Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2017

Vente de Levothyrox sur Internet sans ordonnance

levothyrox-1_5960366.jpg

Voir http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/vente-de-l...

Ce type de vente ne date pas d'hier. Bien entendu il fallait s'attendre à ce que des forbans profitent de la crise.

Evidemment telle avocate qui s'est saisie des plaintes contre la nouvelle formule en se faisant avec cette crise de la pub à bon compte annonce qu'elle va porter plainte contre ces trafiquants. C'est évidemment de la poudre aux yeux dans la mesure où, d'une part, on peut estimer que l'ANSM a pratiquement rétabli la situation. Qui va t-on rendre responsable du défaut d'information et de suivi ? Pas l'ANSM elle a fait son boulot, et pas les médecins car ce ne serait pas habile de se les mettre à dos !

Moralité cet énorme soufflé va retomber bien platement, les fêtes vont bientôt arriver et on pensera à autre chose.

Quant à une plainte contre des ventes hors de France par Internet, laissez moi rire ?

Seules les douanes pourraient faire quelque chose mais il semble qu'on ait prévu des dépôts en France et comment surveillé des envois locaux anonymes.

Encore beaucoup de bruit pour rien. En effet je doute qu'il y a ai vrai beaucoup d'amateurs surtout que ces boutiques proposent diverses options étrangères car le prix est dissuasif. Plus d'une centaine d'Euros pour une boîte qui chez nous se vend moins de 4 €, il faut être tapé.

Merck, prétend que le Lévo ainsi vendu ne vient pas de chez eux, sous-entendant qu'il s'agit d'une contrefaçon. Ca aussi j'en doute. La firme allemande peut raconter ce qu'elle veut car je doute que la justice française ose ou puisse déclencher une perquise outre Rhin.

Je rappelle, que vu la libre circulation des marchandises dans l'UE, il est tout-à fait possible de commander des médicaments dans la communauté européenne. je viens récemment de commander 3 flaçons de produits Soluna (spagyrie) et je commande les produits Kanne outre Rhin car ils y sont drôlement moins cher ! Les revendeurs en France sont beaucoup trop gourmands, c'est une honte !

Et pour celui qui nous occupe il suffit d'avoir une ordonnance nominative en bonne et du forme et il existe des pharmacie installée à nos frontière pour la Belgique et l'Allemagne. Le seul obstacle est quelle n'ont peut être pas envie se s'emmerder pour n'envoyer qu'une ou deux boîtes d'un médicament aussi peu onéreux. Ici dans la région les gens fûtés sont allé chercher de l'Euthyrox à L. en faisant leur course au grand super qui se trouve entre Menton et Vintimille.

J'ose espérer que les femmes qui ont eu des problèmes n'ont pas été assez bêtes pour quérir auprès de ces firmes un médicament à base de Lévothyroxine différent de l'Euthyrox ou pire encore un générique de provenance douteuse (voir photo), car le même problème d'adaptation du dosage (dans le meilleur des cas) se poserait et, de toutes façons, obtenir une boîte de l'ancienne formule c'est reculer pour mieux sauter : le contrôle à X semaines et l'adaptation éventuelle du dosage, il faudra y passer !  

Vraiment cette crise est un histoire très lamentable qui prouve que l'encadrement extrêmement rigide et même hyper policier de la pharmacie en France, n'empêche pas des cagades monumentales dont plusieurs milliers de personnes peuvent souffrir. j'ai bien l'impression qu'on est le pays qui bat les records en matière de scandale sanitaire. 

Un autre problème est que les associations dédiées aux malades de la thyroïde qui se mêle de faire de l'info pour relayer le genre de plaintes auxquelles on vient d'assister sont largement incompétentes et ne possèdent pas le discernement requis. On ne peut pas leur reprocher puisque, je le rappelle, les généralistes et même les endocrinologues sont "enduits en erreur" par des normes de laboratoire erronées pour la TSH. Ce n'est pourtant pas compliqué de s'informer, j'ai fourni à ce sujet des pistes en indiquant certains livres. Evidemment il faut se donner la peine de les lire, voir de pouvoir les traduire quand ils sont en anglais.

Les commentaires sont fermés.