et je vous le recommande comme étant l'exemple le plus emblématique de ce que l'on peut faire de plus délirant dans le domaine. J'ai pris la peine d'exposer assez brièvement mes critiques dans deux mails assez consistants, en faisant le pari que très probablement j'allais être classé dans la catégorie des complices de cette histoire fantasmatique de réseaux car c'est effectivement le sort de ceux qui opposent un déni à ces délires carabinés. Je suis même allé jusqu'à dire que très probablement je n'obtiendrai aucune réponse. C'est effectivement ce qui s'est produit. On trouve normal de me déranger un dimanche ou même un jour férié à 10 heures du soir mais quand à avoir la politesse d'accuser réception d'un courrier, c'est bernique.

Alors que les choses soient claires ! Je n'apprécie pas du tout !

A propos des histoires de réseaux pédophiles

Diable-bataille.jpgA gauche vous avez la principale source des fantasmes dont il est question. Si vous allez sur Gallica et tapez "Léo Taxil" ou "Docteur Bataille" vous verrez tout ce qui a été produit dans le genre. C'est tout simplement hallucinant ne serait-ce que par le nombre de publications que représente ce courant.

Que les choses soient claires ! Cela fait une bonne trentaine d'années que je m'intéresse de fort près à cette fameuse thématique centrée autour d'une idée de conspiration mondiale plus ou moins satanique que certains vont jusqu'à faire remonter à une histoire de reptiliens à la Anton Park. Voyez Wikipedia pour cet auteur et pour Sitchin... Et j'ai conclu que tout cela n'est que fantasmagories et je suis formel. Le Diable se niche dans des petits détails et il est plus efficace quand il se fait oublier...

Maintes raisons m'ont poussé à m'intéresser à ces histoires, premièrement il s'agit d'énigmes et presque toutes les énigmes m'intéressent. Enfin et surtout la ville de Nice a été quasiment révolutionnée par une affaire de magistrats pédophiles qui a fait pendant longtemps la une des quotidiens et des hedomadaires hexagonaux. Voir :

http://denidejustice.wordpress.com/category/b-19-magistra...

Nice ville emblématique du mythe satanique et pédophile

Cette affaire est emblématique d'influences venues d'Outre Atlantique. Je peux le dire : cette affaire relève bien d'un pur fantasme à la Léo Taxil. Elle a été relayée par une association suisse dont le président avait déclaré que la guerre à la pédophilie sera déclarée lorsque l'on mettra à jour des charniers d'enfants... Quand vous entendez des choses pareilles ça nous ramène bien aux histoires taxiliennes avec le type particulier de "rumeurs urbaines" selon lesquelles en creusant sous d'anciens couvents on trouverait des charniers d'enfants et un ou plusieurs souterrains reliant ces couvent à des monastères d'hommes.

Ja rappelle qu'une magistrate, bonne amie de Christian Cotten, avait relayé cette rumeur en France et il me semble ordonné des fouilles en vain. Quoiqu'il en soit le dossier de cette affaire niçoise est vide. On est allé jusqu'à prétendre établir des relations avec l'affaire de l'Ordre du Temple Solaire et l'affaire Dutroux. Dans le cas de l'OTS, on a fait un amalgame avec des rituels surréalistes à base de capes blanches qui se sont tenues dans le cadre d'un club médeciniste (le Cube) qui avait son siège à Acropolis. Le quotidien local en a longuement parlé après la déchéance du fameux maire niçois...

Il n'en subsiste qu'une seule trace sur Internet. Voir https://www.google.fr/#q=nice+le+Cube+club+m%C3%A9deciniste

Et seulement ceci : http://cdlm.revues.org/54 dont j'extrais ce passage :

En 1993, le Tribunal Correctionnel doit aller jusqu’à statuer sur l’affaire du “Cube”, club où les notables niçois, sur les deniers publics , s’offraient des soirées animées. En 1994, c’est le président de la Chambre des faillites du Tribunal de Commerce, peu éloigné de “l’élite” locale qui est inculpé de corruption passive à la suite d’une descente de deux magistrats versaillais. 106 Il manque, dans cette liste très partielle “d’affaires” de nombreuses autres manifestations de l’indélicatesse chronique d’une large partie de la classe politique niçoise se croyant tout permis dans l’indifférence “active” de l’État.

