Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : "Alain Soral"

Michel Dogna roule pour Alain Soral, la démosophie et Cie

maxresdefault.jpgRendez-vous sur http://www.micheldogna.fr/t-nors-de-la-contre-information..., vous y trouverez la liste des ténors de la "contre-information" et à partir de la même page une autre concernant sa sélection de "semeurs d'alertes".

Asselineau, Thierry Meyssan je veux bien mais Alain Soral et Eric Fiorile pour la démosophie ou faut avoir de la merde dans les yeux pour n'avoir pas compris que ce sont là deux beaux imposteurs. Soral n'a surement pas tout-à-fait tort de dénoncer l'emprise judéo-sioniste sur la France mais il faut rappeler que c'est un pédé refoulé qui doit d'avoir survécu à la dèche grâce à l'hospitalité d'un "homo" tenant une galerie de peinture nantie d'une kitchenette et d'un matelas. Je ne saurais affirmer qu'il en a payé le loyer avec son cul car le fait qu'il pouvait y coucher la nuit en faisait un gardien à bon compte. Enfin, dans ce cas là c'est mal venu de cracher sur la "confrérie" quand un de ses membres vous a sauvé la mise ! Et ce d'autant plus qu'on trouve toujours une vidéo où Soral "fait le pédé" en commentant de façons parfaitement ridicule les tendances de la mode de l'époque.

Quand après ça on veut passer pour une sorte de maître spirituel populiste en visant comme audience la clientèle populiste des sauvageons mahométans, franchement ça la fout mal ! Enfin le problème c'est que ce personnage a amalgamé toutes sortes de thèmes populistes à connotation conspirationniste. Je suis bien persuadé de l'existence de plusieurs conjurations qui du reste se complètent mais il faut tout de même dans ce domaine, si l'on veut être crédible, sortir des clichés les plus grossiers. je rappelle que ce personnage a porté au pinacle une historienne plutôt fantaisiste qui a fait des Templiers les promoteurs d'une tradition prédatrices à base de "pédophilie". Ces moines soldat se sont, sans aucun doute plus ou moins rendus des services dont il est préférable de ne point parler, mais je ne vois pas qu'ils aient eu l'occasion d'entrer en relations avec des enfants...

Eric Fiorile ne vaut pas mieux et est même pire en fait de conspirationisme. Je reçois des annonces de ce mouvement qui vont à la poubelle direct mais avant de tirer la chasse sur les excréments qui en viennent mon attention a été attirée par une vidéo intitulée Le Grand Chaos l'Islam. En réalité, il n'y est pas du tout question de l'Islam et cet exposé traite d'un conspirationisme où l'on fait tout remonter à un hérétique juif nommé Jackob Franck. Ce Fiorile n'est capable que de déverser une diarrhée verbale totalement inconsistante qui schlingue tellement elle est débile.

Comment ce type a t-il pu faire des dupes ? Enfin voici une page qui suffira à vous édifier sur l'inconsistance du personnage. Notez au passage qu'il aurait oeuvré dans la médecine et vend 45 € un mélange de zéolithe et de vitamine C qu'il présente comme un dépuratif miraculeux. Visiblement, il ignore qu'au charbon et à la zéolithe on ne doit rien mélanger puisqu'il faut prendre de tels produits (séparément) loin d'une prise alimentaire ou médicamenteuse puisque ça ramasse tout que ce soit toxique ou pas. Ce détail situe le niveau de réflexion thérapeutique de l'énergumène.

Ledit énergumène a été dénoncé par un jeune autrefois très actif dans le mouvement. Il est mignon comme peut l'être un gentil bébé mais il n'a visiblement pas inventé le fil a coupé le beurre si l'on en juge par l'impression qu'il donne d'être assez naturellement ensuqué ce qui rend l'audition de ce témoin très pénible. Je n'ai fait que des petits sondages rassurez vous... On aurait envie de lui dire : Ok on te comprends et on compatis, c'est douloureux de se faire couillonner mais à voir ta bouille c'est pas étonnant que tu te sois fais avoir. Alors oublie, va te reposer et tâche de grandir un peu !

Inutile de s'étendre sur le projet de putsch du 14 juillet ! Comment des gens aussi inconsistants auraient-il pu réussir. Oser continuer à poser en Conseil National faut pas avoir peur d'être ridicule ! Mais voilà bien le problème : comment se fait-il que tant de gens aient pu prendre l'histoire au sérieux sans voir à quel point le meneur est débile ! Si Internet permet de donner une surface illusoire à des choses qui n'en ont aucune, il faut tout de même une once de génie. Alors comment se fait-il qu'on ne dise pas à de tels pantins ! Allez dégage avec tes bobards t'as pas le gabarit ! Que les gens se sentent tenu d'être polis quand la farce devrait sauter au yeux, voilà qui est inquiétant ! Il faut que les Français aient complètement perdu leur couverture immunitaire...

Lire la suite

20/02/2016 | Lien permanent

Alain Soral et Sida Santé soutiennent la thèse (débile) du ”Sida sans virus”

soral-boxe.jpgsoral.jpgAlain Soral vient de publier sur son site ce film qui tente de convertir le public à la thèse inaugurée en particulier par un certain Griffiths voulant que le Sida soit au fond le résultat d'une vie dissolue, abus de drogues, stress multiples, etc...

http://www.egaliteetreconciliation.fr/SIDA-LA-CHOQUANTE-V...

Je n'ai pas le temps de faire de recherches approfondies au sujet de cette thèse qui commence a prendre beaucoup d'ampleur puisque Sida Santé (http://www.sidasante.com/) s'est entièrement consacré à son soutien mais l'on peut d'ores et déjà tirer de l'observation quelques certitudes.

La première question à se poser est qui a finance House of the numbers, ce film qui tend a répandre la thèse du Sida sans virus et pourquoi !

Je suis prêt à parier que les milieux américains du fondamentalisme protestant ne sont pas étranger à cette affaire. La thèse est que le Sida serait une maladie des homosexuels et que l'on dépense des milliards pour soigner une "maladie virtuelle".

Bien entendu les marchands de compléments alimentaires ont tout intérêt à soutenir ce mensonge car il y a va de la santé de leur tiroir caisse. Et ce qui est étonnant c'est de n'observer aucune réaction significative du côté des milieux médicaux officiels. Quand on pose la question a des médecins au sujet du rôle de Montagnié dans cette histoire, ils se contentent de répondre qu'il est à la masse ! Ce qui est un peu juste à cause de l'ampleur de cette propagande.

Malheureusement en ce qui me concerne, je ne peux que sonner le tocsin et presser les gens sérieux de s'opposer à ce canular extrêmmement menaçant puisque les malades atteints par la pandémie sont doublement stigmatisés. Enfin si vous tapez "Sida sans virus" + critiques sur Google, le présent blog arrive en seconde position derrière un post de "santé au féminin".

Ce post est un véritable tissus de conneries. La moitié du post est en faveur de la thèse du Sida sans virus tandis que l'autre moitié évoque des expériences visant à truffer certains vaccins de virus pathogènes en vue d'en étudier les effets.  C'est ainsi que certains "homos" américains auraient été volontairement plombés par le biais d'essai du vaccin contre l'hépatite B. C'est effectivement ce qui s'est passé sauf qu'il n'existe aucune preuve que cela ait été le résultat d'un empoisonement volontaire. Quoiqu'il en soit il faut choisir où le Sida n'est pas le fait d'un virus mais d'un mode de vie ou s'il a pour cause principale un virus, le reste s'appelle circonstances aggravantes.

Ce post est l'exemple type de ce que peuvent produire les pauvres crétins analphabètes à l'orthographe plus qu'approximative qui colonisent le Net et le remplisse de leur copié/collé. Je retrouve dans cet étalage d'idioties l'écho déformé et outrageusement simplifié d'une désinformation remontant au tout debut de l'épidémie qui avait tout de même une autre allure dans la mesure où elle s'efforçait encore d'indiquer les sources auxquelles elle était censée puiser. mais la on assiste en direct à la création de véritables "chimères". Certes, il ne faut faire confiance à personne, et surtout pas aux prétendus scientifiques et l'histoire du Sida est encore pleine de trous mais ce n'est pas une raison pour raconter n'importe quoi. Enfin quand le genre de débile que j'ai en vue évoque "le bon sens" en signant "candidaalbicans" j'ai les maumes des mains qui me démangent furieusement et mes pieds qui sont en proie à des "impatiences". L'ignorance crasse et le manque d'humilité de la majeure partie de la génération montante devrait être un puissant antidote au jeunisme et à la "pédophilie" ambiante mais apparement ça n'est pas du tout le cas et c'est franchement dommage.

Quant à Soral, je vous invite à consulter l'article le concernant sur Wikipedia et plus spécialement la discussion en son début.

Soral a un gros problème avec l'homosexualité et cela date de son hébergement par un peintre "homo" envers qui il reste débiteur depuis l'époque où ce fils de bourgeois était à la dérive. La thèse la plus probable c'est que l'hébergement n'aurait pas été tout-à-fait gratuit  que notre homme a du consentir à des "sacrifices" (car rien n'est gratuit en ce monde) et que notre nouveau "Socrate" (à Saint Tropez) en serait réduit à se faire filmer en train de faire de la culture physique pour se rassurer sur sa propre virilité.

Encore une fois petites causes grands effets !

Je suis tout-à-fait d'accord sur le fait que le communautarisme "homo" est extrêmmement critiquable mais de là à baver comme l'a fait Soral c'est autre chose. Je constate que si j'avais dénoncé ce personnage, il y a plusieurs années en mettant en garde les gens qui m'en parlait, mon diagnostic se confirme et contrairement à ce qu'avait pensé certains observateurs il est devenu incohérent.

On ne peut pas être marxiste athée et s'être marié avec une catholique en disant que l'Europe est d'abord chrétienne tout en jouant à un jeu très ambigu à propos de l'Islam sans en avoir un petit grain. Et lorsque Soral dénonce l'hystérie des "homos" on pourrait lui retourner le compliment en lui rétorquant que sa prétention à poser en philosophe n'est que le résultat de l'hypertrophie de son moi. A ma connaissance, les vrais philosophes ont conservé, ce me semble le sens des responsabilités !

Il serait donc temps d'en finir avec ce "malade" et de l'inviter fermement à aller se faire soigner sans plus tarder!

Je constate par ailleurs que le forum qui avait été ouvert en son honneur a donner lieu à de tels dérapages qu'on la mis au nom de sa soeur. En fait ce forum n'avait pas été créé par des tiers mais sans aucun doute par l'intéressé lui même... Ce forum a donné lieu à de sérieux "pétage de plombs" dont je ne peux pas parler ici car il convient de ne pas mélanger les sujets....

 

Lire la suite

10/01/2011 | Lien permanent

Alain Soral et sa bande, un phénomène typique du pathos démocratique

Soral.jpgJ'ai déclaré à maintes reprises que si ce blog est consacré à la médecine, et s'il est appelé à changer de nom assez prochainement car l'alternance s'avère une couillonnade et je le savais, sans vouloir faire de la politique, il est parfois nécessaire d'évoquer certaines pathologies sociales. Donc bientôt on ne parlera plus de médecine alternative mais de médecine globale.

Mon attention a été attiré récemment sur le cas de Salim Laïbi, personnage dont j'avais entendu parler ne serait-ce qu'en tant que musulman adonné à une certaine école de pensée traditionnelle d'origine française que je connais fort bien.

Le rôle très occasionnel de ce Salim dans la découverte des œuvres de cet ami intime m'a incité a un retour en arrière et à un point au sujet de Egalité et réconciliation. C'est en 2003 que j'ai découvert les livres de Soral. J'ai lu la plupart et j'ai même correspondu avec lui sous un autre pseudo. Je ne vous surprendrai pas en vous disant qu'à partir du moment où on le contredit, il s'esquive et ne répond pas aux objections fondées qu'on lui soumet. Il a besoin d'une admiration sans partage sinon il est mal.

Soral a bien été le mentor de Salim Laïbi qui est musulman et serait dentiste à ce que j'ai découvert. Comme l'a noté judicieusement un journaliste, ce Salim est bien  placé pour avoir une dent contre celui grâce auquel il a commencé d'exister médiatiquement. Je vous indiquerai des liens de vidéos permettant un examen contradictoire de deux versions opposées de ces personnages qui en sont arrivés à se tirer dessus par vidéos interposées. Tous deux disent des vérités car les choses ne sont jamais ni complètement noires ni complètement blanches....

Il est vrai que Soral est une sorte de plagiaire qui a inspiré à son tour un certain Zemmour dans son propre combat contre la féminisation. Il est clair que Soral est parfaitement ridicule quand il se présente comme le Logos incarné (dixit Laïbi). Quand on possède une certaine culture, les gens s'en rendent compte tout seuls et ils n'ont pas besoin qu'on insiste en le leur répétant. Dans le domaine de la vantardise de cet ordre, Soral a franchi une limite qui fait de lui un véritable Narcisse. Il se montre puant lorsqu'en célébrant la gauloiserie il insiste lourdement sur le fait que les femmes seraient folles de lui mais qu'hélas ayant du divorcer pour tenter de protéger sa femme, sa belle mère et sa fille, il en est réduit à se cacher et à dormir à une adresse non officielle.

Le résultat étant une grande solitude affective qui l'oblige à ne pratiquer l'amour que virtuellement par téléphone ou web cam. C'est ainsi qu'il présente l'affaire Bindi d'une manière qui tout en n'étant pas complètement fausse est malgré tout arrangée. C'est l'histoire d'un échange de mails avec une femme noire qui aurait été assortie, de la part de Soral, de réflexions à caractère raciste. Je n'ai pas pour dessein de vouloir complètement élucider cette affaire. Une chose est cependant certaine, à savoir qu'elle a été sciemment exploitée par des trolls qui, il faut le préciser, agissent toujours en groupe alors que votre serviteur ne se souci ni d'être cautionné ni de faire école.

Mais enfin il y a quelques petites remarques à faire. Quand on prétend détenir un magistère, il ne convient pas de se photographier à poil devant une glace et d'utiliser ce genre de document dans un échange qui aurait du rester privé. Surtout quand on ne manque pas d'insister sur le fait que cette photo montre que le bonhomme, malgré son âge, est encore en bon état de conservation, cette sorte de vanité très hexagonale, çà la fout mal. Venir se plaindre après que la fille n'a pas été très gentille en communiquant le photo à des journalistes c'est s'exposer à être parfaitement ridicule.

Je me suis amusé à deux reprises à tester deux ou trois sites de rencontres. J'ai pris la précaution d'une part de n'utiliser qu'une photo habillée et en pied où je porte des lunettes noires et en décalant ma localisation de quelques dizaines de kilomètres. Quand je vois qu'un "bavard" du barreau de Nice s'est retrouvé dans une situation excessivement désagréable pour s'être exhibé au moyen d'une Webcam, je ne peux que rire. Je n'en ai jamais utilisé, si pendant à peine 8 jours, un copain que je payais occasionnellement comme chauffeur voulait s'exercer au maniement de MSN. Comme ça marchait mal (coupures) que ça foutait la zone dans l'ordi, j'ai pété les plombs et virer la chose. Elle git quelque part et m'encombre, j'en ferai volontiers cadeau à qui la réclamera moyennant le paiement des frais de port...

Je m'attendais à ce que le "rendement" de ce genre de site soit assez insignifiant mais c'est encore pire que ce que j'imaginais. Sans parler des "brouteurs du bénin" qui sont faciles à repérer et qui utilisent des photos d'européens et se disent en voyage en Afrique pour appâter le pigeon avant d'avancer leurs salades, j'ai communiqué à une ou deux reprises avec une des schizophrènes et l'un d'eux m'a particulièrement attristé. J'aurais du mal à résumer ce qui s'est passé car je n'ai pas pris de notes mais alors qu'il commençait à se décoincer et a envisager à envisager une rencontre en terrain neutre, il m'a suffit de poser la question de savoir ce que disait ses parents de son état d'enfermement pour que brusquement le principe de réalité étant tombé comme la foudre, le charme s'est trouvé brusquement rompu, ce fut la panique, la fuite et la fermeture définitive. Il est clair que le Web n'est pas un instrument de rencontre mais uniquement d'échange de fantasmes.

Pour en revenir à Soral lequel, d'après ce que j'ai pu comprendre, aurait le dessein de fonder un parti politique, il est clair qu'il se donne le beau rôle. Il prétend avoir une mission à remplir. Il est évident qu'il a pris des risques en dénonçant l'influence du sionisme à la tête de l'Etat. Quand on sait faire la part des choses ses vidéos sont parfois éloquentes quand on voit dans les inscrustations, l'image de El Gaudillo et en arrière plan la chevelure caractéristique d'un autre Narcisse nommé BHL. Le problème est que Soral a tellement énervé le second personnage du gouvernement que son jeu est en train d'aboutir à un surcroît de flicage des communications numériques dont on se serait bien passé.

