Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2019

Frugaloo, une hérésie ?

osez-la-frugalite-.jpg

Je ne suis pas un lecteur assidu de Effervesciences, loin s'en faut mais il m'arrive d'acheter un n° de temps à autre...

Mon attention avait été attiré sur cette revue du fait qu'elle a marqué son intérêt pour les découvertes d'une certaine Jacques Rousseau qui sont en relation avec la bioélectronique de L.C. Vincent. je me souviens de précision sur sa fameuse baignoire, à moins que ma mémoire ne m'ait trompé. Si j'en avais les moyens j'achèterai la collection presque complète mais 250 €, ça fait cher et en plus cela tiendrait une place phénoménale. Cela dit si quelqu'un a quelques pdf, je serai ravi de signaler ce qui mérite de l'être.

Effervesciences vend ou vendait un CD de "ronronthérapie" enregistré à partir du chat de la rédaction, un rouquin et les rouquins sont généralement très affectueux. Cela dit je n'ai pas besoin de CD, j'ai ce qu'il faut à la maison car la bestiole a l'habitude de coller son museau à mon oreille pour émettre en direct. Peut-être que ça manque malgré tout de stéréophonie mais c'est assez d'un compagnon qui ne manque pas quand on oublie de le servir à l'heure qui fait tomber des objets exprès pour vous obliger à lever.

Enfin, soit dit en passant, j'ai connu bien pire avec une chatte, les femelles étant très possessives, voire un peu hystériques et plus ou moins compliquées quand il s'agit de l'heure des câlins. Elles savent vous faire comprendre que vous êtes chez elles et non pas chez vous ! Les matous viennent aux heures des repas et ne nous squattent vraiment que quand la température baisse. Et j'ai oui dire que les "minets" à 2 pattes, plus ou moins sauvages agiraient de même. Comme quoi la différence de psychologie entre les sexes n'est pas un effet d'une éducation inégalitaire mais a bien des causes biologiques et hormonales en particulier. D'où mon agacement à propos des arrières plan d'une certaine "théorie du genre" conçue principalement et à dessin pour émasculer, au moins psychiquement et en attendant mieux, les garçons dès la maternelle.

Frugalo qu'est-ce que c'est ?

Ce sont des "kits" à base de raisons sec infusés de plantes et composition d'icelles sont indiquées mais sans justification. On peut très bien faire renfler des raisins secs,et même tout fruit sec, en les trempant dans une décoction ou un extrait plus ou moins concentré. Mais quid de la conservation ? Et si les plantes sont efficaces ne serait-il pas plus simple de grignoter des raisins d'un côté et de boire une tisane ou une T.M. de l'autre comme boisson.

Le coût : 4 kits pour 4 fois 36 heures de pseudo jeune, je trouve que ça fait cher !

Pour commencer il faudrait avoir des témoignages mais rien !

Voir : https://effervesciences.fr/21-osez-la-frugalite-

L'objectif

Partant du constat que les jeûnes intermittents sont très bon pour la santé, il est proposé une solution présentée comme aussi efficace mais sans le stress de la flotte sans même un peu de pain sec pendant presque 2 jours. Les raisons sont proposés au fond pour tromper sa faim. Une fin où la part des fantasmes est, me semble t-il, centrale ! Il m'est arrivé de jeûner une semaine en période de carême non pour des raisons de pénitence mais parce la période est favorable selon ce que m'avait dit un acupuncteur aujourd'hui disparu. L'objectif étant de limiter les apports à 6 ou 700 kcal/jour. Ce sont là des chiffres qu'on trouve chez Cousens pour le diabète et qui ont été repris par plusieurs auteurs dont Houlbert à propos de son régime Nash.

Les fruits secs, une hérésie ?

Ce qui m'a interpellé c'est que les raisins, les figues, les dates, enfin tous les fruits secs sont plus ou moins gorgés de glucides, or ce sont bien eux, plus que les lipides, qui, apportés en excès favorisent la fabrication de graisses qui peuvent engorger le foie et les organes. dans le dernier n° de Effervesciences il est question des différentes graisses, la brune étant la meilleure et la blanche excessivement nocives en excès. Justement une restriction calorique favoriserait la production d'une "graisse belge" et contribuerait à l'élimination de la mauvaise graisse. Tout cela est bel et bon mais au final je doute que les fruits secs soient la bonne solution.

