Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2017

Questions sur le Lévothyrox, l'hypothyroïdie (et le magnésium)

130752-levothyrox-lalternative-eutirox-disponible-dans-les-pharmacies-622x0-1.jpgCi dessous un échange par mail qui mérite d'être publié
 
 
‌Bonjour Monsieur Metzger,
 
Je souhaitais porter à votre connaissance un problème qui prend de l'ampleur depuis que le laboratoire MERKS a décidé de changer la formule du Levothyrox au niveau des excipients à savoir le remplacement du lactose par du mannitol. Une pétition a été lancée sur mes opinions.com avec plus de 17000 signatures et 7000 commentaires à ce jour  :
 
 
Re : La pétition est un peu légère. La seule modification serait le remplacement de lactose par le mannitol. Je serais tenté de penser que c'ets une évolution favorable. Le mannitol est susceptible d'avoir un effet laxatif mais à des doses qui se mesurent en grammes. La pétition ne donne aucune détail sur les effets indésirables sous entendu.
 
De nombreuses personnes dont je fais partie ont ressenti des effets secondaires et pas des moindre. Aussi, je m'interroge de savoir comment un changement d'excipient peut-il affecter à ce point la thyroïde. Des témoignages font état d'une TSH en forte hausse. Visiblement le laboratoire n'a pas fait la preuve de son innocuité. Que faire maintenant ? Se tourner vers la thyroxine vendue sous forme de gouttes par le laboratoire Serb ou bien existe t-il des compléments alimentaires ?
 
Re: Si la TSH a monté cela ne peut pas être imputable au changement d'excipiaznt J'ai le souvenir d'avoir lu quelque part que l'ANSES aurait contraint les fabriquant du Lévo à s'aligner sur l'imprécision des dosages des génériques. Mais c'est un point difficile à vérifier car les discussions que l'on trouve sur Internet viennent généralement de gens incultes en matière médicale. Une hausse de la TSH suite à un changement dans le Levo reste à prouver et si c'est le cas, cela ne pourrait signifier qu'une perte en principe active soit un sous dosage de la T4. Encore faudrait-il pouvoir corréler étroitement cette hausse à un changement de composition de la Lévo. C'est pas gagné ! En fait le problème est que je ne vois rien de précis sur les effets indésirables censés avoir fiat suite à une évolution du produit.
 
Je souffre pour ma part d'une hypo Hashimoto depuis la naissance de ma fille il y a 22 ans de cela. Je ne me suis jamais intéressée à cette pathologie m'en remettant complètement au corps médical. Aujourd'hui je le regrette infiniment car elle fut je pense à l'origine de problèmes qui ont affecté ma santé depuis toutes ses années. J'en veux pour preuve une dépression récurrente, un diabète de type 1.
 
RE : Le problème est qu'il est difficile d'équilibrer une hypothyroïdie (dans votre cas elle est d'origine auto immune) avec la seule T4 qui doit être transformée en T3, depuis il faut que les cellules cibles de la T3 répondent, or une hypothyroïde de type 2 semble être devenue courante. Si donc j'étais médecin, j'opterais d'emblée pour l'EUTHYRAL. Mais il existe une panique à propos de ce médicament comme mélange de T4 et de T3 et j'ignore pourquoi les toubibs et les endocrino en ont si peur. cela n'est pas justifié. La dmei vie de la T3 étant très courte, les résultats sont plus rapides (10/15 jours) et plus faciles à maîtriser.  Maintenant il est vrai que cela n'est pas simple : on observe des réactions parfois curieuses mais qu'il est difficile d'apprécier à partir de ce qui se dit sur les forums. Un facteur "hystérique" n'ets pas à exclure comme dans le cas le la panique générée par l'installation récente des Linky...
 
De même que je suis convaincue d'un lien existant avec mon cancer des ovaires qui au passage m'a valu des thérapies aux conséquences désastreuses et irreversibles sur le plan digestif et urinaire (grêle et vessie radiques). Je suis officiellement guérie mais au prix d'énormes souffrances. On m'a "soignée" d'un côté pour complètement me déglinguer de l'autre à vie. Ce serait à refaire, et là je vous rejoins, je me contenterais des opérations et basta toutes ces thérapies barbares.
 
RE : C'est malheureusement, en cancérologie, pour ainsi dire la règle
 
Je me suis dès lors intéressée aux thérapeutiques alternatives très instructives et passionnantes pour peu que l'on fasse la part du vrai et du faux ce qui n'est pas toujours évident.
 
RE : Pour la thyroïde, dans votre cas les extraits glandulaires, interdits en France, sont contre indiqués dans le cas d'un Hashimoto. Si vous n'êtes pas satisfaite de votre équilibrage thyroidien, il faudrait demander à passer à l'Euthyral et éventuellement prendre un complément multivitamine type Two per Day qui n'est pas onéreux du tout et qui comprend tous les nutriments pour aider les céllules cibles à digérer la T3
 
J'en profite pour vous demander votre avis sur le magnésium transcutané commercialisé notamment par "Au coeur des traditions". Je recherche un magnésium rapidement assimilable et dans la mesure où je souffre entre autres de malabsorption intestinale, du fait de mon grêle radique, sans doute est-ce une bonne alternative.
 
 
L'exploitation de la fameuse huile de magnésium du Zechstein m'apparait comme n'étant qu'une grosse arnaque. Il faudrait que l'on m'explique pourquoi il serait plus apte à passer la barrière transcutanée. Notez que ce genre de publicité ciblé les femmes qui sont, sauf exception, assez crédules car peu portées sur la technique et dans le cas d'espèce la biologie. Le magnésium dont on parle n'est qu'une concentration de chlorure de magnésium. Je ne nie pas à priori la possibilité d'un apport transcutané mais je ne connais pas d'études prouvant la supériorité d'un apport cutané sur un apport sanguin par la voie orale. A supposer que ce soit efficace vous pourriez utiliser une solution de chlorure faite à partir d'un sachet de 20 g acheté en pharmacie. Maintenant si vous tenez à cette source naturelle, voyez dans l'article la voie la plus économique et méfiez vous du marketing. Vous récupérez un pulvérisateur et diluez correctement le produit.
 
Enfin pour en revenir au problème de l'hypothyroïdie, j'ai découvert un site des plus intéressant du docteur Norbert Kurland ou l'on apprend beaucoup de choses sur cette pathologie entre autres puisqu'il est également question de fibromyalgie J'ai notamment relevé un lien évident semble t-il entre une hypothyroïdie et une faiblesse des glandes surrenales. Je vous mets le lien : http://www.fibrokur.com/fibromyalgie_Francais/
 
RE : Ce médecin israëlien est un opportuniste. ce que je vois sur son site ne casse pas des briques. Vous feriez mieux de lire le livre du Dr Starr
 
Vous remerciant de nous faire partager le fruit de votre travail et espérant vous lire en retour,
 
Bien cordialement,
 
Nicole
 

 

 

Les commentaires sont fermés.