Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2016

Artémisinine : attention aux tromperies, ne pas confondre la poudre de plante et les extraits !

Artemisiaannua.jpg

MAJ : Je n'ai pas encore été assez clair dans mon propos. Une lectrice me demande un avis sur un extrait d'Artémisinine vendu sur Amazon.

Réponse :

On ne peut juger que lorsque la contenance de chaque gélule est donnée en mg d'artémisinine pure.

1 kilo de poudre contient seulement 2,5 g d'artemisinine (0,25 %). Il est donc nécessaire de connaître la proportion de principe actif dans le produit brut et non la concentration de l'extrait, donnée qui ne suffit pas mais permet à des gens fûtés de débusquer une éventuelle supercherie bien enveloppée.

Là on vous propose des gélules de 400 mg à 30 pour1.

Artémisinine.jpgLa gélule correspond donc à 400 mg x 30 soit 12 g de poudre brute. Cela ne fait que 30 mg d'artémisinine.

Or la prise minimale est de 50 mg pa prise ! .

Et certains patients ont utilisé 8 à 10 gélules jour sur des périodes courtes : 5 jours ! Mais à dire vrai, on ne m'a pas donné le dosage de chaque gélules et je présume que mon informateur n'y a pas prêté une attention aussi soutenue que celle que je préconise.

Il vous faut 50:3 = au moins 17 gélules !.

Je suppose que vous allez commencer vraiment à comprendre la teneur gigantesque des arnaques ! Voir :

Se procurer la SUPER ARTEMISININE SUR IHERB

 

Là vous avez 200 mg par gélule ! Je ne connais pour l'instant comme fiable que ce type de produit ! Si vous trouvrez moins cher ou mieux je suis preneur !

Je vais rajouter ça à mon topo ! A présent j'espère que ce sera plus limpide !

Autre chose : j'avais signalé dans le cas de pré diabète et de diabète de type II que la berbérine est un bon candidat pour faire baisser le glucose. Glucomètre à l'appui. Dans un cas que j'ai pu observer d'échappement de HBA1C (hémoglobine glyquée) qui était montée jusqu'à 6,7 %, l'administration de STAGIG (Metformine non encore génériquée 2 comp.) + 3 gélules de 500 mg a fait chuter le chiffre à 5,6%. Il est revenu à son taux antérieur qui naviguait entre 5,3 et 5,5. L'idéal serait de perdre encore 1% mais le mieux est l'ennemi du bien !

____________________________ 

Ce site qui fait la promotion de gélules d' Arteminisa Annua à moins de 10 € les 60 gélules (6,90 €) actuellement trompe les gens. D'abord pour une simple poudre c'est encore très cher. A ce prix là on devrait vous fournir au moins 200 gélules !

http://www.artemisinine.biologique.bio/

Notez tout d'abord que ce que je reproche à ce marchand pourrait s'appliquer à des dizaines de concurrents et il n'est pas question d'en faire la liste. C'est à vous à apprendre à discerner la réalité derrière des annonces susceptibles de vous faire saliver ! 

L'artémisinine est un extrait d'artemisia annua, la simple poudre est donc très pauvre en principes actifs

La tromperie consiste a associer la mention de l'artémisinine au produit. Or l'artémisinine est un composant extrait, on devrait donc vous dire la quantité en mg par gélule. Réfléchissez ! Si vous voulez consommer cette plante vous avez intérêt à la cultiver. Ca peut pousser sur un balcon. On trouve des plants et des graines de plusieurs plantes médicinales chez Alsagarden par exemple et ce n'est pas une plante exigeante.

La campagne de l'OMS concernant les restrictions à l'emploi de l'artémisinine contre le paludisme

Cela dit, bien avant que les effets de l'artémisisine sur les cellules cancéreuses ne fasse l'objet d'une publicité au demeurant récente, l'OMS avait mis en garde contre une mauvaise utilisation de l'artésisinine et surtout de l'artémisia annua dans le cas de paludisme. Je m'explique : l'utilisation de tisanes consistant en une extraction très légère, il y a risque de développement de résistances. certains soupçonne l'OMS d'avoir voulu favoriser un certain produit d'un certain laboratoire. Ce n'est pas impossible mais en tous les cas, non seulement la campagne évoquée ne peut pas avoir pour but d'empêcher le recours à l'artémisinine contre le cancer car à l'époque, la chose n'était pas d'actualité.

Risque de résistance du plasmodium

Bref, il existe bien un risque de développer une résistance du plasmodium dans le cas d'une posologie insuffisante. cela je ne sais pas s'il est nécessaire d'ajouter un autre composant pour vaincre le paludisme. Je n'ai pas étudié la question mais je ne le pense pas.

