Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : citrate de potassium

Un dernier mot sur le carnage de Nice...

crachat.jpgCette photo d'un homme crachant sur toutes sortes de débris et de petites merdes marquant l'endroit où le "terroriste" extrait du camion a perdu du sang est un fait nouveau qui doit nous rappeler que le Grand Sud a encore en mémoire les exploits des "barbaresques".

La bande côtière a du être plus ou moins désertée, Fréjus a subi des destructions. Mais il ne faut quand même pas oublier un détail : c'est qu'il y a eu des "mélanges". Néanmoins pour toutes sortes de raisons cette photo est emblématique. Voir la fin de ce texte !

Les officiels venus honorer les victimes par leur minute de silence hypocrite se sont fait conspuer... Il auraient du s'y attendre. Alors on essaie de nous persuader que cette claque aurait été organisée par le F.N. pour diminuer l'affront.

Des femmes arabes se sont fait dévoiler au cri de les arabes dehors ! Comme s'ils n'étaient pas français. Grâce soit dit en passant à un sale type, au langage maniéré, qui sortirait à l'entendre de la cuisse ou de la couille gauche de Louis XV, qui joue de l'accordéon et trône parmi les Académichiens ! C'est, n'en doutez pas, par ce sinistre individu que tout est arrivé : le métissage généralisé cause d'une guerre larvée des "civilisations", l'abandon du contrôle des prix et j'en passe...

Concernant le Bataclan, un bataillon Sentinelle a laissé faire. Il n'avait pas d'ordre. Le fait est connu. Ce qui l'est moins c'est que la presse à censuré les éviscérations, décapitation, sexes coupés et mis dans la bouche d'au moins un jeune, simulacre de viol de femmes avec un couteau. Et oui c'est maintenant attesté par un rapport qui figure sur le site de l'Assemblée Nationale.

Des musulmans ont payé un lourd tribut à la folie vengeresse du chauffeur tunisien. Je pense en particulier à ce père qui a perdu sa femme et son fils Killian 4 ans, un gosse débordant de vie et qui adorait son père que l'on voit sur des photos avec un nounours plus gros que lui. C'est sans doute l'image la plus sensible et la plus emblématique de cette tragédie. Plusieurs musulmans ont décidé de porter plainte contre l'Etat car il devient de plus en plus clair que le rassemblement n'était protégé que du côté le moins dangereux. J'ose espérer que leurs avocats sauront manoeuvrer pour poursuivre non pas tant l'Etat personne morale mais les responsable, le Maire de Nice et le préfet de police et le préfet tout court. Mais la justice aura t-elle le courage et l'indépendance de diligenter l'enquête sérieuse qui s'impose.

Je me tue à répéter à mes voisins : merde arrêtez de raconter que c'était imparable : cela fait deux ans que l'EI a préconisé de se servir de véhicules, voiture, camions si possible pour foncer dans la foule lors d'un rassemblement. Deux ans et on n'a pas pensé à foutre des militaires armés jusqu'aux dents avec des herses au deux bouts de la promenade ! On aurait voulu le faire exprès que l'on ne s'y serait pas pris autrement. Remi Brague qui connait bien le sujet a déclaré que notre défaut c'est d'envisager la situation entant que chrétien. Et j'ajoute de chrétiens complètement azimutés par cette pathologie qui affecte le Vatican : la maladie de la repentance. Nous français devons nous repentir pour les crimes d'Hitler et Cie alors que nous n'étions pas nés. Et j'en passe ! Ras le bol de la repentance ! Une ancienne militante communiste me disait qu'une de ses collègues algérienne était une femme sympathique mais au moment du Ramadan elle devenait méchante ! Elle déclarait : vous nous avez occupés pendant cent ans, nous vous dominerons et vous occuperons jusqu'à la fin de Temps. Et oui c'est l'histoire du Madhi...

Un ancien contremaitre dans les travaux publics m'a raconté qu'un ouvrir lui a déclaré : nous prendrons le pouvoir par le ventre de vos femmes...

Enfin ce lourd tribut n'a pas empêché un marocain de poignarder une fillette dans un camp de vacances sous prétexte qu'elle était trop court vêtue. Un cinglé en costume islamique a braillé sur une place plus au Nord, pour le même motif. La fille d'un de mes meilleurs amis, en allant payer son loyer à l'Office niçois de HLM a été prise à partie par des femmes voilées parce qu'elle était en short et ça a failli tourner au lynchage. Et il y a tout ce que l'on ne sait pas.

La question qui se pose est celle-ci. Il y a certes des familles musulmanes intégrées qui sont conscientes qu'une autorité spirituelle digne de ce nom ne peut en aucun cas cautionner pareils crimes tant il est évident que l'Islam n'aura été qu'un prétexte et que le type n'a fait que se venger d'un divorce mal vécu. Il lui fallait se suicider mais dans un feu d'artifice de cadavres pour faire payer les "croisés" d'avoir, par leur mauvais exemple perverti sa femme. Qu'il battait comme plâtre, il faut le rappeler...

Peu importe le pourcentage car de toutes façons lorsque le déséquilibre en la faveur de toutes sortes d'étrangers de culture musulmane sera atteint, nous risquons de ne pas peser très lourd. Ces gens là sont à la fois communautaristes et fatalistes. Ils sont, mis à part les intellectuels, mais la plupart ont tourné le dos à l'Islam ou se sont servi de leur formation universitaire pour tirer les ficelles dans les événements d'Algérie, toujours pour la même raison, savoir ce fichu complexe de supériorité et de domination qui est le fondement de l'Islam. En d'autres termes, les musulmans dit "modérés" courberont l'échine et ne risquent pas de broncher. Enfin il est clair que l'histoire de l'Islam n'est au plan politique et social qu'une longue suite de tyrannies caractérisées. Nous avons eu les nôtres, nous les avons toujours, sous couvert de "démocratie" mais nous avons balancé par dessus bord diverses superstitions et cette morale mécanique qui nous avait asservi. Il est certes regrettable que la peur de l'enfer ait pratiquement disparu chez nous autres mais c'est toujours le problème du jeu du balancier qui jamais ne se repose au milieu puisqu'il est dans sa nature de ne jamais s'arrêter !

