Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2012

Western Blot des borrélias (Lyme) : troisième rectification...

Note supprimée.

Sur la maladie de Lyme voir impérativement la dernière note la concernant :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/09/19/la-maladie-de-lyme-et-le-proces-contre-le-laboratoire-schall.html

06/10/2012

Métapapier : le papier peint qui bloque les ondes GSM et WIFI

metapapier_400.jpg

J'avais relevé en mai juin dernier l'annonce de la sortie de ce papier filtrant qui va probablement connaître un succès foudroyant.

Une affaire à suivre...

J'attire cependant votre attention sur le fait que si une dépollution est envisageable part un bon bricoleur. Ca demande des connaissances. Chaque solution à ses avantages et ses inconvénients.

Si on a là un bon moyen économique de protéger une chambre, un séjour contre l'agression des hyperfréquences, vous ne pourrez plus employer votre portable des pièces protégées et si vous installez un téléphone DECT (téléphone sans fil) classique ses "émanations" vont rebondir sur les murs et être amplifiées et donc rendues encore plus nocives. Restez en aux téléphone analogiques !

D'autre part, ce papier peint ne résoudra pas le problèmes des basses fréquences ( courant alternatif du secteur 50 Hz). Problème qui peut s'avérer épineux ! Sur certains sites on vous dit par exemple qu'il suffit de blinder le fil de la phase. C'est faux car lorsque des appareils sont en service le neutre (retour) rayonne. Et le pire de tout ce sont les transfos (modems, halogènes basse tension) une vraie saleté impossible à mettre hors d'état de nuire.

Enfin il faut un détecteur, voir 2 ou même trois si on veut faire du bon boulot ! Et la pour choisir c'est compliqué. Enfin, j'ai maintenant des idées très claires sur la question. Vous pouvez me questionner, je répondrai volontiers mais soyez gentil, passez par la cas "petit cochon" et faites un geste.

J'ai constitué un pdf qui regroupe toute la documentation sur ces appareils.  

Extrait de divers sites d'annonce :

Les technologies de communication sans fil sont en plein essor et déversent dans notre environnement une multitude d'ondes électromagnétiques : téléphone portable, WiFi, WiMax, Bluetooth, RFID... Pour la protection individuelle des personnes mais également des matériels, voire pour la sécurité des données, il peut arriver de vouloir les atténuer. Les salles de spectacles, les hôpitaux, par exemple, doivent être des zones de « tranquillité » électromagnétique. Certains peuvent désirer protéger des parties de leur habitat. La « non-visibilité » des réseaux wifi est également un gage de protection des données, et favorise le bon fonctionnement des réseaux et des matériels associés.

Une solution efficace de protection est la cage de Faraday, très couteuse, difficile à mettre en oeuvre et qui filtre la totalité des ondes, ce qui pose problème pour la réception radio, les communications des équipes de secours, pompiers... ou la communication des alarmes. Les brouilleurs électroniques existent également mais ne vont pas dans le sens d'une « tranquillité » électromagnétique, bien au contraire. A contrario, le matériau papier, avec toutes les qualités qu'on lui connaît, faible coût, à partir de ressources renouvelables et largement recyclées,... peut être fonctionnalisé et assurer le filtrage par l'atténuation ou la réflexion des ondes électromagnétiques. 

Une équipe du Centre Technique du Papier a mis au point Métapapier, un papier peint dont les motifs brevetés, imprimés avec une encre conductrice, filtrent spécifiquement les fréquences 0,9, 1,8 et 2,1 GHz (GSM) ou 2,45 et 5,5 GHz (wifi) jusqu'à 30 dB. S'il est disposé en deux couches séparés de quelques mm, ce papier permet, même, de filtrer jusqu'à 60 dB (atténuation de la puissance des ondes d'un facteur 1 000 000). Le but étant de le mettre d'un coté et de l'autre d'une plaque de platre ou d'un mur de partitionnement.

Métapapier est une application en électronique imprimée, issue de recherches menées par le CTP et ses partenaires, les laboratoires IMEP-LAHC, le LCIS et l'industriel Ahlstrom. Ce papier peint - qui peut être une sous-couche à recouvrir - est beaucoup moins coûteux à fabriquer que les tissus muraux disponibles dans le commerce et surtout, laisse passer toutes les autres ondes comme celles de la radio FM ou de la télévision.

La licence du produit est en cours de cession à l'entreprise finlandaise Ahlstrom et une commercialisation est prévue pour début 2013. « On a eu des demandes d'entreprises, d'administrations, mais aussi de magasins spécialisés qui distribuent du papier aux particuliers », se réjouit Sandrine Poncet-Pappini. La commercialisation pourrait être très large, et ce d'autant plus que le prix de vente du métapapier sera « équivalent à celui d'un papier peint standard moyen de gamme ».

Appel aux dons

Si vous voulez que je continue a vous abreuver de notes pertinentes, passez par la case "petit cochon", 5 ou 10 € par ci par là ça m'aide à payer mes frais de recherches. Je passe rpesque tout mon temps à traquer l'information. Cliquez sur le petit cochon, il ne vous mordra pas !

tirelire.jpg

 

04/10/2012

A propos de la pollution électromagnétique

Giga 2.jpg

Mesurez vous-même votre "courant induit"

Je me propose de faire une enquête sur ce paramètre (voir en fin de note). Tous à vos multimètres...