Pas de complot contre l'usage en cas de cancer. Pour l'instant du moins !

Pour ce qui concerne le cancer. Il y a eu des résultats, je le tiens d'informations privées et émanant de l'association "Cancer et métabolisme". A ma connaissance le Dr Avetyan a été témoin d'une importante réduction d'une tumeur par l'artémisinine, sauf que la répétition rapprochée de cures intensives s'est soldée par une anémie sévère. L'artémisinine, lorsqu'elle entre en contact avec le fer capté par les cellules tumorales, produit un peroxyde (eau oxygénée pour simplifier) qui les flingue. C'est du reste l'effet recherché lorsqu'on injecte des grosses doses de vitamine C.

Précautions à prendre (risque d'anémie)

Donc l'artéminisine réagit avec le fer qu'elle rencontre sur son passage. D'où il découle logiquement qu'elle doit être prise à distance des prises alimentaires. D'autre part, il est plus logique de faire des cures courtes (5 à 7 jours) et d'intercaler une recharge en fer pour limiter le risque d'anémie. J'ajoute qu'il ne faut pas faire le protocole de Schwartz et l'artémisinine en même temps. Notez que je ne peux pas donner d'autres précisions.

J'ai défini mon rôle comme consistant à vous donner les moyens de gérer vous mêmes vos problèmes en développant votre immunité intellectuelle et votre sens de la réflexion en vous fournissant des critères et des repères. A vous de les étendre mutatis mutandi (par transposition analogique...) à des situations qui ne seront pas forcément évoquées de façon exhaustive. D'autre part, je n'ai pas envie d'être poursuivi pour "exercice illégal de la médecine" ce qui risquerait d'être le cas en donnant des directives précises. Directives impossible dans la mesure où chaque cas est quasiment un cas d'espèce, surtout dans un domaine aussi vaste et aussi complexe que celui des cancers.

Encore un mot sur l'artémisinine, l'extrait titré est trouvable en France mais à cause des directives de l'OMS, il est vendu sous le manteau. Le statut légal de cette plante est à préciser. A ma connaissance elle n'est pas interdite à la vente puisque l'on trouve quantité de propositions dans le genre de celle que je viens d'épingler. Néanmoins, il est probable que si l'extrait devenait l'objet d'un commerce, les pouvoirs publics risqueraient de porter un coup d'arrêt à ce commerce.

Apprenez à être un peu moins bêtes !

Quand vous êtes à la recherche d'une plante plus ou moins exotiques, commencez pas vous renseigner sur les posologie et surtout de déterminer si c'est la poudre ou un extrait qui détermine l'efficacité du végétal. Ensuite apprenez à scruter les annonces et à détecter le "non dit".

Enfin rappelez vous que les marchands ne sont pas des philanthropes, votre santé ils s'en tapent, ce qui les intéresse uniquement c'est de remplir de devises leur maudit tiroir caisse.

A propos de polygonum cuspidatum (renoue du Japon)

Je profite de cette notice phyto pour préciser qu'un abonné m'a signalé que cette plante dont on tire le resveratrol est une plante invasive assez largement répandue chez nous.

C'est un fait que j'avais soupçonné en voyant des photos qui m'ont rappelé un végétal assez familier. J'ai donc commandé un plan de fallopia multiflorum qui grime sur mon balcon afin de pouvoir le cas échéant comparer les candidats trouvables dans la nature. Il existe en effet des espèce voisine.

Malheureusement, il me semble difficile de se passer des extraits même si cette plante est très commune. D'abord la partie qui est exploitée c'est la racine et elle doit être traitée pour éviter une légère toxicité qui peut être cause de diarrhées. En effet après avoir coupé la racine en petits morceaux il faut la cuire à feux doux pendant 12 heures avec des haricots noirs chinois. Ensuite il faudrait pouvoir en tirer un extrait et le concentrer.

Vu que l'immense majorité de mes lectrices et lecteurs s'effarouchent quand on leur parle de préparation simples, tels un macérat glycériné, on ne peut guère se passer des extraits disponibles dans le commerce spécialisé. On peut tout acheter en Chine mais un coup sur deux on risque de recevoir un article douteux. Encore heureux quand le photo du vendeur donne la couleur correcte, que l'on connait la saveur de l'extrait et que l'on peu plaider la tromperie. J'ai pu ainsi me faire rembourser mais c'est aussi du temps perdu...

