Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : Dr Jo

Projet de notes à venir (EAB, moeurs des ”Mosos”, Dr Saldmann et ses prescriptions)

EAP.gifLe temps me manque pour finaliser certains thèmes de recherches et informations intéressantes qui surviennent. L'argent aussi pour acquérir certains livres, alors c'est bien gentil de me féliciter de remuer les esprits mais si ceux qui restent passifs passaient par la case "petit cochon" (en haut et à gauche) cela faciliterait bien des choses... Notez que si vous préférez faire un chèque c'est possible mais dans ce cas je m'assure préalablement de ne pas avoir à faire avec de simples curieux plus ou moins mal intentionnés.

Un lectrice a comparé mon blog à un jardin exotique où croissent des cactus où l'on risque de se piquer. C'est assez bien vu et c'est même calculé pour. j'ai voulu la remercier pour cet excellent cliché mais son email a refoulé...

Les problème de l'équilibre acido basique (EAB)

A gauche une image trompeuse du problème.

J'ai depuis longtemps déjà contesté l'utilisation de minéraux alcalin pour désacidifier l'organisme, comme fauteur de troubles digestifs. La méthode Kousime est simpliste et je suis étonné qu'il y ait encore tant de gens pour la défendre (Vasey, Dr Besson même combat largement erroné)...

J'ai fait exception à propos du traitement de la lithiase urique en mentionnant dans un post précédent une communication d'un Dr Marchand (auquel j'ai écrit et qui ne m'a pas répondu, peut-être a t-il été effrayé par ma liberté de ton mais qu'importe...). Ce traitement peut constituer une solution provisoire pour dissoudre des calculs uriques mais à mon avis ne peut pas constituer une solution pérenne pour empêcher leur retour.

Je constate en effet (et je m'y attendais) que la stabilisation du pH urinaire à une valeur comprise entre 6.5 et 7 n'est pas facile à mettre en oeuvre. Aussi donner en aveugle 1,5 l d'eau de Vichy (la Saint Yorre étant la plus chargée en sodium) + 1 sachet de Foncitril (alors que la dose est à 3 ou 4) sans prescrire aucun contrôle de pH durant la journée c'est non seulement complètement irrationnel mais parait recéler des arrières pensées d'où un soupçon de vouloir susciter un échec pour avoir un motif d'intervention invasive avec à la clef des dépassements. Quand on constate qu'il faut un mois et demi pour avoir un RV avec un hospitalier, il y a un problème très probablement aggravé par le fait qu'on ne cherche aucunement à remédier par des méthodes naturelles ! Donc j'aurais à coeur de ne pas encombrer ces services...

La gestion du pH urinaire est difficile

Il s'agit de ne pas absorber trop de potassium ou trop de sodium, de là à absorber 1,5 litre de Vichy c'est une autre histoire cela fait quand même 6 g de bicarbonate et pas mal de sodium. Maintenant l'ascèse en sodium imposée par l'académie ça se discute aussi. Le Dr Plantey a signalé des risques sur la tension cérébralemais hélas sans s'étendre et j'ai l'impression que comme beaucoup de gens il cherche surtout à se rendre intéressant...

Ce que j'ai remarqué, c'est que le pH urinaire tend à faire du yoyo dans les grandes largueurs. Il m'a été difficile au début d'obtenir le pH désiré au réveil et l'ayant obtenu j'ai dépassé la cible en franchissant le cap de la neutralité et ce de façon durable avec montée dans la matinée et chute brutale vers 21 h. Quand je dis chute brutale c'est passage de 7.3 autour de 6 puis au réveil 5.3 et ça remonte dans la matinée sans absorber grand chose. 3 mesures jours sont insuffisantes, je teste à chaque fois que je pisse, et je fais des essais pour voir si l'eau claire seulement, le citron ou le vinaigre de cidre produisent des chiffres différents. Il s'agirait d'obtenir le pH désiré avec le minimum de moyens et surtout d'alcalins.

Ce que j'observe confirme une cinétique d'élimination des ions acides la nuit. Il est donc très difficile de filer les doses de bicarbonate ou de citrates et surtout de le faire au bon moment, et c'est le soir qu'il faut charger comme l'indique Marchand mais avec comme indiqué parfois un dépassement de la cible. Un pH basique favorisant des lithiases calciques.

En faisant des recherches sur les normes en matière de pH urinaire je suis tombé sur des précisions (7.31 dans un certain cas) qui m'ont incité à cherché l'origine de ces infos très fumeuses. D'autant plus fumeuses que dans le cas d'un éditeur très actif que je ne veux pas nommer cela a conduit à la mention d'un nouvel "indice" qui comme tous les autres "indices" sont une foutaise vu que tout ce que nous absorbons se mélange et interagit. Mais je rappelle que ces simplification permettent de vendre cher du papier souillé de colorants non alimentaires avec tous les inconvénients écologiques que cela implique !

Un texte capital de Richard Haas

Je suis arrivé à retomber sur un texte de Richard Haas que j'ai en archives et que vous trouverez en première ligne sur Google en cherchant "www.webagoo.eu pdf".

Oubliez tout le reste, Vasey, Besson et Cie et concentrez-vous sur ce texte. Il y a énormément de détails à relever qu'il me faudrait commenter après avoir fait une recherche au sujet des produits proposés comme remèdes car ceux-ci on un coût. Mais d'ores et déjà j'entends faire des réserves sur les produits Nutergia. Un copain s'est fait bananer avec un produit nul à base de Bromélaïne par son pharmacien qui n'a pas intérêt à vendre de l'Extranase. Extranase qui a solutionné une otite accompagnée d'une inflammation obturant le conduit. Ce produit assez économique, contient hélas des additifs indésirables (que je vous laisse le soin de découvrir) mais à la guerre comme à la guerre, il faut garder le sens des proportions.

Concernant le sujet de EAB chercher "Richard Haas" par la fonction de recherche du blog. Le personnage auquel je fais de la publicité pour ses écrits car ils le méritent sur le plan strictement scientifique a des côtés caractériels exécrables et se permet de juger les gens dont il ne sait rien sur des apparences qui sont trompeuses. Heureusement, les lecteurs et plus particulièrement les lectrices commencent à apprécier mon humour décapant en se rendant compte que je ne suis pas le moins du monde déséquilibré à cet égard. C'en est à tel point que d'autres sont parfois étonnés de ma patience dans certaines circonstances. Nous avons encore là un exemple d'une tendance "néo spiritualiste" abominable qui tend à se confondre avec le "politiquement correct" et fait aprtie du complot ambiant. Pour en finir avec Haas, je sais n'être pas le seul à m'être frotté à son caractère épineux. Il a supprimé un site où se trouvait ses deux textes soit disant à cause de menaces de l'industrie des eaux ionisées et alcalines qui est une entourloupe exécrable. Soit il est trop impressionnable soit il souffre d'une tendance paranoïaque car en cas de procès, l'échec est assuré pour ces compagnies si tant est qu'elles auraient pratiqué des tentatives d'intimidation...

Enfin pour ce qui concerne l'irritabilité, il y a dans cette société de quoi être perpétuellement énervé, et il n'y a pas lieu de cacher ses sentiments. certes ce n'est pas bon pour le foie mais rien n'indique que les gens qui fonctionnement comme des "légumes" seraient normaux. Le "système" vous oblige quand vous êtes ulcéré par des abus administratifs de parler poliment à des fonctionnaires qui ne font pas leur boulot et passe la majeure partie de leur temps devant une machine à café. Et moi je leur réplique que si les gens étaient normaux, ils perdraient patience et se ligueraient pour éventuellement les défenestrer. C'est arrivé notez le mais la presse n'en parle pas ! j'ai eu connaissance, il y a quelques années d'un cas sur la Côte d'Usure par un syndicaliste avec lequel j'étais ami...

Exemple de sujet d'énervement : quand sur blogspirit vous utilisez le plein écran, vous avez en bas et à droite une pastille d'aide qui vous bouche le texte et dont vous ne pouvez pas vous débarrasser. Je le répète la plupart des informatichiens sont à tuer ! Ils nous prennent pour des débiles mentaux ! Enfin c'est nouveau ça vient de sortir ! Ils pourraient la foutre en haut et à gauche cette putain de pastille ou se la foutre au cul, ce serait encore mieux !

Les mosos chinois une société idéale ?

moso.jpegPuisque je parle de cul, une lectrice qui m'envoie régulièrement de liens (que j'ai souvent du mal à exploiter toujours faute de temps) et que ma misogynie semble inquiéter vient de me signaler un article grand public sur une société matiarcale vivant aux confins de la Chine et du Tibet. J'avais entendu parler de quelque chose à ce sujet et notamment de polyandrie au Tibet mais sans avoir eu le temps de faire des recherches approfondies. A vrai dire sans quelques mots clefs, je n'avais guère de chance d'aboutir à quelque chose de consistant.

Wikipedia résume bien le sujet. Vous trouverez un compte-rendu intéressant sur Persée et un autre de Madeleine Caspani-Mosca. Cette société matrilinéaire qui a résisté au communisme chinois pratique une sorte d'amour libre, ce qui est bien conçu pour exciter les occidentaux à son sujet. Rien à voir avec le "féminisme" ambiant genre caroline Fourest et ses abominables Femen que je combats à coup de boulets rouge. Il n'y a pas de mariage, la paternité est excercée collectivement par les oncles. Amours livres non consanguins à l'extérieur certes mais pas de conversations sur le sexe et ses fantasmes à l'intérieur de la famille. Homme et femmes, garçons et filles regardent la télé séparément. Grâce à la connaissance qu'ont les femmes de leur cycle, elles régulent leur naissances, aidées à présent par les techniques modernes de sorte que le taux de natalité reste bas. En revanche les MST sont un problème et Madeleine caspani-Mosca déplore que l'étude de Cai Hua, un sociologue et antropologue chinois formé en France, ne fait pas cas des fantasmes personnels et du sort de l'homosexualité.

mosuo-people-walking-marriage-1.jpgSi l'auteur a échappé à certains travers idéologique du post confucianisme, il ne fallait pas demander la lune. En effet si les conversations sur le sexe sont interdites dans la famille et même si à partir de 13 ans les filles peuvent recevoir les visites nocturnes des garçons, il eut été difficile de questionner les uns et les autres sur la matière de leur fantasmes. Sans doute ignorent-ils le sens de ce mot...