Mais enfin voilà une chose que peu de gens savent. J'ai reçu ce matin une vidéo prise de TVL (TV Liberté dont j'ignorais jusqu'à l'existence). Cette vidéo met en scène un soldat français anonyme qui raconte comment ça se passe dans la Grande Muette. Dans le contingent, les européens de souche sont minoritaires et il cite quelques exemples montrant que des Noirs, des Sénégalais, des camerounais font la loi. Il peut n'y avoir qu'un musulman dans une chambrée, c'est un première classe, donc rien du tout : il ordonne à ses camarades de sortir quand il fait sa prière. Si un autre veut conserver une tranche de port dans le frigo, il doit l'évacuer et la hiérarchie ne réprime pas ce genre de manifestation. Enfin vous l'aurez compris : quand on va faire la guerre en Afrique pour travailler au bénéfice exclusif de Total et Cie pour réprimer des menées islamistes avec autant de traîtres potentiels dans les rangs de ces guerriers, il ne faut pas s'attendre à autre chose qu'à ce que met en scène les vidéos qui circulent sur Internet.

Pour ma part, je m'abstiens de relayer cette documentation car cela ne sert évidemment à rien d'encourager des réactions assez largement teintées de "racisme". L'Islam est bien une religion dont le contenue et l'histoire sont assez peu édifiants mais chaque musulman a le droit de faire son mesclun. J'ai supprimés les posts qui comportaient une analyse de ce problème car ce n'est pas le sujet du blog et je ne veux pas me laisser entraîner. En dépit de mes coups de gueule, je garde la tête froide et je rappelle que l'on ne peut pas foutre dehors des français!

En revanche, on peut limiter les dégâts de la manière suivante :

  1. N'accorder aucun sursis aux gens ayant commis des violences.
  2. Revenir aux peines plancher.
  3. Donner aux binationaux à choisir entre la France et leur nationalité d'origine.
  4. Expulser les étrangers ayant commis un délit après purgation de leur peine, c'est pas une "double peine".
  5. Ne jamais rendre les corps aux familles des individus ayant commis des actes de terrorisme.
  6. Incinérer les corps publiquement et en disperser les cendres publiquement dans une rivière ou dans la mer.
  7. Rendre moins attractive la France en réformant les allocations familiales en cessant de subventionner au delà de deux enfants par famille.
  8. Couper ce genre de subsides aux familles qui n'éduquent pas correctement leurs enfants et le cas échéant les leur retirer, on le fait à des français de souche pas toujours coupables pourquoi pas généraliser !

Je ne voterai certainement pas pour le FN. D'une part je ne suis absolument pas certain qu'il soit capable de remédier à cet aspect particulier de la situation, car rappelez vous la hiérarchie militaire a perdu la main. D'autre part, il y a le risque que tous les chômeurs même involontaires et les handicapés soient carrément abandonnés à la misère. Donc ce sera probablement ou l'abstention ou un papier à cul (propre) dans l'enveloppe !

On parle d'un mémorial aux victimes à Nice. Un ami propose des latrines publiques au nom du tueur... Cela n'est pas faisable, en revanche incinérer les corps des terroristes suicidaires et disperser les cendres, je vous prie de croire que pour toutes sortes de raisons, ce serait un coup d'arrêt sans doute quasi total aux carnages que l'on vient de subir. Car foutez vous bien dans le crâne que très probablement les prochains attentats consisteront à lancer des véhicules à la sortie des églises et/ou des écoles. Catholiques de préférence. On peut également s'attendre à des massacres à la grenade sur les plages... Ces possibilités tombent sous le sens ! Cela dit si cela se passe dans le Sud, il y a des vieux qui n'ont plus rien à perdre et qui répliqueront. Malheureusement, ça ne fera rien avancer au contraire, ça n'incitera le gouvernement qu'à désarmer un peu plus les français. Bientôt, on y court, les chasseurs seront contraint d'enfermer leur armes dans des armoires blindées sous la surveillance d'un service municipal et ne pourront les quérir que les jours de chasse autorisés. On court à grandes enjambées vers ce genre de biais.

Enfin quelque chose est à prendre en considération : il n'aurait pas fallu que ça se passe à Nice car s'il y a des riches, généralement snobs et d'une veulerie à gerber qui sont prêts à hurler avec les loups, c'est aussi une terre où on garde de très mauvais souvenirs des "barbaresques" et aussi une terre ou les rapatriés d'Algérie savent à quoi s'en tenir sur une certaine mentalité. On raconte que tel exploitant agricole qui faisait vivre plusieurs familles algériennes mettait un peu de pétrole sur ses réservoirs de flotte pour l'irrigation afin d'empêcher les moustiques de prospérer. Lorsque le patron a du s'escaper la première chose qu'on fait ses jardiniers c'est de laisser les réservoirs se vider de sorte que les cultures ont été grillées. Il ne leur serait pas venu à l'idée de les entretenir ne serait-ce que pour continuer à bouffer, non la haine de colon et tous n'ont pas été mauvais. Quand on sait cela on est bien obligé de qu'un arabe ne peut devenir un ami sûr que s'il déserte l'Islam et adopte des idées évangéliques !

Je ne suis pas pour la conversion, et je hais une assez large partie de la hiérarchie catholique pour de multiples raisons mais je n'ai rien à dire contre la morale évangélique à la condition qu'elle ne dérive pas en pur masochisme et en repentance mal placée.

Donc inutile, ce sera le mot de la fin sur le sujet, inutile de vous échauffer en faisant circuler des documents démontrant la soumission annoncée par un certain Houellebecq, elle ne date pas d'hier. Je rembarre systématiquement les amis qui usent de propos racistes parce qu'à Saint Laurent du Var ou je ne sais où a lieu le plus grand des souks à ciel ouvert dans le département. J'ai choisi, il y a de cela plus d'une décennie, de déserter le bord de mer comme au temps des "barbaresques". Si l'on tient à sa peau la première chose à faire c'est de fuir les grands rassemblements. Les villages sont généralement dotés d'une mentalité très chauvines. J'ai été considéré et traité comme un "arabe du Nord" mais bon ce n'est pas mortel et si les "intellectuels" sont assez mal vus, les gens commencent à avoir d'autre soucis que leur petites jalousies minables devant ce qui les dépasse dans la mesure où leur seule source d'information sont les chaînes nationales qui marchent au pas !

