Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2013

Gandoush, "oil pulling", "huile bouche" de l'Inde à l'Union Soviétique...

gandoush.jpgJ'ai fait allusion dans un post précédant à un lien donné par Françoise Cambayrac qui renvoit à la page d'un dentiste suisse, page que voici : http://www.dentenerg.ch/huile_bouche.htm.

Cette page fait l'impasse sur l'origine indienne de la pratique dont on parle et semble l'attribuer à une tradition ukrainienne. La véritable origine est en fait ayurvédique. Ce soin s'appelle Gandoush, et se pratique après une séance de gratte langue. Les indications traditionnelles se bornent à ceci : 

L’Ayurvéda dit que la pratique de Gandouch “embellit les lèvres, renforce les dents, assainit les gencives, augmente l’énergie du corps, la pureté de la parole. Elle rend le visage plus harmonieux et beau.”

Ce ne serait déjà pas si mal, notez le bien. Avant d'avoir vent de l'implication du Dr F. Karach dans la publicité en faveur de cette méthode qui rendrait plus que centenaire, j'avais eu connaissance de pratique hors de l'Inde à l'Est de l'Europe mais je ne sais plus où. Il serait intéressant de savoir comment cette pratique à voyager et comment elle aurait fait souche en Ukraine. Le fiat est que le système soviétique a conservé quantité de pratiques médicales anciennes pour des riasons déjà indiquées et c'est tout à son honneur et l'on ferait bien d'en prendre de la graine.

Les considérants scientifiques à propos de bactéries qui gigotent dans le liquide recraché sont une peu courtes et la longueur de cet article est inversement proportionnel à sa relative vacuité mais au moins et puisque personne n'a rien à gagner à diffuser ce procédé d'hygiène on peut bien accepter l'augure des merveilleux résultats annoncés. Malhreusement je n'ai pas trouvé beaucoup de témoignages d'expérimentateurs.

La seule expérimentation scientifique que je connaisse est relatée sur cette page. J'avais déjà lu cela ailleurs dans une citation directe de l'étude en question et ce n'est déjà pas si mal. Ne vous attendez tout de même pas à vivre 140 ans mais si le mécanisme des effets positifs observés reste à découvrir, je sens bien cette pratique et je la recommande.

Une cuillère à café d'huile suffit pour commencer car on a la surprise de saliver beaucoup et du reste ça continue après s'être rincé la bouche. On peut faire ça le matin au réveil en prenant sa douche. Quant au choix de l'huile je crois que cela n'a pas une importance considérable. La recette originale est à base d'huile de sésame. Je déconseille l'huile de catharme ou de tournesol trop riches en Omega 6, facteurs d'inflamation et aussi de ... dépression. Voir :

http://www.naturalnews.com/022860_depression_fatty_acids_...

Mais rassurez vous, vous ne risquez pas de déprimer et de devenir mélancolique puisqu'on recrache et qu'on se rince la bouche à l'eau chaude ou tiède. Mais l'huile de sésame à un goût de noisette et puis autant suivre la tradition la plus originelle.

Vous pouvez ajouter une goutte d'essence de menthe ou de Tea Tree (Melaleuca alternifolia) dans votre huile, ou mieux préparer le mélange d'avance (je vous laisse le soin du calcul de proportion).

Vous vous grattez la langue avant (avec une brosse ou simplement les dents) vous vous rincez la bouche et vous prenez l'huile. On est censé la garder 15 à 20 minutes mais on fait ce que l'on peut et on peut répéter l'opération le soir. Le liquide recraché est non seulement blanchâtre mais s'il fait froid, il fige carrément et on dira du beurre commençant à fondre. Cette transformation est assez spectaculaire et on sent bien que le processus tire quelque chose. Le résultat on le sent immédiatement si on avait la bouche mauvaise. Deux ou trois rinçages énergiques doivent suivre.

On dit de faire cela à distance des repas sur un estomac vide. Sur un estomac vide c'est la logique même, avant donc, à distance, c'est à vous de vous fier à votre ressenti, un quart d'heure avant peut suffire. Si vous pouvez répéter l'opération avant chaque repas, ca n'en sera que mieux. Mieux vaut 3 fois 5 minutes que rien du tout ou une fois par ci par là...

Bien évidemment, je suis curieux des résultats obtenus... Des résultats avérés ont été notés en cas de déchaussement des dents... Qui peut se traiter aussi par des applications de dentifrice à l'hydroxydase si çà se trouve encore.

00:15 Publié dans Ayurveda | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.