Hérésie, sans aucun doute !

Alors j'ai regardé l'une des pages qui recense les IG, la charge glucidique et la valeur énergétique des principaux aliments.

Il est clair que pour arriver dans les meilleures conditions à une réduction des apports caloriques, il vaudrait mieux se tourner vers les graines ou plus exactement les noix voir quelques olives noires. Vous avez le choix entre la noix dite de Grenoble, les noisettes, les noix de cajou, les cacahuètes non salées tandis qu'avec les fruits sec ça tourne autour de 50% de glucides alors qu'avec les noix l'IG et la charge glucidique son "négligeables" (noix de Grenoble) ou varie entre 15 et 25.

J'ai un peu navigué dans le Mercantour, il y a des marmottes (comme représenté sur le petit dessin) mais pas de vignes et comme baies il n'y a pas grand chose de très sucré, des cynorhodons peut-être.

Une "arnaque" ?

Disons que ça m'en a tout l'air. Le terme est peut-être un peu excessif mais quoiqu'il en soit la logique m'incite à croire qu'il s'agit d'une tromperie caractérisée. Je n'ai pas jugé utile de poser des questions à qui de droit mais vous pouvez le faire à ma place. J'en ai marre de passer du temps à me gendarmer ! Je doute que l'on puisse m'opposer un "droit de réponse" en me contredisant et je serais heureux d'avoir connaissance de la façon dont été prises mes remarques.

 

  • EFFERVESCIENCES - EDITIONS MIDINNOVA SARL, 51 route d'Espagne 31100 Toulouse France
  • Tél. : 05 61 40 23 66
  • E-mail : contact@effervesciences.fr

 

Cela fait plusieurs questions en plus de l’inopportunité de fruits secs forcément très et trop glucidiques. A savoir comment les raisins sont "infusés" et pourquoi telle combinaison de plantes? Je connais assez bien la phytothérapie et je ne vois pas de rapports flagrants avec les divers objectifs. A noter que les "raisins magiques" ne sont pas "infusés" ce qui est à priori assez contradictoire.  

02/12/2019

Linky : la résistance par barricades est condamnée à terme...

2-768x577.jpg

Un abonné vient de réagir à la publication, dans l'après midi, de mon dernier article sur le Linky.

Je reproduis le texte avec mes remarques. Ce lecteur a parfaitement raison. Si je n'ai pas parlé de cela plus tôt, c'est aussi parce que je n'ai pas voulu "démoraliser" mes lecteurs.

Comme je l'ai expliqué dans l'article en partie contesté, j'ai refusé de me solidariser avec la personne qui voulait lancer une action dans la petite ville où je demeure. Et je ne suis pas sur que toutes les personnes présentes aient bien compris qu'on a merdé dès le début avec cette histoire. Tout est parti de travers dès l'origine : je me rappelle qu'on a mis l'accent sur les "atteintes à la vie privée". Michel Dogna comme les autres. C'est assez franchement stupide : la "vie privée" de 99,99 % des citoyens est si franchement inintéressante et si conventionnelle que c'est péché d'orgueil que de se soucier d'une éventuelle divulgation ! l'échec était couru d'avance !

Bref, les manœuvres judiciaires visant à faire condamner des particuliers pour "barricades" ne viendront pas avant 2021, c'est le terme prévu pour la campagne de déploiement. C'est donc fin 2021, voir seulement en 2022 que les tribunaux civils seront appelés à instrumenter pour contraindre les derniers résistants à céder. C'était une perspective évidente mais très malaisée à annoncer. J'ai cru plus charitable de tabler sur le répit qui est d'environ deux ans et encore une fois l'urgence c'est de faire la lumière sur certains problèmes techniques. Mais puisque la question de l'issue négative a été soulevée, autant annoncer la couleur dès maintenant.