Voilà bien le type même du terreau propice au genre de fantasme des "sans dents" que je dénonce !

Il se trouve que le hasard a fait que j'ai des relations

Lire la suite

22/05/2013 | Lien permanent

La France est-telle dirigée en seconde main (gauche) par un parkinsonien ?

hithler.jpg

Hier une lectrice m'annonce qu'elle souhaiterait me parler de notre premier « matador »... Et elle m’envoie le lien vers une vidéo que voici !

https://www.youtube.com/watch?v=mkcfSyWLgJA

Flagrant délit de tremblement unilatéral suspect

Cette vidéo est saisissante par la violence de l'altercation d'une part et par le tremblement unilatéral de la main gauche. Cela n'est pas un trucage, or le tremblement unilatéral est bien un signe précurseur de la maladie de Parkinson. Mais il n'est évidement pas suffisant en soi pour affirmer quoique ce soit.

Je cherche alors à tout hasard sur la Toile et je tombe sur un article de l'Express qui tente maladroitement d'éteindre l'incendie en y voyant un pur hoax.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-main-qui-tr...

Les «conspis» ont bon dos

Les «conspi» ont fait un rapprochement avec le cas d'Hitler et il ne manque plus au rapprochement qu'une bonne syphilis. Ma lectrice a capté des infos qui circulent sur le net puisque c'est Panamza qui a focalisé sur le «phénomène». Je ne risquais pas de l'apprendre tout seul, je ne fréquente pas les réseaux sociaux.

Le FN qui a lancé l'alerte par un communiqué officiel n'est pas à l'origine du buzz. Les « conspis » se sont bornés à un « montage » consistant en des incrustations de photos d'Hitler. Le mot « montage » suggère une tromperie, or il s’agit d’un simple rapprochement historique, assez insultant certes mais la liberté d’expression et le droit à la caricature étant ce qu’ils sont, c’est parfaitement licite.

En revanche la vidéo originale n’a pu être modifiée restent les tremblements ! Ils sont, il faut l'admettre, très inquiétants car l'homme est jeune et l'émotion, à ma connaissance ne suffit pas à provoquer une agitation aussi incontrôlable. ON voit l'intéressé saisir sa gauche par la droite.

On voit bien qu'un lièvre de taille a été soulevé et que l'Express en fait un peu trop. Or ce n'est pas parce que l'info a été lancée par un site « anti système » qu'elle doit être traité de hoax.

On évite soigneusement d’aborder le fond et on aimerait avoir l'avis de neurologues indépendants...

Antéchrist au petit pied

Notons que le héros de cette histoire est désigné comme précurseur de l'Antéchrist.

Le personnage qui, je dois l'avouer me fait de la peine car abstraction faite de son rictus persistant, il aurait un visage harmonieux et même assez enfantin qui rappelle une vieille photo et le tableau qu'a fait de lui son père. Il n’est à mes yeux qu’un gamin coléreux et qui tend à perdre ses nerfs comme disent les Canadiens.

Rassurez vous cependant : si Frédéric Mitterrand aime à raconter que le personnage est séduisant et lui occasionne des rêves érotiques, il ne saurait hanter mes nuits que ce soit entant qu’incube, succubes ou simple personnage de cauchemar…

On devine derrière la passion et l’extrême psycho rigidité du personnage une mystérieuse souffrance.

Pour ce qui concerne la thèse antéchristique, elle se fonde en partie sur des indices censés être fournis, en partie, par une certaine Diana Vaughan ce qui nous ramène au cas, encore en partie inélucidé d'un certain Léo Taxil… Passons…

Je préfère ne pas commenter ce genre de rumeur dont certains milieux cathos tradis sont friands. Je note qu'un détail significatif a échappé à l'auteur visé : l'intéressé, à qui il fait sans doute un honneur excessif, ne serait pas relié à Israël par sa seule femme. On l'a présenté, avec une certaine vraisemblance comme pouvant être un descendant de «chuetas» majorquins, savoir des descendants de marranes ou crypto-juifs. Le très sérieux JSSnews a consacré un article très bien documenté à ces «juifs malgré eux» qui mérite d'être lu ne serait-ce que pour son intérêt historique. Le fait est que le patronyme du personnage fait partie de la liste des chefs de familles exécutés en 1691 par l’immonde inquisition catholique.