25/10/2016

Electrothérapie, zappers et Cie : connaissez vous le Spooky 2 ?

s2-5medit.jpgMon attention envers les procédés relevant d'une électrothérapie au sens large et des procédés électromagnétiques a été relancée par la communication d'un lecteur au sujet d'un procédé mis au point par un ukrainien.

Voir : http://biopolis-ixt.com.ua/en/equipment/matritsa-kolbuna/

Toutefois en consultant le site, il m'a été impossible de trouver des explications cohérentes sur le procédé en question. Tout ce que j'ai pu comprendre est qu'il s'agirait d'un appareil produisant artificiellement le même type d'influence que les mains d'un magnétiseur. C'est très vague et de toutes façons les pouvoirs de ces gens là sont tout de même limités.

Spooky 2, un super zappeur

La recherche entreprise m'a amené à découvrir le spooky 2 qui reprendrait, sous la forme d'un appareil très bon marché (environ 115 $ pour l'appareil sans les accessoires à commander en Chine), l'équivalent du procédé de Royal Rife. Couplé à un ordinateur comme pilote, il émet des séries de fréquences susceptibles de soigner une liste de troubles considérables, dont la maladie de Lyme.

L'appareil de Royal Rife délivrait ces fréquences sous la forme d'émissions d'ondes hertziennes grâce à une lampe à plasma. Il aurait observé, grâce à son microscopie optique grossissant 60 000 fois, l'explosion de bactéries et de virus. Par la suite, d'autres chercheurs ont complété son tableau de fréquences spécifiques.

Le spooky peut opérer par l'intermédiaire d'une lampe à plasma mais elle reste coûteuse aussi on utilise 2 électrodes sous forme de poignées métallique qui feraient le même effet sans l'action sur l'environnement d'un train d'ondes hertziennes (??).

Un disposition permettrait également d'agir à distance sur un sujet grâce à un témoin (morceau d'ongle ou, je suppose, mèche de cheveux) sans limitation de distance. A ce propos je cite un passage que l'on trouve dans le forum indiqué plus bas : Einstein a mis en évidence le principe de "Spooky action at distance" (d'où le nom de la machine) ou "Action à distance inexpliquée" sur deux objets ou particules liées si profondément qu'elles partagent la même existence. Même si ces particules sont séparées dans l'espace, toute action effectuée sur une aura le même impact sur l'autre, de manière parfaitement instantanée. Certes Einstein aurait bien évoqué une spooky action at a distance mais il est bien difficile de se figurer ce qu'il entendait par là.

Toute le monde ou presque a entendu parler du zappeur de Clarke dont la fréquence de base est de 30 Khz et des modèles multi-fréquences sont apparus. Ce sont là des développement populaires du procédé de Rife.

L'avantage du spooky 2, c'est de pouvoir délivrer toutes les fréquences possibles jusqu'à 5 et même 25 MHz et de les combiner.

Or un naturopathe, établi dans l'est de la France, qui fait précéder tous ses traitements à base de compléments alimentaires, de séances de zapper m'a appris que le fabriquant canadien que j'avais proposé pour son petit générateur d'argent colloïdal ne peut plus expédier ses produits à cause des grèves des postes de son pays.

Voilà donc un appareil qui pourra faire son affaire. Notez que ce naturopathe ayant appris l'existence de l'Eidoscope par mes soins, un périphérique USB permettant de fabriquer des remèdes homéopathiques, soit la version électronique du procédé de Malcolm Rae, s'en déclare très satisfait. Voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/10/13/l-eidos...

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/09/26/prepare...

Je n'ai pas la possibilité de tester ce genre d'appareils et je le regrette. Faute de consulter, je vois rarement des cas, pouvant répondre à un remède homéopathique bien ciblé. Je ne dispose donc pas de "cobayes". Notez que l'Eidoscope va au delà de l'homéopathie puisque les remèdes d'homéopathie électroniques couvrent également des déficiences relevant de la MTC. Le point commun avec le Spooky 2, et qui me gêne, c'est l'embarras du choix dans les protocoles possibles

Voici donc, pour le second, une alternative économique qui dépasse les possibilités d'un zapper multi fréquences et permet aussi la fabrication d'argent colloïdal.

Pas d'expérience personnelle

Je n'entends pas engager ma responsabilité dans la promotion de cet appareil car je n'en ai aucune expérience. Je dispose d'un zappeur de type Clark et un ami libraire qui en faisait fabriquer par un ami à lui m'a déclaré avoir eu des résultats sur la grippe en la faisant avorter rapidement.