Je suis arrivé ainsi à un site qui recense tout ce qui concerne de près ou de loin le matriarcat. Voir :

http://matricien.org/geo-hist-matriarcat/asie/moso/

Ce site est intéressant mais je me garderai bien de lui apposer ma caution car je n'ai fait que le survoler. J'en étais resté à l'idée que le matriarcat comme organisation sociale primitive a des chances d'être un fantasme. Il a été lancé par un certain Bachofen et tout ce que j'ai pu lire jadis s'appuie sur des vestiges insignifiants, comme par exemple des Vénus au gros ventre.

Le fait est que j'ai constaté que même dans les milieux traditionnels qui passent pour les plus orthodoxes, on assiste à une retour en force de la thématique d'une "déesse mère" et cela a donné lieu à une imposture grand guignolesque au sujet de laquelle une enquête a été consacré qui a duré 25 ans. Un citoyen alémanique a prétendu avoir eu un commerce charnel avec la Vierge Marie en personne qui l'aurait re-enfanté tel une sorte de Christ musulman, le tout mâtiné d'un travestissement à la limite quasi pornographiques des rites Peaux Rouge. Mais ce n'est là que la partie émergée d'un véritable iceberg qui dans le catholicisme se traduit, et cela remonte au moins au XVIIème siècle à une tendance hérétique voulant faire de la mère du Christ non seulement une quatrième personne de la Trinité mais une "co-rédemptrice". Rome résiste mais les prescription du droit canon à cet égard sont littéralement bafouées sur les autels et au sommet des églises. Je ne suis pas théologien et je méprise assez les cogitations à la fois compliquées et souvent un peu niaises de ces gens là mais il existe une cohérence symbolique qu'il s'agit de ne pas perdre de vue quelque soit la "foi" qu'il faille lui accorder !

Dans le domaine laïque, c'est l'affirmation selon laquelle la femme est l'avenir de l'homme, il s'agit évidemment de l'avenir de la "femme déchue", nul doute que c'est assez bien parti !

Enfin pour ce qui concerne les "Mosos", chaque sexe garde les prérogatives classiques, gestion des affaires intérieure pour les femmes et extérieures pour les hommes et il y a dans chaque famille deux chefs et une véritable égalité. Ne serait-ce que dans un souci de dépaysement, c'est un exemple à confronter en toute objectivité avec le "système" patriarcal que l'Eglise romaine en particulier cherche encore à nous revendre alors qu'il a manifestement foiré. Les "Mosos" c'est aussi un véritable "communisme" sans état proxénète et parasite pour palper des droits à chaque succession et ça ça devient franchement insupportable vu l'usage que l'on fait de l'argent public, notamment pour des moquettes à plus de 100 000 € et des notes de taxis tout aussi phénoménales, soit disant pour pallier au problèmes posés par les 35 heures et les RTT. Là encore on se fout de notre gueule !

Notons en passant que chez les "Mosos" on ne peut pas imaginer de voir ce que des riverains atterrés ont vu à Nice dans le quartier Notre Dame : une mère abattue par un ex concubin jaloux devant ses deux garçonnets de 3 et 5 ans hurlant et pleurant. Ils sont maintenant orphelins dans un foyer, désolé mais quand on fait le compte des drames de ce genre et des conflits, des vies empoisonnées on ne peut pas présenter le modèle patriarcal judéo-chrétien comme une panacée.

Et c'est pas étonnant que le marxisme chinois ait adopté la formule et veuille l'imposer soit disant au nom du confucianisme qui n'a pas grand chose à avoir avec cet emprunt à l'Occident pourri qu'est le "maoïsme"! Beurk ! C'est une bonne chose que ce merdier qu'est le couple réduit à une peau de chagrin soit en train de foutre le camp par tous les bouts ! La famille tribu c'était pas l'idéal mais c'était autre chose, alors quand on nous rebat les oreilles avec la sacro sainte "famille", il faudrait d'abord considérer ce qu'elle est devenue et si elle se porte mal ce n'est pas à cause de la licence des moeurs mais bien parce que l'évolution économoco-sociale l'a complétement "plombée" et que ma foi devant une telle aliénation, il est normal de vouloir s'en échapper et éventuellement de prendre du bon temps si c'est possible...

Je rappelle également qu'un écrivain que j'ai bien connu autrefois avait publié un article en parlant du mariage occidental comme n'étant qu'une sorte de "prostitution bourgeoise" et cela n'est pas entièrement faux ! Certes les mariages de raison tenaient mieux que les mariages d'amour qui consistent à tenter de faire cohabiter (provisoirement) deux névroses mais il n'empêche que l'aspect "marchandage" a quelque chose de malsonnant.

Je ne puis m'étendre sur le sujet qui tout en rentrant dans la catégorie "hygiène sociale publique" n'est nullement déplacé ici mais qui faute de disponibilité suffisante ne peut pas être traîté de façon plus exhaustive.

Néanmoins, j'ai fait des recherches sur le site matricien.org. le fondateur est un certain Frédéric Mariez, je ne sais pas si son nom est vraiment bien choisi pour faire de la pub aux "Mosos" mais j'ai vu que les féministes que je déteste semblent y être traitées d'idiotes utiles ce qui demande un examen plus approfondi. Voir :

http://matricien.org/patriarcat/sociologie/feminisme-patr...

Sous réserve d'un inventaire qui reste à faire, à vue de nez cela me parait assez bien cadré. L'article ets même assez remarquable par les citations venant de castratrices hystériques. En fait de néo-patriarcat gynarchique, ce concept m'échappe et je ne vois pas ce que des "patriarches" peuvent tirer du bordel causé par les actuelles révoltées. où on reste dans un patriarcat ou on plonge dans une gynécocratie et c'est ce qui se passe. Il n'y a pas de collaboration possible, c'est totalement antinomique. le phénomène "homo" dans ce bordel est à vrai dire complètement largué et victime faute de s'être complètement éloigné de ses sources traditionnelle qui lui fixaient un cadre cohérent qui n'existe plus que l'on confond abusivement avec de la "pédophilie". C'est curieux comme les intellectuels de toutes provenance commence à s'emmêler les pinceaux lorsqu'ils évoquent la question "homo". Je cite la conclusion :

Celles qui prétendent lutter contre le patriarcat ne font qu’appliquer son exacte programme sociétal : puritanisme des moeurs, anti-séduction, contre  la beauté des sexes, et qui oeuvre désormais à déposséder les femmes de  leur pouvoir ultime, la maternité, accomplissant par là le rêve patriarcal d’un Zeus qui voulait se passer des femmes pour obtenir des fils…

Je répète qu'il ne peut pas y avoir ce complicité entre un "patriarcat" et une "gynécocratie". Il s'agit d'un "néo rien du tout" ! Quant à accuser les grecs d'avoir voulu se passer des femmes pour obtenir des fils, je discerne derrière cette stupidité du ... féminisme qui s'ignore ! Cela repose sur l'idée que le gynécée était semblable à un harem, c'est oublier que la protectrice d'Athènes est une femme dont la statue en armes s'appelle Palladium ou Palladion. Très curieusement, le mot palladium est curieusement associé à un concept d'excellence avec un côté assez "gay". C'est d'autant plus mystérieux que cela me rappelle la pathogénésie homéopathique d'un autre

Lire la suite

06/05/2015 | Lien permanent

Dr Thomas E. Lévy, La panacée Originelle (vitamine C) Micgel Dumestre éditeur

recto-vita-c.jpgJ'ai reçu ce livre il y a déjà un moment : c'est l'ouvrage de référence sur l'emploi de la vitamine C enfin disponible en français. La table est fort bien faite et très détaillée. Ce livre est donc très facile à consulter et à utiliser. 

Pour vous le procurer, il suffit de vous reporter au site de l'éditeur :

http://www.micheldumestre.com/

Le prix est de 24 € avec le port.

L'apport minimal indiqué est de 6 g. jour soit 2 cuillères à café rases. Ce qui ne représente guère qu'un gramme réellement assimilé (2 g. sur 12 g.). Mais tout dépend de la façon dont on la prend, le mieux est de repartir la prise en la mêlant aux aliments (effet retard).

Voir à partir de la page 125 pour l'optimisation des niveaux sanguins. Dans le cas de patients atteint de VIH la tolérance intestinale monterait à 75-100 g. jour.

A défaut de vitamine C liposomale, l'ascorbate de sodium causerait moins de stress digestif que l'acide L-ascorbique. Les autres ascorbates étant à proscrire à cause d'un apport excessif du métal associé (magnésium, manganèse, zinc etc...). La forme liposomale pourrait dépasser l'impact clinique de la vitamine C par voie intraveineuse (p. 128) mais l'auteur ne semble pas donner de détails.

LYP-00119-7.jpgLa vitamine C naturelle (Acerola) est qualifiée de stratagème marketing augmentant inutilement le prix.

Pour se procurer la vitamine C au poids chercher le billet sur Mezepices. Trois formes sont disponibles dont une microcristalline à préférer dans le cas où l'on serait en mesure de s'administrer une perfusion. Pour la forme liposomale !

LypriCel, Vitamine C liposomale, 30 sachets, 0,2 once liquide (5,7 ml) chacun (28 €)

On trouve en France un produit issu du même fabriquant mais à diluer qui est plus cher. Ce n'est pas à mon avis une bonne solution. Seul le produit ci-contre peut être conseillé avec certitude. Vous pouvez faire de la vitamine C liposomale maison soit par une forte agitation dans un petit flacon, soit avec un appareil à ultrason robuste en utilisant de la lécithine mais avec forcément un facteur d'incertitude quant à la quantité réellement assimilée. Chercher les billets ad hoc.