Une question mal documentée en passant

Lors de la transition, il s'écoule un délai entre la pose des Linky et la "mise en onde" du réseau local qui réclame l'ajout d'un concentrateur au niveau des transfos. C'est la transition des relevé durant cette période. Est-ce que le poseur du Linky relève les indices. le compte qui est neuf est-il a 0, n'y a t-il pas un risque de se voir assigner un compteur qui n'est pas le nôtre. les poseurs travaillent à la tâche, je les vois mal se charger de cette besogne ingrate. Si c'était les agents d'EDF ce serait différent, ce sont des gens consciencieux, je les ai vu opérer. Mon père était agent des Télécoms, au temps où il s'agissait encore de deux monopoles administratifs les uns et les autres se connaissaient et s'appréciaient. Mais avec la privatisation à toutes berzingue c'est devenu le BORDEL !

Contenu de l'échange

Bonjour,

Votre dernier article sur le Linky, s'il est assez bien documenté en ce qui concerne l'efficacité réelle ou supposée des filtres, est beaucoup plus discutable en ce qui concerne l'attitude à adopter pour s'opposer à la pose de cette merdouille jaune.


RE : Verte pas jaune mais c'ets bien de la MERDE, je dirais même noire à tous égards...


Tout à fait d'accord que les Maires n'ont pas droit à la parole dans ce domaine.


RE : Je serais + nuancé, disons qu'on nous a embrouillé et qu'il reste que les collectivités locales sont propriétaires de tout ce qui est basse tension donc comptage. Enfin le problème est que la plupart des arrêtés sont mal ficelés et que les pisses copies des médias sont à tuer quant il s'agit de rendre compte correctement des affaire judiciaires. On est loin des vieux comptes rendus de la "Gazette de Palais" qui ont bercé mes études dans le domaine.

Voir à ce propos la surprise que va causer la relaxe du cardinal Barbarin pratiquement acquise pour le 30 janvier prochain : tout çà parce que le dernier procès sur citation directe a fait double emploi avec le procès initial et que la juge n'a pas fait ce qu'elle aurait du faire. Difficile de rendre compte d'un tel merdouillage comme je devrais le faire surun autre blog parce que d'abord les compte rendu d'appel qu'on peut trouver présentement sont loin de revêtir la clarté qu'on serait en droit d'attendre dans le domaine. Pour ce qui concerne le Linky on n'a jamais le contenu des jugements des TA !

Par contre tous les roquets qui aboient pour se faire de la pub (et récolter des dons ou des adhésions), style Robin des gouttières ou Stop Linky, trompent les gens en leur disant qu'ils peuvent barricader leur compteur si c'est dans leur appartement. C'est ARCHI-FAUX.

RE : Je crois avoir été un des seuls à dénoncer l'opportunisme intéressé de tous ces fumiers. N'ai je pas descendu en flamme Stéphane Lhomme ? Qui d'autre à osé gifler publiquement cet activiste qui n'a trouvé là qu'un moyen de se faire mousser voir de gagner du fric ! Concernant "Robin des gouttières" je note des choses intéressantes dans un test de l'Absoplug, quoique en grande partie mal ficelé et qui pose diverses questions. J'y reviendrai, notamment à propos d' "énergie réactive".


Il suffit de consulter les petites lignes de son contrat signé avec EDF ou plus récemment avec Enedis, pour se rendre compte qu'au chapitre des obligations de l'abonné on trouve ceci :

Cet extrait est tiré des CGV de 2015


On trouve la même chose en 2018, par exemple et je me suis "amusé" à déterrer mes vieilles factures de ....1975.... : Même chose !


Autrement dit : chaque abonné a depuis toujours signé qu'il s'engage à laisser EN TOUS TEMPS LIBRE ACCÈS à son compteur, mais aussi à son installation électrique, si par exemple EDF est en droit de soupçonner une "perturbation" induite sur le réseau en provenance de l'installation interne de l'usager (un comble !). L'abonné est, et a toujours été, tenu contractuellement de laisser libre accès au dispositif de comptage. Point barre !


Et d'autre part, il est spécifié textuellement que le compteur peut être remplacé A L'INITIATIVE du fournisseur, en fonction des progrès technologiques OU D’ÉVOLUTION RÉGLEMENTAIRE !!!!!!!!!!!!!! Comme c'est Bruxelles en Europe qui est à l'origine de cette directive, on est "plombé" deux fois !