Lire la suite

20/07/2016 | Lien permanent

Agriculture ou gestion de pathologie végétale

C'est limpide et assez franchement terrifiant. Jamais encore entendu un exposé aussi complet et aussi clair du désastre !

Retenez aussi cette citation d'Alfred Sauvy et balancez la à la gueule de tous les connards qui osent parler de statistiques :

Les statistiques sont des êtres fragiles qui, à force d’être torturés, finissent par avouer tout ce que l’on veut leur faire dire

 

Lire la suite

16/05/2016 | Lien permanent

Les superpouvoirs de l'urine

Cela concerne divers sujets : culture biologique, assainissement, recherche sur le cancer (avec l'urine de dromadaire), et le carburant pour fusée. Et j'en passe car je n'ai pas tout retenu...

Voir également dans cette liste certains titres.

Lire la suite

18/02/2018 | Lien permanent

Toujours à propos de Psiram....

psiram.jpgJ'ai fait l'objet de critiques (récurrentes) pour avoir mentionné à plusieurs reprises un intérêt pour ce site.

Je ne partage pas son hostilité aux médecines alternatives et à un certain "ésotérisme" mais il n'empêche que certaines de ses enquêtes sont précieuses.

Ce qui énerve certains c'est l'anonymat dont s'est entouré ce site. Anonymat difficile à percer car le whois ne donne aucune indication et renvoie à un hébergeur islandais spécialisé dans l'anonymisation (folkinet.net). En cas de procédure, ce site répondrait que les décisions françaises ne lui sont pas opposables...

Il est clair que je ne partage pas du tout le position de ces gens qui prétendent que lorsqu'on n'a rien à se reprocher on doit agir à visage découvert. En effet, il y a souvent derrière ce genre de réaction une mentalité de "cafard" qui se cache. Je rappelle à ce propos que personne n'a besoin de savoir qui je suis, ce que je fais ou ait fait dans la vie. On doit juger mes propos sur leur cohérence et si on n'aime pas ce blog, on n'est pas tenu d'y séjourner.

Prétendre que tout informateur devrait se découvrir, c'est ignorer que nous vivons dans un système totalitaire dominé par des pratiques policières détestables. En effet le terrorisme sert encore actuellement de prétexte à un "Etat d'urgence" qui permet d'échapper à toute espèce de contrôles de la justice et donc, le cas échéant d'empoisonner impunément des gens simplement parce qu'ils refusent de se soumettre à la dictature d'une information largement manipulée et censurée par des journalistes à la solde du pouvoir.

A propos de la censure ambiante

Il faut rappeler à ce sujet que cette presse aux ordres qui caractérise notre état a accouché d'un "Decodex" qui prétends faire la guerre aux fake news. Soyons clair : la France ressemble de plus en plus à une république bananière. Comme si cette saleté de "Décodex" ne suffisait pas, on va nous pondre une loi qui vise en particulier deux sites d'information russes...

Il est à noter que le pouvoir n'a même pas besoin de censurer certaines informations, les journalistes et les réseaux sociaux (dont "Face de Bouc") s'en chargent : en effet si vous décidez de chercher la trace d'une manifestation hostile au général Beltrame survenue à Carcassonne de la part de citoyens d'origine maghrébine et bien vous n'en trouverez plus la moindre trace quoique plusieurs témoins, des voisins m'ont certifié avoir vu quelque chose à ce sujet. Il est vrai qu'il serait impensable de foutre en taule des dizaines voir des centaines de manifestants ou de leur tirer dessus alors pour éviter que les français de souche ne soient choqués et bien le service de modération des foutus "réseaux sociaux" font le ménage.

Si vous mettez sur Google "manifestation à Carcassonne contre le gendarme Beltrame" vous ne trouverez qu'on concert d'éloges en faveur de ce gardien de la paix dont on a exalté le sens du sacrifice très chrétien. Il est du reste étonnant que le témoignage du prêtre qui l'a assisté lors de ses dernier instant n'ai pas fait l'objet de reproches mais ça risque encore de venir... Mis à part cela, on a condamné la remarque d'un représentant de la France Insoumise ainsi que celles de la compagne du preneur d'otage, bref on nous fait les marionnettes...

J'en profite pour dire que le terrorisme dont on nous parle n'est pas "sérieux". Bien sûr risquer d'être pris en otage en faisant ses courses dans un petit super marché est chose inquiétante, mieux vaut choisir un grand centre, on risque certes un incendie avec un toit enflammé qui vous tombe sur la gueule mais c'est statistiquement peu probable...

"Pas sérieux" disais-je, car si les djihadistes voulaient vraiment semer la manique, il pourraient aisément faire sauter un train à grand ligne, qu'est-ce qui les en empêche ? Je ne vais pas jusqu'à penser que l'Etat néglige de garder la bride sur les fichés S en espérant que certains feront des dommages afin de justifier le climat de flicage tous azimuths mais le fait est qu'un attentat de temps à autre, ça justifie toutes sortes de mesures de surveillance et leur amplification à venir...

Revenons à Psiram

On prétend que Psiram bénéficie de subventions de Big Pharma, c'est possible mais on n'en rapporte aucune preuve. Mais peu importe, c'est tout-à-fait possible...

D'autre part j'ai effectué des recherches à propos de condamnations éventuelles et je n'ai pas trouvé grand chose.

A l'exception de ceci :

https://www.lextimes.fr/jurisprudence/droit-de-la-presse/...

La 17ème chambre correctionnelle du TGI de Paris a condamné l'auteur et le site Psiram à propos d'une page concernant une vieille connaissance dont la carrière à commencé à Juan les Pins avant de se poursuivre au Luxembourg. Je ne saurais reprocher à la firme dont il s'agit de vendre des compléments alimentaires mais c'est à la conditions qu'elle daigne pratiquer des prix raisonnables alignés sur ceux en usage Outre Atlantique. Je ne parle pas de la complicité éventuelle de certains réseaux.

Le tribunal a jugé que le rappel de certaines condamnations pour fraude fiscale en particulier témoigneraient d'une certaine malveillance. D'abord quand on dénonce certaines pratiques, ça ne peut pas être bienveillant. Si j'avais été l'auteur de l'article, je me serais contenté d'un renvoi vers le texte des jugement en me contentant d'un résumé fort court de leur contenu tout simplement parce que la citation in extenso desdites condamnations me parait "contre productive" dans la mesure où cela allonge la lecture sans aucun bénéfice pour le lecteur, d'où un risque de décrochage. Qui veut trop prouver finit par ne rien prouver dit l'adage judiciaire mais de là à tirer un argument de malveillance du fait d'une citation trop extensive, cela relève d'une pure subjectivité...

