Jeremy Anso, expert (incontesté) en croquettes pour chats s'érige en procureur savonarolien à l'encontre de notre Samouraï binational ! (version 2.0) (21/10/2020)

Anso.png

Mise à jour de la seconde version de cet article

Des réactions "surréalistes"

Le première mouture de cet article m'a valu des réactions de lecteurs qui m'eussent parues stupéfiantes si je n'étais pas assez largement habitué aux phénomènes suscités par l'inculture et une certaine "sensiblerie".

Mise en demeure et menaces judiciaires de Jeremy Anso envers votre serviteur

Bien évidemment, je m'attendais à des menaces de procédure de sa part et ça n'a pas traîné. Il me donne 48 heures pour tout retirer sinon il va faire procéder à des constats et à des assignations...

Décidément ce garçon ne doute de rien... Il est bien évident que je ne céderai pas. Jamais je n'ai cédé et ceux qui ont de la mémoire se rappellerons qu'un ancien gendarme reconverti dans la pharmacologie chinoise s'était déjà essayé à vouloir m'intimider. En vain bien sûr !

Il peut-même s'estimer heureux que je n'ai pas signaler à la DGCCRF certaines anomalies. On notera par exemple qu'il vend de l'artemisia annua qui serait soi-disant interdite. Le problème de mon point de vue, est qu'il vend une simple poudre au prix d'un extrait du type 7:1. mais si les gens sont cons au point de ne pas assimiler ce que je me tue à dire, c'est leur problème s'ils se font plumer...

Pour en revenir à Anso, je voudrais lui rappeler le cas d'un inventeur d'un dispositif anti Linky qui a dépensé plus de 600 € pour faire constater un écrit où il était mis en cause. Doublement en vain, d'abord parce qu'il a renoncé à plaider et également parce qu'il aurait pu se borner à faire faire un constat contresigné par 2 ou 3 témoins, savoir des citoyens ordinaires sans lien de famille ou d'intérêt...

Enfin si je reste serein à l'égard de cette menace c'est parce que G.T. m'a communiqué un de ses emails où il indique que n'étant pas très fortuné, il n'a pas la moindre envie d'avoir à répondre devant un tribunal. Voici la copie de ce mail :

Le lun. 19 oct. 2020 à 20:33, Jérémy Anso <anso.jeremy@dur-a-avaler.com> a écrit :
Guy,
 
Je tiens à vous dire que vos récentes vidéos après mon article m'ont beaucoup ému. Je suis une personne sensible à la détresse humaine et souhaite bien évidemment le meilleur pour tous, et d'éviter de faire du mal à qui que ce soit, j'en suis sincèrement désolé. Mon article ne change rien au courage que vous avez démontré pour lutter contre le cancer, chose que je reconnais bien entendu dans mon article.
 
Cela étant dit, mon article est factuel. Il n'y a pas d'insulte, ni d'insinuation douteuse ou d'attaque personnel. Je suis reconnu dans mon travail par la rigueur et le sérieux de mes enquêtes. Cet article est juridiquement irréprochable, tant sur le plan scientifique que éthique, puisque vous avez vous même mis toutes ces informations sur le Web. Nul n'aurait pu imaginer votre réaction face à ces faits, et que vous n'aviez pas digéré votre opération alors que vous êtes un personnage public qui devra nécessairement parler de son orchidectomie.
 
Nous pouvons donc sortir par la grande porte de cette affaire qui nous concerne. Je suis prêt à revoir ma position sur mon article, c'est à dire le retirer, si vous retirez bien sûr toutes vos vidéos offensantes qui me mentionnent. Des vidéos graves, où vous êtes pénalement responsable d'injures, de diffamation publique et d'incitation à la haine. Qui plus est, vous avez violé le secret des correspondances dans vos vidéos en diffusant nos échanges mails.
 
Alors j'imagine que vous êtes parfaitement conscient que je n'ai pas d'énormes moyens comparé à vous, et que vous jouissez de moyen financier sans aucune mesure comparé aux miens. Il n'empêche que vous avez gravement enfreint la loi française. 
 