Si après avoir lu ça, on persiste à dire qu'on est en droit de refuser cette m...de, c'est qu'on est définitivement c.n ! Désolé !

Voir aussi ici : https://particulier.edf.fr/content/dam/2-Actifs/Documents/Offres/CGV_tarif_bleu.pdf

Ce serait sympa de votre part de "rectifier le tir" dans une prochaine newsletter !

RE : Vous avez parfaitement raison et j'ajouterai que tout cela tombe sous le sens ! D'où l'inutilité de récupérer la photo des CGV...

Je dois vous dire que j'ai été sur le point d'ajouter une réserve, en disant que je prévoyais que c'est, de toutes façons, reculer pour mieux sauter mais que les poursuites viendront à la fin de la campagne de pose pour les derniers récalcitrants. Raison pour laquelle j'ai renoncé a barricader la porte de mon immeuble.

On n'est que 3 et on est d'accord mais il suffit qu'un seul oublie de fermer la porte pour que les monteurs s'insinuent. Donc je préfère bloquer pour contrôler le boulot. J'en profiterai du reste pour, contre un billet, demander un échange de phase car je suis sur la plus mauvaise du secteur et l'hiver j'ai des chutes de tension. j'ai du bidouiller mes onduleurs pour qu'ils cessent de me casser les oreilles quand les légions d'esclaves motorisés rentrent de leur job vers 18 ou 19 heures tapantes..

Il y aura donc des condamnations médiatisées pour faire plier les derniers "résistants". Pour l'instant ENEDIS ne peut pas se lancer dans ce genre de pratique. Ca plus les GJ et la levée de boucliers sur la réforme des retraites ça risquerait de faire beaucoup et de vraiment foutre le feu aux poudres.

Bref ce n'est pas ce qui m'inquiète pour l'heure ce sont les moyens de contrôler et préparer la transition, l'urgence c'est le filtrage préalable et l'éclaircissement de certains mystères et les choses avancent. J'évoquais plus haut le problème de l'énergie "réactive". J'ai la confirmation qu'elle n'est pas facturée mais qu'elle entre en jeu dans la puissance consentie par le niveau d'abonnement. Ainsi la pose de 20 filtres Stretzeriser ou analogues correspond à l'abonnement de base. Si donc en plus on alume le moindre bidule le Linky va couper le jus. Reste à comprendre le mystère de cette "énergie réactive" prise en compte mais non encore facturée mais qui risque de l'être.

Désolé pour la longueur mais comme la question passionne, je peux compter sur un minimum de patience.

 

Mineralis : une alternative au plasma de la marque Quinton

13116-250-250.jpg

Un article datant de 2012 m'a valu les observations suivantes :

Je voulais vous donner quelques explications par rapport à la stérilisation de l'eau de mer: l'eau de mer est stérilisée par microfiltration à froid à 0,22 microns  (c'est une vieille norme qui existait dèjà du temps de René Quinton) c'était à l'époque de Quinton le seul moyen de stériliser un support.

C'est donc une stérilisation mécanique, d'autres intervenant utiliser une stérilisation thermique mais qui détruit hélas la vitalité des minéraux donc à éviter fortement.. (méthode Quinton).

La marque Odemer et Csbs sont produits dans la même usine et l'eau de mer est captée en camion citerne en bord de côte de la baie de St Malo. Evidemment, ils ne le communiquent pas mais vous trouverez des infos avec quelques recherches sur le net.

Eviter les eaux de mer méditerranée: une des mers les plus pollués au monde: conséquence leurs eaux on la particularité d'avoir un taux de Bore 5 X plus important que la norme assimilable pour un être humain par jour (normalement 1mg/L) soit les marques suivantes : Odevie, Biovie, Eaudemertonique..

La marque que je distribue est la seule du marché à ne pas respecter le protocole de Quinton, nous en sommes fier d'ailleurs!

Nous avons remarqué qu'en faisant une filtration à 0,5 microns à froid nous obtenions plus de minéraux et surtout plus d'agent chélateur (acides aminées qui rend les minéraux biodisponible).

En complément nous faisons une stérilisation différente pour supprimer les virus et bactéries éventuelles. Nous faisons un traitement lumineux aux ultraviolets qui dure 1/2 seconde.