Enfin, ce jugement n'aura été qu'un coup d'épée dans l'eau. Le site étant situé en Islande, la France n'a pas le pouvoir d'y faire exécuter ses arrêts. La page est donc toujours visible.

On m'a signalé le cas d'une certaine "Madame grillet" qui aurait été condamnée par le même TGI, or je n'ai trouvé aucune trace de cette dernière.

Me signaler les cas d'abus de Psiram

On a justifié certaines interventions pas le fait qu'un médecin homonyme d'un autre praticien aurait souffert d'un article ne le concernant en rien. C'est possible...

Que l'on me fiche la paix avec Psiram, je n'ai rien trouvé à redire aux articles que j'ai pu consulter, la plupart ne sont du reste pas à jour, je pense à celui concernant Santé Nature Innovation.

Néanmoins, si tel ou tel particulier avait réellement à se plaindre de Psiram, si l'on daigne m'adresser un dossier correctement structuré, je suis tout à fait ouvert à la possibilité de publier des rectificatifs. 

Lire la suite

27/03/2018 | Lien permanent

Et si on reparlait des masques et de leur imposition pernicieuse

moutons-masques-768x413.jpg

Un ami physicien a engagé une procédure au fond devant le Conseil d'Etat. Le ministère a du répondre et j'ai eu copie du mémoire en réponse. Et cette réponse aborde la question de l'abus fait des masques, notamment à l'école.

Dans ce document, l'auteur a puisé, en marge d'une pétition qui circule, divers témoignages de l'effet nocif des masques quand ils sont portés trop longtemps. Veuillez vous y reporter si cela vous intéresse.

boite amsque.JPG

Les masques ne protègent pas des virus, du reste c'est écrit sur le boîtes, ils ne sont guère qu'une sorte de bâillon symbolique qu'on nous colle pour nous signifier de devoir fermer notre sale gueule.Les masques ne protègent momentanément que contre les gouttelettes (postillons) et en extérieur ils ne sont aucunement justifiés sinon très momentanément pour parler directement avec autrui.

On ne peut pas s'y soustraire : un conseil prenez le noir de cette façon on ne pourra pas vous dire qu'il est usagé et vous coller une "prune" sous ce prétexte.

Lire la suite

20/12/2020 | Lien permanent

Coronavirus : à propos de masques...

Soviet russian Gas mask GP-4. Gas mask + hose.V Mask Masque accessoire de costume pour adulte V pour Vendetta/Guy Fawkes/Anonymous

Celui de gauche ou celui de droite : les deux peuvent être utile quand on veut pouvoir parler assez librement...

Je reçois le mail suivant d'un lecteur fidèle, j'ai souligné les passages importants :

Bonjour,

Je réagis à vos derniers articles sur le coronavirus.

Quand vous dites à propos du port du masque : "Je me demande pourquoi on ne l’impose pas systématiquement tous les ans durant la période hivernale. »

Je répondrais que ce n’est pas dans notre culture. Et quand vous entendez une ministre de la santé dire clairement à la télé que cela ne sert à rien, qu'en bien même cela est faux, il y a de quoi s’interroger.
Cette intervention stupide a eu pour effet l'inverse de ce qui était envisagé, à savoir que beaucoup de monde a voulu des masques, et ce qui est arrivé est arrivé, rupture de stock. Ce qui ne rassure pas sur l’état de vigilance sanitaire des autorités, qui n’a strictement rien prévu en terme de stockage de matériels comme les masques en cas d’épidémie sérieuse en France. Clairement on est foutu si le coronavirus s’avère plus contagieux qu’on ne l’imagine.

Maintenant que croire vis à vis de ce virus, difficile de le savoir. Les chiffres de contaminés sont ils vrais ou non ?
J’ai vu passer un tableau, dont je n’ai pas la source première, qui donnait des chiffres de prédiction des contaminés et morts en Chine du 22 janvier au 21 février. Jusqu’au 28 Janvier, les chiffres réels étaient même au dessus de la prédiction. Je n’ai pas les chiffres au delà, et je ne sais pas si ceux données dans les médias sont en décalage par rapport aux dates réelles des contaminés et des décès. Je ne peux donc plus comparer.


A titre d’infos, la prédiction donne au 22 février , 57 millions et 140 milles contaminés, pour 1 million et 178 milles morts !
J’espère que ces prédictions s’avèreront fausses.

Concernant ceux qui vous font la morale parce que vous énoncez une réalité, c’est consternant. Heureusement que vous n’avez pas dit que les chinois mangent salement, ce qui semble vrai d’après des témoignages directs, et qui doit contribuer à la diffusion des épidémies.

Ce qui m’inquiète pour la propagation du virus en Chine, c’est que l’on ne parle que des confinements en ville, alors même qu’au moins la moitié des chinois vivent à la campagne. Et qu’ils ne doivent pas non plus disposer des mêmes équipements médicaux qu’en ville. Je fabule peut être, mais il reste possible qu’une catastrophe sanitaire se passe en ce moment même à la campagne dans un huis clos absolu.

Bonne journée.

Mes observations

Je ne suis pas ce que la Buzyn raconte, elle et ses 11 vaccinations pour les bébés me gavent. Ce devait être une belle femme type années 50 mais elle gagnerait à apprendre à ne pas bafouiller pour commencer. A ma connaissance elle a fait la différence entre les masques chirurgicaux (inefficaces pour se protéger) et les FFP2.

Certes les masques en période grippale ce n'est pas dans notre culture mais ça devrait, dans les trasmports en commun et les entreprises lorsqu'elles sont touchées. Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

Les baguettes des chinois au lieu de fourchettes ça se lave mais peut-être voulez-vous parler d'un goûts pour des animaux bizarres : serpent, chauve-souris dit-on. Mais qui les virus ne résistent pas.