Dans un objectif d'apaisement et de règlement amiable, l'article sera retiré si vous retirez l'intégralité de vos vidéos (même les plus récentes où mon nom est mentionné). Nous pourrons ainsi réaliser un débat complet qui sera publié sur votre chaîne, comme je l'ai demandé depuis fin juillet, et que vous sembliez d'accord pour faire jusqu'à hier. Cela me semble être un excellent compromis.
 
Si vous avez d'autres idées pour sortir de cette situation par le haut, je suis ouvert à vos suggestion et reste à votre écoute.
 
A vous lire,
 
Jérémy Anso
Docteur en biologie, rédacteur en chef de Dur à Avaler.
Auteur de "Santé, Mensonges et toujours Propagande" et 
"Ce Poison Nommé Croquette".
Cordialement,

Le moyen de sortir de cet imbroglio c'est que Jeremy Anso réalise que cela fait deux fois qu'il attaque, Maurice Israël d'abord et G.T. et cela pour de très mauvais motifs. Je pense que quand on a fait une connerie il faut l'assumer et que chacun doit rester sur ses positions.

C'est aux tiers observateurs de juger en leur âme et conscience.

Nous traversons une prétendue "pandémie", on est menacé d'un nouveau confinement, en d'autres termes on risque d'avoir, à plus ou moins brève échéance, d'autres chats à fouetter que ceux présents dans cette histoire.

Le soufflé va forcément retomber...

La morale de l'histoire

La version initiale de cet article comportait un chapitre terminal où en substance, j'invitais Jeremy Asso à se mettre dans la peau de sa "victime". Tout se passe comme si il s'était ingénié à faire en sorte que G.T. se trouve dans l'obligation de proclamer à la face du monde que les traitements orthodoxes du cancer de la prostate avait fait de lui un eunuque. Je l'invitais à réfléchir à ce qui se produirait si par accident, maladie ou même sorcellerie (le vaudou est présent en Nouvelle Calédonie et je crois que là-bas, il a tout intérêt à marcher sur des oeufs et ne pas s'attirer la vindicte de certains indigènes...) il se retrouvait privé de l'usage de son membre viril.

Je lui signalais l'existence d'un "dispositif médical" conçu à l'origine pour soigner les troubles de la prostate et qui a par la suite été détourné de son usage premier en tant que plug procurateur d'un type de plaisir en principe inaccessible aux mâles...

Malheureusement les gens ne lisent pas ce qui est écrit et achoppent sur sur certains termes en imaginant ce qui n'a pas été dit  de sorte que des amis et la famille de G.T. on pris cela à tort comme s'adressant à leur parent. On ne peut qu'être consterné mais à la vérité nullement surpris par la teneur d'un aussi gigantesque malentendu. Force est de constater que si actuellement on à tendance à parler tout à fait hors de propos de sexe, on se heurte à une pudibonderie qui n'existait pas du temps de mon enfance soit il y a plus d'un demi siècle...

Non le passage s'adressait exclusivement à M. Anso pour lui dire : continuez sur votre lancée et voici ce qui va vous arriver ! Vous allez subir un choc en retour. Moi à la place de Guy je vous aurai dit d'aller vous faire foutre... Et bien soyez reconnaissant : vous allez, grâce aux progrès dans la connaissance du corps masculin, pouvoir vous faire foutre et ce en toute discrétion et sans avoir à impliquer des tiers...

Vu le caractère "chatouilleux" de bon nombre d'esprits contemporains et la disparition presque complète d'une forme, certes assez particulière d'humour, j'ai supprimé le passage terminal et la vidéo qui l'illustrait.

J'ai bien dit que tout s'est passé comme si Anso avait voulu contraindre à proclamer le "sacrifice" qu'il avait du consentir pour tenter de guérir de son cancer par les voies académiques. J'ai prouvé que G.T. n'a rien caché et qu'il n'était pas nécessaire de se livrer à un véritable travail de fourmi pour reconstituer son curriculum médical.