Lire la suite

20/02/2017 | Lien permanent

Troisième condamnation du Dr Philippe Bry : un arrière plan de ”dérive sectaire” caractérisée

ob_7728b8_p-bry.jpg

J'avais oublié dans mon décompte la condamnation de 2001 à deux mois d'interdiction. Mais il faut bien dire qu'elle n'était nullement justifiée. La première est inique, la seconde porte sur un usage de faux, la troisième est bien différente, elle porte sur une entorse grave à l'éthique d'un médecin or je suis en mesure de prouver qu'il y a derrière l'effet d'une dérive sectaire qui n'a absolument rien à voir avec la pratique de la médecine... 

Sur le volet vaccinal voyez d'abord : https://www.psiram.com/fr/index.php/Philippe_Bry#Les_sout... ainsi que

http://initiativecitoyenne.be/2015/12/vaccination-dr-phil...

Ce dont il va être question n'est pas tout à fait un "scoop" comme je le croyais sauf en ce qui concerne certains "détails" et le contenu du troisième jugement. Voir :

http://www.larep.fr/loiret/actualite/2015/12/17/un-pediat...

L'auteur, un journaliste provincial, Florent Buisson, après avoir évoqué l'affaire du tétanos ajoutait : Quelques minutes auparavant, il était auditionné pour une autre affaire. Un homme l’accuse de s’être immiscé dans sa vie privée, en éloignant sa femme et quatre de leurs enfants. Sur ce cas-là, le conseil de l’ordre rendra sa décision « dans les deux mois ». Mais Philippe Bry sera-t-il toujours médecin en 2016 ? 

Une autre page, qui donne un compte-rendu techniquement précis de l'affaire, évoque également la procédure dont je m'apprête à fournir les tenants et aboutissants :

Une autre affaire le mettant en cause pour intrusion dans les affaires familiales au nom de l'assistance thérapeutique est évoquée. Il s'agit d'une plainte d'un homme, transmise par le conseil départemental de l'ordre des médecins d'Indre-et-Loire qui s'y associe, enregistrée le 20 juillet 2015. Le Dr Bry n'aurait pas respecté la confidentialité et se serait immiscé dans la vie d'un couple et de ses huit enfants au nom de sa profession. Décision dans deux mois sur cette affaire.

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actuali...

Je précise que l'homme en question ne m'a pas demandé de prendre sa défense, c'est moi-même qui ait jugé bon d'informer le public de tout ce que Bry n'avouera jamais de lui-même tandis que la presse risque de "louper" l'arrière plan à base de dérive sectaire.

Le contenu du jugement pour immixtion

Voici les 2 pages terminales du jugement constatant que le Dr Bry s'est bien immiscé dans les relations du couple et qu'il y a lieu de lui infliger une sanction d'interdiction s'ajoutant à la première. Le jugement rejette les demandes qui ne sont effectivement pas de sa compétence propre.

Lire le jugement.

Le délai d'appel n'est pas échu, cependant il est peu probable que le Dr Bry ait le moindre intérêt à contester car le plaignant, qui n'avait pas franchement pris conscience que la preuve d'une dérive sectaire ressortait des éléments en sa possession, pourrait poser une demande incidente pour que la sanction soit alourdie pour résistance abusive au jugement.

Le tétanos aurait été contracté à l’hôpital

Je cite Bry : Plutôt que de rechercher la raison pour laquelle cet enfant a eu le tétanos dans la façon dont la plaie a été traitée en milieu hospitalier, l’ARS s’applique à rechercher une prétendue absence de vaccination qu'on ne peut pas scientifiquement démontrer. Voire... Manque pas d'air le pédiatre !

J'ai donc sous le coude un article qui sera accompagné des fac simile de pièces justificatives dont un jugement du Conseil de l'Ordre daté du 26 janvier dont remontant à deux jours qui ajoute une nouvelle condamnation envers ce médecin pour s'être ingéré dans une histoire de famille et avoir "cassé" un couple.

Sous prétexte d'aide thérapeutique il a cocufié le mari de la mère des enfants devenus ses patients. J'ai en ma possession un constat d'adultère dressé sur ordre d'un TGI qui démontre le fait. Un document hilarant où l'on voit l'huissier tâter, à 6 heures du matin, les deux places chaudes occupées par le couple illégitime.

Un médecin qui débarque accompagnée de la femme qu'il a détournée et d'un tiers au domicile du mari cocufié pour casser en le jetant parterre et s'emparer de l'ordinateur portable d'un fils majeur car il a porté plainte l'histoire des faux certificats, vous conviendrez, j'en suis certain, que cela n'entre pas dans les attribution d'un toubib.

La condamnation est bien légère pour des faits aussi graves car les autres pièces démontrent que ce médecin et sa psychothérapeute préférée sont, de toute évidence, des rabatteurs opérant en faveur la secte débile formé par le fameux Patrick Le Berre, déjà impliqué quoique très indirectement dans le scandale d'un naufrage artistique à Angor Vat.

La preuve magistrale de l'implication dans le mouvement de Patrick le Berre

Notez qu'en plus du mail dans lequel Bry a pris RV auprès de Patrick Le Berre, Bry avait dans un autre courrier exposé sa relation avec ce personnage en ces termes, les soulignements sont de lui :

A titre personnel, à un autre moment de ma vie, je n'étais pas loin de partager une conception voisine de la votre du mariage. Aussi j'ai tout tenté pendant 15 ans pour sauver une union qui a duré 19 ans au total. L'avantage de cette attitude et de mes efforts, c'est de n'avoir aujourd'hui aucun regret, même si j'en ai beaucoup souffert.

Il m'a fallu après une longue phase de déni, entrer dans une phase de colère qui alternait avec des périodes de désespoir, puis tenter moi-aussi de marchander ce qui ne faisait que retarder l'échéance et revenir à la colère, avant d'entrer dans une phase dépressive puis d'accepter finalement l'inéluctable.

L'acceptation du passage obligé qui est le devenir obligatoire de tout être humain, est la seule solution pour sortir de la souffrance.

Elle permet d'éviter de rentrer dans le piège qui de victime nous fait devenir bourreau, entretenant alors une "spirale sans fin de blessures, de jugements de soi ou des autres, de culpabilisation ou de dévalorisation".


Chaque être humain a le choix : " il peut décider courageusement le processus intérieur qui va lui permettre d'accéder à ses enseignements enfouis qui deviennent alors des compréhensions, ou enfouir de plus en plus profondément ses ressentis, ses sentiments, pour ne pas faire face à son état de mal être, et se construire une carapace de plus en plus épaisse et rigide, qui retarde le moment de l'éveil de son âme".

Pour vous qui être croyant, vous savez que chaque chose est à sa place, et que même si souvent le dessein de Dieu nous échappe, aucun événement n'est dû au hasard ou est injuste (même si tout nous hurle le contraire !), et qu'en acceptant les voies de Dieu, qui ne sont pas forcément celles que nous avions choisies, nous cheminons sur la voie qui est la nôtre tout en accomplissant les desseins de Dieu.

Je ne sais pas si je puis vous être utile, mais je sais vos efforts, sincères, pour sauver votre mariage, et quel qu'en soit le devenir, je vous souhaite de choisir la voie qui mènera au salut de votre âme.

Très Cordialement,

Dr BRY

Ce "préchi précha" qui est bien d'un "gourou" de pacotille est suivi de l'aveu de citations tirées de Le Berre qui est vanté en sa qualité d'ancien ingénieur et physicien...

Nb : les phrases entre guillemets sont tirés du livre de Patrick Le Berre : "Passeur d'âme", l'heure du choix. Editions Exergue, 16.90 euros.


Patrick Le Berre est ingénieur, physicien, chercheur, devenu métaphysicien, puis Passeur d'âme.


A la citation bien connue : "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme..."  Patrick Le Berre ajoute : " Conscience sans science n'est qu'illusion de la spiritualité".

J'ajouterai que Dieu nous ayant donné l'intelligence, il ne nous ait pas interdit de l'utiliser, y compris dans l'étude de la nature spirituelle de l'Homme.

Notez que le mec il est particulièrement "gonflé" car vous allez découvrir qu'il a pallié à sa propre rupture conjugale non seulement en volant littéralement la femme de celui à qui il a raconté tout cela mais en vivant présentement et indirectement au crochet de sa victime sur la pension versée par l'époux bafoué, ce qui compense sa perte d'exercice en plus du fric qu'il réclame de la charité publique. A moins que l'épouse ait cherché ailleurs un toit.

Voici dans le dans la même rubrique le mail par lequel le Dr Bry a pris un RV chez Le Berre pour l'épouse qu'il allait récupérer un temps plus tard.

Mail qui tue.png

La pétition d'Initiative citoyenne

Lorsqu'on a le culot de se présenter en martyr après avoir commis des faux en écriture en trompant les bonnes gens afin de tenter de lever des fonds (12 000 € aux dernières nouvelles !) pour atténuer le poids des condamnations dont ont à écopé, lorsqu'on n'est pas blanc comme neige, et que l'on veut poser avantageusement sur la toile, il faut s'attendre à se faire gifler publiquement par les mêmes voies.

Le Dr Bry en plus d'une levée de fond se fait entretenir par l'ex femme du mari qu'il a bafoué

La mari me fait observer ceci :

Mon épouse lui apporte plus de 3500 euros par mois (2200 de pension alimentaire a cause d'une erreur de calcul, plus 700 euros de SFS par l'armée, plus 691 d'AF... Même sans travailler, Bry peut survivre...

La notion de "sursis" est à creuser : si Bry n'est qu'un "therapeute" comme il le prétend, alors le sursis devrait sauter s'il continue à s'immiscer dans nos affaires familiales. En clair, s'il continue à héberger mon épouse et nos enfants au titre de "thérapeute", il bousille son sursis. S'il l'héberge désormais au titre de "compagne", il bousille son argumentaire.