Je dispose d'un de ces appareils type Clark que je n'avais jamais utilisé et je l'ai ressorti de son placard. On préconise des séances de 7 minutes avec des poses. Comme je n'ai pas de troubles infectieux sur lequel je pourrais matérialiser un effet, j'ai une recours à des électrodes Cefar qui se collent sur la peau et je l'ai utilisé plusieurs nuits de suite. Il me semble que je dors mieux et plus profondément avec moins de réveils mais bon ça peut être une coïncidence. Par ailleurs, un ami pour qui j'avais fait un de ses appareils, me dit l'avoir utilisé sérieusement à raison de 4 séances par jours sans en avoir retiré aucun bénéfice.

Tout ce que je peux faire, c'est donner des liens et surtout inciter d'éventuels utilisateurs à me faire part de leur expérience et de leur résultats éventuels.

Liens à consulter

Sur les zappers en général l'incontournable site canadien:

http://www.maestro-zapper.org

Sur la technologie du Spooky

http://www.spooky2.com/spooky2/index.html

Acheter le Spooky et ses accessoires

Afficher l'image d'origine

http://www.spooky2-mall.com/spooky2-generator.html

Plusieurs kit sont disponibles dont celui comportant un agitateur magnétique pour l'argent colloidal

http://www.spooky2-mall.com/spooky2-colloidal-silver-gene... (environ 200 $)

Celui-ci permettant l'action à distance :

http://www.spooky2-mall.com/spooky2-home-care-kit.html (environ 175 $)

Pulse Finger http://www.spooky2-mall.com/spooky-accessories/spooky-pul...

Manuel d'utilisation en français

Tous les téléchargements disponibles sur le système

Témoignages

http://elevation.over-blog.net/2007/03/soins-par-frequenc...

Le dénommé Sébastien fait grand cas du 432 HZ, fréquence, dit-on, de l'ancien diapason passé à 440. En réalité le diapason légal était à 435 Hz et il serait passé à 440 à cause d'une meilleure radiodiffusion. En d'autres termes, je suis bien placé pour savoir (car cette matière a constitué un de mes métiers dans lequel je suis devenu expert), que ce diapason à 432 n'a jamais vraiment existé et qu'il ne possède aucune vertu particulière. Dans chaque ville, il y avait plusieurs diapasons, ton de chambre, ton de chapelle. Voir l'article de Wikipédia et ce texte qui pulvérise littéralement ce mythe :

http://www.medson.net/432hz-mythe.html#prettyPhoto

De la même manière, on fait beaucoup d'histoire sur les vertus des notes de la gamme chinoise sans que justement on ne puisse en connaître les fréquences vu l'ignorance dans laquelle nous sommes des diapasons utilisés et plus encore par le fait qu'il ne pouvait pas s'agir d'une gamme tempérée comme dans notre système où l'on a coupé l'octave en 12 demi-tons égaux après avoir passé à la trappe les fondements pythagoriciens de toute espèce d'échelle musicale fondés nécessairement sur la quinte. A laquelle on a substitué tardivement la tierce... 

A la vidéo, si elle vous saoule, vous pouvez préférer ce forum qui résume bien le propos :

http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=78&t=...

Enfin il reste qu'une fréquence spécifique peut faire éclater un corps non moins spécifique à cette fréquence. Les pouvoirs maléfiques d'une Castafiore sur les verres à vins sont réels. Et quand il s'agit de "bêbêtes" la seule difficulté serait de trouver la bonne fréquence et la bonne amplitude. De ce point de vue le Spooky 2 avec ses nombreuses formes d'ondes semble bien armé, les ondes "carrées" étant sans doute les pus efficaces... 

Mécanisme "veille/sommeil", découverte d'une nouvelle hormone, la "valentonine", est-ce un gag ?

figL3_054_Descartes_pineale.jpgDans une de ses lettres le professeur Joyeux a annoncé cette découverte censée être une production de la glande pinéale en laquelle Descartes voyait le siège de l'âme. Trois hormones, la mélatonine (MLT), la 6 MH et la valentonine (VLT) serait à la base dudit mécanisme et des patchs ad hoc  à mettre en place de 22 h à 6 heures du matin permettraient, outre la rééducation du cycle veille sommeil, de lutter contre les maladies dégénératives telles que Alzheimer, Parkinson et tutti quanti.

Les explications sur la prétendue découverte

Toutes les explications sont ici :

http://fonds-soeur-josefa.org/la-decouverte/

Voici l'entretien entre Joyeux et Fourtillan pour ceux qui aiment les vidéos mais bon vous pouvez vous passer de la scénographie et écouter en faisant votre vaisselle, vous ne perdrez rien :

L'inventeur est un certain Pr Jean-Bernard Fourtillan, auteur d'assez nombreuses communications trouvables sur Pubmed. 104 au total mais seulement 4 concernant le sujet qui nous occupe :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=Fourtillan+J.B....