Certes on ne sait pas trop se qui se passe en Chine mais je ne vois pas venir de pandémie. Certes la vague de grippe saisonnière est seulement en train d'arriver. Si un ou plusieurs foyers sérieux de Coronavirus venaient à coïncider avec le pic de ce foyer çà pourrait faire du vilain mais en ce qui concerne les retours de Chine la situation est sous contrôle. Certes un voyageur peut faire un détour par n'importe quel pays et dissimuler qu'il vient de Chine et apporter le virus sans tambour ni trompette mais je persiste à penser que le risque n'est que très théorique. Et on peut se protéger facilement parce que nous avons des réserves de masques.

Ce que j'ai stigmatisé c'est un procès d'intention j'ai évoqué une certaine promiscuité. Et on m'a objecté : ont-ils le choix ! Ces 4 mots m'ont ulcéré. Ils tombent vraiment mal et ce d'autant plus que je suis un grand admirateur de le culture chinoise et pas seulement de sa médecine ! J'ai été le premier dans ce pays a illustrer la phénoménologie du Yi King un système oraculaire assez extraordinaire et je peux même dire que le non dualisme à la chinoise, le Yin dans le Yang et le Yang dans le Yin m'ont donné une juste mesure des choses.

Mais le problème est que le Yang a changé de camp et que Yin et Yang sont en guerre ouverte. Une guerre à mort. Un jour ou l'autre ça va mal tourner. J'espère un peu que la conscience ne disparaît point à la mort et je ne demande qu'une chose : pouvoir assister à la suite de la mauvaise comédie qui se joue d'une loge assez confortable avec collations et rafraichissement ad hoc en attendant l'épilogue.

Ce disant toutes ces interventions me prennent beaucoup d'énergie et pour ce à quoi ça sert, pratiquement à rien si ce n'est à me faire haïr des cons, j'aimerais mieux m'occuper d'autre chose.

Enfin merci pour le soutien, c'est appréciable !

Lire la suite

11/02/2020 | Lien permanent

Après les abus de la maltraitance médicale de nombreux médecins s'en plaignent à leur tour de la part de patients...

Séquestré par un patient, ce médecin installe une caméra dans son cabinet : "On a monté les gens contre nous" 30

 
 
Installé depuis sept ans en tant qu’allergologue à Chartres, le Dr Julien Cottet a pris la décision d’installer une caméra de surveillance dans sa salle d’attente après avoir été séquestré dans son cabinet par un patient mécontent, en décembre dernier. Le praticien, également président du Conseil de l’Ordre d’Eure-et-Loir, dénonce, sur Egora, l’agressivité montante des Français, qui considèrent leur médecin comme un simple "produit de consommation". La faute, selon lui, aux politiques publiques qui n’ont fait que déconsidérer la profession depuis plusieurs décennies.
 
 
Assez nombreux sont les plaintes de médecins agressés diversement, ces articles justifieraient bien des remarques et celui-là en particulier.
 
Selon l'allergologue en cause, un spécialiste donc, le manque de respects et l'agressivité des patients à l'égard des médecins en général viendraient de ce que le gouvernement limite le prix de la consultation des généralistes à 25 € alors qu'elle est le double ailleurs. Circonstance aggravante les 20 balles qu'il faut lâcher et qui sont remboursées dans les 24 ou 49 heures en l'absence de tiers payant ou de mutuelle auraient dévalorisé la pratique médicale.
 
25 balles pour une consultation de généraliste, çà ne vaut pas plus quand il vous expédie en 10 minutes, ce qui est mon cas car s'agissant 99 fois sur 100 d'un simple renouvellement d'ordonnance je n'ai rien à raconter.
 
Le toubib dont il s'agit serait conventionné en secteur 1. Il toucherait donc 25 € par consultation et en passe 40 par jour. Selon qu'il travaille entre 8 et 10 heures par jour, cela fait 12 à 15 minutes par tête de pipe. Cela fait 100 € de l'heure; cela me semble très décent et 1000 € par jour. Par mois à raison de 25 jours cela fait 25000 € ce qui permet de rémunérer une assistance largement au delà du SMIG et de tenir plusieurs salles confortables dont une spécialement décorée pour les enfants. Mais est-ce qu'un spécialiste comme celui qui se plaint se contente de 25€ par patient, les spécialistes demande au moins 40 €, ce qui fait 1600 € par jour et 40 000 € par mois, même en enlevant les professionnels divers çà laisse de la marge !
 
Bref l'histoire de l'agression déplorée par le héros de cet article calamiteux à tous égards ne me donne pas la moindre envie de pleurer. L'histoire n'est absolument pas représentative et si le secteur est déserté par les allergologues, le gouvernement n'est pour rien là-dedans car ce dont il est question relève d'une pure incivilité qui a des causes sans liens avec la médecine et son traitement étatique.
 
Il faut que les médecins arrêtent de geindre. S'il existe autant de déserts médicaux, c'est uniquement parce qu'il n'y a que des filles et surtout des fils à papa pour faire médecine !
 
Cet autre article de Egora constitue en quelque sorte un "contre poison" à l'espèce de propagande déplorable de l'article visé. Les fac de médecine (et d'odontologie), j'en sais quelque chose...) sont les moins diversifiées socialement, j'ai été payé pour le constaté moi-même en temps qu'informaticien, ce n'est donc pas à un vieux singe comme votre serviteur que l'on peut raconter des mythos du genre évoqué ci-dessus !!!!!!!!!!!!

Fils à papa, matheux… Trop élitistes, les études de médecine ?

On aurait volé des "tableaux" à cet allergologue. Si c'est vrai il est de la vieille école de celle de ces notables qui, à l'instar des avocats, touchaient beaucoup de blé en liquide et le plaçait dans des œuvres d'art. Avec le remboursement informatisé des caisses d'assurance maladie et la tendance à la dématérialisation galopante de la monnaie, ce genre de pratique ostentatoire n'est envisage que dans des cabinets très huppés et pas dans un "désert médical" fut-il relatif à quelques spécialités ! Je présume que l'on n'a guère volé à ce toubib que des "chromos" produit en masse par les techniques modernes de reproduction numérique, pas de quoi fouetter un chat !

Si vous trouvez un email de ce Dr Knock signalez lui mon article, cela lui fera très chaud au coeur, il le mérite !
 
Bon, faudrait arrêter de nous prendre pour des cons ! Ne sont recevables que les plaintes des médecins exerçant dans des quartiers pourris notamment par la charia mais il s'agit là d'un tout autre problème d'urbanisation calamiteuse qui n'a rien à voir avec la médecine.
 