Il faut que M. Anso se calme et assume les conséquences de ses attaques parfaitement désordonnées. Il faut qu'il arrête de se comporter comme le ferait un cador dans un quartier mal famé. Personne n'a rien compris à ces attaques, j'en suis sûr, elle ne rime à rien sinon qu'il voulait se mettre en valeur et que c'est raté !

Le leçon à tirer de tout ceci c'est bien entendu que les thérapeutiques hormonales à base de castration chimique visant le cancer de la prostate sont aberrantes. Et que si la voie métabolique a actuellement des limites, des jeûnes rythmés permettent des rémissions significatives. C'est déjà bien assez de devoir dans certains cas envisager une ablation de la prostate, une opération qui n'est plus réalisée correctement que par quelques chirurgiens distingués. Il existe en France deux cliniques spécialisées une dans la région bordelaise et l'autre à Paris et l'une ses émules bordelaises opère à Monaco.

======

Ici commence l'article moyennant la suppression de quelques alinéas jugés non nécessaires.

Nul doute qu'il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France lorsque l'on assiste à certaines menées...

Sauf que le personnage que vous voyez ci-dessus résidant en Nouvelle Calédonie, ce n'est pas tout-à-fait le "royaume de France".

Décidément les Savonarole pullulent en cette période de croisades sanitaires liberticides !

L'élite et son arrogance coutumière déteignent sur le bas peuple : qu'on en juge !

Avant d'aller plus loin je vous recommande de bien caler dans votre siège et de vous préparer au pire, car ça va secouer !

Si vous en voulez un aperçu, voyez directement la dernière vidéo de ce post : à ce propos je conviendrait volontiers que mon sens de l'humour est d'un ordre fort peu commun mais aux grands maux les grands remèdes !

Les voies de l'alternance en matière thérapeutique sont peuplés de "blancs becs" particulièrement gonflés

Dans le domaine de tout ce qui relève plus ou moins des "alternatives" à la médecine ou aux diététiques conventionnelles, plusieurs jeunes premiers, tous plus ou moins diplômés (je demande malgré tout à voir...) ont un peu trop tendance à se prendre pour le sel de la terre et à se comporter comme s'ils étaient seuls au monde et que rien ni personne n'avait exister avant eux.

Doté d'un physique plus ou moins avantageux (sauf aux yeux d'un physiognomoniste expérimenté car le diable se cache dans les détails...), certains font montre d'une agressivité sans pareille sur le Net allant jusqu'à exercer un véritable terrorisme et ce, grâce à ces instruments numériques que sont les blogs et les différents outils relevant des "réseaux sociaux".

Avec Google et son omnipotence, une merdasse venue d'outre atlantique, une peste sans nom dont les effets hyper toxiques se font sentir de plus en plus.

Des experts patentés en manipulation iconographiques

Il fut un temps où l'on exploitait surtout les images des femmes pour vendre un produit. Ou celles d'enfants pour contraindre les parents à acheter, sauf qu'avec le nouveau féminisme à la Coffin, ou encore avec hantise de la "pédophilie" dans le cas des "mioches", on a du mettre des bémols.

En revanche, l'exploitation de la "zoophilie" ambiante offre encore de grandes possibilités quand bien même la ficelle serait un peu grossière...

Sans doute va t-il falloir se résoudre à réclamer une nouvelle loi pour empêcher que chats et chiens, ou tous nouvel animal de compagnie ne vienne à être pris en otage par toutes sortes de trafiquants en mercantilités diverses.

Il va sans dire que le cas de Jeremy Anso m'en rappelle un autre, savoir celui d'un jeune homme qui met lui aussi en scène son propre chat pour vendre, non pas des croquettes plus ou moins casher, mais des compléments alimentaires au seul bénéfice des maîtres de cette sorte d'innocentes et touchantes bestioles que son nos chers "tigres de rizières" domestiques. On me dispensera de dire à qui je pense quant en ce qui concerne le second phénomène évoqué (caressé ?) en la présente occasion...