La plus récente, datent de 2002, concerne le rôle de la mélatonine dans l'induction et la maintenance du sommeil. Etude classique désormais en contradiction avec la nouvelle découverte due à Fourtillan lui-même, savoir cette fameuse "valentonine" qui serait la véritable "hormone du sommeil".

Rien sur Pubmed à propos de cette dernière. Rien sur sa composition chimique telle qu'indiquée dans le brevet existant . Rien en relation avec le cycle veille sommeil, si ce n'est l'article de 2002 sur la mélatonine.

Cette découverte étant censée remonter à une vingtaine d'année, il est curieux qu'elle n'ait laissé aucune trace.

Donc en résumé pas trace de "valentonine" dans les registres scientifiques. Toutes les occurrences nous renvoient au dialogue Joyeux/Fourtillan sous l'égide d'une mystique catholique assez peu connue...

Le contenu du brevet

Tout ce que nous avons à propos de cette mystérieuse substance est le brevet

http://www.google.ne/patents/WO2008125658A1?cl=fr&hl=fr

Donc voici le résumé :

Derives de 4,5,11,11a-tetrahydro-1h,6h-oxazolo[3',4':1,6]pyrido[3,4-b]indol-3-one et leur utilisation en therapeutique WO 2008125658 A1

La présente invention concerne un composé 4,5,11,11a-tétrahydro-1H,6H-oxazolo [3',4' :1,6] pyrido [3,4-b] indol-3-one de formule générale (I) suivante: formule (I) dans laquelle: R1 représente un atome d'hydrogène ou un groupe alcoxy en C1-C6; R2 représente un atome d hydrogène ou un groupe alkyle en C1-C6; R3 représente un atome d hydrogène, un groupe alkyle en C1-C6, un groupe cycloalkyle en C3-C6, un groupe cycloalcène en C4-C6, un hétéroaryle ou un groupe aryle, le groupe aryle étant éventuellement substitué par un ou plusieurs groupes choisis parmi les groupes alkyle en C1-C6, alcoxy en C1-C6, cyano ou par un ou plusieurs atome d'halogène; R4 représente un atome d hydrogène ou un groupe alcoxy en C1-C6; ou leurs mélanges, ou leurs sels d'addition pharmaceutiquement acceptables, ou leurs isomères, énantiomères, diastéréoisomères ou leurs mélanges, son procédé de préparation et son utilisation dans des compositions pharmaceutiques et/ou cosmétiques, en particulier pour la régulation du cycle circadien veille-sommeil.

Une ATU pour 2017 ???

Tout ce que l'on sait c'est qu'en 2017 une demande sera faite pour obtenir une ATU (autorisation temporaire d'utilisation) afin de mettre ces médicaments à la disposition des malades. Bref ce n'est pas gagné !

Arrière plan mystico-scientifique

menendez2.jpgVoyons à présent le cas du fonds créé pour recueillir des dons en vue de la mise au point de médicaments:

Cette visionnaire adonnée au culte du "Sacré cœur", culte populaire mais qui peut être considéré comme assez hérétique au même titre que celui du "saint prépuce" selon un auteur orthodoxe, prétend avoir bénéficié de communications de son divin maître.

En 1923, cette mystique a reçu le message suivant de Jésus  : Je veux conquérir tous les cœurs par la Force de mon Amour. Je veux restaurer les mœurs, les relever, les anoblir afin que les hommes ne vivent plus seulement pour la terre mais pour le Ciel. Et par tout cela, Je ne veux pas dire que Je m’oppose à la science, au travail et aux arts mais au contraire, Je désire que les hommes et les nations croissent en génie, en sagesse, et en puissance, mais qu’ils sachent unir aux sciences humaines, la science Divine et, en même temps qu’ils avancent et réalisent le progrès de la terre, qu’ils travaillent à l’élévation et au bonheur de l’âme !

Un message des plus vagues et des plus "bateaux" ! L'association des sciences humaines (sciences profane) à la "science divine" est ce que l'on appelle un "vœu pieux". Il est non spécifique.

Le lien avec l'affirmation suivante, qui ne vient pas de la mystique, mais de Fourtillan et Cie est des plus lâches. Je cite :

Quand ils découvriront le système Veille-Sommeil, tel qu’il m’a été « dévoilé », les scientifiques du monde entier voudront bien reconnaître l’Œuvre de Dieu.
 
Cette affirmation du consort Joyeux/Fourtillan est pour le moins aventureuse : on ne voit pas en quoi elle pourrait exciter la foi des modernes.
 