La qualité de l'eau de mer n'est en rien altérée et d'ailleurs elle garde toute sa vitalité (unité bovis supérieur à 12000) On pourrait dire que c'est le procédé moderne de celui comparable à Mr Quinton.

Nous ne parlons plu de vortex pour capté l'eau de mer mais de phénomène de Upwelling (courant marin des profondeurs de l'océan qui remonte à la surface).

Le vortex hélas dans nos temps "moderne" n'est pas la meilleur solution pour capté une eau pure et de qualité puisque beaucoup de corps étrangers (pollution) viennent être aspiré par ces vortex.

 

Grégoire

Pour plus de précisions voir :

http://www.semineraliser.com

Observation

Ce qui me parait également intéressant c'est le conditionnement et l'économie proposée. Car en ajoutant dans une bouteille 3 parties d'eau minérale à moins de 100 mg de résidu sec (Roucous par exemple) on obtient un boisson isotonique apportant une plus grande minéralisation que le Quinton sous la forme la plus diversifiée. On pourrait du reste dynamiser cette eau par la méthode Violet ou son équivalent électronique si on possède le matériel pour.

Filtre Linky : la supercherie de l'Abso Magnet éventée...

absomagnet-filtre-cpl.jpg

Rien de nouveau sous le soleil concernant la fronde contre le maudit compteur vert ! Mais avant de parler de l'Abso Magnet divers rappels sont nécessaires.

Etat des lieux judiciaires

Les unes après les autres les communes qui ont rendu des arrêts interdisant la pose sont contraintes de plier. Et c'était à prévoir. Raison pour laquelle, dans ma propre commune, j'ai déconseillé de tenter d'agir sur le Maire et le cas échéant, quand les compteurs sont à l'intérieur de se barricader.

Je rappelle que le fait de n'avoir pas le Linky ne dispense pas de filtrer les CPLs si on les estime nocifs car ils vont rentrer partout. C'est là tout le problème et on va y revenir...

Le seul jugement à noter est celui rendu par un tribunal d'Instance et en dernier ressort au bénéfice d'une dame Morel qui a vu sa consommation quadrupler et comme elle a refusé de payer, ENEDIS a résilié son contrat de sorte qu'elle a obtenu 1500 € de dommage et intérêt.

Rappel de mes positions au sujet du Linky

Je rappelle que ce que je trouve déplorable à propos du Linky est à considérer dans l'ordre suivant :

1 -Ce qui est le plus redoutable, c'est la possibilité de coupure à distance, qui devient absolument imparable, non pas seulement en cas de non-paiement d'une facture plus ou moins abusive mais ce qui est plus redoutable encore c'est la possibilité d'user de cette faculté de manière occulte rien que pour empoisonner la vie d'un citoyen, un lanceur d'alerte par exemple. Explication plus loin...

2 - La généralisation du Linky va créer du chômage en supprimant de nombreux emplois de releveurs et ce sans aucun bénéfice pour les consommateurs.

3 - Les accusations d'atteintes à la vie privée me semblent très sujettes à caution ! Quant à faciliter la vie des cambrioleurs, ces derniers, avant de s'attaquer à une maison ou un appartement, exercent une surveillance discrète sur place.

4 - Les risques de surfacturation : il faut distinguer des cas de consommation surestimée (lorsque le Linky est présent mais non encore opérationnel) d'un changement de mode de comptage (5 KVA) : le Linky annulerait les économies procurées par les ampoules basse consommation par exemple mais je ne suis pas parvenu à faire la lumière sur ce point. Pour ma part j'ai viré ces ampoules très polluantes et je suis revenu aux lampes à incandescence en faisant mes provisions auprès de France Lampes par le biais d'une association.

5 - Dégâts causés par le Linky à l'installation : les exemples sont nombreux mais rarement documentés. Dans certains cas il y a eu inversion de phase ou connerie apparentée dans le cas de triphasé. Remède : être présent à l'installation et contrôler sur le disjoncteur avec le petit tournevis à néon. La phase doit être à droite.

Enfin surtout : posez le filtre ad hoc sur le tableau avant installation du Linky. Indépendamment d'éventuels problèmes d'électrosensibilité certains appareils peuvent mal supporter le CPL. Pour l'instant, je ne connais qu'un seul filtre opérant et relativement abordable économiquement : le Polier Protostop65. 