De la haine des jeunes envers les vieux

C'est un problème bien réel qui affleure en filigrane dans notre histoire. d'une manière générale, les facilités offertes par le tout numérique pour se mettre en valeur à très peu de frais favorisent les exactions de jeunes cons aux dents plus ou moins longues qui ne reculent devant rien pour tenter de se faire mousser à défaut d'obtenir une place au soleil. J'imagine en effet que le procédé mis en oeuvre par Anso pour tenter de se faire un peu d'argent n'en a pas fait un homme riche. J'espère pour lui qu'il a d'autres moyens d'existence.

Le phénomène visé s'observe dans tous les domaines... Ici le conflit de génération est patent. Je le ressens en permanence en raison de mon franc parler.

Voir les passages consacré à la "morale" de l'histoire.

Quant un expert en croquettes (incontesté, rendons lui cette justice) s'érige en moraliste et qui plus est en procureur, voire en juge d'instruction, rien ne va plus !

Qu'un expert en croquettes pour chats (et chiens) se mette en vedette avec un matou, roux et comme chacun sait très affectueux, ce serait presque touchant si derrière ce prétendu amis des bêtes ne se cachait pas un véritable "tueur".

Non je n'exagère pas car vous allez vite comprendre que je sais ce que je dis !

Nous allons voir que Jeremy Anso, vient, à cet égard, de franchir la ligne jaune et je vais aller droit au but et dire le pourquoi d'une hargne qui fait qu'au total il en est venu à reprocher à sa nouvelle "tête de turc" (Guy Tenenbaum alias le Samouraï) un véritable harcèlement...

Guy Tennenbaum : la guérison miraculeuse et naturelle qui interroge

Tout commence, en apparence, par un article titré ainsi :

https://www.dur-a-avaler.com/guy-tenenbaum-la-guerison-mi...

Enfin pas tout-à-fait, on va le voir !

Je dis bien "en apparence" car l'on va voir que ce dont il va être question n'est que le second épisode d'un contentieux vieux de bientôt 8 mois !

Résurgence d'un contentieux qui date de mars dernier

Revoir : https://www.dur-a-avaler.com/inhiber-enzyme-scot-nouveau-...

Cet article est paru après que Maurice Israël, qui est très âgé, se soit laissé casser la tête par Jeremy Anso qui l'a abreuvé de questions au sujet de la thèse de l'inhibition de SCOT. Une sombre histoire à propos d'une étude chinoise qui ruinerait la thèse en question défendue par Maurice Israël, invoquée après l'évocation par le mentor de Laurent Schwarz des limites, voire des effets éventuellement pernicieux du régime cétogène.

Il est à peine besoin de dire que devenant de la part d'un personnage aussi insignifiant que Anso, vouloir donner des leçons à un Maurice Israël, non sans l'avoir bassiné en long en large et en travers relève bien d'un culot absolument phénoménal. Décidément ce type ne manque pas d'air ! 

Jeremy Anso "récidive"

Dans ce qui est je crois la vidéo initiale dans laquelle le Samouraï dénonce la dernière manoeuvre de Jeremy Anso, il commence par cette affirmation : il récidive, il nous avait déjà fait le coup avec Maurice Israël...

J'avais consacré à ce premier contentieux un article que j'ai retiré à la demande de Guy Tennebaum. Je n'ai pas l'intention d'y revenir car je serais bien en peine de dire à quoi peut rimer un tel fait d'armes. Il était évidemment un peu tôt pour décider si l'hypothèse évoquée est viable. Depuis lors et d'après ce que je sais, le laboratoire Beauchamp se serait chargé des tests préconisé avec succès qui compare les souris utilisées à des "Jeanne Calment".

Le seule question qui se pose est d'abord celle de savoir pourquoi Jeremy Anso s'ingénie à ce point à vouloir systématiquement dégommer d'éventuelles alternatives purement métaboliques en matière de thérapeutique oncologique.