Des «chiens ratiers» et des «Chuetas» (cochons)

La découverte de cette parenté génétique et spirituelle est due à une sorte de chien ratier dont on trouve l'ouvrage sur piraté sur :

Chercher le titre sur : https://archive.org/search.php?

Concernant l’article sur les Chuetas voir :

http://jssnews.com/2011/02/10/les-chuetas-de-majorque-ou-...

Tournant cyclique

Il est vrai que nous sommes parvenus à un tournant dangereux de notre histoire nationale, non pas à cause de la menace du FN dont les socialistes en particulier ont très peur mais parce que tous les indicateurs économiques et cycliques sont au rouge.

Nous ne sommes plus qu’à une quinzaine d’années de l’estimation de la fin du cycle (2030) et comme j’ai du l’indiquer en passant, l’application de certainscycles dégagés par les travaux de Gaston Georgel désignent 2017 comme une année fatidique pour la France et pour Israël. Et pour cette dernière entité la chose aurait été annoncée par un pieux rabbin du XIIIème siècle. Mais là on sort par trop du thème de ce blog pour que je me hasarde à donner des précisions sur les modes de calculs car il faudrait les replacer dans un contexte technique qui demanderait une longue exposition.

Pour l'instant on annonce une chute imminente de l'Euro, la Suisse ayant pris ses distances avec la monnaie européenne depuis un petit moment. L’Islande de son côte renonce à rejoindre l’Europe. Je ne parle pas des risques d'une troisième guerre mondiale… Sale temps !

Lire la suite

12/03/2015 | Lien permanent

Nexus n° 78

NXSMAG078.jpgPour voir le sommaire cliquez ici.

On ne présente plus cette revue "alternative" qui fournit des pistes intéressantes dans de nombreux domaines. On notera pour ce qui concerne l'actualité un plaidoyer en faveur du tirage au sort pour le pourvoi de certains postes soumis à cette arnaque qu'est le suffrage universel. J'ai noté que plusieurs radios (dont France Inter) on plaidé dans le même sens et ce n'est pas idiot...

A noter concernant le cancer, une levée de boucliers contre les mammographies et un procédé de dépistage du cancer par un système de diagramme de diffraction à partir des cheveux. Mais ça coïnce évidemment car c'est tout un commerce rémunérateur qui plongerait en cas d'adoption de cette solution alternative.

Outreau : Ou trop ou pas assez...

J'ai noté également un article extrêmmement suspect qui tend à légitimer les délires qui furent à la base du scandale du fameux procès d'Outreau.

Un sexologue complètement inconnu, un certain Patrick Dupuis de Périgueux énonce une thèse selon laquelle Freud serait la cause d'un déni généralisé des abus sexuel sur les enfants (pédophilie). De crainte d'avoir a reçonnaître que son propre père aurait été un abuseur, l'inventeur de la psychanalyse aurait manigancé une théorie de la sexualité infantile visant à faire reporter la responsabilité sur les enfants. Nul doute que la théorie du fameux complexe d'Oedipe est une connerie (que j'ai dénoncée dans une autre "vie parrallèle") mais si la psychanalyse est bien une "pseudo science" et donc une chose contestée et contestable, ce qui est alarmant en l'occurence c'est l'affirmation selon laquelle aucun enfant d'Outreau n'a menti. Ce sont les adultes qui ont menti... (p.90)

Ce personnage nie l'existence de faux souvenirs de la part des enfants (donc implantés par des adultes comme ce peut-être le cas sous hypnose) et prétends attester de l'existence d'abus rituels dans un contexte satanique de pédocriminalité organisée. Sans prétendre les nier systématiquement car il existe des faits troublants qui n'ont pu être éclaircis (et je pense en particulier à des discussions sur un forum dédié autrefois à Alain Soral à propos de l'affaire Roche) la référence à un tel est extrêmement suspecte et sens le délire carabiné à plein nez. On peut en effet être sûr qu'à partir du moment où il est question de "satanisme", il y a lieu d'être sur ses garde.