Coût à multiplier par 3 en triphasé. Le ZenProtect est efficace mais il est cher et je crains que, s'agissant d'un filtrage électronique, il soit très vulnérable en cas de surtension.

6 - Le problème des incendies : Ce problème est réel. Il n'existe pas à priori de raisons pour qu'un Linky pose à cet égard des problèmes spécifiques. En tant que compteur il n'est pas différent d'un ancien compteur électronique. Mais il comporte une faiblesse. La coupure est unipolaire et elle peut intervenir à pleine charge.

Les incendies sont censés avoir été provoqués par des défauts de serrage. Les "harmoniques" engendrées par le CPL sont suspectées d'aggraver la possibilité de point chauds (chercher du côté de Cyril Charles inventeur d'un dispositif anti-incendie qui a évoqué quelque part un incendie dans une scierie après pose de Linky et il ne s'agissait pas d'un feu de compteur...).

Le risque éventuel constitué par les "harmoniques du CPL est une excellente raison de filtrer les CPLs.

Le problème de l'électrosensibilité

LEM.jpg

Je suis persuadé que dans bien des cas il s'agit d'un simple effet nocebo mais il existe des cas réels comme celui d'un correspondant ayant adopté un filtre allemand et qui se plaignait d'acouphènes avec bruit périodique dans la tête évoquant le tambour d'une machine à laver. Le phénomène milite en faveur de l'authenticité d'un trouble réel d'électrosensibilité car son caractère périodique est manifestement en rapport avec les pulses de CPLs. Le linky envoient toutes les X secondes de véritables "décharges" qui sont parfaitement matérialisée à l'aide soit d'un Line EMI Meter ou d'un Microsurge Meter de Stetzerizer. l'un ou l'autre de ces controleurs est suffisant pour vérifier l'efficacité d'un filtre.

En conclusion sur le Linky

Les Linky sont indésirables et sont une source de problèmes mais ne vivons pas dans une démocratie mais dans une véritable dictature à peine déguisée. Le "Système" est pourri jusqu'à la moëlle et l'on est en train de perdre tous les avantages sociaux édictés au lendemain de la dernière guerre. Donc, mis à part se barricader quand c'est possible, il faut impérativement filtrer.

Précisions sur les 2 catégories d'électricité "sale" !

Avec ou sans Linky le courant du secteur est pourri. Je le vois bien avec le Line EMI Meter ! Je n'ai pas encore de Linky mais j'ai du poser 5 filtres (notamment sur les onduleurs) pour abaisser l'indication de ce contrôleur à environ 30 mV. Grandeur "symbolique" je le rappelle !

Il existe sur tout secteur une pollution : sans filtrage j'ai pas loin de 600 mV de perturbation et c'est monté jusqu'à 1500 mV sans Linky. Cette "électricité sale ordinaire" est provoquée par différents appareils tandis que l'électricité sale du Linky est présente sous forme de pulses plus ou moins violentes.

Techniques de filtrage

Par exemple le Polier Protostop65 réduit de + de 60% l'électricité sale "ordinaire" mais j'ignore à quelles fréquences elles correspondent. J'ai pu constater dans un appartement où le Linky est présent qu'il "éponge" fort bien les pulses du Linky. Le filtre Stetzer contient un condensateur de 15 μF et le filtre Emfield de 10 μF environ, entre phase et neutre 'filtre //). Une résistance de décharge est ajoutée qui limite les "pichenettes" si on touche l'un des contacts métalliques après avoir débranché l'un de ces filtres. ces filtres coûtent 60 € pièces. Il en faut parfois une vingtaine dans une grand appartement ou une maison pour absorber suffisamment les fréquences indésirables.

Dans le papier que je vais proposer des % d'absorption respectifs sont indiqués mais qui sont proportionnels à la valeur du condensateur.