En arriver à systématiquement vouloir casser tout espoir dans ce domaine rien que pour avoir l'occasion de se rendre intéressant relève, il faut le dire, d'une débilité assez profonde.

Concernant les limites du régime cétogène

A ce propos, en cherchant sur ce blog, on pourra constater que j'avais moi-même émis des réserves en constant que, contrairement au jeûne, il peut avoir pour effet d'inciter le foie à puiser dans certaines réserves pour fabriquer du glucose. Personne de ce côté ci de l'Atlantique ne s'en était avisé, en revanche on m'a signalé des interventions américaines tendant à confirmer mon propre constat.

Certes j'étais loin de la technicité en matière biochimique d'un Maurice Israël, s'agissant d'un constat fort pragmatique qui laissait augurer que l'on allait revenir un jour ou l'autre d'un engouement pour ce type de régime. Quoiqu'il en soit, la révélation d'un possible contournement par le cancer de ce type de privation de sucres, n'a pu en aucun cas me surprendre. Il y a bien longtemps que j'ai cessé de croire au Père Noël si tant est que j'ia pu y croire un seul instant !

La victoire du Samouraï contre la fondation bidouillée par Laurent Schwartz

Sauf qu'il est encore un peu tôt pour prétendre ruiner la thèse selon laquelle l'inhibition de l'enzyme SCOT constituerait la clef de voûte de la lutte contre les cancers par une voie purement métabolique. C'est l'occasion ici de rappeler une victoire de G.T.  :

Le samouraï a versé don de 20 000 € à la Fondation de France, qui héberge une sorte de filiale dominée par la personnalité, très invasive, du Dr Laurent Schwartz qui, rappelons-le, n'a jamais été oncologue mais simple radiologue. Ce don était voué au financement d'un protocole et L.S. voulait le détourner pour le faire servir à la confectionne d'une "étude observationnelle" (sic) sur les effets du protocole qu'il défend et auquel les anglo-saxons reproche un excès quand aux dosages préconisés.

On le sait a présent : Guy Tenenbaum a obtenu le remboursement des 20 000 € dédiés au test de l'hypothèse SCOT et au surplus les donateurs incités par le Samouraï à participer à la mesure de leur petits moyens sont actuellement en situation d'être eux même remboursés.

En d'autres termes, si la Fondation de France n'a pas désavoué ouvertement L.S. et ses manigances, il n'en reste pas moins vrai qu'il se trouve discrédité le succès que l'on vient d'évoquer. C'est tout ce que je retiens pour l'instant. Je préfère, pour ma part, demeurer prudent quant à la réussite des tests pratiqués récemment. J'ajoute que ce n'est pas à moi d'en parler. Ce que je sais c'est que le ou la personne qui devaient s'en charger ont subi des pressions.

La seule chose qui m'importe pour l'instant c'est de régler le problème posé par l'attitude de Jeremy Anso.

Jeremy Anso et son activité essentiellement "parasitaire"

Dans l'histoire que je viens de relater et auquel j'avais consacré un article avant que l'on me demande de le retirer, son auteur a utilisé une technique consistant à saouler de questions un Maurice Israël en gagnant sa confiance pour ensuite se rendre faire mousser en voulant plus ou moins le casser. Mais ce n'est pas tout !

Là où la technique devient doublement "parasitaire" c'est que dans dans ses aricles "grand public", il ne dit pas tout ! Il prétend soulever des problèmes tout en laissant augurer que dans un "dossier complet", accessible seulement en payant 40 € par an, il tient en réserve des "révélations" plus ou moins négatives...

Pour les victimes, il faut payer pour mesurer l'étendue de la diffamation éventuelle en version privée avant de pouvoir y répondre !