Sur cette question je ne peux que renvoyer mes lecteurs à l'ouvrage de Massimo Introvigne intitulé Enquête sur le satanisme (Dangles) qui consacre p. 310 et suivantes un long chapitre à l'antisatanisme laïc avec l'histoire des (pédo) psychiatres et des survivors. Il est fait référence justement à Freud qui alors qu'il pratiquait l'hypnose fut confronté à une épidémie d'abus sexuels censés être survenus dans des contextes très sataniques de la part de nombreuses patientes. Freud aurait conclu à une sorte de "contagion psychique" impliquée par sa méthode d'investigation et aurait arrêté les frais. Malheureusement, au Canada et à notre époque on n'a pas eu la même prudence et l'histoire s'est reproduite avec cette différence que les "psys" ont cru aux confessions des enfants. Jusqu'à ce que des universitaires américains entrent dans la danse et s'efforce de mettre un terme à ce délire carabiné. Mais en France on n'en a rien su.

Sauf que cette épidémie a tenté de pénétrer le continent par le biais d'une affaire survenue à Nice à propos de "magistrats" censés avoir participé à des sortes de "messes noires" à base de pédophilie auquel une partie de la bonne société niçoise aurait été mêlée. En réalité l'affaire est très simple : à savoir que dans le cas de deux divorces, la partie perdante a été désavantagée par le fait que la partie gagnante appartenant à une famille de magistrats elle obtint l'avantage sur les enfants du couple. Les parties perdantes s'étant réfugiées aux USA ont été littéralement "contaminées" par le phénomène décrit par Introvigne et les gosses ont été suggestionnés d'où les histoires et les dessins que l'on a pu entendre et voir. Je n'ai pas suivi l'affaire au moment où elle s'est produite, je ne l'ai reconstituée que par la suite. Il se trouve que j'ai été alerté par les déclarations délirantes d'un magistrat suisse qui avaient prétendu que la guerre à la pédophilie ne sera réellement déclarée que lorsqu'on découvrira des charniers d'enfants... Maintenant quand on sait quel est l'avocat qui s'est emparé de cette histoire et pour quelles raisons, on a presque tout compris !

Je ne m'étendrai pas sur cette histoire car il y aurait un livre à écrire et ce serait assez nauséeux mais ce qu'il convient de souligner c'est la parenté entre le délire mentionné ci-dessus et les conséquences de l'Affaire Taxil en termes de bobards comme ceux qui voulaient qu'à une certaine époque quand on faisait des fouilles sous des couvents on était censé découvrir des souterrains entre des monastères masculins et des couvents féminins abritant des ... charniers d'enfants. Il s'agit là de ce que les sociologues appelent des rumeurs urbaines, elles sont du même tonneau que l'histoire de ces magasins de confection féminine dans les cabinet d'essayage desquelles les jolies femmes étaient censées disparaître pour être exportées vers de harems. Du même tonneau sortent les histoires de restaurant chinois faisant manger du rat à leurs clients avec le dentiste découvrant la supercherie par un os coïncé dans la denture d'un patient...

Le cas de Régina Louf

Le sexologue évoque le personnage de Régina Louf qui est lié à l'affaire Dutroux. J'ai parcouru à deux reprises l'ouvrage de trois journalistes belges que j'ai rendu à son propriétaire et dont je ne me souviens pas du titre. Il en ressort que dans cette affaire des simulacres de rituels sataniques ont bien été mis en oeuvre pour décrédibiliser la parole des enfants. Il y a eut bien un groupuscule de partousards axés sur des partenaires en bas âge plus ou moins indirectement liés à du personnel politique car la Belgique est un petit pays mais à part un groupe d'une demi douzaine d'obsédés parmi lesquels figurait un avocat jadis centré autour d'une ou deux "boîtes" connues il n'y a jamais eu de "réseau international". Régina Louf a bien décrit des sévices ayant eu pour théâtre une champignonnière abandonnée et aujourdh'ui détruite dont on trouvait encore les photos sur Internet dans les années 90 et le propriétaire avait confirmé que les descriptions témoignaient bien de ce que les acteurs avaient parcouru les lieux. Bref, le problème est que si l'enquête policière a été menée très sérieusement, elle a fini par être polluée par l'intervention de témoins complètement azimutés qui ont décrit de véritable "scènes de chasse" dans des châteaux ardennais appartenant à des gens de l'aristocratie belge où des gosses auraient servi de gibier. Je tiens le témoignage de Régina Louf pour partiellement fiable, le problème est que ce qu'elle a vécu l'a rendu loufdingue et qu'il faut jouir d'un discernement hors norme pour s'y retrouver.

