Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2016

Huile de poisson, distillation moléculaire et Cie : à propos d'une menace de procès

logo-polaris.png

On se souviendra que j'avais reçu une menace de poursuite pour diffamation (c'est à la mode en ce moment)  à propos d'un article où après avoir relevé un article assez sombre à propos de la distillation moléculaire j'avais conseillé à mes lecteurs de faire pression sur Polaris et Epax deux sociétés qui diffusent des huiles de poissons censées présenter toutes les garanties de propreté et de qualité requises pour ces produits sensibles.

Nutrixeal qui diffuse les huiles dont il est question et à qui je me suis adressé pour obtenir des copies des certificats d'analyses m'a répondu ceci :

Bonjour,

Pour faire suite à notre conversation de ce matin, voici quelques liens et documents intéressants :
- Lien vers les fiches de spécifications détaillées des différents types d'huile EPAX :
http://www.epax.com/pages/omega-3-products
- Tableau comparatif normes européennes et GOED / spécifications EPAX
- Document d'engagements spécifiques d'EPAX  concernant les PCB.
- Exemple de fiche de spécifications sur l'une des huiles les plus représentatives (EPAX 6000), utilisée par nous-mêmes ainsi que la plupart des grands laboratoires français.
- Document de Polaris très explicite sur l'élimination des contaminants organiques dans les huiles EPAX.

Pour résumer, il n'existe pas à notre connaissance de controverse sur la qualité des huiles distillées moléculairement, hormis sur les pages de vendeurs d'huiles non purifiées.
Le processus de distillation moléculaire est optimisé par EPAX pour éviter d'abimer les fragiles doubles liaisons des acides gras polyinsaturés : processus sous atmosphère contrôlée, pour ne pas oxyder, minimisation du nombre d'étapes et des températures de distillation en utilisant d'autres processus de purification / concentration (notamment par voie enzymatique), etc.
Comme vous pourrez le constater dans les tableaux fournis, la pureté des huiles obtenues dépasse de très loin toutes les exigences légales (normes européennes) et va bien au-delà des standards de qualité de l'industrie (GOED).

Nous restons bien entendu à votre disposition si vous souhaitez d'autres informations et explications.
Bien cordialement,

Guillaume Biola

IXEAL NutraScience
Laboratoire NUTRIXEAL

A ce mail était joint divers documents en pdf dont un venant de Polaris qui témoigne des niveaux extrêmement insignifiants de contaminants type PCB. Mais ce n'est pas à moi d'héberger ce genre de documents en faveur d'industriels.

J'aimerais que Polaris et Cie fassent un effort pour rassembler quelques pages synthétiques en français aisément lisibles et susceptible de récapituler les techniques mise en œuvre pour diffuser des produits irréprochables de sorte qu'il me suffira d'apposer un lien. Il n'y a pas que la pureté qui compte mais la conservation, ces huiles sont fragiles.

Sur le marché purement pharmaceutique ne subsiste plus que l'OMACOR qui est à base d'esters. Il est dommage. Il existait autrefois un produit remboursé à base de triglycérides qui a disparu et qui était infiniment préférable aux ester éthyliques de l'OMACOR, c'était le MAXEPA. Il est regrettable qu'il faille compenser les "boulettes" de l'Assurance Maladie et Cie en payant alors les produits dont on parle devraient être remboursés.

Les commentaires sont fermés.