Il semble qu'en la circonstance, Anso ait été contraint de libérer son "dossier" pour ne pas s'exposer à des poursuites. Quoiqu'il en soit l'article linké plus haut se présente comme un acompte sur le "dossier" payant. Or il est facile de se rendre compte que l'accusation portée contre Tenenbaum d'avoir caché une partie des traitements académiques tentés avant d'opter pour des méthodes plus naturelles ne tient pas la route.

Voyons cela de plus près !

Anso commence par stigmatiser le charisme et le bagout du Samouraï tout en soulignant le caractère touchant de la chose.

Il n'accuse pas ouvertement ce dernier d'avoir caché qu'il aurait bénéficié de thérapies classiques en la matière (hormonales + castration chimique). Il insinue qu'il est relativement difficile de se faire un avis complet et circonstancié sur le personnage vu le nombre étourdissant de vidéos en ligne (plus d'un millier) (????).

Sauf que personne ne l'a obligé à vouloir se faire juge de notre héros !

Nous allons voir qu'avant d'en venir aux faits, il laisse percer le vrai motif de son attaque fielleuse...

Le crime du Samouraï ? Coupable de n'avoir pas déféré à la convocation d'un "juge d'instruction" nommé Anso !

Une image vaut mieux qu'un long discours !

instruction.JPG

Cliquer sur l'image pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre.

Nous y voilà !

Rappelons nous que voilà un individu qui, à propos de la thèse de l'inhibition de l'enzyme SCOT, a emmerdé Maurice Israël dans un premier temps en lui voulant tirer les vers du nez (et son ami le samouraï dans un second)  pour, finalement, se se donner en spectacle en voulant ruinant prématurément cette piste...

Et il ose s'étonner que Tenenbaum n'ait pas répondu à se demande d'interview !

Cela vous surprend ? Moi pas du tout !

Ce que j'aurais répondu à Anso ? Tu m'emmerdes : vas-te faire foutre !

Le samouraï n'est pas un scientifique aguerri, il est franc, sans détours, avec des côtés naïfs, il a fait confiance au protocole académique, puis à Laurent Schwarz. Anso posant en gros matou macho imbu de l'idée de son importance, on le devine, se serait fait une joie de jouer de Guy comme on joue avec une souris.

La question qui se pose est celle de savoir : de quel droit et en vertu de quel privilège Anso estime que l'on devrait se soumettre à ce qu'il faut bien appeler ses "caprices"...

Procureur, juge d'instruction, un nouveau Savonarole de service !

Les prétentions de ce Jeremy Asso, sont, on en conviendra exorbitantes. Ce dernier commence sérieusement à nous échauffer les oreilles.

On est en pleine INQUISITION !

Je le répète : que ce Monsieur aille se faire foutre ! Au moins est-il sûr qu'avec le physique avantageux qu'il arbore, il ne manquera pas de "prétendants" pour lui apprendre à vivre ! Enfin chacun ses goûts, pour ma part je préfère m'en tenir à la bonne vieille formule de la bonne vieille gifle bien sonore même si ça passe pour être un geste plus féminin que masculin.

Jalousie ! Thierry Casasnovas a pu interviewer le Samouraï mais pas Anso !

C'est l'occasion pour Anso de dire que Casasnovas serait sous le coup d'une procédure judiciaire pour mise en danger de la vie d'autrui...

Une occasion de diffamer Thierry Casasnovas

Il est vrai que le parquet de Paris aurait, en juillet dernier, diligenté une enquête suite à de nombreux signalements parvenus à la Mivilude, organisme d'assez sinistre mémoire, rappelons-le!

Cela tout simplement parce que la prétendue pandémie coronavirale a boosté son audience. Sauf que enquête ne signifie même pas "mise en examen". Aucune plainte n'a été déposée contre Casasnovas, un personnage qui, à mon humble avis, n'est pas dangereux. Ses outrances à base de crudivorisme ne peuvent tromper que des gens sans cervelle. Une des questions étant de savoir si cette "espèce" mérite vraiment d'être protégée, la bonne étant de se demander si même la chose serait possible.... On en doute !