Enfin j'ajouterai que ce n'est pas de gaité de coeur que j'ai du me pencher sur ces affaires. Il a fallu des pressions concordantes de mes lecteurs de l'époque qui m'ont fourni les ouvrages décisifs. Quant à l'affaire d'Outreau, je ne l'ai pas voulu suivre j'ai su dès les premiers instants qu'il s'agissait d'une forgerie et c'est devenue une certitude quand est apparue l'histoire d'une ferme proche de la Belgique où se serait déroulé des rituels sataniques à base de zoophilie. La salope à l'origine du drame judiciaire a tenté en vain de suggestionner les enfants qui n'ont pas su retrouver le chemin tout simplement parce qu'il s'agissait d'une invention !

On notera que le sexologue prétend que 1/3 des filles sont abusées pour 1/6ème parmi les garçons mais cela ne concerne que les statistiques à l'intérieur de se propre clientèle. Cela concerne donc des gens "à problèmes" et ne constitue pas un échantillons valide parmi le tout venant ! Or ça n'est pas dit clairement, il faut le déduire et si on l'y rapidement l'article, on risque de comprendre de travers.

Une véritable hantise

J'ai eu l'occasion d'observer en silence cette hantise notamment au travers des réflexions du vulgum pecus qui se valorise en pensant que ses rejetons sont à ce point enviés comme objet sexuel. Nul doute que les abus sexuels existe et sont assez répandus d'abord à l'intérieur de la parentelle mais quand une société majoritairement incroyante en vient à croire en l'existence d'un stanisme institutionnel alors que les curés rient ouvertement le plus souvent quand on parle de leur ancien "Diable", il y a lieu de se poser des questions étant précisé que seules les "bonnes questions" méritent une réponse.

Bien sûr on va me dire à propos de Massimo Introvigne qu'il s'agit d'un personnage suspect d'accointances avec l'extrême droite. Mais il se trouve que j'ai eu l'occasion de correspondre avec lui et d'échanger des documents. Sa méthode peut paraître singulière qui consiste à ne tenir pour "satanisme" qu'un culte adressé nommément à Satan en personne mais il n'exclut pas que certaines choses, sans même remplir cette condition, puissent être "sataniques". Bref, il a ses limites en tant que penseur catholique mais on le voit mal faisant le jeu du "satanisme" par le déni.

Enfin, le vrai problème ce n'est pas tant la "pédophilie" qui est vieille comme le monde mais la fascination qu'elle exerce sur certaines personnes et notamment sur des psychologues. C'est à croire qu'il trouvent, en cultivant et répandant des fantasmes qui ne peuvent résister à un examen sérieux, un moyen ou plutôt un alibi pour flirter avec des penchants inavouables, tel est ma conviction chaque fois que je vois des gens hantés par le sujet et qui prennent faits et cause pour la défense des enfants. On a vu le patron d'une association (qui jouait les "indics" et dont j'ai toujours pensé qu'il était un "pédophile" refoulé) très mal finir : suite à des poursuites en diffamation il a du "fermer boutique"...

Il y a quelque chose qui ne trompe pas quand au caractère "névrotique" et même "pervers" de cette hantise, c'est que lorsque l'on tente de plaider en faveur du bon sens, on est immédiatement accusé d'être complice. Il est possible du reste que la plupart des "croisés" en la matière soient tout simplement des "abusés" qui trouvent ainsi un moyen de se venger des sévices qu'ils ont subi...

Le "bon sens" doit régner en la matière : ainsi dans l'affaire des magistrats de Nice, il est clair que la thèse impliquant une bonne partie de la société niçoise la plus friquée dans des "parties fines" dont des gosses auraient constitué le "plat de résistance" n'est pas passible sans que pareilles comédies ne se soient ébruitées... En fait j'ai trouvé par hasard l'origine des "matériaux" ayant servi à cette élaboration fantastique. Ils résident dans l'existence d'une sorte de club du temps de Jacques Médecin appelé le "Cube" qui tenait ses assises à Acropolis et où la jeunesse oisive pratiquait de curieux jeux de rôle assez surréalistes. Si ma mémoire est bonne on doit trouver des articles à ce sujet dans les archives d'un quotidien appelé familièrement "Nice Putain"... Ensuite il y eut des amalgames avec l'affaire du Temple solaire... Bref il faut distinguer entre la réalité et les mauvais romans populaires...

Lire la suite

10/03/2012 | Lien permanent

Page : 1