J'ai évoqué la célébration de la gauloiserie à la française et celle de la galanterie qui va avec de la part de notre beau parleur. Manque de pot, il faut rappeler une fois de plus que nos ancêtres étaient plus pédérastes encore que ne le furent les Grecs au point d'avoir scandalisé ces derniers. Je ferai grâce à mes lecteurs des attestations historiques mais ce détail qui jusqu'alors n'était connu que de ceux qui ont les les livres de M. Bernard Sergent commence à sortir de l'ombre des archives les plus érudites grâce à Internet. Il n'est certes pas aisé de rassembler tout ce qu'on dit les historiens à ce sujet et les commentaires plus ou moins gênés des érudites académiques peu disposés à admettre une vérité aussi peu canonique mais quoiqu'il en soit M. Soral me fait bien rire lorsqu'il se pose en modèle de galanterie.

J'ouvre une parenthèse pour dire que cette tradition de savoir vivre s'est transformée en couillonnade garantie lorsqu'on est passé dans un régime furieusement égalitaire tant le besoin et le besoin de vouloir bénéficier des rentes conjuguées du beurre et de l'argent du beurre a pris des proportions alarmantes puisqu'il faut à présent et la bite et surtout le cul du crémier en prime... Enfin on ne va pas revenir là-dessus !

Salim Laïbi, n'a pas manqué, dans son réquisitoire, de souligner que Soral aurait vécu avec un homosexuel notoire. D'après Soral qui raconte l'histoire, il s'est contenté d'accepter un hébergement de nuit en dormant dans la galerie de peinture du mec. Je le crois volontiers et j'ajoute qu'il a du faire office de gardien bénévole, ce qui a du arranger tout le monde. Contrairement à M. Laïbi qui a aussi un problème avec la "corporation des pénitents bleus civils" à cause des préjugés monothéistes, je ne vais pas jusqu'à penser que Soral ait été contraint de payer une petite indemnité d'occupation précaire en nature en donnant de sa personne mais je trouve qu'il en fait un peu trop au sujet de sa virilité et je sais d'expérience que la revendication, à tout propos et hors de propos, d'une survirilité cache souvent le refoulement de tendances "homos".

J'ajoute que que lorsqu'on a devant soit un personnage qui ne cache pas ses revendications en tant que "gourou" et donc comme maître à penser d'une génération composée en grande partie de "sauvageons" à qui il voudrait prêcher l'amour de la France, c'est forcément cousu de fil blanc. Mais il est prisonnier de son jeu de con car pour le coup où il aurait envie de baiser avec l'un de ces concentrés d'énergie que sont certains beurs et certains noirs auprès desquels les jeunes français de souche paraissent assez pâles, il n'a même pas la ressource de se frictionner le cinquième membre en s'exerçant à des visualisations toujours très aléatoires quant à la stabilité, un effort devenu inutile grâce à une abondance de clips à la thématique extrêmement variée.

Enfin M. Laïbi, qui ne sait pas tout qui oublie un détail. Soral raconte quelque part qu'il a feint d'être un "homo" plus ou moins désireux d'essayer autre chose dans une certaine boîte de la rue Saint Anne ou Roger Peyrefitte avait placé de l'argent pour se faire des femmes plus ou moins friquées. On peut interpréter ça autrement qu'il ne l'a fait et se dire que pour avoir user d'un tel stratagème, c'est qu'il n'était pas forcément aussi irrésistible qu'il le dit.

A propos du "tableau de chasse " que revendique M. Soral sa fatuité est sans borne. Les "homos" ne sont pas prédisposés à ce péché d'orgueil. C'était des chasseurs impénitents, je parle de ce qui était pratiqué avant les années Sida. Si on prend comme moyenne un mec qui décide d'arrêter sa carrière de dragueur la cinquantaine venue, cela fait 30 à 35 ans d'activité certes décroissante car la gérontophilie n'est pas vraiment très répandue. A raison d'un partenaire différent par semaine, ce qui constituait à vrai dire un minimum syndical, on franchit vite la centaine pour passer aux milliers. Soyons sérieux 2000 à 3000 amants différents dans une vie citadine constitue une moyenne assez normale pour un homo moyen. Certes certes, l'humanité actuelle étant composée de beaucoup de clones assez interchangeables, on ne garde que moins d'une dizaines d'images de cette quête mais ces précisions qui, je l'espère, ne scandaliseront personne, sont bien de nature à plus ou moins ringardiser les exploits dont M. Soral se vante.

Concernant M. Laïbi qui, en tant que musulman, se revendique "libre penseur", je trouve qu'il s'agit d'une plaisanterie d'assez mauvais goût. Ni la libre pensée, ni l'humour ne sont le propre de l'un ou l'autre des monothéismes. Ce sont des religions qui ont le tort de tendre à tout pousser à un degré de gravité et donc de lourdeur dont elles possèdent le secret. Le Sieur Augustin que l'on a porté sur les auteurs, fut d'abord dualiste et l'est resté dans une large mesure. Ce personnage, converti par sa mère Monique, c'est assez freudien, a fait un "caca nerveux" en découvrant que son ami, qu'il aurait voulu consacrer à son Dieu à son insu de plein gré, a préféré lui claquer entre les doigts et le fuir. Comme je le comprends cet ami, voilà des religions qui sont bien conçues pour ôter toute innocence à des choses qui étaient autrefois fort simples.

Pour ce qui concerne le divorce de M. Soral, on apprend qu'il remonte à un bail et il faut dire que Salim Laïbi n'a pas tort de dire qu'il se fiche du monde quand il fait semblant de célébrer le catholicisme d'une part et l’œuvre d'un écrivain dont les initiales font penser à l'inventeur du personnage de Tintin d'autre part. M. Soral est à lui-même sont propre Dieu, il n'a guère d'empathie qu'envers lui-même.

Quand il se plaint des risques judiciaires encourus, et du prix que cela va lui coûter, il se moque du monde également. Il ne faut pas oublier qu'il est à la tête d'au moins 4 boutiques de ventes sur Internet qui ne désemplissent pas grâce à la publicité d'Egalité et Réconciliation. Sans parler des dons considérable qu'en tant qu'avocat de sa cause il draine avec maestria. Ce n'est pas le petit cochon de M. Metzger, lequel parce qu'il ne caresse personne dans le sens du poil ne peut s'attendre à un fleuve de liquidités. Le secret de l'entubage que pratique Soral réside dans un assez savant amalgame. Il s'agit bien d'une dissidence mais d'une dissidence assez savamment calculée mais je n'en suis pas jaloux. Cela me serait insupportable d'être à la tête d'une pareille farce. C'est qu'il faut pouvoir être en représentation perpétuellement. Né en tant que Cancer, signe caniculaire en raison de la présence d'une étoile canidaire pour certains de ses degrés et ce qui plus est une année caniculaire exceptionnelle, je recherche l'ombre mais j'aime tout voir depuis un observatoire bien camouflé.

Je pourrais aisément démontrer que Soral est à la tête d'une entreprise de récupération intellectuelle qu'il manie, il est vrai, de main de maître. Sa maison d'édition qui ne lui coûte pas cher en droit d'auteur car il s'occupe beaucoup de reprints et ne fait même pas l'effort de les assortir d'un appareil critique en guise de préface n'a pu exister que grâce à Internet où la location d'une vitrine ne coûte pas cher.

Le problème c'est que quand il publie des contemporains comme la prétendue historienne Marion Sigaud, il propulse une dame dont une partie des théories est délirante. C'est le cas lorsqu'elle proclame qu'une tradition d'abus "pédophiles" aurait commencé avec les Templiers. Je me demande bien comment vu que ces moines guerriers n'ont jamais assumé la moindre vocation pédagogique. Elle doit confondre la sodomie qu'on leur a prêtée à tort ou à raison avec son obsession d'abus sur des mineurs qui s'est exprimée dans sa lecture de la fameuse affaire Damiens.

Voir http://profshistoirelcl.canalblog.com/archives/2012/07/30...

Elle et Soral ont apporté une caution formidable au mythe que je m'efforce de réduire à des proportions plus raisonnables. Elle présenté l’Hôpital Général comme le siège d'un centre de répartition d'enfants enlevés dans les rues de Paris et censés servir de jouets sexuels pour les nantis de l'époque. A sa décharge, je reconnais que sa lecture de la biographie de Voltaire est assez pertinente quoique cette réchappée des kiboutzs me semble mal placée pour poser en défenderesse du catholicisme.

J'ai évoquée cette dame Sigaut à deux reprises ce qui m'a valu de sa part un courrier assez gentil. Elle a apprécié mon hommage sans voir qu'il était assorti de réserves, aussi lorsque je le lui ai fait remarquer qu'elle s'était un peu emballée en n'y regardant pas d'assez près, je n'ai plus eu de nouvelles de sa part. Je le déplore car en dépit de ses parti pris je la trouve assez sympathique ne serait qu'en tant que bonne cuisinière bourguignonne mais pas que...

Puisqu'il faut bien conclure, je dois redire ce que j'avais déjà énoncé : Soral est un grand récupérateur et un grand expert en amalgames et dès lors que tel thème parce qu'il est populaire se trouve être porteur quand à son désir de rayonner, il se débrouille pour l'inclure dans ce qui n'est qu'un vaste foutoir intellectuel où rien n'est vraiment à sa place et convenablement approfondi ni vraiment relié aux autres éléments d'une manière vraiment organique. Ce n'est qu'un capharnaüm et un gros bazar idéologique.

En ce qui concerne l'Islam, son rôle est à la fois suspect et forcément problématique. Il revendique une audience dans les banlieues mais il n'en apporte strictement aucune preuve. Le seul musulman qui ait compté dans son entourage, il s'en plaint comme d'un traître.

Si vous avez un peu de temps, c'est les vacances, voici quelques liens de vidéos à consulter.

https://www.youtube.com/watch?v=MdUTTZlZy5s

https://www.youtube.com/watch?v=cliJJtnFbYY

Certes, Soral n'a jamais froid aux yeux et il revendique son rôle médiatique dans les milieux excessivement frivoles de la mode  (un truc de "pédés") comme faisant partie intégrante d'une "destinée" (sous entendu providentielle) dont les lignes convergeraient vers une sorte d'unité transcendantale. Bien évidement, il passe comme chat sur braise sur ce genre d'épisode assez peu reluisant. Il oublie de dire qu'il serait, par son père, d'origine juive mais enfin devant ceux qui, au fil des ans, ont rassemblé et digéré dans leur RAM perso les étapes importantes de sa biographie et de son oeuvre, ce grand manipulateur ne saurait faire illusion. A supposer que la thèse d'une ascendance juive soit exacte, elle aurait au moins le mérite d'expliquer le fait qu'il sache si bien nager en tirant immédiatement parti de la moindre tempête. C'est un fait qu'il paraît bien insubmersible mais cela peut changer. 

Roger_Dommergue.pngLes théories d'un certain Roger Dommergue qui survivent au travers de l'ombre maléfique d'un certain Jean Gautier, dont il m'est arrivé de dire quelque mots, énoncent que la circoncision au 8ème jour aurait pour effet de développer, chez les Juifs, le mental au point que ce développement irait jusqu'à entraver et pervertir leur sens moral.

Finalement et vu la prodigieuse habileté mentale du phénomène Soral, on peut se demander s'il n'aurait pas bénéficier de cette fameuse opération magique. Nous ne le saurons jamais car si tant est que la photo à poil qui a circulé témoigne de la disparition du prépuce, cette disparition ne pourra jamais être datée car à supposer que le "Po

Lire la suite

02/07/2015 | Lien permanent

Marion Sigaut, vieille trotskiste ”catho intégriste” homophobe VRP d'Alain Soral se fait ramasser par Olivier Marchal et

J'ai essayé, à maintes reprises, de mettre en garde mes lecteurs contre certains délires furieux à propos de "pédophilie" mais semble t-il sans beaucoup d'effets. Les affaires de pédophilie existent, en famille, au sein de l'Eglise quant aux histoires de "réseaux" à partir du moment où il commence à être question de pratique "pédosataniques" (viols d'enfants en réunion + sacrifices) on entre de plein pied dans le DELIRE !

De l'art de "cracher dans la soupe"

La femme que vous voyez ci-dessus s'appelle Marion Sigaut dénonce, elle dénonce la "révolution sexuelle" que fut mai 68 et se fait aduler des cercles "cathos réacs" et franchement "intégristes" en militant pour un retour à la contention d'avant 68. Il faut tout de même savoir qu'à 18 ans elle s'échappait de sa famille pour balancer des cocktails Molotov sur le Palais de Justice de Paris. Elle a conservé dans un tiroir de commode des grenades asphyxiantes dont elle a menacé sa sœur qui voulait lui faire signer des papiers notariés. Elle avoue avoir aimé "baiser" (sic) d'où un avortement suivi d'une fausse couche. Laquelle est résulté des œuvres d'un type qu'elle détestait physiquement, qui la traitait, à son grand dam, de "frigide" mais qu'elle laissait lui "monter dessus" (sic) au moindre câlin. Son père, Jean Sigaut, fort connu dans un certain milieu d'affaires, l'a traité de tous les noms : grue, connasse, salope et j'en passe. A présent qu'elle est ménopausée, elle est soutenue par les intégristes et répand des délires carabinés et des mensonges. A noter également que ses copains trotskistes ont promus une pédophilie révolutionnaire de sabotage.

Ridiculisée par un historien de métier

Un historien, Olivier Marchal, qui avait consacré à ses "romans historiques" 86 billets vient de l'étriller de la tête aux pieds. Il faut savoir qu'elle a accusé les Templiers qui, jamais ne furent en contact avec des enfants d'avoir constitué un réseau "pédo satanique". Je vous recommande de commencer par la recension de l'article de cet historien qui en cite les principaux passages et les commente.

Biographie commentée de Marion Sigaut

Cette femme est à moitié "ravagée", deux des liens ci-dessous démontrent son état schizophrénique.

%arion sigaut.jpgMais le plus meurtrier se trouve ici :

Recensions de son autobiographie (Le petit Coco) 1

Recensions de son autobiographie (Le petit Coco) 2

Elle annonce à la fin de son livre que son père, un certain Jean Sigaut, se serait suicidé par noyade après qu'elle eu trouvé le courage de résister à un personnage qu'elle dépeint comme un manipulateur. Il est à noter qu'il lui aura fallu 32 ans (et l'usure de quatre thérapeutes) pour se défaire des griffes de son géniteur qui l'avait traité de tous les noms, pute, grue, connasse, cocotte etc... 1950 + 32 cela fait 1982. La loi Veil datant de janvier 1975 que serait-elle devenue sans cette "révolution sexuelle" sur laquelle elle a le toupet de cracher ?

Mensonges portant sur une charte des "droits sexuels" avalisée par l'O.N.U.

Légalisation en cours de l'inceste et de la pédophilie : Marion Sigaut prise en flagrant délit de mensonge !

Elle soutient qu'un texte avalisé par l'ONU aurait programmé cette légalisation, quelques citation du texte prouvent exactement le contraire. Ce qu'elle dit est, heureusement, faux, archi faux mais personne ne bronche !

Etendue réelle des "réseaux" de "pédophilie"

Voir : Les jésuites et la sodomie, une épître dédiée à Marion Sigaut. Il y a dans ce texte une évocation cryptée d'un vrai réseau de "pédophilie" autour d'une école à vocation musicale sur lequel l'auteur de ce texte a eu des renseignements de première main par des gens qui y ont été employés. Voilà le genre de trafic qui a pu exister comme type de "réseau", on notera que c'était déjà pas mal. C'est une affaire qui n'a JAMAIS défrayé la chronique et il n'a surement pas donné tous les détails. 

Les "jeunesses hitlériennes" comme prototype du milieu LGBT

Pédophilie et délires : Judith Reisman et les "Jeunesses hitlériennes"

homosexualité pédophilie,alain soral,affaire damiens,hopital général,kinsey,révolution sexuelle,judith reisman,marion sigautLa Reisman est une complice américaine de la Sigaut. La Hithlerjungend aurait été constitué de jeunes homos qui auraient poussé leur patron a massacrer les juifs avant de déteindre sur les milieux LGBT. Résultat : 20 à 30 % des Américains seraient "pédés", ce qui serait une excellente chose pour l'écologie et le développement durable mais hélas c'est encore faux ! Elle a pas entendu parler des "étoiles roses" ni de la Nuit des longs couteaux. il y a l'origine de cette histoire de fou un petit fait historique qui a été mésinterprété.

Concernant les "pédotempliers" Marion Sigaut emportée par le soralisme. Les passages importants sont surlignés en jaune.

Les effets pervers et délétères de la hantise de la pédophilie

Obsession de la "pédophilie" et détresse des jeunes

Il s'agit ici d'une assez longue évocation des effets pervers délétères de la hantise de la "pédophilie" sur les jeunes qu'il s'agit de protéger.

Cette sélection devrait être suffisante pour vous édifier sur le cas de la pseudo historienne.

Malheureusement, celui qui veut s'informer au sujet des rares critiques existantes se trouve confronté au barrage constitué par les nombreux échos des internautes crédules qui célèbrent cette femme sans discernement. cette malfaisance ne commencera à prendre fin que lorsque qu'un internaute daignera compléter la notice Wikipédia de la dame. Sauf qu'elle doit avoir là des "fans" susceptible d'y monter la garde.

Critique de la partie historique de des romans de Marion Sigaut

https://oliviermarchal.blogspot.fr/search/label/Marion%20...