En nous expliquant très précisément cette partie charnière du mystère de la Vie, le Créateur vient nous préciser non seulement comment fonctionne notre organisme, mais aussi, et surtout, comment prévenir et guérir les dysfonctionnements du système Veille-Sommeil à l’origine des si nombreuses et fréquentes affections neurologiques ; en particulier les maladies neuro-dégénératives de Parkinson et d’Alzheimer, qui frappent les personnes âgées.

Ni le Créateur ni son fils, ni la Sainte-Trinité n'ont dit quoique ce soit à propos du cycle veille/sommeil, il faut le souligner, il s'agit d'une pure extrapolation non validée dans les communications de la mystique, ou alors on aura oublié de citer un passage plus précis. Mais il est clair qu'il n'a jamais existé !

C’est donc dans un souci de guérir les malades que m’a été dévoilée, au mois d’avril 1994, l’hormone du sommeil, clé de la découverte du système Veille-Sommeil.

Sa structure chimique que j’ai dénommée Valentonine, m’est apparue en quelques secondes, alors que je me trouvai dans des circonstances exceptionnelles.

Les "circonstances exceptionnelles" évoquent bien une sorte d'illumination fulgurante (une "transe") mais est-ce bien le genre de phénomène susceptible de permettre d'obtenir une ATU ? Mais parle t-il vraiment d'une communication mystique, on verra plus loin que le lien est très ténu...

J’étais sans doute la bonne personne au bon moment (« the right man at the right place », selon la formule consacrée), dans ma petitesse d’homme de foi aimant et écoutant Dieu, fort de mes connaissances dans des domaines aussi variés que la chimie, les sciences pharmaceutiques et médicales. Cette première et indispensable découverte m’a permis d’aboutir en 2007, après 13 années de travaux, à celle du système Veille-Sommeil qui, avec 3 hormones sécrétées par la glande pinéale pendant notre sommeil, protège et assure la régulation circadienne de notre organisme. 

En juillet 2007, ayant dépensé tous mes biens dans ces travaux, et à court d’argent, j’ai du interrompre le développement de cette découverte. Ce fut pour moi une terrible épreuve qui m’a plongé pendant 18 mois dans une profonde dépression dont je suis sorti en janvier 2009 après la 25ème séance d’électrochocs. Nous avons alors décidé avec mon épouse Marianne de ne plus jamais reprendre ce développement, auquel j’avais consacré 13 années de ma vie.

Je note qu'il n'est certainement pas bon, pour un scientifique, d'avouer avoir subi des "électrochocs" (électroconvulsivothérapie), d'autant plus que cette technique archaïque et passablement barbare est en régression. 

En 2013, des amies religieuses du Sacré-Cœur de Jésus m’ont fait connaître et aimer sœur Josefa Menéndez. En juillet 2014, au cours d’un voyage au Brésil, j’ai senti qu’un message d’amour et de miséricorde m’était adressé par sœur Josefa, la messagère du Seigneur, et j’ai compris que le système Veille-Sommeil m’avait été révélé pour soigner les nombreux malades souffrant de dysfonctionnements de ce système.

En fait tout cela n'est pas très clair ! La vision mystique de cycle veille-sommeil est antérieure à la dévotion de l'auteur pour la mystique qui n'a point parlé de "veille-sommeil". Mais elle lui aurait redonné la foi dans sa découverte.

De plus en plus convaincu de l’origine de cette découverte, et que sa révélation signe la miséricorde de Dieu, j’ai décidé, après 7 années d’interruption, de reprendre son développement, afin de soigner les malades.

Sans l’intervention dans ma vie de sœur Josefa, la messagère d’Amour et de Miséricorde de Notre Seigneur, ma découverte n’aurait jamais abouti.

La dévotion envers la mystique n'est guère intervenu que pour insuffler à Fourtillan le courage de reprendre des recherches qui l'auraient épuisé financièrement et physiquement.

Conclusions  (provisoires)

Il n'y a rien de spécifique dans les communications de la Sœur qui annonçait la possibilité de la découverte revendiquée. Son influence post-mortem supposée ne se serait exercée que comme remède à la dépression.

Nous savons que le Pr Joyeux est un catholique militant mais réclamer des dons pour une découverte aussi hypothétique en se recommandant d'une "sainte" connue uniquement de quelques dévots, Est-ce bien honnête quand on n'a à proposer qu'une ATU hypothétique. Certes il existe un public sensible à ce genre d'appel de fonds mais Est-ce là un procédé susceptible de favoriser l'attention du milieu scientifique profane dont dépendent l'attribution des ATU sans même parler des AMM.