Lire la suite

16/02/2022 | Lien permanent

Le n° 137 de Nexus est paru

Nexus 137.png

Plusieurs articles intéressants. L'un d'eux porte sur l'emprise mondiale du cabinet McKinsey avec un chiffrage du coût faramineux des contrat français plus les noms des citoyens locaux qui font leur propre beurre dans cette firme.

Un article mettant en cause le vaccin Mosquirix contre lepalu, vaccin largement inefficace et fauteur d'effets secondaires indésirables.

Un article porte sur les abus auxquelles donne lieu les tests nécessitant un prélèvement nasopharyngés. Deux sociétés se partagent le marché de la fourniture aux pharmaciens de préleveurs parfaitement inexpérimentés.

Un article capital sur Covid-19 et système rénine-angiotensine avec un interview de Jean-Marc Sabatier, directeur de recherche au CNRS qui prouve qu'on avait les moyens de contrer le virus sans recourir à la vaccination. A lire absolument !

Suivi d'une douzaine de pages dont une partie confirmant le caractère corrupteur de la politique sanitaire du gouvernement avec le détail des gratifications honteuses décidées pour amplifier l'épidémie avec la complicité de médecins qui se sont sucrés à outrance.

On trouve également une dizaine de pages très nuancées sur l'intérêt porté actuellement à la culture et au développement de certaines algues.

Les autres articles étant d'un intérêt bien moindre.

Lire la suite

14/01/2022 | Lien permanent

A propos de la thèse du ”Great Reset”...

great reset.jpg

J'ai pu trouver édition numérique du fameux livre de Klaus Schwab, l'inspirateur de Davos. La traduction française de l'ouvrage paru en anglais a été piraté sur un site que je ne vous indiquerai point. Je n'ai pas le temps de me pencher sur cet ouvrage.

Il existe plusieurs vidéos rendant plus ou moins compte du contenu de cet ouvrage dont un article de France Soir :

https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/le-defi-de-...

Voir : https://www.cultureetracines.com/categories/42-le-great-r...

Là encore, je ne suis pas en mesure de faire le point et de donner un avis sur le sujet car je traverse une période que je définis comme relevant d'une sorte d'anorexie mentale qui fait que quelque soit le sujet abordé (médecine, sociologie ambiante, questions plus ou moins ésotériques), il en résulte de la nausée car tout absolument tout a été faussé dans la société archi pourrie où nous survivons.

Lire la suite

10/10/2021 | Lien permanent

Le règne de la censure toute puissante

Wonner.JPG

Voir aussi : https://www.egora.fr/actus-pro/sante-publique/65338-trait...

Article révisé le 19/02

Quoique la révision ait été générale, elle concerne en particulier certaines observations concernant la censure des mœurs.

Quant un président américain se voit "coupé le sifflet" par Tweeter !

Qu'une organisation privée décide de couper brutalement la parole à un personnage aussi considérable à l'échelle de la planète sans pouvoir rien faire est plus que "scandaleux". On est dans le domaine de ce que les Anciens appelait, en grec ancien : ὕϐρις / húbris terme que l'on traduit par démesure sauf que ce n'est pas une démesure ordinaire mais une qualité d'icelles que même les dieux ne sauraient se permettre sans être considérés comme de véritables démons !!!!

Un traitement ambulatoire précoce (TAP) du Covid- 19 objet d'une "chasse aux sorcières"

La sorcière en chef visée étant la députée Marine Wonner. Voici le "TAP" en question. Nul doute que cette psychiatre n'est pas très qualifié pour traiter d'infectiologie mais  le topo qui suit, autant que je puisse en juger reflète avec bien ce qui peut se pratiquer mais bon en ce qui me concerne je me réfère à ce qu'expose l'IHU  et j'en ai les grandes lignes dans la tête.

EtF2TGQXMAcTafJ.jpg

Précision : Je n'entends pas promouvoir ce protocole. Puisqu'on en parle, vous avez le droit de savoir de quoi il s'agit. Et de toutes façons, à supposer que je sois d'accord avec le contenu de cette promotion, vous resteriez dépendants de votre médecin pour pouvoir y accéder car la majorité des pièces de ce protocole nécessite une ordonnance.

Mais quand on découvre que des médecins se ruent au créneau pour exiger la tête de celle qui est censée être derrière cette promotion, ou plus encore celle du Pr Raoult, c'est à hurler.

Ce qui fait glapir la fine équipe d'inquisiteurs à la petite semaine à l'origine de la campagne évoquée, c'est d'abord la part belle faite à la médecine alternative et en particulier la phyto-aromathérapie, la propolis, la nigelle et éventuellement la médecine chinoise mais en ce qui concerne la partie médecine conventionnelle à l'exception de l'ivermectine qui a pris la place de l'hydroxycloroquine du protocole de l'IHU il se trouve être en accord, dans les grandes lignes, avec ce que révélé à l'IHU sa propre expérience.

Il faut distinguer ce qui présente un aspect surtout préventif (phyto en particulier), et compléments divers. de la partie lourde de la thérapie antivirale.

De sorte qu'il y a deux volets distinct dans ce protocole : un volet allopathique qui est fondamental et un volet facultatif et éventuellement complémentaire qui peut constituer un appoint. Sous entendu pour ceux des patients ou des médecins qui maîtrisent les disciplines considérées.

Pour ma part, il va de soi que si je me trouve à être suspect de contamination, je vais commencer par attaquer à l'ivermectine + azithromycine puisque j'ai pris la précaution d'en constituer un petit stock. Je vais également surveiller de près ma saturation, ce que je fais déjà au moins une fois par jour avec ma montre. Et bien sûr, je vais réclamer un RV d'urgence de mon médecin pour les examens biologiques tel que D-dimères et Cie de façon à déterminer s'il ne convient pas de réclamer une miser sous anticoagulants et un apport d'oxygène.

Évidemment, il faut tout faire pour éviter d'entrer à l’hôpital car alors vous êtes pieds et point liés et avec des chances de tomber sur des abrutis, voir d'être privé plusieurs jours de votre traitement habituel si vous n'avez pas appoprté vos médocs, et oui même dans le clinique qui étaient cotées il n'y a pas de petites économies, et ça je l'ai vécu !