Lorsque vous entendrez quelqu'un délirer à propos de "pédo satanisme" faites lui lire ce billet. Le bon sens et le sens des proportions a complètement déserté l'humanité dans ce domaine en particulier. De par la multiplicité et l'épaisseur des pages de délires sur le sujet, toutes les critiques raisonnables deviennent invisibles. Il s'agit vraiment d'une pathologie mentale tenace. Qu'il soit clair que le "pédo satanisme" est un fantasme de "sans dents" qui témoigne d'une bonne dose de désirs refoulés.

Lire la suite

08/02/2017 | Lien permanent

Sylvie Simon est décédée le 8 novembre...

sylvie-simon.jpgAvant d'apprendre le décès des suites d'un cancer du foie de cette "écrivaine"* et journaliste qui vient de disparaître à 86 ans, j'ignorais qu'elle avait été une grande antiquaire, une romancière et auteur d'ouvrage sur le Tarot. Je n'ai rien contre les arts divinatoires et l'astrologie sauf que je préfère le I Tching, livre canonique chinois aux gadgets de provenance incertaine utilisés par les "tireuses de cartes"...

*A noter que écrivain ça se lit aussi comme écrit vain, ce qui pose problème... Je ne revendiquerai pas ce titre...

Sur la biographie et les œuvres de cet auteur voir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvie_Simon

Contre le mythe vaccinaliste

Dans le domaine qui nous occupe c'est surtout dans le domaine de l'abus des vaccinations que la documentation mise à jour est intéressante mais je dois malgré tout faire des réserves sur les tendances excessivement conspirationnistes de cet auteur. Je suis persuadé pour ma part que l'appât du fric vite gagné suffit à expliquer tout ce qui se passe actuelle sans qu'il soit nécessaire par exemple de relier cela aux attaque d'un Mathias Rath à l'égard de l'Union Européenne qui n'est pas une création nazie mais bien américaine remontant aux années 1890.

Les "chaises musicales" de Monsanto

En revanche, les histoires de "chaises musicales" entre Monsanto, la FDA et le gouvernement américain sont hélas une réalité bien documentée. Mais il n'y a pas lieu d'établir un rapprochement avec le procès de Nuremberg comme dans cette vidéo du site Egalité et Réconciliation.

Je rappelle qu'Alain Soral est un personnage très imbu de sa personne qui n'a qu'une ambition lui aussi, faire du fric tout en caressant les jeunes musulmans de banlieue dans le sens du poil, à savoir celui de l'antisémitisme, et d et l'anti-sionnisme. Certes le sionisme n'est qu'un décalque du nazisme et il existe des travaux historiques expliquant parfaitement cette dérivation mais le problème est que Soral a besoin d'une "cour". Ce qui peut s’interpréter de bien des manières. Voir les coulisses de Wikipedia... 

Récupérée par Alain Soral

Ainsi Sylvie Simon a été récupérée par Egalité et Réconciliation qui s'avère très porté sur une forme particulière de conspirationisme à caractère sulfureux :

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Disparition-de-Sylv...

Alain Soral spécialiste des récupération en tous genres...

Marion Sigaud.jpgDans ce domaine, le mouvement a réussi un tour de force en paraissant consacrer les délires d'une pseudo historienne obsédée par un autre type de complot, j'ai nommée la thèse délirante d'un prétendu complot de pédophiles à caractère satanique. Cette folle furieuse de Marion Sigaud s'est attaquée à la royauté française en procédant à une lecture très spéciale de l'Affaire Damiens dont elle a fait une affaire de mœurs.

Je ne peux pas traiter cette question ici bien que j'en ait fait le tour car elle serait totalement hors sujet mais je puis affirmer que cette femme n'a procédé que par amalgames.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Entretien-avec-Mari...

http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-affaire-Damiens-u...

Il y a malheureusement beaucoup de gens parmi nos contemporains qui sont littéralement fascinés par cette thématique et des lecteurs de ce blog ont essayé de m'y "convertir". En vain, comme pour la thèse négationiste à propos du Sida. Je refuse de marcher, j'ai de solides raisons pour cela et je précise qu'il est inutile d'insister car pour commencer, il faut savoir que l'oligarchie financière qui nous gouverne n'a nul besoin de se livrer à un culte "satanique" (avec ou sans messes noires à base de "pédophilie") pour atteindre son but, elle a infiltré ses agents dans les rouages essentiels afin d'aboutir à une déréglementation favorable à ses visées et sur ce plan Sylvie Simon a mis en lumière un certain nombre de faits éloquents mais ce n'est pas à proprement parler une grande découverte. 

Lire la suite

10/11/2013 | Lien permanent

Sida et ”révisionnisme”

virus-sida_1.jpgJ'ai eu l'occasion d'évoquer le "négationnisme" qui se pratique à propos du virus du Sida. Voir à ce propos :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2011/01/10/alain-s...

Ce "négationnisme" se manifeste en avant plan de plusieurs contextes idéologiques assez particularisés.

Cette question a fait l'objet d'un article de Rue89 il y a de cela plus de 6 mois, je n'en ai eu connaissance qu'assez récemment et je n'ai pas eu le temps de revenir sur cette question. Voici le lien :

http://www.rue89.com/2011/06/30/le-sida-nexiste-pas-le-vi...

Voici donc un article assez détaillé sur le plan technique qui devrait contribuer à réfuter le "négationnisme" en question. Je rappelle qu'à mes yeux les choses sont simples : à partir du moment où les trithérapies ont eu raison des infections opportunistes, c'est bien la preuve qu'il existe un agent infectant et en l'occurence un virus à l'origine du syndrome. Bien entendu cette thérapie, ne serait-ce qu'en raison de ses effets secondaires redoutables, n'est pas satisfaisante à mes yeux mais si elle parvient à réduire la charge virale comme elle le fait c'est que l'agent de cette maladie a bien été identifié. Qu'il ait besoin de co-facteurs pour manifester une plein virulence ne change rien à l'affaire et cela veut dire qu'il existe, sans aucune doute, d'autres stratégies que celles qui sont employées pour limiter la mortalité dans les meilleures conditions de confort. Mais ceci est une autre histoire !

Enfin en ce qui concerne le caractère mortifère de l'AZT, j'en ai eu la preuve avec ce qu'a fini par me dire un de mes amis. Il s'agit d'un père de famille qui a découvert sa séropositivité à l'occasion d'examens prénuptiaux. Je ne l'ai su qu'à partir du moment où il a commencé à souffrir d'une infection opportuniste. On lui a proposé ce foutu AZT. Je l'ai averti que s'il acceptait il signait son arrêt de mort. Il a donc refusé ce traitement et s'est dirigé vers la médecine chinoise qui a donné quelques résultats.

Il n'a donc accepté un traitement "officiel" qu'à partir du moment où les trithérapies sont entrées en jeu. Des années plus tard, les médecins qui lui avaient proposé l'AZT ont eu le cynisme ou l'inconscience de lui dire que s'il avait accepté cette monothérapie, ils n'auraient rien pu faire pour lui ! Je vous laisse juge de cette ... "légéreté"... Ainsi va la médecine "académique" et c'est dire tout le bien que j'en pense ! 

Lire la suite

25/02/2012 | Lien permanent

Vacances de Noël

Vacances.jpgJe ne suis l'actualité que d'un œil, elle est trop déprimante. Le seul point positif c'est la démission programmée du "fromage mou" mais ce qui viendra après sera forcément plus ou moins catastrophique. Libéralisme pour libéralisme je préfère les gars de la Marine aux ordonnance de FILLON (prononcer FION) qui fut, ne l'oublions jamais, le complice du nain à talonnettes. Heureusement Matador 1er, Petit Hitler en culottes courtes n'a aucune chance quand aux bondes et hurlements hystériques de folasse de l'enfant gâté par sa seconde mère que j'appelle RAMCON, c'est pour l'instant le bouquet.

Pas envie de commenter quoique ce soit qu'il s'agisse des ordonnances à géométrie variable du trou du cul libéral, de la menace des 11 vaccins contre 3 actuels, de l'interdiction de critiquer les IVG, du Gaba pour transformer les cellules alpha en béta et éventuellement guérir le diabète de type 1, le test pour détecter les cellules métastasiques circulantes à près de 500 €, on verra tout cela à la rentrée.

A part la Noël qui m'assure en général une nuit hyper calme que j'occupe à des lecteurs saines, je crains la seconde fêtes où toute la beaufitude de merde s'agite sans parler des incendies de voitures en banlieues chaudes. Bref s'il ne tenait qu'à moi j'ordonnerai un couvre feux dès 8 heures du soir et ferai tirer sur tout ce qui bouge dès le surlendemain de Noël jusqu'après l'épiphanie. Notez que excellent praticien de MTC, hélas disparu, m'avait enseigné que l'agitation de l'année à venir est assez généralement proportionnelle à celle du second réveillon.

tirelire_fb_02-540x405.jpgOr je sens que ça risque d'être très agité rien qu'à partir de la réaction de deux jeunes, fort bien inspirés au demeurant, contre les exactions d'un sale pédé refoulé nommé Alain Soral qui, faute de pouvoir s'avouer qu'il aimerait baiser des "sauvageons" ose vouloir se présenter comme leur "gourou". Cherchez "Conversano"...