Le problème est que ce catalan passe pour Vegan alors qu'il a englouti des grandes quantité de viande crue je cite :

C'est particulier pour moi. Je ne suis pas « vegan » au sens propre du terme. J'ai été végétarien une grosse partie de ma vie. J'ai beaucoup milité pour cette cause mais, dans la pratique, manger de la viande m'a aidé à un moment de ma vie. J'étais au plus faible quand j'ai commencé à manger cru et j'ai mangé des grandes quantités de viande crue. Je pense, de ma compréhension de la physiologie, que cela m'a sauvé la vie, étant donné que j'étais épuisé. Il me fallait une alimentation très dense et, surtout, tout ce que l'on trouve dans les produits animaux comme l'adrénaline.

Or, si ma mémoire est bonne, il aurait été confondu pour "fraude" de sorte que je crains qu'il s'agisse là d'une sorte de rattrapage. Et peu importe, ce n'est point notre problème.

Pour résumer disons que ce Casanovas a tout d'un illuminé mais qu'il n'est pas méchant, toutefois comparé à Anso, il me semble pouvoir aisément pouvoir passer pour une "bonne personne"...

Le Samouraï est accusé d'avoir caché qu'il doit sa guérison à un protocole académique à base de castration

Il n'aurait évoqué ce protocole (à base de Firmagon, Zytiga, orchidectomie ou castration médicale) qu'à l'occasion d'un échange avec le youtubeur Eric Berg. Encore la jalousie de Anso de n'avoir pas pu soumettre sa victime à la question pour tenter de le démonter.

En réalité, Guy Tennebaum n'a jamais rien caché : tout le monde sait qu'ayant épuisé les solutions de la médecine conventionnelle, il a décidé de se tourner résolument vers les méthodes naturelles. Et s'il n'est pas guéri à proprement parler car rien n'est jamais gagné puisque toute chose est par nature tissée d'impermanence, il est bien clair qu'il doit la rémission actuelle à un jeûne. Lequel a bien failli tourner mal car lorsque l'autophagie franchi un certain seuil, cela devient irréversible : on meurt littéralement de faim.

Guy Tenenbaum n'a rien dissimulé ! En voici les preuves :

https://youtu.be/E29bcXmYn2g a partir de 4:30 abcès du au firmagon et vasectomie.

Inutile de complique le fameux Ebook à la page 67 évoque la fameuse orchidectomie :

orchidectomie.JPG

Que Anso s'abstienne de vouloir nous embrouiller en évoquant l'existant de "milliers" (sic) de vidéos. Il suffisait de commencer par lire le Ebook. J'ajoute qu'au surplus rien, absolument rien, n'obligeait l'intervenant à se farcir l'audition de quantité de vidéos, si ce n'est qu'il lui fallait absolument trouver, à n'importe quel prix, des poux sur la tête de notre samouraï !

Les techniques visant à inhiber la synthèse de la testostérone ont échoué

C'est un mauvais procès qui est fait au Samouraï d'insinuer qu'il aurait caché qu'il devrait sa survie aux bons soins d'une oncologie conventionnelle. Se faire ainsi le chantre d'une école dont on sait qu'elle s'obstine à aller droit dans le mur relève d'une pure stupidité.

Voici la preuve que ces techniques hormonothérapiques sont à la fois inefficientes et particulièrement barbares :

Choc en retour !

J'insiste sur le fait que Anso n'a, en réalité, jamais affirmé que GT aurait caché quoique ce soit. Il le reconnait du reste implicitement et ment comme un arracheur de dents en insinuant qu'il ne se serait expliqué à ce propos que dans la fameuse vidéo de l'interviewer américain. C'est faux, je le rappelle puisque tout est dans le petit livre sur la croisade de notre auteur.

En revanche, si vous cherchez "Youtube Jeremy Anso" ou l'inverse vous trouvez plus de vidéos du Samouraï que de Jeremy Anso. Le con dans l'histoire bien ce dernier ! En l'accablant et en l'obligeant à se défendre, il l'a contraint à lui voler la vedette sur le Net.