J'ai contacté directement le Pr Joyeux et lui ai posé diverses questions restées sans réponse. En effet pour affirmer que les patchs seraient efficaces, il faudrait qu'il existent et donc qu'ils aient été testés même sur une petite échelle. Finalement, l'intéressé m'a recommandé la patience en m'invitant à suivre ses prochaines lettres.

Mais enfin une chose est claire. Nous ne savons même pas si le brevet a été accordé. Nous ne savons pas si les patchs relèvent de l'imagination de l'inventeur ou s'ils ont été fabriqués à titre expérimental. Même la 6 MH dont l'invention est antérieure à la "valentonine" ne semble pas avoir laissé de traces. Enfin nous n'avons qu'une communication à l'Académie de pharmacie comme il s'en produits sans doute des centaines par an sans que cela puisse signifier quoique ce soit.

Enfin la 6-méthoxy-harmalan (6-MH) fait l'objet d'un brevet de Fourtillan de 2007 alors que l'invention est attribuée à un tiers et daterait de 1961, le découvreur étant un certain William M Mac Isaac et coll (voir https://professeur-joyeux.com/moi-votre-glande-pineale-ou...)

https://www.google.com/patents/WO2007101863A1?cl=fr

Cela fait au total pas mal de questions au sujet desquelles on est en droit de demander des réponses claires avant de songer à verser le moindre don au fonds chargé de les recevoir. Fonds dirigé par Joyeux et les Fourtillan assistés d'illustres inconnus.

Autant la radiation du Pr Joyeux relève des procès staliniens autant que kafkaïens, autant cette association mêlant la science et la religion la plus populiste devrait attirer l'attention d'une certaine police des mœurs médicales.

Il est possible que la "valentonine" bénéficie d'une appellations plus scientifique qui permettrait d'en trouver trace dans les annales de la chimie médicale comme c'est le cas pour la 6 MH qui est connue de Pubchem. En fait on ne peut rien trouver sur cette substance : je cite la lettre :

La découverte de la Valentonine en Moi, la glande pinéale d’animaux, fut à de très faibles concentrations (30 à 50 picogrammes par gramme de tissu). Elle ne sera pas publiée immédiatement pour des raisons de protection intellectuelle (brevets) en attendant la validation de brevets nationaux et internationaux de 1995 à 2015.
 
Curieux que des brevet de 1995 ne soient pas encore validés !
 
En fait nous sommes invités à donner pour un scénario hormonal certes aussi limpide que séduisant mais qui ne repose sur rien de vraiment tangible.

La "valentonine" : une histoire fort peu catholique !

Impossible de trouver une explication rationnelle à cette appellation fantaisiste. Il est possible que Fourtillan soit un grand dévot de Saint Valentin car il a associé sa femme en tant que demanderesse dans ses brevets. Voyons ce qu'en dit Wikipédia :

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

La Saint-Valentin est une fête laïque, ce saint ayant d'ailleurs été rayé du calendrier liturgique en 1969, mais laissé dans les calendriers régionaux.

Le 14 février (a.d. XVI Kalendas Martias) ne correspond à aucune fête dans la religion romaine et n'a pas d'origine antique. Les Lupercales, fêtes faunesques, se déroulant le 15 février ne peuvent être assimilées à une fête des amoureux contrairement à ce qu'écrivent certains.

L'origine réelle de cette fête est attestée au XIVe siècle dans la Grande-Bretagne encore catholique où le jour de la Saint-Valentin du 14 février était fêté comme une fête des amoureux car l'on pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s'apparier. Restée vivace dans le monde anglo-saxon, comme Halloween, cette fête s'est ensuite répandue à travers le continent à une époque récente.

Rien là de particulièrement auspicieux... Mais nous ne demandons qu'à croire en cette découverte sauf que pour l'instant il n'y a guère que les bonnes jambes à pouvoir nous sauver de la foi en les idoles de toutes sortes.

Enfin mieux vaut Saint Valentin comme patron que Saint Laurent car alors l'affaire eut été "grillée"...

16/10/2016

Protocole du Dr Schwartz : acide alpha lipoïque, un risque assez rare mais avéré !

acide_alpha_lipoique_ps-1.jpgDès que j'ai débarqué dans le présent monde de cinglés, je me suis signalé depuis ma plus tendre enfance, comme un espèce d'empêcheur de tourner en rond. Les gens polis parlait d'un esprit de contradiction assez systématique. Cela m'a toujours valu un succès, surtout d'agacement et je suis ainsi fait que j'ai toujours eu le réflexion de chercher la petite bête !

