Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2012

La diabolisation de l'huile de palme : dégâts prévisibles, le remède pire que le mal...

Palme.jpgL'association Greepeace est partie en guerre contre l'huile de palme car elle donne lieu à beaucoup de déforestation notamment en Indonésie. Elle a réussit à contraindre des réseaux de grandes distributions à boycotter des produits à base d'huile de palme. Et on parle de taxer les importations à 300% !

J'en profite pour dire que je hais bien des choses, les marchands bien sûr mais aussi toutes ces ONGS dont on sait qu'elles ne sont que les caisses de résonance d'intérêts occultes multiples et divers. Puisque j'ai l'occasion d'aborder cette question, foutez vous dans la tête une bonne fois pour toute que si la générosité et la sincérité peut exister chez les particuliers, à partir du moment où cela donne lieu à un groyupement ou une association quelconque, il existe un grand danger de récupération. Donc si vous voulez faire du bien faites du bien autour de vous. A propos mon petit cochon rose vous tends les bras...

On reproche donc à l'huile de palme d'aboutir à un désastre écologique et la vie de certains grands singes serait menacée. C'est un fait qu'il existe un danger mais diabolise l'huile de palme serait pire encore.

Contrairement au soja, au tournesol et autres la culture du palmier est très productive, elle demande moins de surface, moins d'engrais et surtout moins de pesticides. D'autre part si l'huile de palme contient des graisses saturées, elle en contient moins que le beurre et un spécialiste de l'Institut Pasteur est d'avis que si l'on doit limiter sa consommation sa nocivité est exagérée. D'autre part, si on supprime l'huile de palme il faudra la remplacer soit par le beurre (qui est pire car l'huile de palme contient 15% en moins de graisses saturées tout en apportant de la vitamine E et du bétacarotène) soit par des huiles hydrogénées pour obtenir le caractère solide de l'huile de palme. En d'autres termes, ce serait multiplier la consommation d'acides gras trans qui est la pire des calamité dans le domaine.

Bien évidemment, nous sommes gouvernés en majorité par des corrompus qui ne songent qu'a s'enrichir et quant aux parlementaires c'est encore la pire des calamnités. Je trouve scandaleux pour ma part que l'on puisse autoriser des gens qui n'ont pas fait la moindre étude juridique à voter des lois. S'il ne tenait qu'à moi j'éxigerai pour être élu au moins un doctorat ! En plus de la corruption éventuelle s'ajoute tout simplement l'imbécilité de gens qui par leurs carences intellectuelle et leur incapicité à réfléchir plus loin que le bout de leur nez sont exposés à toutes les manipulations possibles et imaginables.

Donc l'huile de palme, dès lors qu'elle n'est pas hydrogénée et donne lieu à une culture raisonnable demeure une denrée VITALE. S'en priver c'est aller au devant de problèmes pires que ceux qu'il s'agirait d'éviter.

Voici en vrac quelques lien pour vous faire une opinion sur le sujet :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_de_palme

http://www.rfi.fr/france/20121117-pourquoi-huile-palme-nu...

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/11/26/19485-faire...

http://www.santenatureinnovation.fr/quelles-solutions/nut...

http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/arti...

20:24 Publié dans Lipides | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.