D'autre part, il se trouve que je suis occupé sur un autre front, donc à moins d'une "urgence urgentissime", vous n'aurez de nouvelles qu'en janvier. Toutefois je continue de répondre au courrier.

Ah, n'oubliez pas la tirelire, vous êtes près de 1,5 milliers d'abonnés a être plus ou moins à être suspendu à mes lèvres, alors un petit geste sera apprécié...

Bientôt, l'image symbolique du "petit cochon" que l'on engraisse de piécettes sera; comme les crèches interdite de fait en dehors des maisons particulières. Sale temps !

Lire la suite

14/12/2016 | Lien permanent

Couillonavirus : il y a abondance de molécules actives contre cette pseudo calamité...

souris vaccin.jpg

C'est étrange, appellation "couillonavirus" est largement usitée par Alain Soral mais si je l'ignorais. Or elle n'a inspiré aucun dessinateur, aucun caricaturiste alors qu'il y avait matière a galéjer dans le quasi porno selon un style ironique assez français. Personnellement je trouve cette carence inquiétante. Ce n'est point que j'aime la vulgarité, bien au contraire mais la ressemblance avec un "organe" masculin très périphérique aurait pu susciter quelque gnose plastique à base de gémellité coronavirale.

Voir :  https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/12/15/deux...

Je vous laisse découvrir par vous-même les deux molécules récemment proposée. Il est bon de savoir que l'on n'est pas dépourvu d'armes comme le méchant perturbateur mais vous le savez j'ai misé essentiellement sur les aérosols d'argent ionique colloïdal obtenu par voie électrique. Je pense que c'est ce qu'il y a de moins compliqué et de plus sûr.

300 € pour le kilo d'Artemisia !

J'ai rencontré, en promenant deux clebs que j'emprunte chaque soir pour faire un peu de marche une femme qui me dit avoir claqué 150 € pour acheter 500 g. d'artemisia annua séchée. On peut en avoir 600 g. pour moins de 80 € à la Calebasse verte. Je trouve déjà que c'est hyper cher alors 300 € le kilo, c'est honteux !Certes une douzaine de pied d'artemisia ne m'ont donné que 400 g. de plante séchée, il faut donc de la surface pour un kilo mais bon elle occupe en Afrique des hectares. Seule consolation, mon artemisia maison a été jugée supérieure en fraîcheur, en qualité et en richesse de goût à celle que diffuse la maison du même nom dont le produit est composé d'au moins 80 à 90 % de branches secondaires à la tige centrale sans doute assez vieille en plus.

Enfin d'un côté nous avons des gens abonnés au dogme du tout vaccinal qui trouvent normal de se contenter de Doliprane et de l'autre des gens qui misent sur une plante sans prendre de vitamine C, D et de zinc. Et puis l'artemisia à titre préventif je ne suis pas sûr que ce soit bien judicieux quand on néglige des articles plus essentiels. La dame dont je parle a acheté sur le Net de l'argent colloïdal mais comme c'est marqué sur le flacon "usage externe", elle refuse d'en avaler alors que je lui ai donné la marche à suivre à au moins 4 ou 5 reprises pour s'en servir correctement. 

Certains "dissonances cognitives" sont probablement insurmontables

Dans de telles conditions de "blocage cognitif" de part et d'autres, je ne peux, c'est devenu nécessaire que dire les choses en "cognant", le cas échéant, je vois que ni la persuasion ni la "manière forte" ne marchent alors dans ces conditions, je n'ai ni à regretter ni à m'excuser d'être plus ou moins brutal. c'est le fond qui compte et comme sur ce point on ne m'a jamais opposé de véritable contradiction, je maintiens mon cap pédagogique. Si cela ne marche pas, et je le crains, à l'impossible nul n'est tenu !

Jai le sentiment d'user de mon énergie pisser dans un violon mais dans un violon ou ailleurs çà a le mérite d'au moins soulager provisoirement...

Lire la suite

29/12/2021 | Lien permanent

Nexus n° 95 évoque le survivalisme...

Nexus95.jpgLe n° 95 de Nexus contient plusieurs articles intéressants donc voici le compte-rendu. Plusieurs articles sont consacré au survivalisme avec une confrontation des points de vues masculin et féminin. Les hommes pensant réserves et armes donc guerre et les femmes voulant jouer plus sur la solidarité. L'approche est essentiellement philosophique, quant aux mesure à prendre il faut consulter les ouvrages dédiés à cette question.

Notez en passant que Alain Soral, qui est un trafiquant d'idées volées et un commerçant qui surfe sur les toutes sortes de rubriques "mode", a créé une boutique pour les amateurs de survivalisme. Mais avant d'acheter quoique ce soit, étudiez bien toutes les éventualités possibles. 

Les deux approches sont forcément complémentaires et dépendront des circonstances qui sont assez imprévisibles. Ce qui retient mon attention c'est qu'il me semble que ce serait la première fois que cette revue aborde le sujet sur près de 25 pages. Or tous les indicateurs sont au rouge pour 2015. La plus vieille agence financière qui a plus d'un siècle d'existence et avait prévu 1929 et 2008 annonce une aggravation pour l'année prochaine. Plusieurs lettres confidentielles ciblant également 2015. J'ai noté d'autre part, sans me souvenir où, que la Suisse craignant une invasion de son territoire aurait anticipé cette éventualité. Enfin depuis le temps qu'on annonce un crash, il finira bien par arriver. Ne me demandez pas plus de précisions, je considère que l'économie est bien la chose la plus importantes loin devant les "bagatelles" du style "mariage pour tous", mais les techniques spéculatives m'échappent et tout ce que je sais c'est que les bornes ont sauté depuis longtemps de sorte que nous sommes plus interdépendants que jamais. Recourir à une "divination" par le I Tching notamment serait sans doute plus efficace que de consulter les cogitations des économistes mais encore faudrait-il avoir des questions précises à poser et être suffisamment motivé pour que cela fonctionne...

Une douzaine de pages sont consacrées à un homme et une femme, cette dernière étant avocate, qui font trembler les banques. Le fait que toutes les banques pratiquent l'usure n'est pas à proprement parler une nouvelle, quand à leur faire rendre gorge la voie pénale reste largement impraticable. Voilà un article à lire qui est intéressant sur le plan du droit et montre une fois de plus que l'actuel président se contrefout des gens qui n'ont pas de dents... 

Un article porte sur l'impossibilité d'un débat sur le désarmement nucléaire. C'est le genre de choses qui ne risque guère d'évoluer. Il faudrait d'abord commencer par déterminer s'il existe une alternative au nucléaire civil, ce qui pose le problème des énergies alternatives.

Neurones miroir : article sans intérêt puisque l'on en reste au stade d'hypothèses sans débouché.

Violence de la médecine envers les femmes : les femmes ayant tendance à se plaindre plus souvent qu'à leur tour il y a là un problème sérieux à cause notamment du caractère féodal, le mot n'est pas trop fort, de la médecine française. A lire impérativement.

Deux articles concernent Viktor Schauberger qui est connu de quelques lecteurs en raison de ses théories sur l'eau et sa dynamisation. Le premier article est une présentation du personnage. Beaucoup de zones d'ombre demeurent. Le second concerne un film tourné autour d'un ancien camp de concentration sous lequel demeureraient des souterrains inexplorés et un complexe au sein duquel les nazis auraient expérimenté des techniques "implosives". Entendre par là un moyen de recourir à l'énergie atomique de façon naturelle et sans effets négatifs. Tout cela reste très vague. Il fallait s'attendre à apprendre que le gouvernement autrichien aurait mis le boisseau sur cette partie de l'histoire en voulant l'occulter. Le problème est que les vestiges d'appareils conçus par Schauberger ne sont pas fonctionnels (Répulsine et Cie). L'énergie libre est sans doute une réalité quelque part mais pour l'instar on en est réduit à rêver et cela risque de durer encore longtemps.

Le n° se termine par l'inévitable papier sur l'armée face aux OVNIS, sujet qui a le don de me barber. J'ai bien des raisons de penser que si les phénomènes décrits sont bien réels on est confronté à ce que j'appellerai une "technologie préternaturelle" et au fond à des sortes de "diableries". C'est l'une des hypothèses de Bertrand Méheust. Quant à l'article sur la quatrième chambre de Khéops, on a fait tellement de "salades" autour des pyramides que c'est aussi un sujet qui me lasse et auquel je beacuoup de mal à m'intéresser.

Lire la suite

25/11/2014 | Lien permanent

”Fin de de partie” pour la thèse répandue par ”Faits & Documents” d'un ”travelo” régnant au sommet de l'Etat !

brigitte-macron-et-sa-photo-tres-mal-retouchee-en-couverture-d-un-grand-hebdomadaire.jpg

La main que vous voyez sur cette photo mal retouchée est-elle une main d'homme ou de femme ? C'est une mains de vieille pas de vieux !

Bref, comme l'a déclaré avec force la vraie Brigitte à propos du dérapage constitué par l'affaire Benalla, il faut arrêter les conneries !

Notez que si j'ai écorché des noms c'est pour tromper les moteurs de recherches et éviter d'attirer l'attention sur ce blog et réserver mon propos à des gens sérieux. Malheureusement cette espèce est en voie de quasi complète disparition...

J'ai expliqué dans un post précédant sur je viens de supprimer comment mon attention a été attirée, par une amie qui a trouvé à notre Brigitte nationale des paluches et des panards de mec, sur la thèse, lancée, je m'en suis rendu compte par la suite, par Xavier Poissard, directeur de Faits & Documents, la feuille de feu Emmanuel Ratier.

Il est très difficile de trouver des réactions à la thèse (foireuse) lancée par cette feuille et c'est un abonné qui m'a signalé celles qui existent et ça se limite à peu de choses près à 2 fils de forum des plus débiles, et deux articles de blog dont un qui a fait l'impasse sur la prétendue disparition, pour cause de "transition", d'un certain Jean Michel Trognon. L'auteur dont il s'agit, une sorte de conseiller financier passionné de "geopolitique profonde", semble s'être borné à résumer les 4 premiers numéros de Faits & Documents sur le "mystère Brigitte micron" sans adhérer à la thèse finale à base de ce "transsexualisme" qui veut faire de Brigitte le pendant hexagonale de Michèle Obama, laquelle a été suspectée de n'être pas une vraie femme..

J'ai pu obtenir par le fidèle abonné, le fac simile du n° 501 qui traîne sur le Net et a été linké sur l'un des fils de discussions évoqué. Ces 12 pages sont totalement illisibles, il faudrait avoir lu tous les livres et articles parus sur le couple pour s'y retrouver. D'une part les choses sont embrouillées à volonté et on table sur une coïncidence peu significative. Jean Michel est censé avoir disparu d'une société familiale des "Trogons" au moment correspondant à celui où B(A)M situe sa sortie, en tant qu'actionnaire, de l'une ou l'autre des sociétés familiales. On ajoute à cela que l'acte de naissance de Jean-Michel est introuvable et que c'est suspect parce que l'accès à cette pièce pourrait révéler la "transition" alléguée.

Si je peux obtenir les 4 numéros de F&D manquants sans avoir à payer 8 € par numéro, je ne manquerai pas de regarder tout cela de près. Mais je suis persuadé que cette thèse est complètement bidon. Comme on ne manque pas de photos du couple élyséen j'ai pu porter mon attention sur les mains et les pieds de la première dame.

Je ne vois, sur ce point, rien d'étrange, en revanche la finesse de ses jambes; que leur propriétaire aime exposer par des tenues ultra courtes, tend à franchement ruiner l'hypothèse d'un changement de sexe. Ou alors il faudrait, mais je n'en suis même pas sûr, qu'il ait été engagé à l'adolescence. Jean-Michel étant né en 1944, çà nous amène vers l'an 1957/59. La chose n'était pas entrée dans les mœurs et ne l'est toujours pas en France si c'est chose faite au U.S.A et au Canada particulièrement où l'on irait jusqu'à emprisonné un père qui refuserait à son fils ou sa fille le traitement de ces "dysphories de genre" devenues contagieuse par le biais des réseaux sociaux. Enfin, ça ne peut pas cadrer avec la mentalité d'une riche famille provinciale comme celle des "Trognons".

Et a ce propos l'article du n° 501 laisse à entendre que la réflexion de Jacques Lang soulignant que la dame aurait les plus belles jambes voir les plus fines gambettes de Paris, et ce à l'adresse d'une clientèle people qui serait dans le secret des dieux élyséens est bien le genre d'insinuations par lequel on peut vouloir prouver à peu près n'importe quoi.

J'ajouterai que l'interprétation correcte des thèmes de naissances correspondent parfaitement à ce que l'on peut constater. C'est bien Brigitte qui porte la culotte et contrôle tout au sein de l'Elysée et de cela on en a des preuves dans la presse. N'a t-elle pas souligné dans une certaine presse qu'elle serait plus méchante que son mari quant ce dernier à tendance à tergiverser. Et quand à ce que l'astrologie révèle de la comparaison de thème entre Emmanuel et le faux Alexandre marocain, là aucun doute : des aspects d'une exactitudes remarquable dénonce l'existence d'affinités et le souvenir du premier niant que l'autre ait été son amant, ne peut que faire sourire. L'astrologue auquel je pense s'est borné à dire qu'ils étaient manifestement copains comme cochons.

En tout état de cause la question de savoir si l'Emmanuel préférerait les hommes forts aux femmes est secondaire. Les listes d'hommes célèbres tenus pour "grands" font la part belle aux mecs qui, tel votre serviteur, préféreraient vivre avec un semblable que de se risquer à lier son destin à celui d'une femme. Le seul problème est celui du en même temps et ça s'applique pour commencer au couple en question en ce sens que l'homme fort dudit couple c'est bien la femme, sans que celle-ci puisse avoir été l'objet d'une transition hormono-chirurgicale. Sans qu'il y ait nécessité d'insinuer quoique ce soit, cela saute aux yeux et tend à nous les crever !

En parcourant, l'un des fils évoqué plus haut, le plus débile des deux, l'autre étant censé avoir été lancé par des écolos rouges bruns, je me suis rendu compte que ce qui les choque le plus c'est la thèse du "viol" du Sieur Emmanuel par Brigitte, officiellement à 16 ans mais en réalité à 14 ou 15 ans.

Avant d'aller plus loin, de même que pour l'affaire Duhamel j'ai du mettre les points sur les i au sujet de l'inceste (qui ne peut exister qu'entre personnes de proche parenté et en plus de sexe différent), je doit rappeler ce que dit le Code pénal en matières de délit sexuel, il distingue trois catégories qui sont :

  1. Les atteintes sexuelles.
  2. Les agressions sexuelles.
  3. Les viols

Si la prof de français de l'Emmanuel était une femme vraie au fausse, soit un homme s'étant fait trancher la bite, il ne saurait y avoir eu de "viol" car notre Code n'envisage la chose qu'au sens propre, savoir une pénétration sexuelle non consentie. La seule chose sûre étant qu'il y a eu séduction réciproque.

Venant soit d'une femme ou même d'un vulgaire travelo, la question qui se pose est celle de savoir si la thèse défendue par un psychothérapeute italien à la veille des élections est juste qui prétend que l'Emmanuel aurait été rendu psychopathe du fait du "VIOL" subit à l'orée de son adolescence.

Ma réponse sera claire : l'adulation subie par le sujet considéré tant de la part de sa prof de théâtre que de sa grand mère (et celle-là il faut prendre garde à ne pas l'oublier...) n'est nullement la cause première de la perversion narcissique que de nombreux observateurs et commentateurs politiques dénoncent à commencer par François Asselineau.

En d'autres termes cette adulation d'un adolescent par deux femmes qui en ont fait leur Pygmalion n'a fait qu'aggraver une psychopathologie préexistante de sorte que, une fois de plus, je ne peux que constater une assez large incompétence de la part de ces gens souvent fort "toxiques" qui constituent, pour une largement par, la confrérie des "psys", toutes "écoles" confondues.

L'étude astrologique à laquelle j'ai fait allusion montre bien que si lé séduction a fini par un mariage, son véritable objectif a relevé d'une forte ambition mondaine mais non d'un véritable partage d'amour.

Et dans l'un des fils de forum, j'ai été littéralement estomaqué de constater que faute de pouvoir démontrer la réalité d'une "transition" d'un Jean Michel en Brigitte, lorsque quelqu'un est venu troubler intentionnellement leurs jeux débiles en leur mitonnant une provocation aux petits oignons, c'est-à-dire en faisant porter l'attention sur le caractère délirant de la thèse de Karl Zero lorsqu'elle postule qu'un enfant sur 5 est systématiquement abusé sexuellement, les loups, si je puis dire sont sortis du bois en montrant les dents...

La réaction peut se résumer ainsi : au fond que Brigitte soit un "travelo" ou pas, on s'en tape ce qui est scandaleux c'est qu'elle ait "violé" (sic) un garçon de 15 ans au point de le rendre dingue !