En apparence, j'ai toujours été un rebelle ! Mais ce n'est qu'une apparence car je n'ai rien contre l'autorité lorsqu'elle est fondée c'est-à-dire légitime. Mais les cas valides sont devenus excessivement rares. Mes premiers talents se sont exercés d'abord contre les abus et mêmes les escroqueries de la religion et avec le temps j'ai fini par me "spécialiser" en "islamologie". Notez que dans ce domaine, il y a de quoi faire et actuellement je suis occupé à traduire en bon français une partie  de la "géographie coranique" d'un certain Dan Gibson qui démontre que la Mecque est une invention postérieure à la mort de Mahomet. Ce qui est décrit dans le coran, les hadiths et autres écrits ne correspond absolument pas à la topographie de cet espèce de nouveau Las Végas saoudite ! La cité sainte originelle serait à Petra. Passons ! Enfin ceusses que ça intéresse peuvent toujours me demander l'url d'un Cloud très abondamment fourni où j'ai stocké et classé une quantité impressionnante d'ouvrages et d'études sur le sujet.

Fermons la parenthèse et revenons à l'acide alpha lipoïque...

Voici deux liens à creuser :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=thioctic+acid+HLA

 
Ce problème m'a été signalé par un amis qui tenait l'infos d'un fouineur de sa connaissance. Si vous cherchez les articles sur l'AAL sur Pubmed, vous risquez d'être noyé. J'ai eu assez de mal à débusquer ces articles. Je savais seulement que des chercheurs japonais auraient mis en évidence un problème d'intolérance susceptible d'affecter une proportion importante de l'ethnie concernée. Intolérance qui serait liée à un HLA particulier. D'après ce que j'ai pu comprendre, les races dites "caucasiennes" formant la base du substrat européen ne seraient que très exceptionnellement touchées par le phénomène.
 
Mais il n'empêche que le Dr Schwartz est complètement passé à côté du problème et tout indique qu'il n'en a pas soupçonné l'existence. Aussi comme nous vivons une époque caractérisée par un assez violent "brassage" et une tendance au métissage, le plus élémentaire sens des responsabilités ainsi que l'honnêteté me commande d'attirer l'attention du public sur ce cas de figure.
 
Voici un résumé du problème :

L'acide alpha lipoïque est un supplément nutritionnel largement utilisé et est parfois utilisé comme traitement adjuvant contre la neuropathie diabétique et autre affections. Le syndrome consistant en une réaction auto-immune contre l'insuline (IAS, maladies Hirata) est une cause rare d'hypoglycémie spontanée, suite à l'apparition de niveaux extrêmement élevés d'insuline sérique et de titres élevés d'anticorps contre l'insuline endogène malgré l'absence d'une exposition antérieur à une insuline exogène. Chez les individus japonais, l'IAS est associée à l'antigène leucocytaire humain (HLA) HLA -DRB1 * 04: 06 allèles , et se produit souvent lors de l'exposition à des composés contenant sulfhydryle , dont LA.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24111525

Le résumé n'est pas clair. Si j'ai bien compris il n'y avait qu'un cas en rapport avec le DBR1*04:06 allèle et une déclinaison nouvelle de cet HLa aurait été découverte ? Et il est précisé ceci :

Les symptômes hypoglycémiques sont apparus 30 et 120 jours après la prise d'acide lipoïque (LA; 600 mg / jour).

La cessation de LA a entraîné une réduction des épisodes d'hypoglycémie. Tous les patients ont été traités avec du glucose par voie orale ou intraveineuse et prednisone (12,5-25 mg / jour). HLA analyse a révélé le HLA -DRB1 * 04: 03 allèle chez cinq patients, tandis que le HLA -DRB1 * 04: 06 allèle était présent dans un patient.

La question est celle de savoir si l'auto-immunité était acquise ou temporaire.

Les questions en suspens

Le risque est lié à la présence d'un composé sulfurhydrile (SH) or ce type de composé est très présent dans les thiols. Donc d'autres produits peuvent déclencher le phénomène.

Il met jusqu'à 120 jours (4 mois) pour se déclarer.

L'auto-immunité est-elle réversible ? Je n'ai pas trouvé de réponse claire.

Enfin faut-il faire faire un typage HLA avant d'entreprendre un protocole de Schwartz.

Notez, on a le droit de plaisanter, que vu le niveau d'insuline dans les IAS c'est peut-être un bon moyens de lutter contre les tumeurs. Il suffirait par conséquent d'avoir quelques petites sucreries dans la poche pour pallier au dérèglement.