Une fois de plus, tout se passe comme si on voulait empêcher les médecins de faire leur job !

Une nouvelle ère caractérisée par  une "Super Inquisition pluridicisplinaire"

Ne pas oublier le fonds du paysage : voir cette vague de procès pour "pédophilie" au moins supposée. J'ai, dans un post consacré à l'arrière plan sur lequel le scandale de l'affaire Asselineau est survenu, pointé l'influence d'une horde de féministes en fait de lesbiennes (pour ne pas dire des "gouines" revanchardes androphobes et misandriques excessivement agressives et même complètement schizophènes dominent le tableau (Alice Goffin). On peut constater qu'elle sont à la limite d'appeler au meurtre envers les hommes sans qu'il risque de ne rien leur arriver.

Ce qui est vraiment incroyable c'est que les les femmes qui voient cela trouvent la chose assez normale voire légitime (je les claquerai volontiers !), que beaucoup ne voient rien et s'en foutent, quand aux mâles soit ils sont jeunes et sont captivés par leur portable et ses jeux vidéos où il sont vieux passifs et TROUILLARDS. Je n'ai guère vu que deux vieillards

Elles ne peuvent rien me reprocher, je n'ai peut-être pas procuré de bien particulier aux femmes sauf que mon empathie, en cas de souffrance, transcende largement la division sexuelle, aussi je les méprise, les déteste et même leur pisse au cul car le problème est qu'elle font le malheur de toutes les femmes, à commencer par celles qui aiment les hommes et ne voient pas de raisons de s'en passer.

Je n'ai pas l'intention de défendre mes confrère, je suis seulement ulcéré par l'injustice et la démission qu'elle engendre.

Le problème est que l'idéologie de ces tarées à la Alice Goffin est très condagieuse et que les mâles hétéros, culpabilisés par d'éventuels excès ou la criante d'être rangés parmi les phallocrates les prive de toute possibilité d'enrayer ce cycle à base de folie furieuse initié par une poignée de détraquées et de cinglées qu'il faudrait d'urgence enfermer à double tour avec leur semblable.Les enfermer serait excessivement coûteux, il vaudrait mieux pouvoir les piquer carrément !

Si enfermement, il doit y avoir, je préconise qu'on le fasse avec tout le confort requis et l'accès aux distractions choisies qu'elle affectionnent, à savoir une bibliothèque et une musicothéque exhautive des productions d'écrivaines et d'artistes femmes. Je vous fiche mon billet qu'en moins de 15 ajours elles finiraient par se crêper le chignon entre elles et finiraient par s'entretuer, ce qui ne manquerait pas de grandement résoudre le problème pour peu qu'on les laisse parfaitement libre de toute casser si çà leur chantait.

Bien entendu il faudrait, à cette expérience sacrifier quelques hectares avec de la verdure, quelques animaux familiers mais tout cela entouré de haut murs bien gardés et sans la moindre possibilité de communiquer avec le reste du monde, donc pas de portable, d'Internet et de télévision.

J'observe que le genre d'inquisition qui a atteint un point d'incandescence à la faveur de l'épidémie de Covid-19 n'est pas vraiment quelque chose de nouveau. c'est le début d'une apothéose. Je dis début car la chose n'a pas de raison de s'arrêter, ce qui nécessiterait un véritable miracle.

Petit retour sur la hantise de la "pédophilie"

Revenons en arrière, avant mai 68, on était dans une société très corsetée sexuellement. Avec cette révolution estudiantine à l'origine, ce qui domine ce n'est pas tant la généralisation de l'adultère mais la libération de l'homosexualité avec, il faut le préciser l'obligation de transparence, par la suite.

C'est non seulement normal de préférer son semblable mais pour des raisons de militance on se devrait de prétendre ériger cette particularité certes répandue en contexte social permissif en tant que facteur identitaire, ce qui est évidemment à double tranchant. Il n'y a pas lieu de confiner ce goût dans un secret absolu de la vie privée pas plus qu'il n'y a raison de croire et encore moins d'affirmer qu'une telle identité puisse et même doive influer sur l'objectivité d'un jugement quelconque.

Même "François 1er le romain" est à la masse !

La libération en est au point que le pape en cours d'exercice en est arrivé , mais un peu tard, à admettre la possibilité d'union purement civile pour les "homos". Je n'ai rien contre sauf que c'est une simple possibilité et qu'elle comporte le risque de singer un couple hétéro de sorte que l'équilibre restera difficile à tenir dans un tel cas de figure. Enfin en arriver là après 7 siècles de persécutions aberrantes et parfaitement contre-productives c'est là le scandale.

Or nous constatons qu'en dépit de cette libération, désormais quasi universelle, on en est arrivé à vivre dans un climat de contrainte sociale et morale inquisitoire finalement pire qu'avec l'ancien  ordre moral catholique en particulier ne pouvait l'être.

Car il faut insister sur le fait que c'est toute la sphère laïque qui a été pourrie par un "néo spiritualisme" qui n'a pas su se défaire des ornières du préjugé monothéiste envers tout ce qui relève de l'érotisme qui ne peut être compris que comme un upaya (ruse divine) pour rapprocher des humains et se trouver incité à faire des folies de son cours n'est sûrement pas le but ultime. Toujours est-il qu'on ne peut pas concevoir d'attirance et de rapprochements individuels sans l'intervention de facteurs sensuels. Alors quand un illusionnée revendique cette possibilité sur des bases "immatérielles" (voir le post sur le cas de "frigidité métaphysique" on s'étrangle de rire ! Celle dont je parle n'a pourtant rien à craindre de ma part et elle aurait plus d'allure si elle n'avait pas gardé toujours les lèvres aussi "pincées"...

Ainsi et à mes yeux la tournure que prend l'inquisition médicale plus la hantise et les réactions hystériques que suscite le moindre soupçon de "pédophilie", tout cela constituent un indicateurparticulièrement inquiétant de ce que nous vivons sous une atmosphère de plomb dont la densité et la pression battent des records ne demandant qu'à s'auto-pulvériser.

Aux articles que je viens d'identifier s'ajouter la hantise et la soit disant exécration de tout inégalitarisme d'où celle de la hantise de l'extrême droite (mais jamais de l'extrême gauche qui est pire encore...) et bien sûr de toute espèce de "discrimination" surtout antisémite. Et quand elle bénéficie au fondamentalisme islamique en particulier, ça tourne au suicide culturel.