En effet, si l'épouse (le divorce n'étant pas encore prononcé) vit toujours au domicile de Bry. Le trouble causé par l'ingérence perdure et justifie un appel et non seulement la révocation du sursis mais l'alourdissement de la peine en raison du manquement aux obligations morales d'un médecin. Risque auquel s'ajoute les conséquences possible de la plainte au pénal pour bris et vol d'ordinateur au détriment du fils, plus les dommages et intérêts que ne manquera pas de réclamer le mari bafoué devant la juridiction civile ou pénale compétente, la justice ordinale n'étant pas compétence sur ce plan précis.

J'ai le sentiment d'avoir débusqué une affaire qui si elle est menée à son terme risque de faire date en raison du contexte de dérive sectaire, lequel ne résulte pas d'un manquement aux obligations vaccinales mais d'une confusion des genre. Lorsque les médecins et les "psys" en viennent à se substituer aux curés et aux directeurs ou conseillers spirituels dont c'est le métier, rien ne va plus ! Cela devient même une véritable plaie, c'est la raison pour laquelle j'ai proposé à la victime de tout faire pour tenter de mettre définitivement ce médecin hors d'état de nuire !

J'ose espérer que vous conviendrez que l'affaire n'est pas banale !

Notons que l'interdiction d'exercer pendant x mois ne représente que le volet disciplinaire, et l'ARS aurait entrepris de vérifier la couverture vaccinale de tous les enfants d'une certaine tranche d'âge traités par Bry, ce qui revient à dire qu'un volet pénal pourrait s'ajouter au volet disciplinaire... C'est ce que l'on appelle se foutre dans le pétrin...

Pour l'aspect technique de cette question voir le prochain post...

Une "nouvelle vie" en perspective ?

Le Dr Bry écrivait, dans son appel à l'aide ceci : après avoir été pédiatre durant 28 ans, je serai peut-être contraint, sans votre aide, de changer d’activité et d’utiliser d’autres compétences pour assurer un bien être tant à mes anciens patients qu’à ma famille. Comme il craint d'être radié à a vie, voulait-il dire par là que la seule solution qui lui resterait ce serait de devenir "gourou médecin" ?

Voici pour finir la page terminale du constat d'adultère. Notez à ce propos que les Italiens sont plus raffinés, les huissiers ne se contentent pas de placer un thermomètre manuel pour estimer la température des places encore chaude car si le couple illégitime est surpris au lit, ils passent une baguette entre les deux corps pour déterminer s'ils ne sont pas reliés par quelque chose qui ferait obstacle?

adultère.jpg

 

Lire la suite

28/01/2016 | Lien permanent

Le second procès du Dr Bry pose question : un vaccin laisse t-il des traces et lesquelles ?

Tétanos.jpgJe dis second procès car le Dr Bry a déjà eu à faire avec la justice ordinale en 2001 pour avoir prescrit des isothérapiques de vaccins pour corriger leur effets indésirables des vaccins. Il lui a été reprocher d'utiliser un technique d'homéopathie séquentielle. D'après infovaccins le Conseil National reprochait au Dr BRY :

  • d’attribuer les troubles de l’enfant aux vaccinations,
  • de pratiquer l’isothérapie séquentielle de manière habituelle, et sans examens complémentaires,
  • d’employer des procédés thérapeutiques insuffisamment éprouvés,
  • de jeter la suspicion sur l’utilité des vaccinations chez les jeunes enfants en leur faisant courir des risques injustifiés. Le journal qui rapporte ces faits signale que certains confrères évoquent la personnalité du Dr BRY mais aussi celle du plaignant “très engagé dans la lutte contre les sectes”.

La plainte à son encontre n’émanait pas de patients mais d’un confrère pédiatre le Dr MIET, très engagé dans la lutte contre les sectes est-il précisé...

Je relève dans un article cité dans le post précédent ceci :

L'ARS a procédé à la saisine de cette chambre disciplinaire en application du non-respect du code de la santé publique et de la déontologie professionnelle qui interdit à un praticien de produire de faux documents. Le carnet de santé du jeune porte trace des étiquettes correspondant à des lots, ainsi que la signature du Dr Bry, mais les examens biologiques concluent à l'absence de trace de vaccination.

L'ARS était dans son droit et à sanctionne la thèse d'une fausse certificat.

Quant à la question de savoir si l'état de la science permet de prouver l'absence de vaccination, elle implique de déterminer quelles traces le vaccin contre le tétanos doit laisser dans le sang.

Elle (l'avocate de la mère de l'enfant atteint de tétanos) met en avant la déclaration de la mère de l'enfant selon laquelle « celui-ci est à jour de vaccination contre le tétanos ». L'avocate considère que, si les examens ne prouvent pas la présence d'anticorps – les vaccins ne sont pas protecteurs à 100 % – on n'apporte pas la preuve scientifique absolue de l'absence de vaccins.

En d'autres termes la défense de l'autre mère ayant eu recours au Dr Bry a nié implicitement la fausseté du certificat produit (avec les numéros de lots) laissant entendre que, si en dépit de la vaccination qui a bien eu lieu, on n'a pas trouvé d'anticorps, c'est que le vaccin serait de toutes façons inefficace.

La vraie question est : peut-on réellement prouver, par la voie biologique, l'absence d'une vaccination ?

Le praticien, interrogé directement sur les attaques de ses collègues de l'hôpital Clocheville, s'estime non responsable, et victime de la malveillance de ceux-ci. « La plaie souillée a vraisemblablement été mal gérée par l'hôpital », affirme-t-il… Le tétanos aurait donc été attrapé à l’hôpital, c'est fort de café, une infection nosocomiale soit mais le tétanos c'est hautement improbable.

Un médecin du jury l'interpelle : « J'ai vu, au cours de ma carrière de chef de clinique, une cinquantaine de cas de tétanos ; un enfant vacciné correctement ne contracte pas la maladie. »

Le tétanos n'immunise pas par le vaccin basé sur une anatoxine devrait produire des anticorps. Ne trouvez vous pas cela bizarre ?

Là il y a problème : d'après un bulletin épidémiologique un patient atteint de tétanos ne développera aucune immunité à la suite de l’infection. Donc pas d'anticorps. Alors d'où vient-il que le vaccin lui en produirait ? De 2008 à 2011 le nombre de cas (ils sont à déclaration obligatoire) aurait été de seulement 36. Ce qui pose la question de savoir comment un chef d'une clinique provinciale peut revendiquer le traitement d'une cinquantaine de cas de tétanos.

Cela fait au total deux questions à élucider !

Un article du Dr Scohy sur le tétanos

Je suis réservé à propos du Dr Scohy mais voici un de ses meilleurs articles qui concerne justement le tétanos et il indique les moyens de s'en sortir avec du sulfate de magnésium à défaut du chlorure injectable. L'auteur n'a pas l'air de savoir que deux laboratoires fourniraient encore du chlorure injectable à raison de 1 g. par ampoule de 10 ml. A vérifier... Et si c'est disponible avoir une boîte d'ampoules sous la main en cas de nécessité. Et en cas de blessure suspecte débridage, nettoyage plus de l'eau oxygénée.

Lire la suite

29/01/2016 | Lien permanent

L'Ordre vychissiste continue d'emmerder le Dr Moulinier (cancérométrie de Vernesà

Appel-a-laide.jpgLe Dr Moulinier réclame de l'aide.

Voyez : http://dr.moulinier.fr/appel-a-laide/

Décidément ces vieux pervers, il faudrait les flinguer. Le Dr Moulinier se propose de les attaquer au portefeuille car ils émargent grassement alors qu'ils n'en ont pas le droit.

Est-ce que la Justice décidera de mettre le nez dans leurs comptes ?

Lire la suite

27/10/2014 | Lien permanent

Protocole du Dr Schwartz : acide alpha lipoïque, un risque assez rare mais avéré !

acide_alpha_lipoique_ps-1.jpgDès que j'ai débarqué dans le présent monde de cinglés, je me suis signalé depuis ma plus tendre enfance, comme un espèce d'empêcheur de tourner en rond. Les gens polis parlait d'un esprit de contradiction assez systématique. Cela m'a toujours valu un succès, surtout d'agacement et je suis ainsi fait que j'ai toujours eu le réflexion de chercher la petite bête !

En apparence, j'ai toujours été un rebelle ! Mais ce n'est qu'une apparence car je n'ai rien contre l'autorité lorsqu'elle est fondée c'est-à-dire légitime. Mais les cas valides sont devenus excessivement rares. Mes premiers talents se sont exercés d'abord contre les abus et mêmes les escroqueries de la religion et avec le temps j'ai fini par me "spécialiser" en "islamologie". Notez que dans ce domaine, il y a de quoi faire et actuellement je suis occupé à traduire en bon français une partie  de la "géographie coranique" d'un certain Dan Gibson qui démontre que la Mecque est une invention postérieure à la mort de Mahomet. Ce qui est décrit dans le coran, les hadiths et autres écrits ne correspond absolument pas à la topographie de cet espèce de nouveau Las Végas saoudite ! La cité sainte originelle serait à Petra. Passons ! Enfin ceusses que ça intéresse peuvent toujours me demander l'url d'un Cloud très abondamment fourni où j'ai stocké et classé une quantité impressionnante d'ouvrages et d'études sur le sujet.

Fermons la parenthèse et revenons à l'acide alpha lipoïque...

Voici deux liens à creuser :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=thioctic+acid+HLA

 
Ce problème m'a été signalé par un amis qui tenait l'infos d'un fouineur de sa connaissance. Si vous cherchez les articles sur l'AAL sur Pubmed, vous risquez d'être noyé. J'ai eu assez de mal à débusquer ces articles. Je savais seulement que des chercheurs japonais auraient mis en évidence un problème d'intolérance susceptible d'affecter une proportion importante de l'ethnie concernée. Intolérance qui serait liée à un HLA particulier. D'après ce que j'ai pu comprendre, les races dites "caucasiennes" formant la base du substrat européen ne seraient que très exceptionnellement touchées par le phénomène.
 
Mais il n'empêche que le Dr Schwartz est complètement passé à côté du problème et tout indique qu'il n'en a pas soupçonné l'existence. Aussi comme nous vivons une époque caractérisée par un assez violent "brassage" et une tendance au métissage, le plus élémentaire sens des responsabilités ainsi que l'honnêteté me commande d'attirer l'attention du public sur ce cas de figure.
 
Voici un résumé du problème :

L'acide alpha lipoïque est un supplément nutritionnel largement utilisé et est parfois utilisé comme traitement adjuvant contre la neuropathie diabétique et autre affections. Le syndrome consistant en une réaction auto-immune contre l'insuline (IAS, maladies Hirata) est une cause rare d'hypoglycémie spontanée, suite à l'apparition de niveaux extrêmement élevés d'insuline sérique et de titres élevés d'anticorps contre l'insuline endogène malgré l'absence d'une exposition antérieur à une insuline exogène. Chez les individus japonais, l'IAS est associée à l'antigène leucocytaire humain (HLA) HLA -DRB1 * 04: 06 allèles , et se produit souvent lors de l'exposition à des composés contenant sulfhydryle , dont LA.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24111525

Le résumé n'est pas clair. Si j'ai bien compris il n'y avait qu'un cas en rapport avec le DBR1*04:06 allèle et une déclinaison nouvelle de cet HLa aurait été découverte ? Et il est précisé ceci :

Les symptômes hypoglycémiques sont apparus 30 et 120 jours après la prise d'acide lipoïque (LA; 600 mg / jour).

La cessation de LA a entraîné une réduction des épisodes d'hypoglycémie. Tous les patients ont été traités avec du glucose par voie orale ou intraveineuse et prednisone (12,5-25 mg / jour). HLA analyse a révélé le HLA -DRB1 * 04: 03 allèle chez cinq patients, tandis que le HLA -DRB1 * 04: 06 allèle était présent dans un patient.

La question est celle de savoir si l'auto-immunité était acquise ou temporaire.

Les questions en suspens

Le risque est lié à la présence d'un composé sulfurhydrile (SH) or ce type de composé est très présent dans les thiols. Donc d'autres produits peuvent déclencher le phénomène.

Il met jusqu'à 120 jours (4 mois) pour se déclarer.

L'auto-immunité est-elle réversible ? Je n'ai pas trouvé de réponse claire.

Enfin faut-il faire faire un typage HLA avant d'entreprendre un protocole de Schwartz.

Notez, on a le droit de plaisanter, que vu le niveau d'insuline dans les IAS c'est peut-être un bon moyens de lutter contre les tumeurs. Il suffirait par conséquent d'avoir quelques petites sucreries dans la poche pour pallier au dérèglement.  

Lire la suite

16/10/2016 | Lien permanent

Argent colloidal Naturwaren marque Dr Theiss 20 ppm affiche 385 ppm au conductimètre

AC_Theiss.jpgUn titrage en ppm hallucinant !

Je reçois le mail suivant, en bleu mes commentaires, c'est l'occasion de répéter certaines mises au point à propos de l'argent dit colloïdal.

Ayant pensé à faire prendre du 20ppm pour la partie aérosol à ma femme, j'ai acheté en boutique bio un flacon de 500ml d'argent colloidal Dr Theiss, ayant un doute (couleur ambrée), j'ai fait un test au conductimètre : 385 ppm !!!!!

Je trouve ça hallucinant.

En effet, il ne peut s'agir que de Collargol, un argent colloïdal chimique. Or j'ai 2 échantillons de Collargol venant de la Pharmacie de la Croix blanche à Dijon. Celui de 50 ppm donne 26 µS ce qui fait moins encore de ppm. Une solution très concentrée de ma fabrication et à la limite opaque donne 46 µS !

Normal, les solutions chimiques sont faiblement ionisées on ne peut donc pas mesure le titrage avec un conductimètre. Bref, le chiffre indiqué est matériellement impossible. Ou il y a derrière une solution ionique comme support et si le chiffre est confirmé, il faudrait analyser ce produit. Envoyez moi une échantillon dans un flacon clair que j'examine ça de près...

La présentation du produit : du n'importe quoi !

Quand au blabla sur le site du dr Theiss je vous laisse juge:

Notre argent colloïdal est obtenu par un processus mécanique , il est de qualité pharmacopée européenne.  

Ah bon  mais pas vendu en pharmacie mais en boutique bio et sur le net.

Plusieurs marchands vendent de l'AC sous le régime des compléments alimentaires, ce qui me paraît une anomalie dans un pays où la DGCCRF est réputée fort sévère. Une tolérance pourrait se concevoir pour des produits cosmétiques mais pas pour des solutions à avaler...

Parler de processus mécanique est une énorme ânerie

Dans l'Antiquité on a utilisé des broyats d'argent, parler de" processus mécanique", est une énorme ânerie pour ne pas dire au gens qu'il s'agit d'un produit chimique.

D'autre part, le collargol est vendu par la Cooper et par Fagron sous forme de poudre à peser et à diluer dans de l'eau distillée.

L'argent colloidal s'obtient par electrolyse non ?

Pas forcément, vous n'avez pas bien lu le livre de Jean Silbermann.

Embrouillamini façon marketing 

Utiliser de l’argent colloïdal obtenu par voie mécanique comporte plusieurs avantages :

> Il permet en le pesant, de garantir la concentration dans la solution.   ????
> Il ne contient pas de nanoparticules. 

???? Ah bon ... L'argent colloidal est constitué par définition de nanoparticules (le vrai argent colloidal en tous les cas)

> Il ne contient pas d’ions chlorure, nitrates ou produits toxiques
> Il ne contient pas d ‘ autres métaux dangereux, plomb, nickel, chrome. 

.... Encore heureux !!!!

>Les micelles obtenues sont de même taille.
> Notre concentration est une réelle concentration en argent et NON
une concentration en ion !    

Cela ne veut rien dire (à mon avis) etc etc

Je suis très agacé
Qu'en pensez vous ?
Ceci dit sur le flacon il y a "usage externe" mais je pense que c'est la règle pour tous les AC en France ???

Je suis assez en colère
Il va m'entendre mon epicier bio !!

Il est difficile de critiquer un texte conçu par un marchand qui ne connait rien à rien et qui surfe sur des "rumeurs urbaines" notamment à propos des nanoparticules. L'argent électrolytique donc ionique est composé de nanoparticules, c'est leur petitesse qui fait son efficacité. Mais le public qui est con et ne réfléchit pas est conditionné anti nano alors il faut  le caresser dans le sens du poil.

L'histoire du Chlorure vient d'une connerie lancée par un autre fabriquant, un ancien pharmacien qui s'est reconverti dans les compléments avec toutes sont de produits à base de Collargol, savoir inénarrable Jean-Patrick Bonnardel. Voir :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2014/06/29/se-remp...

C'est lui qui prétend qu'il faut mettre du chlorure de sodium dans l'eau pour la rendre conductrice avant de vouloir électrolyser de l'argent. Quand je lis pareille imbécilité, je me demande si le gus a bien fait des études de pharmacie.

L'allusion aux nitrates c'est encore pour rassurer mais c'est encore une énorme farce. Tout laborantin quand il utilise de l'eau utilise d'abord un ou plusieurs procédés pour la purifier, distillation, osmose et désionisation etc...

Quant aux métaux lourds, il n'y a aucun risque quand on sait faire une électrolyse, en revanche quand on utilise le produit d'une série de réactions chimiques comme le Collargol, il y a des risques. Mais enfin on suppose que les fournisseurs de produits à usage pharmaceutique font faire des contrôles avant de diffuser leurs produits. c'est du reste obligatoire.

J'ai donné à mon pharmacien du méthyl siliconate de potassium. Il pourrait faire du gel de silicium. Mais il lui faudrait le faire analyser. Quand aux vendeurs de gel cosmétiques, ils ne sont pas astreint à ce genre de contrôles. Ca va bien que le Silres BS 16 et le Rhodorsil 51 T qui avait été préconisé par Duffaut, est du fait de son procédé de fabrication et de sa distillation un produit propre sinon on devrait se faire du souci.

"Réelle concentration en argent", j'ai envie d'être grossier est de répondre : Et mon cul !

Le collargol est un composé chimique contenant de l'argent. Ce n'est donc pas de l'argent pur tandis que l'argent ionique obtenu à partir de barre d'argent pur l'est nettement plus que le collargol.

Enfin, il faudrait parler du prix. Du Collargol à 22 € le litre et plus quand la Pharmacie de la Croix Blanche le vend presque 4 fois moins cher, c'est avec un dispositif publicitaire aussi crétin pure escroquerie.

"Usage externe" et oui ! Il est bien interdit de vendre des solutés métalliques à usage interne en dehors d'une pharmacie et c'est normal !

Cela dit je vois énormément de marchands qui mériteraient d'être poursuivis pour différentes raisons...

J'étais à deux doigts de donner ça à ma femme pour aerosol, il faut vraiment tout verifier.

Ce qui reste inexplicable c'est le tirage en ppm, (385) là je n'ai aucune explication. Je suis d'autant plus surpris que la nuance ambrée doit être légère.

Sans ce chiffre exhorbitant vous auriez pu faire l'essai de ce produit. Etes vous sûr que votre conductimètre fonctionne correctement, envoyez moi un échantillon, je vérifierai ?

Je pense acheter un appareil qui fasse plusieurs concentrations et peut être des quantités un peu plus grandes que notre petit verre avec le CSG01 de maestro zapper
qui fait du 9 ppm et non du 15ppm comme je le répète comme un imbécile (confusion avec mon autre appareil qui fait des mesures en micro siemens donc autour de 15/ 16.
bref je suis un âne bâté.

Fiez vous aux mesures en micro siemens, pour l'argent, 15 micro siemens font un peu plus de 15 ppm d'argent (le facteur de conversion serait de 1,2). Les conductimètres en ppm sont étalonnés pour les minéraux contenus dans l'eau. Je ne vous conseille pas d'investir dans un appareil théoriquement plus performant, avec l'appareil relativement perfectionné que j'ai conçu, je n'arrive à 1 litre par 24 heures que certains jours, la vitesse varie avec les phases de la lune. A certaines périodes patine. En plus le moteur de l'agitateur magnétique Hanna vient de lâcher, ce qui va me donner l'occasion de comparer les performances avec et sans agitation. Alors restez avec votre appareil familial.

Je rappelle pour finir que si vous voulez du vrai argent colloïdal fait dans les règles de l'art, il faut impérativement vous adresser à la Pharmacie de la Croix Blanche à Dijon. Peut-être que d'autres pharmaciens en font mais je ne les connais pas.

Les mesures (photos)

A gauche la mesure en ppm (ça varie), à droite la mesure en mS, 1 dans ce cas se lit 100, ce qui constitue pour du 20 ppm et de toutes façons une anomalie d'après mes références expérimentales... Curieusement il y aurait plusieurs modèles de flacons sur le marché de ce produit (??)

Confirmation des mesures aberrantes sur Amazon. Voir :

https://www.amazon.fr/Argent-Collo%C3%AFdal-20-ppm-litre/...

Cliquer pour agrandir...

Une seule explication : ça ne peut pas être du Collargol !

Il existe d'autres variétés d'argent colloïdal chimique vendu pour des titrages de cet ordre mais ne s'agissant pas de solution ioniques, elle ne devraient pas donner des chiffres aussi excessifs. Bref dans le doute ne surtout pas utiliser ce produit en usage interne. Bref le titrage indiqué est trompeur et peut inciter à le boire. Or on ne sait pas ce dont il s'agit.

A suivre...

ppm.jpgMS.jpg

 Capture AVC Theiss.JPG

Lire la suite

24/06/2016 | Lien permanent

Dr Donatini, huiles essentielles : une alternative aux myceliums eun un mensonge à propos de ces derniers

chalatan.jpgCette photo d'un charlatan africain est pour relativiser les prétentions d'une certaine science médicale académique quand elle vient, comme on le verra à postuler, que les mycélium sont propres tandis que les carpophores ramasseraient toutes les saloperies. Mais loin de moi l'idée de ridiculiser les enthomédecines basées sur des décennies et des siècles de pratiques.

Mon dernier "coup de gueule" m'a valu, de la part d'un patient du "naturo" que j'ai houspillé à propos notamment de sa foi dans l'oligoscan une manifestation de solidarité (ce patient est comme moi, il ne croit pas à la fiabilité de l'oligoscan), la communication d'infos qui me permettent de rebondir sur différents points.

Ce lecteur me signale que dans le n° 13 de PLantes et Bien-Etre, Donatini a proposé d'incorporer les huiles essentielles à une mouture de 10 g. de graines de lin. Notez que si vous avez de la graine de Chia, c'est kif-kif. La seule difficulté c'est de touiller tout ça pour que les 6 gouttes de HE se trouvent bien réparties dans la mouture. C'est le problème essentiel pour la fabrication de gélules de HE par trituration préalable dans un mélange par exemple à base de Lévilite ou une autre poudre pour "éteindre" l'adjonction liquide. Sauf qu'une trituration bien conduite me semble un procédé plus sûr.

L'alternative à base d'une mouture de graines de lin

Capture_HE.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'observation que je dois faire est que 6 gouttes du complexe pour 15 jours pour le coup cela me semble très très peu et non susceptible de provoquer des remontées. Mais c'est à chacun d'adapter le dosage et de veiller à l'homogénéité du mélange. A noter que pour le méthane il existe une variante, le girofle pouvant remplacer la sarriette (ou s'y ajouter). Enfin je me demande vu le dosage infime si on n'aurait pas intérêt à faire une mélange des 3 formules. A chacun de voir, de toutes façons on est là dans l'empirisme le plus évident.

Remarques diverses : dosage, support etc...

Sur le plan du diagnostic clinique de la nature de la dysbiose, l'auteur donne peu d'indications. Est-ce intentionnel pour préserver son "commerce" ? Je ne sais trop mais je suis persuadé que l'on peut mieux faire car je rappelle que la perspective de devoir s'exposer à un dépassement d'honoraires ou à une consultation non remboursée pour jouir de la précision du GazDetect est une perspective qui me hérisse le poil dans la mesure où tout médecin généraliste devrait maîtriser les bases même de cette question. Car c'est vraiment quand l'intestin va tout va ! Ou presque, Donatini a omis de rappeler que la maxime viendrait du Bouddha historique...

Notez qu'il est possible que l'on puisse trouver dans le livre du Dr Mouton Ecosystème intestinal et Santé optimale des précisions. Sauf que Mouton et Donatini sont en désaccord sur la glutamine et les probiotiques. Autant que je me souvienne Mouton donne des indications basées notamment sur l'aspect des selles.

Page 3 de l'article, le Dr Donatini parle des huiles essentielles comme de bons désinfectants digestifs, or je le vois encore et l'entend dans une vidéo dire qu'il ne faut pas désinfecter le microbiote. Mais il est vrai qu'avec 6 gouttes répartie sur une quinzaine, cela fait à peine 1/10ème de goutte jour. A ce propos je me demande s'il n'existe pas un moyen de diluer les HE de façon à, en augmentant le volume du liquide à incorporer, assurer une meilleure répartition, sauf que l'alcool n'était pas recommandé par Valnet.

ces doses faibles font plutôt penser à une action sur le terrain mais c'est moi qui le dit. Enfin Donatini parle bien d'une action antiseptique et la faible quantité ne se justifie qu'en raison de caractère caustique de la plupart de ces HE qui seraient également toxiques pour le foie dans le cas de quantités plus élevées.

Le mélange avec de la graine de lin moulue se justifierait en ce sens que les HE sont attachées à des fibres susceptible demeurer actives jusqu'au colon, du fait, je suppose, qu'elle ne peuvent être complètement digérées. Si c'est le pourquoi du choix, cela ouvre d'autres perspectives pourquoi ne pas utiliser un minéral inerte; Est-ce que la zéolite est susceptible de retenir prisonnier la totalité de l'ajout en huiles essentielles. Enfin la question des alternative au miel, aux huiles et au mycélium n'est pas close.

Une "enhaurme boulette" à propos des mycéliums"

Je cite la "boulette" : après avoir jouée de la corde sensible sur le thème du mycélium comme "Internet de la forêt" le bon Dr énonce une CONTRE VERITE MONUMENTALE !

Le mycélium présente l’avantage de ne pas être pollué. Au contraire des champignons qui concentrent les pesticides, les métaux lourds, et ne sont pas toujours très sains, le mycélium, lui, ne capte pas les agents toxiques indésirables. De plus, les champignons contiennent des sucres qui fermentent facilement alors que le mycélium n’est pas fermentescible, ce qui est toujours mieux pour les dysbioses. Il y a encore d’autres bonnes raisons de préférer le mycélium : il se conserve longtemps sans se dégrader et il se cultive facilement sur des écorces d’arbre, cela à un prix modeste.

La preuve que ceci est faux archifaux est donnée sur une page de Science et Avenir ! Je cite :

En cas de pollutions chimiques ou radioactives, le champignon devient à risque. Il puise en effet ses nutriments dans le sol, extrayant aussi bien les éléments stables que radioactifs qu’ils accumulent à la faveur de son métabolisme assez lent et de sa longévité (de l’ordre de plusieurs dizaines d’années).

Le mycélium stocke ainsi le césium 137, mais aussi des métaux lourds comme le cadmium, le mercure, le plomb ou le thallium, cancérogènes et tératogènes.

Enfin, la consommation de champignons ayant poussé le long des routes peut amener à ingérer des quantités de plomb et de mercure supérieures aux limites retenues par l’OMS.

Mycélium propre et carpophore pourris : un contradiction et une impossibilité !

Franchement quand les dévôts du Dr Donatini vante ses recherches "scientifiques" cela me fait doucement rigoler. Tout à son idéalisme romantique en faveur du mycélium comme Internet de la forêt le bon Dr oublie que le mycélium ce sont les "racines" des champignons alors on ne voit pas comment le carpophore, la partie émergée de la chose qui pousse si rapidement après une bonne pluie pourrait concentrer des polluants autrement qu'en les aspirant à partir de ses racines !

Certes les mycéliums de Donatini doivent être propres mais il n'en reste pas moins vrai que toutes les observations scientifiques sur la valeur thérapeutique des champignons médicinaux ont été conduites sur des extraits tirés d'une grande quantité de carpophores. Jeter l’opprobre sur la partie charnue de ces végétaux comme le fait malhonnêtement le Dr Donatini en évoquant, dans la nature le risque de la pollution, est indigne d'un scientifique qui se respecte. Tout ça pour souligner encore que ses mycéliums sont à un prix modique. désolé mais 26 € les 100 g pour une mouture d'un mélange d'écorce et de mycélium ou la quantité d'écorce est majoritaire vu qu'on ne peut pas les séparer c'est nous prendre pour des demeurés

Précision : les champignons et leur mycélium ce sont bien des végétaux et non une créature mi animale car elle est rivée à un sol. Quand on en arrive à bousculer les catégories admise voulant que les animaux se distinguent par la capacité de se mouvoir fait aussi partie d'une forme subtile de désinformation qui vise bien sûr à faire de ces végétaux des créatures plus ou moins spirituelles. Mais je regrette, les mots on un sens et il n'est pas question de le tirailler pour leur faire dire le contraire de ce qu'ils signifient.

Une "connerie" impardonnable !

La question se pose de savoir comment on peut en arriver à professer pareilles sottises quand une simple réflexion basée sur l'observation devrait démentir l'hypothèse avancée !

Mais voilà quand en plus de ses revenus comme médecins spécialiste on en vient à faire toute sortes de commerce, ne serait-ce que par femme interposée on en arrive aux affirmations les plus mensongères. est-ce un mensonge délibéré ? Et bien figurez-vous que je n'en suis pas certain car les "idées fixes" peuvent conduire à s'aveugler mais là je suis désolé, quand cela va se savoir, le crédit du Dr Donatini risque d'être sérieusement revu à la baisse. Enfin une fois de plus l'intuition qui l'avait conduit à tiquer à propos de son cas se trouve être bel et bien fondée.