La pollution éléectromagnétique, comme vous le savez est omniprésente et concourt à l'émergence de maladies dégénératives et l'on prévoit qu'en 2017, la moitié de la population des zones denses pourrait devenir électrosensible. C'est après l'amiante et le Médiator un des futurs méga scandales à prévoir.

Faire expertiser son lieu de résidence par un spécialiste des mesures ne sert pas à grand chose, c'est au moins 400 € + le déplacement à 0,60 € du km parcourus pour un diagnostic. Après il faut remédier et là ça se complique.

On n'est jamais si bien servi que par soi-même

Il est donc plus rationnel d'étudier la question et d'acheter un ou deux détecteurs ou analyseurs de fréquences. Or c'est là que les ennuis commencent avec l'embarras du choix. C'est ce qui m'a retenu pendant longtemps car sur le papier les caractéristiques sont très abstraires. L'objectif en ce qui me concerne était de tester mon statut en HF (GSM, Wi Fi) et Cie car on est à la merci de la pollution venant de voisins abrutis qui non seulement n'ont pas conscience de leur nuisance mais ne veulent rien savoir.

Un voisin ultra pollué

Par chance apparemment je ne suis pas emmerdé par des HF. En revanche j'ai promené mon détecteur chez mon voisin de palier. Résultat une pollution électrique BF maximum considérable due à la gaine qui parcourt son couloir. Je ne sais à quoi ça tient il faudrait l'ouvir. Tout son appart est archi pollué. Il utilise une liaison Ethernet (cable) mais n'a pas muselé sa Wi Fi dont il ne se sert pas et dors à côté. Résultat il est bombardé en permanence à raison de 1500 microwatts m2 ! Apparemment c'est très directionnel et ça n'atteint pas mon appartement. 

Mes mesures

Appremment pas d'inquiétude à avoir pour la HF mais en BF, j'ai eu la surprise de voir à quel point un simple transfo d'halogène ou de modem est polluant. Ca tombe rapidement mais dans un petit appartement c'est préoccupant et j'en avais un sous la tête de mon lit. Je vais tout simplement foutre en l'air cette saloperie. Maintenant pour trouver une lampe classique à pince, c'est pas évident. Bref il va falloir emplacer la phase par un fil blindé et réfléchir à la possibilité d'une mise hors tension nocturne en ne conservant que l'éclairage de chevet.

Les interrupteur de champ c'est bien joli mais si vous avez la moindre bricole sur la ligne, ça ne coupe pas... Heureusement j'ai tout dans la tête depuis que je réfléchis à la question. C'était donc le choix des appareils de mesure uqi me bloquait.

Mais en faisant une mesure hors tension je découvre une pollution certes faible et assez purement magnétique que je ne m'explique pas, heureusement assez faible, elle vient manifestement de l'environnement et je dois chercher.

La surprise du "courant induit corporel"

Chapeau-anti-ondes.jpgOn n'en parle très peu et il est nécessaire de se protéger (surout la tête), les moyens artisanaux étant les moins coûteurs ;>)). Il s'agit du courant alternatif que le corps émet en résommance à la pollution électrique (et non magnétique) ambiante. La surprise a été de trouver des valeurs fortes en intérieur même hors tension. En revanche en extérieur (jardin) ou sous une ligne HT je trouve des valeurs normales et raisonnables mais ça grimpe considérablement en intérieur.

Ce courant se peut mesurer avec un appareil valant 300 € mais si vous avez un bon multimètre, ça suffit.

Voyez sur le sujet : http://www.cem-onde.fr/solutions/basses-frequences.html

Mesurer sont "courant" induit

Vous réglez l'appareil sur alternatif et vous choisissez la plus basse gamme en Volts (il faut avoir 3 chiffres après la virgules (mV).

Vous pincez la point de la sonde rouge entre pouce et index fortement.

Avez la pointe noir (COM) vous touchez l'ergot de terre dans une prise 220 normalisée.

Et vous notez le chiffre obtenu.

Vous répétez l'opération sous tension, hors tension, à l'extérieur (jardin), éventuellement sous une ligne HT. Et à chaque fois vous notez les chiffres.

A l'intérieur de la maison vous pouvez répéter la manoeuvre en plusieurs points et ne conserver que les valleurs extrêmes.

A mon avis cette mesure donne une idée globale de la pollution électrique ambiante.

Enquête

Je serai heureux de recevoir un nombre plus ou moins important de relevés.

Il faudrait dans ce cas notez les caractéristique de la construction : immeuble, particuliers, ancien, récent, type de construction, présente de HT. Etata sanitaire (global) des habitants du lieu.

Pour ces courants induits on ne donne que des seuils et aucune corrélation n'existe et je crois qu'il suffirait d'une centaine de mesures bien faites et bien documentée pour voir si ce paramètre reflète quelque chose.

Si vous voulez vous prêter à cette investigation, dites le moi, je ferai un formulaire à remplir pour en faciliter la lecture.

 

Appel aux dons

Si vous voulez que je continue a vous abreuver de notes pertinentes, passez par la case "petit cochon", 5 ou 10 € par ci par là ça m'aide à payer mes frais de recherches. Je passe rpesque tout mon temps à traquer l'information. Cliquez sur le petit cochon, il ne vous mordra pas !

tirelire.jpg