Décryptage : Avec ou sans "transition" c'est bien une femme ou une apparence de femme qui a séduit un jeune garçon ! Je comprendrais que l'on se scandalise si c'était un prof homme qui avait séduit l'Emmanuel mais ce saurait être le cas. On reste dans un cadre "hétéro" alors comment se fait-il qu'en 2021 on soit revenu à la mentalité d'avant Mourir d'aimer ! La loi condamnait une prof susceptible de s'éprendre d'un garçon de moins de 18 ans. La question est comment se fait qu'il que 40 ans après l'assouplissement de la loi à cet égard, on puisse trouver s'émouvoir qu'une femme se soit fascinée pour un adolescent qu'elle a jugé talentueux, d'autant plus que l'on n'a aucune certitude qu'il aient couché ensemble. Et si tant est que l'on puisse avoir une certitude à ce sujet, je mettrais ma main à couper que risque fort de n'avoir jamais été le cas. Cela ne pose un problème moral qu'à l'égard du mari condamné à se faire tout petit après avoir été cocufié par un gamin. Pour ma part et quand à imaginer un roman, le décès du cocu un 24 décembre au soir tendrait à m'inspirer la thèse d'un suicide et non d'un assassinat par empoisonnement...

Maintenant, si on s'intéresse de près à Xavier Poussart, le directeur de F & D que constate t-on ?

  1. Que les dernières livraisons sont axées furieusement sur la hantise de la "pédophilie" soit 5 numéros axé autour de la thèse d'un "viol pédophile" de la part de celle qui est devenue première dame de France, série précédée d'un non moins long tartinage sur l'affaire Epstein toujours compliquée à souhait pour en faire une histoire de "réseau international de pédophilie" alors que le % de pédophilie dans cette histoire de pure prostitution est probablement quasi infinitésimal.
  2. Quand on cherche se faire une idée plus précise de ce Xavier on tombe sur des vidéo d'Alain Soral elle aussi axées sur la même hantise, lequel fait semblant de dénoncer les atteintes porter à la famille traditionnelle.

J'ai  dénoncé sur ce blog une partie des impostures d'Alain Soral qui, pour commencer est un "homo refoulé. Vous trouverez sur le net pas mal d'articles allant dans ce sens et voici une série d'article de votre serviteur portant sur le "phénomène" à deux pattes que tout le monde connaît :

http://silicium.blogspirit.com/apps/search/?s=%22Alain+So...

J'en reviens au fil de forum débile déjà évoqué : il s'y trouve un imbécile qui a sonné le tocsin en suggérant que le "quelqu'un" intervenant serait Alain Soral alors que ledit intervenant venait de mettre en cause la personnalité trouble du manager d’Égalité et réconciliation qui après s'être vanté de s'être marié à l'Eglise a bel et bien foiré son union en s'abstenant de donner des détails sauf qu'on peut deviner que c'est sa femme qui a du tout faire pour le jeter. Et tout le fric qu'il a tiré de ses admirateurs en faisant d'Israël et du CRIF la cause de tout nos maux lui a permis de s'acheter un grand appartement en Suisse où il en est réduit à se cacher.

Aussi n'est-il pas étonnant que l'administrateur du fil de forum débile a carrément viré toutes les interventions du "quelqu'un" reconnaissant du même coup que les interventions ont bel et bien ruiné le propos de la bande du genre d'imbéciles des deux sexes qui se passionnent pour le prétendu "scoop" de Faits & Documents

Observations, confidences et considérations diverses susceptible d'illustrer la dinguerie ambiante et les régressions et malentendus qu'elle suscite

Deux exemples de négativités engendrée par la hantise de la pédophilie

Un candidat élève probablement rendu fuyant par un proche

J'ai du faire allusion au fait qu'étant musicien d'église, l'occasion s'est présentée à deux reprises de transmettre mon art à deux gosses, le premier était un enfant de 5 ans et le second un garçon de près de douze ans. Tous deux sont tombés amoureux de l'instrument historique que je mets en valeur. Le premier à maintenant 7 ans. Il est à un jour près mon jumeau astrologique. Même orientation de thème, même Soleil conjoint à Sirius. L'astrologue que j'évoque plus loin a diagnostiqué qu'il s'entendra fort mal avec les femmes. Mais il n'a pas la configuration qui explique mon genre de penchant et sa mère me dit qu'effectivement elle a bien du mal avec elle.  Je lui ai donc conseillé de s'en remettre à un prof de piano des environs. Étant hyperactif, ce prof l'a mis à la percussion.

Le cas de son aîné est différent, il n'avait jamais mis les pieds à l'Eglise et alors qu'avec des camarades ils faisaient les fous dans l'édifice et que je travaillais à la tribune, ils y sont montés et celui auquel je pense a été captivé, a pris une vidéo. Et il est devenu assidu comme enfant de chœur et voudrait apprendre à jouer. Je ne suis pas très enthousiaste car je n'ai pas la pédagogie qui convient pour un enfant car il faut pouvoir faire en sorte que ce soit un jeu. J'ai cependant accepté, sa grand mère apprenant la passion subite de son petit fils est venu m'écouter, elle avait les larmes aux yeux tant il est vrai que je connais les secrets de la musique ancienne et que ça s'entend... 

Le gosse a un très beau portable mais les SMS ne lui parviennent qu'une fois sur 3. Il s'est avéré impossible de lui donner un RV avant ou après les offices. Problème aussi avec les mails et un message sur le répondeur. Je pense que ça vient de Free qui merde dans le secteur. J'ai tenté ce matin de l'appeler pour lui dire de se présenter avant l'office ou après. Quelqu'un a décroché et raccroché sans un mot.

Je suis près à parier que c'est un proche qui a pris la communication et que ce dernier s'étonnant d'une proposition de leçons gratuites me prêteraient des intentions suspectes. La gratuité s'explique par le fait que je m'estime incompétent pour démarrer un gosse, je le répète de n'ai pas la pédagogie et je n'ai pas envie d'avoir trop d'effort à faire pour l'acquérir. Je préférerais avoir à faire avec un ou une ado ayant déjà un solide technique de clavier et qui sache lire la musique. L'écueil étant que trop de piano risque de solder par l'impossibilité d'acquérir la maîtrise des doigtés et autres idiomatismes relatif aux styles anciens.

Le mieux, dans cette histoire, est de garder le silence et de voir ce qui va se passer. Le môme est surtout content d'aller à la messe, si subitement on ne l'y voit plus, il se sera passé quelque chose. Un paroissien l'a vu s'extasier en levant les yeux vers l'instrument et m'a pressé de répondre à sa demande. Je dois avouer que si j'acquiers la preuve que l'enfant a été découragé pour de mauvaises raisons, j'y verrai une excellente chose pour ce qui me concerne, celle qui fait que la loi du moindre effort s'impose devant tout autre considération. Il ne faut pas rêver acquérir les bases pour commencer à pouvoir vraiment s'exprimer par la musique est chose nécessairement longue et passablement ingrate. Il m'a fallu pour ma part, beaucoup de persévérance plus une aide assez providentielle pour réunir les conditions qui m'ont permis de "percer" dans un domaine très spécialisé en tant que musicologue. Je n'ai donc pas envie de perdre du temps en vain car j'ai une collègue très douée à cet égard sauf que la joindre relève d'une véritable expédition vu la distance.

Les effets de cette hantise sur une institutrice future formatrice

Puisque j'en suis a devoir constater les effets pernicieux de la hantise de la pédophilie telle qu'elle est orchestrées par de sinistres connards tels un Karl Zero, j'ai posé la question du "1 sur 5" à une institutrice appelée à devenir formatrice. Et bien elle y croit ! Je lui ai demandé si elle avait réfléchi au caractère manifestement exorbitant d'une telle proportion... Visiblement non ! Elle a détourné la conversation sur les soucis que lui cause la perspective du concours qu'elle doit passer prochainement.

Considération sur la négativité d'une majorité de "psys"

Je vais à présent vous parlez de cette misérable engeance que constitue les "psys" toutes causes confondues attendu que j'ai des raisons de penser qu'il y a parmi eux 80 à 90 % de déchets totalement incapables de réaliser à quel point les nouvelles marottes style "théorie du genre" sont parfaitement toxiques.

A ce propos, m'étant révolté contre un père assez brutal, le toubib de la famille m'a jeté dans les bras d'un "psy" et le bon côté de la chose, c'est que l'Assurance Maladie m'a payé, pendant plusieurs mois un voyage à Paris à peu près tous les 15 jours, j'arrivais le matin pour une séance dans un dispensaire pour un entretien face à face avec un personnage qui débutait sa carrière et est devenu ensuite une sommité.

Je n'ai rien tiré de ces séances et j'ai du me rabattre sur un praticien de province que très rapidement j'ai vite récusé en le tra

Lire la suite

20/11/2021 | Lien permanent

Page : 1 2