La supercherie de l'AbsoMagnet

Là où je voulais en venir c'est que ce filtre, du à l'inventeur qu'est un certain José Ratia (qui rappelez vous m'a menacé de procès et à dépensé une fortune en constats inutiles...) est identique, quant au principe, à celui en usage dans les filtres Stetzer et Emfield. Sauf que la valeur des condensateur est, au total, égale à seulement 8 μF. Je cite :

Le filtre Absomagnet (à 280 euros), contrairement à ce que son revendeur voudrait nous faire croire n’est pas un filtre série mais un filtre parallèle tout comme le Stezer (60 euros environ) ou l’EMfield DE2 (60 euros environ). Le boîtier de l’Absomagnet contient en effet 4 condensateurs en parallèle de 2μF à l’intérieur soit au total 8 μF (c’est peu pour atténuer suffisamment les signaux Linky) Le filtre Stetzer contient un condensateur de 15 μF et le filtre Emfield de 10 μF environ.

Source : http://ekladata.com/DLYVmwlVqzDTijnmUlbTEpzrtIo/Tests-Abs...

Outre la capacité inférieure, la différence c'est la présence de ferrites qu'on trouve pour quelques sous.

L'arnaque est double ! Financière : c'est 5 fois le prix d'un filtre classique du type ci-dessus, pour une efficacité nécessairement réduite.

En revanche le discours mercantile et mensonger est très sophistiqué : les ferrites sont censées annuler les CPL en mettant le magnétisme à 0. On parle d'un "booster", ce qui est faux : les condensateurs n'activent rien du tout, ils absorbent certaines fréquences mais de manière forcément insuffisante. J'ai testé un filtre copié sur le Stetzer sur une installation dotée d'un linky. L'absorption réduit certes les pulses mais à mon avis pas suffisamment pour être efficace.

Autre argument fallacieux : l'inventeur souligne que par rapport à un filtre passe bas classique, le courant ne traverse pas le filtre d'où absence de risque de surchauffe. Mais si le filtre est proportionné à la consommation on ne voit pas pourquoi il poserait problème à cet égard.

J'ajoute que l'arnaque scandaleuse à divers degrés car dans les échanges que j'ai conservé de la part de José Ratia, j'ai des déclarations indiquant que le procédé (classique) du type Stetzer serait dangereux. Mais en quoi ? J'attends toujours une réponse !

Comme je l'ai indiqué l'argumentaire est particulièrement ingénieuse quant à l'aspect mensonger et manipulatoire du discours et s'il existait un prix à cet égard, il est probable que José Ratia serait classé "hors concours" en catégorie "bonimentage" !

Le problème est que comme la majorité de mes lecteurs ne possèdent pas le plus bas niveau technique requis, je me fais l'impression de pisser continuellement dans un violon ! Et les arnaques, dans le domaine électrique sont nombreuses, je pense à un Ecowatt canadien qui est, pour ainsi dire, une merveille de simplicité dans le domaine...

On doit pouvoir certes absorber plus ou moins complètement les pulses du Linky avec ce type de filtre // mais il faut les multiplier et ce n'est pas rationnel car ça risque de coûter plus cher qu'un filtre passe bas d'entrée.

La bonne méthode

filtre-cpl-prostop65-polier-protection-cpl-linky-et-electricite-sale.jpg

Je préconise la pose d'un filtre Polier en entrée et si les appareils domestiques produisent du courant sale, on peut ajouter quelques filtres du modèle indiqué, filtre que l'on peut du reste faire soi-même pour le tiers ou la moitié du prix de vente. On trouve assez difficilement les bons condensateurs (absents chez Conrad) et le boitier pose un problème : on ne trouve pas en France de boitier comportant une prise femelle à l'arrière. On se trouve donc obligé de recourir à une multiprise.

A noter

Je précise que les filtres en question ne consomment rien, contrairement à un avis qui m'a été donné comme quoi chaque filtre ferait 300 VA. La consommation dure le temps de la charge soit quelques millisecondes.

Je vois que les filtres Stretzeriser ont augmenté. Raison de plus pour les faire soi-même.

Je ne connais pas le principe de fonctionnement des Absoplug et Cie qui est différent, enfin les courbes d'oscilloscopes produit par l'inventeur n'ont aucune valeur. On est en droit d'exiger une expertise indépendante et le test indiqué révèle bien une assez grossière supercherie. Qu'on se le dise !

Robin des Toits Midi Pyrénnées confirme la faible performance de l'Absoplug.