A mes yeux cette psychose et ce qui en découle, est bien pire que le cancer tant il est évident qu'en être affecté empêche toute vision lucide de la réalité des choses. Je note qu'avec le traitement de la crise sanitaire la folie ambiante est en train de prendre des proportions particulièrement redoutables

J'ai déjà du le dire, si hantise de la "pédophilie" il y a, c'est parce qu'en réalité ce qui est visé c'est la "pédérastie" à savoir une pratique plus ou moins initiatique entre un jeune adulte et un adolescent (mais pas un bébé), où l'on tend à joindre l'utile à l'agréable (1). Disons qu'il s'agit d'un partage à visée éducative mais çà à l'inconvénient d'être systématiquement interprété comme une exploitation des jeunes par des vieux. Le marxisme culturel est passé par là. Or si l'institution a disparu, la chose a tendu à se maintenir de façon assez naturelle car dans ce domaine derrière la pulsion sexuelle se cache une pulsion essentiellement paternelle et çà c'est pour les moderne l'horreur puisque cela a été systématiquement assimilé à une exploitation systématique sous le nom de "paternalisme".

Ex un patron qui veut former des apprentis doit les considérer des fils. Dans le cas où il n'en a pas et qu'il n'a qu'un seul apprenti çà peut "déraper" mais bon si chacun y trouve son compte, je ne vois pas où est le problème. Ce n'est sûrement pas, dans les circonstances actuelles, le jeune qui risque d'être le plus mal loti, il encourt un chantage etc... C'est une risque qu'il faut écarter, non pour des raisons morales, mais de confort ! On notera au passage que la suspicion généralisée en défaveur de tout adulte doté d'une position de pouvoir suffit à expliquer la dégringolade généralisée du niveau d'enseignement et cela dans tous les domaines.

Je tiens à préciser que je suis objectif et à ce titre j'ai l'avantage de ne pas être attiré par les adolescent mineurs, et très moyennement par ceux qui ont dépassé la majorité civile. Je pense du reste, bien que cela risque de passer pour scandaleux que si on veut jouir pleinement du sexe entre mecs, il n'y a pas lieu d'y mêler quoique ce soit d'(autre que la recherche d'un plaisir à l'état le plus pur. Cela ne veut pas dire qu'il s'agirait de considérer l'autre comme un simple objet mais l'idée qu'une telle expérience nécessiterait un amour inconditionnel et quasiment éternel est pure foutaise. Si la chose ne connaît pas de durée il suffit qu'il reste de la sympathie.

Quand à concevoir une vie commune et même un "mariage" pour pouvoir baiser légitimement il faut être raisonnable, nulle part le mariage ne sert à procurer la légitimité pour s'envoyer en l'air, mais d'abord pour faire des enfants et leur procurer la sécurité nécessaire à un élevage et une éducation dans les meilleures conditions. Je pense très sincèrement que si on veut faire sa vie avec un semblable, le meilleur programme c'est l'amour platonique. C'est la seule chose qui puisse durer mais est-ce nécessaire de s'inféoder à un seul être ? La réponse est affaire de tempérament et de programme de vie... Suis-je là pour jouir où pour trouver ou du moins chercher la réponse à certaines questions philosophiques ou autres ? Si elle est la réponse, il vaut sans doute mieux cultiver la distanciation sociale et ne s'embarrasser que d'un chat ou à la rigueur d'un chien si on dispose d'un espace de vie proportionné.  Comme on a toutes les chances d'être plutôt mal accompagné que de l'être bien, il vaut la peine de réfléchir assez longuement sauf que l'on tend assez naturellement à produire les situations qui résulteraient d'une bonne réponse à la question si tant est que l'on avait décidé du bon choix à faire.

Nous en sommes pas vraiment sortis de la médecine, nous sommes dans la diététique au sens le plus large. A savoir quel est le régime général qui convient à ma propre nature ?

Influence du climat de censure au niveau mondial

Puisqu'à propos de l'épidémie de Covid-19 et d'un plus ou moins complot à base de RESET généralisé, on observe une tendance de toutes sortes de possibilités d'expression gratuites voir payantes à filtrer et donc à carrément interdire et effacer tout ce qui ne va pas dans le sens apparemment désirés pour les pouvoirs exécutifs, il faut se résoudre à constater que cela touche tous les réseaux sociaux et des sites comme VIMEO.

L'ami Paul de Metairy a produit une série de films sous le titre de Teennagers. D'une part ce film a été carrément piraté et est vendu sans droit par un site américain qui vise la clientèle des "pédophiles". Qu'importe le fond de l'histoire dès qu'il s'y trouve des nudités adolescentes c'est un motif suffisant pour l'annexer au mépris des règles de la propriété intellectuelle. sauf que dans le cas évoqué, le producteur a la chance d'avoir un neveu qui est établi comme avocat d'affaire à New York et le contrefacteur est californien. Il va devoir cracher d'une façon ou d'une autre et la solution la plus raisonnable serait d'acquérir les droits afin que l'oeuvre puisse être diffusée post-mortem après le décès du ou des ayant droit.

Cette série a collectionné les prix aux 4 coins du monde et le producteur a payé un abonnement professionnel à VIMEO (200 € par an) pour héberger cette série qui n'est accessibles qu'au dirigeants d'un festival pour sélection moyennant fourniture d'un code. Non seulement il ne s'agit nullement de pornographie mais personne ne peut voir ce que contiennent les parties de l'oeuvre sauf à acquérir légalement et comme monnaie sonnante le droit de vision en privé.

Alors que VIMEO sert d'hébergeur depuis des années en se faisant rémunérer pour ce service, ils ont décidé d'effacer le compte. Bien évidemment, cette rupture abusive du contrat, en droit américain risque de leur coûter une fortune car dans ce domaine, qu'il s'agisse d'injures publiques où de cette sorte d'arbitraire les tribunaux américains ne rigolent pas, ils bastonnent. Diffamer quelqu'un Outre Atlantique, vous pouvez vous retrouver sur le paille, on vendra votre maison et votre propriété si vous en avez une. En France ça reste dans le pire des cas une plaisanterie même si ça peut faire très mal.

Lire la suite

14/02/2021 | Lien permanent

Page : 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20