Et c'est peu dire que le méchant fait un oeuvre qui le trompe !

Aussi n'est-il pas étonnant que Anso ait menacé de poursuites Tennebaum dans l'hypothèse où il n'enlèverait pas les vidéos où ce dernier dénonce l'agression dont il a été victime.

La morale de l'histoire : un jeune coq encore entier a contraint un "vieux" à se définir comme n'étant plus qu'un "eunuque"

Gageons qu'il ne l'a pas fait exprès et qu'il ne s'est pas rendu compte à quel point il pouvait avoir contribué à remuer un couteau dans une plaie encore très vive.

Pour cette "morale" voir la mise à jour en tête de l'article suite au enhaurme malentendu engendré par sa version initiale ...

Post-scriptum : exemple de prose comminatoire de Jeremy Anso

Manque pas d'air : l'exploit se passe du moindre commentaire !
 
---------- Forwarded message ---------
From: Patrick Louis <
Date: Mon, Oct 19, 2020, 3:21 PM
Subject: RE: Live ce soir 19 Oct a 20h Merci
To: Survivre Au Cancer
Bonjour Patrick,
Je viens de lire votre mise à jour sur cette polémique. J'apprécie le geste d'apaisement, mais je doute, à la lecture de la dernière vidéo de Guy, que ce dernier soit près à céder le moindre centimètres, malgré des vidéos diffamatoires et gravement condamnables.
Quoi qu'il en soit, vous pouvez lui dire que je suis effectivement prêt à retirer mon enquête sur lui mais à seulement deux conditions, voire une 3ème mais que je pense impossible à réaliser car elle ne dépend pas vraiment de lui.
1) Qu'il retire bien sûr toutes les vidéos sur moi. Toutes, sans exception.
2) Qu'il fasse une nouvelle vidéo dans laquelle il parlera de l'intégralité de son parcours de santé. Du début, avec les injections de Firmagon jusqu'au zytiga, en passant par l'orchidectomie puis les méthodes alternatives. Chaque traitement devra être expliqué, en mentionnant bien sûr que ce sont les traitements de référence contre son cancer, avec des bénéfices démontrés scientifiquement pour les malades. La vidéo devra être mise en avant et épinglé sur sa chaîne.
3) Qu'il demande le retrait de sa vidéo interview avec Thierry Casasnovas où il détaille un parcours de santé tronqué qui n'est pas représentatif de ce qu'il a vécu et fait, et qui va induire nécessairement des personnes en erreur. J'estime que cette vidéo rentre en plus en totale contradiction avec votre page et vos motivations, que je vois en bien. Après, j'imagine que ce serait difficilement faisable.
Donc si le point 1 et 2 sont éventuellement fait par Guy, et que la vidéo est satisfaisante, alors oui je pourrais considérer que le travail d'information a été fait de la part de Guy et qu'il a rattrapé ses erreurs et ses omissions. Je suis pour l'apaisement, mais je me rapproche de cabinet d'avocats pour les suite à donner, aussi dans le cas où Guy m'attaque. Ce qui serait une première dans l'histoire de mon blog, et serait je pense une terrible chose pour lui. Mon enquête est irréprochable.
En tout cas, je n'ai jamais cédé aux chantages et n'ai jamais retiré un seul article sur mon site, à une exception près. J'ai fait cédé par le passée une grosse compagnie embouteilleuse de soda sur le territoire par une enquête, et j'ai pu leur faire changer de politique en échange du retrait de mon enquête. C'était donnant-donnant.
Au plaisir de vous lire et d'avoir des nouvelles, Jérémy.
 
 
 
 
12:04

Djé Neral

a envoyé

il y a 9 heures

Prevenez bien Guy que le retrait des vidéos contre moi et de tout façon une condition obligatoire. Diffamation, injure publique et incitation à la haine en public... c'est extrêmement grave.
 
 

11:39 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |