Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2014

Asperges contre cancer, un Hoax (rumeur urbaine) ?

asperge.jpgJ'ai reçu d'un médecin qui m'a présenté cela comme une curiosité un diaporama qui circule sur Internet. Intrigué par cette histoire j'ai décidé d'enquêter...

Voir : http://fr.slideshare.net/carlitosrangel/asperges-vs-cance...

J'ai cherché sur Internet et j'ai trouvé que ce document est considéré comme un Hoax.

Ce diaporama fait référence à une matière médicale bien connue datant de 1854 due à un certain Jonathan Pereira. Voir http://en.wikipedia.org/wiki/Jonathan_Pereira

Je me suis référé au texte de cette matière médicale qui mentionne bien un usage populaire de l'asperge principalement comme diurétique dans l'hydropisie et pour des calculs mais sans plus de précisions.

Tout le reste est invérifiable et on ne cite aucune référence. Jean Pelissier qui consacre quelques pages à la matière médicale chinoise des légumes de consommation courante a repris certaines données du diaporama mais sans aucun contrôle, ce qui montre bien à quel point la plupart des gens qui se mêlent de médecine sont des mauvais amateurs. 

Voir : http://blog.jeanpelissier.com/lasperge/

Mes recherches indiquent que ces données viennent du fameux diaporama, j'ai trouvé des traces de de l'article daté de 1979.

Voir http://fr.265health.com/cancer/other-cancers/1007028409.h...

En fait il viendrait d'un certain Karl Lutz qui aurait publié la première version en 1974.

Je cite Pelissier avec mes commentaires :

  • L’asperge a des propriétés anticancéreuses importantes du fait qu’elle contient entre autres du carotène et du glutathion. Dans certains pays, dans les formes de cancers dits « désespérés » une cure d’asperge a permis d’obtenir des résultats spectaculaires.

Cela vient en droite ligne du fameux diaporama.

  • Elle permet de dissoudre les calculs rénaux quand ils sont d’origine calcique.

Les asperges seraient contre-indiquée en cas d'antécédents de calculs d'acide urique. Possible mais d'où vient cette info ?

  • Elle contient une grande quantité de protéines appelées Histones qui contrôlent la croissance cellulaire.

C'est un emprunt au document critiqué : la source ?!

  • Elle est riche en éléments nutritifs, faible en colories, en sodium et en cholestérol.

Soit dit en passant je ne connais pas de végétal qui contienne du cholesterol. C'est du remplissage !

  • Elle contient énormément de potassium.
  • Elle contient une substance appelée Rutine qui renforce les vaisseaux sanguins.
  • Elle contient surtout une très grande quantité d’antioxydants capables de réduire les dommages causés par les radicaux libres dans le corps.

La banane contient encore plus de potassium et on peut consommer du bicarbonate en très petite quantité, c'est pas ruineux. des antioxydants, il y en a partout mais le mot est "magique".

  • Les recherches modernes ont montré, en dehors de son action sur les cancers, qu’elle est dépurative, laxative et galactagogue, c’est-à-dire qu’elle augmente la sécrétion lactée.

Le problème c'est qu'on ne cite pas de sources. Je le répète, tout ça c'est de l'amateurisme et j'ai trouvé pas mal de pages inspirées par le fameux diaporama.

Reste à déterminer qui est ou était Richard R. Vensal, DDS, on s'accorde à reconnaître qu'il y aurait eu un dentiste portant ce nom mais on n'en sait pas plus.

Le lien entre le cancer et les asperges est en connexion avec une histoire de ... cochon d'Inde (Guinee Pig connexion). En 1953 un certain John G. Kidd à New York Hospital-Cornell Medical Centera découvert que le sérum sanguin d'un des cobayes sains, injectées dans des souris, guérissait la leucémie ainsi que d'autres types de cancer. Le Dr John D. Bromme, plusieurs années plus tard, a découvert pourquoi. Dans le sang des cobayes il  existe une enzyme qui est appelé L-asparaginase. La L-asparaginase détruit l'acide aminé L-asparagine or les cellules leucémiques seraient incapables de générer la L-asparagine, comme le font les cellules régulières. Ce qui a donné lieu à l'apparition d'un médicament nommé Elspar.

Voir : http://en.wikipedia.org/wiki/Asparaginase

Bref, l'asperge a sans doute des vertus mais il ne faut pas trop rêver... Allez savoir s'il un "syndicat de l'asperge" n'est pas derrière ce bonimentage pour booster les ventes de ce légume réputé aphrodisiaque, du moins pour les mâles, doctrine des signatures obligeant... Bref il faudrait arrêter d'inonder le Web de conneries !

12:09 Publié dans Cancer | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.