Soyons clair ! Pris en flagrant délit d'avoir énoncé une véritable imbécilité, il va sans doute être difficile à présent à ce M. de prétendre exposer sa science dans des conférences populaires... Et oui j'ia quand même des milliers de visiteurs par mois et ceci ne va pas tomber dans l'oreille de sourds même si mes posts suscitent peu de réactions. Enfin si elles sont peu nombreuses quantitativement c'est que la plupart des gens sont contents de quelques éclaircissements qu'il m'arrive de fournir.

Lire la suite

13/07/2016 | Lien permanent

Cancérométrie de Vernes, protocole du Dr Laurent Schwartz, Metformine, Berbérine et Cie, quelques remarques en désordre…

Cancerometrie1.jpgCliquer sur l'image pour l'agrandir.

J’ai reçu un appel angoissé d’un M. de 70 ans dont les PSA montent et qui s’inquiète et à qui on propose un nouveau dosage et une IRM à 3 mois, voir une biopsie. Il est tombé sur ce blog en faisant des recherches sur le protocole du Dr Schwartz.

Ce qui l’a troublé c’est qu’ayant pris de l’hydroxycitrate (Garciania) et du Sodium R-lipoate, il a éprouvé les symptômes suivants, je cite :

Après la première prise (faible) le matin à jeun comme indiqué, et 1 heure après un petit déjeuner léger  j’ai ressenti un malaise (comme une pression dans la tête et  difficulté de concentration).

Comme je dispose d’un tensiomètre et d’un testeur de glycémie hérité de ma mère diabétique (mais je ne souffre moi-même d’aucun problème particulier) j’ai pu constater que ma tension était normale mais ma glycémie était élevée, chose que je n’ai jamais constaté avant.

Le régime cétogène peut faire grimper la glycémie

Je lui ai répondu en substance qu’il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’une coïncidence. En effet, j’ai remarqué, que le régime cétogène a tendance à augmenter la glycémie. Voici ce que je signalais le 6 février 2016 dans un article sur la Berbérine :

Voir : http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/02/06/la-berb...

Mon glucose matinal a tendance à dépasser le 1,1 (résistance à l'insuline, cas fréquent à mon âge quand après avoir été mince on s'épaissit plus ou moins) et bien quand j'ai fait un jeûne intégral de 8 jours il est rentré dans le clous à 0,9 d'où il résulte qu'un régime exclusif de jus de légumes non sucrés produit le même genre de résultat.

Rappel à propos de diabétologie

Soit dit en passant 1,1 comme limite supérieure c’est la nouvelle norme des labos. Selon l’OMS, il n’y a pas si longtemps, c’est quand on dépassait 1,26 à jeun et à plusieurs reprises qu’on commençait à parler de diabète. Je rappelle également que la seule manière rationnelle d’ajuster un traitement anti-diabétique consiste à doser les fructosamines avant traitement et après 3 semaines d’essai.

La période de référence de l’hémoglobine glyquée HBA1C est de 3 mois, ce dosage ne vaut que pour le contrôle sur la longue distance d’un diabète ou d’un pré diabète (cas de la résistance à l’insuline, un phénomène très répandu). Pour ce dernier dosage, on considère qu’il faut traiter quand on se rapproche de 7%, pour ma part je place la barre plus bas, dès qu’on commence à dépasser 5,5 et surtout 6, il faut penser à la Berbérine.

Une remarque en passant, seul les vieux médecins connaissent les vertus des fructosamines comme indicateur. L’Assurance Maladie n’encourage pas le recours à ce contrôle pour des raisons d’économie d’où l’ignorance des jeunes médecins. Au labo que je fréquente, je suis le seul particulier qui réclame de temps en temps ce type de contrôle d’où un surnom en rapport…

Intérêt de la berbérine

Soit dit en passant je suis en litige avec un fournisseur chinois a propos de ce produit : on m’a fourgué un produit dont la couleur n’est pas en rapport avec les illustrations. La berbérine est entre le jaune citron et le jaune du curcuma, c’est un jaune clair avec une nuance de vert parfois.

La berbérine, je l’ai fait tester par un ami, un voisin qui prend de l’Amarel. Sa glycémie monte à 1,30 en moyenne 1,40 et plus en cas d’excès la veille. La Berbérine que je lui ait fournie pour un essai de 8 jours a fait chuter la glycémie à 0,9 et 1 le matin, rarement plus au bout de 2 à 3 jours à raisons de 2 fois 700 mg. Son médecin prétend à l’effet placebo. On va voir sur 1 à 2 mois, je suis sûr que le toubib devra s’incliner.

Je reprends ma citation :

Mais si on arrête ça repart, le problème n'est pas réglé.

Je discutais la thèse d’une guérison du diabète par les jus de légumes et j’abordais un effet pervers du régime cétogène demeuré inaperçu en Europe.

Observation personnelle confirmée par une lecture sur un site américain

Il est à noter qu'en cas de régime cétonique le foie à tendance à se démerder pour compenser par une glycogenèse et le glucose peut paradoxalement monter au lieu de descendre.

Mais çà ceusses qui font du copié collé ou vendent des livres vous le disent pas car ils l'ignorent, faut observer ou aller gratter chez certains auteurs américains plus finauds que les copistes français de profession qui font dans la vulgarisation pour lecteurs à moitié débiles. Il faut dire que je suis un phénomène à divers points de vue : la Metformine et le Gymnema ont eu tendance à faire monter un peu ma glycémie...

Pour en revenir au malaise de mon correspondant, on me fait savoir qu’il convient de ne pas prendre le traitement à jeun. Quoiqu’il en soit, pour la hause de la glycémie, j’ai pensé qu’il a peut être éprouvé ce que j’ai éprouvé à savoir qu’en cas de privation de glucides, le foie en fabrique à partir des lipides par exemples. C’est un autre lecteur qui m’a dirigé vers un auteur américain sur le site duquel le phénomène est mentionné. Je ne sais pas quelle proportion d’utilisateurs du régime cétogène il concerne mais je dois donner le conseil aux gens qui le pratique de ne pas contrôler que la montée des corps cétoniques mais de pratiquer quelques mesures en se piquant une patte 2 ou 3 jours d’affilée de temps en temps (à jeun, 2 à 4 heures après le repas de midi et le soir au coucher) et de faire des graphiques. Les glucomètres sont vendus avec des logiciels pour ça.

Je n’ai pas de courbes détaillées de mon correspondant et je ne sais pas ce que vaut mon explication mais j’ai de bonnes raisons de penser qu’il a vécu le même phénomène que votre serviteur. Il faut dire que la surveillance d’une glycémie fluctuante est chose un peu angoissante en plus du fait qu’il n’est pas agréable de se perforer les paluches plusieurs fois par jour.

Protocole de Schwartz : la Metformine sur la selette !

Votons maintenant les problèmes posés par le protocole du Dr Laurent Schwarz qui, à ma connaissance n’est pas professeur.

Assez récemment, Laurant Schwartz a ajouté une variante à son protocole consistant à l’ajout de fortes doses de Metformine. Notez en passant que pour avoir des indications relatives à ce protocole, il faut s’adresser à :

http://www.cancer-et-metabolisme.fr/

A noter que vous avez peut être remarqué que ce site est resté fermé un moment. L’histoire de la Metformine que je vais évoquer a causé des remous sur lesquels je n’ai point à m’étendre puisqu’un ou deux membres actifs ont démissionné.

En activant la fonction de recherches de ce blog, vous trouverez les indications pour commander les produits concernés chez Iherb mais il existe des sources en France, à vous de comparer les coûts respectifs. Donc pour les dosages, voir avec cette association.

J’ai été informé il y a quelques mois de l’existence d’un litige entre l’association et Laurant Schwartz, litige qui résulte de résultats contradictoires entre les expérimentations poursuivies sur des souris par deux laboratoires différents, un situé hors d’Europe et l’autre en Allemagne. J’ai les résultats dans mes archives. Il en ressort que les résultats du premier laboratoire sont très positifs et ceux du labo allemand plutôt catastrophiques.

Or les patients ayant ajouté de grosses doses de Metformine, de l’ordre de 3 g., ont vu leur cancer flamber à nouveau et il y a eu au moins un mort. Alors que le protocole Hydroxycitrate + Sodium R. Lipoate + Naltrexone a dosé des résultats incontestables, surtout chez les personnes n’ayant pas subi les traitements classiques à base de chimios.

Que penser de la Metformine ?

Notez qu’elle a produit chez votre serviteur un résultat paradoxal.

Les effets franchement négatifs en cas d’ajouts à haute dose au protocole de base, sont-ils dose dépendant en cas de cancer où la Metformine est-elle contre-indiquée systématiquement chez les cancéreux.

Ma foi je n’en sais fichtre rien. J’ai entendu parler récemment et je l’ai noté d’essais à base de Metformine dans le secteur à Laccassagne mais pour l’instant rien n’a filtré.

Donc puisque la Metformine est un médicament de première intention en cas de diabète censé lutter contre la résistance des cellules normalement consommatrices de glucose, la première chose à faire c’est d’exiger du médecin d’en quantifier les effets par le dosage des fructosamines, ce qui devrait être la règle pour l’institution de tout traitement antidiabétique quelque soit la classe de médicaments utilisée. C’est seulement quand l’équilibrage est atteint que l’on peut se reposer sur HBA1C.

Comment savoir si on a un cancer ?

Les PSA peut n’indiquer qu’une simple inflammation. D’autre part, j’ai un ami et concitoyen plus âgé dont les PSA ont flambé. Muni d’un pacemaker pas question de passer par un IRM, ne reste que le Petscan et la biopsie.

Si on me demande si en cas de doute d’accepterais une biopsie, je réponds NIET ! Pas question de prendre le risque d’une dissémination. Pour moi la règle c’est touche pas à ma prostate ! De fait, il se trouve que la tumeur de cet ami n’est pas bénigne tout en étant d’une très faible évolutivité. A ma connaissance, ça fait plusieurs mois que ni l’urologue, ni l’oncologue n’ont institué de traitement. On a parlé d’aiguilles (curithérapie), c’est encore une approche qui m’offusque puis que les rayons ionisants sont cancérigènes.

Le PSA est un marqueur réputé, assez à tort, spécifique de la prostate. Il y en a d’autres le ACE  et CA 19-9 en particulier qui ne sont en principe utilisés que pour le suivi d’un traitement anticancéreux et non pour le diagnostic. Le problème est toujours le même, ils peuvent être élevés sans qu’il y ait véritable cancer, par contre si une tumeur a été détectée leur hausse est significative.

On peut en cas de doute demander au médecin de doser un ou plusieurs de ces marqueurs mais à ma connaissance le seul bilan qui soit fiable dans ce domaine et surtout qui soit encore accessible en France c’est celui de la cancérométrie de Vernes.

La cancérométrie de Vernes

Le Dr Janet a consacré deux livres au sujet. Objectif cancer et Le traitement des cancers par la méthode de Vernes. Janet décrit les principes du bilan mais il parle beaucoup des solutés de Vernes qui à ma connaissance ne sont plus produits. Les armes thérapeutiques de Vernes ont donc disparu jusqu’à nouvel ordre.

Le bilan cancérométrique est décrit. Il se traduit entre autres indications par une courbe et je donne en illustration les principaux cas de figure.

Le laboratoire Lauriston à Paris pratique ce bilan auquel, pour 100 € est ajouté un profil protéique partiel, utile pour le premier bilan mais qu’il n’y a pas lieu de répéter systématiquement, à mon humble avis, lors des contrôles suivants. D’où l’intérêt de se tourner alors vers un laboratoire bordelais.

Le laboratoire auquel Janet avait recours à Bordeaux existe toujours (il faut questionner Exalab) et il facturait le bilan spécifique de Vernes dans les 45 €.

Ces laboratoires doivent pouvoir mettre les patients concernés par un cancer en relation avec des médecins qui ont l’expérience des pratiques évoquées.

Pour 30 €, ces bilans peuvent être interprétés par le Dr Augusti qui est toujours vivant mais très âgé.

Mais il vous faut quand même savoir que si le Dr Mouliner a collectionné les ennuis de la part de l’Ordre c’est parce qu’il marche sur les traces du Dr Janet.

Les scans des livres du Dr Janet sont disponibles auprès de Cancer et Métabolisme

Les livres du Dr Janet ont été scannés, ils sont disponibles sur le Cloud nécessitant un abonnement particulier. Cependant, ces scans, je les ai communiqué à l’association pour que l'on puisse les faire circuler notamment à l’adresse des médecins qui voudraient s’informer sur le sujet.

Conclusion

Si vous me demandez ce que je ferais en cas de cancer, j’ai le droit de vous répondre que j’enverrai systématiquement le chimiothérapeute au diable et éventuellement l’oncologue et que je ne tolérerais pas le chantage consistant à conditionner le suivi (Petscans et Cie) à l’obligation d’en passer par les traitements hypertoxique. J'ai été témoin de ce type de pratique arrogante sur Limoges, à propos d'une dame de Montmorillon dont j'ai suivi le calvaire à distance et à supposer que je me trouve un jour quasiment à l'article de la mort le salopard qui oserait ce type de chantage risque de se faire arracher les yeux ou se faire décoller la tête.

Il est inutile de s'adresser à moi pour ce genre de problématique, je ne peux rien faire, il faut un médecin et les généralistes ont été complètement dépossédés de toute espèce de liberté de prescription donc je n'en connais pas qui sont en mesure de se risquer à user de méthodes alternatives.

Voir les malheurs du Dr Moulinié qui marche sur les traces du Dr Janet et qui a du plus ou moins s'exiler en Espagne...

Des méthodes efficaces, il en existe pourtant en dehors de ce qui se pratique et je ne suis pas sûr que Michel Dogna les ait toutes répertoriées. Par conséquent il me faut répéter que j'ai transmis et je transmettrai tout ce qui peut paraître pertinent à l'association Cancer et métabolisme, à charge pour elle de faire circuler l'information et éventuellement de trouver des médecins.

Un médecin désireux d'aider j'en connais un mais outre qu'il est en Belgique, il ne sait pas sur quel pied danser. En clair on a sciemment mis les généralistes dans une impasse avec obligation de passer la main aux centres anticancéreux. Mais la majorité à laissé faire car vous comprenez bien que les jeunes étant assez largement incapables de faire les diagnostics fins dont étaient capables leurs aînés, il se retranchent derrière les analyses alors que ces dernières ne devraient servir que de confirmation. Ils sont donc ravis de se laver les mains en se défaussant sur des spécialistes plus ou moins myopes. Voilà où nous en sommes.

Une seule solution acquérir un minimum de connaissances et prendre sa santé en mains. Quand j'ai eu un problème je suis toujours arrivé chez le toubib avec une hypothèse et quand j'ai eu doute, il a séché aussi. Ex : ce n'est pas toujours évident, sans radio, de distinguer un problème colique néphrétique d'un problème éventuellement intestinal.

Donc à tout prendre, quitte à crever, je préférerais crever du cancer que des immondes cochonneries de la médecine actuelle ! Et je suppose que le fait de pouvoir réagir ainsi cela ne peut qu'entretenir l'immunité sous toutes ses formes.

Lire la suite

27/07/2016 | Lien permanent

A propos de l'Angiotan, du Dr J.-P. Willem et and co

Systeme_renine-angiotensine-aldosterone.png

‐‐‐‐‐‐‐ Original Message ‐‐‐‐‐‐‐
Le mercredi 21 octobre 2020 13:14, Philippe a écrit :

> Bonjour,
>
> Apparement l'Angiotan n'a pas disparu.

En cherchant des infos sur cette préparation je suis tombé sur cette page : https://www.psychologies.com/Bien-etre/Guide-des-remedes-...


> Qui donnait des remèdes naturels contre l'hypertension, je n'ai pas compris tout de suite que c'était en fait un extrait du livre "100 ordonnances naturelles pour 100 maladies courantes de Jean-Pierre Willem".


> Mais dans cet extrait, je suppose que cela est pareil dans l'exemplaire que vous avez lu, est donné le fabricant de cette préparation, il s'agit du laboratoire "les grands espaces thérapeutiques".


> On trouve le produit disponible sur ce site : http://www.pharmaxie.com/p307s4prod78904/Fiche-medicament...
>
> Marc Menant était bien connu dans les années 80, maintenant il officie sur cnews, mais j'ai du mal à comprendre en quoi il est un con fini.


> En ce qui concerne Jean Pierre Willem il a participé pendant de nombreuses années à la revue qui s'appelle maintenant alternative santé, mais à a eu d'autres noms comme pratiques de santé. Il faudrait que je cherche sur les exemplaires que j'ai si il est fait mention de l'Angiotan comme traitement de l'hypertension.

> En passant un lien sur une vidéo, que je n'ai pas encore eu le temps de visionner, sur la vitamine C : https://etudes.cellinnov.com/sommet-vitamine-c/michel-dum...

> Bonne journée.
>
> Philippe

Merci pour ce mail.

Non l'Angiotan n'est plus disponible. Hélas. Le numéro d'identification pharmaceutique ne correspond plus à rien. J'ai bien vu cette page, copie conforme du texte de Willem. Il demeure un N° de téléphone et de fax mais aucune réponse de ce côté !

Concernant Willem, je suis au courant de ses débuts. Il reste à évaluer correctement ses épopées tiers-mondistes qui sont sans doute la partie la plus intéressante de son odyssée. certains s'en sont fait une idole en raison de ses menées humanitaires. Je pense qu'il fallait le remettre à sa juste place.

Nous avons quelque chose en commun, nous sommes tous deux originaires de la patrie d'une certaine déesse ardhuina qui avait pour attribut et totem le sanglier. J'en suis un et un vrai qui fonce et bouscule tout quand c'est nécessaire, sur ce plan je trouve qu'il a beaucoup démérité. C'est dommage, il n'a rien révolutionné, il a seulement fait semblant.

Mon opinion à propos des débuts de Marc Menant résulte de ce que ses émissions étaient de celles qui agitent des questions contemporaines sans aller au forme des choses et le cas échéant en noyant le poisson.

Force est de constater que sur ce plan du côté de "france Cul" on a fait de sérieux progrès. Quant à l'évolution de Marc Menant sur Cnews je m'en soucie comme d'une guigne : je n'ai pas le temps de fréquenter assidument la moindre chaîne télé visuelle. Pas même celle de G.T., ce qui ne m'empêche pas d'intervenir à bon escient quand c'est nécessaire.

Concernant la vitamine C lipo et son défenseur j'ai rendu compte du livre qu'il a traduit. je n'en parle pas parce que la cause est entendue au plan théorique. En pratique on sait que l'injectable ne se trouve qu'en Allemagne et que le problème c'est de trouver une infirmière. Dumestre vendait et vend sans doute encore le type de C lipo que je recommandait mais plus cher que chez Iherb. Cela n'a plus d'importance à présent, Iherb ne la diffuse plus et j'ignore si elle est encore fabriquée, c'est une question à creuser,sauf qu'il n'en manque point et que je ne sais trop où donner de la tête.

Le problème n'était pas celui de Marc Menant qui n'apparaît que très incidemment mais le fait que Jean-Pierre Willen exploite un filon commercial assez répréhensible et qu'il est en lieu avec un groupe très préjudiciable à cet égard.

Et je fais une différence entre les agissements de SNI (Pollonis et Cie) et ce qui vient de Souccar et d'un groupe qui s'est identifié à un certain quartier parisien dont le nom m'échappe provisoirement. Malheureusement ces diverses branches ont tendance à plus ou moins s'interpénétrer et c'est devenu un véritable labyrinthe.

Si quelqu'un voulait se donner la peine de démêler tout cela et de parfaire les informations que j'ai pu publier en les compétant, je serais ravis de mettre à disposition une telle mise à jour. Un organigramme avec les interrelations fléchées et des notes serait le bienvenu. J'ai pas l'outil et le loisir d'actualiser tout cela.


​Jean Daniel Metzger

Lire la suite

21/10/2020 | Lien permanent

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11